Vous êtes sur la page 1sur 17

WH SELFINVEST

10 ORDRES STOPS ESSENTIELS

Notice de risques (notices de risques spécifiques à la Belgique et la France, voir le chapitre final de ce document) :
Les CFD, le Forex et les futures sont soumis à d’imprévisibles fluctuations de cours. Ce sont des instruments financiers qui offrent à
l’investisseur la possibilité, s’il le souhaite, de travailler avec un effet de levier. Si vous décidez de recourir à un effet de levier, vous
courrez le risque de subir une perte plus grande que la valeur de votre compte ; il est donc crucial de bien connaître les risques et
caractéristiques spécifiques de chaque instrument individuel. Et il incombe à chaque investisseur de vérifier, si possible avec l’aide
d’un conseiller financier, si ces instruments financiers lui conviennent. Les bénéfices réalisés dans le passé ou sur un compte d’essai
n’offrent aucune garantie quant à la réalisation d’un bénéfice dans le futur. Les CFD, le Forex et les futures ne conviennent pas à
tous les investisseurs. Cette annonce n’est pas une proposition ou un conseil d’investissement.

1
WH SELFINVEST

Sommaire

1. Qu’est-ce qu’un ordre stop ?........................................................................................................... 3


2. 10 Ordres stop essentiels ................................................................................................................ 4
2.1. Le stop fixe............................................................................................................................... 4
2.2 Le stop suiveur (trailing stop) .................................................................................................. 6
2.3. Le stop linéaire ........................................................................................................................ 7
2.4. Le break-even stop .................................................................................................................. 8
2.5. Le periods high low stop.......................................................................................................... 9
2.6. Le Kase-Dev Stop ................................................................................................................... 10
2.7. Le stop temporel (time stop) ................................................................................................. 11
2.8. Le stop parabolique (parabolic stop)..................................................................................... 12
2.9. Stop basé sur des indicateurs techniques ............................................................................. 13
2.10. Stop basé sur une ligne ou un canal de tendance. ............................................................ 14
3. La combinaison d’ordres stop ....................................................................................................... 15
3.1. Le stop fixe et le stop temporel.................................................................................................. 15
3.2. Le trailing stop (stop suiveur) et le stop temporel ..................................................................... 15
3.3. L’indicateur stop et le trailing stop (stop suiveur) ..................................................................... 16
4. Se lancer ........................................................................................................................................ 17

2
WH SELFINVEST

1. Qu’est-ce qu’un ordre stop ?

L’ordre stop est un ordre permettant de trader une valeur au prix du marché lorsqu’un niveau
déterminé est atteint. Ce niveau est appelé aussi seuil d’activation ou stop. Les ordres stop peuvent
être utilisés aussi bien pour ouvrir que pour fermer des positions.

Lorsqu’un ordre stop est utilisé pour entrer en position à l’achat (longue), le seuil d’activation se
situe au-dessus du prix du marché. Lorsqu’un ordre stop est utilisé pour clôturer une position à
l’achat, le seuil d’activation se situe en-dessous du prix du marché.

Lorsqu’un ordre stop est utilisé pour prendre une position à la vente (short), le seuil d’activation se
trouve sous le prix du marché. Lorsqu’il est utilisé pour clôturer une position vendeuse (short sell),
son seuil d’activation se situe au-dessus du prix du marché.

On a le plus souvent recourt aux ordres stop pour protéger des positions ouvertes, en d’autres
termes, pour limiter la perte maximale. Dans le jargon boursier, ces ordres sont aussi appelés des
ordres stop loss. Toutefois, les ordres stop offrent bien plus de possibilités que la seule couverture
des positions ouvertes. Les traders aguerris les utilisent aussi pour entrer en position.

3
WH SELFINVEST

2. 10 Ordres stop essentiels

La littérature spécialisée dans le trading insiste sur la nécessité de protéger systématiquement ses
positions ouvertes à l’aide d’un ordre stop. C’est un conseil de grande sagesse.

