Vous êtes sur la page 1sur 27

UNIVERSITÉ SAINT ESPRIT-KASLIK

FACULTÉ PONTIFICALE DE THÉOLOGIE

Histoire de l’Eglise

Rvd. P. Elie AZZI

Kaslik - LIBAN
2007 - 2008
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Le 1er OCT.2007
Histoire :
Pourquoi l’Histoire est si importante dans la conscience (Intelligence) de
l’Eglise ?
Réf.
Réf. ““  Pas de vérité dans l’Histoire, parce que la vérité historique est différente
Le
Le
Talmud
Talmud de la vérité vécue (la vérité historique reste relative)
et
et les
les
origines
origines
 Thèse luthérienne : l’Evangile s’attache à la Tradition
juives
juives
du
du
 On ne peut pas comprendre la Foi sans le vécu des ancêtres :
Xisme
Xisme
””
 Compréhension
 Transmission
 Implantation de la Foi dans la civilisation païenne.
 Comment le Kérygme a pu s’implanter dans un monde civilisé païen ?
 Le Politique
 L’Economie
 Cultures sociales
 Religions
 Pourquoi parle-t-on du Christianisme et non pas de l’Eglise ?
 Qui en est le fondateur ?
 Qu’est le Christianisme du 1er siècle ?
 Le peuple de l’alliance Ancienne (Abraham)
Nouvelle ( ?)
 Jn 8 /31-33
 Qui est Jésus au vue de sa société ?Tu es le prophète
 Prophète (Jn9 Aveugle né) : Quelle est sa tache ?, critères ?
 Comment l’Eglise a pu connaitre que cet homme appelé Jésus, n’est pas
seulement prophète, mais Fils de Dieu ??
Ac2/14 : Les juifssynagogue de Satan.
Ap2/6  : Œuvres des Nicolaïtes (Qui sont les Nicolaïtes)
Ap2/9 : Ceux qui prétendent être juifs… synagogue de Satan
Ap 1/14 : Qui s’attachent à la doctrine de Balaam (Nb.22/1)
Qui s’attachent à la doctrine des nicolaïtes
 Est-ce que le Xisme est une reforme judaïse, ou une nouvelle doctrine ?
 Est-ce que ce sont les juifs qui ont repousse les Xiens ou ce sont les Xiens
qui ont quitte la synagogue ?
 L’année 70 est une date de référence et essentielle pour répondre ;
C’est l’année de la destruction du temple
Et de l’Insurrection (révolte) juive
Le temple est le représentant de la religion et du culte juif. Donc c’est l’essor du
Xisme et la reforme du Judaïsme.
 Qui a initié à la séparation entre juifs et Xiens ?
Le judaïsme sans le temple a établi une reforme

Judaïsme Christianisme
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
 Religion (qui a un livre et des  Foi (Tout homme croit en Jésus
enseignements clairs et précis) Crist mort et ressuscite est mon
frère)
 S’attache à une terre et un peuple  Ne s’attache pas ni a un peuple ni a
précis. une terre précise, c’est universelle.

 Religion licite  Illicite.

L’empire romain a encourage le polythéisme.


Le Xisme illicite a profite de la religion juive-licite, c’est pour cela on a cru que
c’était une secte et on l’a persuadé.
 Au IIème s., les Xiens défendaient le Xisme
 Justin : philosophe Xien influence par la philosophie grecque. Le Xisme
s’adresse à tout le monde sans distinction. Mais les cultives et les
philosophes, vont-ils adopter le Xisme ?
 Est-ce que ce sont seuls les pauvres qui l’ont accepte ?
 Le Xisme comme religion, s’adresse à qui ?
 Qu’est-ce qu’il a enseigne ? Où ?
 Est-ce que c’est la logique qui règne ?
 Qui a crucifie Jésus ?
 Qui ont été les plus hostiles ?‫ِعدائيّون‬
 A lire les 15 premiers chapitres des actes des apôtres.

Quelques notions à clarifier :


 Talmud : (Gn) C’est la « Loi Orale », « en toute difficulté, tu te lèveras
et tu iras trouver les prêtres lévitiques et le juge qui se trouvera en ces
jours : tu interrogeras et ils te feront connaitre la parole du jugement
[…] ». Les scribes, et comme prototype Esdras, « qui avait applique son
cœur a étudier la loi de Yahvé, à le mettre en pratique et a enseigner en
Israël les préceptes et les ordonnances. »
Composition et caractère des talmuds : Talmud et Michna
 La Michna : Loi orale juridique se développait jusqu'à la naissance de
l’activité des scribes, la restauration hasmonéenne et l’urgence de lutter
contre les assauts de l’hellénisme conduisent à de nouvelles élaborations
juridiques. Elles étaient l’œuvre des pharisiens, des sadducéens et des
rabbins.
Comme la Michna, les talmuds sont, des compilations, œuvres d’une
collectivité.
La Michna contient des sections qui sont décomposées en des versets :
 Agriculture et fruits
 Le temps sacre
 Femmes
 Sacrifices
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Le Talmud, on lui rapprochait d’abord d’intolérables blasphèmes contre
Jésus.

 Les Nicolaïtes : Secte hérétique de l’âge apostolique. Ils ont comme maitre
Nicolas, l’un des sept qui furent ordonnés diacres par les apôtres ; ils vivent
indiscrets (sans souci de la loi morale). Apocalypse : « Ils enseignent qu’il
est sans importance de forniquer et de manger des idolothytes. » Suivant les
Nicolaïtes, il y a d’une part un créateur et d’autre part un Dieu Père de notre
Seigneur, d’une part un Fils et de l’autre un Christ d’origine supérieure qui
impassiblement est descendu en Jésus, le fils du Créateur, puis l’a finalement
abandonne pour retourner dans le plérôme. Leur doctrine ressemble à celle
de Balaam (Ap.2/14-15).

 Balaam : L’enseignement de Balaam, lequel montrait a Balak le moyen de


placer une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël pour les faire
manger des idolothytes et de les faire forniquer. (Ap.2/14-15)
N.B. Les Nicolaïtes et les disciples de la doctrine de Balaam furent
condamnes par Jean l’apôtre qui a demande a l’Eglise d’Ephese de haïr et de
repousser leurs œuvres (Ap.2/6) et qui a l’église de Pergame qui a accepte
dans quelques mesures leur enseignement. (Ap. 2/15)

 Justin : Authentique amant de la véritable philosophie, passait son temps à


s’exercer aux écrits des grecs. Point de sa pensée : « Et en effet, dans la
guerre juive qui a eu lieu maintenant, Barchochébas, le chef de la révolte
des juifs, a fait conduire à des terribles supplices les seuls chrétiens, s’ils ne
reniaient pas et ne blasphémaient pas Jésus Christ. »
Justin se plait aux enseignements de Platon, mais il est le philosophe qui
prêchait la parole du Christ, et qui a désiré la mort par ceux qui accusent les
chrétiens.

 Prosélytes : Ac.2/11 ; 13/43 ; Mt 23/15 : « Le prosélyte était un païen


converti a la foi juive ». Ac2/11 : « Ce terme désigne des hommes, qui sans
être juifs de naissance, s’étaient agrégés au peuple élu non seulement en
observant la loi, mais en acceptant la circoncision. » Ac.13/43 : « 
Craignant Dieu » ou  « adorateurs ».Ces milieux d’incirconcis qui
partageaient la foi juive ont du fournir d’assez nombreux membres aux
communautés pauliniennes.

La Pentecôte
Pierre s’adresse à tous ceux qui viennent rendre la culte (juifs pieux).
 Est-ce, la Pentecôte, est un événement historique ou théologique ?
 Est-ce que l’Evangile s’est répandu de Jérusalem ou d’ailleurs ?
 Selon Matthieu, Galilée (que les apôtres me renvoient à Galilée)
Luc, Jérusalem
 Où est-ce que la parole a commence à s’annoncer ?
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
 Jésus s’adresse à quelle couche sociale ?
 Le Xisme s’est répandu où ? le IIème s.
 Le Xisme a pris la route Nord-Ouest, .. Pourquoi ?
Philadelphie/ /Jordanie/Turquie/Syrie 
Bostra/Damas /Chypres/Antioche/Rome
La route de soie (de l’Inde), La Phénicie intérieur, de la côte phénicienne-
Baalbek-Beqaa,…
La Bonne Nouvelle a suivi la même stratégie, la même route des commerçants
(vers les grandes agglomérations, et les grandes cites romaines).
 Qui a vraiment reconnu en Jésus crucifie un homme juste ? C’était le
légionnaire romain qui se déplace et propage les idées.
 Donc l’Evangile s’est répandu avec l’armée
Les commerçants

Il n’y avait pas un seul Xisme. Pourquoi?


