Vous êtes sur la page 1sur 58

Université Abdelmalek Essaâdi

Ecole Nationale des Sciences Appliquées


Tetouan

Master 1

Module:
Systèmes d’Exploitation Mobile et Applications

sefrioui.imane@gmail.com

2016/2017
Plan
Partie I: Introduction au système d’exploitation Linux (Rappel)
– Généralités sur les systèmes d’exploitation
– Systèmes d’Exploitation Unix/Linux
– Commandes Unix
– Scripts Shell
– Appels Système

Master SEM/ENSATe 2016/17 2


Partie I
Partie I:
Introduction au système d’exploitation Linux

Chapitre III: Les commandes Unix

Master SEM/ENSATe 2016/17 3


Introduction
• Utiliser Linux consiste à se connecter sur la machine et à
passer les commandes nécessaires pour accomplir la tâche
que l'on s'est fixée.

• Nous allons voir les commandes utilisateur principales de


Linux (il en existe plusieurs centaines). Les commandes sont
des programmes écrits avec n'importe quel langage
informatique pour résoudre un problème donné.

• Le système est évolutif et il est facile d'ajouter de nouvelles


commandes.

Master SEM/ENSATe 2016/17 4


Introduction
• Syntaxe Générale:
nom_commande [ - option(s) ] [ argument(s) ]

• Exemple:
ls –l (option –l)
mkdir fichier.txt (argument nom de fichier)

• manuel en ligne:
man ls

• Unix est sensible à la casse (a != A): ls != LS ou de Ls

Master SEM/ENSATe 2016/17 5


Introduction
• Tous les programmes Linux sont lancés avec trois fichiers
ouverts : l'entrée standard (stdin), la sortie standard
(stdout) et la sortie des erreurs (stderr). Par défaut, l'entrée
standard est le clavier et les sorties sont dirigé à l’écran.
signe fonction
< permet de rediriger l'entrée standard depuis un fichier
> permet de rediriger la sortie standard vers un fichier
2> permet de rediriger la sortie des erreurs vers un fichier

2>&1 permet de rediriger la sortie des erreurs vers la sortie standard


permet de rediriger la sortie standard dans l'entrée d'une autre
|
commande
Master SEM/ENSATe 2016/17 6
Gestion des utilisateurs
• who : affiche la liste des utilisateurs présents.
• whoami : affiche le login de l’utilisateur
• passwd : permet de changer le mot de passe.
Seul le propriétaire ou le super utilisateur peut changer un mot de
passe. Le propriétaire n’a pas à spécifier utilisateur.
passwd [ -options ] [ utilisateur ]

Master SEM/ENSATe 2016/17 7


Paramètres système
• id : affiche l'identification d'un utilisateur.
• su : Permet de changer d’utilisateur, pour effectuer des tâches
qui nécessitent des droits différents de l’utilisateur actuel.
Lorsque utilisateur n’est pas précisé, c’est root qui est utilisé.
• tty : donne le nom du terminal de l’utilisateur.
• uname : affiche le nom du système d’exploitation
uname –a : affiche les infos du système d’exploitation
uname –o: affiche le nom du système d’exploitation
• logname : affiche le nom de la connexion.
• hostname : affiche le nom de la machine.
• cal mois/année: affiche le calendrier d’un mois ou d’une année.
• date : permet d’afficher la date système.
Master SEM/ENSATe 2016/17 8
Les métacaractères
• * : une chaine de caractère quelconque, de longueur quelconque
(y compris null).
• ? : un caractère quelconque
• [x-x’] : tout caractère compris entre caractère x et x’.
• [0-9] : 1 chiffre
• [a-z] : 1 lettre minuscule
• [a-z,A-Z] : 1 lettre
• Exemples :
• ls f* : lister tous les fichiers commençant par f
• ls *.txt : lister tous les fichiers se terminant par txt
• ls *d* : lister tous les fichiers dont le nom contient d
Master SEM/ENSATe 2016/17 9
Manipulation de fichiers
• man : permet d'avoir de l'aide sur une autre commande. Exemple, si
vous voulez connaître la syntaxe de la commande ls, taper : man ls.
man [ -options ] [ section ] [ commande ]

• ls :
-R: traitement récursif.
-a : Liste tous les fichiers du répertoire y compris les fichiers cachés
-d : affiche le nom des répertoires.
-m : Affiche les fichiers en les séparant par une virgule.

