Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix

© 2008-2011 Philippe De Coster, B.Th., D.D. – Gand, Belgique FARC 1317

A la Recherche du Saint Graal de la Connaissance
Étude sur Nos Ordres Chevaleresques - Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix et Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ - Gardiens de Terre Sainte Supplement : (Extraits autorisés du livre « Azoth » de Roger Guasco )

Secretum meum est Fortituna Mea

A la Recherche du Saint Graal de la Connaissance (Gnose)
Par Philippe L. De Coster, Grand Maître Général de l’O.S.F.A.R C
C’est grâce à l’amour du travail, les études théologiques, métaphysiques, parapsychologique, psychologiques et philosophiques que nous avons complété et développé nos facultés, elles sont très importantes dans le domaine des sciences occultes. Le symbole de la religion chrétienne, c'est la Croix. Mais le symbole de l'ésotérisme chrétien, c'est le Graal. Le Graal, légende Celte "convertie" en légende chrétienne, symbolise en quelque sorte le passage d'une civilisation à une autre. Il est au centre de la plupart des légendes du Moyen-âge européen, comme en témoigne le nombre spectaculaire d'œuvres littéraires, souvent poétiques, écrites à son sujet. L’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix (OSFARC) est à la quête de la coupe de la connaissance. Il y a toujours, et même plus que jamais, une littérature du Graal. Mais est-elle fondée ? Où en est la recherche des érudits en ce qui concerne la sublime vérité ? À quelles conclusions sont-ils arrivés ? Que savions-nous, en fait, jusqu’à présent de Parzival et du Saint Graal, ou de « La Quête du Saint Graal ? Le mystère du Saint Graal affirme au cours des siècles, une présence, mais la présence d’un non dicible, d’un indicible qui exige cependant d’être questionné (…) tant de fois signalée chez les Celtes, chez les Iraniens, les Latins, les Grecs, les Arabes et bien entendu dans le corpus de l’Occident chrétien. La « Quête du Saint Graal» est un roman composé au treizième siècle et relatant l'histoire des Chevaliers de la Table Ronde à la recherche du SaintGraal. Le Saint-Graal devrait être la coupe qu'utilisa Jésus de Nazareth lors de la Cène qui précéda sa passion et que suivant la légende Joseph d'Arimathie se servit pour recueillir le sang du Nazaréen crucifié, après avoir été achevé par la lance d'un soldat romain. Pour certains, le Saint-Graal est un talisman, un objet divin et merveilleux aux pouvoirs extraordinaires : pour les chevaliers de la Table Ronde du Roi Arthur, c'est une corne d'abondance capable de fournir à chacun les mets qu'ils préfèrent. 2

Dans le roman, les chevaliers ne recherchent pas en réalité le Graal lui-même, mais ils cherchent à résoudre ce que l'auteur appelle "les aventures du SaintGraal". Ces aventures sont en fait des manifestations divines, surnaturelles qui se produisent un peu partout dans le royaume et seul la découvertes des secrets du Graal fera cesser ces prodiges. La quête du Graal est en fait la quête de la connaissance des secrets et des mystères de la vie et seuls les chevaliers les plus purs pourront espérer en avoir la connaissance. Le roman commence alors que le roi Arthur et tous les chevaliers de la Table Ronde (ils sont cent cinquante) sont réunis à Camelot pour les fêtes de la Pentecôte. Le Saint-Graal leur apparaît alors et tous jurent de se lancer à sa recherche et partent sur le champ. Chacun connaîtra alors, avec des fortunes diverses, "les aventures du Saint-Graal" jusqu'à ce que Galaad, Perceval et Bohort, les trois élus désignés dès le commencement du récit achèvent la quête en retrouvant la coupe et en perçant ses secrets. Chacune des aventures du Saint-Graal est en fait une illustration de chacun des dix commandements de Dieu et/ou de l'idéal de vie chevaleresque de l'époque. La trame du récit est assez simple : un chevalier arrive en un lieu où se produisent des évènements surnaturels qu'il va affronter selon son caractère. Peu de temps après, il rencontre un ermite, un abbé ou bien une veuve isolée qui, par sa sainteté, va pouvoir donner une interprétation de l'aventure et permettre au chevalier d'en tirer ses propres enseignements. Le récit départage les acteurs en deux catégories : les chevaliers célestes, les « purs » (Galaad, Bohort, Perceval) et les chevaliers terrestres, les « pêcheurs » (les autres parmi lesquels Gauvain et Lancelot). Alors que les aventures du Saint-Graal vont permettre d'éprouver les vertus et les qualités des purs, elles vont tenter de faire prendre conscience 'aux pêcheurs' de leur état. Certains comprendront que leur état de pêcheurs leur interdit toute chance de succès dans la Quête et n'hésitent pas à se mortifier et à faire pénitence (Lancelot), de nombreux autres, refusant de voir les signes que Dieu leur envoie, persistent dans leur conduite (Gauvain) et par-là, s'interdisent tout succès dans la Quête. Au fait, nombreux sont les chevaliers qui participent également à la Quête.Ils sont cent cinquante à prêter serment autour de la Table Ronde et beaucoup meurent au cours de la Quête. Faisant tous parti des chevaliers terrestres, ils ne participent finalement que très peu aux Aventures du Saint-Graal car souillés par d'innombrables péchés de leurs temps (orgueil, luxure etc.). Un certain nombre 3

dans le nôtre aussi. le fils du roi du Danemark. Girflet. Diverses explications ont été proposées. Lié à la symbolique du repas. Yvain l'Avoutre (le bâtard). De même. Dans l’imaginaire du Moyen Age. une mystérieuse coupe aux pouvoirs magiques. Notons parmi ces chevaliers Lionel. selon l'écrit médiéval aussi bien que dans nos métaphores. Pourtant tous les chevaliers le cherchent. presque magique : -c'est un objet caché : personne ne l'a vu et il n'aura réellement accompli son rôle qu'après avoir été retrouvé. par la séquence énigmatique qui se propose de texte en texte. dont il serait un avatar christianisé. Hector des Mares. le chevalier au lion. Il est associé au chaudron du Dagda. le frère de Perceval. le frère de Gauvain. le fils de Do. talisman antique de la mythologie celtique. le frère de Bohort. 4 . paradoxalement. et dans le tailloir d'argent une patène. Gaheriet. le Graal jouissait de belles promesses pour la durée. Agloval.un ciboire ou un calice. le frère de Lancelot.d'entre eux croisent pour un temps le chemin des principaux héros. Le cortège serait alors le processus liturgique dune communion de malade qui reçoit le saint Viatique. Des défenseurs dune thèse chrétienne veulent voir dans le Graal . dans la lance qui saigne la sainte Lance. tantôt christianisée. le Graal signifie la recherche de l'impossible. suivant la tradition médiévale. c'est à celui qui ne le cherchait pas. tantôt bien proche encore de la tradition celtique. -c'est un objet sacré aux pouvoirs puissants : seul un être pur pourra le trouver et en prendre possession. le Graal est. Mélyant. Le roi Arthur ne participe pas à la Quête et reste tout le temps dans son château de Camelot avec Keu. Belle histoire ! Le Graal Le mot « graal » désigne. le Graal occupe une place de privilège. une coupe ou un plat creux. Dans sa nature indéterminée et variable. Le Graal est un objet mystérieux. Baudemagu et Calogrenant. qu'il sera donné de le trouver. en ancien français.qui chez Chrétien n'est qu'un large plat creux où l’on sert une hostie . son sénéchal. Plus spécialement. demi-frère de Yvain. mais. et le monde n'aura de paix qu'après sa découverte. Merlin n'intervient que pour annoncer Galaad au début du roman et lancer ainsi la Quête.

» « Recevoir la pensée du Christ dans son cour. Le symbole de la Lance lui-aussi se retrouve dans de nombreuses traditions. par le bonheur illusoire (le mirage). signifiait le salut et l’abondance. qui permet de se renforcer intérieurement afin de supporter n'importe quel défi ou tempête en soi en restant bien en équilibre. la lance figure la force divine. Ainsi. Nous vivons dans une société obsédée par la réussite. hermétiquement. la pierre philosophale qui dispense la quintessence de la vie. En conséquence. Dans le symbolisme traditionnel. c’est -à-dire « aujourd’hui ». c’est la substance parfaite. Les Chaldéens parlaient d’un vase d’où s’échappait l’arbre de vie et la coupe de « jamschid » en Perse. » Qui est l'être humain ? Qu'est-ce qu'un enseignement métaphysique (spirituelle) ou occulte à notre époque ? Qu'est-ce que le bien ou le mal ? Pourquoi le bien transcende-t-il le mal ? Pourquoi l'évolution spirituelle (métaphysique) peut-elle aider à guérir l'humanité et la Terre ? Qu'est-ce que l'ère du Verseau ? Comment pouvons-nous aborder le futur avec espérance ? Les religions Abrahamiques ne peuvent vraiment pas répondre à ces questions à notre époque. Ce thème de la montagne sacré est présent dans toutes les traditions et chaque peuple à la sienne : l’Himalaya. « Le Graal figurativement est le calice avec l’hostie. mystiquement c’est l’homme quand il est devenu le vaisseau où se déverse l’Esprit Saint . le vin. l'axe de la nouvelle conscience. telle la coupe du Saint-Graal. Les Parses poss édaient un vase pyrogène tandis que les Egyptiens figuraient Serapis avec un vase sur la tête nommé gardal. l’urne des anciens cultes à mystère. la chair et le sang du Christ . non une recherche sous l’emprise fondamentaliste d’un pape. chez les Grecs. mais par le cœur. On retrouve cette notion dans le vase cosmogonique de Platon. comparable à la montagne dont le sommet représente le point sacré. évêque. la pinéale.Le symbole de la coupe se retrouve en effet dans toutes les mythologies et toutes les religions. où chacun essaie de correspondre à des fantasmes véhiculés par les médias. Le vase est l’endroit où se passe toute action. Le hiéroglyphe qui signifie "Cœur" à la forme d'un vase. les titres et honneurs. la lance d’Achille avait le pouvoir de guérir les blessures dont elle était à l’origine. le Sinaï. Le secret de cette liberté de recherche personnelle (et. la coupe d’Hermès et de Salomon. l’Aboy en Iran. l’Olympe. le Fouziyama. l'être humain se dénature 5 . prêtre ou enseignant religieux) consiste à agir d'après des pensées pures générées non par le sentiment ni par la volonté et encore moins par le monde extérieur.

Seule la science est devenue spirituelle. à la faveur de l'aube. Tous les baillis et prévôts ont reçu auparavant un pli royal identique et cacheté. » La solution : l'être humain doit surtout. ordre absolu de procéder à l'arrestation de tous les templiers des commanderies situées sur leurs territoires. c'est proprement incroyable. L'ère du Verseau est aujourd’hui la période de la fraternité et de la clairvoyance solaire ou consciente de chaque homme et femme de bonne volo nté. non pour nous. Ordre formel. seigneur. cependant. sur quinze mille que compte le monde entier de l'époque. À l'ouverture. C’est l'ère purement scientifique de la communication et de la collaboration avec l’univers cosmique. non nobis . les directives seront mises à exécution sans quartier. par son propre libre arbitre. En bref un passage de la longue histoire Templière Vendredi 13 octobre de l'An 1307. Domine . Toutes les régions de France ont reçu la même missive. mystique ou spirituelle ne vise jamais l'amélioration de la personnalité mais sa transformation. la plus grande opération policière de tous les temps va être menée sur le territoire Français. Deux mille templiers sont arrêtés simultanément en France. Une voie psychique est personnelle alors qu'une traditionnelle voie spirituelle est impersonnelle. La voie métaphysique.de plus en plus et il perd son identité (qui pourrait constituer sa seule vraie sécurité). 6 . se reconnecter aux entités spirituelles naturelles afin d'évoluer de concert avec elles pour le devenir de la Terre et de l'humanité. "Non nobis . l'ouvrir uniquement le vendredi 13 octobre au petit matin. Toute morale ne peut être vraie et libre que si elle se base sur l'expérience individuelle du questionnement de chacun face à la vie. mais à ton nom seul donne la Gloire!") Comment et pourquoi le Roi Philippe IV le Bel (1268-1314) en parfait accord avec le pape Clément V a-t-il été amené à prendre cette décision fatale pour l'Ordre et surtout qu'elles étaient les raisons obscures et réelles ? Remontons le temps sur une période de 189 ans jusqu'à la fondation de l'Ordre. la surprise est de taille. sed nomini tuo da glorian !" ("Non pour nous.

et cinq en France. les templiers sont officiellement reconnus comme Ordre religieux organisé selon la règle cistercienne reprenant. quatre pour la Péninsule Ibérique. L'implantation des châteaux et forteresses s'effectua sur toutes les frontières. soit en fonction de l'opportunité militaire ou routière. la torture et la mort aux buché. d'assurer la protection et la circulation des pèlerins en chemin de la Cité Sainte. formant ainsi une barrière de défense. Vers le sud. Le Roi Baudouin II cède une vaste demeure sise à l'emplacement du Temple de Salomon. En fait. certaines centralisations durent éclater. Une décennie plus tard. L'appellation de commanderie ne viendra pour les établissements du Temple que lors de leur rattachement à l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem en 1312. comme Tartosa. La Baillie porte le nom de la préceptorat principale. s'établit d'une part dans toute la chrétienté et d'autre part sur les fronts de combats avec les Musulmans et Maures. fortins et redoutables citadelles. neuf chevaliers français fondent à Jérusalem un Ordre mimilitaire. les Templiers s'étaient installés surtout aux points stratégiques défendant tant les terres que les côtes de la méditerranée. environ six cents véritables commanderies ont vu le jour. De ce monument. protégés pour un temps par le Pape Avignonnais. quatre en Europe. par pure intérêt pour l’alchimie. la fondation tirera son nom. car elle regroupe des préceptories ou maisons à vocation rurale ou urbaine. Certains auteurs annoncent un chiffre exagéré de neuf mille commanderies en Occident. C'est ainsi que l'on compte dix-sept provinces : quatre en Orient. chapelains et domestiques. ou de la recherche de la gnose. L’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix ressort des Templiers rescapés de l’emprisonnement. étaient construits sur des promontoires rocheux qui dominaient et contrôlaient les routes alentours. Les divisions territoriales ignoraient les frontières des États. soit selon la géographie régionale. Jean XXII. sur le territoire de l'actuelle France. Cervera. L'organisation administrative s'établit sous forme de Provinces. mi-religieux. En Orient et partout où la défense de la chrétienté l'exigeait. 7 . symbole de la connaissance. sergents. mais. la mission primordiale de cette milice est la protection des Lieux Saints enlevés par la force aux musulmans. les châteaux. La Règle nous signale quelques-unes de ces provinces. au cours du XIIIe siècle. surtout en France. chevaliers. Chaque Province était découpée en Baillies (baillia).La création de l'ordre En l'An 1118. L'Ordre du Temple et donc des Templiers d’où ressort la légende du Saint Graal.

pauvreté et obéissance. ils s'occupèrent de la sécurité des routes menant à Jérusalem. imposés aux de sommes "portage" de Parfois. Mais le Temple ne disposait pas en Orient faramineuses. Voila qui fit d'eux des religieux bien qu'ils n'en avaient pas l'habit. La tenue des chevaliers devint alors un blanc manteau frappé d'une croix rouge sur le cœur. sont : Nous sommes Légionnaires du Christ (Regnum Christi) Nous sommes Commandeurs de la Sapinière (Sodalitium Pianum) Nous sommes Chevaliers Pontificaux Nous sommes Sages du Prieuré de Sion Nous sommes des Massenies du Saint Graal 8 . en terre sainte dans le but de créer un ordre à la fois monastique et militaire. en 1118. ils Après la fondation du royaume chrétien de Jérusalem par Godefroy de Bouillon et ses croisés. Gardiens de la Terre Sainte ". on leur donna le nom des "Pauvres chevaliers du Christ. Ce furent les Cisterciens qui guidèrent les premiers pas de l'ordre du Temple et notamment le soutien accordé par leur chef saint Bernard que l'on surnommait "l'arbitre des rois et des papes" tant son influence était grande. Devant le patriarche chrétien de Jérusalem. Il est absolument certain qu'il existe des héritiers de l'âge d'or de l'illustre Ordre. neuf chevaliers français décidèrent de s'installer. Vivant exclusivement de dons. Actuellement. Pour prêter. C’est incontestables Ordres que nous sommes.). L'ordre s'agrandit rapidement et parmi les neuf fondateurs Hugues de Payns fut élu chef.Aux revenus des domaines et aux dons s'ajoutaient les tributs musulmans. par la Méditerranée. les neuf firent vœux de chasteté. il est certain aussi que les différents Ordres partagent aujourd'hui les mêmes valeurs mais il n'est pas indiqué de croire sur parole ceux qui affirment être en possession de cet héritage. Il faut noter que parmi eux il n'était pas rare de trouver des excommuniés désireux de se réhabiliter ou de se faire oublier. dix années après la fondation on pouvait déjà compter trois cents chevaliers du Temple commandant une milice de trois mille hommes. empruntaient aux autres banquiers (italiens. malgré que cet Ordre du Temple de l'histoire exotérique ne soit plus. ils devaient transférer des fonds par monnaie sur des navires de l'Ordre. certains mouvements se réclament du Temple. Il permit à l'ordre du Temple d'obtenir la reconnaissance officielle par le pape Honorius II. etc. Etant des soldats.

Nous sommes des Voyageurs. Secrets Templiers Nous sommes Non pour nous Seigneur.Nous sommes Chevaliers de Notre Dame (Militia Sanctae Mariae) Nous sommes Chevaliers de l'ordre du Saint Sépulcre Nous sommes Francs Maçons et dans leurs Loges Nous sommes Veilleurs dans toutes les Confréries Nous sommes Intégrés dans les Associations. Teutoniques Nous sommes de L'Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ. Hospitaliers. Anonymes. Cisterciens. mais pour la gloire de Ton Nom. non pour nous. accentués par le travail alchimique et occulte de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix (1317). Religieuses Nous sommes dans tous les Ordres Monastiques Bénédictins. Nous sommes Veilleurs. Militaires. de Malte. Gardiens de la Terre Sainte Nous sommes Frères de toutes les Connaissances. et Augustins de Jérusalem. 9 . Nous sommes Non nobis Domine non nobis sed Nomini Tuo da gloriam Nous sommes Croisades Nous sommes Chevaliers du Saint Esprit Nous sommes ce qu'on appelait autrefois « Templiers ». Politiques. Gardiens du Saint-Sépulcre. Sociales.

3. 2. de Via (1316-1317) Guidon de Montanor Henri de la Pierre Phoebus (1339-1348) Helion de Villeneuve (cinq ans) Yves Lancel de l’Isle du Val de Vegre Grimaud de Bouvier (Duc) (1356-1367) Gaëtan des Pins (1367-1372) Provençal petit-fils d’Odon des Pins et Grand Maître de l’Ordre de Jérusalem. 7. 5.La Filiation Templière de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix (Branche de l’Ordre Souverain Militaire du Temple de Jérusalem) Les Imperators FARC 1. Raymond de Temple (1372-1380) 10.Thibaut de Montfort (1380-1383) 11. Gaston de la Pierre Phoebus (1313) Cardinal-Evêque d’Avignon J.Ludovic des Pins (1396-1418) 13. 6.Simon d’Arville (1427-1437) 10 .Grand Maître de Rhodes. 4. 9. 8.Bergues (1418-1427) 14. J-Ferdinand de Heredia (Aragonais) (13831396) 12.

Robertus de Fluctibus (Robert Fludd) (1623-1630 ?) 34.J-B Orsini (1479-1484) 19.David Rivault (1602-1607) 31.Mgr Charles de Beaumanoir (1607-1613) 32.Mgr.Du Coin (1527-1550) 24.Jehan Cholet (1437-1454) 16.15.Jean de la Buissonnière de la Renaudière (1598-1602) 30.Baron de la Pierre (1687-1687 ?) 40.Rollans (Famille des Rivault) (1550-1565) 25.De Paul (1582-1583) 28.Jean Minvielle (1800-1811) 49. Seigneur de Pierrefeu (1653-1687 ?) 39.Docteur Steiner (1898-1900) 11 .André Pelissier. Seigneur de Chantereine (1732-1745) 45. J-B Bouvier (1846-1849) 51.Triscontin de Reard (1583-1598) 29.Philippe de la Pierre Phoebus (1576-1582) 27. 36.Louis-Lantelme Chassalier (1745-1763) 46.Gérard de la Pierre (1772-1800) 48.V.M. il semblerait bien qu’i s’agisse de saint Vincent DEPAUL.Lord Bulwer Lytton (1849-1965) 52. Seigneur du Val de Vegre (1519-1527) 23.Cardinal Philippe de Luxembourg (1518-1519) 22.Souchon (1503-1518 21.Retour à la famille Jehan Pelissier.Abbé Louis Constant (Eliphas Levi) Prêtre (1865-1874) 53.Sœur Marie de Lubac (femme) (1706-1729) 43.Jehan de Lastic (1454-1461) 17. Pourtal (1763-1772) 47.Jacques Hermite.Christophorus Angranus (1649-1653) 38.Joseph-Jacob Maupeou (1721-1782) 44.Jehan de Senectaire (1565-1576) 26. sieur de Kerissac (1461-1479) 18. Seigneur de Peypin ou de Puypin (1630-1637) 35.Honoré de l’Isle.Gilles Rivault.Vasconcellos (1811-1846) 50.Prélat Jehan de Palissier d’Apt (1613-1623) 33.Dave Gloxim (1647-1649) 37.Sir Leigh Gardner (1892-1898) 55. Seigneur de Maillane (1687-1697) 41.Frère Hugues Verdola de Tolose (1484-1503) 20.Camus.Comte de Roure (1697-1706) 42.Depaul (1637-1647) D’après les notes transmises. William Wynn Westcott (1874-1892) 54.

Croweey (Irlandais) (1900-1916) 57. . l’Asie et le Royaume de Mars.Comment se nomme-t-il ? (nom du visiteur). Un Frère Aîné – Maître des Cérémonies ou Chambellan tient en main une hallebarde.Faites entrer et qu’il vienne nous voir.Quels autres Pays a-t-il traversé ? . Le dernier Imperator Pierre Phoebus (Roger Caro) arma Philippe De Coster.Le Pays de Diane. . Le Maître des Cérémonies s’avance et dit : . sauf le Grand Maître) qui dit) : 1 Lors de son ordination presbytérale le 24 février 1974. Évêque missionnaire romain (1916-1968)1 58. Apôtre. Le Grand Maître va s’asseoir sur son trône et fait signe à l’assistance d’en faire autant. une petite parcelle du crâne de Saint -Pierre.Du Pays des Corbeaux ou Royaume de Saturne. .Un Fils du Soleil. (Toute l’Assemblée se lève. Philippe De Coster reçut une relique de Mgr Jean-Paul Charlet avec certificat. .D’où vient-il ? . Lorsque le Grand Maître entre. Tous les assistants se lèvent. .Qui est-il ? . Pierre Phoebus (Roger Caro) (1969-1992) Après le décès de Pierre Phoebus (Roger Caro) le siège d’Imperateur est rest é vacant. 12 .Monseigneur. le 15 mars 1975. (Le Chambellan fait entrer le visiteur).Jean-Jacques d’OSSA.A. il frappe trois coups. Rituel d’Investiture de L’Ordre Souverain des Frères Aînés Rose  Croix Première Partie Abrégée Le Temple est paré comme pour toutes cérémonies d’Investiture. il y a là quelqu’un qui demande à être reçu.56. provenant de Mgr Jean-Jacques d’OSSA. et lui décerna le titre de Chevalier Grand + Croix de Mérite FARC.

mes Frères.. Nous aimerons entendre le récit de tes aventures. que la Paix soit en ton esprit. ou prière Gnostique.) 13 . et pose ses questions. psychologiques et métaphysiques ont été fort longues et mouvementés. une lecture. afin que je te présente à notre docte Assemblée. (Le Maître de Justice se lève. s’était perdu dans le labyrinthe des textes occultes (ésotériques).. êtes-vous sûr qu’il s’agisse bien de…………………. Nos Frères aimeraient s’assurer s’il n’y a pas de substitution de personne. alchimiques et gnostiques. mais il est évident d’emprunter l’entièreté du Rituel comme il se doit. (Le Grand Maître s’adresse au visiteur) : . déclare) : . qui lui remit le fil qui mène à la Vérité Une. . aussi tu as permission de t’asseoir si tu le désire. du « visiteur » peut être remplacé par l’allocution du Grand Maître.Monseigneur.. l’homme qui est devant nous est bien un Fils de Lumièr e. « Mes Sœurs. Saches que nous te reconnaissons tous pour Frère. Je sais que ta voie à la découverte de l’alchimie. et c’est votre rôle de nous couvrir et de nous protéger.Monseigneur.Vous avez raison. des sciences occultes.. Le Maître de Justice se tourne alors vers le visiteur. (Le long et très beau récit qu’on ne peut publier en entier ici. Je suis persuadé qu’il doit être passionnant.Approche-toi. (Le Maître de Justice s’incline devant le visiteur … puis s’adressant au Grand Maître. j’ai l’immense plaisir de vous présenter……………… Lui aussi tout comme chacun de Nous. 7). Vous avez permission de questionner notre ami.…………………. ou lit son « curriculum vitæ ».. Lui aussi a erré jusqu’au moment où il rencontra……………….Mon Fils. demande la parole et dit) : . « La Prière d’Action de Grâces » (NH VI.

Qui nous apporte en grâce L’intellect. à l’université de Laval.Bibliothèque copte de Nag Hammadi.LA PRIÈRE D’ACTION DE GRÂCES (NH VI. Le discours. tout ce qu’il y a de doux et de simple. Son affection. pour que nous te concevions. pour que nous nous fassions tes interprètes La gnose. Québec. Et notre cœur est tendu vers toi. toutes les âmes. 14 . « Nous nous réjouissons d’avoir été illuminés par ta gnose . Ô Nom que n’entrave nul obstacle. 7) Traduit du copte par Jean-Pierre Mahé . sa faveur. pour que nous apprenions à te connaître. le discours et la gnose : L’intellect. 63 Voici la prière qu’ils ont dite : « Nous te rendons grâces. Et comme enseignement. nous. 64 Honoré du titre de Dieu Et béni du titre de Père ! « Car vers chacun et vers le Tout S’étend la bienveillance du Père. Canada.

Seconde Partie L’Adoubement L’adepte s’agenouille devant le Chevalier Grand + Croix. Nous nous réjouissons parce que. ô lumière de l’intellect ! Ô vie de la vie. nous t’avons connu(e) ! Ô matrice de toute semence nous t’avons connue ! Ô matrice fécondée par la génération du Père. Il pose alternativement et par trois fois. puis sur l’épaule gauche et enfin. En main droite il tient le l’épée flamboyant . l’épée sur l’épaule droite. Ce dernier se lève. dans ce corps où nous sommes. sur la tête de l’impétrant. nous t’avons connue ! Ô durée perpétuelle du Père qui enfante ! « Ainsi vénérant ta bonté. Nous n’avons qu’un seul vœu à te soumettre : Nous voulons être préservés dans la gnose ! Nous ne voulons que cette unique sauvegarde : (65) Ne pas déchoir de ce genre de vie ! » Une fois cette prière dite. Le Vénérable Chevalier Grand + Croix s’adresse : 15 . en main gauche il serre le bijou de son pectoral.Nous nous réjouissons parce que tu t’es montré à nous . Nous t’avons connu(e). tu nous as divinisés par ta gnose ! « L’humaine action de grâce parvenant jusqu’à toi N’a qu’un seul but : apprendre à te connaître. ils s’embrassèrent les uns les autres et allèrent manger leur nourriture qui était pure et ne contenait pas de sang.

mets ta main sur l’Évangile selon Saint Jean et fait solennellement ta Promesse des Sages. Que le Ciel te protège et t’assiste toujours .. c’est-à-dire effectuée par un Chevalier valablement investi à un nouveau Chevalier qui pourra lui-même investir. à son tour. 16 . Agenouille-toi. « Je te fais Chevalier des Frères Aînés de la Rose  Croix ». et dit : « Sois simple. c’est avec une grande joie et une intense émotion que nous t’acceptons parmi nous. Le Chevalier Grand + Croix termine distinctement : Dieu premier servi. Qu’il daigne éloigner de toi toute erreur et toute peur.Mon Fils tu es digne d’être notre compagnon. sous notre juridiction intérimaire en tant que « Grand Maître ». Charité. charitable et obéissant à la vérité UNE ». « l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix » (émanant de l’Ordre Souverain Militaire du 2 La Chevalerie n’est pas héréditaire. Il place son épée par trois coups sur l’épaule gauche. .Mon Fils. Il place son épée par trois coups sur l’épaule droite.Oui. s’il les en juge dignes. le Siège d’Imperator étant vacant sur cette Terre2. je promets. Qu’il fasse de toi un instrument de paix. et dit : « Aime ton prochain plus que toi-même ». Consécration . il n’y a qu’un seul Temple. Mon Frère. Elle se confère par transmission d’une Investiture de Chevalier à Chevalier. Le Chevalier Grand + Croix place l’épée par trois coups sur la tête et dit . Obéissance. Désormais tu occuperas une place des trente trois Sièges (aujourd’hui nombre symbolique) au sein de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix. Fais les trois vœux : Simplicité.

et toute la Terre . Sceaux des Templiers 17 . les trente-trois frères et sœurs qui l’entouraient sont décédés. dont le 58ème Imperator Pierre Phoebus (Roger Caro) décédé le 16 janvier 1992. ainsi que l’Ordre que je représente. le dernier jusqu’à ce jour en l’hémisphère Européen. et par la grâce de Dieu vous êtes maintenant Chevalier OSFAR  C. Le Siège d’Imperator est donc vacant . aussi.Temple de Jérusalem par le Chevalier Gaston de la Pierre Phoebus et Guidon de Montanor) . la filiation chevaleresque continue par le Chevalier Grand + Croix du Mérite que je suis. L’accolade pour terminer. Cependant. choisi parmi le trente-trois Frères. Grand Maître.

notamment le Roi d’Angleterre. Guy de Lusignan devient lui aussi Roi de Jérusalem de 1186 à 192. dans son livre intitulé « Rituel F.La Famille Roux de Lusignan Pierre Phoebus (Roger Caro). Richard Cœur de Lion. pour comprendre la généalogie « historique » des Lusignan. nous présente une étude complète et approfondie sur la Noble Famille Roux de Lusignan. il faut rendre compte des concours de circonstances qui les ont placés au cœur même des Croisades. Par son mariage avec Sibylle.R. suivi de « Vérité sur les Descendants des Anciens Rois de Chypre ». Cependant. par la bonne grâce des hauts placés des Croisés. pas seulement en 18 . C et Deux Textes Alchimiques Inédits ». préférant voir Guy de Lusignan à Chypres plutôt que sur le continent. Fondateur de la dynastie des Rois de Chypres. la fille aînée de Amaury 1 er. Roi de Jérusalem. pour un bon nombre de raisons. il est nommé « Seigneur de l’Île de 1192 à 1194.A.