Même entre les apôtres il n’y avait pas une seule idée. « Partie de Paul,
d’autres de Pierre. »
Ap.15 : les judéo-Xiens des témoins.
Cahier Ebionites/montanisme II èmes. /gnostiques surtout judéo-Xiens, la branche
Cahier
Evangil
e nEvangil
o de valentin l’égyptien/Nicolaïtes/…
o
135e ,n
135
liste des,
Au IIIèmes.
X liste
ne X
quides
iens

sontqui iens
Les persécutions :
pasne sont  Est-ce que vraiment c’étaient des persécutions ?
pas
connus
connus
parmi la Edesse 250-251
parmi la
grande
grande
Eglise.
Valérien 257
Eglise. Dioclétien 304-305
Au IV et Vèmes. Persécution de l’empire romain
ème

Avec Constantin les Xiens contre les païens et les juifs ont mené une persécution.
Le synaxaire : histoire des saints.
 Pourquoi l’Eglise insiste à lire les vies des martyrs et non pas des martyrs
juifs par l’empire Xien ?
 Le temple Aphrodite à Afqa, les Xiens fervents l’ont détruit.
IVèmes. : Le début de l’empire Xien avec Constantin (tolérance de toutes les
religions et le Xisme était privilégié).
A la fin du IVèmes. avec Théodose le Grand, le Xisme est devenu la religion
officielle de l’empire.
325 : Concile de Nicée, crise arienne qui a divisé les Xiens de l’empire.
Vèmes. : Chalcedoine, le malheur du monde Xien, 1er schisme.
Persécutions Xiennes contre Xiens. Chalcédoniens contre non-Chalcédoniens.
Justin?
Justin?
Justinen
???? Justinen
1054 le
1054 le
Grd.
Grd.
Schisme
Schisme
Quel est le projet de Jésus ?
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
 Fonder une Eglise ? Peut-on être sauvé en dehors de l’Eglise ? peut-on
croire à Jésus sans adhérer à l’Eglise ? Est-ce qu’elle est
fondamentale ? Est-ce que Jésus est le fondateur de l’Eglise ou
réformateur du judaïsme ?
Selon Ac.1 : quel était le souci des apôtres ? Etablissement du
Royaume en Israël. Seigneur, est ce que c’est le temps où tu vas
établir le royaume d’Israël ?
Ac.1/6 : Réponse de Jésus : Vous n’avez pas à connaître les temps que le
Père a établi dans sa propre autorité. Jésus ne nie pas le Royaume, c’est
une constante, mais il parle du temps. Vous serez mes témoins dans toute
la Judée (Jérusalem), Samarie, toute la terre. Jésus ne mentionne pas la
Galilée(ou il ya les zélotes). ?????
Jérusalem=réunis ensemble pour prier et en attente du St. Esprit.
=centre du Judaïsme
Prêcher les juifs, quels juifs ?
Les juifs résidents étaient une minoritaire par rapport aux juifs de la
diaspora.
Est-ce que le Xisme est un mouvement réformateur ?
Ac. : Place la 1ère annonce dans une fête qui rassemble les juifs qui
viennent de partout : juifs résidents en Palestine et juifs de la diaspora
(ouverts à la langue grecque. Donc le disciple s’adresse à eux.
Tous ceux qui ne sont pas au centre comprennent ce que disent les
disciples différemment de ceux qui sont du centre.
Juifs de Jérusalem refuse la Parole
Juifs de la diaspora l’accueillent
Vendredi 05 OCT 2007
La pentecôte, cet événement de l’Esprit saint est plus important que le fait de
visiter le temple juif et célébrer la pentecôte ? Est-ce que la pentecôte est
historique ? Les gens sont venus d’où ?
Le Xisme des son début s’adresse aux juifs mais non seulement ce sont les juifs
pieux qui entendent la Parole.
 Pourquoi on a lapidé Etienne publiquement ?
 Qui a tué Jacques ? – Le Roi
 Qui a tué Etienne ? – La foule Pourquoi ?
Ac.8, a quel moment le Kérygme fut sortie de Jérusalem ?
 La persécution était violente et les croyants sont disperses, alors les croyants
ont portes la Bonne Nouvelle à Samarie, et ce ne sont pas les douze apôtres.
 Hellènes et Hébreux = ?Ac 6 Hellènes : juifs chrétiens
Les veuves, les plus faibles de la société, dans le judaïsme, on prend soin
d’elles ; mais dans l’Ac elles étaient oubliées.
 Ce Xisme se développe par tâtonnement et attachement à la loi juive plus que
la foi du Xisme. Pour résoudre ce problème on a élu des 7 serviteurs (pour les
hellènes, on a élu des hellènes et pour les hébreux on a élu des hébreux.
 Est-ce que c’est J.C. qui a fonde le Xisme ?
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Rien dans le Xisme n’est fonde que la mort et la résurrection de J.X., en ce
qui concerne la société, rien.
 Est- ce que J.C. est venu pour compléter ?
 Quels sont les problèmes aux Ac. 15 ?
 Quelle est la référence du Xisme ? Certains gens enseignaient aux frères,
donc pas d’hiérarchie, et pas de référence et d’autorité. «Vous ne serez
pas sauvés», le problème est intérieur et en même temps extérieur à
Judée. Les identités des gens qui descendaient de Judée : Pharisiens
croyants.
 Concile de Jérusalem (39-50) : entre 33 et 50 quelle était l’identité du
Xisme récent ? Pas d’identité car il y avait des pharisiens croyants et des
païens.
 Sur le plan social et non de la Foi. Selon le texte c’est la question du Salut
qui est attachée à la loi de Moïse, à la circoncision.
Quelle sera donc la valeur du sacrifice de la croix ?! Comment comprend-
on la Théologie de la croix, mort et résurrection de J.C. ?
La théologie de la Croix s’est développée surtout avec l’apôtre Paul en
Asie mineure, quant à Jérusalem le christianisme consistait à accomplir la
loi de Moise.
Il fallait attendre le concile de Jérusalem entre les apôtres, anciens et
toute l’Eglise pour enfin aboutir a une résolution finale.
N.B. Le problème était la question de la circoncision
La résolution : s’abstenir de la viande des animaux morts et ce qui
est souillé par les idoles,… (Ac15/20)
Le concile n’a pas répondu à la question de base, qui est la
circoncision.

Apres la résurrectionannée70: Points essentiels pour déterminer l’époque.


 C’était une époque d’émergence d’un Xisme qui cherche une identité, qui
cherche à s’implanter comme accomplissement du judaïsme mais plus universel
Judaïsme : attaché à une terre, un peuple
Xisme : plus ouvert, initiative Dieu
 Comment résoudre les problèmes sociaux, juifs-Xiens et païens-Xiens, comment
vivre ensemble ? Comment un juif peut rejoindre un païen ? Puissions-nous
célébrer le même Christ, juifs et païens?
 Le christianisme est à la recherche Identité
Comment vivre ensemble juifs et païens
 L’année 70 est une année clés de l’Histoire du Judaïsme et du Xisme :
C’était la Reforme du judaïsme à la manière des pharisiens avec le Rabbi
Youhannan Ben Zakkay qui a reconstruit le judaïsme sans le temple : On a du
concevoir les juifs sans temples et sans un calendrier liturgique. (Les prêtres
après l’année 70 n’ont plus de fonctions, ni les esséniens, ni les zélotes,… Ce
qui reste, sont les pharisiens). C’est pour cela on parlait et on substituait la
synagogue au lieu du temple.
Page4

Comment le talmud a parlé du nouveau Xisme ?


Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
 Jn.9/22 : Guérison de l’aveugle-né : 22  «  Ses parents firent cette réponse
parce qu’ils avaient peur des Juifs1. En effet les Juifs avaient déjà décidé
d’exclure de la synagogue2 tous ceux qui reconnaîtraient Jésus comme le
Messie3. »
1. Ils avaient peur des juifs : on mentionne les juifs pour dire qu’on parlait et
on distinguait entre juifs et chrétiens.
2. Synagogue : au lieu du temple qui n’y est plus.
3. L’attitude des juifs envers les juifs croyants en J.C. était de les exclure de
la synagogue. On constate que ce sont les juifs qui ont travaillé pour la
séparation et non les chrétiens.
 Jn.12/42 : 42 Toutefois, il est vrai, même parmi les notables, un bon nombre
crurent en lui, mais à cause des Pharisiens ils ne se déclaraient pas, de peur
d'être exclus de la synagogue : Il y avait une partie de croyants (des
dirigeants) qui n’ose pas annoncer sa foi de peur qu’elle soit exclue de la
synagogue.
 Ac.28/17 : Trois jours après, il convoqua les notables juifs. Lorsqu'ils furent
réunis, il leur dit : " Frères, alors que je n'avais rien fait contre notre
peuple1 ni contre les coutumes des pères2, j'ai été arrêté à Jérusalem et livré
aux mains des Romains. 18 Enquête faite, ceux-ci voulaient me relâcher,
parce qu'il n'y avait rien en moi qui méritât la mort. 19 Mais comme les
Juifs s'y opposaient, j'ai été contraint d'en appeler à César, sans pourtant
vouloir accuser en rien ma nation3.
1. notre peuple : Les juifs. Paul reste rattacher aux juifs.
2. Pères : les juifs
3. ma nation : juive. Paul ne renie ni sa nation ni son peuple. (vous les juifs
vous êtes agressifs envers moi.)
Le judaïsme se révèle une nation et peuple plus qu’une religion.
A la fin du Ier s. Judaïsme et christianisme restent rattachés.
 Jn16/2 : On vous exclura des synagogues: Ne cherchez plus à être rattaché à
la synagogue. Il faut chercher le moment propice à la réforme et la division.
 Mt25 : Royaume des cieux : La reforme à Jamnia était fausse, la vraie et
l’authentique est celle avec JésusLe vrai temple, Royaume des cieux.
Comment les Chrétiens ont lu l’évènement de la destruction du temple ?
1. L’ancienne alliance : La foule est bien désespérée, les pharisiens imposent de
lourds fardeaux au peuple par les lois.
2. Si les juifs étaient fidèles à Dieu il n’aurait pas détruire leur temple. Le
temple est détruit comme si Dieu dit aux juifs que votre temple ne sert à rien.
Les chrétiens visent après la destruction du temple la nouvelle alliance : avec
Jésus : Qui prend soin des malades, …. Venez à moi mon joug est léger.
Quelle fut l’attitude du Talmud vis-à-vis des X iens (après la destruction du
temple) ?
Après la destruction du temple de Jérusalem en 70 ap.j.c. le judaïsme vit des
mutations internes capitales et difficiles. Les sages du talmud sont amenés à se
confronter à des juifs, en particulier aux adeptes du mouvement de Jésus lui-
Page4

même ainsi qu’aux enseignements de l’apôtre Paul.


Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Résumé générale :
L’année 70 date initiale pour comprendre l’essor du X isme et son identité, ainsi
que pour ses pratiques religieuses et sociales.
Et après la destruction du temple ?, où vont les Xiens ? Aux domiciles. À quelle
date commence la construction des églises ? Quelle est la valeur archéologique
des catacombes à Damas ?
Identité et attitude définitive vis-à-vis du Judaïsme réformé
 Ce Xisme récent, comment s’intègre il dans la société romaine ? (pluraliste)
Ce Xisme ne fut jamais été reconnu par l’empire comme une religion licite, par
contre le judaïsme avait un statut particulier et reconnu par l’empire romain
comme une religion licite.
D’une part la diffusion du Xisme dans l’empire romain a fait développer le Xisme.
D’autre part le Xisme a profité du judaïsme pour s’implanter partout.
Comment le Xisme a pu s’intégrer dans l’empire ?
Avant la destruction du temple, on ne distinguait pas un chrétien d’un juif,
après tout va changer, mais de quel Xisme s’agit il ?
À la fin du Ier s. et au début du IInd on parlait du Gnosticisme1, marcionisme2,
montanisme3, Ebionisme, Nicolaïtes, Tatien, et on parlait de la Grande Eglise.
Comment le christianisme se distingue-t-il ? : Une des sectes
Gnostiques : l’œuvre de Jésus considère une élite parce qu’il est le Logos, l’âme
est en léthargie spirituelle, avec Jésus il y aura un éveil suite a son enseignement
qui va les rappeler de Dieu. s‫الحياة األبدية هي ان يعرفوك‬
Attitude de l’Eglise envers ces sectes ;
 Selon IGNACE D’ANTIOCHE : Là où l’évêque est, l’Église est.
Évêque4 : Successeur et héritier de l’Apôtre qui transmet la Foi des
Enseignant de la Foi apôtres aux croyants.
1
Gnose et gnosticisme: (du grec gnôsis, connaissance). Le mot gnose désigne un ensemble de doctrines (il y a
eu des gnoses chrétiennes, juives-la Kabbale-, islamique) offrant certaines similitudes.
a. L’ésotérisme : chacune propose à des initiés la révélation de vérités cachées sur Dieu, l’homme, le
monde, révélation qui libèrera l’initié et le conduira au salut.
b. Une Conception du monde : la création est l’œuvre d’un esprit du Mal, et l’homme ne pourra atteindre
son salut qu’e libérant du monde créé et de la matière physique son être spirituel, d’essence divine.
Les gnoses chrétiennes des premiers siècles nient donc la création comme œuvre de Dieu, rejettent l’A.T.
(considéré comme l’émanation de l’esprit qui a créé le monde), l’Incarnation du Christ (qui ne saurait avoir pris
un corps matériel, impur par essence), l’attente du retour du Christ.
Le gnosticisme désigne plutôt les hérésies chrétiennes postérieures (II ème, IIIèmes.) à la gnose primitive et
dérivées de celle-ci ; elles sont a l’origine de multiples sectes. Le courant gnostique continuera de se
manifester jusqu’au cœur du Moyen Age : Manichéisme à partir du IIIèmes., Bogomiles balkaniques aux X ème-
XIIèmes., Cathares (XIIème – XIIIème s.). Il reparait aujourd’hui dans certaines sectes.
2
Marcionisme: Marcion (≈origine d’Asie Mineure et enseignant à Rome, est l’auteur d’une doctrine
qui le fit excommunier en 144. Celle-ci opposait le Dieu bon, révélé par le N.T. (réduit aux épîtres de Paul et à
l’Evangile de Luc) au Dieu créateur de l’A.T. ; elle n’attribuait au Christ qu’une simple apparence humaine (réf.
docétisme) et prêchait une morale d’une rigueur outrancière. L’église marcioniste, fortement organisée,
comportait encore des communautés en Syrie au V èmes.
3
Montanisme: Montan, chrétien de Phrygie (Asie Mineure), suscita vers 156 un mouvement qui atteignit son
apogée vers 172 ; il se manifestera par une explosion d’esprit prophétique. Interprétant les textes de st. Jean
(Evangile et apocalypse), Montan déclarait que, sous son action, le temps du Paraclet était commencé, et
prônait la continence pour préparer le millénaire prochain de la nouvelle Jérusalem. Il dénonçait violemment la
Rome païenne et exaltait le martyre. Le Montanisme ne fut pas considéré comme une hérésie  ; il n’en
Page4

provoqua pas moins une rupture avec l’Eglise. Tertullien s’y rallia dans la seconde partie de sa vie.
4
Fonction de l’Évêque : Prédication de l’Evangile, Célébration des sacrements, direction de la communauté.
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Confirme dans la Foi
Les mouvements, les sectes et les hérésies ne relèvent pas des évêques.
L’Eglise a refusé de reconnaître à ces mouvements la dimension apostolique.
Quant à l’empire romain où la pluralité des sectes religieuses règne, ça n’a pas
posé un problème ou un défi.
 Pourquoi l’empire romain a donc persécuté les chrétiens ?
 Est-ce que c’était seule la Grande Eglise qui a été persécutée ?
 Est-ce que c’était vraiment une persécution ?
 Qui était persécuté sous Trajan ?
 Pourquoi l’empire n’a pas reconnu le Xisme comme étant une religion licite?
 Quand est ce que la Grande Eglise a déclaré que c’est mon Livre sacré ?
C’était seulement vers le milieu du IIème s. que l’Eglise a précisé ses livres
canoniques.
 Pourquoi il y avait beaucoup d’évangiles?  Ac.19 /23-40
Parce qu’il y avait une pluralité de sectes dans l’empire.
Hercules : fils du dieu Zeus et d’une femme idée de
Jésus : fils de Dieu et de Marie l’incarnation
 Qu’est-ce que le Panthéon ? Où est-ce que les divinités sont rassemblées ?
 L’empire romain :
Panthéon qui ressemble tout les divinités des différentes religions sauf
des chrétiens.
Ne peut accepter une religion qui prêche un roi autre que César (situation
conflictuelle) et qui n’honore pas les dieux et César.
Civilisé et très ouvert et accepte toutes les divinités (on place le statut de
toutes les divinités dans le panthéon.
 Est-ce que les chrétiens peuvent honorer l’empereur ?
 Intégration sociale, politique, économique des Xiens, dans l’empire romain.
 Dans la vie de l’empereur tout a une dimension divine.
 Qu’est-ce que c’est les jeux olympiques5 ?
 L’emp. Xtien Théodose le Grand, a prohibé ces jeux à la fin du IVème s. (≈395)
La diversité du 1er Xisme :
Xiens : croyaient en 1 seul Dieu
Croyaient en 2 dieux A.T.  créateur méchant Ces idées
5
Bien qu’on estime que les jeux olympiques existent depuis le XIV.s.av.j.c., les premières réf. historiques
remontent à 766av.j.c. elles révèlent que les jeux sportifs se tenaient tous les 4 ans à Olympie en Grèce et
qu’ils étaient pour les Anciens un lieu de vénération. Dès le début de l’ère Xienne, les jeux perdirent leur
popularité pour disparaitre complètement en l’an 393 sous l’ordonnance romaine de l’empereur Théodose le
Grand. Sens :
 Affirmation d’une identité (grecque)
 Une culture avec une religion commune
 Un idéal
Phénomène religieux : les jeux sont toujours rattachés à un culte, et la célébration de la fête olympique est
d’abord une cérémonie religieuse : on part du temple et on revient au temple pour consacrer sa couronne ; le
lieu essentiel est l’autel. La cérémonie sacrée la plus complète est le sacrifice. Un autel consacre a un dieu est
déjà un sanctuaire. Le statue de Zeus d’Olympie est au centre de l’Altis ; et « participer aux jeux sera donc une
affirmation de ce partage d’une même religion » ces jeux expriment le gout des grecs pour le Beau. Les jeux
exaltent la beauté des corps, liée selon les anciens a la Beauté morale, la beauté des gestes et, au delà, un go ût
Page4

pour tout ce qu’il y a de beau.


Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Croyaient en 365 dieux. N.T. vont
iens 
X : Bible écrite par le dieu des juifs continuer
iens
Ecrit par le dieu des X jusqu’au
Inspiré IVème s.
Non inspiré
iens 
X : Dieu divin
Non divin
Ce sont les influences de tous les courants du temps (gnostiques, marcioniste,.),
docétisme6, l’Islam est influencé par le docétisme.
Empire romain et christianisme
Rome, Alexandrie, Antioche, … (Xisme) il se divise en 2 parties ville et
Campagne.
 Comment les chrétiens issus d’origine juive ont apportés la Bonne nouvelle. Et
comment les gens l’ont acceptées.
 Circulation faciles des idées à Rome à travers les routes pour les commerces et
les armés.
Attitude officielle de l’empire du IIème s. envers les juifs
IGNACE D’ANTIOCHE : 1er martyr à Rome, pourquoi ? (pour nous chrétiens
il est martyre.)
Pline le jeune, gouverneur de la Bithynie en Asie Mineure (112-118) écrit à
l’empereur Trajan : Que dois-je faire avec cette communauté qui s’appelle les
chrétiens ?
Il n’y avait pas une attitude officielle de l’empire romain vis-à-vis des Xiens.
Etre tolérant ? Ou pas ?
Le Xisme n’est pas une religion licite et l’empire romain a peur d’accepter les
sorciers et ceux qui font une pratique étrangère et irraisonnable. Les chrétiens
pratiquent des cultes que les romains ne comprennent pas, c’est pour cela ils
vont les persécuter.
Religion très populaire au IIème s. c’est le Mithra (chez les perses) et les
religions à mystères qui donne des réponses mystérieuses aux maladies,… Alors
qu’est-ce que Jésus a fait ? Comment il a guérit les malades ?
C’est la situation dans les villes de l’empire, tandis que dans les campagnes
(cultivateurs), à chaque chose il y a un rite pour que la saison soit bénéfique et
fructifiante. Et on fait des fêtes païennes pour remercier les dieux pour la saison.
Si la saison n’était pas bonne, c’est à cause des chrétiens qui ont refusé de
participer aux fêtes, à l’armé romain, …les chrétiens donc sont les causes des
malheurs et de la colère des dieux.
 Armé romain : marchée, procession et prière pour que les dieux soient avec eux.
 Les métiers : chaque métier a sa propre divinité
 Comment comprendre l’intégration du Xisme dans l’empire romain ?

6
Docétisme: (du grec dokein, sembler, paraitre). Ensemble de doctrines qui se répandent aux II ème et IIIèmes.,
ayant pour point commun la négation de l’incarnation du christ ; celui-ci est considéré comme ayant
seulement revêtu une apparence humaine. On trouvera une certaine résurgence de ce courant au VI èmes. dans
Page4

le monophysisme.
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
 Comment conserver l’identité de la foi dans une société diverse et ouverte ? Il
n’était pas facile aux chrétiens de la campagne de s’intégrer dans la société.
Essaie de s’intégrer et échanger les idées mais sans faire comme eux. Mais
l’empire demande et exige la fidélité.
 Au début du IIème s. pas de persécutions.
N.B. Marc Orel : le christianisme est une folie car Jésus dit que le salut est
accordé à tout homme.
Mais qui peut accéder au salut ? Ce ne sont pas les élites ?
Pour Orel : comment l’ignorant peut être sauvé ? Et quelle est la philosophie de
Jésus ? Pourquoi est-il crucifié ? Incarnation dans la chair ?
Dans l’histoire pas de vérités historiques.
Echelle romaine :
 Esclave : pas d’identité. Paul dit : «Obéit le maître » 
 Maître : traiter bon vos esclaves
 Esclavage : Aristote dit que l’esclavage est une nécessité mais, être libre par
la pensée = réfléchir librement.

Jean Chrysostome, de l’éducation des enfants et de la vaine gloire, IVème


s. Il décrit la société d’Antioche au IVème s. et il conseille les parents d’élever
leurs enfants aux monastères, dans une société cloîtrée, pour être un bon
chrétien.

Les persécutions au IIème s. n’étaient pas globales, ni systématiques, mais


locales et particulières.
Difficultés : comment un chrétien pourra allumer une bougie devant le statut de
l’empereur, comment vénérer le césar comme étant un dieu ?...
Le Didaché : didactique, enseignements : morales
Prescriptions liturgiques et juridiques
Théologiques
7
Ch.6 du Didaché
 Qui sont les hypocrites8 ? pourquoi jeunent-ils les lundi et les jeudi ?
 Docteur ? Enseigne
 Apôtre ? Si l’apôtre demande de l’argent, il est donc un faux prophète.
 Prophète ? errant, il confirme la foi, ne parle pas d’esprit sans le don de Dieu
" ّ‫ الرّب‬s‫"هو نبي من يسلك طريق‬
Polycopies : Les persécutions contre les chrétiens :
p.7 : Pas de stabilité sociale, guerre civile (pas dans tout l’empire)
Peuples environnant : Iran, Mésopotamie, Géorgie et Arménie actuelle…
empire …, Dacie (Europe orientale actuellement très riche en or, Scandinave,
Au sud de l’empire romain pas trop de conflits parce que c’est le grand Sahara.
7
Didaché : livret anonyme, entre 100-150. C’est un concentré de l’enseignement chrétien pour ceux qui
veulent se convertir au Xisme. ‫أقدم مراجع التعليم الديني والتشريع الكنسي‬
8
Ces hypocrites représentent tout homme au jugement perverti. Le terme désigne des gens qui masquent leur
vraie personnalité derrière des apparences flatteuses.
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Isis et
En plus les maladies contagieuses. (Réf. site internet des empereurs du 3ème
Osiris siècle)
 
Héliogabale : dieu de montagne (hélios : soleil, gabal : montagne, dieu d’Hemes
‫ )حمص‬Au 3ème s. on a substitute la fête du D. de Soleil par la nativité du Christ.
Pour maintenir l’unité de l’empire, on cherche à purifier l’ethnie romaine.
Ethnie nouvelle : Xiens ont leur structure nouvelle sociale et religieuse
nouvelle.
Romain : cherche le droit avant la morale
Chrétien : cherche la morale qui exprime sa foi ensuite le droit.
L’Etat pour les Xiens : ils admettent tous ceux qui règnent.

Esther…Importance de l’histoire à un juif actuel. L’auteur remonte dans


le temps pour lire son H. Les juifs existent parce que leur religion existe.
Ce sont les exiles et la diaspora et les destructions du temple plusieurs fois
qui fondent le judaïsme. Intégration du Xisme dans l’empire. Le texte
défend les Xiens.
1. Justin : Il commence son discours par la R. par ma R. je vous accuse
que vs n’êtes pas justes. Il parle en tant citoyens raisonnable, et non
pas chrétiens. J’ai pitié de vous. Il propose le Xisme comme modèle.

Le Xisme naissant a affronté le monde romain, les hérésies, et est présenté


comme modèle. Quelle est la valeur du Xisme dans un monde qui cherche la
valeur.

T.P.Collection Sources chrétiennes : Livre 3/27-39 : Eusèbe de Césarée-Histoire ecclésiastique


Livre III :
27 : L’Hérésie des ébionites ; 28 :L’Hérésiarque Cérinthe ; 29 : Nicolas et ceux qui lui doivent leur nom ; 30 :
les apôtres qui ont vécu dans le mariage; 31 : Mort de Jean et de Philippe ; 32 : Comment Siméon, évêque de
Jérusalem, rendit témoignage ; 33 :Comment Trajan empêcha de rechercher les chrétiens ; 34 :Comment
Evariste dirige, en 4ème lieu, l’Eglise des romains ; 35 :Comment Justus dirige, le troisième, l’Eglise de
Jérusalem ;36 :Ignace et ses lettres ;37 :les évangélistes qui se distinguent ;38 :la lettre de Clément et les écrits
qui lui sont faussement attribues ;39 :les écrits de Papias.
Lire une partie d’une œuvre,
 Une étude critique de la méthode de l’auteur
 Il se réfère à qui, à des témoins, à des écrits avant lui, pourquoi, comment et dans quel objectif.
 De quoi il s’agit en gros (3-5lignes)
 2 pages, juste avant l’examen partiel.
Critique consiste à : 1-Poser la problématique
2-déceler les idées de l’auteur tout en l’analysant (construire une idée claire).
Il s’adresse à qui, pourquoi (résumé).

Jésus Non, disent Oui, dit l’Eglise


Christ, est-
il…
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Docétisme : Il fait semblant (les Tout esprit qui confesse Jésus-
apôtres ont lutté contre cette doctrine, Christ venu dans la chaire, est de
cf. épître aux Colossiens, 1er épître de Dieu(1Jn.4/2-3).Il est vraiment
st. Jean) né (Ignace d’Antioche107). Il
Vrai homme Gnose : ni homme, ni Dieu, s’est fait ce que nous sommes (st.
intermédiaire (Valentin160 ; Irénée de Lyon200)
Marcion excommunié en 144)
Adoptianisme : c’est un homme  Fils de Dieu fait homme
adopté par Dieu (Paul de Samosate, (synode d’Antioche 268)
évêque d’Antioche déposé en 268).  Non créé, mais Dieu le Père
Vrai Dieu Arianisme : seulement la plus haute (concile de Nicée en 325)
créature (Arius336, condamné par le
concile de Nicée en 325).

