Vous êtes sur la page 1sur 4

Les métiers de l’opéra

Plusieurs corps de métiers concourent à la création d’un spectacle d’opéra, depuis sa conception jusqu’au
temps de sa rencontre avec les publics.
Certains professionnels sont conviés à travailler auprès d’un opéra le temps nécessaire à la création d’un
spectacle lyrique, d’autres sont intégrés à la structure de façon permanente.
Avec l’objectif d’être le plus clair et le plus explicite possible, ne sont recensés ici que les métiers
spécifiques et représentatifs de l’univers de l’opéra et de la vie d’une telle entreprise. Néanmoins, il est
important de savoir que d’autres personnes travaillent au quotidien dans ces structures culturelles :
assistants, secrétaires, personnel d’entretien…
Enfin, l’organigramme varie souvent d’une structure à l’autre, les services étant plus ou moins développés
ou encore fusionnés, en fonction des besoins, du budget et de l’histoire de la structure.

Les métiers artistiques


Compositeur
Il imagine et compose la musique en parallèle du livret de l’opéra. Il écrit la partition, constituée
des parties instrumentales et vocales.

Librettiste
C’est pour ainsi dire le « dialoguiste » car c’est lui qui écrit les textes qui seront chantés sur la
musique du compositeur. Il invente l’histoire ou peut s’inspirer d’histoires, de légendes, d’œuvres
littéraires.

Metteur en scène
Il est choisi par le directeur de l’opéra. Son rôle est d’imaginer la mise en scène. Il est
responsable de celle-ci. S’il conduit seul le jeu d’acteurs des solistes, des chœurs et des
figurants, il s’entoure généralement d’un metteur en scène assistant et de spécialistes pour les
décors, les costumes et les lumières.
Il peut également s’entourer d’un assistant, généralement pour contribuer à la formation de ce
dernier.

Chef d’orchestre
Il est également choisi par le directeur de l’opéra pour chaque production. Il s’approprie la
partition puis dirige les musiciens et les chanteurs dès les répétitions « mise en scène orchestre »
et pendant les représentations. Il peut être épaulé pour les premières répétitions par un chef
assistant. On peut également l’appeler « directeur musical ». Des maisons d’opéra peuvent choisir
de s’entourer d’un chef permanent ou d’un chef invité.

Décorateur
Il travaille en collaboration avec le metteur en scène et propose une maquette qui représente, en
modèle réduit, les décors du spectacle. Ce temps de présentation de maquette, nommé « dépôt
de maquette » permet de vérifier et de résoudre les contraintes liées à la technique. Ensuite, il
dessine et fait construire les décors dans un atelier spécialisé.

Costumier
Il dessine, après en avoir discuté avec le metteur en scène, les costumes du spectacle. Il propose
aussi les matières et tissus pour les réaliser. Il rend également des maquettes qui vont guider les
équipes des ateliers costume.

Créateur des lumières


Selon les souhaits et indications du metteur en scène, il est chargé de créer une ambiance par
différents effets de lumière. Au cinéma, on l’appellerait « directeur de la photographie ».

class’opéra – Opéra National de Montpellier


DP 2007-2008 / Les métiers de l’opéra
Chanteurs lyriques
Les solistes ont leur voix pour principal instrument de travail. Auditionnés par le directeur d’un
opéra ou proposés par un impresario, ils se voient confier l’interprétation de personnages
d’opéra. Il leur est de plus en plus demandé d’avoir également la capacité de développer un
travail d’acteur.

Choristes
C’est un groupe de chanteurs lyriques de tessitures différentes, hommes et femmes, qui forment
le chœur dans un spectacle d’opéra.

Chef de chœurs
Il prépare les choristes avant les premières répétitions sur scène et les dirige sur les répétitions
de chaque opéra avant de passer le relais au chef d’orchestre.

Chef de chant
Avant que l’orchestre ne soit dans la fosse, c’est à dire pendant les répétitions « mise en scène
piano », il accompagne, au piano, les solistes dans leur préparation vocale.

Musiciens instrumentistes
Ils sont trompettistes, pianistes, violoncellistes… et interprètent la partition d’orchestre, dans la
fosse, sous la direction du chef d’orchestre.

Figurants
Présents sur la scène, selon les besoins du livret ou de la mise en scène, ils n’ont pas de texte à
dire ou à chanter.

Danseurs
Ils ne sont pas toujours présents à l’opéra mais il arrive quelquefois que des compositeurs et des
librettistes leur aient fait une place dans le spectacle. Dans ce cas, leurs chorégraphies viennent
enrichir l’œuvre et la production fait alors appel à un chorégraphe pour les préparer et les diriger.

Maquilleuse
Elle conçoit des maquillages en fonction des indications du metteur en scène, pour chacun des
chanteurs, choristes et figurants présents sur scène.

Coiffeuse
Elle conçoit les coiffures pour les chanteurs de l’opéra et parfois même si besoin, des postiches,
perruques, moustaches et autres substituts pileux.

class’opéra – Opéra National de Montpellier


DP 2007-2008 / Les métiers de l’opéra
Les métiers techniques

Directeur technique
C’est le responsable de l’ensemble de l’équipe technique, il s’occupe de régler toutes les
contraintes techniques liées au montage d’un spectacle d’opéra ainsi que tout le personnel
technique nécessaire durant toute la production du spectacle.

