Vous êtes sur la page 1sur 18

Introduction à l’utilisation de

TRNSYS

(version 16)

Elaboré par

Nabiha NAILI

Maître Assistante au Centre de Recherches et des


Technologies de l’Energie (CRTEn)
TRNSYS Nabiha NAILI

Sommaire

I. Présentation du modèle TRNSYS

II. Vocabulaire TRNSYS

III. Démarche d’une simulation

IV. Exemple d’une simulation par TRNSYS

2
TRNSYS Nabiha NAILI

I. Présentation du modèle TRNSYS

I.1. Présentation générale

TRNSYS « Transient System Simulation » est un logiciel de simulation très connu dans
le monde du solaire. Il a été développé au États-Unis dans les années soixante-dix, plus
précisément en 1975, par l’université du Wisconsin. Il est aujourd'hui un outil de référence au
niveau mondial dans le domaine de la simulation dynamique de bâtiments et des systèmes
énergétiques, et il est mis à jour en permanence.

Son langage d’origine est le FORTRAN.

Le TRNSYS présente un environnement de simulation complet et extensible. Il est basé sur


une approche modulaire. Chaque module est simulé en tant que partie intégrante du système,
chaque élément physique, un phénomène physique ou une entrée/sortie, est simulé par un
modèle mathématique (Figure 36). Cette technique modulaire décompose un problème
complexe en plusieurs problèmes élémentaires. En TRNSYS, le «module» possède d’autres
synonymes, on désigne donc un «module» par «type» ou «composant [1]

 Les entrées

Un module ou Type peut être représenté comme suit :

Paramètres indépendants
du temps

Entrées Modèle mathématique


dépendantes Variables
programmé sous FORTRAN de sorties
du temps

Figure 1 : Représentation schématique d’un composant sous TRNSYS

Chaque module nécessite deux types d’informations :

 Paramètres d’entrées : quantités indépendantes du temps,


 Entrées : quantités dépendantes du temps

3
TRNSYS Nabiha NAILI

On distingue deux types de modules:

 Les modules composants comme les capteurs solaires, les machines frigorifiques,
les pompes à chaleur, les réservoirs d’eau ….
 Les modules utilitaires comme l’imprimante, le lecteur de données météo, le
traceur des courbes graphique…
 Les sorties
Pour exploiter les résultats d’une simulation, deux sortes de types ou modules existent :

 Les types graphiques permettant de visualiser l'évolution au cours du temps des


variables définies en entrée ;
 Les types de sortie qui enregistrent les variables définies en entrée sous des
fichiers .TXT ou .OUT à chaque pas de temps défini.

I.2. Différents Applications

La programmation par le modèle TRNSYS possède une grande variété d’application dont les
principales sont les suivantes :
1.1. Applications aux bâtiments multi-zones
 Comprendre le comportement thermique du bâtiment
 Déterminer les besoins de chauffage et de refroidissement
 Etudier le confort d’été
 Analyser le comportement des systèmes énergétiques au sein de ces bâtiments
1.2. Applications aux procédés industriels énergétiques et autres.
 Piles à combustible, systèmes solaires thermiques, production photovoltaïque, brûleurs,
piscines, dessalement.

II. Vocabulaire TRNSYS

4
TRNSYS Nabiha NAILI

5
TRNSYS Nabiha NAILI

6
TRNSYS Nabiha NAILI

7
TRNSYS Nabiha NAILI

III. Démarche d’une simulation

La simulation d’un bâtiment utilisant le modèle TRNSYS doit passe par 4 étapes :
 1ère Etape: Modélisation du bâtiment (sur TRNBUILD)
 2ème Etape: Modélisation de l’environnement du bâtiment
 3ème Etape: Modélisation de l’utilisation du bâtiment
 4ème Etape: Calcul et Exploitation des résultats

III.1. Modélisation du bâtiment

Découper le bâtiment en zones thermiquement homogènes (« zonage »):


 Etape fondamentale:
 Elle détermine la précision de la simulation
 Elle demande un pressenti du comportement du bâtiment: sentir quelles pièces vont se
comporter différemment ou de manière assez similaire
 Pour effectuer le zonage, on tient compte :
 Des différentes orientations (orientations masquées ou orientation plein Sud)
 Des différentes utilisations des pièces (pièces de vie, salles d’eau…)

SAISIR LES CARACTERISTIQUES DU BÂTIMENT SUR TRNBUILD


A. Saisie des orientations du bâtiment:

 Orientations classique (Nord, Sud …)


 Orientations « masquées »

8
TRNSYS Nabiha NAILI

B. Création des bibliothèques de matériaux, parois, vitrages…

 Saisir les caractéristiques des matériaux


 Saisir la composition des parois
 Saisir les caractéristiques des ouvertures
 Préciser les niveaux de ventilation, infiltration, chauffage…
 Saisir les apports internes en valeurs d’entrée (« inputs »)
C. Caractériser les zones thermiques:
 Saisir les grandeurs géométriques des zones et des parois, des fenêtres… qui la composent
 Sélectionner les niveaux de ventilation, de chauffage, d’infiltration et les apports internes
précédemment saisis dans la bibliothèque.

