Vous êtes sur la page 1sur 4

DM N°4 CI22 MAS et son contrôle Pour le jeudi 6 octobre 2016

Manèges d'un parc d'attractions « LA MAISON HANTÉE »


Présentation
Cette installation est composée de seize véhicules indépendants
roulant sur une piste béton de 192 mètres.
Chaque voiture peut recevoir deux personnes au maximum. Les
passagers ne conduisent pas, ils sont uniquement spectateurs.
Chaque véhicule comporte une nacelle tournante, libre en
rotation. sur laquelle les passagers sont assis.
Un système de contrepoids placé sous l'assise ainsi que
l'inclinaison de la piste permettent une bonne orientation des
visiteurs devant les scènes du décor.
La piste reçoit en son centre un rail de guidage qui fixe la
trajectoire des véhicules.
Une voie de garage peut contenir sept véhicules permettant ainsi
le délestage de la piste pour adapter le nombre de véhicules à la
fréquentation.
Un opérateur proche du quai d'embarquement a en charge
l'exploitation, il doit gérer les flux des départs, contrôler les
débarquements et surveiller l'évolution sur la piste.
Les personnes sont transportées par un véhicule comportant 2
roues arrière et un bogie de guidage à l'avant. La roue arrière
gauche est motrice.
Initialement, la motorisation de chaque véhicule est assurée par
un moteur à courant continu. L'énergie parvient aux moteurs par
des contacts glissants placés sur le rail de guidage.
L'alimentation de tous les moteurs est réalisée simultanément
par une source continue unique.

Cahier des charges et exigences


Fonction Critères d'appréciation Niveau
Transmettre la Masse à transporter Masse à vide: P0=464kg Passagers: Pa : 2x85kg
puissance à la
roue motrice Pente Montée: 6% Descente : 7%
Gérer la vitesse Vitesse du véhicule Vc De 1 à 1,3m/s

Variation de vitesse maximale tolérée 10%

Temps d'accélération ta Véhicule chargé: ta=5s

Véhicule à vide: ta=2s

Temps de décélération td Véhicule chargé: td=3s

Véhicule à vide : td= 1,5s

Diamètre de roue: Da =2Ra Da : 220 à 250mm

Distance de freinage df Véhicule chargé : df=2m±0,1m


Véhicule à vide: df=-1 m±0,1 m
Alimenter Tension d'alimentation U1 Réseau EDF monophasé : 230V, 50Hz
électriquement
Gérer la distance entre Nombre de véhicules 16 maximum
les véhicules Longueur maximale de la piste Lp=192m
Écart minimal entre 2 véhicules 1m

« LA MAISON HANTÉE » Page 1 sur 4


DM N°4 CI22 MAS et son contrôle Pour le jeudi 6 octobre 2016
1. Données d’exploitation du manège
Question 1 A partir des données du cahier des charges, REPRESENTER le profil de vitesse de type trapézoïdal
correspondant au parcours le plus lent (véhicule chargé). METTRE en place les notations et valeurs numériques
du sujet.
Question 2 Exploiter votre tracé de la question 1 et CALCULER la durée minimale d'un parcours complet
Lp = 192 m véhicule chargé. Bien préciser les données utilisées.

2. Amélioration de la disponibilité du manège


L'analyse de l'activité du service maintenance fait ressortir les points suivants:
 changements fréquents des pare-chocs dus aux collisions entre véhicules,
 remplacement des moteurs (6 moteurs par saison),
 remplacement des roulements de guidage de la nacelle.
Cette étude permet d'identifier l'origine des problèmes et d'apporter des solutions pertinentes.
L'objectif est donc d'améliorer la disponibilité du manège.
2.1 Evolution de la motorisation des véhicules et redimensionnement
La solution en place pour la motorisation électrique est de type « machine à courant continu ».
Le service maintenance décide de remplacer pour chaque véhicule le moteur à courant continu par un moteur
asynchrone triphasé associé à un variateur de vitesse (convertisseur de fréquence).
Schéma de l'installation
L'alimentation des véhicules par rail se fait en 230V
monophasé, 50 Hz.
Chaque véhicule est équipé d'un automate
programmable industriel, tous les automates sont en
liaison avec un automate maître fixe situé dans la
station par un réseau MODBUS.
Les moteurs asynchrones triphasés sont alimentés par
des variateurs de vitesse, l'entrée de consigne de ces
variateurs est fournie par une sortie analogique de
l'automate.

Moteurs triphasés 230/400V LEROY SOMER gamme LSES à haut rendement

Les caractéristiques des moteurs disponibles sont fournies dans le tableau ci-dessus pour une fréquence
d’alimentation de 50 Hz :
Question 3 DONNER la raison essentielle de ce nouveau choix de motorisation d’un point de vue maintenance.
Question 4 JUSTIFIER le rôle du transformateur d’isolement et des disjoncteurs différentiels en place sur le schéma
électrique.
La transmission mécanique est dimensionnée de manière à ce que :
- la vitesse de translation du chariot soit de 1,3 m/s lorsque le moteur tourne à n = 1400 tr/min.

« LA MAISON HANTÉE » Page 2 sur 4


DM N°4 CI22 MAS et son contrôle Pour le jeudi 6 octobre 2016
- Le couple utile à la sortie du moteur est alors compris entre 12 Nm et – 4 Nm.
Question 5 DETERMINER la puissance mécanique que doit fournir le moteur d’après les données ci-dessus et
choisir un moteur dans le tableau. VERIFIER sa compatibilité en couple.
Question 6 INDIQUER la solution permettant d’ajuster sa vitesse sachant que la variation de vitesse maximale
tolérée par le cahier des charges est de 10%.
2.2 Caractéristiques du moteur utiles à son contrôle
Question 7 Pour le moteur retenu et à l’aide des données du tableau, INDIQUER la tension nominale VEN aux
bornes d’un enroulement et DETERMINER le glissement nominal gn. VERIFIER le couple utile nominal,
CALCULER le couple de démarrage et le couple maximal.
Question 8 A partir des données au point nominal (colonnes 4/4) sous 400V, CALCULER la puissance absorbée
électrique nominale Pan.
L’alimentation du variateur de faisant sous 230 V monophasé, le variateur délivre sur ses trois fils de sortie en
triphasé une tension efficace maximale de 230 V.
Question 9 DETERMINER en justifiant le couplage du moteur et DEDUIRE le courant en ligne ILN absorbé par le
moteur ainsi que le courant dans un enroulement IEN sous 230V.

2.3 Modélisation d’une phase du moteur, couple en fonction du glissement

On retient pour un enroulement


statorique le modèle simplifié ci
contre.

Pour modéliser les pertes fer d’un moteur asynchrone, on place en parallèle sur la réactance X p une résistance Rp.
Question 10 REPRENDRE sur feuille le modèle et AJOUTER l’élément Rp et exprimer la puissance des pertes de
fer pour le moteur en fonction de Rp et V1.
Question 11 LOCALISER alors les éléments se situant au stator et au rotor, PLACER un pointillé fixant la position
de l’entrefer. ESQUISSER le bilan de puissance du moteur modélisé de cette façon.
Question 12 DEMONTRER en partant dans de l’expression de la puissance dans R2/g , avec rigueur et méthode,
que l’expression du couple électromagnétique du moteur en fonction du glissement, déduite du schéma
3. p .V1 2 R2 .g
équivalent monophasé, est de la forme : Cem = . (1)
 2
R + X 22 .g 2
2

avec  pulsation de l’alimentation Caractéristique Cem=f(g)


On admet que le couple de pertes est négligé d’où Cem = Cu (couple utile).
Dans la zone de faible glissement du moteur, la caractéristique Cem=f(g) peut être
modélisée par une droite. Pour piloter correctement le moteur, il convient de
déterminer l'équation de cette droite.
Question 13 A partir de l’expression (1) ETABLIR la fonction Cem = f(g) pour g
petit.
Question 14 DEDUIRE de cette expression et des données nominales du
moteur, la valeur de R2 du modèle.

La caractéristique Cem=f(g) passe par un maximum CM pour une valeur gM du glissement (voir figure ci-dessus).
Question 15 RECHERCHER en posant dCem / dg = 0, la condition sur g qui annule cette dérivée. On note gM le
glissement qui satisfait cette condition.
Question 16 DONNER l'expression de CM en fonction de V1, , p et X2. DEDUIRE de la valeur du couple maximal
du moteur la valeur de X2. RECHERCHER alors la valeur de gM.

« LA MAISON HANTÉE » Page 3 sur 4


DM N°4 CI22 MAS et son contrôle Pour le jeudi 6 octobre 2016
2.4 Pilotage du moteur par le variateur de fréquence
Le cahier des charges impose une variation de vitesse maximale tolérée de 10%. Nous allons vérifier ce critère
d'appréciation sur cette nouvelle solution.
Pour déterminer la fréquence f des tensions d'alimentation lorsque le chariot se déplace à 1,3m/s, avec un couple
moteur de 10 Nm, on exploite la droite des faibles glissements avec R2 = 2,77 ohm pour les calculs.
Question 17 INTRODUIRE la fréquence f dans l’expression du couple, pour cela DONNER l'expression de Cem en
fonction de f, p et Ωm (vitesse angulaire de rotation du rotor en rad/s).
Question 18 POSER 2f dans l’expression, la RESOUDRE et DEDUIRE numériquement la fréquence f des
X= p
courants d'alimentation du moteur pour que le chariot se déplace à 1,3m/s lorsque le couple moteur est de
10 Nm.
Le couple pouvant devenir négatif, la structure du
convertisseur doit permettre cette inversion. Il faut
s'assurer de la réversibilité du système utilisé. Le
schéma du convertisseur de fréquence est
représenté ci-contre. Les transistors sont
considérés comme des interrupteurs commandés
et le dispositif de commande n'est pas représenté
Question 19 EXPLIQUER quelle réversibilité dans le plan couple/vitesse est possible avec cette structure.
Question 20 La fréquence des courants d'alimentation étant celle calculée à la question Q10b, CALCULER la
vitesse de rotation du moteur lorsque le couple passe à -4Nm.
Question 21 En considérant les variations extrêmes de la vitesse en fonction des variations du couple,
CONCLURE quant à la nécessité de réguler la vitesse.

2.5 Signaux de commande du variateur


Pour valider complètement cette solution, il faut vérifier que l'automate peut délivrer l'ordre nécessaire à
l'obtention de cette fréquence.
La plage de fréquence du variateur fv de vitesse est de 0 à 80Hz pour une tension de commande variant de 0 à 10V.
La sortie analogique de l'automate (0 - 10V) est codée sur 12 bits.
Question 22 ÉTABLIR la relation entre la fréquence du variateur fv et la sortie analogique de l'automate Uc.
Question 23 DONNER la valeur de Uc pour que le moteur tourne dans les conditions fixées précédemment.
Quelle est la valeur du mot de commande automate Mc correspondant?
Question 24 CONCLURE quant à la solution développée pour cette motorisation par moteurs asynchrones.

« LA MAISON HANTÉE » Page 4 sur 4

Vous aimerez peut-être aussi