Vous êtes sur la page 1sur 9

Rapport de Stage Ocp DemineralisationfinaleScribd Upload a Document Search

Documents
Explore
DocumentsBooks - FictionBooks - Non-fictionHealth &
MedicineBrochures/CatalogsGovernment DocsHow-To
Guides/ManualsMagazines/NewspapersRecipes/MenusSchool Work+ all
categoriesFeaturedRecentPeopleAuthorsStudentsResearchersPublishersGovernment &
NonprofitsBusinessesMusiciansArtists & DesignersTeachers+ all categoriesMost
FollowedPopularFarook Younes
AccountHomeMy DocumentsMy CollectionsMy ShelfView Public
ProfileMessagesNotificationsSettingsHelpLog Out
1First Page
Previous Page
Next Page
/ 16Sections not available
Zoom Out
Zoom In
Fullscreen
Exit FullscreenSelect View Mode
View ModeBookSlideshowScroll Readcast
Add a Comment
Embed & Share
Readcasted & SavedReading should be social! Post a message on your social
networks to let others know what you're reading. Select the sites below and
start sharing.Link accountReadcast this DocumentReadcast Complete!Click 'send'
to Readcast!edit preferencesSet your preferences for next time...Choose 'auto'
to readcast without being prompted.Farook YounesFarook YounesLink
accountAdvancedCancel
Add a CommentSubmitshare:Characters: 400
Share & EmbedAdd to Collections
Download this Document for FreeAuto-hide: off

DEMINERALISATION FINALEDIS/MD/PC DIRECTION DESRESSOURCESHUMAINES


DEPARTEMENTFORMATION ETPERFECTIONNEMENT
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 2 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
SOMMAIRE A.DESCRIPTION DE
L’UNITE---------------------------------------------------------------------------
---------
3A.1 But et conception de
l’unité-----------------------------------------------------------------------------
-------
3A.2Description schéma et synoptique
-----------------------------------------------------------------------------
3A.2.aDescription du procédé
--------------------------------------------------------------------------------
-----------
3A.2.bcaractéristique principales des équipements
------------------------------------------------------------------- 4A.2.b.1
Echangeurs d’ions à lits mélanges (repère 46PC05/06 et
46RC05)---------------------------------- 5A.2.b.2Colonne de séparation des
résines (46PC07) -----------------------------------------------------------
5A.2.b.3colonne de régénération des résines anioniques
(46PC08)-------------------------------------------- 5A.2.b.4 surpresseur d’air
(repère
46PK03)-----------------------------------------------------------------------
5A.2.b.5 Bac jaugeur d’acide sulfurique
(46PD04)--------------------------------------------------------------
6A.2.b.6Bac jaugeur de soude (46PD05)
-------------------------------------------------------------------------
6A.2.b.7 Bac de stockage d’eau désilicée
(46PT03)--------------------------------------------------------------
6A.2.b.8Pompes de reprise du stockage (46PP05/06/RP05)
---------------------------------------------------- 6A.2.cDocuments de
référence
--------------------------------------------------------------------------------
----------
6B.FONCTIONNEMENT NORMAL DE
L’UNITE--------------------------------------------------------------
7B.1fonctionnement et exploitation des chaînes
-------------------------------------------------------------------
7B.2Régénération
--------------------------------------------------------------------------------
---------------------
8B.3 Stockage et distribution de l’eau
désilicée.-------------------------------------------------------------------
9B.4Analyses
:-------------------------------------------------------------------------------
------------------------
10B.5Analyseurs
--------------------------------------------------------------------------------
----------------------
11B.6instrument de contrôle
--------------------------------------------------------------------------------
--------
11B.7Alarmes et sécurités
--------------------------------------------------------------------------------
-----------
12B.8Automatismes et asservissement
-----------------------------------------------------------------------------
12C.PROCEDURES DE DEMARRAGE ET D’ARRET:
------------------------------------------------------- 13C.1démarrage normal
--------------------------------------------------------------------------------
-------------
13C.2redémarrage après un arrêt de longue durée
----------------------------------------------------------------
13C.3redémarrage après un arrêt de courte durée :
--------------------------------------------------------------- 13C.4arrêt
normal
--------------------------------------------------------------------------------
--------------------
14C.5 Arrêt d’urgenceou déclenchement
--------------------------------------------------------------------------
14C.6Arrêt de longue durée
--------------------------------------------------------------------------------
---------
14D. INCIDENT RENCONTRES, PROBLEMES VECUS ET LES SOLUTIONS APPORTEES ----------
14
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 3 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 4 sur 16www.bac-ste.blogspot.com A.
