Vous êtes sur la page 1sur 24

Vendredi 31 décembre 2010 - 67e année - N˚20509 - 1,50 ¤ - France métropolitaine - www.lemonde.

fr --- Fondateur : Hubert Beuve-Méry - Directeur : Eric Fottorino

Leréseausocial L’agitation sociale s’étend en Tunisie


t Face aux « actes de trouble », M. Ben Ali a remanié son gouvernement Page 6

Facebook
aattiréen2010
uninternaute
surdeux
t Le site revendique 500 millions de membres en fin
d’année et draine 49,3 % des usagers de la Toile
t Les investisseurs estiment à 30 milliards d’euros la
valeur de l’entreprise, créée par Mark Zuckerberg
t Son modèle économique reste fragile Pages 10-11
Manifestation à Tunis le 27 décembre, après que de violents heurts eurent lieu dans d’autres villes. AFP/FETHI BELAID

Nazarbaïev, Unetrentainededépartements Le recyclage comme palliatif


président sans fin auborddel’asphyxie à la pénurie de «terres rares»
Kazakhstan Un référendum Finances publiques Investissements trop lourds et Matières premières La Chine a restreint les
amendant la Constitution permettra explosion des dépenses sociales expliquent les déficits exportations de dix-sept métaux stratégiques dont elle
de prolonger sans élection son de ces collectivités territoriales. Reportage en Corrèze, a le quasi-monopole. En Allemagne, une PME a
mandat jusqu’en 2020. Page 7 département le plus endetté de France. Page 8 développé des procédés pour leur récupération. Page 4

La présidente «Dilma», son héritage et ses défis


U
n ouvrier, une femme. La nouvelle présidente bénéfi- moyennes, avides de posséder, de exemple à propos de son rappro-
Pour la deuxième fois, la cie de l’héritage de son prédéces- consommer et de mieux vivre. chement avec le régime de Téhé-
démocratie brésilienne, seur. Une démocratie consolidée, Comme toute entreprise inache- ran. Dans ce domaine, « Dilma » a
naguère violentée, aujourd’hui délivrée de l’inflation, à la riches- vée, celle de Lula comporte sa part commencé à faire entendre sa dif-
vibrante, innove avec bonheur. se décuplée par l’envol du cours d’ombre, où Dilma Rousseff affron- férence en exprimant avec force
Samedi 1er janvier, l’ancien « métal- des matières premières. Croissan- tera ses plus grands défis. L’ensei- son souci des droits humains, en
lo » Luiz Inacio Lula da Silva céde- ce, emploi, consommation, mon- gnement reste médiocre et inégali- particulier ceux des femmes, en
ra son fauteuil à sa dauphine, Dil- naie : les grands indicateurs du taire. Le système de santé fonction- Iran et ailleurs.
ma Rousseff, l’ex-guérillera, deve- Brésil sont au vert. Avec, en pri- ne à deux vitesses. La violence et Mme Rousseff doit son glorieux
nue économiste et technocrate, me, un fabuleux trésor pétrolier l’insécurité gangrènent les métro- destin au soutien inflexible de
élue il y a deux mois première qui dort au large de ses côtes. poles. La corruption et le népotis- son mentor, dont elle ne possède
femme présidente du Brésil. Au réalisme économique me rongent la vie publique dans ni le charisme ni les dons de tri-
« Dilma », comme chacun l’ap- s’ajoute une relative audace socia- un pays où la politique est souvent bun, il est vrai hors de pair. Elle Fatou Traoré dans « Vibrations ». CLÉMENT DEBAILLEUL
pelle, accède à la fonction suprê- le. Grâce au dynamisme ambiant perçue comme un simple moyen aura sans doute à cœur de s’éman-
me dans un contexte bien plus de s’enrichir. Les infrastructures ciper peu à peu de cette tutelle
La «magie nouvelle»
UK price £ 1,50

enviable que celui de 2002. Nul exigent d’être rapidement dévelop- bienveillante. Professeur d’opti-
besoin, comme alors, de rassurer Editorial pées pour relever notamment le misme, Lula a dopé le moral de la
impose ses codes
les milieux d’affaires qu’effrayait défi du Mondial de football (2014) nation. Cette confiance collective
encore, malgré ses promesses et à une gamme d’aides familia- et des Jeux olympiques (2016). profite à sa protégée. Plus de qua-
apaisantes, le syndicaliste barbu. les, quinze millions de Brésiliens Lula lègue à la nouvelle prési- tre Brésiliens sur cinq prédisent Illusionnisme Mêlant techniques traditionnelles et
Grâce au pragmatisme de Lula, ont, depuis huit ans, échappé au dente un pays écouté et respecté qu’elle gouvernera aussi bien, voi- technologies numériques, une trentaine de compagnies
jamais démenti en huit ans, les chômage, intégré l’économie for- dans l’arène internationale. Le Bré- re mieux, que le président le plus triomphent avec des spectacles nourris d’esthétisme et
capitaux affluent désormais à la melle et cessé d’être pauvres ou sil y est devenu un acteur majeur populaire de l’histoire du Brésil. A
Bourse de Sao Paulo, pour s’inves- très pauvres. Ils ont rejoint l’ar- qui s’attire beaucoup de louanges elle de ne pas les décevoir. p
d’irrationnel. Un manifeste rassemblera en 2011 les
tir ou spéculer. mée grandissante des classes et déjà quelques reproches, par Lire page 5 principes de cet art nouveau. Page 19

Le regard de Plantu
« Peuples du désert, civilisations de la mer »

Croisière en mer Rouge et en Méditerr anée


du 18 avril au 1er mai 2011

EN PARTENARIAT AVEC L’INSTITUT DU MONDE ARABE

10 rue de Mézières - 75006 Paris - Tél. : 01 44 39 03 03


CULTURE • VOYAGES • PASSION www.terreentiere.com
Algérie 150 DA, Allemagne 2,00 ¤, Antilles-Guyane 2,00 ¤, Autriche 2,40 ¤, Belgique 1,50 ¤, Cameroun 1 500 F CFA, Canada 4,25 $, Côte d’Ivoire 1 500 F CFA, Croatie 18,50 Kn, Danemark 25 KRD, Espagne 2,00 ¤, Finlande 2,50 ¤, Gabon 1 500 F CFA, Grande-Bretagne 1,50 £, Grèce 2,20 ¤, Hongrie 700 HUF, Irlande 2,00 ¤, Italie 2,20 ¤, Luxembourg 1,50 ¤, Malte 2,50 ¤,
Maroc 10 DH, Norvège 25 KRN, Pays-Bas 2,00 ¤, Portugal cont. 2,00 ¤, Réunion 1,90 ¤, Sénégal 1 500 F CFA, Slovénie 2,20 ¤, Suède 30 KRS, Suisse 3,00 CHF, Tunisie 2,00 DT, Turquie 6,00 TL, USA 3,95 $, Afrique CFA autres 1 500 F CFA,
24 heures dans le monde 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Les gens Les faits Les chiffres


t Délinquance
t M.Nazarbaïev,
Isabelle Caro,
président kazakh,
pourraitrester au mannequin,
+40%
pouvoir jusqu’en 2020 de vols avec
Au pouvoir depuis plus de
vingt ans, le président Nazarbaïev,
est morte violence dans
70 ans, qui a occupé en 2010 la pré-
sidence tournante de l’Organisa- La comédienne et mannequin fran- les transports
tion pour la sécurité et la coopéra-
tion en Europe (OSCE), pourrait
çaise Isabelle Caro est décédée le
17novembre à l’âge de 28ans, a parisiens
être maintenu au pouvoir jus- révélé, mercredi 29 décembre, le Sur les onze premiers mois de l’an-
qu’en 2020. Les députés kazakhs site suisse du quotidien 20 minu- née 2010, les vols avec violence
se sont prononcés, mercre- tes. Les causes exactes de sa mort dans les transports en commun
di 29 décembre, pour l’organisa- ne sont pas connues. Isabelle Caro, d’Ile-de-France sont en hausse de
tion d’un référendum sur l’annu- anorexique depuis l’âge de 13 ans, 40 % par rapport à 2009 selon un
lation de l’élection présidentielle avait posé nue, en 2007, pour le rapport de la direction de la sécuri-
prévue en 2012. Lire page 7 photographe italien Oliviero Tosca- té de l’agglomération parisienne
ni dans le cadre d’une campagne (DS-PAP), publié par Le Figaro, jeu-
t Zhao Lianhai, parrainée par la marque de vête- di 30 décembre. 9 501 agressions
ments No-I-ita. Des professionnels ont été dénombrées contre 6 821
opposant chinois, de la mode, en Espagne, s’étaient en 2009. Dans les transports en
aurait été libéré engagés à prendre des mesures commun parisiens et de la petite
pour que soient écartés des défilés couronne, près de 75 % des vols
A l’origine d’une campagne en
les mannequins trop maigres. avec violence sont liés aux télé-
faveur des victimes du lait conta-
ANDREAS SOLARO/AFP phones portables, dont la moitié
miné à la mélamine, en 2008, le
aux smartphones.
militant chinois Zhao Lianhai,
38 ans, condamné début novem- t Economie
bre à deux ans et demi de prison,
a annoncé, mercredi 29 décembre,
sur son blog avoir bénéficié d’une
libération anticipée. Il a assuré
aInternational Le président tunisien, Ben Ali,
Ikililou Dhoinine remporte l’élection remanie son gouvernement
30%
Dixjours aprèsledébutdesémeutessocialespartiesdeSidiBouzid,aucen- de commandes
être soigné dans un hôpital et ne
plus souhaiter avoir de contacts présidentielle aux Comores
avec qui que ce soit. Son avocat, Li
Fangping, a exprimé des doutes
tre du pays, et qui se sont étendues, depuis, à d’autres villes, le président
tunisien, Ben Ali, a décidé, mercredi 29décembre, de remanier son gouver- en plus
sur l’authenticité du message pos-
té sur Internet. Lire page 5
nement. Quatre ministres ont quitté leurs fonctions, dont celui de la com-
munication, Oussama Romdhani, en poste depuis 1995. Le même jour, le chez Peugeot
parti de l’opposition légale, le Parti démocratique progressiste (PDP), avait
appelé à la démission des ministres de l’intérieur et de la communication. en décembre
t George Clooney va Lors d’une réunion du bureau politique du parti présidentiel qu’il a lui- La fin annoncée de la prime à la
surveiller le Soudan mêmeprésidé,mercredi, M.BenAliacondamné« lesactesdetroublecom- casse le 31 décembre a entraîné
mis par des groupes extrémistes ». Lire page 6 des volumes de ventes d’automo-
par satellite n Sur Lemonde.fr : lire l’analyse d’Isabelle Mandraud biles exceptionnels en France. Peu-
geot a enregistré un volume de
ventes supérieur de 30 % à celui
de décembre 2009 et, tous
constructeurs confondus, il s’est
aFrance vendu 300 000 véhicules en

M.Hortefeux ne donnera pas le bilan décembre. De 1 000 euros en


2009, la prime avait été abaissée à

des voitures brûlées du 31décembre 500 euros en juillet. 600 000 pri-
mes auront été versées en 2010.
Lors d’une visite à une unité de la Brigade des sapeurs pompiers de Paris à
Maisons-Alfort(Val-de-Marne),leministredel’intérieur,BriceHortefeux,a t Justice
Actuel vice-président et dauphin désigné du président sortant, Ahmed
Abdallah Mohamed Sambi, Ikililou Dhoinine, 48 ans, a remporté, diman-
che 26 décembre, le scrutin présidentiel aux Comores. Selon les résultats
annoncé,mercredi29décembre,qu’ilrenonçaitàdiffuserlenombredevoi-
tures brûlées dans la nuit de la Saint-Sylvestre. « J’ai pris la décision de met-
trefinauconcours, aupalmarès, etdene pluscommuniquersur cenombre»
515 ans
L’acteur américain George Cloo-
officiels rendus publics mercredi, le taux de participation a été de 52,8 %.
IkililouDhoinineaobtenu61 %dessuffrages,contre33%à sonrival,Moha-
a-t-il déclaré. Le ministre avait déjà appliqué ce principe le 14juillet – autre
pic annuel pour ce type d’incidents. Début janvier2010, le ministre s’était de prison pour
ney, 49 ans, a lancé, mercre-
di 29 décembre, avec son ONG
med Saïd Fazoul. Le scrutin est contesté par l’opposition qui dénonce une
fraude de grande ampleur. Les résultats de l’élection doivent être confir-
félicité, en diffusant les chiffres, d’avoir «enrayé la tendance à la hausse».
deux membres
Not on Our Watch, un site Inter-
net visant à prévenir les crimes de
més d’ici deux semaines par la Cour constitutionnelle. (PHOTO AFP)
de l’ETA
aEconomie
guerre au Soudan. Le Satellite Sen-
Irak: le nombre de civils tués en 2010 Deux membres de l’organisation
tinel Project (www.satsenti-
M.Besson demande des précisions indépendantiste basque ETA,
nel.org) va combiner des images
à son plus bas niveau depuis 2003 Arkaitz Goikoetxea Basabe et

Le nombre de civils tués dans les violences en Irak a atteint son plus bas sur les hausses des tarifs des «box»
satellite et des informations obte- Aitor Cotano Sinde, ont été
nues sur le terrain pour surveiller condamnées chacun à cinq cent
la situation dans le Sud-Soudan et niveau cette année depuis l’invasion menée par les Etats-Unis en 2003, Le ministre de l’économie numérique, Eric Besson, a demandé, mercredi quinze ans de prison pour l’explo-
à ses abords. Le système s’appuie selon une étude de l’ONG Iraq Body Count (IBC), publiée jeudi 30 décem- 29décembre, aux opérateurs des « box » alliant téléphone, Internet et télé- sion, en mai 2008, d’une fourgon-
sur les cartes développées par bre. Le bilan de l’organisation humanitaire, qui s’arrête au 23 décembre, vision, des précisions sur la répercussion sur les tarifs de la hausse de la nette piégée qui avait tué un gar-
Google pour émettre des alertes porte à 3 976 le nombre de civils irakiens tués en 2010, contre 4 680 en TVAqui passeraà19,6 %au1er janvier.Unemoitié dela factureétait,jusque- de civil espagnol. Ils ont été recon-
sur des situations jugées préoccu- 2009. IBC constate toutefois un ralentissement du rythme de réduction là, assujettie au taux de 19,6 %, l’autre à 5,5 %. M. Besson demande ce qui nus coupables d’« assassinat terro-
pantes. (PHOTO AFP) du nombre de morts violentes dans le pays. En 2010, le bilan a reculé de sera proposé « aux personnes antérieurement abonnées à une offre riste ». Un troisième membre de
15 %, contre respectivement 50 % et 63 % en 2009 et 2008. « Considéré incluant la télévision, et qui souhaiteraient ne conserver que l’accès à Inter- l’ETA, Inigo Gutierrez a été
dans son ensemble et au regard des années précédentes, le bilan 2010 lais- net, sans télévision ». Free a indiqué que son forfait « triple play » resterait à condamné, dans la même affaire,
Société éditrice du « Monde » SA se craindre une persistance des violences de faible niveau qui continue- 29,99euros, la télévision étant facturée 1,99 euro en plus. La hausse de la à huit ans d’emprisonnement
Président du directoire, directeur
de la publication : Louis Dreyfus ront de tuer des civils à un niveau semblable dans les années qui vien- TVA devrait se traduire par une augmentation de l’ordre de 2 à 3 euros sur pour « collaboration avec une
Secrétaire général du directoire : nent », indique IBC. les forfaits mensuels incluant la télévision. organisation terroriste ».
Pierre-Yves Romain
Directeur du «Monde»,
membre du directoire: Eric Fottorino
Directeur adjoint : Laurent Greilsamer
Editeur : Michel Sfeir
Directrice de la rédaction : Sylvie Kauffmann
Directeurs éditoriaux : Gérard Courtois
L’histoire Alexandre Billette (Moscou, correspondance) Les scores
et Alain Frachon. t Ski
Rédacteurs en chef : Jean-Jacques Bozonnet,
Michel Kajman, Franck Nouchi, Isabelle Talès,
Didier Pourquery (« Le Monde Magazine »).
Chef d’édition : Françoise Tovo.
Moscou ne résiste pas toujours à la neige Walchhofer et Schild,
l’Autriche au sommet
Directrice artistique : Sara Deux. Michael Walchhofer est devenu,

