Vous êtes sur la page 1sur 6

industries • pme / pmi • activités commerciales et de services

les aides financieres

Lutte contre la pollution


et protection des ressources en eau
Comment l’Agence de l’eau
peut vous accompagner Concrètement, les dispositions que vous
prenez pour lutter contre la pollution
industrielle et pour protéger les ressources
en eau peuvent faire l’objet d’aides
financières, si elles visent à :
La lutte contre les pollutions de toutes
origines et la protection des ressources r éduire et/ou supprimer les pollutions
en eau engagent la responsabilité de tous chroniques,
et répondent à des enjeux écologiques

réduire les rejets dispersés des petites
et de santé publique majeurs.
et moyennes entreprises,
Dans le cadre de ses missions, l’Agence

prévenir les risques de pollutions
de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse peut
accidentelles ou historiques,
vous apporter son soutien dans la mise en
œuvre d’actions visant à réduire l’impact 
optimiser l’usage des ressources
de vos activités sur les milieux aquatiques. en eau existantes.

Deux exemples de projets conduits


par des entreprises avec l’aide de l’Agence de l’eau
KERRY INGREDIENTS ARJO-WIGGINS
FRANCE RAVIFRUIT à Rives (38)
à Bougé Chambalud (38) Activité : papeterie
Activité : agro-alimentaire
Construction d’une station
Construction d’une station
physico-chimique + traitement Découvrez
biologique par biofiltration
d’épuration biologique
(capacité nominale (capacité nominale
25 000 équivalents habitants)
dans les tableaux ci-contre
3 300 équivalents habitants)
Rivière qui reçoit les eaux usées
traitées : l’Oron
Rivière qui reçoit les eaux usées
traitées : la Fure les détails des aides
Montant des travaux : 922 100 e Montant des travaux : 2 206 700 e
Montant de la subvention agence :
qui vous sont proposées !
Montant de la subvention agence :
205 300 e 932 530 e

Avant les travaux, l’entreprise Avant les travaux, l’entreprise


payait à l’Agence de l’eau payait à l’Agence de l’eau
une redevance de pollution une redevance de pollution
d’un montant de 13 200 e d’un montant de 71 023 e

Depuis les travaux, l’entreprise Depuis les travaux, l’entreprise


bénéficie d’une « prime paie une redevance de
pour épuration* », qui, déduite pollution d’environ 14 000 e,
de la redevance de pollution, après déduction de la prime
annule celle-ci. pour épuration*.

* prime calculée sur la base de mesures comparatives sur les rejets


Les aides de l’Agence de l’eau
Les aides aux maîtres d’ouvrage qui ne paient pas de redevance ou dont la redevance est inférieure aux seuils de perception
sont réservées aux opérations inscrites dans le cadre de démarches collectives ou, au cas par cas, aux opérations individuelles
dont l’intérêt environnemental est manifeste.

Lutte contre la pollution


D’une façon générale, suite à la révision du 9e programme (CA du 22 septembre 2009), les taux de subvention sont :

TRAVAUXT 50 % sur les toxiques


30 % sur les autres polluants + 10 % pour les entreprises moyennes 1

ÉTUDESE
50 % + 20 % pour les petites entreprises 1

1. Le traitement en centres spécialisés est aidé pour les PME et à un taux de 50 %.

'
Reduction '
et/ou suppression des pollutions chroniques des sites isoles

Type d’intervention Taux de subvention

Études préalables aux travaux 50 %*

Travaux de réduction des pollutions La priorité de l’Agence se situe sur la réduction


(mise en place de technologies propres, travaux des pollutions toxiques avec en particulier
de séparation des réseaux, travaux de réduction 50 % pour les substances
des volumes d’effluents à traiter, ouvrages dangereuses* l’atteinte des objectifs de réduction
d’épuration…) et 30 % pour les autres et de suppression des rejets de substances
polluants* prioritaires et dangereuses prioritaires
Travaux de rénovation des ouvrages d’épuration
Mise en place de dispositifs d’autosurveillance identifiées au niveau européen.
Les opérations de réduction à la source sont
70 % dans la limite
Exploitation de dispositifs d’autosurveillance d’un coût annuel privilégiées dans la mesure du possible.
forfaitaire

'
R eduction des rejets dispersEs des entreprises
'
dans le cadre d^op erations collectives

Type d’intervention Taux de subvention


Études, animation, 50 %
soutien aux structures porteuses
L’Agence n’attribue ses aides
Communication 50 % qu’à deux types d’entreprises :
Investissements relatifs aux effluents 50 %* celles reliées au réseau d’assainissement
et déchets toxiques
des grandes agglomérations,
Investissements relatifs aux autres polluants 30 %* celles implantées sur les secteurs
Collecte et élimination des déchets par géographiques à fort enjeu pour l’eau.
50 %
des prestataires conventionnés par l’Agence Les conditions de l’opération font l’objet
Bonus sur les primes d’un contrat entre l’ensemble des partenaires
pour épuration de la intéressés (agence, collectivités, représentant
Bonus de performance station d’épuration des entreprises).
concernée par
l’opération collective

'
Pr evention des pollutions accidentelles ou historiques

Type d’intervention Taux de subvention

Prévention des pollutions accidentelles


Ne sont aidées que les opérations prioritaires
(bassins de confinement, aires de stockage
sélectif des déchets,…)
Études : 50 %* définies à l’issue d’une étude globale des risques.
Travaux : 50 %
pour les substances Pour les études et les travaux, les aides de
dangereuses*, l’Agence sont éligibles uniquement dans les cas
30 % pour les autres où le risque pour l’eau est avéré ou s’il existe une
Remise en état de sols historiquement pollués
polluants* forte présomption. Et pour les travaux les aides
sont éligibles dans les cas où le responsable de
la pollution n’est pas identifié ou non solvable.
* + 10% pour les entreprises moyennes, + 20% pour les petites entreprises.
Ne peuvent pas être aidés les projets :
- liés à une activité nouvelle,
- dont la rentabilité économique est inférieure à 5 ans,
- visés par une mise en demeure du préfet,
- concernant le strict respect des Valeurs Limites d’Émissions Européennes,
- dont les travaux ont commencé ou qui ont déjà fait l’objet d’une commande.

'
Soutien aux actions de d eveloppement durable des petites entreprises 

Type d’intervention Taux de subvention


Ces interventions visent à favoriser la mise en
30 à 50 %
Recherche appliquée place de procédés de réduction des pollutions
en fonction de l’intérêt
et plateforme technologique lorsqu’il n’existe pas de solutions techniques
du projet*
ou que celles-ci ne sont pas accessibles.

Les pollutions
accidentelles peuvent
Aide à l’élimination des déchets dangereux
30 % L’aide est limitée à 10 tonnes par an.
annuler les efforts de pour l’eau
réduction des pollutions
chroniques réalisés
sur plusieurs années. Les aides à l’équipement de déchetteries sous
Déchetteries maîtrise d’ouvrage publique sont de 30 % dans
30 ou 50 %
(déchets dangereux des ménages et artisans) le cadre général, bonifiées à 50 % dans le cadre
d’opérations collectives.
* + 10 % si innovation technologique

Protection des ressources en eau


Optimisation de l^usage des ressources en eau existantes

Type d’intervention Taux de subvention

Économies d’eau : développement Les aides de l’Agence sont éligibles


Études et travaux :
de technologies économes en eau, recyclage sur 2 types de territoire uniquement :
50 %
de l’eau de refroidissement,…
ceux pour lesquels le déficit en eau
Mobilisation de ressources souterraines est récurrent,
50 %
à forte capacité de réserve et de renouvellement
ceux pour lesquels le déficit est sporadique
Optimisation du fonctionnement des ouvrages mais compromet la satisfaction des usages
hydrauliques pour une gestion multi-usages 50 % (alimentation en eau, agriculture…).
(études et travaux)

Barrages, ouvrages de transfert 50 %

Les aides de l’Agence sont subordonnées au respect de certaines conditions :


• déposer une demande d’aide à l’Agence de l’eau accompagnée du descriptif du projet et de l’estimation ou du devis correspondant ;
• les demandes doivent parvenir à l’Agence impérativement avant la passation du marché (ou de la commande) relatif à l’objet de la demande,
et a fortiori avant tout début de travaux ;
• les aides sont versées en général sous forme de subventions, exceptionnellement sous forme de prêts, sur la base du montant HT des travaux.
Cap sur le bon e' tat des eaux

 Deux objectifs phares

Un défi à relever ensemble

La connaissance des pollutions, de Réduire les rejets ponctuels toxiques


leur importance et de leur impact a 1 de 60 établissements prioritaires
progressé ces dernières années : nous
Des études confirment
savons par exemple que les substances la toxicité, pour les milieux
toxiques, même diffuses, contaminent aquatiques comme pour
la santé humaine, de certaines
les eaux superficielles et souterraines. substances chimiques, même
en faible concentration.
Des analyses sur les rejets des
établissements industriels et urbains
confirment l’omniprésence de certaines
substances, notamment les substances
dangereuses prioritaires*.
Or, des solutions existent pour
réduire leur impact, mais le nombre
de démarches reste encore limité
au regard des enjeux.

Pour cela, l’Agence de l’eau peut


vous aider à engager des actions
concrètes répondant à 2 objectifs Réaliser 45 opérations collectives permettant de réduire
majeurs : la réduction des pollutions 2 les pollutions dispersées dans les territoires sensibles
toxiques dans le cadre individuel et et dans les réseaux d’assainissement des grandes agglomérations
la réduction des pollutions dispersées
par le biais de démarches collectives.

Ces actions pourront bénéficier


de taux d’aide plus favorables
et d’un accompagnement technique
des services de l’Agence de l’eau.

* listées par une directive européenne sur l’eau.

L’impact de pollutions dispersées peut au cumul être aussi dommageable pour


les milieux aquatiques que les pollutions massives plus visibles et identifiées.
Délégation de
Où s’adresser ?
BESANÇON Besançon

Retrouvez sur la carte ci-contre


la délégation dont vous dépendez.

AGENCE DE L^EAU Lyon


Délégation de Besançon
Un partenaire
Délégation
RHÔNE-ALPES
Le Cadran
34, rue de la Corvée

à vos côtés Délégation de


MONTPELLIER
25000 Besançon
Tél. : 03 81 25 23 50
Fax : 03 81 25 23 51
Montpellier
L’Agence de l’eau est un Établissement public Marseille
Délégation de Marseille
de l’État, sous la double tutelle du Ministère Délégation de
MARSEILLE
Immeuble le Noailles
de l’Écologie et du Développement Durable 62, La Canebière
et du Ministère des Finances. 13001 Marseille
Tél. : 04 96 11 36 36
Elle a pour mission de contribuer à améliorer la gestion de l’eau et à lutter Fax : 04 96 11 36 00
contre sa pollution, à l’échelle du bassin versant français de la Méditerranée
et du bassin de Corse. Délégation Rhône-Alpes
14, rue Jonas Salk
Pour agir, elle perçoit des redevances et apporte des aides qui sont définies 69363 Lyon Cedex 07
dans le cadre d’un programme pluriannuel approuvé par le conseil Tél. : 04 72 76 19 00
d’administration de l’Agence de l’eau et les comités de bassin Rhône- Fax : 04 72 76 19 10
Méditerranée et de Corse qui réunissent des représentants des collectivités,
Délégation de Montpellier
des services de l’État et des usagers de l’eau (industriels, agriculteurs, Immeuble Le Mondial
associations,…). 219, rue Le Titien
CS59549
Tous les usagers peuvent être amenés à payer des redevances, du simple 34961 Montpellier Cedex 2
citoyen (via sa facture d’eau) aux usagers économiques, en fonction Tél. : 04 67 13 36 36
des quantités de pollution rejetées dans le milieu naturel et des volumes Fax : 04 67 13 36 00

Médiacité - Avril 2010 - Photos : J.-L. Michelot, R. Lengereau, M. Mendo, D. Sigal, J.-L. Rigaux, C. Chevret.
d’eau prélevés et consommés. Ces redevances ont pour principal objectif
d’inciter chacun à mieux gérer l’eau. Direction des Interventions
et des Actions de Bassin
Le produit des redevances permet à l’agence d’apporter des aides financières
Pour :
aux collectivités locales, aux industriels, aux agriculteurs et aux associations
• le fleuve Rhône
qui réalisent des études, des travaux et des actions permettant de lutter • les sites industriels majeurs «isolés»
contre la pollution et de protéger les ressources en eau. (centrales nucléaires, plateformes
chimiques...)
• les communes raccordées aux
unités d’assainissement des grandes
agglomérations (Lyon, Marseille,
Montpellier, Avignon, Dijon,
Besançon) et les sites industriels
de ces agglomérations
2-4, allée de Lodz
Siège 69363 Lyon Cedex 07
Agence de l’eau Tél : 04 72 71 28 50
Rhône-Méditerranée & Corse Fax : 04 72 71 26 07
2-4 allée de Lodz
69363 Lyon Cedex 07
Tél. : 04 72 71 26 00
Fax : 04 72 71 26 01 Retrouvez-nous sur le site
www.eaurmc.fr

Vous aimerez peut-être aussi