DESCRIPTION DE L’UNITE A.1BUT ET CONCEPTION DEL’UNITE Le poste de
déminéralisation de finition produit de l’eau de très grandepureté pour
l’alimentation des chaudières du complexe.( les trois chaudières dusulfurique +
la chaudière auxiliaire de la centrale). Les chaudières sont timbréesà 70
bars.cette eau de chaudière est produite à partir d’un mélange de condensats
deturbines et d’eau d’appoint provenant du poste de déminéralisation primaire.
L’installation comporte 3 échangeurs d’ions à lits mélangés,
(mixed-bed)dimensionné chacun pour assurer un débit continu utile de 150 m3/h à
partird’un mélange de:- 20 à 130 m3/h de condensats de turbines pouvant
contenir au maximum5 mg/l de NaCl. Les condensats sont refroidis en permanence
à 45°C dansun réfrigérant à eau de mer (41PE07) situé dans la centrale.- 20 à 80
m3/h d’eau déminéralisée d’appoint des chaînes primairescontenant au maximum 5
mg/l de NaCl 18 mg/l de CO2 et 3 mg/l de silice(exprimée en SiO2)1 ou 2
échangeurs sont normalement en service, le 3èmeétant en régénérationou en
attente.La régénération s’effectue à l’extérieur des échangeurs d’ions
aprèstransfert des charges de résines vers le poste de régénération.
L’installation derégénération est commune aux 3 chaînes et comprend
essentiellement unecolonne de régénération de la résine anionique 46PC08.Les
résines cationiques sont régénérer à l’acide sulfurique dilué et les
résinesanionique à la soude diluée.L’eau traitée sortant de poste de finition
est dirigée vers un bac de stockage de1000m3, à partir duquel elle est
distribuée aux utilisateurs par 3 pompes dontune ou deux sont en service. Le PH
de l’eau traitée est en amont du réservoirpar injection d’ammoniaque. Une
déviation sur le refoulement commundespompes assurent le besoin en eau
désilicée pendant la régénération. A.2DESCRIPTION SCHEMA ET SYNOPTIQUE
A.2.aDESCRIPTION DU PROCEDE Le procédé de déminéralisation à lits mélangés
diffère essentiellement de lasolution à lits séparés par le fait que les 2
résines « cationique et anionique »sont placées et intimement mélangées dans un
seul appareil. La masse derésine constituée de grains d’échangeur de cations et
d’échangeur d’anionsdisposés côte à côte se comporte pratique comme une infinité
au lits séparés
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 5 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
cation et anion fonctionnant en série. Ce procédé permet d’obtenir une eau
detrès grande pureté(résistivité de plusieurs millions d’ohms et une teneur
ensilice inférieur à 0.02 ppm).Par ailleurs, l’eau ainsi traitée à une salinité
constante pendant tout lecycle, avec un pH constant voisin de la
neutralité.L’eau à traitée contient des traces de sels et des impuretés. Les
sels dissous dans l’eau sont sous forme ionisée (cations et anions). Dans un
premier stade, les ions métalliques positifs (cations), calcium,magnésium, et
sodium sont retenu par un échangeur de cations ou résine sousforme hydrogèneNa2A
+ H2Z ------------------- Na2Z + H2Asels hydrogène résine
acide.La lettre A représente le bicarbonate, sulfate, chlorure ou silicate
présentdans l’eau avec le sodium étant donné l’eau traitée étant exempt de Ca et
Mg. La lettre Z représente un résine ou matière échangeuse de cation
danslaquelle, l’ion échangeable est de l’hydrogène et le cation (sodium) reste
avecla résine salinéel’hydrogène remplace les autres cations dans l’eau formant
des acides trèsdilués. Les selsde bicarbonate formeront dans l’eau de l’acide
carbonique. 2Na(HCO3) + H2Z ------------------ Na2Z
+2H2CO3 bicarbonate de sodium Résine hydrogène Résine sodium
acidecarboniquel’acide cationique libreretournera sous forme de gaz
CO2H2CO3---------------- CO2+ H2Oacide carbonique dioxyde de carbone eaules
sulfate, chlorures et nitrates dans l’eau d’alimentation formeront des
acidesnitrique libre2NaCl + H2Z ----------------- Na2Z + 2HClchlorure de
sodium résine hydrogène résine sodium acidechlorhydriqueAu second stade les
ions négatifs restants (anion sulfates, chlorures, etc),sont retenu par la
matière échangeuse d’anions. En utilisant les échangeurs d’anions
fortementbasique, les acides, dioxydede carbone, et silices sont tous
retenus.CO2+ R(OH)2------------ RCO3+ H2ODioxyde de carbone résine hydroxyde
résine carbonate eauSiO2+ R(OH)2------------ RsiO3+ H2OSilice résine hydroxyde
résine silicate eau A.2.bCARACTERISTIQUE PRINCIPALES DES EQUIPEMENTS
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 6 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
A.2.b.1ECHANGEURS D’IONS ALITS MELANGES (REPERE 46PC05/06ET 46RC05) Diamètre
extérieur 2m Hauteur cylindrique 1.961m Hauteur totale 2.97m
Matériau A42CI Protection intérieure Ebonitage 3mm Pression de calcul
8bar eff Résines cationique lewatit SP112 MB/BG Résines anionique
lewatit MP500 MB/BG A.2.b.2COLONNE DE SEPARATION DES RESINES (46PC07) Cette
colonne sert également à la régénération de la résine cationique Diamètre
extérieur 1.6m Hauteur cylindrique 4.04m Hauteur totale 5.459m
Matériau A42CI Protection intérieur Ebonitage 3mm Pression de calcul
8 bar eff A.2.b.3COLONNE DE REGENERATION DES RESINES ANIONIQUES(46PC08)
diamètre extérieur 1.6m hauteur cylindrique 3.064m hauteur totale
4.509m matériau A42CI protection intérieure Ebonitage 3mm pression de
calcul 8 bar eff A.2.b.4SURPRESSEUR D’AIR (R EPERE 46PK03) Il s’agit d’un
groupe électro-surpresseur d’air volumétrique HIBON, typeROOT’S DV3 débit
4045 m3/h pression totale effective au refoulement 5000 mmCE vitesse nominale
du moteur 3000 t/mn puissance moteur 11 Kw
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 7 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
A.2.b.5BAC JAUGEUR D’ACIDESULFURIQUE (46PD04) Volume utile 180l Diamètre
extérieur 550 mm Hauteur cylindrique 1000 mm Matériau Acier E24.F
Pression de calcul 7 bar eff Equipements : notamment un té de mélange en
acier tefloné. A.2.b.6BAC JAUGEUR DE SOUDE (46PD05) Volume utile 900 l
Diamètre extérieur 1100 m Hauteur cylindrique 1000 m Matériau Acier
E24.F Pression de calcul 7 bar eff Equipements : notamment un té de
mélange en acier inox A.2.b.7BAC DE STOCKAGE D’EAU DESILICEE (46PT03) Capacité
totale 1000 m3 Diamètre intérieur 12 m Hauteur cylindrique 9 m
A.2.b.8POMPES DE REPRISE DU STOCKAGE (46PP05/06/RP05) Débit de calcul 170
m3/h Hauteur différentiel 51 mCE Débit utile 150 m3 /hPour protéger les
pompes aux faibles débits, il est prévu un dispositif derecyclage permanent vers
le bac avec orifice de restriction (repère 46FO225)Le débit théorique recyclé
est de 20 m3/h Puissance unitaire des moteurs 45 Kw A.2.cDOCUMENTS DE
REFERENCE- PFS : schéma de procédé filtration, déminéralisation désilication
d’eau,et eau potable 50AD202- UID : déminéralisation finale 46AD405-
Instrumentation (liste des instruments) 46NN101- Logigramme 46ND433-
Schémas de boucle 46ND401- Diagramme « transfert et régénération lit
mélangés » 46JPE1028-08- Diagramme « mise en service lits mélangés »
46JPE1028-14
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 8 sur 16www.bac-ste.blogspot.com B.