V
Veille de l’information : Eric Azan. oyageurs européens coincés dans les réseau aéroportuaire de la capitale s’effon- tiques de l’aéroport ont flairé la bonne affai- mercredi 29 décembre, le premier
Secrétaire général : Jean-Pierre Giovenco
Médiatrice : Véronique Maurus aéroports avant les fêtes de Noël, conso- drait. Domodedovo, le plus gros aéroport du re : le sandwich se négociait à prix d’or et le skieur à gagner trois fois la descen-
Conseil de surveillance : Pierre Bergé, prési- lez-vous : c’eût pu être pire ! La capitale pays (19 millions de voyageurs par an) était cours de la bouteille d’eau atteignait 8 euros te de Bormio (Italie) après avoir
dent. Gilles van Kote, vice-président russe a commis l’exploit de connaître une plongé dans le noir total samedi, frappé par le demi-litre. maîtrisé la Stelvio où il s’était déjà
Le Monde est édité par la Société éditrice du «Monde» SA
Durée de la société : 99 ans à compter du 15 décembre 2000.
situation encore plus chaotique, qui se résor- une panne électrique géante, engendrée par A bout de nerfs, certains passagers ont imposé à deux reprises en 2006.
Capital social : 149 017 497 ¤. Actionnaire principal : Le Monde SA. be à peine après des jours de galère. le verglas qui a eu raison des câbles électri- voulu prendre d’assaut des comptoirs d’em- L’Autrichien, 35 ans, qui doit pro-
Rédaction :80,boulevardAuguste-Blanqui,75707Paris La ville de Moscou a pourtant l’habitude ques. Les milliers de passagers en attente barquement. A Cheremetievo, l’autre grand chainement prendre sa retraite,
Cedex13 Tél. :01-57-28-20-00 ;télécopieur :01-57-28-21-21
Abonnements :partéléphone:deFrance0-825-000-778. d’être confrontée aux intempéries hiverna- n’avaient plus d’autres choix que de s’éclai- aéroport moscovite, frappé par une pénurie signe le 18e succès de sa carrière en
(0,15TTC/min) ;del’étranger:(33)3-44-31-80-48ou les, mais cette fois-ci, le système a flanché. rer à l’aide de leur téléphone portable jus- de dégivrant, les retards s’accumulaient éga- Coupe du monde de ski alpin et le
www.lemonde.fr/abojournal/Changementd’adresse
etsuspension :0-825-022-021(0,15TTC/min) En cause : 300 000 mètres cubes de neige en qu’au retour, dix heures plus tard, de la lement et des voyageurs exaspérés s’en pre- troisième cette saison.
quelques heures et un verglas abondant qui lumière. A moins de rentrer à Moscou: mais naient aux employés. Bilan : un blessé léger Chez les dames, après avoir gagné
0123 est édité par la Société Editrice du Monde (SA).
a frappé la Russie européenne le week-end faute de trains express, en panne, les taxis dans le camp de la compagnie aérienne en Laponie et en Savoie, sa compa-
La reproduction de tout article est interdite sans l’accord de l’adminis-
tration. Commission paritaire des publications et agences de presse
dernier, transformant la métropole en pati- avaient revu les tarifs légèrement à la hausse, nationale Aeroflot. Les autorités ont fait triote Marlies Schild a poursuivi
n° 0712 C 81975 ISSN 0395-2037 noire infranchissable pour les piétons. Ceux- n’hésitant pas, parfois, à demander 200euros appel à la brigade antiémeute pour remettre sa domination sur le slalom, mer-
ci avaient été prévenus par les autorités pour un aller simple de 30 kilomètres. un peu d’ordre. credi 29 décembre dans son pro-
samedi : mieux vaut rester à la maison, au Face à ce chaos, le président Dmitri Medve- pre pays, à Semmering, pour s’ins-
Président : David Guiraud risque, sinon, de connaître le même sort que Bivouac géant dev a ordonné l’ouverture d’une enquête. Le taller avec cette troisième victoire
Directrice générale :
Bénédicte Half-Ottenwaelter PRINTED IN FRANCE les 1 300 blessés accueillis dans les hôpitaux Ceux qui restaient sur place n’étaient pas premier ministre Vladimir Poutine a, pour de l’hiver seule en tête de la Cou-
moscovites. au bout de leur peine. Mercredi matin, cer- sa part, reproché aux responsables « d’avoir pe du monde de la discipline. La
Ceux qui auront voulu fuir la glace au pro- tains vols prévus dimanche étaient toujours commencé à fêter le Nouvel An plutôt que Française Nastasia Noens a termi-
80, bd Auguste-Blanqui, fit de contrées exotiques n’auront pas été annoncés « en retard » et l’aérogare était d’être sur place ». La sentence est tombée : né sixième de l’épreuve, après
75707 PARIS CEDEX 13
Tél : 01-57-28-39-00
Imprimerie du Monde
12, rue Maurice-Gunsbourg,
mieux servis : quelques heures après les pre- transformée en bivouac géant. Frôlant la « pas de vacances pour les fonctionnaires avoir signé le deuxième meilleur
Fax : 01-57-28-39-26 94852 Ivry cedex mières pluies verglacées, l’ensemble du pénurie de boissons et de nourriture, les bou- concernés avant le retour à la normale » ! p chrono de la première manche.
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Page trois

Malversationsetmauvaisegestionontmisàmalcetteentreprisepublique
deconstructionnavale,symboledudéveloppementéconomiqueduVietnam

Le géant Vinashin prend l’eau


Hanoï
Envoyé spécial

V
inashin : ces trois syllabes
doivent être martelées avec
aigreur dans les milieux diri-
geants du Vietnam. La pres-
se, sous contrôle du régime,
écrit ce nom en gros titre.
La situation de quasi-faillite dans
laquelle est plongé Vinashin, un grand
conglomérat d’Etat inquiète les finan-
ciers internationaux et les cercles d’inves-
tisseurs étrangers, qui redoutent les
conséquences pour l’économie de l’un
des plus dynamiques « dragons » du Sud-
Est asiatique.
Dire que l’entreprise est l’un des navi-
res amiraux du pays ne pourrait être

Le gouvernement
a annoncé l’octroi d’un prêt
sans intérêts à l’entreprise
afin qu’elle puisse payer
les salaires
de ses employés
expression plus appropriée pour dési-
gner cette entreprise de chantier naval
qui a incarné le modèle de développe-
ment choisi par l’actuelle direction du
Parti communiste vietnamien (PCV).
Mais les dettes du groupe sont aujour-
d’hui évaluées à 4,4 milliards de dollars
(3,3 milliards d’euros), soit 4,5 % du PIB en
2009. Et l’entreprise a été obligée de
demander à ses créanciers, notamment le
Crédit Suisse, qui avait réuni en 2007 un
prêt de 600 millions de dollars, de retar-
der les échéances de remboursement.
La semaine dernière, Vinashin a été
incapable d’honorer un premier paie- Chantier naval Vinashin-Nasico, près de Haïphong (Vietnam). Le tort de cette entreprise a été de « développer trop rapidement trop d’activités
ment de 60 millions de dollars au Crédit différentes », selon Pham Chi Lan, ancienne présidente de la chambre de Commerce conseillère de l’ex-premier ministre. VINCENT BAUMONT/NOI PICTURES
Suisse. Le gouvernement a annoncé l’oc-
troi d’un prêt sans intérêts à l’entreprise n’était pas le cas des administrations pos- la téléphonie mobile, ou Petro Vietnam les entreprises d’Etat ». « Rendez-vous retombées politiques, encore imprévisi-
afin qu’elle puisse payer les salaires de trévolutionnaires précédentes, ces derniè- qui s’est lancé dans le tourisme. compte : 65 % des crédits sont distribués à bles pour le moment. Selon différentes
ses employés. res favorisant une gestion collective ». Pour Pham Chi Lan, ancienne présiden- ces dernières, alors que l’on accorde aux sources dans le parti, relayées par des
Les difficultés de Vinashin sont telles Las ! Mauvaise gestion des fonds te de la Chambre de commerce et d’indus- entreprises privées la portion congrue… », journalistes qui tiennent à conserver
qu’elles créent une menace sur la santé publics, manque de supervision et de trie et conseillère du premier ministre poursuit-elle. l’anonymat, le premier ministre Dung
de l’ensemble de l’économie du Vietnam : transparence, inefficacité des cadres précédent, le tort de Vinashin a été de Un homme d’affaires vietnamien, qui n’a pas perdu la bataille.
les agences de notation Moody’s et Stan- supérieurs, népotisme et corruption, les « développer trop rapidement trop d’acti- s’occupe de projets d’infrastructures, Il a admis l’autre jour publiquement
dard & Poor’s ont dégradé en cette fin explications ne manquent pas pour vités différentes. Le modèle sud-coréen enrage : « Quand on pense que l’on est obli- ses responsabilités dans le désastre et a
d’année la note attribuée à ce pays. expliquer la descente aux enfers de était certes attractif, mais les responsables gées, nous entreprises privées, d’emprun- de bonnes chances d’être reconduit dans
L’addition sera lourde pour l’écono- Vinashin. En quelques mois, deux PDG se de Vinashin n’ont pas compris comment il ter à des taux de 18 %. Comment voulez- ses fonctions. Ou même de devenir secré-
mie vietnamienne, pourtant en plein sont succédé, remerciés puis arrêtés fonctionnait ». Pour Mme Lan, le prochain vous que nous puissions dégager des mar- taire général, une position où il serait
boom. Après avoir connu une spectaculai- pour « mauvaise gestion ». L’un d’eux, gouvernement nommé à l’issue du ges bénéficiaires dans ces conditions ? » politiquement puissant mais moins en
re montée en puissance, caractérisée Pham Thanh Binh, était un proche du pre- Congrès du PCV devra revoir sa copie et Dans un système structuré de manière prise directe sur la gestion des affaires
depuis les années 1990 par un rythme de mier ministre… moduler sa politique. Elle fustige un clanique au plus haut de l’appareil d’Etat, économiques… p
croissance de plus de 7 %, l’économie L’échec a ébranlé la vision d’une crois- « accès trop facile au crédit bancaire pour l’affaire va avoir inévitablement des Bruno Philip
avait quelque peu marqué le pas ces der- sance inspirée par le modèle sud-
nières années. Mais en 2010, le PIB a de
nouveau augmenté de 6,8 %, selon l’Offi-
ce général des statistiques.
coréen : l’objectif était de créer des sortes
de « chaebols », des conglomérats desti-
nés à tirer le développement économi-
Ne pas «abuser des libertés démocratiques»
Malgré cette bonne nouvelle, l’affaire que en conservant les grands groupes
Vinashin n’est pas sans incidence politi- sous le contrôle de l’Etat. « Ce qui s’est pas- SILENCE DANS LES RANGS avant le fonctionnaires les plus corrompus. La cela, d’autres estiment que c’est une bon-
que. A l’aube du 11e Congrès du PCV, qui sé est très grave, observe un investisseur Congrès du parti ! En cette époque précé- confiance dans les institutions politi- ne idée. Mais 2008 et 2009 ont été durs
s’ouvrira à la mi-janvier 2011 et devrait dant la grand-messe politique quinquen- ques, notamment le Parti communiste et pour nous. » L’un des journalistes de Viet-
renouveler une partie du sommet de l’ap- nale, qui aura lieu en janvier 2011, l’appa- l’Assemblée nationale, « restent relative- nam.net, Pham Doan Trang, a ainsi été
pareil, le premier ministre Nguyen Tan En quelques mois, deux reil d’Etat donne un tour de vis. Dernière ment forte », souligne néanmoins détenu plusieurs jours l’année dernière
Dung a dû récemment souquer ferme à
l’Assemblée nationale où un député a osé
PDG se sont succédé, « victime » en date de la police d’Internet,
très active contre les blogueurs déran-
l’étude.
A cause d’un titre portant sur la cor-
pour avoir « abusé des libertés
démocratiques ».
proposer, en novembre, une motion de remerciés puis arrêtés geants et les journalistes irrévérencieux, ruption policière mise en lumière par cet- Une accusation recouvrant le fait qu’il
confiance qui visait directement le chef
du gouvernement !
pour « mauvaise gestion ». le site Vietnam.net, qui a été mis à
l’amende.
te enquête, Vietnam.net a dû supprimer
l’article. Une centaine d’autres médias
avait écrit un article critiquant les rela-
tions sino-vietnamiennes, l’un des sujets
En dépit d’un système qui reste politi- L’un d’eux, Pham Thanh Son rédacteur en chef a beau être avaient cependant fait état des résultats médiatiquement les plus « sensibles » au
quement verrouillé, les débats sont par-
fois vifs. La presse s’est emparée de l’his-
Binh, était un proche membre du Parti communiste et son
entreprise sous contrôle étatique, com-
de ce sondage sans être inquiétés. vu de la complexité du rapport entre
Pékin et Hanoï…
toire, demandant des comptes au gouver- du premier ministre… me tous les médias, ce site en ligne illus- Cette année, au moins vingt-cinq Viet-
nement. Et nombre d’observateurs ont tre une situation plus complexe qu’il n’y Au moins vingt-cinq namiens, avocats, blogueurs, défenseurs
estimé que la position du premier minis-
tre et de son « clan » ont été affaiblis par
étranger, et les répercussions risquent
d’être sévères ! » Depuis le début des
paraît : des journalistes osent dénoncer
des scandales, exposent des affaires de
Vietnamiens, avocats, des droits de l’homme, ont été arrêtés. Le
Franco-Vietnamien Pham Minh Hoang,
l’« affaire Vinashin ». années 1990, la politique de « Doi moi » – corruption, approchant les limites de l’in- blogueurs, défenseurs blogueur et professeur d’université, est
Agé de 60 ans, Nguyen Tan Dung,
ancien soldat « sudiste » et vétéran de la
rénovation – avait consisté à libéraliser
graduellement l’économie tout en main-
terdit tout en relayant, avec des fortunes
diverses, la politique officielle de lutte
des droits de l’homme, détenu depuis le mois d’août pour avoir
« mené des activités pour renverser le gou-
guerre, incarne un visage rajeuni de l’ap- tenant un strict contrôle politique, à contre le fléau. ont été arrêtés vernement » après avoir publié une tren-
pareil depuis sa nomination, en 2006. l’image de la Chine. La faute de Vietnam.net a été d’écrire taine d’articles sur son blog.
N’hésitant pas à se mettre en avant au Entre 1989 et aujourd’hui, les entrepri- un titre provocateur à propos d’une étu- Mais le rédacteur en chef Nguyen Anh « Le régime ne se sent pas menacé »,
sein d’une direction traditionnellement ses d’Etat sont passées de 12 000 à 4 000. de sur la corruption commanditée par Tuan va recevoir un blâme, une mesure analyse le spécialiste du Vietnam Benoît
consensuelle qui tend à gommer les indi- Mais s’ils ne représentent plus qu’un tiers Transparency International : ce sondage qui s’explique sans doute plus par le fait de Tréglodé, directeur de l’Institut de
vidualités au profit d’une logique de de l’économie vietnamienne, ces conglo- effectué sur un millier de personnes que ce site est dans le collimateur de cer- recherche sur l’Asie du Sud-Est contem-
groupe, le premier ministre est une per- mérats ont considérablement grossi ces interrogées en juillet dans cinq villes – taines autorités. poraine (Irasec). « Il s’agit de signaux
sonnalité plus charismatique que ses dernières années. On leur a conseillé de Hanoï, Ho-Chi-Minh-Ville, Haïphong, Rencontré récemment à Hanoï entre rivaux dans des luttes politiques–
prédécesseurs. diversifier leurs activités. Avec de 35 % à Danang et Cantho – montre que 62 % des par Le Monde, M. Tuan avait récemment au sein de l’appareil d’Etat-parti versus
Selon le site d’information Asia Times, 45 % de croissance par année, Vinashin a personnes interrogées estiment que la expliqué : « Je prône plus de transparence gouvernement, ministère versus ministè-
il a rapidement « occupé une place centra- investi dans l’hôtellerie, la distillerie, l’as- corruption a augmenté ces trois derniè- dans le système. Je suis en faveur de l’élec- re, services de sécurité entre eux, etc. –
le pour signaler aux responsables interna- surance… D’autres « géants » locaux ont res années. tion des dirigeants du parti par les mem- pour le maintien au pouvoir d’un
tionaux et aux investisseurs qu’il contrô- suivi le mouvement, comme le Groupe Quelque 82 % des personnes interro- bres du parti. Il y a des gens, au sein du clan. » p
lait totalement son gouvernement, ce qui électricité du Vietnam, qui a investi dans gées perçoivent les policiers comme les gouvernement, qui nous haïssent pour B. P.
4 Planète 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Service pour les oiseaux Le PCB sévit encore www.theplantlist.org


L’association Bretagne vivante propose, dans le Tous les appareils contenant plus de 500 ppm Ce site recense 1,25million de noms de plantes,
cadre du service civique, sept postes dans des de pyralènes (PCB) doivent être détruits avant soit la liste des espècesla plus complète
îles bretonnes pour observer le comportement le 31 décembre. Mais le ministère de l’écologie a consultable surInternet. Elle a été établie
des sternes. Le recours au service civique s’expli- noté que près de 600 détenteurs de ces appareils
que par «le manque de bénévoles et par la difficul- n’ont pas pris les mesures permettant de par les Royal Botanical Gardens de Grande-Bretagne
té juridique à créer un statut pour les gardiens ». respecter l’échéance, selon Actu Environnement. et le Missouri Botanical Garden, aux Etats-Unis.