Apollinarisme : Le Verbe lui tient  Le Xist né du Père avt tous les


lieu d’âme (Apollinaire, évêque de s., est né vrai hoe de la vierge
Laodicée390, condamné par le Marie (conciles de Nicée 325
concile de Constantinople en 381) et Constantinople 381).
Dieu Nestorianisme : 2 
personnes Le Xist est D. et homme, une
distinctes: divine et humaine seule personne en 2 natures
Et (Nestorius, patriarche de (conciles d’Ephèse 431 et de
Constantinople, 451, condamné aux Chalcédoine 451)
Homme conciles d’Ephèse (431) et de
Chalcédoine (451).
Monophysisme : Il n’y a qu’une seule  Une seule et même personne,
nature, son humanité ayant été divine et humaine (st. Cyrille,
absorbée par sa divinité (Eutychès, ‫الطبيعة الواحدة لكلمة هللا المتجسِّد‬
moine de Constantinople 454, patriarche d’Alexandrie
condamné par le pape Lé puis par le 444)
concile de Chalcédoine en 451.  Deux natures distinctes (st.
Léon le grand pape, 461)

Selon Cyprien de Carthage (réf. polycopies DES TOMBÉS), comment


comprend-on l’intégration sociale du Xisme dans l’empire.
Polycopies : Les persécutions contre les chrétiens : p.9
Il y a un processus de jugement, interrogatoire. Ce n’est pas donc une vraie
persécution.
Quelle était l’attitude de l’Eglise envers les lapsi ?
2 attitudes à Rome et à Carthage :
Abnégation, reniement de la Foi, Apostasie, mais au moment des persécutions,
ceux qui étaient sur le lit de mort, peut-on admettre leur pénitence ?
Quelle est la valeur du martyre si on va pardonner au lapse plus tard ?
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Face à ces conflits entre les différentes attitudes, l’Eglise doit prendre une
situation à la hauteur de cet évènement. La persécution de Dèce a été suivie par
une crise à l’intérieur de l’Eglise.
Evêque de Rome décapité
Évêque de Carthage s’est caché
Apres cette crise il y a eu un schisme dans l’Eglise : qui est Novatien9? Qui est
Donat (un autre schisme plus tard en Afrique).
Au IIIème s. le schisme porte sur la discipline, et non pas la Foi, ou nous
sommes avec le Christ ou contre lui, pas de mi-chemin.
Novatien est un extrémiste, il n’a pas accepté la pénitence.
Quelle était la valeur de la pénitence et du baptême au IIIème s.
Le schisme de Novatien a bouleversé l’Eglise après la persécution de Dèce.
A Rome on a élu un autre évêque après la mort de son évêque, il était contre la
pénitence, tout le monde a Rome n’était pas d’accord avec lui, donc au sein
même de Rome il y avait 2 évêques.
A Carthage c’était toujours Cyprien, mais il n’était pas présent.
P.10 : Croissance interne et externe de l’Eglise : interne, organisation, ext.
Expansion, c’est La petite paix de l’Eglise (entre la persécution de valérien et de
Dioclétien).
Aurélien : Zénobie reine de Palmyre, a gouverné 5 ans et fut battue par
Aurélien. (‫اقورة‬ss‫الع‬-‫دل‬ss‫مج‬-‫انوح‬ss‫)ي‬Est-ce que Palmyre était chrétienne ? Paul de
Samosate était un évêque mais persécuté a cause de ses relations avec les
femmes, a été accueilli par Zénobie.
p.11 : Décentralisation faite par dioclétien de l’empire romain :
2 parties : Orientale : un Auguste et un César
Occidentale : un auguste et un César
L’empereur fut parti vers Milan (capital économique de l’empire)
La persécution de Dioclétien était globale et systématique pour une seule
année : 303-304
Les persécutions suite à cette dernière n’étaient pas celle de Dioclétien mais de
ses césars et ses Augustes.
Le donatisme va durer du IVème jusqu’au VIème.

Le IVème siècle :
9
Sous les persécutions du IIIème s., on appela lapsi(en latin lapsus, celui qui a trébuché, est tombé) les
chrétiens qui, sous la menace, s’étaient pliés à l’obligation imposée en250 par l’empereur Dèce de sacrifier aux
dieux païens. Vis-à-vis de cette persécution qui a entrainé tant de personne à ce reniement de foi, l’église était
devant un problème difficile : pouvait-elle accorder le pardon au péché majeur d’apostasie ? D. n’en était il pas
sel juge ? en outre, réconcilier les lapsi avec l’Eglise, n’était-ce pas, en période troublée, encourager toutes les
lâchetés ?
Le théologien romain Novatien(251), partisan d’une Eglise de purs et de durs, excluait toute réconciliation.
L’évêque de Carthage, st. Cyprien (martyr en 258), soutenait au contraire que l’Eglise avait reçu du Christ le
pouvoir sans restriction de lier et de délier. Avec lui, la réconciliation devait être accordée aux lapsi, mais en
leur imposant au préalable une période de pénitence sévère et prolongée.
Le débat fut tres vif. Le pape Corneille (251-253), acquis à l’attitude de miséricorde de Cyprien, convoqua un
concile à Rome en 251, qui condamna la thèse radicale de Novatien. Celui-ci refusa de s’incliner et fonda une
église schismatique qui s’étendit de Rome à Alexandrie ; elle devait durer jusqu’au VIIes. (Les novatiens).
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Le Xisme a pu subsister, surtout après 2 grandes persécutions globales,
pourquoi ? Il parait que l’espérance et surtout l’alliance, la foi et la charité, la
promesse de D. la morale chrétienne, ont aidé à faire subsister le Xisme.
Donat n’a pas connu l’élection d’un évêque en Afrique (un des ceux qui ont
livre les livres saints pendant les persécutions aux romains). Il a pris une attitude
contre la tolérance et la réconciliation, il a pu établir un schisme (surtout qu’il a
beaucoup de popularité en Afrique). Constantin a appuyé la petite partie de
l’Eglise en Afrique contre le donatisme très fort. Le Donatisme a pu survivre
jusqu’au VIème s.
En Alexandrie, Pierre, l’évêque en prison. Mélèce‫وس‬ss‫ مالتي‬a pris la place de
l’évêque emprisonné. Son attitude était contre celle de pierre (tolérance). Très
sévère, et dure, a consacre des évêques et des prêtres. La question est :
Est-ce que Mélèce est légitime
Est-ce que les sacs des prêtres et des évêques consacres par lui sont
légitimes ?
 ?????
Le problème sera résolu au concile de Nicée.
On les a appelés a suivre la grande église et en finir avec le schisme melessien.
Constantin a pu vaincre en 324 l’empereur lesidus, et sera le seul empereur, et
en 330 Constantinople devient la capitale de l’empire (la nouvelle Rome).
Comment comprendre le siège de Constantinople ? Est elle la seconde après
Rome, et juridiquement parlant ? Problème substituant jusqu’au moment.
Constantin, quand il a réunie l’empire a 2 soucis principaux :
 La paix et la prospérité
 Maintenir l’unité de l’empire
Il a favorise le Xisme, il a bâtit plusieurs églises au frais de l’empire : Saint
Giovanni Latran, St. Pierre en Rome, Aya Sophia en Constantinople, a
Jérusalem 2 églises. Il a donné aux évêques des privilèges (l’évêque ne doit
jamais être jugé dans un tribunal laïc, le dimanche est un jour férié, l’évêque
qui défend les pauvres et sa cite : il est devenu l’évêque du cite, ne paie pas
des impôts,… par contre on va confronter un conflit entre 2 théologies des
écoles éminentes entre celle d’Alexandrie et celle d’Antioche (qui est l’allie
d’Alexandrie et l’allie d’Antioche).
Alexandrie Antioche cette alliance va
Rome Constantinople changer au
VIIème s.
Le disciple de Lucien d’Antioche, Arius (disciple d’Eusèbe d’Antioche et
d’Eusèbe de Césarée) Il a écrit aux évêques : Évêque de Nicomédie qui
Évêque de Césarée étaient
D’accord avec lui (le Xist est inferieur au père)
Le problème touche à l’unité de l’empire. Constantin invite à un concile pour
résoudre le problème Afin d’établir la paix et la stabilité de l’empire
(puisqu’il est le souverain pontife pour toutes les religions de l’empire.
Eusèbe de Césarée considère l’empereur comme étant l’évêque du dehors et
le 13ème apôtre, le souverain de la chrétienneté. Le concile est à Nicée. Dans
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
ce concile il y avait 318 évêques (Abraham a 318 serviteurs) l’empereur lui-
même préside le concile.
Au concile de Nicée on a étudié la date de Pâques (Rome et Alexandrie
(dimanche : il faut fêter le jour et pas la date), l’Eglise de l’Asie mineure a
une date différente Pâque johannique. Ce problème a été définitivement
résolu dans l’église de Nicée. (La reforme du calendrier grégorien, avec le
pape Grégoire au XVIème s. echinox de Mars (début du calendrier)
Quels étaient les canons de Nicée :
 Ce sont des canons disciplinaires. On essaie d’unifier les comportements
et la conduite, l’attitude des évêques et des prêtres.
 Canon VI est très important : évêque d’Alexandrie (2eme capitale) a une
priorité sur toute l’Afrique et l’Egypte.
Antioche (la3eme capitale de l’empire)
Rome (la 1ere car elle était la capitale de
l’empire romain)
Constantinople (la capitale de l’empire)
 N.B. œcoumene : territoire de l’empire.
La question était entre la trône (l’empereur) et l’autel (l’Eglise).
Les évêques ne s’attaquaient pas à la définition de Nicée, mais à ses
représentants les + intransigeants : Eustathe d’Antioche accusé par le
sabellianisme déposé en 327 ou 328.
Marcel d’Ancyre
Athanase d’Alexandrie, déposé en 335 dans un concile a Tyr, exile a Trèves
(menaçait la paix dans l’empire : interrompre le Transfer du blé.)
327 : réhabilité par l’empereur, en 335 au concile de Tyr.
337 : mort de Constantin. Son successeur Constantin II fait revenir les évêques
de leurs exiles. Ces évêques vont accuse les évêques de l’Orient comme étant
ariens et non nicéen. Le fils est consubstantiel au Père : concile de Nice: cela ne
suffit pas
341-360 : nouvelles formules : Concile de la dédicace (Antioche). Concile
conçu certainement comme une réponse a celui de Rome : développer une autre
théologie. Il aboutit a d’autres formules que celles de Nicée. :
On refuse la conssubstantiannite… on dit que le Fils est l’image exactement
ressemblante de la divinité et de l’Ousia du Père.
En Dieu ils sont 3 par l’hypostase ‫أقانيم‬, un par l’accord.
La formule ambigüe de Nicée parle d’une seule hypostase.
Concile d’Antioche ignore le terme homousios.
Concile de Sardique (Sofia, Bulgarie) 345, 98 évêques occidentaux et 80
orientaux. Ce concile était un fiasco total.
Les orientaux refusèrent de siéger avec les occidentaux : Quel est le rôle de
Rome, est-ce qu’elle a un rôle de supériorité. Les occidentaux considéraient que
Rome n’avait pas juridiction pour intervenir en Orient et réhabiliter les évêques
déposés ou exilés. Les orientaux accusaient les occidentaux de sabellianisme,
puisqu’ils avaient déclare Marcel d’Ancyre orthodoxe.
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Les occidentaux accusaient les orientaux d’être partisans d’Arius puisqu’ils
avaient dépose des évêques fideles à Nicée et qu’ils tentaient d’en corriger
l’expose de foi
Le concile s’est clôturé sur des condamnations mutuelles.
343-350 : tentatives de rapprochement
Un Credo élabore a Antioche en 344, fut apporte par une délégation orientale a
un concile de Milan 345. Il ne mentionne pas les 3 hypostases, mais de 3
personnes (prosopa=visage). Il ne retient pas le terme Ousia, mais souligne
l’unité du Père et du Fils semblable au Père en toute chose. Le terme fut rejette
par les occidentaux. Mais qui peut déterminer la nature divine du Fils ????
On a exige des orientaux de condamner l’opinion hérétique d’Arius. Les
orientaux se retirent du Concile.
La politique de Constance II (350-361) : En Occident
Constant II (en Orient) protecteurs des Nicéens
Constance II devient le maitre de tout l’empire et il soutient le parti non nicéen.
Il a exile tant d’évêques.
L’unité et la paix de l’Eglise lui (l’empereur qui est le mandateur de Dieu)
tiennent a cœur, mais a la manière des non-nicéens.
Or, il constate que, dans l’épiscopat oriental, quelques individualités sèment le
trouble, comme Athanase d’Alexandrie.
Constance a tenté d’imposer sa politique en reniant plusieurs conciles, +
condamnations du trio Athanase, Marcel et Photin.
Athanase fut arrête en 356 et s’échappa pour se refugier chez les moines du
désert et écrit la vie de St. Antoine le grand.
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Julien l’apostat 361- 363: chrétien qui s’est converti au paganisme et a résidé à
Antioche pour 8 mois, et à Daphné. Quel sera l’attitude de l’empereur vis-à-vis
de l’Église. En effet il y avait quelque petites persécutions. Il a redonne vie au
paganisme.
Le 2 novembre 2007
Polycopie A : Le judaïsme au temps de Jésus, était pluriel, se considère le
peuple de Dieu. Jésus ne condamna pas ce pluralisme. Est-ce le christianisme à
bien saisi le message évangélique ?
Pourquoi cette exclusivisme ? (Chemouel Trigano : l’Exclu)
(Mounir Khayrallah a poussé une étude en ce qui concerne les prêtres.)
(Romanemperors.com/org)
Quelle est la valeur de l’enseignement de Jésus ?
Examens partiels : Jean
En se basant sur le refus du Soler,
judéo-chrétien et d’autre
part Cyprien de Carthage
( quand on est dans une
prospérité on a la foi
endormie ; comment
pourrons-nous être des
chrétiens et ayant la foi
endormie ?!!)
Qu’est ce que le Xisme,
comment il interprète son
intégration dans la société ?
Dans le IIIème et le IVème
s.
En se basant sur Bultmann.
DEMYTHOLOGISATION
de l’Histoire de l’Eglise
primitive
Comment l’Eglise a agit
avec son ambiance païenne
au IVème s.(déposé un
évêque/signe biblique)
L’invention du monothéisme, Pluriel, 2001.
Polycopie B
Développement du Xisme dans l’empire, et les conflits, entre le III et IVème s.