D. Sélectionner les sorties désirées:


 De nombreuses sorties possibles
 Habituellement, on choisit un bilan énergétique pour toutes les zones.

9
TRNSYS Nabiha NAILI

III.2. Modélisation de l’environnement

 Type 109: Module météo

 Permet de choisir les données climatiques


 Caractérise les orientations
 Type33: Module psychrométrique, permet de déterminer les conditions d’humidité

 Type69: Module sky temp, calcule la température fictive du ciel,

 Ou Type 15 : plus détaillé au niveau des sorties

10
TRNSYS Nabiha NAILI

 Type 67: Module Shading mask: permet de modéliser les masques


solaires lointains sous TRNSYS 16

 Ce module fait appel à un fichier, préparé par l’utilisateur, qui indique les angles
d’occultation occasionnés par le masque en fonction de l’orientation

 A partir de ces angles d’occultation, il est possible de réaliser l’ensoleillement de la façade


(graphique ci-contre)

III.3. Modélisation de l’utilisation du bâtiment

 Type 9: Module Input: permet d’appeler un fichier qui donne les valeurs des variables
pour chaque pas de la simulation

 Les calculettes: permettent de traiter les valeurs obtenues par le module Input pour
qu’elles correspondent aux valeurs d’entrée attendues par le Type 56

11
TRNSYS Nabiha NAILI

III.4. Calculs et exploitations des résultats

 Type 65: permet de tracer des variables sur un graphique pour la durée de la simulation
 Type 25: permet d’imprimer les variables sur un fichier Excel
 L’exploitation des résultats se fait également avec le fichier EnergyZone.bal créé par le
type 56
 La simulation se fait habituellement sur 9504 heures soit 13 mois et on exploite les 12
derniers (on élimine ainsi l’impact des conditions initiales)
 Travail à la recherche d’erreurs souvent long et fastidieux (utilisation de Result File dans la
barre à outils)

IV. Exemple D’une simulation par TRNSYS

IV.1. Technique de HVAC (Heating Ventilating Air Conditioning)

La technique HVAC est une grande partie de la bibliothèque de TRNSYS elle est dédiée pour
le chauffage et le refroidissement des bâtiments, elle comporte tout les modules et les types des
différentes composantes utilisées dans ce domaine.

Dans la version Trnsys 16.1, cette partie de la bibliothèque a beaucoup évolué (HVAC
Library TESS) afin de faciliter les modélisations et les simulations dans ce domaine. On trouve
alors plusieurs types de pompes à chaleur, de refroidisseurs et d’échangeurs thermiques tels que
le type 668 qui représente la pompe à chaleur type eau-eau que nous allons utiliser dans notre
étude.

12
TRNSYS Nabiha NAILI

Nous trouvons également la nouvelle partie appelée GHP Library (TESS) qui contient en
plus de la pompe à chaleur, des modules d’échangeurs de chaleur au sol (échangeurs verticaux
et horizontaux, enterrés) [1].

IV.2. Description du modèle TRNSYS élaboré

L’interface du modèle de l’installation géothermique simulée par TRNSYS est représentée


sur la figure 2 [2].

13
TRNSYS Nabiha NAILI

Figure 2: Interface graphique de TRNSYS contenant le schéma de la simulation

14
TRNSYS Nabiha NAILI

Les principaux composants du modèle ainsi que leurs fonctions sont regroupées dans le
tableau 1 et décrivent à la suite.
Tableau 1 : Tableau récapitulatif des modèles du système à simuler
Symbole Function
Composant
TYPE 668 Simulation da la pompe à chaleur eau/eau

Type 56 Simuler l’abri avec Plancher chauffant

Type 556 Echangeur horizontal enterré

Type 4c Ballon tampon

Type 3 Assurer la circulation de l’eau

Type 14h Assurer la commande de la pompe à chaleur

Type 65c Afficher les résultats

Type69b Calcul de la température du ciel

Type33e Calcul des propriétés de l’air humide

Type 109 Simuler les données métrologiques de la région de Tunis

15
TRNSYS Nabiha NAILI

Description détaillée des différents composants utilisés dans notre modèle


TRNSYS
- Type 56 a
Le modèle de bâtiment utilisé pour la présente étude est le TYPE 56. Ce type permet de
modéliser les différentes zones thermiques, la géométrie du bâtiment et la position ou
l’orientation d’une paroi (mur, plancher, plafond ou fenêtre). Chaque paroi est décrite par des
couches de différentes épaisseurs possédant chacune une conductivité thermique (W·m-1·°C-1),
une capacité thermique massique (kJ·kg-1·°C-1) et une masse volumique (kg·m-3).