Terres rares: l’Allemagne montre la voie du recyclage


Le gouvernement soutient une PME de la Saxe qui a élaboré des techniques de récupération innovantes

Reportage
Berlin
Correspondance

D
ifficile de croire que le villa-
ge de Hainichen, en Saxe,
au cœur de l’ancienne Alle-
magne de l’Est, soit désormais
considéré comme un lieu stratégi-
que dans le pays. Et pourtant… La
bourgade abrite le siège de « Loser
Chemie », une PME spécialisée à
l’origine dans le retraitement des
eaux usées, et dont l’un des diri-
geants est Wolfram Palitzsch,
chimiste de son état.
L’homme, dont le téléphone
n’arrête pas de sonner depuis trois
mois, incarne l’une des ripostes
possibles à la volonté de la Chine
d’encadrer de plus en plus sévère-
ment ses exportations de terres
rares – 17 métaux stratégiques uti-
lisés dans les secteurs de pointe, de
l’électronique grand public à l’in-
dustrie de défense.
Longtemps, l’obsession de Wol-
fram Palitzsch de récupérer les Le chimiste allemand Wolfram Palitzsch a inventé des procédés qui permettent à moindre coût de récupérer des métaux rares. JOHN MACDOUGALL/AFP
métaux présents en faibles quanti-
tés dans les déchets industriels n’a seul 1 % de ces derniers sont recy- tion des métaux rares est en fait et les traite chimiquement pour son laboratoire, il invente des pro- duction, vous pouvez croire ça ?»
pas intéressé les entreprises. Jus- clés à la fin de vie des produits qui un résidu de sa quête de matière enextraire un aluminium dequali- cédés qui permettent de récupérer PourM.Palitzsch,ilfautdévelop-
qu’à ce que certains d’entre eux en détiennent. première.En2007-2008, sonentre- té acceptable. à moindre coût les précieux per une autre logique. « Bien sûr, ce
(lithium, gallium, indium, etc.) prise, consommatrice d’alumi- M.Palitzsch nes’arrête pas là. «A métaux et dépose les brevets. Le pli sontdefaiblesquantitésqu’on récu-
relèvent de la liste des terres rares, Brevets nium pour ses systèmes de retrai- l’époque, raconte-t-il, le physicien est pris. En visite chez Dela, une père. Mais je pense qu’il faut élargir
dont les prix s’envolent après les A l’entrée de Loser Chemie trô- tement des eaux usées, est secouée allemand Ulrich von Weiszäcker entreprise de recyclage d’ampou- les données du problème, les gens
mesures protectionnistes prises ne une affiche du forum d’innova- par l’envolée des cours mondiaux. répétait que la raréfaction des res- les basse consommation, il consta- sont encore trop concentrés sur les
par la Chine, qui contrôle environ tion lancé par le gouvernement Le chimiste se rappelle alors que sources naturelles, c’était la guerre. te, par exemple, que la substance métaux précieux qu’ils connaissent
95 % du marché. Pour contrer l’of- fédéral allemand pour le « recycla- les panneaux solaires, sur lesquels Je me suis demandé : qu’y a-t-il luminescente qui contient des tra- et ignorent le reste. » Selon lui, il n’y
fensive de Pékin, l’ONU appelait, à ge des métaux rares d’importance portaient ses recherches à l’univer- d’autre dans ces panneaux solai- ces d’europium – un autre métal a pas de métal premier ou second.
l’automne, l’ensemble des pays à stratégique », qui a subventionné sité, et très nombreux en Saxe, res? Du cuivre, des traces d’indium, stratégique – est jetée, faute de pro- En matière de recyclage, il esti-
développer le recyclage des dix- les recherches de l’entreprise à contiennent sur leur face arrière de gallium, de molybdène, de sélé- cédé de récupération. « 400 tonnes me qu’il faut voir beaucoup plus
sept métaux stratégiques : un mar- hauteur de 85 000 euros. une pellicule d’aluminium. Il récu- nium, tous des métaux stratégi- par an juste chez Dela, jetées aux loin : «Quel est le déchet principal ?
ché qui reste à construire puisque Pour M. Palitzsch, la récupéra- père ceux hors d’usage, les moud ques, dont les prix explosent. » Dans ordures,etlaChinequi réduitsapro- Que puis-je faire avec ? Quels sont
lesautresrésidus qui peuventégale-

Pékin arbitre le marché des métaux stratégiques dont elle a le monopole ment être revendus ? Sur dix tonnes
de débris de panneaux solaires, je
tire 2 kg de métaux rares. C’est très
peu, je ne suis pas obligé de les utili-
Shanghaï Le gouvernement envisage aus- peser encore un peu plus sur les la Chine, certains pays cessent d’ex- tionnistes. Or, le respect de l’envi- ser, mais si quelqu’un arrive et ne
Correspondance si une hausse des droits de doua- cours. plorer leurs propres sous-sols par ronnement est une clause d’excep- peut plus produire à cause de gou-
ne à l’exportation de certains de Avec 95 % de la production crainte de la pollution, tout en criti- tion aux règles du libre-échange lots d’étranglement, parce que la
L’année 2011 s’annonce difficile ces métaux, dont le neodymium, mondiale, la Chine dispose d’un quant les réductions chinoises à dans les accords de l’OMC. Chine n’a pas livré, je peux dire :
pour les pays dont l’industrie de utilisé dans la production quasi-monopole sur les terres l’export », fustige le quotidien Glo- Encore évoqué le 16 décembre c’est là, je n’ai rien jeté.»
haute technologie dépend des ter- d’aimants pour les véhicules élec- rares, les autres pays ayant fermé bal Times, avant de nommer par le ministre du commerce Dans un futur proche,
res rares chinoises. triques et pour les éoliennes. leurs mines trop polluantes et pas expressément les Etats-Unis, qui chinois, Chen Deming, le souci éco- M. Palitzsch espère pouvoir aug-
Après avoir réduit de 72 % les De nouveaux quotas et taxes assez rentables. Elle s’agace désor- se disent, eux, « très préoccupés », logique remplace désormais systé- menter les capacités de son entre-
quotas à l’export des dix-sept devraient également freiner les mais d’être la seule à puiser dans et envisagent d’engager des pour- matiquement d’autres motiva- prise, et nouer des partenariats. Il
métaux stratégiques au cours du exportations d’alliages compor- ses ressources, qui équivalaient à suites devant l’Organisation mon- tions évoquées par le passé dans le organise en février 2011 un forum
deuxième semestre, Pékin livrera tant ces éléments, selon le Wall la fin de l’année 2009 à 30 % des diale du commerce (OMC). discours officiel, telles que la qui doit rassembler des entrepri-
seulement 14 446 tonnes de ces Street Journal du 30 décembre. A réserves mondiales contre 43 % en Ces menaces pourraient se volonté d’attirer les industries de ses intéressées par son concept.
éléments à l’étranger pour le pre- partir du mois de mai 2011, une 1996, expliquait récemment Chao heurter à la stratégie de défense pointe directement sur le territoi- 250 firmes allemandes, mais aussi
mier semestre 2011, un volume en nouvelle association rassemblant Ning, un responsable du ministè- chinoise qui met en avant la pro- re chinois, où les terres rares sont asiatiques et espagnoles, se sont
baisse de 35 % par rapport à l’an- les producteurs chinois devrait, re des finances. tection de l’environnement pour de fait bien meilleur marché. p inscrites. p
née précédente. par ailleurs, leur permettre de « Du fait des larges réserves de expliquer ses décisions protec- Harold Thibault Cécile Boutelet

Le prêt-à-porter s’engage à produire des jeans plus verts Grippe Le seuil épidémique est franchi en France
Avec 176 000 nouveaux cas recensés en une semaine, le seuil épidémi-
que de la grippe saisonnière vient d’être franchi en France. Ainsi que l’a
Des grandes marques adoptent des techniques de délavage et de finissage moins polluantes précisé, mercredi 29 décembre, le réseau GROG (groupes régionaux
d’observation de la grippe), l’épidémie est provoquée par les trois virus
pris en compte dans le vaccin 2010: A(H1N1) 2009, A(H3N2) et B.

A
partir du 31 décembre, textile emploie 300 000 person- le finissage des jeans, comme l’utili- recours à l’azote ou réalisés en Des formes « sévères » de grippe étant signalées, les autorités médicales
l’Américain Levi Strauss, nes environ. sation du laser ou de l’ozone, res- machine à laver à sec. recommandent aux retardataires de se faire vacciner au plus vite. Une
premier vendeur de jeans Si le jean est le vêtement le plus tent très minoritaires. » Ces procé- Dans le domaine du prêt-à-por- injonction d’autant plus salutaire que ceux-ci sont nombreux : sur
au monde, et le suédois H&M, n˚ 3 vendu au monde (près de 2,3 mil- dés sont utilisés, par exemple, en ter haut de gamme, Marithé et 12,5 millions de personnes invitées à se faire vacciner gratuitement
mondial du prêt-à-porter, se sont liards d’unités par an), il est aussi, Tunisie ou au Maroc. Mais M. Pas- François Girbaud montrent la depuis début octobre, ils ne sont que 5,5 millions à l’avoir fait à ce jour.
engagés à ne plus vendre de jeans dans le textile, l’un des plus pol- quet confirme que certains pays voie. Depuis trois ans le groupe a
délavés par technique de sablage à luants : la culture du coton utilise aux lois sociales moins regardan- adopté une technique de gravure
haute pression.
Ce procédé qui permet de don-
beaucoup de pesticides, sa fabrica-
tion passe par le recours à une
tes autorisent encore le sablage à
haute pression, comme la Chine, le
au laser pour délaver les jeans ou
reproduire des motifs de tissage. PUBLICATIONS JUDICIAIRES
ner un côté usé aux pantalons a armada de produits de teinture Pakistan, le Cambodge ou l’Egypte. Pratiquée dans des ateliers près de 01.49.04.01.85 - annonces@osp.fr
provoqué, notamment en Tur- nocifs, et un jean effectue en Florence (Italie), cette brûlure maî-
quie, des silicoses, affections pul- moyenne, selon le collectif Ethi- « Gravure à la lumière » trisée du tissu ne nécessite, selon Par jugement en date du 17 septembre 2010, le Tribunal de Grande Instance
monaires incurables, qui auraient que sur l’étiquette, 65 000 kilomè- Le jean est aussi un grand Laurent Frerebaut, directeur géné- de Paris, reconnaissant que KORDA est l’auteur de la photographie du
entraîné la mort prématurée de tres « soit une fois et demi le tour de consommateur d’eau. Rien que ral de l’entreprise, que « trois à cinq “Che au béret et à l’étoile”, a jugé que les sociétés SAS IXXO
plusieurs dizaines d’ouvriers du la planète », depuis les pays de pour le processus de finissage, il litres d’eau » pour traiter un jean et SARL COM ON, en reproduisant ladite photographie à des fins
textile, selon le collectif Ethique culture du coton jusqu’aux maga- nécessite 42 litres par pantalon, de base. « Il n’y a plus de produits
publicitaires dans un magazine, sous une forme altérée et sans mentionner
sur l’étiquette. Nombre de ces sins où il est mis en vente. selon les chiffres de Levi Strauss. chimiques, mais juste une gravure
employés travaillaient dans des La fabrication des jeans est très La marque a vendu depuis 1890, à la lumière », précise-t-il. Depuis le nom de KORDA, sans l’autorisation des ayants droit de l’auteur, a
locaux mal ventilés, délavant les concentrée. Un tiers de la produc- date de la création de son 501, jean lafin de sa collaboration avec Stefa- commis des actes de contrefaçon de droit d’auteur et a porté atteinte
jeans avec du sable très chargé en tion mondiale reste l’apanage mythique porté notamment par nel, la marque, qui s’est fortement aux droits moraux et aux droits patrimoniaux afférents à la Photo.
silice, sans équipements de sécuri- d’une quarantaine d’entreprises, Marilyn Monroe, plus de 4 mil- internationalisée, contrôle à nou- Le Tribunal condamne en conséquence les défenderesses à payer des
té ad hoc. selon Philippe Pasquet, président liards de pantalons du même veau son processus de production. dommages et intérêts afférents aux droits patrimoniaux d’auteur de
Alors que l’Europe a proscrit du directoire de Première Vision, modèle, et pourrait commerciali- L’attention portée à la préserva- 5.000 euros et des sommages et intérêts afférents aux droits moraux
cette technique de sablage à hau- le plus important salon du textile. ser, en 2011, en Europe, une ligne tion de la nature est un engage- d’auteur de 5.000 euros, autorise la publication de la présente décision
te pression depuis 1962, elle est « Les industriels commencent à se de jeans moins gourmands en eau, mentdes créateurs, pas encore tou- dans un magazine au choix des demandeurs et dans la limite de la
restée autorisée en Turquie jus- préoccuper d’environnement, mais les « Water Less ». Les rinçages tefois un argument de vente. p
somme de 3.500 euros H.T.
qu’en avril, pays où l’industrie les techniques non polluantes dans pourraient être remplacés par un Nicole Vulser
0123
Vendredi 31 décembre 2010 International 5

Au Brésil, «Dilma» s’affranchit de la tutelle de Lula


Elue grâce au soutien du président sortant, Mme Rousseff a commencé à imprimer discrètement sa marque

Rio de Janeiro pour son mentor. Le président Lula Juppé, ministre de la défense, maintes fois réaffirmé, de poursui- gouvernement plus féminin (cinq pour modifier la Constitution.
Correspondant l’a choisie pour dauphine, l’a représentera la France. vre,enles amplifiant, lespolitiques femmes ministres et cinq secrétai- Le président Lula quitte le pou-
encouragée avec ferveur, et a réus- La présence du numéro deux économiques et sociales qui ont res d’Etat) sans atteindre tout à fait voir en beauté, sa mission accom-

D
ilma Rousseff, 63 ans, si à la faire élire en lui transférant du gouvernement souligne l’im- fait le succès des « années Lula ». l’objectif (30 % de femmes) qu’elle plie, après huit années au cours
devient, samedi 1er janvier une grande part de son immense portance que Paris attache au Sur ses 37 ministres et secrétai- s’était fixé. desquelles il a incarné aux yeux
2011 – et pour quatre ans –, popularité. Il lui reste, dernier acte « partenariat stratégique » noué res d’Etat, onze appartenaient à Le Parti des travailleurs (PT, gau- du monde la montée en puissance
le quarantième chef d’Etat depuis symbolique, à lui transmettre, avec le Brésil. Un partenariat que l’équipe précédente, dont les titu- che), fondé en 1980 par Lula da Sil- d’un Brésil enfin décomplexé. Un
l’avènement de la République du samedi, l’écharpe présidentielle Nicolas Sarkozy aurait aimé célé- lairesde deux postes-clés,lesfinan- va, et auquel « Dilma » appartient dernier sondage le gratifie d’une
Brésil en 1889, et la première fem- jaune et vert, couleurs du Brésil. brer en personne à Brasilia si, com- depuis 2001, conserve la part du popularité inoxydable : 87 % d’opi-
me à gouverner cet immense pays.
Elle succède au président Luiz Ina-
Accompagnée de son vice-prési-
dent Michel Temer, Mme Rousseff
me il l’avait un moment espéré, le
Brésil avait annoncé l’ouverture
La nouvelle présidente lion, avec 17 portefeuilles. Sonprin-
cipal allié, le Parti du mouvement
nions favorables.
A-t-il tourné définitivement la
cio Lula da Silva, 65 ans, au pou- se rendra de la cathédrale de Brasi- de négociations exclusives avec le veut amplifier démocratique brésilien (PMDB), page ? Il y a dix jours, il n’écartait
voirdepuis huit ans,à qui laConsti-
tution interdit de briguer un troi-
lia au Congrès à bord de la limousi-
ne réservée aux événements d’ex-
groupe Dassault pour l’achat de
36 avions Rafale.
lespolitiques vaste nébuleuse centriste qui
regroupe des caciques régionaux,
pas l’idée de se représenter en
2014, car, ajoutait-il, « je suis un
sième mandat consécutif. ception. Elle prêtera serment sur Le président Lula en a décidé économiques détient six ministères. Six mem- homme politique né ». Il a, depuis,
« Dilma » – comme l’appellent
ses compatriotes – avait été élue
la Constitution et fera devant les
513 députés et 81 sénateurs son pre-
autrement, laissant à sa dauphine
le soinde statuersur ce dossier sen-
et sociales qui ont bres de partis alliés au PT et huit
indépendants se partagent les pos-
fait machine arrière en soulignant
que la réélection de « Dilma » serait
présidente au suffrage universel le mier discours de chef de l’Etat. Au sible qui met aux prises l’avion fait le succès de Lula tes restants. « juste et légitime » dans quatre
31 octobre, lors du second tour de palais présidentiel, elle recevra français et deux de ses concur- Au Congrès, Mme Rousseff aura ans, « sauf si elle ne le voulait pas ».
scrutin. Avec 56 % des suffrages l’écharpe et les compliments des rents, suédois et américain. La ces (Guido Mantega) et la défense les coudées plus franches que son Pour l’instant, Lula da Silva n’a
exprimés contre 44 % à son adver- dignitaires étrangers avant de s’ex- France, notamment par la voix de (Nelson Jobim). La diplomatie prédécesseur. Grâce au PT et à ses pris qu’un seul engagement
saire, elle avait largement devancé primer à nouveau sur la place des M. Juppé, a réaffirmé sa « confian- revient à Antonio Patriota, ancien neuf partis alliés, elle disposera public, pour le 1er mai 2011. Ce jour-
– de 12 millions de voix – le candi- Trois-Pouvoirs. ce » dans le futur choix brésilien. secrétaire général du ministère des d’une majorité solide à la Cham- là, son équipe de football favorite,
dat du Parti de la social-démocratie Douze chefs d’Etat et de gouver- Depuis son élection, Mme Rous- relations extérieures ; la culture, à bre des députés. Mieux que lui, les Corinthians de Sao Paulo, ren-
brésilienne (PSDB), José Serra. nement, en majorité latino-améri- seff a consacré l’essentiel de son Ana de Hollanda, sœur du musi- elle pourra compter sur une majo- contrera celle de Sao Bernardo do
L’avènement de Dilma Rousseff cains, et la secrétaire d’Etat améri- temps à mettre sur pied son gou- cien et écrivain Chico Buarque. rité au Sénat, et surtout une majo- Campo, la ville où il habite. Le futur
à la fonction suprême représente caine, Hillary Clinton, assisteront vernement dans un esprit de conti- La nouvelle présidente a impri- rité qualifiée des deux tiers dans ancien président sera de la fête. p
une grande victoire personnelle au sacre de Dilma Rousseff. Alain nuité en phase avec son souci, mé sa marque en composant un les deux Chambres, indispensable Jean-Pierre Langellier

La première femme à la tête de l’Etat brésilien

2003 Luiz Inacio Lula da Silva 2005 Scandale des « mensuali-


est élu président du Brésil en octo- tés» versées à des élus de la majo-
bre 2002 et prend ses fonctions rité présidentielle.
le 1er janvier.
2006 Réélection de Lula.
2004 Le Brésil assume le com-
mandement de la Mission des 2008 Démission de Marina Silva,
Nations unies pour la stabilisa- ministre de l’environnement, qui
tion en Haïti. briguera la présidence sous la
bannière du Parti vert.
2004 Lancement de la « bourse
famille », programme social dont 2010 Victoire de Dilma Rousseff
bénéficient 12 millions de foyers. au second tour de la présidentielle.