05/11/2007 10:30
Robert DEVRESSE, Mélèce-Evêque d’Antioche
C’est le peuple d’Antioche qui a élu Mélèce, ami d’Acace, tout en n’ayant pas
les même avis théologiques. Acace de Césarée, mort en 366, surnomme le
borgne, évêque arien. Georges (arien) se fut l’évêque d’Alexandrie, au lieu
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
d’Athanase qui était exile. Mélèce prononce un discours théologique devant
Acace et Georges(les 2 ariens).L’empereur Constance II était arien.
Des 362, Julien prend la direction d’Antioche.
Diodore et Théodore (Mepsouwest) évêques de Tarses lançaient des écrits
contre Julien.
Athanase n’a pas uniquement le souci d’Alexandrie, mais en plus d’Antioche. Il
essaie de s’immiscer dans les affaires d’Antioche pour la gagner nicéenne. 3
groupes chrétiens à Antioche :
1-Euzoïus à la place de Mélèce, il tient l’Eglise officielle d’Antioche. 2-Paulin
le leader des eustathiens (nicéen).
3-Diodore et Flavien : disciples de Mélèce d’Antioche.
Laodicée (‫)الالذقية‬ : Apollinaires. Ils ont accueilli Athanase d’Alexandrie chez
eux, ils furent excommuniés par Georges. Mais ils ont développé une théologie
contre la consubtancialisme du st. Esprit et du fils. (Hérésie), ils étaient contre
Nicée, mais pas ariens.
Pauliniens contre mélétiens. Paulin-nicéen et Mélèce aussi, les 2 sont les
évêques d’Antioche : un grand problème. Théodose a impose la foi de Nicée
définitivement.
381 : concile à Constantinople, présidé par Mélèce, ami de Théodose.
Alexandrie était le soutient et support de Paulin. Alexandrie furieuse.
Rome, Constantinople, Alexandrie.
Livre : Quand notre monde devient chrétien, Paul Veyne : Héritage chrétien de
l’Europe. Qui a façonné l’Europe, est-ce le christianisme ? Veyne, a eu recours
à l’Histoire : est-ce que l’Europe a-t-elle des racines chrétiennes ?
Est-ce que l’Eglise est universelle, au IVèmes. on parle des partisans de l’Eglise
catholique et orthodoxe seulement.
Comment l’Eglise a pu développer les dogmes ?

Polycope 09/11/2007 ; Le christianisme, de Constantin a la conquête arabe.


