Vous êtes sur la page 1sur 1

Dans un contexte mondial en plein essor économique qui vit sous la loi de la mondialisation

de l’économie et de la compétitivité internationale, l’investissement sous ses deux aspects,


national et étranger constitue un levier inéluctable pour renforcer toute expansion
économique

C’est dans ce sens que le Maroc a entrepris des réformes structurelles visant à favoriser son
ouverture sur le monde en garantissant un environnement économique propice et un climat
social favorable. Dans ce dynamise économique et social, l’entrepreneuriat apparaît comme
une alternative pour tout entrepreneur visant à la fois la réalisation d’un projet lucratif mais
aussi le développement de l’économie nationale. Pour cela, le gouvernement a mis en place
toute une panoplie de mesure pour l’amélioration de la culture entrepreneuriale, le soutien
de l'auto-initiative d'emploi, l’accompagnement des entrepreneurs, l'encouragement de
l’esprit de créativité et d’innovation et l'accroissement du rendement de la promotion des
initiatives de l'emploi.

Mais comment les entrepreneurs marocains et l’ensemble des acteurs économiques


perçoivent l’efficacité de ces mesures institutionnelles mises en place dans le
développement de la culture l’entrepreneuriale ?

Objectifs de recherche :

 Etat des lieux de la conjoncture économique nationale et international en


l’occurrence le marché d’emploi marocain
 La perception de l’ensemble des acteurs économique (entreprises, banques, …) de
cette nouvelle alternative de plus en plus empruntée par les jeunes
 Attentes des jeunes entrepreneurs des nouveaux programmes et stratégies
gouvernementaux (Intilaka ) pour faire face aux obstacles et entraves empêchant la
réalisation de leurs projets