La mystérieuse libération
du défenseur des victimes
du lait à la mélamine
LES SOINS EXPERTS
Z
hao Lianhai est-il libre ? peine capitale. Mais il a égale-
Ceux qui soutiennent ce ment réprimé ceux qui, tel Zhao POUR FORTIFIER
père de famille engagé dans Lianhai, n’ont pas été satisfaits de
la défense des enfants tombés cette démonstration et ont récla- LES PEAUX SENSIBLES.
malades après avoir ingéré du mé davantage d’explications.
lait en poudre mélangé à de la Lors de la lecture de son juge-
mélamine sont dubitatifs. ment dans un tribunal de Pékin,
Condamné à deux ans et demi de le 10 novembre, Zhao avait décla-
* Source : panel distributeur – Pharmatrend 2010 – Marché de produits de beauté pour Homme – Ventes en volume, cumul annuel mobile à septembre 2010.

prison pour trouble à l’ordre ré préférer mourir en prison que


public en novembre, un an après d’accepter sa condamnation, jeté
son arrestation, il aurait été libé- ses habits de détenu et annoncé
ré pour raisons médicales et hos- une grève de la faim, selon son
pitalisé. épouse.
Dans un message posté, mardi
28 décembre, sur son blog, « Effet glacial »
M. Zhao reconnaît les faits repro- Son ancien avocat juge donc
chés par la justice chinoise, fait improbable un tel retournement N°1 EN PHARMACIE*
amende honorable et dit aspirer de l’opinion de son client, qui l’a
à une vie normale. « Je soutiens et récemment renvoyé par courrier
CAF – SNC au capital de 21 435 € – Siège social : 28, rue du Président Wilson, 03200 Vichy – RCS Cusset 325 202 711

remercie le gouvernement et m’ex- sans le rencontrer. « Ce ne sont


cuse de mes précédents commen- pas ses idées, explique par télé-
taires excessifs sur les autorités », phone Li Fangping. Le gouverne-
précise le message qui lui est attri- ment a peut-être publié directe-
bué. Cesser d’évoquer le scandale ment le message ou, s’il s’agit réel-
du lait frelaté sera « bénéfique à lement de Zhao, lui et sa famille
l’état et à la société mais aussi doivent subir d’importantes pres-
favorable à ma famille», est-il éga- sions. »
lement écrit. Le sort qui lui est réservé indi-
Ce ton très conciliant contraste gne d’autant plus que ce père de
avec ses prises de position précé- famille de 38 ans, ancien employé
dentes. Alors que son fils de 3 ans de l’inspection agroalimentaire,
était tombé malade en 2008, com- n’avait rien d’un dissident avant
me plus de 300 000 autres le scandale. Olivier Schutter, rap-
enfants, victimes d’un lait en pou- porteur spécial des Nations unies
dre coupé avec une résine indus- sur le droit à l’alimentation, a
trielle, Zhao Lianhai avait osé récemment dénoncé « l’effet gla-
contester le montant des indem- cial » de sa condamnation, souli-
nisations. Il avait créé un site gnant l’importance des libertés
Internet, « les bébés aux calculs d’expression et d’association
rénaux », censuré, sur lequel les pour la sécurité alimentaire.
parents partageaient des informa- Vingt-huit représentants de
tions et qui a permis de révéler Hongkong à l’Assemblée natio-
les tentatives de dissimulation nale chinoise ont également
d’autorités locales. appelé à sa libération. Personne
A la suite de ce scandale, le gou- ne sait où Zhao Lianhai se trou-
vernement central a promis la ve, mais le plus haut représen-
plus grande transparence et une tant du gouvernement central
amélioration de la chaîne de dans l’ancienne colonie britanni-
contrôle sanitaire, tandis que la que, Wang Guangya, a assuré à la Découvrez l’ensemble des produits
justice a condamné 21 personnes radio que son cas a été « correcte- de soin et de rasage Vichy Homme
travaillant dans les entreprises ment résolu ». p sur www.vichyhomme.fr
de produits laitiers impliquées Harold Thibault
dans cette affaire, dont trois à la (Shanghaï, correspondance)
6 International 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Confronté au malaise social,


le président Ben Ali
remanie le gouvernement
Les manifestations s’étendent et atteignent même Tunis. Les slogans
réclament de l’emploi et fustigent «les bourreaux du peuple»

D
ix jours après le début des dre du président tunisien, a été pro- générale des travailleurs tuni-
émeutes sociales, parties mu ministre des affaires religieu- siens (UGTT) ont été empêchées
du cœur du pays, à Sidi Bou- ses. Enfin, Slimane Ourak a été de défiler. La veille, à Sidi Ali Ben
zid, qui se sont ensuite étendues à nommé ministre du commerce et Aoun, dans la province de Sidi Bou-
d’autres villes de Tunisie, le prési- de l’artisanat et Abdelwaheb Jmal, zid d’où le mouvement est parti,
dent Zine El-Abidine Ben Ali a choi- secrétaire d’Etat auprès du minis- mais aussi à Sousse, le Kef,
si de remanier en partie le gouver- tre des affaires étrangères, chargé Redeyef et Gafsa dans le bassin
nement tunisien. des affaires européennes. minier, ou bien à Kasserine, des
Quatre ministres ont ainsi quit- Mercredi, le Parti démocratique manifestations et rassemble-
té leur fonction, a annoncé, mer- progressiste (PDP, opposition léga- ments avaint eu lieu.
credi 29 décembre, le premier le) avait appelé à la démission des
ministre Mohamed Ghannouchi, ministres de l’intérieur et de la Le rôle de Facebook
dont le ministre de la communica- communication, les jugeant res- Lundi, pour la deuxième fois en
tion, Oussama Romdhani. ponsables de la dégradation de la l’espace de quarante-huit heures,
Ce dernier régnait depuis 1995 situation. Ils « incarnent la politi- des centaines de personnes se sont
sur le secteur en tant que PDG de que de répression, de violence et du retrouvées devant le siège de
l’Agence tunisienne de la commu- blocage médiatique », a déploré l’UGTT, à l’appel de six fédérations
nication extérieure (ATCE). Il est Ahmed Nejib Chebbi, fondateur syndicales (enseignement, postes
remplacé parSamir Laabidi, minis- historique du parti. et télécommunications, médecins
tre de la jeunesse et des sports Lesmanifestations se sont pour- et pharmaciens, employés des cais-
dont le poste a été confié à Abdel- suivies mercredi, notamment à ses sociales…) Des arrestations ont
hamid Slama. Jendouba, ville du nord-ouest de la eu lieu, rapportent des témoins et
Kamel Omrane, directeur de la Tunisie, ou à Fernana. A Gabès, des des syndicalistes, dont celles du Des manifestants réclament « emploi et dignité », lundi 27 décembre à Tunis, et expriment
radio religieuse privée Zeitouna, personnes qui s’étaient rassem- porte-parole du comité de soutien leur soutien à la ville de Sidi Bouzid, d’où le mouvement est parti. FETHI BELAID/AFP
propriété de Sakhr El-Materi, gen- blées au siège local de l’Union à Sidi Bouzid, Atiya El-Athmouni
et du militant politique, Amar bassin minier de Gafsa était resté citoyens dans un discours télévisé empêché de vendre des fruits et
M. Kadhafi prêt à accueillir les « frères » chômeurs tunisiens Amroussia, à Gafsa. circonscrit. Cette agitation a sans dans lequel, tout en disant com- des légumes par la police munici-
Pour la première fois en Tuni- doute poussé le chef de l’Etat à sor- prendre « la difficulté générée par pale parce qu’il n’avait pas les
Le numéro un libyen Mouammar fonds liens sociaux et histori- sie, des troubles sociaux se sont tir du silence. Il a lui-même prési- la situation de chômage et son autorisations nécessaires.
Kadhafi a demandé à son gouver- ques » existant entre les peuples ainsi étendus à d’autres localités, dé, mercredi, le bureau politique impact psychologique sur celui qui C’est ce drame qui est à l’origi-
nement que « toutes les entra- tunisien et libyen, au moment où atteignant même la capitale. Les du Rassemblement constitution- la subit », il s’en est vivement pris à ne des émeutes sociales aujour-
ves administratives et financiè- la Tunisie connaît une importan- mêmes slogans ont parfois été nel démocratique (RCD, le parti ceux « qui diffusent des allégations d’hui en Tunisie. Les familles de
res soient immédiatement te contestation sociale. scandés, réclamant le droit à un présidentiel) qui a condamné « les mensongères sans vérification et se Mohamed Ammari, tué par balle
levées pour permettre aux frères Fin octobre, la Tunisie et la emploi, ou plus politiques comme actes de trouble commis par des fondent sur la dramatisation, la lors d’affrontements avec la poli-
tunisiens d’entrer en Libye pour Libye s’étaient mises d’accord « A bas le parti du Destour, à bas les groupes extrémistes ». Et annoncé fomentation et la diffamation ce à Menzel Bouzayane, et de Has-
y travailler, faire du tourisme ou sur la suppression des entraves bourreaux du peuple », voire hosti- 6 500 millions de dinars (3,3 mil- médiatique hostile à la Tunisie ». san Ben Salah Néji, mort par élec-
pour toute autre activité, et à la circulation des biens et des les à la famille Trabelsi, de l’épouse lions d’euros) pour financer des Un peu plus tôt, le président trocution à Sidi Bouzid, où plu-
qu’ils soient traités comme les personnes et avaient décidé la du président. projets de développement créa- tunisien avait reçu la mère de sieurs responsables municipaux
Libyens ». Ces instructions s’ins- création d’une zone économi- Internet et le réseau Facebook teurs d’emplois. Mohamed Bouazizi, un jeune chô- ont été limogés, ont également
crivent, selon l’agence libyenne que franche à leur frontière com- ont joué un rôle important. En Mardi 28 décembre au soir, meur qui s’est immolé par le feu été reçues. p
Jana, dans le cadre « des pro- mune. – (AFP.) 2008, le mouvement social dans le M. Ben Ali s’était adressé aux à Sidi Bouzid, après avoir été Isabelle Mandraud

En Cisjordanie, l’affaiblissement du président Le «cas Assange»,


Mahmoud Abbas attise les appétits de pouvoir la gauche radicale et
Mohammed Dahlan, ancien responsable de la sécurité à Gaza, est accusé de subversion. les féministes américaines
Le président de l’Autorité palestinienne a obtenu son éviction du comité central du Fatah

M
ichael et Robert Meero- Pour les enfants Rosenberg, la
Ramallah cution ses menaces de démission. Agacé par la déloyauté de celui pas possible pour l’instant. D’autre pol avaient 10 et 6 ans en loi américaine de 1917, comme ils
Envoyé spécial Cet accès d’insolence n’est pas qu’il avait nommé ministre des part, la fortune tapageuse que 1953 lorsque leurs l’ont écrit auparavant, « transfor-
véritablement surprenant de la affairesciviles en 2003 etcomman- Mohammed Dahlan s’est bâtie parents, Julius et Ethel Rosen- me la dissidence en trahison ». La

E
n Cisjordanie, c’est la nouvel- part de l’ambitieux « Abou Fadi ». dant en chef des forces du Fatah en dans les années 1990, en abusant berg, deux communistes améri- pratique systématique qu’elle a
le affaire dont tout le monde Dans ses rencontres avec les diplo- 2007, Mahmoud Abbas a décidé de de ses attributions sécuritaires et cains, furent exécutés après avoir instaurée aux Etats-Unis de por-
parle : Mohammed Dahlan, mates étrangers en poste à Jérusa- sévir.Il a d’abord fait retirer l’essen- de ses bons contacts dans les été convaincus par un tribunal de ter l’accusation de « conspira-
l’ancien patron du contre-terroris- lem, il ne dédaigne pas se moquer tiel des forces de police affectées à milieux dirigeants israéliens. « conspiration » en vue de fournir tion » dans des affaires à connota-
me palestinien, la bête noire du à demi-mot du président Abbas, la protection de sa luxueuse villa, « M. Dahlan est un bouc émissai- à l’Union soviétique les secrets de tion politique évidente constitue
Hamas qui l’humilia en expulsant qu’il juge passif et déconnecté de sur les hauteurs de Ramallah. Puis re commode, avance un analyste la bombe A. un abus de pouvoir judiciaire.
ses troupes de la bande de Gaza en la réalité. Plus étonnant, en revan- il a fait fermer les bureaux d’une palestinien, désireux de conserver Le premier est aujourd’hui pro-
juin 2007, est accusé de subver- che, l’homme dont le président l’anonymat. Pour une bonne partie fesseur retraité d’économie d’une « Allégations déformées »
sionà l’encontre duprésident Mah-
moud Abbas. Mardi 28 décembre,
américain George W. Bush avait
dit « he’s our guy » (« c’est notre
L’Autorité de la rue palestinienne, il est l’incar-
nation du mal. L’attaquer de front
université du Massachusetts, le
second dirige des associations
Elle permet en effet de condam-
ner quiconque sans que l’accusa-
il a été suspendu de ses fonctions homme »), célèbre pour ses accoin- palestinienne permet à l’entourage de M. Abbas militantes (ZNet, le Rosenberg tion ait besoin de prouver la réali-
au sein du Comité central du
Fatah, l’instance de direction du
tances avec la CIA, aurait égale-
ment été enregistré en train de cri-
soupçonne même de neutraliser à peu de frais tous
ses alliés au sein du comité central
Fund for Children). Dans un com-
muniqué publié le 29décembre
té tangible des faits reprochés à
un accusé. Il lui suffit de présen-
parti au pouvoir, dans l’attente des tiquer la mollesse du successeur M.Dahlan d’avoir et de réduire de cette façon le risque («Julian Assange, l’affaire Rosen- ter des témoins qui assurent
conclusions d’une commission
d’enquête qui devrait l’interroger
de Yasser Arafat face aux pres-
sions de la Maison Blanche.
tenté de monter une de dissidence. » Selon les observa-
teurs, la principale cible de la
berg et la loi sur l’espionnage de
1917»), Robert a pris fait et cause
avoir eu connaissance de sa volon-
té de nuire. Dans le cas de leurs
dans les tout prochains jours. L’épisode remonte au début du milice à sa solde manœuvre serait Nasser Al-Kid- pour le fondateur et animateur de parents : livrer des secrets atomi-
Les ennuis de l’élégant colonel, mois de septembre, lorsque wa, le neveu de Yasser Arafat et WikiLeaks, Julian Assange, dont la ques à l’URSS. Dans celui de Julian
âgé de 49 ans, ont commencé il y a Barack Obama avait forcé Abbas à chaîne de télévision privée en ancien ministre des affaires étran- justice américaine vérifie la possi- Assange, porter préjudice aux
environ deux mois, lorsque cer- venir serrer la main à Washington cours de lancement, à laquelle son gères, un candidat potentiel à la bilité de demander son extradi- intérêts nationaux américains.
tains de ses propos, tenus en cercle du premier ministre israélien Ben- rival est associé aux côtés du succession du président, dont tion afin de le juger, précisément, Pour ce motif, M. Assange doit
fermé, ont été rapportés à la Moqa- yamin Nétanyahou à l’occasion de magnat égyptien Naguib Sawiris. Mohammed Dahlan userait pour pour «conspiration». être protégé contre toute menace
taa, le quartier général de l’Autori- la reprise célébrée en grande pom- L’affaire s’est envenimée lors- pousser M. Abbas à la retraite. Cette prise de position est à d’extradition vers les Etats-Unis.
té palestinienne, enregistrements pe des négociations directes entre qu’un parfum de sédition s’est Le duel entre les deux hommes, l’image de l’attitude quasi unani- Pour Mme Pollitt, aucune défen-
secrets à l’appui. La rumeur veut Israéliens et Palestiniens. Une ajouté aux charges d’insubordina- qui n’est pas sans rappeler la fron- me de la gauche radicale américai- se du fondateur de WikiLeaks ne
queM. Dahlan y minimise les com- reprise qui s’est brisée sur le refus tion. La Moqataa accuse désor- de anti-Arafat que le même ne de soutien sans faille du patron peut repousser d’un revers de la
pétences du président et s’agace d’Israël de prolonger un moratoire mais l’homme de Gaza d’avoirvou- Mohammed Dahlan avait menée de WikiLeaks face aux accusations main des charges de viol qui, si
du fait qu’il ne mette jamais à exé- de la colonisation en Cisjordanie. lu noyauter les ministères palesti- durant l’été 2004 . Elle intervient et aux menaces dont il fait l’objet. elles sont prouvées, sont graves.
niens et d’avoir même tenté de au pire moment pour le camp Pourtant, des voix discordantes « La façon dont certains de ses
Une ambassade de Palestine à Brasilia monterune milice à sa soldeen Cis- palestinien, déja coupé en deux à émergent, telle celle de Katha Pol- admirateurs ont déformé ces allé-
jordanie. Plusieurs de ses parti- la suite du coup de force du Hamas litt, une chroniqueuse féministe gations, attaqué les femmes qui
Le président de l’Autorité pales- par l’Argentine et la Bolivie, ont sans auraient été interrogés par les à Gaza, en juin 2007. de The Nation, l’hebdomadaire his- l’accusent et fait d’un viol présu-
tinienne, Mahmoud Abbas, pose- reconnu la Palestine comme moukhabarrat, les services secrets Depuis le Caire où il réside lors- torique qui, précisément, fait le mé une affaire mineure est très
ra, vendredi 31 décembre, la pre- « un Etat libre et indépendant à du régime palestinien. que le climat en Cisjordanie ne lui lien entre l’aile militante de la gau- perturbante », écrit-elle. Et d’ajou-
mière pierre de l’ambassade de l’intérieur des frontières de En arrière-plan de cette disgrâce sied pas, « Abou Fadi » a publié un che et sa tendance démocrate. ter : « Que WikiLeaks révèlent des
Palestine à Brasilia, a annoncé, 1967 », c’est-à-dire les lignes spectaculaire, deux éléments communiqué relativement conci- Constatant que l’homme est informations que les citoyens doi-
mardi 28 décembre, le représen- d’avant la guerre israélo-arabe jouent un rôle crucial. D’une part, liantdans lequel ildément les char- soupçonné de deux viols par la vent connaître est une excellente
tant palestinien Ibrahim des Six Jours et l’occupation de la fin de carrière du président ges portées contre lui et assure police suédoise, elle écrit dans la chose », mais en quoi cela autori-
Al-Zeben. M. Abbas doit partici- la bande de Gaza et de la Cisjor- Abbas, affaibli par l’enlisement du qu’il n’a pas l’intention d’affaiblir dernière livraison du magazine, se-t-il les partisans de M. Assange
per, samedi, à l’investiture de la danie. L’Uruguay a annoncé qu’il processus de paix et qui a d’ores et le Fatah. Face à la commission d’en- sous le titre « Le cas Assange » : à l’absoudre d’avance des viols
première femme présidente du ferait de même en 2011. En Amé- déjàannoncé qu’ilnese représente- quêtecomposéedefidèles duprési- « Voilà ce que j’ai compris de la supposés et à l’exonérer du
Brésil, Dilma Rousseff, qui suc- rique latine, Cuba, le Nicaragua, rait pas à sa succession. Son man- dentAbbas, le bouillant colonel ris- fureur que suscitent [ces devoir de répondre sur le fond à
cède à Luiz Inacio Lula da Silva, le Costa Rica et le Venezuela ont datdeprésident estarrivéà échéan- que de faire une nouvelle fois les allégations] : quand on en vient ses accusatrices ? p
au pouvoir depuis 2003. déjà reconnu la Palestine com- ceen janvier 2009, maisl’organisa- frais de son excès de confiance. p au viol, la gauche ne comprend Sylvain Cypel
Début décembre, le Brésil, suivi me Etat indépendant. – (AFP.) tion d’un scrutin présidentiel n’est Benjamin Barthe toujours rien. » (New York, correspondant)
0123
Vendredi 31 décembre 2010 International & Europe 7