p.341 : Théodose et le retour définitif à Nicée et la condamnation d’Arius.
Alexandrie a appuyé Paulin a Antioche, et Mélèce non. L’empereur est niceen,
l’eveque de meme(Gregoire de Nasianse.) Constantinople n’était pas d’accord
car l’eveque n’est pas originaire de constantinople.
Athanas d’Alexandrie était mort. Melece avait un but de reunir l’Eglise, il
condamna.
L’empereur declare un enseignement theologique
Melece, on ne savait pas s’il était vraiment niceen ou pas.
Basile de Cesaree était confiant que la foi de Melece était orthodoxe.
Homen ???
Le concile de Constantinople 381 a déclaré définitivement le canon de Nicée :
Le credo actuel, le canon de Nicée-Constantinople.
Alexandrie et Rome reconnaissent Paulin c’est le premier défit
Constantinople reconnaissent Mélèce
Réf. web site Wikipedia
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Apres Melece, Theodose a donne l’honneur de presider le concile a Gregoire de
nasianse. Or l’Alexandrie voulait Maxime. Gregoire s’est demissionne pour
consacrer sa vie a l’ascese. Theodose a mis a sa place Nectaire : probleme
administratif.
Alexandrie et Rome : alliance a cause de la fidelite a Nicee.
Constantinople et Antioche : alliance à cause que les ariens etaient toujours sur
les 2.
p.344 : l’édit impérial.
Le droit d’élire un évêque est consacre au peuple. Les alexandrins ont refuse la
consécration de Nectaire par les évêques d’Antioche et de Constantinople. Qui
peut préciser les fonctions de l’empereur.
Est-ce que le concile a resolu les problemes, ou a-t-il invente d’autres ?
Canon de Constantinople :
 Maintenir la foi de Nicée. Eunoniens ?
 Non intervention dans les affaires d’autre Eglise
 Prérogative a l’évêque d’Antioche.
 On reconnait la culture, la coutume de chaque Eglise. On respecte
l’intégration de chaque Eglise dans son contexte.
 Canon 2 : Alexandrie prend soin sur l’Egypte
 Canon 3 : Que l’Évêque de Constantinople cependant ait la primauté
d’honneur après l’évêque de Rome car cette ville est la nouvelle Rome.
(Constantinople est fondé sur l’apôtre André). Irénikon(revue), Belgique,
abbaye de ??? specialisee dans la tradition sur toutes les eglises et elle
traite la question epineuse œcuménique, Istina (revue).
 Canon 4 : Maxime eveque de Constantinople qui a prit l’accord des
alexandrins, et qui est contre Grégoire de Nasianse.
Polycopie p.345 (Le christianisme de Constantin a la conquête arabe)
Gratien : empereur de l’occident
Théodose : empereur de l’orient
Illyriens : Illyricum : au sud de l’Italie.
Chronique des derniers paiens, faillard (chronique des derniers ariens)
Pourquoi Theodose n’a pas mis fin a l’episcopat de Paulin ? récuser
Reception de Nicee : non pas sur le plan dogmatique, mais qui a suscite tant de
problemes : on a entre pour resoudre le probleme d’Arius, mais apres c’est la
pagane.
Constantin pour les eveques : Protecteur de l’eglise , 13eme apotre , nouveau
david, aider l’eglise a diffuser sa foi, un souverain pontife.
Est-ce que le gouvernement doit etre une monarchie ? theocratie ?
Augustin d’Hypone, La cite de Dieu
Ambroise : le conflit entre le trone et l’autel : l’empereur en tant que Xien, est
soumis a l’eveque, mais en tant que gouverneur, non. Et l’eveque en tant que
citoyen ne peut pas etre soumis a l’empereur. Selon ce concept la, l’empereur ne
peut pas etre le 13eme apotre, le nouveau david,…
La culture populaire d’Antioche a la fin du IVeme s. Est-ce que c’est
compatible a la foi ou pas, jean chrisostome est contre la culture grecque.
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Toutes les ecoles etaient grecques. Il faut ediquer les antiochiens chez les
moines car ils vivent leur Xiennete selon les exigences de la Bible : sequera
christi : suivre le christ, se mettre aux pas du Christ.

Le Vème siècle
Page 350 : le probleme : Rome est ente les mains des barbares, 476 : elle ne
faisait plus partie de l’empire. L’empire de l’occident est tombe, et d’aurenavant
on l’appelle l’empire bysantin.
En occ. Ce sont les eveques de Rome : maintenir l’unite de l’eglise et de
l’Europe. Relations avec les barbares selon des conventions, pour la survie de
l’Eglise, ce qui a cree une divergence entre le sort de l’Orient et celui de l’occ.
Sur le plan politique. Si rome est a l’ext. De l’empire, est-ce que l’empereur a le
droit d’etablir ses
Concile d’ephese : 431
Brigandage‫ طرق‬s‫ قطاع‬d’ephese : 449
Concile de….
Au Veme siècle les debats se sont concentre sur l’harmonie des 2 natures du
Fils.
Au IVème s. c’était seulement sur la nature du Fils, si c’est humain ou divin.
Nestorius : évêque de Constantinople (antiochien devenu moine)
Nestorianisme : 2 personnes distinctes: divine et humaine (Nestorius,
patriarche de Constantinople, 451, condamné aux conciles d’Ephèse (431) et
de Chalcédoine (451).
Cyrille d’Alexandrie, fidele a l’enseignement d’Alexandrie et a Nicée.
Damase : évêque de Rome
Eustathe d’Antioche (était au concile de Nicée, qui fut exilé par Constantin par
manipulation d’Eusèbe de Césarée et d’ ??).
Apollinaire de Laodicée
Deodore de Tarse
Theodore de Mopsueste
Logos (divin) et anthropos (humain)
Querelles de personnes, de sièges et de théologie.
Theotochos, christotochos et la mère de Jesus : Nestorius a utilise la
christitochos.
En effet le problème, d’Ephese est christocentrique et non pas mariologique :
Jésus est le Dieu, donc Théotochos (Alexandrie a refuse sa théorie)
Les fonctionnaires de Dieu, Drewermann (arrêté en 92 par Jean Paul II)
Claude Jeffrey, arrêté
Question de synthèse
Nous ne connaissons pas très bien la pensée de Nestor, parce qu’on a brule ses
écrits qui représente sa pensée essentielle.
La pensée de Nestor a attire les moines d’Egypte : Cyrille d’Alexandrie a attire
l’attention de Nestor de prendre soin de ce qu’il dit. A la fin Cyrille a envoyé 12
anathèmes à Nestor. L’évêque de Rome.
Dans le concile d’Ephese a condamne Nestor en son absence.
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Affaire entre personnes, siège, Orient et Occident.
A la fin de Constantinople I, ….. N’était pas satisfait.
Cyrille d’Alexandrie était une personne violente et cynique.
Nestor, l’eleve de l’ecole d’Antioche.
Cyrille, ecole d’Alexandrie.
Polycopie p. 356 :
Pourquoi les moines : parce qu’ils pratiquent une ascèse, une pensée du Salut.
Est-ce qu’on admet au salut par l’ascèse ?
Si ces pratiques ne sont basées sur une certaine spiritualité dont l’ascèse est la
Bible (la vie monastique ne donnait pas aux sacrements une vision cruciale), on
vivait a l’écart de la vie(ils représentaient l’icône du vrai chrétien ; mais qui est
le vrai chrétien ? foi ? pratiques ascétiques ?...) Ils doivent fonder leur vie sur
une spiritualité bien fondée sur le Christ, sur des concepts théologiques bien
étudiées et déterminées.
Un siège rival
Griefs personnels se menaient au débat
Il y a une attitude de 2 sièges dissidents (‫ مخالف بالرأي‬-‫)منشق‬
La querelle entre Cyrille et Nestor: qui est le Christ? Dieu, Christ, Jesus.
Nestorius se réfère à l’Ecriture et a Nicée.
Jean Cassien ????????????????????????????????????????????????????????????
Nestorius écrit en grec, le pape lit une traduction en latin des écrits de Nestorius,
il a pris l’avis de l’école d’Alexandrie- école rivale d’Antioche (par ce fait
même Nestorius va être condamne).
Rome considère qu’Alexandrie est le 1er siège en Orient, ce qui est contrarie
avec les canons de Constantinople.
Ce qu’il en avait compris (p.357)
On a condamne l’évêque de Constantinople (qui a la primauté), dans un concile
local : comment l’évêque de Rome avait le pouvoir et le droit de faire ce qu’il a
fait et de s’imposer sur l’Orient.
Il faut soumettre la théologie antiochienne à la théologie alexandrine.
Selon Alexandrie, c’est la chaire qui a souffert sur la Croix.
Mais peut-on séparer la chaire de l’anthropos ???
Plus tard on va dire qu’Alexandrie est monophysite
Nestor : diphysite
p.358 : ultimatum : date fixe.
Théodose II : l’empereur byzantin (Rome est en dehors de l’empire)
Nestor était plus noble que Célestin et Cyrille, il a demande à inviter à un
synode, grand concile.
Nestor n’est pas contre le theotochos.
Jean d’Antioche
Nestorius n’utilise pas Theotochos pour ne pas tomber dans le concept
appolinariste. Donc Nestorius défend dans un but apologétique.
Théodoret de Cyr : avec Nestorius.
Le concile d’Ephese (juin-Juillet 431)
Cyrille : avec 50 clercs + moines
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Juvénal de Jérusalem : 15 évêques
Memnon : évêque d’Ephèse.
Diocèse d’Antioche : Asie mineure jusqu’en Orient (sans l’Egypte)
Le camp de Cyrille est constitué de ceux qui ont des intérêts politiques et qui ne
sont pas orthodoxe.
100 évêques sont avec Cyrille de l’Asie mineure. Majorité cyrillienne et non pas
alexandrine (comme corps théologique)
Les évêques qui ont participe au concile ne cherchaient pas à résoudre un
problème théologique.
Ils cherchent une administration décentralisée. Tandis que l’Eglise cherche la
centralisation.
Nestor s’appuis sur jean d’Antioche, et sur quelques évêques.
Augustin d’Hippone mort avant le concile.
Retard des antiochiens pour des raisons tactiques.
160 évêques du parti de Cyrille.
Le concile de Nicée est normatif.
Le concile n’était pas réuni pour définir un dogme, mais pour condamner
Nestorius et le déposer de son siège de Constantinople.
L’assemblée cyrillienne a condamne Nestorius, et celle johannique (Antioche)
Est-ce que le concile d’Ephese a aboutit à une bonne conséquence.
Prérogatives‫امتيازات‬ ? Politique ? Dogmatique ?
Hostilités qui se sont exprimées entre les sièges, attitude violente.
Pour défendre Dieu, on persécute l’homme. Pour défendre la christologie on
anathématisé les personnes sans donner chance pour se défendre. Les
constantinopliens vont admettre ceci facilement ?, les relations entre Occident et
Orient ?
Polycope p.363 :
On a insisté à la dimension Logos-sarx, ce qui va aboutir à un conflit.
L’accord de 433. L’empereur joue un rôle de catalyseur pour la paix.
Jean d’Antioche a envoyé une lettre a Cyrille d’Alexandrie qu’il l’a accepté,
mais cette lettre englobe la théologie des 2 natures du Christ, objet de conflit.
Les partisans de Cyrille refusaient la formule de Jean d’Antioche.
Comment l’église antiochienne conçoit la théologie du Christ ? Et celle
d’Alexandrie.
Uniatisme : Mouvement des fideles qui étaient orthodoxes et qui sont devenus
catholiques.
Le concile d’Ephese est une grande erreur dans l’histoire de l’Eglise, car on a
donné à Cyrille le pouvoir de s’imposer.
La démarche entre Chalcédoine et Ephèse est aliénée.
Concile de Chalcédoine :
Rome, pour la 1ère fois ne soutient pas Alexandrie.
La 1ère fois on parle d’un évêque d’Edesse (Ibas).
Réf. L’Orient syrien. Istina, Irénikon, Dictionnaire d’Histoire et de Géographie.
Théodose II
 Ephese 431 Constantinople Rome Alexandrie Antioche
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Nestorius Célestin Cyrille Jean