1205 Seigneur de Chypre Roi de Chypre et de Jérusalem Roi de Chypre Roi de Chypre et Seigneur du Royaume de Jérusalem Roi de Chypre et Seigneur du Royaume de Jérusalem Roi de Chypre et de Jérusalem Roi de Chypre et de Jérusalem Roi de Chypre et de Jérusalem Amaury Hugues I Henri I Fils Fils 1205 . La fin du Royaume de Chypre est marquée par un déclin de l’influence franque et de la langue française. C’est Amaury II de Lusignan qui deviendra le premier Roi de Chypre.1194 1194 . et même l’arabe. le latin. on y parle le français.1284 Jean I Fils 1284 . Du onzième au treizième siècle.1218 1218 . de 1197 à 1205. devenant des polyglottes.conséquence du désastre de Hattim qui fut suivi par la perte de Jérusalem.1306 19 . et Roi de Jérusalem.1267 Hugues III Coussin 1267 .1253 Hugues II Fils 1253 . Période Relations avec prédécesseurs Dates d’accession et Décès Titres Guy de Lusignan Fondateur Frère 1192 . le grec. Chypre perd aussi progressivement son influence commerciale au profit de Venise. de 1194 à 1205.1285 Henri II Frère 1285 .

1473 Jacques III Fils 1474 .1489 (abdication) 20 .Roi de Chypre. Jérusalem et Arménie Roi de Chypre.1382 Jacques I Oncle 1382 .1458 Charlotte Fille 1458 .1359 Pierre I Fils 1359 . Jérusalem et Arménie Reine de Chypre. Jérusalem et Arménie Roi de Chypre.Amaury Frère 1306 .1474 Caterina Cornaro Mère (Veuve de Jacques II) 1473 .1324 Neveu 1324 .1487 Jacques II Demi frère 1460 . Jérusalem et Arménie Reine de Chypre. Jérusalem et Arménie Roi de Chypre. Jérusalem et Arménie Henri II (réassumé) Hugues IV Frère 1310 .1369 Pierre II Fils 1369 . Jérusalem et Arménie Enfant .1432 Jean II Fils 1432 .1310 Régent du Royaume de Chypre et de Jérusalem Prince of Tyre Roi de Chypre et de Jérusalem Roi de Chypre et de Jérusalem Roi de Chypre et de Jérusalem Roi de Chypre et de Jérusalem Roi de Chypre.1398 Janus Fils 1398 .

forcément. la mère de Jacques III. appartenant à la Grèce. d’abord à Schio. la fille de Pierre II Mamachi de Lusignan. plutôt d’épuisement après avoir 21 .Les Roux et les Mamachi de Lusignan Simon Clément Roux est né à Marseilles en 1790. fille de Pierre II Mamachi de Lusignan. En 1823. Cette dynastie des Mamachi Lusignan est née à la suite de la demande de la communauté chrétienne de nommer Nicolas de Lusignan évêque de Famagouste avec surnom. à Alep. né en 1780 et mort en 1824 à Smyrne. l’épouse de Charles Simon meurt de maladie. épouse. de Antoinette Bargigli. Son épouse. « drogman » de France. Mamaki. ensuite à Smyrne entre 1731 et 1761. et commissaire des galères en 1737 à Marseille. selon la coutume chez les Grecs. Nicolas Mamachi avait en eu deux fils : Zacharie 1er . Lorsque Chypre est prise par les Ottomans. et suivi par des lettres de patentes en date de 1746. courtier de commerce. né à Smyrne en 1787. Il fut chancelier du Consulat de France. Simon Clément qui y avait créé une école française. ayant obtenu sa naturalité française par la grâce de Louis XV. dont Charles Simon. Pierre II était fils de Jacques III Mamachi de Lusignan. Annunciata. située en mer Egée au larges des côtes turques. une famille de Grands d’Espagne à Madrid. confirmant sa noblesse. -. Entre 1825 et 1844. tous nés à Smyrne de père français. Le père de Jacques III était Pierre 1er . sans que personne n’ait précisé dans aucune archive ce que le nom signifiait. Il avait été considéré jusque-là comme une simple « citoyen de l’île de Schio ». fils de Clément Roux. c’est-à-dire interprète officiel de la France. né à Arles. était Félicie de Stefani. en secondes noces. Ce certificat de nationalité française de Vincent Mamachi de Lusignan rejaillit. elle est née à Smyrne en 1808. en 1728. Zacharie décide de quitter et de s’installer à Schio – comme l’avait fait Phébus après l’abdication de Catarina. Quant à Thomas. il émigre en 1578 en Espagne où il est adopté par les Cardona. de Euphrosine Guirard. Jacques Mamachi de Lusignan et Dom Thomas Mamachi de Cardona. né en 1830. L’orginal se trouve aux Archives Nationales de Paris en date de 1721. Mamachi signifirait « prince » en arménien. sur tous ceux qui lui sont liés d’une manière ou d’une autre. née à Saint Tropez. le 5 novembre. En 1845. Quant à Annunciata (Annonciation) de Lusignan. ils ont douze enfants. Il devint instituteur et va s’installer à Smyrne en 1815. né à Schio en 1697 et décédé à Versailles en 1786. L’un des frères de Pierre 1er était le Chevalier Vincent Mamachi. à Smyrne.

fantastique et fabuleux de Chevaliers. de Paysans. Les Croisés. après avoir réussi à créer. bien auparavant. mais cela ne change en rien la décision prise. Gaétan. Ce testament daté de 1859 est légalisé par le chancelier du Consulat de France à Smyrne en 1860. banquier et négociant. décide d’adopter son neveu. A une croisée de chemins professionnellement. actes de mariages ou de décès. l’année de sa mort. dans la capitale. mais sans descendance. Marie-Antoinette étant morte en bas âge. » Ce qui est émouvant. une parente de la morte se charge d’aider. il s’explique ainsi : Annuncita avait un frère aîné. est désignée pour tenir ce rôle et pour suivre toute la famille dans la capitale de l’Empire. pour y développer la culture de la langue française. au nom de Sylvie. Joseph. Simon Clément aurait épousé Sylvie. d’Aventuriers. Cette école serait devenue le germe du célèbre Lycée Galatasaray. Jacques IV. 22 . La sœur cadette d’Annunciata. après le décès de sa sœur. drogman et chancelier du Consulat Général de Toscane à Smyrne. Veuf Simon Clément se retrouve seul pour les élever. étaient accompagnés d’un ensemble disparate. dans l’hypothèse qu’il puissent être trouvés qui sont les Roux et les Mamachi de Lusignan. Suivant les coutumes de l’époque. et autres. c’est que Jacques IV ait décidé d’adopter Charles Simon et d’en faire son unique héritier sans avoir eu la moindre idée d’adopter bien avant son beau -frère Simon Clément. Simon Clément meurt le 11 mai 1855. dans de telles circonstances. célibataire. titre de tous mes droits » et lui ordonnait « de recourir auprès de qui de droit pour reconnaître comme tel lui et ses descendants. un an après la mort de son épouse. l’école de ses rêves. pour diriger une école française semblable à celle Smyrne. et d’en faire son héritier par testament : Charles Simon. Jacques IV. à l’âg e de 65 ans à Constantinople. Quant au lien qui aboutit aux Roux de Lusignan. Roger Caro (Pierre Phoebus). il n’apparaît aucune autre descendance de Sylvie. Quelques années passent et une petite fille au nom de Marie-Antoinette naît le 24 janvier 1854. le 1er novembre 1846. 58 ème et dernier Imperator de l’Ordre des Frères Aînés de la Rose  Croix a fait cette démarche. En parcourant actes et extraits d’actes de naissance ou de baptême. Jacques IV déclarait comme tel Charles Simon : « Héritier de mon nom. il allait être affecté deux à trois années plus tard à Constantinople.mis au monde tous ses enfants. marié. en l’église SaintPolycarpe de Smyrne.

Il écrit : « C’est pour moi un réel plaisir que d’entreprendre un tel travail car il satisfait tous mes penchants : goût de l’objectivité . jusqu’à nous dans la chevalerie Roux de Lusignan. (Vérité sur les Descendants des Anciens Rois de Chypre. créé et détruit. pure justice et acte chevaleresque. on peut dire autant pour les travaux de recherches de Roger Caro. Les Roux de Marseille ont eu des familles nombreuses. Je tiens aussi à remercier très sincèrement S. recherches historiques . Etre objectif et exact ont toujours été les deux qualités vers lesquelles j’ai tendu tous mes efforts. de Religieux. rétablissement de la vérité . relation exacte des faits. c’est là. au nom du Seigneur et de la Croix. et ceci il a fait avec enthousiasme et persistance. la Thaumaturge. 23 .puisse rétablir une vérité historique trop souvent contestée . je vous invite à lire « Vérité sur les Descendants des Anciens Rois de Chypre ». Ils se sont mariés. Dans l’Arbre Généalogique qui suit. et ont fait souche dans l’Empire ou une sous-région comme l’Asie Mineure. et pour l’entièreté du récit. délivré et tué. Charles Roux de Lusignan.d’Artisans. et ce qu’il s’agisse d’Etudes sur la Radiesthésie. cousin plus que rapproché. résident en Belgique. Annonciation (Annunciata) femme de Simon Roux . Smyrniote de naissance et marié. Ceci est une partie du travail de recherches généalogiques de Livio Missir Mamachi de Lusignan. l’Alchimie ou encore l’Histoire des Frères Aînés de la Rose  Croix. Et.A le Prince Rolland Roux de Lusignan qui a bien voulu mettre à ma disposition les pièces justificatives concernant la généalogie de sa famille et la preuve de ses droits dynastiques. ils ont eu des enfants et des esclaves pour leur servir. acheté et vendu. page 41) Assez dit pour mieux comprendre l’arbre généalogique qui su it. nous retrouvons les noms de Jacques IV de Lusignan . volé et pillé. dont je suis le « Public-Relation ». les prénoms. « Donat de Justice des Templiers de Chypre » . de Saints et même des Brigands qui ont. Remerciements enfin à l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix qui a bien voulu que son Imperator adjoint – mais aussi. sauve. De ces recherches est tiré tout ce qui concerne les lignées Lusignan-Mamachi et Mamachi Cardona.

Epouse de Roger Caro 5 Alias Philippus – Laurentius.Phébus de Lusignan (1447) Hugues ~ Eléonore Femme de Velasquez  Nicolas Mamachi 1er (1550)  Thomas (de Cardone) ~ Zacharie (1606)  Nicolas de Cardone (1646) ~ Jacques (1650)  Zacharie ~ Jacques (1700)  1ère Noces ~ G. 6 Claude Camille de Bruyères 3 4 24 . Alias Pierre Phœbus.Timoni : Dominique ~ Marie femme Balzarini 2ème Noces ~ Marie Soffieti : Allolonie femme de Justiniani ~ Despina femme de Justiniani Isabelle femme de Justiniani ~ Thomassé femme de Reggio ~ Catherine femme de Porta ~ Jeromime femme de Marcoupouli ~ Nicolas (prêtre) ~ Vincent (1706) ~ François Xavier (prêtre Jésuite) ~ Pierre  Jean – Marguerite (Couvent Ursulines) ~ Nicolas (Tué en Duel)  Jacques (1860) ~ Annonciation femme de Simon Roux  Par adoption  Roger Caro3 ~  Philippe De Coster5  Claude Calmels Beaulieux6 Charles Roux de Lusignan  Charles-Antoine ~ Jacques   Charles ~ Marie ~ Michel Fanny ~ Aimé    Roland Andrée Madeleine4  Philippe Et les Chevaliers adoubés par nous.

Philippe Laurent De Coster. D. Chevalier Grand Croix de Mérite F.D.A.  C Grand Maître Général 25 .R.

Baron du Geniebre La Nuit des Temps Hugues Capet 26 .Filiation Chevaleresque de L’Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ .Gardiens de la Terre Sainte – (Martiniste) Tableau Chronologique de la filiation chevaleresque aboutissant à Paul Pierre Jean NEVEU.

Roi de France Grand-Maître de l’Ordre de Saint Michel 27 . Roi de France Grand-Maître de l’Ordre de la Cosse de Genet Robert de Clermont Tige des Bourbons Henri IV.Louis IX (Saint Louis).

Roi de France Grand-Maître de l’Ordre de Saint Michel Louis XIV.Louis XIII. Roi de France Grand-Maître des Ordres du Saint-Esprit Et de Saint Michel 28 .

Roi d’Espagne Grand Maître de l’Ordre de la Toison d’Or 29 . Roi d’Espagne Grand Maître de l’Ordre de la Toison d’Or Charles IV.Philippe V (Duc d’Anjou) Roi d’Espagne Grand-Maître de l’Ordre de la Toison d’Or Charles III.

Duc de Séville Prince François de Bourbon Chevalier de l’Ordre de la Toison d’Or Prince François de Bourbon. 1er empire) 30 .Infant Henri de Bourbon. descendante du Marquis de Oria médecin militaire. Duc de Séville Grand Maître de l’Ordre de Saint Lazare de Jérusalem Marquis Portafax de Oria (Portafax Marquise de Oria.

Baron de Geniebre Armé Chevalier le 4 novembre 1937 Michel Swysen. le 16 septembre 1979 31 . le 13 mai 1962 Armand Toussaint Armé Chevalier. le 18 août 1979 Philippe De Coster Armé Chevalier. Comte d’Aijalon Armé Chevalier.Paul Pierre Jean NEVEU.

32 .

A. mais à Ton Nom seul. donne la gloire 33 .S. non pas à nous.R. C Non nobis Domine.F. le 15 mars 1975 Grand Maître Général O. sed Nomini Tuo da Gloriam Non pas à nous Seigneur. non nobis.Chevalier Grand  Croix de Mérite de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix Adoubé « Fontaine d’Honneur ».

Maître-Guide de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix. nommé Grand Prieur Général de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix. Il est aussi Chevalier au sein de l’ Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ. Jacques de Jaucourt et d’Overlacque. adoubé « Fontaine d’Honneur » le 18 octobre 2008. Adoubé Chevalier « Fontaine d’Honneur » le 18 octobre 2008. avec droit de succession au décès du présent Grand Maître Général. 34 .Claude Calmels Beaulieux. Gardiens de la Terre Sainte. sous le nomen de Claude Camille de Bruyères.

protecteur des animaux. clair de pensée. toujours prompt à secourir. Dévoué à mes semblables. propageant ce qui est vrai. 35 . souriant dans l’épreuve. aidez-moi pour y être fidèle. chaste de corps. juste de voix. faisant ce qui est bien. toujours prêt à pardonner. Que toutes les circonstances de la vie me trouvent prêt pour le devoir. pur de cœur. aimant ce qui est beau.Prière du Chevalier du Christ Seigneur Christ qui avez donné cette consigne : “Soyez toujours prêt » et qui m’avez fait la grâce de la connaître.

58ième et dernier Imperator de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix Au travail à son bureau de sa résidence « Les Angelots ». Seigneur Christ. sans peur et sans reproche. C’est ma promesse de chrétien et de chevalier. Sur mon honneur. Roger Caro (Pierre Phoebus). confiant. Amen. je n’y faillirai pas. dans la Lumière de la Mère divine. pour aller au Père. Seigneur. l’âme virile et le front haut.Voilà. les traces de vos pas. SaintCyr-sur-Mer (France) 36 . Je veux les suivre à travers tout. en votre amour et en votre grâce. le Saint-Esprit.

descendent sur nous. il est l’heure où le Soleil domine et où nos travaux peuvent s’ouvrir. promu Chevalier par Pierre du Terrail. Elle se confère par transmission d’une Investiture de Chevalier à Chevalier. quelle que soit sa condition sociale. l’égal de tous les autres Chevaliers. …. Seigneur de Bayard. en souvenir du Roi Arthur et de ses Chevaliers. Le Vénérable Maître : La « Chevalerie » est essentiellement basée sur le principe de la TABLE RONDE. du fait de sa Chevalerie. en autres. 37 .Ordre Martiniste des “Pauvres Chevaliers du Christ” Gardiens de Terre Sainte Rituel d’Investiture Le Vénérable Maître : Frères et Sœurs fidèles. Que la Lumière et la Paix de notre Seigneur. s’il les en juge dignes. Ainsi en fût -il. en effet. à son tour. du Roi de France François Ier. Tout Chevalier. est. d’autres Chevaliers. Nous allons procéder à des « investitures ». La Chevalerie n’est pas héréditaire. (Temps de silence) …. c’est-à-dire effectuée par un Chevalier valablement investi à un nouveau Chevalier qui pourra lui-même investir. S’il y a des objections qu’elles s’expriment à haute et intelligible voix. le Christ.

perpétuant ainsi l’antique COLEE (accolade). Archange et de Saint Georges. tels Roland. sur la tête de l’impétrant. Le Vénérable Maître donne ensuite un coup de paume sur l’épaule ou la nuque du postulant. seule. Frère (ou Sœur). Bayard … (trois coups sur la tête) … de Maître HIRAM. dernier Grand Maître des Templiers. Sa ligne de conduite est tout entière contenue dans la Prière du Chevalier que vous connaissez. – Le jour décline. l’épée sur l’épaule droite. de Saint Michel. une mise volontaire en condition pour la conquête du Graal. Prince et Martyrs. Chevalier……………. Renaud. Il est l’heure de clore nos travaux. Moi. Le Chevalier est un homme ou une femme libre. je te fais Chevalier. puis sur l’épaule gauche et enfin. Allez maintenant dans la Paix du Seigneur Christ. notre Grand Maître. Olivier. constructeur du Temple et de Jacques de Molay. par notre Seigneur le Christ … (trois coups sur l’épaule droite)… sous les auspices de la Chevalerie universelle traditionnelle … (trois coups sur l’épaule gauche) …en souvenir des pieux Chevaliers d’antan. … Sois preux (se) pour l’Éternité ! Fermeture des Travaux. Le Vénérable Maître Consécrateur pose alternativement et par trois fois.C’est cette chaîne millénaire d’Investitures jamais rompue qui assure. La cérémonie d’Armement est une véritable initiation.. la pérennité de l’Institution chevaleresque dont nous sommes représentants. 38 . cherchant la Lumière dans l’esprit de la Chevalerie du Temple. au nom du Dieu Tout-Puissant.

Le jeune roi carolingien. était clerc. son frère cadet.Histoire du Tableau Chronologique De la Filiation Chevaleresque aboutissant à Armand Toussaint et Philippe De Coster Hugues Capet (Hugo Capetus. Robert. Hugues lui succéda dans ses fiefs de Paris. Le 39 . S'il dut renoncer à s'agrandir au midi. A la mort de son père. Montreuil-sur-Mer. cousin des Hugonides par sa mère Gerberge. Capito. au nord. mort à Paris le 24 octobre 996. qui avait du chef de sa femme des fiefs en Bourgogne. sœur d'Otton le Grand. etc.. duc d'Aquitaine. à Otton le titre de duc de Bourgogne. Orléans. Eudes-Henri. gouverné par Guillaume III Tête d'Étoupe. de conférer à Hugues le titre de duc des Francs et la suzeraineté sur le Poitou. Melun. Otton. sa puissance était. Hugues essaya en vain de mettre la main sur le Poitou. En sa qualité de duc des Francs ou de France. né probablement à Paris vers 938939. et y renonça définitivement en épousant vers 970 la fille du duc. le 16 ou 17 juin 956. qui lui donna un fils. Senlis. soeur d'Hathuide. il recevait l'hommage de presque tous les seigneurs des pays situés au Nord de la Loire et à l'Est de la Seine. Dourdan. en 960. aspirait à être comme son père duc de Bourgogne. fortement assise. Chapez ). Lothaire. dite capétienne ( Le Moyen âge). se montra d'abord peu disposé à leur laisser la situation prépondérante qui avait appartenu à leur père. Capucii. Pourtant il fut contraint. en 971 ou 972. fils aîné de Hugues le Grand et de Hathuide. et il obtint d'eux des serments de fidélité. Le troisième fils de Hugues le Grand. Adélaïde. Hue Chapet. Étampes. le premier roi de France de la troisième dynastie.

en lui achetant les reliques de la Passion pour lesquelles il fera construire dans son palais la Sainte-Chapelle. sensible aux difficultés de l'Orient latin. en Bourgogne. Capetus. à son frère Henri. dont elle sera encore régente pendant la croisade. Louis IX (Saint Louis). de Corbeil. dans le bassin de la Meuse. en Ponthieu. et c'est. d'imposer sa volonté aux barons après avoir lavé les pieds des pauvres. capable de discuter de théologie et de conduire une armée. Charles Ier d'Anjou et Robert Ier d'Artois. en Poitou. Chapez ou Capet. Roi de France. de Vendôme. Etienne. de Dreux. et Roi de France de 1226 à 1270 Fils de Blanche de Castille et Louis VIII (Cœur de Lion) Frère de Isabelle. était son beau-frère depuis 960 et le reconnaissait pour suzerain. Capétiens directs. d'Anjou. très pieuse. règnera sous la régence de sa mère de 1226 à 1236. Philippe Dagobert. avec le titre de duc. Il possédait des terres considérables. de Troyes. Au Sud même de la Loire. Il n'a que dix-neuf ans et elle n'en a que treize. Alphonse de Poitiers. La reine Blanche exercera son influence sur le gouvernement d'un royaume. après la mort d'Otton en 965. Blois et Tours.Décès : Tunis. Autun. lui enseignera comment devenir un bon chevalier chrétien. Arnoul de Flandre seul paraît avoir été directement soumis au roi. qui n'a que douze ans à la mort de son père. Il avait de nombreuses abbayes. qui lui donnera onze enfants. à faire passer les comtés de Beaune. étaient ses vassaux. sera tenue à l'écart du pouvoir par un roi peu désireux de voir les intérêts de la maison de Provence interférer dans la politique française. les comtes de Vermandois. Saint Louis. fille aînée de Raymond Béranger IV. non seulement dans l'Île-de-France. qu'il dut le surnom de Cappatus. Philippe. archevêque de Reims depuis 969. Cet aîné des cinq fils de Louis VIII et de Blanche de Castille. dont il conservait et portait la chappe. L'épouse du roi. Saint. qui dut accepter en 968 le fait accompli. 1214 . semble-t-il. en Auvergne. d'Amiens. aidera l'empereur byzantin Jean de Brienne en 1241. de Chartres. Il eut enfin cette heureuse fortune d'avoir un partisan dévoué en Adalbéron. dans le pays chartrain. les vicomtes de Bourges dépendaient de lui. Cette dernière. mais en Touraine. Auxerre et Nevers. Jean. 1270.duc de Normandie. le 27 mai 1234. en dépit du roi. En Bourgogne il réussit. Louis VI épousera Marguerite de Provence. jusqu'à sa mort qui interviendra en 1252. Grand Maître de l’Ordre de la Cosse de Genet Naissance : Poissy. Il remportera 40 . du Mans. Richard. à sa qualité d'abbé de Saint-Martin de Tours.

Le sultan décèdera sur le chemin de Mansourah le 20 novembre 1249. Les Turcs Khawarezmiens prennent Damas en juin 1244. Son convoi fera demi-tour et retournera au Caire. pour sa fermeté et sa sagesse. Le sultan aurait alors proposé d'échanger la ville de Damiette contre celle de Jérusalem. qui ne voulait pas traiter avec un infidèle vaincu et mourant. Le roi tombera gravement malade en 1244.deux victoires à Taillebourg et à Saintes en 1242. Ces derniers accepteront d'épargner les églises chrétiennes et recevront quelques cadeaux somptueux. la Savoie et le Dauphiné. Marguerite déménagera et deviendra indépendante en 1247. il entreprend les préparatifs de la septième Croisade. demanderont à Louis de poursuivre la conquête égyptienne en remontant le Nil jusqu'à Mansourah. contre les seigneurs d'Aquitaine soutenus par Henri III. Raymond VII. puis entre la Navarre et la Bretagne. malgré l'avis défavorable du pape Innocent IV en désaccord avec l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen. Ils trouveront une ville déserte qu'ils pilleront le 6 juin alors que saint Louis y pénétrait revêtu d'une simple bure de pèlerin. Bar et la Lorraine. sachant que le sultan Ayyoub d'Égypte était dans la phase finale d'une tuberculose. Il sera désigné comme arbitre dans le litige entre la Flandre et l'Hainaut. en Égypte. Elle sera rapidement anéantie par les Mamelouks turcs. dès le début de son règne. refusera. de retour de son expédition au Nord de l'Iraq. Louis IX sera respecté en Europe. Le roi décidera de suspendre ses relations diplomatiques lorsque les Mongols exigeront le versement d'une somme annuelle identique. Saint Louis y conclura un pacte de non-agression avec les ambassadeurs des successeurs mongols de Gengis Kahn. s'emparera et détruira l'essentiel de la 41 . conclue par le "dit" de Péronne du 24 septembre 1256. L'armée franque s'emparera de Mansourah le 10 février 1250. Il tentera de mettre fin à l'hostilité de Frédéric II envers Innocent IV qu'il protégera sans adhérer pour autant à la politique guelfe. Les barons. Ils considéreront ce geste comme un tribut de soumission. le Traité de Lorris de 1243 marquera la soumission définitive de la France méridionale et la confirmation de l'organisation nouvelle du Languedoc décidée par la reine Blanche et le cardinal de Saint-Ange dès 1229. la Bourgogne et Chalon. La croisade. Après une ultime révolte du comte de Toulouse. Le fils du sultan. Touranshah. Louis IX. se concentrera à Chypre dans un premier temps. Rétabli. Jérusalem ne pourra pas être reprise par les croisés et restera sous la tutelle de princes ayyoubides égyptiens. Il s'engage à partir en Croisade en cas de guérison. puis Jérusalem le 11 juillet. partie d'Aigues-Mortes le 25 août 1248. La flotte des Croisés mettra les voiles pour Damiette. en 13 mai 1249. La ville sainte sera pillée et incendiée. Elle survivra à son époux jusqu'en 1295.

après le paiement intégral d'une rançon qui sera finalement réduite d'un quart. Blanche de Castille exigera des Templiers réticents le paiement de la rançon qu'ils accepteront finalement de payer par tranches annuelles. au contraire de celle des barons. Louis IX. Ce dernier renoncera à ses droits sur les comtés de Toulouse et de Provence. en 1252. que sa monnaie. Le Traité de Paris. l'Agenais. Tous les Français seront libérés tandis que la rançon du roi sera fixée à 500. tout en assurant l'exercice du pouvoir. le décès de sa mère Blanche de Castille. qu'elle nommera sultan. Il apprendra. Il mettra à profit son séjour de quatre années en Palestine et en Syrie franque pour réorganiser l'administration et le système défensif de la région et assurer ainsi quelques décennies de survie à l'Orient latin. en estimant qu'une telle alliance pouvait prendre l'Islam à revers. Le jeune sultan sera victime. sera élue reine du sultanat d'Egypte pour sept ans Elle choisira un nouvel époux. Philippe II Auguste. Le roi de France sera libéré sur parole le 13 mai 1250 mais ne pourra revenir en France que quatre années plus tard. La Mise d'Amiens de 1264 plongera l'Angleterre dans la guerre civile. d'un complot de ses officiers-esclaves fomenté par son chef turc arbalétrier dénommé Baibars. le Périgord et le Quercy seront restitués aux Anglais. Il renoncera à sa suzeraineté sur le Roussillon et la Catalogne au Traité de Corbeil. Marguerite entrain d'accoucher d'un fils à Damiette. aurait cours dans tout le royaume. Chajarat-ad-dorr. le 2 mai 1250. qui respectera sa parole. et le Poitou à la France tandis que la Saintonge. signé en 1259 avec Henri III. Une ancienne épouse du sultan Ayyoub. Louis IX décrétera. signé en 1259 avec le roi d'Aragon Jacques Ier. 42 . La création d'une grosse monnaie d'argent. de Saint-Jean d'Acre. Afin d'unifier le pays et imposer la prééminence royale. Louis IX met ainsi un terme à l'annexion de son grand-père. une pénitence aux templiers pour les punir de leurs hésitations. Il imposera. renviendra à Paris en 1254 après le paiement complet de la rançon.000 livres. Il sera guéri à Mansourah d'une sévère dysenterie par les médecins égyptiens.flotte des Croisés. le successeur de Gengis Khan. Il se rangera ensuite du côté du roi anglais Henry III dans un conflit qui l'opposait à ses barons. entre 1263 et 1266. au détriment de Jean sans Terre. Son désir de Justice l'amènera alors à faire des concessions à ses voisins européens. le Maine. Il nouera dans le même temps des relations diplomatiques assez illusoires avec Qubilaï. Louis IX se constituera prisonnier. Louis IX multipliera les enquêteurs chargés d'entendre sur place les plaintes et de réprimer les abus de certains officiers royaux. le "gros tournois" valant douze deniers. accordera la Normandie. sera sauvée par une escadre génoise. l'Anjou.

Robert de Clermont. dont Charles III connu sous le nom de Connétable de Bourbon. sera également responsable en partie des erreurs de la croisade de 1270. Louis IX aura des funérailles nationales le 22 mai 1271 en la basilique Notre Dame de Paris. le Boiteux ou le Grand. à l'issue d'une longue enquête et un procès de canonisation. Le roi acceptera en 1266. frère du roi. Louis IX sera vénéré comme un saint. A deux fils : Pierre. Le roi conduira une politique fiscal qui lui permettra de lever plusieurs tailles ainsi que des décimes sur le clergé qu'il avait précédemment défendu contre les excès de la fiscalité pontificale. l’aîné . comte de la Marche. Tige des Bourbons Robert de Clermont. victime de la peste. saint Louis partira à la conquête de Tunis. à la condition de porte le nom de ce fief. dernière Dame de Bourbon. qui est la tige des Bourbon-Montpensier de la première branche. Seigneur de Bourbon. saint Louis obtiendra son autre frère Charles d'Anjou la main de l'héritière de Provence en 1246. à la suite des manoeuvres d'Urbain IV et de Charles. Ces derniers n'arriveront qu'après la mort de saint Louis. sera délié de son voeu par le pape le Bienheureux Grégoire X élu le 21 janvier 1271. qui interviendra le 25 août 1270. fille de Jean de Bourgogne et d’Agnès. Il assurera également l'indépendance des villes contre leurs seigneurs et ordonnera l'intervention de ses officiers pour limiter les abus financiers des oligarchies urbaines. Saint-Just et Creil. accompagné du dauphin Philippe et de son épouse. Les troupes débarquent à Carthage 18 juillet et attendent l'arrivée de Charles d'Anjou et de ses barons. Isabelle. qui avait fait voeu d'obéir jusqu'à l'âge de 30 ans à sa mère Marguerite en 1263. Louis I de Bourbon. puis les Dominicains et Franciscains contre l'épiscopat. fille de Jean II de Hainaut et de Philippe de Luxembourg. Poursuivant la politique matrimoniale de Blanche de Castille qui avait permis à Alphonse de Poitiers. Mal conseillé par son frère. notamment les évêques contre le pouvoir féodal et la papauté. à l’orle de huit coquilles d’azur. que ce dernier accède au trône de Sicile. Saint Louis soutiendra les institutions capables de faire contrepoids aux puissances qui concurrençaient son pouvoir. Son fils Louis I prend le nom de Bourbon et épouse Marie de Hainaut. Philippe sera proclamé roi de France sous le nom de "Philippe III le Hardi". Clermont. Cette intervention capétienne en Italie. Ce dernier. épouse Marie de Bourgogne.assurera le succès de cette initiative. de régner sur le comté de Toulouse. Charollais. Blason de Bourbon ancien : D’or au lion de gueules. qui allait impliquer la France dans la politique guelfe. Le Pape Boniface VIII le canonisera le 11 août 1297. des vicomtes de 43 . Castres…. né en 1256 et décédé en 1318.

