Vous êtes sur la page 1sur 30

CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP

• IV 1 QUELQUES DEFINITIONS
• IV 2 L’ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE
– IV 2.1 STRUCTURE DE L’ATP
– IV 2.2 ROLE DE L’ATP
– IV 2.3 SYNTHESE DE L’ATP
• IV 2.3.1 CATABOLISME DU GLUCOSE
– IV 2.3.1.1 CATABOLISME DU GLUCOSE EN AEROBIOSE
– IV 2.3.1.2 CATABOLISME DU GLUCOSE EN ANAEROBIOSE
• IV 2.3.2 CATABOLISME DES LIPIDES ET DES PROTIDES.
CHAPITRE IV : ENERGETIQUE CELLULAIRE : ATP.
IV 1 QUELQUES DEFINITIONS

• Anabolisme : réactions endergoniques


• Catabolisme : réactions exergoniques
IV 2 L’ATP OU ADENOSINE TRIPHOSPHATE.
IV 2.1 STRUCTURE DE L’ATP.

Adénine
Adénosine
Ribose
Phosphate

ATP = Adénosine-P~P~P ~ : symbole utilisé pour matérialiser l’intérêt


énergétique de la liaison.
IV 2.2 ROLE DE L’ATP

• L’hydrolyse de l’ATP en ADP fournit l’énergie cellulaire


(30 kJ)

• La phosphorilation de l’ADP permet la synthèse d’ATP


et est couplée à une réaction exergonique
(catabolisme du glucose par ex)
L’ATP est utilisé dans tous les processus cellulaires nécessitant
de l’énergie.
Chapitre IV
IV 2 L’ATP ou adénosine triphosphate.
 SYNTHESE
• Structure
Adénine – ribose – phosphate – phosphate – phosphate
ATP = Adénosine-P~P~P ~ : liaison riche en énergie.

• Rôle : L’hydrolyse de l’ATP en ADP fournit l’énergie cellulaire (30 kJ).


La phosphorylation de l’ADP permet la synthèse d’ATP.

• Le sang distribue les nutriments aux différents organes. Les nutriments sont
utilisés pour fournir aux cellules :
o de l’énergie, c’est surtout le cas du glucose qui est catabolisé (dégradé) pour la
formation d’ATP . Le catabolisme est un ensemble de réactions exergoniques (qui
libèrent de l’énergie)
o de la matière. Les cellules synthétisent des molécules. Ces réactions sont
endergoniques (qui consomment de l’énergie (ATP) et constituent l’anabolisme.
 MOTS CLES

• Métabolisme : catabolisme, anabolisme


• ATP , ADP
IV 2.3 SYNTHESE D’ATP.
IV 2.3.1 CATABOLISME DU GLUCOSE
• Plusieurs étapes sont nécessaires à la dégradation du glucose :

Etapes de la dégradation incomplète du Etapes de la dégradation complète du


glucose en anaérobiose : fermentation glucose en aérobiose : respiration cellulaire

Noms des étapes Localisation Nom des étapes Localisation cellulaire


cellulaire

 Glycolyse Cytoplasme  Glycolyse Cytoplasme


 Fermentation Cytoplasme  Cycle de Krebs Matrice mitochondriale
lactique  Phosphorylation Membrane interne des
oxydative mitochondries
1° étape du catabolisme du glucose : La glycolyse
localisation : cytoplasme

 NAD = Transporteur de protons et d’électrons

Réduction : 2 H+ + 2 e-
NAD+ NADH + H+
État oxydé 2 H+ + 2 e- : Oxydation Etat réduit

 Bilan
o 2 mol. d’acide pyruvique
o 2 mol. d’ATP
o 2 mol. de transporteurs réduits (NADH + H⁺)

 Equation bilan.
Glucose + 2 NAD+ 2 acide pyruvique + 2 (NADH + H+)
Transporteur oxydé : T+ 2 (ADP + Pi) 2 ATP Transporteur réduit : TH, H+
La mitochondrie : organite cellulaire indispensable à la
respiration cellulaire.

