Vous êtes sur la page 1sur 12

Partie théorique :

Section 1 : L’aspect théorique de marketing digital


1. L’histoire et évolution du marketing vers
la digitalisation :
A- L’histoire du marketing digital
B- L’évolution du marketing digital
C- La définition du marketing digital

2. La distinction, marketing mix/marketing


digital et consommateur/consommateur
digital :
A- La relation entre le marketing digital et le marketing mix
B- La différence entre le consommateur et le consommateur digital
C- Le processus d’achat via internet

3. l’application du marketing digital au


Maroc :
Les instruments outils enjeux et tendances du marketing digital au Maroc
A- les instruments et outils de plateformes digitales
B -les enjeux et tendances du marketing digitales au Maroc
C -la création de la richesse via internet

4-L’élaboration d’une stratégie digitale


A- la planification et la création d’une stratégie digitale
B- le branding et la remise en place sur les plateformes digitales
C- L ‘interaction de la cible et l’évaluation de la stratégie

5- CONCLUSION :

Section 2 : la stratégie du marketing digital


dans le secteur de l’agro-alimentair
Introduction au marketing digital
Dans cette partie , nous allons essayer de parler de l’ensemble des
composants du marketing digital , et pour cela, on va passer par la
détermination des grandes stations qui on marqué son historique, nous allons
ainsi traiter son évolution et sa définition , nous allons par la suite parler du
marketing a 1’ere digitale et le tendances du marketing digital, et après , nous
allons montrer les instruments , outil , enjeux et tendances du marketing
digital au Maroc afin de dresser le processus d’achat via internet et la création
de la richesse sur internet

1 :L’histoire et évolution du marketing vers la digitalisation


A-L ‘histoire du marketing digital :
Le marketing digital (marketing numérique, marketing électronique ou encore
e-marketing) représente l’ensemble des techniques pour créer la
communication d’une marque pour acquérir, fidéliser des clients et promouvoir
des produits grâce au numérique. Il touche autant les sites internet que les
téléphones mobiles, GPS et tous autres types d’objets connectés. Le marketing
traditionnel se tourne peu à peu vers un marketing exclusivement digital grâce
à l’utilisation majeure dans la société actuelle des mobiles et donc du
marketing mobile, on parle alors de digitalisation du marketing. Il y a eu trois
grandes périodes qui ont marqué et déterminé l’e-marketing tel qu’on le connait
à ce jour.
Les années 1990 : la
démocratisation d’Internet
Premièrement, le web 1.0 ou encore appelé web traditionnel a marqué la période
de 1990 à 2003. Les premiers moteurs de recherche apparaissent accompagnés
des premières plateformes de transfert de fichiers. Les entreprises commencent à
profiter de cette innovation pour promouvoir leurs marques et distribuer des
informations sans solliciter l’intervention de l’utilisateur qui à l’époque, se balade
seulement sur le web comme un énorme magazine en ligne (action « One to
many »). Les premiers sites d’e-commerce émergent et les entreprises repensent
leur stratégie.
Cette innovation va mener à de nouvelles techniques de marketing et introduire
le marketing 2.0 dans le début des années 2000.

2004 : le tournant des réseaux


sociaux

Le web 2.0 ou web social se situe entre 2004-2008. Les termes médias sociaux,


blogging, web apparaissent en même temps que de
nouvelles plateformes communautaires et interactives où l’utilisateur est
maintenant sollicité : on parle de l’intelligence collective et participative. Ce
dernier commence à communiquer avec la marque ou avec les
autres utilisateurs en ligne, ils donnent leurs avis et partagent du contenu aux
yeux de tout le web ce qui interpelle les marques qui réagissent alors. Elles
privilégient la dimension de partage grâce aux réseaux sociaux et s’intéressent
à l’univers des blogs qui créent un réel engouement. Le web se démocratise et
le consommateur est appelé à se socialiser virtuellement via les réseaux
sociaux, les forums, les SMS, etc (action « Many to many »).

Le marketing digital aujourd’hui

Depuis 2009, la société devient de plus en plus connectée. On parle de


sémantique, d’objets connectés, de mobilité et de sémantique des données :
c’est le web 3.0. Aujourd’hui, le marketing numérique correspond à toutes les
méthodes et les pratiques marketings disponibles sur internet. Les outils
utilisés pour le développer sont les réseaux sociaux, les blogs, le commerce
électronique, les supports numériques, les jeux vidéo et les displays (affichage
publicitaire dynamique). De nos jours, les marques courent après les données
appelées « Big Data » grâce au développement du marché des
objets connectés et des pratiques de géolocalisation. Le web d’aujourd’hui
tient compte du contexte, des besoins de chaque utilisateur en tenant compte
de ses centres d’intérêt, de sa localisation, etc.
Le web 4.0, symbiotique ou intelligent représente le marketing digital de
demain. Grâce à la connexion entre l’intelligence entre les individus et les
objets, il immerge l’individu dans une réalité augmentée et s’immisce de plus
en plus dans la vie du consommateur. Ce chamboulement amène à s’interroger
sur de nombreuses questions comme la protection de la vie privée, le contrôle
des données… Il existe aujourd’hui différentes formes de marketing digital
comme le marketing d’influence ou encore le marketing sensoriel.
 
