Vous êtes sur la page 1sur 6

UJF - Licence de Physique

Travaux dirigés de cristallographie et diffraction


1. On recouvre une surface plane, supposée infinie, avec des pavés rectangulaires de longueur
2a et largeur a. On obtient les trois pavages indiqués sur la figure. Pour chacun d’eux,
déterminer le réseau, une maille élémentaire et le motif associé.

2. En assimilant les atomes d’un élément à des sphères dures de rayon r, calculer le taux de
remplissage t (rapport du volume occupé par les sphères au volume total) atteint quand cet
élément cristallise dans une structure :
i) cubique simple,
ii) cubique centrée,
iii) cubique à faces centrées,
iv) hexagonale compacte.
Calculer le nombre de coordination (nombre de plus proches voisins) dans chacun des cas ci-
dessus. Conclusion ?

3. Un oxyde de métal divalent de composition MO cristallise dans le système hexagonal. Son


motif est composé de deux ions O (0,0,0) et (1/3,2/3,1/2) et de deux ions M (1/3,2/3,u)
(u<1/2) et (0,0,1/2+u). Le paramètre a du réseau est égal à 3,26 Å.
i) Tracer la projection de la structure sur le plan (a,b) . On représentera tous les atomes
appartenant à la maille ou en bordure de celle-ci.
ii) Quelle est la valeur du paramètre c du réseau, sachant que les ions O forment un
empilement hexagonal compact.
iii) Quelle est la valeur exacte de u sachant que les ions M sont situés au centre de lacunes
tétraédriques de l’empilement des ions O ? Donner alors les coordonnées des premiers voisins
de l’ion O situé en (1/3,2/3,1/2) et calculer les distances correspondantes.
iv) Quel est le rayon ionique maximal de l’ion M sachant que les ions M et O peuvent être
considérés comme sphériques et que les ions O sont en contact ?

4. Le rutile TiO2 cristallise dans une structure tétragonale de maille a=4.594 Å et c=2.958 Å
qui contient 2 formules unités. Les coordonnées réduites des atomes sont :
Ti : 0, 0, 0 ; 1/2, 1/2, 1/2 ;
O : ±(x, x, 0 ; 1/2+x, 1/2-x, 1/2) avec x=0.305

1
Faire une projection de la structure sur le plan (001) et déterminer la coordinence des atomes.
Montrer qu’il existe 2 types de liaisons Ti-O et 3 types de liaisons O-O et calculer leurs
longueurs.

5. On considère trois oxydes de fer A, B et C.


L’oxyde A cristallise dans une structure cubique faces centrées dont le paramètre vaut a=4.31
Å et la masse volumique 5.97 g/cm3.
L’oxyde B cristallise également dans une structure cubique faces centrées dont le paramètre
vaut a=8.37 Å et la masse volumique 5.24 g/cm3.
Le composé C cristallise dans une structure trigonale dont la maille triple hexagonale a pour
paramètres a=5.03 Å et c=13.74 Å. Sa masse volumique est égale à 5.28 g/cm3.

On donne : Masses atomiques de Fe : 55.85 g et de O : 16 g

-Calculer le volume de la maille simple de chaque composé.


-En déduire la formule chimique de chaque composé ainsi que le nombre de formules unités
par maille.

6. Un petit cristal orthorhombique présente un certain nombre de faces d’orientations


différentes (figure). Les mesures des angles entre les normales à ces faces ont donné les
résultats suivants :
(110)-(010) = 48°47’ (1)
(001)-(111) = 63°26’ (2)
(001)-(m) = 56°30’
(001)-(o) = 36°32’
(001)-(p) = 20°51’
(001)-(q) = 52°44’
i) A partir des relations (1) et (2), calculer les valeurs des rappports a/b, b/c et c/a.
ii) Donner les indices des faces p, o, m et q.
z

q
(111)
(001)
p (010)
y
o
m
(110)

7. Dans un réseau cristallin existe-t-il une rangée [uvw] normale au plan (hkl) ? Faire une
étude générales puis examiner les cas particuliers suivants :
- réseau cubique,
- réseau tétragonal,
- réseau monoclinique.

2
8. Dans le réseau monoclinique exprimer les vecteurs de base a*, b* et c* du réseau
réciproque en fonction des vecteurs de base a, b et c, et des paramètres a, b, c et β du réseau
direct.

9. On considère un cristal cubique.


i) Montrer que la rangée [110] est normale au plan (110).
ii) Montrer que ce plan contient les rangées [001], [110 ] et [111].
iii) Calculer l’angle entre [001] et [111] puis l’angle entre [111] et [110 ].

10. Dans un cristal hexagonal les rangées [101] et [110 ] ont pour paramètres 5,86 Å et 6,17 Å,
respectivement. Déterminer les paramètres a et c.

