Vous êtes sur la page 1sur 5

I.

LA PERIODE MAOÏSTE DE 1949 A 1980 population croît de façon exponentielle dans les années 1950
1. RAPPELS HISTORIQUES grâce à une politique démographique positive encouragée par
• La Chine est une très brillante civilisation et son histoire le régime.
est particulièrement connue à travers ses avancées • Mais l’unité territoriale de cet immense pays n’est toujours
techniques, ses arts, son administration, sa culture, etc. pas achevée. La colonisation de son territoire oblige les
• Après la fin de la guerre, en 1945, les alliances de Chinois à mener un front commun antijaponais, laissant de
circonstance explosent et la guerre civile reprend en côté la guerre entre Kouo-Min-Tang et PCC.
s’intensifiant entre les nationalistes pro-américains et les • En pleine guerre froide, la jeune République populaire de
troupes communistes pro-russes de Mao. Après quatre Chine choisit le camp soviétique et signe un traité d’amitié
ans de guerre civile, les communistes, vainqueurs, sino-soviétique. Au-delà d’une simple coopération, la Chine
s’emparent du pouvoir en 1949 et Mao donne naissance à s’aligne sur l’URSS dans les années 1950.
la République populaire de Chine. • À l’intérieur du pays, le pouvoir collectivise toute la société,
• Nous sommes alors en pleine guerre froide et le pays est procède à une réforme agraire et crée des coopératives sur le
ruiné après tant d’années de guerre et de pillages. C’est le modèle soviétique, mettant fin au pouvoir des riches
début d’une longue route vers les chemins d’une propriétaires terriens. L’accent est mis sur l’industrialisation
puissance économique, politique, militaire et et le commerce intérieur.
démographique. • À l’extérieur, elle intervient dans les guerres d’Indochine et
2. LA CHINE COMMUNISTE ET L’ALIGNEMENT SUR de Corée aux côtés des communistes et de l’URSS : en
L’URSS Indochine, elle soutient les Vietminh contre les forces
• Après leur arrivée au pouvoir, Mao et les communistes françaises ; en Corée, elle appuie les combattants
veulent rebâtir un État fort et respecté dans le monde. Le communistes du Nord contre les forces pro-occidentales du
pouvoir communiste règne sur cet immense pays dont la Sud.
• Toujours sur le plan militaire, la coopération technologique • Cette « nouvelle donne » ferme la Chine un peu plus et Mao
avec l’URSS amène la Chine à devenir une puissance tente, en 1958, une expérience économique aux
nucléaire au début des années 1960. conséquences dramatiques pour la population : le « Grand
Bond en avant ». Cette affiche de propagande montre le futur
3. LA CHINE MAOÏSTE ET LE RAPPROCHEMENT AVEC
d’une Chine rénovée, où les aciéries jouxtent des greniers à
L’OCCIDENT
blés pleins à craquer. Cette industrialisation à marche forcée
a) La rupture avec L’URSS est un échec retentissant. Pire encore, la déstructuration de
• Peu à peu cependant, la Chine, pays faisant partie de ce l’économie des campagnes entraine une famine qui fait 20
qu’on appelait à l’époque le tiers-monde, s’intègre dans le millions de morts.
mouvement des « non alignés », en adoptant une ligne • Mao souhaite continuer dans une ligne politique dure, fidèle
politique qui cherche à dépasser le clivage Est/Ouest et la à sa propre vision du communisme. Il s’agit de créer des
guerre froide. milliers de communes populaires autonomes dans tous les
• À la mort de Staline, Mao s’oppose à la politique de « secteurs économiques. Le paysan chinois doit être capable de
déstalinisation » emmenée par le nouveau dirigeant produire de l’acier, du tissu ou du charbon. Les fermiers et
soviétique Khrouchtchev, qui souhaite rompre avec la travailleurs sont regroupés et doivent atteindre des objectifs
politique ultra répressive en vigueur jusqu’en 1953. de production très élevés. La vie privée est très fortement
• La Chine participe à la conférence de Bandung en 1955, qui encadrée et tout se passe en collectivité.
regroupe 29 pays africains et asiatiques en développement, et b) La révolution culturelle
en devient un leader. Cette Chine nouvelle se détache de • À la suite de cela, Mao est écarté du pouvoir quelques temps.
l’URSS et rompt ses relations avec le « grand frère » Pour reprendre l’initiative, il lance au milieu des années 1960
communiste. On assiste même à des conflits frontaliers entre la révolution culturelle.
la Chine et l’URSS.
• Des millions de jeunes maoïstes, munis du Petit Livre rouge puissance régionale et devra encore parcourir du chemin pour
des pensées de Mao, sont lancés dans le pays pour détruire devenir la puissance mondiale qu’on connait aujourd’hui.
tout ce qui est lié au passé de la Chine. Ils font la chasse à II. L’OUVERTURE DE LA CHINE DE 1980 A NOS
l’esprit « petit bourgeois » des membres du parti communiste JOURS
et épurent le parti. La répression est féroce à l’encontre des 1. DENG XIAOPING ET LES REFORMES
traîtres au communisme chinois. ECONOMIQUES
c) L’ouverture • À la mort de Mao en 1976, la Chine se retrouve orpheline de
• Sur le plan des relations internationales, la Chine conserve un son « Grand Timonier », qui avait mené d’une main de fer le
discours très anticapitaliste, mais se lance dans un pays et l’appareil du parti. Les partisans de la révolution
rapprochement de circonstance avec les États-Unis. Ce culturelle, radicaux, se retrouvent opposés aux modernistes et
réchauffement des relations lui permet de sortir peu à peu de réformateurs qui souhaitent en finir avec l’héritage maoïste.
