Vous êtes sur la page 1sur 75

Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Je dédie ce rapport à mon


très cher père et ma très
chère mère qui se sont
toujours battus pour moi
afin de me donner le
meilleur.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 1
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

REMERCIEMENTS

Je tiens à exprimer mes sincères remerciements à Mr Kamal DAHER pour m’avoir reçu
comme stagiaire au sein de son entreprise,
A chacun des membres de ma famille pour le soutien moral;
A mes deux collègues de classe Greg et Kartey pour les moments d’échange et de partage
passer ensemble que ce soit sur le terrain ou en dehors.
Le couple MOUKAGNI pour l’hébergement tout au long de mes deux années de formation.
A mon grand frère Franckys MAVEGHA pour l’orientation et le regard attentif par rapport
à la réalisation de ce rapport de stage de fin de cycle.
Et enfin je remercie tous les compagnons ouvriers avec qui j’ai pu travailler sur le chantier
car m’ayant appris de nombreuses choses pour une meilleure compréhension des acquis
scolaires.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 2
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

SOMMAIRE

Liste des symboles et abréviations……………………………………………4-5

Introduction…………………………………………………………………......6

Chapitre I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE

I.1 Historique……………………………………………………………………7

I.2 Secteurs d’activités………………………………………………………….7

I.3 Organisation administrative………………………………………………..7-8

Chapitre II : PRESENTATION DES MISSIONS CONFIÉES

II.1 Missions confiées……………………………………………………………9

II.2 Moyens mis à disposition…………………………………………………..9

Chapitre III : PRESENTATION DE L’ARCHITECTURE DU BATIMENT ET


CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX

Introduction……………………………………………………………………..10

III.1.1 Présentation de l’architecture du bâtiment……………………………..10

III.1.2 Plans architecturaux…………………………………………………..10-11

III.2 Caractéristiques des matériaux

1. Béton…………………………………………………………………......11-13
2. Acier……………………………………………………………………...13-14

Chapitre IV : PRE-DIMENSIONNEMENT DES POTEAUX

Introduction

IV.1 Géométrie retenue pour poteau ……………………………………….14

IV.2 Descente des charges……………………………………………………..14

a) Surface d’influence………………………………………………………...15
b) Charges permanentes……………………………………………………16-18
c) Charges d’exploitation…………………………………………………..18-19

IV.3 Pré-dimensionnement des poteaux………………………………………..19


GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 3
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Chapitre IV : DIMENSIONNEMENT DES POTEAUX

Introduction

V.1 Calcul des poteaux en compression centrée

A. Poteau intermédiaire…………………………………………………….20-34

B. Poteau d’angle……………………………………………………….......34-46

C. Poteau de rive……………………………………………………………46-56

Conclusion…………………………………………………………………….65

Liste des tableaux

Tableau 1 : Dosage et composition de béton……………………………………11

Tableau 2 : Composition pour un sac de ciment………………………….........11

Tableau 3 : Surface d’influence……………………………………………...15-16

Tableau 4 : Charges permanente sur différents poteaux…………………...17-18

Tableau 5 : Charges d’exploitations sur différents poteaux………………..18-19

Tableau 6 : Sections des armatures en fonction du diamètre….

Liste des figures

Figure 1 : Charges sur poteaux intermédiaire………………………………….11

Figure 2 : Surface d’influence……………………………………………......15-16

Figure 3 : Charge permanente sur différents poteaux………………………17-18

Figure 4 : Charge permanente sur différents poteaux………………………18-19

Figure 5 : Poteau de rive…………………………………………………….....47

Figure 6 : Vue de face, vue de droite ………………………………………….66

Figure 7 : Plan de coffrage……………………………………….....................65

Figure 8: Plan architectural niveau R+1……………………………………....67

Figure 9 : Plan de masse BERNABE GABON……………………………….68

Annexes…………………………………………………………………… 66-74

Bibliographie…………………………………………………………………..75

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 4
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Liste des symboles et abréviations


B : Section du béton

Br : Section du béton réduit

Lf : Longueur de flambement

λ : Elancement

fc28 : Résistance caractéristique en compression du béton à 28jours

fcj : Résistance caractéristique en compression du béton à j jour

ftj : Résistance caractéristique en traction du béton à j jour

fbu : Contrainte limite ultime du béton

fe : limite d’élasticité caractéristique de l’acier

γb : coefficient de sécurité du béton

γs : coefficient de sécurité de l’acier

θ : Coefficient qui est fonction de la durée d’application de la charge

α : facteur réducteur affectant Nulim, th qui tient compte des effets du second ordre que
l'on a négligés,

e : enrobage, distance du nu d'armature à la paroi la plus proche.

Amin : Section minimale d’armature

Amax : Section maximale d’armature

Nu : Effort ultime de compression

Nulim : Effort ultime limite de compression

I : Moment d’inertie de la section transversale du béton

i: rayon de giration

Øt : section d’acier transversale

Øl : section d’acier longitudinale

St : Espacement entre armatures transversales

Ath : Section théorique d’acier

A : section d’acier

At : Section d’armature transversale

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 5
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

INTRODUCTION

L’obtention d’un diplôme universitaire de technologie passe nécessairement par un stage


en entreprise de 3mois à l’issu duquel un rapport devra être rédigé et soumis à l’appréciation
d’un jury.

C’est dans cette optique que nous avons été amenés à élaborer ce rapport dont le thème est : «
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1».

Ce travail sera divisé en trois (3) parties :

- La première partie qui consistera à faire une présentation de la structure d’accueil et


des différentes missions qui nous ont été assignées au cours de notre stage ;
- La deuxième partie qui s’articule autour de l’étude des différents poteaux et cela par
une caractéristique des matériaux, pré-dimensionnement et enfin le dimensionnement
de ceux-ci ;
- Enfin les annexes et différents plans architecturaux.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 6
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Chapitre I: PRESENTATION DE L’ENTREPRISE.

I.1 HISTORIQUE :

La société ARCHI PROJECT BTP est une SARL créée en juin 2010.

Elle est située à Libreville, dans la zone industrielle d’oloumie, immeuble Xanadou
Center, 2ème étage.

I.2 SECTEURS D’ACTIVITES.

ARCHI PROJECT BTP est un bureau d’architecture et d’ingénierie, dont les secteurs
d’activités sont :

-Architecture et conception de projets.

-Réalisation de travaux du bâtiment, tout corps d’état.

-Construction métallique.

-Etude topographique.

I.3 ORGANISATION ADMINISTRATIVE

La société ARCHI PROJECT BTP comprend trois services repartis comme suite :
1. Le Service de gestion administrative
Il a pour mission principale d’organiser et coordonner les informations internes et externes,
parfois confidentielles, liées au fonctionnement de la structure. Ses activités sont :
 Organiser les rendez-vous, le planning d'un responsable, d'un collaborateur et filtrer les appels
et les accueils physiques
 Concevoir et rédiger des courriers, rapports, notes,
 Traiter et transmettre les décisions, les notes de service, les contrats en interne et en externe
 Organiser les déplacements du responsable ou de membres de l'équipe
 Préparer et organiser les réunions (convocations, préparation des dossiers, réservation de
salles, ...)
 Effectuer la frappe de documents, le traitement du courrier et la gestion des messages
électroniques.

2- La cellule technique
Elle a pour mission principale le management de l’ensemble de l’activité technique de
l’entreprise. Ses activités sont les suivantes :
 Management, organisation, planification et contrôle des activités d'une équipe de consultants
techniques

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 7
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
 Organisation et animation des réunions liées à l'évolution technique
 Supervision des projets techniques
 Contrôle des procédures et des documents de synthèse
 Garantie du respect des procédures et des méthodes d'assurance qualité
 Supervision du suivi et de la mise en œuvre des procédures d'achat
 Encadrement et animation d’une équipe de consultants techniques
 Garantie de l'intégration et de l'encadrement technique des projets
 Conseiller les équipes projets
3-L’atelier de DAO :
Il a pour mission principale la conception des projets de construction et l’établissement des
budgets correspondants. Ses activités sont :
 Réunir les données techniques, photos, éléments juridiques, pour la réalisation de plans
 Effectuer les relevés terrain ou identifier les dénivelés, reliefs, à partir de documents, relevés
topographiques,
 Déterminer et calculer les contraintes fonctionnelles, physiques, dimensionnelles, structurelles
ou géométriques de pièces, produits,
 Déterminer les solutions de constructions, d'installations ou d'aménagements à partir du cahier
des charges
 Réaliser ou modifier les schémas, les épures, les plans des ouvrages, des installations, des
aménagements selon les normes et les évolutions de contrainte
 Conseiller et apporter un appui technique au maître d’ouvrage (mode constructif, type
d'assemblage)
 Evaluer et quantifier le coût des opérations du projet

Organigramme Cf. annexe 1

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 8
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

CHAPITRE II : PRESENTATION DES ACTIVITES DU STAGE

II.1 MISSIONS CONFIEES

Au cours de ce stage, de nombreuses missions nous ont été confiées. Nous pouvons évoquer
notamment :

 Suivi des travaux et contrôle d’ouvrage


Ce travail à consister à veiller au bon déroulement des travaux et au contrôle des ouvrages
exécuter et ce sur la base des plans mis à notre disposition.

 Rédaction des comptes rendu


Ce travail consistait à rédiger chaque fin de semaine un rapport d’avancement des travaux, un
rapport des ouvrages exécutés.