Master SEM/ENSATe 2016/17 10


Manipulation de fichiers
• ls : affiche la liste des fichiers d'un répertoire.
-R: traitement récursif. $ ls -R /usr
-a : Liste tous les fichiers du répertoire y compris les fichiers cachés
-d : affiche le nom des répertoires.
-i : Affiche les fichiers ainsi que leurs inodes .
-l: affiche en détail les infos des fichiers et dossiers.
-t : Affiche les fichiers par date.
-r : Affiche les fichier en ordre alphabétique inverse.
-alR / : Affiche tous les fichiers d'un système. $ ls -latr /home
-alR |grep doc : Affiche tous les fichiers contenant doc.
Master SEM/ENSATe 2016/17 11
Manipulation de fichiers
• mkdir : Crée un répertoire (make directory)
mkdir -p rep1/rep2/rep3 :Crée un répertoire et ses sous
répertoires associés.
-m : Définit le mode d’accès des nouveaux répertoires.
-p : Crée si nécessaire les répertoires parents appropriés.

• pwd : affiche le chemin du répertoire courant.


On utilise son répertoire
• rmdir : Supprime un répertoire
rmdir -p rep1/rep2/rep3 :Supprime le répertoire et ses sous
répertoire associés
[-p] permet de détruire tous les répertoires vides.
Master SEM/ENSATe 2016/17 12
Manipulation de fichiers
• Exemple:
• $ ls -R /usr
$ ls -latr /home
$ ls –Ra /home $ ls –d /usr $ ls –lai

• $ mkdir -m 750 mon_répertoire


$ mkdir -p ./niveau1/niveau2/nouveau_rep

• $ cd /Cours/Commande/
$ pwd
/home/thierry/Cours/Commande
$ cd ..
$ pwd
home/thierry
Master SEM/ENSATe 2016/17 13
Manipulation de fichiers
• cd : Se déplacer dans les répertoires
cd.. : Remonte d'un niveau
cd/ : Retourne à la racine
cd- : Retourne au répertoire précédent
cd~ : Retourne au répertoire personnel

• mv : Déplacer les répertoires ou les fichiers


mv [-f][-i] source destination.
mv –f :force la commande.
mv -b : effectue une sauvegarde des fichiers avant de les déplacer
mv –i : Demande pour chaque fichier et répertoire s'il peut le déplacer.
Master SEM/ENSATe 2016/17 14
Manipulation de fichiers
• cp : Copier un fichier ou un répertoire
cp [-i][-p] source destination.
cp : Demande s'il peut écraser le nom de fichier : répondre
par Oui(y) ou Non (n)
cp -i : Avertit de l'existence d'un fichier du même nom et
demande s'il peut ou non le remplacer.
cp –r : Permet de copier de manière récursive l'ensemble
d'un répertoire et de ses sous répertoires.

Master SEM/ENSATe 2016/17 15


Manipulation de fichiers
• rm : détruit des fichiers :
rm -d : Supprime un répertoire qu'il soit plein ou non
rm -r : Supprime un répertoire et ses sous répertoires
rm -f : Supprime les fichiers protégés en écriture et
répertoires sans confirmation.
rm -i : Demande la confirmation avant de supprimer fichier.

• cat : concatène les fichiers sur la sortie standard.


cat fichier1, fichier2,….
• tac : concatène les fichiers en inversant l'ordre des lignes
Master SEM/ENSATe 2016/17 16
Manipulation de fichiers
• chgrp : change le groupe propriétaire du fichier
chgrp [-R][-H] groupe nom_fichier
• chown : change l'utilisateur propriétaire du fichier
chown [-R] [-H] utilisateur nom_fichier
• sort : trie les lignes de texte en entrée passées en arguments.
sort [-options] [fichiers].
• wc : compte les caractères, les mots et les lignes en entrée :
wc [ -options ] [ fichiers ]
-c : Affiche le nombre de caractères.
-l : Affiche le nombre de lignes.
-w : Affiche le nombre de mots.
• du : affiche la taille d’un fichier ou dossier.
Master SEM/ENSATe 2016/17 17
Manipulation de fichiers
Exemples:
• cp -r /home/user1 /home/user2
• mv -i *.txt /home/user1/texte
• wc f1
4 12 45 f1
Nb lignes nb mots nb caractères nom du fichier

