Vous êtes sur la page 1sur 208

BC620 - Interface IDoc (technologie)

BC620

Release 46C 29.04.2002


BC620 - Interface IDoc (technologie).....................................................................................................................0-1
Technologies d'intégration II...........................................................................................................................0-3
Connaissances requises....................................................................................................................................0-4
À qui s'adresse ce cours ?................................................................................................................................0-5
Vue d'ensemble du cours.....................................................................................................................................1-1
Objectif général du cours.................................................................................................................................1-2
Objectifs du cours............................................................................................................................................1-3
Table des matières...........................................................................................................................................1-4
Synoptique.......................................................................................................................................................1-5
Scénario de gestion..........................................................................................................................................1-6
Principes de base..................................................................................................................................................2-1
Objectifs du sujet.............................................................................................................................................2-2
Concept IDoc...................................................................................................................................................2-3
Applications IDoc............................................................................................................................................2-4
EDI et ALE......................................................................................................................................................2-5
Processus : envoi de données...........................................................................................................................2-6
Options IDoc : envoi de données.....................................................................................................................2-7
Processus : réception de données.....................................................................................................................2-8
Options IDoc : réception de données...............................................................................................................2-9
Principes de base : résumé.............................................................................................................................2-10
IDocs dans les processus de gestion....................................................................................................................3-1
IDocs dans les processus de gestion : objectifs du cours.................................................................................3-2
Scénario de gestion..........................................................................................................................................3-3
Types d'enregistrement IDoc...........................................................................................................................3-4
Enregistrement de contrôle..............................................................................................................................3-5
Enregistrements de données et structures de segment.....................................................................................3-6
Enregistrement de statut...................................................................................................................................3-7
Types d'enregistrement IDoc : résumé............................................................................................................3-8
Types d'IDoc....................................................................................................................................................3-9
Traitement des documents sortants et entrants..............................................................................................3-10
Traitement des documents sortants avec Gestion des messages....................................................................3-11
Traitement direct des documents sortants avec ALE.....................................................................................3-12
Traitement des documents entrants avec Workflow......................................................................................3-13
Traitement direct des documents entrants avec ALE....................................................................................3-14
IDocs dans les processus de gestion : résumé................................................................................................3-15
IDocs dans les processus de gestion : exercice..............................................................................................3-16
IDocs dans les processus de gestion : solutions.............................................................................................3-18
Outils de documentation......................................................................................................................................4-1
Outils de documentation : objectifs du chapitre..............................................................................................4-2
Synoptique (Envoi de donnés).........................................................................................................................4-3
Scénario de gestion..........................................................................................................................................4-4
Structures interne et externe............................................................................................................................4-5
Sortie dans différents formats I........................................................................................................................4-6
Sortie dans différents formats II......................................................................................................................4-7
Outils de documentation : résumé...................................................................................................................4-8
Outils de documentation : exercice..................................................................................................................4-9
Définition du port.................................................................................................................................................5-1
Définition du port : objectifs du chapitre.........................................................................................................5-2
Synoptique (Envoi de données).......................................................................................................................5-3
Définition de port : scénario de gestion...........................................................................................................5-4
Interface IDoc : types de port..........................................................................................................................5-5
Définition de port : type de port.......................................................................................................................5-6
Processus : type de port Fichier (avec déclenchement)...................................................................................5-7
Type de port XML : fichier plat et fichier XML.............................................................................................5-8
Type de port XML : fichier plat et fichier XML (2)........................................................................................5-9
Définition de port - type de port tRFC...........................................................................................................5-10
Processus : type de port tRFC........................................................................................................................5-11
Définition de port : CPI-C (Système R/2).....................................................................................................5-12
Processus : type de port CPI-C......................................................................................................................5-13
Définition de port : Internet...........................................................................................................................5-14
Processus : type de port Internet....................................................................................................................5-15
Définition de port : PI....................................................................................................................................5-16
Processus : type de port PI.............................................................................................................................5-17
Communication avec les versions antérieures...............................................................................................5-18
Définition de port : résumé............................................................................................................................5-19
Définition du port : exercice..........................................................................................................................5-20
Accords d'interchange..........................................................................................................................................6-1
Accords d'interchange : objectifs du chapitre..................................................................................................6-2
Synoptique (Envoi de données).......................................................................................................................6-3
Accords d'interchange : scénario de gestion....................................................................................................6-4
Accords d'interchange : zones.........................................................................................................................6-5
Contrôle des accords d'interchange.................................................................................................................6-6
Accords d'interchange : traitement des documents sortants I..........................................................................6-7
Accords d'interchange : traitement des documents sortants II.........................................................................6-8
Accords d'interchange : traitement des documents entrants............................................................................6-9
Codes d'opération I........................................................................................................................................6-10
Codes d'opération II.......................................................................................................................................6-11
Codes d'opération III......................................................................................................................................6-12
Modes sortants : type de port Fichier.............................................................................................................6-13
Sortie d'accords d'interchange........................................................................................................................6-14
Accords d'interchange : résumé.....................................................................................................................6-15
Accords d'interchange : exercice...................................................................................................................6-16
Outil de contrôle..................................................................................................................................................7-1
Options de l'outil de contrôle...........................................................................................................................7-2
Options de l'outil de contrôle (2).....................................................................................................................7-3
Outil de contrôle : exercice..............................................................................................................................7-4
Gestion des messages et IDocs...........................................................................................................................8-1
Gestion des messages et IDocs : objectifs du chapitre....................................................................................8-2
Scénario de gestion..........................................................................................................................................8-3
Traitement des documents sortants avec Gestion des messages......................................................................8-4
Gestion des messages.......................................................................................................................................8-5
Éléments de condition......................................................................................................................................8-6
Traitement des messages : IDocs.....................................................................................................................8-7
Horaire d'envoi dans le traitement des documents sortants avec MC.............................................................8-8
Résumé.............................................................................................................................................................8-9
Gestion des messages et IDocs : exercice......................................................................................................8-10
Gestion des messages et IDocs : solution......................................................................................................8-13
Options générales.................................................................................................................................................9-1
Options générales : objectifs du chapitre.........................................................................................................9-2
Customizing à l'aide de l'IMG.........................................................................................................................9-3
Tranches de numéros.......................................................................................................................................9-4
Lien de récepteur d'événements.......................................................................................................................9-5
Administration IDoc : paramètres globaux......................................................................................................9-6
Administration IDoc : paramètres utilisateur...................................................................................................9-7
Saisie rapide.....................................................................................................................................................9-8
Noms longs - Noms synthétiques....................................................................................................................9-9
Options générales : résumé............................................................................................................................9-10
Options générales : exercice..........................................................................................................................9-11
Programmes de test supplémentaires.................................................................................................................10-1
Tests de traitement : objectifs du chapitre.....................................................................................................10-2
Tests de traitement : scénario de gestion.......................................................................................................10-3
Couches de test : vue d'ensemble...................................................................................................................10-4
Couches de test : traitement des documents sortants.....................................................................................10-5
Couches de test : traitement des documents entrants.....................................................................................10-6
Couches de test : confirmation de statut........................................................................................................10-7
Quand tester telle ou telle fonction ?.............................................................................................................10-8
Tests de traitement : résumé..........................................................................................................................10-9
Chaîne de processus...........................................................................................................................................11-1
Chaîne de processus : objectifs du chapitre...................................................................................................11-2
Chaîne de processus : scénario de gestion.....................................................................................................11-3
Commandes pour Tacot.................................................................................................................................11-4
Données de base significatives pour EDI dans Achats..................................................................................11-5
Commande standard pour Freinet..................................................................................................................11-6
Données de base propres à EDI dans Ventes.................................................................................................11-7
Chaîne de processus : résumé........................................................................................................................11-8
Chaîne de processus : exercice......................................................................................................................11-9
Statistiques et suivi............................................................................................................................................12-1
Statistiques et suivi : objectifs du chapitre.....................................................................................................12-2
Scénario de gestion........................................................................................................................................12-3
Programmes de suivi : vue d'ensemble..........................................................................................................12-4
Zones de sélection pour le suivi.....................................................................................................................12-5
Fonctions de mise en œuvre...........................................................................................................................12-6
Groupe de statuts : Suivi/statistiques.............................................................................................................12-7
Analyse d'un work item.................................................................................................................................12-8
Statistiques et suivi : résumé..........................................................................................................................12-9
Statistiques et suivi : exercice......................................................................................................................12-10
Statistiques et suivi : solution......................................................................................................................12-12
Workflow et IDocs.............................................................................................................................................13-1
Workflow et IDocs : objectifs du chapitre.....................................................................................................13-2
Workflow et IDocs : scénario de gestion.......................................................................................................13-3
Traitement des documents entrants avec Workflow......................................................................................13-4
Gestion des exceptions avec Workflow.........................................................................................................13-5
Exceptions dans le traitement des documents sortants..................................................................................13-6
Exceptions dans le traitement des documents entrants..................................................................................13-7
Concept d'avis I..............................................................................................................................................13-8
Concept d'avis II............................................................................................................................................13-9
Concept d'avis III.........................................................................................................................................13-10
Gestion d'une structure organisationnelle....................................................................................................13-11
Corbeille d'arrivée intégrée..........................................................................................................................13-12
Workflow et IDocs : résumé........................................................................................................................13-13
Workflow et IDocs : exercice......................................................................................................................13-14
Utilisation d'un sous-système EDI.....................................................................................................................14-1
Utilisation d'un sous-système EDI : objectifs du chapitre.............................................................................14-2
Synoptique (Réception de données)..............................................................................................................14-3
Scénario de gestion........................................................................................................................................14-4
Sous-système EDI : compétences..................................................................................................................14-5
Zones obligatoires dans le traitement des IDocs entrants : enregistrement de contrôle................................14-6
Documentation supplémentaire.....................................................................................................................14-7
Utilisation d'un sous-système EDI : résumé..................................................................................................14-8
Utilisation d'un sous-système EDI : exercice................................................................................................14-9
Archivage...........................................................................................................................................................15-1
Archivage : objectifs du chapitre...................................................................................................................15-2
Synoptique (Envoi de données).....................................................................................................................15-3
Archivage : scénario de gestion.....................................................................................................................15-4
Objet d'archivage : IDOC..............................................................................................................................15-5
Evolutions du statut dans le traitement des documents sortants....................................................................15-6
Évolutions du statut dans le traitement des documents entrants....................................................................15-8
Gestion des statuts - Archivage.....................................................................................................................15-9
Archivage : résumé......................................................................................................................................15-10
Résumé du cours..........................................................................................................................................15-11
Annexes.............................................................................................................................................................16-1
Annexe...........................................................................................................................................................16-2
0
BC620 - Interface IDoc (technologie)

BC620
Interface IDoc
(technologie)
 SAP AG 1999
 SAP AG

 Version : 4.6A
 Statut : janvier 2000
 Art. N°. : 5003 4022
0.2
Technologies d'intégration II

Niveau 2 Niveau 3
BC619 3 jours
Technologie
Application Link
Enabling (ALE)
BC620 2 jours BC621 1 jour Echange de
Interface IDoc Développement et données
(standard) extensions IDoc

BC095 3 jours CA210 4 jours

Technologies Interface EDI


d'intégration

CA150 2 jours
BC420 5 jours
Constitution de
solutions métier à ABAP Workbench -
l'aide de composants Interfaces de données BC415 2 jours
SAP ABAP Workbench -
CA925 5 jours Interfaces de Programmation
Programmation avec communication de l'interface
BAPIs en Visual Basic CA926 5 jours
Programmation avec
CA927 5 jours BAPIs en JAVA
Interface R/3 et
programmation de
BAPIs en C++
 SAP AG 1999
0.3
Connaissances requises

 Recommandé : connaissance de base du Système


R/3, acquise dans les cours SAP20 et SAP50, par
exemple

 SAP AG 1999
0.4
À qui s'adresse ce cours ?

 Participants :
 Consultants
 Gestionnaires
 Membres de
l'équipe de projet
 Durée : 2 jours

 SAP AG 1999
1
Vue d'ensemble du cours

Contenu :

 Objectif général du cours


 Objectifs du cours
 Table des matières
 Synoptique
 Scénario de gestion

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


1.2
Objectif général du cours

Ce cours vous permettra :

de comprendre les possibilités offertes par


l'interface IDoc pour le transfert
électronique des données

d'utiliser l'interface IDoc

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 2


1.3
Objectifs du cours

À la fin de ce cours, vous serez en mesure :

 de configurer l'interface IDoc

 de suivre le traitement des IDocs dans le


système

 de sélectionner et d'utiliser les types


d'IDoc adaptés à vos processus de gestion

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 3


1.4
Table des matières

Préface et introduction

Chapitre 1 Vue d'ensemble du cours Chapitre 9 Options générales


Chapitre 2 Principes de base Chapitre 10 Poursuite des programmes de test
Chapitre 3 IDocs dans le processus de gestion Chapitre 11 Chaîne de processus
Chapitre 4 Outils de documentation Chapitre 12 Statistiques et suivi
Chapitre 5 Définition du port Chapitre 13 Workflows et IDocs
Chapitre 6 Accords d'interchange Chapitre 14 Utilisation d'un sous-système EDI
Chapitre 7 Outil de contrôle Chapitre 15 Archivage
Chapitre 8 MC et IDocs

Exercices
Solutions
Annexes

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 4


1.5
Synoptique

Système R/3
IDocs dans
la gestion d'entreprise
Processus
Archiver
Archiver IDoc
IDoc ?? Accords
Accords d'interchange
d'interchange

Test, suivi

Gestion des
messages, Définition
Définition du
du port
port
Workflow
Chaîne de
processus

Système
Système externe Outils
Outils
Sous-système
Sous-système EDI
EDI ?? Flux de données
de documentation
de documentation

 SAP AG 1999

 Les chapitres sont organisés comme suit :


Les chapitres qui décrivent comment configurer l'interface IDoc.
Les chapitres qui décrivent le flux de données au sein du système R/3 et entre des systèmes R/3
et des systèmes externes.
 Le chapitre "Test" décrit une étape importante du processus de configuration de l'interface IDoc.
L'accent est mis sur la mise en oeuvre des programmes de test dans le flux de données.
 Le chapitre "Options générales" décrit les activités de Customizing qui, par exemple, créent des
modèles de configuration de l'interface IDoc. Le présent chapitre est donc plus avancé que les autres
"chapitres consacrés à la configuration".

(C) SAP AG BC620 5


1.6
Scénario de gestion

Tacot
Freinet

Système
Système SAP R/3 Système
Système SAP R/3

IDoc IDoc

Message
Sous-
Sous-système
système EDI Sous-
Sous-système
système EDI

 SAP AG 1999

 Afin de réduire les coûts, la société Tacot souhaite envoyer des commandes à Freinet via EDI.
Freinet souhaite enregistrer immédiatement ces commandes de manière électronique. Les deux
sociétés possèdent des systèmes R/3 et doivent configurer leur interface IDoc en conséquence. Les
IDocs doivent être convertis en un autre formulaire EDI standard.

(C) SAP AG BC620 6


2
Principes de base

Contenu :

 Concept IDoc et termes fondamentaux


 Flux de données et processus lors de l'utilisation de
l'interface IDoc

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


2.2
Objectifs du sujet

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'expliquer les termes IDoc, EDI et ALE


 d'identifier les étapes de base du traitement
IDoc

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


2.3
Concept IDoc

Système 1 Système 2

Document IDoc Document

 Orienté message
 Asynchrone

 SAP AG 1999

 IDoc est un format standard SAP pour le transfert de données entre des systèmes. IDoc correspond à
Document intermédiaire. Il est intermédiaire sous deux aspects :
 Orienté message - Les données sont également stockées dans les applications, uniquement dans
d'autres formats (les documents applicatifs). Entre ces documents applicatifs, l'IDoc communique
comme le langage parlé par les deux applications. Il n'est pas important que l'application soit
programmée par SAP ou par un autre système tiers.
 Asynchrone - Les données peuvent être stockées dans des IDoc avant la création d'un document
applicatif. C'est important, par exemple, lorsque des données incorrectes sont transférées : dans ce
cas, le document applicatif n'est créé qu'après correction des données.
 L'interface IDoc est disponible dans le système R/3 à partir de la version 2.1A et dans le système R/2
à partir de la version 5.0F.

(C) SAP AG BC620 3


2.4
Applications IDoc

Connecteur
de gestion
Système
Système R/2 d'entreprise
Internet
Intranet

ALE

IDoc
Sous-
Sous-
système
système EDI
Système
Système R/3

D'autres
Workflow systèmes...
systèmes...
Formulaire
électronique

 SAP AG 1999

 Exemples de systèmes ou d'applications utilisant des IDoc :


 ALE : Application Link Enabling
 EDI : Echange de Données Informatisé
 Connecteur de gestion d'entreprise : envoi de documents de gestion d'entreprise via Internet

(C) SAP AG BC620 4


2.5
EDI et ALE

Document

IDoc
Système
Système SAP R/3 Système
Système SAP R/3

IDoc IDoc

Sous-
Sous-système
système Message Sous-
Sous-système
système
EDI EDI

 SAP AG 1999

 Deux domaines fonctionnels IDoc spéciaux doivent être définis :


 EDI : Echange de données informatisé entre différentes sociétés
 ALE : Echange de données informatisé entre différents systèmes au sein d'une même société
 Les systèmes peuvent échanger des IDocs soit directement (par exemple R/3 avec R/3), soit en les
faisant traduire dans d'autres normes (par exemple UN/EDIFACT ou ANSI X.12) par des sous-
systèmes EDI.
 L'application qui utilise des IDoc (pour EDI ou ALE) doit être en mesure d'écrire des données dans
les IDoc, ou de lire des données à partir d'IDocs, ou bien les deux.
 Le format IDoc est reconnu en tant que norme EDI lorsqu'il est utilisé pour EDI. Cependant, la
traduction des IDocs dans d'autres normes permet de communiquer avec un plus grand nombre de
partenaires.
 Au sein du système R/3, seuls les formats IDoc sont utilisés. Toutes les traductions dans d'autres
normes EDI sont réalisées par un sous-système EDI. Ceci est intéressant car les applications SAP
n'ont qu'à reconnaître le format IDoc- et non pas plusieurs normes EDI- et elles sont donc plus
faciles à gérer. L'inconvénient est que SAP ne fournit pas de sous-système EDI et que les clients
doivent l'acheter si d'autres normes EDI doivent être utilisées.

(C) SAP AG BC620 5


2.6
Processus : envoi de données

Système
Système R/3
Enregistrer le document

Générer l'IDoc

Contrôler le partenaire,
rechercher le port

Transférer les données,


poursuivre le traitement

Système
Système externe

 SAP AG 1999

 Dans les exemples suivants, le flux de données est toujours considéré sous l'angle du système R/3.
Par conséquent, si des données sont envoyées via des IDocs d'un système R/3 vers un système
externe, le processus est appelé traitement des documents sortants ou simplement sortie.
 Le traitement des documents sortants comprend :
l'enregistrement du document applicatif
la génération de l'IDoc sortant correspondant
la recherche du partenaire et du port
le transfert de l'IDoc vers le système externe via le port

(C) SAP AG BC620 6


2.7
Options IDoc : envoi de données

Système
Système R/3
Enregistrer le document

Archiver
Archiver IDoc
IDoc ?? Générer l'IDoc Accords
Accords d'interchange
d'interchange

Contrôler le partenaire,
rechercher le port
Définition
Définition du
du port
port

Système
Système externe

Transférer les données, Outils


Outils
Sous-système
Sous-système EDI
EDI ?? poursuivre le traitement de documentation
de documentation

 SAP AG 1999

Tacot doit configurer l'interface IDoc pour le traitement des documents sortants :

 Tacot définit le système qui recevra les IDoc et les paramètres techniques via la définition du port.
 Tacot définit Freinet en tant que partenaire pour la catégorie de message ORDERS dans les accords
d'interchange et indique le port qui a déjà été défini.
 Les IDoc sortants créés dans le système R/3 doivent être archivés par Tacot puis supprimés.
 Les outils de documentation indiquent au sous-système EDI les types d'IDoc qui doivent être
reconnus.

(C) SAP AG BC620 7


2.8
Processus : réception de données

Système
Système externe

Envoyer les données au Système R/3


transférer

Système
Système R/3

Contrôler le port et le partenaire,


Générer l'IDoc

Enregistrer le document Ok ?

Non

Ok ? Correction des erreurs


Non

 SAP AG 1999

 La réception de données provenant d'un système externe et le traitement qui s'ensuit au sein du
Système R/3 s'appellent traitement des documents entrants ou également réception.
 Le traitement des documents entrants comprend :
la réception de données IDoc depuis un système externe via un port entrant,
la création de l'IDoc entrant,
la recherche du type de traitement correct via les accords d'interchange,
la création du document applicatif.
 La correction des erreurs (plus généralement la gestion des exceptions) est déclenchée en cas
d'erreur. La gestion des exceptions est un autre type de traitement qui ne fait pas partie du traitement
des documents entrants. La gestion des exceptions pour le traitement des documents sortants existe
également mais est moins importante : pour le traitement des documents sortants vous devez en
général considérer les données envoyées comme correctes.

(C) SAP AG BC620 8


2.9
Options IDoc : réception de données

Système
Système externe

Envoyer les données


Sous-système
Sous-système EDI
EDI ?? au Système R/3

Outils
Outils
de
de documentation
documentation

Contrôler le port & le partenaire,


Archiver
Archiver IDoc
IDoc ?? générer l'IDoc Définition
Définition du
du port,
port,
Accords
Accords d'interchange
d'interchange
Enregistrer le document

Correction des erreurs

Système
Système R/3

 SAP AG 1999

 Freinet doit configurer l'interface IDoc pour le traitement des documents entrants :

 Les outils de documentation indiquent au sous-système EDI les types d'IDoc qui doivent être
reconnus.
 Le nom du port doit être géré dans la définition du port avant que les IDocs puissent être acceptés
par le Système R/3.
 Dans les accords d'interchange, Freinet saisit Tacot en tant que partenaire pour le traitement des
documents entrants et le type de message ORDERS. En outre, les agents chargés de la correction des
erreurs sont saisis ici, en particulier pour les partenaires et les messages.
 Comme Tacot, Freinet souhaite pouvoir archiver et supprimer ultérieurement les IDocs entrants qui
ont été générés.

(C) SAP AG BC620 9


2.10
Principes de base : résumé

 IDoc est une norme SAP pour le transfert de


données entre des systèmes
 Zones de mise en oeuvre connues pour IDocs :
scénarios ALE et EDI
 L'interface IDoc facilite à la fois le traitement des
IDocs et la souplesse de gestion des erreurs et
des exceptions

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 10


3
IDocs dans les processus de gestion

 Types d'enregistrement IDoc

 IDoc et type d'IDoc

 Traitement IDoc : traitement des documents


entrants et sortants

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


3.2
IDocs dans les processus de gestion : objectifs du
cours

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'expliquer la différence entre IDocs et types


d'IDoc
 de décrire la structure d'un IDoc
 de déterminer le lieu de création de l'IDoc
dans le processus de gestion ou dans la
chaîne de processus

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


3.3
Scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en


œuvre de votre société (Tacot ou Freinet), vous
êtes chargé de configurer l'interface IDoc. Vous
devez donc maîtriser les principes de base qui se
cachent derrière l'interface : le format IDoc et le
modèle d'intégration de l'interface à la fois dans
le traitement des documents sortants (Tacot) et
dans le traitement des documents entrants
(Freinet).

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 3


3.4
Types d'enregistrement IDoc

Enregistrement de contrôle

Enregistrements de données

Enregistrements de statut

 SAP AG 1999

 Chaque IDoc de la base de données SAP est composé :


• d'un enregistrement de contrôle.
• d'enregistrements de données qui stockent les données applicatives dans des segments et
décrivent la
hiérarchie de ces segments.
• d'enregistrements de statut qui déterminent les étapes de traitement définies pour l'IDoc. Ainsi,
le
nombre d'enregistrements de statut pour un IDoc augmente à mesure que le traitement continue.
 Cependant, un IDoc devant être transmis vers ou depuis un système externe se compose
uniquement :
• d'un enregistrement de contrôle
• d'enregistrements de données
 Si le système externe doit informer le système R/3 de la progression des IDocs qui ont été envoyés, un message
de confirmation de statut est envoyé. Le système R/3 ajoute ensuite les enregistrements de statut qui ont été
reçus à l'IDoc sortant correspondant dans la base de données. Le système R/3 peut également envoyer des
messages de confirmation de statut pour les IDocs. Cependant, ceci n'est possible que via le type d'IDoc spécial
SYSTAT01, c'est-à-dire qu'aucun enregistrement de contrôle ou de données n'est envoyé dans ce cas. Par
conséquent, pour chaque IDoc, les informations de statut se trouvent dans les enregistrements de données.
 Résumé : les IDocs transmis entre deux systèmes différents sont toujours "plus petits" que les IDocs du
système R/3 parce qu'ils ne contiennent pas d'enregistrements de statut.