 Etablissement des devis


Ce travail a consisté à établir des devis quantitatifs des travaux pour la réalisation de
nombreux ouvrages dont l’entreprise avait la charge parmi lesquels nous pouvons citer : la
reconstruction de la salle de sport de glass extension en R+1, Reconstruction de la toiture
terrasse de l’institut León Mba (Lalala à droite), la salle de sécurité de Perenco Gabon (Port
Gentil),

 Métrage
Dans cette tâche, nous avions pour mission la prise des mesures (dimension géométrique des
surfaces) des surfaces des bâtiments pour l’établissement des devis. Il s’agissait notamment
des appartements du 5eme étage de l’immeuble Xanadou (Oloumi ; Libreville), Salles à usage
de bureau pour MAERSK (Immeuble les Orchidées ; Carrefour SNI), Toiture terrasse institut
Léon Mba (Lalala à droite)

II.2 MOYENS MIS A DISPOSITION

Pour atteindre ces objectifs, nous disposions bien entendu des éléments ci-après :

 Les EPI : un gilet, un casque et une chaussure de sécurité ;


 L’accès à Internet ;
 De nombreux ouvrages forts utiles,
 Un cahier journal et d’autres fournitures de bureaux

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 9
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

CHAPITRE III : PRESENTATION DE L’ARCHITECTURE DU BATIMENT ET


CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX

Introduction

Le présent rapport porte sur le dimensionnement des différents types de poteaux les plus
sollicités de l’immeuble Bernabé Gabon en cours de reconstruction suite à un incendie. Il
s’agit de définir la section requise pour chaque poteau mais aussi le ferraillage idéal de ces
derniers afin d’assurer la stabilité de l’ouvrage. Caractérisques qui seront par la suite
appliquées à tous les poteaux du batiment de même type (rive, angle, intermédiaire).

Fig1 : Plan de masse Bernabé Gabon

Fig1 : Plan de situation Bernabé Gabon

III.1.1 Présentation de l’architecture du bâtiment

L’étude architecturale permet de choisir la conception structurale et de calculer les différentes


charges permanentes et charges d’exploitation.

 Dimensions en plan:
- Longueur : 41,60m
- Largeur : 18,45m
 Dimension en élévation :
- Hauteur du R.D.C : 5,75m
- Hauteur d’étage courant : 3,80m

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 10
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
-Description des différentes parties du bâtiment

Le bâtiment est constitué de deux sections différentes :

Au premier niveau(RDC) un hall destiné à abriter un local à usage de magasin d’une


superficie de 744,5265m2

Au niveau R+1, nous avons :

- 12 bureaux d’une superficie totale de 347,89174m2 ;


- Une salle de réunion d’une superficie de 101,9825m2

III.1.2 Plan architecturaux

Voir document annexes 2.

- Plan du RDC
- Plan du R+1
- Façade
- Coupe

Pour de raison de sécurité, des personnels et la stabilité de l’immeuble, les calculs de la


structure sont effectuées par le logiciel « Graitec OMD 15.1E» et vérifiées manuellement. Les
calculs des descentes de charges et le pré-dimensionnement des poteaux sont exécutés
manuellement. Tous les calculs et vérifications se feront en respectant :

- Les règles de conception et de calcul aux états limites des structures en béton armé
BAEL91 modifiée 99.

- Les normes et document technique réglementaire qui sont : NF P 06-001 (charges


d’exploitations), NF P 06-004 (charges permanentes et charges d’exploitation dues
aux forces de pesanteur).

III.2 Caractéristiques des matériaux

Le béton et l’acier sont choisis conformément aux règles de conception et de calcul des
structures en béton armé selon la pratique du BAEL 91.

1. Béton

On appelle béton le matériau constitué par le mélange dans les proportions convenable de
ciment, de granulats (sable, gravier) et d’eau. Le béton armé est obtenu en enrobant dans du
béton des aciers disposés de manière à équilibrer les efforts auxquels le béton résiste mal par
lui-même.

a) Dosage et composition du béton

Pour obtenir au moment de la mise en œuvre une consistance convenable et après


durcissement des qualités par lesquelles l’étude est orientée, la composition moyenne pour
1m3 de béton en fonction du dosage désiré est la suivante :

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 11
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Ciment Sable Gravier Eau


Kg Sacs Litres Brouettes (60L) Litres Brouettes Litres
(60L)
150kg/m3 150 3 540 9 720 12 75
3
300Kg/m 300 6 400 6,67 780 13 150
350Kg/m3 350 7 420 7 780 13 175
3
Tableau 1 : Composition pour 1m de béton armé

Dosage pour un sac de ciment

Ciment Sable Gravier Eau


Kg Sacs Litres Brouettes (60L) Litres Brouettes Litres
(60L)
150kg/m3 50 1 180 3 240 4 30
3
300Kg/m 50 1 60 1 150 2,5 24
350Kg/m3 50 1 60 1 120 2 32
Tableau 2 : Composition pour un sac de ciment

b) Resistance caractéristique à la compression

Pour l’établissement de cette étude, nous avons opté pour un béton qui est défini par une
valeur de sa résistance à la compression à l’âge de 28jours dite valeur caractéristique
requise(ou spécifiée). Celle-ci est notée fc28 et est prise égale à 25MPa.

A un âge j<28 jours :

- fcj = fc28 pour fc28 inferieur ou égale à 40Mpa

A un âge j supérieur ou égal à 28 jours et fc28<40 MPa

- fcj= 1,1* fc28


Pour 40MPa<fc28<60MPa on a

A un âge j<28 jours on a

- fcj = fc28

c) Resistance à la traction

La résistance caractéristique à la traction du béton à j jours, notées ftj, est


conventionnellement définie par la relation :

Ftj= 0,6 +0,06fcj

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 12
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Dans cette relation ftj et fcj sont exprimés en MPa et elle n’est valable que si fcj est
inférieur ou égale à 60MPa.

d) Contrainte ultime

- Contrainte limite ultime à la compression

Elle est notée fbu et est donné par la formule

fbu =

θ : coefficient qui est fonction de la durée d’application des actions

 θ =1 si durée d’application est supérieur à 24 heures


 θ =0,90 si la durée d’application est entre 1 heures et 24heures
 θ = 0,85 si la durée d’application est inférieur à 1heure

- Contrainte limite de service à la compression


σbc= 0,60 * fc28
Dans notre étude, fc28= 25MPa donc σbc= 0,60 * 25=15Mpa

e) Module d’élasticité

On définit le module d’élasticité comme étant le rapport de la contrainte normale et la


déformation engendrée. Selon la durée de l’application de la contrainte, on distingue deux
types de modules :

- Module d’élasticité instantané

Lorsque la contrainte appliquée est inférieure à 24 heures, il résulte un module égale à :

Eij= 11000(fc28)1/3
Avec fc28= 25MPa, on a Eij= 32164,195MPa

- Module d’élasticité différée

Lorsque la contrainte normale appliquée est de longue durée, et à fin de tenir en compte
l’effet de fluage du béton, on prend un module égal:

Evj= 3700(fc28)1/3

Avec : fc28 = 25 MPa Evj = 10819 MPa

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 13
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

- Module d’élasticité transversale


Il se note G et est défini par la relation suivante :

G = E / 2 (1+ν) MPa : Coefficient de poisson

f) Coefficient de poisson

C’est le rapport des déformations transversales et longitudinales, il sera pris égale à :

ν=

ν = 0,2 pour l’état limite de service.

ν = 0 pour l’état limite ultime.

2. Acier

C’est un alliage de fer et de carbone en faible pourcentage. C’est un matériau caractérisé


par sa bonne résistance à la traction qu’en compression.
Les aciers utilisés pour notre étude sont les hautes adhérences feE400.
a. Module d’élasticité longitudinale

Il est noté (Es), sa valeur est constante quelle que soit la nuance de l’acier. Es = 200000
MPa

- Limite d’élasticité

Elle est notée fed et est donnée par la formule suivante :

fed =

fe : limite d’élasticité caractéristique de l’acier


γs : Coefficient de sécurité de l’acier

γs =1,15 En situation durable ou courante

γs =1,00 En situation accidentelle

-Caractère d’adhérence

a) coefficient de fissuration ƞ

ƞ={

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 14
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
b) coefficient de scellement ψs

ψs={

- Protection des armatures

Dans le but d’avoir un bétonnage correct et prémunir les armatures des effets d’intempéries et
des agents agressifs, on doit veiller à ce que l’enrobage (C) des armatures soit conforme aux
prescriptions suivantes :
C 5cm : Pour les éléments exposés aux embruns ou aux brouillards salins ainsi que pour les
éléments exposés aux atmosphères très agressives.
C 3cm : Pour les éléments situés au contact d’un liquide (réservoir, tuyaux, canalisations)
C 1cm : Pour les parois situées dans des locaux non exposés aux condensations.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 15
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Chapitre IV : Pré-dimensionnement des poteaux

Introduction

L’évaluation des sections des poteaux passe impérativement par un dimensionnement


préliminaire appelé pré dimensionnement. Elle passe par une évaluation des différentes
charges, surcharges et surfaces d’influences pour chaque élément porteur vertical.

V.1 Géométrie retenue pour poteau

Pour la présente étude, le choix est porté sur les poteaux conçus sous forme carré, car elles
(formes) permettent de faciliter le coffrage. Ces formes permettent aussi de loger les poteaux
dans les murs ou les cloisons, en ne dépassant pas leurs épaisseurs, et d’augmenter l’inertie du
poteau dans le sens voulu

IV.2 Descente des charges

La descente des charges a pour but d’évaluer les charges et les surcharges revenant à
chaque élément porteur au niveau du plancher jusqu’aux fondations afin de permettre le
calcul :

-des poteaux ou des appuis

-de leurs fondations

Les charges règlementaires sont les charges permanentes(G) et les charges d’exploitations(Q).

a. Surfaces d’influence

Elle représente la surface de charge qui sera reprise par un élément structural d’un niveau
inférieur.

Surface d’influence des poteaux

N° Poteaux Surface d’influence du poteau (m2)


1 9,74
2 17,43
3 16,57
4 8,89
5 18,14
6 32,45
7 30,86
8 16,55
9 18,89
10 33,96
11 32,29
12 17,32
13 20,92

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 16
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

14 37,42
15 35,58
16 19,08
17 20,66
18 36,96
19 35,15
20 18,85
21 20,66
22 36,96
23 35,15
24 18,85
25 19,90
26 35,70
27 5,71
28 18,24
29 9,66
30 17,28
31 16,43
32 8,81
: Poteau intermédiaire ayant la plus grande surface d’influence
: Poteau de rive ayant la plus grande surface d’influence
: Poteau d’angle ayant la plus grande surface d’influence

Tableau 3 : Surface d’influence

b) Les charges permanentes

Elles sont notées G. Ce sont les charges amenées par le poids propre des différents
éléments constituant la structure. Elles résultent du poids volumique des matériaux mis en
œuvres. Les charges permanentes sont appliquées pratiquement avec une intensité constante
ou très peu variable pendant la durée de vie de l’ouvrage. Parmi celle-ci on peut citer les
charges dues aux murs de façade et refends, celles des plancher sont déterminées à partir de
ses compositions.

