Vous êtes sur la page 1sur 9

Chapitre II: Générateurs Haute Tension D.

KHELIL

Générateurs Haute Tension


Les générateurs de haute tension sont utilisés dans :

a) les laboratoires de recherche scientifique ;

b) les laboratoires d’essais, pour tester les équipements haute tension avant leur utilisation
(isolateur, câble, transformateur, appareils de coupure ...) ;

c) de nombreuses applications utilisant la haute tension (rayons X, effet couronne, générateur


d’ozone, séparation électrostatique, laser…).

Il y a trois types de tensions conventionnelles : • Tension alternative • Tension continue •


Tension de choc

II.1. GENERATEURS DE TENSION ALTERNATIVE

Le transformateur élévateur (figure II.1) représente la source de haute tension la plus


répandue et la plus utilisée dans la pratique. Ce sont des transformateurs de faible puissance
(de quelques centaines de VA à quelques kVA) dont l’objectif principal est de procurer une
haute tension au détriment du courant qui est de l’ordre du milliampère généralement. Ces
transformateurs qui sont destinés principalement aux laboratoires d’essais, doivent avoir une
très bonne isolation car ils sont appelés à supporter les nombreux claquages qui surviennent
lors des tests. Ces transformateurs possèdent généralement une borne de l’enroulement qui est
reliée à la terre. De nombreux transformateurs sont des transformateurs à point milieu (voir
figure II.1). Pour des tensions supérieures à 750 kV, le coût, le transport et l’encombrement
deviennent très gênants; On préfère alors recourir aux transformateurs montés en cascade
(figure II.2).

Réseau
Réseau

Transformateur Symétrique
Transformateur ou à point milieu
Asymétrique

Figure II.1 . Transformateurs HT

Master EI (2019/2020) Page 6


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

3UHT

UBT

2UHT

UBT

UHT

UBT

Chaînes

D’isolateurs
Figure II.2. Cascade de transformateurs

Comment choisir un transformateur HT ?

Exercice

Nous voulons effectuer des tests de Haute Tension sur un objet d’essais de tension de
service Us= 80 kV. Pour ce faire, nous consultons un concessionnaire et trouvons à sa
disposition des transformateurs de tension nominales égales à : 200 kV; 300 kV; 400 kV; 500
kV; 800 kV; 700 kV.

Quel est le transformateur le mieux adapté aux essais?

Master EI (2019/2020) Page 7


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

II.2. GENERATEUR HAUTE TENSION CONTINUE

II.2.1. Redressement Monophasé

Le moyen le plus simple pour obtenir une tension continue est le redressement monophasé. La
diode haute tension est équivalente à la mise en serie de 'n' diodes conventionnelles. Le
nombre de diodes 'n' est déterminé suivant la tension inverse à supporter par l’ensemble. Par
exemple, pour redresser une tension de 100 kV, on met en serie 100 diodes de 1000 V
chacune.

avec : C : capacité de lissage du redresseur + capacité de l’objet en essai + capacités parasites. R :


résistance de l’objet testé + résistance de fuite du condensateur de lissage.
D

C R
Réseau
u

Figure II.3. Redressement monophasé.

II.2.2. Doubleurs de tensions

Pour pouvoir élever la tension continue sans recourir au changement du transformateur haute
tension, on utilise les doubleurs de tension.

Il y a plusieurs types de doubleurs de tension, mais le principe est le même; Le plus répandu
est le doubleur de Schenkel (Figure II.4).

Doubleur de Schenkel

Pendant l’alternance négative le condensateur C1 se charge à la tension Vmax, à l’alternance


suivante cette tension qui s’ajoute à la tension du transformateur donne une tension aux
bornes de C égale à 2Vmax. La tension à vide obtenue à la sortie est donc Uc =2Vmax (Figure
II.5).

Master EI (2019/2020) Page 8


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

Figure II.4. Doubleur de Schenckel Figure II.5. Courbes des tensions redressées
par le doubleur de Schenckel

II.2.3. Multiplicateur de Greinacher

La cascade de Greinacher (Figure II.6) est constituée par une pile de n redresseurs du type
Schenkel. Comme chaque étage délivre une tension à vide égale à 2Vmax, la tension obtenue (à
vide) est Uc =2nVmax avec n : nombre d’étages.

Figure II.6. Cascade de Greinacher


Empilement de trois doubleurs de Schenkel

Master EI (2019/2020) Page 9


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

Application

Sur la figure II.7 identifier les composants du multiplicateur de Greinacher, le nombre ainsi
que le niveau de tension de chaque étage.

