Vous êtes sur la page 1sur 209

L a plom berie

Com m e un pro !

Thierry G allauziaux David Fedullo

M auriceJacquelot

Onzièm e tirage 2007

EY RO LLES
- - .
#) -
Commentutiliserce1i
vre9,.,,.,.,.,,.,.,...,..,.7 Les m alériaux utilisés ...,....17
Les mine-raux 13
1.ilS rll()
Atllu)( .......................................... 1S$
:-ilspIElEltiku(,11 ....,..........,.,...................121
Lesmatie -ressynthe-ti(1tles ...........,......15
La plom beeie 9
Les dangees du gaz et de

La eéglem entation ..,...........,,.15


Laconformité des
installationsde jaz ..,.........................16
LaIégislaticnsurles
installationssanitaires ........................16
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

Ladéterminationdudiamàtre des
tuyallteriesd'évacuation ..................,..43

Lesévacuatinnsexistantes .................44
La récupératicndeseatlx depluie.......45
L'alim entation en eau ,........17
L'alim en'a'ion en gaz ......,...46
EEnp11llilltln ................,..........................1E$
LevnlumedesIocaux ............,.............46
Vousdisposezd'unearrivéej'eau ........18 Laventilation .......,....,.,....,,..................46
Vousnejisiosez;asd'une
arrivéel'eau ..,......,.,..,..........................18 Lesappareilsà.circuitétanche..........,.,,.46
Lesaiiareilsà.circuitnonétanche........47
15rl11pp11rtilrllilr1! ..,................................1C)
1.ilc()rllI)t(1uriij11z .......,..,....................65()
1.()C()rllptilUr ..............,..........................16)
La distrihutiondtljaz ...,......................51
Ledépartdevotreinstallalion ,.,..,......19
L'installationenélévation.......................51
Leréducteurjepression ..............,.......21 L'installationencastrée ,..,......................51
Lefil treantiboue ........,....,....................,23 Lesrobinetsde barrakeetIe
Letraitementanti tartre ,....,...............,...25 raccordementdesaiiareils...................58
L-'3ntiL)élier.,.,...,...........................,.........â!(5
Le hutaneetIe prcpane .....,.,.,,....,....,.54
La déterminalion du diamètre des
ttlyatlteries d'alimentation ........,.........27 La peoduction
d'eau chaude ........,..,..................56
Déterm inez Ie type
de distribution .....,..........,.........29 Lesdifférenlssystèmes ......................56
L'évacuation des Lesaiiareilsà.kaz ...............................56
1:111:iç 1:t1tii1!t; ..............,...................S$() Lesaipareilsinstantanés .......................56
Lesaccumul
ateurst'
eauchaude àgaZ ....57
La réjlementatinn ,..........,...........,...,...31
L'
eauchaudesanitaireélectrirue...........5S
Lesdispositions prévues;arIes Le chauffe-eau à accumul
ation
réçlementssanitaires ............................31 éIectri
que .,....,..,...........,.,..,.,................656)
Lesirincipesdeconceition Lechauffe-eaudefaiblecapaci té .............61
d'un réseaud'évacuation...................,...31 Le chauffe-eauél ectrique instantané ........61
Lerelevagedeseauxusées ...................36 Les règles à.respecteriourIes
Leraccordementà.unefosseseitirue ..38 chauffe-eauà accumul
ation ....................61
Lafosse touteseaux ....,.......,...,.............38
Uéiantage ...........................................41 Leschauffe-eausolaires ....,.,...,.,.........,64
Les fi
ltres à.sable .....,......,.............,.,..,..41
Les régl esà.respecter....,.,.........,...........48 Lesbesoinseneauchaude ...,...,.....,...64
sommaire

Lesaiiareilsinstantanésà.çaz ............66 Le broyeurjedécl


-l
ets ..........,.,......,.......84
Lesaipareilsélectrirues ......................66
Lesalimentationsdes
Les équipem ents aiiareilsménakers ...........,....,....,.,.......84
tl1:1:i1k1:i1.1:t; .........,.,......,.,......,.,.......($;'
La robinetteeie .................,.......85
1-111;iI11i,(1'il11tl ...,...,.....,...,....,........,......(5(7
La rohinetlerie sanilaire .............,........85
ù-élbEt'I(Jn(l'
Ir0 ,.........................................(517
Les rnate-ri aux .,.,......,,.....,..,.,...,..,.........(5E$ L-er()binetsirnr)le...................................é;($
Lestai ll
esetI esformes ......,.,................68 L-ernéIan0eur.........................................E)($
Les syste -mes L-0rni
tilleur.....,.,.,,.......,...........,.............E$($
balnéothérapiques ..............,...,....,.........69 Lemi tigeurthermostatirue .......,..........,87

L-ët(1()uche.................,........,....,...,....,...,.(71 La rohinetlerie hâtiment........,.,...........87


Lesreceveursà.poser.............,...,........,.71
Lesreceveursà encastrer..........,...,....,.,.71 L'aéeation des
habitations ...,.............................,88
Lescabinesdedouche..........................74
L'aérationnaturelle ,....,,......................S1
L-0SIélï/élt)()S.............,..............................è?65
LesIavabossuspendus ..............,..........,75 L'aérationmécaniqtle ..........,...............S1
LesIavabossurcol onne .........................75
LeSVaSqUeS .,.,...,,.................,..............i!($ Lesaérateurs............................,.......,.,..91
Lesqlansde toilette ...................,.,.........76 Laventilation mécanique
contrôl
ée(VMC).,..................................S:
$
Lescuvettes ......,....................,.............78 L'im plantation des
Lescvvettes sul 'pied ..........................78 pie-ces d'eau ....,..........................95
Lesctlvettessuspenlt/as .....................7S
Leschassesd' eau .................,...............70 Lesairesfnnctionnelles
Lachassesurcuvette .........,................7S
LachasseJ' ang/ a .....................,.........79 La sécuritéélectrique .............,......,..,..SS
Lachassehatl te .......,....,.....................80
Lachasseencaslrée ....,....,,,......,....,...,81 FailesIe plan devotre installation ....101
L0SbroyQUrS ...........,............................E$1

Exemiledesalled'eau ..,...,.......,...,....,.,81

1.11CU-
lil-
ln(1 ............................................El:
3
L'out-
1IIa ge .......................,......,...10:-
4

L'()utiIIajea
- main ..............................1():$
L'outilIagec0urant ..................,...........10:$
LA PLOMBERIE...COMME &# PR0

L'OutiIIaçesiécifitlue ..........,......,.......,105 manchetteJ'


adaplal/on ..,.,......,,..,.,...12S
L'
installation J'
f
kn:
L'outiIlaje électroportalif ..............,...105 selledelranctlamanl,,,.,....,.,,.,,,,,,,,,,120

L'nutillaje de soudtlre .......................106 LePVC pression ...............,.....,,........129

Les pas de vis el L'acierjalvanisé ..............................182


Ies joints ..,... .. . . ......106
Lesttlyatlxenpolyéthylène ......,.......132
La m ise en œ uvee des
canalisations ..........................,108 Lestuyauxrlourl'alductiond'eau ..,...182
Lessystèmeshyjrocâblés ...,...........,.135
Lafonte ...............................,........,.....108

Lestuyauxenfonte ........................,....108
Lamiseenœuvredes LeStubesencuivre .....,.....,..,.....,.....,..1:$5
tuyaux enfonte.................................,..111 LeSraccordsencui vre ........,.........,....1?ï
Uassemblage destuyauxenfonte ...,.,...111 Lesraccordsè sot/der .....,.................137
La fonteE;IIt/,..,,..,,,.........................111 Lesassemblagesâ co// elsbattus ........127
La fonl: SME ................................,,..118 Lesraccordsè visserl '
nslanlanés ..,....188
La posedestuyauxenfonte ............,....114 Lesraccordsmixt es ...........,.........,....139
lnterventions surtes fontes
exi stantas ...................,........,....,...,....,1121 La mi seenœuvredes
Lescol isses .............,.................,...114 tubesen cuivre ..........,...,.,...,.,.,.,..,.,..,14g
-ll
Les culottes( 1coul isseetSMU ...........116 Lefaçonnageducuivre ,.......................14g
L.8 reprjse stlrt ?ncol lecteurexi st ant.,.,119 :d COD#P ....,.,..........,.....,................,.121@
!P CintraLle .,.,....,......,.,.......,.............1211
Le c(?/elbattu ......,.,............,,....,....,..142
Lesdmôcflt kres .......,...........,.............144
LeStubesen PVC .......,,........,..........,...1IS Lesphuages ...........,.................,.,....146
LestubesPVC ioureauxusées ,........,..119 La réali sati ontessoudures ..............,...146
Lesraccords .......................................120 Leôrasagetendre .............,.,.......,.,.,.146
Lebrasnge fcrl ...........................,.,...145
Lamiseenœuvredes Lapose destubesencui vre ....,............145
tubesenPVC ........,........,....,...,,...,......120 Lapose ensai llie .,........,..,................145
Les règlestepose ........,.,....,...,..........122 L&poseencaslr' d:,...,.,................,......1b: 3
Lapr/seertcompt e deIa di latation ......122
Les f/yal/or?sen sai llie ..,.,..................123 1-i,11fl(,ltik)I(lt;,......,....,......,...................1t5:
3
LRposeerlcaslrde ...............,.,....,.,.,..124
Le montage destubesen PVC .........,.,..124 La miseen attente des canalisations 154
Les interventi
ons surtes
canali
sationsexistantes ............,..........128 Lescanaiisationst'évierette Iavabo ,....154
L'
irtstallat
ion J'
rne Lescanalisationsdela baignoire............155
mancbette de r#paral/on ....................128 Lescanalisationsde Ia douche....,....,.....155
L'
installation Jbno Lescanalisationstuchauffe-eau,.......,...155
Snmmaite

Les petits 'rucs ,.....................155 L'habillagedeIa baignoire .................,,17S


Faireduplàtre ...........,......,.,.,......,.,..,.156 L'installationd'unedotlche................179
Poserdtlcarrelaje ..,.,,,..........,.....,.,...156
Le raccordementdeIa
Réaliserunjcintd'étanchéité...,......,.160 robinetteriededouche...,........,............179
L'installationd'un
L'installation des receveurdedouche .............................179
appaeeils sanitaires ..,.........160
L'installationd'unW .-C....,..........,.,,.,.183
L'installationd'unévier.......,.....,.,.,,...161
L'installationdeIacuvette....................18: $
LaioseleIarobinetterie....,.,.,........,..162 Le raccordementleIa
Lemontagede I a bonde ..,...,..,............162 chassel'aau,........................,.,.,...,....,.188
L'installationd'unévieràioser,..........162 Lesbroyeurs...............,........................184
L'installationd'unévieràencastrer......165
Leraccordement(je I'évier..................165 La pnse d'unchatlffe-eau électrique .186
Le raccordementte I'évacuation,.,,.,.,...,165
L.
e raccordementdesali mentations...,...,165 Lafixationd'unchauffe-eau ................186
Leraccorlementhydraulirue..............187
Lemontajedusiphonetdurpbinetde Leraccorlementélectrirtle .,...............18S
machine à Iaver.,.....,,...............,.........166
La pose d'tlnchauffe-eau àçaz ..,......190
L'installation d'un Iavabo ...................169
L'installation d'undisppsitif
Lemontagede I a rohinetterie d'assainissementaulonnme ..,.....,...,.190
etduvidage....,.,..................................169
L-Elq()SeSUrrnUr..,.............,.,.....,.........1(5i) Lamiseen ilacede I a
La posesurcloisoncreuse..................171 fosseseptique ..........,...,......................1g2
La posesurcolonne..........,.................171 Laréalisationde
La rlosed'unevasruesur I'éianjakesouterrain ........,..,.,............198
rneubIe..........,....,...............,.............,...1T'1
Le raccorjementduIavabo ....,.,.,........171 Lespetitsdépannages ....,.,................198

L'installatinn d'unebaijnoire .....,.,....172 Un robinetruifui


t............................,,..193
Un Iavabo ou unévierbouché ............195
Le raccordementdeIa Unechassed'eau ruifuit...................19S
robinetteriedebaignoire......,.,..,.......,..173
La posede Ia robinetteri
e murale ...........172 Adeesses utiles ,... . 201
La rlosede I
a robinetteri
e surgorge ..,....176
Bibliogeaphie .....,..,...................205
Le raccordementjeI'
évacuation ....,...,176
La miseen ilacedeIabaignoire.......,..177 I1:41t:3t.........................................,..,..C?()17

5 .. .
a plom berie ctp/?zpnc 1111 pro / est installation deplom berie.Voustrouverez
divisée en trois parties.La pre- tous 1es conseils pour installe1- vous-
m ière plfsente lescaractéristiques m êm e tous 1es types de canalisation et
de l'eau, du gaz, les m atériaux utilisés m ettre en place Ies ftppareils sanitaires
dans les installations de plom berie et la danslesrèglesde 1-artetcom m e 1es vrais
réglem entation. professionnels.

La seconde partie se veutthéorique,m ais Descartouches,danslamarge,jalonnent


elle est néanm oins im portante.11 s'agit l'ouvrage. lls o1t pou1 ' but de vous
de vous accompagner dans le choix des informer,d'attirer votre attention otlde
appareils sanitaires,des robinetteries et vous m ettre en garde.Voici la signifi-
desaccessoiresadaptésàvotreprojet.De cation desdifférentes icônes :
nom breuses solutionssontproposéesafin
qtle vous puissiez effectuer le m ei1leur
choix, dans le 1'espect des dernières Intcrdiction
norm es et des dernières innovations en
m atière de plom berie. 1 Attcntion
La troisièm e partie suppose que vous *
avez défini précisém ent ce que vous 6 lnformation
voule/ etque vous souhaitez passer 2tla
réalisation proprem ent dite de votre + Rcnvpi.
'
ilapageindiquée
installation de plomberie.Cettepartie est w #.
-
la suite logique (1a réalisation pratique) Q- Idgc,conscilpratique
des deux prem ières.Elle s'adresse à.tout
bon bricoleur désireux de réaliser son
G
...2# .

ette partie introdtlctive présente brièvem ent 1es principes de base de la


plom berie,tantau niveau desvaleursdedébitou de pression quedesm atériaux
em ployés actuellem ent dans 1es installations dom estiques.Les principales
propriétés de l'eau etdu gaz sont abordées,afin que vous puissiez m ieux connaître
cesf'
luides,leursdangers,1esréglementationsquilesrégissentetlestermestechniques
qui1escaractérisent.

eau potable deshabitations.


LA PLO M B ER IE 1'installation des appareils
sanitaires,la production d'eau
La plom berie au sens généralcouvre de chaude etl'évacuation des eaux
m ultiples dom aines du bâ 'tim ent. O n usées vers 1eségouts ou fosses
distingue généralem ent t1 -ois grandes d'épuration ;
spécialités,2tsavoir : le zingage,quicomprend le captage
la plom berie sanitaire,quiconcerne etl'évacuation deseaux depluie
I'alim entation etla distribution en (couverture,gouttières);
LA PLOMBERIE...COMME P# #Sp

le chauffage central, quiest L'eau


égalem entl'une des spécialités
pratiquéesparlesplom biers.En plus Le geste simple quiconsiste 2touvrirun
de l'eau,ce dom aine faitappelà.une robinetnousfaitoublier2tquelpointl'eau
énergie,souventle gaz ou le fioul, est indispensable. Son apparente abon-
ce quiim plique d'autres techniques dance masque la difficulté à.produire et
etprocédés de m ise en œuvre. à.distribuer le précieux liquide 2t des
m illionsde foyers.
D anscetouvrage,nousn'aborderonsque
1'un desaspectsde laplom berie,maisnon
le m oindre :1'installation de plom berie
sanitaire.Le chatlffage centraletlezingage
ne serontpastraités.Nousn'aborderonsle distribution de l'eau relève de la
gazque danslecadre de laproduction d'eau responsabilité des com m unes quigèrent
chatldeeten cequiconcernel'alim entation lesréseaux d'eau elles-m êm esparle biais
desappareilsménagers(cuisinières,plaques de régies otlen confientl'exploitation à
decuisson). des concessionnaires privés.En France,
C'estde l'artdetravaillerleplomb que sont cinq m illiardsde m ètrescubesd'eau sont
nés1esm otsplombieretplom berie.Chez distribués chaque année. L es 1'égies
1esRomains,déjà,onutilisaitleplombpour comm unales représentent environ 25 tl'c
achem inerl'eau.L'tlsage de ce m atériau
s-estprolongéjusqtl'au débutdu siècle
pour l'alim entation et 1'éva-
cuation de I*eau.Les tuyau- Bassins dedécantation
des boues ''!'' 1.,
teries de pIom b furent Charbon ' ' Filtrationsur
.
aussi 1argem ent uti1i- actif ..:.' ''.. . . sable etgravier
sées pou1 ' l:1 distribu-
tion du gaz. Préchloration ''' '.
Le plomb a étt bchoisi,
-t!e que c*est un
plt1 Grilles et .. .
n3até1-iatl t1-è.
S1 -
11a1- tamis .. ' '. .

léable et qui fo1d ' zt ' ' . ' . . ,


baSSe tem pt' h1
-attlre ;'''
'. ' ':
'
. .
ozoni
sati
on
. .
(327C'C).Aujourd'hui,
. .
'..
;.'
..':'
.. . oéshujleur
certaines instalIations '.'2
.(.
.
'
anCi011l1CS SO13t 0rl- , .t
core en p1om b, m ais ' '''.
'.,
.,
. Pompes .
i1n'estplus du tout 6ZUdorivière ''.''.,','. .. Eau potable
tltilist
j en construction '.''
neuve-ni e1 rénovation. '',3:?.
Son tlsage estd'ailleursin- ..7'1 .
,:
;..
f.
. :,:.
terdit. En ettet,étant relati- ...'
L,
vement fragi1e,il vieillitm alet
peutnuire 2tla santé Provoque
Ie saturnism e. Figtll- e l :,L't.
@
.f7I/?w/l 7f?!?del'tytzld

10 ..'
Lesbases#:IaWplllâdrf:

de sels de calcium etde m agnésium ou.


p1us com m uném ent, du ca1caire. L a
N Degrés dureté de l'eau,ou titre hydrotim étrique
ature de l'
eau hydrotim étriques
(TH ),s'exprim e en degrés hydroti-
! m étriques. U n deg1'é est ( jgal 2t dix
m illigram m es de carbonate de calcium
Douce
! par litre.Plus une eau estdure (voir
tableau ci-contre),pltls elle entraîne de
dépôts calcaires dans 1es tuyatlteries et
Dure ou cal
caire 1es appareils.Ce phénomène s'accentue
avec l'augmentation de la température de
l'eau.11esteonseillé de ne pas dépasser
de la distribution.Les plus gros conces- 65 OC .Une pression trop faible favorise
sionnaires (Com pagnie Générale des également les dépôts ca1caires.ll est
Eaux,LyonnaisedesEaux)totalisentplus possible de dim inuer la
de 50 q'
o du m arché. dureté de l'eau au moyen 1
*
L'eau de nos rob inets provient des de systèm es de filtrage
sotlrces(43 % ),des nappes phréatiques spéciaux :1esantitartres et Un:eaudlkarrassée
(43% )etdeseauxdesurface(14% ).Elle les adoucisseurs. detnut50ncal caire
est traitée afin de devenir potable Inversement,une eau trop nui t.'
ilasantdet
(figure 1)puis distribuée lttravers le douce petlt entraîner des dltlri cr:rayidcrrznt
réseau. problèm es de corrosion de I 'installationde
l'installation et nuire 2t la glpmàarie.
santé.

Dureté deI'eaueniTH
L'eau distribuée en France estpotable, (
---1 ocTu
m aisellen'estpasidentiqtlepartout. 7-1 scTs
Pourêtrepotable,l'eaudoit X 10OTH
satisfaireauxnormeseuro- j
---
U -j
Ia gjo
25 'z
Ts
H
péennesquiim posentaux U--I30.TH
distributetlrsdestaux à.ne r--jas Ts
pas dépasser (nitrates, * '(40CTH
m étaux lourds, pesticides, etPI
US
micro-organismes,etc.) Pour la
santé, 1es élém ents contenus dans
l'eau 2tétudier sontinnom brables.
En ce quiconcerne l'installation de
plom berie, l'une des principales
caractéristiques de l'eau 2tprendre
encompteestsadureté (figure2).
La dureté dépend de la nature du
sous-soletdiffèred'une région à une
autre. Figure 2 :/wt'
/crfr/cde/t'
f
Une eau dure contientun taux im portant l//rc// #c I'ctzl/
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

Poul'connaître la dureté de Votre eau, problèm e pour certaines utilisations. 11


VOuS POuVez VOtlS adreSSer 2t N'Otre fautalors envisagerun surpresseur pour
Com pagnie deSeaux Ou VOUSprocurertln atteindre le seuil de 3 bars,m ais ce cas
k'it de test T H dans les 144agasins de estrelativem entrare.
bricolage.
En ce qui concerne l'installation de
plom berie,on peutconsidérerégalem ent
d'autres earaetéristiques,bien qu'elles
soientm oins im portantesque la dureté : y$nepasconfondreavecIapression,le
la salinité (quantitéde selsmétalliques) ddbit s'exprim e en litres par seconde.11
etl'acidité.U ne eau estconsidérée acide représente une quantité d'eau pour un
lorsque son pl-l est inférieur 2t6,5 et intervalle de tem ps donné.Le débitdes
neutre sison pl'l estde 7. Une eau trop canalisations dépend de leur diam ètre.
saline ou trop acide attaque 1es cana- C 'estle diam ètre du tuyau initiald'arri-
1isations par rt baction chim ique ou vée quidéterm ine lespossibilités m axi-
tjlect1'ochim ique.Ces réactions sont m alesde l'installation.G énéralem ent,le
néfastespour1esappareilsde production com pteur est ali111enté par une cana-
d'eau chaude 2)accum ulation.Pouréviter 1isation de diam ètre suffisant pour une
ctls inconvénients, il est préférable de utilisation dom estique.En revanche,en
respecter l'hom ogéntjité des 1 -14étaux sortie de com pteur, il est nécessaire,
constituant 1es canalisations. P a1* ex- d'e1 -
14p1oyer le diam ètre le p1us gros
em ple, il est déconseillé d'adapter une
canalisation acier stlr une canalisation
cuivre.
=' = -xw---- - .> = .T ,
yy -- l . 1
.

1*
>
V- ' ?
f ty
'
i u-
l
)
La pression ous en d'autres term es, 1a ) . .. .
yvyoam c
force qtIi agit sur les tuyauteries s'ex- Com pteur
lnrim t?en bars etse m esure 2tI*aide d'un R oUI
i
luanonlètre.Ce sont1es com pagnies des
eatlx qtlifixentlltpression du réseau.soit
environ 3 bars.A u-delà de 3,5 bars,afin
d' éviter totltdom m age,iIestnécessaire
de prévoir un réductetlr de pression soit
en tête de 1-installation,soitau niveau des
appareils de production d'eau chatlde
(baIIo11st'
F1ectriques).
U ne pressitln trop faiblc peut poser un

I'igltl-e -?:/'
.t?pl-illci pe #t>
z-/t/tfc/ibz?des#ïf- /?.
z??/?-
tp.
$'
L::bases#,Iapldlll:drf:

possible,carcelui-cidevraêtrediminué
2t chaque nouveau poste de LEs M ATéRIAUX
+ puisage (figure 3) afin de uTlLls*s
com penser 1es pertes de
plhi
tsminimaux: charge.D es débits m inim aux
sont prévus par la norm e en D e 1'alim entation en eau 2t l-é
.vacuation
F.27 fonction de chaque type des eaux usées, en passant par les
d'appareilsanitaire. appareils sanitaires,de nom breux m até-
1ls perm ettent de définir les riaux sont utilisés en plom berie. N ous
diam ètres m inim aux des canalisations à. allons lesdécotlvrir m aintenant.
m ettre en œ uvre.

Les m inéraux
Le gaZ
11 s'agit de m atériaux rocheux issus du
Le term e générique de gaz englobe en sous-sol.Lebéton arm éetle cimentarmé
réalité trois grands types de gaz 2tne pas eoncernent principalem ent les cana-
confondre:les gaz naturels, les gaz de 1isations de gros diamètre (adduction
pétrole etlesgaz m anufacturés. d'eau,égouts,etc.)Pourlesévacuations
Le gaz naturel,ou gaz de ville,est issu pluviales,les chutes d'eaux usées et 1es
desgisem entssouterrainsetachem inépar conduitsde fum ée,l'amiante-cim entétait
gazoducs ou m éthaniers2tpartirdespays un m atériau très répandu. m ais i1 est
producteurs. 11 a tln bon pouvoir calo- désormaisinterdit.On utilisaitégalement
rifique et iI est considéré com m e une Ie grès vernissé pour 1es chutes dfeaux
Jnergie propre, car sa com bustion ne usées.
dégage que de la vapetlr d'eau etdtlgaz Lescéramiques(faïences,grèsetporce-
carbonique. C'est le gaz distribué par laines) entrentdans Ia fabrication des
GDF.Les gaz naturels sont plus légers appareils sanitaires.
C1ue l'air.

Les gaz de pétrole sont obtenus par Les m étaux


distillation du pétrole brut.11 s'agit du
butane etdu propane.Ces deux gaz sont Le plom b,autretbis très em ployé,aussi
liquéfiéssouspression etconditionnésen bien pour 1es canalisations et les éva-
bouteilles.Le propane peut être égale- cuationsd'eau qbte pour1es conduites de
m entstocké .en citernesétanches.lls sont gazsestinterditdepuis 1977.m êm e sion
pluslourdsqtle 1'airetoffrentle m eilleur le rencontre encore dansIes installations
pouvoircalorifique. anciennes.
Lesgazm anufacturésontété utiliséspour Si vous êtes co11fronttb z
'
t une ancienne
1'éelairage desvilles2tpartirdelafin du installation en plom b, il est fortem ent
X VIIle siècle.11s étaientissus du chauf- reconzm andé de Ia rem p1acer. C ela
fage de la hou'i1le. 11sontt
bté supplantés pourrait d'aiIleurs devenir ob1igatoire
par le gaz nature1 depuis la fin de la dans un proche avenir.
seconde guerre m ondiale.11s avaient un Aujourd'hui,lecuivreestlemétalleplus
faible pouvoircalorifique. utilisé danslesinstallationssanitaires.11
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

estutilisépratiquementpur(99,9 %)pour chainesannées,m êm e surle terrain de la


lescanalisations d'alim entation en eau et distribution d'eau, traditionne1lem ent
les évacuations de petit diam ètre. O n assurée par le cuivre. D eux m atières
trouve deux typesdetuyauteriesen cuivre plastiquessontcouramm entemployées :
dans le com merce : le PVC (polychlorure de vinyle)et le
le cuivre écroui,rigide,com m ercia- polyéthylène.
lisé sousform e de barres de un 2t
cinq m ètres ; Le PVC esttrès em ployé pourleschutes
le cuivre recuit,com m ercialisé sous d 'eaux usées, les eaux vannes, les
form e de couronnesde cinq 2t pluviales et pour les évacuations des
cinquante m ètres.M alléable,ilest appareils sanitaires. Les tuyaux d'éva-
surttlututilisé pour 1esencastre- cuation sont de couleur grise.Le PV C
m ents dansles parois. existe égalem entpourlesconduites sous
pression d'alim entation d'eau.
L'aciergalvanisé,quantà lui,n'estplus
trèsutilisé.11sertprincipalem entpour1es Le polyéthylène de couleur noire, est
colonnesprincipales d'arrivée d'eau des utilisé pour les adductions d'eau froide.
im m etlbles et pour les installations de Lestuyaux en polyéthylène pourvusd'un
chauffage central. filetbleu sontdestinés2tl'eau potable.11
L'acier inoxydable sert 2 t la fabrication existe égalem ent des tuyaux en polyé-
des installations de cuisine et des con- thylèneavecfiletjaune,réservésaugaz
dtlits d'évacuation des gaz brûlés. On et 2t la pose enterrée.D ésorm ais, le
trouveégalementdest-lexiblesà.arm ature polyéthy1ène est systém atiquem ent
en acier inoxydable pour l'eau sous em ployé pour l'achem inem ent enterré,
pression etle gaz. avantcom pteur,par les com pagnies des
La fonte est utilisée pour 1es colonnes eaux,aprèscom pteurparl'utilisateur.11
d 'évacuation d'eaux usées de gros est très résistant à.l'écrasem ent, aux
diam ètre.Elle tend 2têtre rem placée par chocsetaux ultraviolets.Lepolyéthylène
1: PVC, parce qu'elle est plus chère et basse densité,de couleurnoire,sansfilet
m oiIAs aisé.e 2t instal1er. Pour certains d'une atltre cotlleur,estréservé 2tl'arro-
appareiIs sanitaires,on utilise de la fonte sagedujardin ou 2tl'alimentation d'un
ém aillée. bassin,par exem ple.
Le laittln brutou nickelé esttltilisé pour
la robinetterie etlesraccords. On utilise de plus en plus des tuyaux en
Le zinc estréservé ' ztun usage extérieur, polyéthylène d'tlne autre nature, dit
potlr 1es évacuations p1uvia1es et les réticulé (PER).De couletlr
toitures. bleue ou rouge, ces tuyaux
L-altlm inium estemployé pourlesgaines servent aux planchers chauf- *
d'aération etd'évacuation desgaz brftlés. fants et à l'alim entation des
appareils sanitaires, dans les 5ystàmes
systèm eshydrocâblés. hyflrocàllls:
Les plastiques Lepolyéthylène haute densité y.155
etlepolypropylène sontégale-
Les plastiqtles sontappelés à se déve- m ent uti1isés pour les éva-
1opper énorm ém ent au cours des pro- cuations.
Lesâd:e:de laplomberie

Les m atières synthétiques '


Jam ais sur place, m ais d'une cabine
extérieure.
Lesm atières synthétiques ne concernent
pas les canalisations m ais 1es appareils U n autre danger existe avec le gaz : la
sanitaires,c'est-à-dire les éviers,1es négligence vis-à-vis des norm es d'éva-
baignoires, etc. Leur succès est gran- cuation des gaz brûlés et des règles de
dissant,toujoursau détrimentdematé- ventilation. Les locaux acctleillant des
riaux p1us traditionne1s tels que la appareilsdechauffage au gazdoiventêtre
céram ique ou 1e grès. L es m atières ventilés selon des critères
synthétiques les plus courantes sont stricts.N*obturezjamais t
*
l'acrylique,lepolyesterstratifié arm é ou les grilles d,aération de
autres. votre logem ent,m êm e en L'pxydedecarkone
plein hiver. U n appareil esttràsdanjereux,
défectueux produit de I '
I
l/meenfaibl
e
l'oxydedecarbone,extrê- quantitldansl' air
LEs DA N G ERS D U G A Z mementtoxique,inodore (0,5Z).
ET D E L'EA U et totalem entindolore '
.il
Provoque l'endorm isse-
m ent. On dénom bre plu-
Le principaldangerdanslesinstallations sieurs dizaines de m orts par an dues 2t
d'eau etde gaz estla fuite. cette im prudence.
Les fuites de gaz peuvent s'avérer
extrêm ement dangereuses.Elle peuvent Quant 2tl'eau,le principaldanger ren-
entraîner la m ort par asphyxie, ou plus contré est le risque d'inondation. Les
souvent,desexplosionsetdes incendies dt
jgâts des eaux pose11t problèm e
spectaculaires.C 'est pourquoi 1es gaz, principalem ent dans les im m eubles
naturellem entinodores,sontodorisésafin collectifs.
d'être plus aisém entdétectables.

En cas de ftlite de gaz dans votre loge-


m ent,leprem ierréflexe consisteà.fermer
LA R*GLEM ENTATION
le robinetdu com pteur 2tga/ et2touvrir
lesfenêtres.Ne manipulez aucun objet C om m e tous 1es dom aines dtlb'
Jitim ent,
susceptible de produire une étincelle ou Ia p1om be1'ie est 1 'é
.glem eI'
Itée. Pour
une flam me niaucun appareilélectrique ; disposerd'une installation de plom berie
ne téléphonez pas. lnform ez im m é- sanitaire perform ante etsûre,i1convient
diatem entvotre installateurou la société de respecter Ies norm es et les DT U
quiassure l'entretien de vosappareils,par (Documents Techniques Unifiés des
l'interm édiaire d'tln voisin. séries60,61,64et65).Laréglementation
estvaste etparfois peu accessible.
En casde fuite de gaz dansles
Erlcasdefuited:jaz, parties com m unes d'un im - C 'estpourquoi,chaquefoisque cela sera
rl'
kti
lisezaucun m euble, prévenez im m édia- nécessaire, nous expliquerons le p1us
apareilJkctrique. tement G az de France.Dans clairem entpossible 1espointsim portants
tous 1es cas, ne téléphonez etutiles de la norm e.
LA PCOMBERIE...COMMEP##S0

La conform ité des atlprès de l'agence nationale Qualigaz.


installations de gaz C ontactez votre antenne régik)nale
Qualigazpourprendrerendez-votlsavec
un contrôIt
zur QuaIigaz.Le contrôletl1-
vérifiera la pal'faite réalisation de votre
instalIation etexigera éventuel1ementdes
I'
nodificationsavantde viserle certificat.
L a respo1sabiIité de 1'instaI1ateu1'est
engagée.
Pou1- le prop: .1ne. I'em placenzent des
cite1-1-1es otl bouteil1es ttst ré.glenlentt
j.
A dressez-vous 2t votre distributeur de
citernes qtlivotls indiquera dans qtlelles
F'BtFTECTI
JREDEPAMCS
conditions peut s'effectuer 1a m ise en
p'atFlcltlq;OEPOLiC:E se1-:,ice.

La législation surIes
MQEMENISANIIAIRE installations sanitaires
ptlt'éFARTEMKN' Ttt?F*Rl*
rfïod(Alhrérét
géarn*
af7rê9-
t5
é6
s1
n4
e8t!22-01tn
lzorv
i.y6emb
dur
4!lj1
u9'r7
k919$2
no86-10377du23avtif1911:
etn*391(826:du3avtis1969)
O utre votre instal1ation privative. il
convientde respecterdcs règles géné-
rales potlr15hygiène etIe bien-être de
totls.Totlt ce quiconcerne 1'alim en-
tation en eau potable et 1es règles
d'évactlation des eaux tlsées est
définidans lesrèglem entssanitaires.
Chaque département possède son
tidytion1:93
proprerèglement(figure4),inspiré
clu 1
-è.
-g1em ent sanitaire départe-
nnental type.N ous y ferons réfé-
renct?chaque fois que nécessaire.
N ous vous invit()ns 2t vous procurer,
auprèsde votre préfecture-ce1uide votre
l-'
iglI;-
('4 J/:
.
'
.t-t;
'
/??/.
?/c t'
/c t-
ègleltlellt dtépartem ent, qtli peut contenir des
s
ft//lï/ttkè'
a taJt.
),
?t??-
/t?F??t?,?/&/ clausesparticulières.

16
prèslesquelquesnotionsdebase et1esprincipesgénéraux énoncésdansla
prem ière partie,nous allons aborderla présentation des éléments etdes
appareilsque vouspouvez intégrer2tvotre installation deplom berie sanitaire.
Certains élém ents sont obligatoires,d'autres facultatit-s. En toutétat de cause, ne
vous lancez pas dans la réalisation de votre installation sans savoir exactementoù
vous allez.11est nécessaire d'étudier vos besoins afin de réaliser l'installation de
plom berie la mietlx adaptée 2tvotre logem ent,2tvos désirs et au niveau de confort
recherché.Nouspasserons en revue toutce qu'ilestpossible de réaliser afin de vous
offrir le plusgrand choix.

L'A LIM EN TA TIO N Pour ce rat'icordem ent,différents cas de


figure sontpossibles selon que votlsêtes
EN EA u en appartem ent ou en pavillon. E n
fonction desappareils sanitairesque vous
souhaitez installer,vousdevrez détermi-
Pour alim enter votre installation, vous nerlesdiam ètresm inim aux descanalisa-
devez vous raccorder au réseau public. tions,comm e notls le verronsplus loin.
Lâ PLOMBERIE...COMME &# PR0

En pavillon - dansunregardenplastique
calorifugé à.enterrer ;
dans un coffretplastique prévu à cet
effet,encastré en façade ou dans un
La partie de l'installation avantcom pteur m uren lim ite de propriété.
etle com pteurlui-m êm e sontlapropriété
de la compagnie deseaux.Vousne devez Pourrelierlecom pteurà.lam aison,ilfaut
pas intervenir sur cette partie sans son une canalisation.Celle-ciesten général
accord. Néanm oins, vous êtes respon- enterrée.Pour ce faire, pratiquez une
sable de votre com pteur,notam m enten tranchée. Disposez la canalisation au
cas de gel.X l'approche de l'hiver, fond de latranchée,surun litde sable de
protégez-le avec un isolant therm iqtle. 10 cm d'épaisseur. Recouvrez de sable
Votre installation com m ence à.partir de (20 cml etposez un grillage
la douille de raccordem enten sortie de avertisseur bleu avant de re- #
com pteur. boucher la tranchée avec la
Com m e nousl'avonsvu,ilestpréférable terre extraite. Le grillage Canalisatinns
d'tltiliser 1e plus gros diam ètre de avertisseurestdestiné àalerter enterrles:
canalisation possible au départdu com p- les éventuels personnels ou y.155
teur,afin d'assurer un bon débitzttoute propriétaires am enés par la
1'installation.Si le pas de vis au départ suite ttcreuser le sol à cet
dtI com pteur est en 20/27, utilisez du endroit.A chaque type de canalisation
cuivre de diam ètre 16/18.Sile pasde vis correspond une couleur :bleu pourl'eau,
du com ptetlr est en 15/2 1, utilisez du
cuivre de diamètre 12/14 ou 14/16.

Si vous 11e disposez d 'aucune


arrivtée d'eau, vous devez vous
adresser 2t la com pagnie des eaux
de votre com m une.Vousobtiendrez
un re1dez-vous au cou1 's duquel cuivre
vous déterm inerez s'ilestpossible câsjesous Sousgai ne
d'achem iner une conduite etchoi- gaineTpc SurIitdesl
sirez1'em placem entducom pteur.Si Verte
le col-npteur doit être placé 2t 13ex- tuyauen
térieur, il vous sera proposé de câblesous polyéthyl
ène tuyauenfonte
1'installer soit: oaineTPC sur li
tdesabl e Ou PVC
rouge surIitde sable
dans un regard m açonné
d'environ lm 3en lim ite de
propriété. Votre compagnie des eatlx F igure 5 .l.r/lt
,//w??c/?t1cpour/p// ,
I,q'
i'
t?l/za
votls indiqtlera 1esdim ensions callalisatiolts
exactes '
.

1:
z'. .. ''''' ... .
Pensezz/lr: installatinn

jaunepourlegaz,rougepourl'électricité
etvertpour le téléphone.
Placez les canalisations d'eau froide à. :
60 cm de profondeur ou , 80 cm dans 1es IIII
régions où les hivers sontrudes.Si1es y '.
/ w
canalisations enterrées traversent une . ./
allée carrossable,la profondeur sera de 2
1m . y
Sivoussouhaitez pratiquerune tranchée
unique pour passer toutes les canali- Mètres cubes
sations de la m aison (eau,électricité,
gaz), il faut respecter certaines pro-
fondeurs et certaines distances entre 1es
canalisations(figure5).

En appartem ent
G énéralem ent, chaque appartem ent est
équipé d'un com pteur d'eau individuel
repris sur la colonne d'alim entation
gdnérale de l'im meuble.Dans certaines
copropriétés anciennes,l'eau faitpartie lzi#a?-
z?6 :At?tvpza/p/ta//z-61'tvz//
deschargescomm unes.D ans le casd'une
rénovation totale,ilestjudicieux de
prévoir un com pteurprivatif,ou toutdu Le com pteurestéquipé de deux raccords
m oins son em placement.Lorsque l'eau filetés.Côté arrivée se trouve un robinet
chaude est collective, un com pteur d'arrêt général.Si vous êtes en m aison
spécifique luiest réservé.Votre instal- individuelle,ce robinet estpropriété de
lation d'eau chaude devra partir de ce la com pagnie des eaux.En im m euble
com pteur. collectif,le rqbinet d'arrêt avantcom p-
teur appartient2tla copropriété.11s-agit
d'un com pteurdivisionnaire,géré par la
Le com pteur copropriété.Le comptetlrgénéralestgéré
par Ia com pagnie des eaux.
Le com pteurestdestiné à évaluervotre Le com pteur doit être obligatoirem ent
consomm ation d'eau (figure 6).Les installé avec des raccords dém ontables
nouveaux com pteurs indiquent direc- afin d'en faciliter la dépose etIa repose,
tem ent le nom bre de m ètres cubes en cas de besoin.
consom m és en chiffres.Sur les anciens
compteurs,laconsom m ation estindiquée
par des aiguilles sur des cadrans. En Le départde votre installation
additionnant les quantités indiquées par
1es aiguilles,vous obtenez la consom - Après le eom pteur débute votre installa-
m ation totale. tion privative(voirfigure 10).Pltlsieurs
LA PLOMBERIE...COMME P# P#0

élém ents obligatoires sontà. prévoir : D ans de très rares cas, la pression du
un robinetd'arrêtgénéral ; réseau esttrop faible (m oinsde 0,3 bars
unclapetantipollution (figure 7), au robinet le plus défavorisé): vous
com m e l'exigentlesrèglem ents devrez alors envisager un systèm e de
sanitaires,afin d'éviterd'éventuels surpressioncom poséd'unréservoiravec
retoursd'eau versle réseau public '
, pompe (figure 8).Lesmodèlesde base
un robinetde purge pour vidanger s'activent autom atiquem ent dès qu'on
l'installation en cas de besoin ouvre un robinet. Les m odèles plus
(problèmesurl'installation ou sophistiqués sontéquipésd'un réservoir
départprolongé en hiver,par de stockage quiévite 1esm isesen m arche
exemple).Lapurgeestgénéralement intem pestivesen casde fuitesou de petits
intégrée au elapetantipollution. puisages.Afin d'éviterlestransm issions
de bruits, il convient d'insta1ler le
surpresseur sur des << silent-blocs y:.
Effectuez le raccordem ent aux canali-
sations parl'interm édiaire de m anchons
souples ou de flexibles.
Lesautresdispositifssontprésentésdans
les paragraphesquisuivent.
Sivousenvisagez d'installerun arrosage
dejardin,prévoyez,dèsz a présent,une
canalisationreprisejusteavantleréduc-
I'
nigtll-e 7 :At?clapett'
fll/f/pt
?
'/flf#f?/?
.
teurdepressionjusqu'àl'endroitchoisi
pour le robinet d'arrosage situé dans le
jardinou le garage,parexemple.Cette
Potlr faci1iter la purge,pensez z
tdonner canalisation sera indépendante du reste
u1)e légère pente aux cana1isations, de l'installation et sera m unie de son
'
Jusqu'atlcom ptetlr.Avantdepurgervotre
installation,pensez à ouvrir un robinet
d'eatlfroide afin de créer un appeld'air.
Aprèslerobinetdepurge,ilestjudicieux
de p1 -évoir d'autres é1ém ents certes
facultatifs m aisquivous garantirontune
installation fiable etdurable :
.un rdducteurde pression.au cas ol '
)
lla
pression du rdseau seraittrop élevée
(stlpé
xrieure zt3,5 bars)'
,
.tln filtre antiboue,pour stopper le
sable quiparvientparfois zts'infiltrer
dans le réseau . ,
. tln filtrttantigoûtetanti-odeur,sile
goûtde 1*eau vous déplaît;
. tln antitartre ou un systèl'
ne
adoucissetlr,sil'eau de votre région I.
'igure 8 .
-Le .
s'lfrpresseur
esttrop calcaire.
Pensezgdlrdinstallatinn

3 mm .v
< >-
. 1m

z -?
ù' 6m
'..-.
& .:vw7L' '
.x.l - 1
2m

Vers com pteur

F ïrzzrc 9 ..Im réw/t


?des ctzz?////-
v///#?zz.
:

Proprerobinetdepurge.x
'
ïl'arrivée,vous l'arrivée de la conduite d'eau.Le réduc-
l'équiperez d'un robinetà.nez fileté afin teurde pression seraplacé,au choix,dans
de pouvoiry fixerun raccord pourtuyau le regard de visite ou dansl'habitation.
d'arrosage.En reprenantla canalisation La figure l0 résum e 1es dispositifs à
del'arrosagedejardinàcetendroit,vous prévoir etreprésente le départtype dont
disposerez de la pression m axim ale et vous devrez vous inspirer pour votre
d'un bon débit.Vous éviterez égalem ent installation.
d'arroser votre pelouse avee de l'eau Aprèsavoirétudié l'ordre chronologique
filtrée,ce qui est inutile, voire dé- des différents élém ents qui doivent
conseillé. apparaître en débutd'installation,attar-
dons-nous sur queIques-uns de ces
A findefaciliterlapurgedel'installation, dispositifs.
les DTU précisentque toutes les canali-
sationsh.allure horizontale doiventêtre
posées avec une légère pente de 2 m m
parmètre,verslecompteur(figurc 9)ou
le pointde purge.. Si la pression du réseau public est trop
Dans le cas où le com pteur est situé 2t élevée, les eanalisations deviennent
l'extérieur dans un regard de visite, le bruyantes etdes coups de bélierpeuvent
raccordemententre la sortie du com pteur survenirlorsde laferm eture brusquedes
etl'arrivée dans l'habitation sera effec- robinets..?
$. la longue,l'installation peut
'
tué,enenterré,àl'aided'unecanalisation être endomm agée.Pour rem édier 2t ee
en polyéthylène.Le robinet d'arrêt, le problèm e,on a recoursz 'ttIn réducteurde
clapetantiretouretle dispositif de purge pression. 11 en existe deux types
seront alors placés dans le regard de (figure l1):
visite.L'adoucisseuretle filtre antiboue les réducteurs de pression préréglés,
seront placés dans l'habitation, par quiassurentune pression constante
exemple dans la cave ou le garage, à. de 3,5 bars ;
Domaine public

@
Bobinetd'
arrêt ($ , .