B- L’évolution du marketing
digital
C- La définition du marketing digital :
Le développement d’internet a donné naissance à une révolution au niveau de
la gestion communication, promotion de produits ainsi que pour les idées ou
les personnes. Cependant, le Marketing digital, le Webmarketing, ou bien l’E-
marketing se confondent dans la littérature mais ils ont les mêmes notions,
selon (Laurent Flores, 2012)

<< Le marketing digital est la promotion des marques et produits auprès des
consommateurs, grâce à l’utilisation de l’ensemble des medias et points de
contacts digitaux […]Il va au-delà puisqu’il s’affranchit du seul point de contact
internet pour l’ensemble des medias digitaux , en incluant par exemple le
mobile( SMS ou application) ou la télévision interactive, comme canal de

communication >>
Alors que selon Dave Chaffey

<<Le marketing digitale est l’application des technologies digitales


pour supporter le marketing dans l’acquisition et la rétention
rentables des consommateurs […] à travers l’utilisation des tactiques
marketings […] >>
Et d’après (Brésolles Gregory, 2012)
Le marketing digital est le processus de la planification, de mise en œuvre, de
l’élaboration, de la tarification, de la communication, et de la distribution d’une
idée, d’un produit ou d’un service permettant de créer des échanges effectues,
en tout ou en partie a l’aide des technologies digitales. En cohérence avec des
objectifs individuels et organisationnels. La mise en œuvre des techniques d’E-
marketing a pour objectif d’acquérir des nouveaux clients ou d’améliore la
gestion de la relation avec les clients actuels

2-La distinction entre le marketing mix/ le marketing digitale


et le consommateur/le consommateur digital
A -la relation entre le marketing digital et le marketing mix
L'usage d'internet au niveau du marketing et spécialement dans le marketing
mix, donne naissance à des changements dans le dosage déterminer des
moyens d'action des politiques que Selon (Souad Ailli , 2015) ils sont : Produits
« Product », Prix « Price », Communication « Promotion » et Distribution «
Place ».
Ces 4Ps sont devenu au nombre de 5, il s'agit de la politique « People ». Les 5 P
de marketing mix sont des éléments de marketing clés utilisés pour positionner
une entreprise stratégiquement. Ils sont également connus sous le nom de Mix
marketing, sont des variables que les gestionnaires et les propriétaires
contrôlent pour satisfaire les clients sur leur marché cible, ajouter de la valeur à
leur entreprise, et aider à différencier leur entreprise des concurrents .

La politique Produit : Le produit fait référence aux produits et services


offerts par une entreprise. Les décisions de produits comprennent la fonction,
l'emballage, l'apparence, la garantie, la qualité.
Les clients doivent comprendre les caractéristiques, les avantages qui peuvent
être appréciés en achetant le bien ou le service. En pensant à un produit,
considérez les caractéristiques clés, les avantages, et les besoins et les désirs
des clients.
La politique Prix : Le prix se rapporte à la stratégie de tarification pour
les produits et services, et comment il affectera les clients. Les décisions de
tarification ne comprennent pas seulement le prix de vente, mais aussi les
remises, les arrangements de paiement, les conditions de crédit ou tout autre
service de correspondance des prix offert.
Lors de la détermination d'une stratégie de prix, il est important de tenir
compte la position de l'entreprise sur le marché actuel. Par exemple, si
l'entreprise est annoncée comme un fournisseur de matériel mécanique de
haute qualité, la tarification du produit devrait refléter cela.
La politique Communication : La promotion fait référence aux
activités qui rendent l'entreprise plus connue des consommateurs. Il comprend
des articles tels que les commandites, la publicité et les activités de relations
publiques.
Étant donné que les coûts de promotion peuvent être substantiels, il est
essentiel de procéder à une analyse de la rupture même lors de la prise de
décisions de promotion. Il est important de comprendre la valeur d'un client et
s'il est utile de mener des promotions pour les acquérir