Figure II.7. Générateur de Greinacher (900 kV/10 mA , Allemagne)

II.3. Générateur de Choc


II.3.1. Définition
La tension de choc ou impulsion (Figure II.8) est une très haute tension unidirectionnelle,
appliquée pendant un temps très bref de l’ordre de quelques µs. C’est un courant ou une
tension qui croit rapidement jusqu’à une valeur crête, puis décroit jusqu’à zéro.
Les générateurs de choc sont nécessaires pour :

 Simuler les surtensions des lignes comme l’onde de la foudre par exemple, pour
l’étude et la recherche.
 Réaliser des tests d’essais sur les appareillages haute tension destinés à fonctionner
lors des surtensions, tels que les appareils de protection contre les surtensions.

Tous les générateurs de choc sont identifiés par les deux constantes de temps T1 et T2 :

T1 =1,67 (T90 -T30) et T2 =T50 .

L’onde de choc standard normalisée pour l’étude de :

Master EI (2019/2020) Page 10


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

 La foudre est l’onde 1,2/50 µs


(T1= 1,2 µs ± 30% et T2 =50 µs ± 20% ).

 La surtension de manœuvre : l’onde 250/2500 µs


( T1= 250 µs ± 20% et T2= 2500 µs ± 60% ).

Le temps de montée à la valeur crête T1 est appelé temps de front, et le temps de diminution
T2 est appelé temps de queue.

Figure II.8. Choc normalisé

Exercice

Des essais dans un laboratoire nous ont permis de relever la forme d'onde représentée sur la
figure1.

a) L’onde de choc obtenue est elle normalisée (selon la CEI 60)?


b) Dans le cas contraire proposez une solution pour le faire

Master EI (2019/2020) Page 11


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

Master EI (2019/2020) Page 12


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

II.3.2. Schéma simplifié et principe de fonctionnement

La figure II.9 représente un exemple de schéma simplifié du générateur de choc à un étage.

Figure II.9 Schéma simplifié du générateur de choc

La tension continue V charge le condensateur C1 jusqu’à produire le claquage de l’éclateur E,


une tension brusque (choc) est ainsi appliquée aux extrémités de la charge capacitive C2.
C1 : capacité de choc (réservoir d’énergie)
C2 : capacité de l’objet en essai ;
C1 = (10…20) C2
R1 : résistance de front d’onde (série) ;
R2 : résistance de queue d’onde (parallèle) ;

En général, le condensateur C1 se charge par l’intermédiaire d’un transformateur HT associé


à une diode D. la résistance d’amortissement Ra empêche une charge trop rapide. Lorsque la
tension disruptive U0 de l’éclateur E est atteinte, C1 se décharge brusquement dans C2 à
travers la résistance de front R1. La résistance de queue d’onde R2 étant beaucoup plus
grande que R1, les capacités C1 et C2 vont se décharger ensuite plus lentement dans cette
résistance R2.

T1 = constante de front d'onde = k1× C2 × R2 (μs)


T2 = constante de temps de queue d'onde = k2 × (C1 + C2)×R1 (μs)
k et k2 sont des constantes.
Selon CEI 60:
T1= 2.3 R2× C2 si C1 > 10 C2
T2 = 0.63 R1×C1 si R1 > 10 R2

Exercice
Un générateur d’une câblerie a les caractéristiques suivantes:

• C1= 20800 pF

• C2= 1000 à 5000 pF

• R1=3960 Ω

• R2=440 Ω

• Quel est le type d’onde appliqué sur l’objet d’essais de capacité minimale?

Master EI (2019/2020) Page 13


Chapitre II: Générateurs Haute Tension D. KHELIL

II.3.3. Générateur de EMarx

Comme déjà vu pour la cascade de Greinacher, le générateur EMarx (du nom de son inventeur)
permet sans changer de transformateur d’augmenter le niveau de la tension. Son principe est
tout simplement basé sur la charge en parallèle de n condensateurs et leur décharge en série.
Ce qui, en négligeant les pertes, fournit une tension égale à n fois la tension redressée délivrée
par le secondaire du transformateur. Ce procédé est obtenu à l’aide de la série d’éclateurs à
sphères placés à chaque étage.

Figure II.10. Générateur de EMarx

Exercice

Calculer pour un générateur de EMarx à n étages R1, R2 et C1 équivalents.

Travail de recherche Générateur Haute tension haute fréquence

Master EI (2019/2020) Page 14