Evaluation des charges et surcharges surfaciques

Les charges et surcharges sont évaluées suivant les règles du BAEL 91.

 Plancher toiture terrasse non accessible

Soit G1 la charge permanente totale sur toiture terrasse. On a :

1 Protection en 15KN/m3 15KN/m3x 0,04m= 0,6KN/m2


gravillons roulé
(e=4cm)

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 17
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

2 Etanchéité 0,10KN/m2 0,10KN/m2


multicouche
(e=2cm)
3 Isolation thermique 9,5KN/m3 0,0095KN/m3 x
en liège (e=4,5cm) 0, 045m=0,0004275KN/m2
4 Forme de pente 1% 20KN/m3 20KN/m3 x 0,10m= 2KN/m2
(e=10cm)
5 Dalle en béton 25KN/m3 25KN/m3x0, 17m=4,25KN/m2
armé (e=17cm)
6 Enduit en plâtre 14KN/m3 14KN/m3 x 0,02m= 0,28KN/m2
(e=2cm)
*Source : MémoTech Génie Civil

G1= 4,25+ 2+ 0,0004275+0,10+0,28+0,60 = 7,2304275 KN/ m2

On prendra G1 7,23KN/m2

 Plancher courant

Soit G2 la charge permanente s’appliquant sur le plancher courant du R+1. On

Eléments Poids Poids surfacique de chaque élément


Volumiques

1 Cloisons légères 1KN/m2


2 Isolation 9,5N/m3 0,0095KN/m3 x
thermique(e=4,5cm) 0, 045m=0,0004275KN/m2
3 Carrelage 22KN/m3 22 x 0,015= 0,33KN/m2
céramique(e=1,5cm)
4 Chape de mortier pour 22KN/m3 22 x 0,02= 0,44 KN/m2
pose(e=2cm)
5 Dalle(e=17cm) 25KN/m3 25KN/m3x0, 17m=4,25KN/m2
6 Plâtre sous 14KN/m3 14KN/m3 x 0,02m= 0,28KN/m2
plancher(e=2cm)

G2=1KN/m2+0,0004275KN/m2+0,33KN/m2+0,44KN/m2+4,25KN/m2+0,28KN/m2=

6,3004275 KN/m2

On prendra G2 6,30 KN/m2 car le poids surfacique de l’isolant thermique peut-être négligé

G= Gi x Surface

Avec Gi la charge surfacique.

Poteaux Plancher étage Toiture terrasse non


Courant accessible
1 61,39KN 70,449KN
2 109,80KN 126,01KN
3 104,41KN 119,83KN
4 55,99KN 64,26KN

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 18
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

5 114,31KN 131,18KN
6 204,46KN 234,64KN
7 194,42KN 223,12KN
8 104,27KN 119,66KN
9 119,59KN 137,25KN
10 213,92KN 245,50KN
11 203,43KN 233,45KN
12 109,10KN 125,20KN
13 131,77KN 151,22KN
14 235,69KN 270,49KN
15 224,09KN 257,17KN
16 120,20KN 137,94KN
17 130,18KN 149,4KN
18 232,85KN 267,22KN
19 221,43KN 254,11KN
20 118,69KN 136,28KN
21 130,18KN 149,40KN
22 232,85KN 267,23KN
23 221,42KN 254,11KN
24 118,69KN 136,24KN
25 113,25KN 129,96KN
26 225,28KN 258,54KN
27 214,20KN 245,85KN
28 114,89KN 131,85KN
29 60,858KN 64,84KN
30 108,864KN 124,93KN
31 103,51KN 118,79KN
32 52,35KN 60,08KN
: Poteau intermédiaire le plus sollicité
: Poteau de rive le plus sollicité
: Poteau d’angle le plus sollicité

Tableau 4 : Charges permanentes appliquées sur poteau

c) Les charges d’exploitations

Les charges d’exploitation ou surcharges sont celles qui résultent de l’usage des locaux.
Elles correspondent au mobilier, au matériel, aux matières en dépôt, au personnes pour un
mode d’occupation.(Normes NF P 06-001).

Dans notre étude, les charges d’exploitation sont de deux ordres en fonction de la
destination du local. On distingue :

-Planchers toiture terrasse non accessible (sauf entretient) : 1KN/m2 (Source BAEL 91)

-Plancher pour bureau (étage courant) : 2,5KN/m2 (Source BAEL 91)

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 19
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Poteaux Plancher étage Toiture terrasse non


Courant(en KN) accessible(en KN)
1 9,74 24,35
2 17,43 43,575
3 16,57 41,425
4 8,89 22,225
5 18,14 45,35
6 32,45 81,125
7 30,86 77,15
8 16,55 41,375
9 18,89 47,225
10 33,96 84,9
11 32,29 80,725
12 17,32 43,30
13 20,92 52,30
14 37,42 93,55
15 35,58 88,95
16 19,08 47,70
17 20,66 51,65
18 36,96 92,40
19 35,15 87,875
20 18,85 47,125
21 20,66 51,65
22 36,96 92,40
23 35,15 87,875
24 18,85 47,125
25 19,90 49,75
26 35,70 89,25
27 5,71 14,275
28 18,24 45,6
29 9,66 24,15
30 17,28 43,20
31 16,43 41,075
32 8,81 22,025
Tableau 5 : Charges d’exploitation sur différents poteaux

IV.3 Pré-dimensionnement des poteaux

Les poteaux sont des éléments en béton armé dont la forme est généralement carrée,
rectangulaire ou circulaire. Ils sont des éléments essentiels de la structure car assurant une
certaine stabilité de celle-ci. La longueur plus grande par rapport aux autres dimensions
transversales.

Le pré-dimensionnement des poteaux se base sur la limitation de l’élancement mécanique λ.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 20
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
En effet, pour limiter le risque de flambement, l’élancement, λ doit être inférieur à 70. Cette
caractéristique mécanique est définie comme le rapport de la longueur de flambement lf au
rayon de giration imin de la section droite du béton seul (B), calculé dans le plan de
flambement. Généralement, le plan de flambement le plus défavorable est celui qui est orienté
suivant le moment d’inertie de la section le plus faible, c’est pour cela que le rayon de giration
minimal intervient dans le calcul.

La longueur de flambement lf est calculée en fonction de la longueur libre lo entre les faces
supérieures de deux étages consécutifs. Le dimensionnement effectué par le logiciel nous
donne des poteaux de sections 35 x 35.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 21
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Chapitre V : Dimensionnement des poteaux

Introduction

Les poteaux des constructions courantes sont calculés en négligeant les effets de
solidarité avec les poutres et en admettant par conséquent la discontinuité des éléments de
plancher au droit des poteaux. Ainsi, les règles BAEL admettent de considérer
conventionnellement comme soumis à une compression centrée tout poteau qui, en plus de
l’effort normal de compression N, n’est sollicité que par des moments conduisant à des petites
excentricités (de l’ordre de grandeur de la moitié de la dimension du noyau central). Le risque
de flambement des armatures longitudinales conduit à placer des armatures transversales
(cadres, étriers ou épingles). Le flambement est le phénomène qui est la cause du déplacement
d’une partie du poteau dans une direction perpendiculaire à son axe. Le poteau fléchi autour
de son axe de plus faible inertie. Dans le cas où l’élancement mécanique est inférieur à 70, les
règles BAEL autorisent de ne pas faire une vérification du poteau à l’état limite de stabilité de
forme (ELUSF), c’est-à-dire qu’on peut se contenter d’un calcul du poteau à l’ELU de
résistance à condition de minorer forfaitairement l’effet normal résistant par un coefficient
dépendent de l’élancement mécanique.

V.1 Calcul des poteaux en compression centrée

Il sera effectué sur les trois types de poteaux les plus sollicités au sein du batiment. A savoir :
poteau intermédiaire, poteau d’angle et poteau de rive.

A. Poteau intermédiaire

Le poteau étudié est le poteau 14 car ayant une plus grande réception des charges en
comparaison avec les autres poteaux intermédiaires. et ce notamment par rapport à sa surface
d’influence
Fig1 : Charges de
poutre sur poteau
intermédiaire
315
307,5

265 306,5

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 22
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
- Evaluation des charges

En ce qui concerne les dimensions des poutres s’appliquant sur le poteau, les feuilles de calcul
nous donnent les dimensions telles que :

Poutre primaire: 35 x 50 cm2 (Dimensions imposées par la feuille calcul de coffrage des
poutres), L= 6,01m

Poutre secondaire: 35 x 50 cm2, (Dimensions imposées par la feuille calcul de coffrage des
poutres) L= 6,225m

Eléments Surface Charges Charges Charges


d’influence surfaciques permanentes d’exploitation
(cm2) (KN/m2) ou
volumique
(KN/m 3)

A) Toiture
terrasse

-Protection en
gravillon roulé 0,6 KN/m2 22,452
(4cm)
-Etanchéité
multicouche 0,10 KN/m2 3,742
-Isolation 37,42
thermique en 0,0004275 0,015997
liège (4,5cm) KN/m2
-Forme de pente
1%(e=10cm) 2 KN/m2 74,84
-Dalle en béton
armé(e=17cm) 4,25 KN/m2 159 ,035
-Enduit en plâtre
a)Poutre 0,28 KN/m2 10,4776
Primaire
h=6,01m
L=0,50m 25 KN/m3 26,29
l= 0,35m
b)Poutre
secondaire
h=6,225m
L=0,50m
l= 0,35m 25KN/m3 27,23

G=324,08KN Q = 37,42KN
NTT= 1,35G+ 1,5Q

NTT= 1,35(324,08) + 1,5 (37,42) = 493,638KN

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 23
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Le poteau est un poteau intermédiaire voisin du poteau de rive. Afin d’assurer la continuité
des travées la charges verticale NUTT la charge totale verticale s’appliquant sur la tête du
poteau du R+1 sera majorée par un coefficient, de plus le batiment est un batiment qui
comporte trois travées dans le sens de la largeur et on a : NUTT = NTT + 0,10 NTT = 1,10NTT

AN : NUTT = 1,10 * 493,638 = 543,0018 ≈ 543 KN

NUTT = 543 KN

Le ferraillage du poteau R+1 passe par la détermination des différentes caractéristiques


l’affectant telles que la longueur de flambement, l’élancement, la section des armatures.

