Vous êtes sur la page 1sur 6

Troisième chapitre : l’Exode

L’exode est avant tout un « Mémorial » de salut par l’intervention divine


en faveur de son peuple
a) Du point de vue historique :
1) Le séjour en Egypte :
 La bible ne dit rien du séjour des Hébreux en Egypte. Mais
d’après les découvertes archéologiques en Egypte et en
Mésopotamie, on pourrait tracer un cadre historique
 Les Hébreux n’étaient plus favoris par les nouveaux pharaons,
tout au contraire pour eux commence une ère de persécution, de
travail foré
 Les pharaons de cette dynastie réussirent par la suite de dominer
le pays de Canaan et étendirent leur influence sur la Phénicie
 1280 : le pharaon Ramses II réussit d’obliger les Hittites à signer
avec lui un pacte de non agression couronné par son mariage avec
une princesse hittite
2) Moise :
 il semble qu’il avait fait une tentative de libération de son peuple
symbolisée par le récit du meurtre d’un surveillant égyptien de la
corvée
 il a dû s’en fuir de l’Egypte, et selon la tradition biblique, il a
trouvé refuge auprès d’une famille Médiante dont le chef est un
prêtre
 il aurait eu des rapports avec les Médiantes
3) la mission de Moise :
 on croit que Moise aurait connu le nom d’Yhwh dans son séjour à
Madian
 la tradition biblique reste l’unique source crédible sur la
révélation du nom divin à Moise dans la théophanie du buisson
ardent. C’est la que commence la mission de Moise
 ce ne sont pas des récits historiques dans le vrai sens du mot, mais
des récits de prodiges qui doivent servir de leçon au pharaon
 d’un point de vue historique : le but des plaies, selon le récit
biblique était double : d’une part, accréditer Moise et Aaron
devant les Israelites et devant le pharaon, de l’autre, faire
reconnaitre le pouvoir d’Yhwh par le pharaon
4) la dixième plaie :
 celle de la mort des premiers-nés des Egyptiens qui provoque le
permis du pharaon aux Israelites de quitter l’Egypte, est liée dans
la tradition à la fête de la Pâque dans laquelle les Israelites
sacrifiaient un jeune agneau dont le sang versé devait les épargner
du destructeur
 historiquement parlant : il n’ya aucun document égyptien qui
atteste la mort de tous les premiers-nés des Egyptien
 c’est un sacrifice pré israélite, elle est peut-être le sacrifice ou la
fête pour Yhwh que Moise et les Israelites demandent au pharaon
d’aller célébrer au désert
 historiquement parlant : il est probable que la sortie d’Egypte
coïncide avec la fête de Pâque célébrée par les Hébreux. Par
conséquent, cette fête avait acquis le sens d’un mémorial de salut
5) l’Exode ou les Exodes :
 le récit de l’Exode présente des textes qui décrivent la sortie
d’Egypte comme une fuite, d’autre comme une expulsion
 l’Exode fuite : c’est la tradition selon laquelle les Israelites
auraient voulu aller au désert pour célébrer une fête en l’honneur
de Yhwh, mais interdits par le pharaon, ils profitent des
catastrophes qui s’abattaient sur l’Egypte, surtout la mort des
nouveau-nés, pour fuir vers le désert sous la guide de Moise
 l’Exode expulsion : cet Exode aurait eu lieu quelques trois siècles
avant l’Exode avec Moise. C’était en 1550 que les Hyksos furent
chassés de l’Egypte par l’œuvre de la XVIIIème dynastie. On
croit qu’aussi des Israelites installés en Egypte ont dû quitter le
pays
 les 2 routes de l’Exode : la route du nord et la route du Sud, la
tradition de Cadès et celle de Sinaï, la conquête par le sud et la
conquête à partir de la Transjordanie
 des études histirico-géographico-archéologiques ont été faites par
les experts de la Bible mais les difficultés restent insurmontables
pour réussir à reconstruire un seul itinéraire de l’exode
 on pourrait reconnaitre deux grandes traditions : la tradition
élohiste qui se représente la sortie d’Egypte par la route du désert,
la route du sud ou du sud-est, et la tradition yahwiste qui se
représente le départ par la route du nord c.à.d. la route du pays des
philistins. Une troisième route possible serait celle qui suit, un
peu plus vers le sud, une ligne parallèle à la route du pays des
philistins, et qui part de Sukkot directement à Est vers Cades
6) le passage de la Mer :
 dans la tradition yahwiste, il n’est pas question de passage à
travers la mer : le vent dessèche les eaux
 dans le récit sacerdotal que Dieu fond les eaux et faix apparaitre
le sec, l’exode est présenté comme un acte de création et le récit
de la création comme un acte de libération
7) la pérégrination au désert et l’alliance de Sinaï
 Echappés à l’esclavage, les Hébreux devaient errer durant 40 ans
dans la péninsule sinaïtique
 Les lois fondamentales en sont résumées dans le décalogue suivi
du code de l’alliance
b)Du point de vue religieux :
1) L’histoire de l’exode est avant tout un mémorial de Salut.
2) Les croyants reconnaissent perpétuellement que, ce jours là, Dieu
était passé dans leur vie personnelle et collective et que son passage
avait porté la liberté la où il y avait l’esclavage, la vie là où régnait
la mort
3) L’exode comme un « événement fondateur » du peuple hébreu.
Ceux qui avaient quitté la terre de Canaan et étaient descendus en
Egypte comme une famille patriarcale nomade, retournent vers le
pays de Canaan comme un peuple dont Yhwh est le Dieu unique
4) Il s’agit du temps durant lequel le peuple devait apprendre à
rencontrer son Dieu, non pas seulement dans les miracles
extraordinaires, mais aussi dans la réalité de tous les jours.
5) Au pied de la montagne de Sinaï que Moise et le peuple ont eu la
révélation de Dieu. Là fut conclue l’alliance
6) L’alliance est une œuvre en commun, un partage de responsabilités.
Dieu convie son peuple à faire désormais l’histoire avec lui, à
poursuivre son dessein de création et de vie
7) Moise est un médiateur de l’alliance et du législateur de la Torah
8) Moise conduisit le peuple vers les plaines de Moab où on tenta une
première fois de pénétrer la terre de Canaan, il est mort face à la
terre promise. En effet, c’est avec Josué que le peuple réussira à
pénétrer le pays de Canaan et s’y installer