Jacques le cadet. ce qui l’amena à être officiellement couronné Henri IV de France à Chartres. Henri combattit contre Mayenne. beaucoup de gens refusaient d’avoir un protestant pour Roi et Henri de Navarre dut continuer de se battre contre la ligue catholique. dernier survivant des frères de Marguerite et dernier de la lignée de Rois des Valois. réussit à repousser la plus grosse armée de la ligue catholique. le 2 août. Seigneur de Lucé. Il en a : Pierre (mort en 1361) . Dame de Lucé. fille d’Hugues de Châtillon Saint Paul. Cette fois encore. le nouveau Roi reçut des renforts de la Reine Elizabeth Ier d’Angleterre. Isabelle (morte en 1371). Jacques. le Roi Henri IV engagea le combat contre le duc de Mayenne à Arques. il nomma Henri III de Navarre à la succession du trône. largement soutenu par l’Espagne. Malgré tout. Entre tous. Henri III de Navarre se convertit de nouveau au catholicisme. puis de Bouchard VII. est attaqué par le moine fanatique Jacques Clément. Henri III de France. Le 21 septembre 1589. D’après la légende. la ligue catholique garda une main forte sur Paris. qui suit est le comte de La Marche et de Ponthieu. Beaucoup de protestants furent dessus que l’homme qu’ils avaient soutenus. cette fois à Ivry à l’Est de Paris. Seigneur de Préaux. il y avait des gens comme Henri lui-même. véridique ou non. Beaucoup de catholiques refusèrent de croire à la sincérité de sa conversion. qui suit . forte de quelques milliers d’hommes. Condé et Carency. vicomte de Beaumont au Maine . Peu après cela. et de Jeanne d’Argies. Il lui prit jusqu’au 22 mars 1594 et la corruption d’officiels avant qu’il ne puisse entrer et prendre contrôle de Paris. Le 14 mars 1590. du Comte de Soissons et d’autres. Cependant. ait renoncé à sa foi pour la seconde fois. au nord de la cote de Dieppe. comte de Vend^me dont elle a Jeanne. les deux religions devaient vivre en paix côte a côte. épouse de Louis. qui réalisaient que pour que la France puisse surmonter les guerres religieuses. Henri aurait dit que « Paris vaut bien une messe ». 44 . Connétable de France (1315-1361) épouse Jeanne de Châtillon Saint-Paul. L’armée d’Henri. Seigneur de Condé. Carency….Lavedan. Roi de France. Henri IV. Le 25 juillet 1593. Henri IV remporta la victoire. marquis de Malause et Bourbon-Busset. Grand-Maître de l’Ordre de Saint Michel Le 1er août 1589. Peu avant sa mort. tige des Bourbon-Préaux . Jean. le 27 février 1594. époux de Catherine de Vendôme.

n’avait que huit ans. cette singulière et si efficace alliance politique qu'il a constituée avec Richelieu ont donné lieu aux interprétations les plus diverses. Henri épousa Marie de Médicis de Florence. mais qui tendent. Ce mariage fut plus productif et lui donna plusieurs enfants. Elle put ainsi remplir les fonctions du Roi en son absence. Marie de Médicis fut couronnée Reine. Le fils d’Henri. à partir de là. Le mariage d’Henri avec Marguerite de Valois ne fut pas un succès et ne produisit aucun héritier. à la fois critique et ambigu. Le premier d’entre eux.Henri utilisa sa nouvelle influence pour promulguer « l’Édit de Nantes ». de la quasi-victime romantique d'Alexandre Dumas aux portraits contrastés de l'historiographie contemporaine. serait désormais connu comme le duc de Sully. Évidemment beaucoup de gens furent surpris. Rosny fut promu en 1606 et. Henri devint célèbre pour une autre tirade qui lui était attribuée : “Un poulet dans chaque gamelle de paysan. Le roi timide. le 13 mai 1610. Louis XIII est l'une des figures les plus énigmatiques de la royauté française. secret. surtout l’une d es maîtresses d’Henri. L’Édit de Nantes donnait aux protestants la liberté de pratiquer leur foi dans une France encore principalement catholique. Comme Catherine de Médicis auparavant. à privilégier Richelieu. Henri eut des maîtresses et Marguerite elle-même était réputée pour avoir beaucoup d’amants. pudique ne manque 45 . Son personnage. signé en 1598. à Paris. Ravaillac sortit de l’ombre et poignarda à mort Henri IV de France. Du tableau. de Tallemant des Réaux à l'admiration inconditionnelle de Saint-Simon. Louis XIII. ami de longue date et homme de confiance du Roi. le mariage entre Henri et la fille de la manipulatrice Catherine de Médicis fut annulé. Le 14 mai 1610. Marie de Médicis représenta le pouvoir derrière le trône de France. Louis XIII. dévastées par les longues guerres. tous les dimanches”. protestant. Henri renfloua les finances de l’État et reconstitua les infrastructures du royaume uni de France et de Navarre. sera le futur Louis XIII de France. Grand Maître de l’Ordre de Saint Michel Fils de Henri IV et de Marie de Médicis. Roi de France. né le 27 septembre 1601. autant de points de vue divers. En 1599. Le duc de Rosny. A cause des longues absences d’Henri pour les affaires du royaume. quand en automne 1600. C'est pourquoi Marie fut nommée régente du royaume. tous. prouva à cette occasion non seulement qu’il était un courageux soldat mais aussi un astucieux financier.

Or Louis XIII ne s'est guère éloigné de la ligne tracée par Richelieu et a souvent renchéri sur les rigueurs du cardinal. Richelieu doit d'abord convaincre le roi. une certaine rivalité entre clientèle royale et clientèle ministérielle. Roi dès l'âge de neuf ans. de ce fait. souffert du mystère qui planait sur la mort de son père. comme Mazarin. il a. se dégage une nouvelle politique dont le mérite revient à ce dernier. très progressivement. elle ne s'en différencie que par l'éloignement de la régente Marie de Médicis. la centralisation administrative qui joue au bénéfice de la ville de Paris et se traduit. entre autres. pro espagnole. il laisse éclater sa rancœur et son orgueil bafoué en faisant assassiner Concini. font de lui le point de mire non seulement des tenants d'une politique extérieure plus pacifique. mais aussi des partisans d'une structure d'État moins pesante. par l'accroissement de l'armée et de la pression fiscale. Sa courte durée de 1624 à 1661. Il faut attendre 1624 et l'entrée de Richelieu au gouvernement pour que. Et il existe. peut-être.ni de dons naturels. de l'atelier de frappe monétaire parisien au détriment des ateliers provinciaux. la grandeur des deux personnages qui s'y sont succédé posent des problèmes. formidablement augmenté. tout prouve combien le poids de l'État s'appesantit sur l'ensemble de la société française. L'installation des intendants dans les provinces. Cet événement démontre que la raison d'État et le peu de scrupules quant au choix des moyens ne sont pas des créations exclusives du cardinal de Richelieu. l'importance de l'hostilité qu'a suscitée cette forme de gouvernement. en 1617. En vérité. Non que la politique de Luynes de 1617 à 1621 eût été très différente de celle de Concini: "catholique". comme l'a bien entrevu Alexandre Dumas. favori de sa mère. et par moments désinvolte. la question ne se serait pas posée avec une telle acuité si les nécessités de la guerre de Trente Ans n'avaient. maître exclusif. par l'essor. ont fait la fortune de leur famille et de leur clientèle. Ces "novelletés". après maintes expériences. le seul vrai ministériat a été celui de Mazarin. L'important est de voir ce que signifie le "ministériat". Richelieu. Louis XIII a tenu à rester le 46 . la puissance réelle du pouvoir monarchique. mais roi à l'éducation négligée. Il a probablement détesté sa mère et peu aimé sa femme. On a l'habitude de mettre la série de complots contre les cardinaux Premiers ministres sur le compte de la politique extérieure. d'Anne d'Autriche. veule et peu intelligente. avec Richelieu puis avec Mazarin. définitif. C'est oublier qu'ils visent d'abord le système inauguré en 1624. ni de bon sens. et l'on connaît sa célèbre phrase sur la difficulté à conquérir et à garder les quelques pieds carrés du cabinet royal. artistiques en particulier. dans la décennie 1630-1640. justement attribuées au ministériat. Quasi abandonné par sa mère. Au vrai. autant et plus que les hommes qui l'incarnent.

Roi de France. enfant roi de 5 ans. ce qui est plus significatif. Ce dernier est un diplomate de génie.maître de ses décisions et il a eu à maintes reprises. Grand Maître des Ordres du Saint Esprit et de Saint Michel Le 5 septembre 1638 : Naissance du futur Louis XIV . N'exagérons cependant pas l'opposition entre le "rationalisme" déjà "classique" du couple politique Roi et Premier ministre et la réaction féodale de cette première moitié du XVIIIe siècle français étonnamment "baroque". plus encore. Ambigu. secondée par le cardinal de Mazarin. de Georges de La Tour un "peintre royal" et. comme lors de la journée des Dupes. celui de voir et d'utiliser celui du cardinal. Y a-t-il tant d'hommes. surtout dans le monde politique. Louis XIII a pu se permettre de donner son appui à un homme dont la politique ne représentait probablement pas la tendance majeure de "l'opinion" de la cour et de la ville. 47 . Henri IV devait encore équilibrer les diverses tendances politiques dans son entourage. doué pour la musique. qui ont possédé ce genre de clairvoyance et. Il a fait. il a collectionné les œuvres de celui-ci: éclairage oblique. Chez le roi comme chez le cardinal. on rencontre aussi quelques-uns des désirs politiques fondamentaux de l’époque : souhait de voir réaliser l'unité religieuse. qui sont capables de supporter sans ombrage un esprit qui les dépasse ? Louis XIV. entre autres. Mécène à sa manière. paradoxalement. sous la régence. à tout le moins de briser l'État dans l'État qu'avait formé. Louis XIII se révèle peut-être le mieux dans ses goûts. la profondeur du renforcement de l'absolutisme royal. et. jaloux de son autorité et pénétré de ses devoirs. le 1er septembre 1715 : Mort de Louis XIV. La régence sera donc caractérisée par des succès éclatants dans nos relations diplomatiques (traité de Westphalie et des Pyrénées) et une situation intérieure catastrophique (la Fronde) qui frise la guerre civile. Louis XIII a eu. quelque peu sculpteur. et explique aussi la violence des tentatives de réaction ultérieures. Le règne de Louis XIV. à trancher entre son ministre et les clans adverses. secret. commence par la régence de sa mère Anne d'Autriche. volonté de rénovation religieuse et d'épuration des mœurs. l'appareil politique protestant groupé autour des Rohan. mais un piètre gestionnaire financier. Ce qui paraît démontrer le rôle prééminent du cardinal souligne. mais combien typique. de l'homme. à défaut de génie propre.

mais qu'il gouvernerait luimême et pendant 54 ans il a tenu parole. En 1661. Après la mort de Louis XIV en 1715. étaient une période de grand rayonnement pour la France. parce qu'il n'acceptait pas la division religieuse. il y avait plus de dix mille courtisans. 19 décembre 1683–Madrid. et leur seule occupation était de servir et d'honorer le roi. ils ont continué avec les mêmes gestes que Louis XIV.» Il indiquait quand le roi se levait et qui devait présenter au roi sa chemise. Il a affirmé son indépendance à l'égard de la papauté et son autorité sur l'église de France. Il a été représenté dans les provinces par les intendants. Il a exigé d'être obéi par tous les Français». le Roi Soleil. Il a annulé l'édit de Nantes. Il a voulu être un roi absolu et croyait qu'un roi de France doit pouvoir faire tout ce qui lui plaisait. À la fin des années 1690 se pose le problème dit de la succession d'Espagne : Charles II d'Espagne. La Vie à la Cour de Louis XIV Le Roi-Soleil était très orgueilleux. Philippe V (Duc d’Anjou).v. Grand Maître de l’Ordre de la Toison d’Or Duc d'Anjou (v. avait fixé le rôle de chacun d'entre eux. Le Gouvernement sous Louis XIV: Louis XIV a gouverné avec l'aide de six ministres et du Conseil d'État. roi des Espagnes et des Indes (1700–1746). Né Philippe de France. Â Versailles. signé par Henri IV. Bien que Louis XV et Louis XVI aient supporté moins bien la vie réglée du Roi-Soleil. Il a considéré que le roi était le «lieutenant de Dieu sur la terre». etc. est malingre et contrefait. Avant même sa mort. c'est moi !». «Il n'a supporté jamais aucune protestation ou résistance. surnommé el Hechizado (« l'ensorcelé »). 1683 . aurait dit : «L'État. 1700) Philippe V (Versailles. L'enjeu est important : si l'Espagne allait aux Bourbons. il est d'abord titré duc d'Anjou. Deuxième fils du Grand Dauphin et petit-fils de Louis XIV. de santé très délicate et sans postérité. 9 juillet 1746). Roi d’Espagne. Louis XIV a déclaré qu'il ne choisirait pas de premier ministre. «Un règlement minutieux. les grandes puissances européennes tentent de s'entendre pour s'approprier son royaume. Si l'Espagne allait aux 48 . cela augmenterait l'influence déjà immense de Louis XIV. il pensait qu'il était le plus grand roi du monde. Versailles a continué à être la résidence de la Cour et du Gouvernement. Louis XV et Louis XVI. La France et Versailles pendant les règnes des successeurs de Louis XIV: Les règnes de Louis XIV et de ses successeurs. qui s'appelle l'Étiquette.Louis XIV.

à la demande du conseil de régence espagnol. âgé de dix-sept ans. il fait du jeune duc d'Anjou son légataire universel. c'est présentement votre premier devoir . Charles II choisit la solution française. la couronne espagnole devait revenir au duc de Berry. bien que l'héritier légitime du trône espagnol fût son père le Grand Dauphin (fils de Marie Thérèse épouse de Louis XIV et sœur aînée de Charles II). Le roi de France présente ainsi son petit-fils. Finalement. le Parlement de Paris a conservé par lettres patentes. En cas de mort ou d'accession sur le trône de France du duc d'Anjou. Il arrive à Madrid le 22 janvier 1701. Dès lors. Le duc d'Anjou quitte Versailles le 4 décembre. mais souvenez-vous que vous êtes né Français pour entretenir l'union entre nos deux nations . encore aujourd'hui. voici le roi d'Espagne ! ». Deuxième erreur. le 1er février 1701. C'est la guerre de Succession d'Espagne. l'ambassadeur espagnol. s'exclame ::« Il n'y a plus de Pyrénées ! » Toutes les monarchies européennes. Louis XIV. Troisième erreur. pressé par le cardinal Portocarrero. les erreurs politiques s'accumulent : Première « erreur ». C'est également Louis XIV qui pilote le mariage de Philippe V avec Marie-Louise Gabrielle de Savoie. Quelques mois plus tard. l'empire de Charles Quint serait reconstitué. et donne pour guide et camarera mayor au nouveau couple une amie de Madame de Maintenon. qui ne parle pas un mot d'espagnol : « Messieurs. les couronnes européennes craignent de voir l'Espagne devenir un protectorat français. c'est le moyen de les rendre heureuses et de conserver la paix de l'Europe. et du maréchal de Vendôme à Villaciosa et 49 . Le 16 novembre 1700. les droits de Philippe V à la couronne de France : cette décision pose. des Français s'installent aux postes importants à Madrid. sauf l'Empire. La nouvelle arrive le 9 novembre suivant à Versailles. Louis XIV annonce à la cour qu'il accepte le testament de Charles II. la redoutable princesse des Ursins. Charles II meurt le 1er novembre 1700. lesté d' Instructions en 33 articles de Louis XIV résumant la conception du pouvoir louis-quatorzienne. Le 2 octobre 1700. Cette journée est restée célèbre. toujours en février. garnisons installées en vertu d'un traité bilatéral signé en 1698.Habsbourg d'Autriche. » Castel dos Rios. envoie des troupes occuper des garnisons hollandaises sur la frontière des Pays-Bas espagnols. le problème de la Succession au trône de France. reconnaissent le nouveau roi. puis à défaut à l'archiduc Charles (futur Charles VI). Puis il déclare à son petit-fils : :« Soyez bon Espagnol. son principal conseiller. Philippe V sauve finalement son trône grâce aux victoires d'Almansa du maréchal de Berwick en 1707.

tout en le contraignant à renoncer solennellement. Parme et le Luxembourg. Minorque. En 1724. qui avaient été perdues à Utrecht. En mars 1725. à une guerre contre la France et l'Angleterre. sœur du duc de Parme. Marie-Louise de Savoie. surnommée l'Infante-Reine. et âme damnée de la reine. La nouvelle reine fait renvoyer prestement la princesse des Ursins. sont l'un des points d'achoppement de la querelle entre orléanisme et légitimisme). qui gouverne en sous main le faible Philippe V.Brihuega. MarieAnne-Victoire de Bourbon (1718-1781). Âgée de sept ans. Son ministre Alberoni. l'Espagne s'en sert comme monnaie d'échange et les Habsbourg rendent à Philippe V Naples et la Sicile 1738. alors que la France a rapidement besoin d'un dauphin. mène une politique qui conduit. fiancée de Louis XV. Philippe V abdique en faveur de son fils aîné Louis. elle est trop jeune pour être mère. en 1714. qui régnera sur l'Espagne. il rompt avec la France qui lui renvoie sa fille. Le traité d'Utrecht le confirme dans ses droits. mais la mort prématurée de celui-ci. Sa descendance. suite à un incident mineur fin 1718 (arrestation en Milanais du Grand Inquisiteur). Philippe V se remarie. Il meurt le 9 juillet 1746. obtenant par le traité de Séville de 1729 Parme et Plaisance pour ses fils. futur cardinal. et des territoires Italie (Philippe V se fera restituer le royaume de Naples et la Sicile en 1738). le fait ceindre de nouveau la couronne. chargé des finances. pour lui et ses descendants. La branche aînée conteste la renonciation de Philippe V au trône d'Espagne et revendique la légitimité au trône de France aux Bourbon Orléans. par l'intermédiaire de Jean Orry. en 1710. les deux Siciles. Le rapprochement franco-espagnol est scellé par le mariage d'une fille de Louis XV avec l'un des fils de Philippe V. à la couronne de France (ces renonciations. sept mois plus tard. notamment Gibraltar. À la mort de sa femme. Son fils Ferdinand VI d'Espagne lui succède. 50 . et finit par être renvoyé en 1719. par l'intermédiaire de l'abbé Giulio Alberoni. qui mène une politique de centralisation administrative à la française. Enfin. L'Espagne reste alors sous influence française. discutables d'un point de vue juridique mais enregistrées légalement dans les deux pays. Philippe V se rapproche alors de l'Autriche. il s'engage dans la guerre de Succession d'Autriche suite aux tensions nées de l'essor maritime de l'Espagne. Sa couronne lui reste également aux prix de pertes de territoire. Au sortir de la guerre de Succession de Pologne. avec Élisabeth Farnèse.

il gouvernait avec sagesse depuis 28 ans ses États d'Italie. mais il dut en peu de temps se mettre en possession de cette nouvelle couronne. lorsqu'en 1759 il fut appelé au trône d'Espagne après la mort de son frère Ferdinand VI. mais il ne réussit pas dans ces expéditions. Bien secondé par son ministre Tanucci. il laissa les Deux-Siciles à son 3e fils. Quelques années après (1734). puis roi des DeuxSiciles sous le simple nom de Charles (sans numérotation spécifique) en 1734 (par conquête du royaume de Naples et du royaume de Sicile). Il régna d'abord sur les duchés de Parme et de Plaisance (1731-1735). 1783. et recouvra Minorque et la Floride. à la mort de son demi-frère Ferdinand VI d'Espagne. Antonio Farnese. auxquels il prétendait par héritage de sa mère.Madrid. nièce du dernier duc.Charles III. mais il répara en partie ses pertes dans la deuxième. Il tenta à plusieurs reprises (1775. Roi d’Espagne. il récupéra le trône de Naples (perdu par son père. Charles III (Madrid. et il fut reconnu par la France en 1735. Ses troupes battirent l'armée impériale qui la lui disputait à la bataille de Bitonto. en 1713 avec la paix d'Utrecht au profit de la maison de Savoie). la princesse Elisabetta Farnese. Philippe V. Il fut d'abord appelé l'infant don Carlos de Borbón. et monta sur le trône d'Espagne sous le nom de Charles III. Il fut sacré et couronné roi des Deux-Siciles à Palerme le 3 juillet 1735. Ferdinand. et se joignit à la France dans les deux guerres qu'elle eut à soutenir contre la Grande-Bretagne en 1762 et 1778. 1784) de punir l'insolence des pirates d'Alger. adoptant le simple nom de règne de Charles pour marquer la discontinuité autant avec le précédent royaume angevin qu'avec la précédente vice-royauté espagnole. il n'éprouva que des revers dans la première de ces deux guerres. mort sans postérité mâle. Elisabetta Farnese. il fut d'abord duc de Parme et de Plaisance sous le nom de Charles Ier en 1731 (à la mort de son grand-oncle. 20 janvier 1716 . Il conclut avec Louis XV le Pacte de famille (1761). Grand Maître de l’Ordre de la Toison d’Or. 51 . que les Britanniques lui avaient enlevés. 14 décembre 1788) fut roi des Espagne et des Indes de 1759 à 1788. En devenant roi des Espagnes il céda les Deux-Siciles en 1759 à son troisième fils Ferdinand. Fils de Philippe V d'Espagne et de sa seconde épouse. le duc Antonio Farnese).

les académies de peinture et de dessin .Philippe d'Espagne (1791-1794) 14. en 1785 elle épousa Jean VI de Portugal (postérité) 3. avec cette devise : Virtuti et merito. Charles Clément d'Espagne (1771-1774) 2. On lui doit des canaux. Veuf. à 8 pointes. en 1802 elle épousa François Ier des Deux-Siciles (postérité) 13. Marie-Amélie d'Espagne (1779-1798). mais ce projet causa un terrible soulèvement à Madrid (1766). dont il eut 15 enfants : 1. au milieu on voit l'image de la Vierge. il épousa en 1838 Thérèse de Portugal 12. Grand Maître de l’Ordre de la Toison d’Or Charles IV d'Espagne fut roi d'Espagne de 1788 à 1808. Ferdinand VII d'Espagne (postérité) 10. et fit d'importants armements maritimes. il créa des écoles militaires et navales. Marie-Louise d'Espagne (1777-1782) 4. destiné à récompenser le mérite.Marie Isabelle d'Espagne (postérité) 11. Marie-Louise (1782-1824). Roi d’Espagne. comte de Molina.Ce prince s'occupa surtout d'améliorer l'état intérieur de l'Espagne. Il voulut aussi réformer le costume des Espagnols. Charles IV. il épousa Françoise de Portugal (postérité). en 1816. Charlotte Joachime d'Espagne (1775-1830). La croix est blanche et bleue. Le ruban est bleu liseré de blanc. il naquit le 11 novembre 1748 à Portici (Italie) et mourut à Rome le 20 janvier 1819. Fils de Charles III d'Espagne. Ce prince fonda en 1777. en 1795 elle épousa l'infant Antoine d'Espagne (1755-1817) 5. Charles d'Espagne (1780-1783) 6. Charles d'Espagne (1783-1784) 8.Philippa d'Espagne (1792-1794) 52 . Il se montra très opposé aux Jésuites et les bannit en 1767 de son royaume et de ses colonies. en 1795 elle épousa Louis Ier d'Étrurie (postérité) 7.Marie-Isabelle d'Espagne (1789-1848). à l'occasion de la naissance de l'Infant. Épouse au palais de la Granja à San Ildefonso le 4 septembre 1765 Marie Louise de Bourbon-Parme (1751-1819) ( fille de Philippe Ier de Parme et d'Élisabeth de France (1727-1759) (fille de Louis XV de France). Philippe François d'Espagne (1783-1784) 9.Charles de Bourbon (1788-1855). l'hôtel des douanes et celui des postes à Madrid. le cabinet d'histoire naturelle. le jardin botanique. des grands chemins. l'Ordre de Charles III.

n'ait obtenu de vrais résultats contre les Espagnols. mais par la suite la situation s'inversa. il voulut se retirer en Amérique mais la révolte d'Aranjuez. le forçait. et les Espagnols gagnèrent les batailles contre les anglais. Il tenta de sauver son cousin Louis XVI et déclara la guerre à la république française. 53 . La guerre contre l'Angleterre commença en 1796. sans que l'Angleterre. Napoléon mettait son frère Joseph Bonaparte sur le trône. mais malgré cette défaite. l'Espagne inflige dans ses colonies une humiliante défaite aux anglais. En 1805. après l'exécution de Louis XVI en réponse à la déclaration de guerre que la Convention lui avait adressée le 7 mars.15. les Espagnols perdirent les batailles du cap Saint Vincent et de l'île Trinidad. contre le Portugal. il dut faire la guerre au Portugal et à la GrandeBretagne. éclate et l'Espagne envahit le pays lusitanien. l'empêcha d'exécuter ce projet. amant de sa femme Marie-Louise de Bourbon-Parme. il confia la direction de l'Espagne à Manuel Godoy. dans l'entrevue de Bayonne. il fut sans cesse dominé par la reine Marie-Louise ainsi que par le favori de cette princesse. En 1801 la guerre des oranges. la guerre contre l'Angleterre reprend. En 1793 (27-3-1793). Prince faible et incapable. Il devint ensuite le jouet de Napoléon Ier. l'Espagne subit une terrible défaite à Trafalgar. durant la guerre pour le Rio de la Plata (1805-1806) et les repousse d'Amérique du Sud. et il se vit contraint d'abdiquer en faveur de ce dernier lors de l'invasion de l'Espagne par Napoléon . suscitée par son fils Ferdinand (18 mars 1808). Accablé du joug que lui imposait l'Empereur. prince de la Paix.François de Paule d'Espagne. il fut contraint de faire la paix et même de conclure avec la France un traité d'alliance offensive et défensive par le traité de Bâle et la cession de l'Île de SaintDomingue en 1795). et à Porto Rico contre Ralph Abercromby. En conséquence de ce traité. et fut à la merci de tous les événements. puis il alla résider à Marseille en 1811) et enfin à Rome. En 1796. duc de Cadix Manquant de volonté. Charles IV fut envoyé à Compiègne et reçut une rente viagère. deux mois après. à rétracter cette abdication et à en faire une nouvelle en sa propre faveur (5 mai). la paix entre les 3 puissances fut signée en 1802. Il succéda à son père en 1788. Napoléon. alliance militaire avec la France contre la Grande-Bretagne. que les deux princes avaient invoqué comme arbitre. où il mourut réconcilié avec son fils. à Sainte Cruz de Tenerife et Cadiz contre Nelson. Manuel Godoy. il signa le Traité de San Ildefonso.

souche de la deuxième maison de Bourbon (dite de BourbonDampierre). et les Dombes. possédait en 950 le château de Bourbon (aujourd'hui Bourbon-l'Archambault) qui donna son nom à la famille.). seigneur de Bourbon. issue de Pierre Ier. 2e duc de Bourbon.. la première maison de Bourbon serait issue d'un fidèle de Guillaume Ier le Pieux. Louis Ier.Résumé sur la Maison des Bourbons Fondée au début du Xe s. D'abord vassaux du comte de Bourges puis vassaux directs de la couronne de France (Xe s. qui vivait vers 915 et dont le fils Aimon Ier. puis en 1272 à Robert de France. duc d'Aquitaine. les comtés de Sancerre et de Clermonten-Auvergne. comte de Montpensier (1434-1486). nommé Aimard. En 1327. Charles IV le Bel érigea la seigneurie de Bourbon en duché-pairie en faveur du fils aîné de Robert de Clermont. Elle était alors divisée en trois branches : 1o la branche ducale (ou aînée). fondée par Louis Ier. avait le comté de Vendôme et la principauté de La Roche-sur-Yon. l'une des plus puissantes maisons féodales du royaume. le Dauphiné d'Auvergne. les comtés de Forez et de Clermont-en-Beauvaisis. Au début du XVIe s. La mort sans postérité du connétable (1527) fit de la branche de Vendôme la branche aînée de la famille. comte de la Marche. possédait les duchés de Bourbon et d'Auvergne. les seigneurs de Bourbon agrandirent leur seigneurie qui passa par mariage en 1197 à Gui II de Dampierre. le connétable de Bourbon (Charles III. la seigneurie de Château-Chinon. dont la majeure partie des biens. Entrée en possession 54 . dame de Bourbon. qui comprenaient ceux de la branche ducale et ceux de la branche de Montpensier. 4e duc de Bourbon. époux de Mahaut. comte de Clermont. formée par Louis. détenait le comté de Montpensier. fils de Jean Ier. 1er duc de Bourbon. fils de Jean Ier. le Beaujolais. comte de Vendôme (14121446). 2o la branche de Montpensier. 3o la branche de Vendôme. furent confisqués (1527) puis réunis (1531) au domaine royal par François Ier. 8e duc de Bourbon). fils de Louis IX qui fonda la troisième maison (ou maison capétienne) de Bourbon. dont les successeurs pratiquèrent une active politique d'accroissement territorial et firent du duché de Bourbon (ou de Bourbonnais) le centre d'un vaste État princier.. la maison de Bourbon fut affaiblie par la « trahison » de son chef. La maison de Bourbon devint ainsi au XVe s.

duc de Vendôme. souche commune à tous les Bourbons. 55 . puis avec ses descendants jusqu'en 1860. en 1748. s'est perpétuée jusqu'à nos jours. De nombreuses branches sont issues de Robert de Clermont. seule la branche de Bourbon-Busset fondée par Louis de Bourbon (1438-1482). roi de Navarre (Henri III). duchesse de Montpensier. cette branche accéda à la couronne de France avec Henri de Bourbon. à la branche de Bourbon-Espagne. Louis XV. issu d'un fils de Charles IV d'Espagne. et considérée comme bâtarde. avec Jeanne (III) d'Albret. outre les rameaux de Bourbon-Deux-Siciles et de Bourbon-Parme. elle accéda aux trônes de Naples et de Sicile avec Charles VII et s'y maintint avec Ferdinand Ier. accéda à la couronne avec Louis-Philippe Ier. roi des Deux-Siciles. Après la révolution de juillet 1830. la branche cadette d'Orléans. aux première et seconde branche de BourbonOrléans (ou troisième et quatrième maisons d'Orléans). à la branche de Condé qui produisit les deux rameaux de Conti. et auquel appartiennent les Bourbons d'Espagne actuels. l'infant Philippe. tige du rameau de Bourbon-Deux-Siciles. et celle de la Marche s'éteignit vers 1463. qui régna sur les duchés jusqu'en 1859. duc d'Orléans.des vastes domaines de la maison d'Albret par le mariage (1548) d'Antoine de Bourbon. encore représentés aujourd'hui. la maison de Bourbon en fournit à plusieurs pays d'Europe. Après avoir donné des rois à la France. Henri IV fit rentrer dans la mouvance française les biens de sa famille. La maison de la Marche-Vendôme. l'infant François de Paule (1794-1865). chef de la branche de Bourbon-Espagne qui règne encore sur ce pays avec Juan Carlos. En 1607. En 1700. fils d'Antoine de Bourbon qui succéda (1589) sous le nom d'Henri IV à son cousin au vingt et unième degré. au XVIIe s. elle accéda au trône d'Espagne avec le petitfils de Louis XIV. Enfin. Louis XVI. Henri III. le rameau de Bourbon-Cadix-Séville. puis au XVIII e s. En 1734. la branche de Vendôme (ou maison de la Marche-Vendôme) régna sur la France jusqu'en 1792 avec Louis XIII. a donné naissance au XVIe s. Arrivée au trône avec Henri IV. issue du second fils de Louis XIII. issue de cette dernière branche. celle de Montpensier finit en 1627 avec Marie. Philippe Ier. Philippe V. issue de Philippe V et qui donna. Des trois branches qui se sont détachées aux XIV e et XVe s. mère d'Anne Marie Louise de Montpensier (la « Grande Mademoiselle »). tige du rameau de Bourbon-Parme. elle acquit les duchés de Parme et de Plaisance donnés à un fils de Philippe V. et s'éteignit en 1883 à la mort du comte de Chambord. dernier roi de la dynastie des Valois. mais maintint la séparation théorique de la couronne de Navarre de celle de France et s'intitula « roi de France et de Navarre ». Louis XIV. En effet. roi des Français de 1830 à 1848. de la branche ducale. puis de 1814 à 1830 avec Louis XVIII et Charles X. prince-évêque de Liège.