- Longueur de flambement

Elle représente la longueur sur laquelle le poteau puisse subir une déformation par rapport
à son axe principal. Le poteau est encastré en pied libre en tête donc lf= 0,70lo avec lo la
hauteur entre les faces supérieures de deux étages consécutifs.

Au premier étage, lo=3,80m +0,17m = 3,97m

AN : lf= 0,70 x 3,97 = 2,78m

Nous cherchons à déterminer les dimensions du poteau 14 au niveau de la toiture terrasse.

- Elancement

Afin que les armatures puissent assurer la résistance de l’axe du poteau au flambement, on
prendra la valeur de l’élancement mécanique égal à :

λ= 35

- Section réduite du béton(Br)

Elle correspond à la section du béton prise en compte pour le calcul de l’effort limite ultime
Nulim ..

Soit Nulim l’effort limite ultime que le poteau puisse supporter. On a

Nulim= α* + (1)

Pour que le poteau soit résistant, il faut que :

Nu Nulim (2)
En remplaçant (1) dans (2) on a :

Nu α* + (3)

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 24
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

α= . (4)

En remplaçant α par son expression dans (3) on a :

Nu * +

Nu Br x x* +

En prenant = 1%, l’expression devient

Nu Br x x* +

Br
* +

Si λ 50 (1)
β ={
Si λ 50 (2)
Dans notre cas λ= 35<50, donc nous sommes dans le cas (1)

D’où β= 1 + 0,2 x ( )2 =1+0,2 = 1,2

On a

fc28= 25MPa

fe= 400MPa

γs= 1,15 Car nous sommes en situation courante.

γb= 1,50 car nous sommes en situation courante.

AN : Br
* +

Br 0,0175 m2

La section retenue est une section carrée donc de dimensions a* a

Br= (a-0,02)2

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 25
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
En remplaçant Br par sa valeur on a :

(a-0,02)2 0,0175

a-0,02 √

a √ + 0,02

a 0,152m

La feuille de calcul concernant le coffrage des poutres (cf. Annexe) nous donne des poutres
rectangulaires de largeur égale à 35 cm. Afin d’éviter tout déversement de la part de celle-ci.
On prendra alors comme coté du poteau une largeur de 35cm.

0n prendra a= 35cm.

Donc la section réduite du béton sera égale à

Br = (0,35-0,02)2= 0,1089 m2

Vérification au flambement

Elle consiste à déterminer la valeur exacte de l’élancement λ

La section est carrée donc la valeur de l’élancement λ est donnée par

λ=lf√ /a

AN : λ= 2,77√ / 0,35

= 27,50 < 50

Les armatures prises en compte dans le calcul de la section d’armatures sont les armatures
d’angle.

- Coefficient d’élancement

Il est défini par α.

si λ> 50 : 𝛼 = (0.6 (50 / λ)² ) / K


si λ< 50 : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K

L’élancement λ est égal à 27,50 de plus, λ=27,50 < 50 donc

𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K avec K le coefficient qui dépend de la période d’application
de la moitié des charges que doivent recevoir le batiment. Dans notre cas, K= 1 car la moitié
des charges sera appliquée au-delà de 90jours.

AN : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (27,50/ 35)²)) / 1 = 0,757

- Section théorique des armatures

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 26
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Elle correspond à la section de calcul des armatures. Elle est notée Ath et est tirée de la
formule de vérification de la résistance du poteau.

Nu α* +

* + Nu

(Br*fc28/0,9* γb) + (A* fe/γs) Nu

(A* fe/γs) Nu - (Br*fc28/0,9* γb)

A = ((Nu/ 𝛼) - (Br*fc28/0, 9* γb)) / (fe/γs)

AN: A = ((0,543/0,757) – (0,1089* 25)/ (0,9*1,5)) * (400/1,15)

= -0,003735m2

A = -37,35cm2

Ath = -37,35cm2 <0 Le béton et sur abondant donc il faut prévoir une section minimale
d’armature.

Soit Amin la section minimale d’armature. On a

Amin =max {

Amin =max{

Amin =max{

Donc Amin =

Section d’acier maximale

Elle est donné par la formule tel que

Amax = 5% * B

= 5% * (0,35*0,35)

Amax = 61,25cm2

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 27
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Soit ASC la section d’acier comprimée.

ASC = max,

= max{

Asc= 5,6cm2

On a Amin Asc= 5,6cm2 Amax

Le cadre est un cadre carré, les barres prises en compte sont celles maintenues par les cadres
c’est-à-dire les armatures d’angles. Elles sont au nombre de quatre

Choix des armatures : on choisit 4HA 16 pour les armatures d’angles de section totale égale
à : A= 2,03cm2 *4= 8,12cm2

On a :

Amin= 5,60cm2 < AChoisie = 8,12cm2 < Amax = 61,25cm2

Armatures transversales

Elles sont destinées à maintenir les armatures longitudinales qui assurent une bonne
résistance des poteaux.
Diamètre d’armature longitudinale.
Le diamètre d’armature longitudinale doit vérifier la condition telle que :
ØLmax /3 Øt 12mm
Avec Øt la section des armatures transversaux, et ØLmax la section maximale des armatures
longitudinales.
(16/3) Øt 12mm
5,33mm Øt 12mm
On prendra Øt= 8mm

Zone de recouvrement

Soit Ls la longueur de scellement et Lr la longueur de recouvrement. En zone de recouvrement


on à

Lr = {

Les aciers sont de type FeE400 donc Ls= 40Ø


Avec le diamètre d’armature longitudinale. Nous sommes en situation courante donc Lr =
0,6Ls
Ls= 40*(1,6)= 64cm
Lr= 0,6*64 = 38,4cm
Soit st l’espacement des armatures transversales. L’espacement st doit être pris égal à :
st { }
st { }

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 28
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

st { }
st 24cm
On prendra st
Nous sommes en recouvrement donc il faut prévoir 3 nappes d’armatures.
Soit st’ l’espacement en zone de recouvrement. On a deux espacements car ayant trois
armatures transversales.
St’= (Lr – neat x neal x ØL)/ 2
Avec :
neat: le nombre d’espacement entre armature transversales
neal: le nombre d’espacement entre armatures longitudinales

AN: st’= ( 38,4– 2x2x1,2 )/2 = 16,8cm. On prendra st’= 17cm

Enrobage

Elle représente la distance entre la paroi. Ouvrage exposé aux embruns donc e= 5cm

Ferraillage du poteau

Fig2 : Ferraillage poteau intermédiaire R+1

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 29
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

 Poteau intermédiaire du RDC

- Evaluation des charges


En plus de la charge permanente du plancher courant, le poteau situé au Rez-Des-Chaussés
reçoit aussi des charges supplémentaires notamment la charge en provenance de la toiture
terrasse, le poids propre du poteau du R+1 et celle des poutres sur lesquelles repose le
plancher du R+1. On a :
GPoutre= L x l x h x γbéton
G4= 6,01 x 0,35 x 0,50 x 25 = 26,29KN

G5= 6,225 x 0,35 x 0,50 x 25 = 27,23KN

Pp poteau = a x a x H x γbéton

Pp poteau = 0,35 * 0,35 * 3,63 * 25 = 8,1675KN

Le plancher du R+1 est destiné à abriter des locaux à usage de bureaux donc qR+1 = 2,5KN/m2

QTT = qTT * Surface d’influence

QTT = 2,5 * 37,42

= 93,55 KN

Eléments Surface Charges Charges Charges d’exploitation


d’influence surfaciques permanentes
(cm2) (KN/m2) ou
volumique
(KN/m 3)

A) Toiture 37,42 GTT=324,08 Q1 =37,42


terrasse KN KN

B) Etage R+1

-Cloison 1KN/m2 37,42


-Isolation 0,0004275 0,015997
thermique KN/m2
-Carrelage 0,33KN/m2 12,3486
céramique
-Chape de mortier 37,42 0,44KN/m2 16,4648
pour pose(e=2cm)
-Dalle(e=17cm) 4,25KN/m2 159,035
-Plâtre sous 0,28KN/m2 10,486

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 30
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

plafond

a)Poutre
Primaire
h=6,01m
L=0,50m 26,29
l= 0,35m

b) Poutre secondaire
h=6,225m
L=0,50m 27,23
l= 0,35m
c)Poteau R+1
h=3,63m
L=0,50m 8,1675
l= 0,35m

GTR+1=621,54 QTR+1=130,97KN
KN

NTR+1= 1,35G+1,5Q

= 1,35(621,54) + 1,5(130,97)

= 834,079+196,455

=1030,534KN

NTR+1=1030,534KN

Le poteau est un poteau intermédiaire voisin du poteau de rive. Afin d’assurer la continuité
des travées la charges verticale NTR+1 sera majorée par un coefficient. Soit NUR+1 la charge
totale verticale s’appliquant sur la tête du poteau du RDC, de plus le batiment est un batiment
qui comporte trois travées dans le sens de la largeur et on a :

NUR+1 = N + 0,10 NTR+1 = 1,10NTR+1

AN : NUR+1 = 1,10 * 1030,534 = 1133,43,5874KN

NUR+1 = 1133, 435874KN

- Longueur de flambement

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 31
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Elle représente la longueur sur laquelle le poteau puisse subir une déformation par rapport
à son axe principal. Le poteau est encastré en pied et en tête donc lf= 0,70lo avec lo la
hauteur entre les faces supérieures de deux étages consécutifs.