11. Montrer que les rangées [ 211], [120] et [142 ] sont coplanaires. La nature du réseau doit-
elle être prise en compte ? Quels sont les indices de Miller du plan qui contient ces rangées ?

12. Donner l’expression de la distance entre deux plans réticulaires successifs d hkl dans le
réseau tétragonal puis dans le réseau hexagonal. A.N. plan (13 2 ) avec a=4,52 Å et c=6,33 Å.

13. Soit un réseau cubique centré de paramètre de maille a. Trouver une maille simple
rhomboédrique et calculer ses paramètres aR et α.

14. On considère un réseau cubique à faces centrées. On utilise comme repère, soit le repère
cubique a, b, c, soit le repère rhomboédrique aR, bR, cR, soit le repère hexagonal aH, bH, cH :
aR = (b + c)/2, bR = (c+a)/2, cR = (a+b)/2
aH = (b – c)/2, bH = (c – a)/2, cH = a + b + c
i) Quelles sont les multiplicités respectives des 3 mailles cubique, rhomboédrique et
hexagonale ?
ii) Quels sont, dans les repères rhomboédrique et hexagonal, les indices du plan
réticulaire noté (111) dans le repère cubique ?
iii) Quels sont, dans le repère cubique, les indices de la rangée notée [001] dans le repère
hexagonal ?

15. Montrer que dans un réseau à corps centré, le vecteur R* défini par :
Rhkl* = ha* + kb* + lc*
n’appartient au réseau réciproque que si h + k + l est pair.

16. Calculer la distance interréticulaire dhkl de la famille de plans (hkl) en fonction des
paramètres du réseau dans les cas cubique, quadratique (ou tétragonal), orthorhombique,
monoclinique et hexagonal.

17. Dans un repère orthonormé x,y,z, écrire la matrice de rotation Rz d’un angle de θ autour
de l’axe z. En déduire les matrices de rotation Ry et Rx du même angle autour des axes y et x
respectivement. Préciser ces matrices dans le cas où θ=90°.
Montrer alors que le produit Ry Rx correspond à une rotation d’ordre 3 autour d’un axe que
l’on précisera.
Préciser quelle est l’opération de symétrie Rx -1Ry Rx.

3
18. Soit la direction [221] d’un réseau cubique simple.
i) Donner les directions équivalentes déduites par symétrie de rotation autour de la direction
[111].
ii) Après avoir déterminé les angles ρ et ϕ, représenter en projection stéréographique les
éléments de symétrie que sont les directions [100], [010], [001] et [111]. On notera ces
directions avec les symboles correspondants à leur symétrie.
iii) De la même manière déterminer les angles ρ et ϕ des directions équivalentes de la
question i) et reporter ces directions sur la projection stéréographique.

19. Le topaze (classe mmm) cristallise dans une maille orthorhombique de paramètres a =
4 ,65 Å, b = 8.80 Å et c = 8,40 Å. Calculer les angles ϕ et ρ des directions [001], [101], [111],
[110] et [021]. Tracer la projection stéréographique de ces directions et de leurs directions
équivalentes.

20. On effectue les produits des symétries suivantes :


i) 2 axes binaires sécants faisant un angle α.
ii) 2 miroirs sécants faisant un angle α.
iii) 1 axe binaire et un miroir dont la normale fait l’angle α avec l’axe.
Déterminer la symétrie globale résultante..

21. Soit la classe 422 (D4).


A quel système appartient-il ?
Sur une projection stéréographique reporter les éléments de symétrie. A partir d’une direction
quelconque trouver toutes les directions équivalentes. En déduire l’ordre du groupe ponctuel.
Montrer qu’il peut être généré par les 2 éléments a et b tels que :
a4 = b2 = (ab)2=e où e est l’élément neutre.

22. On considère la classe de symétrie 62m . Le premier symbole signifie qu’il y a un axe de
rotation impropre (rotation-inversion) d’ordre 6 dans la direction [001] ; le second symbole un
axe 2 dans les directions [100] … et le troisième un miroir perpendiculairement aux directions
[120 ]…
Sur une projection stéréographique reporter les éléments de symétrie en indiquant leur
symbole, puis donner toutes les directions équivalentes d’une direction quelconque. En
déduire le degré de symétrie ou encore l’ordre du groupe ponctuel de la classe cristalline.

23. En utilisant la projection stéréographique donner l’opération unique produit des deux
opérations de symétrie ponctuelle suivantes (repère orthogonal avec z selon l’axe des pôles) :
2 y.2 x , m x .m y , m z .1 , 2 z.1 , 4 z.2 x et 2 x.4 z .

24. Pour le groupe d’espace Cmc21 indiquer les groupes ponctuels qui correspond à ce groupe
et tracer la projection stéréographique des éléments de symétrie. A partir d’une direction
quelconque trouver toutes les directions équivalentes. En déduire l’ordre du groupe ponctuel.