449 : pas un Flavien Léon Dioscore Domnus


concile [Théodoret
œcuménique de Cyr]
mais un [Théodoret
brigandage de
Mopsueste]
[Eutychès]
Mar cien
Anatole
 451Chalcedoine
Au concile de Chalcedoine l’assemblée était divisée en Dieu :
Gauche : Dioscore+Juvénal+…..
Droite : Flavien+Domnus+….
On ne commence pas le concile avant d’expulser Dioscore. Juvénal après qu’on
a expulse Dioscore, Juvénal a changé d’attitude et devenu avec les Droite.
L’église arménienne n’était pas présente à cause de la guerre. Mais les esprits
n’étaient pas tout à fait d’accord sur les points essentiels. Au concile on ne parle
pas d’un seul parti à Constantinople et d’un seul parti a Antioche, et d’un seul
parti a Alexandrie.
L’église orthodoxe est l’église des 7 conciles.
Le pape veut que Dioscore et Eutychès soient jugés, tandis que Marcien veut en
sortir avec des enseignements dogmatiques.
Quelle est la différence entre la démarche de Nicée et Chalcedoine.
Maintenant c’est la triomphe de la théologie antiochienne. De Nicée jusqu'à
Ephese : la théologie était alexandrine.
A Chalcédoine la theologie qui a triomphe est antiochienne.
Est-ce que les Xiens étaient en désaccord sur l’enseignement de Jesus ou sur
quoi ? Est ce que c’est l’interprétation de la bible qui a aboutit a tout cela, ou les
philosophies ? Est ce que les décisions conciliaires portaient sur la nature du
christ ou sur la politique ?

Conclusion du Concile de Chalcedoine : triomphe à Rome. Rome ne regarde


pas les tendances politiques. Rome était intègre à elle-même. Au 1 er vu elle était
avec Alexandrie, avec Dioscore. Mais après elle devenue avec Antioche.
Pourquoi les maronites veut être rattachée aux moines d’Antioche qui sont
rattaches a Chalcedoine. Comment elle a pu prendre le siège d’Antioche ?
Comment les maronites se rattachent ils a Chalcedoine ? Canon 2 de
Chalcedoine : il ne faut pas faire des ordinations pour de l’argent (Simonie).
Canon 3 : honteuse cupidité ‫َج َشع‬
Canon 4; que les moines ne doivent rien faire contre l’avis de leur propre
évêque, ni fonder un monastère ni assumer un charge : l’évêque est la tête
non pas de son église mais en plus des moines.
Page4
Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
Moine : celui qui s’est retiré du monde pour vivre en solitude et mener une vie
de perfection.
Moines gyrovagues : qui circulent dans les rues et prêchent.
L’esclavage : il ne faut pas qu’un esclave soit un moine sans l’autorisation de
son maitre. La vie monastique est ascèse : solitude, jeun, prière.
Le Prêtre doit être ordonné sur un autel précis, sous l’ordonnance d’un évêque.
Un moine est soldat du christ et non pas de l’empire.
L’autorité de l’empereur commence à se diminuer.
Quelle est l’importance des canons de Chalcédoine ?
-On consolide l’autorité de l’évêque.
Canon23 : qu’il faut chasser de Constantinople les clercs et les moines
étrangers qui causent du désordre.
Canon 28 : la reconnaissance du siège de Constantinople et ses privilèges.
17Dec.2007
Polycopies : les conciles œcuméniques.
Les moines ne sont pas tout à fait hiérarchisés. Il y a plusieurs courants
monastiques. Ce qui intéresse ici l’Eglise, ce n’est pas l’hiérarchie, mais la
fidélité a l’esprit évangélique. C’est vivre l’idéal biblique et non pas dogmatique
(vivre la nature du christ).
 Catherine du Peyron, Chrétiens en terre sainte : disparition ou mutation,
Albert Michel.
Polycopie : les églises d’Orient et d’Occident.
 Sébastien DE COURTOIS, Chrétiens d’Orient sur la route de la soie,
Oct.2007 : dans les pas des nestoriens : partir à la recherche des nestoriens en
vue de comprendre pourquoi les nestoriens ont suivi cette géographie.
En Iran, la situation des chrétiens dans la terre des musulmans : ils quittent leur
pays vers l’Uzpaquistan, et autres pour chercher une épouse chrétienne,
nestorienne. Pas de Curés. En Turquie, on n’a pas la permission d’être prêtre
pratiquant dans les terres de Turquie si on n’est pas turque ou au moins
européen.

Le 7 JAN 2008
Pol. Les églises d’orient et d’occident p.115 :
III. Basilicus…
Les moines refusent Chalcedoine, pourquoi, est-ce que c’est seulement parce
qu’ils adhèrent a l’enseignement de Cyrille d’Alexandrie, ou parce que
Chalcedoine a touche aux questions disciplinaires des moines et les a obligé a se
soumettre a l’évêque.
On est jusqu'à maintenant oblige de suivre l’attitude des empereurs et non des
conciles ni des évêques. Pourquoi ? Parce qu’il a le pouvoir. L’empereur n’a
rien à voir avec les évêques, il n’a pas des prérogatives de la part de l’Eglise,
mais l’empereur se considère comme possédant le pouvoir et impose ses
ordonnances malgré les évêques.
Page4

Zénon : essaie d’un compromis, p.118 2ème §


Histoire de L’Eglise – P. Elie Azzi – elieazzi@usek.lb
Faculté Pontificale de Théologie-USEK-3ème année-1er semestre-2007-
2008
Joséphine MONSEF
2. Un compromis : l’Hénotique
Est-ce que un concile est infaillible ?

Le clivage chalcédonien
Philoxene de Mabouk est considéré comme saint pour les églises syriaques
orthodoxes, et Sévère d’Antioche de même, mais tous les 2 sont des hérétiques
pour les églises chalcédoniennes. Les non chalcédoniens qui ne sont plus en
communion avec les églises chalcédoniennes, sont ils dans l’erreur ?
Vat. II a fait un pas géant en déclarant que les églises orientales sont des églises
sœurs.
J.P.II a déclaré que les juifs sont nos frères aînés.
Au Vème s: le Xisme est la religion de l’empire : quels sont les points forts et
les pts faibles ?
Est-ce que cette seule religion de l’empire va aboutir à l’union de
l’empire ?
Mais de quel empire parle-t-on ? L’empire byzantin n’englobe pas l’Italie,
Rome était encassé par les barbares en 1576 ; l’Europe de l’Est ne figure plus
dans l’empire byzantin. On ne parle plus de nouvelles invasions. L’empire avait
besoin de maintenir la partie orientale : peut-on maintenir l’unité religieuse ? Le
Xisme. Et pourtant nous sommes aboutit a des divisions dans des situations très
sévères. Pour sauvegarder la vérité sur le Xist telle quelle est, on a persécuté
l’homme, et on n’a pas cherché son salut. Ces divisions ont bouleversé l’unité
de l’empire. On a aboutit a un schisme définitif qui dure jusqu'à nos jours.
Comment vivre ensemble dansun tel empire  ?
Polycopie p. 126 : les églises d’Orient
et d’Occident
Philoxene de Mabouk et Sévère d’Antioche
Sévère d’Antioche : C’est avec lui qu’on va planter les assises de l’Eglise
syriaque orthodoxe.
p.129 :
La question des moines reste épineuse. Ce que nous avons vu au Vème est une
nouveauté. Au IVème s. ne l’était pas. La vie de St Antoine a marque le Vème
s. il est présente par Athanase d’Alexandrie comme l’homme parfait. Les
moines ont devenu très nombreux au Vème s. la vie monastique représente en
effet une vie idéale par rapport à la vie sociale. C’est un refus de la vie, on
quittait la vie sociale pour vivre à ses marges. Le concile a pris des décisions de
la vie monastiques : les moines devraient être obéissants au leurs évêques. La
vérité du salut résident ou ? Dans les pratiques ascétiques ou dans l’Eglise  : ivre
les sacrements,… La ou est l’évêque, l’Eglise est : Ignace d’Antioche.
Depuis le concile d’Ephese : Cyrille+ une multitude d moines, et depuis cette
date, les moines sont bien intégrés dans la recherche de la vérité du Christ. Ils
menaient un radicalisme. Ils ont exerce leur radicalisme dans leur querelles.
Les évêques s’appuyaient sur les moines pour affirmer leur autorité
ecclésiastique.
Page4

Vous aimerez peut-être aussi