WikiLeaks

Un câble diplomatique américain


Le Kazakhstan offre à M. Nazarbaïev
évoque le financement de partis
politiques français par le Gabon
une présidence jusqu’en 2020, au moins
PARIS. Selon des notes diplomatiques américaines obtenues par Wiki- Le Parlement a approuvé l’idée d’un référendum en vue de modifier la Constitution et de permettre
Leaks et diffusées, mercredi 29 décembre, sur le site du quotidien espa- au chef de l’Etat, au pouvoir depuis 1991, de s’y maintenir sans devoir organiser de scrutin
gnol El Pais, 28 millions d’euros auraient été détournés de la Banque des

Moscou d’« économiser » les coûts liés à sé afin de prolonger le mandat du des immenses ressources naturel-
Correspondance une élection, dont les résultats président jusqu’en 2000. les du pays (énergies fossiles, char-
sont « de toute façon connus ». Le Réélu par la suite à deux repri- bon, cuivre, bauxite, or…)

L
e souffle de la démocratie Majlis a appuyé, mercredi ses, il a obtenu à chaque occasion Le 1er janvier 2011, le Kazakhstan
directe aurait-il atteint les 29 décembre, cette initiative. des résultats faramineux, lors transmettra à la Lituanie la prési-
steppes arides d’Asie centra- Selon la Constitution actuelle, d’élections jugées « non confor- dence de l’Organisation pour la
le ? Le Kazakhstan, dirigé par le référendum pourra être tenu si mes » au droit international par les sécuritéetla coopérationen Europe
l’autoritaire président Noursoul- plus de 200 000 personnes en observateurs étrangers. En mai, le (OSCE).Astanaavaitobtenu,àcomp-
tan Nazarbaïev, s’apprête en effet font la demande par voie de péti- Parlement l’a également nommé ter de janvier 2010, la direction de
à organiser pour la première fois tion. Il s’agit d’une pure formalité : « chef de la Nation », un statut lui cette organisation, une première
un référendum d’initiative 150 000 personnes ont déjà appo- permettant de conserver à vie cer- pour une ex-république soviétique,
« populaire » . sé « spontanément » leur signatu- taines prérogatives politiques et malgré la réticence de certains Etats
La réalité est cependant moins re en moins de deux petites jour- de jouir jusqu’à sa mort d’une membres en raison du palmarès
démocratique. Une assemblée nées. Le référendum pourrait être immunité judiciaire complète. peu reluisant du Kazakhstan en
constituée de quelques centaines tenu dès mars 2011. Dansun Kazakhstan où lestradi- matière de droits de l’homme.
de citoyens a bien demandé au tions claniques et patriarcales sont Al’occasion du référendum pro-
Majlis (Parlement) de convoquer Ressources naturelles toujours très présentes, le « chef de bable de ce printemps, il y a peu de
Etats d’Afrique centrale (BEAC) par le président Omar Bongo (photo) pour un référendum afin de modifier la Il ne s’agit pas de la première la Nation » jouit d’un réel prestige, chance que l’OSCE y envoie des
son bénéfice personnel et auraient aussi profité à des partis politiques Constitution du pays, mais pour mesure visant à prolonger le man- et l’opposition est réduite à sa plus observateurs électoraux. Mais le
français. Cette information repose sur le témoignage d’une seule source – permettre à M. Nazarbaïev de se dat de Noursoultan Nazarbaïev, simple expression. La confirma- cas échéant, les observateurs ris-
un haut fonctionnaire de la BEAC – fait à des diplomates américains en maintenir aux affaires, au moins âgé de 70 ans, nommé à la tête du tion de M. Nazarbaïev à son poste quent fort, au vu des derniers scru-
poste au Cameroun peu de temps après la mort, en juin 2009, d’Omar jusqu’en 2020, sans devoir organi- Kazakhstan soviétique en 1989, et pour encore dix ans devrait égale- tins, d’y constater certaines prati-
Bongo. L’ambassade «n’est pas en mesure de vérifier la véracité de l’accusa- ser de scrutin. Selon l’un des orga- chef de l’Etat depuis l’indépendan- ment satisfaire les investisseurs ques « non conformes » au droit
tion selon laquelle des hommes politiques français ont bénéficié du détour- nisateurs de cette initiative, il ce du pays en 1991. En 1995, un pre- étrangers, pour qui la stabilité est international. p
nement de fonds», précise le câble diplomatique signé par l’ambassadeur s’agit d’une mesure permettant mier référendum avait été organi- primordiale pour l’exploitation Alexandre Billette
américain Janet Garvey. Raisons pour lesquelles Le Monde avait décidé de
ne pas faire état de ce « mémo» dans sa couverture de la divulgation des
câbles diplomatiques américains. Si l’utilisation des fonds détournés res-
te inconnue, l’existence de la fraude, entre2004 et 2009, avait été confir-
mée par une enquête interne à la BEAC dont les résultats avaient été révé-
lés par l’hebdomadaire Jeune Afrique. Ces détournements avaient coûté
au Gabon la présidence de la BEAC, début 2010. Plus généralement, une
enquête sur les biens dits «mal acquis » par trois présidents africains et de
leurs proches, dont Omar Bongo, est en cours en France après une plainte
d’ONG qui estiment que l’acquisition de ces patrimoines a été financée
grâce au détournement d’argent public.p PHOTO : W. Y. MANIENGUI/AFP

Danemark
La police déjoue un attentat islamiste
contre un quotidien à Copenhague
COPENHAGUE. La police a déjoué, mercredi 29 décembre, un attentat
dans les locaux du quotidien danois Jyllands-Posten qui a publié en
2005 des caricatures de Mahomet, au terme d’une opération qui a
mené à l’arrestation de cinq personnes dans une banlieue de Copenha-
gue. Le directeur du Renseignement danois (PET), Jakob Scharf, a esti-
mé que ces arrestations avaient empêché une « attaque terroriste
imminente du type de Bombay » en 2008. Selon lui, les suspects comp-
taient « s’introduire dans le bâtiment du Jyllands-Posten à Copenhague
et tuer autant de personnes que possible ». Le PET a indiqué avoir saisi
« des lanières en plastique pouvant servir de menottes, un pistolet
mitrailleur avec un silencieux ainsi que des munitions » au cours des
perquisitions. – (AFP.)p

Soudan
Omar Al-Bachir menace de quitter
le processus de paix au Darfour
KHARTOUM. Le Soudan va se retirer du processus de paix pour le Dar-
four à Doha, au Qatar, et organiser ses propres négociations si, comme
cela est probable, aucun accord n’intervient d’ici à vendredi avec la
rébellion, a averti mercredi 29 décembre le président Omar Al-Bachir.
« Nous combattrons l’homme qui choisira de prendre les armes », a ajou-
té le raïs lors d’un discours à Nyala, la métropole du Darfour (ouest). Le
gouvernement soudanais et le Mouvement pour la justice et l’égalité
(JEM), le plus militarisé des groupes rebelles du Darfour, ont entamé, il
y a dix jours, des pourparlers à Doha en vue d’un cessez-le-feu. Le JEM a
« condamné les propos de Bachir, qui sont en fait une déclaration de
guerre ». Des combats meurtriers depuis le 10 décembre ont forcé le
déplacement d’environ 32 000 personnes, selon l’ONU. – (AFP.) p

Monténégro Le Parlement approuve


le nouveau gouvernement
PODGORICA. Le Parlement monténégrin a
approuvé la nomination du nouveau gouverne-
ment dirigé par Igor Luksic (photo) après la
POUR LES FÊTES,
MAGIC GARDEN AGENCY

démission de Milo Djukanovic, le précédent chef


du gouvernement au pouvoir presque sans dis-
continuer depuis la dissolution de la Yougosla- LE PLUS BEAU DES CADEAUX,
vie en 1991. M. Luksic, 34 ans, un protégé de
M.Djukanovic, a indiqué que la politique du nou-
veau gouvernement porterait principalement
sur « l’intégration euro-atlantique qui correspond aux processus euro-
C’EST DE RENTRER EN VIE.
péens ». Mi-décembre, l’Union européenne a octroyé au Monténégro le
statut de candidat à l’adhésion. – (AFP.) PHOTO : REUTERS

Etats-Unis -Venezuela Washington révoque Alors que l’alcool demeure la première cause d’accidents mortels sur les routes,
le visa de l’ambassadeur vénézuélien par « réciprocité »
WASHINGTON. Les Etats-Unis ont révoqué le visa de l’ambassadeur du l’association Prévention Routière et Assureurs Prévention lancent à l’occasion des
Venezuela aux Etats-Unis, Bernardo Alvarez, a annoncé, mercredi
29décembre, le gouvernement de Caracas. Washington a confirmé ensui- fêtes de fin d’année une nouvelle campagne de sensibilisation sur les dangers de
te avoir pris cette mesure « de réciprocité » après le refus d’accréditer le l’alcool au volant. Retrouvez sur www.rentrerenvie.fr des idées de cocktails sans
nouvel ambassadeur américain au Venezuela, Larry Palmer. – (AFP.)
alcool, festifs et originaux conçus par le jeune Chef Romain Tischenko. Et découvrez
Bolivie Appel à la grève après l’augmentation
du prix de l’essence
bien d’autres conseils et solutions pour passer des fêtes de fin d’année sans accrocs.
LAPAZ. La Centrale ouvrière bolivienne (COB), qui réunit l’ensemble des
syndicats du pays, et plusieurs organisations citoyennes ont appelé à fai-
re grève, jeudi 30 décembre, pour protester contre la hausse du prix des
carburants (jusqu’à 83%) provoquée par l’arrêt, dimanche, des subven-
tions accordées jusqu’à présent par le gouvernement Morales. Pour désa- TOUS LES CONSEILS SUR RENTRERENVIE.FR
morcer la crise, le chef de l'Etat a annoncé, mercredi, une hausse de 20 %
du salaire minimum, et des primes dans la fonction publique. – (Reuters.)
8 France 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Finances locales

La Corrèze, le département le plus endetté de France


La dette de la collectivité territoriale est de 345millions d’euros, pour un budget de 330millions d’euros

Tulle sée par le premier ministre, Fran-


Envoyé spécial çois Fillon, en faveur des départe-
ments les plus menacés. Il attend

T
oujours pas de signal pour les les conclusions de l’audit réalisé
téléphones mobiles, encore par six inspecteurs des finances, de
moins pour les connexions l’administration et des affaires
Internet à haut-débit et bientôt sociales pour bénéficier des fonds
plus de télévision avec le passage d’urgence débloqués au Parlement
programmé au numérique. Alain en toute fin d’année.
Zizard, maire (PS) de la commune
de Lascaux, s’inquiète de l’isole- « Train de vie élevé »
ment de son village de 170 habi- Alors que le rapport de la cham-
tants. Comme lui, les élus du can- bre régionale des comptes porte
ton de Juillac, au nord-ouest de la essentiellement sur sa gestion,
Corrèze,égrènentlalistedesréalisa- Jean-Pierre Dupont, l’ancien prési-
tions et de leurs préoccupations : dent (UMP) du conseil général, se
un bout de revêtement de route à défend de tout catastrophisme.
Saint-Bonnet,l’extension delamai- « Tout est arrivé en même temps,
rie-boulangerie à Vignols, des aides explique-t-il. Nous avions choisi
à la reprise d’activités artisanales à d’investir massivement pour
Voutezac, l’installation d’un bistrot accompagner le désenclavement
de pays à Concèze… autoroutier de la Corrèze. Nous
En ce matin du 10 décembre, avons pris de plein fouet les trans-
François Hollande, le président (PS) ferts de personnel et les dépenses
du conseil général de Corrèze – diri- sociales.»
gé par Jacques Chirac de 1970 à L’ancien suppléant de Jacques
1979 –, qui a réuni les maires à la Chirac et actuel député de Corrèze
maison de la nature de Chabrignac, reconnaît qu’en cas de réélection il
prend note scrupuleusement. Loin aurait subi les mêmes contraintes.
despolémiquesdelascènenationa- Cela ne l’empêche pas de reprocher
le, il se réjouit du déclin enrayé du à la nouvelle majorité sa « politique
canton et réaffirme ses priorités frileuse ». « Le département garde
pour l’accueil des nouveaux habi- des marges de manœuvre », esti-
tants: rénovationde l’habitatrural, me-t-il,enespérantquelesinvestis-
maintien du service médical et des sements finiront par payer. Certai-
personnes âgées à domicile, et Le président du conseil général de Corrèze, François Hollande, à Chabrignac, le 10 décembre. HALEY/SIPA nes des dépenses continuent d’ali-
numérique à l’école. menter la controverse comme la
LedéputéetancienmairedeTul- bli en juillet sur la gestion budget total du département. Ce ve (RSA) ont progressé de 18,5 %, les droits de mutation a chuté de déviation routière de Brive (7 km,
le, qui a ravi le conseil général à la 2002-2009dejuillet2010,n’apour- solde négatif s’explique par une soit 13 millions d’euros pour 16,8 millions en 2006 à 11 millions quiacoûté77millions, leMuséeJac-
droite en mars 2008 avec une voix tant laissé planer aucune ambiguï- conjonction de faits. Avec le Lot et 4 000allocataires. La prestation de en 2009. ques Chirac à Sarran, l’extension de
d’avance,seveutrassurant.Il segar- té sur les capacités budgétaires. la Creuse, la Corrèze détient le compensation du handicap(PCH)– Confrontés au même constat, l’hôtel du département sur les hau-
debiend’évoquerlasituationcatas- Avec ses 242 000 habitants, la Cor- recordde vieillissementdesapopu- 6 millions d’euros – a également Claude Bartolone, le président (PS) teurs de Tulle ou encore les 70mil-
trophique des finances du départe- rèze est le département le plus lation. Le conseil général a donc augmenté de 19 %. Au total, il man- du conseil général de Seine-Saint- lions de la rénovation des maisons
ment. A la veille du renouvelle- endetté de France : 1 164 euros par subi de plein fouet l’explosion des que 13 millions d’euros au budget Denis, et Arnaud Montebourg, de retraite.
ment cantonal de mars 2011, pas habitant, soit le triple de la moyen- charges sociales. Les dépenses de pour compenser la différence celui de Saône-et-Loire, ont engagé « Ce département a bénéficié
question d’annoncer des coupes ne nationale (371 euros). De 35 mil- l’aide personnalisée à l’autonomie entre les sommes engagées et les la bataille sur les terrains politique d’un train de vie élevé grâce à des
claires sur le maintien des aides à la lions d’euros en 2000, le montant (APA) pour 7 000 personnes âgées dotations de l’Etat. Et comme la cri- et juridique pour obtenir de l’Etat subventions exceptionnelles de
survie des petites communes. de la dette est passé à 345 millions y sont passées de 24 millions d’eu- se économique n’a pas épargné ce une «juste compensation des char- l’Etat qui ont gonflé ses dépenses »,
Le rapport de la chambre régio- d’euros dix ans plus tard, supé- ros en 2003 à 36 millions en 2010; département essentiellement ges». M. Hollande, lui, s’est résolu à explique M. Hollande. Avec la fin
naledes comptes duLimousin, éta- rieur aux 330 millions d’euros du celles du revenu de solidarité acti- rural, la taxe sur les transactions et solliciter la mission d’appui propo- du règne et du système Chirac en
Corrèze, le nouveau président est-il

Un tiers des départements peinent à boucler leur budget 2011 condamné à la rigueur? Pour l’heu-
re, il rejette tout plan d’austérité et
s’en tient à des économies sur les
dépenses de fonctionnement. La
A LA VEILLE des élections cantona- Depuis la loi de décentralisa- personnalisée à l’autonomie (APA) ros en 2007, elles sont passées à manœuvre sur les recettes fiscales. seule possibilité reste « d’imaginer
les de mars 2011, peu de présidents tion de 2003, les départements attribuée à 1,1 million de person- 5,35 milliards en 2009, même si Le président de la République, des politiques innovantes et identi-
de conseils généraux osent avouer sont touchés de plein fouet par nes âgées, dont le montant s’élève 2010 amorce un début d’embellie. Nicolas Sarkozy, a certes annoncé fiablesquinesoientpastropcoûteu-
publiquement l’état d’asphyxie l’explosion des dépenses sociales à 5,03 milliards d’euros pour Majoritaires à la tête de une réforme de la dépendance ses», poursuit-il.
financière de leur département. transférées de l’Etat. Lors de l’exa- 1,55milliard provenant de la Caisse 58départements, les présidents de pour 2011 qui devrait clarifier les Depuis la rentrée, 2 570 élèves
A l’exception des Ardennes et men au Sénat, le 9 décembre, nationale de solidarité active gauche ne cessent de batailler règles de prise en charge par les de classe de 6e et 800 enseignants
de la Corrèze, il reste difficile de d’une proposition de loi déposée (CNSA). Enfin, la prestation de com- pour obtenir de l’Etat la compensa- conseils généraux. Dans l’immé- ont reçu un iPad, la tablette numé-
connaître les collectivités qui ont par la gauche, le rapporteur (UMP) pensation du handicap (PCH), tion des quelque 5 milliards d’eu- diat, le gouvernement doit faire rique d’Apple. En deux ans, les
fait appel à la mission d’appui pro- Charles Guéné, par ailleurs vice- dont bénéficient 71 700 personnes, ros manquants. Ils ont décidé de face aux incertitudes d’une trentai- 12 000 collégiens ont été dotés
posée par le premier ministre, président du conseil général de la a coûté 843millions d’euros aux franchir une nouvelle étape et ne de départements qui peinent à d’un équipement numérique. Ce
François Fillon. C’est pourtant cet- Haute-Marne, a fourni un diagnos- collectivités pour seulement devraient engager la procédure de boucler leur budget 2011. La répar- programme est chiffré à 1,3 million
te mission qui évalue l’ampleur tic précis de la situation. 509millions de contrepartie. question préalable de constitution- tition des fonds d’urgence devrait d’euros, « sans commune mesure »
des besoins financiers des départe- Pour le revenu de solidarité acti- nalité (QPC), en invoquant la remi- dépendre des audits de la mission avec le coût des investissements
ments les plus menacés, et qui, sur ve (RSA), qui concerne 1,3 million 5 milliards d’euros se en cause du principe d’autono- composée d’inspecteurs généraux routiers. Le président du conseil
la base de ces audits, répartira les de personnes, les départements Avec la crise, les recettes excep- mie de gestion des collectivités de l’administration, des affaires général a demandé par avance une
150millions d’euros d’un fonds versent 6,47 milliards d’alloca- tionnelles de taxes et droits de locales. Un principe d’autant plus sociales et des finances. Pour nom- évaluation de cette expérimenta-
d’urgence inscrit dans la loi de tions, mais perçoivent 5,76mil- mutation sur les transactions menacé que la réforme des finan- bre d’élus, c’est un risque de mise tion à l’inspection générale de
finances rectificative adoptée en liards de l’Etat. Le décalage est immobilières ont, elles, brutale- ces locales ne leur laisse plus sous tutelle qui plane. p l’éducation. p
fin d’année. encore plus flagrant pour l’aide ment chuté : de 7,95 milliards d’eu- qu’une très faible marge de M. De Michel Delberghe