25. Pour des réseaux cubique simple, cubique centré et cubique faces centrées :
-donner les indices des 5 premières raies d’un diagramme de diffraction sur poudre,
-donner pour chacune de ces raies le rapport entre son sinθ et celui de la première raie.

26. Un matériau cristallise dans le réseau de Bravais orthorhombique centré tel que :

4
a=b/2=c/4=3.14 Å
i) Construire le réseau réciproque et indexer les différents nœuds dans le plan (a*,b*). Prendre
1 cm pour 0.16 Å-1.
ii) Construire dans ce plan la trace de la sphère d’Ewald correspondant à un rayonnement X
-1
monochromatique incident (ki = 0.4 Å ) parallèle à la direction [230] du réseau réciproque et
déterminer les indices des plans obéissant aux conditions de diffraction ainsi que les angles de
Bragg correspondants.
iii) A partir de considérations géométriques simples, vérifier que si le rayonnement a une
longueur d’onde λ>λc , les conditions de diffraction ne peuvent jamais être remplies. Quelle
est la valeur de λc?

27. Le diamant cristallise dans le système cubique F (faces centrées) avec huit atomes de
carbone par maille (0, 0, 0) et (1/4, 1/4, 1/4) + translations faces centrées.
Préciser les coordonnées réduites des 8 atomes de la maille du diamant.
Ecrire le facteur de structure et déterminer les valeurs de h pour lesquelles les réflexions (hhh)
présentent une extinction systématique.

28. Le graphite est constitué de plans atomiques de carbone identiques et équidistants. Dans
chaque plan, les atomes sont disposés de la façon représentée sur la figure. Les vecteurs de
base de la maille primitive (hexagonale) sont notés a, b et c.

i) Donner les coordonnées, dans la base (a, b, c) de deux atomes constituant un motif du
cristal.
*
ii) Tracer les nœuds du réseau réciproque définis par R =ha*+kb* (-2≤h≤2 et –2≤k≤2). On
indiquera les valeurs de h et k sur chacun des nœuds.
iii) Calculer le facteur de structure F(h,k,l) du cristal en fonction du facteur de forme atomique
fc du carbone (qu’on supposera indépendant de h,k et l).
iv) Existe-t-il des valeurs des indices h, k et l telles que F=0 ?
v) Pour quelles valeurs des indices h, k et l ⏐F⏐ est-il maximum ? Indiquer les nœuds
correspondants sur le schéma de la question ii).

29. Le titanate de baryum BaTiO3 est cubique au-dessus de 120°C avec un paramètre ac =
4,01 Å. A la température ambiante il est tétragonal avec at = 3,99 Å et ct = 4,03 Å. Montrer

5
que dans la phase tétragonale certaines raies du diagramme de poudre de la phase cubique
sont dédoublées ou triplées. Quelles sont les raies (hkl) qui restent uniques ?

30. Les distances interréticulaires dhkl tirées d’un diagramme de Debye-Scherrer sont les
suivantes (en Å) :
3.24 3.13 2.81 2.21 1.985 1.81 1.69 1.62 1.56 1.40
Montrer que ce diagramme correspond au mélange de deux espèces cubiques à faces centrées
(cfc), l’une d’elle présentant des extinctions systématiques supplémentaires par rapport à
celles du réseau cfc. Indexer les raies de chacune des espèces et déterminer leur paramètre de
maille a.

31. L’oxyde de cuivre Cu2O cristallise dans la classe cubique m3m. Tracer la projection
stéréographique des éléments de symétrie que sont les axes [100] et [111] ainsi que les axes
équivalents.
Les coordonnées réduites des atomes sont :
O : 1/4, 1/4, 1/4 et 3/4, 3/4, 3/4
Cu : 0, 0, 0 ; 0, 1/2, 1/2 ; 1/2, 0, 1/2 et 1/2, 1/2, 0
-Tracer la projection de la structure sur le plan perpendiculaire à l’axe [001] et indiquer la
position des éléments de symétrie (rotations simple ou hélicoïdales, miroirs sans ou avec
translations). En déduire le groupe d’espace.
-Donner l’expression du facteur de structure F(h,k,l) en fonction des facteurs de forme fCu et
fO du cuivre et de l’oxygène respectivement. Indiquer les valeurs de h, k et l pour lesquelles il
y a extinction (F(h,k,l)=0).
-Sur un diagramme de Debye-Scherrer on a déterminé les valeurs suivantes pour les distances
interréticulaires des 5 premières raies (en Å) :
3.020 2.465 2.135 1.743 1.510
Donner les indices h, k et l de ces raies et en déduire le paramètre de maille.
-On effectue un cliché de cristal tournant autour de la direction [110] avec une chambre de
360 mm de circonférence et avec une longueur d’onde de 2.2901 Å. Calculer la distance qui
sépare sur le film les strates K=2 et K=-2.

Vous aimerez peut-être aussi