Dans la pratique toutefois, les traders inexpérimentés l’appliquent de façon bien trop simpliste. Ils se
limitent au stop (voir tout au plus au trailing stop) et fixent le seuil d’activation au niveau
correspondant à la perte maximale qu’ils sont prêts à accepter. Or, cette approche présente deux
très grands défauts. Tout d’abord, ce niveau de prix ne tient absolument pas compte d’une série de
facteurs tels que le marché (soutien et résistance...) et l’instrument négocié (volatilité). De plus, le
panel d’ordres étant très vaste, il n’est pas conseillé de se limiter à un seul ordre stop, mais de
combiner ces ordres de manière stratégique.

Cet article n’approfondit pas davantage la détermination du niveau de prix optimal pour le seuil
d’activation. Il est consacré aux différents ordres stop et aux possibilités de les combiner. La
combinaison de plusieurs ordres stop est surtout utilisée pour clôturer des positions. Certaines
plateformes de trading de qualité, telle que WHS FutureStation Nano, peuvent gérer un nombre très
important d’ordres stop simultanément. La règle d’or à respecter est que le stop le plus sûr, en
d’autres termes celui qui offre la perte la plus faible, est le stop actif.

Remarque : pour simplifier, les textes et exemples donnés dans cet article se limitent aux ordres stop
passés pour ouvrir et clôturer des positions à l’achat. Pour les positions short, il suffit d’appliquer la
logique inverse.

2.1. Le stop fixe


Description

Il s’agit de l’ordre stop le plus classique. Le trader indique un niveau de prix ; lorsque le marché
atteint ce niveau, un ordre est placé au prix du marché (un ordre au marché). Le prix auquel l’ordre
au marché est exécuté n’est pas nécessairement égal au prix auquel l’ordre au marché a été placé. Il
en est de même pour tous les types d’ordres stop.

Exemple – clôturer une position

4
WH SELFINVEST

Ce trader est entré en position d’achat sur l’EUR/USD à 1,38009. Son ordre de vente stop (ligne
rouge) se situe donc sous ce prix, à 1,37590.

Exemple – entrer en position

Ce trader n’a pas de position ouverte. Il ne souhaite acheter la paire EUR/USD que lorsque le prix du
marché progressera à 1,38890. Son ordre d’achat stop (ligne verte) se situe donc au-dessus du prix
du marché, à 1,38890.

Bon à savoir

La plateforme WHS FutureStation peut passer des ordres stop automatiquement après qu’une
position ait été prise. Dans la plateforme, le stop peut être fixé sur base de différentes unités – ticks,
points, pourcentage et ATR. Si le trader choisit par exemple les pourcentages et indique 0,25, son
ordre stop se situera alors 0,25 % sous le prix du marché.

5
WH SELFINVEST

2.2 Le stop suiveur (trailing stop)


Description

Le trailing stop est un ordre stop dont le seuil d’activation s’ajuste automatiquement au prix du
marché. Le seuil d’activation suit le prix du marché à la hausse. Lorsque le prix du marché baisse ou
reste stationnaire, le seuil d’activation est maintenu à son dernier niveau. La distance à laquelle le
stop suit le prix du marché est déterminée par le trader.

Exemple – clôturer une position

Dans cet exemple, le trailing stop suit fidèlement le marché. D’abord à la hausse, ensuite à
l’horizontale lorsque le marché évolue horizontalement, et enfin de nouveau à la hausse.

Bon à savoir

Notez que contrairement au stop fixe, ce stop peut dépasser le cours d’entrée. Le trailing stop
protège donc d’abord le trader en limitant la perte et, une fois le cours d’entrée dépassé, il garantit
une partie du gain généré par la position en cours.

Certaines stratégies de trading se basent exclusivement sur les ordres stop pour clôturer des
positions, sans suivre l’évolution du cours. Ces stratégies doivent utiliser des ordres stop qui varient
selon le prix du marché pour sécuriser progressivement le bénéfice.

6
WH SELFINVEST

2.3. Le stop linéaire


Description

Le stop linéaire est un ordre stop dont le seuil d’activation est réajusté au terme de chaque période.

Les périodes, le seuil d’activation initial et la valeur fixe permettant de relever le seuil d’activation
sont toutes des valeurs fixées par le trader. Si le trader travaille par exemple sur un graphique dont
l’unité de temps est 1 heure, le seuil d’activation sera réajusté de la valeur fixe à la fin de chaque
heure.

