Vous êtes sur la page 1sur 8

Expérience 1 : Vérification des lois de gaz

- Rapport de laboratoire de chimie générale -

Écrit par : Mehdi Ryahi (300146215) et Reda Rahmoune (300132959)

TA : Anwar Hassan
(ahass024@uottawa.ca)

Date de l’expérience : 18 septembre 2019

Date de soumission : 24 septembre 2019


Procédure – Loi de Charles :

Comme décrite dans le manuel (Tout Autour, La Chimie Nous Entoure, Dr. Rashmi

Venkateswaran, 2019)

Procédure – Loi de Boyle :

Comme décrite dans le manuel (Tout Autour, La Chimie Nous Entoure, Dr. Rashmi

Venkateswaran, 2019)

Observations, données et résultats :

Données : Observations de l’expérience de la vérification de la loi de Boyle.

Au début, pour V = 150.25ml, la température était de T = 373.15K, avec VCW = 31ml. A la

fin, pour V = 120.25ml, la température est de T = 281.15K.

Tableau : Observations de l’expérience de la vérification de la loi de Boyle.

Volume (ml) Pression (kPa)

8.8 105.046619864

10.8 83.9928413601

9.8 94.3615874363

4.8 197.133867338

11.8 77.0983377539

5.8 162.419636099

7.8 119.779771183

Calculs et vérifications :

Loi de Charles :
La loi de Charles est définie par la formule suivante : V1/T1 = V2/T2

1. Calculons la valeur de V2 sachant que V1=151.25 ml, T1=373.15K, T2=281.15K,

puis comparons la avec la valeur expérimentale.

2. V1/T1 = V2/T2 V2 = V1* T2/T1

V2= (151.25 ml) *(281.15K) / (373.15K)

V2= 113.96 ml

Alors que V2(expérimental) = 120.25 ml.

3. Pour vérifier la loi de Charles, on constate que le volume calculé et le volume

expérimental sont presque identiques, avec un petit écart. On a aussi remarqué que

quand le volume a diminué de 151.25ml à 120.25ml, la température diminue de

373.15K à 281.15K. On peut dire que le volume est proportionnel à la température,

et donc notre loi de Charles est vérifiée.

4. Nous avons effectué deux essais pour cette expérience, donc on peut calculer une

valeur moyenne des deux résultats :

V2(moyenne) = (120.25 + 117.25) /2 V2(moyenne) = 118.75 ml

5. Pourcentage d’erreur :

% d’erreur = (V1/T1 - V2/T2) / (V1/T1) * 100%

= (151.25ml/373.15K – 120.25ml/281.15K)/(151.25ml/373.15K)*100%

= 5.52%

Loi de Boyle :

1. Pour calculer la constante de la loi de Boyle, on utilise la formule suivante : k =

P1V1, où k est la constante. On multiplie le volume avec la pression mesurée

pendant chaque essai.


Essai 1 Essai 2 Essai 3 Essai 4

k=PV k=PV k=PV k=PV

= (8.8ml)(102.18kPa) = (10.8ml)(83.84kPa) = (9.8ml)(93.59kPa) = (4.8ml)(194.06kPa)

= 899.18 ml*kPa = 905.47 ml*kPa = 819.18 ml*kPa = 931.48 ml*kPa

Essai 5 Essai 6 Essai 7

k=PV k=PV k=PV

= (11.8ml)(76.57kPa) = (5.8ml)(161.18kPa) = (7.8ml)(118.61kPa)

= 903.53 ml*kPa = 934.84 ml*kPa = 925.16 ml*kPa

2. La loi de Boyle illustre la relation entre le volume et la pression à une température

fixe ; le volume est donc inversement proportionnel à sa pression. Elle s’écrit sous la

forme de : k = PV. Puisque, pour tous les essais, nous avons trouvé k = constante,

on peut déduire que : P1V1 = P2V2

3. Il est important de prendre plusieurs mesures pour la même valeur indépendante

car il y aura toujours la possibilité d’obtenir des résultats assez proches ; cela étant,

plus on répète l’expérience, plus on a de chances de réduire le pourcentage d’erreur.

4. Nous avons pris en compte la température comme variable, c’est-à-dire que

l’expérience s’est déroulée à température constante, et donc ceci n’a pas affecté nos

résultats.
5. Graphique 1 : Variation de la pression en fonction du volume (Run 1)

Graphique 2 : Variation de la pression en fonction du volume (Run 2)

Discussion :

Pendant cette séance de laboratoire, nous avons pu élaborer et vérifier la loi de

Charles et la loi de Boyle, en faisant deux expériences afin de nous assurer que les

deux lois sont correctes. En premier lieu, nous avons commencé par la loi de Charles.

Selon cette dernière, si la température diminue, la volume du gaz diminue, et

inversement ; ce qui s’est réellement passé car la température a diminué de T1 =

373.15K à T2 = 281.15K, et le volume a diminué de V1 = 151.25ml à V2 = 120.25ml.

On peut déduire que le volume est directement proportionnel à la température, ainsi


nous sommes capables d’utiliser la formule de Charles. En deuxième lieu, pour la loi

de Boyle, il est indiqué que si le volume augmente, la pression diminue. Selon nos

résultats, la pression et le volume diminuent en même temps, donc le volume est

inversement proportionnel à la pression, donc nos résultats se sont avérés valables et la

loi de Boyle est vérifiée. En ce qui concerne les erreurs, il y a possiblement eu

quelques erreurs au cours des expériences, certaines proviennent de notre part, et

d’autres de nature expérimentale et aussi du matériel utilisé, avec un pourcentage

d’erreur de 5.52%.

Conclusion :

Pendant ces expériences, nous avons pratiqué et vérifié les lois de Charles de Boyle.

Pour la première loi, nous avons constaté que le volume est proportionnel à la

température, les valeurs de volume obtenues sont V2(calculé)= 113.96 ml et V2(expérimental)

= 120.25 ml avec un pourcentage d’erreur de 5.52%, ce qui fait de cette loi une loi

correcte et vérifiée. Tandis qu’à la loi de Boyle, puisqu’il y a changement du volume,

il y a un changement de pression, ainsi on en a déduit que la pression est inversement

proportionnelle au volume, donc la loi de Boyle est bien vérifiée.

Références :

Manuel générale du Dr. Rashmi Venkateswaran, 2019


Pièces jointes : Notes de Laboratoire. Copie d’évaluation de la procédure :

Vous aimerez peut-être aussi