Vous êtes sur la page 1sur 17

Philippe Lamy - Mastère OSE - Optimisation des approvisionnements énergétiques industriels

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

24/09 ADE E25

Elaboration d’un audit simplifié pour l’optimisation des achats et approvisionnements d’énergie primaire des sites industriels.

audit simplifié pour l’optimisation des achats et approvisionnements d’énergie primaire des sites industriels.
audit simplifié pour l’optimisation des achats et approvisionnements d’énergie primaire des sites industriels.

Plan de la présentation

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u

I) Contexte : l’énergie dans l’industrie

u

II) But de l’audit simplifié

u

III) Méthodologie de l’audit

l

1) Evaluer les priorités énergétiques d’un site industriel

l

2) Evaluer les moyens d’optimisation de la fourniture

u

IV) Conclusion sur l’utilisation de l’outil

24/09 ADE E25

I) Les consommations d’énergie dans l’industrie

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France
répartition des énergies dans la consommation industrielle totale (55 M tep) électricité 50% autoproduction
répartition des énergies dans la consommation
industrielle totale (55 M tep)
électricité
50%
autoproduction
d'électricité
3%
gaz naturel
charbons
25%
GPL
fioul
13%
fioul lourd
3%
domestique
5%
1%

Source : Direction Générale de l’Energie et des Matières Premières, 2000.

électricité : charbon : naturel : produits gaz pétroliers : chimie : 20 % chimie
électricité :
charbon :
naturel :
produits gaz pétroliers :
chimie : 20 %
chimie : 30 %
sidérurgie : 81%
chimie : 32 %
chimie :7,6 %
agroalimentaire : 13 %
agroalimentaire : 15 %
agroalimentaire : 17 %
papier : 10 %
agroalimentaire : 4,3 %
sidérurgie : 12 %
ciments : 16 %
papier : 9 %
papier : 2 %
sidérurgie : 6 %
verre : 8 %
ciments : 1,5 %

24/09 ADE E25

complexification des achats d’énergie

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u A l’exemple de l’électricité

l

ouverture du marché à 30% (1206 sites dont 10% ont changé de fournisseurs)

l

prix composé d’un tarif de transport (contrat MADE) et du prix de la fourniture

l

création d’une bourse française (PowerNext) et d’un marché d’ajustement

l

fourniture décomposée en achat de blocs et d’un ajustement

ßContrats de long terme ßRéduction de la durée des contrats fermes ßPrix fixe + optimisation
ßContrats de long terme
ßRéduction de la durée des contrats fermes
ßPrix fixe + optimisation
tarifaire (fonction de la
négociation et de la courbe de
charge)
ßRecours aux
ßContrats à terme
ßMarché spot
ßContrats financiers
ßeffacement
ßRecours à un trader pour constituer un
portefeuille de contrats et manager le risque

24/09 ADE E25

Externalisation des fonctions énergétiques

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u

Préoccupations des industriels

 

l

besoins de force et de chaleur

l

complexification des achats d’énergie

l

risque sur les prix

u

auxquelles répond l’externalisation

l

Différents niveaux de prestations

l

forfaitisation de l’énergie utile

l

avantages :

u

visibilité des coûts

u

capacité à transformer des charges fixes en charges variables

u

optimisation globale des frais de fonctionnement

u

garantie des prix de marché

24/09 ADE E25

II) But de l’audit simplifié

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u

Déterminer l’intérêt économique pour le prestataire d’externalisation

u

l’ordre de grandeurs des gains impose de sonder rapidement l’entreprise

u

externalisation globale :

Fourniture Production d’énergie Electricité utile Gaz Gestion des consommations des utilités du site
Fourniture
Production
d’énergie
Electricité
utile
Gaz
Gestion des
consommations
des
utilités du site
Fioul…

24/09 ADE E25

Optimisation de la fourniture

Optimisation du rendement des utilités, maintenance & exploitation

Optimisation du rendement du process

III) Méthodologie de l’audit

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u Juger de manière opérationnelle l’adéquation entre :

Priorités énergétiques de l’entreprise - qualité de la fourniture exigée par le process, - importance
Priorités énergétiques de l’entreprise
- qualité de la fourniture exigée par le process,
- importance financière de l’énergie et poids de la concurrence,
financière de l’énergie et poids de la concurrence, Moyens d’optimisation de la fourniture énergétique -
Moyens d’optimisation de la fourniture énergétique - autour de la consommation - autour de la
Moyens d’optimisation de la fourniture énergétique
- autour de la consommation
- autour de la politique achat d’énergie

24/09 ADE E25

méthodologie partie 1 : priorités énergétiques

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u Évaluer les priorités énergétiques impose d’avoir des éléments de connaissance sur :

l

les prix et des consommations par secteur

l

le poids de l’énergie dans la production et la concurrence du secteur

24/09 ADE E25

la production et la concurrence du secteur 24/09 ADE E25 niveau de gestion de l’énergie Base

niveau de gestion de l’énergie

la production et la concurrence du secteur 24/09 ADE E25 niveau de gestion de l’énergie Base
Base de Données de référence
Base de Données de référence
EDF Prix de l ’énergie et volume de consommation par secteur Electricité de France 0,160
EDF
Prix de l ’énergie
et volume
de consommation par secteur
Electricité
de France
0,160
10000
9000
0,140
8000
0,120
7000
0,100
6000
0,080
5000
4000
0,060
3000
0,040
2000
0,020
1000
0,000
0
Prix de la fourniture totale d’énergie en F/kWh
consommations en ktep

lait

solde papiers des IAA

caoutchouc

24/09 ADE E25

chimie organique
chimie organique
ciments plastiques fonderie
ciments
plastiques
fonderie
automobile verre engrais textiles plasturgie
automobile
verre
engrais
textiles
plasturgie
transf. Acier sucre
transf. Acier
sucre
parachimie textiles artificiels minerais divers
parachimie
textiles artificiels
minerais
divers

Importance de l’énergie selon les secteurs industriels

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France
20,00% chimie de base 18,00% 16,00% 14,00% agro-alimentaire sidérurgie 12,00% 10,00% 8,00% papier carton 6,00%
20,00%
chimie de base
18,00%
16,00%
14,00%
agro-alimentaire
sidérurgie
12,00%
10,00%
8,00%
papier carton
6,00%
fonderie
automobile
grès, céramique
métaux
4,00%
plastique
verre
parachimie
ciment, plâtre
2,00%
imprimerie
bois
textile
0,00%
0,00%
2,00%
4,00%
6,00%
8,00%
10,00%
12,00%
poids de la consommation en %

coût énergie / chiffre d'affaires

24/09 ADE E25

Méthodologie partie 2 : axes d’optimisation de la fourniture

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u

flexibilité de l’approvisionnement

 

l

Arbitrage achat d’électricité / production autonome

l

arbitrage entre énergies primaires

l

interruptibilité et délestage

u

suivi des consommations

 

l

moyens de suivi des consommations (effectifs et matériels)

l

optimisation des puissances souscrites (précision des prévisions)

u

politique achat

l

niveau de centralisation des achats d’énergie

l

compétences internes et externes

l

critères de choix du fournisseur

l

gestion du risque (produits dérivés)

24/09 ADE E25

Arbitrage dans les moyens de production

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

24/09 ADE E25

Marché du gaz et de l’électricité

chaudière de fioul, gaz récupération eau TAC TAV +/- vapeur +/- vapeur fatale
chaudière de
fioul, gaz
récupération
eau
TAC
TAV
+/-
vapeur
+/-
vapeur fatale

+/-

CLIENT / PROCESS

PC fioul, gaz

vapeur +/- vapeur
vapeur
+/-
vapeur
fatale +/- CLIENT / PROCESS PC fioul, gaz vapeur +/- vapeur chaudière fioul, gaz + /

chaudière

fatale +/- CLIENT / PROCESS PC fioul, gaz vapeur +/- vapeur chaudière fioul, gaz + /

fioul, gaz

+/- arrêt / fonctionnement

Conditions d’arbitrage d’autoproduction

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France
conditions économiques de fonctionnement 140 prix de marché seuil Post Combustion 120 100 seuil chaudière
conditions économiques de fonctionnement
140
prix de marché
seuil Post Combustion
120
100
seuil chaudière
seuil cogénération
80
60
40
20
0
50
100
150
200
250
300
350
jours
prix

24/09 ADE E25

Méthodologie partie 2 : axes d’optimisation de la fourniture

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u

flexibilité de l’approvisionnement

 

l

Arbitrage achat d’électricité / production autonome

l

arbitrage entre énergies primaires

l

interruptibilité et délestage

u

suivi des consommations

 

l

moyens de suivi des consommations

l

optimisation des puissances souscrites

l

Suivi de la qualité des combustibles

u

politique achat

l

niveau de centralisation des achats d’énergie

l

compétences internes et externes

l

critères de choix du fournisseur

l

gestion du risque

24/09 ADE E25

Suivi des consommations

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

effectifs pour la gestion de l'énergie

12 10 8 6 4 2 0 < 100 100< <500 > 500 effectifs dédiés
12
10
8
6
4
2
0
< 100
100< <500
> 500
effectifs dédiés à l'énergie

taille de l'entreprise (salariés)

maintenance exploitationsuivi conso mmations

suivi conso mmationsmaintenance exploitation

24/09 ADE E25

Conclusion

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u

Un outil opérationnel

 

l

Établit des critères sur la façon de consommer et sur la politique d’achat

l

En comparaison avec les priorités définies pour l’industrie

u

des réserves :

l

Mutation des marchés

l

mutation des pratiques d’achats

l

position attentiste des entreprises

l

outil qualitatif plus que quantitatif

l

manque de références pour dresser une base de données et des profils

24/09 ADE E25

Marchés des énergies (suite)

EDF Electricité de France
EDF
Electricité
de France

u

Gaz

 

l

ouverture théorique du marché

l

tarification à la distance discriminante

l

offre de modulation, accès aux stockages et aux terminaux méthaniers, interruptibilité

u

Les produits pétroliers et le charbon

 

l

une concurrence variable avec la situation géographique

l

des achats très majoritairement au jour le jour

24/09 ADE E25