Décédé en 1870.Cist. Sans attendre. après que ce dernier eut reçu l'armement laïc des mains de Son Excellence le Baron Paul Neveu du Genièbre. aujourd’hui bien implanté dans le paysage Martiniste.Infant Henri de Bourbon. Abbé de Notre-Dame de PontColbert.. Paul Pierre Jean Neveu. Duc de Séville Né en 1823. Comte d’Aijalon Armand Toussaint (Raymond Panagion) Mgr Armand Toussaint est né le 28 janvier 1895 et il est décédé le 4 juillet 1994 à l’âge de quatre-vingt-dix-neuf ans. Prince François de Bourbon. et que les «Martinistes» russes du siècle des Lumières étaient des amateurs de l’œuvre du Philosophe inconnu. Abbé général du Saint Ordre de Citeaux. Chevalier de l’Ordre de la Toison d’Or Prince François de Bourbon. Baron de Geniebre Sa Paternité Révérendissime Dom Marie-François Janssens. Grand Maître de l’Ordre de Saint Lazare de Jérusalem Marquis Portafax de Oria Médecin Militaire. 56 .O. Fondateur et Grand Maître de l’Ordre Martiniste des Pauvres Chevaliers du Christ. rappelons qu’il n’existe pas plus en Russie qu’en France de filiation rituelle remontant à Louis-Claude de Saint-Martin. le plus souvent francs-maçons du Régime écossais rectifié. Premier Empire. Duc de Séville. qui conféra l'adoubement liturgique à l'actuel Gouverneur général de l'Ordre. Michel Swysen. Armand Toussaint (Tau Raymond Panagion) se réclamait de la «filiation russe» de Serge Marcotoune. S.

Il correspondit aussi avec Eugène Canseliet.Etudes Théologiques (diplômes et certificats). Baptisé le 25 septembre 1938. qui connut un parcours tout à fait extraordinaire qui l’amena très tôt à s’intéresser comme nous le savons déjà au Martinisme. rapportera en France ce dépôt. Il reçut d’ailleurs de cet Ordre une formation en alchimie qui le conduisit à recevoir l’adeptat en tant que Frère Aîné de la Rose-Croix.Mais il est vrai qu’un siècle plus tard. Armand Toussaint dirigea de 1933 à 1970 la branche belge de l’Association Rosicrucienne de Max Heindel. dont il s’est séparé pour fonder. en 1963. C’est en vertu de la Succession Apostolique ainsi reçue que Mgr Armand Toussaint est cité à la page 224 du Old Catholic Sourcebook comme évêque de la succession vieille catholique. plus tard Stephanos pour l’aigle Orthodoxe de son Eglise. D’autres pièces publiées et commentées par Rémi Boyer contribuent à documenter l’histoire de l’Ordre Martiniste des chevaliers du Christ . Consacré évêque gnostique. fondée par Roger Caro (Pierre Phoebus. Ce dernier. Soucieux de transmettre cette succession et de perpétuer ainsi la vie de l’Église. Confirmé le 6 juin 1950. on le sait. fondateur de l’Église de la Nouvelle Alliance et Imperator de l’Ordre des Frères Aînés de la Rose-Croix. Serge Marcotoune héritier de certaines de ces loges-là. Et c’est à un âge relativement avancé qu’il reçut l’épiscopat. ce qui est inhabituel. Cheshire. s'impliqua dans l’école alchimiqu e des Frères Aînés de la Rose + Croix (FARC) dont le dépôt traditionnel serait à explorer jusqu’aux Templiers de l’Ordre Souverain du Temple de Jérusalem. en 1971. Jean Bricaud. Philippe Laurent De Coster Il est né à Gand (Belgique). Armand Toussaint fut un homme exceptionnel. au Rosicrucianisme. au titre de l’Ordre Martiniste qu’il avait fondé en 1887-1891. avant de le diffuser. à l’Alchimie et aux Philosophies Orientales. elle-même à l’origine de la filiation épiscopale de l’Eglise Universelle de la Nouvelle Alliance (EUNA). le 19 septembre 1938. d es mains de Mgr Roger Deschamps alors Primat de Belgique de l’Église Gnostique Apostolique. Armand Toussaint lui-même a joué dans les FARC un rôle de premier plan. il ordonna notamment à l’épiscopat Mgr Roger Caro. England. Emmaus Bible School. Trois ans d'études (extra 57 . C’est une filiation «russe» de désir. avec la collaboration de certains proches de Nicolas II. il a également fondé l’Eglise Rosicrucienne Apostolique (ERA). la Fraternité Rosicrucienne. Eastham. et d’ailleurs délégué à Kiev du successeur de Papus. Il exerça même la fonction d’Imperator Honoraire de l’Ordre. Papus autorisa la fondation de loges Martinistes en Russie. et l’on découvrira ces échanges avec intérêt.

et en facilitant les travaux philosophiques et psychologiques de notre temps. A Institut Biblique de Bruxelles. en novembre 1984 (niveau universitaire). Les consécrations "sub conditione" avaient qu'un seul but: l’œcuménisme. au-dessus de toute considération religieuse et même politique . par Mgr Jean-Paul CHARLET. le 2 septembre 1979. le 19 octobre 1975 pour obtenir la Succession Apostolique Romaine du Brésil (lignée de Mgr Dom Carlos Duarte da Costa). "Doctor of Divinity". cours du samedi après-midi de recyclage (formation complémentaire Catholique Romaine) 1967/68. des 58 . par Mgr Roger CARO. ma vie sacerdotale et épiscopale se sont manifestées comme un mouvement idéaliste en offrant parmi mes buts la possibilité d’une détente humaine. Missouri. Greenville. Etudes analytiques: Hebrews. South Carolina. et coconsécrateurs (voir page 8 de son livre) (filiations Orthodoxes et Vieille-Catholique Romaine d'Utrecht). Chevalier Grand  Croix du Mérite de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix . Ordinations: Ordres Mineurs et majeurs de Diacre et de Prêtre. et co-consécrateurs pour avoir les Successions Apostoliques transmises par Mgr Joannes Maria Van Assendelft (désormais MGR MARCOS. par l'extension belge. "Doctor of Divinity". 1959 . Épiscopat le 7 juin 1974.S.A. et Acts of the Apostles. Nominations honorifiques Anglo-Saxons. Son Épiscopat 1974 – 2008 Dés le début en 1974. St. le 16 octobre 1980.muros). Egalement au "London Bible College" (désormais. cours résidentiels en 1960. Épiscopat "sub conditione" le 30 juin 1979. et Mgr Giovanni TADDEI dans les diverses Églises Orthodoxes et d'Utrecht. Ephrem's Institute. "London School of Theology"). quelques spécialisations: OLD TESTAMENT : General (Cambridge Diploma/Certificate in Religious Studies Papers). New Christian Institute of New England. Hoger Diocesaan Godsdienstinstituut. par Mgr Roger CARO. Épiscopat "sub conditione". le 24 février 1974. U. U.1961. Évêque en France de l'Eglise Copte d'Égypte). (extra muros). Continuation des études théologiques "extra muros": Diplôme de Bachelier en Théologie. le 28 décembre 1980 (Southeastern University. Sweden. Une année académique sans examens à cause d’hospitalisation pendant presque trois mois pour cause d’accident rural.S.A. neuf ans d'études de 1962 à 1970. et Chevalier de l’Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ – Gardiens de la Terre Sainte. Unity School of Christianity .) Diplôme du "London Bible College". Lee's Summit.

il est indispensable que chacun s’élève au-dessus de toute limitation par le dépassement personnel dans tous les domaines. dans ses membres et avec le Christ. Mon épiscopat n’a pas seulement tenté de jouer la carte affective du monde qui m’entoure. autour d’un même autel de pierre et de l’unique autel : le Christ. dans laquelle le mot CONVERSION reprend son sens premier de metanoïa ou «changement de 59 . unité avec le Christ. J’ai toujours proposé cette haute spiritualité. 141. » (Saint Ignace d’Antioche. le problème du monde d’aujourd’hui est le problème de l’individu. lequel est lui-même uni inséparablement au Père. saint Ignace d’Antioche révèle l’unité profonde du peuple de Dieu. « Là où parait l´évêque.vrais penseurs. «le Christ en nous ». des écrivains conscients de leur mission et des artistes véritables. SC. qui permet de passer de la philosophie de jadis à la sérénité évangélique de l’Amour. L’assemblée eucharistique est facteur d’unité : unité avec l’évêque. donnant à chacun l’occasion de mettre en valeur ses lumières spirituelles même universelles. pour accéder à l’interpénétration des groupes ethniques. car il est vrai que l’homme d’aujourd’hui éprouve le besoin de se libérer de ce qui entrave son individualité. le Sacrifice de la Sainte Messe est à la fois la manifestation suprême de l’unité de l’Eglise Universelle et un moyen puissant de réaliser cette unité. pp. afin de passer consciemment du «moi limité » au Moi complet par la Spiritualité. du pouvoir personnel à l’accomplissement de la Volonté impersonnelle. mais finalement suscite l’idée du courant d’Amour. 139. qui se justifie par le fait qu’il ne saurait y avoir de progrès collectif que par le progrès de chaque individu en toute facilité . qui sommeille en chacun. Mon épiscopat jusqu’à ce jour et plus loin tend à l’aider dans sa prise de conscience individuelle.) Offrande Eucharistique. 12. que là soit la communauté. Smyr n. en engendrant ainsi des actes salutaires pour le monde entier. et de servir ainsi la Beauté en faisant appel à la flamme intérieure. 8. afin de devenir un symbole de paix pour tous. Contrairement au passé. aidez-vous !». unité de toute l’Eglise. mettant en pratique la phrase de Clemenceau : « Au lieu de vous excommunier les uns et les autres. Dans la description très riche du culte liturgique de la Catholicité de toujours. de même que là où est le Christ Jésus. là est l´Eglise catholique. après l’avoir d’abord amené à une orientation nouvelle de style de vie de l’an 2007. qui doit parcourir parmi nous par la compréhension mutuelle en marche. grâce à la synthèse de la vie de l’Esprit et de la Connaissance.

dit saint Louis. Le siège " théorique " en était l’abbaye du Mont-Saint-Michel. comte de Provence. 60 . Point n’est besoin. devaient lui prêter serment. Baron du Geniebre Ordre de la Cosse de Genêt Cet ordre a été créé en France. mais continuant sa noble fonction en tant que Grand Maître Général de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix. En 2010. Le roi de France en assurait la grande maîtrise et les chevaliers. par le roi Louis IX. et qui était composé de cosses de genêt entrelacées de fleurs de lis d'or.D. Philippe L. transféré ensuite à la Sainte Chapelle de Vincennes. De Coster. Les chevaliers étaient liés par un serment de fidélité irrévocable à la couronne de France. afin de répliquer à la fondation de l’ordre bourguignon de la Toison d’Or. Un office quotidien de Saint Michel. même s’il ne figurait pas formellement dans les statuts. afin de se laisser pénétrer par l’Esprit. s’est retiré des affaires ecclésiastiques pour cause de santé. Les Ordres mentionnés dans le Tableau Chronologique de la filiation chevaleresque aboutissant à Paul Pierre Jean NEVEU. élus par les membres de l’ordre. il finit par disparaître complètement sous Charles VI. Son nom vient du collier que portaient les chevaliers. aux Cordeliers de Paris. Il continue ce qu’il a commencé dans les année soixante. Cet ordre fut honoré pendant le règne de son fondateur. au nombre de trente-six " gentilshommes de nom et d’arme ". délaissé après sa mort. pour participer à ce courant d’abandonner une confession religieuse pour en embrasser une autre. notamment tout ce qui approche l’occultisme et la méditation traditionnelle d’Orient et Occident. Un chapitre des coulpes était pratiqué aux réunions de l’ordre (où l’on s’accusait publiquement des manquements à la règle). Ordre de Saint-Michel L’Ordre de Saint-Michel fut créé à Amboise le 1er août 1469 par Louis XI. fut imposé à partir du XVIIIe siècle. l'an 1234. en l'honneur de son avènement au trône et afin de perpétuer le souvenir de son mariage avec Marguerite. puis par Louis XIV. fille de Raymond Bérenger. D. Mais.mentalité ». il suffit d’abandonner les insuffisances qui nous rendent malheureux.

Après 1560, le chiffre limite de 36 membres est abandonné ; l’ordre est conféré à de nombreux courtisans parfois non combattants, et se trouve ainsi dévalorisé. Lorsque Henri III fonda l’Ordre du Saint-Esprit en 1578 pour regrouper sa noblesse, les statuts prescrivirent que ses cents chevaliers devaient préalablement être membres de Saint-Michel, qui prit ainsi la place de second ordre du royaume. L’institution subit de nombreuses modifications, à commencer par l’abandon du système électif des membres, qui furent nommés par le roi seul. Le nombre de ses chevaliers ne cessa d’augmenter, surtout à partir du début des guerres de religion. On en aurait alors compté près de cinq cents, parmi lesquels des civils et des anoblis récents. A la suite de nouveaux abus, Louis XIV procéda, en 1661 et 1665, à une réforme sévère et fixa ses effectifs à cent, non compris les chevaliers du SaintEsprit. Mais, à partir du règne du Roi-Soleil, l’institution prit toutefois un caractère assez particulier, devenant surtout la récompense des savants, des écrivains, des artistes, anoblissant par la même ceux qui n’étaient pas bien " nés ". L’insigne primitif (un collier auquel était suspendu un médaillon représentant Saint Michel terrassant un dragon) est remplacé par un grand cordon noir auquel est suspendue une croix de Malte centrée de l’image de l’archange. Aboli sous la Révolution, il fut rétabli par Louis XVIII et continua d’être décerné dans le même esprit jusqu’à la chute de la monarchie légitime en 1830. Sous la Restauration, les chevaliers furent au nombre de cent, non compris ceux du Saint-Esprit. Après Charles X, il ne semble pas qu’il y ait eu des nominations, bien qu’une " survivance " de l’Ordre de Saint-Michel ait été assurée par les prétendants " légitimistes " de la maison de Bourbon-Anjou (branche " puînée " dite encore d’Espagne) au trône de France.

Noble Ordre de la Toison d’Or
L’Ordre de la Toison d’Or est peut être le plus glorieux et le plus illustre ordre de chevalerie de tous les temps. Il fut fondé par Philippe III le Bon, duc de Bourgogne, le 10 janvier 1430, le jour de son mariage avec l’infante Isabelle de Portugal, célébré à Bruges. Philippe avait été nommé chevalier de la Jarretière en 1422, mais, avait demandé à différer cet honneur à cause d’un possible conflit de loyauté ; cette demande avait été interprétée par les compagnons de la Jarretière comme un refus d’être membre (cas unique dans l’histoire de l’ordre). Comme celui de la Jarretière, l’ordre de Philippe III avait des statuts écrits décrivant les devoirs et obligations de ses membres ; il était de la même manière dédié à un saint patron : l’apôtre Saint André. 61

L’ordre de la Toison d’Or devait exalter l’esprit chevaleresque ; son but principal était la gloire de Dieu et la défense de la religion chrétienne, comme le rappelait l’inscription figurant sur le tombeau du duc à Dijon : " Pour maintenir l’Eglise qui est de Dieu maison, J’ai mis sus le noble Ordre, qu’on nomme la Toison ". Cette confrérie de chevalerie avait été appelée du nom de la Toison d’or, en faisant référence au mythe grec : " Cette toison appartenait au bélier ailé sur lequel Phrixus et Hellé passèrent la mer, et qui devint la propriété d’Aiêtês, roi des Colchiens. Lorsque Jason, fils d’Eson, roi d’Iolcos réclama le trône paternel à son oncle l’usurpateur Pélias, celui-ci peu empressé de lui rendre, le chargea d’aller quérir la Toison d’Or en Colchide. Jason organisa alors l’ex pédition des Argonautes et s’en empara ". Mais, très rapidement la symbolique biblique devait prévaloir sur la légende païenne et dès la fin du règne de Philippe le Bon, l’évêque Guillaume de Filastre, qui fut chancelier de l’ordre, ne trouve pas moins de six toisons, celle de Jason, de Gédéon, de Jacob, de Mesa, de Job et de David, correspondant chacune à une vertu que devait posséder tout bon chevalier. L’ordre n’en avait pas moins un caractère politique, et son éclat, ainsi que le luxe dont étaient entourées ses cérémonies, assurait au Grand Duc d’Occident un prestige international, et lui permettait, en choisissant des personnages parmi les plus importants des anciens duchés et comtés unis sous son sceptre, de renforcer le lien dynastique entre ses divers états. L’ordre comptait au début 24 chevaliers (passé à 30, puis 50 à partir de 1516), auxquels s’ajoutaient 4 officiers : un trésorier, un héraut d’armes, un chancelier et un greffier. L’ordre de la Toison d’Or était donc un club très fermé, destiné à honorer les plus valeureux gentilshommes et les alliés étrangers du duc de Bourgogne. Les insignes de l’ordre consistent en un collier d’or, composé d’une succession de " briquets " alternant avec des pierres environnées de flammes, auquel est appendue une dépouille de bélier d’or. Contrairement à l’ordre anglais de la Jarretière, l’ordre bourguignon originel n’avait pas de siège permanent. Les premières réunions de son " chapitre général " eurent lieu à Bruges (1430 et 1432), Lille (1431), Dijon (1433), puis Bruxelles, La Haye, etc… .La souveraineté de l’ordre, propriété héréditaire de la maison de Bourgogne, était, à défaut d’héritier mâle, destiné à l’époux de l’héritière jusqu’à la majorité du fils de celle-ci. La grande maîtrise passa donc à la maison d’Autriche par 62

mariage, en 1477, de Marie, fille de Charles le Téméraire, dernier duc de Bourgogne, avec l’archiduc (ultérieurement empereur) Maximilien d’Autriche. Par le mariage de Jeanne la Folle avec l’archiduc Philippe Ier, l’Espagne passa en 1516 à la maison d’Autriche. Charles Quint se réserva le titre honorifique de Duc de Bourgogne, comme chef de cette maison, afin de pouvoir conserver la maîtrise de l’ordre. Il légua la grande maîtrise de l’ordre avec le trône d’Espagne à son fils Philippe II, après avoir cédé ses états d’Autriche dès 1521 à son frère Ferdinand. En 1700, à la mort de Charles II, dernier Habsbourg d’Espagne (descendant de Charles Quint), son petit-neveu, Philippe d’Anjou, petit-fils de Louis XIV et de l’Infante Marie-Thérèse, qu’il avait institué héritier de tous ses États, voulut conserver la grande maîtrise de l’ordre. Mais en 1712, l’empereur Léopold I er, chef de la branche autrichienne des Habsbourg, s’attribua également les titres et les souverainetés non territoriales de la Maison de Bourgogne, à commencer par celle de la Toison d’Or. Il mit aussi la main sur le trésor qui fut apporté à Vienne (où il se trouve toujours). Ainsi naquit la division de l’ordre. Napoléon Ier, le 15 août 1809, après avoir vaincu l’Autriche à Wagram et mis Joseph sur le trône d’Espagne, décida de créer l’Ordre des Trois Toisons d’Or, mais le projet souleva de telles protestations de la part des titulaires de la Légion d’Honneur que le décret resta sans lendemain. L’ordre habsbourgeois de la Toison d’Or, a conservé le caractère religieux et aristocratique que lui avait donné Philippe le Bon. Son rituel d’admission demeure, avec adoubement par l’épée et serment solennel. Le français est resté sa langue officielle. L’ordre espagnol a pour grand maître le roi d’Espagne. Le décret royal de 1847 qui en fit un ordre royal à caractère civil précisait qu’il continuerait à être régi par ses anciens statuts, avec les mêmes insignes et le même nombre de chevaliers. Il existe donc aujourd’hui deux ordres de la Toison d’Or, chacun contestant la légitimité de l’autre (la France ne reconnaît que l’ordre de la branche espagnole).

63

l’action militaire des Chevaliers Hospitaliers de Saint-Lazare se développe. les chevaliers devenus lépreux vinrent se faire soigner à l’Hôpital Saint -Lazare. les défenseurs héroïques de la dernière citadelle des Chrétiens en Orient. il était desservi par des moines arméniens soumis à la Règle de Saint-Basile le Grand. Ainsi apparut l’identité définitive de l’Ordre de Saint-Lazare.Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem Source : Comte Olivier CHEBROU de LESPINATS Avant les Croisades. A la différence des autres ordres militaires et religieux qui s’établirent en Terre Sainte. placé sous l’invocation de Saint -Lazare. un hôpital pour les lépreux. il existait à Jérusalem. L’Ordre de Saint-Lazare est issu de cet hôpital. Il fut confirmé comme Ordre religieux. l’Ordre de Saint-Lazare était sous la juridiction de l’Eglise d’Orient. Puis. Dépendant de la juridiction des Patriarches Grecs de Jérusalem. militaire et hospitalier par une bulle du Pape Alexandre IV donnée le 11 des calendes d’avril 1255. Après la prise de Jérusalem par Saladin en 1157. ils sont avec les chevaliers des autres ordres. Les hospitaliers de Saint-Lazare soignaient les lépreux et devaient accueillir parmi eux les chevaliers des autres ordres atteints de cette maladie. Lors du siège de Saint-Jean d’Acre en 1291. aux côtés du Roi de France. En 1244. Après la prise de Jérusalem par les croisés. ils prennent une part héroïque à la funeste bataille de Gaza. les chevaliers de Saint-Lazare participent au combat de Damiette et à la bataille de la Mansourah (1249). Ils participent à la prise de Saint-Jean d’Acre en 1191. C’est ainsi que les Templiers prévoyaient dans leur règle l’accueil dans l’Ordre de Saint Lazare de leurs frères devenus lépreux. 64 . en dehors des murailles de la ville sainte. Roi de Jérusalem. Saint-Jean. En l’absence du Patriarche Grec Melkite. Au 12ème siècle les chevaliers hospitaliers adoptèrent la règle de Saint-Augustin. dans sa croisade de 1227. On les retrouve ensuite aux côtés de l’Empereur Frédéric II de Hohenstaufen. Le Temple ou Sainte-Marie des Teutoniques qui dépendaient de l’Eglise Latine. en 1099. le Maître de Saint -Lazare était suffragant (grand électeur) de l’archevêque des Arméniens. certains restèrent au sein de la communauté monastique et prononcèrent leurs vœux tout en conservant leur engagement chevaleresque.

En 1154. qui. En Allemagne et en Suisse. En 1517. Italie. En Angleterre. à la fin du 15ème et au cours du 16ème siècle. Philippe IV le Bel. lors des célébrations de la Pentecôte. réunit au domaine royal les biens de l’Ordre. le Roi Henry VIII. En 1607. s’installe à Boigny qui accueillera ainsi le siège du Magistère de l’Ordre jusqu’à la Révolution Française. Flandres. Louis VII. en 1308. Après la perte de ses possessions en Terre Sainte l’Ordre regagne ses commanderies européennes et le Grand Maître. Angleterre. sous la grande maîtrise héréditaire des Ducs de Savoie. le Roi de France. L’union des deux Ordres sous une même Grande 65 . Les Grands Maîtres de Boigny jouent un rôle important dans le royaume. prend l’ensemble des Chevaliers de Saint-Lazare sous sa garde et protection. depuis lors. frère Thomas de Sainville. Tous les deux ans. etc. Afin de leur éviter toute spoliation. est unie à l’Ordre de Saint-Maurice pour former l’ordre des Saints Maurice et Lazare. Espagne. le Roi Henri IV fonde l’Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel et en confie. Allemagne. grâce à la protection héréditaire des Rois de France. en 1608. Cette expertise médicale particulièrement appréciée est à l’origine de nombreux dons et legs qui permettent à l’Ordre de construire un important réseau de léproseries. C’est le cas de François Sa lviati (1578-1586) qui. faire face à de nombreuses difficultés. Ils sont notamment aux côtés du Roi de France pendant la Guerre de Cent Ans . la Grande Maîtrise au Grand Maître de l’Ordre de Saint -Lazare. Ecosse. certains d’entre eux sont compagnons de Jeanne d’Arc au siège d’Orléans. devient héréditaire. Suisse. avec l’aide de Henri III maintient le caractère international de l’Ordre ou celui de Aimard de Clermont de Chastes (1593 -1603) qui est viceamiral de France et compagnon du Roi. Hongrie. lorsqu’il rompt avec l’Eglise Catholique en 1534. les chevaliers développent leur activité hospitalière et leur fonction militaire s’affirme.Les commanderies de l’Ordre existent alors dans de nombreux pays : France. lors de la réforme. le marquis de Nerestang. Mais l’Ordre de Saint -Lazare doit. en 1572. le Roi de France. En France. l’Ordre de Saint Lazare échappe à toute absorption et spoliation. l’Ordre es t dépossédé de ses biens. donne à l’Ordre de Saint-Lazare le château royal de Boigny près d’Orléans. Depuis son siège de Boigny le Grand Maître dirige et développe les commanderies réparties dans toute l’Europe en recentrant leurs activités sur le soin des lépreux. le Grand Maître réunit l’ensemble des chevaliers en Chapitre Général dans ce petit village de l’Orléanais devenu siège européen de Saint-Lazare. laquelle. le Prieuré de Capoue se détache du Grand Magistère de Boigny et constitue une branche distincte de l’Ordre. Au cours des 14ème et 15ème siècles.

légat du Pape en France. Après le Duc d’Orléans. dans le cadre de la restructuration de la marine française oulue par le Roi Louis XIV. chaque Ordre reprend un recrutement et des insignes propres. Enfin. Saxe. datée du 05 juin 1668. les Ordres connaissent un nouveau rayonnement et étendent leur recrutement dans divers pays : Espagne. une Académie de Marine. Naples. Sous la Grande Maîtrise du Marquis de Dangeau (1693-1720). Un différend entre l’Assemblée du Clergé de France et les Ordres réunis portant sur la capacité pour un Ordre essentiellement composé de laïcs de recevoir des biens ecclésiastiques conduit le Pape Clément XIV à rédiger la Bulle « Militarium Ordinum Institutio » du 10 décembre 1772. au mois de mai lors d’une sortie il rencontre un corsaire anglais. Cette escadre comprend dix frégates. Ecosse et parmi les Chrétiens d’Orient. le Roi Louis XIV confie en 1672 aux Chevaliers de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel l’administration de toutes les léproseries. rappelant et confirmant les privilèges. En 1612. commandant la frégate « Saint-Lazare » meurt au combat après avoir rejeté plusieurs abordages de trois frégates anglaises. fidèles en cela aux origines de l’Ordre de Saint -Lazare. des vaisseaux de guerre arborant le pavillon des Ordres réunis prennent part à des expéditions au Niger. le Chevalier de Cicé prend le commandement d’une escadre de quatre frégates. sans qu’il y ait pour cela fusion ou confusion. le Prince Louis de France. A partir de 1779. les Ordres de Saint-Lazare et de Notre-Dame du Mont-Carmel constituent une flotte de guerre battant pavillon aux armes de l’Ordre dont le port d’attache est Saint -Malo. Pologne. Ces navires armés par les chevaliers eux-mêmes sont rapidement engagés contre les bâtiments anglais. est investi de la Grande Maîtrise en 1757. notamment celle de la lecture de l’office quotidien prescrite par la règle. En mai 1666. Suède. grâces et indults accordés à l’Ordre de Saint-Lazare. En avril 1677. à Paris. 66 . soit un peu plus d’un siècle et demi. Les Ordres réunis constituent ainsi un véritable ministère de la santé jusqu’en 1693. S’appuyant sur le dynamisme que les Ordres réunis viennent de démontrer et sur leur compétence hospitalière. qui lui enlève capacité tout en le confirmant dans son état. En 1666. en décembre 1667. Duc de Berry et futur Roi Louis XVI. hôpitaux et Maisons-Dieu du royaume.Maîtrise est confirmée par la bulle du Cardinal de Vendôme. Après un combat de deux heures et avoir tué le capitaine anglais il est lui-même tué. premier Prince du sang. le Chevalier de Groslieu. Danemark. Les deux Ordres réunis ont une vie commune jusqu’en 1788. les Ordres fondent. qui s’attache à un retour plus rigoureux de la pratique religieuse.

Celui-ci est alors dirigé par le Conseil des Officiers au nombre desquels figure le Chevalier Du Prat-Taxis. Le Roi Louis XVI attribue. En 1799. Protecteur de l’Ordre. Louis XVIII ne fit rien pour lui redonner son lustre (cette attitude peut s’expliquer de la manière suivante : le Comte de Provence. celle de l’unité des Chrétiens. se contentant d’en être le Protecteur. en 1824. et le gouvernement révolutionnaire confisque tous les biens de l’Ordre en 1791. mais le roi ne conserve pas la Grande Maîtrise. certainement pour éviter un rappel de sa dette. par contre. y compris la commanderie magistrale de Boigny. La dernière promotion est nommée en juillet 1787 et l’Ecole supprimée en 1788. contraint à l’exil. mais. le Roi Charles X. héraut d’armes et du Baron Dacier historiographe. le nouveau Grand-Maître sépare le recrutement des Ordres réunis. le 17 décembre 1789. lui succède en 1773. comme cela était la tradition. devenu roi. se démet de sa fonction de GrandMaître et son frère. IL n’y a pas d’investiture lors de la Saint-Lazare. A sa mort. son successeur. une dizaine de nominations et deux promotions témoignent de son renouveau. il admet dans l’Ordre le Tsar Paul 1er de Russie et le futur Tsar Alexandre 1er. ne semble pas avoir autorisé de nomination ou de promotion dans l’Ordre. L’Ordre de Notre-Dame du Mont-Carmel est désormais réservé aux seuls élèves de l’Ecole Militaire. lui-même est représenté sur tous les tableaux officiels avec sa croix de Saint-Lazare. devenu Roi de France.Le Duc de Berry. lorsqu’il était encore en émigration utilisa une grande partie des fonds appartenant à l’Ordre.faisant de même en 1808 pour le Roi Gustave IV de Suède. le Roi Charles X devient protecteur de l’Ordre. Le Conseil des 67 . secondé par le Baron Silvestre. d’autre Chrétiens non catholiques sont admis dans l’Ordre comme Chevaliers d’honneur. le Comte de Provence. il n’encouragea pas un redéploiement de l’Ordre). Louis XVIII. les bâtiments de l’Ecole Militaire aux Chevaliers de Saint-Lazare. l’Ordre de Saint -Lazare reprend sa place. l’Abbé Picot étant Chapelain du Conseil. Tout en restant favorable à l’Ordre. sous le protectorat du Roi Charles X. Par la suite. futur Louis XVIII. il autorisa les chevaliers à reprendre leurs activités. Par un règlement du 21 janvier 1779. Lors de la Révolution de 1830. Le Comte de Provence part en immigration où il continue de diriger l’Ordre et de nommer des Chevaliers. agent général de l’Ordre. par lettres patentes de septembre 1788. permettant ainsi de faire apparaître un aspect particulier de la vocation de l’Ordre. Les évènements de 1789 empêchent l’Ordre de poursuivre ses activités. lorsque le roi Louis XVIII rentre en France. les Chevaliers de Saint-Lazare perdent leur protecteur temporel. En 1814.

