Vous êtes sur la page 1sur 3

1

Revue de presse quotidienne de la SONARA


N° 381 du 27/04/16

PAUL BIYA VA CRÉER UNE AGENCE NATIONALE DE CONTRÔLE DES PROJETS ET PROGRAMMES (CAMEROUN-INFO.NET)

LA SODECOTON COMPTE PRODUIRE 267 000 TONNES DE COTON EN 2016 (CAMEROUN-INFO.NET)

LA DOUANE COLLECTE 175 MILLIARDS DE FCFA AU 1ER TRIMESTRE DE 2016 (CAMEROUN-INFO.NET)

LE MINISTRE DU COMMERCE ORDONNE LE RETRAIT SUR LE MARCHÉ DE DIX PRODUITS DU CHOCOLATIER AMÉRICAIN MARS(INVESTIRAUCAMEROUN.COM)

LE CAMEROUN À LA RECHERCHE D’UN ARRANGEUR POUR UN EMPRUNT OBLIGATAIRE DE 150 MILLIARDS DE FCFA (INVESTIRAUCAMEROUN.COM)

PAUL BIYA VA CRÉER UNE AGENCE NATIONALE DE CONTRÔLE DES PROJETS ET PROGRAMMES (CAMEROUN-INFO.NET)

Du point de vue de certains observateurs, de nombreux


détournements s’enregistrent au cours des réalisations et
des exécutions des projets et des programmes lancés au
Cameroun à cause de l’absence d’une Agence de con-
trôle. Et ce serait donc pour remédier à ce problème que
le Chef de l’Etat Paul Biya selon des indiscrétions s’ap-
prête à créer une Agence Nationale de Contrôle des Pro-
jets et Programmes (ANCP). Au sujet des missions de la-
dite Agence, le journal La Primeur de L’Informa-
tion édition du 25 avril 2016 écrit «l’Agence Nationale de
Contrôle des Projets et Programmes dont la création est
imminente va essentiellement s’atteler selon nos sources
au contrôle, à la vérification et au respect des échéances
des grands travaux de l’État». Le journal souligne que
la création d’une telle structure s’inscrit dans la vision du Président de la République qui veut bien en découdre avec
ceux qui détournent les deniers publics. Le quotidien dans ses colonnes fait un bref rappel de ces programmes et pro-
jets qui ne sont pas arrivés à terme ou traînent encore le pas. La cause étant l’absence de l’Agence suscitée. «Les
détournements de l’argent alloué au Cameroun par l’Union européenne pour la lutte contre le Sida ont ému l’opinion
nationale. La route Ayos-Bonis aujourd’hui entièrement bitumée a longtemps piétiné avant de voir le jour. L’hôtel du
commis à Ebolowa est devenu la résidence des rats et autres espèces animales parce qu’abandonné dans la boue»,
précise le journal.

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe
2

LA SODECOTON COMPTE PRODUIRE 267 000 TONNES DE COTON EN 2016 (CAMEROUN-INFO.NET)


La Société de Développement du Coton (SODECOTON) table sur
une production de 267 000 tonnes en 2016 selon des prévisions
révélées lundi 25 avril 2016 par la direction de cette entreprise.
Pour bon nombre d’observateurs, ces prévisions sont plutôt op-
timistes au regard de la gravité de la sécheresse cette année
dans la partie septentrionale du pays, où la société mène ses
activités. Pour y faire face, l’entreprise, fleuron de l’agro-
industrie dans la partie septentrionale du Cameroun, a recours
à une technique de l'irrigation pratiquée depuis des années par
les producteurs de coton. Ce caprice du climat ne devrait pas
beaucoup impacter la production. «Si la SODECOTON venait à
atteindre cet objectif, ce serait une réelle performance pour
cette entreprise, si en plus des caprices climatiques, l'on tient
compte également des défis sécuritaires avec des exactions de
la secte terroriste nigériane Boko Haram à l'Extrême-Nord du Cameroun», analyse un observateur de l’économie camerounaise.
L’on se souvient que pour financer sa campagne 2016, la SODECOTON a levé en février dernier, 35 milliards de francs CFA - ex-
tensible à 40 milliards de francs CFA en fonction des besoins - auprès d'un consortium de cinq banques locales. Les fonds ainsi
mis à la disposition de la SODECOTON vont permettre de payer plus de 220 000 producteurs de coton recensés dans le Grand-
Nord du Cameroun et regroupés au sein de la Confédération Nationale des Planteurs de Coton du Cameroun (CNPC-C). Ils per-
mettront aussi de régler les nombreux partenaires de la SODECOTON que sont les fournisseurs d’intrants (engrais, pesticides,
etc.), les transporteurs et les prestataires, entre autres charges.