(C) SAP AG BC620 4


3.5
Enregistrement de contrôle

Enregistrement de contrôle Identificateur d'IDoc


Partenaire
Type d'IDoc et message logique
Structure externe

 SAP AG 1999

 L'identificateur d'IDoc, un numéro à 16 chiffres attribué automatiquement par le système, est une composante
importante de l'enregistrement de contrôle. Ce numéro est utilisé comme identificateur unique de l'IDoc au sein
du système R/3. Les confirmations de statut renvoient également à ce numéro.
 L'enregistrement de contrôle contient également les zones clés des accords d'interchange : le message
partenaire et le message logique (3 zones chacun), ainsi qu'un témoin indiquant s'il comprend un partenaire de
contrôle. Pour les IDocs entrants, ces zones clés déterminent les paramètres dépendants de l'accord
d'interchange pour la réception des messages, par exemple comment doivent être traités les IDocs entrants au
sein du système R/3.
 Les trois zones clés du partenaire (destinataire) sont :
le numéro du partenaire (numéro interne provenant des données de base du système R/3),
le type de partenaire (client, fournisseur ou système logique dans les scénarios ALE),
la fonction partenaire (important dans le traitement des documents sortants à l'aide de Gestion des
messages, sinon facultatif).
 Les trois zones pour les messages logiques sont :
le type de message (correspond aux messages UN/EDIFACT si possible),
la variante du message (facultative),
la fonction du message (facultative).
 D'autres zones renvoient à l'enregistrement de contrôle, par exemple la conversion vers une autre norme EDI
via un sous-système EDI ou via un archivage de messages EDI externe.

(C) SAP AG BC620 5


3.6
Enregistrements de données et structures de
segment

Enregistrement de données
Partie contrôle, contient Données applicatives
des noms de segment
Zone 1 Zone 2 ...

Segment

 SAP AG 1999

 Les noms de segment sont stockés dans l'en-tête de contrôle d'un enregistrement de données. Ce
segment est défini comme une structure dans le Système R/3.
 Suite à l'enregistrement du nom du segment dans la partie contrôle, une structure est affectée à la
section non structurée des données applicatives en appliquant le "réseau des zones applicatives".
Ceci se produit toujours lorsque une application lit des données provenant d'un IDoc ou lorsque
l'application enregistre des données dans un IDoc.
 Le type de données des zones de segment est caractère.
 Si possible, les codes ISO sont utilisés pour les zones codées.

(C) SAP AG BC620 6


3.7
Enregistrement de statut

Enregistrement de statut Identificateur d'IDoc


Infos statut

 SAP AG 1999

 Le numéro d'IDoc de l'IDoc auquel fait référence l'enregistrement de statut est une partie importante
de cet enregistrement. Ceci permet d'identifier au sein du système l'IDoc correspondant à un message
de confirmation de statut et donc d'ajouter les enregistrements de statut renvoyés.
 Au cours du traitement, les premières informations de statut sont extraites de la valeur du statut ou
du statut lui-même. Ces informations servent de base pour la gestion des exceptions.
 Il est possible d'obtenir des informations plus détaillées à partir de trois zones utilisées pour nommer
les messages R/3 au sein du système standard. Si une erreur se produit pendant le traitement IDoc au
sein du système R/3, un message d'erreur correspondant peut être stocké dans l'enregistrement de
statut via la valeur de statut "incorrect". Exemple - message SAPE0133 ("erreur durant RFC avec
port X") :
SAP : message R/3, affiché dans une fenêtre standard (zone STAMQU)
E0 : classe de messages suivant la définition de la table T100 (zone STAMID)
133 : numéro de message comme défini dans la table T100 (zone STAMNO).
Si les trois premiers caractères renvoient à un système externe, il est possible d'afficher des messages
spéciaux pour le système. Cependant, l'affichage doit être programmé de manière spécifique et un
lien vers le programme doit être ajouté à la table TEDE3.
 D'autres zones de l'enregistrement de statut comprennent la date et l'heure de création et le nom du
programme qui a découvert l'erreur pendant le traitement de l'IDoc.

(C) SAP AG BC620 7


3.8
Types d'enregistrement IDoc : résumé

Enregistrement de contrôle Identificateur d'IDoc


Partenaire
Type d'IDoc et message logique
Structure externe

Enregistrements de données

Partie contrôle Données applicatives

Enregistrements de Identificateur d'IDoc


statut Infos statut

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 8


3.9
Types d'IDoc

Enregistrement de contrôle

Enregistrements de données,
représentés sous forme d'un arbre de segments

E1HDDOC E1TLSUM
M 1 C 1
E1HDADR E1ITDOC
C 5 M 1
Elternsegment

E1ITSCH
E1ITSCH
Segment fille
C 99 C 5

Enregistrements de statut

 SAP AG 1999

 Chaque processus de gestion (par exemple une commande) correspond généralement à un type
d'IDoc particulier pouvant comprendre les données utiles.
 Un type d'IDoc est défini par les segments, leur hiérarchie, la séquence et la fréquence d'utilisation.
Ces informations sont contenues dans la partie contrôle des enregistrements de données.
 La hiérarchie des segments peut être représentée par un arbre sous forme de segments mère et fille.
Ceci permet aux données applicatives d'être structurées.
 Résumé : les types d'IDoc sont des structures de données spécifiques destinées à des applications ou
à des messages spéciaux. Si une structure de ce type contient des données applicatives, un IDoc est
créé (l'instance du type d'IDoc).

(C) SAP AG BC620 9


3.10
Traitement des documents sortants et entrants

Application SAP

Interface IDoc / Services ALE

Système R/3

Système externe

Traitement des documents sortants Entrée

 SAP AG 1999

 Les sens sont toujours définis à partir de R/3. Par conséquent, dans le sens sortant, les données
partent de l'application vers le système externe via l'interface IDoc. Pour le sens entrant, c'est le
contraire.
 Pour le traitement des documents entrants, certaines autorisations doivent être affectées au système
externe. Les documents (IDocs et documents applicatifs) doivent être créés dans le système R/3.
 Différentes options sont disponibles à la fois pour le traitement des documents entrants et le
traitement des documents sortants. Ces options sont expliquées dans les diapositives suivantes.

(C) SAP AG BC620 10


3.11
Traitement des documents sortants avec Gestion
des messages

Application SAP

Document

Gestion des messages (MC)

Enregistrement MC

Interface IDoc / Services ALE

IDoc

Système externe

 SAP AG 1999

 Pendant le traitement des documents sortants à l'aide de Gestion des messages, l'application envoie
des IDocs à l'interface IDoc via Gestion des messages. Le traitement des IDocs peut être poursuivi
(par exemple le filtrage) par les services ALE, le cas échéant, avant que les IDocs ne soient envoyés
au port.
 L'interface IDoc envoie chaque IDoc au système suivant en fonction de la définition technique du
port. Voici des exemples de types de port différents :
Système externe = système R/3 : généralement RFC fonctionnel (scénario ALE standard)
Système externe = sous-système EDI : généralement l'interface fichier

(C) SAP AG BC620 11


3.12
Traitement direct des documents sortants avec
ALE

Application SAP

IDoc d'origine
Interface IDoc / Services ALE

IDoc comm. IDoc comm. IDoc comm.

Système externe

 SAP AG 1999

 Les services ALE sont toujours activés pendant le traitement direct des documents sortants. Ces
services :
Filtrer l'IDoc : les données inutiles pour la communication sont supprimées de l'IDoc.
Modifier la version (du segment) : si le destinataire reconnaît uniquement une version
précédente du type d'IDoc, cette version peut être modifiée ici. Cela signifie moins de données
transportées car les versions les plus récentes de types d'IDoc peuvent uniquement contenir plus
de données que les versions précédentes, jamais moins.
Déterminer le destinataire de l'IDoc à l'aide d'un modèle de répartition géré, si le destinataire n'a
pas été spécifié par l'application elle-même.
Dupliquer l'IDoc, si nécessaire, pour les modèles de répartition.
 Les services ALE créent un (ou plusieurs) IDoc(s) de communication à partir d'un IDoc d'origine
(qui est transféré au module fonction MASTER_IDOC_DISTRIBUTE). Seuls les IDocs de
communication sont sauvegardés dans la base de données.

(C) SAP AG BC620 12


3.13
Traitement des documents entrants avec Workflow

Système externe

IDoc

Interface IDoc & Services ALE

IDoc +
processus

SAP Business Workflow


Document

Application SAP

 SAP AG 1999

 Le système externe envoie des IDocs au Système R/3. L'adresse du système R/3 est établie via le
nom du port SAP<SID>, par exemple SAPC11 pour un Système R/3 appelé C11.
 Si l'interface IDoc reconnaît le système externe, les IDocs entrants sont acceptés et vérifiés, c'est-à-
dire qu'un contrôle de syntaxe est réalisé et que le système contrôle si l'expéditeur est saisi en tant
que partenaire.
 L'IDoc est transmis à l'application via SAP Business Workflow en fonction des options de l'accord
d'interchange.
 Si nécessaire, l'IDoc peut être traité par les services ALE avant d'être sauvegardé dans la base de
données en tant qu'IDoc entrant.

(C) SAP AG BC620 13


3.14
Traitement direct des documents entrants avec
ALE

Système externe

IDoc

Interface IDoc & Services ALE

IDoc

Application SAP

 SAP AG 1999

 Tant que les options de l'accord d'interchange ne sont pas lues, le traitement direct des documents
entrants fonctionne de la même manière que le traitement des documents entrants via workflow :
 L'IDoc est directement transmis au module fonction de l'application suivant les options de l'accord
d'interchange.
 Vous pouvez également paramétrer le code d'opération (reportez-vous au chapitre Accords
d'interchange) de telle sorte que les services ALE soient toujours activés pendant le traitement direct
des documents entrants. A l'image du traitement des documents sortants, ces services sont chargés du
filtrage et des modifications de la version. Cependant, il n'est pas possible de dupliquer les IDocs
pendant le traitement des documents entrants.
 Lorsque vous utilisez un service ALE, le "résultat final" est stocké dans la base de données. Il s'agit
de l'IDoc d'application, par opposition à l'IDoc de communication entrant.

(C) SAP AG BC620 14


3.15
IDocs dans les processus de gestion : résumé

 Chacun des IDocs de la base de données R/3


est composé d'un enregistrement de contrôle
et de plusieurs enregistrements de données
et de statut. Seuls les enregistrements de
contrôle et les enregistrements de données
sont échangés avec les systèmes externes
 Il existe différents types d'IDoc qui se
caractérisent par leurs segments et leur ordre
interne. Ces informations sont enregistrées
dans l'en-tête de contrôle des
enregistrements de données
 Différentes options de traitement existent
 SAP AG 1999 pour les IDocs, à la fois dans le traitement des
documents entrants et dans le traitement des
documents sortants

(C) SAP AG BC620 15


3.16IDocs dans les processus de gestion : exercice
Données pour les exercices :
Système de formation : sera annoncé par l'animateur (par exemple
I40)
Mandant : 400
Utilisateur : BC620-nn
Mot de passe : KURS
Ports : SOUS-SYSTEME de type "Fichier" (défaut)

Données Données dans le système Données dans IDES


de formation
Partie client :

Article SH-100 SH-100


Fournisseur T-BILnn 1014
Organisation d'achats 1000 1000
Groupe d'acheteurs 001 001
Division 1100 1100
Partie fournisseur :
Article SH-100 SH-100
Donneur d'ordre T-BIKnn 1110
Type de commande TA
Organisation commerciale 1020 1020
Canal de distribution 22 22
Secteur d'activité 00 00
Division chargée de la 1100 1100
livraison

nn est votre numéro de référence

(C) SAP AG BC620 16


Chapitre : IDocs dans les processus de gestion

Expliquer les termes


Définir la structure de l'Idoc

1.1 Vrai ou faux :


1.1.1 Les IDocs sont toujours utilisés pour les chaînes de processus.
1.1.2 Les IDocs sont des documents intermédiaires : lorsque les documents
applicatifs ont été créés, les IDocs sont supprimés du Système R/3.
1.1.3 Les types d'IDoc décrivent la structure des IDocs.
1.1.4 Il existe des règles de base pour les structures d'IDoc.
1.1.5 Les différences entre types d'IDoc ne se limitent pas aux segments qu'ils
contiennent.

1.2 Vrai ou faux :


1.2.1 Dans le traitement des documents sortants, les IDocs sont toujours générés
par l'interface IDoc ou par l'application.
1.2.2 Dans le traitement des documents entrants, les IDocs sont toujours générés
par l'interface IDoc.
1.2.3 La gestion des exceptions via workflow est impossible dans le traitement
des documents sortants.
1.2.4 Un système externe dispose de ses propres formats pour les données IDoc. Il
n'y a donc pas d'IDoc dans le système externe.

(C) SAP AG BC620 17


3.17IDocs dans les processus de gestion : solutions

Chapitre : IDocs dans les processus de gestion

1.1 Vrai ou faux :


1.1.1 Les IDocs sont toujours utilisés pour les chaînes de processus.
faux  : les chaînes de processus peuvent également être utilisées dans le
Système R/3 (par exemple workflow) et peuvent donc être utilisées sans
IDoc.
1.12 Les IDocs sont des documents intermédiaires : lorsque les documents
applicatifs ont été créés, les IDocs sont supprimés du Système R/3.
faux  : les IDocs ne peuvent être supprimés du système que lorsqu'ils ont
été archivés. L'expression "document intermédiaire" ne se rapporte pas à
l'"espérance de vie" d'un IDoc.
1.1.3 Les types d'IDoc décrivent la structure des IDocs.
vrai
1.1.4 Il existe des règles de base pour les structures d'IDoc.
vrai
1.1.5 Les différences entre types d'IDoc ne se limitent pas aux segments qu'ils
contiennent.
faux  : les types d'IDoc ne sont définis que par leurs segments. Cependant,
les IDocs peuvent être différenciés par le type d'IDoc et par leur contenu.

1.2 Vrai ou faux :


1.2.1 Dans le traitement des documents sortants, les IDocs sont toujours générés
par l'interface IDoc ou par l'application.
vrai
1.2.2 Dans le traitement des documents entrants, les IDocs sont toujours générés
par l'interface IDoc.
vrai
1.2.3 La gestion des exceptions via workflow est impossible dans le traitement
des documents sortants.
faux  : la gestion des exceptions existe pour les erreurs de traitement ou de
syntaxe tant dans le cadre du traitement des documents entrants que dans
celui du traitement des documents sortants.
1.2.4 Un système externe dispose de ses propres formats pour les données IDoc. Il
n'y a donc pas d'IDoc dans le système externe.

(C) SAP AG BC620 18


faux  : le format IDoc doit au moins être reconnu par le système externe.
En outre, les "systèmes externes" peuvent être des Systèmes R/3 ou des
Systèmes R/2, en ce cas les IDocs sont toujours stockés dans le système.

(C) SAP AG BC620 19


4
Outils de documentation

 Types d'enregistrement, types d'IDoc, segments

 Formats de sortie

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


4.2
Outils de documentation : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'utiliser les outils de documentation

 de décider dans quelles situations les utiliser

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


4.3
Synoptique (Envoi de donnés)

Système
Système R/3
Enregistrer le document

Archiver
Archiver IDoc
IDoc ?? Générer l'IDoc Accords
Accords d'interchange
d'interchange

Contrôler le partenaire,
rechercher le port
Définition
Définition du
du port
port

Système
Système externe
Outils
Sous-système
Transférer les données, de documentation
Sous-système EDI
EDI ?? poursuivre le traitement

 SAP AG 1999

 Tacot doit configurer l'interface IDoc pour le traitement des documents sortants :
 A l'aide des outils de documentation, Tacot envoie des informations concernant la structure du type
d'IDoc ORDERS01 au sous-système EDI.

(C) SAP AG BC620 3


4.4
Scénario de gestion

En tant que membre de l'équipe de mise en


œuvre de votre société (Tacot ou Freinet),
vous êtes chargé de configurer l'interface
IDoc.
Votre sous-système EDI ne connaît pas
encore la structure du type d'IDoc à utiliser.
L'interface IDoc peut exporter des
structures de type d'IDoc sous différents
formats, à l'aide des outils de
documentation. La maîtrise de cette
fonction vous fera gagner untemps
considérable lors de la programmation dans
le sous-système EDI.
 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 4


4.5
Structures interne et externe

Segment

E1... Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4

Version 3.0
interne
externe

E2...001 Zone 1 Zone 2

 SAP AG 1999

 Les types d'IDoc se distinguent par leurs segments, c'est-à-dire la structure ou la trame placée sur la
partie données de l'enregistrement de données. Ces segments existent à la fois sous la forme interne
et externe :
 En interne comme structure indépendante de la version (les noms SAP commencent par E1), qui
contient toutes les zones de segment définies.
 En externe comme structure dépendante de la version (les noms SAP commencent par E2), qui ne
contient que les zones de segment définies pour la version spécifiée dans l'accord d'interchange.
 En plus des segments, il existe également des types d'enregistrement IDoc, à la fois sous forme
interne (dans la base de données R/3) et externe (en tant que structures envoyées au système
externe). Les deux types ont été modifiés au cours de différentes versions de R/3. Dans ce cas, les
outils de documentation exportent uniquement les structures externes.
 En conséquence, lorsque vous utilisez les outils de documentation, vous devez saisir les paramètres
suivants :
 la version des types d'enregistrement externes (comme saisie dans la définition du port)
 la version du segment externe (comme saisie dans les accords d'interchange)
 On retrouve comme valeurs par défaut le numéro de la version actuelle et la version de
l'enregistrement du statut approprié. Si vous modifiez les valeurs, "retournez dans le passé".

(C) SAP AG BC620 5


4.6
Sortie dans différents formats I

? ?
? ?

 SAPAG1999

 Il est possible d'afficher les types d'IDoc, les segments et les types d'enregistrement dans des formats
conviviaux et lisibles par d'autres systèmes. Les options d'affichage suivantes sont disponibles :
 Affichage de l'arborescence R/3 : pour les types d'enregistrement généraux, "l'arborescence" ne
possède qu'un seul niveau car la hiérarchie existe uniquement pour les segments et par conséquent
pour les types d'IDoc spéciaux.
 Fichier HTML Dans les paramètres utilisateur de l'administration IDoc, vous pouvez définir si un
navigateur externe doit être lancé ou si le contrôle HTML interne de SAP doit être utilisé.
 La documentation ne se limite pas à la structure : elle concerne également les éléments de données
qui se cachent derrière les zones de structure de segment. Les outils de documentation peuvent
également fournir des informations relatives à l'utilisation de types d'IDoc particuliers.

(C) SAP AG BC620 6


4.7
Sortie dans différents formats II
? ?
? ?

Commencer XML définition du type struct


z2incodx000

Terminer …
z2incodx000

 SAP AG 1999

 Les formats lisibles par une machine sont les suivants :


 Une simple chaîne de déclarations commencer.terminer qui peuvent être lues par un analyseur
 C-En-tête
 Méta-IDoc, type SYRECD01 (types d'enregistrement IDoc) ou SYIDOC01 (types d'IDoc)
 Métadonnées pour types d'IDoc en format XML
 Les outils de documentation doivent être lancés depuis le noeud d'origine de l'interface IDoc dans le
menu Documentation. L'analyseur possède sa propre entrée de menu, à la fois pour les types
d'enregistrement et les types d'IDoc.

(C) SAP AG BC620 7


4.8
Outils de documentation : résumé

 Les outils de documentation décrivent à la fois


la structure et l'utilisation de différents IDocs
 La structure se trouve dans infos structure. Les
structures externes sont toujours documentées,
en particulier en ce qui concerne leur mode
d'échange avec les systèmes externes
 Les formats de sortie peuvent être lus par des
systèmes externes et permettre ainsi aux
systèmes non-R/3 de reconnaître rapidement la
structure IDoc

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 8


4.9Outils de documentation : exercice

Chapitre : Outils de documentation


Sujet : Formats de sortie

À la fin de ces exercices, vous :


 maîtriserez différents formats de sortie.

En tant que membre de l'équipe de projet EDI de votre société, vous avez
besoin d'informations sur le type d'IDoc ORDERS01 pour deux raisons :
vous préparer à une discussion sur le lancement des "commandes/ordres
via EDI",
informer le fournisseur de votre sous-système EDI de la structure de
données utilisée.

1-1 Sélectionnez Documentation Types d'Idoc à partir du noeud d'origine de l'interface


IDoc. Comme vous souhaitez utiliser le standard et que vous n'avez pas encore
développé de type d'IDoc, saisissez le type d'IDOC ORDERS01 puis sélectionnez
Type de base dans le cadre Objet de développement.
1-2 Vous souhaitez recevoir toutes les informations existantes sur le type d'IDoc. En
sélectionnant Saut  Options utilisateur, vous pouvez vérifier si tous les attributs
d'affichage sont activés. Sauvegardez vos entrées et retournez à l'écran d'origine.
1-3 Lorsque vous vous préparez pour la discussion, vous optez pour le format de sortie
Page HTML pour des raisons de simplicité de navigation. Trois fichiers sont générés
sur votre PC. Si vous n'avez modifié aucune option, ces fichiers sont
ORDERS01_F.HTM, ORDERS01_I.HTM et ORDERS01_D.HTM. Le fichier
ORDERS01_F.HTM peut être ouvert via Internet Explorer.

(C) SAP AG BC620 9


5
Définition du port

 Types de port et situations dans lesquelles ils sont utilisés

 Paramètres de définition de port

 Communication avec les versions antérieures

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


5.2
Définition du port : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 de décider des types de port à mettre en œuvre


pour des systèmes externes donnés
 de saisir une définition de port dans le Système
R/3
 de déterminer les étapes supplémentaires
nécessaires pour la liaison au système externe
approprié
 de saisir les paramètres spéciaux nécessaires
pour la communication avec des versions R/3 et
des Systèmes R/2 antérieurs

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


5.3
Synoptique (Envoi de données)

Système
Système R/3

Enregistrer le document

Archiver
Archiver IDoc
IDoc ?? Générer l'IDoc Accords
Accords d'interchange
d'interchange

Contrôler le partenaire,
rechercher le port
Définition du port

Système
Système externe
Outils
Outils
Transférer les données, de documentation
de documentation
Sous-système
Sous-système EDI
EDI ?? poursuivre le traitement

 SAP AG 1999

 La société Tacot souhaite envoyer des commandes à Freinet via EDI. Freinet souhaite enregistrer
immédiatement ces commandes de manière électronique. Les deux sociétés possèdent des systèmes
R/3 et doivent configurer leur interface IDoc en conséquence.
Tacot doit configurer l'interface IDoc pour envoyer des données (traitement des documents sortants
ou simplement sortie) :
 Tacot définit le système qui recevra les IDocs et les paramètres techniques via la définition du port.

(C) SAP AG BC620 3


5.4
Définition de port : scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en


œuvre de Tacot, vous êtes chargé de configurer
l'interface IDoc
 Vous devez décider du type de port à associer
au système de votre partenaire Freinet

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 4


5.5
Interface IDoc : types de port

Interface IDoc

IDoc/ IDoc/
IDoc IDoc IDoc IDoc
statut statut

Fichier XML tRFC Internet CPI-C PI

?
Système externe Système R/2

 SAP AG 1999

 Les ports sont les canaux utilisés pour l'échange des IDocs. L'interface IDoc supporte six méthodes de
transmision différentes. Ce sont les types de port :
 "Fichier" : les IDocs sont écrits dans des fichiers à un niveau du système d'exploitation. Le système récepteur
peut lire les fichiers ici. Le système récepteur peut aussi être déclenché en utilisant le RFC synchrone. En plus
des IDocs (c'est-à-dire les données et les enregistrements de contrôle), les enregistrements de statut peuvent
également être échangés par fichier.
 "XML" : les IDocs sont saisis en format XML dans les fichiers. Tout comme avec le type de port "fichier", le
système récepteur est déclenché via RFC mais ici les enregistrements de statut sont uniquement transférés à
l'aide du type d'IDoc SYSTAT01.
 Les IDocs "RFC transactionnel" sont envoyés sous forme de tables. En règle générale, ici le système externe
est un Système R/3 (scénarios ALE).
 Les IDocs CPI-C ou les enregistrements de contrôle sont transférés en fonction du protocole CPI-C, à l'image
de la mise en œuvre effectuée pour l'interface IDoc dans le Système R/2. Le système externe est toujours un
Système R/2. Les IDocs sont toujours échangés à l'aide du protocole CPI-C dans l'interface IDoc de R/2
(disponible à partir de la Version 5.0F de R/2). Si vous souhaitez obtenir davantage d'informations reportez-
vous au manuel R/2, p53.2.
 "Internet" : les IDocs sont enregistrés en format MIME dans une pièce jointe à un e-mail.
 "Interface de programmation (PI)" : les IDocs sont envoyés sous forme de tables à un des modules fonction
définis. Vous ne quittez donc pas le Système R/3 via un port PI. Votre module fonction peut naturellement
déclencher ou effectuer un envoi externe.