Lo= 5,75m

AN : lf= 0,70 x 5,75 = 4,03m

Nous cherchons à déterminer les dimensions du poteau 14 au niveau du RDC.

- Elancement

Afin que les toutes les armatures puissent assurer la résistance de l’axe du poteau au
flambement, on prendra la valeur de l’élancement mécanique égal à :

λ= 35

- Section réduite du béton(Br)

Elle correspond à la section prennent en compte.

Soit Nulim l’effort limite ultime que le poteau puisse supporter. On a

Nulim= α* + (1)

Pour que le poteau soit résistant, il faut que :

Nu Nulim (2)

En remplaçant (1) dans (2) on a :

Nu α* + (3)

α= . (4)

En remplaçant α par son expression dans (3) on a :

Nu * +

Nu Br x x* +

En prenant = 1%, l’expression devient

Nu Br x x* +

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 32
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Br
* +

Si λ 50 (1)
β ={
Si λ 50 (2)

Dans notre cas λ= 35<50, donc nous sommes dans le cas (1)

D’où β= 1 + 0,2 x ( )2 =1+0,2 = 1,2

On a

fc28= 25MPa

fe= 400MPa

γs= 1,15 Car nous sommes en situation courante.

γb= 1,50 car nous sommes en situation courante.

AN : Br
* +

Br 0,0437982 m2

La section retenue est une section carrée donc de dimensions a*a

Br= (a-0,02)2

En remplaçant Br par sa valeur on a :

(a-0,02)2 0,043798252

a-0,02 √

a √ + 0,02

a 0,229m

0n prendra a= 35cm.

Donc la section réduite du béton sera égale à

Br=( 35-2)2= 1089cm2

Vérification au flambement

Elle consiste à déterminer la valeur exacte de l’élancement λ

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 33
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
La section est carrée donc la valeur de l’élancement λ est donnée par

λ=lf√ /a

AN : λ= 4,03√ / 0,35

= 39,84 < 50

- Coefficient d’élancement

Il est défini par α.

si λ > 50 : 𝛼 = (0.6 (50 / λ)² ) / K


si λ < 50 : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K

L’élancement λ est égal à 39,84, de plus, λ=39,84 < 50 donc

𝛼 = (0.6 (50 / λ) ²) / K

avec K le coefficient qui dépend de la période d’application de la moitié des charges que
doivent recevoir le batiment. Dans notre cas, K= 1 car la moitié des charges sera appliquée
au-delà de 90jours.

AN : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (39,84/ 35)²)) / 1 = 0,675

- Section théorique des armatures

Elle correspond à la section de calcul des armatures. Elle est notée Ath et est tirée de la
formule de vérification de la résistance du poteau.

Nu α* +

* + Nu

(Br*fc28/0,9* γb) + (A* fe/γs) Nu

(A* fe/γs) Nu - (Br*fc28/0,9* γb)

A = ((Nu/ α )- (Br*fc28/0, 9* γb)) / fe/γs

AN: A = ((1,1335874/0,675) – (0,1089 * 25/ 0,9 * 1,5))/ 347,826

= -0,00970m2

A= -9,70cm2

Ath = -9,70cm2 <0

Le béton est sur abondant dont il faut prévoir une section minimale d’acier.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 34
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Soit Amin la section minimale d’armature. On a

Amin =max {

Amin =max{

Amin =max{

Donc Amin =

Section d’acier maximale

Elle est donné par la formule tel que

Amax = 5% * B

= 5% * (0,35*0,35)

Amax = 61,25cm2

Soit ASC la section d’acier comprimée.

ASC = max,

= max{

Asc= 5,60cm2

On a Amin Asc= 5,60cm2 Amax

Le cadre est un cadre carré, les barres prises en compte sont celles maintenues par les cadres
c’est-à-dire les armatures d’angles. Elles sont au nombre de quatre. Soit Acalcule la section
calculée d’acier. Le poteau 14 est le poteau le plus sollicité de tous les poteaux au sein du
batiment. Afin d’assurer sa bonne résistance, on choisira comme armature des HAØ16.

Achoisie= 4* 2,03 = 8,12cm2

D’où, on a : Amin= 5,60m2 < Achoisie= 8,12cm2 < 61,25cm2

Armatures transversales

Elles sont destinées à maintenir les armatures longitudinales qui assurent une bonne
résistance des poteaux.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 35
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Diamètre d’armature longitudinale.
Le diamètre d’armature longitudinale doit vérifier la condition telle que :
ØLmax /3 Øt 12mm
Avec Øt la section des armatures transversaux, et ØLmax la section maximale des armatures
longitudinales.
(16/3) Øt 12mm
5,33mm Øt 12mm
On prendra Øt= 8mm

Zone de recouvrement
Soit Ls la longueur de scellement et Lr la longueur de recouvrement. En zone de recouvrement
on à

Lr = {

Les aciers sont de type FeE400 donc Ls= 40Ø


Avec le diamètre d’armature longitudinale. Nous sommes en situation courante donc Lr =
0,6Ls
Ls= 40*(1,6)= 64cm
Lr= 0,6*64 = 38,4cm
Soit st l’espacement des armatures transversales. L’espacement st doit être pris égal à :
st { }
st { }
st
On prendra st = 20cm.

Nous sommes en recouvrement donc il faut prévoir 3 nappes d’armatures.

Soit st’ l’espacement en zone de recouvrement. On a deux espacements car ayant trois
armatures transversales.
St’= (Lr – neat x neal x ØL)/ 2
Avec :
neat: le nombre d’espacement entre armature transversales
neal: le nombre d’espacement entre armatures longitudinales

AN: st’= (38,4– 2x2x1, 2)/2 = 16,8cm. On prendra st’= 17cm

Enrobage : 5cm

Ferraillage du poteau. Cf. Poteau R+1

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 36
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

B. Poteau d’angle

336

Fig3 : Charges des poutres sur


poteau d’angle
290

- Poteau d’angle niveau R+1


- Evaluation des charges

En ce qui concerne les dimensions des poutres s’appliquant sur le poteau, les feuilles de calcul
nous donnent les dimensions telles que :

Poutre primaire: 35 x 50 cm2 , L= 3,36m

Poutre secondaire: 35 x 50 cm2, L= 2,90m

Soit QTT la charge d’exploitation totale sur toiture terrasse.

Nous sommes sur la toiture terrasse qui est un local non-accessible sauf pour entretient donc
qTT = 1KN/m2

QTT = qTT * Surface d’influence

QTT = 1 * 9,74 = 9,74 KN

Par suite on a:

Eléments Surface Charges Charges Charges


d’influence surfaciques permanentes d’exploitation
A) Toiture
terrasse

-Protection en
gravillon roulé 0,6 KN/m2 5,844
(4cm)
-Etanchéité
multicouche 0,10 KN/m2 0,974
-Isolation
thermique en 0,0004275 0,00416385
liège (4,5cm) KN/m2

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 37
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

-Forme de
pente 2 KN/m2 19,48
1%(e=10cm) 9,74
-Dalle en béton 4,25 KN/m2 41 ,395
armé(e=17cm)
-Enduit en 0,28 KN/m2 2,7272
plâtre
a)Poutre
Primaire 25 KN/m3 14,7
h=3,36m
L=0,50m
l= 0,35m
b)Poutre
secondaire
h=2,90m 25KN/m3 12,5687
L=0,50m
l= 0,35m
GTT=97,812KN QTT= 9,74KN
Soit NT T la charge totale sur toiture terrasse que reçoit le poteau d’angle on a :

NTT=1,35 GTT + 1,5 QTT

AN : NTT= 1,35(97,812) + 1,5(9,74)=146,656KN

On prendra NTT=146,656 KN

Le ferraillage du poteau R+1 passe par la détermination des différentes caractéristiques


l’affectant telles que la longueur de flambement, l’élancement, la section des armatures.

- Périmètre de section

u = (2*a)+ (2*b)

AN : u = (2* 35)+ (2*35)

u = 140cm = 1,40m

- Moment quadratique de la section

La section est une section carrée donc, I= a4/12

AN : I= 0,354/12 = 0,001250m4

- Rayon de giration

𝒊
𝒊 √ )
AN: 𝒊 √( )
=0,1010m

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 38
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

- Longueur de flambement

Elle représente la longueur sur laquelle le poteau puisse subir une déformation par rapport
à son axe principal. Le poteau est encastré en pied et libre en tête donc lf= 0,70lo avec lo la
hauteur entre les faces supérieures de deux étages consécutifs.

Au premier étage, lo=3,80m +0,17m = 3,97m

AN : lf= 0,70 x 3,97 = 2,78m

Nous cherchons à déterminer les dimensions du poteau 14 au niveau de la toiture terrasse.

- Elancement

Afin que les armatures puissent assurer la résistance de l’axe du poteau au flambement, on
prendra la valeur de l’élancement mécanique égal à :

λ= 35

- Section réduite du béton(Br)

Elle correspond à la section prennent en compte.

Soit Nulim l’effort limite ultime que le poteau puisse supporter. On a

Nulim= α* + (1)

Pour que le poteau soit résistant, il faut que :

Nu Nulim (2)

En remplaçant (1) dans (2) on a :

Nu α* + (3)

α= . (4)

En remplaçant α par son expression dans (3) on a :

Nu * +

Nu Br x x* +

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 39
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

En prenant = 1%, l’expression devient

Nu Br x x* +

Br
* +

( ) Si λ 50 (1)
β ={
Si λ 50 (2)
Dans notre cas λ= 35<50, donc nous sommes dans le cas (1)

D’où β= 1 + 0,2 x ( )2 =1+0,2 = 1,2

On a

fc28= 25MPa

fe= 400MPa

γs= 1,15 Car nous sommes en situation courante.

γb= 1,50 car nous sommes en situation courante.