E7' z 7
U @ O (& Q) * (: * @ U)

Regard extérieur

Canalisation encuivre Canalisationen polyéthylène

Domaine public

@
*

(n @
ED (n V ((% E1
@ (: (< @ (: (9

VV
C1) Arrivèegénérale (63 clapetantipollutionavecpurgesenamontetenaval
(23 '
rraverséedemuravecfourreauetétanchéi
té (73 Béducteurdepressi on
(33 nobi netd'
arrètavantcompteur (83 nobinetd'arrêtavecpurge
(43 compteur (93 nobinetdepui sageextérieur(j ardi
n)
(53 Robi netd'
arrétaprèscompteur(ouc)
8) 130 systèmedefi l
tresetanti-tartreenby-pass(nonobli
gatoi
re)

Figure 1(
):Ac départde I'installation
Pensezgllrê installation

m élangeuses. Soyez attentif au sens de


raccordem ent du réducteur, indiqué par
une flèche.Sivousle m ontez z a l'envers,
vousn'aurez plusd'eau...

L'installation de ce type de filtre après


com pteurestune solution efficace contre
le sable et 1es boues achem inés par 1es
travaux effectuéssurla voiepubliqtle.Le
Réducteurde pressionréglable sable qui parvient 21pénétrer dans les
avecmanomètrede contrôle canalisations finit par se répandre dans
les ballons d'eau chaude deschaudières
ou dans les chauffe-eatlélectriques.Le
sable se m élange peu ztpeu au tartre etse
transform e en une sorte de m ortier très
dur.U n filtre s'im pose donc pour éviter
ces désagrém ents.

Les filtres antiboue se com posent d'un


gobeleten verre mtlnid'une cartouche en
nylon, coton ou polypropylène,lavable
c)u jetable,quifreine 1esimpuretésde
l'eau.l1s s'adaptent directem ent sur la
conduite d'eau par des em botlts filetés
Figure11:LertWfft-/crfrde#re?
.
$'
,
Wtp?? (figure 12).

1es réducteurs de pression réglables,


avec ou sansm anom ètre,qui
perm ettentde choisirla pression
désirée.

Si vous n'effectuez qu'une rénovation


partielle et si vous ne disposez pas de
réducteur de pression en tête d'instal-
lation,ilestnécessaire d'en poser un en
am ontd'un chauffe-eau électrique,d'une
chaudière à.gaz et des robinetteries

Figure12 :Iuefiltretzzl//
Wfy/zc
L# PLOMBERIE...COMME (l# PR0

Le filtre sera installé de préférence en prém ontésetéquipésdegobeletsprêtsà.


by-pass, c*est-à-dire en dérivation recevoirles cartouches de votre choix.
(figure 13),afin de pouvoircontinuer 2t Surlem êm eprincipedefiltrage,existent
utiliser1'installation en casde problèm e. desfiltresantigoûtou anti-odeuravec des
Les fabricants proposent des by-pass filtres en eoton et au charbon aetif.On

@ Enrégimenormal
Départ Robinetd'arrêt
fermé

J
?(
.jy
F'i .'
: .
Filtre anti-boues + anti-tartre

.c 'yh';.'Xj.tU
y
. .. .ièg
,.
jl
ytQ.Xk
ai.
.l . . :
V):j
Lj
j.y
...Qj
':
py.'
.c. .. .... ..;c....

J

:.
nobinetd'arr*t r. ) Robinetd'arrêt
ouvert 'i
: .è
:' ouvert

@ Encasd'interventi
on surlesfil
tres
Arrivée

. . r)t : i ty
. xhr:.
Robinetd'arrêt ' Robinetd'arrêt
fCrm é r ' ySr
l ferm é
t) o
k J
C
..r , )
r5.
. ) j'

Cheminementde I'eau

Figure /-
3.-Leprfrdcfpcduiy-pf'
fs,
N
Pensez @plY installation

trouve m êm e des filtres perm ettant de priétés chim iques etdem eure potable.
supprim erlesnitrates,lesm étaux lourds M alheureusem e11t, Ies particules de
ou les bactéries. calcaire onttendance à se redéposer au
contact de 1'air.Ce systè .m e est donc
d'uneefficacité relative pour1esrobinets
ou pom m esde douches.En revanche.ils
conviennent parfaitem ent pou1 ' les
11existe deux systèm espourdébarrasser chauffe-eau.
une eau trop dure de son calcaire : les 11 existe égalem ent différents systèm es
systèm es antitartre et les adotlcisseurs. antitartre électroniques otlmagnétiques.
Quelquesoitleprocédé,ildoitêtreagréé Danscesappareils,l'eau circule 2ttravers
par les autorités sanitaires. une cham bre d'ionisation dans laquclle
Les antitartres (figure 14) utilisent sontenvoyéesdesim pulsionsélectriques
différents procédés. Le plus courant quiprovoquent l'entrée en vibration des
consiste,com m e pour le filtre antiboue, particules calcaires pour em pêcher le
2t faire passer l'eau ' dépôtdu tartre.Lesperform ancesde ces
zttravers une car-
touche rem plie de polyphosphates qui systèm es sonttrès inégales.
m aintiennent le calcaire en suspension
dans l'eau et évitent la form ation du L'adoucisseur (figure l5) utilise un
tartre. L'eau conserve totltes ses pro- procédé physicochim ique connu sous le
nom d'échange d'ions.11 est constitué
X
*
'
d
d'un boîtier de contrôle et de deux
réservoirs. L'un contient des résines
.' , .a 'd'@2's.
.
.. 7
''
.g
... .. .
i ..?
,
. :j
' :
E
u4
...(
8.at. m inéralesetl'autre un se1régénérant.Le
. ,:.. calcaire estretenu par lesm icrobilles de
k . '. . ') . résines m inérales.Lorsque la résine est
sur le pointd'être saturée,l'adoucisseur
;-, . ,?
-,-
''
k k 8
.
4)- la régénère avecle sel.Selon 1esm odèles
*9t Billes de polyphosphates
Tl; . ''
ou de silicophosphates et les m arques, la régénération est
xt ' program m able,autom atique otlfonction
.. j
..
. t du volum e d'eau consom m ée.Pendantla
,r y
.
-'j
-.-,) régénération,vousne pouvez pasutiliser
.jaL2.è
:.j' y
kj
.
y l'eau. Ce systèm e requiert donc une
''
.. -3
/
)k installation avec by-pass (figure 13),ce
quiperm et,en cas de besoin,de pouvoir
rem ettre l'installation en m arche sans
passerpar l'adoucisseur.11fautchanger
régulièrem ent le se1 et vérifier 1es
perform ances de l'appareil.
L'adoucisseurestparfoissujet2tdes
variations quipeuvent rendre l'eau très
èk dure ou trop douce.
(J
Q
D
Les caractéristiques de l'eau traitée
doiventêtreconform esaudécretno89-3
Figure 14 :Lesx
ç-p,
j-
/t
h//Kw antitartre (01/89),àsavoir:
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

pl-lk 6,5 et% 9 ; conform ité ci-dessus. Une vérification


dureté k 15 degrés français ; périodique parlesservicesspécialisésdu
alcalinité 1 2,5 degrdsfrançais. constructeur s'im pose.
Ce systèm e est relativem ent onéreux h.
Sil'appareilse dérègle en eau dure,son 15achat et 2t 1'entretien. Votre choix
effet est nul : l'eau n'est plus du tout dépendra de votre consom m ation d'eau
traitée.S'ilse dérègleen eau douce,l'eau etde vos habitudes de vie.
est débarrassée de tout son calcaire,ce
quila rend agressive pour l'installation :
risquesde fuite,rougissem entdestuyaux,
corrosiondesjoints,etlarend impropre
'tla consom m ation hum aine.Desrobinets
z Com m e son nom l'indique,cetappareil
pour prise d'eau sontinstallésen avalet estdestiné à.élim iner les coupsde bélier
en am ont des adoucisseurs afin de quigrondentdans1estuyauteries.11existe
contrôler leur efficacité. C ertains deux types de coups de bélier dans les
m odèles supprim ent tout le calcaire de installations de plom berie :lescoups de
l'eau. 11 est donc im pératif dans ce cas bélier vibratoires et les coups de bélier
d'incorporer au by-pass un robinet instantanés. Les coups de bélier vibra-
pointeau quiperm ettra de m élangerl'eau toires sont produits par la vibration des
du réseau aveccelle de l'adoucisseur,afin piècesmalajustéesd'unrobinetlorsde
de respecter Ies caractéristiqtles de sa m anœuvre.Pour y rem édier,ilsuffit

Arri
véeeaudure éventuell
eme
(sn
etl
oro
nbI
i
nset
e poi
modn
èt
le
eaupourmélange eau
s) Dé
ap
da
or
utci
e

--.----- -----..--- nobinetpour


Coffretde jJ',*'--.--=- e' u-------ww
,
, ,
1 prised'échantillon
-< I $ I
commande j # .
' 1
I .
I '
'' n n n n ' ' Alimentation
l., - - - - .
,
l'
1
jI
:1
$
'I
éj
eclri
que
. ''';)'.L
p ' 1I :,
.. qI.E'.','Jj'..' . . . m
'
)
. Tuyaude Iiaison
f.
j adoucisseur/bac à seI
'
è
'
.
Fil E ,j .k j Trop pleindu
tre anti-boues t.::
.
' ! j
' .
.
k
. j. :
,
) .
, bacà.seI
r
;
j; lq
'
ï. .
.
1
,
,
j
' .:;
j.
. (
.
)
.
(.
'
j
'
;
;
'
..
J.
.
y.
Si
;)
hOO 1
t. k .
.
y
'
li ) sacàsel
5
E
#
'
s.. ,:
' Adouci
sseur FI -o
,1
' s'
ftre 1.>-..
' t L !ff#f/l/te
l.5'
:
versI'
égout - b
$
't?D?
Pensezy:lr,installatinn

Antibélier

&'$ :)
.

I ' I

Colonne d'eau froide

Figure16:L'antibélier

deréparerou derem placerlerobinet.Les diam ètre, a été défini par Ia norm e


coupsdebélierinstantanéssontproduits (tableau ci-après).Choisissez la canali-
parlaferm eturebrusque d'un robinetqui sation correspondantau diam ètre indiqué
provoque une m ontée brutale de la ou im m édiatem entsupérieur.Cediam ètre
pression géndratrice d'un ébranlem ent estvalable aussibien pourl'eau chaude
bruyant de la canalisation pouvant
entraîner sa rupture.D ans ce rare cas,
équipez la canalisation d'un appareil ; . '' '' @ '' . . . @
capabled'am ortirle choc :un antibélier @ . F . *
(figure 16). Débitm inimal iDi
amètrel
---- --...
.

L'antibélier trouve sa place au som m et Appareil /au Eau jr'j(


jjy
.j(g
j(
sjr
.j
froide chaude minim al
dela colonnem ontante ou au pointleplus en I/s en I/s *r1m m
haut de l'installation. Notez cependant
qu'il existe des m odèles d'antibélier à
Evier .
0,20 0,26 12
placer en ligne, c'est-2t-dire sur la Lavabo 0,20 0,20 jy
canalisation,en am ont de l'appareil h. Bidet 0,20 0,20 ! 10
l'originedeseoupsdebélier. Baignoire I 0,33 0,33 13
Douche 0,20 0,20 12
Robinetde 0 33 12
,
La déterm ination du diam ètre . puisage 1/2
des tuyauteries d'alim entation Robinetde 0 42
, ' 13
puisage 3/4 ! !
Afin d'assurerune distribution correete, W .-C.avec O 12
, 1O
ilfautrespecterdes diam ètresm inim aux réservolr I
quigarantirontun débitsuffisantà.chaque L ave-main 0,16 . lo
pointd'utilisation. Lave- linge 0,20 10
Pour chaque appareil ou utilisation,un Lav e-
h O,10 1O
débit m inim al, auquel eorrespond un v aiss ell
e ) '
Lâ PLOMBEBIE...COMME tl# PR0

que pour l'eau froide.A ttention ! Le plusieurs appareils, procédez com m e


diam ètre indiquécorrespond au diam ètre suit:
intérietlrde la canalisation. reportez-vousau tableau de la
Dans le cas où plusieurs appareils sont figure 17 pourdéterm iner le
repris sur une m êm e canalisation,il ne coefficientde chaque appareilrepris
suffit pas de faire la som m e des débits sur la canalisation )
pourobtenirlediam ètredelacanalisation additionnez les coefficients ;
principale :des calculscom plexes sont reportez-vous au graphique de la
nécessaires. figure 17.Le diam ètre intérieur
m inim al2tutiliserestindiqué 2a
Pour déterm inersimplem entle diam ètre l'intersection de la valeurdu
intérieur d'une canalisation alim entant coefficienttotaletde la courbe.

Somme descoefficientsdes appareils

Figure I7 :Le diamètre Illfnfnl/lc?l./bllcffof


'
ldu llf?plàr:d'appareils
Pensezynlre installation

Utilisationd'une nourrice
ou pipe dedistribution

Alimentationde I'étage jq).


; Ij
-'jk'
jy)y) qjkjlqqkq. ';yj'
j(r
jj(;
.
'g
î

Colonne
Nx
montante z ) z/
jg ..y'
* y...
Alimentation Rdc frj.X. . '''

x....
Arrivée d'eau

Distribution parIesous-sol DistribulionparIe sol

une c' tq
f/
kt
z//'u
sr
t'?r/t
.
-
?n de . 5
-t
7//p de partiellem ent, d'un appartem ent ancien
/
.?t
?ï'
n.$doitalilnenter !?F' le Jtpl/c/-
lt?,un Jt?- ou d'une m aison 2trénover totalement,il
vabo et1//2'W(-C.apctr 'réj'ervoir.D t 7/n-
s
-le estjudicieuxdeprévoiraumieuxletype
tableau de la.#,j,J/re l7,t' ?n trottî,
'crespec- de distribution.
tivelnentIescoefficientsk srfivalltspour( 7c,ï La solution la pltls classique consiste 2t
appareils:2,1,5 et0,5 A'clk' f1.
//,
1totalde4. créerune colonne montante (figure l8)
i'lfr le graphique,l'intersection de cette sur laquelle sont reprises les alim enta-
pt-//cl.
/?-etde Ia courbe d/?Jk' 7????- tionspourchaqtle niveau de 1'habitation.
t?uc lfn Jït
tre r??inimalctpp- rlpr/us entre l3 et l4.Le C 'estle schém a courantdesinstallations
Jïtzznê/'r'c in/'
J?-/t?l?1
-tèprendre en con- /p/t? en tubes de cuivre otl d'acier. Pour
l
est do??c de l4 m l n, ce qu1 ctprrespond alim enter un 1'ez-de-chaussée, i1 est
Jt'?pA-lecom mercetèun tube 14/16 tpl f16- possible,parexem ple,de faire chem iner
.
1 (J&??5'Iect- /x
îdu cl -fib're). les canalisations d'alim entation dans le
sous-sol et de créer des rem ontées au
droitde chaque appareilsanitaire.Cette
solution présente l'inconvénient d'ex-
D*TERM INEZ LE TYPE poserles canalisations au gelsile sous-
DE D IST R IB U TIO N so1n'estpaschauffé L'avantage estqu'il
perm etune distribution esthétique dans
les pièceshabitables.
Deux solutions sontpossibles,en fonc- Sivotre projetimplique la rénovation
tion devotreprojet,deson avancement totaleou lacréation deplanchers,ilexiste
etde sa nature.En effets'ils'agitd'une une autre solution très esthétique et
petite rénovation,par exem ple création pratique à m ettre en œ uvre,quiconsiste
d'une douche, d'une m aison à.rénover à.noyer les canalisations dans la dalle.

.>
a':=p, 29
qpdyaopgus,#zyp
.. .r
.t '
ja<'
-.t
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

Vouspouvez réaliserunetelle installation .- leseaux ditesménagères,c'est-à-


C1-
1CLIiVI'
C,OU m ieLlX aVCC 1eS nOtlVeatlX direlesécoulem entsdeséviers,
systèm es hydrocâblés 2tbase de tuyaux douches,lavabos,baignoires,bidets
en PER .La distribution estcentralisée sur etdiversappareilsm énagers.Les
desnourrices2tpltlsieursdéparts.Tousles eauxménagèressontrejetéesdans
robinetsd'arrêtsontsituésdansun m êm e desdescelltes ;
lieu, un peu z .
t Ia m anière d'une ins- les eaux vannes,c'est-à-dire les
ta1lation électrique. C e pri11cipe est rejetsdesW.-C.Ellessontévacuées
également envisageable en créant une dansdesc/'
?r/?c5'(chutesd'aisance).
banquette technique, par exem ple pour
une salle debains(voirpage 82). Les eaux pluviales ne sont pas consi-
déréescom m eusées,carellesne sontque
eollectéesetévacuées horsdesbâtiments
dansdes descentes indépendantes.
L'*vAcuATloN DEs On distingueplusieursélém entsdans Ie
réseau d'évacuation d'une habitation
EAux us*Es
(figure 19),21savoir:
*1'évacuation de chaque appareil
Une foisdistribuée etconsom m ée,c'est- d'utilisation ;
q-dire aprèsavoirété usée,1'eau doitêtre
z . les collecteurs d'appareil,c'est-à-dire
rejetée dans de bonnes conditions.Le lescanalisationsd'allure horizontale
term e gé
.nérique eaux uséesenglobedeux sur lesquelles se raccordent1es
typesderejet: évacuations .

30
Pensez::lr:inslallation

La réglem entation Lorsque 1*agglom ération com porte tl1)


réseau col1ectif d'assainissem ent, ou
A fin de préserver l'hygiène et la santé tout-zt-l'égout,le raccordementsotlterrain
publique, des règles sanitaires strictes de toutes les canalisations évacuantdes
précisentcomm entdoitêtre organisé un eaux uséesestobIigatoire.
réseau d 'évacuation. N ous a11ons 1es 11est interdit d'évacuer des eaux tlsées
aborderdansles paragraphes stlivants. dans Iesouvragesd'évacuation des eaux
pluvialesetréciproquem ent.
Lorsqu'une grande quantité d'eau cotlle
dans une canalisation,un effetde pom pe
se crée,risqtlantd'aspirerla garde d'eatl
dessiphonsde I'instalIation.Afin d-éviter
Les règlements sanitairesontété conçus ce phénom ène, les descentes et chutes
pourpréserverles usagers des nuisances doiventêtre prolongéeshorscom bles,au-
des systèmesd'évacuation etévitertout dessus des parties Ies pltls tjlevées de l:1
risque de pollution ou de contam ination. construction,par un é -ventd'une section
Com m e nous1'avonsvu,chaquedéparte- intérieure au m oins k .jgaIe '
zt celIe de la
m ent possède son règlem ent sanitaire. descente.Cettjventdoitêtre ( bquipé.d'tln
Toutefois,touslesrèglem entsrespectent dispositif de p1'otectioIA contre les
1es m êmes principes de base. m ouches et 1es m oustiqtles.Les évents
ontégalem ent pour fonction de ventiler
1es égouts.
Appareil LesW .-C .ztbroyeurprésententI-avantage
de pouvoir se raccorder stl1'des éva-
# à cuations de petitdiam ètre.CeI: 1ne vous
lvacuati
on autorise cependantpas2t1esconnectersur
EE les descentes d'eaux tlsées.Les W .-C.2t
EE
broyeblrdoiventse raccorderdirectem ent
k)t indépendam m ent de tout apparei1
Y sanitaire sur une canalisation d'eaux
vannes.Ce raccordeluentnedoitcom por-
ter aucune partie ascendante. L'instal-
Bouchon de dégorgement 1ation d'un broyeur est soum ise 2t une
autorisation des autorités sanitaires
Figtlre 20 :Atdsip hon départem entales. lls ne sont adm is que
dans 1'habitat ancien, si atlcune autre
solution n'estpossible.
La prem ière grande règle concerne les
orifices de vidange des appareils sani-
taires et m énagers : ils doivent être
pourvus d'un systèm e d'occlusion
hydraulique, c'est-à-dire un siphon,
conform e aux norm es franqaises et Votre réseau d'évacuation dépend, en
assurant une garde d'eau perm anente prem ierlieu,du systèm ed'évacuation du
(figure 20). réseau public. ll existe deux types
LA PLOMBERIE...COMME &# PR0

d 'égouts : 1es égouts unitaires, qui


collectent les eaux de pluie,les eaux
vannes et les eaux usées et les égouts
séparatifs,quicollectentséparém entles
eaux de pluie et les eaux usées (eaux
ménagèreseteaux vannes).Dansle cas
égoutuni
taire d'un assainissem entindividuel,c'est-à-
dire une fosse septique,1eseaux de pluie
sontrejetéesverslemilieunatureletles
eaux usées vers le dispositif d'assai-
nissement(figure 2l).
En ce quiconcernele réseau d'évacuation
intérieur,vous avez le choix entre deux
possibilités(figure 22):
le systèm e de descentesetchutes
séparées '
,
le systèm e de chute unique.

D ans un réseau d'évacuation avec des-


dgoutdes centes et chutes séparées, les eaux
eaux usées
m énagères et les eaux vannes sont
collectées dans des canalisations dis-
tinctesquineserejoignentqu'auniveau
du collecteur principal.Chacune de ces
canalisationsestprolongée horscom bles,
dans le m êm e diam ètre, afin d'être
ventilée (ventilation primaire).C'est
l'organisation la pluscourante etla plus
sim ple 2tm ettre en œuvre pourun réseau
'
Eaux Eaux- Eaux
d'évacuation intérieur.
ménagères vannes de pluie L'évacuation par un systèm e de chute
t. l k unique, collectant eaux m énagères et
.
t (
-@ !
''
t! t l
..
eaux vannes, est égalem ent possible.
.
$ 3 l: Norm alem ent,ilnécessite d'être couplé
Fos se
touteseaux l ) l
y l
à
L ) à.une ventilation secondaire, ce qui
l ,
..-- complique énorm ém ent la conception et
o- p zz*
'* ' '
la réalisation du réseau d'évacuation.
Cependant,ilexiste un systèm e de chute
Vers Ie milieunaturel Vers le milieu naturel unique sansventilation secondaire.D ans
ce cas, l'absence de ventilation secon-
daire doit être palliée par l'em ploi de
Figure21 . - culottesspécialeschute unique,conçues
Iuest /ï// 'J
-rt
?zl/s
j'types#p pour éviter l'effet de piston dans les
réseau #//vt?c/, /tz#f.
?l?
canalisations(figure 22).
Descente d'eaux usées
Chute d'eaux-vannes
01 01 -

p
Les deux conduits sontreliés entre eux avant
Ia sortie extérieure et sans diminulion de
diamètre, La Iiaison doit être Iégèrement
inclinée afin de permettre I'évacuation des
condensations.
(2
:) ru;:!g(a
-; (2
E)
.r v - - Ventilation primaire

Fi#ure 22 :
Collecteurd'appareils
Les. .y
s' .
ç/Jzz?t>A'de
Culotte simple à45* c/ll'
d/t?
QO 5
(41 (a
q) Tampon de visite

Ventilationsecondaire
(5
4)
Collecteurprincipal

()
1 (1
3

Reprise au-dessus Colonnede


du dernierraccordement ventilation
d'
appareil (6) SeCOndai
re
.-..
-.- /
..w.'.'
---- /
I
/

Culottesspécialeschute unique

(6
3zz.
- j
z'
(3oo a -.jo5
..
Ooe (5
4)

(7
q) (5
() (5
4)
'
20solution
C!
!!
!!
!i
'!
Eë Clapetaérateur
!E
:.
1re solution Corps en ABS
Niveau de Rondelle
débordement Manchon en EPDM
d'adaptation
en ABS

' '
20 solution
!i ;1 1l
;
3E i1 ::
!:
: 1
::: i
:)
2
:;
E: :
t1) Cl
apetsaérateur i;
: Clapetaérateur
::
; i7' :
:i
1
::
i 1 h:
1 T
:: .2
1re solution rop-plein
1rf solution .
' Trop- pleln
javabo Iavabo
Y .
x' 50Om ZXI
'.1
.
' ze VYD O u.p
o % r o
O ''' )h cuI zcuo '
O u;k'
<x
J. .. . ()o . x p . % c)
czo .2..& . vy 'Igp .
0 O Q
N
)... g7 cup cp
0œNe
n z
, . xx
'
%*+'e
.'
'& . z x 40 '
%% 47o ,
.

Canalisationverticale Canalisation verticale 2 coudes au maximum dans


ouoblique avec2 coudes ou oblique maissans Ia traversée
au maximum coudes

Vb

&

En traversée de plancher,
utilisez une culotte à ftltallongé

% '
(
D b,2m
..jmLDrpax
-. zp
l. o.(D
I 4
, 1,00 m maxi. '
1 I . Utilisez une culotte pied de chute
7. .
t UD U7 '
T; U7 UV
47 t; l& r7 & m m . & 'n &'
..r. . . r1......:'..:.....,....s:.è'.(..:.)s.;.î. )
.7.... : ;.).,
. .( ...y:..
j..... QD O . O.
& q
.
' ? . t::;7 . t..': cu . . . cus
è p C:D o co ï
qb cco qb t

Figttre24 .f-'
cpassage #c.
s'évacuations#J/?.
j'lesrt'
//v/f,
!
f

35
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

La ventilatio11 secondaire s-im pose dtudiés afin d'éviter 1escoudes


totltefois : brusqueset1esparties sinuetlses ;
e1 )cas d'im possibilité techniqtle *enprincipe,lesjointsbourrésou
d'exécution d'une venti1ation coulés sontinterdits dans l'épaisseur
primttire en rénovation ' s d'un m urou d-tln plancher ;seu1s 1es
lorsqtle desévacuations sonttrès jointsélastomèressontautoriséset
t'Fl()ignéts de la chute otldescente ; seulem entdans certains cas,en
en cas de doute surla ventilation rénovation '.
d-une descente-dans tln vieil .1escoudesdans)'épaisseurd'un m ur
im m euble,parexem ple. ou d'un planchersontdéconseil1és ;
* 1escoudesdoiventêtre équipés,en
Potl1
'exécuter cette venti1ation secoI'
I- am ont,de raccords spéciaux offrant
daire,vouspouvezprolongerlecollecteur des orificesde dégorgement.
jusqu'atItoit.Sicette solution n'estpas
possible,vouspouvez avoirrecours2tun La figure 24 présente quelques règles '
zt
<xre1 respecterpourle passage desévacuations
)it-lard yyou,en d'autres term es,ztun
clapetaé.1-ateu1.(figure 23).Le c1apet dans lesparois.
aératt?ur peut êt1-e instal1é dans les
com bles ou dans les pièces de service
aéréesenpermanence('
W .-C.,salled'eau,
saufcuisine).
N orm alem ent, l'évacuation des eaux
Qtlelque soitIe système adopté.ilfaut uséesse faitpargravité,c'est-à-diredu
respecte1' Ies règles d 'insta11ation haut vers le bas : de 1'habitation, en
stlivantes : surface, vers 1es égouts, en sous-sol.
@leschutes etdescentes s-établissentzt Parfois,ilarrive que 1'égoutsoitsitué atl-
1'intérieurdes habitations afin de les dessus du niveau d'une habitation
préserverdu gel ; (figure 25).
. 1es m atériaux utilisés doivrntêtre
adaptés(tuyauxen fonte,PVC); L'évacuation pargravitéestalorsim pos-
*les tracdsdoiventêtre correctem ent sible.O r,com m e nousl'avonsvu dansla
réglem entation,votls avez obligation de
vous connecter 2t cet égout s'ilpasse à.
proxim ité de votre habitation.11
tgout égal solem ent
s ou possibl
caves e ent
soique sles sous
itués -
en

,v?..>...:
'' dessous du niveau de l'égout.
1E;t15lti(:)rl t' M'A'
-x C.
vfo.w >
J*' D ans ces cas,on a recours 2t un
de
rel
evage Systèm e de relevage des eaux
usées(figure26).
Le principe consiste à.stocker
Dispositifanti-retour
m Om entanJFIACnt leS eauX LlSéeS
dans une fosse dontelles seront
12l'
t
r
svz/-t?.
2.
>-.
-1.e.
j'e'
-;
/v,
.)?//.
ç.vuree
lerc'.
s- extraites au m oyen d'une pom pe
Alimentation (sous-solplusbasque Iecollecteur)
'
électrique '
)
.7

' ;- -.
'.==-c.'r. f
>-
vsal-'x'
-'
yk.
1.77J= kxu.s .'z.7 ..
Flotteuren . Clapetanti-retour
positionhaute'
. ); C (ouauni
veau
mise enmarche 'r
.r oll
ecteurpri
nci
pal deIapompe)
deIaRorrlpe '
:'
.
.1
,
f.
7
?.
'
:j
'':
.
..
.2
.(
. '.
''7'
C
. ..'
''
.j'
. ï.
.'
,
.
.ik
.
.
)7
Flotteuren ,.g Siphon de soI
position basse .. .. k;.
,'
,?
' :%
kt
arrêtdeI
apompe '
jy11 1j7
t . ''.z
*'
:1
vl
:l$
,.
sw'h'. 1t' *e'.e
x '% 'ït '#'2z'e
.*'W
NNN%
NN
$q'% v..<a''#'*
N<N'v. e... .x
y.
w %.
Flotteuravec
contact
électrique F Canal
isati
onderejet
de la pompe
..*

Fosse de collecte
Pompede relevage

rhouvercle à.visser

I'
-igure 26 :Le l-
clcptzgc des ctzux f
z,
$?f,
%?.
j'

37 .:
L; PLOMBERIE...COMME &# PR0

k
jlectriquejusqu'auniveatldeségoutsou ?1
t
j i?t
,
1-.:b$y Tampondevi
si
te
q
-
ë
@
'
)
y@
p
;
-
'
j
.y
r
,
.
r1
ï
:iy
.:
it
t;
,?
j
/
)
r
'
l
-
t
.'
?
-
du collecteurprincipal.La fosse doitêtre ywys
réalisée conform ém ent au règlem ent
sanitaire départem ental.Par sécurité,le
systèm e doit com porter une pom pe de Arrivée deS
secours et être entretenu régulièrem ent. effluents
11existe dessystèm es intégrésavec cuve
etpom pe de relevage.
Pour reIever les eatlx usées de quelques
appareils situéssousle niveau du collec- sasl
e -ty(j(;m
tetlr(btlanderieensous-sol,parexemple), Graviers 20 Cm
i1 existe aussi des petits systèm es de E - -
relevage-proposés par les fabricants de X
.aj
broyeurs pour W .-C . co Terrain
imperméable
Buses
pleines
Cailloux
50/100 Buses
Sivousnedisposezpasde tout-à-l'égout, perforées
adressez-vous ik la m airie qui vous
renseignera sur la possibilité d'installer Terrain
u11dispositifd'assainissem entautonom c perméabte
p1tls co1
-
1-
1m tlném ent appelé une fosse
septique. Le cas échéant,vous pouvez
votls ad1
-esse1-'
zt1a D DA SS (D irection Figure27.
-Lepuitsjiltl.
ant
Départem entale desAffairesSanitaireset
Socia1es)otl'
zt1aD DE (DirectionD épar-
tementale de lEquipement). En fbnction de la surface de votre terrain,
de sa nature,de l'environnem ent et de
Lafossetouteseaux l'importance de l'habitation,vousobtien-
drez une autorisation et un plan qu'il
Lesprem iè aresfossesseptiquesne recueil- faudra respecterrigoureusem ent,cardes
laie11t que les eaux vannes, 1es eaux contrôlesseronteffectuésparlesautorités
m énagèresn'étantpastraitées.Depuisun sanitairesdépartem entales.
arrêté de m ars l982,1essystèmesd'assai- D ans un systèm e autonom e, l'assai-
nisse1 1ent autonom es doivent obliga- nissem ents'effectue en troisétapes :
-1
'
toirem entêtre conçus pourtraiter toutes le prltraitem entdans une fosse
les eaux usées,c'estpourquoi 1es fosses septique toutes eaux ',
septiques actuelles sont qualifiées de l'épur ati
on des effluents prétraités '
,
toutes eaux.Les eaux de pluie ne sont l'évacua t i
on des effluents épur és.
jamaistraitéesdansune fosse septique
touteseaux:ellessontrejetéesenmilieu La fosse septique toutes eaux doit être
nature1 pa1'drainage ou puits filtrant placée le plus près possible de l'habi-
(figure 27). tation. Elle est chargée de recevoir
Pensez ypll'
:installation

Extracteuréoli
en Ventilation
primaire
chutesséparées avec
Fig1//-/ .
'28 - Ventilationcommune
l-.a rt?/l/ï/tz#t/?/#'l/??t> ) ouOd
UeCuuxuven
teut
nili
a
qtu
i
oens
jli.
b'.
%t?s
$
;t?/ptl'
t
7//t, (

Chute deseaux-vannes
Ventiialion
canalisationde o 100 mm au minimum
Gravier

Litde sable
ipandage Descentedeseauxménagères

Regard Canalisationd'écoulement ' QO

Fossetoutes eaux

Accumulation gazeuse
Ventilation

-f' t
'!
âJ
é
'
:':)jZ...t'
,t%9kq(?
t7Ik
)k
ztkb
à;.

j
'.3t.
%sL.
.-!
-k
s'<z'
.
9.
t#ub
:'4
-
-)j
.j1.'g
' j-&z.
'
,Y
j
?: 1t,y
' :,
-s.
'.$
y s.
tpl'
LjL ', > ts
yj.
à$7
s
Entrée des effluents 'zsuz
' s ..:ztt%i ,.- .i. p' -- ' .s
.
, .'
. t. 'z.,' . .'
.r
è'
..- .n
,.,
't. Sortie vers épandage

Chapeaude graisses et ' Matériaux filtrants


matie'res flottantesen (indi
cateurdecol
matage)
de'gradation
Zone d'eauxclaires etde
Zone de séparation matières en suspension

Litde boues enfermentationanae'robie

1'ensem ble des eaux usées.E1Ie perm et c-est-à-dire parprolifération de m icrobes


de retenir les m atières so1ides et de se développant zt 1'abri de 1'air, ll se
liquéfier les boues qtli se déposent au produit un dégagem ent de gaz carbo-
fond de la fosse par digestion anaérobie, nique,d'azote etde méthane.A ussiest-

39
Lâ PLOMBERIE...COMME &# PR0

canalisation de (j l00 m m m inimum qui


@ F #' g. aboutitau-dessusde la toiture de l'habi-
tation.La canalisation doitêtre équipée
Nombre de N Volume
ombre de d 'un extracteur statique ou éolien.
k pièces . j cham bres j minimal
a L'entrée d'airde la fosse estassurée par
principales 1 enm 1 la ventilation prim aire du réseau d'éva-
7' ''
--
I Jusqu'à 5 : Jusqu'à 3 3 cuation intérieur.
j - .--.- -.
--..
-. ! .'
.
I 6 4 4 I
Le volum e de la fosse estdéterm iné en
' 7 5 5 fonction du nombre de piècesprincipales
et de chambres de 1'habitation (voir
*Nombre de cham bres + 2 tableau ci-contre).
Dans le cas où la fosse toutes eaux est
+o,smaparpièceprinci-
pale
supplém entaire I située 2tplusde 20 m de la sortie deseaux
: usées m énagères,prévoyez un bac dé-
graisseur situé le plus près possible de
il est indispensable de ventiler la fosse l'habitation, en am ont de la fosse. Ce
septiqtle(figure28)pourévacuercesgaz dispositif perm et de filtrer l'excès de
de digestion.Afin d'éviterlesnuisances, g1 'aisse qui pourrait ob struer les
l'ext1-actioIA des gaz se fait pa1 ' une canalisations.

Litde sable

40
Pensez pclreInstallation

Lat-osse sept.lque dol


.tet
.. r
e vl ,dange ze Fouill
euni que
tous 1eS clnq anh;par '
'' ''
x . . .. . .Cr ' . ' '. 9. F
un spe clallste. . - . . .. t- ps
ZJ81.t
?) .
. . ' .s' '. . .. . s .Jp..'...u
'. , q;.r .,.rœz
- '
o.
. .lqy; ,
.4 .
:
.
-
s ' '' ,
'
b'
- S tN
VS- - . -..
-' ''
h''
.k).hg.k..v
Z 'eA
pandage ' . '
f '.. u
..
3y
Qt./
4 #
.p)s
. ... .vk#,
'
. ?
s,t,. .q, ,
:j
.
x
-p,)sf
t.
s
,
.
J%.)w
4 r
t
.
r
y
r
2
.
a
k
w
t
.
y
qk
-
>
.
n
ku
tpj
'
c
ttky
z
yi '.
) '
1
. ,
#
.
j
..
- . #
.' n
.%
'>.
t4r
y.
,.) ...
.'.....> .,
.#C
r
,k X
G
4.1% ' cuxv-y,yx o .
p
,
y v l
g,
-
;gs x
. ) i
qv
. .,
.
os
j
u
g
y t
c4)
js.g
.
: z
kt
j
g
j
.l.yl
q)yp
.
. q
(. .+t.
p
tj
yosy
s
l d
wd
.b.s. s.
.s . ? t
?.kryTy
gptlu,. yc
os ,

Les effluents pre'tra,ltey s .


L. .ox
J t)Ss .
, .
% o
f q..
t
,. T/)
t. 'i
k
,
-
v:..
..
w-
yyj
,,*b
,'
.jq
.'
t
a <f.'qr'ft-,g
''
zt
.
$''y
'Lx
.
-y p ,.4l,p1L$.ki.&-t
.
j
k
.g.x'yt).'
u-
da11S la fOSSC SC1)t1Que sont ...' j ' 'o . .-x5 .,$:7el
.. ,p. tr
y-y
.sk r: .
. .' . -vy. ,-
'ô -
$k.
'
.
-'-. . .
' ' .(/)
,
' n)-
..' .
enSU)te dll-lgeS VC1-S tln dls- '
. t 4jh .
'4t.' -.'
.a?, ' . :.;
;., ' ,
'-'t/oze
t.
zt
.;
''
A:
k
fs-kk.'
'.
v
..'-Y
'
poslt1 'f d e t ra 1tem e nt, qu1 ' . -
fc
-
, t).
'
7- b%
'- 'v) . ;.( '
? . 7
%2 7à
.> ' Remblai ement'
xw, .- ,
-
. .
$ .
.x . .x y. , o ... s k-t>zw.y p.kq
assureladeuxl emeettrol sleme 't.j y.
x , . ..
y. ; t
, .
-s s T erre végétconta,
ale0 20nm
't .
j
vkv- v.
b i
.;
'z
,
y
zLt%qts.,
-
p
n
.-
.
n
s
)w.j
xy
.yj
)o
h
v
p
,'xy..
sa .yjsfpn
.,l?
. Q
yf
.
@.
%(. yeui jj
eantj mi ante
e apeh;de l'assa1n1s .sem ent t
,
tz
.
k,?:
'
.kt7t
-
./
k '
fJ)
.
#
s
/j
' / x%
,
qt$>', 4 k
y-r
;
i'
t
-t
'/
;
'
k
uc -
'
ak),.
y 4
k.t
#'0
- .
*
f
-
$'
. T uya u d'
ép a nda ge (gravi
er0,10m)
j,ezpuratl .on etj,evact
z latl .on. j.e y
x... 1
J.ly
.
rl
s
kvt
f
k
.l l
y
r-)
c
x yyjyp. 7y
.y t,,s.
. Gravi er0,30m
...gj yks
g .
dl.
spos.lt.ltwde tral. z
tem entdepend bx(.: .ti,
'
k ',.'.
'
. . . .k U. Vt
d1rectefrlent des caracte'r1s- . ..- 7x.
' :'.' .
tiCluesdu terrain. I-a solution Ia y'
v*?'
ky'r's
. a
t.
a.y().
o
pltlscourante, etla pltlsrecom - Le ll .
lf. /,ti
rptz//#ftfs
czc
m ande -e,estl'e 'pandage sotlter-
rain partranchées d'infiltration.
Avec ce dispositif, 1es effltlents de la Lestuyatlx d'épandage sontplacé .sstlrun
fosse septique sontrépandus dans le soI litde graviersrecouvertde terrevégétale.
par le biais de tuyaux d'épandage dis- commeprécédemment(figure 30).
posés dans des tranchées de faib1e Les dim ensions du lit d'épandage ne
profondeur(60 cm environ),surun 1itde doivent pas dépasser 3()x 8 m . ll fatlt
graviersrecouvertdeterre végétale.C'est com pter 20 1 +12Parcham bre 2tcoucher.
le so1quiassure l7épuration etla disper-
sion des effluents dans le m ilieu naturel Lesfil tresfèsable
(figure 29).
L'épandage n'estpas possible dans tous
La longueur des tranchées filtrantes 1es sols, 1- 1otam 1z1ent si 1e te1-rai1) est
dépend du nom bre decham bresztcoucher argileux.fissuré ou trop perm éable.Dans
de l'habitation et de la nature du sol ce cas,on utilise un systèm e de filtrage
(1
-enseignez-vous auprès de vot1 'e au sable.Le sable rem place le terrain
mairie): nattlreldans sa fonction d'é .puration.11
pourun sollim onetlx,20 2t30 m de existetroissystèmes(figtlre 31):
tranchée par cham bre ; le filtre 'ztsab1e verticalnon drai1é.
pourun solztdom inante sabletlse, où les effluents.après fiItration par
15 m de tranchée parcham bre. le sabIe etparune fetliIIe
anticontam inante,sontdispersés
Chaque tranchée ne doit pas excéder 30 dansle sol ;
m de longueur. 1e filtre 2tsable verticaldrainé.-otl
Si votre terrain est sableux, il sera leseffluentsfiltrésparlesablo sont
difficiled'y pratiquerdestranchées.Dans rejetésen miIieu naturel;
ce cas,ilfatltréaliserun litd'épandage, le filtre 2tsable horizontal,variante
constituéd'une fouille tlnique 21fond plat. du filtre ztsable verticaldrainé,en
Pensezgclr: installation

cas de faible pente entre l'arrivée des ne doitpasser au-dessus de ces disposi-
effluents etla dissipation dans le m ilieu tifs. 11s doivent être distants de 35 m
nattlrel. m inim um de totltpuits ou captage d'eau.
Lesregardsettam pons de visite doivent
Lesrèglest'
irespecter resteraccessibles.

Lessurfacessituéesau-dessusdesfosses
septiquesou destranchéesd'épandagene La déterm ination du di am ètre
doiventpasêtre plantéesd'arbres.Seules des tuyauteries d'évacuation
des petites plantes et du gazon sont
autorisés.Lesarbresdoiventêtre plantés E n fonction des appa1'klils qtle v()us
2tpltls de 3 m .A ucune voie carrossable envisagez de raccordel-, prévoyez des

@ @ F * .@ @ . F @ @ A

Appareils o intérieurminimal Remarques I


i
I
Lavabo I
!
Lave-mains 30 m m I
Bidet i

évi
er a:.
sm m '
Poste d'eau '

33 m m
Baignoire
38 m m
L
! i
i Groupedesécuri
té 20 m m I '
I !