En 1933. humain et français de sa première institution ». de faire admettre des chevaliers non catholiques par l’Eglise romaine dite de rite latin). sont rejoints pas des chevaliers nommés par le Conseil des Officiers et confirmés par les Patriarches successifs afin de maintenir le service de l’Ordre.Officiers. Ce retour aux sources et cette action sont encouragés par un comité où l’on trouve le Comte de Montalembert. se substitue à celle du Roi de France en ce qui concerne la dimension historique et à celle directe du Saint-Siège en ce qui concerne la dimension spirituelle (le Conseil des Officiers est conscient de l’impossibilité. Cette mobilisation s’élabore autour de deux objectifs : retrouver leurs racines en Terre Sainte et recentrer leur action hospitalière sur l’accompagnement des pèlerins. Duc de Séville. Cet important projet mobilise les énergies des membres de l’Ordre de Saint-Lazare dans la deuxième partie du 19ème siècle. Celle-ci. qui s’est formé en Palestine des premiers compagnons de Godefroy. qui rappelle la première juridiction dont dépendait les Hospitaliers de Saint-Lazare au début de leur présence en Terre-Sainte. nommés pendant la restauration. en 1841. à cette époque. En 1910. en prend la tête avec le titre provisoire de Lieutenant-Général. le Patriarche Cyrille VIII rétablit la chancellerie de l’Ordre à Paris et celle-ci reprend en main les destinées de l’Ordre. Alfred de Vigny. il s’étend en France. de reprendre cette protection. et garde le caractère chrétien. le Grand Magistère est restauré et Farçois de Bourbon. Alphonse de Lamartine côtoyant Alexandre Dumas et Victor Hugo. le Patriarche Grec Melkite. s’est joint à l’ordre des Carmes. Au cours de ces années. Le choix du Patriarche grec catholique est un épisode important de l’histoire de l’Ordre. Le Patriarche Maximos III accepte. pour nos compatriotes blessés loin de la Patrie. Les Chevaliers Hospitaliers de Saint-Lazare renouent ainsi avec l’humilité de leurs origines. Ce comité constitué pour récolter des fonds édite une notice rédigée en 1844 qui précise : « …Depuis nos croisades l’ordre des Hospitaliers de Saint -Lazare. Après la guerre de 1914 -1918. Dès 1844. Il s’agit de la reconstruction du monastère du Mont Carmel près de Jérusalem. auquel se sont joints le Commandeur Comte d’Albignac et le Commandeur Marquis d’Autichamp. en Espagne et aux Pays-Bas et s’implante hors d’Europe notamment aux Etats-Unis et au Canada. s’adressent alors à leur premier Protecteur spirituel. les derniers chevaliers. ils participent à une œuvre importante dans le cadre de leurs nouveaux engagements. Les Chevaliers de 68 .

l’Ordre de Saint Lazare accueille Albert Schweitzer comme chevalier. un événement historique se déroule ce jour-là en la cathédrale d’Orléans. notamment en Allemagne avec le Prince Ferdinand de Hohenzollern. Au croisement de la vocation humanitaire et de celle de l’unité des Chrétiens. l’Autriche en 1977. Ces nouveaux prieurs aux noms prestigieux permettent un véritable renouveau de l’Ordre dans le cadre hospitalier comme dans celui de l’unité des chrétiens qui s’affirme comme faisant partie intégrante de sa vocation. le Chapitre général se réunit en France et le Duc de Séville est élu Grand-Maître. à ce titre. en Bulgarie avec le Roi Boris III. un corps d’ambulances pour le front français. Pour cela. Le Prince CharlesPhilippe d’Orléans. l’Ordre de Saint-Lazare organise. Les règles et statuts sont modifiés dans cet esprit et permettent dorénavant à des Dames de rentrer dans l’Or dre en souvenir des Sœurs de Saint-Lazare qui. la croix de guerre au Grand Capitulaire de l’Ordre. L’Ordre continue son développement international en restructurant des prieurés anciens. est 69 . En effet. Celui-ci décerne. Le Magistère et le Protecteur spirituel de l’Ordre sont catholiques mais les membres peuvent appartenir aux grandes religions chrétiennes. dès 1940. à Djifonghor. en Bohème avec le Prince Charles de Schwartzenberg. Après le conflit. des dispensaires sont créés en Afrique. L’ensemble de ces actions vaut à l’Ordre d e Saint-Lazare la reconnaissance officielle d’un certain nombre d’états : la Bolivie en 1950. En décembre 1935. des accords sont passés avec Raoul Follereau afin de reprendre le combat contre la lèpre. aux côtés des Chevaliers Hospitaliers. Lors de sa seconde guerre mondiale. Alep et Damas). Pendant l’occupat ion. soignaient les lépreuses. qui vient d’être élu la veille par le Chapitre Général. les Chevaliers de Saint-Lazare reprennent leurs actions hospitalières et leur démarche en faveur de l’unité des c hrétiens. En effet. Son action humanitaire et patriotique est reconnue par le gouvernement français en 1945 et 1947. la Croatie en 1992 et la Hongrie en 1993. le Canada en 1963. Le médecin et pasteur de Lambaréné va accompagner l’Ordre dans ses projets africains. la tradition instaurée par le Comte de Provence de nommer des Chevaliers d’honneur non catholiques se perpétue avec ces nouveaux Prieurs. l’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem a retrouvé une légitimité comparable à celle qu’il détenait avant 1830. un village pour lépreux est construit à titre expérimental au Sénégal. en Roumanie avec le Roi Carol II. il institue un corps de volontaires secouristes dits « Volontaires de l’Ordre de Saint -Lazare » qui sauve de nombreuses vies lors des bombardements notamment en Normandie et en région parisienne.Saint-Lazare développent leur action hospitalière et plus particulièrement en Terre Sainte dans le cadre des œuvres du Patriarcat (Jérusalem. Le 12 septembre 2004.

prend fin la Protection substitutive à celle du chef de la Maison de France et à celle du Saint-Siège que les Patriarches Grecs Melkites assumèrent pendant un siècle et demi. qui se caractérise par des liens constants entre celui qui aide et celui qui est aidé. Actuellement l’Ordre de Saint-Lazare est déployé dans 24 pays de tous les continents. Mauzaize (O. le titre de « Protecteur de l’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem ». Son action hospitalière. Monseigneur le Comte de Paris. conserve sa vocation initiale orientée vers le soin des lépreux mais se développe également autour d’action s hospitalières en Europe centrale et de l’accompagnement des jeunes défavorisés des grandes villes.) "L'institution chevaleresque de Saint-Lazare de Jérusalem à travers le monde du XIIe siècle à nos jours" Guy Coutant de Saisseval "L’Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem et l’Ordre religieux des Carmes" Eques Hiérosolym itanus "Histoire militaire et hospitalière de l’Ordre de Saint-Lazare des origines à 1830" Philippe Jourdain "Les Chevaliers de Saint-Lazare de Jérusalem en Terre-Sainte au Moyen Age" Michel Billard et Guy Coutant de Saisseval 70 . Cette cérémonie est couronnée par la proclamation solennelle du Chef de la Maison de France. Primat de Hongrie. Duc de France. A cette date. réaffirmant détenir dans son héritage. Bibliographie "Principes fondamentaux de la spiritualité de l’Ordre de Saint-Lazare" Révérend Père J.C. assurant le lien avec le Saint-Siège.M.investi dans ses fonctions de 49ème Grand-Maître de l’Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem « tant en deçà qu’au delà des mers » par son Éminence le Cardinal Paskaï. depuis le roi Philippe IV le Bel.

de plus en plus petits. Conçue à comme science occulte et spirituelle . L’alchimie. ses vertus. rédigé en Egypte et en langue grecque. Cette imagerie oublie complètement le terme philosophale. sous forme de la découverte d’un manuscrit arabe ancien. et chacun ayant ses qualités. Ils emploieront des signes conventionnels pour correspondre entre eux. c'est la Science du Verbe. L’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix et la Philosophie Alchimique « Car il n’y a rien de secret qui ne doit être découvert. la Science du Christ et des prophètes. ayant différents niveaux énergétiques. cette science qui relie les choses. 17. cependant. c'est le trait d'Union entre les Hommes et Dieu. des inspirés qui le représentent sur Terre."Les Chevaliers et Hospitaliers de Saint-Lazare de Jérusalem de 1830 à nos jours" Guy Coutant de Saisseval.) Cependant : Article 16 de notre Règle Les Frères oeuvreront toujours dans le grand secret afin que leurs œuvres ne soient connues que de Dieu. La physique alchimique nous apprend qu'un élément peut se transmuter en plusieurs éléments. copié en latin : l’original semble se situer en réalité au IVe siècle de notre ère. Mais les origines alchimiques sont beaucoup plus lointaines. et semble d’autant plus ignorer sa proximité avec le terme philosophie. » (Luc 7. La survenance de l’alchimie en Europe est datée aux alentours de l’an Mille. ni rien de caché qui ne doive être connu et rendu public. puisqu’on retrouve des textes et des pratiques de ce genre dès le début du travail des métaux en Mésopotamie (l’âge du fer remonte selon les 71 . ses capacités chimiques de transmutations qui lui soient propres. L'alchimie est souvent perçue comme une approche ésotérique de ce que la chimie deviendra plus tard. elle souffre d’une imagerie populaire qui ferait de l’alchimiste celui qui rêve d’un Grand Œuvre consistant dans la réalisation de l’or par transmutation minérale.

articulation ultime de toute métaphysique. en Mésopotamie. En d’autres termes. l’individu s’accomplirait en propre. L’alchimie est une voie philosophique embrassant un mode philosophale. le travail des métaux se présente sous un double jour. de la donation de sens. à la fois technique et sacré).contrées à plus ou moins d’un millénaire avant notre ère. Non que l’alchimie soit irrationnelle. c’est à-dire qui engage le praticien dans une démarche qui lui permet non seulement de se transmuter. ou plus métaphoriquement. » L’enjeu de l’alchimie n’est pas de découvrir le sens caché du monde. ce qui établit l’alchimie comme une spécialisation de l’ancienne pensée magique à l’époque où. point d’histoires d'athanor si ce n’est de manière métaphorique. tandis que la première est un apprentissage de la transformation de soi par transmutation progressive de l’ego. c’est une entreprise personnelle dont le sens n’a pas suffisamment été clarifié en raison d’une part des siècles obscurantistes durant la « Guerre de Dieu » aux temps des Croisades dans lesquels elle s’est développée à partir des Templiers du Temple de Jérusalem. On refuse catégoriquement que l’alchimie soit considérée comme une activité de second plan pour faire ressortir la dimension philosophique et philosophale de l’entreprise alchimique. 72 . mais la démarche empirique et positiviste des scientifiques des derniers siècles a mis de côté l’activité de l’alchimiste pour faire de lui un fou s’amusant avec athanor et creuset. en Inde. mais tout le vocabulaire de l’alchimiste révèle peut -être la dimension poétique de sa démarche. mais aussi de saisir les subtils liens entre l’Un et le Multiple. il ne s’agit pas d’une démarche métaphysique ou révélatrice. en Egypte. quête au terme de laquelle le plomb deviendrait or. un engagement sur la voie alchimique est un travail de transmutation de soi. lumière et ombre. ce qui conduira Heidegger à dire que « l’alchimie partage avec poésie le privilège d’avoir à orchestrer les rapports imprévisibles entre occulte et manifesté. et en raison aussi du coup presque fatal que lui a porté le rationalisme des quelques derniers siècles. mais en tant que pratique philosophique parmi les autres. en Grèce et dans les pays arabes. La différence entre l’entreprise philosophale et la quête philosophique reposerait donc sur le fait que la seconde est une voix de la sagesse. L’alchimie doit avoir droit d’existence non en tant que science occulte et étrange. de la compréhension. Rien de surnaturel là-dedans. en Chine.

mais constitue souvent. Suite à la rupture de son amitié avec Freud. tenteront. Il vécut là une véritable confrontation avec l'inconscient.S. de VIA (1316-1317) 3 Guidon de Montanor (13171339) 4 Henri de la Pierre Phoebus (Avril 1339-1348.La pratique alchimique et sa caution « philosophique ». ainsi l’Ordre Souverain des Frères Aînés Rose  Croix fut fondé. de s’intégrer au christianisme comme elle l’a fait aussi à Avignon durant le Pontificat de S. ou. hermétique. à y regarder de plus près. Il existe donc au sein de l'inconscient humain des forces d'auto-guérison et de transformation. tantôt. en proie à un grand flot d'images intérieures. en y installant son neveu comme second Imperator : 1 Gaston de la Pierre de Phoebus (1313) 2 Cardinal-Evêque d’Avignon J. qui lui s’intéressait vivement au Grand Œuvre Alchimique. et confronté à une grande solitude intérieure. Jean XXII. Cette découverte. se retrouvant parfois aux limites de la santé mentale. Il fit ainsi le constat que la souffrance (une dépression par exemple) ne revêt pas seulement des aspects négatifs. une sorte de passage obligé à une métamorphose de la personnalité (un peu comme la chenille passe par la chrysalide avant de devenir papillon). soit 10 ans) Pour le Psychologue Carl Gustav Jung l’alchimie est avant tout une transformation intérieure. L'inconscient se fait le maître d'œuvre d'un processus de transformation capable de briser le cercle infernal de la répétition. il se retrouva très isolé. une invitation au changement. Jung en a d'abord fait l'expérience pour lui-même. Jung a nommé ces forces "organisateurs inconscients" ou 73 . une transformation intérieure » La découverte la plus originale de l'œuvre de Jung est sans dou te l'existence dans l'inconscient humain d'un dynamisme de transformation. à l'élargissement de nos horizons. plutôt « et. Il traversa une crise importante.

l'archétype pourrait se comparer à la structure de base d'un cristal. un côté psychologique dont on est loin d'avoir tiré tout ce que l'on peut tirer : il existait une "philosophie alchimique". Il nous apparaît aujourd'hui avec évidence que ce serait une impardonnable erreur de ne voir dans le courant de pensée alchimique que des opérations de cornues et de fourneaux. auquel Jung s'intéressa beaucoup. grâce au mélange et à la synthèse de ses facteurs nobles et de ses constituants grossiers. de l'alliage des fonctions différenciées et de celles qui ne le sont pas. Certes. qui très souvent nous invitent au changement. A titre d'exemple. au cours de sa carrière de psychiatre. et qui s'exprime précisément dans la fonction transcendante. tant par sa couleur que par sa forme. D'où leur intérêt clinique. Le secret de cette philosophie alchimique. Cette fonction transcendante. Jung découvre donc qu'en se confrontant avec l'inconscient. dans l'être. et sa clé ignorée pendant des siècles. c'est précisément le fait. en prenant ainsi l'image d'une fonction mathématique. de son conscient et de son inconscient. le Moi se transforme. "Elle exprime son thème principal de la métamorphose grâce à la symbolique alchimique. « Cette curieuse faculté de métamorphose dont fait preuve l'âme humaine. qui est la même pour tout cristal (système axial particulier). de la métamorphose de la personnalité. » 74 . ayant été amené. Ils sont alors capables de réparer et de relancer. Les archétypes ou dynamismes inconscients peuvent constituer un recours. alors qu'ils présentent tous la même structure. à soigner de nombreux cas difficiles. Il se produit une modification de la personnalité que Jung nomme "fonction transcendante". A la même époque. précurseur titubant de la psychologie la plus moderne. l'alchimie a aussi ce côté. Il est très vite frappé par l'analogie entre leur quête de transformation de la matière et cette notion de transformation qu'il constate à l'oeuvre dans l'inconscient. écrit-il. et c'est dans cet aspect qu'elle constitua les débuts tâtonnants de la chimie exacte."archétypes". quand les structures personnelles font défaut (quand il y a eu très tôt dans la vie des carences importantes sur le plan affectif). il parle d'"inconscient collectif". Tous les cristaux de neige sont différents. l'existence de la fonction transcendante. Mais l'alchimie a aussi un côté vie de l'esprit qu'il faut se garder de sous-estimer. des épousailles. alors que chaque cristal est différent. Jung se plonge dans d'anciens manuscrits alchimiques. Pour bien marquer que ces structures sont une caractéristique de l'humain. nous la retrouvons à l'œuvre en particulier dans les rêves. en bref. est l'objet essentiel de la philosophie alchimique de la fin du Moyen-Age".

de compréhension de tout ce qui nous entoure. Le Grand Œuvre O. on libère le monde.F. Elle entraîne l´homme à améliorer son intelligence. Mais je les 75 . Gent.R.  C L´homme est là pour regarder. constater et attendre. Cette évolution correspond à un désir de remplissage. Il y aura 7 degrés pour tous les enseignements.L’Alchimie en tant que théorie Le but de l´Alchimie théorique ou spirituelle peut se résumer en cette phrase. au-delà de lui. En se connaissant on connaît le monde et en se libérant de soi-même. Occultes sera donné gratuitement et à des gens de toutes conditions pourvu qu’ils soient de bonnes vie et mœurs. Telle est l´inscription écrite sur le fronton du temple d´Apollon à Delphes. à augmenter le fonctionnement de son cerveau. l’amitié humanitaire. Chaque fois que l´on devient un peu plus conscient de ce que l´on est. « Connaistoi toi-même et tu connaîtras les Dieux et l´Univers ». © Octobre 2008 – Philippe Laurent De Coster. la gratitude envers le Grand Architecte. à solutionner ses problèmes par leur compréhension et non par leur fuite. Ceux d´entre vous qui s´engagent sur la voie de l´or le peuvent. la fidélité. Belgique. et le tact au nom de notre Temple. est-ce avant cette étape finale qu´il faut chercher et trouver le salut et l´espérance. on ouvre une nouvelle porte vers une meilleure connaissance de Soi. Parce qu´il est un terminus et qu´on ne peut aller plus loin. L’alchimie.A. Lui succèdent le néant et la mort. c’est la sagesse. Article 17 de notre Règle Les Enseignements Alchimiques.S. La transmutation s´arrête là. Aussi. Le but final de l´opération alchimique est l´or. l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix.

Si rien ne se produisait le long de la route. Je mets en garde les apprentis du Grand Œuvre. (Roger Guasco) 76 . obtenir la guérison escomptée et achever son périple pour rendre grâces. la source. après avoir mûri tout au long des étapes pour parvenir au stade de l´Adepte. au fil des étapes.. Mais. Le pèlerin qui prenait le chemin de Compostelle. pour tout bagage. la volonté de puissance qui les animent. le vœu que le Saint pouvait exaucer. la convoitise. devait. si c´est l´appât de l´or. bénis soient-ils. L´Alchimiste est comme un « malade » qui s´engage sur la Voie Royale et qui doit obtenir sa guérison avant d´avoir atteint l´étape finale. les puits.avertis qu´ils entreprennent un périple en tout point semblable à celui de Saint Jacques de Compostelle. S´ils parviennent à fabriquer de l´or.. la mort sera au rendez-vous. avec. qui jalonnent le trajet et dispensent la vie. tant physique que spirituelle. le souhait. après avoir compris le sens de leur démarche. le moribond de corps ou d´esprit arrivait à Saint Jacques pour y mourir. n´ayant pas su trouver. avant d´arriver à SaintJacques.

http://60gp. de travail. par-delà le signifiant. afin de simplifier le parcours du lecteur.   . Le but est aussi d´en faciliter la copie. une fois dévoilés.Azoth Par Roger Guasco Traduction des textes Bienvenue à celui qui voudra traduire un ou plusieurs textes dans sa langue maternelle afin que ses compatriotes puissent profiter de la valeur de ces écrits. dans le respect de l'intégralité du propos Ce livre aborde exclusivement l´Alchimie. le signifié.Alchimie spirituelle Ce fascicule est reproduit ici uniquement pour rassembler les pages consacrées à l´alchimie. mettre en œuvre une matière qui va mourir pour donner naissance à un nouvel élément.Ces textes sont repris dans les livres :" La Rosée brûle le Sel " et " Le Soleil brûle la Rosée ". L'autorisation de citation ou de divulgation d'une partie de l'œuvre est donnée. Tout métal mis en croix. La représentation de la croix est signe d´action. les mythes et les symboles utilisés sont là pour tisser entre l´œuvre et le lecteur un voile qu´il faut soulever pour retrouver. Il nous revient de préciser le sens de quelques termes usuels. CRUCIFIER : signifie mettre dans le creuset.ovh. La poétique du langage alchimique.php L’alchimiste Roger Guasco enseigne : (Repris de son site en 20082011) Symbolisme du langage alchimique La lecture d´ouvrages traitant de l´alchimie n´est pas aisée au non-initié. symbolise sa mise en œuvre dans le creuse t où 77 .Alchimie opérative . crucifié. sous réserve que soient clairement indiqués le nom de l'auteur et la source du document. un nouveau Roi. surprendront par leur simplicité et guideront le néophyte sur le chemin de la connaissance. ceci. de quelques symboles qui.net/~yakaasso/yaka/alchimie/p_6.

78 . sa couleur. La représentation des quatre éléments peut se faire par d´autres symboles. la flèche ou le signe de Mars. C´est aussi la rendre volatile et la transformer en sel. la composent et la structurent. Inscrit dans un cercle. PRENDRE LA QUINTESSENCE : où l´âme d´une matière. Pour ce faire. La pointe du triangle supérieur indiquant le pôle nord et celle du triangle inférieur le pôle sud. la barre ou diamètre indiquant l´équateur. pour ressusciter sous une autre forme. c´est-à-dire empêcher la matière de s´évaporer.il doit nécessairement mourir. c´est l´ouvrir. alternativement. lui percer les flancs pour recueillir son sang. la Terre étant le résultat du travail des quatre éléments qui. Trois façons sont possibles :    Par calcination et le travail des cendres Par putréfaction et lavage des résidus Par séchage et distillation Les Quatre Eléments Feu Eau Air Terre peuvent être représentés par le sceau de Salomon barré. on peut utiliser le clou. le rendre non volatil. c´est la figuration du globe terrestre. CLOUER : c´est fixer un corps.

Le cercle. A. La croix grecque. désigne le feu contrôlé ou l´Air. commencement de l´œuvre ou le Feu. représente la fin de l´œuvre ou le Tau. R Le triangle. peut représenter l´Infini ou l´Eau. La croix. symbolise Dieu ou l´Alpha. de R à T. O (compte tenu de la phonétique). Ces quatre signes forment le carré suivant : On peut y lire en tournant : O R A T O T A R R A T O T A R O A T O R A R O T T O R A R O T A En diagonale d´Oméga à Alpha ou inversement. De la croix latine à la croix grecque. 79 . la Terre. Du commencement à la fin. T.

L´ensemble des quatre signes peut être représenté par le symbole suivant : une croix inscrite dans un cercle. lui-même inscrit dans un triangle et recouvrant la croix grecque. nous avons: Le croissant de Lune : L´Argent = La Lune Le croissant et une croix en bas : L´Etain = Jupiter 80 . Par la suite. En ce qui concerne les Métaux Blancs. l´ignorance et l´oubli en ont fait le triangle Delta agrémenté d´un œil. Symboles Usuels des Métaux et de leurs Planètes Le cercle avec un point central représente : l´Or = le Soleil Le Soleil et la croix dirigée vers le bas : le Cuivre = Vénus Le Soleil et la croix dirigée vers le haut et terminée par une flèche : le Fer = Mars Ce sont les trois Métaux Rouges et les planètes correspondantes.

Le Soleil barré verticalement et prolongé d´une croix couchée : Le Vitriol Bleu Sulfate de Cuivre. La croix inscrite dans le Soleil : le Verdet ou Vert de Gris. surmonté d´une croix. Le Soleil barré horizontalement désigne : le Sel Philosophique. Le Soleil surmonté d´une croix : l´Antimoine. 81 . La Lune coiffant le Soleil barré horizontalement : l´Alcali.Le croissant et une croix en haut : Le Plomb = Saturne La Lune coiffant le Soleil agrémenté d´une croix vers le bas désigne le métal unique qui peut s´allier avec les métaux rouges et blancs :le Mercure Le Soleil barré. représente : la Terre. Le Soleil barré verticalement désigne : le Sel de Terre ou Nitre. Un rectangle surmontant la croix : le Tartre.

Le Christ. 82 . crucifié est mis dans le creuset. résultat du " travail " du réalgar. la crucifixion du Christ n´est que la représentation du Soufre Alchimique. Vénus. Mars) que prolonge la croix dirigée vers le bas. qui remplace l´or. Le Réalgar. sur le tau de cuivre de Vénus (la croix). du cuivre et du fer est symbolisé par le triangle des métaux rouges (Sol. Il est à remarquer que le symbole chrétien de la croix. Métaux entrant dans la Composition du Grand Oeuvre : Ils sont représentés de la manière qui suit : Le Soufre Philosophique. fixé par le fer d´Arès (les clous). Le Mercure Philosophique est représenté par le signe du mercure vulgaire. Apollon ou le Réalgar.Le Soleil barré verticalement et prolongé d´une flèche barrée : Le Vitriol Vert Sulfate de Fer. est représenté par le Soleil coiffé de l´aigle. modifié : la Lune coiffant le Soleil a été remplacée par l´aigle. Le Sel obtenu dans le creuset est figuré par le Soleil barré d´un trait horizontal.

83 . symbole des quatre éléments réduits en un seul.Vénus Le signe de VENUS peut se décomposer ainsi : le Soleil et la croix fichée vers le bas. surmontant la croix. La Matière Finale. dans sa partie supérieure. rendre volatil un solide. c´est-à-dire le fixer. deux en bas. enfin. dont l´un à droite de l´axe vertical. Si l´on veut " clouer " un corps volatil. du Mercure Philosophique est représenté par la croix dressée sur le Soleil horizontalement et verticalement. ou. dont l´un à gauche de l´axe vertical. Le Grand Œuvre est symbolisé par le triangle dirigé vers le bas et surmonté de la croix.L´Union du Sel. du Soufre. s´exprime par le carré. l´on peut schématiser le travail ainsi : Les quatre éléments travaillent par la croix selon le principe suivant : deux en haut. Planètes et Métaux Aphrodite . au contraire.

S´il désigne le métal rouge qu´est le cuivre, il symbolise aussi la lumière. Primitivement, c´était le chrisme qui représentait VENUS : le chrisme ou Tau de la Vie supportant le Soleil. Porteur de lumière, LUCIFER (LUX : lumière et FERO : je porte ) était aussi l´étoile de VENUS. On sait que les différentes croix ont été formées à partir d´un schéma initial qui est représenté par deux traits perpendiculaires, notre signe + et qui signifie travail en puissance. Quand une modification apparaît dans le tracé, c´est l´amorce d´un travail effectif et cette variation apparaît avec le déplacement du trait horizontal soit vers le haut, soit vers le bas. Vers le haut, c´est dû au Feu, vers le bas, c´est dû à l´Eau . Quand un élément entre dans le travail, on le désigne par un trait horizontal supplémentaire, en haut ou en bas, ou vertical, à droite ou à gauche de l´axe.

Des traits peuvent apparaître en bout de branche, dirigés vers le haut, c´est-àdire que l´on travaille l´air et la Terre avec le Feu, ou bien, tournés à angle droit, à l´extrémité de chaque segment, dans un sens donné pour annoncer le " Feu de Roue " des quatre éléments.

A partir du schéma initial de la croix, on peut représenter d´autres symboles alchimiques : ainsi la croix papale représente les quatre éléments de l´univers en marche. C´est aussi la 15ème lettre de l´alphabet primitif des Hébreux, le SAMESH , figuration du serpent OUROBOUROS.

84

Si l´on travaille les quatre éléments, simultanément et dans le même sens, on obtient la swastika tournant en sens contraire de la précédente.

Le Tau, ou croix ansée peut être représenté parfois avec l´ALPHA et l´OMEGA, agrémenté d´un serpent.

Le cercle que coiffe le Tau est en réalité la lettre grecque majuscule RO, et dans ce symbole, se trouvent rassemblées les lettres suivantes : A.O.S.T.R. Nous pouvons lire alors, indifféremment, ROTAS (les roues) ou SATOR (le laboureur). Le " Laboureur ", en alchimie, désigne l´adepte et ce graphisme signifie que l´adepte travaille avec un " Feu de Roue ". La croix dite de Lorraine est à la fois un mantra optique au pouvoir que l´on connait, et symbole alchimique : 4 éléments, plus un dirigé vers le haut, vers le Feu. La croix latine désigne la lettre R et le trait supplémentaire annonçant la lettre A, c´est la représentation du mantra RA. Symbole de beauté et de l´amour, VENUS, née de l´écume, reçoit la pomme d´or des mains d´un mortel et sa beauté toujours diverse éclate dans les toiles ou dans le marbre. A la plus belle des déesses revenait, de droit, la plus belle des planètes, confondue longtemps avec SIRIVS, l´étoile dont émane la lumière divine. Mais, paradoxalement, le métal qui représente le cuivre, est rouge, mâle et s´unit avec le fer dans le creuset à l´aide du Feu. Et la vraie nature de Vénus apparaît alors dans l´opération alchimique.

85

Apolon - Le Lion Rouge

Le réalgar, sulfure naturel d´arsenic. Le signe de cette planète est composé de deux symboles : le Soleil et l´Aigle. Si l´on ajoute une croix vers le bas, il devient signe du MERCURE PHILOSOPHIQUE. En réalité, APOLLON désigne la pierre du Soleil, la pierre rouge , la pierre d´Adam, mâle, issue du feu et volatile. Ce sont les traits caractéristiques du réalgar dont la planète a disparu. Des astéroides situent la place qu´elle occupait dans le ciel. Ils annoncent les " Saints de glace " et CERES, dispersée en fait partie. Le pouvoir de cette planète, même disparue est très grand et son influence retentit plus profondément sur les hommes que celle des autres planètes existantes. Artémis

Le signe de la Vierge que symbolisent ISIS ou, plus près de nous, VIRGO MARIA (Maria signifiant aussi les mers, les eaux) occupe la 13ème place qui est dédié à la reine du Ciel ARTEMIS. Il est aussi a valeur numérique de l´unité de l´Un, ECHAD, en hébreu, à partir du bas. 86

fait 12. Après la 12ème commence la 13ème et dernière phase qui ne sera jamais terminée : elle ne dure que le temps que lui accorde le jour du solstice d´hiver. c´est la rose trémière. déesse-mère.C´est aussi la 13ème lettre de l´alphabet sacré. L´explosion démographique qui secoue notre planète et amènera l´homme à se détruire lui-même. 87 . La LUNE est la déesse qui préside à la fécondité. L´arcane XIII du tarot annonce la dissolution et la fin de la figuration de l´homme mortel dont l´esprit survivra.. la mère des hommes. C´est elle. C´est la mort. Un Sonnet de Nerval dédié à Artémis. ou c´est le seul instant Car es-tu Reine. Sélène . Comme le SOLEIL. Toute vie dépend de cet astre. La femme est soumise au cycle lunaire. c´est encore la première Et c´est toujours la seule. L´humanité est soumise à son influence occulte. ARTEMIS la Lune. la LUNE n´intervient pas dans le jeu des Dieux. L´homme est pour elle un jouet docile. la première et dernière ?. Satellite de la terre. MEN dont la valeur numérique est 40. la vie humaine est impossible. car ses effets sont constants et sans cesse renouvelés. ô toi. ô délice ! ô tourment : La rose qu´elle tient. nombre qui symbolise la transition vers un nouveau commencement mais également vers la mort.Diane La LUNE a pour emblème le croissant. ou la morte.la Lune Artémis . ISIS. Les enfants naissent après 10 lunaisons et le cerveau humain fonctionne 28 semaines après la conception. Sans elle.. déesse chtonienne.36 lunaisons par an. La treizième revient. est due à la LUNE.

le LION ROUGE. Sur le Thau de VENUS. Croire aux influences maléfiques de la LUNE et du SOLEIL est absurde. resplendit la lumière portée et rivée : le métal volatil. symbole de MARS. Dieu de la guerre. apparaît toujours avec une épée ou un glaive. le cuivre. Elle est bien au dessus de ces contingences et l´astrologie devrait faire abstraction de ses effets autres que ceux qu´elle peut exercer à la naissance. le CHRIST tous symboles de la MATERIA PRIMA Saturne . une figure représentant un clou ou une pointe de flèche. MARS. fixé par les clous d´ARES. que l´on a crucifié tous les martyrs. Mars . vers la droite et. C´est avec des clous. Et ces Dieux. depuis ORPHEUS BAKKEIOS jusqu´à JESUS. mis en croix. au sommet de la croix. le fer. pour clouer ou fixer les corps volatils. ADAM pétri dans l´argile. APPOLON d´or. étaient signes de lumière.La conquête de la LUNE par les hommes est un exploit lourd de symbole : il annonce la fin prochaine de la suprématie de l´astre des nuits sur le comportement humain.Chronos 88 . Son métal est le fer. la croix du travail plantée en haut.Arès L´emblème de MARS est constituéde trois signes : le cercle solaire.