AN : Br
* +

Br 0,00472257 m2

La section retenue est une section carrée donc de dimensions a* a

Br= (a-0,02)2

En remplaçant Br par sa valeur on a :

(a-0,02)2 0,00472257

a-0,02 √

a √ + 0,02

a 0,0887m

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 40
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
La feuille de calcul concernant le coffrage des poutres nous donne des poutres rectangulaires
de dimension 35*50 cm2. Afin d’éviter tout déversement de la part de celle-ci. On prendra
alors comme coté du poteau une largeur de 35cm.

0n prendra a= 35cm.

Donc la section réduite du béton sera égale à

Br = (0,35-0,02)2= 0,1089 m2

Vérification au flambement

Elle consiste à déterminer la valeur exacte de l’élancement λ

La section est carrée donc la valeur de l’élancement λ est donnée par

λ=lf√ /a

AN : λ= 2,77√ / 0,30

= 27,50 < 50

Donc les armatures prises en compte ne sont que les armatures d’angle.

- Coefficient d’élancement

Il est défini par α.

si λ> 50 : 𝛼 = (0.6 (50 / λ)² ) / K


si λ< 50 : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K

L’élancement λ est égal à 27,50 de plus, λ=27,50 < 50 donc

𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K avec K le coefficient qui dépend de la période d’application
de la moitié des charges que doivent recevoir le batiment. Dans notre cas, K= 1 car la moitié
des charges sera appliquée au-delà de 90jours.

AN : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (32,09/ 35)²)) / 1 = 0,757

- Section théorique des armatures

Elle correspond à la section de calcul des armatures. Elle est notée Ath et est tirée de la
formule de vérification de la résistance du poteau.

Nu α* +

* + Nu

(Br*fc28/0,9* γb) + (A* fe/γs) Nu

(A* fe/γs) Nu - (Br*fc28/0,9* γb)


GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 41
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

A = ((Nu/ 𝛼) - (Br*fc28/0, 9* γb)) / (fe/γs)

AN: A = ((0146656,/0,757) – (0,0784* 25)/ (0,9*1,5)) * (400/1,15)

= -0,005241m2

A = -52,41cm2

Ath = -52,41cm2 <0 ce qui signifie que le béton est surabondant donc, il faut prévoir une
section minimale d’armature.

Soit Amin la section minimale d’armature. On a

Amin =max {

Amin =max{

Amin =max{

Donc Amin =

Section d’acier maximale

Elle est donné par la formule tel que

Amax = 5% * B

= 5% * (0,35*0,35)

Amax = 61,25cm2

Soit ASC la section d’acier comprimée.

ASC = max,

= max{

Asc= 5,60cm2

On a Amin Asc= 5,60cm2 Amax

Le cadre est un cadre carré, les barres prises en compte sont celles maintenues par les cadres
c’est-à-dire les armatures d’angles. Elles sont au nombre de quatre

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 42
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Choix des armatures : on choisit 4HA 14 pour les armatures d’angles de section totale égale
à : A= 1,54cm2 *4= 6,16cm2

On a A= 6,16cm2 < Amax =5 * = 5* = 61,25cm2

Armatures transversales

Elles sont destinées à maintenir les armatures longitudinales qui assurent une bonne
résistance des poteaux.

- Diamètre d’armature longitudinale.

Le diamètre d’armature longitudinale doit vérifier la condition telle que :


ØLmax /3 Øt 12mm
Avec Øt la section des armatures transversaux, et ØLmax la section maximale des armatures
longitudinales.
(12/3) Øt 12mm
4mm Øt 12mm
On prendra Øt= 8mm

Zone de recouvrement

Soit Ls la longueur de scellement et Lr la longueur de recouvrement. En zone de recouvrement


on à

Lr = {

Les aciers sont de type FeE400 donc Ls= 40Ø


Avec le diamètre d’armature longitudinale. Nous sommes en situation courante donc Lr =
0,6Ls
Ls= 40*(1,4)= 56cm
Lr= 0,6*56 = 33,6cm
Soit st l’espacement des armatures transversales. L’espacement st doit être pris égal à :
st { }
st { }
st { }
st
On prendra st
Soit st’ l’espacement en zone de recouvrement. On a deux espacements car ayant trois
armatures transversales.
St’= (Lr – neat x neal x ØL)/ 2
Avec :
neat: le nombre d’espacement entre armature transversales
neal: le nombre d’espacement entre armatures longitudinales

AN: st’= ( 33,6 – 2x2x1,4 )/2 = 14cm


Donc st’= 14cm

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 43
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
On a st= 18cm> st’= 14cm donc on peut prévoir 3nappes d’armatures en zone de
recouvrement.

Enrobage
Elle représente la distance entre le nu d’une armature à la paroi du béton la plus proche.
Le batiment est situé non loin de la mer donc exposé aux embruns. Donc afin d’assurer la
protection des aciers contre la corrosion, on prendra comme valeur de l’enrobage e = 5cm de
part et d’autre.

Ferraillage Poteau d’angle R+1

- Poteau d’angle niveau RDC

Le poteau du RDC reçoit les charges des différents éléments tels que le poids propre du
poteau de dimension 35*35 cm2 situé au niveau du R+1, le poids propre des poutres
supportant la dalle de la toiture terrasse et du plancher courant du R+1 et les poids propre des
planchers de la toiture terrasse et du R+1.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 44
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Le plancher du R+1 est destiné à abriter des locaux à usage de bureaux donc qR+1 =
2,5KN/m2. D’après le tableau sur les charges d’exploitation on a :

QR+1 = qR+1 *Surface d’influence

QR+1 = 2,5 * 9,74

= 24,35

QR+1 = 24,35 KN

Eléments Surfaces Charges Charges Charges


d’influence surfaciques ou permanentes d’exploitation
volumiques
A) Toiture 9,74 GTT=97,812KN QTT= 9,74KN
terrasse

B) Plancher 9,74
R+1
-Cloison
-Isolation 1KN/m2 9,74KN
thermique 0,0004275 0,004163KN
-Carrelage KN/m2
céramique 0,33KN/m2 3,2142KN
-Chape de
mortier pour 0,44KN/m2 4,2856KN
pose(e=2cm)
-Dalle(e=17cm) 4,25KN/m2 41,395KN
-Plâtre sous 0,28KN/m2 2,7272KN
plafond

a)Poutre
Primaire
h=3,36m
L=0,50m 25KN/m3 14,7KN
l= 0,35m
b)Poutre
secondaire
h=2,90m
L=0,50m 25KN/m3 12,6875KN
l= 0,35m
c)Poteau R+1
h=3,63m
L=0,35m 25KN/m3 11,116875KN
l= 0,35m

GRDC = 99,87KN QRDC =24,35KN

GTRDC=197,68KN QTRDC= 34,09KN

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 45
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Soit NuT RDC la charge totale sur la tête du poteau du RDC.

NTRDC=1,35 GTRDC + 1,5 QTRDC

AN : NTRDC= 1,35(197,68) + 1,5(34,09)=318,003KN

On prendra NTRDC=318,003 KN

- Périmètre de section

u = (2*a)+ (2*b)

AN : u = (2* 35)+ (2*35)

u = 140cm = 1,40m

- Moment quadratique de la section

La section est une section carrée donc, I= a4/12

AN : I= 0,354/12 = 0,001250m4

- Rayon de giration

𝒊
𝒊 = √( )
AN: 𝒊 √ )
=0,1010m
- Longueur de flambement

Au premier étage, lo=5,75m

AN : lf= 0,70 x 5,75 = 4,03m

- Elancement

Afin que les armatures puissent assurer la résistance de l’axe du poteau au flambement, on
prendra la valeur de l’élancement mécanique égal à :

λ= 35

- Section réduite du béton(Br)

Soit Nulim l’effort limite ultime que le poteau puisse supporter. On a

Nulim= α* + (1)

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 46
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Pour que le poteau soit résistant, il faut que :

Nu Nulim (2)

En remplaçant (1) dans (2) on a :

Nu α* + (3)

α= . (4)

En remplaçant α par son expression dans (3) on a :

Nu * +

Nu Br x x* +

En prenant = 1%, l’expression devient

Nu Br x x* +

Br
* +

( ) Si λ 50 (1)
β ={

Si λ 50 (2)
Dans notre cas λ= 35<50, donc nous sommes dans le cas (1)

D’où β= 1 + 0,2 x ( )2 =1+0,2 = 1,2

On a

fc28= 25MPa

fe= 400MPa

γs= 1,15 Car nous sommes en situation courante.

γb= 1,50 car nous sommes en situation courante.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 47
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

AN : Br
* +

Br 0,0128 m2

La section retenue est une section carrée donc de dimensions a* a

Br= (a-0,02)2

En remplaçant Br par sa valeur on a :

(a-0,02)2 0,0128

a-0,02 √

a √ + 0,02

a 0,14m

La feuille de calcul concernant le coffrage des poutres nous donne des poutres rectangulaires
de largeur égale à 35 cm. Afin d’éviter tout déversement de la part de celle-ci. On prendra
alors comme coté du poteau une largeur de 35cm.

0n prendra a= 35cm.

Donc la section réduite du béton sera égale à

Br = (0,35-0,02)2= 0,1089 m2

Vérification au flambement

Elle consiste à déterminer la valeur exacte de l’élancement λ

La section est carrée donc la valeur de l’élancement λ est donnée par

λ=lf√ /a

AN : λ= 4,03√ / 0,35

= 39,84 < 50

La condition est vérifiée.

- Coefficient d’élancement

Il est défini par α.

si λ> 50 : 𝛼 = (0.6 (50 / λ)² ) / K


si λ< 50 : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K

L’élancement λ est égal à 39,84 de plus, λ=39,84 < 50 donc

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 48
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K avec K le coefficient qui dépend de la période d’application
de la moitié des charges que doivent recevoir le batiment. Dans notre cas, K= 1 car la moitié
des charges sera appliquée au-delà de 90jours.

AN : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (39,84/ 35)²)) / 1 = 0,675

- Section théorique des armatures

Elle correspond à la section de calcul des armatures. Elle est notée Ath et est tirée de la
formule de vérification de la résistance du poteau.