(C) SAP AG BC620 5


5.6
Définition de port : type de port "Fichier"

Destination RFC
(connexion TCP/IP)
rfcexec

hors.script
Fichier de commande
Fichier de sortie
Fichier IDoc
Fichier de réception État
d'avancement

Fichier de statuts

 SAP AG 1999

 Les données de la liaison technique sont déterminées dans la définition du port pour l'interface IDoc.
Pour pouvoir utiliser un port, il faut effectuer le paramétrage à l'extérieur de l'interface IDoc.
 La définition de port pour le type de port "Fichier" comprend
 le nom et le répertoire des fichiers. Seul le fichier de sortie est important, étant donné que la
position et le nom du fichier sont déterminés par le système externe au cours du traitement des
IDocs entrants ou une confirmation de statut. Cependant, si vous saisissez un paramètre pour
l'IDoc entrant et le fichier des statuts, l'outil de contrôle peut générer des valeurs par défaut. Il est
important qu'il y ait un port à chaque fois, même s'il n'est utilisé que dans le traitement des
documents entrants, car l'interface IDoc n'accepte que les ports qu'il reconnaît.
 A la place du fichier de sortie, vous pouvez également stocker un module fonction, qui génère des
noms de façon dynamique et permet donc d'empêcher aux fichiers d'être écrasés. Vous pouvez
également utiliser des noms de fichier logiques : vous devez aussi consulter l'Aide F1 pour la
zone.
 Nom et répertoire du fichier de commande qui doit être activé depuis le programme "rfcexec" et
qui doit lancer le système externe - ce fichier doit être créé de telle sorte que le Système R/3 puisse
lancer le système récepteur automatiquement (= déclencher) dès qu'il a généré un fichier IDoc.
 Si vous déclenchez via RFC, vous avez besoin de la destination RFC. Ceci est géré avec la
transaction SM59 (connexions TCP/IP). C'est un paramétrage à l'extérieur de l'interface IDoc.

(C) SAP AG BC620 6


5.7
Processus : type de port Fichier (avec
déclenchement)

Interface IDoc

Saisir RFC 4 3
1 2 Lire RFC
rfcexec Fichier IDoc startrfc
Fichier IDoc État dans.script
hors.script d'avancement statut.script

Lire Appel 1 2
4 3 Saisir Appel

Système externe

 SAP AG 1999

 Sortie d'IDoc :
Dans l'étape 1, un nouveau fichier est généré par l'interface IDoc avec les IDocs transférés. Dans la
seconde étape, le programme "rfcexec" (RFC synchrone) avec le chemin menant à un programme
exécutable est activé (ici : "hors.script"), et également le chemin menant au fichier IDoc.
"hors.script" contient donc le chemin et le nom du fichier en tant que valeur de saisie. Dans l'étape 3,
il active donc le système externe, qui lit le fichier dans l'étape 4. Après un traitement réussi du fichier
IDoc, le système externe doit supprimer le fichier IDoc. La commande d'activation dans "out.script"
dépend du système externe.
 Entrée d'IDoc : Dans l'étape 1, le système externe génère un fichier IDoc. Dans l'étape 2 il lance le
Système R/3 dans lequel il exécute le programme "startrfc". "startrfc" reçoit le paramètre de
connexion et les noms du module fonction pour être exécuté, le port et chemin menant au fichier
IDoc. La commande "startrfc" peut être incluse dans un programme exécutable, ici dans "in.script".
Dans l'étape 4, le Système R/3 lancé traite le fichier IDoc et le supprime après un traitement réussi. Il
est important que le système externe se connecte à un Système R/3 avec un utilisateur qui a
l'autorisation correspondante de créer des documents applicatifs.
 Le statut d'avancement travaille exactement de la même manière qu'un IDoc entrant, sauf qu'ici un
fichier de statuts est transféré à la place d'un fichier IDoc.
 "rfcexec" et "startrfc" sont des programmes exemples pour l'utilisation de la bibliothèque RFC avec
laquelle ils sont fournis.

(C) SAP AG BC620 7


5.8
Type de port XML : fichier plat et fichier XML

EDI_DC40 004000000000030702346B 3013 ORDERS01


...
E2EDP01005 00400000000003070230000210000000200
E2EDP20 00400000000003070230000220000210323
...
E2EDPT1001 004000000000030702300002600002103BESTD
E2EDPT2001 004000000000030702300002700002604This is

 SAP AG 1999

 Les données IDoc sont enregistrées dans un fichier sous le type de port "XML", mais en format
XML. La définition du port et la structure technique sont donc presque identiques.
 Sous le type de port "fichier", aucune information relative à la structure n'est enregistrée dans le
fichier. Les segments isolés sont placés en ligne l'un après l'autre en tant qu'enregistrements de
données et sont séparés avec retour chariot. Vous parlez donc également de "fichier plat".
 Les zones sont identifiées grâce à leur position dans les enregistrements individuels. Un tel fichier
plat contient donc autant de caractères espace que possible de telle sorte que les zones soient à la
bonne place.

(C) SAP AG BC620 8


5.9
Type de port XML : fichier plat et fichier XML (2)

EDI_DC40 <EDI_DC40 SEGMENT="1"><TABNAM><![CDAT


A[EDI_DC40]]></TABNAM><MANDT>004</MAN
DT><DOCNUM>0000000000307023</DOCNUM>
...
<E1EDP01 SEGMENT="1"><POSEX>00010 </POS
E1EDP01 EX><ACTION>001</ACTION><PSTYP>0</PSTYP
><MENGE>23.000</MENGE>...
...
<E1EDP20 SEGMENT="1"><WMENG>23.000 </W
E1EDP20
MENG><EDATU>19990622</EDATU></E1EDP2>
...
<E1EDPT1 SEGMENT="1"><TDID>BEST</TDID>
E1EDPT1 <TSSPRAS>D</TSSPRAS>...
...
...
<E1EDPT2 SEGMENT="1"><TDLINE>Texte de la
E1EDPT2
commande.</TDLINE>...
...
</E1EDPT1> </E1EDP01>
 SAP AG 1999

 Les segments sont également enregistrés l'un après l'autre dans le fichier XML. Mais la différence
avec un fichier plat est considérable :
 Les segments sont entourés par des barres de début et de fin et ne doivent donc pas être séparés par
retour chariot. Comme les zones sont également entourées par des barres, les segments sont toujours
aussi longs que les données contenues l'exigent et il n'y a donc pas de caractères espace "inutiles".
 Comme les barres peuvent être reliées les unes aux autres dans XML, vous pouvez afficher un fichier
XML sous la forme d'un arbre. La structure IDoc du système SAP reste donc dans le fichier reçu et
peut être affichée dans tout navigateur compatible avec XML.

(C) SAP AG BC620 9


5.10
Définition de port - type de port tRFC

Destination RFC
(Connexion R/3)

Serveur d'application pour le système récepteur

Nom du port (affecté automatiquement)

 SAP AG 1999

 Seul le nom d'une destination RFC logique existante est saisi dans la définition du port. Le système
génère alors un nom pour ce port composé d'un "A" et d'un nombre de 9 chiffres. L'attribution
automatique de numéros exige une tranche de numéros qui est configurée dans le Customizing de
l'interface IDoc. Vous pouvez également déterminer ici si les nombres doivent être attribués en
interne ou par un système externe.
 En alternance avec la définition du port dans l'interface IDoc, vous pouvez créer des ports tRFC à
partir du Customizing ALE.
 La destination RFC elle-même est gérée avec la transaction SM59 en tant que "connexion R/3".

(C) SAP AG BC620 10


5.11
Processus : type de port tRFC

Interface IDoc

Interface RFC

TCP/IP

Interface RFC

Système externe

 SAP AG 1999

 Pour tRFC un système active un module fonction dans un deuxième système. Il s'ensuit pour
l'échange de données IDoc que le système émetteur reste toujours le système actif : il active le
module fonction dans le système récepteur et transfère les IDocs sous forme de tables. Les modules
fonction sont donc des modules fonction entrants de leur système respectif.
 Les modules fonction entrants de l'interface IDoc sont les modules fonction
INBOUND_IDOC_ASYNCHRONOUS (nouveau pour la Version 4.0) et
INBOUND_IDOC_PROCESS (versions précédentes). Par conséquent, si vous souhaitez envoyer des
IDocs d'un Système 4.0 à une version R/3 plus ancienne, vous devez activer
INBOUND_IDOC_PROCESS ici : ceci est configuré via la version du port.
 Les systèmes non R/3 ont besoin de la bibliothèque RFC de R/3. L'interface RFC externe peut être
générée pour le module fonction à partir de l'environnement de développement (transaction SE37)
(menu : Utilitaires -> Interface RFC -> Générer). Si un Système non-R/3 veut pouvoir recevoir des
IDocs par tRFC, il lui faut encore un module fonction configuré comme
INBOUND_IDOC_ASYNCHRONOUS ou INBOUND_IDOC_PROCESS.
 Tous les IDocs transférés sont sauvegardés de manière asynchrone dans la base de données avec la
commande COMMIT WORK unique.
 Pour de plus amples informations, consultez la documentation ALE (sous Bibliothèque R/3 -> CA-
Business Framework)

(C) SAP AG BC620 11


5.12
Définition de port : CPI-C (Système R/2)

Entrée side info

Entrée TXCOM
Hôte sur R/2

Destination d'hôte

Destination RFC

Paramètres techniques
Envoyer enregistrements de statut ?

 SAP AG 1999

 La destination logique et la destination d'hôte sont déterminées dans la définition du port. La


destination RFC est créée avec la transaction SM59 et contient les données de connexion (nom, mot
de passe). La destination de l'hôte indique une entrée dans la table interne de R/3, TXCOM.
 L'entrée TXCOM fait référence à une passerelle. La destination logique se voit attribuer une unité
logique du côté R/2 dans un fichier side info de cette passerelle. L'unité logique fait partie de
l'architecture réseau SNA et identifie des ordinateurs ou également des programmes pour être lancée.
 Outre le système cible, la définition du port contient également des paramètres techniques comme la
taille de la mémoire tampon du tampon de données CPI-C ou un témoin signalant si le Système R/2
doit envoyer une confirmation de réception.
 Remarquez que pour ce type de port non seulement le nom mais également les paramètres
techniques sont importants pour le traitement des documents entrants. En effet, le Système R/2
est toujours passif, c'est-à-dire que le Système R/3 rassemble également les IDocs du Système R/2
dans le cadre du traitement des documents entrants.
 Les fonctions et configuration exactes de ce type de port peuvent être recherchées
 dans le manuel S53.2 de R/2 (interface IDoc). Le chapitre 8 de ce manuel décrit en détail la
configuration des côtés émetteur et récepteur de la connexion CPI-C dans un sous-système EDI
 dans le R/3 OSS remarque 61524 et
 dans le R/2 OSS remarques 52553 et 57014.

(C) SAP AG BC620 12


5.13
Processus : type de port CPI-C

Interface IDoc R/3

1. Structure de TCP/IP
communication 2. Récupérer/envoyer
écupérer/envoyer
IDocs ou
CPI-C recevoir/envoyer
enregistrements de
statut
LU 6.2

Interface IDoc R/2

 SAP AG 1999

 Le Système R/2 est toujours passif, la communication est toujours lancée à partir du système R/3.
Les flux de données supportés sont :
 sortie R/3, IDoc de R/3 à R/2 (R/3 envoie des IDocs : de la Ver. 5.0F de R/2, de la Ver. 3.0 de
R/3),
 entrée R/3, IDoc de R/2 à R/3 (R/3 reçoit des IDocs : de la Ver. 5.0F de R/2, de la Ver. 3.1 de
R/3),
 Etat d'avancement (R/3 envoie exactement un enregistrement de statut par IDoc : de la Ver. 5.0F
de R/2, de la Ver.3.1 de R/3),
 Etat d'avancement (R/3 reçoit exactement un enregistrement de statut par IDoc : de la Ver. 5.0H de
R/2, de la Ver.3.1 de R/3).
 Les commandes du protocole CPI-C sont utilisées (interface de programmation de l'utilisateur
commun). La passerelle convertit les commandes CPI en :
 commandes du protocole LU 6.2 du côté R/2 (structure IBM),
 commandes du protocole TCP/IP du côté R/3 (systèmes mandant/serveur).
 Les IDocs sont sauvegardés de manière synchrone dans la base de données.

(C) SAP AG BC620 13


5.14
Définition de port : Internet

Destination Internet

Adresse Internet
Nom de dossier pour IDocs
sortants
Attributs de courrier
supplémentaires

 SAP AG 1999

 La partie la plus importante de la définition du port est l'adresse Internet (adresse IP). Elle est
transférée avec l'IDoc vers la passerelle Internet (ou le serveur Microsoft Exchange) via SAPconnect.
 En outre, la définition du port contient des attributs de courrier :
- un texte explicatif qui peut être lu en premier, lorsque vous recevez un mail, en tant que corps
du mail
- le titre du mail dans l'en-tête du mail
- le nom d'un dossier dans lequel les IDocs à envoyer peuvent être sauvegardés dans le système
d'origine à des fins de contrôle.
 Les options générales (Administration IDoc) contiennent le nom du dossier dans lequel sont
sauvegardés les mails avec les IDocs entrants. Le traitement normal des IDocs entrants ne peut être
lancé qu'à partir de ce dossier.

(C) SAP AG BC620 14


5.15
Processus : type de port Internet

Interface IDoc

IDoc

SAPoffice/SAPconnect

E-mail MIME

Système externe

 SAP AG 1999

 Pour leur transmission via Internet, les IDocs sont convertis dans un autre format (nom SAPoffice :
R3I) : une table de 255 caractères. Cette table est transférée par SAPconnect :
 vers la passerelle Internet (programme sendmail), ou
 vers le serveur Microsoft Exchange.
 La passerelle (ou le serveur Exchange) convertit la table IDoc au format MIME.
 Pour le traitement des documents entrants, la procédure inverse est appliquée. Les IDocs transmis
par Internet sont affichés pour les utilisateurs concernés sous la forme de pièces jointes au courrier
dans SAPoffice.
 Pour utiliser ce type de port, les paramètres suivants doivent être saisis :
 Un nœud SAPconnect pour le type d'adresse INT (Internet) doit être configuré (pour transmettre et
gérer les messages Internet)
 L'utilisateur doit avoir une adresse SAPoffice pour que le type d'adresse INT puisse recevoir des
IDocs
 Le destinataire d'un IDoc Internet transmet ceci à l'utilisateur fictif UTILISATEUR EDI (voir
l'Aide de l'application dans la définition du port : "Configurer l'adresse SAPoffice de l'utilisateur
pour Internet"

(C) SAP AG BC620 15


5.16
Définition de port : PI

Module fonction
propre
dans le Système
R/3

Module fonction : nom et


description

 SAP AG 1999

 Pour un port de type "interface de programmation", saisissez simplement le nom du module fonction
à activer pour le traitement des documents sortants.
 Dans ce module fonction ABAP vous pouvez programmer n'importe quel type de traitement. Seule
l'interface est normalisée.
 Le système standard comprend le module fonction OWN_FUNCTION à titre d'exemple.

(C) SAP AG BC620 16


5.17
P r o c e s s u s : ty p e d e p o r t P I

In te rfa c e ID o c

ID o c

M o d u le fo n c tio n p ro p re

 S A P AG 1999

 Traitement des documents sortants


L'Interface IDoc active le module fonction et transfère les enregistrements de contrôle IDoc sous la
forme d'une table. La poursuite du traitement (lecture et traitement des données, écriture des
enregistrements de statut) est programmée par l'utilisateur.
 Traitement des documents entrants
Votre module fonction doit activer le module fonction SAP IDOC_INBOUND_ASYNCHRONOUS,
qui sauvegarde les IDocs dans la base de données et déclenche l'événement. Ce dernier lance le
traitement des documents entrants de manière asynchrone.

(C) SAP AG BC620 17


5.18
Communication avec les versions antérieures

Différences dans les types d'enregistrement IDoc

4.X
Zone 1 Zone 3 Zone 2

Zone 1 Zone 2 Nouvelle Zone 3 3.0/3.1

Zone 1 Zone 2
2.1/2.2

 SAP AG 1999

 Les types d'enregistrement IDoc sont définis dans le dictionnaire par leur structure.
 Les structures ont été modifiées dans différentes versions ; elles ont des noms plus longs et de
nouvelles zones.
 Exemple : pour la version 3.0 de R/3, la fonction partenaire a été incluse dans l'enregistrement de
contrôle.
 Pour pouvoir communiquer avec les versions précédentes, la version est spécifiée dans la définition
du port :
 Version 1 : les types d'enregistrement sont transférés à l'aide de la structure des Versions 2.X
 Version 2 : structure de la Version 3.X
 Version 3 : structure de la Version 4.X
 Pour le type de port "tRFC", un Système non-R/3 doit également reconnaître le module fonction à
activer, ainsi que les types d'enregistrement corrects : INBOUND_IDOC_ASYNCHRONOUS
(nouveau dans la Version 4.0) ou INBOUND_IDOC_PROCESS (versions antérieures).
 Comme les types d'enregistrement du Système R/2 présentent toujours la même structure, aucune
version ne doit être conservée pour le type de port CPI-C. La structure est couverte par la Version
3.0/3.1 de R/3 (version 2).

(C) SAP AG BC620 18


5.19
Définition de port : résumé

 Les IDocs ou les enregistrements de statut sont toujours


échangés avec un système externe par l'intermédiaire
d'un port
 Dans la définition du port pour l'interface IDoc, les
utilisateurs établissent le système cible et les paramètres
de communication techniques. En outre, les utilisateurs
peuvent préciser le statut de lancement pour le système
externe en indiquant la version
 Des paramètres techniques supplémentaires doivent
aussi être saisis (également en dehors de R/3), avant de
pouvoir utiliser un port
 Il existe six techniques de communication de base pour
l'interface IDoc, représentées par les six types de port
différents

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 19


5.20Définition du port : exercice

Chapitre : Définition du port

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 de créer un port.

Vous êtes membre de l'équipe de projet EDI. Il a été décidé de connecter


le sous-système EDI au Système R/3 via le fichier (type de port
"Fichier").

1-1 Créer un nouveau port : à partir du noeud d'origine de l'interface IDoc, sélectionnez
IDoc Définition du port, choisissez Fichier et sélectionnez Créer.
Vous devez utiliser le nom de port PORT-nn. Comme le premier test ne comporte pas
de déclenchement, vous ne devez gérer que la fiche Fichier de sortie. Assurez-vous
que les noms de fichier peuvent être générés très vite. Sélectionnez le répertoire logique
EDI_GLOBAL_PATH et un module fonction approprié. Laissez la zone Fichier de
sortie vide.
À partir de la fiche Fichier de sortie, vérifiez les options en utilisant le bouton de
commande correspondant (vérifiez l'icône). Enregistrez vos saisies.

<SID> est l'identificateur de système composé de 3 caractères (par exemple I40)


nn est votre numéro de référence (de 01 à 18).

(C) SAP AG BC620 20


6
Accords d'interchange

 Accords d'interchange standard

 Contrôle des accords d'interchange

 Saisie rapide

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


6.2
Accords d'interchange : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 de comprendre la finalité des accords


d'interchange et des codes d'opération
 de gérer des accords d'interchange

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


6.3
Synoptique (Envoi de données)

Système
Système R/3
Enregistrer le document

Accords d'interchange
Archiver
Archiver IDoc
IDoc ?? Générer l'IDoc

Contrôler le partenaire,
rechercher le port
Définition
Définition du
du port
port

Outils
Outils
de documentation
Transférer les données, de documentation
Sous-système
Sous-système EDI
EDI ?? poursuivre le traitement

 SAP AG 1999

 La société Tacot souhaite envoyer des commandes à Freinet via EDI. Freinet souhaite enregistrer
immédiatement ces commandes de manière électronique. Les deux sociétés possèdent des Systèmes
R/3, utilisent des sous-systèmes EDI et doivent configurer leur interface IDoc en conséquence.
 Tacot doit configurer l'interface IDoc pour l'envoi de données (traitement des documents sortants ou
simplement sortie) :
Tacot définit Freinet en tant que partenaire pour le type de message ORDERS dans les accords
d'interchange et saisit le port qui a déjà été défini.

(C) SAP AG BC620 3


6.4
Accords d'interchange : scénario de gestion

 Tacot doit définir Freinet en tant que partenaire.


Vous avez déjà configuré un port approprié dans la
définition du port
 Dans le traitement des documents sortants, Freinet
est le partenaire pour la commande. Dans le
traitement des documents sortants, Freinet est le
partenaire pour la confirmationde commande

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 4


6.5
Accords d'interchange : zones

Partenaire
Utilisateurs à informer
Général Partenaire
Message
Port
Type d'IDoc
Structure EDI
Utilisateurs à informer Partenaire
Application
Traitement des documents sortants
Code d'opération
Message logique
Partenaire Paramètres MC
Message
Code d'opération
Utilisateurs à informer
Traitement des documents entrants
 SAP AG 1999

L'accord d'interchange IDoc se compose de quatre zones :


 Accord d'interchange général : contient les données partenaire des données de base en tant que légende (2
zones : numéro et type). Paramètres généraux supplémentaires : par exemple, "partie à aviser" lorsqu'une erreur
se produit si aucune option particulière n'a été saisie ( en sortie ou en entrée).
 Accord d'interchange pour l'émission de messages (général) : 3 légendes sont utilisées - partenaire (3 zones :
numéro, type, fonction), message logique (3 zones : type, code, fonction) et le témoin test. Le partenaire est
associé à l'accord d'interchange général. Paramètres supplémentaires : par exemple, le type de port et d'IDoc
sortant. Cela signifie que les valeurs pour le partenaire, le message et le témoin test définissent le type de port
et d'IDoc de manière unique.
Les valeurs associées au traitement des documents sortants doivent toujours être gérées, quel que soit le type
de traitement des documents sortants utilisé (direct ou à l'aide de Gestion des messages).
 Paramètres supplémentaires pour le traitement des documents sortants sous Gestion des messages (MC) : ce
type de traitement des documents sortants (appliqué dans MM et SD) utilise la légende MC (à partir de
l'enregistrement condition) : légende d'application et type de sortie. La partie légende partenaire est composée
du type de partenaire et de la fonction partenaire et vient de l'accord d'interchange général. Vous devez vous
assurer que vous saisissez la fonction partenaire correcte, c'est-à-dire celle utilisée par l'application pour activer
Gestion des messages.
Attention : le type de sortie n'a rien à voir avec le message logique de l'interface IDoc.
 Accord d'interchange pour la réception de messages : les mêmes 7 zones clés incluses dans l'accord
d'interchange pour l'émission de messages sont utilisées dans ce cas. Le partenaire est associé à l'accord
d'interchange général. Paramètres supplémentaires : par exemple, le code d'opération qui définit le type de
traitement des documents entrants (processus de gestion). Résumé : partenaire, message et témoin test
définissent le processus de gestion de manière unique.

(C) SAP AG BC620 5


6.6
Contrôle des accords d'interchange

 SAP AG 1999

 Il est possible de contrôler la cohérence des accords d'interchange. Cette fonction est activée à l'aide
d'un bouton de commande qui figure dans l'écran d'origine de l'accord d'interchange.
 Vous devez vous assurer que les deux parties de l'accord d'interchange pour l'émission de messages
sont gérées : la partie (générale) "paramètre de sortie" et la partie "Gestion des messages" : si
Gestion des messages fait défaut, un avertissement est toujours affiché, même si cette partie n'est pas
requise car le système ne peut pas reconnaître si oui ou non cette partie est nécessaire. Si vous n'avez
pas besoin de la partie Gestion des messages, il vous suffit tout simplement d'ignorer ce message
d'avertissement.

(C) SAP AG BC620 6


6.7
Accords d'interchange : traitement des
documents sortants I

Application SAP

Document

Paramètres
MC
Paramètres MC
MC Document

Enregistrement MC

InterfaceGénéral+sortie
Général+sortie
IDoc / Services ALE

IDoc

Système récepteur

 SAP AG 1999

 La société Tacot souhaite transmettre des commandes à Freinet depuis le module MM. Par
conséquent, il est nécessaire de configurer le traitement des IDocs sortants. Dans le module MM, le
traitement des documents sortants se déroule toujours avec Gestion des messages (MC). Ainsi, Tacot
doit gérer les parties suivantes de l'accord d'interchange pour Freinet :
 Accord d'interchange général : ici, le nom Freinet est saisi en tant que numéro partenaire à l'aide du
formulaire utilisé pour l'affichage des données de base. Le type de partenaire est LI : ceci identifie
Freinet comme fournisseur dans le Système R/3.
 Traitement des documents sortants (général) : le numéro partenaire et le type de partenaire sont
saisis à partir des options générales. Paramètre supplémentaire : fonction partenaire LF
(fournisseur) : cette fonction doit être saisie car elle se rapporte à la légende correspondante dans
l'enregistrement MC. Le type de message est ORDERS.
 Paramètres supplémentaires pour le traitement des documents sortants dans MC : la fonction
partenaire et le type de message sont saisis à partir des options de sortie générales. Les légendes
propres à MC sont l'application EF (achats) et le type de sortie NEW (par opposition à la
modification des messages).
 Le type de message doit être utilisé de manière productive. Ainsi, le témoin test n'est pas défini.
 Remarque : seules les zones clés sont prises en compte ici !

(C) SAP AG BC620 7


6.8
Accords d'interchange : traitement des documents
sortants II

Partenaire : QD ; Appl: EF; OtptType : NEW Type d'objet, Enregistrement


langue,... MC

Code d'opération :
Partenaire : QD ; Appl: EF; OtptType : NEW ME10
Paramètres
Message: ORDERS MC

Partenaire : QD; Type de sortie : ORDERS


Général
Port : SOUS-SYSTEME Utilisateur à informer :
Sortie
Type d'IDoc : ORDERS01 Agent EDI pour partenaire
Freinet (QD) (commandes)

 SAP AG 1999

 Comme d'habitude, les zones clés déterminent le contenu des autres zones. Ainsi, lorsque Tacot
envoie une commande à Freinet, les accords d'interchange ont les conséquences suivantes :
 Gestion des messages (MC) crée un enregistrement de données contenant l'application EF, le type de
sortie NEW et le partenaire Freinet. Dans les paramètres MC relatifs à l'accord d'interchange, ces
zones clé définissent le code d'opération ME10 et le message ORDERS.
 Le code d'opération précise le module fonction qui insère les données d'ordre dans le type d'IDoc. Le
message ORDERS et le partenaire Freinet sont affectés aux zones correspondantes dans les accords
d'interchange généraux, qui, dans ce cas, sont les zones clés. Elles déterminent l'utilisation du type
d'IDoc ORDERS01 (c'est-à-dire qu'il contiendra les données applicatives) ; ainsi que le port sortant.
 Résumé : en conclusion, l'enregistrement MC détermine le type d'IDoc, le port et le module fonction,
donc la totalité du traitement des documents sortants. Il existe d'autres zones dépendantes, telles que
"utilisateurs à informer" pour les notifications.
 Les annexes contiennent un ensemble d'associations communes de zones MC et accord
d'interchange.

(C) SAP AG BC620 8


6.9
Accords d'interchange : traitement des documents
entrants

Type d'IDoc : IDoc


Partenaire : QD; message : ORDRSP
ORDERS01 Enregistrement
de contrôle

Code d'opération :
Partenaire : QD; message : ORDRSP
ORDR;
Utilisateurs à informer : Traitement des
agent EDI pour
partenaire Freinet, documents
confirmations de entrants
commande

 SAPAG1999

 Tacot veut pouvoir recevoir et traiter des confirmations de commande EDI de Freinet pour leurs
commandes. Par conséquent, il est nécessaire de configurer le traitement des IDocs entrants. Ainsi,
Tacot doit encore gérer la partie entrée de l'accord d'interchange pour Freinet. Le numéro
partenaire et le type de partenaire sont saisis à partir des options générales. Le type de message
est ORDRSP (accusé de réception). Le message doit être reçu de manière productive. Ainsi, le
témoin test n'est pas défini. Tout comme ces zones clés, le code d'opération ORDR est une zone de
données importante.
 Si Freinet envoie maintenant une confirmation de commande à Tacot, les accords d'interchange ont
les conséquences suivantes :
 Dans l'enregistrement de contrôle, l'IDoc entrant contient le partenaire Freinet et le message
ORDRSP, lesquels sont affectés aux zones correspondantes dans le traitement des documents
entrants. Associées au témoin test (qui fait également partie de l'enregistrement de contrôle), ces
zones clés déterminent de façon unique le code d'opération.
 Le code d'opération précise le module fonction qui lit les données de l'IDoc entrant.
 Résumé : le type d'IDoc détermine le traitement des documents entrants pour l'IDoc. Il existe d'autres
zones dépendantes, telles que destinataires des notifications.

(C) SAP AG BC620 9


6.10
C
ode
sd'o
pér
atio
nI

P
arte nair
e
A
pp lic
ation
T
ype de
me
s s age
C
oded
'o
pér
a tio
n

Mo
d ulefonc
tio
n(en
reg
is
trelesd
on n
ées
C
o
Ed
x
ee
md'p
o

ler
a
:ptio
n
ar
amè
tr
esMCd
ansle
sac
cor
d sd'in
ter
cha
nge
a
pplica
tiv
esd a
nsunIDo
cso r
tan
t)

S
APA
G 1
999

 Un code d'opération est synonyme de processus exécuté par un module fonction ou un workflow.
Dans ces cas, les IDocs sont traités, c'est-à-dire que les données sont enregistrées dans les IDocs ou
lues à partir de ces derniers.
 Les accords d'interchange contiennent uniquement les codes d'opération, jamais le nom véritable du
module fonction. Vous pouvez donc remplacer un ancien processus par un nouveau en une seule
étape pour tous les partenaires concernés : en affectant le nouveau processus au code d'opération
existant.
 Les accords d'interchange contiennent des codes d'opération pour le traitement des documents
entrants et sortants. En outre, les codes d'opération relatifs à la correction des erreurs sont configurés
dans l'interface IDoc, qui ne sauvegarde aucune des opérations citées plus haut. Ils ont été introduits
dans un souci d'intégralité, de telle sorte que tous les processus connectés à l'interface IDoc puissent
être traités via un code d'opération.
 Il n'existe qu'un seul code d'opération pour le traitement des documents sortants lorsque Gestion des
messages (MC) est utilisé (parce que la méthode directe envoie simplement un IDoc à l'interface
IDoc). Ce code d'opération identifie toujours un module fonction.
 Remarque : les codes d'opération sont spécifiques des mandants !

(C) SAP AG BC620 10


6.11
C
ode
sd'o
pér
atio
nII

E
xemp
le:e
ntr
ée

P
arte
nair
e
M
es s
age

C
oded
'o
pér
a tio
n

M
od
ulefo
nctio
n/w
or
k flo
w (
litle
sdo
nné
esd
'u
n
C
oded'o
pér
a tio
n ID
oce
ntra
nte
tpo
ursu
itletra
ite
men
tde
s
d
onn
ées
)

S
APA
G 1
999

 Les accords d'interchange pour la réception des messages contiennent toujours un code d'opération
qui spécifie soit un workflow soit un module fonction (traitement direct).
 Deux types de code d'opération sont disponibles pour la correction des erreurs :
 Système : correction des erreurs pour le traitement IDoc (tant des documents entrants que des
documents sortants),
 Statut du code d'opération : correction des erreurs pour la confirmation de statut.
Tous les codes d'opération sont affectés à des processus via le menu Contrôle de l'interface IDoc.
 Consultez la documentation en ligne si vous souhaitez plus d'informations sur les codes d'opération.

(C) SAP AG BC620 11


6.12
C o d e s d 'o p é r a t io n III

D o c u m e n ta tio n v ia m e s s a g e s

M essage

C o d e d 'o p é r a t io n

 SAP AG 1999

 Afin de trouver le code d'opération adapté à votre processus de gestion, recherchez-le via le message
"logique" (par exemple ORDERS pour une commande).
 Sélectionnez ensuite Documentation Code d'opération à partir du noeud d'origine de l'interface
IDoc.
 Il existe un rapport n:m entre codes d'opération et types de message. Pour de nouvelles définitions
des processus de gestion ou des types d'IDoc, vous déterminez de nouveaux codes d'opération ou de
nouveaux messages dans la table d'affectation (voir BC621).

(C) SAP AG BC620 12


6.13
M
ode
sso
rta
nts:ty
ped
epo
rtF
ic
hie
r

Acco
rd D
esc
rip
tio
n
d
'in
ter
c h
ang
e

Tra
nsfére
rl'IDocunique+
la
ncerlesys tè
m ee
x te
rne(d
écle
nch
eur)

T
ran
sfé
rerl'ID
ocuniq
ue;
p
asdedécle n
che
ur

Tra
nsfére
rplusie
ursIDoc
s+
la
ncerlesystè
m eexte
rne(d
écle
nch
eur)

T
ran
sfé
rerplu
sie
ursID
oc;
p
asdedéclen
cheur

S
APAG1
999

 L'heure de transfert est uniquement définie si le système externe est déclenché, ce qui permet de
respecter la cohérence des données.
 Le transfert de données non déclenché est dangereux car l'IDoc ou les fichiers de statuts peuvent être
traités plusieurs fois ou pas traités du tout.
 Les autres types de port incluent toujours le déclenchement du système externe (parce que les IDocs
ne sont pas sauvegardés provisoirement dans des fichiers mais transférés directement). Seuls les
modes sortants qui incluent le déclenchement sont affichés ici.
 Les programmes de l'interface IDoc utilisent des numéros séquentiels pour les modes sortants : la
zone OUTMOD contient les valeurs comprises entre 1 et 4 (lire le schéma du haut vers le bas).

(C) SAP AG BC620 13


6.14
Sortied'accordsd'interchange

Affichage

SAPAG1999

 Les accords d'interchange peuvent être affichés dans le Système R/3 (même accès d'origine que
créer). Un lien du menu Utilitaires conduit à l'arbre des sorties qui propose un système d'affichage
clair, même pour plusieurs partenaires.
 L'arbre peut être imprimé à partir du menu Système->Liste. Vérifiez également l'"aide à
l'application" dans la transaction.
 Les accords d'interchange peuvent aussi être envoyés via le type d'IDoc spécial SYPART01. Un
accord d'interchange pour ce type d'IDoc avec le message "logique" SYPART constitue donc un pré-
requis.

(C) SAP AG BC620 14


6.15
Accords d'interchange : résumé

 Les accords d'interchange précisent quels messages sont


envoyés à tel ou tel utilisateur, suivant quelle méthode et quel
mode de traitement. Les partenaires doivent être saisis dans
l'accord d'interchange afin que les IDocs puissent être transmis
avec succès
 Le port ( le "chemin") fait partie de l'accord d'interchange pour
l'émission de messages. Les paramètres de communication
techniques sont saisis dans la définition du port. Les ports
entrants n'ont pas besoin de ces paramètres - leurs paramètres
techniques sont définis par le système émetteur externe
 Les codes d'opération font également partie des accords
d'interchange.
Ils sont utilisés pour le traitement des données
 Les codes d'opération définis en dehors de l'accord
d'interchange sont utilisés pour la correction des erreurs

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 15


6.16Accords d'interchange : exercice

Chapitre : Accords d'interchange

En tant que membre de l'équipe de projet EDI de votre société, saisissez


le T-BILnn de la société en tant que fournisseur EDI avec qui des
commandes et des confirmations de commande vont être échangées.

1-1 Gérez les accords d'interchange pour votre fournisseur EDI comme suit :
 Les commandes peuvent être envoyées au fournisseur EDI ;
 Les confirmations de commande du fournisseur peuvent être reçues.
Les données de base correspondantes de l'application MM ont déjà été créées pour
vous.

1-2 À partir du noeud d'origine de l'interface IDoc, choisissez IDoc Accord


d'interchange. Tout d'abord, saisissez les données d'en-tête pour votre fournisseur.
Pointez la souris sur le type de partenaire LI et choisissez Créer. Ici, saisissez un
utilisateur à informer.
1-3 Configurez le traitement des documents sortants. Choisissez Créer paramètre de sortie.
Saisissez le fournisseur (code LF). Le message est ORDERS. Tout d'abord, gérez les
Options de sortie : le port du destinataire a déjà été géré en tant que PORT-nn et
représente la connexion au sous-système EDI. En mode de sortie choisissez Envoyer
IDoc immédiatement et Ne pas lancer sous-système. Finalement, dans cette vue,
saisissez la structure de données de l'échange en tant que type d'IDoc. Comme vous
allez utiliser le système standard, sélectionnez le type d'IDoc ORDERS01.
Comme le traitement des documents sortants pour les confirmations est défini via
Gestion des messages, vous devez également gérer l'onglet Gestion des messages.
L'application est liée à Gestion des messages. Dans MC, le processus est identifié par la
fonction du partenaire (code LF) et l'application (application EF et type de message
NEU). Vous déterminez comment les données du document sont générées en IDoc via
le code d'opération. Vous devez vous rappeler que dans certains cas, il peut y avoir
plusieurs codes d'opération pour un message. Sélectionnez la version la plus récente du
traitement des confirmations sortantes via le code d'opération ME10.
1-4 Configurez à présent le traitement des documents entrants pour la confirmation de
commande dans Créer paramètres d'entrée. Le processus est fonction du fournisseur et
du message. En utilisant les informations envoyées à votre système par le sous-système
EDI dans l'enregistrement de contrôle, l'accord d'interchange correct peut être
déterminé. Vous devez donc sélectionner le message ORDRSP pour identifier le
processus. Le traitement réel de l'IDoc est sélectionné via le code d'opération.
Sélectionnez le code d'opération ORDR.
(C) SAP AG BC620 16
1-5 Vérifiez les options que vous avez saisies en sélectionnant Partenaire  Vérifier.
nn est votre numéro de référence (de 01 à 18).

(C) SAP AG BC620 17


7
Outil de contrôle

Options de l'outil de contrôle

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


7.2
O
p
t
i
o
nsd
e
l
'
ou
t
i
ld
e
co
n
t
r
ôl
e


S
A
P
AG
1
9
99

 Vous créez toujours un nouvel IDoc de contrôle avec l'outil de contrôle. Cependant, vous pouvez
utiliser un des IDocs disponibles dans la base de données comme modèle et traiter la copie.
 Vous pouvez ajouter ou supprimer des segments et donc créer votre propre type d'IDoc de manière
ad hoc.
 Vous pouvez modifier le contenu de chacune des zones segment.
 Vous pouvez modifier toutes les zones d'enregistrement de contrôle.
 D'autres possibilités s'offrent à vous si vous ne souhaitez pas utiliser un IDoc comme modèle pour le
traitement :
 Vous pouvez saisir des données dans le type d'IDoc vide (y compris l'enregistrement de contrôle).
 Vous pouvez importer un IDoc à partir d'un fichier.
 Vous pouvez même créer un IDoc à partir de rien en ajoutant simplement des segments l'un après
l'autre.
 L'outil de contrôle sauvegarde l'IDoc traité dans la base de données en tant que nouvel IDoc avant
que le véritable traitement test ne commence.

(C) SAP AG BC620 2


7.3
Options de l'outil de contrôle (2)

Module fonction

Appel direct
(uniquement
entrant)
Test de masse Traitement standard

Générer fichier

 SAP AG 1999

 Les options suivantes sont disponibles dans l'outil de contrôle pour le traitement des documents
entrants et sortants :
 Traitement standard : votre IDoc de contrôle est envoyé pour le traitement normal des documents
entrants ou sortants.
 Test de masse : plusieurs copies de l'IDoc traité sont envoyées à des fins de traitement. Si le
témoin correspondant n'est pas défini, une seule copie est envoyée.
 En outre, les options suivantes sont disponibles pour le traitement des documents entrants :
 Générer fichier : dans le cas d'un port de type "Fichier", un fichier IDoc est créé au cours du
traitement des documents entrants. L'outil de contrôle joue le rôle du système externe. Il n'est pas
nécessaire de déclencher le traitement des documents entrants en générant le fichier IDoc, ce qui
signifie que le système ne supprime pas le fichier IDoc et qu'il est donc disponible pour des tests
supplémentaires.
 Appel direct du module fonction de réception. Ceci permet au module fonction d'être débogué. Si
ce témoin n'est pas activé, l'IDoc est envoyé en traitement standard, à l'image du test de sortie.
 A l'image des autres programmes test, l'outil de contrôle a un statut de contrôle particulier grâce
auquel vous pouvez identifier les IDocs de contrôle dans les programmes de surveillance.

(C) SAP AG BC620 3


7.4 Outil de contrôle : exercice

Chapitre : Traitements test


Sujet : Outil de contrôle (confirmation de commande)

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 d'utiliser l’outil de contrôle ;
 d'utiliser l'affichage IDoc pour effectuer un suivi des IDocs.

En tant que membre de votre équipe de projet EDI relatif aux achats, vous
voulez contrôler ce qui suit dès que possible :
 Envoyer des commandes ;
 Recevoir des confirmations de commande.

1-1 Créer une commande de méthanol (article numéro SH-100) au fournisseur T-BILnn en
sélectionnant Logistique  Gestion des articles  Achats  Commande  Créer 
Fournisseur connu (transaction ME21).
1-2 En tant que membre du service achats, vous appartenez à l'organisation d'achats 1000
et au groupe d'acheteurs 001. Le méthanol est requis pour la division 1100 (Berlin).
La société est 1000 (IDES AG 1000).
1-3 Après avoir saisi correctement les données, sélectionnez En-tête -> Messages du menu
de la synthèse du poste pour vérifier la proposition de sortie de la commande via
Gestion des messages. Si l'heure d'envoi 4 a été sélectionnée, un IDoc est généré pour
cette commande dès que les données ont été sauvegardées.
1-4 Passez à Commande  Affichage. En sélectionnant Système  Liens, l'IDoc qui vient
juste d'être généré est affiché.

2-1 Vous pouvez maintenant utiliser l'IDoc de la commande qui vient juste d'être généré
comme modèle pour l'entrée de la confirmation de commande à contrôler.
2-2 À partir du noeud d'origine de l'interface IDoc, choisissez Test Outil de contrôle.
Sélectionnez IDoc existant et activez l'aide des valeurs, dans laquelle vous effectuez
une recherche avec le numéro du partenaire récepteur. Sélectionnez Créer.
2-3 Sélectionnez l'enregistrement de contrôle (le premier enregistrement) en cliquant avec
la souris et modifiez les zones suivantes :

Destinataire, port : SAP<SID>


Expéditeur, port : PORT-nn
Expéditeur, numéro de T-BILnn
(C) SAP AG BC620 4
partenaire :
Expéditeur, type de LI
partenaire :
Expéditeur, fonction LF
partenaire :
Type de message : ORDRSP
Sélectionnez Continuer.
2-4 Comme la confirmation de commande doit contenir au moins le numéro d'ordre du
fournisseur, créez un segment correspondant. Copiez le segment E1EDK02 et modifiez
les zones suivantes :

Qualificate 002
ur :

Document : Par exemple BC620-


Test-4711
Sélectionnez Continuer pour fermer la boîte de dialogue.
2-5 La confirmation de votre fournisseur doit maintenant être affectée au poste. Créez un
segment E1EDP02 correspondant tout de suite après le segment poste E1EDP01
comme sous-segment. Gérez les zones suivantes :

Qualificateur : 001
Document : Numéro d'ordre, dans le segment E1EDK02, qualificateur 001,
zone document
Poste de Poste de document, dans le segment E1EDP01, zone poste de
document : document
Sélectionnez Continuer.
2-6 Sélectionnez Entrée standard et ensuite Continuer.
2-7 Le système modifie votre commande d'origine. Vous pouvez afficher la commande
modifiée en sélectionnant Logistique  Gestion des articles  Achats  Commande
 Afficher. Si vous double-cliquez sur le poste, vous verrez le numéro de la
confirmation qui vient juste d'être transférée. En sélectionnant Système Liens dans
la synthèse du poste, vous pouvez afficher l'IDoc associé à la commande sortante, ainsi
que l'IDoc associé à la confirmation entrante.

<SID> est l'identificateur de système à 3 caractères (par exemple, ID3)


nn est le numéro de votre groupe d'exercices (de 1 à 18)

(C) SAP AG BC620 5


8
Gestion des messages et IDocs

 Détermination et traitement des messages

 Éléments de condition

 Horaire d'envoi

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


8.2
Gestion des messages et IDocs : objectifs du
chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'expliquer les éléments de condition


 de rechercher des exemples d'éléments de condition
dans le Customizing MM
 d'afficher et traiter le message proposé à partir de la
transaction d'application MM

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


8.3
Scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en œuvre de


Tacot, vous êtes chargé de configurer l'interface IDoc.
Une commande émise par Tacot est tout d'abord créée
en tant que message par le module Gestion des
messages, avant d'être convertie au format IDoc. Vous
savez que les paramètres de base pour ce module
existent dans le système SAPstandard, mais vous
souhaitez en savoir plus sur les autres fonctions de
Gestion des messages.

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 3


8.4
Traitement des documents sortants avec Gestion
des messages

Application SAP

Document
Rechercher proposition

MC Éditer

Enregistrement MC
Traiter

Interface IDoc / Services ALE

 SAP AG 1999

 Gestion des messages (MC) génère des messages à partir des documents applicatifs. Les messages
possibles sont définis en tant qu'enregistrements condition dans Customizing.
 A partir des messages possibles, MC recherche ceux qui correspondent aux données applicatives
courantes. Cette détermination des messages peut permettre de trouver plusieurs messages, ou de
n'en trouver aucun. Dans l'exemple suivant, nous supposerons qu'un message a été trouvé.
 S'il est admis par l'application, son édition dans la transaction qui a lancé MC est proposée. Lors de
la création d'une commande, il est donc possible d'éditer (afficher et modifier) la proposition de
message avant d'enregistrer la commande.
 Dans tous les cas, le message est généré puis traité (s'il n'est pas supprimé pendant le processus
d'édition) : par exemple, si la commande doit être imprimée, le programme de traitement envoie le
message à l'imprimante. Si le message doit être envoyé sous la forme d'un IDoc, un programme de
traitement spécial est lancé depuis l'interface IDoc.
 Le nouveau message est représenté par une nouvelle saisie dans la table MC. Une partie de cet
enregistrement correspond au statut de traitement, qui peut avoir les valeurs suivantes : 0 = pas
encore traité, 1 = traité avec succès, 2 = traité avec erreurs.
 Remarque : pour des raisons de clarté, cette diapositive n'affiche pas le transfert de l'IDoc vers un
système externe, même s'il fait également partie du traitement des documents sortants.

(C) SAP AG BC620 4


8.5
Gestion des messages

Application SAP
Édition

Données
applicatives

Détermination des messages


Proposition de
message
Enregistrement MC

Traitement (table TNAPR)

Programme de traitement, Sortie, par


par exemple RSNASTED exemple IDoc

 SAP AG 1999

 Le schéma du processus indique la détermination, l'édition et le traitement des messages.


 La gestion des messages permet de définir un témoin d'horaire d'envoi, qui établit si le message est
traité immediatement après la création du document applicatif ou bien ultérieurement. Dans le
second cas, vous devez planifier l'état RSNAST00 en tant que tâche, sinon le message conserve son
état d'enregistrement MC avec le statut de traitement 0.
 L'enregistrement MC se rapporte au document en tant qu'objet BOR (BOR = Business Object
Repository) qui contient toutes les données importantes pour le message.
 La table TNAPR contient les programmes de traitement (RSNASTED dans le cas d'EDI). Vous
pouvez accéder à la routine FORM EDI_PROCESSING à partir de ce programme.

(C) SAP AG BC620 5


8.6
Éléments de condition

Application SAP
1:n

Procédure

m:n

Type de sortie
n:1

Séquence d'accès
m:n
Table de conditions

 SAP AG 1999

 La détermination des messages utilise la technique de conditions, qui est également utilisée pour la
détermination du prix ADV. Les messages définis dans Customizing sont recherchés dans une
séquence d'opérations spécifiée. Les éléments de condition et leur hiérarchie définissent cette
séquence.
 Les messages sont des enregistrements qui figurent dans une table de conditions. Plusieurs tables de
conditions peuvent appartenir à un type de sortie. Il est possible d'accéder aux tables de conditions
en fonction d'une certaine séquence d'accès avec différentes zones clés.
 Plusieurs types de sortie peuvent appartenir à une procédure et plusieurs procédures peuvent
appartenir à une application, par exemple l'application EF (achats).
 Par conséquent, si une application souhaite envoyer des messages EDI via Gestion des messages,
seule la procédure correspond à cette application et des messages correspondants sont recherchés
dans l'objet applicatif courant (par exemple le document).
 L'élément de condition "Séquence d'accès" peut être utilisé pour définir si un seul message doit être
trouvé : si tel est le cas, vous devez définir le témoin "exclusif". Si ce témoin n'est pas défini,
l'ensemble de la séquence d'accès est traité, c'est-à-dire que plusieurs messages ont peut-être été
trouvés.

(C) SAP AG BC620 6


8.7
Traitement desmessages: IDocs

Contrôler enregistrement MC R
S
Lireaccordd'interchange N
A
Activer lemodulesélection S
(depuisl'application) T
E
Appeler servicesALE
D
Transférer enfonction
dum odedesortie
'1'/ '2' '3'/ '4'

IDocunique IDocsmultiples
viaRSEOUT00

SAPAG1999

 Le support de message fait partie de l'enregistrement condition (le message défini dans
Customizing). Les supports de message pour le traitement IDoc avec Gestion des messages sont les
suivants :
 "6" EDI (Echange de Données Informatisé), c'est-à-dire sans modèle de répartition
 "A" ALE (Application Link Enabling), c'est-à-dire avec modèle de répartition
Le programme EDI pour le traitement des messages est lancé avec ces paramètres : RSNASTED,
avec les routines FORM EDI_PROCESSING ou ALE_PROCESSING.
 Les IDocs sont transférés séparément à partir du programme RSNASTED lorsque les modes de
sortie "1" et "2" (zone OUTMOD de l'enregistrement de contrôle) sont utilisés.
 Les IDocs ne sont pas transférés directement lorsque les modes de sortie "3" et "4" (zone OUTMOD
de l'enregistrement de contrôle) sont utilisés. En revanche, ils sont recueillis par le programme
RSEOUT00 (mode lot) et envoyés en groupe.

(C) SAP AG BC620 7


8.8
Horaire d'envoi dans le traitement des documents
sortants avec MC

Application MC Interface IDoc Système externe

Enregistrer VSZTP = 4 OUTMOD = 1


Temps réel

Enregistrer VSZTP = 1 OUTMOD = 1


Traitement
en arrière-plan
accéléré
Enregistrer VSZTP = 1 OUTMOD = 3
Traitement
en arrière-plan

Enregistrer VSZTP = 1 OUTMOD = 4


Traitement
en arrière-plan

 SAP AG 1999

 Notez qu'il existe deux horaires d'envoi différents pour le traitement des documents sortants à l'aide
de Gestion des messages : un contrôlé par MC, l'autre par l'interface IDoc. Vous pouvez basculer
entre "immédiatement" et "différé" pour chacun de ces horaires. Si vous sélectionnez "différé", le
programme doit être lancé manuellement (à titre de test) ou comme un job en lot (en mode
productif), tandis que le programme est lancé automatiquement si vous sélectionnez
"immédiatement".
 Si le système externe est un sous-système EDI et que le type de port "fichier" est utilisé, il y a un
troisième signe d'arrêt : le sous-système, lorsqu'il n'est pas déclenché.
 Associations recommandées de signes d'arrêt (voir diapositive) :
 Temps réel : les IDocs sont transmis un par un au système externe lorsque les documents
applicatifs sont créés.
 Traitement en arrière-plan accéléré : les IDocs sont transmis un par un au système externe lorsque
le programme de sélection MC est lancé manuellement ou en tant que tâche par lot. Dans ce cas,
cela peut nécessiter le traitement des documents entrants pour d'énormes quantités de données au
sein du sous-système EDI dans un bref délai.
 Arrière-plan : une pile d'IDocs est transmise au système externe lorsque le programme de sélection
de l'interface IDoc est lancé manuellement ou en tant que tâche par lot. Pour utiliser efficacement
les ressources du système, sélectionnez le premier signe d'arrêt et l'horaire d'envoi MC "différé" (1
ou 2).