SATURN est la planète des mystiques et des philosophes qui reconnaissent en lui le DIEU PREMIER et sa puissance spirituelle. parce qu´indifférent aux choses terrestres et tourné. Zodiacalement. Le cycle saturnien a duré depuis ADAM jusqu´à ce jour et finira avec l´ère du VERSEAU. celle de Dieu. quand ses débris épars seront rassemblés comme le furent ceux d´OSIRIS et la reconstitution de son corps conduira l´homme à sa vérité première. la nouvelle ère du VERSEAU. Dieu de vie. SATURNE est considéré comme planète maléfique pour les matérialistes que nous sommes. URNIFER. C´était l´astre de la Justice et du Droit. de l´eau essentielle. Il est comparable au Dieu OSIRIS. Et c´est dans le travail de l´eau que SATURNE trouve sa puissance. le cercle. il représente les portes du ciel. Mais SATURNE ne peut réapparaître que dans son ère. c´est-à-dire l´au-delà.Ra . Dieu premier des hommes " il préside aux choses du temps ". il représente l´ère du VERSEAU (versel´eau). Soleil .Cette planète est symbolisée par le double signe de la croix et du croissant de lune. La lune suspendue à la branche verticale de la croix figure l´eau. essentiellement vers le divin.Hélios Le SOLEIL n´a qu´un seul symbole. C´est le Dieu porteur d´eau. SATURNE régnera à nouveau. 89 . découpé en morceaux par SETH et destitué pour régner aux Enfers. En réalité. il n´intervient pas en faveur des hommes.

Comme sur le chemin de Compostelle. Demeure de PURUSHA ou de BRAHMA pour le Védisme qui confond le Dieu de la terre avec le Dieu cosmique. C´est du SOLEIL que la Terre est née et c´est au SOLEIL qu´elle retournera. C´est le Dieu volant. alors qu´il n´est. MERCURE est le Dieu des voleurs. Il n´est qu´un relais entre le Dieu des hommes et le Dieu du COSMOS. c´est l´ultime étape où ils vont mourir. C´est lui le père de notre système planétaire. 90 . C´est le symbole de l´or-métal.Hermès MERCURE a un triple symbole : soleil coiffé de la lune et que prolonge la croix. en réalité.Il plane au-dessus des Dieux.. ce réseau tellurique qui part de l´extrème nord pour finir en Ibérie. pour les uns. messager habile qui sait tout et compose avec tous. aux talons ailés.. tout comme le SOLEIL. le dieu voleur et enchanteur.. Seuls. Le SOLEIL est l´étape finale. ceux qui ont la connaissance. Le SOLEIL a.. Mercure . ne retourneront pas au SOLEIL. Ils iront vers des étapes supérieures. Pour ceux qui n´ont pas compris. définitive. définitivement. Cet or qui dirige en maître notre globe et qui donne la vie mais aussi la mort. la valeur de l´Absolu. qu´un pion sur l´échiquier du COSMOS. et cœur du monde. L´adepte sait que c´est au long du chemin que le pèlerin doit trouver la guérison ou la vérité. serti au centre du ciel.

KENIN ou KENITES. l´homme aux cent yeux de la légende grecque.Ses affinités pour tous les métaux blancs et rouges. Celui que les Egyptiens appelaient OUSIR : je vois. dans la gnose. MERCURE dit aussi HERMES. est l´assassin d´ARGUS. c´est le principe de l´alkali (sel et eau). Dans la Gnose. littéralement celui qui souffle. Aphrodite. parti à la conquête de la Toison d´OR. MERCURE donnera son nom au composé qui lui ressemble. Mercure. Anubis. l´emblème du bas l´apparente à VENUS et celui du haut. Hathor ayant pour emblème l´ankhus de cuivre. TRI MEGISTOS : Symbolisme = le pentagramme. C´est lui l´ARGO. à l´autre sa fixité. MEPHISTOPHIEL. Vénus. en général. KATNIM.. KAJU signifie forgeron. sont les différents noms d´OPHIEL. un des sept princes de l´Enfer. ce sera le plomb des Sages. les OPHITES adoraient le serpent que l´on retrouve dans le caducée. BENIN. formaient une secte au 2ème siècle.. tous les personnages de l´ancien testament : CAÏN . aient porté le nom de Kaïnites. qui vénérait. en font le symbole de l´Androgyne. pour le compte du pharaon. venant de KAJN. Symbolisme : l´étoile à cinq pointes. Il est remarquable que. l´égal de MEGIOT c´est-à-dire. secte luciférienne des 91 . il servira d´intermédiaire entre tous. Hermès. Quand on décompose son signe. avec le symbole ci-dessus. le bateau magique. TUBAL KATMITES étaient les forgerons spécialisés comme fondeurs de cuivre. Esprit de la planète Mercure. Les Caïnites. travaillant dans les mines de cuivre et de turquoise. HERMES l´a tué pour s´approprier sa peau qui lui permettra de tout voir. d´OPHELES. durant la troisième dynastie. le chrisme donnant la vie aux pharaons et dont se servaient les dieux égyptiens. les forgerons du Sinaï. il volera à l´un sa volatilité. mâles et femelles. à l´un sa couleur et à l´autre son sel.etc. MEPHISTOPHELES. Au sein du sceau des métaux.

Ensuite. quand on sait qu´OPHIEL vient de HERMES. Maintenant. Apollon. le soufre et le mercure. On voit alors l´origine de l´homme et son évolution : Dabord le Sel (Sal). a perpétué le Tau égyptien jusqu´à nos jours. MERCURE. Anubis. La personne qui le tient est le sel qui va les unir. Ces éléments sont nés avant l´ère du verseau. Adama). le Christ représentant le soufre (Sil. avec les serpents entrelacés. le cuivre. Le Tau a été transformé en croix par la suite. le chrisme d´Aphrodite. le dernier pour ce Cycle. Le Christ. Le Christ. il faut réaliser la conjonction spirituelle de ces trois éléments pour faire le Grand-Œuvre : l´Œuf Philosophique. la conjonction. c´est-à-dire le métal du même nom et que KAÏNITE est le nom du sel double hydraté naturel du chlorure de potassium. et qu´enfin. Le symbolisme du Christ en croix sur un Tau est l´image du soufre alchimique : Le Tau étant Aphrodite (le cuivre). 92 . sel de potassium appelé kaïnite et identifié à Caïn. Le Tau d´Hermès représente. meurtrier d´Abel : Apollon. Le fer qui le cloue et le transperce Mars ou Ares.gnostiques OBSITES et avait comme déesse HATHOR. le mercure : Hermès. Ce sera le travail de l´ère du Verseau. suzeraine du temple du Sinaï. Ares du triangle inférieur du sceau de Salomon.. Ophiel. a été à l´origine du mot CHRIST et du Tau où a été supplicié le Sauveur. Le rapport entre les sectes OPHITES et CAÏNITES est indéniable et l´origine de leur nom est singulièrement révélatrice. symbole K. Enfin. en croix. le réalgar = Apollon. Les trois A : Aphrodite.

conditionnant. Comparable à SETH qui éparpilla les morceaux d´OSIRIS. Il est devenu Dieu des hommes. la Lune en équilibre à l´extrémité de la branche transversale. à gauche. c´est lui qui alimente le Feu de Roue. En réalité. fit oublier SATURNE. c´est une planète-mirage. sans oublier la roue car.CRONOS et il appartient à la même lignée. Son attribut le plus connu est la foudre. structurés et dont l´égrégore. asservis. la planète JVPITER est considérée comme bénéfique pour les hommes matérialistes que nous sommes mais elle n´exerce aucune influence spirituelle. c´est le fils de SATURNE . Elle symbolise le veau d´or tout ce qui brille et non les vraies richesses. 93 .Zeus JVPITER est représenté par le double symbole : la croix du travail et. En astrologie.Jupiter . mais après avoir détrôné son père. JVPITER démembra l´autorité de SATURNE et les Hommes-Dieux cédèrent la place aux hommes conditionnés. en alchimie. à l´image de JVPITER. le Dieu initial qu´était SATURNE. Dieu tonnant. pleine d´artifices.

science qui sera pour vous une révélation et qui vous ouvrira les portes de la vie tant matérielle que spirituelle. Pourquoi dévoiler à présent ce qui a été caché avec tant de précautions depuis des siècles ? C´est dans l´espérance qu´il vous reste encore cet instinct de conservation. nous savons par avance que les minéraux qui permettent leur réalisation vont disparaître du marché dans un laps de temps très court. L´ordinateur d´Alphaville nous avait fait pressentir ces sociétés structurées qui 94 . si on donne ces formules en clair et intégralement. et la mort de l´Esprit.Alchimie En vous donnant la composition des éléments fondamentaux qui entrent dans la confection du Grand Œuvre. pour rendre impossible leur fabrication. faisait planter la Forêt de Tronçay. des déchets radioactifs qui s´accumulent. même lointaines de cette utilisation de l´atome et qui préparent en bureaucrates appointés le plus vaste génocide des temps Nouveaux. Mais. de ce lent épuisement de notre Terre-Mère que l´on vide de ses forces vives ? Nous pouvons traiter d´irresponsables. soucieux d´une marine à voile pour les hommes du 20ème siècle. oublieux d´un passé où un Colbert. instinct d´origine divine qui veut que vous refusiez le néant proche ou à venir. Faut-il parler des centrales thermonucléaires. nos technocrates patentés qui feignent d´ignorer les répercussions. c´est pour dévoiler une autre science oubliée et méconnue.

Elle était faite de trois éléments : bois précieux. Le sentiment de malaise qui se généralise. 95 . S´ils avaient la foi. Il la définit ainsi : un grand coffret surmonté d´un toit pyramidal. Ceux qui s´intéressaient à cet Art.. initiés. le respect. dressé des dolmens. On voit alors que Jupiter. construit des cathédrales pour utiliser toutes les possibilités de cette science que l´on nomme Alchimie. résine et or. résonnent et permettent de guérir ou de communiquer avec Dieu. Moïse avec son Arche d´Alliance a été un précurseur en matière de miniaturisation : en effet. acquises par cet instinct. Zeus tonnant.. cette intuition. avec un instinct sûr car leur esprit étrangement disponible captait la connaissance. L´Arche est le symbole de la science sacrée. ne sont pas sans liens avec le Dieu des Juifs. Il est temps de changer et il faut redonner espoir et foi à ceux qui le désirent. don de Dieu et que nous avons perdus. veulent dire refus du néant. la ferveur. l´art sacré a été le privilège de quelques-uns : grands prêtres. à l´imposture. phonétiquement très proches.feront de la planète une énorme fourmilière. et qui contient les secrets divins ainsi que le feu et la flamme.. non à l´absurde. Ils percevaient ce qui leur était favorable : herbes qui guérissent. privés d´esprit et qui auront oublié questions et réponses.Ils ont édifié pyramides et temples. C´est naturellement que les hommes les ont connues. de Dieu : Des Pharaons aux Celtes. signifie "Art sacré" en Egypte.. se rapprochaient par leur action. était en liaison avec Dieu. Et l´association de ces deux mots. Un des berceaux de cette science. c´était une cathédrale portative qu´il avait construite sur l´ordre de Yavé. Les sciences anciennes sont les plus justes parce que très proches de la nature et d´origine divine. le " Ras le bol " qui gronde. C´est l´œuvre de Dieu ou théurgie. l´Egypte ou Terre Noire l´a fait aussi appeler AL CHEMIE. aux corps vivants. ces robots aux traits humains. ils savaient alors ce qu´il fallait faire sans chercher. Leur connaissance était du domaine du sacré. d´où le nom : AL CHEMA. formes bénéfiques qui vibrent. incorruptible et protégée par Dieu : quiconque la touchait était tué par la foudre de Dieu.

sur le Nil. et à mettre hors d´atteinte du vulgaire un savoir dont il n´est pas digne . transportait l´âme des morts à la recherche des dieux. la confusion entre Alchimie et charlatanisme. l´Art sacré n´a cessé de compter des représentants. servira à faire réapparaître Dieu. La légende veut que l´Arche d´Alliance cachée par Jérémie doit réapparaître à l´aube d´un Nouvel Age : il sera le commencement de la sagesse et annoncera la fin d´une ère de corruption et d´envie. des disciples et adeptes. Il est le principe de la conservation et de la renaissance des êtres. la leçon n´a cessé d´être transmise et rien ne s´est perdu. obscur. Il redonnera l´espérance. de couleur rouge. AL CHEMA .de Terre Noire qui désigne l´Egypte.ce qui n´a pas peu contribué à créer. mystérieux. de manière à n´être compris que des seuls initiés. comme le bateau Argô à la recherche de la Toison d´or. à leur utilisation dans l´Œuvre ? Le récit devient tout aussitôt incohérent. perpétué par la tradition orale et par des écrits symboliques. il est la source de toutes les puissances du cycle.Racine de henné. Fait-on allusion aux métaux (soufre. C´était aussi la barque divine qui. De l´Egypte pharaonique à nos jours. mercure. utilisée en Egypte. de sa réalité. dans un porche de cathédrale. 96 . d´où la forme pyramidale de l´Arche. AL CHEMIE . Depuis les temps les plus reculés. sel).Art Sacré AL KAMA . et témoignent inlassablement de ce savoir qui s´inscrit. dans le filigrane d´un récit (exemple : les Chevaliers de la Table Ronde). dans l´esprit de bien des gens. la connaissance et l´objet issu de Dieu. à rebuter les simples curieux. Les vieilles légendes et même nos religions sont les supports et les témoignages de son existence. Religion de la science hermétique qui ne s´exprime que par symboles et énigmes dans ses propres écrits.Il sauvegardait l´espèce avec l´Arche de Noé. parfois à leur insu. selon Saint Martin.

97 .. de divulguer ce savoir très ancien en donnant en clair les matériaux qui entrent dans la composition . où les savants perturbent à l´envie la planète. Chimie née de l´Alchimie et qui la désavoue : chimistes frais émoulus de l´université qui condamnent leurs maîtres lointains et sages. Mais. la recherche. Elle se doit d´intervenir. spagiriste et faisait l´alchimie des plantes. Pararacelse. Reniée. aux progrès de la technique. Aussi. ravalée au rang de pratiques superstitieuses et magiques. où un énorme potentiel de guerre est mis en place.l´usage du bain-marie des distillations. à leurs yeux aberrante.. les accidents fortuits. méconnue. sels. bases. créateur de ce mot. les détracteurs de cet Art sont le plus souvent les chimistes qui refusent ce qu´ils n´ont pu comprendre. jusqu´au four à réverbères. renient la démarche scientifique. Quand on parle de spagirie. était entre autre. Seuls quelques individus épars ont perpétué la tradition dans le secret de leurs officines. . Ils consentent à noter les singularités. l´Alchimie ne peut continuer d´assumer ce rôle. pour réduire. à l´évolution du monde moderne. sans omettre l´homéopathie et l´acupuncture. bien qu´ils utilisent en laboratoire. atténuer les cataclysmes que nous préparent nos modernes apprentis sorciers. l´on doit savoir que ce mot désigne la manière d´extraire et de rassembler les éléments contenus dans les plantes pour en faire une panacée. l´heure est venue de porter à la connaissance de tous. Et tant que les techniques de guerre sont restées balbutiantes. prisonniers de leurs structures mentales. pour leurs expériences une multitude de produits fabriqués par les Alchimistes : acide azotique. et n´ont pas appris et qui.ainsi que sa lente élaboration. des fermentations. de ces premiers savants. en un mot. nitrates et sulfates. sulfurique.appelée Grand-Œuvre .De nos jours. Dénomination de ceux qui oeuvrent Ou qui sont censés oeuvrer en Alchimie Il est temps de mettre les choses au point et de démystifier certains qui se prétendent alchimistes. le plus souvent étrangers aux préoccupations présentes. il était bon qu´elle demeurât ignorée. à l´heure actuelle où des équipes de chercheurs et de techniciens jouent avec l´atome. l´Alchimie a été rejetée pendant bien des siècles.

On assiste. C´est une expérience doublée d´une épreuve. ne sont que des faiseurs de vent. la quête du Graal et bien d´autres légendes illustrent assez bien cette expérience humaine. Contrairement à ceux qui se disent alchimistes. à leurs goûts ou à leur rêve. 98 . de se révéler à lui-même.. la teinture de l´or. de confréries. Il y a ceux. il est alors alchimiste et comme il a œuvré pour le bien de l´homme. mais le mercure et le fer purs qu´il faut utiliser ! Ces personnages. ignorants de la materia prima. Il exploite les vertus du sel. voire même sels de morts. de tartre ou de sels d´écurie. Les travaux d´Hercule. du soufre ou du mercure pour soigner ses semblables et aider les pauvres gens. Le but final de cette opération n´est pas l´or que l´on peut fabriquer. Celui qui fabrique l´or pour un monarque n´est pas digne du nom d´adepte. à la prolifération de groupes qui. Il n´existe pas de syndicats d´alchimistes avec des statuts. C´est un " politique " doublé d´un opportuniste. il mérite le titre d´adepte. un vil alchimiste qui souvent a pu se procurer de la poudre de projection par vol ou d´autres moyens peu honorables.Quand un même personnage travaille les métaux à des fins médicales.. l´adepte n´est pas celui qui accomplit le Grand-Œuvre. La gamme est étendue. qui se disent alchimistes et qui font partie de sociétés. en un mot. une épreuve solitaire et le savoir qu´elle confère à celui qui œuvre se mérite. d´où le nom de souffleurs. à l´heure actuelle. condition nécessaire et suffisante pour se parer d´un nom qu´ils ne méritent pas ! L´alchimiste n´appartient pas à un groupe. Le Grand Œuvre est l´expérience décisive qui permet à celui qui cherche de savoir enfin qui il est. comme c´est le cas avec l´or potable. Ce ne sont ni sulfures de mercure ou de fer qu´il faut travailler. thérapeutiques et qu´il utilise le sel ou le soufre philosophiques et. ce faisant. un cheminement.... à des sociétés déclarées : c´est un travail. pour répondre à leurs affinités.. font choix de fiente. certains préfèrent le cinabre ou la pyrite de fer.

de cette classification très poussée. tout de ce qui constitue le corps.). artères. Les étudiants en médecine d´aujourd´hui ont la tâche insensée de connaître par cœur les différents noms. tout cela pour se démarquer du profane. les souffrances de cet organe (exemple de l´iridologie). . . .Les Chinois.D´autres soignent en mobilisant la colonne vertébrale. (On fait d´ailleurs déjà des bilans médicaux par ordinateur. Ces recherches ont abouti à répertorier dans les moindres détails et de façon systématique. Il faut bien comprendre que ces différentes disciplines ont été développées pour savoir comment agir à distance sur un organe. nerfs. à la surface du corps : de là. comme on peut faire un bilan de comptabilité. os. les moindres cellules différenciées. le bilan d´un malade. .Les Métaux Alchimiques et la Santé Les études sur le corps humain ont été une des principales recherches de l´homme depuis trois à quatre mille ans. est née la pratique de l´acupuncture. . On veut ainsi arriver à faire. 99 . est née l´auriculothérapie.etc. il y a quelques siècles déjà.Certains ont vu une identité de forme entre l´oreille et l´embryon : de là. eux. amenant de nouvelles spécialisations. Des recherches sont menées à l´heure actuelle dans ce sens. ont noté qu´il existait une correspondance entre des organes situés à l´intérieur du corps. au moyen d´observations systématiques. Il y a eu d´autres approches du corps humain .Combien d´autres approches encore.. ou pour connaître à distance et très facilement. et des points situés.D´autres ont montré que certaines taches qui apparaissaient au niveau de l´iris de l´œil traduisaient certaines maladies : de là est né le moyen de d iagnostic qu´est l´iridologie. muscles..

bien souvent. etc. les chants religieux sont très riches en Mantras qui sont des sons originels très puissants et très conditionnants.psycho phonologie) consiste à utiliser l´influence des sons pour pallier certaines déficiences du langage et de l´audition. Il serait bon de savoir comment et pourquoi ces différentes disciplines ont été élaborées. que s´il s´agissait d´un musulman. En réalité.). positif ou négatif. (A l´évidence. On peut noter.. mais il apparait utile d´en connaître les raisons profondes. tous utilisent les mêmes mots. et qu´un simple déséquilibre interne provoque l´apparition des maladies . en fait. et par ce biais. au fond. Des résultats thérapeutiques existent. toutes ces recherches n´ont répondu. certes pas l´homme en l´état actuel de son savoir et de sa compréhension. mais aussi. les mêmes sons conditionnants ou mantras.. qu´à une seule nécessité : celle d´un résultat thérapeutique immédiat. et on laisse au Temps le soin de faire ce que le thérapeute n´a pas réussi.. d´ailleurs. il y a un pas énorme à franchir. Quant à parler de guérison réelle.. pollution.) Il va de soi. Dieu pourrait le dire. la méthode de " l´oreille électronique " (audio . On peut constater que les sons. alors que toute personne est potentiellement un malade.Yoga n´est rien d´autre qu´une recherche 100 . un bouddhiste aurait agi de même etc. personne ne sait ce qu´il a réellement fait. des sciences très pratiques et très matérialistes. Une nouvelle direction de recherche médicale à l´heure actuelle est. l´influence de l´hérédité et son poids sur le terrain est encore très mal appréciée.De telles sciences sont. Bien que sincères à leur origine. ce dernier aurait choisi les sons extraits de ses pratiques religieuses. L´utilisation des sons : . que le Hata . Les causes de la maladie sont recherchées à l´extérieur de l´individu (nourriture. (d´ailleurs souvent dans un souci majeur de rentabilité). certes. en fonction de la foi chrétienne de celui qui professe cette discipline. pouvoir lire facilement la maladie de l´organe. mais.. plus largement sur le corps entier. le résultat thérapeutique est là. La voie parallèle de recherche.Par exemple. Elles sont incapables de prendre en compte la globalité de l´Etre absolu. Seul. étant : comment agir par le biais de ces miroirs sur les organes correspondants. sont naturellement choisis dans les chants grégoriens. de découvrir tous les miroirs des organes situés à la surface du corps. mais.

différentes glandes) : on observe ainsi que certaines atteintes des glandes digestives. une acupuncture limitée à l´oreille. science de précurseurs ou de dégénérés ?.pour produire les mêmes effets au niveau du cerveau par le biais de mouvements physiques spécifiques correspondant eux-mêmes à des mantras. en définitive.Le nez. Or. ils obtiendront les mêmes résultats que ceux obtenus par l´auriculothérapie. . la langue. langue. mains. En effet. Mais. ou du tube digestif se manifestent par l´existence de nausées occasionnées par des odeurs.Les mains. actuellement. l´origine des défaillances de ces méthodes thérapeutiques. a-t-elle profité à l´homme ? On peut en douter en observant l´humanité aujourd´hui. en constatant que l´homme retourne inexorablement vers la bête... organes génitaux externes. 101 .. (enregistrées par le nez) ou par certaines saveurs (enregistrées par la bouche). au niveau de tous les endroits sensibles du corps. aujourd´hui. partiellement. Les organes ont leur correspondance ou leur miroir au niveau d´endroits sensibles et superficiels . Le problème. intestin. une action thérapeutique ne sera valable que si la totalité des miroirs est systématiquement considéré. duodénum. ne connaissant pas l´existence et la localisation des autres. on se base sur le fait que chaque partie du corps a un correspondant au niveau de l´oreille externe : c´est. Les curieux pourront trouver au niveau du nez les mêmes points que ceux existant au niveau de l´oreille ! Ils les retrouveront encore au niveau des pieds. c´est ce que l´on redécouvre. sont les miroirs des différents organes intervenant dans la digestion (estomac. les pieds (toucher) sont le reflet de l´ossature. Alors.L´œil et l´oreille sont les miroirs du système nerveux central. c´est que l´on soigne un organe en se cantonnant à la stimulation d´un seul de ces miroirs. en bien ou en mal. Cette science des sons a toujours existé dans toutes les cultures à travers les siècles. . un seul des différents miroirs correspondant à un organe ne traduira qu´une partie de la réalité de cet organe. On pique tel ou tel point et c´est le foie ou l´estomac qui sont influencés. Nous trouvons là. un organe en souffrance. lèvres..Dans l´auriculothérapie. pour traiter un mal. Ils observeront qu´en piquant ces points. L´Acupuncture : . en quelque sorte. . mais toujours destinée à soigner le corps entier.

(le foie n´étant que partiellement malade. ou le traitement ayant amené l´organe à réagir en totalité) mais. en fait. mais il restera encore un grand nombre de maillons à remplacer pour qu´elle soit opérationnelle. si l´on pique tous les points correspondants à un organe. Cette mise en garde n´est pas une destruction systématique de cette thérapeutique très ancienne. certes. parmi les nombreux miroirs de cet organe). ces guérisons totales seront rares et ne signifient. non une quille ! Il faut donc savoir ce que l´on fait et pourquoi on le fait. il faut considérer qu´à travers ce moyen thérapeutique c´est l´homme qui est en jeu. En effet. mais si dans cette chaîne un point étant positif (c´est-à-dire correct) on le pique. on court le risque de le rendre négatif. On a retiré à un point ce que l´on a donné à un autre. On arriverait sinon à des accidents sérieux. la chaîne entière sera plus solide. En ne changeant qu´un petit nombre de maillons de celle-ci. voire même une totale guérison. simplement. (un. la meilleure illustration en est la suivante : par excitation de tous les points correspondant à un organe. on obtient un résultat nul (aucun effet sur l´organe). piquaient plusieurs endroits de la chaîne constituée par les différents miroirs d´un même organe : tout ceci est très bien. De tout cela il résulte un risque : on peut non seulement aggraver le mal. et pourquoi on obtient des résultats sur un organe en agissant sur des parties du corps qui semblent n´avoir que de très vagues rapports avec lui.. le foie par exemple. l´auriculothérapeute sera loin d´avoir soigné la totalité de celui-ci : (on aura simplement changé quelques maillons de la chaîne). On comprend très bien qu´en agissant uniquement au niveau de l´oreille. mais encore créer un mal nouveau. voire même mortels. on court-circuite celui-ci : heureusement que les points d´acupuncture connus ne représentent que cinquante pourcent des points miroirs des différents organes . en effet. . certes..L´acupuncture chinoise avait une connaissance plus complète. rien de reproductible.Prenons un exemple : considérons une chaîne composée de plusieurs maillons totalement usés. Le problème reste donc de savoir pourquoi on a eu une amélioration ou un échec. On constatera une amélioration.. Les acupuncteurs chinois. 102 . très avancée dans ses principes. Imaginons que cette chaîne représente un organe.

mais par un enroulement autour d´un axe de ces trois métaux qui resteront ainsi distincts les uns des autres. L´enroulement des métaux se fera vers la droite pour une aiguille.de même polarité . les principes de l´Alchimie des métaux permettent d´affirmer les choses suivantes : Il faut se servir d´aiguilles constituées de métaux : .L´Alchimie des métaux : Utilisant des principes naturels. l´Alchimie remédie en partie à ces inconvénients : par exemple.de même appartenance. principe elles seront constituées chacune de trois métaux rouges. Elles ne seront pas fabriquées par un alliage des trois métaux. vers la gauche pour l´autre. Il y a quatre types d´aiguilles : Deux aiguilles représentant le soufre. en ce qui concerne la spécificité des métaux entrant dans la composition des aiguilles d´acupuncture. mâle alchimique. Ce seront des aiguilles dites positives. de façon à ce qu´une réaction se produise entre eux. 103 .de même identité. . donnant naissance à un potentiel.

Comment utiliser les aiguilles positives : Ces aiguilles s´appliquent sur la partie malade directement. Elles seront constituées chacune de trois métaux blancs. Ce seront des aiguilles dites négatives.Deux aiguilles représentant le mercure. principale femelle alchimique. L´enroulement des métaux se fera vers la droite pour l´une des aiguilles et vers la gauche pour l´autre. Prenons le cas d´une luxation : on recherche un point sensible dans la zone du 104 .

bien évidemment différente de celle engendrée par la simple piqûre. par le biais de l´œil. une réaction douloureuse se faisant alors souvent ressentir au niveau de la luxation. alors que l´on sait pertinemment que l´organe en question est malade. on va le piquer avec une aiguille positive. mais aussi sur la langue. chaque point miroir d´un organe devient douloureux au toucher si le mal de l´organe a son reflet dans ce point. Une fois ce point douloureux bien isolé. on risque d´exciter un organe qui tout simplement n´en a pas besoin.traumatisme à l´aide d´une pointe mousse (pointe d´un stylo à bille par exemple). Les aiguilles utilisées à l´heure actuelle sont loin d´être adéquates pour obtenir de bons résultats. en piquant un point n´ayant révélé aucune sensibilité particulière. En effet. Les signes traduisant le mal d´un organe quelconque (taches apparaissant sur l´iris) ne sont perçus que si le mal a préalablement été enregistré par le cerveau. ce qui est loin d´être négligeable. par exemple. On recherche à l´aide d´une aiguille parmi les points connus en acupuncture. Comment utiliser les aiguilles négatives : Elles sont réservées pour agir sur les organes internes. En effet. bien évidemment. le nez. On n´a même pas le souci des réactions allergiques des patients : le contact des métaux ne se fait pas n´importe où et n´importe comment ! (un clou dans la bouche peut déclencher une rage de dents avec abcès. pas piquer directement). le fer et l´argent. il ne faut surtout pas les piquer. Ce point sera piqué. un point révélant une sensibilité particulière. Les 20% d´échec sont dus au fait qu´on ne puisse pas atteindre un organe qui est malade. on observe que chez certaines personnes ayant une lésion cérébrale.) Les résultats thérapeutiques obtenus en opérant avec les méthodes et avec les aiguilles alchimiques décrites précédemment sont satisfaisants dans une fourchette de 80%. On mélange. Donc. c´est-à-dire des métaux " positifs " et des métaux " négatifs ". pour le bien du malade. en auriculothérapie. Si des points connus comme étant les miroirs d´un organe ne révèlent aucune sensibilité particulière chez le patient. ou 105 . ( organes que l´on ne peut. L´iridologie nous enseigne la façon d´établir des diagnostics en observant l´iris de l´œil.