Nu α* +

* + Nu

(Br*fc28/0,9* γb) + (A* fe/γs) Nu

(A* fe/γs) Nu - (Br*fc28/0,9* γb)

A = ((Nu/ 𝛼) - (Br*fc28/0, 9* γb)) / (fe/γs)

AN: A = ((014141/0,757) – (0,0784* 25)/ (0,9*1,5)) * (400/1,15)

= -0,004444m2

A = -44,44cm2

Ath = -44,44cm2 <0. Le béton est sur abondant donc il faut prévoir une section minimale
d’armature.

Soit Amin la section minimale d’armature. On a

Amin =max {

Amin =max{

Amin =max{

Donc Amin =

Section d’acier maximale

Elle est donné par la formule tel que

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 49
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Amax = 5% * B

= 5% * (0,35*0,35)

Amax = 61,25cm2

Soit ASC la section d’acier comprimée.

ASC = max,

= max{

Asc= 4,80cm2

On a Amin Asc= 5,60cm2 Amax

La section est une section carrée, on a :

a= 35cm ; b= 35cm

1,1a= 1,1*35= 38,5cm

b= 35cm˂ 1,1a= 38,5cm

Donc les armatures prises en compte sont celles qui augmentent le plus efficacement la
rigidité de la pièce (les armatures d’angles).

Choix des armatures : on choisit 4HA 14 pour les armatures d’angles de section totale égale
à : A= 1,13cm2 *6= 6,78cm2

On a A= 6,16cm2 < Amax =5 * = 5* = 61,25cm2

Armatures transversales

Elles sont destinées à maintenir les armatures longitudinales qui assurent une bonne
résistance des poteaux.

- Diamètre d’armature longitudinale.

Le diamètre d’armature longitudinale doit vérifier la condition telle que :


ØLmax /3 Øt 12mm
Avec Øt la section des armatures transversaux, et ØLmax la section maximale des armatures
longitudinales.
(14/3) Øt 12mm
4,67mm Øt 12mm
On prendra Øt= 8mm

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 50
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Zone de recouvrement

Soit Ls la longueur de scellement et Lr la longueur de recouvrement. En zone de recouvrement


on à

Lr = {

Les aciers sont de type FeE400 donc Ls= 40Ø


Avec le diamètre d’armature longitudinale. Nous sommes en situation courante donc Lr =
0,6Ls
Ls= 40*(1,4)= 56cm
Lr= 0,6*56 = 33,6cm
Soit st l’espacement des armatures transversales. L’espacement st doit être pris égal à :
st { }
st { }
st { }
st
On prendra st
Soit st’ l’espacement en zone de recouvrement. On a deux espacements car ayant trois
armatures transversales.
St’= (Lr – neat x neal x ØL)/ 2
Avec :
neat: le nombre d’espacement entre armature transversales
neal: le nombre d’espacement entre armatures longitudinales

AN: st’= ( 33,6 – 2x2x1,4 )/2 = 14cm


Donc st’= 14cm
On a st= 18cm> st’= 14cm donc on peut prévoir 3nappes d’armatures en zone de
recouvrement.
Enrobage : e=5cm

Ferraillage : Cf ferraillage du poteau d’angle R+1

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 51
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

C. Poteau de rive
602,5cm

326cm

 Poteau de rive niveau R+1

- Evaluation des charges

Poutre primaire: 35 x 50 cm2, H= 6,025m

Poutre secondaire: 35 x 50 cm2, H= 3,26m

Eléments Surface Charges Charges Charges


d’influence surfaciques permanentes d’exploitation
A) Toiture
terrasse

-Protection en
gravillon roulé 0,6 KN/m2 12,552KN
(4cm)
-Etanchéité
multicouche 0,10 KN/m2 2,092KN

-Isolation 0,0004275KN/m2 0,0089435KN


thermique en
liège (4,5cm)

-Forme de 20,92 2 KN/m2 41,84KN


pente
1%(e=10cm)
-Dalle en béton 4,25 KN/m2 88,91KN
armé(e=17cm)

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 52
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

-Enduit en 0,28 KN/m2 5,8576KN


plâtre
a)Poutre
Primaire
h=6,025m
L=0,50m 25 KN/m3 26,3593KN
l= 0,35m
b)Poutre
secondaire
h=3,26m
L=0,50m 25KN/m3 14,2625KN
l= 0,35m

GTT=191,882KN QTT=20,92KN
Soit NT T la charge totale sur toiture terrasse.

NTT=1,35 GT + 1,5 QT

AN: NTT = 1,35*191,882+ 1,5*20,92 = 337,434KN

On prendra NTT = 290,421KN

- Périmètre de section

u = (2*a)+ (2*b)

AN : u = (2* 35)+ (2*35)

u = 140cm = 1,40m

- Moment quadratique de la section

La section est une section carrée donc, I= a4/12

AN : I= 0,354/12 = 0,001250m4

- Rayon de giration

𝒊
𝒊 √ )
AN: 𝒊 = √ )
=0,1010m
- Longueur de flambement

Le poteau est un poteau de rive. lf = lo=3,97m

Nous voulons déterminer les dimensions du poteau 13 au niveau de la toiture terrasse.

- Elancement

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 53
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
Afin que les armatures puissent assurer la résistance de l’axe du poteau au flambement, on
prendra la valeur de l’élancement mécanique égal à :

λ= 35

- Section réduite du béton(Br)

Soit Nulim l’effort limite ultime que le poteau puisse supporter. On a

Nulim= α* + (1)

Pour que le poteau soit résistant, il faut que :

Nu Nulim (2)

En remplaçant (1) dans (2) on a :

Nu α* + (3)

α= . (4)

En remplaçant α par son expression dans (3) on a :

Nu * +

Nu Br x x* +

En prenant = 1%, l’expression devient

Nu Br x x* +

Br
* +

( ) Si λ 50 (1)
β ={

Si λ 50 (2)
Dans notre cas λ= 35<50, donc nous sommes dans le cas (1)

D’où β= 1 + 0,2 x ( )2 =1+0,2 = 1,2

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 54
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
On a

fc28= 25MPa

fe= 400MPa

γs= 1,15.

γb= 1,50

AN : Br
* +

Br 0,00936m2

La section retenue est une section carrée donc de dimensions a* a

Br= (a-0,02)2

En remplaçant Br par sa valeur on a :

(a-0,02)2 0,01087m2

a-0,02 √

a √ + 0,02

a 0,143m

La feuille de calcul concernant le coffrage des poutres nous donne des poutres rectangulaires
de dimension 35*50 cm2. Afin d’éviter tout déversement de la part de celle-ci. On prendra
alors comme coté du poteau une largeur de 35cm.

0n prendra a= 35cm.

Donc la section réduite du béton sera égale à

Br = (0,35-0,02)2= 0,1089 m2

Vérification au flambement

La section est carrée donc la valeur de l’élancement λ est donnée par

λ=lf√ /a

AN : λ= 3,97√ / 0,35

= 39,29 < 50

Donc les armatures prises en compte ne sont que les armatures d’angle.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 55
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

- Coefficient d’élancement

Il est défini par α.

si λ> 50 : 𝛼 = (0.6 (50 / λ)² ) / K


si λ< 50 : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K

L’élancement λ est égal à 39,29

𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (λ/ 35)²)) / K

Dans notre cas, K= 1 car la moitié des charges sera appliquée au-delà de 90jours.

AN : 𝛼 = (0.85 / (1 + 0.2 (39,29/ 35)²)) / 1 = 0,679

- Section théorique des armatures

Nu α* +

* + Nu

(Br*fc28/0,9* γb) + (A* fe/γs) Nu

(A* fe/γs) Nu - (Br*fc28/0,9* γb)

A = ((Nu/ 𝛼) - (Br*fc28/0, 9* γb)) / (fe/γs)

AN: A = ((0,290421 /0,679) – (0,1089* 25)/ (0,9*1,5)) * (400/1,15)

= -0,004568m2

A= -45,68cm2

Ath = -45,68cm2 <0 ce qui signifie que le béton est surabondant donc, il faut prévoir une
section minimale d’armature.

Soit Amin la section minimale d’armature. On a

Amin =max {

Amin =max{

Amin =max{

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 56
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Donc Amin =

Section d’acier maximale

Elle est donné par la formule tel que

Amax = 5% * B

= 5% * (0,35*0,35)

Amax = 61,25cm2

Soit ASC la section d’acier comprimée.

ASC = max,

= max{

Asc= 5,60cm2

On a Amin Asc= 5,60cm2 Amax

Choix des armatures : on choisit 4HA 14 pour les armatures d’angles de section totale égale
à : A= 1,54cm2 *4= 6,16cm2

On a A= 6,16cm2 < Amax =5 * = 5* = 61,25cm2

Armatures transversales

- Diamètre d’armature longitudinale.

Le diamètre d’armature longitudinale doit vérifier la condition telle que :


ØLmax /3 Øt 12mm
Avec Øt la section des armatures transversaux, et ØLmax la section maximale des armatures
longitudinales.
(14/3) Øt 12mm
4,66mm Øt 12mm
On prendra Øt= 8mm

Zone de recouvrement

Soit Ls la longueur de scellement et Lr la longueur de recouvrement. En zone de recouvrement


on à

Lr = {

Les aciers sont de type FeE400 donc Ls= 40Ø

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 57
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Avec le diamètre d’armature longitudinale. Nous sommes en situation courante donc Lr =


0,6Ls
Ls= 40*(1,4)= 56cm
Lr= 0,6*56 = 33,6cm
Soit st l’espacement des armatures transversales. L’espacement st doit être pris égal à :
st { }
st { }
st { }
st
On prendra st
Soit st’ l’espacement en zone de recouvrement. On a deux espacements car ayant trois
armatures transversales.
St’= (Lr – neat x neal x ØL)/ 2
Avec :
neat: le nombre d’espacement entre armature transversales
neal: le nombre d’espacement entre armatures longitudinales

AN: st’= ( 33,6 – 2x2x1,4 )/2 = 14cm


Donc st’= 14cm
On a st= 18cm> st’= 14cm donc on peut prévoir 3nappes d’armatures en zone de
recouvrement.