(C) SAP AG BC620 8


8.9
Résumé

 La gestion des messages est importante dans le


traitement des IDocs sortants
 Les messages définis dans Customizing sont examinés
dans un certain ordre afin de déterminer s'ils
s'appliquent ou non aux données applicatives
courantes. Cet ordre est défini par les éléments de
condition et par leur hiérarchie
 Le traitement des messages propres aux IDocs est
exécuté via le programme RSNASTED
 Pour le traitement des documents sortants, il est
possible de définir jusqu'à trois horaires d'envoi
différents

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 9


8.10Gestion des messages et IDocs : exercice

(C) SAP AG BC620 10


(C) SAP AG BC620 11
Chapitre : Gestion des messages et IDocs
Sujet : Éléments de condition

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 de créer une catégorie de message ;
 de créer un enregistrement condition.

En tant que membre de l'équipe de projet EDI vous devez configurer


l'envoi électronique d'une confirmation de commande. À cette fin, vous
créez une catégorie de message particulière et des enregistrements
condition.

1-1 Créez la catégorie de message ZBnn en tant que copie de la catégorie de message
BA01 dans la transaction NACE. Le type de sortie doit apporter le support de
message 6 (EDI) en tant que valeurs par défaut des enregistrements condition.

1-2 Vous devez transférer le programme et la routine de traitement pour votre support
de message EDI à partir de la catégorie de message BA01. Vous devez également
vous assurer que la fonction partenaire possible AG (donneur d'ordre) est saisie
pour votre nouveau type de sortie.

1-3 Déterminez votre nouvelle catégorie de message dans la procédure de ventes


Messages de commande (application V1). Allez dans le Contrôle navigation pour
cette procédure.

1-4 Créez à présent un enregistrement condition pour la catégorie de message ZBnn


pour votre partenaire T-BIKnn de l'organisation commerciale 1020. Vous devez
utiliser 6 (EDI) comme support de message.

nn est votre numéro de référence.

(C) SAP AG BC620 12


8.11Gestion des messages et IDocs : solution

(C) SAP AG BC620 13


(C) SAP AG BC620 14
Chapitre : Gestion des messages et IDocs
Sujet : Éléments de condition

1-1 Dans la transaction NACE sélectionnez Mode expert et choisissez l'application V1


(ventes).

Sélectionnez Catégories de message, passez en mode de modification et


sélectionnez BA01.

Sélectionnez Editer  Copier sous...

Saisissez ZBnn comme saisie cible. Dans l'onglet Valeurs par défaut, faites passer
le support de message, si nécessaire, en EDI.

Lorsque vous sauvegardez, vous devez confirmer que vous souhaitez également
copier toutes les saisies dépendantes. Vous devez encore gérer la zone langue de la
saisie dépendante pour le titre du courrier (même si vous n'utilisez pas le support de
message "courrier"). Sélectionnez, par exemple, EN (Anglais).

Remarque : en copiant, vous avez également transféré la séquence d'accès du


BA01 d'origine, qui contient une table de conditions. Vous devez compléter cette
table de conditions dans la dernière partie de l'exercice.

1-2 Dans l'écran catégories de message, sélectionnez votre nouvelle catégorie de


message ZBnn.

Dans le cadre de navigation sélectionnez l'entrée Routines de traitement en double-


cliquant.

Vérifiez la saisie. Le programme RSNASTED et la routine FORM


EDI_PROCESSING doivent être déterminés pour le support de message 6 (EDI).

Dans le cadre de navigation, sélectionnez à présent l'entrée Fonctions partenaire.

Pour ajouter la fonction partenaire AG, sélectionnez Nouvelles saisies et saisissez


cette fonction pour le support de message 6 (EDI).

Sauvegardez vos modifications et retournez à l'écran d'origine de la transaction


NACE.

(C) SAP AG BC620 15


1-3 Dans l'écran d'origine de la transaction NACE, sélectionnez l'application V1
(ventes).

Sélectionnez Procédures.

Sélectionnez la procédure V10000 (messages de commande).

Dans le cadre de navigation, sélectionnez l'entrée Contrôle en double-cliquant.

Sélectionnez Nouvelles saisies. Saisissez ce qui suit :

Niveau (détermine l'ordre) 1nn (100 + votre numéro de


référence)
Composteur (pas important ici) 1
CTyp (= catégorie de message) ZBnn

Ne saisissez pas de condition afin de vous assurer qu'en détermination votre


catégorie de message fait à chaque fois l'objet d'une recherche de messages.

Sauvegardez vos modifications et retournez à l'écran d'origine de la transaction


NACE.

1-4 Dans l'écran d'origine de la transaction NACE, sélectionnez l'application V1 et


choisissez Enregistrements condition.

Pointez la souris sur ZBnn et sélectionnez à nouveau Enregistrements condition.

Saisissez l'organisation commerciale 1020 dans l'écran de sélection et sélectionnez


continuer.

Saisissez les paramètres suivants dans la table de conditions :

Client T-BIKnn
Fonction AG
Support de message 6 (EDI)
Heure 4 (immédiatement)
Langue EN (Anglais)

Vous pouvez laisser la zone partenaire vide étant donné que le partenaire est
déterminé à partir des données de base client. Dans le cas présent, il est identique au
client. Finalement le message leur est envoyé, ici sous forme d'IDoc.

Sauvegardez vos modifications et retournez à l'écran d'origine de la transaction


NACE.

(C) SAP AG BC620 16


Remarque : la table de conditions est en général gérée dans les données de base
ventes en tant que message de commande. L'interface de gestion est la même que
dans l'accès d'origine NACE.

nn est votre numéro de référence

(C) SAP AG BC620 17


9
Options générales

 Tranches de numéros

 Lien de récepteur d'événements

 Administration IDoc

 Saisie rapide

 Noms longs - noms synthétiques

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


9.2
Options générales : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 de configurer les options générales dans l'IMG


 de décrire quand l'administrateur IDoc est averti

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


9.3
Customizing à l'aide de l'IMG

IMG Customizing R/3

Composantes inter-
application

Documentation IMG Interface IDoc


Documentation de
projet

Gestion de projet

Activités

 SAP AG 1999

 Les paramètres généraux de l'IMG peuvent être saisis via l'IMG. L'IMG est un ensemble de
directives de mise en œuvre pouvant être utilisées par les clients pour configurer le Système R/3 afin
de répondre à leurs besoins ("Customizing"). Les tables correspondantes sont gérées au moyen
d'activités.
 En sélectionnant les attributs appropriés, les utilisateurs peuvent afficher uniquement les activités
nécessaires à chaque cas. Par exemple, si un client souhaite adopter tous les paramètres standard
SAP, seules les activités portant l'attribut "requis" doivent être exécutées.
 Le nœud ou le chemin IMG pour l'interface IDoc est Composantes inter-application -> Interface
IDoc. Consultez la documentation IMG disponible pour chaque activité (pour cela, double-cliquez
sur le document approprié).
 Vous pouvez également créer vos propres projets à partir de l'IMG standard : les projets représentent
un type de vue de l'IMG standard, ils sont utilisés par différentes équipes. L'IMG offre des fonctions
de gestion de projet (planification des ressources et ainsi de suite), ainsi que des fonctions de
création de votre propre documentation de projet à l'aide de notes client.

(C) SAP AG BC620 3


9.4
Tranches de numéros

Interface IDoc

[…]

 SAP AG 1999

 Les tranches de numéros sont des intervalles de nombres entiers affectés à des objets par le Système
R/3 de manière centrale. Il s'agit de "l'attribution interne de numéros".
 Dans l'interface IDoc, les tranches de numéros sont définies pour :
 - les IDocs : les identificateurs d'IDoc sont extraits de l'intervalle
 - les ports : les noms des ports tRFC sont définis par l'intervalle
 - les enveloppes électroniques : elles sont uniquement utilisées pour la communication avec un
Système R/2. Les IDocs sont transmis dans des enveloppes électroniques
 Ces tranches de numéros sont gérées à partir du nœud IMG pour l'interface IDoc.

(C) SAP AG BC620 4


9.5
Lien de récepteur d'événements

Interface IDoc

Traitement

Application R/3

 SAP AG 1999

 Lorsque les IDocs sont reçus, ils sont tout d'abord sauvegardés dans la base de données. Dans une
deuxième étape, indépendante, le traitement des IDocs est poursuivi (pour les types de port "fichier",
"XML", "CPI-C"). Ceci est rendu possible grâce au concept d'événement de workflow : si des IDocs
sont enregistrés dans la base de données, un événement est créé et attend le "destinataire" dans le
système. Le "destinataire" (un module fonction) trouve l'événement et déclenche le traitement des
documents entrants. Conséquence de cette étape, le module fonction a utilisé l'événement, qui
n'existe donc plus dans le système. Le gestionnaire de Workflow détermine le moment où le
récepteur commence à rechercher les événements : il y a donc un intervalle entre la sauvegarde des
données et la poursuite du traitement commencé (traitement asynchrone).
 Pour activer cette nouvelle forme de traitement des documents entrants, l'événement correspondant
doit être lié de manière active au récepteur.
 Par conséquent, vous devez activer le lien de récepteur d'événements de l'IMG pour l'interface IDoc.

(C) SAP AG BC620 5


9.6
Administration IDoc : paramètres globaux

 Partie à avertir (administrateur IDoc)


 Environnement système (système de base ?)
 Détails du traitement

 SAP AG 1999
 SAP AG

 L'administrateur IDoc est toujours averti lorsqu'une erreur se produit lors du traitement de l'IDoc et
qu'aucun accord d'interchange n'a pu être trouvé. Dans le cas contraire, l'agent partenaire (et l'agent
message, le cas échéant) saisi dans l'accord d'interchange est avisé.
 Dans l'environnement système, l'interface IDoc est informée de l'existence de composantes hors
Base, par exemple Gestion des messages ou des composantes applicatives. En l'absence de ces
saisies, l'interface IDoc peut activer des modules fonction, par exemple, qui n'existent pas dans le
système spécifié (système de base uniquement).
 Détails du traitement :
 Nombre maximum d'erreurs de syntaxe pouvant être reconnues dans un IDoc et donc consignées
comme enregistrements de statut. Plus cette valeur est grande, plus la probabilité est forte que les
messages d'erreur ne renvoient pas à de "véritables" erreurs, mais uniquement à des erreurs liées.
 Traitement des IDocs entrants déclenché ou non de manière synchrone (sans l'aide du lien de
récepteur d'événements) (type de port Fichier). Dans ce cas, tout de suite après l'événement du
récepteur d'événements.
 Les paramètres système peuvent être saisis en tant que "paramètres globaux" à partir de l'écran
d'origine de l'interface IDoc en sélectionnant Contrôle->Administration IDoc ou peuvent
également être définis à partir du noeud de l'IMG de l'interface IDoc.
 Après de nombreux enregistrements de données, un COMMIT WORK est lancé. Il est également
conseillé d'utiliser la fonction d'Aide F1 pour les zones de saisie.

(C) SAP AG BC620 6


9.7
Administration IDoc : paramètres utilisateur

 Tests
 Outils de documentation
 Développement

 SAP AG 1999
 SAP AG

 Les paramètres propres à l'utilisateur pour l'interface IDoc ne peuvent pas être saisis à partir de
l'IMG. A la place, sélectionnez Contrôle -> Administration IDoc à partir du noeud d'origine de
l'interface IDoc.
 Le paramètre de contrôle est le port proposé comme standard par les programmes de contrôle.
 Pour les outils de documentation, vous devez définir la sortie de documentation par défaut, par
exemple, si les zones de segment individuelles doivent également être incluses dans la
documentation des types d'IDoc.
 Vous pouvez entrer une classe de développement par défaut pour le développement d'IDocs et de
segments. Le cours BC621 contient davantage d'informations sur le développement et la définition
des types d'IDoc.

(C) SAP AG BC620 7


9.8
Saisie rapide

Valeurs par défaut

 SAP AG 1999

 Pendant la saisie rapide des valeurs de l'accord d'interchange, les valeurs par défaut ("modèles") sont
déjà définies dans l'IMG, ce qui facilite la gestion des accords d'interchange dans l'interface IDoc.
 Les valeurs par défaut sont définies pour le type de partenaire et le sens (entrant/sortant).
 Si vous sélectionnez l'option de saisie rapide pour les accords d'interchange (via le bouton de
commande qui figure dans l'écran d'origine, voir un des chapitres suivants), les valeurs saisies dans
l'IMG relatives au type de partenaire et au sens courants sont saisies en tant que valeurs par défaut.
Selon vos besoins, il vous suffit de sélectionner et de modifier ces valeurs.
 Vous pouvez également avoir accès à la transaction à partir du noeud d'origine de l'interface IDoc.
 Dans le système IDES, les types de message suivants sont gérés pour le fournisseur ou le client,
selon le sens :
 DELINS - prévisions/appel JAT
 ORDCHG - modification de la commande/commande client
 ORDERS - commande/commande client
 DESADV- avis de livraison
 INVOIC - facture/document de facturation
 ORDRSP - commande /confirmation de vente

(C) SAP AG BC620 8


9.9
Noms longs - Noms synthétiques

Version 4.0 Version 3.X

Type
Type "Short01"
"LongNameXYZ01"

 SAP AG 1999

 La Version 4.0 a introduit le concept d'espace nom étendu. Ainsi, les nouveaux objets de l'interface
IDoc développés pour la Version 4.0 (par exemple types d'IDoc) peuvent avoir des noms plus longs
qu'auparavant.
 Ceci peut entraîner des problèmes lors de la communication avec des versions plus anciennes qui
reconnaissent uniquement les noms synthétiques. Si nécessaire, des tables de conversion des noms
longs en noms synthétiques doivent donc être gérées.
 Ces tables sont gérées dans l'IMG ou à partir du développement de l'interface IDoc (chemin pour
segments ou types d'IDoc à partir de l'éditeur approprié : Environnement -> Conversion -> <nom
d'objet>). Nous vous recommandons également de lire la documentation en ligne.

(C) SAP AG BC620 9


9.10
Options générales : résumé

 Les options générales sont saisies via l'IMG. En


outre, il est à tout moment possible de modifier les
paramètres propres à l'utilisateur via le menu de
contrôle
 L'administrateur IDoc fait partie des paramètres
globaux gérés dans l'Administration IDoc. Lorsque
des exceptions se produisent, l'administrateur est
toujours averti si aucun accord d'interchange n'est
trouvé

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 10


9.11 Options générales : exercice

(C) SAP AG BC620 11


(C) SAP AG BC620 12
Chapitre : Options générales
Sujet : Saisie de données rapide

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 de gérer les valeurs par défaut pour la saisie rapide.

En tant que membre de l'équipe de projet EDI saisissez le T-BIKnn de la


société en tant que client EDI pour les commandes client et les
confirmations de commande. Comme vous prévoyez d'autres clients EDI
pour ces messages, vous voulez utiliser les propositions correspondantes
dans Customizing.

1-1 Allez dans le Customizing de l'interface IDoc (sélectionnez Composantes de base


 Services de base  Interface IDoc) et vérifiez les valeurs par défaut suivantes :
Traitement des documents sortants :

Paramètre Valeur
Type de partenaire KU
Type de message ORDRSP
Fonction partenaire AG
Type de base ORDERS01
Application V1
Catégorie de message BA00
Code d'opération SD10

Traitement des documents entrants :

Paramètre Valeur
Type de partenaire KU
Type de message ORDERS
Fonction partenaire AG

(C) SAP AG BC620 13


Code d'opération ORDE

2-1 Transférez à présent ces valeurs par défaut dans les accords d'interchange de votre
client. Ainsi, vous pouvez :
 recevoir des commandes du client ;
 envoyer des confirmations de commande à ce client.

Les données de base correspondantes de l'application SD ont déjà été créées pour vous.

2-2 À partir du noeud d'origine de l'interface IDoc, sélectionnez IDoc Accord


d'interchange. Sélectionnez Utilitaires  Saisie de données rapide et saisissez le
numéro de client T-BIKnn. Sélectionnez la proposition de traitement des documents
sortants. Le message logique est ORDRSP.

2-3 Sélectionnez à nouveau Utilitaires  Saisie de données rapide mais à présent pour le
traitement des documents entrants. Le message logique est ORDERS. Enregistrez vos
saisies.

2-4 Allez dans les paramètres de sortie du message ORDRSP. Remplacez la catégorie de
message BA00 par votre catégorie de message ZBnn de l'exercice du chapitre "Gestion
des messages".

nn est votre numéro de référence.

(C) SAP AG BC620 14


10
Programmes de test supplémentaires

 Couches de test

 Programmes de test

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


10.2
Tests de traitement : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'utiliser les programmes de test spéciaux et de


déterminer le moment de leur mise en œuvre
pendant le traitement

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


10.3
Tests de traitement : scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en œuvre


de votre société (Tacot ou Freinet), vous êtes
chargé de configurer l'interface IDoc. Après avoir
réalisé avec succès les tests dans votre propre
système et connecté le sous-système EDI, vous
souhaitez tester le transfert de données.
Ace titre, vous allez utiliser les programmes de
test de l'interface IDoc et vous trouverez dans ce
chapitre des informations relatives à l'utilisation de
ces outils.

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 3


10.4
Couches de test : vue d'ensemble

Application

MC Workflow

WE19 ,
WE15 WE18

Interface IDoc

WE14, WE19 WE16 WE17

Système Fichier IDoc WE12 Fichier IDoc Statut


sortant entrant confirm.
externe
Système de fichiers

WE18

 SAP AG 1999

 Les flèches indiquent les couches où les tests commencent. La transaction appropriée se trouve sur le
côté. Le traitement des documents sortants se trouve à gauche tandis que le traitement des documents
entrants se trouve à droite. En fonction du code d'opération (saisie de l'accord d'interchange), les
IDocs de test entrants sont traités directement dans l'application ou via un workflow.
 Tous les programmes de test affichent un statut spécial. Vous pouvez donc déterminer si chaque
IDoc a été généré ou non pour des tests.
 Les statististiques IDoc proposent une vue d'ensemble de tous les IDocs de test (clé F5, consultez
également "Statistiques et suivi").
 L'outil de contrôle (transaction WE19, consultez le chapitre correspondant) est l'outil le plus général.
Les traitements des documents entrants et sortants peuvent être testés pour un IDoc (qui peut même
être créé manuellement).
 Les autres programmes de test nécessitent un fichier existant, un enregistrement de statut du message
(enregistrement MC), ou bien un fichier du système de fichiers (au niveau du système
d'exploitation).
 Si un port de fichier est sélectionné dans le traitement des documents sortants, il est possible
d'exécuter un cycle de test complet (depuis le traitement des documents sortants jusqu'au traitement
des documents entrants), y compris au niveau du système de fichiers.

(C) SAP AG BC620 4


10.5
Couche
sdete
st:tra
ite
m e
ntd
esd
ocu
m e
nts
s
orta
nts

A
pplic
atio
n

M
M
CC

W
E15

In
terfa
ceID
oc

W
E14
,WE
19

Sy
stème
e
xtern
e

SA
P A
G 1
999

 Lors d'un test à partir de MC (transaction WE15), vous pouvez vérifier si un IDoc est créé
correctement à partir d'un enregistrement MC généré. Dans ce cas, l'horaire d'envoi 1 ou 2 doit être
configuré dans l'enregistrement condition du message : ceci marque l'arrêt du traitement du message,
c'est-à-dire que le programme de traitement RSNAST00 n'est pas lancé directement une fois le
document applicatif créé, et le statut 0 (pas encore traité) est affecté à l'enregistrement MC.
La transaction WE15 se contente de lancer le programme RSNAST00, c'est-à-dire de déclencher
manuellement la poursuite du traitement. Cette méthode permet, par exemple, de passer en mode de
débogage ou d'exporter des messages, ce qui n'est pas possible dans d'autres cas.
 Le test IDoc (transaction WE14) et l'outil de contrôle (transaction WE19) testent le transfert d'un ou
de plusieurs IDocs vers le port spécifié. Condition préalable pour le test de l'IDoc, un IDoc sortant
qui n'a pas été envoyé vers un port quelconque doit déjà exister (statut courant 30). Cet IDoc peut
être généré, par exemple, à l'aide de la transaction WE15 : dans les accords d'interchange
correspondants, le mode de sortie doit être saisi en tant que "recouvrer IDocs", afin que les IDocs ne
soient pas transmis immédiatement.
Il n'existe aucune condition préalable pour l'outil de contrôle.
 Remarque : la transaction WE15 ne peut être utilisée que conjointement au transfert des données
des applications SD et MM. Les types de message correspondants sont ORDERS, ORDRSP,
DESADV et INVOIC, par exemple. Seuls ces modules et ces messages utilisent Gestion des
messages pour le traitement des IDocs sortants.

(C) SAP AG BC620 5


10.6
Couches de test : traitement des documents
entrants

Application

Workflow

WE19

Interface IDoc

WE16

Fichier IDoc WE12 Fichier IDoc


sortant entrant Système de
fichiers

 SAPAG1999

 Le test du fichier de sortie modifié (WE12) et le test du fichier d'entrée d'origine (WE16) testent tous
les deux le transfert d'un fichier IDoc via l'interface IDoc. WE12 modifie les enregistrements de
contrôle pour créer un IDoc entrant à partir d'un IDoc sortant, avant que l'IDoc ne soit envoyé vers
l'interface IDoc.
 Il n'y a aucune condition préalable pour l'outil de contrôle entrant : aucun port entrant de
type"fichier" n'est nécessaire et aucun fichier du système de fichiers n'est requis. Si nécessaire, l'outil
de contrôle peut même créer des IDocs entrants.
 Consultez la documentation en ligne (aide étendue) pour plus d'informations sur les outils de
contrôle.
 Remarque : WE16 supprime le fichier entrant après une lecture correcte du fichier. Ceci ne
s'applique pas aux fichiers de sortie, qui sont lus par WE12 et peuvent donc être utilisés pour des
tests supplémentaires.

(C) SAP AG BC620 6


10.7
C o u c h e s d e te s t : c o n firm a tio n d e s ta tu t

A p p lic a tio n

W o rk flo w

W E19 ,
W E18

In te rfa c e ID o c

W E16 W E17

F ic h ie r d e T ra ite m e n t d e s
W E12 S ta tu t
s o rtie a v e c d 'e n tré e a v e c c o n firm .
SYSTAT01 SYSTAT01

S ys tè m e d e fic h ie rs

W E18

 S A P A G 1999

 Vous testez le transfert des confirmations de statut format fichier avec "traiter fichier de statuts"
(transaction WE17). La transaction WE18 ("générer fichier de statuts") ne nécessite pas de fichier
car il se génère par lui-même. La fonction d'affichage IDoc permet de vérifier si les enregistrements
de statut ont été bien enregistrés dans l'IDoc approprié.
Attention : comme dans le cas d'un IDoc entrant d'origine, le fichier de statuts est supprimé après
avoir été lu avec succès. Par conséquent, le test ne peut être exécuté qu'une fois pour chaque fichier.
 Lorsqu'un enregistrement de statut indiquant une erreur est reçu, un workflow est lancé : le code
d'opération (du statut) concerné dans le système standard est EDIS. Il est possible de créer d'autres
codes d'opération pour d'autres tâches/définitions de workflow pour le traitement des statuts via
Contrôle -> Code d'opération des statuts et Contrôle -> Gestion des statuts, à partir de l'écran
d'origine de l'interface IDoc.
 Les enregistrements de statut doivent se rapporter à des IDocs sortants dans le système, sinon une
erreur se produit dans le traitement des statuts.
 La confirmation du statut général pour tous les types de port et pour tous les sens transite via le type
d'IDoc spécial SYSTAT01, qui est traité par la tâche standard TS300000206. Ce traitement des
statuts a donc toujours lieu via workflow. Si un statut incorrect est renvoyé, un work item est généré.
 SYSTAT01 peut être utilisé avec tous les programmes de test entrants. Les IDocs de ce type doivent
être présents dans le formulaire du fichier, sauf dans le cas de l'outil de contrôle.