9) Je vais passer a l'exode, qui est un moment très important dans l'histoire d'Israël.

10) Le pentateuque a un livre qui couvre toute la période de la genèse. Exode, Lévitique,
Nombre et Deutéronome.
11) Le Deutéronome est un récit qu'on raconte de nouveaux. C'est un récit qui a
été écrit plus tard pour raconter de nouveau l'exode et insister plus sur la
Torah qui touche un peu le cœur, c'est la pratique interne et pas seulement
externe. Le Deutéronome ne raconte pas l'histoire depuis la sortie d'Égypte,
mais il commence au Sinaï. Il y a 3-4 discours de Moise. Et en racontant, il
exhorte le peuple et leur donne un enseignement nouveau.
12) Deutéronome, c'est loi, Ce n'est pas Moise qui a nomme cela deutéronome
c'est nous qui l'avons fait. Les juifs n'appellent pas cela deutéronome. En
effet on sait que le deutéronome a été découvert au temps du roi Josias. Le
plus grand roi après David et Salomon c'est Josias.
13) Donc ca c'est le deutéronome. On va expliquer mieux.
14) Nous arrivons dans les steppes de Moab. Que veut dire steppe? C’est une
forme de désert, un lieu ou il n'y a pas d'agriculture, ou on pourrait quand
même vivre. Steppe de Moab c'est ce qu'on appelle la partie de la Jordanie
actuelle.
15) Il y avait dans le temps les Édomites, Moabites et Ammonites.
16) C'est avant d'arriver à la Terre Promise que Moise va mourir. Il verra toute la
Terre Promise à partir du mont Nébo.
17) C'est la qu'il y a le passage de pouvoir entre lui et Josué (fils de Noun). Et
c'est la que commence le livre de Josué.
18) Et la va commencer une nouvelle ère, l'ère de Josué et des Juges.

Après commence un séjour en Égypte depuis 1650 jusqu'à 1250 av. J.C.
(400 années de nomades issues de Abraham, Isaac et Jacob, qui vivent
en Égypte). Ici commence le livre d’Exode qui commence par la
remarque suivante: « le pharaon qui connaissait Joseph est mort. Le
nouveau pharaon commençait à persécuter les Israéliens ». C’est
important de noter ce début. Les hébreux vivaient en Égypte. A un
certain point, il y aura un événement qui va changer tout. En 1…
commence la souffrance du peuple élu, jusqu'à Moise (13…) Il avait 40
ans. Le seigneur intervient et veut que Moise revienne à l’Égypte pour
contribuer à la sortie du peuple de l’Égypte. (Chapitre 3, 4). Ça finit par
le succès de faire sortir le peuple de l’Égypte. Dieu se manifeste, avec
les dix plaies avec le passage de la mer. Ce peuple réussit à la fin à sortir
et être conduit au désert. Il arrive de nouveau auprès de la montagne de
Sinaï. C’est là que Dieu fait une alliance avec TOUT le peuple d’Israël.
C’est là le fondement de toutes les alliances avec Israël. On fait toujours
référence à cette alliance. On a un système qui est les 10
commandements de Dieu. C’est l’alliance sinaique. C’est une
préparation: l’alliance réalisée, celle, au Sinaï en 1250-1240 av. J.C.
C’est l’Alliance. Après il y a une histoire importante. On va vivre dans
le désert pour 40 ans. En 1200, ils arrivent sur les frontières de la terre
de Canaan, en face de kari7a et se préparaient pour traverser. Pour des
raisons, Dieu va faire de lui-même le nouveau serpent qui guérit (au
jabal nabou). En 1200. Josué Bin Noun devient le conducteur du peuple,
à la place de Moise. Avec lui, on traverse la Jordanie

Vous aimerez peut-être aussi