Enrobage
Donc afin d’assurer la protection des aciers contre la corrosion, on prendra comme valeur de
l’enrobage e = 5cm de part et d’autre.

Ferraillage :

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 58
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

- Poteau de rive niveau RDC

Le plancher du R+1 est destiné à abriter des locaux à usage de bureaux donc qR+1 =
2,5KN/m2. D’après le tableau sur les charges d’exploitation on a :

QR+1 = qR+1 *Surface d’influence

QR+1 = 2,5 * 20,92

= 52,3

QR+1 = 52,3 KN

Eléments Surfaces Charges Charges Charges


d’influence surfaciques ou permanentes d’exploitation
volumiques
A) Toiture 20,92 GTT=192,882KN QTT= 20,92KN
terrasse

B) Plancher
R+1
-Cloison 20,92 1KN/m2 20,92KN
-Isolation 0,0004275 0,0089433KN
thermique KN/m2
-Carrelage 0,33KN/m2 6,9036KN
céramique
-Chape de 0,44KN/m2 9,2048KN
mortier pour
pose(e=2cm)
-Dalle(e=17cm) 4,25KN/m2 88,91KN
-Plâtre sous 0,28KN/m2 5,8576KN
plafond

a)Poutre
Primaire
h=6,025m
L=0,50m 25KN/m3 26,35KN
l= 0,35m
b)Poutre
secondaire
h=3,26m
L=0,50m 25KN/m3 14,2625KN
l= 0,35m
c)Poteau R+1
h=3,63m
L=0,35m 25KN/m3 11,116875KN
l= 0,35m

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 59
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

GRDC =183,534KN QRDC =52,3KN

GTRDC=376,41KN QTRDC= 73,22KN

Soit NuT R+1 la charge totale sur la tête du poteau du RDC.

NTT=1,35 GT + 1,5 QT

AN : NTT= 1,35(376,41) + 1,5(73,22)=617,9835KN

On prendra NTT=617,9835KN

- Périmètre de section

u = (2*a)+ (2*b)

AN : u = (2* 35)+ (2*35)

u = 140cm = 1,40m

- Moment quadratique de la section

La section est une section carrée donc, I= a4/12

AN : I= 0,354/12 = 0,001250m4

- Rayon de giration

𝒊
𝒊 √ )
AN: 𝒊 = √( )
=0,1010m
- Longueur de flambement

Le poteau est un poteau de rive donc lf= lo= 5,75m

Elancement

Afin que les armatures puissent assurer la résistance de l’axe du poteau au flambement, on
prendra la valeur de l’élancement mécanique égal à :

λ= 35

- Section réduite du béton(Br)

Soit Nulim l’effort limite ultime que le poteau puisse supporter. On a

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 60
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Nulim= α* + (1)

Pour que le poteau soit résistant, il faut que :

Nu Nulim (2)

En remplaçant (1) dans (2) on a :

Nu α* + (3)

α= . (4)

En remplaçant α par son expression dans (3) on a :

Nu * +

Nu Br x x* +

En prenant = 1%, l’expression devient

Nu Br x x* +

Br
* +

( ) Si λ 50 (1)
β ={

Si λ 50 (2)
Dans notre cas λ= 35<50, donc nous sommes dans le cas (1)

D’où β= 1 + 0,2 x ( )2 =1+0,2 = 1,2

On a

fc28= 25MPa

fe= 400MPa

γs= 1,15

γb= 1,50

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 61
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

AN : Br
* +

Br 0,0198 m2

La section retenue est une section carrée donc de dimensions a* a

Br= (a-0,02)2

En remplaçant Br par sa valeur on a :

(a-0,02)2 0,0198

a-0,02 √

a √ + 0,02

a 0,161m

0n prendra a= 35cm.

Donc la section réduite du béton sera égale à

Br = (0,35-0,02)2= 0,1089 m2

Vérification au flambement

La section est carrée donc la valeur de l’élancement λ est donnée par

λ=lf√ /a

AN : λ= 5,75√ / 0,35

= 56,91

- Coefficient d’élancement

L’élancement λ est égal à 56,91 de plus, λ=56,91 >50 donc

𝛼 = 0,6* (50/λ)2 /.

AN : 𝛼 = 0,6* (50/56,91)2 = 0,463

- Section théorique des armatures

Nu α* +

* + Nu

(Br*fc28/0,9* γb) + (A* fe/γs) Nu

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 62
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

(A* fe/γs) Nu - (Br*fc28/0,9* γb)

A = ((Nu/ 𝛼) - (Br*fc28/0, 9* γb)) / (fe/γs)

AN: A = ((0,615183/0,463) – (0,1089* 25)/ (0,9*1,5)) * (400/1,15)

= -0,001962m2

A= -19,62cm2

Ath = -19,62cm2 <0 donc il faut prévoir une section minimale d’armature.

Soit Amin la section minimale d’armature. On a

Amin =max {

Amin =max{

Amin =max{

Donc Amin =

Section d’acier maximale

Amax = 5% * B

= 5% * (0,35*0,35)

Amax = 61,25cm2

Soit ASC la section d’acier comprimée.

ASC = max,

= max{

Asc= 5,60cm2

On a Amin Asc= 5,60cm2 Amax

Choix des armatures : on choisit 8HA 14 pour les armatures d’angles de section totale égale
à : A= 1,54cm2 * 8= 12,32cm2

On a A= 12,32cm2 < Amax =5 * = 5* = 61,25cm2

Armatures transversales.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 63
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1
- Diamètre d’armature longitudinale.

Le diamètre d’armature longitudinale doit vérifier la condition telle que :


ØLmax /3 Øt 12mm
Avec Øt la section des armatures transversaux, et ØLmax la section maximale des armatures
longitudinales.
(14/3) Øt 12mm
4,67mm Øt 12mm
On prendra Øt= 8mm

Zone de recouvrement

Soit Ls la longueur de scellement et Lr la longueur de recouvrement. En zone de recouvrement


on à

Lr = {

Les aciers sont de type FeE400 donc Ls= 40Ø


Avec le diamètre d’armature longitudinale. Nous sommes en situation courante donc Lr =
0,6Ls
Ls= 40*(1,4)= 56cm
Lr= 0,6*56 = 33,6cm
Soit st l’espacement des armatures transversales. L’espacement st doit être pris égal à :
st { }
st { }
st { }
st
On prendra st
Soit st’ l’espacement en zone de recouvrement. On a deux espacements car ayant trois
armatures transversales.
St’= (Lr – neat x neal x ØL)/ 2
Avec :
neat: le nombre d’espacement entre armature transversales
neal: le nombre d’espacement entre armatures longitudinales

AN: st’= ( 33,6 – 2x2x1,4 )/2 = 14cm


Donc st’= 14cm
On a st= 18cm> st’= 14cm donc on peut prévoir 3nappes d’armatures en zone de
recouvrement.
Enrobage : e=5cm

Ferraillage : Cf. Poteau de rive R+1

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 64
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

CONCLUSION

La construction d’un bâtiment demande en prélude des calculs, des essais, des vérifications
en bureau d’étude ou laboratoire. Pour ce projet, il m’a été demandé de dimensionner les
différents poteaux au sein d’un batiment R+1 à usage de bureaux mais aussi de magasin.

En effet, en utilisant les différentes techniques vues tout au long du cursus scolaire, nous
avons pu dimensionner chacun de ces éléments.

Au cours de ces trois mois de stage, j’ai obtenu des informations importantes sur les différents
outils d’étude d’un bâtiment en béton armé. Ce travail m’a aussi permis de mieux
m’imprégner des connaissances acquises pendant les cours et de mieux les pratiquer.

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 65
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 66
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

DIRECTEUR GENERAL

Kamal DAHER

ASSISTANTE DIRECTION

Anna KOUNDI

RESPONSABLE RESPONSABLE ATELIER


TECHNIQUE DAO

Moustapha DAHER Philippe MOREDA

RESPONSABLE CHANTIER

Moustapha DAHER

ASSISTANTE TECHNIQUE DESSINATEUR


PROJECTEUR
Aude AMALE
Guy Morel NZAMBA

Fig 1 : Organigramme ArchiProject BTP

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 67
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Tableau 6 : Sections des armatures en fonction du diamètre

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 68
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Vue de face

Vue de droite

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 69
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Fig 6 : Plan de coffrage

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 70
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Fig 7: Plan architectural niveau R+1

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 71
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Fig 8 : Plan de masse Bernabé


Gabon

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 72
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Photo 1 : Poteaux d’angle coffré

Photo2 : Assemblage Poteau-semelle


isolé

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 73
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

Photo 3 : Réalisation du coffrage


Poteau de rive

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 74
Dimensionnement des poteaux d’un batiment R+1

BIBLIOGRAPHIE

 C.Hazard, MémoTech Génie Civil, Editions Delagrave, 2013


 B. MBOCK, Cours Béton Armé DUT 2 GC, 2013-2014
 H.RENAUD & J.LAMIRAULT, Béton Armé, Guide de Calcul, Edition Fourcher, 2006
 J. PERCHAT & J.ROUX, Pratique du BAEL 91, Eyrolles, quatrième édition 2002
 Cours Toiture Terrasse,
 Dr Ir P.Boeraeve, Cours de Béton Armé Les types de dalles, 2007
 Prof. Amar KASSOUL, Cours : Bâtiment 2 (12/13) – S6 LICENCE Génie Civil
 Michel Provost et Denis Delpire, Manuel de pré dimensionnement des éléments de
structure des ossatures en acier, bois et béton armé, version 3-8 Septembre 2013
 Jean Marie Paillé. « Calcul des structures en béton ». AFNOR Edition Eyrolles
 Mougin J-P. Béton armé, BAEL 91 modifié 99 et DTU associés, Eyrolles. [2000]
 Bases du Béton Armé, BTS 1ere Année
 Cours de Béton Armé, IUP GCI3 option OS, Année 2004/05

GUIMBETY MAROGA Edwin étudiant DUT2 Génie Civil Promotion 2016-2017 Page 75

Vous aimerez peut-être aussi