- Type668
Le modèle de PAC choisie pour la modélisation TRNSYS est le type 668 de la bibliothèque de
TRNSYS TESS LIBRARY. C’est une PAC géothermique réversible de type Eau-Eau.

- Type 4c

C’est un réservoir de stockage de liquide détaillé, ce type est un modèle détaillé surtout pour les
réservoirs de stockage de fluide stratifié. En plus des fonctionnalités de Type 4, il comprend des
échangeurs de chaleur internes en option, qui le rend approprié pour modéliser de nombreux
réservoirs d'eau chaude sanitaire disponibles dans le commerce pour des applications solaires.

- Type 556

Ce type d’échangeur horizontal existe dans la bibliothèque TRNSYS (TESS LIBRARY). Il joue
à la fois le rôle de type 31-b et 501

- Type109-TMY2

Ce composant sert à lire les données météo à des intervalles de temps réguliers, a partir d'un
fichier de données. Il les convertir en un système d’unités désiré, générant ainsi à la sortie des
valeurs du rayonnement solaire direct et diffus pour un nombre arbitraire de surfaces ayant une
orientation et une inclinaison données. Dans ce mode, le type 109 lit un fichier de données météo
dans le format standard TMY2. Les dossiers TMY2 peuvent être générés à partir de plusieurs
programmes, tels que Métronome. En plus des valeurs du rayonnement solaire direct et diffus,
les sorties standard TMY2 sont la température ambiante, l’humidité relative, la vitesse et la
direction du vent.

16
TRNSYS Nabiha NAILI

- Type 25c

Le composant "imprimante" est employé pour produire (ou copier) des variables choisies du
système à intervalles précis de temps. Le nombre maximum de variables selon le type 25 est de
l’ordre 500 et il n'y a aucune limite particulière sur le nombre d'unités qui peuvent être
employées dans une simulation.

- Type 3d

Ce modèle de pompe calcule un débit massique utilisant une fonction de contrôle variable, qui
doit être entre 0 et 1, et un débit maximal d’écoulement indiqué par l’utilisateur.

- Type 65 c

Le composant de graphique en ligne est employé pour afficher des variables choisies du système
à des intervalles de temps indiqués quand la simulation progresse. Ce composant est fortement
recommandé et largement utilisé puisqu'il permet de voir immédiatement si le système ne
fonctionne pas convenablement. Les variables choisies seront affichées dans une fenêtre séparée
sur l'écran. En offrant plusieurs figures, il nous aide à analyser les résultats de simulation
lorsqu’elles sont en cours de fonctionnement

- Type 33 e

Ce composant calcul la température sèche, l'humidité relative, l'humidité absolue et enthalpie.

- Type 69 b

Ce composant détermine une température effective du ciel, qui est utilisée pour calculer
l'échange par rayonnement de grande longueur d'onde entre une surface externe arbitraire et
l'atmosphère. La température du ciel effective est toujours inférieure à la température ambiante
actuelle.

- Type 14 h
Dans une simulation transitoire, il est parfois commode d'utiliser une fonction de forçage
dépendant du temps, qui a un comportement caractérisé par un motif répété. Le schéma de la
fonction de forçage est établi par un ensemble de points de données discrètes indiquant la
valeur de la fonction à différents moments tout au long d'un cycle. L'interpolation linéaire est
prévue afin de générer une fonction de forçage continu à partir des données discrètes. Le
cycle se répète toutes les N heures où N est la dernière valeur de temps spécifiée. Bien que le

17
TRNSYS Nabiha NAILI

code de type14 soit tout à fait général, cette version de l'appareil utilise des unités sans
dimension, de sorte qu'il peut aussi être utilisé de façon très générique.

V. Références

[1] TRNSYS: Transient System Simulation, Version 4.083, Laboratoire des Procédés
Thermiques (LPT), Centre de Recherches et des Technologies de l’Energie (CRTEn).

[2] Nabiha NAILI « Valorisation du potentiel thermique du sol pour la climatisation :


utilisation d’une pompe à chaleur géothermale à capteurs horizontaux. Thèse de doctorat,
Faculté des Science de Tunis (2015).

18