Vous êtes sur la page 1sur 9

Conférence Science bouddhique :

Présentation générale des six types de cognition


( Les six consciences principales)

Sujets abordés :

– Qu'est ce qu'une conscience ou une cognition ?


– Comment la conscience connaît un objet ?
– Quelle différence entre une conscience physique et une conscience mentale ?
– Quelle différence entre conscience directe et conscience conceptuelle ?

Présentation par Grégory Vaugon, Traducteur-interprète en tibétain. Étudiant en philosophie


bouddhiste au monastère Nalanda dans le Tarn depuis 2008.
1. Qu'est ce que la conscience ?

Définition :

La conscience est définie comme étant ce qui est clair et connaissant .

– Clair se réfère à la capacité de la conscience à prendre l'aspect d'un objet.

– Connaissant se réfère à la capacité d'être conscient de l'objet et donc d'avoir


une sensation et toute sorte de réaction émotionnelle vis à vis de l'objet.

La conscience prend l'aspect de l'objet comme un miroir ou une étendue d'eau clair
reflète un objet.

De plus la conscience (contrairement au miroir ou à l'eau) comprend l'objet ,


l'appréhende, le réalise.

L'objet lui apparaît et elle l'appréhende. Ainsi on parle d'objet apparaissant ( à la


conscience) et d'objet appréhendé (par la conscience) .

Conscience, cognition, connaissance, ces termes sont synonymes.


Nature :

La conscience étant claire, sa nature est pure et lumineuse.

– Pure : c'est à dire , non souillée par les fautes et défauts de l'esprit.

– Lumineuse : capable de s'étendre sans obstacles de manière illimité.

Fonction : C'est la conscience qui permet à une personne de connaître des objets.

Objet : un objet est défini comme étant ce qui est connu par une conscience.

– Objet, existant, phénomène, ces termes sont synonymes.

Cause :

– La conscience est un phénomène impermanent , qui change à chaque instant ,


de ce fait elle existe en dépendance de cause et conditions.

– La cause principale ( substantielle) de la conscience est un instant précédent


de conscience .

– Un instant de conscience cause un autre instant de conscience et ainsi de


suite... c'est pour cela que l'on parle de continuité ou continuum de conscience
sans commencement ni fin.

Conditions :

Il faut également de nombreuses conditions afin d'avoir un instant de conscience les


trois conditions principales sont :

– la condition observée (objet observé par la conscience)

– la condition dominante (pouvoir sensoriel physique ou mental permettant la


cognition)

– la condition immédiatement précédente (l'instant précédent de conscience)


2. Quelles sont les six consciences principales ?

Définitions des six consciences principales :

– conscience sensorielle : cognition produite en dépendance de sa propre


condition dominante non-commune , un pouvoir sensoriel physique.

– conscience visuelle : cognition produite en dépendance de sa propre condition


dominante non-commune , un pouvoir sensoriel visuel ET d'une condition
observée , une forme visuelle

– conscience auditive : cognition produite en dépendance de sa propre condition


dominante non-commune, un pouvoir sensoriel auditif ET d'une condition
observée , un son

– conscience olfactive : cognition produite en dépendance de sa propre condition


dominante non-commune, un pouvoir sensoriel olfactif ET d'une condition
observée, une odeur

– conscience gustative : cognition produite en dépendance de sa propre


condition dominante non-commune, un pouvoir sensoriel gustatif ET d'une
condition observée, un goût

– conscience tactile : cognition produite en dépendance de sa propre condition


dominante non-commune, un pouvoir sensoriel tactile ET d'une condition
observée, un objet tangible

– conscience mentale : cognition produite en dépendance de sa propre


condition dominante non-commune , un pouvoir sensoriel mental

Pouvoir sensoriel physique: une claire forme physique intérieur, qui est la condition
dominante non commune de son résultat , une conscience sensorielle .
Objet observé Pouvoir sensoriel Conscience
(condition observée) (condition dominante) (l'instant précédant de conscience est la condition
immédiatement précédente )

Forme visuelle Pouvoir sensoriel visuel Conscience visuelle

Son Pouvoir sensoriel auditif Conscience auditive

Odeur Pouvoir sensoriel olfactif Conscience olfactive


Goût Pouvoir sensoriel gustatif Conscience gustative

Objet tactile Pouvoir sensoriel tactile Conscience tactile

Phénomène Pouvoir sensoriel mental Conscience mentale


3. Autres divisions de la conscience.

Conscience directe et conscience conceptuelle

Définition d'une perception directe :

Perception directe : cognition qui appréhende directement sans concept.

– La conscience directe réalise son objet directement, sans concept , par


l'intermédiaire d'un pouvoir sensoriel physique ou mental.

– L' objet apparaissant d'une conscience directe est l 'objet tel qu'il est perçu
par les pouvoirs sensoriels .

– L' objet appréhendé d'une conscience directe est également l 'objet tel qu'il
est compris par la conscience .

Définition d'une conscience conceptuelle :

Conscience conceptuelle : cognition indirecte qui appréhende un son-généralité et


un sens-généralité pouvant être mélangés.

– La conscience conceptuelle réalise son objet par l'intermédiaire d'une image


mentale (concept).

– L'objet apparaissant est donc une image mentale (un concept) et pas un objet
perçu par les pouvoirs sensoriels.

– L'objet appréhendé est l'objet compris par la conscience en se basant sur


l'image mental.
Exemple : conscience conceptuelle (pensée) qui appréhende table :

Conscience conceptuelle

Concept de table

Objet apparaissant Objet appréhendé


(concept de table : inverse de ce qui n'est pas table) (table)

Le concept de table ou image mentale de table est appelé un « objet-généralité », qui apparaît comme étant table bien que ce ne
soit pas table , il peut s'agir d'un son-généralité ( le concept du son « table ») ou d'un sens-généralité (le concept général de ce
qu'est une table) ou des deux (son et sens) mélangés.

Ce dernier est déterminé en élimant tout ce qui n'est pas table , ainsi la conscience conceptuelle est appelée « engagement par
élimination »

L'objet apparaissant n'étant pas l'objet lui même , la conscience conceptuelle est « erronée » par rapport à son objet
apparaissant.
Conscience valide et conscience non valide

– Une conscience valide est une conscience qui réalise son objet correctement
de manière irréfutable

– Une conscience non valide est une conscience qui ne réalise pas son objet de
manière irréfutable

Esprit et facteurs cognitifs

– L'esprit est l'aspect global (général) de la conscience

– Les facteurs cognitifs sont les fonctions spécifiques de la conscience

4. Différence entre conscience , conscience principale , esprit et


facteurs mentaux...

– La conscience est l'ensemble qui regroupe les consciences principales ( ou


esprits principaux) et les facteurs cognitifs.

– Conscience principale , esprit , esprit principal, ces termes sont synonymes.

– Un facteur cognitif est une conscience mais ce n'est pas une conscience
principale.

– Un esprit est une conscience mais une conscience n'est pas nécessairement un
esprit.

– Un facteur cognitif n'est pas un esprit et un esprit n'est pas un facteur


cognitif.