Vous êtes sur la page 1sur 3

Partitionnement des disques

La configuration des disques permet de gérer le découpage des disques durs


physiques en emplacements logiques, appelés partitions, volumes et lecteurs.

Le partitionnement est le découpage logique des disques durs de la machine en vue


d’organiser les données, systèmes ou utilisateurs.

Type de Disque

Il existe deux types de disques sous l’environnement Windows :

 Les « disques basiques » ou « disques de base »


 Les « disques dynamiques »

Les « disques basiques »


 Un disque de base est divisé en « partitions ». Ils utilisent un table de
partitions appelées MBR (Master Boot Record). La table de ces partitions
réside dans le premier secteur du disque. Cette table contient les
informations permettant de décrire ces partitions en termes de taille, de
nombre de secteurs, etc…
 Un disque peut être utilisé avec une seule partition, ou avec plusieurs, afin
d’obtenir une meilleure répartition des données. Ces partitions peuvent être
des partitions principales ou des partitions étendues, elles-mêmes
découpés en lecteurs logiques. Chaque partition principale ou chaque
lecteur logique d’une partition étendue est désigné par une lettre (C:\, D:\,
…).

 Un disque de base peut donc contenir


des partitions principales et une
partition étendue contenant des
lecteurs logiques. Dans ce cas, un
disque peut contenir jusqu’à 3
partitions principales et 1 partition
étendue contenant jusqu’à 32 lecteurs
logiques (sous windows 2003) et 128
lecteurs logiques (sous windows 7).

Les « disques dynamiques »


 Les disques dynamiques ont été introduits avec Windows 2000. Ceux-ci sont
divisés en volumes et en lecteurs logiques.
 Ils supportent les possibilités étendues des disques, c'est-à-dire la possibilité
d’étendre les volumes ou de mettre en place des configurations sur plusieurs
disques
 On les réservera pour les machines fonctionnant uniquement sous des
systèmes postérieurs à Windows 2000.
 Il est possible de mettre à jour un disque basique en disque dynamique pour
profiter de fonctionnalités supplémentaires. Il ne sera pas possible ensuite de
revenir d’un disque dynamique vers un disque basique.

Les type de Volumes :

Volumes simples

 Les volumes simples sont des volumes qui occupent un seul disque sur.

Volumes fractionnés

 Les volumes multiples contiennent de l’espace provenant de plusieurs


disques durs différents.
 On peut utiliser jusqu’à un maximum de 128 disques.
 Les disques durs sont utilisés séquentiellement, c'est-à-dire que lorsque
l’espace d’un disque est réduit à zéro, le disque suivant est utilisé pour le
stockage. Les performances peuvent être dégradées lorsqu’on utilise ce type
de volume car le système doit repérer sur quel disque se trouve un fichier du
volume avant d’y accéder.

 Ce type de volume n’offre pas de sécurité des données car si l’un des disques
est endommagé, l’ensemble des données est perdu sur tous les volumes
membres de l’extension.

Agrégats par bandes

 Les agrégats par bande contiennent de l’espace provenant de plusieurs


disques durs différents.
 On peut utiliser jusqu’à un maximum de 128 disques.
 Ici les données sont découpées en bandes de 64ko et chaque bande est
répartie sur un disque physique différent. Cela permet de profiter de la
capacité du système à lire sur plusieurs disques en parallèle et cela améliore
donc les performances.
 Ce type de volume n’offre pas de sécurité des données car si l’un des disques
est Endommagé, l’ensemble des données est perdu sur tous les volumes
membres de l’agrégat

Méthode des Partitionnement des disques


Pour Partitionner des disques on a 2 méthode

 à l'aide de Gestion de Disque


 à l'aide de Diskpart