(C) SAP AG BC620 7


10.8
Quand tester telle ou telle fonction ?

 Échange de données avec le système de fichiers :


WE14 (sortie), WE16 (entrée), WE17 (confirmation
de statut, entrée)
 Traitement de l'enregistrement MC : WE15
 Transfert de données depuis l'interface IDoc vers
un traitement des documents entrants
supplémentaire : WE19
 Transfert de données vers n'importe quel port :
WE14

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 8


10.9
Tests de traitement : résumé

 Les programmes de test spéciaux nécessitent des


enregistrements MC, des fichiers ou des IDocs
existants provenant de la base de données Si
nécessaire, le traitement automatique des documents
sortants doit être arrêté via le mode de sortie à partir
de l'accord d'interchange et de l'horaire d'envoi de
l'enregistrement condition MC.
 L'outil de contrôle autorise l'exécution de tests
généraux pour le traitement des documents entrants
et sortants et la confirmation de statut via SYSTAT01

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 9


11
Chaîne de processus

 Envoyer une commande

 Enregistrer une commande


standard

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


11.2
Chaîne de processus : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'envoyer une commande via IDoc


 de recevoir une commande standard via IDoc

 d'expliquer quelles données de base propres à EDI


doivent être gérées

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


11.3
Chaîne de processus : scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en œuvre de


votre société (Tacot ou Freinet), vous êtes chargé de
configurer l'interface IDoc.
Atitre de test, les IDocs doivent être créés par Tacot
puis envoyés à Freinet.

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 3


11.4
Commandes pour Tacot

Système
Système R/3 - Tacot
Enregistrer commande, écrire enregistrement MC

Rechercher port (type - "Fichier") pour Freinet

Générer IDoc, envoyer vers port

Copier données, poursuivre traitement

Système
Système externe = sous-
sous-système
système EDI de Tacot

 SAP AG 1999

Pour Tacot, le flux de données apparaît de la manière suivante :


 Puisque la commande est créée dans MM, le traitement des documents sortants doit s'effectuer à
l'aide de Gestion des messages. Les données de base pour le fournisseur Freinet contiennent donc un
enregistrement condition qui utilise l'ordre pour rechercher le message EDI correspondant et écrit un
enregistrement MC.
 Les zones clés de l'enregistrement MC sont affectées aux zones clés correspondantes de l'accord
d'interchange (traitement des documents sortants à l'aide de Gestion des messages). Elles
déterminent le code d'opération, lequel à son tour définit le traitement des documents sortants (en
générant un IDoc sortant à l'aide d'un module fonction).
 Les zones clés qui figurent dans l'accord d'interchange (traitement des documents sortants à l'aide de
Gestion des messages) sont affectées aux zones clés correspondantes de l'accord d'interchange
(traitement général des documents sortants). Ceci détermine le type d'IDoc (ORDERS01) et le port.
 L'interface IDoc sait maintenant quel type d'IDoc générer avec un module fonction donné. L'IDoc est
créé. L'accord d'interchange spécifie que l'IDoc est immédiatement envoyé au port.

(C) SAP AG BC620 4


11.5
Données de base significatives pour EDI dans
Achats

Fiche fournisseur : Enregistrement E1EDKA1 (PARVW = "LF") :


Numéro, type, de données informations partenaire

fonction du partenaire

Enregistrement E1EDKA1 (PARVW = "AG") :


Fiche fournisseur : informations partenaire
de données
Compte fournisseur

Fiche article : Enregistrement E1EDP19 (QUALF= “001”) :


de données numéro d'article
Nom de l'article

Numéro d'article Enregistrement E1EDP19 (QUALF= “002”) :


fournisseur : de données numéro d'article
Nom de l'article
pour fournisseur
Type d'IDoc ORDERS01
Enregistrement condition MC
avec support de message "6" (EDI)
 SAP AG 1999

Les données de base MM doivent contenir certains paramètres qui sont transmis au destinataire de la
commande via l'IDoc :
 Outre le numéro et le type de partenaire, la fiche fournisseur doit contenir la fonction partenaire.
Cette dernière est une zone de saisie requise dans l'accord d'interchange pour l'émission de messages
supplémentaire qui utilise Gestion des messages (MC).
 La fiche fournisseur doit contenir le nom qui apparaît en tant que numéro du partenaire dans les
accords d'interchange du destinataire sous "compte chez fournisseur" (zone LFB1-EIKTO). Cette
zone est comparée à la valeur du numéro du partenaire dans l'accord d'interchange pour la réception
des messages du destinataire. Si cette zone n'est pas gérée, il faut procéder à des conversions
supplémentaires dans le système de livraison.
 Les informations article fournisseur doivent contenir le nom de l'article pour le fournisseur, car le
destinataire détermine l'article qui a été commandé à partir du contenu d'un segment de type
E1EDP19.
 L'enregistrement condition MC doit contenir un support de message "6" (EDI). Le destinataire ne
peut pas voir cette valeur. Si un autre support de message est saisi, l'interface IDoc ne sera pas
activée.

(C) SAP AG BC620 5


11.6
Commande standard pour Freinet

Système
Système externe = sous-
sous-système
système EDI de Freinet

Envoyer les données au Système R/3

Système
Système R/3

Déterminer le traitement pour les


données Tacot, générer l'IDoc

Enregistrer la commande
ok ?
standard
Non

ok ? Générer work item


Non

 SAP AG 1999

Pour Freinet, le flux de données apparaît de la façon suivante :


 le système externe (sous-système EDI de Freinet) active le module fonction de réception pour le type
de port "Fichier" dans le Système R/3 de Freinet via RFC. Le port entrant est donc défini par le
système externe.
 L'interface IDoc reconnaît le système externe si le système est défini comme port entrant. L'IDoc est
ensuite créé dans la base de données.
 Les zones d'enregistrement de contrôle de l'IDoc entrant sont affectées aux zones clés
correspondantes de l'accord d'interchange pour la réception des messages. Elles déterminent le
traitement des documents entrants (dans ce cas, le traitement direct par un module fonction). Ce
module fonction lit les données de la commande et enregistre le document en tant que commande
standard dans ADV.
 Remarque : ne confondez pas les deux modules fonction décrits ici : le premier est activé par le
système externe via RFC et génère l'IDoc, tandis que le second est le module fonction applicatif qui
lit les données dans le nouvel IDoc entrant.

(C) SAP AG BC620 6


11.7
Données de base propres à EDI dans Ventes

Enregistrement E1EDKA1 (PARVW = "AG") : Fiche client :


de données informations partenaire Numéro, type,
fonction du partenaire
Enregistrement E1EDKA1 (PARVW = "LF") :
de données informations partenaire Customizing SD :
Affecter client/fournisseur
à l'organisation
Enregistrement E1EDP19 (QUALF= “002”) : commerciale
de données numéro d'article
Fiche article :
Nom de l'article

Type
Type d'IDoc
d'IDoc ORDERS01
ORDERS01

 SAP AG 1999

Les données de base ADV doivent contenir des paramètres propres à EDI qui sont comparés aux
données provenant de l'IDoc commande :
 Le numéro du partenaire, le type et la fonction de l'expéditeur sont affectés en fonction des données
qui figurent dans l'accord d'interchange. Ces données doivent également exister dans les données de
base ADV.
 Le numéro d'article est transféré dans un segment de type E1EDP19. Cet article doit exister dans la
fiche article. Le qualificateur 002 qui figure dans le segment indique qu'il s'agit du numéro d'article
pour le fournisseur.
 Si le sous-système EDI n'affecte pas l'association client-fournisseur à une organisation commerciale
au moyen des segments de type E1EDK14 (données d'organisation de l'en-tête du document), vous
devez gérer cette affectation par vous-même à l'aide de la transaction de customizing (VOED).

(C) SAP AG BC620 7


11.8
Chaîne de processus : résumé

 Il est nécessaire d'entrer des paramètres EDI


spéciaux dans les données de base de
l'application. Ces paramètres comprennent les
informations partenaire et le support de message
"6" de l'enregistrement condition pour le
traitement des documents sortants à l'aide de
Gestion des messages (MC)

 Le traitement des documents sortants à l'aide de


Gestion des messages est toujours appliqué aux
commandes provenant du module MM

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 8


11.9Chaîne de processus : exercice

Chapitre : Chaîne de processus


Sujet : Envoi d'une commande

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 d'utiliser l'affichage IDoc pour effectuer un suivi des Idocs.

En tant que membre de l'équipe de projet EDI vous voulez simuler la


chaîne de messages de la commande sortante jusqu'à l'envoi et la
réception de la confirmation de commande via l'entrée de la commande.
Tout d'abord, vous jouez le rôle du client, ensuite celui du fournisseur
(entrée de la commande et confirmation de commande sortante) afin de
reprendre le rôle du client (confirmation de commande entrante) à la fin
de la chaîne de messages.

1-1 Créez une commande de méthanol (article numéro SH-100) au fournisseur T-BILnn en
sélectionnant Logistique  Gestion des articles  Achats  Commande  Créer 
Fournisseur connu (transaction ME21).
1-2 En tant que membre du service achats, vous appartenez à l'organisation d'achats 1000
et au groupe d'acheteurs 001. Le méthanol est requis pour la division 1100.
1-3 Après avoir saisi correctement les données, sélectionnez Saut -> Messages du menu de
la synthèse du poste pour vérifier la proposition de sortie de la commande via Gestion
des messages. Si l'heure d'envoi 4 a été sélectionnée, un IDoc est généré pour cette
commande dès que les données ont été sauvegardées.
1-4 Passez à Commande  Affichage. En sélectionnant Système  Liens, l'IDoc qui vient
juste d'être généré est affiché.
Comme Envoyer IDoc immédiatement a été défini dans les accords d'interchange,
l'IDoc a le statut 03, c'est-à-dire qu'il a été enregistré dans un fichier.

Chapitre : Chaîne de processus


Sujet : Entrée de la commande

2-1 Dans l'exercice précédent, un fichier dont les données sont correctes mais
l'enregistrement de contrôle incorrect a été créé.

(C) SAP AG BC620 9


2-2 Sélectionnez Test -> Traitement des documents entrants du fichier de sortie modifié à
partir du noeud d'origine de l'interface IDoc (transaction WE12). Cette transaction vous
permet de modifier l'enregistrement de contrôle de telle sorte qu'il soit correct, c'est-à-
dire qu'il corresponde à l'accord d'interchange que vous avez créé dans l'exercice
"Options générales" pour votre client T-BIKnn.

Vous pouvez définir des valeurs par défaut pour l'origine, la destination et le port en
paramétrant votre port Port-nn pour le test en sélectionnant Saut  Options
utilisateur.

2-3 L'expéditeur est le client T-BIKnn, de qui vous souhaitez recevoir la commande.
Saisissez T-BIKnn comme numéro de partenaire, KU comme type de partenaire et AG
comme fonction partenaire. Le message logique est ORDERS. Pour toutes les autres
valeurs, vous pouvez utiliser les valeurs par défaut.

2-4 Sélectionnez Exécuter.

2-5 Sélectionnez IDoc  Afficher IDoc ou IDoc  Listes IDoc pour afficher l'IDoc que
vous avez créé. En sélectionnant Système  Liens, la commande qui vient juste d'être
générée est affichée.

Chapitre : Chaîne de processus


Sujet : Envoi d'une confirmation de commande

3-1 Dans l'exercice précédent vous avez enregistré une commande. Un IDoc sortant a déjà
été généré par Gestion des messages pour la confirmation de commande. L'IDoc a le
statut 30, il n'a donc pas encore été envoyé par le Système SAP.
3-2 Commencez le transfert des IDocs de la commande en sélectionnant Test Traitement
des documents sortants à partir de l'IDoc depuis le noeud d'origine de l'interface IDoc.
Sélectionnez à l'aide du numéro du partenaire récepteur.
3-3 Retournez dans la commande (transaction VA03) et contrôlez le statut de l'IDoc
ORDRSP, sélectionnez ensuite Système  Liens. Si cet IDoc a le statut 03, vous avez
généré un fichier.

Chapitre : Chaîne de processus


Sujet : Réception d'une confirmation de commande

4-1 Dans l'exercice précédent, un fichier dont les données sont correctes mais
l'enregistrement de contrôle incorrect a été créé.
(C) SAP AG BC620 10
4-2 Sélectionnez Test -> Traitement des documents entrants du fichier de sortie modifié à
partir du noeud d'origine de l'interface IDoc. Cette transaction vous permet de modifier
l'enregistrement de contrôle de telle sorte qu'il soit correct, c'est-à-dire qu'il corresponde
à l'accord d'interchange que vous avez créé dans l'exercice "accords d'interchange" pour
votre client T-BILnn.

4-3 L'expéditeur est le fournisseur T-BILnn, de qui vous souhaitez recevoir la confirmation
de commande. Saisissez T-BILnn comme numéro de partenaire, LI comme type de
partenaire et LF comme fonction partenaire. Le message logique est ORDRSP. Pour
toutes les autres valeurs, vous pouvez utiliser les valeurs par défaut.

4-4 Sélectionnez Exécuter.


4-5 Sélectionnez IDoc  Afficher IDoc ou IDoc  Listes IDoc pour afficher l'IDoc que
vous avez créé. En sélectionnant Système  Liens, la commande qui vient juste d'être
modifiée est affichée. Si vous double-cliquez sur le poste, vous verrez le numéro de la
confirmation qui vient juste d'être transférée.

(C) SAP AG BC620 11


12
Statistiques et suivi

 Suivi passif et actif

 Analyse d'un work item

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


12.2
Statistiques et suivi : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 de décider du moment de la mise en œuvre des


différents outils pour le suivi IDoc
 d'utiliser les transactions de suivi individuelles

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


12.3
Scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en


œuvre de votre société (Tacot ou Freinet), vous
êtes chargé de configurer l'interface IDoc.
L'échange d'IDocs entre les deux sociétés doit
être suivi. C'est pourquoi vous devez maîtriser
les outils de suivi IDoc disponibles pour
l'interface IDoc.

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 3


12.4
Programmes de suivi : vue d'ensemble

Suivi passif Suivi actif

Statistiques "RSEIDOCM"

4711
4712
Liste, 4713
recherche 4718

IDoc

Affichage

 SAP AG 1999

 En cas d'erreur, l'interface IDoc avertit toujours les utilisateurs de manière active (correction des
erreurs via des work items).
 De plus, l'interface IDoc fournit quatre programmes passifs et un programme actif pour le suivi
IDoc.
 Les outils de suivi passif peuvent être ordonnés en fonction de leur niveau de détail : les statistiques
IDoc affectent des IDocs à des groupes de statuts en fonction de leur état réel, par exemple au groupe
"erreur en réception dans l'interface IDoc". Les IDocs individuels sont affichés dans la liste IDoc.
Ceci s'applique également à la recherche IDoc, où les IDocs sont sélectionnés en fonction des valeurs
dans les zones de segment. Finalement, l'affichage IDoc permet d'accéder directement à un IDoc
particulier via l'identificateur. Comme d'habitude, en double-cliquant sur la saisie correspondante
vous affichez plus de détails.
Vous trouverez les outils de suivi passif dans le menu IDoc du noeud d'origine de l'interface IDoc.
 Le suivi actif (état RSEIDOCM) utilise les groupes de statuts provenant des statistiques IDoc. Il est
possible de définir des valeurs seuils. Lorsque ces valeurs sont dépassées, les utilisateurs
responsables sont avisés via des work items. Le suivi actif peut donc être considéré comme une
fonction de correction d'erreurs configurable.
Le suivi actif est planifié comme un job (dans l'écran initial R/3, sélectionnez Système -> Services ->
Jobs -> Définir job). Les variantes sont créées à partir de l'éditeur ABAP (sélectionnez Saut ->
Variantes).

(C) SAP AG BC620 4


12.5
Zones de sélectionpour le suivi

Enregistrement de contrôle

Date de Date de Partenaire, Références


création modification message, ... EDI

Statistiques IDoc
Liste IDoc
Recherche IDoc
Affichage IDoc
Suivi actif

 SAPAG1999

 Les programmes de suivi sont des programmes de reporting qui sélectionnent des IDocs dans la base
de données R/3 en fonction de certains critères de l'enregistrement de contrôle.
 La zone de sélection la plus importante est la date de création de l'enregistrement de contrôle. L'outil
de statistique IDoc opère la sélection en fonction de la date de modification.
 Tous les programmes de suivi autorisent la sélection d'IDocs en fonction du partenaire et du
message. Dans les statistiques IDoc, cela fonctionne via la sélection étendue.
 Le nombre le plus élevé de zones de sélection est proposé par la fonction d'affichage IDoc. Outre
l'identificateur d'IDoc, les utilisateurs peuvent opérer des sélections en fonction de paramètres
propres à EDI, par exemple le fichier de transmission dans le sous-système EDI, qui permet de
suivre le flux de données avec le sous-système EDI.

(C) SAP AG BC620 5


12.6
Fonctions de mise en œuvre

Niveau fonctionnel : partenaire, message

Liste IDoc

Niveau technique : statut, identificateur d'IDoc

Affichage IDoc

 SAP AG 1999

 Toutes les fonctions de suivi peuvent afficher un IDoc particulier. Cependant, les utilisateurs ne
peuvent accéder directement à un IDoc que via la fonction d'affichage IDoc (grâce à l'identificateur
d'IDoc). En tant qu'outil le plus sélectif, l'affichage IDoc est généralement utilisé en cas de problème
technique (par exemple en cas de problèmes de communication avec un sous-système EDI)
 Dotée d'un nombre moins important de zones de sélection, la fonction de liste IDoc est donc plus
facile à utiliser. A l'image des autres outils, cette fonction n'est utilisée qu'en cas de questions
relatives à l'application (par exemple comment afficher tous les IDocs dont le type de message est
INVOIC).
 Les statistiques IDoc proposent une vue d'ensemble large et sont souvent utilisées pour les
présentations grâce à leurs fonctionnalités graphiques. Pour obtenir des statistiques sur les IDocs
"réparés", sélectionnez la fonction "Historique évaluation" dans les statistiques IDoc. Cette fonction
affiche tous les enregistrements de statut pour l'IDoc.
 Vous pouvez recourir au suivi actif comme alternative à la gestion normale des exceptions si un
utilisateur (salarié) ne peut recevoir un work item que s'il y a un nombre donné d'IDocs erronés (la
valeur seuil) dans une grille horaire spécifiée. Cependant, notez que la gestion normale des
exceptions se poursuit.
 Notez que les statistiques IDoc sélectionnent tous les IDocs ayant subi une modification de statut
dans la grille horaire spécifiée, tandis que le suivi actif sélectionne tous les IDocs créés au cours de
cette même période.

(C) SAP AG BC620 6


12.7
G ro u p e d e s ta tu ts : S u iv i/s ta tis tiq u e s

100
80
60 4 = "T
" T ra n s fe rt ID o c

40
13 = "E nvoi ok"
r é u s s i"

20
R e tra n s m is s io n
ok
1 2 = "E n v o i o k "

0 3 9 = "ID o c d a n s
le s ys tè m e c ib le

1. 2. 3. 4.
(A L E )"

Qrtl. Qrtl. Qrtl. Qrtl.


 S A P AG 1999

 Les valeurs de statut pour le suivi actif et les statistiques sur les groupes de statuts sont associées
pour éviter que les informations deviennent trop complexes.
 Le Système R/3 standard affecte un groupe à chaque statut via la valeur de "compétence" (synonyme
de "groupe de statuts"). Pour modifier cette affectation dans le menu initial de l'interface IDoc,
sélectionnez Gestion -> Gérer les valeurs de statut.
 En fonction du groupe de statuts, les statuts individuels, par exemple, sont affichés dans la liste IDoc
dans les couleurs des feux de circulation, vert, jaune ou rouge. Le système standard doit donc
indiquer clairement s'il s'agit d'un statut d'erreur, d'un statut de transfert ou d'un statut de réussite.
L'affectation de l'icône de statut coloré pour les groupes de statuts peut être modifiée en
sélectionnant Gestion -> Gérer groupes de statuts.
 Pour de plus amples informations sur les groupes de statuts fournis dans le Système R/3 standard,
consultez la documentation en ligne relative à la fonction statistiques IDoc.

(C) SAP AG BC620 7


12.8
Analyse d'un work item

 Concerne généralement la gestion des exceptions


 Les work items qui existent dans le système sont
répertoriés Application pour "work items perdus", par
exemple (aucun utilisateur sélectionné)

 SAP AG 1999

 Les work items sont des instances de tâches en une étape définies. L'interface IDoc les utilise
essentiellement pour la gestion des exceptions (voir le chapitre correspondant). Par conséquent, ils
contiennent l'IDoc erroné ou le document applicatif erroné créé à partir de l'IDoc entrant.
 A l'image des statistiques IDoc, la fonction d'analyse d'un work item autorise l'affichage de work
items appartenant à une certaine tâche. Ceci peut s'avérer utile, par exemple, si aucun utilisateur n'a
pu être trouvé pour le work item et que, par conséquent, le work item n'est affiché dans aucune
arrivée. Vous pouvez passer directement à la fonction d'affichage IDoc à partir des work items.
 Vous pouvez accéder à la fonction d'analyse d'un work item en sélectionnant Outils -> Business
Workflow -> Développement -> Reporting -> Analyse d'un work item, par exemple les work items
par tâche (transaction SW12_FREQ).

(C) SAP AG BC620 8


12.9
Statistiques et suivi : résumé

 Le flux de données IDoc peut être suivi grâce à quatre


programmes passifs et à un programme actif de
l'interface IDoc

 Le suivi actif est une fonction qui peut être configurée


individuellement pour la correction des erreurs ou
pour la gestion générale des exceptions

 Le niveau de détail des programmes de suivi passif


va jusqu'à l'affichage de chaque IDoc. L'outil de suivi
le moins détaillé est l'affichage du groupe de statuts
sous statistiques IDoc

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 9


12.10Statistiques et suivi : exercice

Chapitre : Statistiques et suivi


Sujet : Suivi passif

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 d'utiliser la recherche Idoc ;
 d'utiliser l'affichage Idoc.

Vous êtes l'administrateur EDI de votre société. Le service Achats vous a


posé les questions suivantes :

1-1 "Quels statuts l'IDoc XY, qui contient une commande pour le fournisseur T-BILnn,
s'est-il déjà vu affecter ?''

Remarque : utilisez la fonction d'affichage IDoc

2-1 "Quel IDoc a été utilisé pour envoyer la commande XY au fournisseur T-BILnn ?"
Vous disposez des informations suivantes :

Sens Comme c'est une commande, le sens est "sortant".


Type de base Les commandes sont envoyées au sous-système EDI de votre
société via le type d'IDoc ORDERS01.
Segment Vous connaissez le numéro de la commande. D'après la
documentation, vous savez que le numéro de commande est
transféré dans la zone BELNR du segment E1EDK02 avec le
qualificateur "001" (zone QUALF).

Remarque : utilisez la fonction de recherche IDoc

3-1 "En tant que membre du service Achats, puis-je avoir accès aux IDocs
correspondants directement à partir de ma commande ?"

4-1 "En tant que membre du service Achats, puis-je avoir accès aux IDocs
correspondants directement à partir de ma commande client ?"

(C) SAP AG BC620 10


Remarque pour les exercices 3 et 4 : sélectionnez Système  Liens à partir de
votre document applicatif.

Chapitre : Statistiques et suivi


Sujet : Suivi actif

 Utilisation du suivi actif.

5-1 Vous voulez effectuer un suivi des IDocs dont le statut est 03. Incluez le rapport
RSEIDOCM.

5-2 Allez dans l'ABAP Workbench (SE38) et saisissez le rapport.

5-3 Sélectionnez Exécuter. Saisissez les valeurs suivantes dans l'écran de sélection :

Type de destinataire US

Destinataire Votre nom BC620nn

Heures de début/fin avant job de lot Saisir une valeur significative

Nombre IDoc critique 1

Groupe de statuts 3 (contient le statut 03)

5-4 Après avoir exécuté le programme de reporting, vous recevez un avis dans le
Business Workplace. Exécutez le work item. Les statistiques IDoc sont affichées là
où le statut actuel de l'exécution du reporting est affiché. En sélectionnant
Rafraîchir, le statut actuel est affiché.

(C) SAP AG BC620 11


12.11Statistiques et suivi : solution

Chapitre : Statistiques et suivi

1-1 Effectuez la recherche en sélectionnant IDoc Afficher IDoc et en saisissant le sens


"sortant", ainsi que le numéro de partenaire du destinataire. Vous avez déjà généré
l'IDoc de commande dans l'exercice 1 du chapitre précédent.
1-2 Outre le statut qui a été atteint, déterminez le message qui a été mis en attente avec la
valeur de statut "30", c'est-à-dire les valeurs pour le code, le numéro de message, le
type de message et l'ID.

2-1 Recherchez le(les) IDoc(s) à l'aide de la fonction de recherche d'IDoc. Sélectionnez ce


qui suit :

Sens 1 = "sortant"
Type de base ORDERS01
Segment Vous connaissez le numéro de la commande. Le numéro se
trouve dans la zone BELNR du segment E1EDK02 avec le
qualificateur "001".

3-1 Sélectionnez Logistique Gestion des articles Achats  Commande Afficher


(transaction ME23). Saisissez le numéro de la commande, puis sélectionnez Continuer.
À partir de l'écran Synthèse des transactions, sélectionnez Système  Liens. L'IDoc
associé à cette commande s'affiche et vous pouvez demander des informations plus
détaillées sur l'IDoc en double-cliquant avec la souris sur la saisie correspondante.

4-1 Sélectionnez Logistique Administration des ventes Ventes Ordre Afficher


(transaction VA03). Saisissez le numéro de la commande client et sélectionnez
Continuer. L'écran de synthèse de la transaction est affiché. De manière alternative,
recherchez la commande client à l'aide du numéro de commande de l'exercice 3 et de la
fonction de recherche. Sélectionnez Système  Liens. L'IDoc associé à cette
commande client s'affiche et vous pouvez demander des informations plus détaillées
sur l'IDoc en double-cliquant sur la saisie correspondante.