• $ ls | wc -l

• $ chgrp -R users /home


$ chgrp bin script.pl
• $ chown -R thierry:users /home/thierry
$ chown thierry:cdwriter fichier1 fichier2
Master SEM/ENSATe 2016/17 18
Manipulation de fichiers
• grep : recherche de chaînes de caractères dans des fichiers
grep [ -options ] regex fichiers

• less : affiche à l'écran l'entrée standard en mode page par page


avec des possibilités de retour en arrière.
less [ -options ] [ fichiers ]

• find : recherche des fichiers sur le système.


find [ -chemins ] [ options ] [ tests] [ actions]
Master SEM/ENSATe 2016/17 19
Manipulation de fichiers
• find : recherche des fichiers sur le système.
/ test2@machine:~$ find . –name "*.c "

./tp/main.c
home
./tp/test.c

linux test2@machine:~$ find .. –name "*.c "

test1 test2 ../test1/essai.c


../test2/tp/main.c
../test2/tp/test.c
essai.c tp
test2@machine:~$ find .. –name "t*"

main.c test.c essai.bash ../test1


../test2
../test2/tp
Master SEM/ENSATe 2016/17 ../test2/tp/test.c 20
Expressions régulières
• abc : la chaine abc
• [abc] : l’un des caractères a, b ou c
^ début d’une ligne
• [a-e] : l’un des caractères entre a et e
$ fin d’une ligne

[] Spécifie intervalle de caractères


• x[a-c]y : xay, xby ou xcy
+ Ce qui précède doit être trouvé au
• xa+y : xay, xaay, xaaay, xaaaay, … moins une fois
* Ce qui précède peut être trouvé un
• xa*y : xy, xay, xaay, xaaay, … nombre quelconque de fois
{n,m} Ce qui précède doit être trouvé
• xa{2,5}y : xaay, xaaay, xaaaay, xaaaay entre n et m fois
{n} Ce qui précède doit être trouvé
entre n fois
Master SEM/ENSATe 2016/17 21
Application à grep
• grep [Hh]ello *.txt Recherche les mots hello et Hello
dans tous les fichiers .txt

• grep ^[Hh]ello *.txt Recherche les mots hello et Hello


en début de ligne dans tous
les fichiers .txt

• grep [Bb]ye$ *.txt Recherche les mots hello et Hello


en fin de ligne dans les fichiers .txt
Master SEM/ENSATe 2016/17 22
Manipulation de fichiers
• head/tail :
head :affiche les n premières lignes.
Tail : affiche les n derniers lignes.
tail [ -options ] [ fichier ]
• umask :
Pour connaître les droits d'accès par défaut, il suffit de taper umask.
Cette commande retourne trois chiffres qui donnent le masque actif

Master SEM/ENSATe 2016/17 23


Manipulation de fichiers
• touch fichier : permet de créer un fichier vide.
• vi nom_fichier: édite un fichier
pour insérer des données tapez i
pour quitter sans enregistrer tapez esc+:q!
pour quitter et enregistrer tapez esc+:wq
• nano nom_fichier: permet créer / éditer un fichier.
pour quitter tapez ctrl +x
• rm nom_fichier : permet de supprimer un fichier.

Master SEM/ENSATe 2016/17 24


Manipulation de fichiers
• cat fichier: permet d’afficher le contenu des fichiers passés en
paramètres. (la commande tac affiche à l’envers)
• more fichier : affiche le contenu de fichier page par page
utiliser la touche espace pour passer à la page suivante
utiliser la touche b pour revenir à la page précédente
utiliser la touche q pour quitter

• less fichier : affiche le fichier en mode page par page avec des
possibilités de retour en arrière.
• head –n fichier : affiche les n premières lignes d’un fichier
• tail –n fichier : affiche les n dernières lignes d’un fichier. (par défaut
n=10)
Master SEM/ENSATe 2016/17 25
Manipulation de fichiers
• cmp et diff : les deux commandes comparent le contenu des deux
fichiers passés en arguments
Exemple :
cmp f1 f2 : n’affiche rien pourtant elle renvoie un code de retour qui
sera stocké dans une variable prédéfinie ( $?) pour afficher sa valeur
on utilisera la commande echo.
echo $? : affiche 0 si les deux fichiers ont le même contenu et 1
sinon.