LA DOUANE COLLECTE 175 MILLIARDS DE FCFA AU 1ER TRIMESTRE DE 2016 (CAMEROUN-INFO.NET)


La douane camerounaise a collecté 175,7 milliards de francs CFA au premier trimestre 2016, selon des informations
rendues publiques lundi 25 avril par la Direction Générale des Douanes (DGD). Des recettes en hausse de 4% par rap-
port à la même période lors du précédent exercice. Pourtant, cette performance est en dessous de l'enveloppe de
187 milliards de FCFA que s'était fixée la Direction Générale des Douanes pour le premier trimestre, apprend-on.
L'administration douanière explique cette situation par la baisse des importations, notamment celles pourvoyeuses de
fortes recettes comme les véhicules ou les matières premières, destinés aux industries brassicoles. Ils ont chuté d'en-
viron 30% au premier trimestre 2016, selon les chiffres de la Direction Générale des Douanes. En rappel, les prévi-
sions de recettes douanières au Cameroun pour le compte de l'année budgétaire 2016 sont de 750 milliards de francs
CFA. C’est la mission assignée par le Ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, au nouveau Directeur Général des
Douanes, Edwin Fongod Nuvaga. C’était lors de l’installation de ce dernier dans ses fonctions, mardi 29 décembre
2015 à Yaoundé.

LE MINISTRE DU COMMERCE ORDONNE LE RETRAIT SUR LE MARCHÉ DE DIX PRODUITS DU CHOCOLATIER AMÉRICAIN MARS (INVESTIRAUCAMEROUN.COM)

Le ministre camerounais du Commerce, Luc Ma-


gloire Mbarga Atangana, vient d’ordonner par
communiqué, le retrait du marché local des barres
de chocolat et produits de confiserie commerciali-
sées sous les marques Mars, Snickers, Celebra-
tions, Milky Way, Twix, Dove, Bounty, Skittles,
Balisto et M&M’S. La sortie de ce membre du gou-
vernement camerounais est consécutive à une dé-
cision du chocolatier américain MARS, propriétaire
de ces marques, de rappeler tous ces produits ju-
gés impropres à la consommation, un résidu de
plastique ayant été retrouvé dans l’un d’entre eux
par un consommateur. Cependant, les stocks de
produits concernés par ce retrait du marché came-
rounais, précise le ministre Mbarga Atangana, qui
invite par ailleurs les consommateurs locaux à la vigilance, sont uniquement ceux dont les dates de péremption vont
du 19 juin 2016 au 08 janvier 2017.

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe
3

LE CAMEROUN À LA RECHERCHE D’UN ARRANGEUR POUR UN EMPRUNT OBLIGATAIRE DE 150 MILLIARDS DE FCFA (INVESTIRAUCAMEROUN.COM)

Le gouvernement camerounais vient de lancer en direction des


banques en activité dans le pays, un appel d’offres en vue du recrute-
ment d’un arrangeur pour un emprunt obligataire de 150 milliards de
francs Cfa, à lancer dans les prochaines semaines sur le Douala Stock
Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du pays, a-t-on appris
de bonnes sources. Le Trésor public camerounais s’apprête ainsi à lan-
cer sa quatrième opération de mobilisation des financements sur ce
marché depuis 2010, afin de réaliser de grands projets. Cette année-là,
en effet, pour la première émission obligataire de son histoire, le Ca-
meroun, qui avait alors fait confiance au groupe bancaire Afriland First
Bank comme arrangeur, avait pu collecter les 200 milliards de francs
Cfa sollicités en 15 jours. En 2013 et 2014, les emprunts obligataires
respectifs de 50 et 150 milliards de francs Cfa, tous deux arrangés par
SCB Cameroun, la filiale locale du groupe marocain Attijariwafa Bank, ont été sursouscrits. En 2015, c’est au marché
international que le Trésor public camerounais s’est attaqué, à travers une émission d’eurobonds pour un montant de
750 milliards de francs Cfa. Au final, seulement un peu plus de la moitié de l’enveloppe requise a pu être mobilisée
au terme de cette opération co-arrangée par la Société générale et Standard Chartered Bank. Pis, le Cameroun avait
levé ces fonds au taux record de 10% sur 10 ans, à cause des conditions du marché très
difficiles, avait expliqué le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey (photo).

 German chocolate cake isn’t Ger-


man. It’s named for Sam German,
an American baker

 The national animal of Scotland is


the unicorn

 100 years ago: The first virus was


found in both plants and animals

 30 years ago: The computer mouse


was invented

 The longest living cells in the body


are brain cells which can live an
entire lifetime

 The heaviest human brain ever re-


corded weighed 5 lb. 1.1 oz. (2.3
kg.)

Tél: (237) 233.33.22.38 / 233.33.22.39—Fax: (237) 233.33.21.88


B.P 365 Limbe