Vous êtes sur la page 1sur 2

EXOS 12 et 14 : Applications linéaires

Yassine Lakhdachi
April 10, 2020

EXERCICE 12 :

1) Notons : h la restriction de f dans ker(f ◦ g)


Donc selon le théorème de la dimension , on a : dimker(g ◦ f ) = dimker(h) + dimIm(h)
On a : Kerh = kerf ∩ Ker(g ◦ f ) = Kerf
d’autre part : Imh = f (Kerg ◦ f ) ⊂ kerg
En effet :

X ∈ Kerg ◦ f =⇒ g(f (x)) = 0


=⇒ f (x) ∈ Kerg

d’où : dimImh ≤ dimkerg


ainsi : dimker(g ◦ f ) ≤ dimkerf + dimkerg

2)Soient f ∈ L(E, F ) et g ∈ L(F, G)


M.que : dim(Imf ∩ Kerg) = dimImf − dimIm(g ◦ f )
Soit : h et la restriction de f sur imf
Kerh = kerg ∩ Imf
Selon le théorème du rang :

dimImf = dimkerh + dimImh = dim(Imf ∩ kerg) + dimImh

Or : Imh = g(Imf ) = Im(g ◦ f )


Donc : dimImf = dim(Imf ∩ kerg) + dim(Img ◦ f )
ainsi : dim(Imf ∩ kerg) = rg(f ) − dimIm(g ◦ f )

3) Soit : f ∈ L(E, F ) et g ∈ L(F, G) On a : Imf ∩ kerg ⊂ kerg


Donc : dim(Imf ∩ kerg) ≤ dimkerg
d’après la question 2) : dim(Imf ∩ kerg) = rg(f ) − rg(g ◦ f )

rg(f ) − rg(g ◦ f ) ≤ dimkerg


or : F est un espace vectoriel de dimension fini .
Selon le théorème du rang : dimF = dimkerg + rg(g)
Ainsi : rg(f ) − rg(g ◦ f ) ≤ dimF − rg(g)
D’où :rg(f ) + rg(g) − dimF ≤ rg(g ◦ f ) (*)
On a d’autre part :
rg(g ◦ f ) ≤ rg(g)
=⇒ rg(g ◦ f ) ≤ inf (rg(g), rg(f ))(∗∗)
rg(g ◦ f ) ≤ rg(f )
De (*) et (**) , en déduitant : rg(f ) + rg(g) − dimF ≤ rg(g ◦ f ) ≤ inf (rg(g), rg(f ))

1
EXERCICE 14 :

1) Soit : f, g ∈ L(E) telle que f ◦ g = 0


M.que : Img ⊂ kerg :

X ∈ Img =⇒ f (x) ∈ f (Img)


=⇒ f (x) ∈ Im(f ◦ g)
=⇒ f (x) = 0(f ◦ g(x) = 0)
=⇒ x ∈ kerf

Donc :

Img ⊂ kerf =⇒ rg(g) ≤ dimkerf


=⇒ rg(g) ≤ dimE − rg(g)

D’où le résultat .

2) Soit f ∈ L(E)
M.qu’il existe g ∈ L(E) t.que: (
f ◦g =0
rg(f ) + rg(g) = n
Pronons g ∈ L(E) t.que : Img = kerf (*)
on a:
(∗) =⇒ ∀x ∈ E/f (g(x)) = 0
=⇒ f ◦ g = 0
On a bien , par application du théorème du rang : Dimkerf + rg(f ) = n
Donc : (∗) =⇒ rg(g) + rg(f ) = n

3) Considèrons g ∈ L(E) t.que (


Img = Kerf
Kerg ∩ Imf = 0
rg(f ) + rg(g) = n
On a : (
f ◦g =0
; f 6= 0
g◦f =0

en effet : (∀x ∈ E) : f (x) ∈ Imf et kerg ∩ Imf = 0


f 6= 0 =⇒ g ◦ f 6= 0
d’où le résultat .