• Les sphères
pédonculées
contiennent :
o Enzymes = ATP
synthétases
o La chaîne respiratoire =
ensemble de molécule
transporteur
d’électrons. Le transfert
d’e⁻ d’une molécule à
l’autre se fait par une État réduit
État oxydé
réaction d’oxydo-
réduction.
2° étape du catabolisme du glucose : le cycle de Krebs
localisation : matrice mitochondriale

Acide pyruvique (composé à 3 atomes de carbone)


• Perd un CO₂ (= décarboxylation)
• Perd un atome d’hydrogène (déshydrogénation)
• S’associe au coenzyme A et forme l’acétyl CoA
(composé à 2 atomes de carbone)

L’acétyl CoA entre dans le cycle de Krebs. en se


fixant sur un composé à 4 atomes de carbone
Cycle de Krebs :
- Décarboxylation = perte de
CO₂
- Déshydrogénation =
libération de H⁺ et e⁻ pris en
charge par des transporteurs
à l’état oxydé NAD⁺ et FAD⁺
qui passent à l’état réduit :
NADH₂ et FADH₂
- Formation de 2 mol d’ATP
3° étape du catabolisme du glucose : la phosphorylation
oxydative
localisation : membrane interne des mitochondries

La chaîne respiratoire prend en charge les e⁻ et les conduit jusqu’à


l’accepteur final = O₂
½ O₂ + 2 e⁻ + 2 H⁺ H₂O
L’énergie perdue par l’e⁻ lors de leur passage dans la chaîne
respiratoire est utilisée pour stocker des H⁺ dans espace
intermembranaire, ce qui crée un gradient de H⁺
3° étape du catabolisme du glucose : la phosphorilation oxydative

Le transfert de H⁺ de l’espace
inter-membranaire vers la
matrice mitochondriale se
fait par les sphères
pédonculées ce qui
permet l’activation de
l’ATP synthétase et donc la
formation d’ATP
Bilan du catabolisme en aérobie du glucose :
38 molécules d’ATP
CO₂
H₂O
SYNTHESE
Etapes de la dégradation complète du glucose en aérobiose : respiration cellulaire

Nom des étapes Localisation Bilan


cellulaire énergétique
 Glycolyse Cytoplasme 2 ATP
• Glucose (C6) →2 ac. Pyruvique (C3)
• T⁺(transporteur oxydé) + 2 H⁺ + e⁻ → TH, H⁺ (transporteur
réduit)
T = transporteur de protons et d’électrons ex : NAD
• 2 ADP + Pi → ATP
 Cycle de Krebs Matrice
• Ac. Pyruvique(C3) + CoA → acétyl CoA (C2) + CO₂ mitochondriale
• Acétyl CoA entre dans le cycle de Krebs: C2 + C4 → C6
ce qui aboutit à la formation :1 ATP, CO₂ et de TH,H⁺

 Phosphorylation oxydative Membrane 36 ATP


• TH, H⁺→ T⁺ + 2H⁺ + 2 e⁻ (permet de régénérer les T à l’état interne des
oxydée) mitochondries
• O₂ + 4 H⁺ + 4 e⁻ → 2 H₂O (chaîne
• ATP respiratoire)
IV 2.3.1.1 CATABOLISME DU GLUCOSE
EN AEROBIOSE
 MOTS CLES
• Glycolyse
• Cycle de Krebs
• Phosphorilation oxydative
CATABOLISME DU GLUCOSE EN ANAÉROBIE =
glycolyse + fermentation lactique
localisation : cytoplasme

Bilan :
2 molécules d’ATP
+
2 molécules d’acide lactique
IV 2.3.1.2 CATABOLISME DU GLUCOSE EN ANAEROBIOSE
 SYNTHESE

Etapes de la dégradation incomplète du glucose en anaérobiose : fermentation

Noms des étapes Localisation Bilan


cellulaire énergétique

 Glycolyse Cytoplasme 2 ATP


• Glucose (C6) →2 ac. Pyruvique (C3)
• T⁺(transporteur oxydé) + 2 H⁺ + e⁻ → TH, H⁺ (transporteur
réduit)
T = transporteur de protons et d’électrons ex : NAD
• 2 ADP + 2 Pi → 2 ATP
Cytoplasme
 Fermentation lactique
• ac. pyruvique(C3) → ac. lactique (C3)
• TH, H⁺ → T⁺ + 2 H⁺+ 2 e⁻
 MOTS CLES

