Vous êtes sur la page 1sur 4

Nom :…………………………………..

Diplôme postulé :
Prénom :………………………………. CAP Maçonnerie

Exercice à l’atelier.
DETERMINER LA QUANTITE DE MATERIAUX
CAPACITÉS: C3 Réaliser

COMPÉTENCES : C3.4 RÉALISER DES MACONNERIES BRUTES EN BLOCS ET BRIQUES


C3.4-1-Préparer le liant (mortier, colle)

Savoir-associés : S4 LES MATÉRIAUX


S6 LA SANTÉ et LA SÉCURITÉ au TRAVAIL
S7 LE CONTRÔLE - QUALITÉ
Objectif : Afin de réaliser du mortier, vous devez au préalable connaître les
caractéristiques des mortiers, et déterminer la quantité de matériaux nécessaires.

1. CONSTITUANTS DES MORTIERS :

Les mortiers sont des mélanges de sable, de liants (chaux, ciment) et d’eau.

Ces composants doivent former un mélange homogène (bien uniforme, bien mélangé), facile à
mettre en œuvre.

Cette homogénéité s’obtient en deux temps :

 Au gâchage (mélange des composants) lors des différents brassages à la pelle ou à la


bétonnière.
 Dans l’auge lors du malaxage à la truelle qui permet, par un apport plus ou moins
important d’eau, d’amener le mortier à la consistance voulue.
Le mortier n’a besoin que d’une quantité d’eau déterminée pour effectuer sa prise ( en
général, elle correspond à : Masse de liant / 2 ).

Cette eau facilite aussi la mise en œuvre en donnant une certaine plasticité au mortier.

Une quantité d’eau trop importante :

 Provoque la ségrégation (séparation des composants)


 Amène une mauvaise répartition du liant
 Crée un retrait beaucoup plus important (retrait : lorsqu’il durcit, un mortier se rétracte)
 Diminue la résistance du mortier

2. RÔLE DES MORTIERS :

Le rôle des mortiers varie selon la nature des ouvrages :

Repères Rôles

1 Assurer la liaison des éléments constitutifs des murs : BBM, briques

2 Transmettre les charges par les joints horizontaux, verticaux ou inclinés des
murs porteurs

3 Assurer la protection contre les intempéries par les enduits extérieurs

4 Protéger des infiltrations d’eau et de l’humidité par : enduits sur murs de sous-sol
et arase étanche
5 Rendre les fosses ou cuvelages étanches en utilisant un adjuvant (hydrofuge)
dans les mortiers destinés aux enduits

6 Revêtir les murs des sous-sols par enduits extérieurs

7 Niveler les surfaces de béton par réalisation de chapes sur : dallages, planchers

3. DOSAGE DES MORTIERS :

Le dosage est la proportion des composants entrant dans la confection des mortiers.

Il s’exprime :
 en mètre cube (m³) pour le sable
 en kilogramme (kg) pour le liant

Le dosage des mortiers doit être adapté au travail à effectuer :

Mortier Dosage Utilisations


200 à 300 kg/m3
Chaux NHL ou HL Chapes pour revêtements
Maigre
ou Ciment ( carrelage )
( CEM I, CEM II, … )
300 à 400 kg/m3
Enduits extérieurs,
Chaux NHL ou HL
Moyen Enduits intérieurs,
ou Ciment
Mortier de maçonnerie en élévation
( CEM I, CEM II, … )

400 à 500 kg/m3 Maçonneries fortement chargées,


Chaux NHL ou HL
Gras ou riche Enduits extérieurs,
ou Ciment
( CEM I, CEM II, … ) Appuis de fenêtres

+ 500 kg/m3 Chapes d’usure,

Très riche Ciment Enduits étanches,

( CEM I, CEM II, … ) Seuils


4. EXERCICE DE FORMATION :
Calculer la quantité de sable et de ciment à introduire dans la bétonnière de façon à
confectionner 150l de mortier de ciment CEM II/B dosé à 350 kg/m3.

Sable Ciment
1000 l 350 kg Quantité de ciment = 150 X 350 = 52.5 kg
1000

150 l ?

Même question, pour obtenir 620l de mortier de ciment CEM II/B dosé à 450 kg/m3.

Sable Ciment
1000 l 350 kg

Quantité de ciment = 620 X 350 279 kg


620 l ? 1000