Exemple – clôturer une position

Le stop linéaire augmente d’une valeur fixe à l’échéance de chaque période.

Bon à savoir

Comme le stop linéaire augmente systématiquement de la même valeur, il évolue par paliers. Ce
type de stop est intéressant pour les traders qui souhaitent disposer d’un stop qui progresse mais qui
ne reste pas inchangé lorsque le marché évolue à l’horizontale. En effet, en cas d’évolution à
l’horizontale, le marché ne répond pas aux attentes du trader et il serait peut-être mieux dans ce
cas-ci de clôturer la position.

7
WH SELFINVEST

2.4. Le break-even stop


Description

Le break-even stop est un ordre stop où le seuil d’activation est automatiquement relevé jusqu’à ce
qu’un niveau de prix déterminé soit atteint afin que la position ne puisse pas être perdante. Jusqu’à
ce que le stop atteigne ce niveau fixé, cet ordre stop agit comme un trailing stop.

Le niveau de prix auquel le stop va s’arrêter est déterminé à l’avance par le trader. Il détermine une
distance (en ticks, en pourcent ...) au-dessus de son cours d’entrée. Cette valeur est toujours
supérieure au cours d’entrée, d’où le nom de break-even stop.

Exemple –clôturer une position

Dans cet exemple, le stop se fixe à 5 ticks au-dessus du cours d’entrée (ligne verte fine).

Bon à savoir

Le break-even stop est également utilisé pour remplacer un objectif de cours et tirer encore plus de
profit d’une position ouverte qui évolue dans le bon sens. Bien que le trader soit satisfait lorsque son
objectif de cours est atteint, il arrive qu’il éprouve des regrets lorsqu’il voit que le marché progresse
bien au-delà de son objectif de cours. Le break-even stop permet d’y remédier. Utilisez uniquement
un break-even stop et fixez le stop au niveau de votre objectif de cours. Une fois l’objectif de cours
franchi, le trader ne peut plus perdre ce montant, mais sa position n’est pas fermée pour autant. Si le
marché continue de progresser, il pourra fermer sa position où bon lui semble.

8
WH SELFINVEST

2.5. Le periods high low stop


Description

Le periods high low stop est un ordre stop où le seuil d’activation est basé sur le cours plus haut ou le
plus bas sur une période déterminée.

La période est déterminée par le trader. Si le trader travaille par exemple sur un graphique dont
l’unité de temps est 1 heure, et s’il fixe le nombre de périodes à 5, le stop sera basé
systématiquement sur le plus bas des 5 dernières heures.

Exemple – clôturer une position

Dans cet exemple, le stop est déterminé sur la base du plus bas des 10 dernières périodes.

Bon à savoir

Cet ordre peu connu génère une amélioration sensible des résultats dans le cadre de nombreuses
stratégies. Il est souvent intéressant d’étudier cet ordre stop en backtesting.

9
WH SELFINVEST

2.6. Le Kase-Dev Stop


Description

Le Kase-Dev Stop est un ordre stop dont le seuil d’activation est recalculé à chaque période sur base
de la volatilité de l’instrument sous-jacent. Pour évaluer approximativement la volatilité, on a recourt
à l’average true range (ATR). Lorsque l’ATR augmente, le stop s’élargit pour donner davantage
d’amplitude au prix du marché. Lorsque l’ATR baisse, le stop se rapproche du prix du marché.

Exemple – clôturer une position

Dans cet exemple, nous voyons que lorsque la volatilité est élevée (grande bougie), le stop progresse
plus rapidement. En cas de faible volatilité, le stop progressera moins.

Bon à savoir

Le Kase-Dev Stop est un stop complexe. Dans la littérature de trading, il est généralement
recommandé de ne jamais replacer un stop sous son niveau actuel car cela augmenterait le risque. Le
Kase-Dev Stop est l’un des rares stops à le faire quand même.

10
WH SELFINVEST

2.7. Le stop temporel (time stop)


Description

Le stop temporel est une limite temporelle. Si une position n’a pas été clôturée après un certain
nombre de périodes, elle sera clôturée au prix du marché. La limite temporelle est déterminée par le
trader. Si le trader travaille par exemple sur un graphique dont l’unité de temps est 1 heure, et s’il
fixe le nombre de périodes à 5, la position sera clôturée après 5 heures au prix du marché.