La politique Distribution : Le lieu se rapporte à l'endroit où le


produit/service de l'entreprise est vu, fabriqué, vendu ou distribué. En
substance, les décisions de place sont associées aux canaux de distribution et
aux moyens d'amener le produit à des clients cibles :
L'accessibilité au produit ou du service et de s'assurer que les clients peuvent
facilement vous trouver est très important. Le produit ou le service doit être
mis à la disposition des clients au bon moment, au bon endroit et dans la
bonne quantité.
Politique People : le People se réfèrent au personnel, les vendeurs, et
ceux qui travaillent pour l’entreprise. Décisions des gens sont généralement
centrées sur le service à la clientèle. Plus tard, on a remarqué que le modèle 4P
s'arrêtait uniquement à l'achat et se préoccupait peu de la satisfaction des
consommateurs. Il a donc fallu intégrer un nouvel élément pour fidéliser la
clientèle et améliorer la réputation de la marque, un 5ème P pour People qui
désigne le personne en relation directe avec les clients.
B- La différence entre le consommateur et le consommateur digital
L'effet de la technologie numérique sur la proportion croissante de
consommateurs qui l’adoptent, en particulier en ce qui concerne leur
consommation médiatique peut affecter la commercialisation dans les secteurs
spécifiques de l'industrie. En analysant et en évaluant les tendances des
consommateurs numériques, on peut identifier les possibilités de marketing
potentielles et les menaces présentes dans différents domaines d'activité. Cela
permet de réduire les angoisses des clients. Ils peuvent alors commencer à
formuler des stratégies pour embrasser les opportunités et atténuer les
menaces. Le cabinet de recherche (Jupiter Research, 2012) à identifier Sept
paramètres qui modifient considérablement le comportement du
consommateur :
L'Inter-connectivité : L'adoption de la technologie numérique en
réseau permet aux consommateurs de se connecter plus facilement et
rapidement les uns avec les autres, où et quand, que ce soit par courrier
électronique, messagerie instantanée, messages mobiles ou plateformes telles
que eBay et LinkedIn. Les consommateurs se connectent de plus en plus, se
reconnectent, échangent et partagent avec des gens sympathiques dans les
fuseaux horaires et la géographie. Et ils le font plus rapidement, plus
largement, plus fréquemment, et dans plus de volume que jamais auparavant.
La propagation des communications et du contenu peer-to-peer étend et
renforce les réseaux sociaux et construit de nouvelles «communautés»
virtuelles.
A La Technologie de l'Information : La technologie numérique accroît
la facilité et la rapidité de création, d'accès et de consommation de contenu. En
conséquence, les consommateurs sont mieux informés et les informations sont
démocratisées. Un pourcentage croissant de consommateurs accèdent
désormais instantanément à une plus large portée et à une plus grande
profondeur de nouvelles, d'opinions et d'informations concurrentielles sur les
entreprises. Ils mènent des recherches impartiales pour comparer et contraster
les produits et services. Avec plus d'informations vient plus de connaissances,
et avec plus de connaissances vient plus de puissance pour le consommateur .
La Recherche de la Pertinence : Le rendement du contenu
numérique et son abondance croissante créent un besoin croissant de gestion
de l'information et de filtrage de pertinence en tant que lutte des
consommateurs pour trouver exactement ce qu'ils veulent, quand ils le
veulent. Les consommateurs passent plus de temps à chercher des
informations pertinentes (une opportunité pour les fournisseurs de recherche)
et cherchent de plus en plus à obtenir des informations agrégées et livrées (que
ce soit par email ou par flux RSS). Ils bloquent les informations non pertinentes
avec la personnalisation, et les messages publicitaires indésirables ou non
sollicités avec la technologie de blocage des publicités et des e-mails. Les
consommateurs ont besoin d'aide pour gérer les informations numériques afin
d'éviter le surpoids numérique.

L'Agrégation : L'abondance et la diversité du contenu en ligne


permettent aux consommateurs de participer plus facilement et de se livrer à
des intérêts et des loisirs spécialisés. Ils se rassemblent dans des communautés
de niche d'individus partageant, qui se traduit par des consommateurs de
masse homogènes fragmenté en une individualité de plus en plus complexe. .
Vous avez seulement besoin de regarder les zones du groupe de la section
communautaire d'eBay pour des preuves.

La Publication de Contenu Personnel : L'Open-source,


interactive et interconnectée des medias numériques permet aux
consommateurs de s'exprimer de plus en plus par écrit et de créer leur propre
contenu, que ce soit par le biais de forums de discussion, de babillards, de
formulaires de rétroaction, de plateformes de vote, de galeries de photos ou
des blogs. La croissance des médias générés par les consommateurs permet
aux consommateurs de se pencher sur leurs réseaux sociaux pour l'opinion, ce
qui conduit à une personnalisation de l'autorité.

