Vous êtes sur la page 1sur 6

Ceux qui me connaissent bien savent combien j’ai, avec d’autres Frères et Sœurs, à cœur de

revenir autant que possible à l’origine des textes bibliques, et il y a bien des raisons à cela.
Pourtant, je suis surpris combien d’expressions non bibliques sont trop souvent employées à
tort, voir à travers.
Nous pourrions parler, ce qui n’est pas sans des implications
bibliques et pratiques, du ‘tout’ de l’expression ‘tout est
accompli’ que le Seigneur n’a pas prononcé sur la Croix, comme
en témoignent diverses exégèses. Il a dit ‘accompli/fait’.
Malheureusement bien des traducteurs qui se sont copié se sont
permis d’ajouter ce mot qui se lit dans la majorité des traductions.
Pas chez Tresmontant, Chouraqui, Darby, Jérusalem et d’autres
encore.
Une confirmation est donnée en Actes 13.29 : " Et, après qu'ils eurent accompli tout ce qui est
écrit de lui, ils le descendirent de la croix et le déposèrent dans un sépulcre. "
C’est bien ce qui est écrit de Lui qu’Il a accompli, les prophéties et les sacrifices préfiguratifs
en tant qu’Agneau parfait apte au sacrifice’.
Mais ce n’est pas sur ce sujet que je veux attirer l’attention aujourd’hui, mais sur celui que je
me permets de qualifier, même au risque de ma faire des ‘ennemis’, de superstitieux touchant
à l’idolâtrie. Il s’agit de l’expression ‘Sang de Jésus’ utilisée comme protection, comme ‘gri-
gri, amulette ou talisman dirait-on ailleurs. Trop de Chrétiens pensent bien faire en disant
‘appliquer le Sang de Jésus’ sur ceci et cela, personnes et choses.
Que des leaders évangéliques utilisent cette expression ne la
justifie en rien, seule la Parole compte.
Bien évidemment, je suis prêt à revoir ma position si une
démonstration contraire m’est exposée.
" Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, ou quoi que
vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu " (1Co.10.31).
Donc à bon escient et selon sa volonté.
Pour étayer mon affirmation que l’Ecriture ne nous permet pas de proclamer ‘le Sang de
Jésus’, et que dire de l’expression ‘au nom du Sang de Jésus’, le plus simple, est de consulter
la liste biblique que je crois exhaustive de cette expression :
Le Sang de Iéshoua
Matthieu 26.28 : car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs,
pour la rémission des péchés.
Marc 14.24 : Et il leur dit: Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour
plusieurs.
Luc 22.20 : Il prit de même la coupe, après le souper, et la leur donna, en disant : Cette coupe
est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous.
Jean 6.53 : Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du
Fils de l'homme, et si vous ne buvez son sang, vous n'avez point la vie en vous-mêmes.
Jean 6.54 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le
ressusciterai au dernier jour.
Jean 6.55 Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.
Jean 6.56 Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en
lui.

1
Actes 20.28 : Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint Esprit
vous a établis évêques, pour paître l'Église du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre
sang.
Romains 3.25 : C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient
victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés
commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, 26 de montrer sa justice dans le
temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.
Romains 5.9 : A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang,
serons-nous sauvés par lui de la colère.
Ephésiens 1.7 : En lui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés,
selon la richesse de sa grâce,
Ephésiens 2.13 : Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été
rapprochés par le sang de Christ.
1Corinthiens 10.16 : La coupe de bénédiction que nous
bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ ? Le
pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de
Christ ?
1Corinthiens 11.25 : De même, après avoir soupé, il prit la
coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon
sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous
en boirez.
1Corinthiens 11.27 : C'est pourquoi celui qui mangera le pain
ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du
Seigneur.

Colossiens 1.20 : il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre
que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.
Hébreux 2.14 : Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a
également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la
mort, c'est à dire le diable,
Hébreux 9.7 : et dans la seconde le souverain sacrificateur seul entre une fois par an, non sans
y porter du sang qu'il offre pour lui-même et pour les péchés du peuple.
Hébreux 9.12 et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très
saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre
sang, ayant obtenu une rédemption éternelle.
13 Car si le sang des taureaux et des boucs, et la cendre d'une vache,
répandue sur ceux qui sont souillés, sanctifient et procurent la pureté
de la chair,
14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s'est
offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience
des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant !
Hébreux 9.18 : Voilà pourquoi c'est avec du sang que même la première alliance fut
inaugurée.

2
Hébreux 9.19 : Moïse, après avoir prononcé devant tout le peuple tous les commandements de
la loi, prit le sang des veaux et des boucs, avec de l'eau, de la laine écarlate, et de l'hysope ; et
il fit l'aspersion sur le livre lui-même et sur tout le peuple, en disant :
20 : Ceci est le sang de l'alliance que Dieu a ordonnée pour vous.
21 : Il fit pareillement l'aspersion avec le sang sur le tabernacle et sur tous les ustensiles du
culte.
22 : Et presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a
pas de pardon.
23 : Il était donc nécessaire, puisque les images des choses qui sont dans les cieux devaient
être purifiées de cette manière, que les choses célestes elles-mêmes le fussent par des
sacrifices plus excellents que ceux-là.
24 : Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du
véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous
devant la face de Dieu.
25 : Et ce n'est pas pour s'offrir lui-même plusieurs fois qu'il y est entré, comme le souverain
sacrificateur entre chaque année dans le sanctuaire avec du sang étranger ;
26 : autrement, il aurait fallu qu'il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde,
tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seul fois pour abolir le péché par
son sacrifice.
27 : Et comme il est réservé aux hommes de mourir une seul fois, après quoi vient le
jugement,
28 : de même Christ, qui s'est offert une seul fois pour porter les péchés de plusieurs,
apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l'attendent pour leur salut.
Hébreux 10.19 : Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une
libre entrée dans le sanctuaire
Hébreux 10.29 : de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé
aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance, par lequel il a été
sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce ?
Hébreux 11.28 : C'est par la foi qu'il fit la Pâque et l'aspersion du sang, afin que
l'exterminateur ne touchât pas aux premiers-nés des Israélites.
Hébreux 12.24 : de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de
l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel.
Hébreux 13.11 Le corps des animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le
souverain sacrificateur pour le péché, sont brûlés hors du camp.
12 : C'est pour cela que Jésus aussi, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a
souffert hors de la porte.
Hébreux 13.20 : Que le Dieu de paix, qui a ramené d'entre les morts le grand pasteur des
brebis, par le sang d'une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus
21 vous rende capables de toute bonne œuvre pour l'accomplissement de sa volonté, et fasse
en vous ce qui lui est agréable, par Jésus Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles !
Amen !
1Pierre 1.2 : et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de
l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus
Christ : que la grâce et la paix vous soient multipliées !

3
1Pierre 1.18 sachant que ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que
vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous avez héritée de vos pères,
19 mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache.

1Jean 1.7 : Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière,
nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout
péché.
1Jean 5.6 : C'est lui, Jésus Christ, qui est venu avec de l'eau et du sang ; non avec l'eau
seulement, mais avec l'eau et avec le sang ; et c'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que
l'Esprit est la vérité.
Apocalypse 1.5 : et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le
prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son
sang
6 et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire
et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !
Apocalypse 5.9 : Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le
livre, et d'en ouvrir les sceaux ; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang
des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation.
Apocalypse 7.14 : Je lui dis : Mon seigneur, tu le sais. Et il me
dit : Ce sont ceux qui viennent de la grande tribulation; ils ont
lavé leurs robes, et ils les ont blanchies dans le sang de
l'agneau.
Apocalypse 12.11 Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau
et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé
leur vie jusqu'à craindre la mort.
Apocalypse 19.13 et il était revêtu d'un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu.
3 textes méritent une attention particulière sur le contexte.
1 Jean 1.7 dont nous relevons le SI qui sont trop souvent ignorés (comme bien des yod (dit
iota) par les traducteurs :
" 5 La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est
lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. 6 Si nous disons que nous sommes en
communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne
pratiquons pas la vérité. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans
la lumière, (alors) nous sommes mutuellement en communion, et (alors) le sang de Jésus son Fils
nous purifie de tout péché. 8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous
séduisons nous-mêmes, et la vérité n'est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est
fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. 10 Si nous
disons que nous n'avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n'est point en nous. "
En Hébreux 11.28 le contexte est dans le texte, le sujet est : la foi !
C’est la protection face à l’ange exterminateur accomplissant le jugement de Dieu,
aucunement une protection face à l’ennemi. ‘L’Ange de l’Eternel’ est le Seigneur lui-même’,
réfléchissons-y !
" C'est par la foi qu'il fit la Pâque (sans s) et l'aspersion du sang, afin que l'exterminateur ne
touchât pas aux premiers-nés des Israélites. "

4
Reste Apocalypse 12.11 " Ils l'ont vaincu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole
de leur témoignage, et ils n'ont pas aimé leur vie jusqu'à craindre la mort. "
Laissons parler des commentaires :
Witness Lee :
« Le sang de l'Agneau, qui est pour notre rédemption, répond devant Dieu à toutes les accusations
que le diable profère contre nous et nous donne la victoire sur lui. Nous devons appliquer ce sang à
chaque fois que nous sentons l'accusation du diable. »
Ici nous sommes bien dans le sens que nous pouvons proclamer que nous sommes pardonnés
et purifiés en réponses aux accusations de Satan. Il n’est pas question de nous protéger de ses
attaques auxquelles nous répondons au Nom du Sauveur.
" Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom… " (Marc 16.17)
« Quand le diable nous rappelle le passé ; rappelons-lui son avenir ! »
Bible Annotée :
« La conscience des pécheurs confirmait les accusations de Satan ; les fautes commises, qui
s'élevaient en témoignage contre eux, fournissaient à l'Ennemi le moyen de les tenir sous sa
domination. (Hébreux 2.14,15)
Comment l'ont-ils vaincu ? par le sang de l'Agneau. Ce sang, qui "purifie de tout péché," ( 1Jean 1.7) les a
réconciliés avec Dieu, et, d'esclaves de Satan, a fait d'eux des enfants de Dieu. ( Apocalypse 1.6 ; 5.9 ; 7.14)
Ils ont fidèlement professé leur foi en Celui qui les a sauvés ; ainsi la parole de leur témoignage (Ap.6.9)
a été, avec le sang de l'Agneau, la cause de leur victoire. Ce témoignage, ils l'ont rendu en exposant
leur vie.
Grec : Ils n'ont point aimé leur vie jusqu'à la mort ; ils n'ont point préféré la vie à la mort, quand il
s'agissait de la sacrifier pour le nom du Sauveur. Ils ont pratiqué les préceptes de Jésus. ( Mt.10.28,39 ;
16.25 ; Jean 12.25) »

Le Commentaire Biblique du Disciple :


« La déclaration se poursuit. Les croyants juifs persécutés ont vaincu le diable à cause du sang de
l'Agneau et à cause de la parole de leur témoignage. Leur victoire repose sur la mort de Christ
et sur leur témoignage concernant la valeur de sa mort. Par fidélité à
sa personne, ils scellent leur témoignage de leur sang. »
Nouveau Commentaire Biblique :
« C'est avant tout par la rédemption de Jésus-Christ que les saints
connaissent la victoire ; leur vie rend témoignage de son efficacité. »
Tout comme le sang sur les linteaux en Egypte, le précieux
‘Sang du Sauveur’ nous protège du jugement divin concernant
le péché, et donc les pécheurs. Rien de plus, rien de moins !
C’est ainsi merveilleux, grandiose, Amour !
Merci Seigneur Iashoua, Alléluiah !
Bonne réflexion !

5
6