FONCTIONNEMENT NORMAL DE L’UNITE B.1FONCTIONNEMENT ET EXPLOITATION DES CHAINES
Les 3 échangeurs d’ions sont installés en parallèle En marche normale un
appareil est en service, les 2 autres étant enrégénération ou en
attente.L’installation est conçue pour traiter la totalité des condensats de
retour de lacentrale.Normalement un seul échangeur suffit. Ce pendant en cas
d’utilisationdes condenseurs auxiliaires, le débit total en retour est
susceptible de dépasserla capacité d’un seul échangeur. Il est donc nécessaire
dans ce cas de mettreun deuxième appareil en service.L’opérateur veillera à ce
que chaque échangeur soit utilisésuccessivement de manière à répartir
uniformément le temps defonctionnement sur chaque appareil, ceci afin : d’avoir
une usure des résines identique sur les 3 appareils d’éviter de maintenir un
échangeur en attente pendant une longue durée, cequi risquerait de poser un
problème pour la conservation des résines contenusdans l’appareil. La
permutation des échangeurs s’effectuera comme suit:Celui des 2 échangeurs en
attente dont la régénération est la plusancienne sera programmé en « marche » au
moyen du commutateur046/146/246HS151 et sur « Auto » au moyen du
commutateur046/146/246H160. l’autre échangeur en attente sera programmé en
«arrêt »au moyen du commutateur 046/146/246HS151.Lorsque l’échangeur en service
arrivera en fin de production, l’échangeurprogrammé en « auto » démarrera
automatiquement.Il suffira alors de programmer l’échangeur qui était à l’arrêt
en «auto »,et d’effectuer la régénération de l’échangeur épuisé. Celui-ci sera
ensuite misen position « arrêt ».L’ajustement de la production d’eau désilicée
aux besoin est réalisée enintervenant sur le débit d’eau déminéralisée
d’appoint, à cet effet il est prévuune chaîne de régulation de débit (régulateur
46FRC213 et vanne de contrôle46FV213) dont le point de consigne est pris sur la
sortie du régulateur deniveau du bac de stockage d’eau désilicée 46LIC220. le
débit d’eau d’appointcorrespond en fait au remplacement des pertes des unité,
telles que celles duesaux purges continues des chaudières.Dans le cas ou le
débit d’eau d’appoint admis par la vanne 46FV213 estinsuffisant pour rétablir le
stock d’eau désilicée il faut ouvrir le by passe decette vanne pour avoir un
débit d’appoint plus important.