(C) SAP AG BC620 12


13
Workflow et IDocs

 Traitement des documents entrants

 Gestion des exceptions

 Concept d'avis

 Structure organisationnelle

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


13.2
Workflow et IDocs : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'expliquer comment l'agent responsable est


informé si une erreur se produit au cours du
traitement IDoc
 de gérer la structure organisationnelle

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


13.3
Workflowet IDocs : scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en œuvre


de Freinet, vous êtes chargé de configurer
l'interface IDoc.
Freinet reçoit une commande de Tacot sous la
forme d'un IDoc entrant de type ORDERS01. Le
traitement des documents entrants est configuré à
l'aide d'un code d'opération"direct via unmodule
fonction", et la gestion des exceptions s'effectue à
l'aide de Workflow. Vous devez configurer une
partie à aviser en cas d'erreur.

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 3


13.4
Traitement des documents entrants avec Workflow

Interface IDoc & Services ALE

IDoc +
processus

Examen,
édition,
Workflow
transmission,
etc.
Document

Application SAP

 SAP AG 1999

 Le traitement des IDocs entrants peut comprendre un workflow déclenché par un code d'opération.
Ce workflow est défini par l'utilisateur. Exemples :
 Un document applicatif est automatiquement créé à partir de l'IDoc. Ce document est ensuite
envoyé à un utilisateur afin d'être analysé.
 Si nécessaire, l'IDoc est édité et modifié avant la création du document applicatif. Dans ce cas,
l'IDoc est édité, mais pas le document applicatif.
 L'IDoc ou le document applicatif est transmis à d'autres utilisateurs ou bien de nouveaux IDocs
(sortants) sont envoyés, en utilisant l'IDoc entrant comme base.
 Remarque : pour des raisons de clarté, cette diapositive n'indique pas le transfert de l'IDoc depuis
le système externe, même si cela fait également partie du traitement des documents entrants.

(C) SAP AG BC620 4


13.5
Gestion des exceptions avec Workflow

Système
Système R/3
Contrôler le partenaire,
générer l'IDoc

Enregistrer le
ok ?
document
Non Express

ok ? Correction des erreurs Message


Non

 SAP AG 1999

 La gestion des exceptions ou la correction des erreurs est toujours définie comme un workflow. Un
ou plusieurs agents peuvent être avisés de l'existence d'une erreur. Les agents sont définis dans
l'interface IDoc et dans le modèle d'organisation de votre société.
 La gestion standard SAP des exceptions dans l'interface IDoc s'effectue toujours à l'aide de tâches en
une étape. Elle est identifiée à l'aide de codes d'opération.
 Si vous définissez le code express dans la gestion des codes d'opération, l'agent responsable de la
tâche correspondante reçoit un message sur son écran dès qu'un nouveau work item s'affiche dans sa
corbeille d'arrivée intégrée.
 Cette diapositive affiche uniquement l'accès à la gestion des exceptions à partir du traitement des
documents entrants. Cependant, il est également possible d'accéder à la gestion des exceptions à
partir du traitement des documents sortants.

(C) SAP AG BC620 5


13.6
Exceptions dans le traitement des documents
sortants

Application SAP
ou MC Message sans IDoc
EDIM
sans MC...
Document
EDIN ... avec MC
ou
enregistrement Erreur de syntaxe
MC EDIX dans l'IDoc

Erreur pendant
EDIO
Interface IDoc le traitement IDoc

Erreur au cours
EDIP du traitement
IDoc
Pile IDoc

EDIR
Système externe Confirmation de statut
EDIS
Client

 SAP AG 1999

Les tâches en une étape sont identifiées par des codes d'opération (système) :
 Les codes d'opération EDIM et EDIN sont valables pour le traitement des documents entrants et
sortants. Aucun IDoc n'a pu être créé ici. EDIN est utilisé pour le traitement des documents sortants
à l'aide de Gestion des messages : en utilisant l'enregistrement MC, vous pouvez passer du work item
au document applicatif.
 EDIO identifie un IDoc affecté par une erreur pendant le traitement des documents sortants.
 EDIX identifie un IDoc contenant une erreur de syntaxe.
 EDIP identifie une pile d'IDocs sortants (depuis une exécution en arrière-plan de l'état RSEOUT00),
dans laquelle une erreur de traitement s'est produite et a affecté tous les IDocs (un port inexistant, par
exemple). La tâche en une étape correspondante peut être utilisée pour corriger l'erreur et renvoyer
la pile d'IDocs en traitement.
 Si le statut ”incorrect” est affecté au groupe par le système externe, une tâche en une étape est
adressée à l'aide du code d'opération de statut EDIS. En outre, vous pouvez utiliser le code EDIR
pour déclencher à nouveau le traitement des documents sortants après avoir corrigé l'erreur.
Remarque : EDIR est nouveau pour l'Enjoy Release et remplace l'ancien EDIS dans le système
standard. Lorsque vous effectuez une mise à jour, vous devez exécuter de manière explicite le
passage à EDIR dans l'IMG.
 Il est possible de définir et d'identifier une gestion des exceptions supplémentaires pour les
confirmations de statut via des codes d'opération.

(C) SAP AG BC620 6


13.7
Exceptions dans le traitement des documents
entrants

TXTRAW Message via IDoc

Système externe
EDIM Message sans IDoc
IDoc
... erreur dans
EDIL le fichier de statuts

Erreur pendant
Interface IDoc EDII le traitement IDoc

IDoc Erreur de syntaxe


EDIY dans l'IDoc

Application SAP
IDoc avec ou sans
Application document applicatif

 SAPAG1999

 La gestion des exceptions au moyen de tâches en une étape pour le traitement des documents
entrants est identique à celle relative au traitement des documents sortants. Les erreurs qui se
produisent lors de l'enregistrement d'un document applicatif (à cause de données incorrectes, par
exemple) sont parfois traitées et résolues à l'aide de tâches propres à l'application et des codes
d'opération correspondants. Il est également possible de générer des documents applicatifs de cette
manière.
 EDIM s'applique comme dans le traitement des documents sortants, EDII et EDIY sont identiques
aux codes d'opération sortants EDIO et EDIX.
 Il est possible d'envoyer n'importe quel message au format texte à l'aide du type d'IDoc
TXTRAW01. Cas particulier : une exception se produit au niveau du système externe et le Système
R/3 doit être avisé de cette exception.
 Si un fichier de statuts du système externe ne peut pas être lu, le code d'opération EDIL est activé. Le
message d'erreur du Système SAP est affiché dans la gestion des exceptions.

(C) SAP AG BC620 7


13.8
Concept d'avisI

Structureorganisationnelle
Agentspotentiels

Tâche

Répartitiondesfonctions Agent sélectionné

Accordd'interchange

Utilisateursàinformer
InterfaceIDoc

SAPAG1999

 L'agent déterminé dans l'interface IDoc est seulement l'utilisateur à informer d'une tâche workflow.
Tous les "agents potentiels" sont liés à la tâche elle-même. La répartition des fonctions détermine
l'ensemble des agents qui sont à la fois autorisés et potentiels. Ces agents sont appelés agents
sélectionnés.
 Tous les agents sélectionnés reçoivent désormais l'avis en tant que work item (comme une "instance"
de la tâche de workflow) dans leur corbeille d'arrivée intégrée.
 Le module fonction de l'interface IDoc pour la répartition des fonctions est
EDI_ROLE_FOR_PROCESSING.
 La "réparation" et la poursuite du traitement des IDocs ne peuvent s'effectuer qu'à partir de la
corbeille d'arrivée intégrée.
 Remarque : si les tâches sont définies en tant que tâches générales pour avis, tous les utilisateurs sont
des agents potentiels, et le groupe des agents sélectionnés est le même que le groupe des utilisateurs
à informer.

(C) SAP AG BC620 8


13.9
Concept d'avis II

Spécial pour partenaire,


partenaire et message

tous les partenaires


mais pour tous
les messages

Général, pour
Spécial pour

Sortant/ Général et messages


Options générales
Utilisateurs à informer
Entrant (Administration IDoc)

EDIO, EDII, EDIN EDIM, EDIP


EDIX, EDIY EDIR, EDIS, EDIL

 SAP AG 1999

 Les utilisateurs à informer sont saisis dans les accords d'interchange suivants pour l'interface IDoc :
entrants, sortants (facultatif), et généraux (zone de saisie requise). Lorsqu'une erreur se produit (par
exemple une erreur de syntaxe dans un IDoc entrant), l'utilisateur à informer le plus approprié est
déterminé : la recherche de l'agent responsable du message et du partenaire (zone clés dans les
profils) commence donc dans l'accord d'interchange pour la réception des messages ou pour
l'émission de messages.
 Si aucun agent n'a pu être trouvé dans les accords entrants ou sortants (soit parce qu'aucune valeur
n'a été saisie, soit parce qu'aucun accord d'interchange entrant ou sortant n'a pu être trouvé pour
l'association courante partenaire-message), l'accord d'interchange général est analysé afin de
déterminer un utilisateur à informer pour le partenaire.
 Si cette recherche est également infructueuse (parce qu'aucun accord d'interchange général n'a pu
être trouvé pour le partenaire réel), la recherche se poursuit dans l'administration IDoc (options
générales). Si aucune saisie n'est trouvée, aucun utilisateur n'est avisé ! C'est la raison pour laquelle
vous devez toujours saisir un agent ("administrateur") dans les options générales.
 Dans tous les cas, l'agent peut être une personne unique (type US=utilisateur) ou un groupe qui doit
être géré dans le modèle PD-ORG, soit en tant que job soit en tant que département.

(C) SAP AG BC620 9


13.10
C
on
ce
ptd
'
a v
i
s I
II

r
env
oi
e à
/
e
sts
upér
ie
urà

a
f
fec
t
ati
ona
uce
nt
red
eco
ût
s

E
nt
it
é o
r
gan
i
sat
ion
ne
ll
e C
en
t
red
eco
ût
s
a
f
fect
ati
onau
a
pp
ar
ti
entà c
ent
rede c

ts

c
omp
re
nd

d
éc
ri
tpa
r a
pp
ar
ti
entà

J
ob d
éc
ri
t P
os
te c
omp
re
nd P
os
ted
et
rav
ai
l

d
éc
ri
tpa
r
d
ét
ien
t
d
éc
ri
tpa
r
d
éc
ri
t t
it
ula
ir
e
d
éc
ri
t

P
er
son
ne
/ut
il
isa
te
ur
T
âc
he


SA
PAG
19
99

 L'auto-customizing de workflow (transaction SWU3) comprend toutes les tâches associées à


l'interface IDoc en tant que "tâches générales", c'est-à-dire que tous les utilisateurs R/3 sont des
agents potentiels. Si vous voulez restreindre ce nombre, utilisez une structure organisationnelle.
 La structure organisationnelle définit une hiérarchie de responsabilité. Par exemple, une entité
organisationnelle générale "administrateurs" pourrait exister. Cette entité organisationnelle peut
désormais être affectée à plusieurs personnes détenant autant de postes. Cette entité
organisationnelle (non pas un individu) peut être saisie en tant qu'agent potentiel dans l'interface
IDoc.
 Vous pouvez également saisir un poste qui correspond à une personne en tant qu'agent potentiel.
L'avantage réside dans le fait que les avis sont liés aux postes, et non pas aux individus dont les
responsabilités peuvent évoluer. Ce concept peut être comparé au code d'opération et au module
fonction/workflow approprié.
 Autres éléments de la structure organisationnelle pouvant être saisis comme "agents potentiels" pour
une tâche standard :
 Job
 Utilisateur : utilisateur R/3
 Poste de travail

(C) SAP AG BC620 10


13.11
Gestion d'une structure organisationnelle

 Activités de Customizing
 Gestion depuis le menu Workflow

 SAP AG 1999

 Si un élément de la structure organisationnelle doit être saisi en tant qu'agent potentiel à la place
d'une personne (utilisateur R/3), cet élément doit être défini. Ceci se produit dans le Customizing ou
depuis le menu de domaine de workflow (Définition) : Structure de l'entreprise -> Créer (transaction
PPOM).
 A partir d'ici, les éléments peuvent être définis et affectés les uns aux autres ou aux utilisateurs R/3.

(C) SAP AG BC620 11


13.12
Corbeille d'arrivée intégrée

SAPoffice

Message Workflow

Dépassement des délais

...

 SAP AG 1999

 Il est possible d'accéder directement à la corbeille d'arrivée intégrée depuis le menu de domaine de
l'IDoc (IDoc -> Corbeille d'arrivée intégrée) ou via la transaction SO01. Via Workflow, vous
accédez à votre "worklist", c'est-à-dire à la liste des work items pour lesquels vous êtes repris comme
"agent sélectionné". Les work items sont les instances des tâches en une étape.
 Vous pouvez éditer un work item à partir de votre worklist. Ainsi, le work item disparaît de la
corbeille d'arrivée intégrée de tous les autres agents sélectionnés.

(C) SAP AG BC620 12


13.13
Workflow et IDocs : résumé

 Le traitement normal des IDocs via workflow est uniquement


possible pour le traitement des documents entrants de certains
types d'IDoc
 La gestion des exceptions s'effectue toujours via workflow. Elle est
activée dans le traitement des documents sortants de la même
manière que dans le traitement des documents entrants
 Les erreurs peuvent être dues à des données applicatives erronées
ou à une syntaxe IDoc incorrecte. Dans ces cas, la correction des
erreurs est différente
 Grâce à la structure organisationnelle, le workflow permet aux
utilisateurs d'une zone de tâche définie d'être avisés, et non pas
aux utilisateurs individuels dont les responsabilités peuvent
évoluer
 Le workflow permet de transmettre - "de manière contrôlée" - des
IDocs erronés sous la forme de work items depuis une corbeille
d'arrivée intégrée, et même de les réparer dans certains cas

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 13


13.14Workflow et IDocs : exercice

Chapitre : Workflow et IDocs


Sujet : Structure organisationnelle

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 de gérer la structure organisationnelle.

En tant que membre de l'équipe de projet EDI, vous devez gérer le


modèle d'organisation de votre société, de telle sorte que les avis pour les
domaines de responsabilité individuels puissent être adressés
correctement, par exemple administration et achats EDI.

1-1 L'entité organisationnelle 50010120 ("Département EDI") a déjà été créée pour
l'administration EDI. Vous devez maintenant affecter votre utilisateur à l'entité
organisationnelle. À cette fin, procédez comme suit :
Sélectionnez Outils  Business Workflow  Développement  Outils de définition
 Gestion de l'organisation  Structure de l'entreprise  Modifier. Saisissez
l'entité organisationnelle 50010120 et sélectionnez Modifier. Accédez aux
Affectations de personnel. Pointez le curseur sur la fonction requise et sélectionnez
Affecter titulaire. Sur l'écran suivant, vous pouvez à présent vous définir en tant
qu'utilisateur BC620-nn de l'entité organisationnelle. Sélectionnez Sauvegarder.

(C) SAP AG BC620 14


Chapitre : Workflow et IDocs
Sujet : Concept d'avis

En tant que membre de l'équipe de projet EDI, vous souhaitez vérifier si


les avis relatifs aux erreurs dans les informations de contrôle pour le
traitement des documents entrants sont envoyés à votre entité
organisationnelle 50010120 (département EDI).

2-1 Cet exercice est la suite de l'exercice 3 du chapitre "Chaîne de processus" (confirmation
de commande sortante). Dans cet exercice, un fichier dont les données sont correctes
mais l'enregistrement de contrôle incorrect a été créé. Ce fichier de sortie doit être
modifié en fichier de réception erroné.
2-2 Sélectionnez Test Traitement des documents entrants du fichier de sortie modifié à
partir du noeud d'origine de l'interface IDoc. Cette transaction vous permet de modifier
l'enregistrement de contrôle de telle sorte qu'il soit correct et corresponde à l'accord
d'interchange que vous avez géré dans l'exercice "accords d'interchange" pour votre
fournisseur T-BILnn. Cependant, vous devez faire une faute volontairement pour qu'un
avis soit généré.
2-3 L'expéditeur est le fournisseur T-BILnn, de qui vous souhaitez recevoir la commande
client. Saisissez T-BILnn en tant que numéro de partenaire. Vous devez faire
volontairement une erreur dans le type de partenaire et saisir US (au lieu de LI). Aucun
accord d'interchange n'a donc été trouvé et l'administrateur IDoc est avisé. Mais c'est
l'entité organisationnelle 50010120.
2-4 Vous devez encore saisir LF en tant que fonction partenaire et ORDRSP pour le
message logique. Sélectionnez Exécuter.
2.5 Sélectionnez Arrivée pour afficher la corbeille d'arrivée intégrée. Exécutez le work
item. Consultez l'enregistrement de statut et le texte descriptif journalisé. Accédez à
l'enregistrement de contrôle via l'arborescence de l'IDoc. Si vous utilisez le mode de
modification ici, vous pouvez faire passer le type de partenaire à LI. Après avoir
enregistré vos saisies et être retourné à l'écran précédent via la touche F3, vous pouvez
sélectionner Editer  Traiter  Traitement en arrière-plan pour continuer le
traitement des documents entrants.
2.6 Vous pouvez afficher les IDocs résultants via Afficher IDoc ou Listes IDoc (opérez
une sélection en fonction du numéro du partenaire). Un IDoc a été généré par le test,
l'autre a été généré en tant que copie de l'IDoc d'origine juste avant que l'original ne soit
modifié.

nn est le numéro de votre groupe d'exercices (de 1 à 18).

(C) SAP AG BC620 15


14
Utilisation d'un sous-système EDI

 Conversion dans une autre norme

 Données requises dans les enregistrements de


contrôle

 Documentation supplémentaire

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


14.2
Utilisation d'un sous-système EDI : objectifs du
chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en


mesure :
 de reconnaître les tâches du sous-système EDI
 de décrire les différences entre les zones obligatoires
et les zones facultatives dans les enregistrements de
contrôle
 de maîtriser les différentes manières de renseigner le
sous-système EDI sur de nombreux formats IDoc

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


14.3
Synoptique (Réception de données)

Sous-système EDI ? Envoyer les données


au Système R/3

Outils
Outils
de
de documentation
documentation
Système
Système R/3
Contrôler le port & Définition
Définition du
du port,
port,
Archiver
Archiver IDoc
IDoc ?? le partenaire, Accords
Accords d'interchange
d'interchange
générer l'IDoc

Enregistrer le
document

Correction des erreurs

 SAP AG 1999

 Freinet doit configurer l'interface IDoc pour le traitement des documents entrants :
 Freinet connecte le sous-système EDI et saisit les informations relatives aux données qui doivent
être transmises. Les définitions de format pour les IDocs entrants peuvent être établies par le sous-
système. Le Sytème R/3 est averti que le sous-système est un port.

(C) SAP AG BC620 3


14.4
Scénario de gestion

 En tant que membre de l'équipe de mise en œuvre de


votre société (Tacot ou Freinet), vous êtes chargé de
configurer l'interface IDoc.
Vous souhaitez connecter votre sous-système EDI.
Vous devez prendre connaissance du travail ayant
trait à la configuration du sous-système avant
d'exécuter le travail.

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 4


14.5
Sous-systèmeEDI : compétences

Accordd'interchange Traducteur Archivage

Adresses Traitement des Suivi


m essages

Communication

SAPAG1999

 La tâche la plus importante du sous-système EDI consiste à convertir dans ou à partir de la norme EDI
requise ; cette tâche est exécutée par le traducteur comme une sous-fonction du sous-système EDI. Les
critères individuels, par exemple la sélection et l'affectation de zones, sont des composantes du mappage (en
général propres au client).
 La suite du traitement, le traitement des messages, est divisée en traitement des documents sortants,
traitement des documents entrants et confirmation de statut. Dans le traitement des documents sortants, les
messages transférés à partir du traducteur sont associés dans des fichiers de transmission. Dans le cas du
traitement des documents entrants, les messages sont séparés des fichiers de transmission et envoyés au
traducteur. Les confirmations de statut dépendent de la norme EDI sélectionnée : par exemple, la norme ANSI
X.12 utilise les Functional Acknowledgements et les Interchange Acknowledgements pour confirmer le
transfert réussi des données entre des systèmes EDI.
 Le transfert physique des données s'effectue à l'aide du module de communication du sous-système EDI. Ceci
comprend également la mise en œuvre des protocoles de communication, par exemple X.25 et X.400. Le
module de communication est souvent produit par un fournisseur différent.
 Les accords d'interchange contiennent les options individuelles pour un partenaire et un processus, par
exemple le mappage.
 Les adresses sont demandées par le module de communication.
 L'archivage s'effectue conformément à différentes dispositions légales. Celles-ci comprennent les directives
imposées par l'administration des finances correspondante.
 Lorsque les processus EDI sont suivis, certains statuts doivent être envoyés au Système R/3 comme points de
référence pour garantir l'intégration avec les applications.

(C) SAP AG BC620 5


14.6
Zones obligatoires dans le traitement des IDocs
entrants : enregistrement de contrôle

(Numéro, type, fonction) (Type, code, fonction) IDoc


Partenaire Message Test ?
enregistrement
de contrôle

Partenaire Message Test ? Traitement des


documents
entrants
Code d'opération; traitement des documents (accords
entrants avec ALE?; utilisateurs à informer ; etc. d'interchange)

 SAPAG1999

 Dans le traitement des documents entrants, l'interface IDoc affecte les zones clés des accords d'interchange à
des zones de l'enregistrement de contrôle. Les valeurs des autres zones sont contrôlées de manière explicite
dans le codage.
 Ainsi, un sous-système EDI doit envoyer certaines zones complétées de leurs valeurs pour le traitement des
IDocs entrants :
 Le partenaire, le message (trois zones pour chacun) et le témoin de test (1 zone) doivent correspondre aux
saisies qui figurent dans l'accord d'interchange. Cela signifie également que la valeur de la fonction
partenaire, par exemple, doit être laissée vide si la zone correspondante de l'accord d'interchange est
également vide.
 Sens = 2 (entrant), structure = EDI_DC40 (structure d'enregistrement de contrôle externe dans la Version
4.0). Un système R/3 (Version 3.x) attend une structure différente.
 Port émetteur et port récepteur
 Type d'IDoc. L'interface IDoc contrôle si le type d'IDoc est affecté au message (les affectations peuvent être
gérées depuis le noeud d'origine en sélectionnant Développement -> Type d'IDoc/message).
 Les conditions requises spéciales peuvent exiger des zones supplémentaires :
 Extension (client). (pour plus d'informations, voir cours BC621)
 Adresse logique de l'émetteur/récepteur pour l'acheminement automatique
 L'interface IDoc saisit des valeurs pour les zones facultatives vides et contrôle les valeurs, ce qui peut générer
une erreur si la valeur incorrecte est trouvée.
 Une liste complète des zones est disponible dans les annexes.

(C) SAP AG BC620 6


14.7
Documentation supplémentaire

Interface IDoc : outils de documentation

Commencer XML définition du type struct


z2incodx000

Terminer …
z2incodx000

 SAP AG 1999

 Le sous-système EDI peut utiliser un analyseur qui "interprète" le format d'édition correspondant
pour l'interface IDoc. Cela signifie que les formats externes (types d'enregistrement et types d'IDoc)
peuvent être reconnus par d'autres systèmes.
 Les en-têtes C jouent le même rôle : ils peuvent être inclus dans les programmes C correspondants
du sous-système EDI.
 Il existe également des "méta-Idocs" : il s'agit de deux types d'IDoc spéciaux qui décrivent les
formats externes dans leurs enregistrements de données : les types sont appelés
 SYIDOC01 - contient la définition de format d'un type d'IDoc (c'est-à-dire les types
d'enregistrement et les segments)
 SYRECD01 - contient les définitions de format des types d'enregistrement IDoc : il est
concevable, par exemple, qu'un sous-système EDI ne reconnaisse que les types d'enregistrement
des versions 2.X et 3.X (c'est-à-dire des "versions" 1 et 2). A l'aide de SYRECD01 (versions 1 ou
2 du type d'enregistrement), les nouveaux types d'enregistrement pour la Version 4.0 (version 3)
peuvent être envoyés au sous-système EDI.
 Les métadonnées peuvent également être éditées pour les IDocs XML.

(C) SAP AG BC620 7


14.8
Utilisation d'un sous-système EDI : résumé

 Le sous-système EDI est principalement utilisé


pour la conversion du format IDoc dans une
norme EDI (et vice-versa)
 Le sous-système EDI est une interface vers les
systèmes externes et elle possède ses propres
compétences
 Les définitions de format peuvent être établies
dans le sous-système EDI sous une forme lisible
par d'autres systèmes

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 8


14.9Utilisation d'un sous-système EDI : exercice

Chapitre : Utilisation d'un sous-système EDI


Sujet : Documentation supplémentaire

À la fin de ces exercices, vous serez en mesure :


 d'envoyer un méta-Idoc.

En tant que membre de l'équipe de projet EDI de votre société, vous avez
besoin d'informations sur le type d'IDoc ORDERS01 pour deux raisons :
1. vous préparer à une discussion sur le lancement des
"commandes/ordres via EDI" ;
2. informer le fournisseur de votre sous-système EDI de la structure de
données utilisée.

1-1 Un format lisible par une machine doit être généré pour le fournisseur de votre
sous-système. Vous décidez de transférer les informations relatives au type d'IDoc
ORDERS01 à l'aide de la fonction IDoc de transfert. Un accord d'interchange avec
type de partenaire LS et numéro de partenaire ID3CLNT400 existe déjà et peut être
utilisé dans cet exercice.
Saisissez le numéro de l'IDoc généré.