:
L 25 m m isanspartieverticaleousiL< 1m
!
i
00
Lave-l
-vi
ng
aielle O
sse 33mm

60 m m* SuruneI
ongueurde1m
W.-c.à action
1 siphonique ,
' 1
.........
-.. .
' SurIapartiesupérieureà1m
L 1m L :
'
j
E I
.
1
1 w.-c.àchasse 8o m m*
Idi
recte
*Voirtableau dudiamètre minimaldeschutes.
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

@ ' * *@ * * * *r

Appareils g intérieurm inimal Remarques

Lavabo+ bi
det 30 m m I

Bidet+ Iavabo

Deuxvidangesséparées
sontnécessaires

33 mm

dialnètres suffisants. Les canalisations etci-dessustous 1esdiam ètresm inim aux


doiventperluettre l*écoulem entrapide et préconiséspourles divers types d'appa-
s:41'
1s stag1)ation des e:).
tlx ust'
bes. L e reils sanitaires.
diam ètre intérieurdestuyatlteries d'éva-
cuation doitcorrespondre atldialnètre des Le tableau de la page suivante présente
siphonsauxqueIselIes sontraccordées. Ies diam ètres m inimatlx potlrles chutes.

I-es t
6vacuations d'appareils individuels
et 1es colIecteurs doivent respecter une Les évacuations existantes
pentc de 1 2t3 cm par m ètre.Nous vous
c()1seil1o1s de prévoir d'em blée une En rénovation,vous choisirez vos appa-
pente dtl2 f.
lln parm ètre.Voustrouverez reils et équipem ents en fonction des
dans les tableaux de la page prpcédente chutes et descentes existantes.Si vous

44
Pensez ydll'
einstallation

venusd'A llen- tagne se pr()posent


de vousfaire faire desk jc()n()m ies
en exploitant une ressotll' ce 1)a-
1 oiamètre ! turelle etgratuite :l-eatlde pluie.
1
i j
! Appareil I Nombre intérieurminien
q mm Le principe estsim ple,ilconsiste
y---- -- j' -----.
-. àrecuei11i1-1'eaudesgouttièreset
i !
1 2tla stocker dans u1)e cuve spt--
W .-C. 1 ou plusi
eurs 90 I
ciale 21enterrer ou ztpIactrr dans
1
! 1à3annareils I lesous-sol(figure 32).Cetteeatl
. '' non-potab1e pourra servi1'tl1té-
2 autres que
baignoire ou 1 50 rietlrement2tI'ttrrosagedujardin,
baignoire au i au lavage de la voittlre,m aisaussi
Bai pouralim enterle Iave-Iinge etles
I gnoire,évier, plus j . j chassesd'eau destoilettes.
avabo,douche,'4 à 1c apparei-
ls -'
bi
det, incIuant i
i Iave-main, '2 baignoires au ,5 Sachantqu'une toitttre perm etde
machine à Iaver P1us 1 récolter environ 500 litres par
m ètre carré etpar an,éttldiez de
I I11appareilset
! 90 1 près votre facture d'eatl: tlne
plus r installation de récupération de
1'eau de pluie peut vous perm et-
tre de réaliser de substantielles
économ ies.

avez la possibilité d'en créer de nou- L'eau de pluie récupérée par 1'inter-
velles,respectez les diam ètres indiqués m édiaire des gouttières transite par un
dansle paragraphe précédent. filtre qui 1a débarrasse des im pureté.s
Si des ehutes ou descentes existantes tel1es que 1es fetlilles m ortes. L es
passent z
t un emplacem ent convenant 2t im puretés sontévacuées vers 1'égoutou
votre projet,mais ne disposentpas de le puitsfiltrant.U n systèm e de pomp: se
dérivation zt1'endroitsouhaité,ilexiste m et en m arche dès qu'un robinet de
des systèm es perm ettant de créer de 1'installation estouvert.En cas de pluie
nouvelles dérivations (voirpage 114). très abondante,la fosse est m unie d'un
Votls pouvez aussiréutiliser les collec- trop-plein quiévacue 1-eau vers 1'égtlut
ce 2t des raccords ou un puits filtrant.
teu1*s existants g1-â.
spéciaux m ixtes plom b /PVC ,fonte / E n cas de sécheresse p1-o1( -
Angt je- tln
PV C ou cuivre /PVC . dispositifperm etde rem plirla fosse avec
l'eau duréseau.Lescuvesde sous-solont
une capacitéde l000 litresenviron.11est
La récupération des possibledelesjumeler,cequipermetde
eaux de pluie com m encer avec une cuve, ptlis d 'en
rajouterulté1
'ieurement.Les ctlves 2
t
Avec l'augm entation constante du prix e13terrer atteignent des capacitt6s de
m oyen de l'eau,de nouveaux systèm es 10 000 litresenviron.
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

l.-iglll-
e. 32 . -I-es .'
,
-Jnî
'//??7t?
.
de l-tlctf/ptg-t-
f/ftl/lde.%eatl.
ASI:/ f/cplllie

Le volum e des Iocaux

Un local accueillant des appareils 2tgaz


doit respecter un volum e m inim al de
L'A LIM EN TA T IO N 8 m S. 11 doit com porter au m oins une
fenêtre ouvrant sur l'extérieur, dont la
surface d'ouverture est de 0,40 11-12
EN G A z
m inim um . En cas d'installation d'un
chauffe-eau instantané non raccordé 2tun
Fluide dangereux,le gaz est très régle- conduit d'évacuation des gaz brûlés,le
m enté.Une installation de gaz doit être volum e m inim al du localest de 15 m 3.
étudiée sérieusem ent.Les points suivants
sont 2t(20nsidérer:
.Ievoltlmedeslocaux; La ventilation
.la ventilation ;
.le com pteur2tgaz '
,
*la distl-
ibution du gaz ;
*les robinets de barrage et le Ce sont des appareils avec un circuit de
raccordem entdes appareils. com bustion étanche, c'est-à-dire sans
Pensezyclr:installatinn

', Sortie desgazde Appareiltlgazà ventouse


com m unieation avec l-ai1-du
combustion
local. O n les appelle aussi
hkréki tertput appareils2tventouse.La ven-
Absence de
ptûilàm:t k touse est le dispositifdébou- ,.
oommunication
yfrsil
atiprlchoisissoz chant2tl'extérieur par lequel avec I'airde
dgszrlgcreilsd
ijazà
' 1'apparei1 aspire son ai1- de Arrivée d'air lapièce
kosptlse:1 :jazetIes combustion etrejette lesgaz Ventouse
irl éorfentrent brfilés.La ventouse doit étre
sittlée à 1,80 m du sol,zt40 cm itanchéi

lrui
s:r
lcontact
;?ft
;I
'
aird:l
agiàc:! m inim um de toute fenêtre eti)t
60 cm de toutorifice d'entrée
Combustion
d'air. Ces apparei1s sont très
pratiques en rénovatio1, ca1- ils 1 -
1e
nécessitent ni conduit de chem inée ni
venti1ations spéciales dans la pièce
d'utilisation.O n peutles placer dans un
placard (figure 33).llfaut cependant
veiller à assurer une étanchéité parfaite
cntre le m uretle fourreau dtlsystèm e de
ventouse.notam m enten casde doublage.
Ce systèm e convient 2t totls les types
d':1t
é1
-atio1) (11atureIle,VM C sim ple ou
doub1e flux).Sachez (1ue pratiquement
tous les appareils zt gaz existent sur ctp
principe : chauffe-bains chauffe-eau 2t
acctlm ulation,radiateur,etc.

Potlr ce type d'appareils, c'est-à-dire la Entréedi


air
majorité,1acombustiondugazs'effectue
a$,
7ec l'air du lo(2al.L e local doit être
ventilé efficacementet en perm anence.
Laventilation estasstlréeparune am enée l'.''/'.,.
.. a
,z/l'
.
co'
)./?o-l.-.t.
z
.'
yt-
tl-
, tl-
'
t
ai-
tvil
'
.vt
'
-
/v'g
f
,ii.
t
'
f,rj
',.yc
etune sortie d'air.La section desorifices
d'am t ?néed'airdiffèrttse1on que :
1'am enée d-air estdirecte ou l'extérieur,l'am enée d'airsera obligatoi-
indirecte ', rem ent directe- -2
't savoir d:1ns la m êm e
la sortie d'airou l'évacuation des pièce.Sila sortie d'airestverticale-c-est-
prodtlits de com bustion se faitpartln zt-dire par 1*interl
uédi:til
-e d'u14 condtlit
passage zttravers une paroi d'évacuation,l'alnenée d'ai1 -petlt être
extérieure otlun conduitvertical. indirecte (dans u1
'
1e piè
.ce voisi11t?).Le
tableau de la page stlivante indiqtle les
sections l'
ninim ales '
ztrespecter potlr les

47 ,
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

am enées d'air.L'axe d'une entrée d'air


directe doitêtresitué à.0,30 m du niveau
Sortie d'airde du so1fini.
100 cm2
minimum
La sortie d'air dépend des appareils
Mur installés.D eux cassont2tconsidérerselon
extérieur AP9areil que le localcontientou non un appareil
non raccordé non raccordé à.un conduitd'évacuation,
Arrivée d'air @@@@@@ parexem ple une cuisinière.
obldi
igatoirement 'p;
.(
)$'Es Si le local contient un appareil non
recte de
100 cm2minimum raccordé, il doit com porter une sortie
d'airen partie haute constituée soit:
d'un orifice de l00 cm 22tla base
d'un conduitvertical(de 100 cm2de
section,minimum)ou,éventuelle-
m ent,dansune paroiextérieure,en
casd'absence de conduitetdans
Sortie d'airde l'habitatancien uniquem ent '.
100 cm2
minimum soitdu coupe-tirage d'un appareil
raccordé,'ztcondition que la partie
M ur supérieure de ce coupe-tirage soit
extérieur 1'80 m Appareil située au moins à.l,80 m du sol.Si
non raccordé
le coupe-tirage estsitué 2tm oins de
@@@ @@@
Arrivéed'air 1,80 m du sol,ily a lieu de créer
directe ou indirecte 1)l. une autre ventilation par conduit2t
de 50cm2 cj.L
?
c),
m inimum une hatlteur supérieure à l,80 m et
d'tlne section de l00 cm 2m inim tlm .

conduitde 100 cm2minimum Dansun localcom portantuniquem entun


appareilraccordé,i1stlffitd'une am enée
d'airdirecte ou indirecte de 50 cm 2pour
Coupe-tirage une ptlissance inférieure 21 25 kW et
70 cm 2pour une puissance supé.rieure à
25 kW .
Appareil Cesrèglesvalentégalementpourun Iocal
Mur raccordé destiné ltrecevoirdesrécipientsde butane
extérieur Appareil
nonraccordé etdesappareilsd'tltilisation de butane et
1,80 m depropane(figure 34).
** *** *
C es dispositions sont app1icables 2t
Ar
dri
véed'air 'i6jj
e50cm2 t
:
.
J 1'habitat existant. L es constructions
minimum neuves doivent êt1'e aérées de fa( ;On
perm anente.Sila ventilation perm anente
estassurée par une VM C,voir page 94.
A ttention ! Si 1'aération traverse un
lq'
igurc.,./:,
/'
.z/velttilation //t,
'//r /(?Jltzz
? doublage isolant,prenez soin de four-

48 p,
Pensezvcl?'
: installation

Sor
lie parconduitverticalou parcoupe-tirage
Sorti
e di
recte h 2 1,80 m
surIextérieur Chaudière < 25 IW Chaudière >25 et6 70 I<W q'
Am di
enée d' air 100 cm2 50 cm2 70 cm 2
recte
Amenée d'
indirect air interdit 50 cm a 70 cm a
e

reauter le percem ent afin d'éviter toute dre aux prescriptions des arrêtés des 14
ém anation entre le m uretle doublage. novem bre l958 et22 octobre l969,c'est-
à-dire qu'i1s doivent,entre autres, être
Pour les appareils à raccorder,l'évacua- parfaitem entétanches aux prodtlits de Ia
tion des produits de com bustion doit com bustion.Sila conform ité du conduit
s'effectuerparun conduitvertical2ttirage est douteuse.envisagez un tubage. Le
naturelou m écanique,débouchantsur le tubage consiste 2t dotlbl()r l(. ) conduit
toit et respectant des distances précises existantd'tln tube spécialen alum inium
(figure 35).Lesconduitsdoiventrépon- ou en acierinoxydable.

Chapeau
Avecdispositif Ventilationde 5 cm2
anti-refouleur dtanchéi

Bride
Aucune
construction
- 0,
40mt
- - - - - - - - sgjti
ur
;o
construction '
à moins à moins . Conduitexistantsecet
de 8,00 m de8,00 m ramoné

Pourpente > 15O Tuyauflexible ou rlgide


' pourI'évacuation
L
des gazbrùlés

l--
igu?-
é 35 . -f-t ?
. o
(Jllldltitd'/)?flt.
-l/t'
l/ï#??/ y . Ventilat.lon de 20 cm'
-minimum
desgaz/7?-t 1//,5-

. Bride
r. Appareil

évacuati
ondes
condensations
Lâ PLOMBEBIE...COMME P# PR0

l.e tubage doitêtre équipé en partie basse


d'u13 systèm e d'évacuation des con-
Coffretextérieur
densations(figure 35).LeconduitoI
'
.
test aveccompteur
placé Ie tubage doitêtre venti1é. etdispositifde versutilisation
coupure

Le com pteurà gaz L


' . . '
.
,: ( ' .'
Votls choisirez 1'emplacem ent de votre
.
.
1) 1
, :.
:. . y..y ,.
' . ,
.
yjr. ,.
.
. .
.
.
.,
.,;. r siu>20m
. . .2 .; . .. :.,..:, tjjspositif(je
coln13teur conform él'
nent aux recom - )g
. '.
. . jJ ) COUPUre
', ,.
.. .
.. t
y'ttà
ji
tij
, lj.è.i
.. .t
/ :' Suprllémentaire
luandations de GD F. 11 peut être placé . :.. . .- . . .
. . . . (.. (
trol'
nm esuit(figure 36):
*dans la gaine de conduite lmontante,
da1s le cas d'u11i1-r1n-
leuble '
,
*dansun localtechnique réservé au
ctllnptetlr .,
*dansun localprivé,avec 1-accord du
distribtlteur,saufdans 1es S'V.-C .,dans
tl1)e saIIe d'eatlou sous un évier ;
.2tI-extérietlr,sous coffret,en façade
ou en Iinlite dttpropriété.

LtrlocalhébergeantIe com pteurdoitêtre


twcIairtjetcorrectennentventilé.Le lnilieu
dtIcadran dblcom pteur ne doit pas être
situéztplusde 2,20 ln du sol.Leconlpteur
ne doitpasreposerdirectel- nentsurIe sol.
llest équipé-stlr la conduite d'arrivée,
d-tl1-
1dispositif de c0upure.

S-ilestplClcé dans u11coffretextérietlren


1inlite de propriété et à.plus de 20 m de
l-habitation-Ia conduite de gaz doitêtre
m unie d 'un d( )uxièm e dispositif de
-
couptlreplacé2tI-inté.rieurdel'habitation
et2tproxin)ité du pointde pénétration de
la conduite.

SiIe com ptetl1-estsitué 21m oinsde 20 m ,


c'estle robinetdecom ptettrquifaitoffice
de cotlpure géwnérale.

D ans les im meubles,c'estégalem entle


robinet d: com pteur qui fait office de b'igktre 3f.
. ;:.Lt?.
s'ellî
placelnellt%f/I/
coupure générale. colnpteut.J pf'/z

50 .
Pensez p:/?'
dinstallatinn

La distribution du gaz
Les installations intérieures sont habi- Lestuyauteriessontinstalléesle long des
ttlellem entréaliséesen cuivre.Au départ parois.Siune ttlyauterie dttgaz doitê .tre
du com pteur,lescanalisationsprincipales insta1Iée parallè.len'le11t 2t tlne aut1*e
ont généralem ent un diam ètre de 20/22 tuyatlterie (t
'
jlectrici(t
'
j-eau.gaz). la
etl4/16 pour les dérivations.Au départ distance 1'
ninim ale tt respecter, en tout
d'un récipientde gaz liquéfié,on utilise point. est de 2 à.3 cl' n, 1 cl
T1 pou1.1es
du l2/14. croisem ents.Cesdistances valentégale-
L'assem blagedestubesdoitêtreeffectué m entdansle casd'un conduitde fuI' née.
par brasage. La soudure zt 1'étain est 11estinterditde passe1'par :
autorisée pour les insta1latio14s in- @1es vides sanitaires i1
)accessib1es
divid ue1Ies après com pteur, I 'I'
Iais la (hauteurinférietlre à0,60 nl)otI1301
'
1
venti1és ;
brasure forteF2t l'argent, est
1
'ecom m andée. L a brasu1 *les conduits etgainesde gaz bril
-e t1t
js ;
@ lesconduitsde ventiIation '
tendre ou soudure ztI'étain est ,
Lzsptdkr:àI '
Jtain interdite pour1esinstallations
@'1esvidesentre 1es parois ',
au propane. * 1es locaux techniqtles telsque cage
osi r
ltzrditegpurI es
L'assem blage des tubes avec d'ascenseur,l'nachinerie.transforl'na-
islzllatipnsau
les aecessoires (robinets,par teurED F,etc.
grûyr
le,
exemple)s'effectueaumoyen
d 'un 1'acco1
'd m écanique l a Latraversée desplancherss-effectue sotls
souder,e'est-à-dire une douille 2tsouder fourreau non corrodable.Le fourreau doit
décolletée en laiton (et non un collet rem onter0,05 m au m oins au-desstls du
battu),un écrotletun jointgaz.Les sol2t1'intérieuret2,00 m ' ztl'extérieur.
raccordsen cuivre2tsouder(coudes,tés, L'étanchéité doit être assurée entre le
manchons)etlecintrage sontautorisés. fourreauetson tube,2t1'étage supérieur.
Lesraccords2tsouderdoiventêtre agréés Le calfeutrem entdesttlbeseststrictem ent
Gaz de France. interdit(figure37).
11est interdit d'assem bler des tubes par
piquage,par em boîture ou par raccords
instantanés de type bicône ou joint
américain.N'utilisezquedesjointsgris Lescanalisationsen cuivre petlventêtre
spécialgaz. encastrées,21condition :
*d'être équipéesd'un fotlrreaudtt
Attention !Toute intervention sur l'ins- protection ;
tallation avant com pteur ne peut être *de ne pasêtre en contactavec d'autres
effectuée que par G az de France ou une tuyauteries ou gaines électriques '
,
entreprise agréée. .de ne pasêtre en contactavec un
Sivous ne m aîtrisez pas parfaitem entle corps métallique ',
travail du cuivre et les techniques de .de ne pas passer dans une cloison de
soudure, confiez vos travaux d'ins- plâtre alvéolaire,dansdesbriques
tallation de gaz 2t un professionnel plâtrières ou des parpaings creux
qualifié. d'une épaisseurinférieure à 8 cm .
LA PLOMBERIE...COMMEP# PR0

Autres
canalisations G o cu
-g
p
=4*
+4
-
g
3 cm Tuyau de gaz
minimum Tuyaude gaz
Calfeutrement
1 cm
minimum

*tanchéi

co : & CZD n & k:lo D
Lc c7 & /7
57 to ' s cm minimum enintérieur
1.-1
-#z/?-
c..?7 :, f.t? Y c:
zh 200m mini
mum enextérieur
/
Jt?,
îuî'
t'
/#'
t?(1(/.
t
(/l.
l/?t?,
5'tl
gazc/?cttivre O k V o
T V
k3 Fourreau uyau de gaz t:sp F
o Cl & ourreau obligatoire
o . siI'épaisseurde Ia
'
Fourreauarasé . paroiestsupérieure
r7 o Tuyau de gaz à20cm

O Fourreau &
% % qs UD r7
'
2E;
. Tube en cuivre
:... .
/7 gs Qb
& .'
(::7i uco ' : FourreauObligatoire
u;
. cp k: pourle cuivre
o C) étanchéi
té () o.
% & .r
f
: : up & & <:7 hi 5 cm
UR . up &
.
E .
qb
0 ' ' ' (
:
77 o j
f
'
% c. ci Qh' czo t:;
J ' tr::;lo 2c nimum
m mi m c.)
. . ..
.. ..
.. , .
(:g2):;, . J. ..):
j.; j;st'qt)..).,S.y),'k.s.sy(...,..L)'j..
... k....
wj. e . u)
. ..;jj.y..;.Jfj.
:.)
(..t;.t.gy,,,y,. j,.
'
i::
î l)b ;.tqLiL.
'(
'.'jl
r'.?,..7L)...Lï...):r.(
i'.
@Jsl
c è?)f...,
...L... trBéton
& . '.
,
.
.
. . . .
.
.' . . ts.......ë.t...
.l5'î'.z
.....'',)...g .(:
'
.)L
.:.
.
t:;J 17c7uo c<3N M
a-cm minvi
m-w
ym. gN
a

(avantIaréal
isationdeIadall
e,
puisque I'engravure estinterdite dans
unedall
eexistante)

l1 est interdit de pratiquer une saignée profondeu1'te11e que 1e m atériau de


dans une dalle de béton poury encastrer recouvrem entaitatlm oins2 cm d'é.pais-
tlne canalisation de gaz.L'encastrem ent setlrpourle so1et l,5 cm pour une paroi
ne petltsefaire qu*au mom entdu coulage verticale.
de 1a dalle. Les parties encastrées ne doivent com -
Lestuyatlteriesdoiventêtre placées2tune porteraucun assem blage m écanique.Les

52 ,..
Pensezm lr: installatinn

jonctionsparbrasage doiventêtre limi- m atiquelnent I'arrivée de gaz en cas de


tées au strict m inimum nécessaire :nous débranehem ent otlde sec-
vous 1es déconseillons. tionnem ent du f1exib1e. !
Attention au sens de rac-
cordem entdu RO AI. Le5ROAIspnt
Les tuyaux soup1es 1*1.
1c- phlijatpiresdansIe
cordés sur about anne1é nenfetenréntvation.
(tétine) ne sont pltls
L'extrénzité libre d'une tuyauterie doit autorisés.
être équipée d'un robinet de com m ande U ne fois l'appareiIen place,le robinet
ou d'un bouchon vissé.Les robinetsaux de colnm ande doit dem eurer aceessible.
norm es actuelles sontéquipésde raccords 11estconsidéré com m e accessible s-ilse
filetés perm ettant de raccorde1 - une trouv() 2tm oins de (),80 m de 1'em pla-
tuyauterie en cuivre ou un tuyau flexible cem ent prévu de 1'appareil2tdesservir et
h.emboutmécanique (figure38).Depuis de 0,05 m zt 1,70 m du sol.
le 1er jui1let l997, il est im pératif Si 1*appareilest raccordd au moyen d-un
d'utiliser un robinet de type RO A I tuyau flexible, le robinet de com mande
(Robinet à Obttlration Autom atique doitêtre placé de telle façon qtle le ttlyau
lntégrée). Les ROAI coupent auto- soit visitable sur toute sa longueur.

Tubedecuivre Douille laiton Robinetdegaz à obturation


décolletée .'> automatique intégrée
(àsouder) '
!
y'
.
,'k.tz?.y
tya- )' Obligatoireà.partirde
. .. .z.
; .
vjp,.' 1
i )..
.
jui
iI
let1997pourtoule
nstallation neuve et
.. r , )x.k .
'
.
,,. . .
..-;
):...
r. .
lif.è ' '

Tuyau avecarmature
(duréedevi
ede10ans)

=
à remplacer
= Tuyau en inox
(àemboutsmécaniques) avecgaineplastique
transparente
Fi
gulw .3# .
-Le?-f'
/ct.
'
t?r#t?p?'
!(??lftèutl (sansIi
mitededuréedevie)
robiltet#f, t4./
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

L e 1-obi1et de com m ande n'est pas encore 2t proxim ité des appareils. S'il
ob1igatoire. m ais consei11é, lorsque s'agit d'un poste double, 1es deux
l-appareil est raccordé au m oyen d'un botlteilles doivent être réunies par un
tube 1-igide et pou1-vu d'un robinet coupleur-inverseur;c'estun appareilqui
commandant1'arrêtdu gaz (plaquesde perm etde brancher ensem ble plusieurs
cuisson,chauffe-eau). bouteilleset,lorsqu'un récipientestvide,
Sontraccordés partubesrigides : de passer de 1'une 2t l'autre, m anue1-
Ies appareils de cuisine incorporés 1em ent ou atltom atiquem ent. Pour les
dansdesblocs ; coupleurs-inverseurs autom atiques, un
les appareiIsde production d'eau voyant indique que l'une des botlteilles
chaude ' , estvide.
les apparei1s fixesde chauffage.
E n ce qtli concer1)e le propane, 1es
Sont raccordés par flexibles 2 t em botlts boutei1les doivent être instal1ées 2t
mécaniqtles : I'extérieurde 1'habitation.Ellesdoivent
les appareils de ctlisine non être en position debout,stabilisées,dans
incorporésdans1es blocs ; un endroit adré ou en plein air.Dans ce
1esappareilsde chauffage m obiles. dernier cas,1es robinets etautres acces-
soiresserontprotégésparun auventotl
Les tuyaux flexibIes de raccordem ent un capot.11 faut respecter une distance
vi()iIIissent et doivent être rem placés m inim ale par rapport aux soupiraux ou
avantIa date 1im ite d'utilisation donti1s entréesd'airde 1'habitation (lm mini-
sontestam piIlésde m anière apparente.11 m um ).Sicette disposition n'est pas
existe désornlaisdestuyaux en inox sans réalisable, il faut construire un m uret
date de pércmption,dont1'tltilisation tend séparatif. Si 1es botlteilles sont placées
21se généraliscr.Uti1isez uniquem entdu dans un abri attenant, l'abri devra être
l
z1atérielportantIam ention NF-G az. équipé de ventilations haute etbasse de
200 cm 2chacune ou d'une porte grillagée
et ne devra pas servir au stockage de
Le butane etIe propane com bustibles so1ides ou 1iquides nide
produits corrosifs.Atlcune autre canali-
Lt zs i11stallations équipées aux hydro- sation ne doittraverser1'abri.
carbtlresliquéfiés(butlne ou propane)
doiventrespecter,com m e pourle gaz de L'abri devra être réalisé en m atériaux
viIle,certainesrèglesdeventilation(voir incombblstibles(pierres,briques,béton)
pltlshaut<<Laventilation p). et ne com porter aucune com m unication
avec 1:intérieur du bâtim ent,excepté le
Les bouteillesde butane sontdestinées zt passage des tuyauteries après la réali-
être installées 2t 1'intérieur,car el1es ne sation d'unjointd'étanchéité.Siplu-
s0ntpas adaptées au froid :le butane ne sieurs bouteilles sont nécessaires,elles
s'évapore plusltpartirde5 OC .U ne seule serontreliées parun coupleurinverseur
botlteille de 13 kg peutêtre stockée dans etun limiteurde pression (figure 39).
un m êm e 1oca1. Le butane peut être
détendtldès sa sortie de la bouteille ou 2t L'installation doit respecter les m êmes
parti1
-d-u11 dispositif de jumelage,ou 1-èg1es que pour 1e gaz de vi1le. U n

54 ï
'
Coupfeur
Inverseur
Délendeur
)
-Va
ne
sd
'
a

t Coupleur
inverseuf
Détendeurs
déclencheurs
de Sécurité

** * @ @ *
!
.â ; !
è.r( . . :.y.' '!.z.... . '
.c'
... .
.:E..
. jj
è) .j ' Er.;.y)ky;)l.
u '.
.
.). )u
'0 ...
'y yy.: j ' t*11'
. ë'(r:.'..'@'( ..L):...'sLry$jr'y...
,)
è.Ek
#...: ...) ) j$
,.
.
k) Lr. ..'t . ;-
) . j . : . L..) .k 'i...è
.''-)..
..
. ..
.: ... :
..Lq..

Tuyausouple à embouts mécaniques


outuyaueninox gazinox butane-propane

Co Q &
invupleur
erseur Limiteurde '
. Vanne d'arrêt
pression

rK-*3

(b &

'
. @@@@@@ t
yl Détendeurs .
rc7
(:) J:
') # déclencheurs .
.
:k4
.,. ..=.. .t
sr. de séct.lrité o
. $)
.T
j..

Extérieur Abriattenant (
:
7
O
étanchéi
té '
Muretde 50 cm N x
de profondeur Plafond .
. A- nl en pfâtre '.
0,20 m kj
'
Soupirailde cave
Aérations
Si< 1m de200cm2 Lo
muret .
Obligatoire . 1m minim um
. . . S7o' . .0

L
Matériaux non inflammables

l'-
igure39 :1zer/t-t'
t.
?/-
#'elnent#t
?-
$,bouteillesz/'
z?/7??'
/f
z//t>etf'
/z?7.
Jz-o#/.
'
?7?t.
>

55
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

détendeur déclencheur de sécurité sera Les appareilsinstantanth


placé en am ontde chaque
1 appareil. Si vous souhaitez produire votre eau
@
Le propane existe aussien chaude sanitaire 2t partir du gaz, sans
N'puhliezga5ae citerne.Les citernes,ainsi toutefois devoir installer un chauffage
contactarurl que tous les organes de central, les appareils instantanés repré-
contrâl eur&ualijaz fonctionnem ent sontinstal- sentent la solution idéale :ils chauffent
agràsI arlalisatipnpu lés par le distributeur.Les l'eau au fur et à. m esure de la dem ande.
Iampdi ficatbnae règles d'installation relè- L'eau froide arrive à.la partie inférieure
vntr:installatipnjaz vent donc entièrem ent de d'un serpentin ou d'un tube enroulé en
afind'Jtahlirun sa com pétence. spirale et sort à
' I-autre extrém ité après
tzrtifi
catd: Les citernes peuvent être avoirété chauffée au m oyen d'un brûleur.
cpnfnrmi tl. enterrées dans un regard L'avantage de ces appareils estque l'eau
m açonné ou enfouies chaude estdisponible zttout m oment,en
directem entdans le sol. quantité illim itée.L'inconvénient est,
parfois,un m anque d'hom ogénéité de la
tem pérature de 1'eau fournie.
O n distingue deux types d'appareils
LA PRO D U C T IO N
instantanés (figure40):
D 'EA U C H A U D E le chauffe-eau,indiqué pour les
faibles débits,pourun évier,par
exem ple,quine nécessite pas d'être
L'eau chaude sanitaire est un élém ent raeeordé à.un conduit d'évacuation
p1'im ordi:11 dtl confort. E lle doit être (voir,précédemment,<<Le volume
disponib1e 2t tout m om ent,en quantité des locaux >>et<<La ventilation p);
suffisante et ztla bonne tem pérature.Son le chauffe-bain,de puissance plus
coûtde production doitêtre le plus bas im portante,qui perm et de satisfaire
possible. Pour chatlffer 1'eau,il faut de tous les besoinsménagers (cuisine,
l'énergie :du gaz otlde 1'électricité ou sallesd'eau).Ces appareils doivent
m ême de l'énergie solaire. être raccordés 2tun conduit
d'évacuation.l1s existentaussi avec
ventouse,ce qui les dispense d'un
Les différents systèm es conduit vertical d'évacuation.

Les chauffe-eau sont interdits dans les


salles de bains,les chambres z
t eoucher,
Plusieurs procédés sont em ployés pour lesséjours.l1sne peuventdesservirdes
produire de l'eau chaude 2tpartir du gaz : appareils sanitaires de plus de 50 l : i1s
grâce '
ztune chaudière mixte sontdonc interdits pour une baignoire ou
com binant le chauffage central2teau une douche.
chaude et la production d'eau Les chauffe-eau sont interdits dans 1es
chaude sanitaire '. locaux ventilés tlniquem ent par une
au m oyen d'appareils instantanés; bouche de VM C.
par accum tllation dans des ballons Les appareils instantanés sont adaptables
d'eau chaude. à.tous 1es types de gaz.En fonction de
Pensezvpll'
: installation
'

leur puissance, les chauffe-bains sont


raccordés 2tun conduit d'évacuation par
un tuyau de raccordem ent dont le dia-
m ètre m inim al extérieur est de :
83 m m pour les chauffe-eau
@ @
raccordés d'une puissance de 8 2t
Q 4)@ 9 kW ' ,
110 m m pour les chatlffe-bains de
Chauffe-eau de 8,7 kW l7 à.l8 k'W ;
125 m m pour les chauftk-bains de
21 zt28 kW .

Les appareils zt ventotlse sont raccordés


directem ent stlr l'extérieur.
Si l'appareil est desti1é 2t desservir
plusieurs postes, placez-le le pltls près
possible du poste ol l s'effecttlentde petits
* @ puisages répétés (évier ou lavabo,par
@4 @
exemple),etlim itez la longtleur de la
Chauffe-eau de 8,7 RW canaIisation jusqu'aux autres postes
(baignoire,douche).
Les chauffe-eau sont très sensibles 2t
l'entartrage. Si vous ne possédez pas de
systèm e antitartre ou d'adoucissetlr, il
faudra faire procéder périodiquem entau
détartrage de l'appareil afin qtl'il con-
œ ô $4
.
serve toutes ses perfonnances.

Lesaccum ulateursd'eau chaudet'


igaz
Chauffe-bain de 27,9 I
CW
Les chauffe-eau 2t gaz 2t accum ulation
(figure41) combinentles avantagesdes
systèm es instantanés à ceux de lfaccu-
m ulation des chauffe-eau électriques.
L'eau chaude est disponible im m édiate-
m ent en grande quantité et2ttempérature
constante.Le tem ps de m ise en tem pé-
rature esttrès rapide :environ une heure
1 et dix m inutes pour 195 1.11 existe des
f! .... .. .
m odèles à.poser ou à.accrocher au m ur,2t
! r(
.

!t
,ytJj
% )2LL((
...
:
1
4.
)lt
)
(
.72
1
:
1
.tq
! jjr:,
Chauffe-bain de 23 RW à ventouse Figure40:fvc, çcllalqjf
'è-t?tzlltz/Ies
c//tfujj-è-bains
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

raccorder 2t un conduit de chem inée et combiner 2t un systèm e solaire.


mêm e 2tventouse.La plupartdesm odèles Les accum ulateurs d'eau chaude ztgaz
fonctionnent sans électricité.Les capa- retrouvent leurs lettres de noblesse avec
cités vontde ll5 2t290 1. 1es nouveaux systèmes de bains 2trem ous
lI est tbg: 1lem ent possible d'installer etdouchesmtlltijetsquinécessitentde
plusietlrs accum ulateursen série ou de les grandes quantités d'eau chaude.

V Sonde
Turbulateur
Anode
Départd'eau chaude
Coupe-tirage
Arrivée d'eau froide

ik
. Soupape de sécurité
avec antiretour
Boutond'allumage
Brûleur
Alimentation engaz

œ.-

%
'
Vidange
<-.

Arrivée
Iziglllw 41. - d'eau
l-esJt-cp//p///t z/cl/r.
$'# '
eatl fr
oide (
tl
'/zt/l/f'
/ta//gaz *

58.. :,,
.
Pensezypll'
: installation
'

'
'i
t
j
4
Le chauftk-eau électrique constitue une 7L
'
.k j
.7 !
solution très pratique pour la production
d'eau chaude. 11 fonctionne autom a- r
!j
'('
.
;
'' i
tiquem ent et son entretien esttrès réduit. 17. 1
'J'
. b
11peutêtre installé n'importe o?1dans un !
q
. j
'
logem ent.du mom ent que vous disposez .
. -.. .--z-y'/
. 1
.
d'une arrivée d'eau froide. N e portez Chauffe-eau vedical
votre choix que surdesm odèlesadm is21
la marque NF-électrieité ou NF-
i .
électricitdperformance.Lesappareilsde
catégorie B offrent des perform ances
optim ales. Le chauffe-eau électriqtle f
procure un débit d'eau chatlde constant. ! è:
1.
11 existe trois catégories de chauffe-eau
l
électrique (figure 42):
les chauffe-eau à.accum ulation ; L

les chauffe-eau de faible capacité '


,
les chauffe-eau instantanés.

Le principe des chauffe-eau à.accu- Chauffe-eau vertical


mulation et de faible capacité consiste àt (surpi
ed)
chauffer une réserve d'eau. Le chauffe- ''
I
eau instantané chauffe l'eau au fur et 2 t .
.

!
mesure de la dem ande.
Chaqtle type d'appareil correspond à des j
besoins et 2tdes situations bien précises.
11estdonc trèsutile d'évaluer vosbesoins
pour ne pas choisir un appareil de Chauffe-eau horizontal
capacité trop importante (dépenses
A'
inutiles) ou trop faible (manque d'eau
chaude). y 0# j
'
i
. N
Lechauffe-eautèaccumulation
électrique
Chauffe-eau de fadblecapacité
Le chauffe-eau à accum ulation est un
gros réservoir c'est l2t son principal
inconvénient isolé et m uni d'un
système de chauffage électrique (résis-

lziglllx,42 :fwct
j-divers /y#tM'de
c/?t'
ll4/
-/
-è-t/t-
llfélectrique
LA PLOMBERIE...COMME tl# PR0

tance et thermostat de régulation).11 cette cuve et l'enveloppe extérieure.La


perm et de chauffer en 6 2t8 heures tlne cuve est pourvue d'une anode anti-
quantité d'eau allant de 75 2t 300 litres corrosion en m agnésium .
et, grâce à sa cuve isolée, de conserver Le bloc de chauffe (partie électrique) se
cette eatlà température (figure42). compose (figure43):
d'une résistance électrique stéatite,
Le réservoir esttoujotlrs sous pression '
, placée dans un fourreatlm étallique,
I'eau chaude s'accum ule en partie supé- ou therm oplongeante,placée
rieure,d-oik elIe estpuisée et,au fur et2t directement dans la cuve )
mesure de 1'utilisation-elle estrem placée d'un therm ostat de régulation,
par de l-eatl froide, en partie inférieure. préréglé en usine 2t65 OC etéquipé
C hoisissez de préférence tln m odèle d'une sécurité de surchauffe.
vertical potlr lequella surface d'échange
entre l-eau chaude et 1'eau froide est
Enveloppe extérieure
m oins im portante. O n trouve sur le
m arché des appareils verticaux ou hori-
zontaux 2tsuspendre (assurez-vousque la
paroi destinée 2trecevoir 15appareil est
assez solide),etdes appareils 2
tposer,2t
partir de 150 Iitres.

Le chauffage de I'eatlpeut être continu,


c'est-à-dire régulé par Ie therm ostat,pour
descapacités allantjusqu'à l00litresou
asstlré exclusivem ent pendant les heures
creuses pour des capacités supérieures si,
bien st :ir, vous disposez de ce type
d'abonnement EDF.Le fonctionnem ent
en hetlres cretlses permet de bénéficier
d'un prix du kW h inférieur de 40 % au
tarif normal.Pendantles heures creuses,
1e fonctionnem ent est assuré par un
autom atism e qui perm et tlne relance
m anue11e atlx heures de tarification
norm ale-en cas de m anque d'eau chaude.
En revanche,I'abonnement perm ettantde Départeau chaude
bénéficierdes heures cretlses estpluscher
que l'abonnem ent de base : c'est pour- Figui-
e 4J :Le t-/lfz//-f//-cf
/tlélectriqueti
quoi ilestconseillé uniquem entpour des accttntulatioll
appareils de plus de l00 litres.

Le chauffe-eau électrique 2taccumulation 11 existe des chauffe-eau à.accblmulation


est com posé d'une cuve ém aillée pro- 2tdouble puissance (figure44).Dans ce
tégée de la corrosion. L'isolation est cas, l'appareil est m uni d'un deuxièm e
réalisée parinjection de mousse entre systèm e de chauffage électrique qui
Pensez ypll'
:installation

perm et de réchauffer tout ou partie du uniques ou éloignés dtlreste de l'ins-


volumed'eau pendantlajournée.L'autre tallation et qui ne nécessitent pas une
corps de chauffe fonctionne uniquem ent importante del-
nande d'eatlchaude (évier,
pendant1es heures creuses.Cette solution Iavabo).
convient pour des besoins irréguliers en l1 existe des m odèles m uratlx et des
eau chaude. m odèles spéciaux pour une p()se sous
évier.

Lechauffe-eauélectriqueinstantané
Les chauffe-eau électriques instantanés
Corpsde chauffe ne stockent pas I'eatl chaude m ais la
supplémentaire
pourréchauffage produisent au fur et 2t m estlre de la
rapidedans dem ande.11s sont de taille très rédtlite et
I
ajournée peuvent être instalIés dans les m êm es
Anode conditions que les appareils de petite
anti-corrosion capacité.
Résistance M alheuretlsem ent, ces apparei1s con-
thermoplongée som m ent une quantité im portante d'élec-
tricité,de l'ordre de 6 000 W ,etn-offrent
Thermostat qu'un débit lim ité : 3 214 Iitres d'eau à '
40 OC z '
t la m i1)tlte. lls doive1)t êt1*e
associé,s 2t des po111m es de douche
spéeifiques.
Corpsde chauffe asserviaux
heurescreuses Lesrèglestèrespecterpourleschauffe-
eau t
iaccum ulation
Figure 44 :Ac c/lc// ,/
.
/è-ealttl
at-ctêlnltlaIion tèdouble#lfi'
-
ç.
$'
t7??ct? lnstallez de préférence Ie chatlftk-eau
dans le volum e chauffé de votre habi-
tation.Si cette solution n'est pas réali-
Lechauffe-eaudefaiblecapacité sable,placez l'appareil dans le volum e
non chauffé (cave,garage),en réduisant
La constitution d'un chauffe-eau de faible le plus possible Ia Ionguetlr des tuyau-
capacité est sim ilaire à. celle d'un teriesjusqu'aux pointsd'utilisation.Ces
tuyauteries doivent être isolées thermi-
chauffe-eau à accum ulation.En revanche,
ces m odèles n'offrent que des capacités
quem ent afin d'éviter Ies déperditions.
de 10 2t30 litres. Préférez un m odèle vertical2ttln m odèle
Ce type de chauffe-eau est capable de horizontal.Sivous choisissez le m odèle
horizontal, prévoyez-le d'une capacité
porter le voltlme d'eau zttem pérature en
moinsd'une heure (pourdespuissances supérieure de 50 litresau m odèle vertical.
de 900 à 2 000 W ).11fonctionne en Pour un pointd'utilisation éloigné de plus
perm anence,régulé par therm ostat. de 8 mètres du chauffe-eauaprévoyez un
Le chauffe-eau de faible capacité con- deuxièm e appareil de faible (2apacité
vient très bien pour des points d'eau (figure45)ou un système d'eau chaude
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

Utilisation

Exemple encasde pointsdepuisage éloignés Chauffe-eau


Chauffe- eaude àaccumulation
faible capacité Lavabo Douche

Ii
-igttf-
e 45 :J
?'
-tzlongueur t/t?,
çtuyauterits

im m tjdiatc avec accéIérateur (voir traverser la paroietêtre reliés deux '


zt
figul-e41). deux par des contre-plaques
P otlr un appareil zt fixation m ura1e, métalliques(saufpourles chauffe-eau
vérifiez que la paroi sur laquelle ildoit de 15 litres))
être installé est apte 2t supporter son @sur 1es cloisonsminces (carreaux de
poids. plâtre,parexemple),pourleschauffe-
Les appareils de 15 ' zt50 litres peuvent eau de 15 litres exclusivem ent,avec
être fixés : des fixations et contre-plaques.Les
@sur 1es m tlrs pleins de 20 cm capacités supérieures sont interdites
d'épaissetlr m inim um par quatre sur ce type de cloison.
boulons de scellem entde f j l0 m m '
,
*stlrlesmursen matériaux creux (de Les chauffe-eau d'une capacité supé-
n minimum,il rieure zt50 litres peuvent être fixés :
typc alvéolaire)de 20 cl'
est nécessaire de réaliser un ancrage sur des m urs pleins de 20 cm
avec scellements au m ortier de d'épaisseur minim um avec des
cim ent' - boulons de scellem entde 4 j 10 m m '
,
*stlr les cloisons de 15 2t20 cm sur des m urs creux de 20 cm
d'épaisseur,1es botllons doivent d'épaisseur m inim um ou des

62
Pensezpplrainstallatioa
'

Murcreux k20 cm Murplein2 20 cm


cloisons pleines de 12 zt20 cm .par des
r yEl7 ' boulons traversant la paroi et solidarisés
. ) . L-'
zz deux par deux par des contre-plaques
m étalliques.
Ancrage avec 4 boulons de
mortierde scellementde
ciment chauffe-eau O 10 mm Un espace libre minimal(figtlre47)doit
de 15,30,50 1 être respecté de part et d'atltre d-un
chauffe-eau ',
. 10 cm entre le dessus de l'appareilet
Cloison de 12 à 20 cm d'épaisseur le plafond ;
*40 cm entre le dessous de l'appareilet
le sol;
* 12 cm entre le bord de 15appareiIetla
Contre-plaques paroi en cas de pose dans un angle.
Ir
'i1;1
/l-
t?ujf
/;.
- rltjtëlll
i
tlu()E)
ùflzation.pll /rt7/p Chauff
e-eau L'espac. e libre devant un appareil
itzc/lpll
-/
-
/k-trfll/ de1s,30,soI
pieds doitêtre de 75 cm m inim um .
électriquev
b' D ans les locaux secs.le chauffe-eau peut
Cloisonen carreauxde plâtre être installé n'im porte otl,dans un placard
par exem ple,sous réserve qtl'ildem eure
accessibIe en cas de dépannage ou de
Chauffe-eau Contre-plaques
rem placem ent.
de 15I métalliques Dans 1es locaux htlm ides (salle d'eau),
l'instaIlation du chauffe-eau est
réglem entée.
Murplein2220 cm

4 boulons de
Chauffe-eau Scellementde
supérieurà O 10 mm
50 l

Murcreux2 20 cm Cloison de 12 à 20 cm
d'épaisseur
. .
ts , .
. l .
jL-' '
Figure 47 :
Contre-plaques chauffe-eau Contre-plaques Lescotes
métalliques supérieurà métalliques autourd'un
50 1
chauffe-eau
électrique
Lâ PLOMBERIE...COMME &##SP

L'instal1ation é1ectrique alim entant le tln Captetll-Otlabsorbetlr,CXPOSE IIU


chauffe-eau doitêtre en conformité avec SOlei1)
1a norm e N F C 15-l00 lnstal1ations un ballon pour le stockage de l'eau
é1ectriques ' à. bë
1sse tension. ll doit réchauffée '
ob1igatoireluent être raccordé 2t1a prise un circuit hydrauliqtle.
de terre.
Veillez 2tce que le dialmètre des canali- 11 existe deux principes de fonction-
sationsd'eau (alilmentation etdépart)soit nement(figure 48).Pour les appareils
suffisant. destinés aux régions très ensoleillées ou
lnsta11ez un groupe de sécurité. sur tropicales (DOM -TOM ),l'eau froide
l'arrivée d-eau froide et tln réducteur de transite par le ballon de stockage puis est
pression,sivous n'en disposez pasen tête envoyée dans le capteur o?I el1e se
d-installation. réchauffe.Ensuite,par effet de therm o-
N () raccordez pas les canalisations en siphon, elle repart vers le ballon otIelle
ctlivre directem e1t su1' les sorties du est stockée.
chauffe-eau : inte1-ca1ez un m anchon
constittlé d'un atltre métal(acier,laiton) Pour 1es appareils destinés aux régions
ou l'nietlx tln raccord diélectrique. m oins ensoleilléess le circuit hydratllique
A ctio1-1nez la lu a11ette de vidange du transitantparle captetlr estindépendant
groupe de séacurité au nloins une fois par du réseau d'eau sanitaire. Ce circuit
m ois potlr en vérifier Ie bon fonction- com porte un fluide caloporteur qui
nem ent. circule 2ttraversun serpentin (échangeur)
Sil'eatlde votre région esttrès calcaire dans le ballon de stockage et réchauffe
et que vous ne disposez pas de systèlue l'eau qu'i1contient.
antitartre-faites procéder aprè
.s quelques Dans les deux cas,le chauffe-eau solaire
an11kjes atl d(étartrage de la cuve de peut être équipé d'une résistance élec-
l-appareil,dans le sotlcide conserver ses trique additionne1le qui pe1'm et de
perform ances. rem édier au l'
nanque passager d'enso-
leillem ent.
L a surfact, des capteu1-s dt bpend du
volum e de stockage du ballon.