Master SEM/ENSATe 2016/17 26


Manipulation de fichiers
• Lien physiques et liens symboliques :
La commande qui permet de créer des liens est "ln".
Liens physiques :
Sous linux, un même fichier peut avoir plusieurs noms, c'est ce qu'on appelle un "lien physique" ou "lien dur". On les
crée avec la commande :
ln original lien
Liens symboliques :
Les liens symboliques sont utilisés pour créer un raccourci :
On crée un lien symbolique par :
ln -s original lien
• Exemple :
ln -s lien_symb /home/etudiant1/p2.c
Le fichier lien_symb est un alias, sa suppression n'interfère pas sur original, mais les modifications apportées à ce
lien sont automatiquement répercutées sur original. Si vous supprimez original, lien devient un "lien mort".
Master SEM/ENSATe 2016/17 27
Manipulation de fichiers
Exemple lien symbolique:
• ln -s dossier_cible nom_du_lien
• Je souhaite qu’en allant sur le répertoire /opt/jdk, j’atterrisse en
réalité sur /opt/jdk1_7.2. Cela permet de facilement gérer le
changement de version de JAVA.
• ln –s /root/jdk1_7.2 /root/jdk

Master SEM/ENSATe 2016/17 28


Manipulation de fichiers
Exemple lien physique:
• Ce type de lien est plus rarement utilisé que le lien symbolique,
mais il faut le connaître car il peut se révéler pratique.
• Un lien physique permet d'avoir deux noms de fichiers qui
partagent le même contenu, c'est-à-dire le même inode.

Master SEM/ENSATe 2016/17 29


Manipulation de fichiers
Exemple lien physique:
• Ainsi, que vous passiez par fichier1 ou par fichier2, vous modifiez
exactement le même contenu. En quelque sorte, le fichier est le
même. On peut juste y accéder via deux noms de fichiers
différents.

Master SEM/ENSATe 2016/17 30


Commandes d’administration
• ps : affiche la liste des processus
ps [option].
• kill : envoie un signal à un processus
kill [ -options ] PID
• who : affiche la liste des utilisateurs présents
• passwd : permet de changer le mot de passe
passwd [ -options ] [ utilisateur ]
• id : affiche l'identification d'un utilisateur

Master SEM/ENSATe 2016/17 31


Commandes d’administration
• su : Permet de changer d’utilisateur
su [ -options ] [ utilisateur ]
• df :donne des informations sur l’état d’occupation des systèmes de
fichiers.
• which: indique le chemin de la commande.
which commande

Master SEM/ENSATe 2016/17 32


Autres commandes
• echo : affiche une ligne de texte
• gzip : compresse les fichiers
gzip fichier : compresse fichier en fichier.gz.
gunzip fichier.gz : décompresse fichier.gz en fichier.
• sleep : attend pendant le temps spécifié
• clear : efface l'écran
• csplit : découpe un fichier en sections
• diff : permet d'obtenir la différence entre deux fichiers
• hexdump : affiche le contenu d'un fichier en hexadécimal
Master SEM/ENSATe 2016/17 33
Autres commandes
• alias : est un raccourci remplaçant une commande

Exemple :
alias ll= ‘ls -l’

• unalias : permet de supprimer un alias

Exemple:
unalias ll : supprime l’alias ll ;

Master SEM/ENSATe 2016/17 34


Editeur Vi
Introduction à Vi
vi (prononcer Vihaille) est un éditeur entièrement en mode texte, ce qui
signifie que chacune des actions se fait à l'aide de commandes texte.
vi nom_du_fichier
les modes de Vi
• Le mode normal.
• Le mode insertion.
• Le mode de remplacement.

Master SEM/ENSATe 2016/17 35


Editeur Vi
les commandes de base
• :q quitte vi
• :q ! quitte vi sans sauver les changements ZZ,
• :wq! ou :x sauve si possible et quitte vi
• :[nn,nn] w[!]«Esp»[[>>]fich] sauve le texte dans fich
• :w sauve sous le nom de fichier courant
• :w ! sauve sans vérifier les droits d’écriture
• :w >>fich ajoute le texte à la fin de fich
• :nn,nn w fich sauve les lignes de l’intervalle nn, nn

Master SEM/ENSATe 2016/17 36


Editeur Vi
Les commandes d’édition :
• x Efface le caractère actuellement sous le curseur
• dd Efface la ligne actuellement sous le curseur
• dxd Efface x lignes à partir de celle actuellement sous le curseur
• nx Efface n caractères à partir de celle actuellement sous le curseur

La recherche et le remplacement :
Pour rechercher un mot dans un document, il vous suffit (en mode normal) de
taper / suivi de la chaîne à rechercher, puis de valider par la touche entrée.

