Vous êtes sur la page 1sur 1

MINISTERUL EDUCAȚIEI ,CULTURII ȘI CERECETĂRII AL REPUBLICII MOLDOVA

COLEGIUL DE ECOLOGIE

Realizat:Bîrdan Cristina

Le XIXe siècle: époque des images contradictoires

Sur le front littéraire, le nouveau siècle s'ouvre par le romantisme, mouvement qui s'est
répandu en Europe en réaction au rationalisme du XVIIIe siècle et qui évolue plus ou moins
dans la lignée de la révolution industrielle, avec une tendance à réagir contre les
changements dramatiques de la nature causés par la machine à vapeur et le chemin de fer.
William Wordsworth et Samuel Taylor Coleridge sont considérés comme les initiateurs de la
nouvelle école en Angleterre, tandis que sur le continent, le courant allemand Sturm und
Drang (Storm and Stress) étend son influence en Italie et en Espagne.

L'art français avait été entravé par les guerres napoléoniennes, mais s'est ensuite développé
rapidement, à commencer par le modernisme. Les frères Goncourts et Emile Zola en France
et Giovanni Verga en Italie produisent certains des meilleurs romans naturalistes. Les
romans du naturaliste italien sont particulièrement importants car ils donnent une carte
sociale d'une Italie unifiée à un peuple qui, jusque-là, avait à peine conscience de la diversité
ethnique et culturelle. Le 21 février 1848, Karl Marx et Friedrich Engels publient le
Manifeste communiste.

La littérature a prospéré au XIXe siècle. Certains des écrivains les plus célèbres sont les
Russes Lev Tolstoï, Anton Tchekhov et Fiodor Dostoïevski; les Anglais Charles Dickens,
John Keats et Jane Austen; l'Ecossais Sir Walter Scott; l'Irlandais Oscar Wilde; les
Américains Edgar Allan Poe, Ralph Waldo Emerson et Mark Twain, et le Français Victor
Hugo, Honoré de Balzac, Jules Verne et Charles Baudelaire.

Le XIXe siècle est l'un des siècles les plus productifs de la littérature roumaine, tant
qualitativement que quantitativement. En ce siècle, des courants littéraires européens tels que
le romantisme, le réalisme, le symbolisme ou des courants culturels locaux tels que le
latinisme et le junimisme apparaissent et se développent. Le début du siècle a été marqué par
l'activité de l'école de Transylvanie. Les idées des Lumières ont trouvé une résonance, en
particulier dans le travail d'Ion Budai Deleanu, qui, entre 1800 et 1812, a finalisé le texte du
Gitan. En 1829, a été publié le premier journal en roumain à périodicité constante ("Courrier
roumain").

Vous aimerez peut-être aussi