1-2 Pour afficher l'IDoc que vous avez créé, sélectionnez IDoc Afficher IDoc ou
IDoc Listes IDoc depuis le noeud d'origine de l'interface IDoc. Recherchez le
numéro de "votre" IDoc.

(C) SAP AG BC620 9


15
Archivage

 Objet d'archivage IDOC

 Evolutions du statut

 Statut d'archivage

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


15.2
Archivage : objectifs du chapitre

À la fin de ce chapitre, vous serez en mesure :

 d'archiver des IDocs


 de décrire une évolution du statut

 de configurer le statut d'archivage dans le système

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 2


15.3
Synoptique (Envoi de données)

Système
Système R/3
Enregistrer le document

Archiver IDoc ? Générer l'IDoc Accords


Accords d'interchange
d'interchange

Contrôler le partenaire,
rechercher le port
Définition
Définition du
du port
port

Outils
Outils
Transférer les données, de documentation
de documentation
Sous-système
Sous-système EDI
EDI ?? poursuivre le traitement

 SAP AG 1999

 Tacot doit configurer l'interface IDoc pour le traitement des documents sortants :
 Après la réussite des tests de communication avec Freinet, Tacot souhaite déterminer les statuts
appropriés pour l'archivage et qui, par la suite, peuvent être supprimés du système.

(C) SAP AG BC620 3


15.4
Archivage : scénario de gestion

 Lorsque le processus de gestion est terminé, les


IDocs traités doivent être supprimés de la base de
données
 Vous devez cependant archiver les IDocs appropriés
avant de les supprimer. Un statut d'archivage doit
donc être affecté aux IDocs. Lors de la configuration
de l'interface IDoc, vous pouvez déterminer les
statuts qui peuvent être archivés

 SAPAG1999

(C) SAP AG BC620 4


15.5
Objet d'archivage : IDOC

Interface IDoc

Programmes
d'archivage

Stockage
possible

Système de fichiers

 SAP AG 1999

 Les IDocs qui peuvent être archivés sont copiés de la base de données R/3 vers un ou plusieurs
fichiers archive d'un système de fichiers (au niveau du système d'exploitation) au moyen des
programmes d'archivage de l'interface IDoc. Les options du Customizing de ADK (Archive
Development Kit, extension pour l'application Générateur de modules fonction) déterminent si les
IDocs sont exportés vers un support de stockage externe (disque optique, par exemple).
 Au cours d'une seconde étape, distincte, tous les IDocs qui ont été archivés peuvent être supprimés
de la base de données R/3.
 Les programmes d'archivage de l'interface IDoc sont activés via la transaction d'archivage centrale
(SARA). Cette transaction vous offre l'objet d'archivage IDOC. Ainsi, vous pouvez voir les
programmes que vous devez activer. Un message et une grille horaire sont saisis comme "variantes"
pour les programmes (états), et définissent le moment de la création des IDocs. Les programmes
vérifient si le statut courant peut être archivé.
 Le job de suppression met fin à un processus d'archivage. Un processus d'archivage complet déplace
donc les IDocs vers un support de stockage externe et supprime l'IDoc de la base de données.

(C) SAP AG BC620 5


15.6
Evolutions du statut dans le traitement des
documents sortants

42
01 37 39 24 04

29
06 05

26

08 07
25

10 09
30

40 41 12 11

03 02

22

18 20
14 15

16 17
Les statuts sélectionnés
peuvent être archivés dans
31
le système standard
 SAP AG 1999

Les statuts peuvent uniquement être affectés à un IDoc dans des regroupements définis. Cette diapositive illustre
les regroupements autorisés pour le traitement des documents sortants : ce qui suit signifie :
01 IDoc généré
02 Erreur lors de l''envoi des données vers le port
03 Transfert des données vers le port OK
04 Erreur dans les informations de contrôle du sous-système EDI
05 Erreur au cours de la conversion
06 Conversion OK
07 Erreur de syntaxe dans le message EDI
08 Contrôle de la syntaxe OK
09 Erreur dans la gestion des interchanges
10 Gestion des interchanges OK
11 Erreur lors de l'envoi
12 Envoi OK
14 Interch. Confirmation positive (sous-système EDI)
15 Interch. Confirmation négative (sous-système EDI)
16 Fonct. Confirmation positive (sous-système EDI)
17 Fonct. Confirmation négative (sous-système EDI)
18 Sous-système EDI déclenché OK
20 Erreur lors du déclenchement
22 Envoi OK, toujours en attente de confirmation (sous-système EDI)
24 Informations de contrôle du sous-système EDI OK (sous-système EDI)
25 Poursuite du traitement malgré errreur de syntaxe
26 Erreur de syntaxe dans IDoc
29 Erreur dans les services ALE
30 IDoc prêt pour l'envoi (services ALE)
31 Erreur, fin du traitement (témoin de suppression)
35 IDoc récupéré dans l'archive

(C) SAP AG BC620 6


37 IDoc ajouté avec erreur 1
39 IDoc dans le système cible (services ALE)
40 Document aplicatif non créé dans le système cible
41 Document applicatif créé dans le système cible
42 IDoc de la transaction test

(C) SAP AG BC620 7


15.7
Évolutions du statut dans le traitement des
documents entrants

56 68

65

63
60

74 61 52

66

51

50 64 62 53

70 69 73 71 54 57

Les statuts sélectionnés peuvent être archivés dans le système standard SAP

 SAP AG 1999

 Les regroupements de statuts autorisés pour le traitement des documents entrants sont affichés ci-
dessus. 50 IDoc ajouté
51 Document applicatif non enregistré
52 Document applicatif incomplet enregistré
53 Document applicatif enregistré
54 Erreur au cours du contrôle de l'application formelle
56 IDoc erroné ajouté
57 IDoc test : erreur au cours du contrôle de l'application
60 Erreur de syntaxe dans l'IDoc
61 Poursuite du traitement malgré erreur de syntaxe
62 IDoc envoyé vers l'application
63 Erreur lors de l'envoi de l'IDoc vers l'application
64 IDoc prêt à être envoyé vers l'application
65 Erreur dans les services ALE
66 IDoc attendant prédecesseur (sérialisation)
68 Erreur, fin du traitement (témoin de suppression)
69 IDoc édité
70 Version originale de l'IDoc édité
71 IDoc récupéré dans l'archive
73 IDoc archivé
74 IDoc créé à partir de la transaction test

(C) SAP AG BC620 8


15.8
Gestion des statuts - Archivage

Statut IDoc ..
Description ...

Sens du
traitement .
Couche de traitement .

Effet Compétence .

Archivage
possible
exclu

 SAP AG 1999

 A partir du noeud d'origine de l'interface IDoc, sélectionnez Contrôle -> Gestion des statuts
(transaction WE47) pour modifier les attributs d'un statut particulier. Pouvoir archiver ou non est un
exemple d'attribut.
 Cette transaction peut également être utilisée pour obtenir des informations générales sur un statut
donné.

(C) SAP AG BC620 9


15.9
Archivage : résumé

 Tous les programmes d'archivage sont adressés via


la transaction d'archivage centrale SARA L'objet
d'archivage est l'IDOC
 Les IDocs ne peuvent être supprimés que s'ils ont été
archivés. Le processus d'archivage doit être terminé
 Les IDocs ne peuvent être archivés que s'ils ont reçu
un statut qui le leur permet. Les statuts permettant
l'archivage peuvent être configurés dans l'interface
IDoc.

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 10


15.10
Résumé du cours

Application SAP

Système externe 1 Système externe 2

 SAP AG 1999

 L'interface IDoc permet l'échange de données commerciales entre des applications SAP et des
systèmes externes. Les formats utilisés pour la transmission des données (types d'IDoc) sont
documentés.
 Les IDocs sont échangés avec les systèmes externes en fonction du partenaire et du message. Le flux
de données IDoc est donc défini via les accords d'interchange et les définitions de port.
 Dans le traitement des documents sortants, les IDocs peuvent être rassemblés dans un groupe ou bien
être envoyés immédiatement au système externe.
 Dans le traitement des documents entrants, les IDocs peuvent être traités via workflow.
 La gestion des exceptions pour les IDocs erronés s'effectue toujours via workflow.
 Des programmes de suivi et de statistiques sont disponibles pour le flux de données IDoc. Le suivi
actif peut être utilisé pour aviser automatiquement l'agent responsable.
 Les IDocs entièrement traités peuvent être archivés.
 Si les types d'IDoc du système standard ne répondent pas à vos besoins, vous pouvez ajouter des
extensions compatibles en amont ou bien définir vos propres types d'IDoc. C'est précisément le
thème du cours BC621.

(C) SAP AG BC620 11


16
Annexes

 Cette section contient des informations


supplémentaires à utiliser à titre de référence.
 Ces informations ne font pas partie de la
version standard du cours.
 Il est donc possible que le formateur ne les
traite pas lors de la présentation du cours.

 SAP AG 1999

(C) SAP AG BC620 1


16.2Annexe

Glossaire

Accès Un accès identifie les zones de document utilisées par le système


lors de la recherche d'un enregistrement condition.
Accord d'interchange Définition des conditions générales pour l'échange de données
informatisé avec un partenaire commercial via l'interface IDoc :
quel message est envoyé, dans quel sens et selon quelle
méthode ?
Sans accord d'interchange, la communication avec un partenaire
via l'interface IDoc n'est pas possible.
Affectation Règles d'affectation des éléments de données d'un type de
message EDI aux zones d'un type d'IDoc.
Avis En cas d'erreur (par exemple un IDoc avec une syntaxe
incorrecte), un avis est envoyé à un ou plusieurs utilisateurs. Les
utilisateurs responsables sont définis dans l'interface IDoc ou
indirectement via le modèle d'entreprise (PD-ORG). Les avis
sont envoyés à la corbeille d'arrivé intégrée.
Catalogue des zones Contient toutes les zones pouvant être sélectionnées en tant que
zones clés pour les tables de condition dans la Gestion des
messages.
Code d'opération Synonyme du type de traitement défini, par exemple un module
fonction ou une tâche SAP Business Workflow. A contrario, un
type d'IDoc défini (format standard pour la transmission des
données) est généralement affecté à un code d'opération
spécifique. S'il est nécessaire de modifier le type de traitement
pour ce type d'IDoc, vous devez affecter le code d'opération
correspondant au nouveau type de traitement. Sans le code
d'opération, ce type d'IDoc doit être affecté directement au
nouveau type de traitement.

(C) SAP AG BC620 2


16.3Confirmation de statut Etat provenant d'un système
externe relatif au statut de traitement de données commerciales
issues du système R/3 au format IDoc. La confirmation de statut
est ajoutée à l'IDoc dans le système R/3 sous la forme
d'enregistrements de statut.
16.4Détermination des messages Contrôle permettant de
déterminer si les données applicatives correspondent aux
enregistrements condition (spécifiés dans le Customizing). Si tel est
le cas, un ou plusieurs messages sont "trouvés" et peuvent ensuite
être traités (par exemple envoyés par voie électronique).
Dans la détermination des messages, les enregistrements condition
sont recherchés à l'aide d'une hiérarchie prédéfinie.
EDI = Echange de données informatisé (des documents, par ex.) entre
des partenaires commerciaux, se trouvant parfois dans des pays
différents, et qui peuvent utiliser du matériel, des logiciels et des
services de communication différents. Les données sont
formatées en fonction de normes spécifiques.

16.5Elément de condition Partie de la hiérarchie examinée lors de


la recherche d'un message. Exemple : le type de message qui se
trouve au sommet de la hiérarchie : lorsqu'une (nouvelle)
commande est enregistrée, seuls les messages situés sous le nœud
du type de message NEW sont recherchés.
Enregistrement condition Enregistrement de données dans lequel les zones clés
représentent la condition sous laquelle le message est trouvé. Les
zones restantes décrivent le message lui-même. Par conséquent,
si l'un des enregistrements de données transférés depuis
l'application correspond à ces zones clés, le message est trouvé et
peut être traité (par ex. exporté en tant que formulaire
d'impression ou comme message électronique.)
Enregistrement de contrôle Partie d'un IDoc contenant non seulement les données
d'identification de l'expéditeur et du destinataire, mais aussi la
structure de l'IDoc lui-même. Chaque IDoc contient toujours un
l'enregistrement de contrôle.
Enregistrement de données Partie d'un IDoc contenant les données applicatives. Un IDoc
contient généralement plusieurs enregistrements de données.

16.6Enregistrement de statut de message = enregistrement MC.


Enregistrement de protocole pour la table MC qui décrit le statut
d'émission d'un message dans la Gestion des messages.
Enregistrement de statut L'un des trois types d'enregistrement qui figurent dans un IDoc
(format standard SAP pour l'échange électronique de données
applicatives).
Chaque enregistrement de statut contient un statut qui
correspond à une étape du traitement IDoc. Cela signifie que le

(C) SAP AG BC620 3


nombre d'enregistrements de statut augmente à mesure que le
traitement se poursuit.
Fichier de sortie Contient certains IDocs devant être envoyés pour le type de port
"Fichier".
Fichier de statuts Fichier contenant les enregistrements de statut envoyés à
l'interface IDoc par le sous-système EDI pour les messages de
sortie.
Fichier de transmission Paquet de données contenant les messages devant être échangés
par voie électronique. Les messages sont des messages EDI,
c'est-à-dire qu'ils sont formatés en fonction d'une norme EDI (par
exemple EDIFACT).
La conversion de l'IDoc standard SAP vers la norme EDI est
exécutée par un système externe (sous-système EDI).
Gestion des messages Module destiné à offrir des interfaces pour le traitement ultérieur
des applications. Il comprend des descriptions des différentes
configurations de données ainsi que les actions nécessaires.
L'impression d'un document à un moment donné en Allemand
est un exemple d'action. L'action est déclenchée lorsque
l'application transfère des données correspondant à votre
configuration.
Groupe de statuts Le groupe de statuts contient plusieurs statuts ("jalons" dans la
chaîne de processus). Ainsi, les programmes de suivi ne
considèrent que ces groupes et non pas chaque statut particulier.
Exemples :
Groupe 3 = sortant : IDoc du système externe
Groupe B = entrant : IDoc envoyé à l'application
Interface de fichier = type de port "Fichier"
Interface IDoc Définition des types d'IDoc et des méthodes d'échange de
données (définitions de port) entre les systèmes SAP et ceux des
partenaires.

16.7Message EDI Format standard pour un processus de


gestion (par exemple, une commande) devant être traité par EDI.
Différentes normes EDI (EDIFACT ou ANSI X12) peuvent définir
différents messages EDI pour le même processus de gestion.
Message Processus de gestion (une commande, par exemple), qui est
transféré au format IDoc entre un système SAP et un système
externe.
Niveau de hiérarchie Détermine la position d'un segment dans une arborescence. Un
segment achemine des données commerciales dans un IDoc. Les
liens des données applicatives peuvent être représentés dans cette
arborescence, c'est-à-dire les différents niveaux de hiérarchie.

(C) SAP AG BC620 4


16.8Norme EDI Format général pour les données à transférer
par voie électronique.
Un EDI comprend généralement :
la syntaxe EDI
le service d'élément de données
le service de type de message
Même s'il ne s'agit pas encore d'une norme EDI, la norme IDoc de
SAP peut cependant être comparé à d'autres normes EDI.
16.9Partenaire Partenaire de transmission pour l'interface IDoc.
Définition provenant d'ADV : "Individu au sein ou hors de votre
propre entreprise présentant un intérêt commercial et qui peut
être contacté dans le cadre d'une transaction commerciale."
Port Description du canal utilisé par le système SAP pour
communiquer avec le système externe pendant un échange de
données informatisé. Il existe différentes méthodes technique de
mise en œuvre de ce type de communication (types de port). La
sélection du type de port dépend de la configuration technique du
système externe. Exemple : la plupart des sous-systèmes EDI
lisent les IDocs sous la forme de fichiers séquentiels, c'est-à-dire
que le type de port 'Fichier' est utilisé.

16.10Schéma Groupe de messages. Un schéma est soumis à une


recherche de messages à traiter pour la configuration des données
spécifiée (par ex. envoyés par voie électronique ou imprimés).
Segment Structure comprenant les données applicatives pour un IDoc à
partir des enregistrements de données. Par conséquent, les
données peuvent être affectées aux zones d'application correctes.
Segment facultatif Partie d'un type d'IDoc (format standard pour la transmission de
données), pouvant comprendre des données facultatives
supplémentaires concernant le processus de gestion. Ainsi, il
n'est pas nécessaire que le segment s'affiche dans un IDoc pour
un processus de gestion spécifique.
Segment obligatoire Partie d'un type d'IDoc contenant des données applicatives
importantes et qui doit donc être présent dans un IDoc dans le
cas d'un processus de gestion réel.

(C) SAP AG BC620 5


16.11Séquence d'accès Séquence utilisée par la Gestion des
messages pour accéder aux enregistrements condition lors de la
recherche de messages.
16.12Sous-système EDI Système qui convertit la norme IDoc de
SAP en une norme EDI (par exemple EDIFACT ou ANSI X12) et
inversement. En plus de cette tâche (exécutée par le traducteur du
sous-système EDI), il faut également tenir compte des activités de
gestion, notamment l'archivage des messages transférés et des
tâches techniques, par exemple la connexion technique au système
suivant et les contrôles de syntaxe des formats.
16.13Statut Statut de traitement d'un IDoc (format standard
SAP pour l'échange de données informatisé), par exemple :
"généré" ou "prêt pour envoi".
En règle générale, un IDoc possède plusieurs statuts qui sont
stockés dans les enregistrements de statut et contiennent des
informations sur l'historique de l'IDoc. Le statut courant
(traitement) est également stocké dans l'enregistrement de contrôle
de l'IDoc.
Traducteur Convertit les formats de données internes (IDoc) en messages
EDI et inversement. Le traducteur est un composant du sous-
système EDI.
Traitement des documents entrants Conversion et traitement de données pour un processus de
gestion depuis la réception des données au format IDoc jusqu'à la
comptabilisation du (des) document(s) correspondant(s) dans
l'application SAP.
Traitement des documents sortants Conversion et traitement de données de document SAP
depuis l'enregistrement d'un document jusqu'à l'envoi de ces
données au format IDoc.
Type de base Type d'IDoc fourni par SAP. Les types de base peuvent être
modifiés par les clients afin de créer un nouveau type d'IDoc
compatible en amont.
Type d'enregistrement Un type d'IDoc se compose des trois types d'enregistrement
suivants :
- enregistrement de contrôle
- enregistrement de données
- enregistrement de statut
Type d'IDoc Format SAP pour envoyer les données du processus de gestion.
Un IDoc est un véritable processus de gestion formaté en
fonction d'un certain type d'IDoc.

(C) SAP AG BC620 6


Chemins de menu importants

Archivage
Administration
ration  Archivage de données
Afficher IDoc
Ecran initial IDoc :
Afficher IDoc
Administration IDoc
Ecran initial IDoc :
Gestion  Administration IDoc
Ecran initial IDoc :
Outils  Communication

17IDoc  IDoc-Base
Statistiques IDoc
Ecran initial IDoc :
Statistiques IDoc
Gestion d'une destination RFC
Ecran initial IDoc :
Destination RFC
Gestion des statuts d'archivage
Ecran initial IDoc :
Gestion  Gestion des statuts
Accord d'interchange
Ecran initial IDoc :
Accord d'interchange
Définition de port
Ecran initial IDoc :
Définition de port
Tests de traitement
Ecran initial IDoc :
rubrique de menu selon la fonction désirée>

(C) SAP AG BC620 7


Zones obligatoires dans le traitement des documents entrants
(enregistrement de contrôle de l'IDoc)

Les tables suivantes contiennent les zones de l'enregistrement de contrôle de l'IDoc qui :
 doivent toujours être saisies par le système externe dans la structure EDI_DC40
 doivent être saisies dans des cas spéciaux par le système externe dans la structure
EDI_DC40
 peuvent être saisies par le système externe dans la structure EDI_DC40 (zones
facultatives). Si les valeurs sont saisies, elles sont contrôlées par l'interface IDoc.

Zones devant toujours être saisies par le système externe :

Zone Description
TABNAM Type d'enregistrement (structure) : = "EDIDC_40" pour les IDocs devant être
traités dans la Version 4.0.
DIRECT Sens : = "2" (entrant).
IDOCTYP Type de base.
MESTYP Type de message, par exemple ORDERS. Affecté à un ou plusieurs types d'IDoc
dans l'interface IDoc.
SNDPOR Port émetteur. Doit être défini comme port dans le système R/3 destinataire.
SNDPRN Numéro de partenaire de l'expéditeur. Doit correspondre à un numéro de
partenaire des accords d'interchange.
SNDPRT Type de partenaire de l'expéditeur. "LS" (système logique) dans les scénarios
ALE. Dans des scénarios non ALE, cette valeur est généralement "KU" (client) ou
"LI" (fournisseur).
RCVPOR Port destinataire : = "SAP<SYSID>", où <SYSID> est l'ID du système R/3
destinataire, par exemple C11.
RCVPRN Numéro de partenaire de l'expéditeur. Dans les scénarios ALE, cette valeur est
<SYSID>CLNT<CLNT>, où <CLNT> est le client du système R/3 récepteur et
<SYSID> est défini dans la zone RCVPOR. Dans des scénarios non ALE, cette
valeur est spécifique de l'application (la valeur peut, par exemple, être le numéro
de l'entreprise).
RCVPRT Type de partenaire du "LS" (système logique) destinataire dans des scénarios
ALE. Dans des scénarios non ALE, cette valeur est spécifique de l'application (par
exemple "ADV" pour le module ADV).

Zones saisies dans certains cas spéciaux

Zone Description
CIMTYP Extension client vers un type de base. Doit être présent dans l'accord d'interchange
correspondant.
MESFCT Fonction du message pour une division supplémentaire du message. Doit être

(C) SAP AG BC620 8


présente dans l'accord d'interchange correspondant.
MESCOD Variante de message pour une division supplémentaire du message. Doit être
présente dans l'accord d'interchange correspondant.
SNDPFC Fonction partenaire pour une division supplémentaire du partenaire. Doit être
présente dans l'accord d'interchange correspondant.
TEST Témoin de test.
EXPRSS Témoin express : si ce témoin est défini, les services ALE sont immédiatement
appelés dans le traitement des données IDoc reçues.

Zones facultatives
Zone Description
MANDT Client dans le système R/3.Une saisie incorrecte provoque une erreur.
DOCREL Version de R/3. Une saisie incorrecte provoque une erreur.
OUTMOD Mode de traitement des documents sortants (par exemple envoyer des IDocs
individuellement, lancer le sous-système). Chaque valeur est écrasée dans le
traitement des documents entants.
DOCNUM ID d'IDoc. Lorsque la réception d'IDoc est générée pour la première fois dans la
base de données, chaque valeur s'y trouvant est écrasée par l'ID d'IDoc interne.
CREDAT Date de la génération d'IDoc. Traitement comme dans un DOCNUM.
CRETIM Heure de la génération de l'IDoc. Traitement comme dans un DOCNUM.

(C) SAP AG BC620 9


Associations typiques de zones MC et de zones provenant
d'accords d'interchange sortants

Le Code d'opération et le Type de message sont des zones dans les accords d'interchange
IDoc ; toutes les autres zones appartiennent à la Gestion des messages (MC) :

Fonction Application Type de Modifier Type de Code d'opération


partenaire message message
LF EA NEU REQOTE ME12
LF EF NEU ORDERS ME10
LF EF NEU X ORDCHG ME11
AG V1 AN00 QUOTES
AG V1 BA00 ORDRSP
WE V2 LAVA DESADV SD05
WE V3 AUS1 EXPINV
RE V3 RD00 INVOIC SD09 (facture)

(C) SAP AG BC620 10


Exemple : fichier de commande (script shell) - Sortant

Note : le système d'exploitation UNIX est utilisé pour cet exemple.

#!/bin/sh
DIRWORK=/users/ediadm
cd $DIRWORK
FILE='basename $1'
date >> $DIRWORK/ediadm.trace
echo ++ run external system with file $FILE >> $DIRWORK/ediadm.trace
(# insérer une commande pour lancer ici le sous-système EDI
echo ++ removed IDoc file $FILE from application server >> $DIRWORK/ediadm.trace
chmod 666 $DIRWORK/ediadm.trace

(C) SAP AG BC620 11


Exemple : fichier de commande (script shell) - Entrant

Note : le système d'exploitation UNIX est utilisé pour cet exemple.

#!/bin/sh
DIREXEC=/users/ediadm/run
DIRWORK=/users/ediadm
cd $DIRWORK
date >> $DIRWORK/ediadm.trace
echo ++ start SAP system with file $1 >> $DIRWORK/ediadm.trace
$DIREXEC/startrfc -3 -t
-d < ID système> -u <utilisateur> -p <mot de passe> -c <client>
-h <chaîne routeur> -s <numéro système>
-g <passerelle> -x <nom passerelle>
-F EDI_DATA_INCOMING
-E PATHNAME=$DIRWORK/$1
-E PORT=<sous-système>
chmod 666 $DIRWORK/ediadm.trace

Note : le script pour des fichiers de statut diffère du script uniquement pour les réceptions
d'IDoc parce que le module fonction EDI_STATUS_INCOMING est appelé.

(C) SAP AG BC620 12