Vous êtes sur la page 1sur 1

Fiche : MPL-FT-09

ARVOR Géotechnique Essai de cisaillement rectiligne à la boite Indice A


Ingénierie des sols et des fondations Cisaillement direct (NF P 94-071-1) du 26.01.11

1. Objet de l’essai: L’essai est réalisé sur une série d’au minimum 3 éprouvettes en faisant
augmenter à chaque éprouvette la valeur de l’effort vertical (N).
L’essai a pour objet de mesurer en laboratoire des caractéristiques de
plasticité (rupture) d’un échantillon de sol fin soumis à un cisaillement La contrainte verticale maximale max (=Nmax/s) appliquée à la série
direct selon un plan imposé, à une vitesse suffisamment lente pour que d’éprouvette doit être supérieure à la contrainte effective verticale induite dans
la pression interstitielle u reste nulle tout au long de l’essai. le sol après travaux.
En sont déduites les valeurs de l’angle de frottement effectif  ‘ et la
cohésion effective c’, paramètres utilisés pour le dimensionnement de 3. Résultats
fondations, les calculs de vérification des coefficients de sécurité Fs à
la rupture de talus et pour la détermination des actions de poussée et de 140

butée sur les ouvrages de soutènement. (pic)3 = 120 kPa Dimension des éprouvettes :
120
Courbe 3
2 Principe de l’essai (f)3 =104 kPa 3 = 200 kPa
- largeur des boites L : 60 mm ou
100 100 mm
L’essai s’effectue sur une éprouvette de sol placée dans un bâti de
- plus gros grains dmax :  5 mm
cisaillement constitué de deux demi-boîtes indépendantes. Le plan de 80
(boite de 60 mm) ou  8 mm (boite
(pic)2 = 64 kPa
séparation des deux demi-boites constitue un plan de glissement

 (kPa)
de 100 mm)
correspondant au plan de cisaillement de l’éprouvette. (f)2 = 51 kPa
60 Courbe 2
2 = 100 kPa
- hauteur éprouvette : 6 dmax  h 
(pic)1 = 36 kPa
L/2
N Piston 40
(f)1 = 26 kPa
l (comparateur) Courbe 1

20 1 = 50 kPa

h (comparateur)
Demi-boite
0
supérieure
T (dynamomètre) 0 1 2 3 4 5 6 7
Conditions de l’essai :
l (mm)
Sol
140
- vitesse maximale de
Plaques cisaillement vmax déduite des
T
drainantes 120 résultats de la phase de
consolidation de l’éprouvette
Angle de frottement
100 Critère de pic effectif f' (°) avec vmax  25 m/min.
c' p = 8 kPa - f ' p = 29,5 °

80 - pas maxi des mesures : tous


L’essai consiste à :
 (kPa)

les l = 0,2 mm jusqu’à l


- appliquer sur la face supérieure de l’éprouvette un effort vertical 60
= 2 mm puis tous les l =
(N) maintenu constant durant la durée de l’essai ( = N/s), Critère d'état final
c' f = 0 kPa - f ' f = 27,6° 0,5 mm
40
- produire, après consolidation de l’éprouvette sous l’effort (N),
un cisaillement dans l’éprouvette selon le plan horizontal de 20 - Critère d’arrêt : si pour l =
glissement des deux demi-boites l’une par rapport à l’autre en Cohésion c'
0,5 mm, T < 1/100 Tmax ou
leur imposant un déplacement relatif l à vitesse constante, 0 lorsque l > 5 mm.
0 50 100 150 200 250 300
- mesurer l’effort (T) correspondant (= T/s).  (kPa)