L'('
Fnel-
gie soIaire est lual connue, m ais
eIIe estde 11ouve1 t1'ordre dujou1-. Les besoins en eau chaude
.tlz
'
P1usietlrs fabricants proposent des sys-
tèmes de récupération de l'énergie solaire Avant de choisir votre appareil de
1notlr le chauffage de l-eau colmbinés ou production d'eau chaude,il faut déter-
non 2t une atltr: sotlrce d-énergie.D ans m ine1
' sa puissance et s:1 capacité en
les lfgions tlfas ensoleillées,ilest mên' le fonction de vos besoins, du nom bre de
possib1e de ) 71-odui1-e so1'
1 eau chaude points d'eatl et du niveau de confort
tlniquenaent 21 parti1
-de l-énergie solaire recherché.
(figtlre 48).Les t' x
.
conon' lies réa1isées
petlvcnts-avérertrès intéressantes.
U ne iIRst:1llation soIaire (2om prend Ies
élk
jm e1-
1ts suivants :
Le réservoirest
Réservoir iflstallé à.I'intérieur
de de I'habitation
L'ensemble eStinstallé à. I
'extérieur Stockage
Clapetanti-retour P Groupe de
Robinetd'arrêt urgeur Robinetd'arrêt Sécurité
Clapet
Soupape de Sthreté anti- retour
Réservoir EaU
de Cl-ldtldo
Eau EXU
froide Stockage Chatlde EaLI
(....... . .
.'..
j..j.. ...-.r Robinetsà froide
.
,: .k,ës
y
. q!
,
kj, . passage
l;
;1)y
,..,.
s
::li '- '
' t- )k;
; . irlt(jh(;rélI
: ):;'.?2.,@:
.)jq .
y
'
.,' .. j
! eurgeurdIairautomatique
Capteblr ' . .. ..
. solaire . .ë4jr
',
;#
)
))
.'
'. .. ' ... . 12-'
ëy..
' '.-:
(;
fjl
r
t,. J : ..,
:'
..
.k.
f
#w
'
.
'
';p;
r$
i.
j
r
.. ..,
' r
. '
; ..'
.
k.
)
r
Lf:
'
;
#?
..q. .
-
..
'
y j
j ,
. ë
. ''ai
y/.y. ( Capteur
Chauffe-eau thermosiphon m onobloc ':
.
!
ty
:
''
..

1)
j/.-.
. 't
:j !
'
.:
y
.
:
,
éE
.:).
4.:
Chauffe-eau thermosiphon à élém ents k ..r
.? /C
Q' '
séparés Lecapteuresti nstaléàl'
extéri
eur

Purgeurd'absorption
Capteurs isolésthermiquementparle vide Sonde
thermique
. r .. '
:11'
.. 1r . .'
)è .è' '.j ?
Alternative de j!F
.
E)
jr
.tj'! j' ...
r..
tj
ë
jo
.yl 1. :J.9..
'
complément k
E't1.'.
.. i
, .
î . .,t(r.
l!).
.
S wi
'p- . . '
)'. ,.t. . '. . ..z.t
.) . t
.
Eau de chauffage . l
tqy
..'' '
k ;ë .;jy
ë
j;h .i'i
chaude (résistance '
'
. .)
.
e?k . :
4
.
.
?, .
'4t,.
'
. .
..
'
.,, ,.
)
?.y
a
électrique) capteur .. Capteur '. Capteur .
solaire '
' ' solaire solaire '
.
. ..' .. . .
. lt
.l'
j1s.
. . L j' .. .
(.j'
).' . ' .t
j2 .
'
)
h?/i(2lEhr)(;i) . t1 ..7 ; . k .'..
..y .
!:1fjbi;(2hr-$44:1ir' .'.'i)
'E;k
pJ. T
. '
)
)
t
i
t
!
.
j.2
ky
'
-' :
'. 1
.... '
' '@ë.
. t;.t.
'k#v@
g.. à
.'., )
):'.;lS . ..:.t
)
q
.
.
t
t
'
;. ..j
.
'5q.y
,
j' ' ky?y
. ,lj
è 7. ;
. 'j
S
,r?k
w.js
': joom j;e
. ')
./
;k!.
,.. .., ..
.'.;)...
. $..
. .,.'
:(
..
)
.y

tt chaudière
zvi
èu) en
Vk? COm r)Ié-
b'
(
'.;
Là ij;
ment
éventuel
Lt
(2a pom pe àvide
Sonde Ensembl
h e de commande
, geur
Echan tjlerm ique ydraulique
Li
qui
decal
oporteur(eau+glycol
)
Eau
froide
Vidange nécipientde récupération

65
L; PLOMBERIE...COMME P# PR0

cinq puissances. Le tableau ci-dessous


vous permettra de choisir votre chauffe-
Dans la gam m e domestique des appareils eau otlchauffe-bain en fonction de vos
tgaz,vousavez le choix entre équipem ents sanitaires.
instantanés 2

@ @ . F *.

I Utilisation Pui
ssance
I
évi
erou I
avabo 8,7 kW

évi
er+ Iavabo 8,7kW ou 17,4 RW

Lavabo + évier + douche 17,4 IIW

ILavabo + évi
er+ petitbain

évi
er+ Iavabo+ bidet+grand bain

égalem ent du nombre de points d'utili-


sation,de leurnature (douche,baignoire),
-s pour une per- de leur distance du chauffe-eau et du
Les besoi1sjournalie1
sonne sollten moyenne de 50 litres d'eau nom bre d'occupants.
chaude à 60 OC .Cette m oyenne dépend Si vous choisissez un appareil2taccum u-

ivier+ Iévier+ évier+ évier+ I évi


er+
! dqui
pement g é jer Evier+ avabo+ lavabo+ lavabo+ 1lavabo+2
E sanitaire i v lavabo 1l
avabo+ baignoire douche+ douche+ douches+
i 1douche sabot baignoire baignoi
re baignoire
Nb.occupants . 2a + 2a + 2a + 2a + 2a + '
: a = adulte la 2a la 2a 1a 2a 2a le ; le 2e 2e 3e
e=enfant ! I
Typede F1 F2 F3 F4 F5 etplus !
Iogem ent ' j '
'--kvpacité(en t ! -7----- !
I
i
tres)du
chauffe-eau en 15 ou 30
j '
50 ou 75 j75 ou 1O0 ) déconseillé déconseillé déconseillé
i al
imentati
on f
! ( l
directe 1 l
1
capacité(en ( 30O I
Ii
tres)du
chauffe-eauen déconseilé déconseilé 100 j
!150ou200 250ou300 ou !
heurescreuses
:
. i 2 x 200 L
I

66 .
Pensezyclre installation

lation horizontal, prévoyez une conte- de qualité, testés et approtlvtbs. Ltts


nance supérieure de 50 litres par rapport sanitaires N F ont été testfas pou1' letl1'
à un modèle vertical.Le tableau ci-avant résistance aux produits d'entretien. leur
propose un choix d'appareils verticaux en so1idité et leur aptitude 2 1 l'usage.
fonction des points d'eau '
ztalim enter,du N 'hésitez pas à. choisir un m att b1'iel
type de logem ent et du nom bre estampillé NF,m êlne s'ilestun peu plus
d'occupants. cher qu'un m odèle bas de gam me.
La norme prévoittrois niveatlx de qualittj
(choix A,B etC).Lesappareils de choix
A sont ceux qui présentent le m oins de
LEs *QUIPEM ENTS défauts.
SA N ITA IR ES
La salle d'eau
Nous allons 2tprésentpasser en revue les
différents équipem ents sanitaires de la La sa1le d'eau est un lieu de vie 2t part
m aison.Le choix des appareils dépend entière. Outre l'hygiène quotidie11ne,
de nombreux critères :15utilisation etle c'est égalem entdans cette pièce que 1'(
)n
niveau de confort souhaités, le prix et recherche de plus en plus confort,bien-
naturellem ent les goftts personnels. Sur être et détente.
ce dernier point,le choix est im m ense.
D epuis plusieurs années 1es fabricants
redoublent d'im agination pour proposer
des couleursetdesform es adaptéeszttous
les intérieurs et ztIa fantaisie de chacun. L a baignoire se
O utre les aspects esthétiques et déco- lim itaitencore ily a
ratifs, ne négligez pas 1es c1'itères que1ques années 2t un ffsabot >> daIAs
techniques :ne songez pas,par exem ple, Ieque1 on faisait ses abIutions. L()s
à
' installer tlne superbe baignoire d'angle énorm es baignoires en fonte.très Iourdes.
de 200 lsivousne disposez que d'un petit étaientréservées atlx pltls nantis.
chauffe-eau électrique de 50 1. N ous L'offre actuelle est si vaste qtl() vous
signalerons chaque fois que t1
-ouverez toujou1-s Ie modèle
nécessaire les points techniques zt adapté 2tvotre salle d'eau,votre
prendre en com pte pour une budgetetvosbesoins.Quc votls
utilisation optim ale de vos équi- préfériez la fonctionnalité de Ia
pem ents sanitaires, en fonction douche ou le confort du bain, I()s
de vos besoins. baignoires actuelIes remplissent
ces deux fonctions.Sivotls privi-
Parce qu'on ne change pas ses légiez le confort,les baignoires s:
sanitaires tous les ans, il faut font dtjsOrm ais jactlzzis et se
fairelechoixjustedès1fachat. m ettent 2t bouillonner.
Qualité,sécurité etconfortsont
des points essentiels dans le Le choix d'une baignoire dépend
choix d'un appareil sanitaire. ausside la place dontvous disposez
La m arque N F vous garantitdes produits etsurtotltde votre système de production

67 ,.
LA PLOMBERIE...COMMEP# PR0

)..
'
. :;f'''' *''''lc='
s+
d 'eatl chatlde. U n bain nécessite en SOnt SOu'
$,ent de f()rm e fs.
. n'.i.,=' ;)',i.
. .
jc,..
's
m oyenne l50 ' zt Standard etbon marché. jk'
*'' .. 7î?
(.
'(
' f' )
r
'
200 I d 'eau, Leurs inconvénients tx if1
l
i
t
-1
'
h
li'
.k'
(' r
t . ..
C''i
. f
'
.b' 1k
-?
C
sont la fragilité de leur 'tf
:(,..,.
':' -.
1y
qL,., y
tr
s
; ?
y.
dontla moitié y?# ''2
.,
.
o )
,
.
r
.r
y, ?,
environ d'eau émai1,2tla différence '
des modèles en tonte
-
j7) . ' .t
.
yE
.
'
j
'lt
;
t
y
:
)
j
!
;.
j
.
chaude. Vous , et .ht'''k '.
tt
..-
-..
' . .
..
,.(à
:;
. .ï
('
-l;
i(b
.
devez dispose1- 1e fait qu-elles trans- ''
kup
.:
'
?
,
$.
.' (4
k.; i7
:.)
.
é(.2I
,
',;.j
. .)
.
g
k:
..
b
z
i
z
q
,
.
)
j..)
q
) ..

d-une évacuation d'eau m ettent les bruits d'im - ''. -'.


'. ..' '
d-un diamètre suffisant(voir page 43). pact. Pour rem édier a N cet
Prévoyez de préférence des parois carre- inconvénientelles doiventêtre isolées
lées autour de la baignoire.Vous pouvez etdésolidarisées desparois verticaleset
réaliser I'habillage de la baignoire vous- horizontales par des plots antivibratiles.
lnême.par exem ple en carreatlx de pl2 'tre
hydrofuges carrelés, ou opter pour un La tendance actuelle est aux baignoires
tablier spécialem ent prévtl pour votre acryliques.Leurs avantages sont nom -
m odèle. breux :elles sont antidérapantes, très
légères. assurent une bonne isolation
N 'otlbliez pas de réserver phoniqtte et therm ique etperm ettentdes
un em p1acem ent pour 1a form es i11im itées.L eu1's couleurs sont
trappe de visite en cas de variées et durables, car le m atériau est
besoin (.15intervention sur teinté dans la masse.M alheureusement,
la vidangl ? ttt les alim en- elles se rayent faeiIem ent.
tations d'eau. craignent les brftlures de ci- @
Vous potlvez égalem ent garette et certains produits
. i
i l'éaliser !e tablier de la m énagers non adaptés. 11existede5grpdit 6
.,. baignoire avec un pan- L eur souplesse présente un antirayures
neatlmélaminé équipé de inconvénient si e11es sont srëci alementakayt i
piedsr( J
>.glablesetajusté m a1 posées, 1es baignoires auxbaijnnires
sous le rebord de Ia baignoire. acryliques ont tendance 2t se acryliqu6s.
déform er.11 fatlt prévoir une
Iues lnatériaux pose m inutieuse (voir page
178).Certainsfabricants proposentdes
La fonte ém aiIItie est de n' loins en lmoins m atériaux synthétiques renforcés qui
tltilisée potlr Ies baignoires,m êm e sil'on rem ddientztcetinconvénient.
trtltlve encore quelqtles m odèles dans ce
m atériau.Iwes baignoires en fonte sont Lestaill esetlesformes
solides et conservent bien la chaleur du
bain, Leur inc()nv( ,nitt14t est leur poids Les plus petits m odèles.dits sabots,ont
J
a
élevé (attentio1 aux surcharges de une dim ensio1 ) d'environ
planchers Iégers).Elles sont 105 x 65 c m .Les baignoires
re1ativeITIe1t on( '
@reuses 2t re ctang ulaires c 1assiques
l-achat. so nt co m prise s entre
L ()s baig1' 1oires en acier l 20 x 70 et 180 x -/0 cm .
t
'bnlai1It'
F s()uffrent égalelment Le s m o dèles er gono111i-
d'tl1 nlan(1tle de ch. oix.E 1les qtles son t gén ér alem ent

68
Pensezvcll'
einstallatioe

pltls larges (jusqu'à.90cm),pour un


confortaccru.Lesbaignoiresd'angle font
au m inim um l35 x 135 cm .
Toutes les form es sont perm ises :
rondes,ovales,rectangulaires,2t 64t
.
):
'ë'.
fondplatpourladotlche,avec ë'
.
:
Vf
.)
j(
't.
.
'
S1f,
.
f
'
-
r
y
j
y
t
i;'
.
.
:
accoudoirs et repose-tête .
''
.t.
'
. ..
) . yy;
pour les m odèles ergono-
miques,porte-savons inté-
grés, em placem ents pour
deux personnes pour s'as-
seoir,etc.

Lesx-la/èzzlc.
çbalnéothérapiques desjetsen y ajotltantde 1-air.Le mas-
sage est pltls agréable et plus efficace
Le prem ier systèm e balnéo a été inventé (figure 49).
après la guerre par M .Jacu/zi. Ces O n trouve égalem entdes systèl
-nes m ixtes
systèm es, très onéreux hier- se sont qtlicom binentbtlses 21eatlet injectetl1-s
démocratisés et ont fait leur apparition d'air.
dans totls 1es catalogtles des fabricants. Le confort dépend atlssi beauc'oup des
La balnéothérapie,ou m assage par l'eau, possibilitta
'
)s de réglage et de p1
-0gran'l-
est relaxante otltonique et favorise 1a m ation des apparciIs : m ise e1'
1 rout()-
circulation sangtline. possibilité de fairt?varie1
-1-i1)je(2
'ti()11,
O n distingue trois systèm es d'hydro- progrananaes autolmatiqucs-réglages air/
m aSSage 2 eau ou localisation des zones du c-lll'ps 2t
les systèm es 2t air,quiaspirent l'air m asser.
de la salle de bainspourle rejeter Les baignoires balnét) doivent respecttlr
parlebiaisd'injecteurssituésau dt)s 14orlz1es et des 1-èx
.gles de st' bcu1-ittj
tbnd de la baignoire.Ce sont les strictes. Le 1'accord(?n- 1e11t des pal -ties
plus économ iques.L'inconvénient électriques doitêtre conforn' le i
k Ia nornle
estqu'i1s sont assez brtlyants et N F C 15-100 hlstallatiolls (;1(,('p'Ft'
/?ft,.
s'J/
rcfroidissentrapidem entle bain s'i1s basse /t.
?/?.
$
'&?p,ce quiil
'npliqtlttde protéger
ne sont pas prévus pour réchauffer la baignoire par un dispositif diffé -rentiel
I'air avant de 1'instlffler ; ).hatlte se1
' )sibilitt
'
F(3()nnA ).Respectk
)z
1es systèm es zteau,qui perm ettent bien les consig1( .
)s d'i11stal1ati()11 des
des m assages plus intenses et plus fabricants.
localisés,aspirent 1'eau du bain pour U n prob1èl m e de tailIe appa1'aît aN'ec
larejeterpardesbusesorientables I'hydrom assage :ceIui de I'hygil z
'
x
.nk?.E'1)
sur 1es côtés etsur le ftlnd de la effet, 1'eau boui11o111a1' 1te fa.$
.
7o1'ist? le
baignoire.U efficacité de ces développel-nent des l '
noisisstlres et de la
systèm es dépend dtInombre de flore m icrobie1-t11e. Potlr tbvite1 ' totlt
buses et de la puissance de la dk
jsagrél
m(.
)nt,c11oisissez t()tljotl1's des
1)Om J)C '
, m atériels contbrm es atIx.J'
1()l'
I14es NI7 (It'i
les systèm es 2
4 air eteau,qui prévoient 1'assèchem ent ou la désinfec-
permettent de moduler la puissance tion des circuits d'tplttlaprès tltilisatik)n.
(aérojet) (hydrojet)

Paroide Ia baignoire

Coffret
électronique Transformateur

Buses
Réglage du Orientables
débitd'air

Détectotlr f' ..
de rliveatl . '': '
Commapdi
électroniq.i

N
pompe

r ' .

<
( .v..x
'
ti plotsantivibratiles
.
<

.:p
r
%f
;r
.Y
.7 ;.'
' -
Crépine
. 1

Vidage double clapet


Circuitde vidanqe

Figure49:Af?,
çbaiglloires/m/;?f
1f?//?/?'
f'
f/J8
kllf?,
à'

70 (
Pensezpplr: installation

les parois quientourent le receveur.La


douche estprotégée parune cabine ou par
un rideau.
Lesplus petitsreceveurs ontdes dim en-
sions de 70 x 70 cm .C 'estun m inim um
quirend inconfortable I'utilisation de Ia
douche si vous ne prévoyez pas une
paillasse carrelée sur tln ou plusieurs
côtés du receveur.N 'hésitez pas 2tchoi-
t
sir des dim ensions plus gtbntbrt,ust)s
j
(80 x 80 cm ou 90 x90 trml.
O n distingue deux types de retreveur :
l 21poser,
ztencastrer.
O utre 1'aspect esthétique, votre choix
dépendra de I'évacuation dontvous dis-
posezacom m e indiqué ci-après.

Pratique en rénovation ou pour1es petits Les receveurs tiposer


1ogem ents, sim ple et rapide pour la
toilette quotidienne,la douche consom - Les reeevetlrs z 'tposer sont sim plem ent
m e peu d 'eau co1- 1-
1parativem ent 2t Ia sceIlés sur Ie soI de Ia pit> .tre d'eau
baignoire.Les dotlches peuvent s-ins- (figure 50).Leu1-s côttbs s()1tt
.
jm aiIlt
bs
tal1er pratiquem entpartout.M êm e dans com m e l'intérieur du bac.(ze quipermet
une saIle de bains équipée d'une bai- de les laisserapparellts.Les recevetlrs 21
gnoire,1a douche trotlve sa place.Dans poser nécessitent une kjvacuation par 1e
votreprojetdeconstruction,n'hésitezpas bas,dans1a pièce iIRférietlre otldans
àt prévoir une douche par cham bre I'épaisseur dtl sol. En cas d-dvactlati()14
d'enfantou d'am is pour éviterl'encom - Iatérale,ilexistt)des rtlccvetlrs surélevés
brem entde la salle de bains. ikposer,qtlipermettentlapose dtIsiphtln
L(.
)s bacs à t douche s'appe11ent des et le passage de I'tq -vacuatio14 s()tls le
receveurs. 11s so11t généralem ( ?nt en recevetlr.
céranaique ou en acryliqtle.Com m e pour
lesbaignoires,lesreceveursne sont Les receveurs tïencastrer
plusforcémentcarrés.
D esform es nouvelIes 11s sontpré-vtls potlr être encastrds dans
sontproposées par1es Ie so1,dansun poditlIu otItaventueIIelllent
fabricants,plusdouces, surun supportde briquesou de parpaings
arrondies,stylisées ou (figure5l).Dans le soI-lesreceveurszt
avec siège,parexem ple. encastrer prése14tc11t lt) m eilIeu1'effet
11 existe aussides rece- esthétique ptlisqtl'iI n'y :1 pas dt t dif-
veurs spécialem entcon- fé1-ence de 14ive:1u : l'i1ttbg1*:
1tio11 est
çus pou1 - être insta1lés parfaite. L'ét:1nchtbité dev1 -:
1( ètre tl-è
' a.s
dans un angle. soignée afin d'éviter1esinfiltrationsdalls
Le carrelage s'inapose sur le sol.Préférez 1es sols carrelés.
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

sations d'évacuation pour déterm iner


l'em placementdu receveurparrapportau
Receveurà poser collecteurou 2tIa descente.

czo (SoI) s;p u


:m (o gp
Siaucun receveur ne correspond ztvotre
goût ou à la configuration de la pièce,
PosedirectesurIe soIavec vous pouvez réaliserune douche en m a-
évacuation verticale çonnerie et carrelage, avec une pente
jusqu'au siphon.Soignezbien l'étan-

Receveurà poser

: SoI Qh rco 459 o Receveuràencastrer .

Pose sursupporten polystyrène, czn (SoI


SJ U7 czp C3 (J'
.
briques ouparpaingsavec
évacuation Iatérale
Pose directe dans Ie solavec
évacuation verticale
Receveurà poser Receveurttencastrer
surélevé extra-plat
6
27 V cp X
q; s
clv
o . SOI c.v.o O .
o O '
Même pose quecj-dessus
Pose directe surIe solavec
évacuation Iatérale Receveurà encastrer
extra-plat
Içlp//z
rcot
.
J.-Iues?'
t.
ztq
s -
t.
rrclip
?:s'tzposer
CZD o lzo .p C& O
& Cb Qb . .
'& Qb Oo

La profo1)deur dtl receveu1-est géné- Posesurun SupportenbriquesOu


ralement com prise entre l3 et 16 cm .11 parpaingsavec évacuation Iatérale
existe aussidesbacsextraplatssd-environ
4 cm tlt) profondeur,du plus bel effet. Receveuràencastrer
Potlr dviter totltrisque de débordem ent, en acrylique
ces derniers sont équipés d'une bonde
siphoïde surdilnensionnée.
Q SoIo trp q> Q L
Pou1'l-eJ)castreluent dans 1e sol, il faut
nécessairelzlentune évacuation parle bas Pose surun podium avec
ou encastré.e.Surpodium otlsursupport, évacuation latérale
I'évacuation petlt se faire Iatéralem ent.
Tenez com pte de la pe11te des canali- Figure.
$-.
/.-lueslwcevettrstiellcastl-er

72
. ..
. sri,
Paroimobile
Accèsde face

Accès en angle Accès en angle Cabi


neintégral
e lg1/tt?.-7 .
(portesbattantes) (portesbattantes)
1t?cht)ix #f?s
t.
-
tz/?l
-//c.
$#cdoltclle

Accèsde face
(portescoul
issantes)
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

chéittj du sol. Tradionnellem ent, on nom breux coloris. adaptés à vos acces-
réalise une protection constituée d'une soires de salle de bains ou à.la couleur
feuille de plom b située sous la m a- du carrelage.
çonnerie. Les bords de la feuille sont Les cabines de dotlche sont .s.d.
re1evés pou1 -form er une sorte de bac esthétiques etpratiques,m ais
Q.
(
étanche. Les côtés et 1e passage de leurentretien estcontraignant, Pourtransfarmerkv
l'évacuation sont soudés.11fautprévoir à.cause desdépôtsde calcaire iuijnpireerldnuchg,
égalementun trop-plein relié au systèm e etde savon. tltilisezungare-
d-(q-vacuation. La m ise en ceuvre de ce Effectuez la pose avec le plus doucbesylci alemfht
type d't .
btanchéité est re1ativem ent dé- grand soin pour garantir une cpnûu.
litrate : confiez-la à un professionnel. bonne étanchéité. Respectez
Prévoyez égalem entu1 ) so1non glissant 1esrèglesde pose du fabricant
ou un cai1lebotis. etréalisez un jointde silicone entrela
cabine, 1es parois et le receveur, côté
intérieur etextérieur.
1l existe aussi des pare-dotlches
jj ij adaptablesaux baignoires,quivont
Les rideatlx de douche laissent . ka
1,l:jj
(
)
jz
x
.7. l .
t,
d
(
jk
.
i
j
tt
,r
j'y
l)
,,
, du sim pIe panneau, pliable ou
,
:
j;
i...,. ,?j, )j
.
$pjj
ïy
j
.,
place de pltls en plus aux ca- .y , .) ,
, . q t
j .o,
.
) . ::, COU
.
r
jjssant, au pa1-e- d()uche intégra1
bi11k )s de douche, 1 3Itls estht'
. b- t? 1k'
.t
!-
' . '
t .' quientoure toute la baignoire.1ls
r
y' 11
.

tiques et p1tls confortables.Le .,. Sonttrèspratiqtles Potll'transform er


t2hoix estvastttt '
bgalel' fle1
-1tdans i une baignoire en douche dans les
c'e dom aille.Les dim e11sions de )
j
E
r oa jogem entsanciens.
'& .
l:tcabint2dépendcntdtlreceveur. 1 ,. Sivoussouhaitezprotiterquotidien-
G( j11t
'
braI( Jm eIRt- Itls c:1bines de . (
7 nementdesbienfaitsde l'hydromas-
douche sontréglablest)ts'adap- sage.ilexiste descabinesde douche
te1)(i )
t1a plupartdes recevetlrs. spéciaIem ent éqtlipées.En plus du
l1existedeux types(1ecabines : 0 pom m eauhabituel,cescabinesco1 -1- 1-
les cabi1es21ac'c( -#sde face, portent des buses sur les côtés pour
avec une porte pivotante ou ( 4. 1e m assage du corps.L'inconvénient
e1 accordéon ettlne paroi de ces systèm es,outre leur prix,est
fixe ' . Ia sensibi1ité à.1'enta1-t1 -age. U n
1es cabi1 )es21accèsd'angle, entretien régulier estnécessaire.
'
''
d0ntles p -aroispivotentou Les m odèles hatlt de gam m e ''
-
''
''.E
....
.E
...i
..i
..i
..i
.;
.i
l
.:
.)
i
-t
.:
.t
.t !
I
:
...
.(
I
i
.
. i
..5
i
..i
E
..
.i
ë
.
..
q
!
.

-
.
. '
.
..
-

ctltllissellt. p1*OpOSe1 3t m êm e tlne fonction


ham m am ou m ini-sauna.
L'em lllacel ntlntdtlrecevetlretlesparois
exista1tes dt .bte1.1'
ni11ent le choix de 1a Sivous souhaitez é .quiper d'u11e g
cabine.A idez-votls de 1a figure 52 pour douche une cham bre ou une pièce
choisi1 'Ie type de votre cabine. qui n'est pas u11e salle d'eau, gj
y
Les p; .trtlis et Ies I )tll'ttls sont en vitragt
optez pour1escabinesintégrales.
t Ellessontfacilesà installer.Tous
, gj
sy11tht' htiqtle ()u en verre sécurité. Les les (j1ém ents so1' 1t intégrés, iI <>7> oYQQ
cabiI' les e11verre solltpltls chères. suffitd'une arrivéed'eatletd'une
1
)1 '4
.)l
'iIt
bs des cabil '
les existent el' l de évacuation.
PensezgJlz'
4 installation

intercale toujour8 des ronde11es en


plastique afin d-éviterd'endom m ager la
L'usage du bidettend 2tdisparaître.Les p o1-ce1aine. L e 1av:1bo doit èt1-e fixtj
fabricants proposent encore quelqtles so1idem ent. C hoisissez des fixatio1 '1s
m odèles, 2t poser ou suspendus.U ne adaptées2tla paroiquirecevra l'appareil.
grande salle de bainsestpréférable pour Le systèm e de consoles potlr la fixation
accueillir cetappareilsupplém entaire. desIavabosétaittrèscourantily a encore
quelques années, m ais i1 tend zt dis-
paraître.

Les lavabossurctz/t?pzlc
Les lavabos existent dans de nom breux
coloris.lls sontsouventprévuspourêtre Les lavabos sur
'
colonne sont en . .... @.
:..j
:(;
j.
g
:y
T
k)
.,
D
'c
k... .
'
%.r
z'
$
.'
assortisaux autresappareilssanitairesde z' ' z' A?(''''''.-.....ï
ï.''' '
t7-q(â t
''
la salle de bains.Les dim ensions et les reallte des lava- ' '' .' X '''' ' ' .
e T'c :-
;
.b
l'.p-.''''''''.x'''..u..'.='. . ..'
.
''- ''''
form es sontvariées,du classique lavabo bOS SUS()endLlS Vsy2
'
:u..
.

- , . t!$l
1iL.' ''
ovale au lavabo d'angle. Pour plus de atlXC1L101S On ra- ..
x
jj
t).,k
l
àk
.
)
.'
...

confort, optez pour un lavabo double. Joute une colonne .f


. . :
'. .
.
Pour l'hygiène,acconapagnez vos W .-C. dont 1a fl 4al.lte
1 .e
est de t
kys4t
.
ja ,.tt .'
. . . T) y. ?;
d'un lave-m ains assorti.Le m atériau le m asquer slphon et canall- ) l
t)'
.

jk
y, yj
y; !t ,.
C j
'
pluscouram m entutilisé estlaporcelaine. satlons.Lebutde 1a colonne i j'tl1 'l
t7ël,1è'!
l'
'
L'alim entation s'effectue le plussouvent est prlnc1palem ent esthe-- r .,ti
Et !'j $. ,
. t.! .. !(.
au m oyen d'une robinetterie m onotrou tl que, elle n.est pas des- i '
tj; . yj
g i !.
' t )j
(mélangeur ou m itigeur).Atlparavant, tl.11Cxe, C11 (P1.
C1T1.ler l.
letl, c y
l t t/y.. .
t
,:..
. ., . ...) .,
deux robinetsétaientprévus,eau froide Supporter le lavabo. Les tjt. u
4;'. 7
'n '
L/,
2
et eau chaude, m ais cette teehnique est t-abr' lcants proposent des VV 2
.
tV'',.,'.' .''''..t.
pratiquem entabandonnée. modèlesde colonnesstyli-
Les lavabos sont généralem ent livrés sées m odernes ou en form e dl z colonne
prépercés.Sivoussotlhaitez installerune antique, par exem ple, (2e qtli perm et
robinetterie <<ztl'ancienne p,avec deux d'im aginer 1es décors les pIus fantai-
robinets et un déverseur ou bec séparé, sistes,mêm e dans la salle de bains,
desoperculesdéfonçablessontprévusde
chaque côté du trou central. Faites-les 11existe atlssidescache-siphons-ffden- li-
percerde préférence parvotre revendeur coIonnes $$ n'attei-
pour éviter les dégâts dus 2 t un geste gnant pas 1e sol. l1s '- :.; b '
. :y:
m alencontreux. donnentunetouchede :t . ,
m odernité au décoret ...:' ;.'.. ''r

Les lavabossum endus sont zt1-ecom m ander .t


)
.':
'' '..

pourl'hygiène, car ilsfaci- ':q,


!t
/
'
: '
!'j'
.
. Les lavabos sus- 1itentl'entretien du sol. '
* pendus sont les
plu s courants. Les'vasques
11s sontfixés 2
tla
paroi2t1'aide de tiges Les vasques s'intègrentparfaitem entatl
filetées scellées. Pour le serrage, on m obilierde la salle de bains.Elles sont
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

pratiques et sim ples d'entretien.Com me avec soin afin d'assurer une bonne
elles sontprévuespour être étanchéité.
e installées directement sur
un m euble de salle de Lesp/tulxdetoilette
bains,elles perm ettent
* de profiter d'un vaste Les fabricants proposent des plans de
plan de toilette.Elles toilette avec vasque intégrée.
@
sont fabriquées en por- L'étanchéité estparfaite puis- 6
celaine ou en m atériaux que Ie plan et la vasque ne
synthétiques.Toutcom m e les form ent qu'tlne pièce. Les Le5glarl 5detpi lettf
Iavabos, el1es sont p1 -é
.percées pou1- plans de toilette sont très s n nt livr l s en u n6
acctleillir une robinetterie.11 existe deux pratiques et garantissent une s e u le g ià ce ,
typesde vasqtle (figtlre 53): hygiène parfaite grâce 2t leur parfai tement
1es vasques ztrecotlvrement' , grande simplicité d'entretien. Jt a n c hesetsimyl oà
1es vasques 2tencastrer. La souplesse des m atériaux de in st a ll
e r.
synthèse atltorise toutes 1es
Les vasques à recouvrel -nent sont posées, form es et toutes les couleurs.
puis fixées sur lttplan dtlluettble préala- Vous trouverez 2t coup sftr 1e 1 -1'1odèle
blel '
nent décotlpt -
a.Le bord de Ia vasque adapte' a l vos beso1ns.
vient en surépaisseur du plan de toilette. L es plans de to1lette sont .
.-
...,.'
' ,.. ,j
jg: j
j
pktt
.t.. .
/x
Y'..
'. . ''k -
.--'ô
. ' ' 'e Qkt
ilJ
.s ''... '
Lesvasqtles 2tencastrersontprévues pour J)re%'tlS (POt.l1 et1C , , ...; y!.
!' .à
(
.,torAî. ..,--.. '
.. .
'' '
être installées par Ie dessous du plan de j/ l(
7
)jl(ilth
iF;t-l1- l'IFI(1)l-l-- ..,.
. y
..i
.
tjkpq)
rlf/k. '
s.
>.(
p
' ;)jk' ..', b1ï?
?
' 2'CTV' '-. -.:)'-u
.
t)k't.
toi1ette. 1.
$è1Ies sont plus généralelnent b I
e Vot re c hol .
x m-- ,kx t ?ts)
t . ' '50.?
! Fx'l
..
:
'
. . , -.us:n'.j';.'....)),(: . ...'.
desti1 -1ées 2t des p1ans en m arbre. en Sera donc llm lte '
-'.... ...-''
l'
natériau composite ou en lam ifié.Elles Par les d1m e1s1ons
ne présentent pas de surépaisseur sur le Pl-()pose'es pa1- les
plalldttttlildtte.La pose doitêtre réalisée fab1-1cants.
'

)
j
'
.
i
,
Z
t
l
t
) Plan detoilette en marbre Plan detoilette en Iamifié

t
j
1
,
t
I.
K
)
? Vuesencoupe v
asque
h
i Vasque
1

76
V W .-C.completà chasse d'eau
attenante etsortie arrière cachée
Arrivée de Ia
chasse d'eau
jjyt:
. ....

Cuvette indépendante à
sortie arrière cachée

VW .-C.completà chasse d'eau


attenante etsortie horizontale
Pipede raccordementpourW .-C.
(pi
pelongue)
V W .-C.completà chasse d'eau
attenanteetsortie orientable cachée

@
Cuvette

Pipe orientable Sortie droite etpipe Iongue

Pipe contre-coudée Pipe orientable


L; PLOMBERIE...COMME &# PR0

Les W .-C . sont désorm ais tou s << 2t


l'ang1aistyb$.c'est-à-dire avec ctlvette
Profonde en fa' fence, grès céram e ou
porcelaine,recotlverte d'un abattantfixé
pardescharnières' ztla cuvette.La cuvette
est com plétée par un systèm e de chasse
d'cau.M êm e si les form es varient peu,
vous trouverez de nombreux m odèles
'
!
U
assortis 2tvos appareils sanitaires. , .
tt
,,,
'
. ,
(.'
.

Les cuvettes

O n peut distinguer p1usieurs types de


cuvette :
les ctlvettessurpied,poséeset
fixées au sol',
les cuvettes suspendtles,fixées sur
tln m u1-porteurou surun bâti
stlpport.
y
En applique
maçonné
DansI'épaisseur
du mur

Toutes les cuvettes sont équipées d'un


systtx
-I'
I
'
Ie de chasse d'eau qui peut être
attenantou séparé.
En applique
CFk
$
'(L
'llI'
(2tlt
?,
$'.
î
'lf/e/71t?t/ derrière doublage
maçonné
LesSV.-C.surpied sont1espluslargement
tltiIisés. Votre choix sera guidé par
l-t'
bvacuatio1 ) dont vous disposez. Detlx Dans une cloison En applique avec
m odes d't '
Fvacuation sontpossibles : légère habillage léger
(boi
s,plaquedeplâtre)
sortie h()1-izo1)tale '
-
sortie a1-1
-ièx.
re cachée.

La sortie horizontale estla pluscourante. sztj-support


Elle perm et-k.l1 intercalant tlne pipe,de
Réservoirde chasse
t'époI
Adre 21la l
uajo1-ité des besoins de *GECIEVC
'
avec mécanisme
raccordcm entd'évactlation.
'
Fixations de Ia cuvette
ll existe tlne variante de la sortie hori- >e

zontale appelée sortie orientabIe cachée. ' 'I Raccordementde


# e:o*o I
achassed'eau
La sortie esttotljotlrs horizontaIe,l
'
nais
estdissil
-ntllée dans Ia base de la cuvette Raccordementde
.
jlévacuation
(figu1-e54).

78 .
Peasezpplr:installation

La sortie arrière cachéeperm etle raccor- Leschasses #'ctzI/


dem ent2tune évacuation au niveau du sol.
D ans ce cas, la cuvette vient en recotl- La c/-
lt/y-
s'
t.
rsurcIlrc/ft?
vrem entde l'évacuation.
Les anciennes cuvettes étaient parfois Le plus souvent,les W .-C .sont fournis
équipéesd'une sortie centrale cachée. com plets.avec chasse d'eau,cuvette et
Lescuvettesdoiventêtre raccordéesztdes abattant assortis.Pour 1es
évacuations de j > 100 m m . Si vous ne anciennes cuvettes,1es Q
ve.
disposez que d'une évacuation de fabricants proposent des
fj 75 m m , vous pouvez insta1ler un chasses d'eau de rem pla- Pourrlalisordes
m odèle 2t action siphonique de type t!em ent. La chasse com - Jconomidsdàau,
ASPIRA M BO . Ce type de W .-C. n'est prend le m écanism e qui choisissazunechasse
pas prévtl pour fonctionner avec les Perm et le remplissage du d'eauàtlpui7l
:
réservoirsztéconom ie d'eau. réservoir(robinetflotteur) corlmarl
tle.
et 1't
bvactlation 1-apide
Les (.
-uptr//cu
s
-sttspendues (chasse)de15eau.Préférez
les chasses équipées de m écanism es N F
Leur design s'accom m ode des salles de qui présentent l'avantage d*êx ,
tre
bains1esplusm odernes.Elles silencieuses et de perm ettr:
.
.I. sont très p1'isées pou1' leur des économ ies d'eatl.Cer- :
s,v''
.'''
ç. sim plicitdd'entretien.LcsW .- tains m odèles sontéqtlipés O o
Ldstikkestos C.suspendussontréglablesen d'un bouton ik doub1e com-
sksyrI dk:sspnt hauteuretletlrencombrem ent l'
nande qui perl'
net d-utiIise1' ''
idalfsypurI'hyjiàne, est rédtlit. Le bord supérieur 1a lmoitié.ou 1a totaIitt
'F dtl
de la cuvette doitêtre installé réservoir.
zt39 ou 40 cm du solfinipou1' Prévoyezun robinetd-arrêt
une assise confortable.Certainsm odèles (robi11et t
'
bqtle1-1-:))3otlr I:
-
t
'
sont proposés avcc chasse d'eau atte- .
. chasse d-(?atl. C e so1'
1t des
nante.Le W .-C . stlspendu trouve néan- ..w ...., t.1.. robinetsprévtlsspécialelment
m oins tout son intérêt avec un système p()urcettlj
q:
1ge.
de chasse d'eau encastré.
Pour faci1iter la pose de votre W .-C . 1-(1c'
/?t
7
/.
5'xt
?(1'tl
/n.
v/c
suspendu(figure55),envisagezd'emblée
un kit spécialcom posé de Ia chasse,de
1'évacuation etdes fixations.Le kitest
prévu pou1'êt1'e m asqué derrière u11
dotlblage ou dans un coffrage ou m ê.m e
dans l'épaisseur dtlm tlr.Les fabricants
de cloisons en plaques de plâtre pro-
posentaussides supports spéciaux pour
la pose des sanitaires stlspendus.
G
s

<.
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

/--
t'
/(L'
Ila.
b'
%e /
. -
?t-
I?
.
//'
t'
.
z L'eau est conservée sous pression et
libérée par l'action sur une m anette.
Leschasses d'eatlen hautetlrperm ettent L'utilisateurdécide de laquantité d'eau
de gagnerde la place.Elles sontsouvent 2tutiliser.Leurpuissanceest50 tt200 fois
tltiliséesen rem placem entdesanciennes supérieure à ' celle d'une chasse équipée
chasses d'eau en fonte pouréquiper une d'un systèm e 21 flotteur. Le procédé
cuvette indépendante.Ellessontrobustes présente 1'inconvénient d'être assez
etadaptables2ttouslestypesde cuvettes, bruyant et relativem ent sen-
y com pris les anciens sièges ztla turque. sibleaux pannes. 6@
Elles petlventêtre installées en position
sem i-basse. près de la cuvette ou en En rénovation.sivoussouhai- 11existe(185
position hatlte.D ansce cas,la chasse est tez rem placer votre réservoir rlservpirsclassiql
z
actionnée atl m oyen d'un cordon avec hydropneum atique sansm odi- enremylatzmentàf
poignée.Leréservoirestrelié ztla cuvette fier1'installation eten respec- rlservnirs
par u1 tuyatlde chasse. tantl'encom brem ent,ilexiste gneumatiques.
Stlr ce principe, il existe aussi des ré- des rdservoirs en p1astique
servoirshydropneumatiques(figure 56). Prévus 2tceteffet.

