Vous êtes sur la page 1sur 4

Série de TD N°7

Tassement des sols


Exercice N°1
Le tableau ci-dessous présente les données relatives à la pression en fonction de l’indice des
vides, déterminés à partir d’un essai (œdométrique) de consolidation sur une argile non
remaniée :

Pression (kPa) Indice des vides


20 0.953
40 0.948
80 0.938
160 0.920
320 0.878
640 0.789
1280 0.691
320 0.719
80 0.754
20 0.791
0 0.890
a) Tracer le graphique de la pression en fonction de l’indice des vides sur une échelle
arithmétique et sur une échelle semi- logarithmique.
b) Formuler les équations de la courbe de compression vierge et de la courbe de
rebondissement pour un déchargement commençant à 1280 kPa
c) Quels sont les indices de compression modifiée et de rebondissement de ce sol
d) Evaluer la contrainte à laquelle cette argile a été pré consolidée (d’après Casagrande)

Exercice N°2
On doit construire un édifice sur une couche de 6m d’argile qui présente les caractéristiques
de consolidation données du problème précédent. La contrainte moyenne actuelle due au
poids des terres est de 120 kPa. La contrainte moyenne dans l’argile, après construction de
l’édifice, sera de 270 kPa.
a) Evaluer le tassement de consolidation de la couche d’argile produit par la charge de
l’édifice.
b) Evaluer le tassement de consolidation dû à la charge de l’édifice, en supposant que
l’argile n’a jamais subi de charge de pré consolidation supérieure à La contrainte
existante due au poids des terres.
c) Indiquer les valeurs de Δe utilisées pour évaluer les portions a) et b) de la courbe e en

fonction de log𝜎𝑉0 dont il est question au problème précédent (d’après Casagrande)
Exercice N°3
Avant la mise en place d’un remblai sur une grande surface étendue, l’épaisseur d’une
couche compressible était de 10 m.
L’indice des vides (initial) original était de 1,0. Quelques temps après la construction du
remblai, des mesures ont indiqué l’indice des vides était de 0.8.
Calculer le tassement de la couche de sol.
Exercice N°4
1) Comment appelle-t-on la pente de la droite de la courbe de compression sur un
graphique arithmétique ?
2) Donner son expression
3) Soit une courbe de compression dont les indices des vides sont : 𝑒0 = 1.76 𝑒𝑡 𝑒1 =
1.47. Calculer 𝑎𝑣 pour un incrément de contraintes 20 à 40 kPa
Nota : la courbe n’étant pas linéaire donc 𝑎𝑣 n’est à peu près constant que pour une gamme
restreinte de contraintes de 𝜎𝑖′ 𝑒𝑡 𝜎𝑓′

Exercice N°5
1) Comment appelle-t-on la pente de la droite de la courbe de compression ; lorsque les
résultats sont mis en graphique en fonction du % e compression (ou de déformation).
2) Donner son expression
3) Calculer le coefficient de changement de volume pour un incrément de charge de 20 à
40 kPa et déterminer le module Eodométrique
Sachant que lorsque
𝜎𝑣′ =20 𝑘𝑝𝑎 ⟹ 𝜀𝑣 = 23,7 %
Et
𝜎𝑣′ =40 𝑘𝑝𝑎 ⟹ 𝜀𝑣 = 31,4 %
Exercice N°6
Soit une couche d’argile N.C dont l’épaisseur est de 10m, 𝑒0 = 2.5, 𝐶𝑐 = 0.986, 𝜀𝑐𝜀 = 0.274

Calculer le tassement de consolidation induit par un remblai de grande étendue sachant que
l’accroissement de la contrainte totale exercée sur l’argile est de 10kPa.
On donne 𝜎𝑝′ = 7 𝑘𝑃𝑎

Exercice N°7
Le remblaiement d’une vaste zone de sols compressibles par l’application à la surface du sol
d’une surcharge uniforme de 200kPa.
La coupe des sols compressibles est représentée sur la figure, avec la valeur des paramètres
nécessaires au calcul des tassements.
La nappe phréatique est au niveau du terrain naturel.
Calculer le tassement final de la couche compressible ?

200kPa

2m Argile surconsolidée 𝛾 = 19𝑘𝑁/𝑚3 ,𝑒0 = 1, 𝐶𝑟 = 0.05, 𝐶𝑐 = 0.5 𝑒𝑡 𝜎𝑝′ = 50𝑘𝑃𝑎

3m Tourbe

𝛾 = 12𝑘𝑁/𝑚3 ,𝑒0 = 5, 𝐶𝑐 = 2.5 𝑒𝑡 𝜎𝑝′ = 𝜎𝑣0

5m Argile N.C

𝛾 = 16𝑘𝑁/𝑚3 ,𝑒0 = 1.6, 𝐶𝑐 = 0.6 𝑒𝑡 𝜎𝑝′ = 𝜎𝑣0

4m Argile sableuse

𝛾 = 17𝑘𝑁/𝑚3 ,𝑒0 = 1.3, 𝐶𝑐 = 0.5 𝑒𝑡 𝜎𝑝′ = 𝜎𝑣0

Sable
Exercice N°8
Q=10t=10kN

Sable 𝛾ℎ = 17.6 𝑘𝑁/𝑚3 4,6m

10.6m
Sable fin 𝛾𝑠𝑎𝑡 = 20.4 𝑘𝑁/𝑚3

Argile molle N.C


𝜔 = 40%, 𝜔𝑙 = 45%, 𝛾𝑠 = 27.8 𝑘𝑁/𝑚3

7.6m

Calculer le tassement de la couche compressible ?