Exemple – fermer une position

Dans cet exemple, le stop temporel est fixé à 15 périodes. La position a été clôturée au prix du
marché après 15 périodes.

Bon à savoir

Le stop temporel est sans doute le stop le plus sous-estimé en trading. En effet, il permet souvent
d’engranger la plus grande partie d’un bon mouvement de cours. D’une part parce qu’avec la plupart
des mouvements de cours, les plus grands pas sont franchis au début et d’autre part parce que ce
stop clôture au prix du marché du moment, au lieu d’attendre, comme les autres stops, que le prix
du marché baisse à un niveau inférieur. Il s’agit donc de mettre en balance, d’une part l’abandon
volontaire d’une poursuite éventuelle de la hausse et, d’autre part, un meilleur cours de sortie
garanti. Le stop temporel est généralement combiné à un autre type de stop. Ainsi, la position est
également protégée avant que la limite temporelle ne soit atteinte.

11
WH SELFINVEST

2.8. Le stop parabolique (parabolic stop)


Description

Le stop parabolique (parabolic stop) est un ordre stop dont le seuil d’activation se rapproche de plus
en plus du prix du marché à mesure que le temps passe.

La période et le parcours du stop sont déterminés par le trader. Si le trader travaille par exemple sur
un graphique dont l’unité temporelle est 1 heure, et s’il fixe le nombre de périodes à 5, le premier
stop est basé sur le cours le plus faible des 5 dernières heures. Ensuite, le stop se rapprochera par
paliers progressifs du prix du marché. Au départ, la taille des paliers est par exemple de 0,02 %. Dans
ce cas, le stop progressera de 0,02 % après la prochaine période. Le palier suivant sera de 0,02 + 0,02
= 0,04 %. Etc.

Exemple – clôturer une position

Dans cet exemple, nous voyons que le stop parabolique progresse de plus en plus rapidement.

Bon à savoir

Le stop parabolique convient uniquement à certaines stratégies de trading très spécifiques. Pour la
plupart des applications de trading, il progresse trop rapidement en cas d’importantes hausses de
cours. En cas de marché latéral, les positions sont souvent désactivées un peu trop rapidement.

12
WH SELFINVEST

2.9. Stop basé sur des indicateurs techniques


Description

Chaque indicateur ou combinaison d’indicateurs techniques peut servir de stop. Toutefois, les
plateformes de trading capables de gérer et d’appliquer ce principe de manière semi-automatique ou
automatique sont rares. WHS FutureStation Nano fait figure d’exception.

Exemple – fermer une position

Dans cet exemple, la position achetée a été clôturée lorsque les deux moyennes mobiles se sont
croisées une seconde fois.

Bon à savoir

La plate-forme de trading WHS FutureStation Nano permet aux traders d’utiliser les indicateurs
techniques de différentes manières pour ouvrir et fermer des positions. L’une des approches les plus
simples est TacticOrders. Une vidéo intéressante à propos de TacticOrders peut être visionnée en
suivant le lien : www.whselfinvest.be/TacticOrders.

13
WH SELFINVEST

2.10. Stop basé sur une ligne ou un canal de tendance.


Description

Une ligne ou un canal de tendance peut servir de stop. Toutefois, les plateformes de trading capables
de gérer et d’appliquer ce principe de manière semi-automatique ou automatique sont rares. WHS
FutureStation Nano fait figure d’exception.

Exemple – clôturer une position

Dans cet exemple, nous pouvons voir que le stop suit à la trace le support inférieur du canal de
tendance. Si cette ligne de tendance est rompue, la position sera clôturée au prix du marché.

Bon à savoir

Pourquoi le stop ne se situe-t-il pas exactement sur le canal de tendance mais suit-il des paliers ? Le
stop doit être fixé à un prix tradable sur le marché. La variation minimale de cet instrument est de
0,5. Il évolue donc comme suit : 6000  6000,5  6001  6001,5 ... Le stop doit donc se situer sur
ces valeurs.