Chasse d'eau en plastique


Aircomprimé pourIe remplacementd'un
parla système hydropneumatique
pressionde l'eau

Eau sous
pression

Alimentation
en eau

dvacuati
onversunecuvette
indépendante
).R
o
b
i
n
e
t
d
R
'
a
o
r
b
ê
i
tn
e
l
JR
f
o
t
e
u
r
,
é
.
g
'l
a
b
e
:
'
h
$
1
M
é
c
as
n
e
i
r
v
m
o
d
e
c
h
a
se Alimentation
en eau

évacuati
RixationssurIacavette

ondansIacuvette

80 .
Pensezpcll'
: installatioa

La chasse c/kt.
'
tkz
s'//-
tJc lls ne sont tolérés en rénovatio1 qtle
lorsque l'installation d'un SV.-C .classi-
La chasse dfeau encastrée n'est pas que estim possible.
réservée uniquem ent aux cuvettes sus-
pendues.Elle peutêtreadaptée égalem ent Lesbroyeursindépendantss'adaptentstlr
aux cuvettessurpied indépendantes.Les toutes les cuvettes 2t sortie horizontale.
chasses d'eau h.encastrer sont faciles zt Le déclenchem ent de la chasse active
installer,hygiéniquesetesthétiques.Elles autom atiquem ent15appareil.
sont généralem ent prêtes-2t-pose1 - et ll existe des cuvettes avec broyeu1-
équipées de tous Iesaccessoires. intégré.Leurencombrem entestm inime.

Lesbroyeurs

Le broyeur ne nécessite qu'une canali-


sation d'évacuation de j 32 m m .C ela
perm et de disposer le W .-C.
dans un endroitéloigné de la
chute d'aisanee.Cependant,
Lbzikatbntil l'installation d'un broyeurne
irqslrnedoi t dispense pas de raccorder
rûrqnrteraucun: l'évacuation du W .-C. ztune
zirrigascorltlant:et chute d'aisance, par le biais
igjftgrdirectement d'une cana1isation indé-
à.krl echute pendante.
iiisarlce.
Les broyeurs sont interdits
dans les habitations neuves. Le:roye//rintégré

U ne touche perm et d'activer 1tt chasse


d-eau etIe broyettr.
Sivousenvisagez d-i1' 1stallertln broyeur,
n'oublie/pasde prévoirtlne aliluentation
LeArfyyt/l/r d'eau ettlneprise de courant21proxim ité.
indépendant N e négligez pas les règles de séctlrité
potlrl'i1stallation de la prise de cotlrant.

La figure 5- / présente tln exem p1e de


téalisation de salle d'eau.Le systèm e
hydrocâblé perm etune intégration m axi-
m ale etun résultatdes plus harm onieux
touten facilitant la m ise en œ uvre.

<.
=TJ
vw;
G

=
+%
x
f''
pa
>Y
%.
A&',
l
$'
=
0.
*.w
M
xvkj
ry

82
Pensezypll'
e installation

La cuisine Les matériaux

Lapièce m aîtresse de lacuisine,etla plus Quatre l natériaux sonttltilisésgéllérale-


visible,est1'évier.11ne fautpas oublier m entdans la fabrication deskjviers :
de prévoir les alim entations et éva- . 1'acier ém aillé,de moins en m oins
ctlations des appareils de lavage (lave- uti1isé,bas de gam m e etfragiI(J ' ,
linge,lave-vaisselle) et des autres *1'acierinoxydable,bon
appareils m odernes tels que sèche-linge m arché,peu esthétique '
*.'e

2t condensation ou réfrigérateur m ais inaltérable. Q.


am éricain. Choisissez des m odèles PpurJviterIestratzs
en alliage << l8/1()>> tl:calcair:survotre
(qualité supérieure). Jviereninox,
Les gotlttes d'eatl,en chpisi ssezunmcdàl
:
séchant,laissentdes matpui /rpssl,
L'évier peut être com posé d'une cuve traces surles évittrs en
sim ple ou d'une ou de acierinoxydable,ce qui
plusieurscuvesavec implique un entretien constant ' ,1es
égouttoir.Les der- éviersen inox sontsensiblesaux
niersmodèlesd'évier 1-11)
/tl1-(2h;-
intègrent des acces- * le grèsém aillé,inaltérable.faciIe
soires etdes fonctions d'entretien,offre de nombreux coloris
destinées àtfaciliter la dansdesform esvariées ' ,
vie de la m énagère, par *les m atériaux de synthèscsaux
exemple,vide-sauce,égouttoir couleursetform es très variées,
am ovible,panier àtvaisselle, planche à présententune m oins bonne tenue i )
t
découper,systèm e de broyeurtle déchets, l*usure(rayures,chaleur)etsont
etc. encore onéreux.
Pourlechoix de votre évier,veillezzttenir
com pte de l'em place- En fonction de l'am énagementde vtltre
m ent de l'e'goutto1r,al cuisine, votls avez le choix entre dt tux
w...,.'-'c.
:7,c
.1:
.yr&
..rï/@.
:'' .
. . .. .-.- . :. (
g
!j type s d 'évier 1es éviers pos e 1
- (
ltl 2t
..
èt,.7((z.()j/4:,$r.f,,.
..,
m ' .--.- $
.-.. M --v-'-'- 78
..
..x ., 2q
.'J)2: l
a cuve , C al
-tot
l SICS encas t rer .
' -..-*---*'hj
. s(hrïr'. * z '
....- ..-.v+- ''lJ x '
..
s
. ......v ...''-+-....
,--
.. -'
*
..
.s cwya
s;1p ry
l/yjsy
t
.: t.
(;N/ej-jj
>jt)j()jg. L'éviertiposer
-..--.
. js
..-4ys> kkr
''.
..'''' ki:
*:.'t a, z C Om 1' ne son 1on' l l'11d1que, I-u' k,v1e1 -a /
. .. . u eaL1CStaSSLlfCC PXF
un robinetm élangeurou mitigeur. POS0r CSt 0On( xtl ()Otlr ù
y 2,t1'C j)OSt -h SUl-Ll1
Vouspouvez opterpour un lnodèle avec meuble pre'vu a hceteffet.Lesdim ens1()ns
douchette incorporée,très pratique pour des m eubles de cu1s1ne sont trom -
l'entretien de l'évier et le lavage de la Pr1 *ses entre 60 et
vaisselle encom brante. l40 cm de lar- )
èE( ,'
... ' ...i
',...
#$ .l
.. . a. ,1;
k
G:
zhCtl1-.I- ,CSC,Vl .
e1-S ''' :1
.)7,ooyu.,
X-u.<. Xjt .R
).
(jj j.
Certains mitigeurssontéquipésd'un bec -'
a P((lp51
.til1r'tq(g)h1r11à(1,171 7.''j
ùry
t.r:
l .
)èè
.
y jyjjjy ta
yyjjjjjjvj
-7'#':t.,''1...trt
e.. . lèz.
rabattable,ce quiperm etdeplacerl'évier gres Ou en lnOX. k, ..
devantune fenêtre. Sur le m e -m e

c
Lâ PLOMBERIE...COMME tl# PR0

p1-incipe, on trottve des kitchenettes équipé d'une bonde qui rem place celle
com pactes. constituées d'un évier en d'origine.Si le diam ètre du trou de la
acier inoxydable sur lequelest intégrée bonde de l'évier ne correspond pas à.Ia
une table de cuisson élec- bonde du broyeur, il existe des adap-
' k trique ou au gaz. tateurs.Grâce au broyeur,vous pouvez
')(k
.
)l' .. )y)x ..
,'
.ct
;
.# . .y lI existe encore des élim iner rapidem ent tous les déchets
t. ..
'2)C- .' -.
'
- * . .
'
; t)acs à )aver à l'an- alim entaires,m êm elesosetlescoquilles,
Jt'. . a . . ' '
:jc
xt)k?y
.jj
:.j..t CiC11.1. CyOU ti111bf' CS m aispaslem étal.Lesdéchetssontbroyés
. --
2) y j c y. j.j-oft-jce,en grès,pra- en finesparticulesetévacuésparl'écotl-
.
.)
h jql .,i.,
g:
. ' c. t ;;.
L -.'...
p.. tjqtjklspourune buan- lem ent de l'eatl.Pour éviter le blocage
de1-ie Par eXem Plt,' ztinsta11e1
-Sur de l'appareilà.cause dedéchetstrop durs,
des )3ié
idroitSe1 3 m açonneriC. optez pour un m odèle ztsens de rotation
réversible.Lesbroyeursne présententpas
L'éviertiencastrer de dangerpour1es enfants.

C -est 1't
6vie1- le plus courant dans les
cuisinesluodernes.11trouvesa place dans
le plan de travail de la cuisine,préala-
blelnentclécoupé atlx bonnesdil uensions.
1-,-en-
1p1ac(
?n-le11t de l'é.
vier est donc N 'otlbIiez pas de prévoir les alim en-
pratiquem entlibre,parexem ple dans un tationspour Ies appareilsm énagersde la
a1g1e. cuisine.
Le lave-linge et le lave-vaisselle néces-
sitent un robinet d'alim entation d'eatl
froide,ou robinet sur applique, et une
évactlation généralem ent équipée d-un
siphonen PVC (figure 58).
Si vous souhaitez i11stal1er un réfrigé-
rateu1-am éricain (avec dispositif de
distribution d'eau froide etproduction de
glaçons en permanence),prdvoyez une
arrivée d'eau ettlne évacuation,colnm e
pour le lave-linge.
Acbroyeurde déchets Sivoussouhaitez installerun sèche-linge
à
'condensation,prévoyezune évacuation,
Le bl -oyeu1 -de dé .chetspotlrkjvierpermet ce qui évitera de vider 1'appareil après
de rtjduiI 'e considérablement 1es déchets chaque utilisation.
orgtt1iqtles, donc le voltln3e D ans le casd'une ctlisine intégrée,ilest
' '
des 1)oube11es. ll a11lk' iIiore judicietlx de prévoir1'alimentation etIa
I'11ygiè1 -
1e et é.vite Ies fer- vidange non pasderrière 1-appareilm ais
... .... luentations dans le siphon. dans un m euble contigu, ce qtli perm et
Pl'atiqtleluent totls 1es éviers d'insérerI'apparei1jusqtl'au mur.
'
qt .-o
.50 ' . peuve1- 1trecevoirun broyeur
de déchets.11 se fixe entre z.$
?'&?ttwxf'
y o,t-.ff/l'î.
?lL.///t.?/?'f.?/lL uy
s ,
1't.
bvie1- et 1e siphon. 11 est tlt
Y.
$)v
ztt,
;'flIS??/t.lltï
lgel$
Pensezyplr:installation

La robinetterie sanitaire
LA R O BIN ETT ER IE
LesrobinetsétantessentielsdansI-instal-
On distingtle deux typesde robinetterie : lation de plolu be1-ie, choisissez des
la l'obinetterie sanitaire,destinée 2t m odèles de qualité.de préférence adltlis
alim enteren eau chaude etfroide 2tla norlne N F robinetterie sanitaire.
tous 1esappareils sanitairesde la L:1 no1
. -lue N F classe 1es 1-0binets en
m aison ; c até.
g ories, se1o11 Ies crit(
J
'x1-t
- '
ts E .A .U .
la l'obinetterie bâtim ent,qui (Ecou1em ent- ,Acoustiqtle '
.Résist: .1nce i
k
com prend les robinets d'arrêt,de 19usure).
ptlisage,etc.
L'écoulementestnotédeE 1(débitleplus
faible)2tE4 (débitleplusilnportant).
L'acoustiqtle tst notée de A l (Ie pIus
silencieux)'ztA 3 (le 1)1usbruy:1I
Rt).
La résistance estnotée de U I (le mtlins
résistant)zt173 (le plusrésistant).
Pourlesm itigeurs.i1existe tln classem ent
1 E .C .A .U ., qui prend tt1'
1 colupte les
: paramètresde eonfort(C ).

Les fol-l'
nes et les couIeurs so11t très
diversifiées.A chaque appareilsanitaire
correspond un typ( ? d(.
) 1-0binetle1-ie
spécifique.D ifférents types de fixation
sontpossibles(figtlre 59):
. lesrobinetteriesnlonotrtlu s-i14stalIent
surl'apparei1sanitaire partln unique
percem ent.La fixation (?t1es
alim entationsen eau chatlde etfroide
passentpar Ie m élue orifice.Les
l'néIangeurs et lmitigeurs lnonotrou
sontsouventéquipésde flexiblesde
raccordem ent,ce quifacilite leur
installation ;
* 1es batteriesde robinets s'illstallent
su1-1e sa1itaire.E lIes né
.cessitent:1u
Siphon double pour
2 appareils m inim um deux percem ents pourles
fixationsetalim entations en eatl
froide etchaude.Sile bec verseurest
indépendant,un troisièm e percelnent
s'ilmpose.Pour lesbaignoires,on
appel1e ce type de fixation surgorge ' .
*les robinettel-ies21fixation m tlra1t.
,sont
utiliséesprincipalelmentptltll-les

85 l
LA PLOMBEBIE...COMME tl# PR0

douches etlesbaignoires.L'alimenta-
tion peutêtre apparente ou encastrée ;
. les l-obinetteries encastréesontun
corps encastré dans le m ur.Seulle
bouton de com m ande estapparent.
Cette solution esttrès esthétique.

Robinetterie monotrou

11n'estplus très utilisé en sanitaire,car


ilne peutdistribuer que de l'eau chaude
ou de l'eau froide.On 15utilisedésorm ais
pour15alim entation des m achinesà.laver.

Le robinet mélangeur (figure 60)est


constitué d'une com m ande pour l'eau
chaude, d'une com m ande pour l'eau
froide etd'un bec verseur.11fautrégler
Robinetterie troistrous
m anuellem ent Ie débitetla tem pérature
sim ultaném ent.Choisissez des m odèles
2ttêtesen céram ique,plusm aniables :i1s
sont m oins sensibles aux ftlites et au
tartre et perm ettent d'atteindre le débit
m axim alen seulem entun quart de tour.
Leur résistance 2tl'usure est m eilleure
que lesm odèlesz '
tclapet.

Robinetterie surgorge

Les m itigetlrs sont pratiquem ent tous 2t


disques en ct jram ique. lls sont plus
pratiques que les m kj1angeurs, car le
réglage du débit et de la tem pérature

sO s'effectue d'une seule m ain.La tem pé-


rature désirée estrapidem entatteinte,ce
quipernletdes économ ies d'énergie.
Robinetterie murale

lg
-igttI-

z59 :f-t
y
z.
j
'robiiletb'

86 (
Pensezyplr: installation

La robinetterie bâtim ent


Le m itigeurtherm ostatique représente le La robinetterie bâtil'.
nent est purenlent
hautde gam m e de la robinet- fonctionnel1e.L'esthétique com ptc petl.
terie sanitaire. 11 offre un E lle regroupe Ies 1 -obi11ets et v:1111es
i'I
' confort exceptionnel, car il d'arrêt,les robinets de puisage,d-arro-
g. perm et de choisir la tempé- sage,ainsique Iesdiverséquipem entsde
lil ul atemylrature rature de l'eatl.Vous pouvez l'installation tels que 1 -(
bducteu1' dt?
àl kkaut lejréyràs prendre une douche à la tem - pression,antibéliersetc.L'ancien systèm e
jrkfCkmitijeur pérature choisie, quels que defermeturederobinet2tclapet,oujoint,
Skfrzpstatique, soientledébitetlesvariations (figure61)estdemoinsenl' noinsutilisé.
stlr le réseau.U n bouton de En effet, 1es vannes à.sphère sont plus
sécuritéévitedesebrftler.Ces sûresetprésententde l' neilleuresperfor-
m odè1es sont plus oné1-eux que m ances.Leur usure ttst réduite et eI1es
m itigeurs elassiques. sontplus silencietlses.F.11es se bloque11t
C ertai11s m odèles sont spécialem ent ra1-em ent, l'
nê.m e en cas d-tltilisation
adaptés à la production d'eau chaude occasionneIle,contrairen' lent aux m o-
sanitai1'e au gaz, qui é1im inent les dèles 2tclapet.
ineonvénientsde variation detem pérature Lesrobinets bâtim entsont
dtlesaux chauffe-bainsinstantanésà ' gaz. équipésderaccordsfiIetés
11 existe aussi des m itigeurs therm o- m âle ou femelle perm et-
statiques centralisés qui perm ettent tantun assemblage m éca- Pas(16vi5:
d 'obtenir de l'eau chaude 2t bonne nique.Les pas de vis sont
tem pérature pour tous les appareiIs , fijure74
proportionnels zt la tail1(
.
sanitaires de la salle de bains. du robinet.C 'estle pas de

s-y
y j sw
/'
z-fg//l-tatsf?:
*%' f-t?.
, l
f???tl/t-
ftlgc.?'
/?-'
ft>/Iey
T
,/,1-
/i-
gi.,1/.
?-.
î

Mélangeur

<.
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

T Raccordmâl
e(M)
r-q z
L-)
Raccordfemelle(F)

Ciapet Sphère

Joint

visetIe typc dc raccord qtlicaractérisent correcte de 13habitation.Une m auvaise


ces robi1)ets da1s Ie com m erce, par aération provoque descondensations,des
exe1n171e .van11e d'arrêtM /F 15 x 21. m oisissuresetlaisse persister 1esodetlrs
Certai11s lnodèIes sont prévtts pour être (cuisine,W .-C.)11estdonc impératifde
sotldé
.s. ne pasobturerIesentréesetsortiesd'air.

En rénovation aussi,ilesttrèsimportant
deprévoiruneaération suffisante,surtout
L'A*RATION DEs Potlr les piècesd'eau.
H A B ITA T IO N S
Leprincipe de laventilation estd'assurer
le balayage du logementavec :
D ltns1a co1 '1struction neuve,ilestnt'
bces- desentrées d'airdans toutes les
sai1-t) d-dttldie1-tl1 systèlne d'aération pièeesprincipales(salon,
perforluantptlu1'assure1 -une ventilation chambres)',

88
Pensezpplr:iastallation

des sorties d'airdansles piècesde


service (salled'eau,SV'
.-C .-cuisine)
obtenues partirage naturelou
1
%k'Scanique ',
1a possibilité pourl'occupantd'agi1-
sur les débits.

Lesentréesd'air(figure 62)sontassurées
pardesgrillesautoréglablesplacéesdans
1espiècesprincipa1esen partie hatlte des
m entliseries,des m urs otlatlniveau des
coffres de vo1ets 1-0tllants.C es gri11es
doiventêtre autoréglables,l' narqtlées en
module (débitsde l5.22,5 ou 3()m3/h).
La som m e en modules par pièce est de
Dans un Iinteau sous pl
afond
45 en ventilation naturelle et de 30 en
ventilation mécanique.Lesgrillesd-aéra-
tion doiventêtreéqtlipéesd-un auventde
protection,surle côté extérieur,etd'tln
Coffreduvolet
(i
sol
é) dispositif antibruit si 1-habitatio1 st
Voletroulant trOLIYC danS tlllo 7OnC brtly21
3to.
GriIIe
S'i1existe une chel-ninée '
ztfoyer ouvert-
celle-cidoitêtre éqtlipée d-une trappc de
ferl'
neture pou1. les périodes de 1- 1on-
uti1isation afin de 11e p: 4s pertu1-be1-
1'aération.

L e passage de l-ai1-entre Ies pi( )ces


'
pl-incipaleset1espiècesde service sc fail
Dans un coffre de vol
ets roulants par 1es po1-tes (figu1-e 63): vti1lez 21
assurer un écartde 1 c1'n entre le bas de
. y.. ,.. oormant la porte etle sol;2 cm pour1a cuisine.
. .. . .
o rjjjes En extraction naturel1c, 1a porte de la
ctlisine doitcol-
nporter.en pltls,tln écart
de 2,5 cm en partie hatlte OU tlne gri11e
.. , ..
. . ouvrant m odule 200.
Si vous êtes en appartel-nent,asstIrez le
+ -- Vi
tre calfeutrem entde la ptlrte palière stl1-1e
pourtour etsurtotlten bas.

L'aération petltêtre naturelle,poncttlelIe


En parti
e haute des menui
series (aérateursélectriquesdans1espiècesde
service) ou centra1isée (ventilatio1
ls-
igtll-e 4,
2 .J-t
?,
s
'çllttt'
éesf'
/'
air mécanique contrôlée).

89
A-/
gffrc4- 3.
'
Lekpz
r
-v-
pt'f
/vk
/'
ath-atio'l

Eonduitsd'évacuation

Eonduitd'évacuation
Hauteur Hauteur
de de 40 cm
tirage tirage m inim um
au-dessus
Hauteur - -
cju faîtage
de
tirage

Entrée d'air

Bouche d'extraction

90
Pensezp4l?'
,installation

L'aération naturelle hé1ice, petlvent t'btre installt'


Fs su1-des
vitres ou en traversée de m ur.
En aération naturelle,1'airestextraitpar Les m odèles centrifuges,ou 2t turbine,
desconduitsm unis d'une grille en partie p1us puissants, sont instal1tjs stlr des
basse. L es gri11es d'extraction sont conduitslongs(cheminées,parexemple).
m arquéesen m odule : 1lscréentune dépression dansla pièce et
- -
50-100 (réglable)pourla salled'eau perm ettentune très bonne aération.
et1es W .-C .'
,
100-400 pourlacuisine. La capacité d'évacuation (débit)de ces
appareilspourun tempsdonné s'exprim e
Pour les sorties d 'air de 1a cuisine en mètres cubesparhetlre (m3/h).Pour
com portantdesappareilsà gazraccordés évaluerle débitnécessaire,m uItipliez le
ou non,voir page 48. volume du local(m3)par le nombre de
La partie haute desconduitsdoitdépasser renouvellementsd'airparheure (.NR/h)
de 40 cm le faîtage de l'habitation.Les recom m andé dans le tableau ci-dessous.
conduits ont un diam ètre de 24 zt26 cm
pour la cuisine etde 14 2t 16 cm pour la Débit(m 3/h)= Volum e (m 3)X NR/h
salled'eau etlesW .-C.pourune hauteurde
tirage de 2,5 à 3,5 m .Lahauteurde tirage Pourchoisirl'appal- ei1,ilfautprendl'
e en
estla hauteurentre labouche d'entrée d'air com pte 1a longueur et 1es coudes du
(ou la moyenne pour les étages) et le conduit sur lequel il est instal1t'F : u1'1
chapeau dela cheminée (figure64).Un conduitd'une dizaine de m ètres peut
conduitde chem inée existantetinutilisé provoquer une baisse de rendement de
peutconvenir s'ilrépond 2tces spé- 1'ordrede2()% .Donc,en casdeconduit
cifications. long et tortueux, stlrd im t!1sionnklz
15appareil.
M alheureusem ent,l'aération naturelleest Ces appareils peuvent foncti011ner de
trèsinfluencée parles conditionsm étéo- différentes m anières :
rologiquesetneprocure pasune aération .miseenrouteetarrêtconjointementz 't
eonstante niégale. l'éclairage de la pièce ',

L'aération m écanique
q i
Pièces NR/h
i
)!
L'aération m écaniqueestassuréepardes Cuisine (excepté hotte) 6 à 10
aé1'ateurs é1ectriques placés dans les 'Salle de bains 10 à 15
pièces de service afin de rendre l'éva-
cuation p1us perfo1*m ante, sans être W .-C. 8 à 12
tributaire desconditionsclimatiques.O n I Buanderie 10 à 15
distingue deux types d'aérateur élec-
triques (figure65):1es appareils héli- Garage 4 à6
coïdesetlesappareilscentrifuges. Cave etsous-sol 4à8
Les m odèles hélicoïdes,c'est-à-dire à
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

/
(
/ .' ,
è (
1 ', .
k
h
''
.

V xx-.- -x-M
-..

Eentrifuge
(turbine) TrajectoiredeI'air

t,
D
O
r

Paroivitrée Traversée de mtlr


Hélicoi-
de(hélice)
Figure f-
/.
T;L&b'f'
' fe-rateul-.
q
i

* Inise el'lrotlte avec 1'éclairage lnais localdépasse 65 % ,puis s'arrête dès


extinctiol )retardée de quelques que le taux dim inue.
n'lintltes êtpl-èsl'extinction de la Les aérateurs sont sim ples, pratiques zt
1u1z1ière(appareilte1 '
rlporisé); installeretpeu onéreux.llspermettentde
@collll-nallde il-
ldépendante(par traiterde nom breux problèm es en réno-
i11terrupteu1-)) vation.Leurseulinconvénientestqu'ils
*c()I'
nnlande atltol-
natique parun nefonctionnentpasen perm anence,m ais
hygl' ostat :I'aérateu1'se m eten seulem ent pendant I'utiIisation de la
1-
narche qtland 1e taux d*hun- lidité du pièce ainsiéquipée.
Pensezyplr:installation

'
N 'installez pas un aérateur m écanique co1 -1staI'
Ite. PoLl1*(.
bvite1-totlte 11tlisa1ce
dansune pièce ol l se trouve un appareiI sonore due aux vibratiolès dtl caiss()1' 1.
raccordé 2t un condtlit de fumée ou un suspendez-le stll'la strLlcttlredesctllllbles.
chauffe-eau 2tgaz. G( éné .ralem e1t-1es nèotetlrs des ( 2Ctisso1s
dispose11t de deux vit( .
?:
sses dt? fol)c-
tionnel' nent:
tlne vitesse lente potll'Ia velltiIatitlll
perluanenttt;
une vitesse papide en eas d-afflux
Le systèm e de ventilation m écanique l'
nom entané d'odeurs ou de l- tll'
nées.
contrôlée (VM C)consisteen un caisson Le passage de l'tlne i) t1-at.ltre se fait au
d'aspi1%ation. placé dans Ies com bIes, m oyen d'tln con- 11
z1tltateu1-sittlé atl11iveatl
m uni de plusieurs entrées pou1*1'aspi- du tableau de protecti011t' F1e(?triquc.
ration etd-une sortie pour 1'évacuation Certains lnodèles de V M C s()ntt jquipés
(figure 66).Les bouches d'at
bration, d-un hyg1 -0stat et adaptd11t aut()luati-
placées dans les pièces de service,sont quem ent teur vitesse de t'onctionnel uent
reliéesau caisson pardesttlyaux souples selon le taux d'hulniditédel'ai1 .alubiant.
en PV C ou en altlm iniuln. En règ1e Lesentréesd'airstlntprévuescol u lntte11
générale,lescaissonsdisposentdequatre ventilatio1- 1 naturelle. Les dt '
Fbits d-ai1'
entrées de 80 m m de diam ètre pourla otl extrait doivent pouvoi1- attei11d1-e Ies
les sal1es d'eau et 1es W .-C .et d'une valeurs indiquéesdansIe tabIeatlstlivant
entrée de 125 m m de diam ètre réservée 2t (arrêtésdu24 l narsI982 etdtl28octobr:
1acuisine (pourl'aérationd'am bianceet 1983 : La Jts'/c1-î,'l,'/?('lti()/? t'/d/ 14)/?t'?11l,t'/-
non paspourlahotte). Ien'
lt
r/?tt'
/'t'
1/
'/-/??ilî?
'
//?/?l).
L'évacuation(fj150 mm)estinstalIéesur
1a toiture et m u11ie d-un chapeau de 11existe un atltrtlprillcipe de Vslfa appkrltj .

protection, Jt
'
/lfbIejI1l.
b-.L5airvicié estextraitdans
La V M C fonctionne en perm anence et Iesm êm esconditionsqtltpprt u
acédem lllent.
assure ainsi une ventilation contintle et En revanche,l'air neuf (.,staspil-
é nléca-

:r . r e. r . . p. g c e. o r
l
l Nb' de ts en m a/h
Dëbits extrai i
;

pièces
princi
pal
1salledebains Autresalle-t
es du Cuisine j commune ou l
-
z-.-..--.
w.-c. l
, - .- - - ---
Iogem ent ! non avec W .-c,$ dOZU ' Uni
que l Mul
tiple
I j
1 ! 75 15 I 15 15 15 I

! 2 90 15 I 15 15
3 I 1O5 30 15 15
4 : 1ao 3o i 15 ao
5 et+ 135 30 15 30

93 .,
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

niqttenlentde I'extérietlr ;ilpasse dans Le calcul des dépressions étantdifficile


tl1 tbc11angeu1- the1-n-1ique o11 il est ré- 2testimer,préférez un appareil2tventouse.
chauffé parl*ai1-extraitpuisilestinsufflk j Leschauffe-eau 2tgaz sontinterdits dans
da1)s 1es pièces p1 -i1cipa1es (sa1on, les pièces équipées de bouches d'ex-
chanlbres).Enchtlisissantceprocédé .,on traction de VM C.
ne réalise pas d'entrées d'ai1-extérietlr
dans Ies )-)iècesprincipales. 11 existe des V M C spéciales appelées
D ans le cas (1'un apparei12tgaz raccordé V M C gaz conL?ues pour accueillir 1e
se trouvant da1 4s tl11e cuisine équipée conduit des gaz brûlés des appareils
d-u1 )e botlche d-extracti011 de V NIC , 1a raccordés.Les chauffe-bainspour VM C
dépression produite parlaV 51C doitêtre gaz sontpourvusd'une sécurité :l'appa-
intk1-ieure 2 1 celle du coupe-tirage de reiI est m is hors fonction autom ati-
1-appareiIafi11d't6vitertotltreftltllem ent. quem enten casde défaillancede la VM C.

94 ,
Pensez:51/: installation

L'IM PLA N TA TIO N D Es linoléum sur un ancien parquet.En cas


d'hul-nidité,ilsferaientpourrirle parquet.
plècEs D'EAU 11 estpréférable de réaliserune chape :
* déposez le parqtletetIes lam btltlrdes '
,
* p1acez un fi1m étan( 2he stlr1e soIet
Surlesplansde votre m aison ou de votre faites-le rem onterde qtlelqtles
appartem ent ztrénover, prévoyez 1es centim ètres sur le bas des m tlrs '
,
piècesd'eau lesplusproches1esunesdes * posez un isolantphonique avec des
autres etdisposez-les de façon logique. rem ontéesen périphérie afi1)de
Par exem ple,ctlisine, salle de bains et préserver la tranquillité desvoisinsdu
douche serontcontigtlësou superposées dessous )
afin defaciliterle passage destuyauteries * coulez une chape en béton arm é.de
d'alim entation et d 'évacuation. D e préférence,qtlirecevra le nouveatl
m êm e, dans une m aison 2t pIusieurs revêtementdttsoI.
niveaux (figure 67),prévoyez lesW .-C.
1es uns au-dessus des autres,qtle vous Pour 1es m urs, prévoyez des surfaces
raccorderez sur la m êm e chute carrelées au m inim um atltou1* de l: 1
d'aisances. baignoire,de la douche et au-desstls dtI
N e prévoyez pas d'installer un W .-C.lt lavabo.
l'autreboutdela maison,quinécessiterait,
parexem ple,lepassage destuyaux d'éva-
cuationdansleschambres2tcoucher. En Les aires fonctionnelles
revanche,pour un rez-de-chaussée sur
cave,vouspouvezprofiterdu sous-solpour A fin d'assurer une utilisation fonc-
passer 1es tuyauteries,ce quiperm etblne tionnelle et confortable des appareils
plus grande latitude potlrl'em placem ent sanitaires, il convient de vérifier que
des piècesd'eau. 1'espace disponible autourdesappareils,
Pou1 ' le futur confort des occupants, ou aire fonctionnel1e,estsuffisant.Pour
insérez un espace tam pon,par exem ple chaque type d'appareil,et pourcertains
un placard,entre les pièces d'eau et1es groupem ents d'apparei1s. une aire
autres pièces,plus particulièrem ent les fonctionnelle sotlhaitable a été définie
chambres. (figure 68).
Prévoyez l'em placem entdu chauffe-eau En rénovation etpour1eslogem entsavec
électrique,par exem ple dans un placard. descontraintesde surface au sol,1esaires
Placezle chauffe-eau leplusprèspossible t-
onctionnelles peuventêtre réduites aux
des points de puisage d'eau chaude. dim ensions m inim ales stlivantes :
D ansun im m euble d'habitation collectif, .douche :largeur 0,70 m ,
les em p1acem ents des chutes et des profondeur l,60 m ;
descentesconditionnerontvotre choix. *W .-C .:largeur0,70 m ,
Sivous souhaitez transform er une pièce profondeur 1,20 m ' ,
sèche en pièce d'eau, il faut veil1er zt *lavabo :largeur0,85 m .
assurer une ventilation en conséquence profondeur0,95 11' ,
et renforcer 1'étanchéité du sol,surtout *baignoire :largeur0.60 m .
en appartem ent. Cependant, évitez les La figure 69 présente des exem ples de
revêtem ents de sol en plastique ou salles d'eau pourdespetitslogements.
#.

96
Pensezvclr:installation

#s..
. .. . x . *.% ... / k.w.
11. w 'x. .. k..
xv. %
O o O O
O o
E Lave-mains
E uvajo Q
cD- cE
a E
o.
X = co- % -
m .. w.-c. m ,,ua;
0,80 m

0.80 m 0,80 m

-
(--
lC
!T
' )
t
i
)
> ,
(
:),
).
)t
r .
-

97 '
K
O
o ----O
%

8
C)
a3 v
b
.

p'.O O
k..../ d
g 1.. x
*/1
o-j $?'
#
y.
'' '
w
0,55 m 0,70 m 0,80 m
(

i 1,
60m .. .
t.

98
Pensez pllr:installation

La sécurité électrique bords extérieurs du volum e 2 etune


surface parallèle à.ceux-cidistante de
D ans les pièces hum ides, la présence 2,40 m sur une hatltetlrde 2,25 m 2t
d'eau accroît les dangers dus 2t 1'élec- partir du so1.
tricité.Les norm essonttrès strictesdans
ce dom aine. 1-
7im plantation des appareiIs électriques
La salle de bains est divisée en quatre doitrespecter ces volul u es.Les voltlnles
volumes(figure 70). lesplus proches de la baignoire sont1es
@ Le volum e 0 :c'estle volum e plusrestrictifs.Le tableau suivantperl -net
intérieurde la baignoire ou du bac '
lt de déter1-1
-
1ine1. 1es tbquipelm ents tjlec-
douche. triquesautorisésen f'onction desvolun- les,
. le volum e 1 :ilestdélim ité parles Pour la sécurité électrique dans la salle
bordsextérieurs de la baignoire ou de d'eau, il faut tjgalem tnt ré: .
1lise1- u11e
la douche,surune hatlteur de 2,25 m 1iaison équipotentie1Ie (figure7l).ElIk c
2tpartirdu so1ou du fond de la consiste zt relie1- ent1 -e eux totls Ies
baignoire,sile fond està plus de él(
.jm entsconductetl1
' -sde la sa1Ie de bai11s
(),15 m. et à.raccorder cette Iiaison )'.la prise de
@Le volum e 2 :ilestdélim itéparles terre de 1'installatio11 t'Flect1.ique. O n
bordsextérieurs du volum e 1etune utilise généralenlentun colld'ucteurd'une
surface parallèle 2tceux-cietdistante section de 2,5 l '
nn12 relié.au tableatlde
de 0,60 m sur une hautetlrde 2,25 m 2t protection électrique ou reprissurla terre
partirdu sol. d'une prise de courant otl su1 . I'a1i-
@ Le volum e 3 :ilestdélim ité par Ies m entation d'un chatlffage é1ectriqtle.

o o

Volume 2

0,60 m
Volume 3
Volume2 Volume3

2,40 m

li
nigttre 7f
?:/.
,c,
&voluntes depro/tacfl
-tpz?électl-ique #c Ia st///c t/t?bains
LA PLOMBEBIE...COMME P# PR0

I i
Volum es @ ï 2 a I
!
I 4i
I

Matéri
els Protecti
ons :
I
i
Apparei
ll
age électrique E

lnterrupteur 30 I
TIA ou transformatourde séparation

Interrupteur TBTS 12 V (
1)
P :Transform ateurde séparati
on de 20 à
ri
se 2pôl
es (rasoir) 50 VA
Pri
se 2 pöl
es + terre
Canalisations
:Boîtes de connexi
on

IMatéri
els d'utilisation
!
iChauffe-eau instantané
Ichauffe-eau à
accumulati
on
Appareilde chauffage
Appareilde chauffage

dclairage

Classe 11+ 30 mA + pri


se rasoir
Classe I+ 30 mA + raccordem entà Ia terre

100
Pensezyclr:installatlon

Bouche de ventilation
= (encasdeconduitmétalique)
éclai
rage
O C7 ==
Prise de
courant
Tuyauxduchaupage

Casparliculiers de ja baignoire

Q .C
l
s
o
l
n
a
du
t
ce
u
r
121#Jl/-t
'
;
h7/.
-k'-t
l
i.
' ?
,
'
I'
tli.
b.
'okît
Vt///iilolet
xtticlll,

Faites Ie plan de com pte des dive1-s i1' np(-


F1-:1til
-s rt
.
bg1e-
votre installation n'tentaires et techI '
Iiques, t ?aIctl1ex Ies
longueursdesc: 41a1isatio1)setdél. ronlptez
Après avoi1-vu 1es divklrscs réglem en- le nlatérielnécessaire 2tacheter.
tations.Ies éqtlipem ents possibles etles Recom I'nencez le pIan pItlsietlrs tk)is si
divers appareils sanitaires dans t!ett: né .cessaire.Lorsqtle votlsêtesprêt-passez
deuxiè-xm e partie, votls potlvez 2tprésent '
li.la rf.
b:
1lisatio1) de vot1't) i1)st:1I1atio1)-
réaliser le plan de votre installation de con' ln-le indiqutbdansl:1troisit.n)e 1)artie.
plomberie. Sivotre projctiI' npIique le c()u1age de
PItls particulièrem ent pour 1es pièces dal1es t!tde chapds.prévtlyttz dt)s l'( J
-ser-
d-eau,réalisez un pIan 2t1-échelIe précis vations. par exen- 1p1e au n)oye1 de
desappareilsque voussouhaitez installer m orceaux de po1ystyrène expanst b-aux
etdes canalisations à prévoir. points de passage des futtlres ca11tt-
Lorsque vous avez arrêttw ,votre choix sur lisations,ce quiévitera des percelllents
la disposition des appareils, en tenant ultérieurs.
'

/;
ij
' '
.. j

ous abordons m aintenant la partie pratique et techniqtle de ce livre.Vous


allez apprendre ou redécouvrir les outils du plombier et 1es techniqtles de
base de la plomberie,notam m entle travaildu cuivre.Avantde votls lancer
dans la réalisation de votre installation, nous vous conseillons vivem ent de votls
entraînel'afin de bien m aîtriser 1es techniques.

L'O U T ILLA O E L'outillage à m ain

Les Outils du plom bier sont nom breux.


Certains sont indispensables et spécifi- Vous possédez peut-être dtjj21.la pltlpart
ques2tdesréalisationsprécises.N 'hésitez des outi1s cotl1.ants qu'tltilise11t 1es
pas 2t vous équiper d'outils de qualité, plom biers.La boîte 2totltils type col'
r1-
luêm e si vous n'optez pas pour un prendra : un m ètre. une éqtlerre- u1- 1
outillage protkssionnel.Pour les outils niveau 2t bu1le,un m arteau rivoir ()u z'
t
spécialisésouonéreux (postedesoudage, garni1-,une scie 21 l'
nétaux.tln .
jeu de
parexemple),pensezà ' lalocation. tourneviscruciforl
-nesetplats.un jeude
'

103
. .'
J
(
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

nes(plate-dem ironde,ronde),une c1é U n étab1i avec un étau en acier vous


1il'
i
ltl
molette,tlne pince I '
nultiprisede qtlalité, facilitera la tâche dans bien des situa-
de Ia toile kjlneri,un traceur ztcordeatl, tions,parexem ple pour souder.
u1-
1 c1-ayon lt p: 1pie1-ou tln feutre, un
couteau,u1)petit1z' liroir(potlrvérifierles Pour 1'encastrem ent des canalisations,
sotldtlres). prévoyez :une m assette,des ciseaux et

Matriceà collets battus


Clé Iavabo

.. . . O :
4
:
(
2h(
)
1,
..-
.
ï.1
.
q.
(J

-(
)
7
-.
LL.
-
L
...
-
.
è))

Pistoletà silicone

'
;' .j yu .
. J .
)

Appareilà emboîtures

Ressortàcintrer

Is
-igulx'72 .
-f-'t?ff/ï//f'
tgta#l/plolnbiel-

104 .,(
Réalisezvotre iastallation

despointerolles,uneatlgeetdestruelles besoin d-une perceuse 2tpercussion avec


pour le plâtre. forets 2tm atériaux etl
'
nétatlx.
Un pistolet2tcartotlchessilicone,pour1es U ne l
'
neuletlse d-angIe (tronç(411neuse)
jointsdfétanchéitédessanitaires. avec disque 2ttronçonnerIes l'
nétaux sera
utile sivousenvisagez de travaillerde la
fonte.
Une scie sautetlse potlr la découpe des
plansde travaildestinésza recevoi1'éviers
Pour la coupe des tubesde cuivre,vous ou vasqtles encastrés.
pouvez utiliser une scie 2tm étaux et un
aldsoirpourébavurerla découpe.Cepen-
dant, un coupe-tube perm ettra des dé- L'outillage de soudure
coupes beaucoup plus nettes.
Pour le cintrage,c'est-à-dire donnerune Pour le brasage te11dre ou sotldure 2t
form ecourbe au tuyau,vousaurez besoin l'étain etpourrectlire 1e ctlivre avantde
de pincesà.cintrer.A chaque diam ètre de le travailler, tlnt
? lanzpe lt souder est
tube correspond tlne pince.11existe aussi né.cessaire. V()us potlvez tbga1e1- neI'
It
des ressorts 21cintrer,bon m arché,mais uti1iser tln chaltl1-
neatl adaptab1e su1-
dont 1'angle de courbure est important, bouteiIle de gaz btltane otl propane.La
donc peu esthétique etim précis. flam me atteintjusqu'zt15()()0C environ.
ce quiconvientbien atlbrasage tendre.
Pourla réalisation descolletsbattus,une
m atrice avec desform esetune toupie. Pour Ie brasage fort (au cuivre ()tl2t
éventuellement,unappareilouunepince l'argent),un postede sotldage autogène
àtem boîture. est indispensable. Ces appareiIs stlnt
composésdedetlxbouteilles(oxygèneet
Une c1é lavabo pourle serrage desécrous acétylène),équipéesdemanodétendeurs,
situés dans des em placem ents difficilesde sécurités antiretou1 - 1-eIid.es 2t un
d'accès(robinetterie). chal um eau par deux tuyaux de couIetIr
différente.La tem pérature de Ia flam me
Pour le travail de 1'acier galvanisé,des atteint 3100 OC . Les ve1-sio1'1s (31'()fes-
outilsspéciaux sontnécessaires (filière. sionnelles sont onéretlses. 11existe des
cintretlsesetcoupe tubespéciaux). m odèles bon m arché avec cartouches
'
Pour le serrage des gros dcrous et les 1etables.
raccords de tubes en acier.pzfvoyez une
clé STILLSON . Pour p1.épare1' 1es surfaces 2t souder.
Un alésoir intérieur/extérieursera très prévoyez de la pâte décapallte ()tldtlfltlx
uti1e pour ébavurer 1es dt jcoupes des adapté .2tla soudure ltréaliser.Votlsatlrez
ttlyaux encuivre (figure 72). bes oin égalem entde bagtlettesdtlbrastlre
cuivre /phosphore otl argent, pou1. 1e
brasage fort,ou de sotldure 'ztl'étain potl1
-
L'outillage électroportatif lebrasagetendre (figure73).
1l n 'y a pas d 'outi1 é1ectroportatif N 'oubliez pas l'allum e-b1
-fi1eu1-ou Ie
spécifique de la plom berie.Vous aurez briquetpourallum erle chalun- leau !
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

'

% O
g
(
O
i
v
X
e
y
b
g
l
èa
n
O
c
)
h
e,
.
:q
''
.
,
à
3
f
.;
x.
1'
ï..
%O
/M
(
g
a
i
c
v
n
e
o
'
t
d
y
m
e
I
-
'a
t
n
r
e
o
)
d
n
e
u
rs .
': .
. .
. ..
. ..'
. ? ' ')

' . .
.. ; ..