son isolement et de récupérer le siège permanent de Taiwan • Après une lutte interne pour le pouvoir, c’est le moderniste
au Conseil de sécurité de l’ONU en 1971. Point culminant du Deng Xiaoping qui prend la direction du pays en 1978. Très
réchauffement des relations avec les États-Unis : Mao pragmatique, il conduit la Chine à s’ouvrir économiquement
rencontre Nixon, le président américain, lors d’une visite sur le monde.
exceptionnelle en 1972. La société sombre dans le chaos, • Le nouveau leader lance ce qu’il appelle les « quatre
avec par exemple l’obligation faite aux intellectuels d’aller modernisations » : le but est de moderniser l’agriculture,
travailler dans les usines ou dans les champs. l’industrie, la technologie et la défense nationale. Les
• Mao meurt en 1976. Malgré les erreurs du maoïsme, la Chine entreprises privées sont à nouveau autorisées et la
pleure celui qu’elle appelait « le Grand Timonier », et qui a planification d’État sur certaines productions prend fin.
rendu à son pays son indépendance et une certaine grandeur. • Afin d’expérimenter le changement de politique économique,
Malgré cette ouverture nouvelle, la Chine n’est alors qu’une Deng Xiaoping décide de créer de nombreuses ZES, ou
zones économiques spécialisées. Celles-ci sont d’abord • Les entreprises y payent peu d’impôt, la main d’œuvre est
implantées dans les villes portuaires où on attire capitaux et nombreuse et les salaires sont très bas : c’est le rêve des
technologies en facilitant les démarches administratives. industriels qui affluent en masse.
• Face à ce succès, les ZES se sont multipliées pour devenir la • La Chine s’intègre ainsi au type de croissance asiatique
norme. Le pays est devenu un pays émergent avec des taux initiée par le Japon dans les années 1980. Ces réformes se
de croissance dépassant 10 % par an. font dans un système politique qui, paradoxalement, reste
• Sur le plan démographique, contrairement à la vision de officiellement communiste.
Mao, la Chine des années 1980 met en place la politique de 2. UNE NOUVELLE GRANDE PUISSANCE
l’enfant unique pour réguler la croissance démographique. • Symbole de l’ouverture économique du pays, la Chine entre
Sous peine de lourdes amendes, les familles chinoises ne dans l’OMC en 2001. Le pays s’est totalement transformé et
peuvent plus avoir qu’un seul enfant. Cette politique est devenu un gigantesque chantier.
commence à peine à s'assouplir aujourd’hui. • L’élection du président de la République populaire de Chine
• Le décollage économique de la Chine ne s’est pas se fait ainsi avec un seul candidat, issu d’un seul et unique
accompagné d’une ouverture politique interne, et le régime parti. Ils désirent une 5e modernisation, en plus des quatre
autoritaire et non démocratique perdure. premières : celle du système politique. Ce raidissement du
• Il y a toujours un parti unique, le parti communiste chinois, et régime n’a pas empêché la Chine de poursuivre sa marche en
toutes les décisions importantes pour le pays sont pris par ses avant économique et géopolitique. L’État a lancé un
dirigeants. processus de modernisation des grandes villes afin de mieux
• Même si la rhétorique reste celle du communisme, il décide les intégrer à une économie globalisée. Shanghai est le
d’emmener le pays vers une économie de marché et donc de symbole de cette modernisation. Ville vitrine de cette Chine
promouvoir le capitalisme. Les Chinois appellent cela « le nouvelle, de la Chine de la réussite, Shanghai se veut une
socialisme aux couleurs de la Chine ». ville-monde.
• Sur le plan régional et territorial, la Chine a récupéré la diaspora chinoise joue un rôle positif. Le tourisme vers la
région de Hong Kong en 1997, rétrocédée par les Chine est en constante augmentation, c’est le signe que le
Britanniques ; et la région de Macao, rétrocédée par les soft power chinois fonctionne, même s’il connaît encore des
Portugais en 1999. Ces deux villes portuaires ont gardé un limites.
statut spécial et portent le nom de « région administrative • Cependant, malgré tous ces progrès économiques et sociaux,
spéciale », ou RAS. Cette autonomie est néanmoins relative la Chine doit encore relever de nombreux défis pour devenir
et bien des aspects de la vie quotidienne des habitants des une puissance de premier plan.
RAS sont gérés par le gouvernement central chinois. • Au sein du pays, la démographie chinoise rencontre des
• Aujourd’hui, la Chine est la 2e puissance économique du problèmes d’équilibre entre hommes et femmes liés à la
monde et a dépassé le Japon. Désormais membre du G20, politique de l’enfant unique et au vieillissement de sa
c’est une puissance militaire nucléaire, navale, et son armée population d’ici quelques décennies.
conventionnelle est très puissante pour la région. C’est aussi • La politique d’économie de marché a de plus accentué très
une puissance technologique avec notamment les « fortement les écarts de richesses dans la population chinoise
taïkonautes », les astronautes Chinois, qui possèdent leur en général et surtout entre ruraux et urbain.
propre station spatiale, nommée Tain gong 1.
• Dans les faits, cela veut dire que contrairement au reste de la
Chine continentale, qui est officiellement soumise au régime
socialiste, ces deux régions gagnent en autonomie et sont
sous un système capitaliste.
• Puissance commerciale et puissance d’attraction, la Chine
investit dans le monde, notamment en Afrique, et le monde
investit en Chine. La culture chinoise s’exporte bien et la