La Montée en force du « Prosumer >> : Les caractéristiques


uniques des médias en ligne permettent aux consommateurs de devenir de
plus en plus impliqués dans la création des produits et des services qu'ils
achètent, en déplaçant l'équilibre du pouvoir du producteur au
consommateur. Les individus sont plus impliqués dans la spécification, la
création et la personnalisation de leurs achats à leurs besoins, ainsi que de
façonner leurs expériences et les communications qu'ils reçoivent. Les concepts
traditionnels de production de masse et de marketing de masse deviennent
rapidement une chose du passé
La Réponse Instantanée aux Sollicitations : L'ubiquité
croissante de la technologie numérique et l'accélération correspondante des
pratiques commerciales permettent aux consommateurs de satisfaire leurs
besoins plus rapidement, plus facilement et avec moins de barrières.
Auparavant, les achats des consommateurs étaient limités par le temps, la
géographie, l'emplacement et l'espace de stockage physique. Dans l'économie
numérique, l'achat est illimité par ces constrictions. La suivie de la livraison
permet une gratification quasi instantanée.
C- Le processus d'achat via Internet
Le processus d'achat du client également appelé processus de décision d'achat
décrit le voyage qu'un client travers avant d'acheter un produit. Comprendre le
processus d'achat du client n'est pas seulement très important pour les
vendeurs, il permettra également d'aligner une stratégie de vente en
conséquence.
Le cadre de cinq étapes abordé par « Consumer Behavior in a digital
environnement > reste un bon moyen d'évaluer le processus d'achat du client.
Selon (Muller Patrice, 2011) il y a cinq étapes du processus même si on
remarque qu'ils sont similaires aux étapes du processus d'achat dite
traditionnel ou offline, mais nous allons essayer d'expliquer comment internet
modifie ces étapes toujours en se référant à la même étude :

L'accès Information : Comme mentionné à plusieurs reprises,


Internet et les outils digitaux en général permettent un accès plus aisé à
l'information. Les internautes utilisent les opportunités qu'offre le digital pour
minimiser les risques avant d'acheter. La première étape du cycle d'achat est
que le consommateur reconnaît un problème qui doit être résolu, ou un besoin
qui doit être satisfait.
Fondamentalement, le consommateur est à la recherche d'une solution pour
résoudre un état d'inconfort.
L'inconfort pourrait résulter de quoi que ce soit une incapacité à obtenir le
travail accompli dans le temps, la technologie frustrante ou des processus, ou
un concurrent gagnant un avantage.
L'Evaluation et l'Analyse des Résultats : La deuxième
étape du processus décisionnel consiste à rassembler toutes les informations
disponibles sur les solutions possibles. Plus la décision d'achat est grande, plus
ce processus prendra de temps. Le consommateur voudra être très minutieux
dans sa recherche, il recourt aux comparateurs des prix et aux informations
auprès de ses amis, pour éviter les risques perçus relatif à un achat sur
Internet.
L'interprétation de l'Analyse : La troisième étape est le
processus d'évaluation (souvent fastidieux). La plupart des internautes ont une
liste de critères que la solution doit rencontrer, et en tant que Marketeur, il
faut savoir exactement ce qui est sur cette liste. Certains internautes affirment
qu'Internet leur offrent une expérience d'achat meilleure
L'Acte d'Achat : C'est l'étape amusante! Une fois que l'internaute a
pris sa décision, elle n'a plus de problème... elle a une solution! Les acheteurs
en ligne sont de plus en plus à la recherche d'une expérience d'achat qui pourra
les rends heureux que les Marketeurs doivent prendre en considération pour
transformer l'acte d'achat en plaisir.
Elle comportements Post-Achat : Les meilleurs marketeurs
savent que le processus ne se termine pas à l'étape d'achat-en fait, ce n'est que
le début de la valeur d'un client pour votre entreprise I ne fois l'acquisition hors
du chemin, votre nouvel objectif est de créer des relations à long terme entre
le consommateur et l'entreprise, en veillant à ce que vous obtenez le plus de
valeur de vos clients, et ils obtiennent le plus de valeur de vos produits.
Apres avoir défini ce qu'on entend par le Marketing Digital et son évolution
dans le temps, ainsi que sa relation avec le dite marketing traditionnel, et après
avoir montré la différence entre le consommateur et le consommateur digital,
nous constatons donc que cette digitalisation est le résultat de l'apparition du
web qui s’est traduit par des changements au niveau de la prise des décisions
stratégiques et aussi dans la relation des entreprises avec leur clients.