14
WH SELFINVEST

3. La combinaison d’ordres stop

Les ordres stop peuvent être combinés. Ci-dessous, quelques combinaisons classiques. Mais rien ne
vous empêche d’imaginer la combinaison optimale pour votre propre stratégie de trading. Chaque
combinaison peut être testée de manière approfondie dans le compte démo gratuit offert à chaque
client.

3.1. Le stop fixe et le stop temporel


Les avantages du stop temporel (time stop) sont décrits plus haut dans ce guide. Toutefois, pour
s’assurer également une protection avant l’expiration de la limite temporelle, on peut ajouter un
stop fixe.

3.2. Le trailing stop (stop suiveur) et le stop temporel


Cette combinaison illustre l’avantage que présente le stop temporel par rapport au stop suiveur. Le
marché évolue à l’horizontale et grâce au stop temporel, le trader sort de position à un cours
supérieur. Sans stop temporel, le cours de sortie aurait été inférieur au niveau du stop suiveur. Par
ailleurs, le stop suiveur protège la position avant l’expiration du stop temporel.

15
WH SELFINVEST

3.3. L’indicateur stop et le trailing stop (stop suiveur)


Même si les indicateurs de l’analyse technique se calculent souvent très différemment du stop,
lequel dépend habituellement du prix du marché, les deux se prêtent bien aux combinaisons. Dans
cet exemple, le trader se fie au stop suiveur ou au croisement des moyennes mobiles pour clôturer
sa position. C’est le stop suiveur qui a clôturé la position.

16
WH SELFINVEST

4. Se lancer

Vous aimeriez essayer ces ordres stop personnellement?

Demandez la version démo gratuite de la plate-forme de trading via

www.whselfinvest.fr/EssayerDemo

Vous souhaitez poser une question ou fixer un rendez-vous ?

Envoyez-nous un mail à info@whselfinvest.be ou info@whselfinvest.fr

Merci pour votre attention.

L’équipe de WH SelfInvest.

Notice de risques France :


Les CFD, le Forex et les futures sont soumis à d’imprévisibles fluctuations de cours. Ce sont des instruments
financiers qui offrent à l’investisseur la possibilité, s’il le souhaite, de travailler avec un effet de levier. Si
vous décidez de recourir à un effet de levier, vous courrez le risque de subir une perte plus grande que la
valeur de votre compte ; il est donc crucial de bien connaître les risques et caractéristiques spécifiques de
chaque instrument individuel. Et il incombe à chaque investisseur de vérifier, si possible avec l’aide d’un
conseiller financier, si ces instruments financiers lui conviennent. Les bénéfices réalisés dans le passé ou sur
un compte d’essai n’offrent aucune garantie quant à la réalisation d’un bénéfice dans le futur. Les CFD, le
Forex et les futures ne conviennent pas à tous les investisseurs. Cette annonce n’est pas une proposition ou
un conseil d’investissement. WH SelfInvest S.A., autorisée et régulée par la Commission de Surveillance du
Secteur Financier à Luxembourg, intervient en France soit directement ou à travers sa succursale française
tel qu’autorisé par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution / Banque de France.

Notice de risques Belgique :


Les CFD sont des produits spéculatifs à effet de levier pouvant mener à une perte totale voire supérieure à
l’investissement initial quelque soit la durée de détention de l’investissement. L’investissement en CFD
requiert de pouvoir surveiller quotidiennement, voire durant la journée, les positions engagées en raison de
la volatilité de cet investissement.
Un investissement en CFD comporte des risques importants dont :
- risque de démultiplication des pertes lié à l'effet de levier
- risque de liquidation forcée
- risque de liquidité (risque de ne pas pouvoir clôturer sa position en raison de l'absence de contrepartie
dans le marché du sous-jacent)
Avant tout investissement dans ce produit, il est recommandé à l’investisseur de lire le prospectus CFD
approuvé par la FSMA en date du 22 octobre 2013 : www.whselfinvest.be/CFDProspectusFR
Public cible : cet instrument complexe s’adresse aux investisseurs expérimentés qui ont une connaissance
suffisante pour évaluer, au regard de leur situation financière, les avantages et les risques d'investir dans
cet instrument complexe (notamment une familiarisation avec l’actif sous-jacent) et qui acceptent un risque
de perte supérieure à leur investissement.

17

Vous aimerez peut-être aussi