Master SEM/ENSATe 2016/17 37


Editeur Vi
La recherche et le remplacement :
• Pour rechercher un mot dans un document, il vous suffit (en mode normal)
de taper / suivi de la chaîne à rechercher, puis de valider par la touche
entrée.
• Pour remplacer une chaîne de caractère par une autre sur un ligne, il existe
une commande très puissante sous Vi utilisant les expressions régulières.
Voici sa syntaxe:
:s/chaine_a_remplacer/chaine_remplacante/
Il est possible de la généraliser à tout le document grâce à la syntaxe suivante:
:%s/chaine_a_remplacer/chaine_remplacante/

Master SEM/ENSATe 2016/17 38


Impression de fichier
• lpr : imprimer un fichier.
• lpq : afficher les fichiers en attente d’impression.
• lprm : détruire des fichiers en attente d'impression.

Master SEM/ENSATe 2016/17 39


Les types de fichiers
• Les fichiers ordinaires (-) : données, programmes, textes.
• fichier spécial de type bloc (b) (pilote de disque)
• fichier spécial de type caractère (c) (pilote de terminal)
• répertoire (d)
• lien sur un fichier ou un répertoire (l)

• Un fichier dont le nom commence par . est caché dans le


système
Master SEM/ENSATe 2016/17 40
Gestion des droits
• La commande ls –l permet de visualiser les permissions des
fichiers

Type de fichier Taille

- fichier ordinaire
d répertoire
c périphérique caractère
b périphérique bloc
l lien symbolique
p tube nommé (IPC)
Master SEM/ENSATe 2016/17 41
Gestion des droits
Il y a 3 types d’utilisateurs de fichiers:
• propriétaire (user) : l’utilisateur propriétaire du fichier
• groupe (group) : les utilisateurs appartenant au même groupe
• autres (other) : tous les autres utilisateurs
A chaque fichier sont associés 3 droits:
• lecture (read) : possibilité de lire le fichier et de regarder le contenu
• écriture (write) : possibilité d’écrire le fichier ou d’écrire des fichiers
dans le répertoire
• exécution (execute) : possibilité d’exécuter le fichier
Gestion des droits

• Les droits d’accès sont codés sur 9 bits


utilisateur other

rwx rwx rwx


groupe

• Codage en octale
rwxr-x--- = 111101000 = 750
Gestion des droits

• Chaque triplet rwx se voit attribuer une puissance de 2


utilisateur group other

22 21 20 22 21 20 22 21 20

• Exemple rwxr-xr--

1 1 1 1 0 1 1 0 0

22 21 20 22 21 20 22 21 20
chmod 754 fichier
7 5 4
Commande chmod
• La commande chmod permet de modifier les droits d'accès à un
fichier. Un utilisateur ne peut modifier les droits que des fichiers
qui lui appartiennent. Sauf root.
• Pour avoir -rwxrwxrwx sur fichier1 je dois taper :
chmod 777 fichier1
• Pour avoir -rwxr-xr-x sur fichier1 je dois taper :
chmod 755 fichier1
• Pour avoir -r-------- sur fichier1 je dois taper :
chmod 400 fichier1
Master SEM/ENSATe 2016/17 45
Commande chmod
• chmod: permet de modifier les droits d’accès.
Exemples :
– chmod 755 fichier1  rwx r-x r-x
– chmod o+w fichier1 rwx r-x rwx
– chmod u-rw ficher1  --x r-x rwx
– chmod u=rwx, g=r, o=x fichier1 rwx r-- --x
– chmod a=rw fichier1 rw- rw- rw- ( a) all
– Optoions:
• chmod –R: change ses droits et les droits de ses sous répertoires

Master SEM/ENSATe 2016/17 46


Commande umask
• umask : Pour connaître les droits d'accès par défaut, il faut taper umask
– Cette commande retourne trois chiffres qui donnent le masque actif.
– Enlever ce masque au masque maximum et vous obtenez les droits d'accès par
défaut.
• Lorsqu'un fichier est créé, Linux part du principe qu'il peut avoir
comme droits d'accès maximum: 666.
• Lorsqu'un répertoire est créé, Linux part du principe qu'il peut avoir
comme droits d'accès maximum: 777.