Éclairagistes
Ils règlent les éclairages des différentes scènes selon les vœux du créateur des lumières et du
metteur en scène. Ils travaillent sur un jeu d’orgue où tous les effets sont mémorisés. Pendant
les représentations, en lien avec le régisseur qui donne les tops pour chaque effet, ils assurent la
conduite lumière.

Machinistes
Ils sont chargés de monter les décors sur le plateau mais aussi d’effectuer leurs changements
entre les scènes ou les actes du spectacle. Ils chargent et appuient les guindes qui supportent
les perches.

Accessoiristes
Ils doivent trouver tous les accessoires nécessaires à la mise en scène. Ils peuvent parfois les
réaliser eux-mêmes. Ils se chargent également des effets spéciaux.

Sonorisateurs
Ils sont chargés de veiller à ce que les retours-son et/ou image en coulisses fonctionnent (pour
que les métiers techniques puissent travailler, que le régisseur puisse informer les différentes
personnes de leur entrée en scène…). Ils assurent aussi la mise en place du surtitrage pour les
opéras chantés en langue étrangère et peuvent également mettre en place des projections
d’images ou assurer des captations vidéo pour les médias.

Habilleuses
Elles sont chargées de l’entretien et de la mise à disposition des costumes pour les chanteurs,
dans leurs loges ou en coulisses. Elles interviennent sur chaque représentation.

Couturières
Elles réalisent les costumes dessinés par le costumier, effectuent les retouches nécessaires
(notamment lorsqu’un opéra a été joué et qu’un autre chanteur interprète le rôle…) La générale
piano est une répétition très importante pour elles : c’est la première répétition en costumes.

Responsable de l’entretien et de la sécurité


Il a en responsabilité toutes les questions touchant à la sécurité et à l’entretien du bâtiment de
l’opéra.

class’opéra – Opéra National de Montpellier


DP 2007-2008 / Les métiers de l’opéra
Les autres métiers
Directeur
Il dirige l’opéra, choisit la programmation de la saison. Le directeur de l’opéra (pouvant être parfois
secondé par un directeur musical ou un directeur de production) définit pour chaque spectacle le
metteur en scène, le chef d’orchestre et les chanteurs solistes. Cette dernière fonction peut-être
dévolue au chef d’orchestre titulaire.

Administrateur
Il gère les budgets de la structure et les personnels. Il fait généralement partie de l’équipe de
direction.

Régisseur général
Il a en responsabilité toutes les contraintes artistiques liées au montage d’un spectacle, il organise
les plannings de répétitions et dirige tous les régisseurs plateau. Il établit également le planning
général de la structure et veille à la bonne gestion de toutes les occupations de salles.

Régisseur de production
De l’arrivée des solistes pour les répétitions à la dernière représentation, il suit la production,
assure le lien entre les équipes techniques et artistiques afin de donner tous les tops techniques
et d’entrées en scène.

Comptable
Il suit les comptes, prépare les fiches de paye, dresse avec l’administrateur les budgets et réalise
les bilans comptables.

Responsable communication
En accord avec la direction, il définit et assure le suivi du plan de communication de l’opéra et de
la saison: programme de saison, affiches des spectacles, tracts ou publicités…

Attaché de presse
Il rédige les communiqués de presse, informe les journalistes des spectacles proposés, organise
les interviews et conférences de presse.

Responsable relation publique / responsable jeune public et actions culturelles


En contact permanent avec les publics : jeunes publics, collectivités, abonnés, comités
d’entreprises, publics éloignés de la culture, il les informe, les sensibilise et même les forme aux
spectacles proposés. Il travaille en lien avec les services de location et de la communication.

Dramaturge
Il participe à la conception des programmes qui seront distribués ou vendus pendant les
représentations, en choisit l’iconographie, rédige ou sélectionne les textes qui y figureront.

Documentaliste / bibliothécaire
Il fait des recherches et rassemble des documents (partitions, livrets, livres, peintures, textes,
documents Internet…) sur chacun des spectacles qui composent la saison. Il travaille en
collaboration avec le dramaturge et l’attaché de presse. Il recherche également tout ce qui
concerne les artistes (biographies, articles de magazine) et répertorie les photos de spectacle.

Locationnaires
Ils accueillent le public à la billetterie et vendent les places de spectacles, prennent les
réservations, tiennent les guichets les soirs de spectacle.

Ouvreuses et contrôleurs
Présents à chaque représentation, ils accueillent et guident les publics avant la représentation et
pendant l’entracte. Une fois le public placé, ils préviennent la régie plateau. A la fin de la
représentation, ils gèrent la fermeture des accès publics.

Concierge
Il tient la loge, donne les clés des différents locaux de l’opéra : celles des loges aux chanteurs, par
exemple. Il est aussi, d’une certaine façon, le « gardien de l’opéra ».

class’opéra – Opéra National de Montpellier


DP 2007-2008 / Les métiers de l’opéra