Le «Musée du président Jacques Chirac», à Sarran, est un gouffre financier


Chaque visiteur du bâtiment, où sont exposés les cadeaux offerts au couple présidentiel, coûte plus de 30 euros à la Corrèze

Sarran (Corrèze) fois dans ce paysage dépeuplé. proche de 10 millions d’euros, qui du renouvellement du fonds
Envoyé spécial Ouvert en 2000, le musée se porte l’opération à plus de 16 mil- depuis que « les dons ont pratique-
devait d’être le pendant du Mémo- lions d’euros. Maintenant achevé, ment cessé avec la fin du second

I
l ne pouvait y avoir d’autre lieu rial François-Mitterrand à Châ- le bâtiment contient près de mandat » du président.
pour célébrer les attaches pro- teau-Chinon (Nièvre), qui abrite 5 000 pièces ainsi que A son élection à la tête du dépar-
fondes du couple Chirac et de les cadeaux offerts au président 17 000 ouvrages. L’exposition per- tement en 2008, François Hollan-
la Corrèze. C’est donc à Sarran, socialiste. manente témoigne de la passion de s’est bien gardé de remettre en
petit village d’un peu moins de Pour la chambre régionale des de l’ancien président pour les arts cause un projet pourtant critiqué
300 habitants,commune de la pro- comptes du Limousin, ce musée premiers d’Océanie, comme pour à gauche. Son prédécesseur, Jean-
priété familiale du château de est d’abord un gouffre financier, le Japon. La victoire de la France à Pierre Dupont, lui est d’ailleurs
Bity, dont Bernadette est adjointe qui alourdit la charge budgétaire la Coupe du monde de football de reconnaissant « d’avoir fait chan-
au maire et conseillère générale de la Corrèze. Loin d’être couvertes 1998 y est aussi célébrée. ger d’idée l’actuelle majorité ».
depuis 1979, qu’a été édifié le par les recettes, les dépenses de M. Hollande a restreint les frais et
« Musée du président Jacques fonctionnementdépassent un mil- « Continuité républicaine » réduit les postes de 13 à 10 perma-
Chirac », selon sa dénomination lion et demi d’euros par an. Cha- L’intérêt du public s’est toute- nents. Faut-il voir dans cette
officielle. C’est dans cet endroit que visiteur coûte au départe- fois rapidement estompé. La fré- « continuité républicaine » un
situé à l’écart du monde, à 30 km ment, seul bailleur de fonds, plus quentation est tombée à signe de la bienveillance que ne
de Tulle, que sont exposés les « pré- de 30 euros, alors que le prix d’en- 28 500 personnes en 2006. Grâce à manque pas de lui manifester
sents de l’histoire », les cadeaux trée n’excède pas 3,30 euros. l’exposition temporaire consacrée Mme Chirac ? A diverses reprises, la
officiels reçus par l’ancien chef de Fort du succès de curiosité avec à Christian Dior – Bernadette conseillère générale du canton de
l’Etat durant ses deux mandats, de 144 000 visiteurs en 2001, le Chirac est administratrice du grou- Sarran, de nouveau candidate en
1995 à 2007. conseil général, alors présidé par pe LVMH, maison mère de Dior –, mars 2011, s’est démarquée osten-
Confié à l’architecte Jean- Jean-Pierre Dupont, député (UMP) la barre des 60 000 visiteurs siblement de l’opposition de droi-
Michel Wilmotte, le bâtiment, de et ancien suppléant de Jacques devrait être dépassée en 2010. te au conseil général. Un geste qui
5 000 m2 en deux parties, est sobre Chirac, a lancé une extension de Dans leur rapport, les magistrats ne trompe pas. p
dans ses lignes et monumental à la 3 000 m2 en 2004, pour un coût financiers s’inquiètent toutefois Le Musée du président Jacques Chirac. D. GOLDSTEIN/MAXPPP M. De
0123
Vendredi 31 décembre 2010 France 9

Nuit de maraude en Seine-Saint-Denis Chez Frédéric Mitterrand,


la valse des conseillers
avec le Secours islamique
D
epuis que l’homme de ciné- Quant à Mathieu Gallet, l’autre
Avec 75000 donateurs et 20millions d’euros de budget, l’association caritative investit le terrain ma et de télévision Frédé- directeur adjoint du cabinet, il a
ric Mitterrand s’est installé profité de la nomination d’Emma-
rue de Valois, le ministère de la nuel Hogg à la tête de l’Agence
Reportage culture ne cesse de recruter de France Presse (AFP) pour rempla-
nouveaux conseillers. Non que le cer celui-ci à la direction de l’Insti-

B
onsoir la jeunesse ». Surgi ministre ait décidé de se dispenser tut national de l’audiovisuel. Der-
d’un pont, où il a élu domici- de la révision générale des politi- nière partante, Olivia Bozzoni-
le depuis trois ans, Frédéric, ques publiques (RGPP), qui réduit Fringant, chargée du spectacle
large sourire, accueille la petite le nombre de fonctionnaires. Sim- vivant, s’est vu offrir la direction
camionnette. « Tu as une barbe, plement, il lui faut combler la fui- déléguée du Théâtre national de
plus longue que la mienne », plai- te de ses collaborateurs. En treize Chaillot.
sante James Vard, 27 ans, bénévole mois, la moitié de son cabinet est
depuis deux ans au Secours islami- partie. De l’équipe de « Des postes plus sûrs »
que France (SIF). 20conseillers annoncée en août Dix sur vingt, donc. On est loin
Sous la structure de béton, à la 2009, 10 ont quitté la maison. des 40conseillers consommés par
limite des communes de La Cour- Un petit exode lancé en novem- Fadela Amara en trois ans ou de la
neuve et de Stains (Seine-Saint- bre par le départ d’Olivier Hen- trentaine partis de chez Rachida
Denis), dans une ambiance satu- rard. Directeur adjoint du cabinet, Dati en deux ans. Mais le rythme
rée par le bruit du groupe électro- cet ancien de l’équipe de Christine habituel de rotation est largement
gène d’une gargote installée un Albanel avait vite émis le souhait dépassé. Au cabinet, on n’y voit
peu plus loin, Frédéric, bientôt de quitter le premier cercle. Pres- rien d’alarmant. « C’est la marche
rejoint par sept autres sansdomici- senti pour occuper la nouvelle normale des choses, indique-t-on.
lefixe, se réchauffe à lasoupe offer- direction de la création, il avait été Le cabinet, ça peut s’arrêter du jour
te par James, Samia, Habiba, et éconduit. Il avait choisi de retour- au lendemain, certains veulent des
Hamza, de maraude ce soir-là. ner au Conseil d’Etat. postes plus sûrs, d’autres saisissent
Spécialisée dans les interven- Dans la foulée, plusieurs des occasions. Et puis nous avions
tions humanitaires d’urgence, conseillers ont saisi l’occasion de gardé beaucoup de membres du
l’ONG,nonconfessionnelle,fondée postes libres dans des établisse- cabinet précédent.»
en 1991, a mis en place depuis un an ments publics. Arnaud Roffignon, Une moitié des partants tra-
des maraudes dans les villes de Sei- le conseiller budgétaire, est allé vaillaient effectivement déjà avec
ne-Saint-Denis, à raison de trois diriger l’Institut national de Christine Albanel. Souvent issus
fois par semaine toute l’année. recherches archéologiques pré- des grands corps, ces «technos »
Comme Habiba M’Ghizou, ventives. Sophie Durrleman, char- ont mal supporté le régime Mit-
37 ans, comptable, les volontaires gée des musées et du patrimoine, terrand. « Il a de bonnes intuitions,
de la nuit sont arrivés vers 19 heu- gère la Bibliothèque nationale de le suivi est plus… disons difficile,
res, directement après leur travail. France. Maylis Roques, ose un ancien. Enthousiaste un
Jeunes, diplômés, majoritaire- ex-conseillère sociale, est secrétai- jour, il lui faut tout, tout de suite.
ment musulmans, pratiquants ou re générale du Centre national de Le lendemain, il est ailleurs.» Les
non, ils disent tous être là pour la cinématographie. mêmes ont mal accepté l’influen-
« aider sans distinction d’origine Le chef de cabinet Lucien Giudi- ce des amis du ministre, le
ou de religion ». celli est retourné chez Eric Besson, conseiller spécial Jean-Pierre
Cheveux longs sur col roulé, où M. Mitterrand était allé le cher- Biron et le conseiller chargé des
divorcée, la jeune femme donne cher. Le conseiller diplomatique arts plastiques, Francis Lacloche.
de son temps au moins une fois Valéry Freland a retrouvé les joies Malaise? Danger pour le suivi
par semaine. « J’aurais pu être au de la vie d’ambassade, à Tunis, et des dossiers ? « La continuité est
Restos du Cœur », explique Habi- la «plume» du ministre, le norma- assurée, jure-t-on dans l’entoura-
ba, qui, « fait juste le ramadan ». « A lien Guillaume Métayer, les plai- ge du ministre. Les dossiers se
18 ans, je me suis d’ailleurs investie sirs de la recherche universitaire. transmettent.» Ouf, nous voilà ras-
auprès du Secours catholique », se L’historienne de l’art Annick surés. Et cela vaut mieux, car au
rappelle-t-elle. En août, le Secours Lemoine, chargée des enseigne- cabinet on nous avertit: « Des
islamique a installé pendant le ments artistiques, exerce son départs, il y en aura d’autres.» p
mois du Ramadan un restaurant talent à la Villa Médicis, à Rome. Nathaniel Herzberg
de toile, juste en bas de chez elle.
Elle est allée voir, un peu méfiante.
« J’avais peur que ce soit trop reli- Enseignement supérieur
gieux », confie-t-elle.
Depuis quelques mois, elle a 90% des universités seront
rejoint la cinquantaine de bénévo-
les sur lesquels Diane Vioujard autonomes au 1er janvier 2011
peut compter. Salariée au siège de James Vard, 27 ans, Samia Hedjal, 29 ans, et Hamza Feltane, 27 ans, bénévoles au Secours Vingt-deux nouvelles universités vont devenir autonomes le 1er janvier
l’ONG dans l’Essonne, Mme Vioujard islamique, en maraude mardi 28 décembre, à La Courneuve. JEROME SESSINI/GETTY POUR « LE MONDE » 2011. Au total, 90 % des établissements vont gérer eux-mêmes leur bud-
travailledepuisdeuxansàdévelop- get et leurs ressources humaines. Une nouvelle gestion rendue possible
per les « actions France » : marau- est-ce qu’il y a des signalements ce me qui dit se reconnaître dans « les signale une personne dans un hall par la loi Pécresse de 2007, qui prévoit l’autonomie de tous les établisse-
des, épiceries sociales, distribution soir ? Non ? OK. On va faire notre valeurs de l’islam défendues par le d’immeuble, à Saint-Denis. Est-ce ments d’ici à 2012.
de repas ou de colis alimentaires… tournée habituelle. On reste à votre Secours, mais qui n’ont rien à voir que vous pouvez passer ? » « Dès Cette troisième vague comprend les universités d’Amiens, Arras, Bor-
Hamza Feltane, 27 ans, ingé- disposition.» Dans la camionnette, avec celles prônées par certains que l’on a terminé, on y va », deaux-III, Bordeaux-IV, Caen, Chambéry, Evry, Grenoble-II, Le Havre,
nieur commercial à Massy-Palai- c’est l’heure du point. «Frédéric, les extrémistes ». répond Hamza. L’équipe veut Le Mans, Lille-I, Nancy-II, Nîmes, Nouvelle-Calédonie, Orléans, Paris-I,
Indiens, les frères Shing… Et Daniel il Peu familier du grand public, le d’abord rencontrer « Emerson », à Paris-III, Paris-IV, Paris-IX, Reims, Rouen, Toulouse-II. S’y ajoutent huit
«Les valeurs est où ? A l’hôpital, répond James. Et
celui du Franprix ? Il n’est plus là…»
Secours islamique est reconnu
dans le monde caritatif. L’associa-
La Courneuve. Un « nouveau », qui
vit dans le square de la mairie.
établissements d’enseignement supérieur comme l’Ecole normale supé-
rieure de Cachan (Val-de-Marne) ou l’Ecole centrale de Nantes. p
de l’islam défendues Lors de chaque tournée, le nom, tion fait partie du syndicat France Samia, Hamza et James s’appro-
par le Secours n’ont l’état et les besoins des personnes générosités,quiregroupelesprinci- Politique François Bayrou affirme aller « très bien »,
rien à voir avec celles
rencontrées sont notés dans un
cahier. Une fiche de suivi des nou-
pales organisations faisant appel à
la générosité. Ce manque de noto-
Les bénévoles du deux semaines après son malaise
Le président du MoDem, François Bayrou, a affirmé aller « très bien »,
prônées par certains veaux est transmise au 115. riété est compensé par un don Secours islamique dans un entretien paru, jeudi 30 décembre, dans Sud-Ouest, deux semai-

extrémistes»
Pont de Saint-Ouen, pas de tra-
ces de vie ce soir. « Il y a un signe
moyen de 100 euros contre 40 à
50 euros par donateur pour une
comme ses donateurs nes après avoir fait un malaise, le 13 décembre, à la fin du « Grand Jour-
nal » de Canal+ dont il était l’invité. Les médecins de l’hôpital du Val-de-
James Vard d’habitat, on laisse un kit grand association caritative classique. se démarquent par Grâce à Paris, où M. Bayrou avait été admis, avaient diagnostiqué un
bénévole froid par précaution », explique
James, originaire du Blanc-Mesnil.
L’ONG bénéficie d’un réseau de
75 000 donateurs (90 % sont
leur jeunesse: ils ont malaise amnésique dû au surmenage. – (AFP.)

seau (Essonne), est, lui, présent A 27 ans, ce responsable sécurité au musulmans) attachés au « Zakat », de 20 à 40 ans Pour Fadela Amara, M. Sarkozy est un « iconoclaste »,
tous les mardis. Aujourd’hui, il est port de Bonneuil-sur-Marne (Val- l’aumône;undescinqpiliers del’is- avec un « vrai courage politique »
le« référent » du groupe. Responsa- de-Marne), donne de son temps lam. Sur un budget de 20 millions chent d’un sarcophage fait de car- Fadela Amara, ex-secrétaire d’Etat à la ville, a déclaré, dans un entretien
ble du véhicule, il est là pour pren- deux fois par semaine. Plus jeune, d’euros, 90 % proviennent des ton et de couverture de survie, ins- au magazine Gala, daté du 29 décembre, que Nicolas Sarkozy était un
dreles décisions en cas d’imprévus. il a fait du bénévolat dans les quar- dons de particuliers. Les bénévoles tallée sur un banc. Le dialogue s’en- « iconoclaste » qui avait su montrer « un vrai courage politique » en
C’est aussi lui qui est en relation tiers difficiles. Musulman prati- du Secours islamique comme ses gage vite. « Tu dors là tous les soirs, jouant la « carte de l’ouverture et de la diversité ». – (AFP.)
avec le 115, le numéro départemen- quant, il affirme ne pas être là pour donateurs se démarquent aussi tu viens d’où ? » « Du 971 », répond
tal d’urgence pour les sans-abri. faire du prosélytisme. « Le Secours par leur jeunesse, puisqu’ils ont l’homme. « C’est le numéro de la Justice L’ancienne employée voilée de la crèche
Il est près de 20 heures Dans le islamique souffre d’un déficit entre 20 et 40 ans. Guadeloupe, assure James. On Baby Loup a fait appel
camion blanc, flanqué du logo du d’image », déplore le jeune hom- 22 h 30, appel du 115 : « On nous revient te voir. Je te laisse un kit de L’ancienne employée de la crèche Baby Loup située à Chanteloup-les-
Secours islamique France, les béné- secours, il y a une couverture. » Vignes (Yvelines), déboutée par les prud’hommes de Mantes-la-Jolie
voles ont embarqué des kits de pre- Incendie de Roubaix : deux personnes en garde à vue Minuit et demi. La tournée n’est qu’elle avait saisis après avoir été licenciée à cause de son refus d’enle-
mier secours, composés de bois- pas encore finie. L’homme du hall ver son voile, a fait appel de cette décision, mardi 28 décembre.
sons chaudes, de nourriture, de Dans le cadre de l’enquête sur blie. Le sinistre survenu dans la d’immeuble s’appelle Eric. Ce soir, Le 13 décembre, le conseil des prud’hommes avait considéré qu’elle
vêtements, de couvertures et de l’incendie de l’entrepôt du nuit de lundi à mardi a détruit il dormira au chaud. Le Secours lui avait fait preuve « d’insubordination caractérisée et répétée », justi-
produits d’hygiène. Secours populaire à Roubaix, 4000 palettes de denrées, repré- a trouvé une place à Rosny-sous- fiant son licenciement pour « faute grave ».
Les quatre coéquipiers connais- deux hommes ont été interpel- sentant l’équivalent de six mois Bois, dans un petit centre d’héber- Le conseil a aussi souligné que le règlement intérieur de la crèche, qui
sent bien la plupart des bénéficiai- lés et placés en garde à vue d’aide alimentaire. Dans le Nord, gement ouvert pendant les grands interdit le port de signes religieux au nom du principe de « neutrali-
res et leurs petites habitudes. depuis mardi 28 décembre au 15 000 personnes bénéficient de froids. Dehors, la brumeenveloppe té », était « licite ». – (AFP.)
«Pour être sûr de trouver Frédéric, il soir. Ces deux personnes, qui l’aide de l’association. Venue à la Seine-Saint-Denis. A l’intérieur
faut passer avant 22 heures Après il auraient entre 20 et 30 ans, sont Roubaix mardi, la secrétaire de la camionnette, l’atmosphère Thierry Devé-Oglou, le meurtrier d’Anne-Lorraine
part marcher toute la nuit pour ne soupçonnées d’avoir volé des d’Etat aux solidarités, Marie- est bon enfant. Hamza plaisante : Schmitt, ne fait pas appel
pas se refroidir », explique Samia objets dans l’entrepôt. D’après Anne Montchamp, a annoncé « Hey James, ton rêve c’est de tra- Thierry Devé-Oglou, condamné le 15 décembre à la réclusion criminelle
Hedjal, 29 ans, comptable, qui les enquêteurs, des chaussures, que le gouvernement apporte- vailler au Secours islamique ? » « Ça à perpétuité assortie d’une période de sûreté de vingt-deux ans pour le
« tourne habituellement tous les chaussettes et vêtements, qui rait une « aide financière » au dépend du salaire ! », rétorque l’in- meurtre d’Anne-Lorraine Schmitt, 23 ans, de 34 coups de couteau lors
dimanches ». Ancienne bénévole à se trouvaient dans le local de l’or- Secours populaire, qui a lancé téressé. Avant d’ajouter : « Ça me d’une tentative de viol dans le RER fin 2007, n’a pas fait appel.
la Croix-Rouge, elle appartient au ganisation caritative, ont été un appel aux dons. La ville de rappelle que demain, je dois être à « Il ne souhaite pas infliger à la famille un deuxième procès », a déclaré
SIF depuis un an. retrouvés dans leur squat et leur Lille et le département du Nord 6 heures au boulot ». p son avocat, mardi 28 décembre. Le père d’Anne-Lorraine Schmitt a fait
Hamza appelle le 115 : « Bonjour, présence sur les lieux a été éta- ont aussi annoncé des aides. Catherine Rollot état d’un « très, très, très grand soulagement ». – (AFP.)
10 Economie 0123
Vendredi 31 décembre 2010