, ..
..
.
. .
;
' .

..
.

, .
'

, '

, 4. .-, .
.'t
y.' ?
u..xi(..'
.; t
')s
ï '. y$..
.d...
t, .c$
k?k
yjy.,s .e
o-u(
4.ëy1
vz
c.
x.
->,ssrt.r.
'
.
yr
. ... .. ovyojgy
.' .
jtk .))s
. . .
.... . . . . . jp
,y
. #yç.
1
,j
..j
j. q:
. '.
,
t.
. :.a
.
it
svA V
'j
8
:.4
y
j, ,:
,, (:E2:j.l15,.It.lt.
).l(E,,IE,Ll.I
kj
' .j
'',.h. rya
jjlr
.
;j
rj
;r
.j
.j
y
.y
u. anti-retoLIr

Flexible bleuounoir
(oxyge
'ne)
Flexible rouge
(acétyl
ène) I

t
I
I

Boutonde re'glagedu de'bitd'oxyge'ne


Me'langeur
Lance
oXygen'e ' .
Acétyle'ne Buse

Boutonde re'gIagedu de'bitd'ace-tyIe'ne


I

m illim ètres.La valeur 27 représente le


LES PA S D E V IS ET diam ètre extérieur du raccord m âle,y
LES JO IN TS com pris l'épaisseur du filetage.Le rac-
cord fem elle présente un diam ètre inté-
rieurde25 mm (27 mm moins1'épaisseur
De nolllbretly.pasde visou filctagesont dufiletage).
cours en pIol
-
nberie (figure-74).ll est
inlportantde connaître lesplus cotlrants Lesfiletagessontégalem entexprim ésen
utiIisés pou1'la robinetterie etluts divers pouces,par exempIe.Ie 20/27 (en m i1-
l-accords l '
ndcttniques.Les filetages sont liluètres).correspond zt3/4 (de pouce).
t.'aractt
.
-risé
's pa1-detlx vaIeurs.par exel'
n- L es pas de vis les plus tltilisés en
p1e. 20/27. lva valeu1.20 représente 1e plomberie sanitaire sontle 12/17 (3/8),
diaI' nètre i1térietl1-du raccord m '
JtIe en le 15/21 (1/2)etle 20/27 (3/4).
Réalisezyplr: installatioa

17 mm 21 mm 27 mm

Raccords - '
m eS .

15 mm
Raccords
femelles
19 mm
25 mm
12/17 ou 3/8

Représentatic)n ;taille réelle


15/21 ou 1/2

lg/? .
20/27 ou 3/4
I.
(,
îy?l-i
'
rlckpttf/.
r-
filetages
b'?////fj,
/-
$-

D 'autrespas de vis sontutilisés pour1es


parties internes desrobinetteries etpour
le gaz.
L es ract!ords m écaniques nécessitent
l'utilisation de joints (figure75)pour
parfaire l'étanchéité.Lesjointslesplus
utilisésen installation sontlesjointsen
fibres,de couleur rouge brique,quiont
la faculté de gontler en présence d'eau,
ce quiassure une étanchéité parfaite aux

Q J
o
i
n
t
e
nc
a
o
u
tc
h
o
u
c
raccords. lls sont caractérisés par les
m êm esvaletlrsque 1esraccordsauxquels
ilssontdestinés(15/2l,20/27).
Pour le raccordem ent des appareils
ménagers,onutiliseégalementdesjoints
en caoutchouc, de cou1eur
noire.
1#
Fzryl
atzrrlentd'tln
Pourlegaz,ilfaututiliserdes
jointsspécifiques.decouletlr
grise.
@ @
iiyt:
If
ijkre14ô
De nombreux typesde joints = =
sontutilisés dansles parties
internes des robinetteries
(clapetspercésounon,joints

K.
7

Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

toriques).Le c1apet est 1a partie 2t à-dire pratiquem entlediam ètre intérieur


remplacer Iorsqu'un robinet de modèle (untuyau defonteDN l00aun diamètre
ancien fuit. réelintérieur de 104 m m etun diam ètre
extérieurde 1l0 mm).
Les diam ètres nom inaux courants sont
D N 50, D N 75, D N 100, D N 125,
LA M IS E EN W U V R E
DN 150(etjusqu'àDN 400).Lestuyaux
DES C A N A LISA T IO N S en fonte sont com m ercialisés par lon-
gueurs de 3 m pour la SM U etde 0,15,
0,25,0,50,1,00,2,00.2,50 et3,00 m pour
D ans les paragraphes qui suivent,vous 1a SM E.
allez apprendre 21 travailler les canali- Utilisez destuyaux adm isttla norm eN F.
sations,z'tlt)s découper-les asselubleret lls doivent être m arqués de la m anière
1es i1staller. suivante :

PO NT-A -M O USSON N F- 1- 2/3- SM U


La fonte D N l00-EU-EP-95 ()1
où :
C ()n'1Ine 11ous I'avons vu, la f()nte est la prem ièreinscription indiqtle lam arque,
utiIisée poLl1 .les desctrntes d'eaux usées N F indique 1a conform itt jztcette norm e,
t?t 17()u1'1es (.rolIetlteu1-s principaux. La SM U précise le type de fonte.
follte présel1te l'avantage d'être si1e1)- DN l00 indique le diamètre nom inal,
cietlse et 1.t 6sistante au feu. C 'est tln EU et EP précisent les dom aines d'em -
nlatél -iatl1oblt' t-pItls déIicat à l'
nettre en ploi, c'est-2t-dire eatlx usées et eaux
(rtlvre qLle Ik .
lPVC .Les tuyaux en fonte pluviales.
stll'ltpl-ottbgéspartl1 revê -tel'
nentintérieur
uttextérietl1 -ltllticorrosi0n. Avant 1974,d'autresdiamètresnom inaux
t
jtaient uti1isés.A ttention si vous tra-
vaillez sur une installation ancienne. Il
(
)xiste des jo11ctions adaptables qui
(311distinguc géllt' braIel'nentdeux typesde perm ettent de passer d'un systèm e zt
ttIyaux el' lfonte.dontla n- 1ist en (ruvre l'autre.
estdiffére11te . Pour chaque type de fonte, ilexiste dc
Ia 1
4)1 -1le SN1U (Stlpe1-51étaIIit2t nombreux raccords(figure76):
bouts U 11is).Lt. ls( .
,
)xt1-t
(
,
xlz1itésdes *1es coudes avec différentes
tuyttux sontlisses,c-est-it-dire sans inclinaisons(22O,45O,67O3()et
enlbo' i'
teI'
nents.Le ddluontage des 87O 30 pour la SM U et20O,3()O 45O
i'ontes SN1U estaistb; 67O30 et87O30 pou1-laSM E)'
,
Ia1' -
()nte S51E (Stlpe1 -51t '
FtalIit2-t *Ies coudes d'étage,quiperm ettentun
En' lboi- tenle1-
1t).L'tlne des cxtrél' nités dévoiem entde 75 à 150 m m de 1'axe
dt.lttlIJztlCO111POI 'tC t
.l110l 11btli'
te1'
11C1ta du tuyau ;
l-al-ltl'e estlisse.

La tttiIle des ttlyaux t '


t1) fonte t '
tst carac-
tt
bI
'istjt?pal-Ietl1-(.
11al-
nètre l 1()1'
11inaIc-est-

108
67*30
I

. .
v ..j
:
1
Culotte double d'équerre

Culotte simple tt45',67*30,87230

Embranchementdoubled'équerre
i 75/150

. . I

...yr
. ,ir
k ,.
(y
.. L

Coude d'étage

.
, ,..
1*
w . .y.j
. :r
. .-
. %

J)
g.. . , ..
y.
.
..

Coulisse CuIotte a'couIisse

'

C
.t
f.)

C oli
erdesusp
(parcourshori
ension t
zontal)
, ... h
$
t)
j
,
)
Collierde descente Crochetde suspension
-.-'
/
, kj-
I
(parcoursverti
cal) (parcourshori
zonlal) t''.
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

* les culottes quiperm ettentde plusieursévacuations dans une mêm e


recuei1Iirune ou plusieursévacua- descente,m ais avec des sections
tions dans tlne descente de m êm e différentes ',
section.Plusieurs inclinaisons sont * les coulisses,sontutilisées en
possibles(de 45O2t87030).Laculotte rénovation,pourla restauration des
sertégalem entà créer une dérivation fontes.Elles perm ettentd'intervenir
pourun étage etau raccordem entdes uniqtlem entsur la partie endom ma-
5V.-C .Lesculottes à.fl '
italIongé gée,sansdém ontertotlte la descente ;
perm ettentd'évitertoutraccord dans * le tam pon de dégorgem ent,perm et
la traversée d'un plancher.En d'accéder rapidem ent2tl'intérieur de
rénovation.Iesculottes2tcoulisse la tuyatlterie en casd'obstruction '
,
s'avèrenttl-?w
-s pratiques pour créer une *les siphons.
dérivation sur une descente existante.
Ptlu1-Ieschutesuniqtles(eaux vannes Pour raccorder des petites évacuations
pltlseatlx ménagères).ilexiste des aux chutes,on tltilise des tam pons de
ctlIottes spéciales.11existe é
-galem ent raccordementen élastomère (figure77).
des culottes SM U pied de chtlte 2t45O l1sprésententun ou plusieurs orificesde
quisim plifientle raccordem ententre diam ètre différent, dont Ies si11ons
tlne chute etun co1lecteurprincipal ; m ou1tbs en creux se découpent. C e
* Iesem branchements,com m e les systèm e perm et la réception séparée
culottes. perm ettentdtlconnecter d'une vidange à.grand débitavec d'autres

Pourfonte SME Pourfonte SMU Existe aussipourfontesMU


..<-
N1.1
N , :=.
t
,M
...v .
sortie de cuvette de w .-c.
. ou tuyau plastique

> A '
........ .... :
e.
c>>
***-.. . N. M . .
.=-',G'.=
---
<** z:w >tsy.>' .= .
i îry. .
'
q'
dkl:
t:il
tth ii#h..
tlll j; ï..'.
. .'jtl:,
:,
1j
::I
,;j
$'4
'I
9'I
'F' .

Opercules défonçables '

:
' .r '
V'r
);
. 'l
?
;Li.
' .*
.
t!
. 'y
) ' . .
1g
) c
y.. y
'lg
.c.
tq. 111
')
.
.q Cà
. 1.
.. jy îl z

Figure 77 :lue,
v/tzz,
vrt'
zz?,
5'dez'
t
ztvtprt/c/l
vrz?/etle /Wf??/itpês//-t#
Réalisez:dll'
: installation

évacuations séparéesde petitdébit,sans lorsque les tuyaux sont d'allure hori-


craindre le désam orçage des siphonsdes zontale sur une distance im portante.
appareils. C es tam pons existent en 11estinterditd'usiner1estuyatlx en fonte.
version SM U ou SM E. Seule la coupe des tubes etdes fûts des
culottesà fûtallongé estautorisée.
Pour le raccordem entdirectdes W .-C.à.
lachute,onutiliseunjointspécialappelé Pourlescoupes,vouspouvez utilisertlne
jointà.lèvreouJL.Cejointpeutservir scie à m étaux, un coupe-tube spécial
égalem ent au raccordem ent d'un tube fonte ou une m euleuse avec disqtle zt
PVC dans un tuyau de fonte. m étaux.Les coupes au chalum eatlsont
interdites. 11 est interdit égalem ent de
souderlestuyatlx en fonte (DTU 60,2).
E lim inez tout tuyau présentant des
défauts(chocs,fisstlres,etc.)
Avant de préparer vos tuyaux,vérifiez L'asselnblagedestuyaux éw -/ba/e
que l'em placem ent choisi est autorisé,
notam m ent si vous devez traverser un D eux techniqtles d'assem blage sont
plancher (voir page 35).Evitez au possibles en fonction de la nature des
maxim um lescoudeset1esdévoiements, tuyaux (SM U ou SM E).
l'installation sera plus perform ante et
plusaisée 2tmettreen œuvre. LafonteSM U
Préférez deux coudes successifs 2t 45O
p1utôt qu'un coude unique à 87O 30. Pour raccorder deux élém ents en fonte
Prévoyez destam ponsde dégorgem enten SM U , on utilise un manchon en élas-
nom bre suffisant,notam m enten pied de tom ère fretté par un collier en acier
chuteau niveau du collecteurprincipal, inoxydable (figtlre 78) quiserre les
en cas de changem ent de direction et extrém itésdesttlyatlx parI'intermédiaire
d'une ou deux vis.La face intérieure du
m anchon est pourvue d'tlne btItée qui
s'interpose entre 1t?s deux tuyatlx et
Assemblagededeuxtuyauxfonte asstlre la parfaite étanchéité.
ou d'untuyau fonte etd'untuyau PVC
de diamètres extérieurséquivalents
Pourdét!ouperun tuyau en fonte :
) tracez un traitde repé.rage afin d'obteni1'
;;;:
,.
t une coupe nette etbien perpendictlIaire.
j
:
j
yr P ou1- obtenir u1 t1-:1it de coupe par-
'',g
Manchon 'î1j faitem ent perpendictlIaire, p1iez u11e
,.. ày
en caoutchouc feuil1e de papier dans sa diago1a1e,
... .;j:.
enroulez-la autour du tuyaux e11 stlper-
posantbord 2tbord 1es dt ttlx extré
.m ités,
puistracez (figure79).
Collieren acierinoxydable Manchonencaoutchouc Utilisez une scie 2tl'
nétatlx otI.l
u ietlx,tlne
m euleuse avecdisque 21métatlx.Ebavtlrez
/i
a-/,jl'
lfre 78 :I-ey-
t/f/lfS,
%1L.
ï les bords eoupés à la lim e.

111 ..
'.
.....; '
Pcurunedëcoupe bien perpendiculaire,

pliez unefeuille depapier


(journal,parexempl
e)
dans sa diagonale,
enroulez-la autourdutuyau et
rabattez IesextrémitésI'une
surl'autre
F
t,
tracezletraitde coupe.

A lq
nigul-
t';
7'
r?:.
/'t'
z'
//,-rt3alix
vt
n-??z?traittszt't'
p/
,
//pt?pal-
. jitit

@ 64

t to
Retirez Iem anchondu collieren inox. Rabattez l
a padi
e supérieuredu manchon
Emmanchez-lesurIetuyau(1)jusqu'
àIa versI'extéri
eur(1)etposezI
edeuxi
ème
butéeannul
aire(2). tuyauenappuisuri abutée(2).

O 0

S
RabattezIe manchon surle deuxièm e
tuyau.
Mettezenplace Ie colliermétallique et
serrezalternativem entlesdeuxvis.
Réalisezypll'
: installation

Pour assem bler deux tuyaux en fonte Jo1nte'Iastom e


're
SM U (figure 80): Embo-ltementtuyau 1
.retirez le m anchon caoutchouc de son 3.
1t
:4ô
' '
..,
@
col1ierinox ' , Q,..k
)..
'iL'
'/
'r
.l
'L'..'.'.jt
.?k.;.
h'
..t.'a '
ï''
& r
.. a;u. .v ...(!;..
(!'t.. CM, .s?'
v'
.(hC! . 1
J';' 1
.1 . tj.
. rl-..
,...
z.:,:
,k.î
-
..
ù
..
.r
.-
s.rt,:s

,
..
x
.
,,

*emmanchezlejointcaoutehouc sur Boutunituyau 2


1:unedesextrém itésde 1'un des
ttlyaux,jusqu'2tlabutéeannulaire'
s
*rabattez Ia partie supérieure du
m anchon vers 13extérieur,surla partie
en place '
,
. appliquez l'autre tuyau contre la
butée.puis relevez 1es bords dtlJ
'oint
sur le deuxièm e tuyau ;
* posez le collierautourdu m anchon, s'applique su1- Ie fl .
'kt de l-t bIk
jm e14t
puis serrez,alternativement,lesdeux em boîté.
vis. Pour les coupes,procédez com l -n(
) pour
1es fontes SM U .A tte1- 1tion toutefois
La/bn/cSME lorsqtle VOLIS I)1'0neZ VOSm eStI1'CS.TCIICZ
com pte de la partie du tuyau qui sera
Pour raccorder deux élém ents en fonte introduite dans1-emboîtel-
nent(entre 35
SME,onutiliseunjointJC,enélastomère et 45 m m lui1'1iI'rtu1+1, sel()11 1a taiI1e des
(figure 81).Le joints'applique sur fontes).
l'em boîtem entdu tuyau.11estconstitué Pourréalisercetasselzlblage(figure 82):
de deux élastom ères, dont l'un, dur, *vei11ez '
ztce que lesext1-(
-
jl'
flittjsdes
correspond au talon de l'em boîture et tubeset1esjointssoie11tbie1
l'autre, souple, form e une lèvre qui propres )

I
nsérezl ejointélastomèredansIarainure Lubrifiez égalementI'extrémité dutube à
intérieuredel' emboîtement(1).Lubrifiezl
a assem bleretem boîtez Ie tube de force
padieintérieuredujoi ntavecunIubrifiant dansI'emboîtem entduprem iertuyau,
spécifi
quenonsolubl edansI 'eau(2).

d Ii'
igure80 JIu'asselllblagedes A Figurc 82 :1-'f?.N(?/??/7/J-f)t?(le.b'
q'
.
f//-lw l/..r en ./?
,/?/t?Si ;
kll-
. ///yt-
/I/-rczl.
/b,?/c,
%i%lL-
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

*appliquezlejointélastomèredansle pensionouutilisezdessuspentes(ferplat
talon de l'em boîture ) perforéettigefiletée).
*endtlise/lejointetl'extrémitédutube Le tableau ci-dessousindiquelesespace-
avec de la pâte lubrifiante,non m entsdesfixationsl arespecter.Respectez
soluble dans l'eau,spécialem ent des espacem ents réguliers.Les parties
prévue 2tceteffet' , encastrées ou les traversées de plancher
* em boîtez les deux élém ents h.force. sontconsidéréescom m e desfixations.

xzpose destuyaux ezl-/ba/e


f. Les pièces lourdes telles que siphons et
clapets doivent disposer de leur propre
L a pose doit être soignée, avec des fixation.
fixations adaptées ztla paroi,car la fonte Pourlestraverséesde m urs etplanchers,
est un m atériau lourd. Les tuyaux ne voirpage 35.
doiventpasavoirdejeu,afin d'éviter
l'apparition de ftlitesparla suite.Lapose Interventionssurdesfontesexistantes
des élém ents se faitdu bas vers le haut.
La lo1gueur des tuyaux (3 m ) perm et En rénovation, vous pouvez être con-
d'éqtliper chaque étage avec un tuyau fronté à.desfontesexistantesen m auvais
d 'u1)e setlle pièce. ce q ui évite les état ou ne disposant pas d'em bran-
raccords m ultiples. chem ent 2t l'endroit souhaité.D es sys-
tèm es perm ettent d'intervenir avec un
En parcours vertical,utilisez descolliers m inim um de dégâts sur les fontes exis-
métalliqtles à.scel1er ou 2tvisser dans la tantesdifficilementremplaçables(notam-
paroi.Lescolliersde fixation destuyaux menten immeublecollectif).
en fonte SM E se placent généralem ent
sous les elnboîtures.Pour 1es tuyaux en Iuesct' ?f//àx
j'
k
s'
tyx
s'
fonte SM U - pIacez les colliers 2t égale
distance entre deuxjoints.En parcours La cotllisse estutilisée pourrem placerun
d-allure horizontale,posezlestuyaux sur tron(;on de fonte endom m agé, sans
.

des corbeaux ou des crochets de sus- intervenir aux étages inférieur et supé-
rieur.
Pour insta11er une coulisse, procédez
* @ #' . @ #'
com m e suit(figure83):
.
* découpez la partie endom m agée de la
I
élémentû 1m 1 fonte etretirez-la de 1'em boîture ;
. nettoyez la partie découpée et
p naccord(culotte, 1'em boîture ;
arcours
vertical
em branchem ects,
etc) . h
l * approvisionnez une coulisse etun
r tuyau SM E de m êm e diamètre qtle la
Changementde j fonte existante ;
direction >45O r * découpez la fonte de rechange de
Parcours
Longueur>2m h
p
'
2 façon que,une fois em boîtée dans
.: l'ancien tuyatl,1a base du tuyau de
horizontal Raccord ou p remplacem entsoitdistante de 22 cm
j Iongueurf;2 m i
m axim um de 1'em boîture ',

114
Réalisezycl?'
: installation

EnpremierIieu,vérifiezque Iapadie VouspouvezsécuriserIafixation en


supérieuredutuyauque vousallez couper perçantuntroupgurunefi
xation
estbien fixée.TracezIadécoupeselon les supplémentaire.Equipezles emboîtements
indi
cations de l
a fi
gure. dejointsSMEouJC etl
ubri
fiez.
6)

Posez ie collierde fixation.EmboîtezIe EmboîtezI'ensemblecoulisse ettuyaude


raccorddansI
acouli
ssejusquhaufondde réparationsurI
afonteexi
stantejusqu'
à
I'em boîtem ent. butersurl'em boîtementdutuyaude
réparation.
'

0, (.
:) yj
i.
.

. r7 ?qlp C.'
; 'L ' <L. JD' q 1' '

Maintenez Ie tuyau de réparationenplace Serrez Ie collierde fixation.


etem boîtez Ia coulissedans l'em boîtem ent
inférieurde I'ancienne fonte.

Figure &3':I.
,
t'
Jposed'J.
l,
vtdcoulisse
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

EnpremierIieu,vérifiez que Ia padie Découpezletuyau.équipezIes


supérieure du tuyau quevous allezcouper emboîtementsdejointsSME ouJC et
estbienfixée.Tracezla découpe selon Ies Iubrifiez.
indicationsde Iafigure.

Emboîtez Ia culotte à coulisse dans Ie tuyau Em boîtezIacoulisse dansI'em boîtem ent


existantversI
ehaut(1),puisrabattez-la inférieurde Iafonte existante.
dansI'axedeIaconduite(2).

*l1)tl1
-1issez la cotllisse.lt
.
?ttlyau de Iesocctlpantsdesétagessupérieursde ne
l
'elllplacttlltllltetI-enabtli-
ttlre de pas utiIiser leurs sanitaires pendant la
1-ttl)(
.
rit
'
t11tt.
lyatl.dej()intsS54E ; durée de I'intervention otl c( ) sera la
*1tlbl'it
-iez .e1I- oncez col' llplètel'nentle douche asstlréc...
ttlyatlde re1' d
-1placennentdal' ls l1.
c()tlIissk'
)'-
.el1tk)lcez I-e1' 1sel'
l)b1e dans l*ancien
ttlyutl-1 3tlis I-aites descendre 1a La ctllotte 2tcotllisse perm etde créertln
c()tlIisse dalls l-elmboîture de 1'ancien enlbranchem entou une dérivation surun
ttlylttl. tuyauexistant(figure 84).Leprincipeest
id(.
)ntique ltce1ui de 1a coulisse indiqué
au paragraphe précédent.

116
Réalisez yplr:installation

E;;
s
Tj.
@ l.'
z .. tt.
.
lj
.)j
.
r>) l
.p
.)
..
';
$9 ..r FonteSME jgk:,l'
s?
e = épaisseurde Ia ;
7
;X
f%Sî
?
a
butéeannulaire . - ;w,... sy..y
'
.
4J.
(5, :(jL
' p
V
:t
$
#T
j
y.
.!.j
.'
),t )
j(' ;
.'k q ....: hl e. .. à$m'
. .
.a .
jt ;
.r
.: .z;.T
:..' .. 6
*4
jf
.''
YZ$'
,
. (
:c;
l..è
î
:.
)jty
.ij
y
t
...:
l
.r
':c.()
s::.:
cpl .' ;,.
'' :.?
çz..
:4t ,
-p
ç,
vrs
JointSMU Culotte SMU u?4$ j,
..
)jk)
y
:
(
'
.' -h oj
o1ntSM U
yj Hauteurmlnimale avx.
w y
d'undemi
-jointSMU u' %
./W* - - .
V7 %;
-xk,
s--....1
..
. . @.VQ
..'.;.i
t.

EnpremierIieu,vérifiezque Ia padie De'coupezletuyau,e'barbez Iescoupes.


supérieuredu tuyauquevousallezcouper MettezenplacedeuxjolntsSMU.
estbien fixée.Tracez ladécoupeselon Ies
indicationsde lafigure.
'
t ):
'
L1
'
..
t161'3
..
. k'
j.
O ' O %
.
kX
!%'.
::.
,,
7.
)'
/..y
;
:
j
4.2.
.
,t
.
%.
1 *42
j. .
Y '+'
h #$'
y!u'4:
.

<=- . %
.,:' ?
-
?!..
ju.
.ql
:z
.. .
>-
L)t.ag ,ftt
.
.
è
..
t...'(:. ..
.
o ..
.
. 4
.(
%s$,
.: t:.)?s
.
.1;.: .;'(- . c :.
f. .

GlissezIaculotteSMU etrabattez les Mettezenplace lescolliers me'talliqueset


manchonssurIaculotte. serrezalternativementchaque vis.

'

k'
Viyl
.yl
ve t
- $-
5.'.-1.a />'
p,
$'t?o''fr/,
l?t't
y//z
Yp//t,
z.
YL%-
II.''
-

Pour poser une cu1otte à ' coulisse,pro- .e1'


rln'
lanchez la (.
1oulisse,()n biais,dans
cédez com m e suit: Ia partie coupée de 1-ancienn: fonte ' -
* tracez un repère sur Ia fonte existante, .rabattez-la dans 1'axe-ptlis faites-Ia
à 28 cm de l'em boîture ; descendre dans 1'em boîture de
* découpez la fonte etretirez le I'ancien tuyau.
m orceatl ;
* ébarbez 1*extrém ité coupée,puis S'iln'y a pas d'em boîture au niveau du
nettoyez-la ainsique 1'em boîture ) plancher (car eIIe estentlastrée ou se
*placezunjointSME dans1'emboîture trouve 2t l-étage i11f(j1'ietlr).vous ne
de l'ancienne fonte etdans celle de la pouvez pas poser dtl ctllotte ztcotllisse.
culotte ; D ans ce cas, vous p0uvez utiIise1 - tlne
. lubrifiez avec une pâte spéciale ) culotte SM U (figure 85).

117 ,..
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

TracezI'emplacementde IaculotteSMU en Posezdeuxfixations de chaque côtéde


prenantIes mêmesmesuresquepourIa I'
empl
acementdeI
acul
otte(20à30cm).
figure précédente.

DécoupezIetuyaudefonte,ébarbezles Posez Ia culotte,rabattez Iesm anchons


coupes.PosezunjointSMU surchaque puisposez etserrezIescolliersmétalliques.
extrémité.

Placezunautrejoi
ntSMU surI
e PosezIecoude,rabattezIejoint,fi
xezIe
raccordementde Ia culotte pourposerun colliermétalliqueetcontinuezainsi.
coude.

.. 118 .
Réalisez::11.
:installation

Pourinstallerune culotte SM U ,procédez en (.


euvre. O n pourra 1e(11
' ' l'e()I
-OChe1'
com m e suit: cependant leblr caractère brtlyantet leur
découpez un tronçon de l'ancienne fortcoefficientdedilatation(lePVC stlbit
fonte correspondant2tla hauteur de une dilatation de l cm parm ètre environ
laculotte plusl'épaisseurdesbutées pourun écartde 1()0C).
annulairesdesjointsSM U )ne
coupez pasla chute au rasdu sol.
sinon vousne pourriez pas appliquer
lejointSMU ',
mettezen placelesjointsSM U, 1'Iexiste pIusieurs types dc PV C :
com m e indiqué plushaut,disposez lePVC EU (gris),pour1eseatlxtlsé
.k)s'
,
la culotte etfixez lescolliers. le PV C EP,pou1-leseaux de pItlie ' ,
le PVC C ,potlr les fluides agressifs.

O n trouve aussi des tubes PV C potl1*


Surle mêm eprincipequela ctllotteSM U , 1'alim entation en eau froideeteauchaude
VOUS J)OtlV0Z VOtlS rC))re11d1-C SUr tlrl souspression (voirb;LePVC pression >>,
collectetlrprincipglexistant,passant,par ci-après) et des tubes PVC perftprés.
exem ple,en sous-sol(figure 86).Cette destinés au systèm e d'tbpa1)dage des
solution évite de dém ontertoutle collec- fosses septiqtles.D ans ce paragraphesla
teur. Pour réaliser cet assem blage, catégorie quinous inté .resse est le PV C
vérifiez q ue vous pouvez percer le EU .
plancher. Repérez l'em placem ent de la
dérivation sur le collecteur principal. LestubesP vc pour eaux lz. çJt?-
ç
Placezuncollierde suspension de chaque
côté avant de procéder à la coupe. L es tubes sont co1- 1-
1m e1-ci:1Iisés da1s
lnstallez la culotte com m e indiqué dans divers diamètres et taiIles.Les caracté-
les paragraphes précédents. ristiques desttlbes sont indiquées par le
diam ètre no1-
1-
1inal (tbg:1lau diam ètre
Vous trouverez atlssidesraccordsm éca- extérieur) et l't
bpaisseu1-dtltube,par
niques qui perm ettent la reprise d'une exem p1e,l'indication :
canalisation de petit diam ètre sur une
chute existante :1es raccords Bourdin. NF PVC EU - 32 x 3,2
Ces systèm es nécessitent de percer la
fonte àl'aide d'une scie clocheadaptée. désigne un ttlbe destiné 2tl'évacuation des
eaux usées,de f j 32 m m et d'une épais-
seurde 3,2 m m ,respectantla norme N F.
Le PVC LestubesPVC sonteolllm el- cialiséssous
des diam ètres de 32, 40, 50 et 63 m m
L'utilisation destubesPVC segénéralise pour Ies évacuations et les col1ecteurs
pourla réalisation deschutesetdescentes d'appareils sanitaires.Pour1es chuteset
et pour 1es évacuations des appareils co11ecteurs principaux, les diam è(res
sanitaires.lls sontlégers,résistantsaux proposé.s sont75,90, 100, ll(), I25....,
agents chim iques,difficilementinflam - jusqu'zt7l0 mm.En installation i1divi-
m ables,im putrescibles etaisés à m ettre duelle,on utilise surtout du U l()().Les
LA PLOMBEBIE...COMME ll# PR0

ttlbespourleschutessontpourvusd'une spéciaux,avec joint2


tlèvre,servantau
elnboîture etd'un em boutdroit.Lestubes branchem ent dém ontable des appareils
dttpetitdiamètrc sontztem bouts droits. sanitaires et des secteurs de coude
Potlr savoir quels dialnètres m inim aux (portiondecoudeavecuneinclinaisonde
(intdrietlrs) sontrecom mandés,voir 1e l5 ou 30O, pour les canalisations
tableatlde la page 43.En fonction des décalées).
ttlbes dispo11ib1es dans le com m erce, Les em branchem entsenglobentles tés,
prt-voyez 1esdiamètres stlivants,pourdes les doublescoudes,lesculottessim ples,
app: 1reils isolt'
gs : doublesou )uem branchem entm ultiple et
- - ç;
j32,pou1-lesl:1vabos,bidets, 1es cu1ottes oblongues. Les culottes
vasqtles chauffe-eau ; oblonguesperm ettentle raccordem entde
kj40.pour les douches,éviers,lave- petites évacuations par em boîtem ent
li14ge et1ave-vaisselle ; direct(figure 87).11existe desculottes
- - (
.;
j 1()().pou1-1es '
W .-C . avec jointde di1atation incorporé.On
trouve aussi des se11es de branchem ent
Potll-desappareilsgroupés,reportez-votls perm ettant le piquage sur des canali-
atltableatlde 1a page 44.Les diam ètres sations existantes.
indiqués da11s ce tableau ne corres- Lesréductionsperm ettentdepasserd'un
po1)de1t pas atlx dial m ètres com m er- diam ètre 2
tun autre.
cialisés. C 11oisissez donc u11 diam ètre Les tam pons comprennent les tam pons
supél -ietlrdisponible dans le com l
zlerce. de visite,avec em boutfileté etbouchon
perm ettant d'accéder 2tl'intérieur de la
Lesrtzcctprf/.
ç canalisation en cas d'engorgem entetles
tam pons de rtbductio1 3. en P V C ou en
L a sou) 3lesse de l
. -abricatio1 -1 dtl P V C élastornère,pour le raccordem ent d'une
atltol-ise ttluttys sortes de raccords.O tltre ou plusieurs petites canalisations dans
ltls raccords tI-ltditio1' 1nels issus de 1a une canalisation principale.
tbnte- oI) trtluve de 1' 1olnbretlx raccords
spécil -iquk?s ttt.IPVC- qui al -lttlrisellt ulle Les raccords sont disponibles axec des
I11uItittlde de sk)ltlti(lI '
1sde l' nise ell(rtlvl- e. extrém ités m hlesou fem elles.Les extré-
()1-1 disti1 )gtl(.
) Ies l -acco1'c1s droits, Ies m ités m ûIes ne peuvent s'adapter que
coudes-les eIubl' anche1' 11ttnts,1es rédtlc- danslesextrém itésfem eIlesavec emboî-
ti()1setltts t:tl 11p(.llls (figtlrc 87). ttlre. Pour raccorder deux extrém ités
raccords droits con4prenne1 )t les mâles(tubes de même diamètre),ilfaut
111a1'1c11o14s-perm ettant de uti1iserun luanchon.Lesraccords1esplus
-
m#. I-accorder deux ttIbes de courants sont2tcoller.
g- I'nt
2-1'
11e dia1uètre, les rac-
Afin(l:faciliter c()l'tls de di1atation et les
I'Jcptllementot 1'na1c1klttes, pe1-ln ettant
l'utilisati
nndufurnt des 1 -t'
.pa1-ations stlr des
i
encasdbàstructi pn, tubes existants.
tltilis:zdcuxcotlaes. i
' l-es coudes respectentl()s Les tuyaux en PV C sont aisés à m ettre
45Oglutôtqu'un 11)k
èl'
' nes incli1 4aisons que eIA ceuvre. lls ne 11écessitent pas de
coudeuniqu:. '
iBOe. 1()s c()tldes e1 fonte. O n soudure.le travailà chaud de ce m atériau
t1-0t .
lvtt aussi des coudes est d'ailletlrs interdit,Votls n'avez pas

120
Se
ss
S T >
> >
7
V J O
Lâ PLOMBERIE...COMMEP# PR0

besoin d-investi1- M aislestubesrencontrentinévitablem ent


spécifiqtles. des points fixes, qui contrarient leur
dilatation. C es points fixes sont les
Lesrèglesdepose raccordem ents (apparei1s sanitaires,
b1'anchem ent sur une chute), les en-
f-
4/pl-ise t?/?c't'
llllptt?de /t:
?dilatationcast1'em ents ou 1es scellem ents, les
changem ents de direction et les colliers
Etant donné que les tubes en PVC pré- s'ils sontserrés.
sententun fortcoefficientde dilatation, La difficulté pour la m ise en œuvre des
ce1-taines 1-èg 1(
?s de m ise en ()2uvre canalisationsen PV C consiste à.concilier
s'il
'
nposent. la tendance du PV C 2t se dilater et la
nbla- nécessité de fixer Ies tubes.Des règles
llestnécessaire d'uti1iser desassel-
gescoulissants(lnanchonsdedi1atation) précises ontété établies dans ce but.
etdesco1liersde fixation pastrop serrés Si la distance entre deux points fixes
afi1 de pernaettre un légerglissementdu n'excèdepasun mètre,aucun assem blage
tube. coulissantn'estnécessaire.Au delà d'un
Réalisez ypll'
:installation

. @ @ '' . ' * '' . . *

lDi 32 40
- l 75 -90
l
1 amèt
reextérieurenmm 50 - 63 1 1
100-110 j
25 - 140

Canali
sations 0 50 0,80
,
Espacements ihorizontales
entre Ies colliers i k
en mètres Canalisations
vedicales I

m ètre,un dispositifcoulissantestobliga- lesfrt'


p1-
%y.
7t
pints/'
ï'
-
vt.
?ks
'ser(I-s'
?//?tq
7r/t?1.
/rt?t'
iltn
toire (figure 88).Afin d'éviter les trop ,,
nètre,ilfalftlra /.
7l-évtli,
-clcf./.vasseln/. ?/td-
'
grandes dilatations, une distanee m axi- ges ct
pl.
/Iissants.
m ale entre points fixes aété définie.Elle
estde : Une traversée de cloison est considérée
3 m pourIes vidanges individuelles com m e tln pointfixe sile '

ou les collecteurs d'appareils ; tube estscellé.Cependant. -vâ g


41 '
1-
1pour lescanalisations d'allure ilestpossible de traverser
p.
vertieale ; une cloison sans créer de Lesmanchonsd:
8 m pour1es collecteurs généraux point fixe,en utilisant un di latatipnyrlsentent
d'allure horizontale. fourreau. JjalementI' avantaje
Pour les chutes,installez d:facili ter16
Un lavabo estJd h.
j-
/ptp,
5't'(ï'80 c//? un m anchon de dilatation dlmpntaj:ultlri
.
? eur
de l':r/ ?/7rtk/?c/?cpz?.
cl?/ de /(' ? c/-lf.
fte.u Ntpl/y 2tchaque étage ou tltilisez Jventueld'une
.
t?vonsJt?I. I.
rpointsfixes,rlcct p/-
t- t des culottes 2t joint de installatinn.
/crrltrr!/dl.
lt'zl/t rz/
p(p et f rnz/pr/r/c/'
?ement, distanf5'de dilatation incorporé.
??-lf'p!'n.s
'de l. f?? m ê/rt?., 4l ,
fcull assem blage
ct pI?/ïy. 5
-t7?/11'estnffr tr
.t
yk
î'
uîv
tzïrc. Les(ixationstq-
'/?saillic
Supposons que /t?Iavabo . 5
't
p/'r disposéptl
l,50 p? ?de l'embranchementde Ia chlfte. Pourm aintenirIesttlbesen place,011peut
.
Dc/nyce t. -c?5'Ia distance t rnrrc dettx kptpk' ç utiliserdeseolliersm étalliquesavec patte
n/-
fixcs est-çfe
//ptf/-f'
cfe p//c rff! z
freJ/f//?I'lètre,Jt 'tvis(pou1-crée1-despointsfixes)oudes
asselnb/tr
/tqc cof?lissantest??oscessaire. colliers plastiques (figure89) spéciale-
f/
. -
rlt?gà??t'
?11,ç que Ie Iapt- ?bo .
5'oit . j'itu/ 6- t m ent prévus pour le PV C , qui m ai1-
4,50 m Jc l'enlbranchem ent,a îtzl's'chan- tiennentle tube sans le serrer.
lu
vetncnfJc direction.D ans ce cas,J. 'te
??
,
.s' La distance ztrespecter e11tre chaqtle
fk
depp-ccc'ré' erun rrt?ïy/tln- lcpointfixe(c()l- col1ier de fixation dépend de 1'al1ure.
Iiers' crrt /,parexelnple)enfrcl'&n?/prt7n- horizontale ou verticale de lacanalisation
chenlentetIe F-t Jct
rt
prt
/tr//zcn/du lt 7vtz/ptp,t't etde son diam ètre,com m e indiqué dans
3 ln F'né7-r//?.
-lrfrz?Jc l'un JcA'deux yat?ï' nry le tableau ci-dessus.
Jixesc.r/- s
-/('
?,??.ç.Colnn'lela #/. ç/c/?ccentl- e Les colliers ne doiventpasêtre posés
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

constitués par des surépaissetlrs de Ia


tuyauterie (emboîtures de raccords otl
coqui1Ies colltjes su1
-le tube). Une

V
coqtlil1e estconstituée partln tronçon de
tube de m êm e diam è .tre et de m êm e
Collierclipsable épaisseurdontun quartieraété découpé.

lIest ensuite elnm anché à force 2t1'em -


placem entvoultldu tube aprèsenduction
Colliermétallique
Collieràvis de colle (figure90).Potlr maintenir1es
pourgrosdiamètres ancragesréalisez desblocagesen m ortier
de cim ent.Pour les traversées de plan-
cher,reportez-votls figure 24,

Q Lem ontagedesfl/:tl en PVC

Aprèsavoirpris connaissance des règles


ci-dessus,i1 fatlt défi1ir I'ttmplacem ent
des tubes, en évitant les coudes et 1es
longtleurs inutiles.Pour un changem ent
de direction,préférez deux coudes zt45O
plutôt qu'uI A cotlde 2t 87C'30 afi1 de
faciliter les écoulem entsetles éventuels
da11s les cot. l(.
1es- lu: 1is dans l( ?s 1'
' .
)artitts dégorgem ents.Pourle m ontage destubes
droites,2 1Ll11t?distal 'lce d-atll noins 15 cn- l en PV C , procédez com m e suit
des cotldes. (figure9l):
.tracez l'axe de Ia canalisation au
cordeau,en respectanttlne pente de
2 cm parm ètre ;
ttl13es PV C petlvkl1' 1t Lttre encastrtis .installez les colliers aux distances
dans les planchers ou 1es requises;
parois. Les assel 'nblages .découpez Ies tubes aux dimensions
doive1)t ( '
ètre da11s ce cas vou1ues 2tl'aide d-une scie z 'tm t
'
îtaux.
i
.rol1t'
hs (voi1 -paragraphe La découpe doitêtre parfaitem ent
Ràjles stlivant).La canalisation perpendiculaire 2tI-axe dtlttlbe ',potlr
d'cncastrem6nt: doitêtre enrobée au luini- ce faire,vous pouvez utiliser tlne
g.151-152 1
zlulzl de 2,5 cl' n en tous boîte 21onglets ;
1
:oints. N 'oub1iez pas de * préptlsitionnez totts les éléments,sans
rtrs1
-
)ecttt1 - Ia pe11te l' nini- 1escol1er,maisilestjudicieux de
nlalt7de 2 cln par nnètre préconisée pour dépoIirlesemboutsde tube (voir
Ies(J:1naIisati()11sd'é'
vacuation.Toujours paragraphesuivant)ztcette étape ;
2tc2 1use de 1a dilatation,tlne canalisatio1 @ sila disposition etles longueurs sont
e1 PVC encastré: d()itêtre ancrde grâ 'ce correctes.repérez la position des
2t(.lt?tlx points fixes sittlés 2t 10 cm des tubesetde letlrs raccordsavec un trait
stlrties dtl tube. C es points fixes sont au feutre accom pagné d'un signe

124
Réalisezvplr: installation

0,10 m 0,10 m

Enrobage
de25 mm 'rube
mlnimum

Manchon ou coquille Té
Réalisation d'
une coquill
e
@
6om

60*

*7
Découpezuntronçon de tube dumêmedia- Procédezà I'encollagedesdeuxpadies :
mètreque ceiuiàéquiperde Ia coquilie. extérieurdutubeetintérieurde Ia coquille
Découpezunquartierde 6OO comme indi- aprèsIe passage d' unabrasi
fetd'un solvant
quéci-dessus. (voirassemblagedesélémentsenPVC).
O O

W G
Emmanchezà force Ia coquillesurIe tube. Laissezsécheretmettezen place.Mainte-
nezIesancrages pardes blocagesenmor-
tierdecim ent.

distinctif(cercle,croix,etc.)afin collage,tjlém entparélémentou par


d'évitertoute inversion de tubesetde ensem ble d'éléments.2tpartirde
raccords ; l'em branchementde la chtlte ete11
.déposez les élém ents etprocédez au rem ontantvers les appareiIs.

125 )
Lâ PLOMBERIE...COMME ll# PR0

@ '

Chute '
.

U U
.
è
Culotte )
y; X
Xl
'aided'
uncordeautraceur,tracezI'
axe Tracez l'emplacementdescolliersetfixez-
descanalisationsverticales ethorizontales, Ies.Ne posez pasde colliersà moinsde
en respectantune pentede 2cm parmètre 15 cm descoudes.
pourIes partiesd'allure horizontale.
O (3

Découpezlestubesaux longueurs Quandtous l esmontagessontenpl ace,


désirées.Monteztous Iesélémentsà vide. repérez la position destubes etde leurs
Vérifiez queIes tubes pénètrentbien au raccordsavecuntraitau feutre.
fonddes emboîtements des raccords.
O O
'

. .
ooxp.y- gk
U . . j
)
'.
k
'.
:j ...ë ... :l '
'
jL...'