• umask 002 : cette option donnera les droits, sur les répertoires et
fichiers de la partition, de lire et ecrire (777 - umask = 777 - 022 = 775
soit rwxrwxr-x).
Master SEM/ENSATe 2016/17 47
Commande umask
test2@machine:~$ umask Afficher la valeur courante (en octal)

002

test2@machine:~$ umask -S Afficher la valeur courante (en symbole)

u=rwx,g=rx,o=rx

test2@machine:~$ umask 0077 Changer le masque à 0077

test2@machine:~$ umask Afficher la valeur courante

0077

test2@machine:~$ umask -S

u=rwx,g=,o=
Donne le droit par défaut de lecture pour l’utilisateur
test2@machine:~$ umask u+r
Master SEM/ENSATe 2016/17 48
Gestion des utilisateurs
• addgroup [nomdugroupe]: Ajoute un groupe
• adduser et useradd [nomdelutilisateur]: Ajoute un utilisateur.
– L’option -p motdepasse pour spécifier le mot de passe
– adduser [nomdelutilisateur] [nomdugroupe] : Ajoute l'utilisateur au
groupe
• delgroup : Supprime un groupe
• deluser [nomdelutilisateur]: Supprime un utilisateur
– L'option -r supprime aussi le répertoire personnel et les fichiers de
l'utilisateur.

Master SEM/ENSATe 2016/17 49


Gestion des processus
• Toute activité dans UNIX correspond à un processus
• Dans UNIX, il existe deux types de processus
1. Processus système (Ex : swapper, crons, getty ....)
2. Processus utilisateur qui correspondent à l'exécution d'une commande
ou d'une application.
• Chaque processus est identifié par un numéro : PID (Process
IDentifier)
• La commande ps donne la liste des processus

Master SEM/ENSATe 2016/17 50


Gestion des processus

Master SEM/ENSATe 2016/17 51


Gestion des processus
• Les processus sont créés de façon hiérarchique .init père de tous
les processus

Master SEM/ENSATe 2016/17 52


Gestion des processus
• La création d'un processus se fait par dédoublement : Un
processus est toujours créé par un autre processus par le
mécanisme de fourche "fork".
• On appelle le processus créateur processus père. Le processus
créé est appelé processus fils .

Master SEM/ENSATe 2016/17 53


Gestion des processus
• L'appel système FORK crée une copie exacte du processus
original (l'appelant).

• La valeur de retour de la fonction FORK est 0 pour le processus


fils et est égale au PID du fils dans le processus père.

• Le processus fils peut exécuter un nouveau code à l'aide des


primitives EXEC.

Master SEM/ENSATe 2016/17 54


Gestion des processus
• ps : affiche la liste des processus ps [option]
– options :
-a : Affiche tous les processus.
-e : Affiche aussi les processus système.
-f : Affiche la sortie sous forme d’arborescence.
-h : Supprime l’affichage de l’en-tête.
-u : Inclut le nom d’utilisateur et l’heure de lancement du
processus.
-x : Affiche les processus non rattachés à un terminal.
-c programme: Permet de connaître le PID d’un programme connu
Master SEM/ENSATe 2016/17 55
Gestion des processus
• kill : envoie un signal à un processus
kill [ -options ] PID
Envoie un signal à un ou plusieurs processus identifiés par leur numéro (PID).
Options :
-l : Affiche la liste des signaux.
-s signal : Signal à envoyer au processus. Il doit être précisé par son nom
ou son numéro.
-9 : pour tuer le processus

Master SEM/ENSATe 2016/17 56


Gestion des processus
• Les processus tournent avec un certain degré de priorité, un
processus plus prioritaire aura tendance à s'accaparer plus
souvent les ressources du système pour arriver le plus vite
possible au terme de son exécution.

• la commande nice permet de modifier la priorité d'un processus.


– Syntaxe :
– nice -valeur commande

Master SEM/ENSATe 2016/17 57


Lancer un processus en tâche de fond
• Si une commande prend un certain temps pour son nexécution,
votre shell ne vous donnera pas la main tant que la commande
n'est pas terminée, vous êtes obligé de lancer un autre shell,
pour taper une autre commande.

• Pour lancer la commande à partir d'un shell, et de reprendre


aussitôt la main. Il faut lancer la commande en arrière plan, pour
cela il vous suffit de rajouter un & à la fin de commande.
• Exemple: ps aux &

Master SEM/ENSATe 2016/17 58