Vous êtes sur la page 1sur 2

LETTRE TYPE DE RÉSILIATION DE BAIL (de

location)

Votre nom et prénom


Vos coordonnées

Les noms et prénoms du bailleur


L’adresse de votre bailleur

La date et la ville
« Lettre recommandée avec AR »

Objet : résiliation de bail

« Madame » ou « Monsieur » (Vous pouvez aussi mettre « Madame », « Monsieur »,


si vous ne connaissez pas la civilité du propriétaire)

Je viens par la présente vous faire part de mon intention de quitter le logement que
j’occupe au .... (Adresse du logement loué), N°... (numéro du logement). En effet,
voici maintenant ... (nombres d’années de location ou date de la signature du bail)
que j’occupe ce logement de ... m2 (surface de l’appartement ou de la maison)
dont ... (nombre de pièces du logement).

Cas numéro 1 : vous êtes dans le cadre d’une location de logement meublé.

Conformément aux dispositions de l’article 25 - 8 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989,


je me propose d’effectuer un préavis d’un mois qui se terminera, de ce fait, le ... (date
de départ)

Cas numéro 2 : vous êtes dans le cadre d’une location de logement vide. Vous
pouvez alors utiliser le paragraphe ci-contre :

En vertu des dispositions des articles 12 et 15 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989, je


m’engage à respecter la durée de mon préavis qui est de 3 mois, tel qu’énoncé par
la loi. Mon préavis commencera à courir à compter de la réception de cette lettre, par
envoi recommandé avec accusé de réception. En conséquence, je souhaite donner
mon congé pour le ... (inscrire la date de départ. Cette date devra être fixée en
fonction du moment estimatif de la réception de la lettre par le propriétaire).

Cas numéro 3 : vous pouvez bénéficier d’une réduction de préavis. Il vous faudra
alors mettre un paragraphe tel que celui qui suit :
Je souhaite fixer la date de mon départ au ... (date), soit après une durée d’un mois
de préavis. En effet, j’ai la faculté de disposer d’un préavis réduit, dans la mesure
où ... (indiquer le motif du préavis réduit.

En fonction de votre situation, vous pourrez donc opter pour l’un des cas suivants :

• Obtention d’un premier emploi ;


• Perte d’emploi ou mutation ;
• Nouvel emploi consécutif à une perte d’emploi ;
• Départ pour raison de santé ;
• Âge avancé (60 ans);
• Titulaire d’une Allocation Adulte Handicapé (AAH) ;
• Titulaire du Revenu de Solidarité Active (RSA) ;
• Logement attribué au titre de l’Aide Personnalisée au Logement (APL)

Vous trouverez en pièce jointe un document attestant de ... (mentionner le motif de


départ).

Dans tous les cas, votre lettre pourra se poursuivre comme ceci :

Je suis prêt(e) à restituer toutes les clés de l’appartement (ou de la maison), à la


date de mon départ. Je me tiens également à votre disposition, afin de fixer un
rendez-vous pour établir l’état des lieux de sortie.

En vous souhaitant une bonne réception, veuillez agréer, Madame/Monsieur,


l’expression de mes sentiments distingués.

Votre signature

NB : votre congé devra toujours être notifié par lettre recommandé avec accusé de
réception ou par acte d’huissier. Les remises en mains propres sont également
permises, à condition de prendre un récépissé auprès du bailleur. En revanche,
l’envoi de courriers électroniques n’est pas admis pour mettre fin à un bail.