En hausse En baisse Les cours du jour ( 30/12/10 , 09h45 )


Euro 1 euro : 1,3136 dollar (achat)
La Suède Les magazines sur iPad Or Once d’or : 1412,50 dollars
L’excédent commercial de la Suède a été multi- Passé l’engouement pour la nouveauté, Pétrole Light sweet crude : 91,39 dollars
plié par cinq en novembre sur un an, à 1,1 mil- des magazines américains comme Wired, Vanity
liard d’euros. Les exportations ont crû de 23 %, Fair ou Glamour ayant lancé des éditions Taux d’intérêt France : 3,348 (àdix ans)
contre des importations en hausse de 15 %. sur iPad enregistrent des baisses significatives. Taux d’intérêt Etats-Unis : 3,248 (à dix ans)

L’emprisedeFacebooksurInternetnecessedegonfler
Près d’un internaute sur deux se rend sur le réseau social, qui est devenu le troisième site le plus fréquenté au monde

Yahoo! dépassé
EN MILLIONS DE VISITEURS UNIQUES PAR MOIS DANS LE MONDE

650 648
630

600

550

500
Facebook
Yahoo!
450
Nov. 2009 Nov. 2010
SOURCE : COMSCORE/LES ECHOS

E
n un an, il est successivement marchés parallèles où s’échangent
devenu, à 26ans, le plus jeune desparticipationsau capitaldel’en-
milliardaire de l’histoire, le treprise, pas encore cotée en Bour-
héros d’une superproduction amé- se, la valorisation de Facebook –
ricaine (The Social Network, David créé en 2004 à destination des étu-
Fincher), s’est retrouvé à la « une » diantsdeHarvard– atteint42,4 mil-
du magazine Time pour lequel il est liardsdedollars(32,3milliards d’eu-
«l’hommedel’année»,ets’estenga- ros), selon le New York Times.
gé aux côtés de Bill Gates et de War- Au-delà de ces chiffres, c’est sa
ren Buffett à céder, à sa mort, au stratégie dans son ensemble qui
moins la moitié de sa fortune à des semble payer : d’abord rendre son
œuvres de charité. L’année 2010 a réseau social sans cesse plus incon- L’objectif de Facebook est de « conquérir tout l’Internet », a confié récemment M. Zuckerberg à la chaîne CBS. REUTERS
consacré Mark Zuckerberg et l’irré- tournable, ensuite étendre son
sistible ascension de Facebook. emprise à toute la Toile. fonctionnalités liées à la mobilité : tions,leréseaupeutaussiprogressi- Soucieux de redynamiser son Son réseau social Orkut, très pré-
Selonleschiffrespubliésmercre- Pour y parvenir, Facebook, com- depuis fin septembre, Facebook vement imposer, face à des concur- portail, Yahoo ! multiplie aussi les sent dans certains pays d’Améri-
di29 décembreparle cabinetcomS- me son rival Google, multiplie les propose son service de géolocalisa- rentscommePayPal,sapropresolu- possibilités d’intégration des pages que latine notamment, n’a pas per-
core, le réseau social est devenu, en services afin de maintenir l’inter- tion, baptisé « Places » (« lieux ») en tion de paiement en ligne, les cré- Facebook,que cesoitdansla messa- cé à l’échelle mondiale. Sa fonction
novembre, le troisième site Web le naute captif. En novembre, M.Zuc- Europe, permettant aux utilisa- ditsFacebook,unemonnaievirtuel- gerieou sur la page d’accueil du site « buzz », qui permet d’intégrer les
plusvisitéaumonde, devantlepor- kerberg annonçait ainsi le lance- teurs du réseau d’indiquer à leurs le qui a cours dans ces jeux sociaux. américain. Depuis octobre, Skype, mises à jour des réseaux sociaux
tail Yahoo !. Désormais, près d’un ment d’une « messagerie sociale », contacts où ils se trouvent. le service de téléphonie par Inter- comme Facebook et Twitter, ren-
internaute sur deux – 49,3 % très censée garantir une interopérabili- Facebook a aussi parié très tôt Partenariats net comptant 560 millions d’ins- contre un succès mitigé. Durant
exactement – se rend sur Facebook. té avec la messagerie instantanée sur l’essor des jeux vidéo Pour devenir totalement incon- crits, intègre aussi les données de plusieurs mois, la presse s’est fait
Avecprèsde648millionsdevisi- de Facebook, le courrier électroni- « sociaux », grâce à des partenariats tournable sur la Toile, Facebook a Facebook. l’écho d’un réseau social de Google
teurs uniques en novembre, le site que « traditionnel» et les SMS. avec des entreprises tierces. La plus réussi à nouer d’importants parte- Des partenariats qui sonnent centré sur le jeu vidéo, mais celui-ci
reste certes loin de la fréquentation Il a aussi su tirer parti des nou- connue est la jeune pousse califor- nariats avec d’autres géants du comme une riposte à Google, qui n’a pas encore vu le jour.
de Google (970 millions de visi- veaux usages d’Internet, et notam- nienne Zynga, dont les jeux com- Web. Lorsqu’un internaute lance domine la recherche sur le Web, et Cependant, si la monétisation
teursuniquesparmois)etdeMicro- ment de l’explosion des smartpho- me CityVille, FarmVille ou Mafia une requête comportant un nom dont la messagerie Gmail compte des réseaux sociaux est moins pro-
soft (869 millions, sur MSN, Hot- nes : d’ores et déjà, il revendique Warscomptent desdizaines demil- de personne sur le moteur de un peu plus de 190 millions d’ins- blématique qu’à ses débuts, Face-
mail, etc.). Mais son audience en plus de 200 millions d’utilisateurs lions d’adeptes. Pour Facebook, le recherche Bing, de Microsoft, les crits et permet, aux Etats-Unis, de book est toutefois encore loin de
constante progression fait explo- nomades sur son demi-milliard de bénéfice est double. S’il peut résultatsdesprofilsFacebookappa- se parler sur Internet. pouvoir rivaliser économique-
ser la valeur de l’entreprise : sur des membres. Et mise beaucoup sur les gagnerdesusagersaveccesapplica- raissent en priorité. Mais l’ambition de Facebook va ment avec Google. Le groupe de
au-delà de l’investissement dans Mountain View devrait dégager, en

Pas encore coté, et déjà un capital très convoité desdomaines« stratégiques».L’ob-


jectif est de «conquérir tout l’Inter-
net », confiait récemment M. Zuc-
2010,quelque 8milliards dedollars
debénéficespourunchiffred’affai-
res de presque 22 milliards de dol-
kerberg à la chaîne CBS. Grâce au lars. Pour Facebook, les analystes
EN 2007, le géant Microsoft avait Facebook n’est toujours pas financé très tôt l’entreprise, reven- draient respectivement 5,4 et bouton « j’aime » présent sur de tablent sur un chiffre d’affaires
stupéfié les marchés en lâchant coté. Mark Zuckerberg, le fonda- dent leur participation. Les récen- 3,6 milliards de dollars. plus en plus de sites, Facebook compris entre 1,5 et 2 milliards de
240 millions de dollars (181 mil- teur du site, s’est même déclaré tes transactions conduisent ainsi Le phénomène prend de l’am- étend son emprise au Web tout dollars et le groupe n’est bénéficiai-
lions d’euros) pour prendre 1,6 % peu pressé, le 5 décembre sur la la valorisation de Facebook à pleur : sur Sharepost, les transac- entier et constitue un « graphe re que depuis 2009.
de Facebook, alors tout juste âgé chaîne américaine CBS, d’introdui- 42 milliards de dollars, alors tions devraient atteindre 400 mil- social » : collection des goûts des Reste à maîtriser les innombra-
de trois ans. Une prise de partici- re sa société en Bourse. Mais cer- même que l’entreprise devrait réa- lions de dollars en 2010, contre usagers, des liens qu’ils partagent… bles polémiques sur les atteintes à
pation qui valorisait à l’époque le tains ne veulent pas attendre cet- liser au mieux 2 milliards de dol- 100 millions de dollars un an plus Selon les derniers chiffres, la vie privée. De nombreux inter-
réseau social à 15 milliards de dol- te échéance pour vendre leur par- lars de chiffre d’affaires en 2010 et tôt, selon le Wall Street Journal. 200 000 sites dans le monde utili- nautes se sont régulièrement
lars. Tout laisse penser aujour- ticipation – et s’enrichir ainsi ins- n’est rentable que depuis 2009. Une situation qui inquiéterait seraient la technologie Opengraph plaintsd’une politiquedeconfiden-
d’hui que le groupe de Bill Gates a tantanément – ou pour prendre La société de M. Zuckerberg le gendarme américain des mar- de Facebook, et c’est cette collecte tialité trop laxiste à l’égard de leurs
fait une excellente affaire. pied dans le capital de Facebook. n’est pas la seule concernée : des chés, la SEC. Le régulateur vou- dedonnéesquisera,àterme,leplus informations personnelles. De
Selon le New York Times, cer- Sur de discrètes plates-formes participations d’autres stars non drait notamment s’assurer du res- grandtrésor deguerre de Facebook. quoipermettre peut-être à d’autres
tains investisseurs estiment en ligne de gré à gré dénommées cotées du secteur Internet s’échan- pect d’une règle obligeant toute Car Facebook peut tirer profit réseaux sociaux revendiquant une
actuellement à 42 milliards de dol- Sharepost ou SecondMarket, des gent aussi sur ce marché, comme société ayant plus de 500 action- des faiblesses de son rival Google, forte protection des données pri-
lars la valeur de Facebook. Soit salariés de Facebook, anciens ou le fabricant de jeux sociaux Zynga naires à publier certaines informa- leader dans la recherche et la publi- vées, comme Diaspora, de prendre
autant qu’une entreprise françai- encore en poste, ainsi que des (créateur de FarmVille) ou Twit- tions financières. p cité en ligne mais peinant à impo- à leur tour leur essor. p
se comme Danone. fonds de capital-risque ayant ter, dont les valorisations attein- Clément Lacombe ser ses fonctionnalités « sociales ». Laurent Checola

Diamants: Anglo American cherche à bouter la famille Oppenheimer hors de De Beers

I
ls sont quand même curieux, par le président congolais, Joseph cousin-cousine. La famille incarne pour nouer les conjurations. Le ce à briller. Il n’existe pas de cours D’autant que, considérés hier
ces diamantaires. Ils s’émeu- Kabila, une concession apparte- ce secteur traditionnel, où une poi- directeur général de la De Beers, officiel, mais certains indicateurs comme l’apanage des femmes,
vent à peine des plus folles nant à une compagnie canadien- gnée de main scelle une affaire de Gareth Penny, doit en effet quit- le prouvent. La De Beers a ainsi les diamants gagnent leurs let-
excentricités de leurs clients. Ils ne pour la revendre à un mysté- plusieurs centaines de milliers de ter prochainement son poste. connu un excellent premier tres de noblesse dans la gent mas-
restent de marbre devant les scan- rieux groupe kazakh. dollars. Nicky Oppenheimer prési- A l’heure de la mondialisation, semestre, avec des ventes en haus- culine. Parmi les accessoires pour
dales qui frappent cet univers Pourtant, aujourd’hui, ils s’indi- de la De Beers comme s’il s’agis- la De Beers, qui reste confinée à se de 84 % et un bénéfice net de hommes qui ont fait fureur à
secret et fermé. Ils ne s’étonnent gnent. Pourquoi ? Parce que le sait d’un fief personnel. Son fils et son pré carré du cône sud-afri- 255 millions de dollars (195,4 mil- Noël figurent les chaînes en or,
pas qu’en Israël, pays président géant minier sud-africain Anglo dauphin est l’un des directeurs. cain, éprouve des difficultés à lions d’euros). L’offre, insuffisan- les bagues, les boutons de man-
en exercice du processus de Kim- American Corporation veut met- exister face aux mastodontes te face à la demande croissante chette, les pendentifs ou les serre-
berley (de lutte contre les « dia- tre fin au « règne » de la famille Prix dopés diversifiés comme BHP, Rio Tinto des marchés émergents, dope les cravates sertis de diamants.
mants de conflits »), un gros négo- Oppenheimer chez De Beers. Le calcul d’Anglo est simple. Le ou le russe Alrosa. Pour sa part, prix de la pierre. Les taux d’inté- Désormais, pour un gentleman,
ciant ait été exclu de la Bourse de Actionnaire à 40 %, «Anglo » géant minier est marginalisé par Anglo entend participer à la cour- rêt historiquement bas favorisent porter des brillants n’est plus
Tel-Aviv pour avoir vendu des veut racheter les 45% que détient l’alliance traditionnelle entre le se au gigantisme en ajoutant les les actifs tangibles, comme les signe de décadence, de provoca-
gemmes alimentant les guerres la dynastie fondatrice de la célè- clan Oppenheimer et l’Etat du diamants à son empire du char- gemmes. Et, en cette période de tion, de féminité, mais une preu-
civiles. Ils demeurent indiffé- bre compagnie d’extraction et du Botswana, qui détient 15% du capi- bon, du cuivre et du platine. reprise de l’inflation, les joyaux ve de bon goût. p
rents face aux agissements d’un négoce de diamants. Or, les tal. Par ailleurs, le moment paraît Car après deux années noires, de carbone apparaissent comme Marc Roche
autre Israélien qui a fait retirer Oppenheimer et De Beers, c’est idéal pour sortir les couteaux et le marché du diamant recommen- un bon placement. (Londres, correspondant)
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Economie 11
Le point de vue des chroniqueurs de l’agence économique

Reuters Breakingviews La surmortalité des huîtres met en cause


De vertigineux espoirs
sur la croissance de Facebook
l’intensification de la production
Le secteur ostréicole déplore une nouvelle chute de 30% de l’activité en 2010