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 9 sur 16www.bac-ste.blogspot.com La
position de chaque échangeur d’ions est définie à l’aide de 2commutateurs :a) un
commutateur « marche /arrêt » (repère 046/146/246HS151)- en position « arrêt»
l’échangeur d’ion est en attente, dans ce cas toutes lesvannes de façade de
l’échangeur sont en position fermée.- en position « marche» l’installation est
opérationnelle et sa position estdéfinie par le second commutateurb) un
commutateur « auto/manuel/régénération » repère (046/146/246HS160)- en position
« auto» l’échangeur est soit en phase de production, soit enattente pour
démarrer automatiquement si l’échangeur en service s’arrête, ilpeut être
également à l’arrêt lorsque le cycle de production vient de s’acheveret que
l’opérateur n’a pas lancé la régénération. la mise en position « manuel » du
commutateur provoque le démarrageimmédiat d’un cycle de production - la mise en
position « régénération » lance les séquences de régénération. L’arrêt du cycle
de production est commandé automatiquement -soit après la production dans ce
cycle d’une quantité totale d’eauprédétermine ; celle-ci est comptabilisée par
les 046/146/246FQS178- soit en cas de défaut qualité détecté par les appareils
de contrôle deconductivité ou de teneur en silice (repère 046/146/246CTS187)
pour laconductivité et 046/146/246ATS188) pour la teneur en silice.pour ce
dernier cas l’analyseur de silice n’étant plus opérationnel a étésupprimé. Une
analyse qualitative manuelle à été instaurée dans le labo localdu TED. En cas de
présence de silice il revient à l’opérateur d’arrêtermanuellement l’échangeur
qui est en production. - soit par excès de perte de charge, détectée par les
046/146/246PDH181. cecas n’a jamais était rencontré. L’installation est conduite
à partir du local de relayage (salle de contrôle)où sont regroupés tous les
équipements permettant le suivi du fonctionnementainsi que la commande à
distance des opérations :- enregistreurs des grandeurs physiques et
chimiques voyants de signalisation et alarmes organes de commande (boutons
poussoir, clavier, régulateurs) B.2REGENERATION Les séquences de régénération
sont représentés sur les documents suivantes : Diagramme « transfert et
régénération lit mélangés » n° : 46JPE1028-08: ce document précise les positions
des organes de manœuvre aucours des différents séquences. Synoptique
fonctionnel 46JPE1028-15, « transfert régénération » n° 1 à29 :ce document
précise séquence par séquence :
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 10 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
l’état des organes de manœuvres les circuits utilisés.les temps des séquences.
les débits mise en œuvre. les volumes d’effluents. les asservissement fin de
séquence. Les équipement de régénération sont communs aux trois échangeursd’ions
à lit mélangé. Les résines d’une seule chaîne peuvent être régénérées àla
fois.L’arrêt du cycle de production est automatique, par contre
l’opérateur;celui-ci doit positionner le commutateur « arrêt-régé-lancement
»046/146/246HS151 sur la position « régé ».Les opérations de régénération se
déroulent en suite totalementautomatiquement après lancement.La régénération
s’effectue extérieurement dans la colonne de séparationdes résines 46PC07 pour
la résine cationique et la colonne de régénération46PC08 pour la résine
anionique.Après transfert dans la colonne de séparation 46PC07, la totalité de
lacharge de résine subit un nettoyage ABRO, les résines sont ensuite
séparéeshydrauliquement par ordre de densité.La résine anionique est en suite
envoyée dans la colonne de régénérationdes résines anionique 46PC08. la résine
cationique reste dans la colonne deséparation pour y être régénérée.Après
régénération, chacune des résines est nettoyée dans sa colonneparticulières.
Ensuite la résine anionique est envoyée par brassage à l’air. Aprèsun rinçage de
courte durée et vérificationde la conductivité, l’opération derégénération est
terminée et la résine peut être transférée dans le lit mélangéet remise en
service.L’opération de mise en service d’un «mixed-bed» est précédée
d’unbrassage à l’air dans l’échangeur lui-même destiné à bien homogénéiser
larésine dont le classement aurait pu être perturbé au cours du transfert.
Ensuite,un rinçage à l’égout effectué avec de l’eau à traiter est pratiqué
jusqu’àl’obtention des caractéristique désirées. Les opérations de régénération
sont commandées automatiquement àl’aide d’une matrice à diode. Il est possible,
dans des cas particuliers deprocéder aux régénérations « pas à pas » en
intervenant directement au niveaude cette matrice à diode.Pour cela il faut
placer le commutateur « auto-arrêt-manuel » situé enfaçade de la matrice en
position « manuel » et opérer le déroulement de laséquence de régénération au
moyen du bouton poussoir « pas à pas ».