Cette connaissance est gardée pour ceux qui la mérite. c´est un signe du bon fonctionnement du cerveau. il faut utiliser des récipients adéquats. viendront rechercher le reste de ce savoir. Quelques peuplades primitives le font encore. si une tache révélant un mal quelconque apparaît au niveau de l´iris. pas en enfonçant des aiguilles d´acupuncture dans l´œil des malades! On a soigné par les yeux en utilisant des mantras optiques. Mais nous n´en dirons pas plus pour le moment. Il y a très longtemps on savait soigner par les yeux. Donc. et ceci malgré l´existence évidente de la maladie. L´idéal serait d´arriver à agir sur le mal par le biais de l´œil. la fin ou le commencement d´une nouvelle science. 106 . Ces différences ont été notées par nos modernes biologistes qui ont eu à étudier de telles eaux. les taches n´apparaissent pas. Ceci est possible. mais bien sûr. on ne peut agir que sur le cerveau. Cela se fait par le biais de l´eau " travaillée naturellement " et qui possède alors des propriétés un peu différentes de l´eau normale. ils n´ont d´ailleurs pas pu expliquer comment de tels changements avaient été possibles ! Pour obtenir les résultats escomptés. après vérification des résultats.chez certains malades mentaux. pour ceux qui la mettront en pratique et qui. Par l´impact d´une suggestion optique.

molles. Les feuilles d´or seront mises en couches intercalées avec de la corne molle de cerf. Et c´est en chimiste. . Mais.or. Cette formule a été reprise par un professeur rosicrucien qui se dit alchimiste. Vous ferez comme pour le Soufre : récupération totale de cette liqueur rouge que vous laisserez évaporer pour avoir à votre disposition un Sel 107 . Si ce n´est que ce ne sont pas des bois de cerf. c´est-à-dire de la matière organique azotée et de la poudre de pierre à chaux. . mais des cornes naissantes.et poudre de talc. On a alors ouvert l´or.bois de cerf. Sous l´action de la chaleur. Il en eut la révélation au cours d´un voyage.et silicate naturel de magnésie ou talc. On distillera alors la poudre obtenue avec du pétrole.L'Or Potable Basile Valentin en donne la composition suivante : . .Feuille d´or. que peut-on obtenir de cela ? C´est presque cela. On peut rajouter de la poudre de marcassite. qui formeront en se calcinant. quand il vit le symbole d´une corne de cerf couronnée. Il faut bien laver la préparation et ne prendre que les matières lourdes pour éliminer toute trace de cyanure.. dite pyrite blanche et du sel marin. c´est-à-dire du carbonate et non du talc. qu´à partir de ces données. . distillations répétées jusqu´à l´apparition de la couleur rouge dans l´alambic.Corne de cerf. du cyanure de potassium. il définit la composition suivante : .. . le cyanure va se former et dissoudre l´or.carbonate.

couleur rubis, c´est L´Or Potable. Dissous dans du vin, c´est un médicament extraordinaire. C´est aussi un Soufre Philosophique.

Alchimie, Alchimie Divine
Elle est exemplaire, il faut bien le reconnaître. Pour la transmutation de la matière, pour changer le plomb ou toute autre matière en or, pour fabriquer des rubis et des diamants synthétiques, la science moderne fait appel à la physique de l´atome. Elle réalise ce que les alchimistes d´autrefois avaient envisagé, comme les savants modernes se sont emparés des idées de Léonard de Vinci ou de Jules Verne. Mais pourquoi acceptent-ils des spoliateurs opportunistes comme Lavoisier et ignorent-ils leurs prédécesseurs, leurs maîtres, leurs contemporains. Ils oublient que l´idée est la clef des inventions et que sans les alchimistes, Einstein et bien d´autres n´auraient pu réaliser leurs œuvres. Tout inventeur ou scientifique sait que quand "l´idée est dans l´air", elle se réalise tôt ou tard. L´idée, c´est la mémoire que l´on cherche au fond de soimême mais qui vient du tréfonds de l´infini, de la mémoire universelle, la mémoire du Créateur, où tout ce qui est créé s´inscrit afin que rien ne se perde. Depuis toujours et pour toujours il en est et il en sera ainsi jusqu´à la Fin des Temps. L´ADN n´est que mémoire mais cette mémoire vient d´ailleurs. L´homme nie l´évidence et pourtant, c´est de la plus petite et plus proche planète que viendra le message ; intermédiaire, elle transmet le gros de l´information. Celui qui cherche peut capter ces informations mais il ne fait que redécouvrir et non inventer. Le radar par exemple existe dans la nature et la mémoire universelle ayant enregistré ce phénomène, l´homme un jour en a capté l´idée et l´a appliquée techniquement sans l´inventer. Les prophètes aussi ont utilisé cette mémoire, ils l´ont traduite par des mots, par des idées afin que leurs successeurs puissent la matérialiser. Lorsque le processus sera enfin compris et admis, les plus grands athées et savants reconnaîtront qu´ils doivent leur savoir à la mémoire universelle. Cette mémoire indique l´ultime étape annonçant que le but est atteint. Ce but est pour certains, la physique nucléaire, la chimie, la biologie, la génétique. En Alchimie, ils font partie de la matière noire, vile et sans valeur, représentants fidèles de la société issue de la guerre, de ses abus et de ses monstruosités. Aucun homme ne peut actuellement justifier son travail autrement que dans la société, chacun en faisant partie et œuvrant pour la mort avec ses sports, les drogues, les religions. 108

Et les hommes ont inventé un Paradis après la mort, mais pourquoi après puisque de leur vivant ils sont déjà morts ! Qu´espèrent-ils donc de ce Paradis ? L´ont-ils seulement envisagé ? Qui allumera les cierges et devant qui seront-ils placés ?

Alchimie, science de rêve ?
Non, science divine. L´homme croit en l´homme et accepte son rôle. L´alchimie, c´est la Vérité vue peut-être à travers des écrans que le Temps dissipera car le Temps est Intelligence et Connaissance. Si l´homme actuel ne percevait et n´espérait que par la matière, asservi, affamé et battu, il demanderait d´abord de la nourriture, puis la suppression de son assujettissement et des sévices et enfin libre, il irait à son tour asservir les autres, entrant ainsi dans son cycle infernal. Pour l´alchimiste d´antan, œuvrer dans l´espoir d´obtenir de l´or était une éventuelle possibilité d´échapper à la pauvreté avec son cortège de privations et d´injustices. Pour Paracelse, c´était l´espérance de soigner ses malades et de les guérir à tout prix ; il avait la foi qui fait reculer les montagnes. Par le travail accompli, l´alchimiste pouvait comprendre qu´une matière vile ou dangereuse donnait naissance le cas échéant à l´or par la putréfaction. Il pouvait alors espérer une transformation moins matérielle, le principe de l´alchimie étant celui de la Vérité. Aujourd´hui, le plomb est transformé en or par la fabrication au préalable de la bombe atomique et par la putréfaction d´un savoir entre les mains d´êtres inconscients, appauvris, finis. Quand la société se verra en toute objectivité, sans but, sans espoir si ce n´est celui de croire en ses nouveaux prophètes, de se sécuriser avec une politique d´armement dissuasif ou d´espérer dans l´égalité, dans l´uniformité anéantissant automatiquement tout être sensé devenu inutile. Alors elle comprendra qu´elle n´est que pourriture. De là, naîtra peut-être l´espoir d´une transformation, d´une transmutation. L´homme pourra oser espérer alors qu´aujourd´hui, il passe son temps à se justifier et non à rechercher la Vérité. L´espérance de cette transmutation, de cet Or Mental n´est que Vérité. Parvenue au stade de la putréfaction, cette matière la plus vile, la plus noire, peut se transformer pour certains en matière purifiée blanche qui précédera la matière rouge, aboutissement de l´œuvre. 109

L´alchimie divine permet de prédire la finalité et de comprendre le processus de la transformation.

Le parcours de l'Alchimiste.
L´Alchimie matérielle comme l´Alchimie spirituelle résulte d´un principe unique : L´épreuve engendre la Vie. L´épreuve étant considérée ici comme un travail reconnu et utile. Depuis son origine, la Vie s´est organisée par suite logique, mais sans compréhension de sa propre existence, un travail engendrant un autre travail. La compréhension fait que l´on maîtrise son évolution lorsque l´on a effectué tous les chemins de la Connaissance. Les premiers atomes, les premières molécules sont apparues en fonction d´une progression logique et d´une possibilité d´existence. L´apparition des êtres vivants depuis le bas de l´échelle jusqu´à l´être humain s´est faite selon ce principe ; ne purent se développer que les espèces dont l´adaptation au milieu, était la plus favorable. A l´opposé, les espèces insuffisamment adaptées, parce qu´arrivées au bout de leurs possibilités évolutives, s´effaçaient du processus de la Vie. Dans l´évolution, qu´elle soit physique ou mentale, le Désir est la Loi fondamentale. Il amène automatiquement une perfection et une mutation depuis l´être simple jusqu´à l´être parfait. En cette fin de XXème siècle, en cette fin de civilisation, il convient de définir, pour celui qui veut vivre, les raisons de sa non progression. Pour cela, il faut qu´il voit et qu´il comprenne ce qui se passe en lui et autour de lui, il lui faut faire œuvre d´Alchimiste, distinguer ce qui appartient à la Vie et qui ce appartient à la Mort. La société a fabriqué par tâtonnement une sorte de perfection qu´elle espère retrouver dans un ordinateur ! Vue d´avion, une ville illustre la complexité et la fragilité de la société : Agglomération, où tout un réseau de voitures s´arrête au feu rouge, où les réflexes des gens sont conditionnés par une couleur. Quoiqu´on dise, nous avons réalisé à l´échelle planétaire la copie d´un ordinateur de poche. Pour qu´il soit viable et rentable, on l´a construit suivant un mode d´utilisation et de fonctionnement de notre époque, qui impose une mise en carte préalable pour obtenir la réponse. L´homme devient un robot mécanique complètement 110

La prévention des malformations congénitales va vers la sélection génétique. . L´homme ayant un désir de liberté sera jugé asocial et il lui faudra disparaître. des clans vont se former et vont se partager le territoire. Ainsi. ont été les seules références. tout en disposant de nourriture et d´hygiène.Le nombre augmentant. les sanctions.Au début tout se passe bien. mais il suffit d´une panne de courant pour que tout disparaisse ! C´est très éphémère et ça n´a pas de sens. font apparaître en cascade. car. . c´est de retrouver la Liberté. L´Alchimie. jusqu´au moment où la Liberté sera considérée comme un fléau. les rats vivent en bonne harmonie les uns avec les autres. les règles. il est lui-même. . puis entre membres du même clan. cette stérilité ne devrait pas être combattue.. que l´on introduit dans l´ordinateur ! C´est très joli une ville vue d´avion.Les maladies se développent ensuite pour rétablir un certain équilibre. La liberté de forger sa propre opinion. elle n´a jamais pu exister. mortels.´ . l´information. observés dans un territoire limité. C´est la mort ! Plus la société grandit. ils se battront alors pour le préserver. La lutte contre la stérilité qui s´installe à travers le monde va amener les politiciens et les médecins à développer des cliniques d´insémination artificielle . les parents. Si l´expérimentateur arrive à soigner et limiter ces maladies. organisé. depuis l´enfance. codifié.programmé par la société : malheureusement.. Des scientifiques. Nous connaissons déjà l´automatisation dans le domaine de l´orientation scolaire et professionnelle. des rats. la donnée principale. notre culture.. plus l´automatisme devient indispensable. à partir de différentes expérimentations sur les rats notamment. les combats vont devenir de plus en plus féroces. elle est un signe de survie. des évènements comparables à ceux que connaissent les hommes aujourd´hui : .. que l´apparition du phénomène de stérilité au sein d´une population trop abondante était un signal d´alarme dont il fallait tenir compte. la société. entre clans d´abord. Et pourtant. le nombre de rats 111 . le chef de clan. ses acolytes.Apparaît la hiérarchie. dans des conditions où ils peuvent se reproduire.Puis lorsqu´un certain nombre est atteint. les maîtres. Tout est planifié. se sont rendus compte. les sociétés humaines développent aujourd´hui des carcans où toute initiative personnelle est exclue. Organisées dans le but initial de permettre l´épanouissement de l´homme.

s´impose..Robotisation de l´être humain. à travers le monde entier. les rats cesseront tous de se reproduire et mourront jusqu´au dernier. 112 . Si notre expansion s´accroît encore. pour lui-même et pour la Vie en général.. sa propre destruction.etc L´augmentation de la stérilité jusqu´au retour à un taux normal de population. C´est le surnombre qui est la cause majeure de tous les maux : . pollution de tous les éléments. Ce mécanisme naturel de régulation de l´espèce humaine est une nécessité vitale pour nous. loisirs. Aujourd´hui. Nous sommes beaucoup trop nombreux sur la Terre : l´homme a déjà presque tout détruit et amène seul. quel autre moyen allons nous inventer pour la faire chuter ? .Saccage de la nature.continue à croître.Suicide collectif par la pollution ? .Folie ou cancer ?. Ce phénomène que l´on croyait localisé aux pays de culture occidentale s´étend en fait sur toute la terre et touche des pays comme l´Inde et la Chine.Sociétés de plus en plus contraignantes. Il est indispensable qu´il se rende compte du danger que représente cette uniformisation. .Pour essayer de régulariser le tout.. Si la correction de l´excès démographie n´a pas lieu à temps. l´homme et la femme deviennent stériles et ce. travail et retraite.Guerre atomique ? .. la stérilité apparaîtra aussi bien chez les femelles que chez les mâles et elle se développera de plus en plus. Il faut que l´homme réalise qu´on ne peut justifier une vie d´être humain sur les critères de famille. réputés jusqu´ici pour leur taux élevé de natalité.. . certains d´entre eux deviendront fous et ils seront massacrés par leurs congénères. ..

ce qui est tout de même un comble. elle est celle qui englobe toutes les autres. toutes les réponses seront là. Jusqu´à présent les moyens de cette synthèse manquaient. Par ses sciences. Il saura l´utilité de sa descente dans la matière pour la connaître. l´homme a toujours essayé de décortiquer le monde qui l´entoure dans le but d´en percevoir la signification. timidement osent la nommer Dieu. 113 . les physiciens et les astronomes qui sont les plus proches de cette synthèse. mais aussi et surtout. Bientôt.. mais aujourd´hui elle est devenue possible. L´homme est sur Terre pour la recherche de cette compréhension . la logique mortelle de nos sociétés. En fait. pour redéfinir la Vérité.. Paradoxalement. seuls habilités à chercher et à trouver. après être descendu dans la matière. L´Alchimiste redécouvre l´Esprit. ce sont les scientifiques de la matière. Un jeune élève qui résoudra un problème de mathématiques d´une façon originale et personnelle verra sa solution refusée parce qu´elle n´est pas celle que le professeur apprend ! Il faut penser comme convenu et pas autrement. le Possible et la Vie. l´originalité de penser sont impitoyablement refoulées. elle est l´ultime question et l´ultime réponse à l´existence de l´homme. diplômés. Faire œuvre d´Alchimiste. tous arrivent. Cette compréhension permet d´aimer la vie et d´en redécouvrit le sens. c´est ce qui le rend différent des autres . certifiés. ses réflexions. Imagination d´ailleurs totalement absente du savoir rigide des chercheurs patentés. Certains. leurs observations et leurs calculs. vers l´Origine. par la connaissance de lui-même. L´imagination. c´est la plus Grande Aventure Humaine. par leurs raisonnements. Ainsi l´évolution de l´homme se sera accomplie par son travail de connaissance du monde qui l´entoure. toutes les pièces manquantes du puzzle seront réunies et l´homme comprendra. voir l´impossible. c´est ouvrir les yeux sur le monde qui nous entoure voir ce que l´homme et sa civilisation en ont fait . la dépasser et aller plus loin.Ce qui fait la richesse de l´homme. ces différences qui dans la société sont soigneusement codifiées par les lois et la bienséance. une fois qu´en est comprise la stricte nécessité de l´épreuve. ses religions. à l´idée d´une autre dimension qui gèrerait la nôtre.

où chaque élément de la création trouverait son explication et sa place.. il a été crée pour que nous soyons à même de le comprendre. autrefois non comprise et rejetée. Maintenant. ils rêvent de tout réunir en une théorie unique. pour leur permettre de vivre en collectivité. mais encore aujourd´hui. S´il n´a pas l´honnêteté de se Connaître Lui-même. il ne pourra Connaître le Monde. il faut se rendre compte que l´on fait partie du puzzle. on a imposé la contrainte. sa vision du monde et de lui-même est très limitée. nous en sommes le fruit. Le monde qui nous entoure nous a fait naître. au fur-et-à-mesure de son initiation. l´état. non pas pour élargir la vision du monde et tenir compte de l´autre mais pour renfermer davantage l´individu dans la sécurité que représentent la famille. à ses connaissances étroites. à son bien et son mal et il cherche à modifier les choses autour de lui en fonction de ses critères très personnels. il ne suffit pas soi-même d´avoir les pièces du puzzle.L´une et l´autre allant de pair. la résultante. Pour accéder à la compréhension du Tout. C´est par l´observation de tous les phénomènes que l´on pourra faire une Synthèse qui sera la Vérité. C´est avec la compréhension de ce qui l´entoure qu´il pourra y accéder. L´homme. Il ramène tout à lui. il n´aura jamais accès à la Vérité. limitées à des observations simples. ponctuelle. a fait cette démarche d´élargissement de sa compréhension jusqu´au retour à UN. S´il reste prisonnier du confort mental en ne remettant jamais en cause sa façon de vivre. Parallèlement leur savoir et leurs pouvoirs se sont accrus. Les physiciens ont fait évoluer leur savoir depuis les lois fondamentales les plus simples. La Peur du châtiment imposée par des dirigeants qui ne peut en aucun cas prétendre refléter la Vérité Universelle. Les modèles actuels de sociétés humaines témoignent de ce comportement à échelle collective : des trains fous. Au premier stade. 114 .. l´homme abandonne sa vérité pour découvrir la Vérité Universelle. Sinon il la refusera. c´est qu´elle démasque une faille soigneusement cachée. quand l´homme est piégé parce que son milieu l´a contraint. jusqu´à des lois physiques de plus en plus générales. Ainsi l´homme rejette ce qu´il ne peut comprendre. L´homme doit tourner son attention vers ce qui l´irrite. prisonniers de leurs rails et qui foncent vers l´abîme à travers le brouillard de l´incompréhension ! Pour canaliser les comportements égocentriques de ses membres. des règlements. la percevra comme une erreur et la jugera même dangereuse. dans tous les domaines où il a pu exercer son intelligence. Si la Vérité est perçue comme une agression. on a créé des lois. la religion ou le club sportif.

ou bien. . transformé en robot.ou bien.L´homme est parti de UN. Au terme de cette phase. de la purification. Les différents stades de la transformation de la matière première. L´Alchimie de la Matière met en œuvre des principes que l´on retrouve dans l´Alchimie Spirituelle. cette simple prise de conscience donne un autre sens à sa vie. Tout est parti de UN. et il en a la mémoire. Comme les anguilles qui retournent à la mer des Sargasses où elles sont nées. Sa vie se résume alors à travailler. Alchimie Spirituelle Un adage alchimique énonce : " Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ". 115 . Si l´homme a ce sursaut de vitalité. l´homme souhaite ce retour à UN qui l´a fait naître. et lui ouvre la porte de l´étape suivante : celle de l´initiation. vile et corruptible. C´est la phase pendant laquelle l´attrait du factice et de la société va le faire chuter. et il y a disparu. n´ayant plus aucune pensée propre. pour arriver à la pierre philosophale sont successivement :    Le stade de la putréfaction ou œuvre au noir. Il se dit qu´il n´est pas possible qu´il soit sur Terre pour des finalités aussi dénuées d´intérêt. sa descente dans la matière n´aura pas été inutile . toute conscience. Le stade de la purification ou œuvre au blanc. consommer et jouir . il a encore un sursaut de vie et de lucidité et il s´insurge contre l´absurdité de la vie qu´on veut lui faire mener. l´homme s´est laissé totalement piéger par le système dans lequel il vit. alors qu´elle aurait engendré sa mort spirituelle s´il n´avait pas vu la nécessité de s´en sortir. au risque de tuer en lui tout honneur. sa putréfaction. La Putréfaction : Elle correspond à la descente de l´homme dans la matière. tous les espoirs lui seront alors permis. . toute dignité. Puis le stade de la multiplication ou œuvre en rouge.

protégé contre tout ! A ce moment là. de prise de conscience en prise de conscience. physique. 116 . Tout doucement. L´homme n´utilise plus la sécurité pour vivre. sait qu´il n´y a pas nécessité pour lui de rechercher abri et nourriture. il va se mettre en chemin. quand elle est devenue une finalité. politiquement et moralement par la sécurisation.Mort mentale d´abord. . quand elle atteint son aboutissement. sentimentale. mais une valeur instrumentale. la sécurité instrument de vie. En conséquence. Par contre. symboliquement la couleur passe du noir au blanc. Il se heurtera à toutes les mémoires de l´humanité qu´il porte en lui et qui aujourd´hui sont devenues un frein à son évolution. de l´intelligence humaine. Pendant ce processus de transformation il comprendra que le mal et le bien que définit la société. un défaut aujourd´hui pouvait être une qualité vitale chez un homme de Cro-Magnon. pour se connaître lui-même et connaître le monde qui l´a fait naître. Dans cette descente en lui-même. le désir de sécurité est un bien. aussi il petit utiliser son mental à autre chose. si elle s´était limité à sa fonction première. et c´est valable pour presque tout le monde dans nos sociétés occidentales. est aujourd´hui le fondement de nos structures collectives : sécurité financière. . s´il reste un moyen de se libérer l´esprit .La Purification : Pendant cette phase. parce qu´elle entraîne un arrêt de l´évolution. il vit pour sa sécurité et en meurt étouffé. elle est dans ce cas.puis mort physique. psychologique. il faut être garanti. métaphysique . La sécurité sous toutes ses formes. sont des chimères . Inversement. devient instrument de mort. l´individu qui a un toit. cela veut dire que l´homme va s´épurer de ses imperfections. de toutes les erreurs que son éducation lui avait fait prendre pour des vérités. Aujourd´hui. quand la sécurité n´est plus un moyen. un mal. nos sociétés s´éteignent économiquement. il se heurtera à tout ce que son milieu a voulu faire de lui et il devra s´en libérer. le bien et la mal sont relatifs à l´évolution : le bien se transforme en mal si on le perpétue au-delà de sa nécessité. Par exemple. une profession. assuré. il reconnaîtra qu´une qualité aujourd´hui pouvait être un défaut et une faiblesse il y a quelques centaines d´années.

le factice.. tout doucement ce qui faisait la vie de l´homme disparaît.. Ce qui ne sert à rien. Pourquoi tout cela. elles ne justifient plus leur existence que par l´inutilité : les loisirs. elles amènent disparaître.Demain. 117 . Ce que tous les individus recherchent. surtout. Par l´exploration de cette dimension. le gadget. remplacent la créativité. la législation. elles mourront alors par les mêmes armes qui devaient les protéger.. ce qu´aujourd´hui les sociétés définissent comme un bien est souvent un mal. Ce qui est mort impose son carcan à ce qui vit encore. L´Alchimiste doit s´en rendre compte . Nos civilisations Elles n´ont pas pris dimension autre que stade. C´est parce qu´il tombe que l´enfant apprend à marcher ! C´est parce que la matière nous emprisonne que nous ressentons le besoin de la connaître pour la maîtriser. l´exploitation démesurée des ressources de la Terre. une connaissance et une compréhension des êtres et des choses qu´il lui était impossible d´acquérir autrement. la surconsommation effrenée. est le plus souvent à fuir et ce qu´ils dédaignent est peut-être digne d´intérêt. En conséquence.. l´individualité. au nom de la sécurité qui devait les faire vivre. pour s´être arrêté à ce l´être humain à disparaître et s´amènent elles-mêmes à Elles sont devenues des monstres de complexité. pour rien !. le confort au-delà du raisonnable. les nations risquent de mourir à force de s´être sécurisées par accumulations d´armes de toutes sortes. puis de nous en libérer lorsque est redécouverte la dimension de l´Esprit. l´administration. l´utile. Pour se soûler dans une illusion de jouissance. Cette évolution est irréversible et mortelle.. de sécurité. la paperasse. C´est alors que l´homme comprendra que sa chute dans la matière était une nécessité. sont à leur fin et tout fonctionne à l´envers. il a pu se forger une intelligence. conscience que la vie de l´homme devait prendre une celle de sa jouissance matérielle.. la mode. mais aussi de fragilité et.

elle reprend possession du monde qu´elle explore avec son nouvel acquis. la vie végétative sans conscience. il leur a ouvert un chemin par sa propre quête. Après sa propre transmutation. cette pierre sur laquelle Jésus voulait bâtir son église. de tout ce qui l´entoure. la quintessence des quintessences. La Multiplication : Cette phase va finir le Grand Œuvre. Lors de ce travail d´initiation. l´Alchimiste saura remettre les choses à leur place. correspond à la dissolution d´une ancienne certitude. avec sa nouvelle compréhension. C´est la période où le connu éclate pour s´élargir au prochain stade de l´inconnu. l´homme chemine dans sa conscience selon des hauts et des bas. d´incertitude où la conscience s´est libérée de la marche précédente qu´elle avait fini d´explorer pour passer à la suivante qu´elle ne connaît pas encore. Il découvre en lui-même la Vérité. période où la conscience " retrouve ses billes " pourrait-on dire. La période Coagula. au blanc qui signifie en même temps. Pendant cette phase de purification sa couleur symbolique virera progressivement du noir qui marquait la putréfaction. mais selon l´individu qui la 118 . Il découvre alors la pierre philosophale. avec sa nouvelle liberté. les alchimistes appellent ce phénomène d´alternance. du sang du Christ que contenait le Graal. revue et corrigée. L´Alchimie spirituelle est unique dans son principe.Ainsi. chercheront la Vérité. mort à ce simulacre de vie. après s´être libéré de la matière. pureté et mort .   La période Solve. Vient enfin. au fur et à mesure de sa compréhension de lui-même. c´est une phase de déséquilibre. il devient lui-même le transmuteur de ceux qui. la couleur de l´Esprit. Il se libérera progressivement de tous les pièges dans lesquels il se laissait disparaître. après lui. par les structures humaines. Après être mort au monde qui l´entoure. Elle est marquée par la couleur rouge. SolveCoagula : Dissout-Condense. l´initié renaît en Esprit.

le super savant. se comprendre. Ils ont recherché sincèrement au fond d´eux-mêmes si leur but répondait à une Vérité ou à un Besoin. à leurs compréhensions. la recherche spirituelle de la Vérité. comprendre qu´il vient de la bête et qu´il doit aller à la perfection. à un moment de leur vie se sont posés la question de savoir. La notion d´erreur tout au long de ce cheminement. On peut comparer cet homme à la matière première des alchimistes. va vers une perfection. En effet. ce sont leurs désirs. on agit encore selon l´ancienne démarche. le super-doué. souvent confondus avec leurs besoins du moment. De tous temps. toutes 119 . Les individus qui se contentent de satisfaire leurs passions physiques ou intellectuelles. elle peut-être vécue de différentes façons. qu´il y a d´êtres humains. A leur origine. oxydables et corruptibles en OR.. Il y a autant de chemins vers la Vérité. Entièrement libres de choisir l´un ou l´autre. à la pierre vile et de nulle valeur qui doit se purifier par son évolution selon un lent processus alchimique de transmutation. tant que leur santé est florissante et que leur vulnérabilité n´est pas éprouvée. Si l´Alchimiste vise à transformer les métaux vils. dieux localisés répondant à leurs aspirations. ne peut donc se justifier. dont le but est uniquement matériel. La plupart des êtres humains.la Matière .découvre. leurs croyances et l´importance qu´ils donnaient à leurs plaisirs qui ont déterminé ce choix.ou l´Esprit. Ils ont eu à leur disposition deux cheminements pour effectuer cette recherche : . les hommes ont souhaité des palliatifs que l´on peut appeler des dieux. métal réservé aux dieux et incorruptibles. Celui qui a écarté la Matière pour ne considérer que l´Esprit. Ils se trouvent bien dans leur peau et ne veulent pas entrevoir l´échéance. et cette compréhension lui fera réaliser l´utilité de son travail au long d´un cycle. en fait. évoluer vers moins de mal. l´homme doit faire de même. peut être l´espérance d´un homme simple. ceux-là recherchent le superman. le Pourquoi et le Comment de leur existence. dans la mesure où elle n´apparaît que lorsque ayant fait un choix. mais elle n´est pas obligatoirement celle de tous.