• Glycolyse
• Fermentation lactique
Catabolisme des lipides et protides et du glucose
Chapitre V : Le tabagisme, une toxicomanie

• V 1 Epidémiologie
• V 2 Les 2 formes de tabagisme : actif et passif
• V 3 Les constituants principaux de la fumée
• V 4 Conséquences physiologiques du tabagisme;
– V 4.1 conséquences sur l’appareil respiratoire.
– V 4.2 conséquences sur l’appareil cardiovasculaire.
– V 4.3 conséquences au niveau du système nerveux
central.
• V 5 Préventions
V 1 épidémiologie
Dans le monde : 1 milliard de fumeurs dont ⅓ en Chine
En France : 13,5 millions de fumeurs. Le tabagisme fait environ 165
morts par jour soit 60000 par an.
V2 Les 2 formes de tabagisme : actif et passif

• Q 19 : définir le tabagisme actif et indiquer à quels courants de


fumée le fumeur est exposé.
V 3 Les constituants principaux de la fumée.
- monoxyde de carbone → se fixe sur l’Hb à la place d’O₂ , formation
de la carboxyhémoglobine (facteur d’hypoxie)
- nicotine →atteint en 7 secondes les récepteurs cérébraux,
responsable de la dépendance au tabac
- goudrons → substances cancérigènes
- substances irritantes→ responsables des affections respiratoires
V 4.1 CONSEQUENCES SUR L’APPAREIL RESPIRATOIRE.
V 4.1 CONSEQUENCES SUR L’APPAREIL RESPIRATOIRE.
1° manifestations : dyspnée d’effort, toux, augmentation de la
sensibilité aux infections hivernales, voix éraillée….
Plus tard : BPCO (bronchite chronique évoluant en emphysème),
cancers des voies aériennes
V 4.2 CONSEQUENCES SUR L’APPAREIL CARDIOVASCULAIRE.

• Tabac →BPCO→insuffisance cardiaque droite


• Tabac est athérogène→arthérosclérose des
coronaires
– Occlusion partielle des coronaires → angor ou
angine de poitrine = douleurs thoraciques rétro-
sternales à l’effort exprimant la souffrance
cardiaque.
– Occlusion totale des coronaires →infarctus du
myocarde (responsable d’une insuffisance
cardiaque gauche à long terme)
SYNTHESE
• Définition : Le tabagisme est une intoxication due à la consommation de tabac. 2
formes :
– Tabagisme actif : intoxication par inhalation volontaire de la fumée de tabac.
– Tabagisme passif : intoxication par inhalation involontaire de la fumée de tabac de l’entourage.
• Composition de la fumée de tabac : la fumée est un mélange de plus de 4000 substances
présentes à 95% sous forme de particules et à 5% sous forme de gaz . Les 4 plus nocives sont
:
– La nicotine : substance psycho-active responsable de la dépendance tabagique.
– Le CO, gaz concurrent de O₂ qui entraîne une hypoxie et à l’origine de l’ischémie du myocarde
– Les goudrons cancérigènes
– Les substances irritantes responsables des affections respiratoires.
• Conséquences du tabagisme sur la santé
Le tabagisme actif provoque :
– des pathologies respiratoires : cancers et BPCO
– des pathologies cardio-vasculaires : athérosclérose, artérite, infarctus du myocarde.
– dépendance à la nicotine
Le tabagisme passif est responsable d’affections de la sphère ORL.
• Préventions :
– Primaire : informer pour limiter le nombre de fumeur.
– Secondaire : dépister précocement pour éviter l’apparition des complications, cures de désintoxication
– Tertiaire : soigner des les signes d’appel
Chapitre V : Le tabagisme, une toxicomanie

 MOTS CLES
• Nicotine
• Monoxyde de carbone
• goudron