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 11 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
B.3STOCKAGE ET DISTRIBUTION DE L’EAU DESILICEE. A la sortie des échangeurs
d’ions l’eaudésilicée est conditionnée par injectionen ligne d’une solution
d’ammoniaque pour rendre le pH à une valeur compriseentre 8.5 et 9.Le réglage de
l’injection est manuel par réglage du débit des pompesdoseuses, le contrôle est
fait à l’aide du ph-mètre 46AIAHL223 avec alarmehaute et basse.L’eau est ensuite
stockée dans le bac 46PT03 L’eau est reprise par les 3 pompes 46PP05/PP06/RP05.
en marche normaleune pompe est en service et les 2 autres sont à l’arrêt. Chaque
pompe est commandée par un commutateur à 3 positions « manu-auto-secours ».
Position « manu » : la pompe est en marche permanente Position « secours » :
la pompe est programmé en secoursautomatique de la pompe en marche permanente.
Position « auto » : la pompe se met en routeautomatiquement pour assurer
les besoins en eau de servicepour les régénération. En marche normale une
pompe sera positionnée en « manu », une en« secours » et une en « auto
».L’automate 46 I 27 assure : - l’arrêt des pompes par niveau très bas du
bac 46LSLL/LALL224- le démarrage automatique de la pompe programmée en secoursdu
signal de pression basse sur le collecteur de refoulement46PSALL222. B.4ANALYSES
: Sur l’eau à traiter:Fer 1 fois/semainecuivre 1 fois/semaineSiO2 1
fois/semaineNa 1 fois/semaineCO2 1 fois/jourConductivité 1 fois/posteSur l’eau
traitée:
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 12 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
Fer 1 fois/semaineCuivre 1 fois/semaineSiO2 1 fois/posteNa 1 fois/posteCO2 1
fois/jourConductivité 1 fois/postePH 1 fois/poste B.5ANALYSEURS - un
conductivimètre sur chaque sortie d’échangeur à lit mélangé
(repère046/146/246CTS187) avec enregistrement au tableau et alarme haute ;deux
seuils sont prévus :1erseuil 0.7 µs/cmarrêt automatique chaîne, par
conductivité haute.2èmeseuil 0.5 µs/cmfin de séquence de rinçage avant mise
en production, parconductivité basse.- une conductivimètre (repère 46 CIS142)
sur la sortie de la colonne46PC07 de séparation et régénération cation : cet
appareil intervientuniquement en fin de régénération pour commander la fin de
la(séquence 24) et le démarrage de la séquence suivante.- un Ph-mètre (repère
46AIAHL223) dont la fonction est de contrôler lepH de l’eau traité après
injection de l’ammoniaque. B.6INSTRUMENT DE CONTROLE En plus des
analyseurs, l’opérateur dispose des appareils de mesuresuivants, dont il aura à
vérifier périodiquement les indications :- débit entrées
chaînes046/146/246FRQ178-perte de charge des échangeurs
d’ion046/146/246PDI371-débit d’eau de dilution acide46FI146-débit d’eau de
dilution soude46FI155
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 13 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
-pression d’air surle bac jaugeur acide 46PI375actuellement le bac jaugeur
acide 46PD04 est by passé.L’acide est pris directement du collecteur alimentant
la bâche 46PD02 - pression d’air sur le bac jaugeur soude (46PD05): 46PI376-
niveau bac jaugeur d’acide46LI150- niveau bac jaugeur de soude
46LI159- pression au refoulement du surpresseur d’air46PI374-
débit air service de régénération 46FI170- pression air
service de régénération 46PI372- niveau du bac de stockage 46PT03 :
46LI221- Hublots pour contrôle du niveau des résines
046/146/246LG182 et046/146/246XG182 B.7ALARMES ET SECURITES les alarmes et
sécurités suivantes sont prévues046FQS/FQA178 fin de cycle de chaîne
1146FQS/FQA178 fin de cycle de chaîne 2246FQS/FQA178 fin de cycle de chaîne
3046CTS/CAH187 conductivité haute sortie 46PC06146CTS/CAH187 conductivité haute
sortie 46PC05246CTS/CAH187 conductivité haute sortie 46RC05046PDSH/PDAH181 perte
de charge haute 46PC06146PDSH/PDAH181 perte de charge haute
46PC05246PDSH/PDAH181 perte de charge haute 46RC0546AIAHL223 PH haut et bas en
aval conditionnement46PSL/PAL195pression basse bac jaugeur d’acide. 46PSL/PAL198
pression basse bac jaugeur de soude46LA150 niveau bac jaugeur acide46LA159
niveau bac jaugeur soude46FSL/FAL146 débit bas eau de dilution acide46FSL/FAS155
débit bas eau de dilution de soude46KA200 défaut durée séquence de
régénération46LAHL220 niveau haut et bas 46PT0346LSLL/LALL220 niveau très bas
bac 46PT0346PSAS222 pression basse refoulement pompes de reprise46PP05/
PP06/RP0546PSAL216 pression haute collecteur retour condensats
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 14 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
B.8AUTOMATISMES ET ASSERVISSEMENT les fonction asservies par les différents
automatismes et asservissement sontles suivantes- 046 I 21 / 146 I 21 / 246 I 21
: arrêt automatique des chaînes sur signal de fin de cycle partotalisation
débit, conductivité ou perte de charge déroulement automatique des opérations
de transfert régénération auniveau des lits mélangés- 46I22 : transfert des
résines et déroulement automatique desséquences de régénération au niveau des
colonnes 46PC07, 46PC08 etpompe d’eau de service. - 46I23: dosage automatique
de l’acide sulfurique - 46I24 : dosage automatique de la soude- 46I27 :
secours automatique des pompes de reprise46PP05/46PP06/46RP06 C. PROCEDURES DE
DEMARR AGE ET D’ARRET: C.1DEMARRAGE NORMAL La mise en service d’un échangeur
d’ion commence par une opérationpréalable de rinçage qui est effectué
immédiatement avant la mise en productioncette opération à une durée de 5
minutes.L’eau utilisée pour le rinçage est l’eau à traiter c’est à dire le
mélange« condensât retour » et «eau déminéralisée d’appoint»Lorsque le rinçage
terminé, la séquence de production est enclenchéeautomatiquementEn marche
normal, lorsque l’un des échangeurs d’ions s’arrête, l’échangeuren attente
démarre automatiquement, cependant pour ce faire, il faut que lecommutateur «
marche/arrêt » repère 046/146/246HS160 soit en position auto.Le démarrage peut
être également manuel en mettant le commutateur046/146/246HS160 en position
manuel; dans ce cas le démarrage n’est plusasservit au signal d’arrêt d’un
échangeur en marche mais est effectuéimmédiatement. C.2REDEMARRAGE APRES UN
ARRET DE LONGUE DUREE S’assurer que le lit de résine de chaque échangeur à bien
été mis enconservation.
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 15 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
Opérer un bon rinçage de chaque échangeur avec un volume d’eauminimum de 1.5 x
le volume de résine, puis procéder a une régénération identiqueà la régénération
initiale. C.3REDEMARRAGE APRES UN ARRET DE COURTE DUREE : l’échangeur d’ion doit
être systématiquement rincer pendant 5 à 10 mn avantutilisation. C.4ARRET
NORMAL l’arrêt du cycle d’un échangeur d’ion est effectué
normalementautomatiquement il est cependant possible de procéder manuellement à
l’arrêt, encours de production de l’un ou de plusieurs échangeurs en mettant le
commutateur« arrêt–marche / lancement » 046/146/246 HS 161 en position « arrêt
». C.5ARRET D’URGENCE OU DECLENCHEMENT Si l’installation doit être pour une
raison quelconque arrêtée d’urgence, ou sil’arrêt est dû à un déclenchement
électrique général, et si les condensats en retourde la centrale continuent à
arriver, la vanne 141 UV 202 de la mise à l’égout descondensats
s’ouvreautomatiquement. dans le cas de pollution des condensats,cette vanne
fonctionne en toutou rien ; son ouverture reste commandéesimultanément avec la
fermeture de la vanne 041UV202 par le conductivimètre 41CISAH 203. par contre en
cas d’augmentation depression sur le circuit retour ellefonctionne en régulation
de pression et son ouverture est proportionnelle au signaldu régulateur
046PIC216. C.6ARRET DE LONGUE DUREE Si l’installation d ‘échange d’ion doit
être mise à l’arrêt pour une périodelonguedurée (plus d’un mois) il est
nécessaire de procéder à une mise enconservation des résines. D. INCIDENT
RENCONTRES, PROBLEMES VECUS ET LES SOLUTIONSAPPORTEES Anomalie cause remède
hauteur de lacouche de résineau cours de larégénération et à lacette même chaîne
doit êtrerégénérée en premier pour
rapportdestageDEMINERALISATIONFINALEPage 16 sur 16www.bac-ste.blogspot.com
relevée à traversle hublot duMixed-Bedinférieur aurepère séquence de
transfertune partie de la résinereste emprisonnée dansle colonne derégénération
46PC08 récupérer la résine restant siles conditions de marche ducomplexe le
permettent sinonrécupérer la résine restantedans les fûts et la réintroduireau
moment de la régénérationdu Mixed-Bed concerné. cycle court deproductionpour 1
chaîne mauvaise régénérationpar insuffisance de ladose du régénérantacide ou
soude àconfirmer par les cyclessuivants vérification de la quantité desoude ou
d’acide qui traverseles colonne de régénération faible densitéde soude pression
air moteur dupot jaugeur 46PD05insuffisante1- contrôler le circuit en avaldu
détendeur (bouchageprobable par la soude)1- contrôler le détendeur
luimême3-contrôler l’orifice derestriction située sur le circuitde la solution
de soude quipeut être obstrué par lesparticules à nettoyer.cycle
deproductioncourt pour lestrois chaîne mauvaise régénération.Si les cycles sont
courtpour les trois chaînescela veut dire que leproblème est commun.Par
conséquent le circuitde régénération est àincriminer l’expérience à montrer
qu’ils’agit de la vanne de passagede résine 46PC07 ou 46PC08qui est responsable
de ceproblème. Avec le temps elledevient non étanche et del’acide de
régénération du46PC07 traverse la colonne46PC08 neutralisant ainsi lasoude de
régénération
Rapport de Stage Ocp Demineralisationfinale
Download this Document for FreePrintMobileCollectionsReport DocumentReport this
document?Please tell us reason(s) for reporting this document Spam or junk Porn
adult content Hateful or offensiveIf you are the copyright owner of this
document and want to report it, please follow these directions to submit a
copyright infringement notice.Report Cancel
This is a private document.
Info and Rating
Reads:75Uploaded:11/25/2010Category:Uncategorized.Rated:
rapport stage ocprapport stage ocp(fewer)
Youness MesnaouiAds by Google
Share & Embed
More from this user
PreviousNext
41 p.
50 p.
50 p.
28 p.
14 p.
16 p.
45 p.
26 p.
29 p.
30 p.
24 p.
23 p.
2 p.
20 p.
7 p.
10 p.Add a Comment

Submitshare:Characters: 400
Print this documentHigh QualityOpen the downloaded document, and select print
from the file menu (PDF reader required).
Add this document to your CollectionsThis is a private document, so it may only
be added to private collections.Name:Description:Collection Type:public -
locked public - moderated privatepublic locked: only you can add to this
collection, but others can view it
public moderated: others can add to this collection, but you approve or reject
additions
private: only you can add to this collection, and only you will be able to view
itSave collectionCancelFinished? Back to Document
Upload a Document
Search Documents Follow
Us!scribd.com/scribdtwitter.com/scribdfacebook.com/scribdAboutPressBlogPartner
sScribd
101Web StuffScribd StoreSupportFAQDevelopers / APIJobsTermsCopyrightPrivacy