Déposez Iesélémentsetprocédez au Mettezen place Iesensemblescollés.


collage,élémentparélémentou par Procédezensuite auraccordem entdes
ensemble d'éléments. siphons desappareils sanitaires.
Réalisez gplr:installation

@
'

.j
'

E.
'' tj>
.. .
.. Fj
ëi.tt
ïk(
.

Tube
Chanfrein r.-..;z.::.. ;
AprèsIadécoupebien perpendiculaire du Dépolissez1
espartiesàassembler(extré-
tube,ébavurezI'extrémitéà Ia Iime et mitédutubeetintérieurduraccord)avec
réalisez un Iégerchanfrein, delatoileémerifine.N'uti
lisezjamai
sdeIi
-
menide Iame de scie pourcette opération.
6)

: .
... s:

s. ..
:rL.
,- . .
,.
. k.k '...(,ki.
i.t)jk'
k.1
.t
..' ..

s .. . ,' tg ;.
.
.:.
'
j
b,..
...g'.'r ..:.
!.

'.t.....'.)'q.
,:k
0 A)k
EssuyezIes padies dépoliesavecun Quand lesolvantestsec,encollez I
e tube,
chiffon propre.DégraissezI'extrémité du d'abordd'un mouvementrotatifenentoura-
tubeetI'intérieurdu raccord avecun ge du tube,puisdans I
e sensde I
aIon-
solvantpréconisé parIefabricantdecolle. gueur.Procédezde même pourIe raccord.
O O '

N
77 .l .' t(
'.. :' : 4: ''i:'
':'...'.'yl'.7'...
ë#' ë. ,

èk. j'
7'. '. ''

Immédiatementaprèsl'encollage,emboîtez RetirezI'excèsdecolleavec unchiffon


Ie tube àfond dans Ie raccord,en propre etIaissezséchercinq minutes.
respectantvos repèresetsansmouvement
de rotation,

Figure92 .
-lu'asselttblage#t?.
î'élénkelttsc,?PV('
)
LA PLOMBERIE...COMME t/# PR0

L-asselmblagedestuyaux en PVC s'effec- dansle sens circulaire,puis dans le


ttle p:11-col1age 2t froid, au m oye11 de sens longitudinal' ,
racctlrds prévus2tceteffet.Le façtlnnage . im m édiatem entaprès 1'application de
2tchatld,le trintrage ou le taratldage sont la colle,em boîtez 21fond le tube dans
i1-
1tt,rdits,Si I*assttlublage des tubes est le raccord,en respectantvos m arques
assez siI- lple,ilreqtliertsoin etl méthode. etsans m ouvem entde torsion ' ,
Potlrcolle1 -tln tube etun rakrctlrd en PVC *ôtez 1'excèsde colle 2t15aide d'un
(figtlre92): chiffon propre,puislaissez sécher
. utilisez uI A ttIbe correctem entdécotlpé cinq m inutes environ.
col zll
'ne indiqtlk jdansIe paragraphe
13rét-tjdt11t- ' Lesinterventionssurdescanalisations
* :. -13anfreinez légèrtlInentetébavtlrez existantes
l-extrél' nité du tube ' ,
.dépo1issez lesparties qtlientreronten A//7?. 5'
/z///////fp/7(1'rd
'
/?t
?
contactavec Iest' FItbl-
nents 21assel-
rlbler l'lltï
tlllu
'l'
letletl épal
/c l'
' . xltioll
111-aidtptlc ttli1e tbn- )erifint);11-uti1isez
pasde Iil1ae.11ide lallle de scie : D ans le cas d-une évacuation au 11iveau
.esstlyez les parties 2tassenlbleravec du soldontl'emboîture estdétériorée et
tl11c'hiffo11propre ( .
1tlinttpeluche pas ' , sivotls 1epouvezpasintervenirà I'dtage
.tlégraissez I( ?s deux t jIél'
nents2tl-aide i1'1férieur, vous pourrez tout de n- lêlm( )
.
Ju solvantplfconisé pal'le fabricant vous 1-accordez g1'6ice h.ce type de
de coI1t?' . m anchon. C -est le seul raccord do1, 1t
.après st bt!hag: du soIvant,encollez Ie 1-em bo:1t l' nJi1e s-em boîte '
. ).1'intk
j1-ietl1-
ttlbe etl-intérieu1 -du raccord,211'aide d'une canalisati011 sans eImboîture.
d-u1- 1pinceau,e1- 1trente i) tsoixante Sciez l'emboîturedétériolfe au rasdu sol,
secondes , 'appliqtlez la co1le.d-abord puis collez (voirparagraphe précédent)

v-) t'J'o -(9 .o ( ) . C) 0 CR (D


t
) c......l cv u... Q...
w (s . (g;
f.) m-) tfV t:V (L?IJV?uo
.'O
c-.7p t) . - I cv- o
-

Munissez-vousd'une manchette de répara- Décapez,puis réalisezl'encollage de la


tion pourrestaureruntube dontI'emboîture manchette etde I'intérieurdutube.Enfon-
estdétériorée.Sciezletube auras du sol, cez Ia manchettedansletube.
sousl'emboîture.

128
Réalisez pplr:installatioa

la m anchette 2t l-intérieu1- du 'tube *tracez 1'el-rlplacel


-nentdu trou etdes
(figure93).Vous pouvez ensuite pour- traitshorizontatlx etverticaux ptlt. ll-le
suivre l'installation avec des raccords repérage ;
norm atlx. * percez le trotlz'
t1-aide d'une strie
cloche ;
L'//'
2-
$
'/t
7//t)/rFf?/?(1'une * ébavtlrez 211a lil
'
ne etdépo1issez
/'
??t
7nt
'.
/'
?ts
'/'
/'
c (1' t-
/tl
/t'
' pprtr
/rl'
t
'
?n 1égèrel'nent21la toi1e t
6n)e1'iL
@ dégraissez leszones itcoIle1-e11
La manchette d'adaptatjon (figure 94) uti1isantle solvantpré'tro11is(.bparIe
perm etde créerune nouvelle évacuation fab1-icant'
,
2tpartir d'un tam pon de visite existant. . encol1ez le tuyau et1-intérietI1'de la
Dévissez le tam pon de visite,puisvissez se1Ie,ptlis appliquez iI-
nl-
nl jdiaten'
lcnt '.
lam anchetted'adaptation ztlaplace,sans @ nettoyez I'excédentde col1e avec tl11
oublier1ejointd'étantrhe jité. chiffon propre.

L'à/?y/'
t-
?///'
//?
'tp/?(1'u??t?
b'elle(le /7/-t
:???c/?c/??&F?/' Le PVC pression

La selle de branchem ent perm et 1e L e PV C pressi(- A1


-1 otl PV C stlrc13l()1-k
j
repiquage d-une évacuation de fj40 sur (CPVC )sertztréaliserIts :tIil '
nentations
une chute existante de ki 100.sans avoir en eau froide eten eatlchatlde (figtlre 96).
recours 2tune culotte. Utilisé dans1-industrie etIes inl111cubIes
Potlr adapter une selle de branchcluent co1lectifs,ilarrive chez 1e partitlu1ier.Sa
stlr tlne canalisation existante,procédez m ise e1 (
'
cuvre estbeatlcotlp plus siInple
.
com mesuit(figure 95): que celIe dtI(2uivre :pas de chaItll zleau.
*clipsez la selle 2 tl'endroit souhaité ; pas de soudtlres. C -est la co11e qui

Tampon devisite

Nouvelle canalisation Manchette d'adaptation Collecteurexistant


femeIIe

Ii
'iqure 94 ./-47/pf'
l,
st?#'?d/?t
plnanchetted kI/''./7&z/i7t?/?
/t
.
t

129 t
Lâ PLOMBERIE...COMME tl# PR0

!
. . .
). '.
'y
(j
'... .:
j F
&
j
> i
'
à
: ... 7
.j .

. . L

ClipsezIaselle à I'endroitdésiré.Tracez Munissez-vousd'une perceuse équipée


son positionnementsurIe tuyau etI'empla- d'unescie cloche d'undiamètreégalàcelui
cementdu trou.Retirez laselle. dutrou.Percezetébavurezla coupe à la
lim e.
. .:
5,

l'' ,

OF
i
).%
. ( .

Dégraissez etdépolissez àIa toile émeri Mettezimm édiatement Ia selle enplace en


l'intérieurde laselle etsonemplacement vousaidantde vos repérages.Retirez I'ex-
surle tube.Enduisezdecollecesmêmes cédentde colle avecunchiffon etlaissez
parties. sécher.

fusionne les éléments entre eux.La pose différence du PVC évacuation,iln'estpas


petlt èt1
-e apparente ou encastrée. L e possibledeplacerdesjointsdedilatation
raccordem ent '
zttlne installation existante aux divers points de l'installation.Vous
est facilité par les nom breux raccords devrez respecter quelques règles pour
mixtes (PVC /cuivre,PVC /acier). m ettre en œ uvre votre installation en PV C
pression :
Le PVC pression est de qualité alim en- les colliers doivent être placés à.
taire. i1
4i1'
1l
-lal
-
nlnable, anticorrosion et il 20 cm des coudes et des change-
estpeu sensible au tartre.11 résiste 2tdes m ents de direction pour laisser du
pressions allantjusqu'2t l0 bars à.20OC. jeu auxtuyaux ;
Le principalinconvénient de ce m atér
N
iau pour les traversées de cloison,
. .
estson lortcoelficientde dilatation.A la passez les tubes dans des gaines

130 .;
Réalisezgnlr: installation

: e' e @ . ** '' * * - *

Lavabo,W.-C.,Iave-mai
n j ()14mm
k
ILave-linge,Iave-vaisell
e l
EE
g 14 ou 16 mm

o 16 mm

g 20 m m

d'un diamètre supdrieur et Iaissez tou- Les diam ètres extérieurs courants sont
joursdujeu 2tla sortie. l4,16,20ou 25 mm .lwescol1iersseront
L'assem blage des raccords et des tubes placés tous Ies 65 cm environ.lIs'agit
estsim ilaire ztcelui du PV C évacuation de colliers spéciatlx quine serrentpas tt
(voirparagraphesprécédents).Danstous fond 1estubes,ztcatlse de la tlilatation.
les cas,respectez la notice du fabricant Lestubesde CPVC existenten longueurs
et utilisez les produits qu'il préconise. droites ou en couro1nes. Le tableau
C om m e pour le P V C évacuation, le suivant indique les diam èt1 'es d'a1i-
cintrage ou 1'usinage des tubes en PVC m entation 2tprévoir pour les appareils
pression estexclu. courants.

2 jjan(;j)On

Coude à 90O
Coude à 45*
Raccord mixte
Raccord cuivre/pvc
Collier

V' .$
.D- .

nz. ps.. :
tY.J E'V . ?'
kt))(. .'. '..
)êL; '

$,
.-.ï
'
.:
r')
,t;
..n

Figure96 :Iue#1
Ut7pression ('
t7rl.
'f8
)
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

L'aciergalvanisé parexem ple.Les tuyaux sontsouples et


de couleur noire. avec ou sans bande
L-acie1- ga1va14ist' F()st utiIist'F pour Ies bleue :
col()nnes l' ntlntantes des lesttlyaux 2tfiletbleu sont
ilnlneubles collectifs ttt conform es 2tla norm e NF etsontde
dev1ent très rare dans les qualité eau potable :ilspréserventla
Lescanalisati onserl insta11atio1s dol '
n.estiques. saveurde 1'eau ' ,
aciersontinterdites Sa luise en (t)uvreestassez 1esttlyaux noirs sont,sans fi1etde
enavalfl'une (2on'1plexe : 1es m ontages couleursontmoins chers 211'achatet
canalisatipnencuivre. s-efft)ctuent au m oyt 3n de de qualité alim entaire,mais ne
afind'Jvitartnut r accor ds tar atl
dés (pas de préserventpas le goûtde l'eau.
e'
Hbtdecprrpsipn. v is fklne Il
e ) et de tubes 2t Réservez-les2tvotre arrosage de
'
l-txtr?lnité. desquels ilest ardin,parexem ple.
nécessaire de réaliser tln
filetage (figure 97).L'appareildestiné 2t Lestuyaux en polyéthylène résistentbit)n
réalisel-lttsfiletages,la filière.estréservé au gel. lls so1t com m ercia1is( bs en
.
2tun usage professionnel.L'étanchéité est couronnes de différentes longueurs et
asstlrée pa1'de 1a fi1asse de chanvre sont caractérisés par leur diam ètre
enroulée dans Ie se11sdu filetage etde la extérieur.Lespluscourantssontles9420,
)3t
-
ite 2t i()int.dtl'
rnIrI-()x'M ou une pâte 25 et32 m m .
d-t
.tanchéité detypep'll
b -pT
'rp'
lx I1@.L5assenA-
bIage estpossible égaleluentpar soudo- L'assem blage des tuyaux s-effectue atl
brasage. m oyen de raccordsztserrage extérieuren
laiton ou en polypropylène (figure98).
Pour assem bler deux tuyaux en poly-
Les tuyaux en polyéthylène éthylène :
effectuez des coupes parfaitem ent
droites,en uti1isantatlbesoin une
boîte 2tonglets ;
Lesttlyatlx.e11p()lyéthyIènesontréservés chanfreinez légèrem entetébavurez
2t1-adductio1- 1d-eatlfroide (jusqu'à .
t lesarêtes des tuyatlx ,
'
4()f'C ),Ctvalltetap1 -èscol'
npteur,lorsqtle assemblez le raccord dans l-ordre
ce de1
-1)ie1'estsittlé i
)
tl'écartde la fnaison, (voirfigure 98).

Raccord(réducti
on)
'' *. . . $
. .. . . .. Endui
sezlafi
lassedepâteàjoint
l
Placez Ie raccord
Tube en aciergalvanisé Vlssez-le

132
Réalisez yplreinstallation

O
/L'
8k//?-
c 98 .
-
1.t?.
$
;
'?-
c/ct-t'
?z-
#.$
'c/
/'asseînblage t' /kzy Raccord 15-21
tilyaux #?/z

lzf//.yt#/?3.
'
/t
)'l?t?

Coude à 90 '

. J'

b .
,
é Vue en coupe '
j
fi . .
'
.
)
j
j
j .
L g
.
: o: naccord '
)
t (1)
'
? Jointtorique ?
.'
i
j
:
>..... 2'
.. .
'
(D
g BagueenIai tOn j
t
11 t.
)
#
; (2
3 (3 ( 43 (5 ) (6) (4) Baguecrantée )E
kMontage:respectezI'
t ordedeséléments (53 E'croudeserrage t
.
)
j
.ci-dessus,enfoncezI etuyauenbutéedans (3
6'ruyauenpolyéthyl
ène )
)le raccordetserrez I'écrou.
1 )

Lestuyaux en polyéthylène étantsouples, Pou1 -enfoui1 - Ies tuyaux (figtlrt)99)-


i1s sontgénéralementutilisésen enterré. pratiquez une tranchée d'tlnttprtlftlndetl1-
Pour les parties apparentes,utilisez des n'
liniiz'
lale de :
colliersnon serrés.com m e potlrlestubes 0,60 1 '
n,en régions tel m pérées-()tl
en PV C . 0,80 m ,en rtjgio1 1s froides.ou
Pour les traversées de m ur, tltilisez un 1,00 m ,soustlne voie krarrossable.
fourreau. D éposez un 1it de s:1ble c' olm pacttb d(
)

Polyéthylène,PVC
; EE .
'.
?J
,. )
y-',
.
jyy.
'
.
.. 5117''.
,..
Totlt-venantépierré
0,10 m/eau
0,10 m/eau /'? 'c?/?-t,#t ?-
0,10 m 0,10 m 1.11/.
)t>,Vt>:.,/1f'/l/f .
'?-/-/ f
r
/fza
f
y
'
(
4 t't./11t//l
-b'(IIi(?1/.&'
0,20 m/gaz 0 20 m/gaz
,

Sable* Fourreau Grillage Sablee Grlllage


avertisseur avertisseur
*Iesabledemerestinterdit
'

% iLii )
.l,t h.
' J .' t7
'
. ?t7
t i
.
tq
itl..
j L 'tx
)
p i(y :.
.' , 2)
),
t:. :')
.
#; !
Lls
tl-zl .
@). .
t2
).)
è'.' t q i
.
ti,..ty
.
VY tl 27''
iksy.).
.y
).
..'(
y. 4.s1. .)
à'.(;
ï vï..
ï$$
:
'' ;; ,,: i ..tttr
;jvj ) (y,jyj
:IIL'&1.)>).'
# ,.f.'
34
z.?
,'u
t.l'C'
î?iAê'.. 'j?.i.
,ay.. ïL. . p ;:
1L&
,.
J!).y
F...
p1.),.ï
àX..'h;)
;.
k(
ry
à: ;t:y
/@ri' y.
q$t.
r.
k;î.

1 Robinetteried'évier O O O
2 TuyauxenP.E.R. 0
3 S 5
ortiededals
e 2
4 GalnedetypeICT 0
5 AlimentationdeIave-linge
6 Pontetsdefi
xati
on 3

6
' /
.
.
Alimentationen eau chaude t
a
. ' J
y
.
-... .
.
0,
J
' (
t
' . ' (
j
!
. . .. b
l
' é Flexible en inox
. q
J
t
Al
imentati
oneneaufroi
de(détail
) p Nourri
ce
' j
'
j
-..-- ) vanned1arrët
o ' , .-- . - --. - j1 )
'
j
Bouchon
.-.-. ,..
,....
m .. .
-.
7
( Joint
- j
è J (
j MameI
on
' ! J
'
@ â TuyauenP.E.R.
--
3
h avecraccord serti
' l
t ou à.compression
j
. j f
p '
I l ,
I I i l .

Raccord à compression GRIPP@ Pipe de scellemenlpourPE.R.

..
, ...- clé de
. Serrage
p ;l g
écrou .

134
Réalisez ycl?'
:installation

10 cm avant de placer Ies tuyaux.Re- serrez l'insertdans le ttlbt-21I'aide


couvrez les tuyaux de sable, sur une de la clt'
Fde lno11tage.
épaisseur de l0 i k 20 cm , puis tassez.
Posez un grillage avertisseur de couleur L5insert est pou1 'vtld'u1 joi11t21 so11
bleue(eau).Terminezleremblaiementde extrém ité, ce qui pe1-1m et Ie m o11tage
la tranchée avec du totlt-venantépierré. directsurune nourrice de distribtlti()11. .

Les sorties de da1le sont réalisées avec


des coudes spéciaux qtli perl nettent dl?
rem placer tln tuyau endonanlagé.
Lessystèm eshydrocâbléspernlettentunc
Lestuyaux en polyéthylèneréticulé.haute distribution centralisée :totls1escircuits
'
densité (PER)sontemployés peuventêtre coupés i13dividtlellem entatl
.'e
.
égalem entpour la réalisation niveau de la nourrice,grâce ztdesvannes
g. des systèm es hydrocâb lés d'arrêt.
5ikptr:Frnjet (figure l00).On trotlve des Uti1isez le plus grosdialnètre disptlnible
pksssitetlecpuler tuyaux en PER de cou1eur pour alim enter 1es nourrices.
kedalle,gensezau bleue ou rotlge.Cessystèmes Le systèm e hydrocâblé peutê .t1-t
? utilisé-
systàmehydrncâkll! p erm e ttent 1a distrib ution é ga 1el'
n en t dan s une c1o iso 1
4 ou tl11e
sanitairedel'eau,le chauffage banquette tech1 ,
1ique, co1-nm e i1lustré
par le sol et m êm e le chauf- figure 57,page 82.
fage centraltraditionnel.L'eau chaude et
l'eau froide arrivent chacune sur un
distributeur,appelé nourrice,auquelsont Le cuivre
raccordés les tuyaux alinzeIAtant les
appareils sanitaires. Les ttlyaux sont Le cuivre est Ie m atériau 1e plus cou-
gainés puis encastrtbs dans Ies soIs rannm ent utilisé pour la distributitln de
(chapesou dalles).Cesystèmeestsimple l'eau froide et de 1*eatl chaude. II p:ut
2tm ettre en œuvre etesthétique,pttisqtle servir égaIem ent pou1-l-t '
Fvacuation des
1estuyaux sontencastrés. eaux usées (évacuations etco11ectetl1*s
d'appareils).l
'
nais cettlsage estde plus
Les assem blages s'effectuent par rac- en plusrare.Le cuivre présente une bonne
cords zt com pression ou à.sertir. Le résistance ztlacorrosion etatlx pressiol
ls
sertissage nécessite un appareillage é1evées.
spécifique. Pour poser un raccord h. Tous les m odes de pose sontpossibles :
com pression,com m e illustré figure 100. encastré,engravé (encastrementaprès
procédez com m e suit: construction),enterré et,nattlrelIement,
coupez le tube perpendiculairem ent en apparent.
etébavurez-le ;
glissez l'écrou,puis la bague à.
l m m du bord du tube ;

Lestubesen ctlivre stlntcom nlercialisés


sous deux form es :
en barres rigides, c-ttst le ctlivre
# Figure ,
/pf,
/.-Lesxy,
ss
////lta!
;hydroctiblés écroui;
tA PLOMBERIE...COMME P# PR0

e11 couro1)nes m allé


.ab1es, c'est le proposé en couronnes de 2 z a 50 m .
cuivre rectlit. Les diam ètres 1es plus cotlrants dans le
com m erce sont l0, 12, 14, l6, 18, 20,
L es tubes t bc1-ouis sont disponibles 22 m m pour les tubes d'alim entation
gij1
-
1(ralem ent dans des longueurs com - d'eau.Pour1esévacuations,lesdiamètres
J,
>
prisesentre 1et5 m .Le cuivre recuitest courants sont 32o 36, 40. 42 m m .

Coude cuivre à 451' Réduction cuivre Colliersimple


Téégalcuivre tl900 Té réduittt90Ocuivre Chapeau de gendarme
Collierdouble Sautde tube ou clarinette RobinetIaitonà souder
Manchon égalcuivre Pipe de scellementIai
ton Mamelonà souder

Raccords spécifiques pourvidanges encuivre

Té pied de biche
Té pied de bicheà dégorgement

ll
'igttk-
e 1()1 :lvesz-/zccok-
ds f)braser

136 '
Réalisezyplr: installatioa

Attention 2t Ia nouvelle dtjnom ination Les /wcctprr/-


s
'tls()lt(lel.
réglem entaire des diam ètres de tubes :
parexem ple,lestubes l2/14,soit l2 m m Les raccords 2t sotlder regrouptll1t l( ?s
de diam ètre int?rieur et l4 m m de raccords en cuivre-pour asselubler des
diam ètre extérieur, s'appellent offi- tubes entre eux.etlesraccordsen Iaiton.
ciellem ent 14-1, c'est-à-dire l4 m m de La plupart des raccords en lait()l1 c()m -
diam ètre extérieur et l m m d'épaisseur. portent un filetage zt l'tlne dtt Ietlrs
Voustrouverez souvent1esdeux notations extrém ités qui perm et la reprise sur un
surlesproduitscom m ercialisés. autrem atériatl(acier,parcxeluple)otlle
Pourévitertotlte déconventle,nousvous raccordem ent2ttlne robinetterie.
conseillons d'em ployer des ttlbes m ar-
qués NF.Les tubes norm alisés doivent Parm iles raccords en cuivrt)-011 trouve
com porter une inscription de ce type : des coudes lt45 ou 900, m t ile /femelle
ou fem elle /fem elIe,des m anchons (de
typeégalouréduit),destés(detypeégal
ouréduit),deschapeaux de gendarmeet
où, des sauts de ttlbe (ou clarinettes)per-
* NF indiqtIe la conform ité z
'
t la norm e m ettant de contourner une ou plusieurs
française '
, canalisations 11i1
)sique des co1Ietsbattus
@ ZZZ désigne le fabricant', coudés.Pour les tjvacuations en cuivre,
@ 0l indique l-usine de production -
, outre lescoudes,on trouve égalelzlentdes
.FRANCE précisele paysd-origine (en tés pied de biche, des tt
as en Ye des
l
languefrançaiseetsansabréviation); réductions,etc.
@ 14 x 1 indique le diam ètre extérieur et Lesraccordsen Iaiton 2tbraserregroupent
15épaisseu1-'
, lesm anchons,1esm am elons,Iescoudes,
lestés,lesbouchonsde dégorgem ent,les
tés purgeurs,les robinets et 1es pipes de
scellement(figtlre 101).
P our assem b1er 1es tubes, plusieurs Lestr
/-
s-s
-pn-
l/
p/tkttrt
-
zxtlQ'
ollets /
.
7t'
//'
///.
s'
solutionssontpossibles.La technique la
plus courante consiste 21 assem bler les Pourréaliserce typed'assemblage,ilfaut
tubes avec desraccords2tsouder.On peut travailler au préalable le ttlbe en cuivre,
aussi uti1iser divers types de raccords c'est-à-dire en eftkctuantun c()IIetbattu.
m écaniques ou des raccords à.visser Le colletbattu consiste 2 tkbvaser1-extré-
instantanés, m ité du ttlbe pour obtenir tlne coIIerette
qui servi1 -a de butée potl1 - l-tjc1
-otl et
L'un desavantagesdu ctlivreestque l'on d'apptlipourlejoint(voi1-paragraphes
peut Ie façonner (voir ci-après).Votls suivants).
pouvez cintrer les tubes,c'est-à-dire 1es C e systèm e est adopté p1-i1:cipaIem ent
courber,ou bien réaliser une em boîture pour raccorder 1es éléments de robinet-
pour réunir deux tubes.Cela perm et de terie de bâtim ent (robi1ets d'arrêt,
dim intlerstlbstantiellem entIe nom bre de réducteurdepression,etc.)oudeuxtubes
raccords,de souduresetde lim iterainsi entre eux .
les risques de fuite. L*union 1aiton est l'assem blage qui
Lâ PLOMBEBIE...COMME P# PR0

.. Lc''3
coudes à.900,des tés,desm am elons,des
m am elons réduits, des pipes de distri-
Colletbattu UnionIaiton bution (ou nourrice,ou distributeur)et
desunionslaiton(figure 102).Lespasde
Flaccord de deuxtuyaux vis les plus courants sont 12/17, 15/21,
20/27.Le passagedesécrousetdesm âles
d'union existe en différents diam ètres,
pour correspondre au tube à.équiper.
Union Iaiton etdeux collets battus un mâled 'èfn/'
tpn l5/21 ç/l0 t?.$/
prévu p/r/?-un tube de 10 mnlde J?' 4'
I?'
rlt
è-
. .
:J$
J ,t.
q. tre.Un 15/21 f)14 pennetIepassaged 'un
fI//pc de 14 rnn:de diamètre.
Mamelon etdeux colletsballus Lesécrous 12/17 existentpourdes tubes
de çj8 2t 12 m m , les écrous 15/21 pour
Raccords Iaiton utilisablesavecdes collets battus des tubes de j> 8 lt 16 m m et les écrous
Exi
stentaussiensystèmebi
côneoujointsaméri
cai
ns 20/27 pour destubes de f? i10 2t20 m m .

C es racco1-ds ne nécessitent aucune


Nourrice(oudistri
buteur) soudure ni aucun façonnage
des tubes en cuivre.lls per- w : +
.
m ettent de raccorder deux p-
tubesécroui(n'utilisezpasde Le5ratzcrds
Mamelon réduit ttlberecuit)ou un tube écroui instantanlsspnttrb
et une robinetterie sanitaire
Té Coude à 9OOIaiton yratijpes:aucurl
e
Iaiton parsim ple vissage.Leurm ise soufluren'est
en ceuvre est donc sim plifiée nlcessaire.
au m axim um .
b'
,ie'
t'
ll-(
.
b1f/z?:/' .zt
?.
!
;I-acL-olxis/;
't?ld?-
t-oilt't-;htr
% p//'
lfs Lesdeux systèm es1espluscotlrantssont
le systèm ebicône etIesystèm e am éricain
(figure l03).
perm k)td-asselubIel-deux tubes i )tcollets U n raccord bicône estcom posé de detlx
batttls.lIestconstittlé d'un écrou fem elle écrous spéciaux (chanfreinés),de deux
et d'tln l'nJ
'
tle d'tlnion, chacun étant rondelles coniques (olives) et d'un
prison1)ier de son tube respectif après raccord fileté spécial (m am elon,par
réalisation du colletbattu. exemple).Parserrage les olives s'écra-
I1existe de non-lbreux raccords en Iaiton sentcontreletubeetl'écrou.Aucunjoint
et potlrvus de t-i1etages utilisables avec n'est nécessaire. L es o1ives assurent
des collets battus.11s sontdél -
nontables, l'étanchéité etle m aintien du tube.Tous
leurencastrelmentetleur uti1isation pour cesélé.m entssontgénéralem entcom m er-
1e gaz so11t i11terdites. O 11 trouve des cialisésensem ble.

138 .
Réalisezv'
dlr:installation

)
j
$
.)
E.
i écrouchanfreiné
7t
.......:
j
#t
.
>?. .
.. .'
k
o'.
K
m x'
*
- s'
p
'sx..
sr
;..
i s.
,.
/%.xf
. pi
'q
y
' Mamelon chanfreiné '' ..
j
X ((
g
Fr
)#
'
chanfrein j Coude chanfreiné
7 Qé
t
. pt
&% kszuh
h.
..
t = tœ=x%5l?p
vrem)wrr>='
>-pt
.%e>= > k
'mQœ77'
.8pwM m- wtbsuu-hjs*= b
zoxxnzè'
.<q'
z.s?u.
zzew
vw
almt;
xwx'>'
sï>z' ti

Exemple de raccordement

jE
x
e
m
p
l
e
dr
B
J
a
o
c
i
g
n
u
t
r
e
c
da
o
m
u
s
t
e
c
n
h
r
o
a
u
g
ce F/igure lf
,
/.3:7-
tesz
. rfzt'tt
-/przlj'sansx
j'
z.
3/z#//rt?

Le systèm e am lricain (
au G RIPPO com - avantde le rem ontcr.N 'utilisez pas ces
porte un écrou de serrage, une bague raccordspour le gaz.
crantéeetunjointen caoutchoucadap-
tables surun raccord fi1eté.Ce systèm e Lesrtzcc/rzlçm i
xtes
peut être em ployé dans toutes 1es situa-
tionsnécessitantun colletbattu classique. Cesraccordsperm ettentdfassemblerdes
L'étanchéité estassurée par1'écrasem ent tubes en cuivre 2t des tuyaux d'autre
du jointetle m aintien du tube par la nature,pour les aIimentations ou Ies
bagtle de serrage à griffes.Serrez forte- évacuations.
m ent l'écrou afin que 1es griffes de la Pratiquem enttous 1es assem blages sont
bague crantlemordentlecuivre. possibles(figure 104):
* cuivre /aciergalvanisé ;
Sivousdém ontez un raccord américain, *cuivre /PVC pression ' .
prenezsoindechangerlabagueetleioint *cuivre/PVC évacuation ;
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

k j
.
l#
?, :4
.. ).
à.
.r o.
'
fà%G ..
(x
.'
.,. .. g
é.. ..g
.p Q' j.. Raccord cuivre/aciergalvanisé
.;.
,myzz.g..
'.
jgn.t.
' yam
. por)
Cl
'l
e'lastom e're

Raccord cuivre/PVC pression

Raccord cuivre /polyéthylène

/7g//z-t,l04 :.
/-.
f>
,
j'raccordv
vs!?-
.
;
r/t?A'

.ctlivrt)/polyt
'
ht1
-1ylt-
xne '
- Lefaçonnageducuivre
.cuivre /fonte.
A:/coupe
Ptltll-ratrctll'dtprctlivre etacittr-respectez
t()tlj('tlrs l-()rdre stlivant: les tubes en La solution laplussim ple pourdécouper
ctlivre d0ivent être sittlés destubesen cuivre consiste2tuti1iserune
en avaldcstuyatlx e1 acier. scie ztm étaux.Potlr être sûr de réaliser
@
Si1e ctlivre estsitué avant, des coupes d'équerre,tltilisez une boîte
iIst '
lprodtlittln effetd'élec- lt onglets. N 'appuyez pas sur 1a scie,
11cxist:dlsprmais t1'()Iyst) qtli p(.
)ut endon' 1- laissez la lam e entam er le m étald'elle-
desraccprds l'
nager1'acier, m èm e.A près (2haque coupe, ébavurez
mlcaniques Pou1'1'atlcorder p1on- 1b et l'extrém itt3 couptbe avec un alésoir
glnmk/cui
vre, ctlivre. une s0udure spé- intérietlr/extérieur.
t?iale-difficile '
ztl
f a1iser,est
11dc()ssaire. Pour réaliser des coupes parfaites,vous
pouvezégalem entutiliseruncoupe-ttlbe.
Pourcouper un tube avec un coupe-tube
(figure l05):
*engagez le tube dans le coupe tube,
devantle disqtle '
,
Le travaildtlcuivreestaccessible à tous. *serrez la m olette '
.
Ilsul'fit de respecler certaines règles et @réalisez un tourcom pletatltour du
de prentlre son telmps.Avec seulelment tube,en faisanttotlrner le coupe-tube,
que1ques ()utiIs,vous pouvez réaliser Ia etnon le tube ;
plupa1't des assen- 1blages et façon11e1- * serrez 2tnotlveau la m olette,puis
votls-lnêl'ne Ies tubes en cuivre. faitesun tour supplém entaire ',

140
Réalisezyplr: installatian

@
*

t' .'d
@
> @
. f r
4
1
II
11
t,
(3
) 'C.
.'
ïi
r
l
i.ti
''J
' .
@

EngagezletubedansI ecoupe-tube(1), FaitestournerIecoupe-tubeautourdu


devantIedisque,pui
sserrezlamolette(2). tube(nefai
tespastournerletube).

O O
Bavures
@
'N . - .
f) @

Serrezunpeu plus Ia molette,puis réalisez ébavurezl'extrémitécoupéeàl'


aidede
unautretourdetubejusqu'
àcequeletube I'alésoirsituéà I'arrière ducoupetube.
soitcoupé.

li-
igltre //.
t$':1-'?z/k'
sx/z/?
'
tp/?du t-f
p??/.
zt?-/?//7t2

recommencezcetteopérationjusqu'àce direction des canalisatitlls par cintrage


que le tube soitparfaitementdécoupé. évitent1es raccordstoujotlrskrtlfltt
ytlx et
perm ettent d'(lbtenir des canalisatio11s
Une légère bavure régu)ière s'estform ée présenta1,1t le Ininiluttm de pertes dt?
charges etde ftlites,La l'
2t1'intérieurdu tube.M êm e sielle sem ble néthode la pItls
insignifiante,pensez 2ttoujours utiliser rapi
de et 1apl us pré
.cise cons iste2ttlti1ise1
-
l'alésoir conique du coupe-tube pou1- descintretlses(unepardianaètredetube).
19ébavurer. Pour cintrer correctem ent un tube c11
cuivre(figure 106):
Le cintrage *repérez la zone 2tcintrer '-
*avantle cintrage,le cuivre doitêatre
Le cintrage est1'opération quiconsiste 2t recuit 'pource faire chauftkz ftu
courber un ttlbe.Les changem ents de I-otlgc la Zone quc V()LlSaVe/:
Lâ PLOMBERIE...COMME&# PR0

Chauffezaurouge(rougecerise)Iapadie Trempez-le dans I'eaupourqu'ilrefroidisse


dutubeà cintrer. rapidemenl.

O 0

Pj
Ouvrez Ie bras de Ia ceintreuseetengagez
le tube.Serrez éventuellementla partie fixe
de la ceintreuseetletubedansunétau
d'établi.
Actionnezlaceintreuse délicatement,sans
à-coups,jusqu'
àI'
angl
esouhai
té.

Figure /f/# :At,cihtrage Je-


f
;
'tubesé.z?(-
uivre

délimitée,'
ztl'aide d'un chalumeauou utilisez des ressorts à.cintrer (un par
d'une lampe 'ztsouder; diamètre).lls sontm oins précis,mais
*trempez Ie tube dansl'eau pour Ie égalem entm oinsonéreux.Pourcintrerun
refroidirrapidement; tube en cuivre au ressort,ilfautlerecuire,
.glissez le tube dansla cintreuse,puis com m eprécédem m ent.G lissezensuite le
rabattez le crochetpour bloquer le tube dans le ressort, puis pliez sur le
tube; genou.NepliezjamaisIestubesdirecte-
.rabattez sansà-coups 1'atltre levier m entsurIe genou ou avec d'autresoutils.
pour donnerla courbure au tube,
jusqu'2t1'inclinaison souhaitée. Lecolletbatttl(
figure l07)
Vous pouvez fixerla pincc ztcintrerdans
tln étau pourla m aintenirplusferm em ent. Les collets battus nécessitentdes outils
Si vous ne disposez pas de cintreuse, spécifiques :une m atrice 2tcolletsbattus,
Réalisezypll'
: installation

@
==
,
ï
:
(l '

Côtéchanfreiné de
ia matrice

3 mm ' (
.'
x. .''h
klt'L'

Découpez Ietube bienperpendiculairement EnfilezI'écrou surIetube,ouvrez Iam atrice


etébavurez la coupe.Chaupez I'extrémité etintroduisez Ie tube.Laissez-ledépasser
dutubeettrempez-ladansI'eau pourIa de 2 à3 mm du côté chanfreiné de Ia
refroidir. matrice(voi
rdétail
).RefermezI
amatri
ce.
6) '
(
7)
'2

'
'.
. y.k.k'.i
rcyë .
:. )
.-
tj .
y
;)
i)
l ' .

è.
'
ll î:
;'è
l:(
iij
J îy
;
.r L,L
,19 tr
)
tL.
) :'
. bl:
i@' ..'L .y
t'
b(
,: ;.
(
':
r.
:
''
..:E :CC;.
..6
:.:..1

.
..
,L ;
..
JJ. .. j
.:
' 'r
r '
...gë
. ..
. . .è
.:
.
...
. L...jq
jL.. ... ....:.I..u
FixezIa matrice dans un étau.Frappez I'ex- OuvrezIamatri ceetretournez-la(côténon
trémitédutubeà I'aidede Iatoupiepour chanfreiné).Gli
ssezIetubedefaçonqueIe
I'
évaser(jusqu'
àcequel'évasementvienne basdel'évasementbutte contre la matrice.
encontactavecIechanfreindeIamatrice).
65 t
'
,
.
@
.k

.'j.
7
.sxt
' yyg
./. ?
tlf3;
.k ,
. k-v
ké,. . .

E .
' .

.:2.-k
z.sw:
io1.
J'.'
.: 't
ï=A4twq).;.
ù.'h
z
1 i'.'
q:
't5
:27..k.ka'6.'
.Sr.#11.;.
' 5Lè@'
.n'
$.''é3
L.tàt$.'
Refixez lamatrice dansl'étauetfrappez OuvrezIa matrice etretirezIetube.
I'extrémitédutubeavec une formede
diamètreapproprié.Applatissez Iecollet.

k-igure .
//,
/7 .
-1-a ?-/tz/ï.
j'
t#k'
f.
>z?d ''
vzzcolletbattu
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

une toupie etéventtlel1:mentdes form es tuerune e111bOî(t


II
-C StIl-UIl1IUUC Cn CtliVl-e,
(une pardial nètrede tube). il faut recuire l'extrém ité 2t
Pourréalisertlncolletbattu(figure 107): travailler.Placez l'extrém ité
.chauffez au rouge l'extrém ité du tube, du tube dans la pince 2tem -
Puis trel -
npez-Ia dansl'eau ; boîture,puisactionnez 1espoi- Le5emhpîturesspht
.cnfiltz l'écrou dtlraccord tlnion surle gnées.Sivous ne souhaitez interditesgpurleja.
tube,etdans le bon sens... pas investir dans ce type
*ouvrez Ia l' rlatrice-côté percen'lents d'appareil,pensez zt la loca-
chanfreinés,etglissez le tube dans la
l'ntichoirttcorrespondant2tson
dian- lètre .-laissez dépasser le tube
d'envi1- 0143 1 nl'
n;
@referluttz etserrez 1a l' natrice ;
.frappez Ie ttlbe à.I-aide de Ia toupie,
ptlLl1 'l't'
bvase1'contre It)chanfrein de la
lnatrice : ...utilisez
.l -kltlvrez la llltttrice,rettlurnez-la,cette une pince
àemboîture
fois-cicôtta .ntln chanfreiné,puis
*
g1issezIetubejtlsqu''
zt(2eque1apartie
c()11ique btlte surla m atrice ; '
)
* referlllez et serrez Ia luatrice ; eince
* fl'appez 2t1-aide d'un l u arteau ou au Te-te '.
n)oye11d*tln n' larteatlet
I d-tlne forl'ne de dialmètre
correspondantau tube, '
j
'
5ivonsutilisezun Jusqu'2tce que le col1et i
marl zauseul ,rle soitparfaitelmentaplati ' ,
tarzzyastrogfort,et * vérifiez que 1e co1let
vlrifiezquelecpllet 1-1'estpastrop grand potlr
estgarfai tement l'écroussinon réduisez-
yl
at. le 2tla lim e.

I-(.
,st
?,?ll)tli'
tl
.
tp-
t-
'x(L
tigtll-e108)
Pratiquertlne()m boîtureconsiste 2télargir ...ouuneform e
I-extrél'
nité d-un tube-afin de pouvoir y spéciale
eI'
nbtlîte1*tln autre ttIbe de m ême dia-
I
'ntx
.tre.Avetrcette technique, une seule
sotldtlre estnécessaire (au lieu de deux
1.
7otl1
- u11 assen'
lblage pa1- m ancho14 2t
sotlder).Ilfaut une pince ztemboîture.
C es apparei1s sont équipés de têtes
al
'rlovibltts correspondant 2t p1usieurs
diamè>tres(de I0 2122 ITIm ).Poureffec- Figure 108 :l.(
t.
%c/?l/ltlik?
.
/rt?.
s'

144 ....
Réalisezgpl?'
Jinstallation

t
.
i;!t
,r
. .:
l.
ci
#.
)'k
t
5
)
'(
t.

). Percementdu tube . .Relevage des balèvres Mise enplace de


avec uneforme etun l'assemblage et
Piquage(vueencoupe) marteau brasage

Figure l09.-At,piquagt
?

tion, ou optez pour une form e 2t em - - - le brasage tendre.otIelletll -e


boîture,m oinsonéreusem aisaussim oins soudure 2tl*étain ' ,lt)m t'
FtaId-apport
préeise. uti1is(
j &)11d 2
'il'
noi11sde 45()oC .ce
quiest1: cas de I'étain dontla
Les/p/ql.
/c/.
gt?.
&(
jigure109) tenlpérature de fusion estde 25()OC
environ ',
Lepiqtlageperm etdecréerune déviation lebrasagefort,parfoisappelé
surun tube existant.Le résul- sim p1em entbrasage,faitappe12 1tln
tatestle mêmequ'avec unté, m étald'apportdontla tem pérature
m aisilne fautqu'une soudure de fusion estsupérieu1-e ' zt450C'C
ls'rdftnajesspnt atl lieu de trois. Cette tech- (alliagesà
'base d'argent()u de
i
rtgrdi
l tsgpur1:jaz. niquedem ande du savoir-faire cuivre-phosphore).
et une parfaite m aîtrise du
I
travaildu cuivre.Cetassem - La so1idité et1'étanchéité d'une brasure
blage doit être réalisé par dite tendre ne sont pas 1 m(7ins bo113es
brasure 2t 1'argent ou au cuivre- qu'une brasure forte.
phosphore. Préférez 1es tés,m êm e s'il
fautréalisertrois soudures,11existe des Lebrasagerf
a
gny//-t
?
appareils spécia1em ent con( ;us pour
.

réaliser des piquages. C 'estle plus sim ple ù réaliser.11perm et


de réaliser tous les assem blages soudés
La réalisation dessoudures cuivre /cuivreetlaiton /cuivre.Le métal
d'apport uti1istb est 21 base d-tjtaiI
A. C e
Le term e soudure est com m uném ent brasage estaussiappelé capi1laire,carIe
em ployé pourdésignerle brasage,c'est- m étald'apport chauffé et rendu liquide
à-dire réunir deux pièces métalliques t pénètre parcapillarité (ilest<<aspiré p)
l'aide d'un m étal d'apport dont la entre Ies deux surfaces à assem bler.
tem pérature de fusion est inférieure tt Lorsque le m étal d'apport refroidit, il
celle des pièces. E n plom berie, on assure le m aintien de l'assem blage etsoll
distingue deux typesde brasage : étanchlité.
LA PLOMBEBIE...COMME P# PR0

)y'y
AprèsIa découpe bienperpendiculaire du
tube,nettoyez Iesextrémitésdestubeset
l'intérieurdu raccord avec de Iatoileémeri
'

Appliquezde lapâtedécapante surI'extré-


mité destubes,surIa longueurqui
pénétrera dans le raccord.
ates#vp-fow

fine.
6) o, '
(

. k :.!y.
agk.y'!..yabl6
0:'
. .. . .
''
. iL#L.yg '
''

#
Procédez àl'assemblage destubesetdu Chauffez l'assemblage auniveaudu
raccord.Serrez I'ensem ble dans un étauou raccord avecune Iampe àsouderouun
réalisezla soudure enplace. chalumeauetappliquezl'extrémitéde Ia
soudure auniveaudu raccord.
O O
:k

E''
IC
'
'f. qtg
7. (
..
..
:
à.
; .;
'
t j)

Dès que Ia température estatteinte,la Essuyezlasoudure encorechaude avecun


soudurepénètre entrele raccord etle tube ; chiffon.
retirez Ia flamm e.Passezla soudure surle
pourtourdutube,en 1puis,en2.

Figtlre /10 .-lm ?-


/t
r//i'
îw#t/?ld 'aat?brasure tendre
t

146;:''......
......
. ..
Réalisez yJlz'
:installatinn

Pour le brasagetendre,ilvousfaut,outre @c'hauffez l'assem blage dé .fec(tleux


1es tubes en cuivre et 1es raccords 2t Jusqu'à.ce que 1'étain devienne
sotlder : brillantetfonde ' ,
une lam pe 2tsouder ou un . dém ontez im m édi atem entl'asselu-
chalum eau ' , bl age 2
t l
' aide d'tl
ne pince m uItiprise ',
de la toile ém erifine etde la pâte .chauffez de nouveau 1es extrém ités
décapante HA M PTON ' , des tubes,puis essuyez lesrestes
de la soudure 2tl'étain en fil. d'étain avec un chiffon ;
*I-CCOITIIOCNCCZ la Soudtlre COm lT1e
Pour réaliser un brasage tendre i ndiqud au paragraphe précédent.avec
soudtlre ztl'étain (figure ll0): u n nouveau raccord.
*utilisezun tube correctem entdécoupé
etébavuré,puisnettoyezl'extrém ité L a difficulté pour effectue1. tln bon
du tube etl'intérietlrdu raccord âtla brasage tendre réside dans Ia quantité
toile ém eri ; d'étain 2tdéposer.lIn'ttn fautpastrop 11i
.appliquezde lapâte H AM PTON sur trop peu.Un excès d'étain provoquerait
l'extrém itédu tube ; des coulures ' lt1'inté-1
-ieu1- dtl tube. U 1-
1
. em boîtez le tube dans le raecord ' , m anque d'étain entraînerait un assem -
. chauffez 1'assem blage toutautour blage fragile etsensible aux fuites.
im m édiatem entaprès
15application de la pâte U ne autre m éthOde, m oins conve11-
*' décapante; tionnellem aisefficace,permetderéaliser
. appliquez le f
i lsur le bord de s brasages tendres im peccables du
(ickfkzI,assenlklaje du raccord ;dès que le fil
asc16darflkloucl air
premiercoup (figure 11l):
à com m ence 2tfondre,la .prépareztubesetraccordscom me
l
aflamme. indiqué précédemment(découpe,toile
tem pérature idéale est
' 5 émerietpâtedécapante)'
.
retirez-le,puis continuez 2t @chauffez l'extrém ité du tube surla
chauffer ;veillez à.chauffer partie quipénétrera dans le raccord,
1'assem blage etnon pas le fil; puisétam ez,c'est-à-dire appliquez
*retirez la flam m e etappliquez le fi1 une cotlche d'étain sur toutle
d'étain surtoutle pourtour de pourtourdu tube etessuyez
11assem blage ;la longueur de fil2t im m édiatem entavec tln ehiffon '
,
utiliserestsensiblem entégale ztla * chauffez le raccord,étam ez
circonférence du tube ; 1'intérieur,puis secouez le raccord
*nettoyez la partie soudée ltl'aide d'un pouren chasserle m axim um d'étain
chiffon,puis laissez refroidir. encore Iiquide,car i1fautune couch:
trèsfine ;
Vous ne saurez sila soudure est réussie *appliquez un petlde pâte décapante.
que lorsque vous aurez rétablil'arrivée assem blez le m ontage,puis chauffez-
d'eau sous pression. 1e ;
Siune soudure fuitou pourdém onterun .appliquez un filetd'étain sur toutle
assem blage brasé 2tl'étain : Potlrtour(lom m e Précédem m ent.
*coupez l'arrivée d'eau etvidangez lc
circuit; Aveccette m éthode,vousêtesassuréqtle
kA PLOMBERIE...COMMEll# PR0

)
oy'
oy '
*

J'/
'I/f,HAVP'I'O

Aprèsladécoupebi en perpendicul aire du Appliquezde Ia pâte décapantesurI' extré-


tube,nettoyez lesextrém itésdestubeset mitédestubes,surla longueurqui
l'intérieurdu raccordavec de Ia toile émeri pénétrera dansIe raccord età l'intérieurdu
fine. raccord.
O 5

Chauffezletubeetdéposezune fine pelli


- Secouezénergiquementle raccordquand
quled'étain. IasoudureestencoreIiquide afin d'en
EtamezégalementI'
intéri
eurduraccord. évacuerIe pluspossible.Pourl'extrémité
destubes,utilisezunchiffon.
O O

< ).
(.

. J
. ':.7?r?,...r.

.; '. é. .
...,yy. ...... ,
45. .'

g
.' .
; .

Procédez à l
'assemblage destubesetdes ExécutezIa soudure commeprécédem-
raccordsétamés.Serrezl'ensemble dans ment,enn'utilisantqu'unepetitequantité de
unétauou réalisezIa soudure enplace. soudure à I'étain.

Figilre 111 :1.'/,/tl//lagt


a
Réalisezyclr: installation

1*étain est réparti correctem ent entre le


tube etle raccord.
Faites attention 2t ne pas v()tls brftler
pendantle brasttge.Pourm aintenirle tube
pendantle brasage.fixez-le danstln étau,
Si vous réalisez tlne soudtlre (zll place,
protégez 1a paroiou le solztl'aide d'un
pare-flamme (figure 112).
Si vous adaptez un robinet en laiton zt
souder sur un tube en cuivre.n'oubliez
pasde dém onterla tête du robinet.Sinon
1es joints seraientendommagés lol'sdu
chatlffage.

Le/plw,
q
't?(
j'&jbl-t
Le brasage fort s'effectue col' nm e 1e lignesappal -entesetdu cuivl-e l
-ecuit17(,:11
'
brasage tendre expliqué 2tla figure 110 2t Ies encastrel-
ncnts dans 1e sol.
1a diffé1-ence que Ie m étal d-appo1-t
requiert une tem pérature plus élevée.11 Ltt/?t
'
.
?A'c (
4?saillie
fatltdonc em ployer un chalum eau avec
brûleur ztpointe fine ou lnieux un poste Les tubes dtlivent être post js avcc une
de soudage autogène. allure horizontale ou verticltle.Potlr Ies
cana1isatio11s ho1-izontales, 1 7(
.21sez 2t
Soyez très prtldent si votls brasez atl respecter une Iégère pe1)te de 3 m l1)
cuivre-phosphore un tube en cuivre etun environ parmètre afin defaciIiterlaptlrge
raccord en laiton.En effet,la telnpérature des circuits.
de fusion dtllaiton étantprochedecelIe Tracez I-em placem e1)t des ttlbes atl
du m étald'apport,1'élél- nentrisque de cordeatlotlau niveatlpou1-les petits
fondre sotldainem entsivous dépassez la parcotlrs.Evitez les passages torttleux,
tem pérature voultle. pourlimiter 1es pertes en charges-etles
Le décapantutilisé pour la brastlre forte zones non chatlffées de l'habitation.
estappeléfltlx.11estnécessaire danstous Choisissez le chem in Ie pltls cotlrt et le
les cas, sauf pour la brasure forte au plus discretpossible.L im itez autantqtle
cuivre-phosphore de deux élém ents en possible le nombre de raccords.
cuivre. Prévoyez, au m inim um . tl11 co1lier de
fixation totlsles :
f-
.
w posedestubesc??cuivre l,25 m pourlestubes jusqu-2t
22 m m de diam ètre '
.
Les tubes en cuivre peuvent être posés 1,80 m pourIes ttlbes de 25 2t42 1:1m
en saillie ou en encastré. ll suffit de de diamètre ;
respecter qtlelques règles d-installation. 2,50 m pour1es ttlbessupérietlrs 2t
Com m e nous l'avons vu,ilfaututiliser 54 m m de diam ètre.
du cuivre écrouipour lesparties recti- 11existedescollierssim plesotIdoublts.
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

I7igut-
e I/-
3.'
' '
/-
.,z
4.
$colliersfl
t'
> . . . ,
. D>tVQ
.
'5t'5''2
- .-.., .. ., jixationt/cj
tubt?s t?/;cl
livu
Colliersimple Collierisophonique Collierdouble

Rosace plate Rosace conique

:.

Patte à viscourte Ensemble monté Patte àvisIongue

Les co1lie1-s doub1es pe1 -m ettent de d 'ulze patte z


a vis et d'une rosace
respecter un écartem ent constant entre (figure 1l3).La rosace sertltécarterIe
detlx tubessuivantle mêm e parcours,en tube de la paroi etfacilite ainsila pose
gtbnéral l'eau chaude et I'eau frOide. desécrousetdesraccords.N 'utilisez pas
N 'otlb1iez pas que l'eatl chaude est de rosaces plates avec des co lliers
toujoursikgatlchedesrobinetteries:tenez doubles :lestubes seraienttrop proches
en compte pour le passage des canalisa- du m ur.
tions.Certains colliers sont équipés de A ttention !En cas de cohabitation avec
bagtles()n caotltchoucassurant15isolation une canalisation électrique,celle-cidoit
phonique descanalisations en cuivre. être placée au-dessus et distante d'au
Lescolliers se fixentdansle m ur2tl'aide m oins 3 cm .

Fourreau arasé

QU

o <c7.0 o. X ;:
& ' c nj & .CQ c
c:b' qb
. 57 O
Figure 114 . - U7' U? O qb X
f.a l'
ruver-çt-
lk
deszpl/rs't?t
desp/tt'
i
,7tl
b
//t?r'
,
$' Traversée decl
oisor
Réalisez yplreinstallation

o Vb cD
U3 N.,
x .7
y
% >O Q-% .
û.,? q-
V3 220 mm du nude Ia dalle 2 20 mm du nu de Ia dalle ' öu.O
totrspc ILL.#'
ccb - x.- cz. Co VL-3 î
Cb Qlb L- JL o r
.'
.'
z co Qb k.' czv 1:7 Qz
r)
o Qb ccp
ssQ Q)
( :D<;7 (D cp c--o .
Q% MS .
0(
M(
x'
.
-V
u. qnrp k.
LE'
);
;.
. z ('
.y
;?
Vs)ocuo n s).cr j
s 'ky)

. .à
b
x' q:l
g? U7 . . ; Q.n(o
k
n k 20 mm t-...-...
R rv''; c
Op O
U.b c; L' Jb

/- Gaine
Tuyau decuivre

Chapeflottante
Carrelage CLJ
pQ.qLID. r?
Q .
Jt
l..:..a'u.11,!:r..t(ë),@::k.)ùr....,Jë
..kt a.C (j--.coQE'
'kj
; !lz
'j.(
tj.q.
7i
è T.'y
'.yà1 è'
jï.kë
. ,'
.tj.E
''
..
kj
Lk..
.. l..
.k ;. L.
)' ('':
'.rk :tk t'' '.:
'.ï
.
.j
. i
.;
;.ak. . u .. . ;
. .J(t) ?k
' : ?'' ... ... x
( ) ..k .r:..@..... . .. ' ?
r.17
J
(3 '-- () -. ra-p t1. tu
':j -
û'b ib k'
D
% Q7h :7
QLh t'
.)
j
C2 q
cz '
lsolantacoustique t'é.
..
.J
C.
< '9
Tuyau decuivre sous gaine

li
'igure 11.
5'.
-L.'tzpcf/q
,
îi/rc//lt??
'
l/dt'
?/?-
î
'?'
c.$'
t?/des
/f//.
)c>'(.
/11t.
-ir
/i'
lr
/-
fz

N 'hésitezpas2tprotégerlescanalisations le fourreatl doit dé.passer de 3 cm dans


lt1'aidede manchons souplesd'isolation, une pièce hum ide et1 cm dans tlnttpièce
notam m entdansleszonesnonchauffées sèche (figure l14).
(sous-sol,garage,etc.)
La traversée des planchel's ou des cloi- Proscrivez tous Ies assem blages et Ies
sonsdoitse faire sous fourreau plastique soudures dans les traversées de m ur ou
de type ICT. Le diam ètre intérietlr du plancher. Pour effeetuer ces traversées,
fourreau doitêtre supérieur de 2 m m au respectez 1es m êm es dispositions que
m oins au diam ètre extérieur du tube. pour 1es tuyautel-ies d'évacuation tvoir
D ans le casd'une traversée de plancher, page35).
. . r . @. ,. @ .@ .. @ . . .

2 15 mm

s;21mm ; 24 mm

Carreauxde piâtre Carreauxde plâtre Brique plâtrière


de 50 ou 60 mm de 70 ou 10O m m de 50 ou70m m

k 700 mm k 700 mm

152
RéallYez zpll'
ginstallation

1z/posetrnct
ky/rt
i'
:t
:
zLfigures .
/.
/.
set116) structtlre des cloistlns, i1faut l'
espectel-
certaines dispositi()ns et l( 31
.-1gtl(
.
)tl1
-s
Les tubes en cuivre peuventêtre facile- d'encastren- 1ent, ck)1n 1
-ne i11di(
1ué. 2t la
mentencastrés. figure 116.
Pour un eneastrem ent dans le sol,pré-
voyez de passe1' les tubes avant 1a
réalisation de Ia chape.Evitez Iesassem - Les flexibles
blages soudés, m êm k) si certains sont
adm is, afin d'é1im iner tout risque de Les flexibles perl'nettent de ratrcorde1-
fuite.Lesassemblages mécaniquesetles rapidem entetsans soudure Ies appareils
assem blages instantanés sont form elle- sanitaires.lls se com posent d-tln ttlyatl
m entinterdits.U tilisez du cuivre recuit en caoutchouc protégé partlne tresse en
jusqu'ensortiedeso1,plusaiséztmettre acier(figure 117).
en place.M ême silesgainesdeprotection Les flexibles s'adaptent grâce 2t des
ne sontpasobligatoiresdanstous1escas,
nous vous conseillonsde protégersysté-
m atiquem ent1estubes 2t19aide de gaines
en plastique de type lCT blanc d 'un . jzjexibje
diam ètl'e supérieul
'de 2 m m à celuidu femelle /femelle
tube. Le fourreau doit sortir du so1,
com m e pour 1es traversées de plancher
(paragraphe précédent).L'encastrement
dans une dalle de béton après construc-
tion estinterdit.11estégalem entinterdit
de traverserunjointdedilatationentre
deux dalles de béton.Les tubes doivent
être encastrés21une profondeurm inim ale
de 2 cm . Il existe des dispositio1s
d'encastrem ent particulières selon la
nature du plancher,notam m ent dans le
casd'ttne chapeflottante (figurttl15).
L-encastrem ent des ttlbes en cuivre est
possib 1e égalem e11t dans les pa1 -ois
verticales sous certaines conditions
(figure ll6). En ce quiconcerne les
cloisonsen carreaux de plâtre,I'encastre-
m ent est autorisé si l'épaisseur de 1a
cloison estsupérietlre ou égale 2t70 m m .
Pour les cloisons en briques plâtrièress
1'épaisseurm inim ale estde 50 m m .
Com m e pour15encastrementdans le sol, Flexible mâle/femelle
gainez les tubes.L'enrobage des tubes
doit avoir une épaisseur m i1 4im ale de
l5 m ln .A fin de ne pas affaiblir la Figttre 117 .
-Az?.
çslle-vibles

153 ,.
LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

racctlrds filetés m âles ou fem elles ou 2t Les t-lexibles d'évacuation sontéquipés


col npression (bicône).Leurrésistance zt d'un raccord fileté fem elle 2tadaptersur
la pression estélevée.l1s sontutilisables le siphon de 15appareil sanitaire et d'un
Potl1-l'eau chaude com m e pour l'eau emboutm âleztraccordersurl'évacuation.
froide. 11s sont étirables et gardent la form e
Les longtletlrs disponibles dans le com - désirée.11ssontétudiéspourrésisteraux
m erce vont de 0,30 zt 1 m .Leurcoût est détergents etzt1'eau chaude.
supérieur21ce1uides tubes classiquesen
ctlivre ou e1 '
1 PV C , m ais leur grande
sim plicité de m ise en œuvre en faitune La m ise en attente des
alternative intéressante.Lesflexibles sont canalisations
adaptables sur tous les types de rac-
cordementtrobinetterie,' W .-C.,raccor- Vous avez choisiles m atériaux pour les
dementdechatlffe-eau,douche,etc.) alim entations et1es évacuations etvous
Potl1 - Ia pose, i1 suffit de visser les savez désorm ais les m ettre en œ uvre.
raccordsadéqtlats,en veillanttoutefois zt D 'après les em placem ents des pièces
ne pas adopterde courbes trop serréeset d'eau, vous devez faire parvenir ces
21 nttpas les disposer dans des endroits canalisationsjusqu'aux appareilsetIes
oil1iIs risqueraientd'être écrasés. mettre en attente (figure 118).Sivous
De plus en plus de robinetteries sont devez m ettre 1'installation en pression,
désorm aisvenduesavec leursflexiblesde équipez les extrém ités en attente de
raccordem ent. robinetsd'arrêtou debouchonsen laiton.
lIexiste atlssides flexibles en polypro- Avant de rem ettre la pression, il est
py1è1 -1e blanc pour Ies évacuations. O 1 judicieuxdelaissercoul ertlnpeud'eau
petlt Ies utiliser pour raccorder éviers, pour perm ettre 1'évacuation des
receveursdedouche,lavabosou baignoi- im puretés.
res atlréseau d'évacuation. L es valeurs indiquées ci-après sont
approxim atives, car les arrivées et
évacuationsdoiventêtre retravailléeslors
du raccordem entdes appareils.

Les canalisationsd'évier etde lavabo

Faites parvenir 1es canalisations d'ali-


m entation d'eau, dans 1'axe du futur
appareil,jusqu'à 50cm environ du so1
fini,avec un entraxe de 15 cm environ.
Le tuyatlde vidange remonte entre les
deux arrivées d'eatl. dans 1'axe de
l'appareil et stlr une hauteur de 50 cm
environ du solfini.
Traditionnellem ent,lestuyatlx d'évacua-
tion chem inent sous 1es tuyaux d'ali-
lnentation. Potlr la rem ontée du tuyau
d'évacuation vers 1'appareil sanitaire,

154 .. ..,
Réalisezypfr:installation

'

==> = M > =

I
t Eau Eau
chaude froide

; 0,8: m . .
.
'
((
t'
.
(

0,50 m 7
.t . '
c

F.igttre .
/18 :l.
,
a /z/j'
,
5't?t?,?attente#eA'eanalisations# :1.
/,?lalw/pt.
p

utilisez un té pied de biche avec tampon proxim ité du futtlr receveur de clouche.
de visite. L'adaptation p1-( .
0cise se fe1-a lors de
1'installation de ce receveut-
.
Les cczl/lfxtz/ïtl?l.
çde la baignoire
Lescanalisation.
v#?zchaufjè-eau
Faites parvenir Ies canalisations d'ali-
m entation sous la baignoire en parcours Faites parvenir les canalisations d*ali-
horizontal.Am enez la vidange le plus mentation d'eau froideetde départd'eau
prèspossible du soltouten respectantla chaude 2tproxim itéde l'em placementdu
pente d'écoulem ent.Ne dépassezpas une chauffe-eau.N 'oubliez pas1a vidangede
hauteu1' de l1 cm 2t 1'axe du tube 2t j
> 32 m m pourle groupe de sécuritt b.
l'arrivée sous la baignoire. Pour le chatlffe-eau 2t gaz, prévoyez 2 t
proxim ité une alim entation d'eatlfroide,
Les canalisations de la douche un départ d'eau chatlde et une alimen-
tation de gaz.
G énéralem ent, la douche est alim entée
pardestuyaux encastrés.Ceux-cidoivent
déboucher 2t 1,l0 m du fond du bac.
L'entraxe desrobinetteriesde
LES PETITS T RU C S
'''
. douche est de 15 c111. Pour
respecter parfaitem ent cet N ous allons aborder dans ce paragraphe
?arresyectar1:l 7nn entraxe, utilisez un kit de les petits tours de m ain quiserontutiles
iudzmerl t)couy raccordem entou adaptez la au cours de 1a réalisatio11 de votre
gk,vni
rfijurclsz. robinetteriesur1estttbesavant installation de plom berie.Ces conseils
I
' .. ,
...........a.
,.............,.. de les sceller. sontprésentés sous form e d-illtlstrations
Pré.voye7 une é. vactlatiOn 2t afin d'en faciliterla com préhension.
Lâ PLOMBERIE...COMME P# PR0

Faire du plâtre tln supportsain (figure 120,p.159).Si


1e suppoI-t est trop poreux.app1iquez
1-es i1dicati()11s préco1)ist jes corres- d'abord un Pl -im ail-e.Sile sLlpportesttrè
'S
poI 1de1t 2t I-( .
')n- 1pIoide p1âtre de Paris lisse, com 1)3e une a1 '
1cienne peinttlrc,
(l'igure Il9).Ltlstel- npsde l niseenœuvre griffez-1e otlréa1isez un piquetage,puis
'
petlventvarie1-1é .gèrcl-nentseIon qtle vous appliquez un prim aire.
tltiIisez des ( -
)lûtres 2t prise rapide ou 2t Lorsque Ie stlpportestprêt,ilfauttracer
retardateur.Ctll asuItez la noticed-em ploi Iesrepèresquivousperm ettrontdeposcr
du fabricant. im peccablem ent la prem ière rangée de
carrelage :
II t'yst tltile de savoi1 -I'
rlaîtrise1
- la réaIi- tracez au cordeau etau niveatlune
satio11 dtl plt 'itre. notal' nnlent pou1- lt '
ts ligne horizontale sittlée ztune
i11stal1ati('
. )1-
1sencastrées.A u début,1' 1'hési- hautetlrde carreau plusdeux
tez pas 2te11 I- ail-e par petites qtlantités épaissetlrsde iointdu solfiniou du
P()t .
l1'V()tlSC1)(1 'aîlel' . rebord dtt1'appareiIsanitaire ;si1e
soln'estpas horizontal,choisissez le
U ne fois 1es raccords dtt1- )Iâtre réalisés, pointle plus bas col' nm e référence ;
sachezqtl-iIsera nécessaire d'attendre Ie tracez une ligne verticale 2tl'aide
séchaget!onlp1et(unequinzai1edejours d'un fil2tplom b,quisera située ztla
21.te111I)érattll'e11o1 *1-
1aIe)avantde réaliser moitié de Ia paroiou de 1a 1argeurde
l-( .
)l'
ldtlitde 1issage. l'appareilsanitaire ' ,
fixezuntasseaujtlsteatlniveaudu
repère horizontaI.
Poserdu carrelage
A ppliquez la colle,ptlis com mencez la
Les ()t. 1tiIs nécessail -es poLlr la pose dtl pose du ca1'relage zt d1'oite de 1'in-
(
.
1ltrreIage sontIes suivants : tersection desdeux lignesen vousservant
*tl1 1iveêtl. l2tbtlIIe.tln l mètre-tln du tasseau com me support '.pourque 1es
c()rdeaLlettl1 cl 'ayo1)poLlr1e traçage ; joints soient identiques etrtbgu1iers,
.de la coIIe t?n pâte etdu prodtlitde tltiIisez des croisillons.
'
ointoit ?lllent ', Laissezsécher24 heures,puisrdalisez les
.u1 '
1t
'
latlge,u1 -1e trtlelle etune spatule joints avec une raclette en caotltchouc.
cralltt-e potlrappliqtle1 -1a c()lle '
, Essuyez le carrelage avec tlne éponge
*tll '
lsceatl.tlne éponge ettlne raclette hum ide.Après séchage desjoints,
e1 '
1c'êlotltchlltlc potlrréaliser Ies nettoye/ le carrelage avec
'
tlints ' un chiffon sec pour suppri-
' m erle voile de cim entsec.
**.
-
Pour Ies coupes droites-
Q- utilisez une carrelette.Pour
sivpusrl'
avnzgasfI6 Ies coupes arrondies. uti-
croisilons,utili
lez Iisez une pince perroqtlet.
(le5allumettes! Potlr les angIes sail1ants-
utilisez des profils en plas-
tiqtle assortis atl carrelage
(tapaisseuretcou1eu1-).

156
Réalisez zcll'
:installatinn

Matérielnécessaire :1-de I'eau,2-du Versez de l'eau dans f'auge en fonctionde


plâtre,3-une auge de maçon,4-unetruel
le Iaquantité deplâtredési rée.
de plâtri
er,5-unetruelle Bedhelet.

0,

. w ss W1
SaupoudrezI
epl
âtredansl'eaujusqu'àIa Attendez une à deuxminutes quele plâtre
form ationdepetits îlots que I'eaune s'imbibe.
semble plus pouvojrabsorber.

@ O

==-ujuD

Mél
angezeneffectuantun mouvement Vous pouvez véri fierquevous avez obtenu
ci
rculairedupoi
gnetjusqu'àI
'obtentiond'un la bonne consistance en plongeantlatruelle
mélangecrémeux. dansIe plâtre.La consistance 3doitêtre
obtenue.
Lâ PLOMBERIE...COMMEP# PR0

* 0.

>
10 m inutes

UU
LaissezreposerIe mélange pendantune Pendantce temps,humidifiezl'endroitoù
dizainede m inutes. vousallezeffectuerle raccord.

> ='<
> =-%

Appliquezle plâtre surle raccord sans Lorsde I'application,Ie résultatobtenu


hésiterà déborder. devra correspondre à I'exemple 3.

t,
'îrtr'l
t...
10 minutes
ù o @
0(
:z () .5,,?
(5
I :
.t
.
:
(@
:.j
(r
) -.

Attendez 10 minutesque le plâtre prenne. Dégrossi ssezIe raccordavec Ia Berthelet.


Vouspourrez ensuite Iepeaufineravecla
tranche de Iatruelleou un couteauà
enduire.

Figure1l.
9.Ft'
li'
rc#Izplâtre(.
$'
/?,
'
/t
r
??
Réalisezyclr: Installation

@ ê

Tasseau 1carreau-f
r-- ---
(. .. .j:.. .s .. .L' '
+ajoi
nts)
.ddk/àpxa('t4i
j. ' ' .. . 'y-:'
.. .
'
éetti
ni.c
ixidz
.?
tq' a lèk
àtil
téké
Tracez un repère verticalau milieu de Ia étalezIacolleàcarrelageàI'aided'
une
paroi.Tracezunrepèrehori
zontal(àun truell
e(1),puispeignezlacolleavecune
carreauplusdeuxjointsdusol).Fixezun spatuiecrantée(2),
tasseau sousIe repère hori
zontal.

0 j444j +
croisillon

L
. l

PlacezIe premiercarreaupadaitement ContinuezIa posecarreau parcarreau,en


d'équerre avec Ies repères etIe tasseau. utilisantdescroisillonspourrespecter
I'
écartementdesjoints.N'
oubli
ezpasdeIes
retireravantIe séchage completdela colle.
@ @

. )
ï'
l
.r

g g y-
E
Assurez-vouspériodiquementque Ia Après24 hde séchage,appl
iquez I
e produit
surface estbien plane.Utilisezunebatte et dejoi
ntoi
ementavecuneracl
ettedecaout-
unmailleten caoutchoucpourtapoterIes chouc.Nettoyez avecune éponge humide,
carreauxquidépassent. puisavecunchiffonsec aprèsséchage.

Figure 120 :Im ptn'tldu carrelage


LA PLOMBERIE...COMME P# PR0

Appli
quezunfiletfinetrégulierdejoi
ntau RabattezI eclapetdupistol
et(1),pui
slissez
sil
iconeentre Iecarrel
age etI'
appareil Iejoinlavecleboutdudoigt(2).Pourun
sanitaire. Iissage parfait,enduisez votredoigtde
Iiquide vaisselle !

Figttre l21:lm rf
/tz//y//ibr?#'unJWi
'
??1# 'étanclléité

Réaliserun joint l'écoulem ent du silicone. U tilisez de


d'étanchéité préférence des cartouches de silicone
dotées d'un bouchon de ferm eture : le
Entre tous les appareils sanitaires et 1es m astic se conservera plus longtem ps.
parois,ilfautréaliserun jointd'étan-
chéitd (figure l21).Celui-cipeutêtre
blanc ou trans1ucide. Voici que1ques L 'IN STA LLA T IO N D ES
consei1s pou1-réalise1
-desjoints par-
faitementétanches. A PPA R EILS
L es su1-faces doivent être propres et SA N ITA IR ES
sèches, U tiIisez dtl m astic sanitaire
siIicone en cartouches adaptables sur
pistolet. Nousavonsétudiéjusqu'à présent1es
App1iquez le joint en exerL?ant tlne différentes techniques de m ise en œ uvre
pressionrégulièresurlepistolet.Lejoint des canalisations d 'alim entation et
ne doit pas être trop épais,cela n'am é- d'évacuation.N ous allonsà.présentnous
lioreraitpasl'étanchéité. intéresser lt 1a m ise en p1ace des
*.* . Lissez 1ejointavec le équipem ents raccordés 2t ces cana-
doigthum idifié. lisations.
Ppurlisser
ccrrectem:ntunjpirl
t Attention !A près l'uti- A près Iestuyaux,vous allez apprendre à '
ausilicpne,tremgez1: 1i sation d u pisto 1
e t, pos er évi
er,lavabo, receveur de douc he
dpijtdansdugrndui t appuyez toujou1 -s Stl1-le ettotls 1es accessoires nécessaires potlr
)vaisselle! tl'arrière pour réaliser une installation sanitaire con-
cran situé z
1e débrayer et arrêter fortable etdans lesrèglesde 15art.
Réalisezpplr'
:installation

L'installation d'un évier adaptés.Sile trou de Ia robinetterie n'est


pas percé, dem andez i)l votre rttvendetlr
Com m e nousl'avonsvu dansla prem ière d'effectuercetteopération pourvousafin
partie,l'évier,élém ent essentiel de la d'évitertoutincident.
cuisine, se décline sous de nom breux
colorisetfbrm es.Lestechniquesde pose Sil'évierestréversible,veillez égalem ent
restentcependant1esm êm es.Au m oment zt faire percer 1e t1-ou du bo11 c(
' -
5tt
b.
de l'achatde l'évier,prévoyezégalem ent Définissez avec certitude Ie côté de ltt
-la robinetterie et le systèm e de vidage paillasse avantl'achat.

Contre-plaque
'

Tige filetée

2
@ .
Bague de
!'.
y
: serrage

'
Tubulure
. d'alimentation
Poupj
écroude sep,- e
fixation utg.
'*Je,
lsez
c/g/ &*e
avabol

Figure l22 ;l-a /pf. ?st,dc


/tz?-
t)/7f??t?//t2rkk
LA PLOMBERIE...COMMEIl# PR0

La bonde s'adapte de partetd'autre de


l'orifice d'évacuation du bac.La partie
La pose dela robinetterie s'effectue avant supérieure (grille)estvissée à la partie
la pose de l'évier afin de faciliter les située sous 1'évier. L'étanchéité est
opérationsdemontage(figure 122).Pour assurée parun jointsousl'évieretun
les m ontages particuliers, respectez les J'ointentre la grille etle fond du bac.Ce
indications du fabricant. La m éthode dernierjointestfourniaveclabondeou
générale pouradapterunerobinetteriesur à.réaliser avec du m astic sanitaire
un évier estla suivante : (FILGUM ).Cejointprésenteàpeuprès
placezlejointtoriqueentrelecorps la m êm e consistance que de la pâte à.
du robinetetle dessus de l'évier ' , m odeler.
introduisez le robinetdans le Pour effectuer un joint de mastic
percem entde l'évier ; sanitaire :
placezlejointencaoutchouc,puis -
roulez entre vos m ains un rondin de
serrez l'écrou cranté à l'aide d'une Pâte '
,
clé 2tlavabo. -
réunissez les extrém ités pouren
faire un cercle que vousplacez
A ssurez-vous que le robinet est bien autour de la grille ;
positionné avant de serrer 2t fond 1es - vissez la grille sur le fond de la
élém ents. Sur certaines robinetteries, bonde ',retirez ensuite le surplus de
I'écrou de serrage estrem placé par une pâte ayantdébordé sur les côtés.
contre-plaque m étallique serrée à.la clé
2tl'aide d'un ou de deux écrous. Les Après l'adaptation de la robinetterie et
tubulures d'alim entation,ou m ieux,les de la bonde,vous pouvez procéder à la
flexibles,serontraccordésen place après pose de l'évier.
lapose del'évier(figure 122).

L'évier à.poser s'adapte sur un m euble


La bonde estla pièce quiperm etl'écou- prévu à.cet effet.A près avoir équipé
lem entet le raccordem ent de l'évier au l'éviercom m e indiqué ci-dessus,posez-
siphon.Elle doit être adaptée avant la le sur le m euble et placez l'ensem ble à.
pose de l'évier(figure 123). l'em placem ent définitif. Vous devrez
Selon le type de l'évier, il existe des certainem entpratiquerune encoche dans
bondes avec raccordem entdu trop-plein l'un des côtés du m euble 2tl'aide d'une
du bac ou sans trop-plein lorsque celui- scie sauteuse afin de perm ettre lepassage
ciestintégré dansla structure de l'évier. des canalisations.L'évier céram ique est
La fermeture de l'orifice de la bonde est m aintenu en place par son propre poids.
assurée par un bouchon en caoutchouc Leséviersen inox doiventêtre fixés.
attaché 21 une chaînette.D e nouveaux Une fois que l'ensem ble com posé du
systèm es 2tcâble perm ettentd'actionner
l'ouverttlre etla ferm eture de la bonde à
l'aide d'un bouton situé surle rebord de
Ieévier. Figure 123 :f.zfrposede#flm ndcd'évier #
Fixation dechaînette

N - Trop-plein

Visde fixation Vis defixation


'
GriIIe ..e'
77'.
A
' ...
wu
' /j
Rond1
ndemasl'
lcSanitai
re )j
1
U U j
ou
o1ntfourn1
t/
/
p
''
.
l
l
.. .* e '' )/
'
/t
f11
y
.
t..i
p
Joint #
l .
1
.
.
' tj7
.
Sortie filetée Js
/ .y'
t
'
4
. .4 ..
'..tj
.
''
l
.f .
;)
. ... tj
.
7.q
. .
1
1&
.t
.
.vwvw-. wvwwm '
rwmmww- x
ww -'o- 'x- *e.
e r.

'c
')
)?
. .'
.

(pourévieravectrop-pl
eini
ntégréoubac
sanstrop-pl
eind'unévierdoublebac)
'

Commande despaniers

Câbles

r 17
..
$. :. s :yl.
Raccordementdevidange
d'une machineà Iaver

'
... ) S:, ;. .......L.
j..x Sortie filetée poursiphon

xgvj' rkvmwd

d.P:
f....'e 16a.p
a. it)
.%s'z.
LA PLOMBERIE...COMME UN P#P
*
'

r63 l
y 1 ) ''F Qf''''M r'M**3
1 ! .
'
/
1
'',
-
''r
-.,
. ,
- -!
; f
. i
k 1
..---1
$ t-
.
ï i
ft I
' '-t--,,,,.- j,
' .)
.-,.-----..'
.'' -
'
--- - .. .
---. .-.----.-.

1==.at , --
t
lz l
1 f-- 1
-- --.....---
1 f
..--
1 '1..-
b
-.
-
2 -
-.
t
:
)
. q
l
i ! l
1 '
1 '
. ï . '' -
.
1

Aumoyendugabari tfourni,tracez Ie Percez untrousurletracéà I'aide d'une


pourtourde I'évierà l'endroitsouhaité du perceusemunied'unforetàbois.
plandetravail.

'

;'',' *1lt j. ,...j j


, )
f j
'''' r
?
j
r
.
' j
1, )
t ,-r)t .p j
V,-....1 '
L.=z=z1
t..-. ? k..r.) -'
-
..
.
, j.l '
j =.
. L. .C .
.
,
4 jj
-....-1t.wv...-.......,-..1
t
C) - -'I(1 '.
T* C.
'> ' * .J.
t
'
' . :
$l
. l y w
',
,
j .t
r
. j t.
î
$ p1
'
t
! .x- . .
'
i
;
j jl
''
F
.
:
( /d ...r..,
;
.
;.jj
j'
. ïy
I .
.
''
'
') /
?' .. '.

V t
.)3

RetournezI'évierpuis appliquezunfiletde
masticausiliconesurtoutsonpourlour.

Posez I'évierdanssonIogement. Pourassurerune étanchéité parfaite,


appli
quezunautrejointdesi
licone
transparententre I'évieretIe plandetravail.

Figure 124 :Lt'pose d'tln /'ri


'cz-t'
iencastrer

164 ,
'4
......p:'?
k
Réalisezydlê:installation

m euble etde I'évierestapposé contre le .pourun é.vieren grits,posez I't


) '
Fvie1-2t
m ur, fixez le m euble au m ur zt 1'aide 15envers,puis appliqtlez tIn fiIetde
d'équerresetde vis adaptées. jointau silicone surtoutson
pourtour '
,posez e1,
1suite I't
'
>vie1
) -ik
Ne posez le carrelage qu'après la m ise l'endroitdans son Iogem ent,ptlis
en place du m euble.L'étanchéité entre réalisezunautrcjointd'étancl)éitéatl
1'évier et le m ur carrelé est assurée par
silicone entre le bord de I-évieretle
unjointdesilicone(voirfigure121). plan de travail;
R accordez enstlite 1'alim entation et * pour un évie1-en inox ou en m até -riatl
1'évacuation com m e indiqué dans 1e desynthèse,i11tercal(.)z I()1ointfotlrni
paragraphe << L e raccordem ent de entre 1'évieret1e p1an de trttv:1iI'
-
l'évier p ci-après. fixez ensuite 1'évier parle desstltls
avec 1es pattesprévues ' z'
tceteffet' ,si
lejointn'estpasfourni.pro(.
rt
'
bdez
com lne pourl'tbvier en grès '
,siIes
bords de 1'évier le perlnettent,
Leséviers2tencastrers'intègrentdirecte- réalisezunjointatlsiIiconetout
m entdansle plan de travaildes cuisines autotlr '
,
am énagées.Laposes-effectue donc après * raccordez 1es alim entationset
1e m ontage des meubles.A- 1'emplace- l'évacuation conîme indiqtlédansle
luentde 15évier,un m euble spécifique est paragraphe suivant.
nécessaire : i1 dispose de faux tiroirs 2t
1'em placem ent des bacs et d-un fond
surbaissé ou dél-
nontablepotlrfaciliter1es
raccordem ents. Le raccordelnentde l'Jpt7clztd/ïtr
?n
Pou1- instal1e1- un évier 2t encastrer,
procédezcomme suit(figtlre 124): Sur la sortie de la bondttposde conlme
.tracez la form e de 1'évier sur le plan indiqué figure l23, il fatlt adaptcr tln
de travailavec le gabaritfourni' ,sile siphon en plastiqtle ou en laiton.L-étan-
gabaritn'estpas fourni,retournez chéité entre la bonde et l( ) sipl
. '
ltll
'
1 est
1'évierstlrleplan de travailettracez assurée parunjointen caoutchtluc.
son contour ;tracez un second R acco1-dez la sortie du sip11o11 2t la
contour,plus petit,2tenviron 2 cm 2t canalisation d'(
.
jvacuatio11.L'étanchéité '
zt
1'intérieurdu premier; ceniveatlestassuréeparunjointconiqtl:
* percez le plan de travail2tl'intérieur fourni avec 1e siphon. Le siphon t!st
de 1'un des anglesdu tracé avec un généralem entréglable en hauteur,ce qtli
foretltbois de 10 ou l2 m m ) facilite son adaptation 2tl'évacuation.
* introduise/ la lam e de la scie sauteuse
dansce percem ent,puisdécoupez la Le r/cctvt/tuzlca/destz#?z?e??/tz/IWn-
ç
form e de 1'évier ;
* vérifiez que l'éviers'encastre 11 est conseiIlt
j d'kjquiper les alim e11-
parfaitem entdans le percem ent; tationsd'eau chatldeetd'eau froided-une
utilisez une râpe 2tboispourparfaire petite vanne d'arrêt afin de faciliter les
le contour sile percem entesttrop interventions en cas de besoi1
petit; (figure 125).Les apparei1s sa11itaires
LA PLOMBERIE...COMME &# #Sp

&
:E
7l
..
.:
.. ...,:.
J..
'.
è/
)t!
. ;J
zr
VV!ï
w1t;.
i'ltki
'o .'.r..'
:3 ï-
Qb O 0!..
..
.'..
(:77 '' ''
.
k'
ariantede
Cl zx
d:o é'
. raccoraame
nt: '
(
UD

&
o '
O Utilisez
Qb un r
r/lpinctdla a'
-
& iDêial rrêt '
O
CD . 15x21-12 1 ' 1
p UD auligud'I-!nx17 1 i
'' )'
éf.
.

O marnelsn
o réduit. '
& *.
= !=
Q% p
& '
o Ecrou 12 x 17
'=' Tubulures avec
t:îzt:;l . colletbatlu j. .
cj ..
c) ..- . Mamelon re'duit
Q'b s 15 x 21-12 x 17 '
t:vl .4 Bonde
OO Vanned'arre-tM F 15 x21
CD
'=o Joint ':
't
'
t::;l ' ,2
.:
c) Ecrou 15 x21etcolletbattu
.& ' .- . r
'

qr::ht
El() '.
''.k.
:
i,L. . .L
è,.r
ri.
lk
.'J
y(
'':
jc
C L:c@
.iy
'lïë
. is
y jjt
: :' 'w
rT'

. tr
:.a
yj
.$
''''1.'' ')'. . ' à ' ) '' '
j:
'
.:
j ,
..t7: z
;)
'
' f' #4 tj;t:k
, ...uï ;k
.j'
.
,i.')
.1 ...(
y) y(
.l<
J
ïh
jl
l)
i:
'j
'
''jl
7
'.à.
l.
. )
kj
1/'
j
;l '
. '
'jl i
' !t
( .i
y)
1'?(
.
rïrI
.
yT.
-. Siphon réglable
. .'..
'.').
) D' jyt
:
' ; ëyry.. )
z(
.
:.
(.:.;'
ë .,k.
' .r)..
)s
.j.t.
lpjw.,
x .jyy,yt.tryt
z. s, y.rjy.y
z.y
ra lyi
y .t.j
.xk
s ' .
j ..'
.
ki
p1.ï'h''L':. '
CLD .k)
:'
..
rq@
.t
..
L .ï.
zzo ).r22
r7 Lk@5'.
...,.2. .'
&

LD
g

ca
.5 '
.:?
'
7:6':
@..:.;
. t' ;
'
...

....'.
ï.
''
..
:'' ' cuivre 14-1

Figure125 :Lertzcz-tvt/tg
vz/tv?/'deséviersaux t'fzz?//ïAw/ï/z/u
j'
Jojj;tconjqUe
EcroudeSerrage
.
y.
q
Le m ontage du siphon et
doivent rester dém ontables,c'est pour-
quoivousnesotlderezjamaisdirectement du robinetde m achine à Iaver
Ies alimentations avec 1es tubulures du
robinet. Pour I'évacuation du lave-linge ou du
lave-vaisselle,utilisez un siphon spécial
Le raccordem ent s'effecttle par collets en PVC de çi40 m m .11 s'adapte par
battus,joints am éricains ou 1-accords collage au réseau d'évacuation com m e
bicônes.SiIa robinetterie estéquipée de n'im porte quelélém enten PVC .D anssa
flexibles, le raccordem ent sera encore partie basse le siphon est équipé d'un
pltlssimple(figure 125). bouchondedégorgement(voirfigure 58).
Réalisezppll'
: installation

cw U2 o
d:/ o Q5 czo
% & c>
Q <77 u= r O
Applique cl (rp J:7
Patte à Vis c:b U7o<s)QoJ o
0 0 o
% %
o g o
.a:. ''j .,..
-.,.
;.. tl
'L..v
. â .) ...... ...u.kk .;s trs
' .
t
. . ,
57 L O
.. . (0 y up
Joint qzsc,c)spQ3
o o
c'D & czo
écrou qb,cp Qb