Il voudra comprendre la nature en essayant d´y retrouver la Vérité et. les moyens de la quête et d´avoir ainsi arrêté le cheminement de cette recherche. sont figées. soit par les commandements de Moïse. soit par les décrets-lois. désirer la Vérité. Chacun trace. chaque homme va dans sa recherche de la perfection. prises en compte. Ses réflexions l´amèneront à se sortir de la noirceur de la putréfaction..) mais le fait que leur quête et leur compréhension aient été par la suite.. tous les rituels. une recette que l´on peut codifier et qui mène automatiquement à la Découverte de la Vérité. exploités par d´autres personnes. Il n´est pas question de faire une doctrine de sa réussite personnelle ! Avec son individualité particulière. en morale. donc la liberté des autres. toutes les ascèses sont des créations d´hommes qui ont confondu leurs extases avec la vision de la perfection. ils savaient aussi. De plus. il aimera indéfiniment . Le tort des religions. qui admet toutes les injustices en essayant de les justifier.c´est l´Amour Universel. que la Vérité dont ils pouvaient témoigner.. une fois écrites. qu´elles perdent la vie et la résonance que le verbe leur donne.les religions ont eu accès à une vérité amenée par ceux qui en étaient les détenteurs (Bouddha. qu´elles peuvent alors être mal interprétées. celle qui a pour but de ne pas gêner les autres. Jésus. en interdits. en s´harmonisant avec elle. était fonction de l´évolution mentale humaine à l´époque où ils parlaient. même s´il faut pour cela utiliser la force. sa propre voie par sa compréhension. Il cherchera la Liberté. Toutes les religions ont fait l´erreur de croire qu´il existait une voie. 120 . a changé le spirituel en politique. c´est d´avoir voulu ériger en dogme. en fait. l´anesthésie de leur souffrance avec la Sagesse. reflet de la société. ni Bouddha n´ont voulu écrire : leur enseignement n´était qu´oral et servait à l´éveil de leurs interlocuteurs. leurs transes avec la découverte de la Vérité. Il essaiera de se libérer du carcan de toutes les contraintes imposées.. Ni Jésus ni Socrate. Toutes les religions. Ils savaient fort bien que les paroles.. Unique et Immuable.

des loisirs. mais de quel droit impose-t-il sa présence sur la Terre. une liberté physique et mentale indispensable à celui qui veut découvrir le vrai sens de la vie. Ce dernier se croit fort. n´a pas plus d´importance que la vie d´un chat ou d´une souris. Cela n´a pas de sens vu l´inégalité des heures du métro-boulot.. On se rend même compte. Comment l´homme peut-il se l´approprier alors qu´il ne représente qu´une espèce parmi 100. de la télé. le défavorisé. alors.000 autres. Dans cette optique. malade et bien-portant. le malade. par son évolution mentale que l´homme trouve sa véritable fonction. Celui qui reste prisonnier de ses anciennes croyances. dans la Justice et l´Equilibre. en les détruisant pour prendre leur place ? La Terre ne leur appartient pas. il rejettera religions. en les conditionnant. l´homme retrouve sa liberté. tout le monde est à égalité. La vie de l´homme. Pour cela. à tous les êtres vivants. suivant que vous êtes " puissants ou misérables ". C´est par sa quête. riche et pauvre. Dans la quête spirituelle. cela se conçoit très bien. mouvements politiques. sont les preuves d´une incompréhension de la Vie : comment prendre conscience du monde en le fuyant.Il cherchera à se définir dans la Vie. de ses tabous. hors de la réalité ? L´homme doit sans cesse prendre la mesure de ses actes et de ses paroles par 121 . du dodo. ces derniers tentant de lui faire croire que la vie peut se limiter au métro-boulot-télé-dodoloisirs. vivant sur notre planète. que dans cette quête de l´Esprit. sectes. La finalité de la Vie n´étant pas la jouissance matérielle. n´existe pas et n´existera jamais ! Le suicide des Cathares ou l´ascèse des mystiques qui vivent en réclusion. comment se voir si l´on se met dans du coton. en tant qu´être physique. pourra peut-être prendre conscience de lui-même plus vite que le beau et le bien-portant qui ne cherchera qu´à jouir. faible et fort.

il s´achète une bonne conscience. vers l´ombre. En fait. " Connais-toi toi-même et tu connaîtras les Dieux et l´Univers ". elle doit être au-delà de toute réalité physique.A. 122 . Quand l´homme entrevoit ce chemin. est la Vérité. Peut-être n´est-il pas facile de refaire marcher un cerveau endormi par la vie que nous menons.rapport à l´idéal qu´il se fixe . Chacune de ses pensées. lui permet de prendre la mesure de sa responsabilité vis-à-vis de lui-même et des autres. des conditionnements qui sont en lui. Telle est l´inscription écrite sur le fronton du temple d´Apollon à Delphes. Celui qui fait sa B. à une autre raison d´être. Il accroît le poids des chaînes. En se connaissant on connaît le monde et en se libérant de soi-même. il commence à vivre. Peu à peu. Elle entraîne l´homme à améliorer son intelligence. veut nous faire disparaître. on ouvre une nouvelle porte vers une meilleure Connaissance de Soi. L´Alchimie de l´Esprit. ses actes de charité. mais Savoir Tout ou alors n´Etre rien ! Le but de l´Alchimie spirituelle peut se résumer en cette phrase. à solutionner ses problèmes par leur compréhension et non par leur fuite. à augmenter le fonctionnement de son cerveau. celui-là n´aime pas. on libère le monde. tout naturellement. Chaque fois que l´on devient un peu plus conscient de ce que l´on est. La conscience de la Vérité ne peut pas dépendre de la matière . c´est alors qu´il peut évoluer vers la Vérité. c´est la porte ouverte à l´espoir. mais une fois que le réveil a eu lieu. Savoir ce que l´on Est. en nous et autour de nous. son amour va grandir. Cette évolution correspond à un désir de remplissage. Il ne fait aucun travail mental d´évolution et son argent lui sert de passepartout.. chacun de ses gestes. la vérité. et le mal fera place au bien. La prise de conscience de la Vérité ne résultera jamais d´une ascèse quelconque. de compréhension de tout ce qui nous entoure. on sait que là se situe la vie. Celui qui croit s´élever spirituellement par un exercice physique descend en fait. sa conscience va s´élargir. vouloir exister nécessite une vigilance de tous les instants pour débusquer tout ce qui.

(15) Combien faut-il de temps « réel » pour parfaire la Pierre Philosophale en effectuant une seule Multiplication1 ? (16) Qu’appelle-t-on frai de grenouilles et pourquoi 1? (17) Qu’appelle-t-on le superflu ? Est-il préférable qu’il n’y en ait pas du tout dans SOLVE ? (18) Qu’appelle-t-on les Yeux de Poissons ? A quel moment apparaissent-ils ? 123 . nous permettrons aux vrais chercheurs d’entrer dans certains détails. eau. ou granule ? (11) Combien y a-t-il de degrés de feu ? Enumérez-les. b) les couleurs chronologiques. (13) Décrivez en détail les manipulations à effectuer pour la fabrication du sel . démontrez-le. auxquels ils n’ont jamais songé. mercure des philosophes ? (4) Que signifie « le chêne creux » dans les énigmes alchimiques ? (5) Indiquez : a) les opérations successives du Grand-Œuvre . (8) Comment concevez-vous le « sceau hermétique ». le symbole ou la description de ce que représente notre AGENT PRIMODIAL ? (7) Croyez-vous qu’un seul corps puisse représenter les quatre éléments (terre. (12) Qu’entend-on par augmenter ou diminuer le feu ? Décrivez-nous comment vous vous y prendriez. végétale et animale puisqu’elle est d’essence métallique ? (3) Quelles sont les proportions à observer au départ pour unifier correctement sel. Parlez-nous en détail de ce cinquième feu appelé aussi « feu énergétique ». Expliquez ? (9) A quel moment de l’opération alchimique recueillez-vous le sang du dragon? Quand possédez-vous la quintessence et la médecine universelle ? (10) Qu’est-ce que le lait virginal avec quoi on nourrit l’enfant naissant. et celles de la préparation. soufre. (1) Pouvez-vous nous décrire correctement la composition de la Matière Première ? (2) Pourquoi dit-on que notre Pierre Philosophale est minérale.Questions posées par les Frères Aînés de la Rose  Croix aux postulants adeptes Nous pensons qu’en publiant cette liste de questions. (14) Pourquoi la Avant-Préparation (ou fabrication du sel) n’entre-t-elle pas dans les phase alchimiques. (6) Pouvez-vous nous donner le nom. feu et air) ? Si oui.

Salpêtre . du serpent lové . expliquez-nous comment vous ferez pour teindre en blanc? (40) Pourquoi l’illustre ALBERT le GRAND a-t-il écrit que l’or des Philosophes n’était pas de l’or vulgaire ? 124 . Feu secret . (28) Développez l’importance de la Putréfaction. Rosée de mai . TROIS. Vitriol . Azoth . DEUX. etc. Etoile du matin .(19) Que savez-vous réellement de la couleur orangée ? Est-il bon de la voir au début de Solve ? (20) Croyez-vous que les Hiérophantes et les Grands Prêtres de l’Antiquité aient caché le secret de la PIERRE PHILOSOPHIQUES dans les fables mythologiques ou des légendes ? Nommez-en sept. (23) Qu’appelle-t-on Mer des philosophes ? (24) Pourquoi les opérations du Grand-Œuvre expliquent-elles la Genèse. Vaiseau ? (22) Combien de fois apparaît le nom « corbeau » dans un cycle complet pour la confection de la Pierre ? (Une seule multiplication). d’autres un an. (25) Qu’appelle-t-on le compôt ? Dites-nous la différence qu’il y a entre le compôt et le superflu ? (26) Les planètes influencent-elles les opérations du Grand-Œuvre ? Pourquoi montre-t-on un bélier et un taureau en tête des hiéroglyphes alchimiques ? (27) Croyez-vous que les Philosophes se soient contredits quand ils ont écrit. les uns qu’il fallait un mois. (21) Que signifient les termes alchimiques : Rebis . de l’ouroboros ? (33) Que ferez-vous pour savoir si vos Pierre au blanc et au rouge sont fixes ? (34) Sous combien de formes colorées apparaît le « mercure philosophique » ? (35) Quelle différence existe-il entre la Pierre Philosophale et la Pierre des Philosophes ? (36) Qu’est-ce que le sel des Philosophes ? (37) Quel est l’Axiome qui régit SOLVE ? (38) Quel est l’Axiome qui régit COAGULA ? (39) Nous savons qu’au sortir de la Minière le sel des Philosophes est rouge. les problèmes métaphysiques et religieux trop souvent mythiques. (31) Qu’entend-on par Solve et Coagula ? (32) Que signifient les symboles de la roue . les fonctions vitales de l’homme. (29) Pourquoi dit-on que notre Pierre est UNE. QUATRE ou CINQ ? (30) Établissez une TETRACTYS rappelant la GENESE avec les seuls éléments qui caractérisent notre Materiæ Prima. Alkaest .

En tout cas s’est pour aider nos lecteurs au maximum que nous avons soulevé un autre coin du voile. car leurs réponses dépendront à l’acceptation à l’adeptat. au début de la Multiplication. 125 .(41) Décrivez en détail comment vous débutez le stade de Multiplication ? (42) Exécutez une ETOILE à SIX BRANCHES d’un seul trait de plume en indiquant par ordre chronologique toutes les phases du GrandŒuvre ? (43) Combien de « Mercures » entrent-ils dans la composition de la Pierre ? (44) Parlez-nous de la Voie Sèche et de la Voie Humide . quelle est la plus rapide et pourquoi ? (45) Quelles sont les « odeurs »1 de la Pierre aux stades suivants : (a) (b) (c) (d) (e) au début de Solve. au Blanc. Nous espérons ainsi que beaucoup de nos « appliquant » au adeptat sauront répondre à toutes ces questions. fin Coagula. Nous leur souhaitons bonne route. ce sera pour eux un très bon signe. à la fin de la Multiplication.

La Chevalerie et l’Adoubement L'adoubement Le jour vint où le jeune homme est armé chevalier Selon le rite féodal l’écuyer de Ségur se fait adouber Son parrain lui remet ses armes lors de la cérémonie Recevant humblement les symboles de la Chevalerie Les éperons d’or. la lourde épée et le baudrier Puis lui donnant un coup sur la nuque la colée Du plat de la main pour lui apprendre l’humilité 126 .

se développe une nouvelle classe sociale. dans tout l’Occident chrétien.De servir Dieu sur l’Évangile il a ainsi juré Celui qui tient l’épée a pour mission de protéger Lors de l’adoubement le futur chevalier Devra les orphelins et les pauvres respecter Avec les femmes courtois il devra se montrer Courageux. La guerre au XIIe siècle n’est pas seulement une lutte opposant deux peuples. la chevalerie se trouve peu à peu rassemblée par sa situation privilégiée au faîte de 127 . La chevalerie est une caste supérieure de guerriers au code moral très strict. du régime féodal. il faut ajouter le désordre intérieur : en toute époque de crise et d’insécurité. d’où l’apparition d’un banditisme qui prend les formes les plus diverses. Au cours du XIe siècle. il fera acte de loyauté Envers son seigneur lui promettant fidélité Selon le code chevaleresque honnêteté Et vaillance c’est ainsi qu’il sera chevalier Chevauchant le pays de tournois en aventures le guerrier Attendra d’être vassal et de recevoir une terre concédée Il pratiquera l’amour courtois et la cour aux Dames Défendra ceux qui prient pour le salut de son âme. Si. mais en subit toutes les retombées économiques et morales. Ils sont d’abord et avant tout des spécialistes de la guerre. comme c’est souvent le cas aujourd’hui. pour être juste. Quelles qu’en soient les motivations. celle des chevaliers. qui ne participe pas à la lutte. La chevalerie aurait donc été créée pour garantir la société de tous les désordres. on devrait dire la caste des chevaliers. c’est-à-dire de tous les démunis. elle est un facteur de troubles et d’insécurité. conséquence. le chevalier provient de n’importe quelle couche de la société. généreux. À cela. provoquant la misère et la famine du peuple. bien entendu. Elle est intégrée à la vie quotidienne. les aidant à défendre le territoire et à maintenir la paix. ils sont recrutés dans toutes les classes. au départ. il faut survivre. intérieurs et extérieurs. car les chevaliers n’ont jamais fait partie de la grande classification qui va de soi au Moyen Âge parce qu’au départ. Son code moral lui impose la protection de la veuve et de l’orphelin. et se donnant pour mission de protéger la veuve et l’orphelin. souvent. En fait. rassemblés autour des maîtres du pouvoir.

Enfin. S’il rompt la foi qu’il a jurée. commence la veille de la cérémonie : le futur chevalier doit prendre un bain. On le frappe ensuite violemment. etc. c’est-à-dire vaillant. l’évolution récente de l’art de la guerre a fini par rendre plus efficaces les combattants dont l’armement était complet – armement dont la pièce maîtresse était le cheval. déjà étroite. Rapidement. Il doit être fort. Il faut savoir que la chevalerie est une fraternité dont tous les membres s’entraident. Vers l’âge de quinze ans. agile. courses. très strict. Mais une prouesse. écuyers – ils s’occupent alors des chevaux. le premier devoir du chevalier est de tenir parole. si elle n’est pas connue. portent les bagages. Il doit aussi être loyal. Il doit d’abord être preux. ils sont enfin admis au combat. Par le mot « prouesse ».l’édifice politique et social. Le rituel. Après la messe et la communion du matin. seuls les plus riches peuvent posséder un cheval et tout l’équipement nécessaire (la lance et l’épée. transmis de génération en génération. On comprend donc qu’au XIIe siècle. Le vainqueur d’une épreuve sort toujours davantage grandi lorsqu’il y a des témoins. assez complexe. Ils sont ensuite valets. En effet. c’est-à-dire qu’ils aident le suzerain à s’habiller et font de légères tâches pour lui (messages. Le chevalier doit donc être fort physiquement et psychologiquement. Ainsi. Devant le danger. Ils sont tout d’abord pages. donne au chevalier des valeurs de référence. les chevaliers se sont élevés au-dessus de la piétaille. entretiennent les armes. rapide et courageux. puisqu’il la voue à protéger les faibles. Il est ensuite invité à prouver son habileté et sa puissance au jeu de la quintaine. c’en est fait de sa réputation. Son code moral. jeûner et passer la nuit en prières. s’est refermée progressivement jusqu’à se réserver le titre. D’ailleurs. on remet au jeune homme ses armes défensives et offensives.). donc. puis. à la suite de quoi on le fête en donnant un grand banquet en son honneur. C’est par la cérémonie de l’adoubement que l’écuyer devient chevalier. qui vise à éprouver le jeune chevalier et à montrer sa force. etc. l’écu. Les seigneurs se préparent très jeunes au métier des armes. le nouveau chevalier doit prêter serment sur la Bible. le heaume et le haubert). La caste des chevaliers. incapable de se défendre luimême. En effet. soit de la main. soit du plat d’une épée : c’est la colée. il est important 128 . confie son sort à des protecteurs. un chevalier ne recule pas. Même si tous deux font la guerre. Ceux qui sont chargés de protéger le peuple doivent posséder diverses qualités. promettre fidélité à son seigneur et protection aux pauvres. il ne faut pas confondre chevalier et soldat : le chevalier ne touche pas de solde. La noblesse est donc directement issue du peuple qui. ne sert strictement à rien. on désignait l’ensemble des qualités morales et physiques qui font la vaillance d’un guerrier. Il ne craint pas pour sa vie. il existe une justification démocratique de l’aristocratie : les meilleurs et les plus forts ont été choisis par les victimes de l’oppression.

les chevaliers se battent « amicalement » entre eux. Un chevalier ne devait pas s’attacher aux richesses. dont les principales étaient le soufflet. un bon chevalier fait preuve de mesure. Il est bien certain que la chevalerie arthurienne. Il fallait être soi-même chevalier. En temps de paix. aux échecs.. Enfin. mais beaux. voire de la prodigalité. être polis et bien élevés. c’est souvent pour leur force brutale que les premiers chevaliers étaient choisis2. mais les distribuer autour de lui dans la joie. qu’il est capable de rester maître de lui même dans le feu de l’action. La courtoisie a aussi contribué à promouvoir la mesure – quand elle n’a pas elle-même versé dans l’excès. les fêtes.. Il s’agit du mépris du profit. c’est la honte. mais la littérature a ceci d’intéressant que. de sa cupidité. et au tournoi1. on les faisait jouer. véritable école de guerre. un coup de paume sur l’épaule ou la nuque du postulant). En fait.. de son envie. puisqu'il était répute fils de celui qui le faisait chevalier. c’est un autre tableau que présente la littérature. ou. de sa haine. Le fait d'armer un chevalier s'accompagnait de diverses cérémonies. On peut dire d’un chevali er qui suivait ces règles morales qu’il vivait selon une éthique de l’honneur. en somme. une faiblesse. Puis on le ceignait du baudrier et de l'épée dorée. La largesse est aussi une valeur du chevalier modèle. bien sûr. elle donne une image minutieuse de la façon dont on voyait le chevalier idéal au XII e et au XIIIe siècle..que les chevaliers puissent se faire confiance. ce qu’un chevalier doit redouter. on l ‘ornait de tout son attirail militaire avant de le mener en grande pompe a I ‘église. 129 . opérant une synthèse entre le mythe et la réalité de l’époque. plus encore que la mort. puisqu’ils vont combattre ensemble : ils doivent être assurés que leurs camarades ne les laisseront pas tomber. la laideur est une tare. c’est-à-dire qu’il sait réprimer les excès de sa colère. Adouber un chevalier était en fait l'adopter. les chevaliers s’adonnent à la chasse. représente un idéal et n’a jamais existé. et le soufflet (ou aujourd’hui. I ‘accolade et d'un coup de plat d'épée sur l’épaule . Afin de l’enseigner aux futurs chevaliers. Pour armer un chevalier. dans les cours des grands féodaux de l’époque. être courtois. Les chevaliers doivent aussi avoir du charme et de l’esprit. En fait. Si. où ils doivent non seulement être forts et courageux. ce sont des exercices très sérieux et très violents. à la vérité. Dans le monde courtois. trois coups de plat d’épée sur la tête. Ils aiment aussi. telle qu’elle est décrite dans les romans. La mesure est donc l’équilibre entre la prouesse et la sagesse. sur l’épaule droite puis l’épaule gauche. sport noble. Pour conserver intacte leur ardeur guerrière.

la plus haute a laquelle un homme de guerre pouvait prétendre. en France. Lorsque le fils armé d'un seigneur etait fait chevalier. privilège que n'avaient pas ses fils. pour Ie devenir. l’Adoubement Rituel de Guillaume Durand l'Adoubement Rituel de Guillaume Durand Le rite de l'adoubement n'a pas toujours été codifié comme il le fut au Moyen Age. La dignité de chevalier fut. II fallait. Dans les temps anciens il s'agissait d'un rite sommaire et pratiqué chez les peuples germains dans sa version primitive et archétype de ce qu'il devint par 130 . Cette dignité de chevalier était si haute que Ie roi lui-même s'en faisait honneur. le droit d'aide-cheval. a une époque. frères ou neveux. et même des chevaliers ecclésiastiques. Seuls les chevaliers étaient désignes comme Messires au Monseigneur. s'ils n'avaient pas été eux aussi reçus chevaliers. Le chevalier devait avoir la réputation d'un homme incapable de commettre un crime ou une lâcheté. ses vassaux lui payaient un droit. Les chevaliers mangeaient à sa table. être noble de père et de mère au moins depuis trois générations.II y eu des chevaliers de robe aussi bien que d'épée.

Le rituel qui suit.« Béni soit le Seigneur mon Dieu qui éduque mes mains pour le combat. on procède de la façon que voici. L'écrivain qui en parla le mieux fut Léon Gautier en son ouvrage “La Chevalerie”. Les armes ainsi bénites. » 4. par l'invocation de ton saint nom. bénis  cette épée afin que ton serviteur que voici.Dans la bénédiction du nouveau chevalier. dieu éternel. entonne: 5. notre Seigneur.Autre bénédiction: « Seigneur Saint.On pourrait aussi dire ici les autres bénédictions des armes. des orphelins et de tous les serviteurs de Dieu contre la cruauté des païens. Bénédiction du Nouveau Chevalier dans l’Histoire 1. chap XXVIII du Pontifical de Guillaume Durand. fait partie du premier livre. ton fils. Ce rituel est complété par le chap. par la venue du Christ. Père tout-Puissant. Le rituel de “bénédiction du nouveau chevalier” (XIIIe siècle) ne peut être attribué à aucun ordre de chevalerie en particulier. que l'on trouve à la rubrique bénédiction des armes. avant que ne soit dit l'évangile. du nouveau chevalier. qui rédigea un recueil de rituels et textes liturgiques divers (ce Pontifical est considéré comme un miroir idéal de la chrétienté au Moyen âge. nos prières. des veuves. Seigneur. XXXVIII. nous te le demandons par Jésus Christ… »  On répond: « Amen. » 3. foule aux pieds les ennemis invisibles. soit victorieux en tout combat et demeure toujours sans blessure. evêque de Mende. le pontife. que dans la mesure de ta bénédiction il puisse être le défenseur des églises.la suite. bénit son épée en disant : 2. qui en ce jour en est ceint comme le lui accorde ta bonté. canoniste et curialiste. que la dextre de ta Majesté daigne bénir cette épée dont ton serviteur ici présent désire être ceint. avant de ceindre l'épée. Par le Christ… » On répond: « Amen. qu'il épouvante et terrifie ceux qui lui tendraient des pièges.Bénédiction de l'épée. De benedictione armorum (”bénédiction des armes”) du second livre. correspondant à l'adoubement.” Et quand on a dit les trois premiers versets suivis du “Gloria Patri…“ le 131 . Le pontife. et par le don du Saint Esprit défenseur. en mode écclésiastique. accorde lui de les poursuivre dans l'équité et de nous défendre dans la justice. « Exauce nous t'en prions.

pour réprimer la malice des méchants et pour protéger la justice. afin qu'il ne blesse injustement personne avec ce glaive ou avec un autre. Autant que l'humaine fragilité te le permettra. Seigneur exauce… Le seigneur soit avec vous… Prions. » 6.pontife dit: “Sauve ton serviteur. Accorde-lui un accroissement de sa foi. Père tout-puissant. de même que tu as fait triompher Judas Macchabée de la barbarie des nations qui n'invoquaient pas ton nom. les forces de la piété céleste et l'audace pour défendre la foi et la justice. Dieu éternel.Après cela le pontife prend sur l'autel l'épée nue et la pose dans la dextre du récipiendaire en disant: « Reçoit ce glaive au nom du Père et du fils et du Saint-Esprit et sers-t'en pour ta propre défense. nous te supplions. dispose comme il convient toutes choses en lui: crainte autant qu'amour de Dieu. d'obéir avec droiture en toutes choses à sa mission et de s'acquitter jusqu'au bout de sa fonction au service de tous selon la justice. Qu'il daigne t'acorder cela. de la même façon accorde aussi à ton serviteur ici présent. » 7. qu'ils n'extorquassent de l'argent à personne mais qu'ils se contentassent de leur propre solde. et implorons ta clémence : de même que tu as accordé à ton serviteur le petit David le pouvoir de dominer Goliath. toi qui as fait que soit dit par le bienheureux Jean. d'étendre sa charité sur son prochain. Seigneur. as permis aux hommes par une règle salutaire l'usage du glaive sur la terre. toi qui as voulu que soit institué l'ordre militaire pour la protection du peuple. ne blesse personne injustement avec lui. d'éviter la compagnie des infidèles. Nous t'en prions par… » On répond : « Amen. pour celle de la sainte Eglise de Dieu. persévérance. obéissance et patience en bonne mesure. de son espérance et de sa charité.Oraison : « Seigneur saint. toi qui. une tour. Sois pour lui. toi qui seul mets toutes choses en ordre et les disposes comme il convient. que. pour la confusion des ennemis de la Croix du Christ et de la foi chrétienne ainsi que la couronne du royaume de France(ou tel autre). il dépouille le vieil homme avec ses manières d'agir et qu'il revête l'homme nouveau afin de te craindre et de t'honorer comme il faut. de la même façon. luimême est promu d'un état inférieur au nouvel honneur de la chevalerie. Seigneur. alors que des soldats venaient à lui au désert. Celui qui vit et règne avec le Père et le Saint-Esprit dans les siècles des siècles  » 132 . qu'avec lui il défende ce qui est juste et droit. qui vient de placer son cou sous le joug de la chevalerie. humilité.

ô toi qui es très puissant. le nouveau chevalier la sort du fourreau et. ceins ton épée sur ta cuisse. qui désire d'être ceint de cet estoc remarquable (ou : que tu nous a Ordonné de ceindre de … ). que les saints ont vaincu les royaumes  » 9. distinguant ce nouveau chevalier à son caractère militaire.Puis il lui donne un léger soufflet en disant: « Réveille-toi du sommeil du mal. il la brandit trois fois dans sa main de façon virile. et sois vigilant dans la foi en Christ et dans une réputation louangeuse  « . et l'on chante l'antienne: « Ton allure te fait remarquer parmi les fils des hommes.Cela fait. après la bénédiction des armes. et l'en ceignant il dit: « Sois ceint de ton glaive sur ta cuisse. dégainée. mais sois attentif au fait que ce n'est pas par le glaive. « Amen » 12. répands la grâce de ta bénédiction sur ton serviteur N… ici Présent. là où l'on a l'habitude de le faire. fidèle et soumis à Dieu . l'épée ayant été remise au fourreau.On répond : « Amen » 8. mais par la foi. lui donne le baiser de la paix en disant: « Sois un soldat pacifique. ô toi qui es tout puissant dans le nom de notre Seigneur Jésus-Christ. 133 .Enfin le pontife lui donne son étendard. Par le Christ… “ 14. » 11. le pontife ceint le récipiendaire de l'épée avec son fourreau. Pour la bénédiction de cet étendard. puis il l'essuie sur son bras et la rengaine.Ceint donc de l'épée. 10. le pontife. qu'il soit armé Par tes célestes défenses contre toutes les forces adverses afin qu'ainsi dans ce siècle il ne soit troublé par aucune des tempêtes guerrières. rends -le confiant dans la force de ta dextre.Alors les nobles de l'assistance lui remettent ses éperons. » 13. là où il est de coutume que cela se fasse. actif.Ensuite. chercher plus bas.Oraison : ” Dieu éternel et tout-puissant.

Par le Christ… » On répond : « Amen. » On répond « Amen. Dieu. ces épées et tes serviteurs que voici. Seigneur. Fils et Saint-Esprit. toi qui as même accordé des forces miraculeuses à David pour mettre hors de combat le rebelle Goliath. des orphelins et des veuves. Oraison : « Dieu tout-puissant et éternel. Qu'il les revête Pour protéger la justice. qu'il soit terrible aux ennemis du peuple chrétien. Enfin il l'asperge avec l'eau bénite. que leur piété pour toi leur soit un rempart et les garde sans blessure. Par le Christ… » On répond « Amen. » 5. soit sur ces armes et sur celui qui les revêt. de le protéger et de le défendre. celui qui détruit les guerres et tu accordes le secours de ta céleste protection à ceux qui mettent en toi leur espoir. Père. jette un regard propice sur nos humbles prières et. qu'il soit assurance et confiance dans leur victoire certaine pour ceux qui mettent en toi leur foi. On fait de la façon suivante la bénédiction des armes et de l'étendard de guerre : « Notre secours est dans le Nom du Seigneur… Le Seigneur soit avec vous… Prions. » 4. qu'il soit fort contre les nations ennemies et rebelles et qu'il soit entouré du rempart de ta protection. de s'en servir librement et victorieusement pour la protection et la défense de notre Sainte Mère l'Église. 134 . contre l'assaut des ennemis visibles et invisibles. Nous te demandons. dans notre humble prière nous implorons ta clémence afin que par une Piété sanctificatrice tu daignes bénir ces armes. » 2. Oraison : « Dieu tout-puissant. Tu es.Bénédiction des armes 1. » On répond : « Amen. Bénédiction de l'étendard de guerre. Par le Christ …. nous t'en prions. qui désire porter ces mêmes armes. en la main de qui se trouve toute pleine victoire. de ta céleste bénédiction. » Oraison : « Que le signe et la bénédiction de Dieu tout-puissant. » 3. qui es la bénédiction et la force de tous ceux qui triomphent. sanctifier cet étendard qui a été préparé pour servir à la guerre. « Daigne bénir. toi qui vis pour les siècles des siècles. Seigneur Dieu. Accorde à ton serviteur N…. qui sous ton inspiration désirent s'en charger. Bénédiction du glaive.

Que le Seigneur te donne la grâce. © 2008 – Philippe L.6. » 7. pour son nom et pour son honneur. » On répond : « Amen. Quand on le remet au porte-étendard. Dans la remise de l'étendard on dit aussi « Reçois cet étendard sanctifié par la céleste bénédiction. de pénétrer puissamment sain et sauf avec cet étendard les bataillons ennemis. Belgique 135 . que celui-ci lui donne le baiser de paix . De Coster. Gent.

C  C La Prière d’Action de Grâces et Seconde Partie de l’adoubement La Famille Roux de Lusignan – Notre Filiation par Pierre Phoebus Phébus de Lusignan (1447) Tableau de Filiation et document Filiation Chevaleresque de l’Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ. et. la bénédiction du nouveau chevalier dans l’histoire Sommaire Hors-texte 2 10 12 14 18 24 26 71 77 123 126 136 137 136 .A. documents et rite d’adoubement.S.Sommaire A la Recherche du Saint Graal de la Connaissance (Gnose) La Filiation Templière de l’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix Rituel d’Investiture de O.F. et histoire de la filiation L’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix et la Philosophie Alchimique Azoth par Roger Guasco Questions posées par les Frères Aînés de la Rose  Croix aux postulants adeptes La Chevalerie et l’Adoubement .

Il adouba également Roger Caro (Pierre Phoebus) (voir pages 18 à 24) 137 .Document Le Prince Roland Roux de Lusignan Patente émise par le Prince Roland Roux.

Tout en consultant un tableau dans une revue reçue ces derniers jours. sceaux. médailles.Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix Philippe De Coster B9000 Gent Belgique Email : fb060913@skynet. son œuvre « La Légenda des Frères Aînés de la Rose  Croix ». copie que vous trouverez ci-dessous. nous tenons trois filiations Chevaleresques toutes aboutissants aux Templiers du Temple de Jérusalem et les Rois de Chypre : L’Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose  Croix Prince Roux de Lusignan L’Ordre des Pauvres Chevaliers du Christ – Gardiens de la Terre Sainte Une fois de plus. Commandeur de l’Archi Compagnie Michaëlite. Provence Languedoc. France. lors d’un Saint Synode de l’Eglise Templière. à Saint-Cyr-sur-Mer. le 16 juillet 2008 Chers Chevaliers. Je voudrais vous rappeler que par l’Imperator Roger Caro. je me suis plongé ce soir dans le travail gigantesque de mon Patriarche et Maître Roger Caro. Ce dossier me fut donné par le Chevalier Georges Perreal. ce que j’ai trouvé ce soir . Voici donc. Afin que rien ne se perde. monnaies. je me suis souvenu d’avoir reçu en son temps (1975). et l’Imperator d’Honneur Armand Toussaint. je vous en accuse bonne réception. lez Marseille. Eglise de la Nouvelle Alliance. un document de huit pages que vous trouverez ci-après. notamment les documents. 138 . remontent aux premiers frères aînés de la Rose  Croix.be Gand. je m’occupe de scanner ces précieux documents. la seconde partie du livre. Les pièces affichées (parchemins. Mon Cher Maître n’a vraiment rien laissé au hasard à l’avantage de nous tous aujourd’hui.

Philippe Laurent De Coster.D. Chevalier Grand  Croix de Mérite OSFAR  C Grand maître Général 139 . D.

Reproduction Interdite même sur Internet « Secretum meum est fortituna mea » Éditions Satsang © 1993 . D. De Coster.Rappel important : Conformément à l'article L.2011 Philippe L.122-4 du code de la propriété intellectuelle toute représentation ou reproduction non expressément autorisée.335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle.D 140 . intégrale ou partielle et par quelque procédé que ce soit est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnable par les articles L.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful