Vous êtes sur la page 1sur 9

Aromathérapie

Réalisé par :
MRAYZIG Eddahba
RAMDAN Khadija
BOUACHRYN Soukaina
HADAOUA Oum El fadl
MOUSSAOUI Layla
TALEB AOUHMED Fatma
BOUSSAIF Rafiqa
BOUGHAROUINE Abdellah

Encadré par :
Pr.BELGLAIAA Essaada
Sommaire
Introduction....................................................................................................................2

1. Histoire :.................................................................................................................3

2. Définition d’huile essentielle :................................................................................3

1. Les méthodes d'extraction des huiles essentielles :................................................4

2. Les modes d'utilisation des huiles :.........................................................................4

3. Exemple des huiles essentielles et leurs utilisations :.............................................5

5. Principaux des huiles essentielles :.........................................................................7

6. Précautions :............................................................................................................7

Conclusion......................................................................................................................8

1
Introduction
L’aromathérapie utilise des extraits de certaines plantes, que l’on appelle des Huiles
Essentielles (ou H.E.) et a pour objet de renforcer et stimuler les systèmes de défenses
naturelles présent dans chaque organisme.

Dans son application générale son utilisation vise la prévention de la maladie. Elle
constitue, entre autres, l’une des méthodes les plus remarquables pour contrer les
effets préjudiciables du stress.

Les Huiles Essentielles agissent sur le système nerveux central, certaines ont un effet
sédatif d’autres stimulent et quelques-unes rétablissent un équilibre perturbé. Vous
trouverez sur cette page une brève introduction à l'aromathérapie ainsi que l'accès à
des conseils spécifiques que vous retrouverez aussi dans la zone "Conseils" de ce site.

2
1. Histoire :
Découverte de l'aromathérapie gâte La véritable naissance de l'aromathérapie est à
mettre au crédit du chimiste Gattefossé en 1928. C'est en travaillant sur les parfums
que M R.Gatefossé redécouvrit, suite à un accident, les vertus de l'huile essentielle.
Plongeant par réflexe sa main brûlée lors d'une explosion dans le premier liquide à
proximité, il nota une guérison rapide et sans infection. Ce liquide n'était autre que de
l'huile essentielle de lavande. Il inventa le terme Aromathérapie et étudia donc de
manière plus approfondie les propriétés de ces huiles.

2. Définition d’huile essentielle :


_ C'est une substance odorante volatile produite par certaines plantes et pouvant être
extraite sous forme de es et 4000 d'entre elles fabriquent des essences aromatiques ;
toutefois, seulement quelques centaines le font en quantité suffisante pour qu'on
puisse les extraire. Aujourd'hui, l'extraction se fait surtout selon trois procédés :
pression à froid, pour certaines plantes, comme l'orange, dont l'écorce renferme de
l'huile essentielle ; extraction par solvant, dont le dioxyde de carbone, surtout pour les
fleurs fragiles ; distillation à la vapeur, un procédé inventé au XIe siècle et le plus
utilisé aujourd'hui. L'extraction des huiles essentielles est coûteuse, surtout à cause de
la très grande quantité de matière première requise : il faut compter environ 35 kg de
plantes, en moyenne, pour obtenir un litre d'huile essentielle ; et c'est bien davantage
dans le cas de certaines plantes comme la rose. D'où les prix élevés des véritables
huiles essentielles. Car il existe aussi des huiles synthétiques, qui conviennent à la
parfumerie, mais pas à l'aromathérapie. Depuis des milliers d'années, les huiles
essentielles sont utilisées couramment en cuisine, en médecine, en parfumerie et dans
l'industrie cosmétique. Mais, c'est à la fin du XIXe siècle, en France, que commence
l'histoire moderne de l'aromathérapie, au moment où l'on prouvait scientifiquement la
capacité des huiles essentielles à neutraliser les bactéries (vers la même époque, on
découvrait les antibiotiques, ce qui a eu pour effet d'écarter l'aromathérapie du champ
de la médecine). On doit à René-Maurice Gattefossé, en 1928, la première utilisation
du terme aromathérapie. On voit aussi, mais rarement, parfum thérapie.

3
1. Les méthodes d'extraction des huiles essentielles :
_Les méthodes d'extraction des huiles essentielles La majorité des huiles essentielles
sont obtenues par distillation et par entraînement à la vapeur d'eau sous basse
pression. Pour obtenir une huile essentielle de qualité, l'artisan-distillateur respecte un
cahier des charges rigoureux et utilise tout son savoir-faire pour recueillir la précieuse
essence de la plante sans l'altérer. Le procédé consiste à faire traverser par de la
vapeur d'eau une cuve remplie de plantes aromatiques. A la sortie de la cuve de
distillation et sous pression contrôlée, la vapeur d'eau enrichie d'huile essentielle
traverse un serpentin où elle se condense. A la sortie, un essencier (appelé autrefois
vase florentin) recueille l'eau et l'huile essentielle. La différence de densité entre les
deux liquides permet une séparation aisée de l'huile essentielle recueillie par
débordement.

2. Les modes d'utilisation des huiles :


_ Les modes d'utilisation des huiles essentielles sont variés et nombreux. Il convient
de trouver le meilleur moyen d'utiliser celles-ci en fonction de l'effet ou de l'objectif
recherché. Il est également nécessaire de tenir compte de leur composition et de la
condition de la personne qui les utilise (âge, état de santé, grossesse…).

_ Les modes d'utilisation des huiles essentielles sont très diverses. Cependant chaque
huile essentielle peut avoir un ou plusieurs modes d'utilisation plus adaptés selon sa
composition et ses propriétés. Vous retrouverez les pictogrammes suivants associés

4
aux conseils d'utilisation les plus appropriés dans chacune de nos fiches techniques
pour une meilleure utilisation des huiles essentielles.

En application locale :

● Sur le corps, le visage, les ongles, les cheveux.

● Faire pénétrer l'huile par un massage doux et prolongé sur la région douloureuse ou
inflammatoire.

● En massage.

● En onction.

● Dans le bain (mélangée à un tensio-actif tel que savon liquide).

● En association avec les huiles essentielles (l’aromathérapie).

● Nécessaire pour dégraisser à l’éther ou à l’eau + savon .

● Essuyer.

● Mettre un doigtier ou un gant pour éviter l’absorption.

● Déposer gros comme un pois les huiles sur le gant ou le doigtier.

● Appliquer sur le site choisi et masser doucement en décrivant des circulaires.

● Pour éviter de tâcher le linge et draps couvrir d’un pansement.

3. Exemple des huiles essentielles et leurs utilisations :


 Huile essentielle d'arbre à thé : elle est anti-fatigue, calmante, anti-infectieuse,
antibactérienne à large spectre d'action, antifongique, anti-parasitaire,
antiseptique, cicatrisante, tonique, décongestionnante veineuse. L'huile essentielle
d'arbre à thé est indiquée dans les cas d'abcès, d'affection cutanée, de carie, de
confort respiratoire, de coup de froid avec écoulement nasal, d'imperfections
peaux jeunes (type boutons), d'infection de la muqueuse buccale (type aphte),
d'infection cutanée (type impétigo), d'infections respiratoires, de maux de gorge,
de pellicules, de plaies et de poux.
 Huile essentielle de citron : elle est antibactérienne, antiseptique, fluidifiante
sanguin, digestive, tonique, protectrice hépatique, anti-nauséeux. Elle est

5
indiquées dans les cas de ballonnements / excès de gaz, coup de froid, digestion
difficile, état grippal, fatigue, surpoids, mal de mer / mal des transports et verrues.
 Huile essentielle de palmarosa : elle est antibactérienne et anti-infectieuse majeure
à large spectre d'action, antifongique, antivirale. Neurotonique, cardiotonique.
Positivante. Régénératrice cutanée et capillaire. Régulatrice de la production du
sébum, cicatrisante, astringente, hydratante.
 _Huile essentielle de lavande fine : elle est anti-inflammatoire, antalgique, anti-
infectieuse, anticoagulante légère, fluidifiante, décongestionnante,
antispasmodique puissante, décontractante musculaire, anti-dépressive, calmante,
réequilibrante, sédative, hypotensive, cardiotonique, cicatrisante, régénératrice
cutanée, insecticide et vermifuge.
 Huile essentielle de ravintsara : elle est antivirale, anti-infectieuse,
antibactérienne, antidouleurs, antispasmodique, décontractante musculaire,
expectorante, fortifiante du système immunitaire, neurotonique, équilibrante et
positivant. Elle est indiquée dans les cas d'affections nez-gorge, de bouton de
fièvre, confort respiratoire, et renforcement des défenses.

6
4. Principaux avantages & les inconvénients des huiles
essentielles :

avantages Inconvénients
Aucune accoutumance possible Agitation tremblements
Facilité d’utilisation Convulsions
Facilité d’élimination-complète Hallucinations
et rapide Très rapidement toxiques
Propriétés antiseptiques Spasmes musculaires
Propriétés purifiantes très Delirium tremens
intéressantes dans le cas des Coma
microbes et des bactéries Ivresse

5. Principaux des huiles essentielles :


Agitation, tremblements, Convulsions Hallucinations Spasmes musculaires Le
problème du dosage On ne peut pas s'exposer au soleil après avoir appliqué des huiles
essentielles sur la peau Les plantes ne sont pas inoffensives Très rapidement toxiques
Delirium tremens Coma Ivresse Dépression du tonus sympathique Épileptiques.

6. Précautions :
_Les Huiles Essentielles sont des produits à utiliser avec précautions et peuvent se
révéler être des produits très dangereux lorsqu’utilisés de façon intempestive. Elle
sont en effet très concentrées en éléments chimiques actifs dont certains sont agressifs
ou allergènes pour la peau et les muqueuses, et dont d'autres peuvent être toxiques à
forte dose ou sur une longue période. En ce qui concerne l'usage interne, il faut savoir
que certains chémotypes, comme les cétones, sont des poisons et ne doivent jamais
être absorbés. Les huiles essentielles ne doivent pas, en principe, être ingérées pures.
Comme pour tout médicament, il importe de bien se conformer aux recommandations
d'utilisation. En cas de doute, n'hésitez pas à consulter un aromathérapeute qualifié.

7
Conclusion
En fin, en conclure L'aromathérapie est une méthode thérapeutique basée sur
l'utilisation des huiles essentielles .les huiles essentielles sont les essences volatiles
extraites des plantes aromatiques par un procédé de distillation .selon l'espace
végétale dont elles sont extraites.