E
n 2011, Facebook cessera peut- valeur implicite, et ce pendant les

A
être enfin d’être un filon vir- dix années à venir. Peu d’entrepri- u cœur de la période des etélevé » enmilieunaturelincrimi- vant donc grandir plus vite, puis- Jacques Baroin, dénonce, lui, le ris-
tuel pour devenir une mine ses sont capables de tenir ce type fêtes, qui représente de 60 % ne la détérioration de l’environne- qu’il ne dépense pas son énergie que d’homogénéité génétique, qui
d’or bien réelle. Le réseau social n’a de performance sur le long terme. à 70 % de la consommation ment, liée au réchauffement clima- dans la reproduction. Résultat, cet- serait à l’origine de l’appauvrisse-
pas besoin de capitaux pour se Microsoft et Google ont sans doute annuelle d’huîtres, les ostréicul- tique et à la gestion «désastreuse », te huître est mature en deux ans, ment de la résistance deshuîtres. Et
développer, mais ses bailleurs de été parmi les rares à réussir un tel teurs sont enplein désarroi. Depuis sur le littoral, de l’eau douce se au lieu de trois voire quatre pour ce petit ostréiculteur à Marennes
fonds et ses salariés attendent l’in- exploit, à leur heure de gloire. trois ans, ils sont confrontés à une jetant dans la mer et drainant des une née en milieu naturel et elle ne de rappeler que « la mer favorise la
troduction en Bourse avec une Le problème peut se formuler surmortalité pouvant atteindre polluants tels les pesticides agrico- produit pas, en été, de laitance sélection naturelle ». « En choisis-
impatience telle que son fonda- autrement: même si les consom- 90%desjeuneshuîtresavantqu’el- les. « Si nous ne mettons pas en pla- reproductrice. « Pourquoi se priver sant des variétés d’huîtres ayant
teur, Mark Zuckerberg, ne peut mateurs passent environ un tiers les atteignent l’âge adulte. En 2010, cedesschémasd’aménagementter- de bons produits, de qualité égale une croissance rapide, n’a-t-on pas
l’ignorer. Se pose néanmoins le du temps qu’ils consacrent aux la production française, qui repré- ritoriaux pour protéger nos estuai- toute l’année, de taille homogène, favorisé leur faiblesse et, dès lors, un
défi suivant : les transactions d’ac- médias sur le Web, Internet repré- sente quelque 130 000 tonnes, a res, je ne vois pas comment on s’en charnue, plaisants pour le consom- terrain favorable au développe-
tions non cotées sur le marché gris sente moins de 15 % des dépenses encore baissé de 30 %. sortira», ajoute-t-il. mateur, sans s’astreindre au cycle ment pathogène? », s’interroge-t-il.
valorisent le site Web plus de publicitaires totales. Selon Mor- L’Institut français de recherche naturel? », se demande Jean-Pierre PourFabriceViollet,unostréicul-
40milliards de dollars (30,2 mil- gan Stanley, la résorption de cet pour l’exploitation de la mer (Ifre- Génétiquement modifiées Suire, président du Groupement teur de Saint-Just, à force « d’indus-
liards d’euros), ce qui suppose des écart pourrait rapporter 50mil- mer) privilégie comme explication Même si cela se fait encore à qualité des huîtres Marennes-Olé- trialisation », « la nature a fini par
hypothèses de croissance particu- liards de dollars de recettes publici- laprésenced’unherpèsvirus,bapti- mots couverts, l’intensification de ron. Celui-ci s’interroge cepen- reprendresesdroits.Quandvousfai-
lièrement optimistes. taires supplémentaires. Si Face- sé OsHV-1, particulièrement agres- la production est aussi montrée du dant:«Quandlesjeuneshuîtressor- tes de l’élevage intensif et que l’on
Non qu’il soit impossible pour book pouvait s’en adjuger la moi- sif, combiné à des bactéries. Ce doigt. Au début des années 2 000, tent des écloseries, elles ne présen- charge les poches, les risques de
Facebook d’atteindre une valeur tié, le réseau social engrangerait virus « existe depuis la nuit des les ostréiculteurs ont eu de plus en tentaucunepathologie,aucune tra- transmission de maladies augmen-
boursière aussi élevée – si ce n’est 4 milliards de dollars de bénéfices temps », relève toutefois Gérald plus recours à la production artifi- ce d’herpès. Mais dès qu’on les met tent et des épidémies finissent par
plus – que sa valeur implicite. Face- annuels, à condition de réaliser les Viaud, ostréiculteur à Chatressac cielle de naissains dans les éclose- en mer, elles peuvent mourir. Cela se développer », reconnaît-il. Mais
book est rentable, et l’est de plus mêmes marges que Yahoo! – ce (Charente-Maritime) et président ries.Même en Poitou-Charente,qui veut-il dire qu’elles sont moins résis- aujourd’hui, il se félicite de ne pas
en plus. Le réseau compte plus de qui serait sans doute suffisant du conseil régional de conchylicul- est pourtant l’un des deux bassins tantes ? », Les producteurs se plai- être passé, comme d’autres, au tout
500millions d’utilisateurs, et cha- pour justifier sa valorisation. ture de Poitou-Charente. « Mais la de reproduction naturelle avec gnent aussi de n’avoir aucune visi- naissain d’écloserie et d’être reve-
que minute qui passe en ajoute vraie question consiste à savoir ce Arcachon, beaucoup se sont laissés bilité sur ce qui se passe en éclose- nu à une production plus raisonna-
des milliers. Mais peu d’entrepri- Très versatile qui rend aujourd’hui ce virus si séduire.Enparticulierparla variété rie, par exemple, si des antibioti- ble. « Heureusement que nous
ses privées ont suscité tant de tran- On en est encore très loin, toute- agressif, et est-ce lui qui fait mourir d’huître dite des « quatre saisons ». ques ou d’autres produits pour avons gardé notre mode de produc-
sactions sur le marché informel. fois. Même si les audiences Web de les huîtres ? Cela n’a jamais été vrai- Un produit de laboratoire créé par favoriser l’éclosion sont utilisés. tion naturel. C’est ce qui nous sauve
Comment l’entreprise, née Facebook ne sont devancées que ment prouvé. » l’Ifremer en 1997, génétiquement Membre de l’Association pour aujourd’hui », assure-t-il. p
dans une chambre universitaire par celles de Google, accroître les Cet ostréiculteur adepte du « né modifié pour être stérile et pou- une ostréiculture traditionnelle, Laetitia Van Eeckhout
d’Harvard en 2004, peut-elle justi- recettes sur le dos des internautes
fier une valorisation de plus de pourrait s’avérer problématique
40milliards de dollars ? Facebook et poser des problèmes relatifs au
devrait doubler son chiffre d’affai-
res à 2 milliards de dollars en 2010.
respect de la vie privée. Les inter-
nautes pourraient aller voir La vie des entreprises
Si ses marges sont du même ordre ailleurs. Et les annonceurs pour-
que celles de Yahoo!, le réseau raient ne jamais se sentir aussi Transports La fusion Services mer l’usine (182 salariés), qui pro-
social devrait dégager environ bien sur le Web qu’ils le sont sur
300millions de dollars de bénéfi- les grandes chaînes de télévision
Veolia-Transdev
autorisée sous conditions Pas de révolution attendue autour duit des thés Lipton et des tisanes
Eléphant. – (AFP.)
ces. Un chiffre qu’il faut donc mul- ou dans l’affichage public, en parti-
tiplier par 133 – excusez du peu – culier sur ce médium très versatile
L’Autorité de la concurrence a
annoncé, jeudi 30décembre, qu’el- de la libéralisation totale du courrier Finance Le gestionnaire
pour arriver à la valorisation impli- que sont les réseaux sociaux. le autorisait, sous réserve d’enga- La dernière étape du processus de libéralisation du courrier, qui concer- d’actifs BlackRock crée
cite du réseau social. En d’autres termes, si une gements, le rapprochement entre ne la distribution des lettres dont le poids est inférieur à 50 grammes et sa propre Bourse
Mais on peut voir les choses entrée en Bourse de Facebook en Veolia Transport et Transdev, filia- qui entre en vigueur le 1er janvier 2011, ne va pas provoquer de grands BlackRock, le premier gestionnai-
autrement. En se fondant sur un 2011 est plausible, il est moins pro- les respectives de Veolia Environ- changements. Même si ce type d’envoi représente 83,5 % des volumes re d’actifs au monde (3 450 mil-
modèle standard de croissance des bable que sa valorisation implici- nement et de la Caisse des dépôts de courrier, aucun concurrent ne s’est manifesté auprès de l’Arcep, liards de dollars d’actifs, soit
bénéfices, Facebook devra accroî- te, vertigineuse, se vérifie dans la et consignations. Ces engage- l’autorité de régulation du secteur, pour s’attaquer au monopole de 2 605 milliards d’euros), va se
tre son bénéfice net plus vite que réalité. p ments portent notamment sur La Poste. Ce peu d’engouement tient à la fois à la difficulté de mettre en doter de sa propre Bourse interne
la moyenne (plus de 25points de Robert Cyran et Rob Cox des cessions d’actifs concernant place un service fiable de distribution du courrier et au déclin qui tou- pour court-circuiter les gros opéra-
pourcentage) pour justifier sa (Traduction de Jean-Baptiste Bor) les réseaux de transport urbain che le secteur : entre 2009 et 2015, le nombre de lettres devrait baisser teurs de Wall Street, tel le New
d’Aubagne, Salon-de-Provence d’un tiers à cause de la concurrence du courrier électronique pronosti- York Stock Exchange, afin

Les aides à la consommation (Bouches-du-Rhône), Fréjus –


Saint-Raphaël (Var) et Carpentras
quent les postes européennes. p d’« offrir plus de valeur, en abais-
sant les coûts de transaction »,

aux Etats-Unis, un pétard mouillé (Vaucluse). Par ailleurs, les parties


ont proposé de financer la créa-
Carrefour Wholesale Cash & Carry.
Cette ouverture est une « première
Agroalimentaire Appel
au boycott contre Lipton
explique Rob Kapito, l’un des fon-
dateurs de BlackRock, au Finan-
tion d’un fonds d’animation de la étape essentielle» pour appréhen- Des salariés de l’usine Fralib du cial Times, mercredi 29 décembre.
concurrence à hauteur de 6,54 mil- der le marché indien et s’implan- géant de la grande consommation

L
es consommateurs améri- au lieu de la mettre de côté. lions d’euros. – (AFP.) ter sous d’autres formats, a expli- Unilever, située sur le site de Internet Groupon prévoit
cains n’ont pas laissé leur Le problème de ce remède est qué Lars Olofsson, directeur géné- Gémenos (Bouches-du-Rhône) et de lever 950 millions
moral en berne gâcher les qu’il est temporaire. En effet, le Distribution Carrefour ral de Carrefour. Le groupe espère, dont la fermeture est annoncée de dollars
fêtes. Selon une enquête menée Congrès n’a accepté d’appliquer la ouvre son premier à terme, y ouvrir des hypermar- pour fin avril, ont lancé, mercredi Le site Internet américain de ris-
du 5 novembre au 24 décembre réduction d’impôt que sur un an. magasin en Inde chés. Le commerce de gros est le 29décembre, une campagne d’affi- tournes Groupon prépare une
par SpendingPulse, une filiale de A moins que l’économie reparte Le distributeur Carrefour a annon- seul format de distribution alimen- chage appelant au boycott de pro- augmentation de capital de
MasterCard Advisors, les ventes et que les employeurs augmen- cé, jeudi 30 décembre, l’ouverture taire que les groupes étrangers duits Lipton, une marque Unile- 950 millions de dollars, selon le
de biens et de services ont aug- tent les salaires, la compression de son premier magasin de gros en peuvent développer en propre ver. Unilever avait annoncé en Financial Times et le Wall Street
menté de 5,5 % avant Noël. La des dépenses risque d’être specta- Inde, à New Delhi, sous l’enseigne dans le pays. – (AFP.) septembre son intention de fer- Journal du mercredi 29 décembre.
consommation des ménages aux culaire en 2012. Or, en un an, les
Etats-Unis était en hausse pour le salariés ont le temps de s’habituer
cinquième mois consécutif en à des rémunérations plus élevées.
novembre (+ 0,4 % par rapport à
octobre).
Lorsque ce sera fini, ils percevront
la diminution comme une baisse Marchés Retrouvez l’ensemble des cotations sur notre site Internet :http://finance.lemonde.fr
La baisse de l’impôt sur le reve- de revenu et non pas comme un
nu dont vont bénéficier, en 2011, retour à la normale.
VALEURS DU CAC40 LES BOURSES DANS LE MONDE 30/12, 9h45
les 90 % de la population, qui ont Jeudi 30 décembre 9h30 Pays Indice Dernier
cours
% var. Maxi
2010
Mini
2010
PER

encore un emploi, devrait conti-


nuer à faire affluer les foules dans
Le Congrès n’a accepté Valeur Dernier
cours
Cours
préc.
% var.
/préc.
% var.
31/12
Plus
haut
Plus
bas
Divid.
net
Code
ISIN FRANCE CAC 40 3885,77 30/12 -0,13 4088,18 11/1 3287,57 25/5 11,90
ACCOR .........................◗ 33,52 33,71 -0,56 28,12 34,02 22,25 1,05 T FR0000120404
les centres commerciaux. Mais d’appliquer AIR LIQUIDE .......................◗ 96,91 97,47 -0,57 24,70 99,15 70,59 2,25 T FR0000120073
ALLEMAGNE
ROYAUME UNI
DAX Index
FTSE 100 index
6987,96 30/12
5995,73 30/12
-0,11
-0,01
7087,84 21/12
6021,46 29/12
5433,02 5/2
4790,04 1/7
12,30
12,70
ALCATEL-LUCENT ...........◗ 2,20 2,21 -0,45 -7,81 2,70 1,83 0,16 T FR0000130007
cette aide temporaire ne pourra
pas tout résoudre. Le marché de
la réduction de ALSTOM ............................◗ 36,26 36,24 0,06 -26,09 55,14 30,77 1,24 T FR0010220475 ETATS-UNIS Dow Jones ind. 11585,38 30/12 0,09 11625,00 29/12 9614,32 2/7 12,90
ARCELORMITTAL................ 28,62 28,69 -0,24 -11,06 35,45 21,33 0,16 S LU0323134006
l’immobilier offre à cet égard un l’impôt sur le revenu AXA ....................................◗
BNP PARIBAS ACT.A ........◗ 48,84
12,62 12,69
48,98
-0,51 -23,67
-0,28 -12,62
17,60
60,38
10,88
40,81
0,55
1,50
T
T
FR0000120628
FR0000131104 JAPON
Nasdaq composite 2666,93 30/12
Nikkei 225 10228,92 30/12
0,15
-1,12
2675,26 22/12
11408,17 5/4
2061,14 1/7
8796,45 1/9
19,50
16,50
exemple édifiant.
Le prix des logements est à nou-
que sur un an BOUYGUES .......................◗
CAP GEMINI ......................◗ 35,62
32,47 32,56
35,53
-0,29 -10,87
0,25 11,42
40,56
40,30
30,40
30,20
1,60
0,80
T
T
FR0000120503
FR0000125338
PER - Price Earning Ratio (ou cours/bénéfice) : cours de Bourse divisé par le bénéfice par action estimé pour l'exercice
courant. PER : FactSet JCF Estimates ; données : la Cote Bleue. n/d : valeur non disponible.
CARREFOUR .....................◗ 32,02 32,06 -0,16 -4,60 41,28 31,32 1,08 T FR0000120172
veau sur le point de chuter, et l’in- CREDIT AGRICOLE ............◗ 9,61 9,62 -0,06 -22,22 13,78 7,87 0,45 T FR0000045072
(Publicité)
dice Standard & Poor’s/Case- Par ailleurs, l’humeur du pays DANONE ............................◗ 48,12 48,23 -0,23 12,36 48,50 39,34 1,20 T FR0000120644 SICAV ET FCP
Shiller montre que c’est déjà le cas reste tout sauf joyeuse. Mardi EADS ...................................◗ 17,91 17,91 n/d 27,12 19,70 13,29 0,17 T NL0000235190
EDF ......................................◗ 31,32 31,32 n/d -24,64 42,84 30,14 0,57 A FR0010242511 SÉLECTION publiée sous la
dans vingt grandes villes américai- 28 décembre, l’institut privé ESSILOR INTL ....................◗ 49,52 49,54 -0,03 18,62 51,17 40,84 0,70 T FR0000121667 responsabilité de l'émetteur Multi-promoteurs
nes. Une baisse de 0,8 % a été enre- Conference Board a publié son FRANCE TELECOM ............◗ 15,83 15,90 -0,47 -9,18 17,92 14,01 0,60 A FR0000133308
Dernier cours connu le 30/12 à 9h CM-CIC EUROPE 24,72 28/12
gistrée en octobre, effaçant la pro- indice de confiance des consom- GDF SUEZ ...........................◗ 27,61 27,63 -0,05 -8,82 30,77 22,64 0,83 A FR0010208488
Valeur Cours date Fonds communs de placements
LAFARGE ...........................◗ 47,90 47,72 0,38 -17,15 63,00 35,57 2,00 T FR0000120537
gression observée au début de mateurs, en baisse en décembre à L’OREAL ............................◗ 85,39 85,49 -0,12 9,47 88,00 70,90 1,50 T FR0000120321
en euro valeur CM-CIC EURO ACTS C 19,89 28/12
CM-CIC SELECT.PEA 7,86 28/12
l’année, lorsque le crédit d’impôts 52,5 points (contre 54,3 en novem- LVMH MOET HEN. ............◗ 125,05 125,45 -0,32 59,54 129,05 74,19 0,70 A FR0000121014
CM-CIC MID EUROPE 21,84 28/12
MICHELIN...........................◗ 54,51 54,30 0,39 5,32 64,49 48,12 1,00 T FR0000121261
accordé par le gouvernement a bre), une surprise. NATIXIS ..............................◗ 3,54 3,52 0,54 -0,31 4,90 3,06 0,45 T FR0000120685
CM-CIC TEMPERE C 171,78 28/12
CM-CIC DYN.EUROPE 34,39 28/12
encouragé les indécis à devenir Avec le coût de l’énergie, qui PERNOD RICARD...............◗ 71,62 71,66 -0,06 19,55 72,50 54,89 0,73 S FR0000120693
CM-CIC FRANCE C 32,92 28/12
propriétaires. Ce dispositif s’est continue à grimper, et celui des PEUGEOT............................◗ 28,62 28,80 -0,59 20,96 32,23 17,92 1,50 T FR0000121501
CM-CIC EQUILIBRE C 73,59 28/12
PPR .....................................◗ 120,35 120,65 -0,25 42,87 128,30 81,00 3,30 T FR0000121485
arrêté en avril, et les prix ont bais- logements, qui dégringole, les PUBLICIS GROUPE ...........◗ 38,76 38,76 0,01 36,00 38,97 27,66 0,60 T FR0000130577
Fonds communs de placements CM-CIC DYN.INTERN. 28,45 28/12
ECUREUIL BENEFICESRESPONSABLES 39,35 28/12 CM-CIC OBLI C.T.D 135,16 29/12
sé dès le mois de mai. consommateurs pourraient RENAULT............................◗ 43,41 43,38 0,07 19,90 45,97 26,56 3,80 T FR0000131906
ECUREUIL ACTIONS EUROPEENNES C 16,88 28/12 CM-CIC MID FRANCE 33,66 28/12
SAINT-GOBAIN..................◗ 39,37 39,45 -0,23 3,40 40,54 27,81 1,00 T FR0000125007
La réduction de l’impôt sur le même faire encore plus attention SANOFI-AVENTIS .............◗ 49,02 49,15 -0,25 -10,96 58,90 44,01 2,40 T FR0000120578 ECUREUIL CAPIPREMIERE C 2884,76 28/12
revenu de 2 %, négociée dans le à leurs dépenses. Cela pourrait SCHNEIDER ELECTRIC .....◗ 115,45 115,50 -0,04 41,17 120,00 72,00 2,05 T FR0000121972 ECUREUIL OBLI CAPI C 60,83 28/12
SOCIETE GENERALE .........◗ ECUREUIL PROFIL 90 D 34,45 28/12
cadre d’un train de mesures d’in- transformer le stimulus salarial 41,43 41,48 -0,13 -15,36 53,12 29,70 0,25 T FR0000130809
ECUREUIL PROFIL 75 D 38,59 28/12
STMICROELECTR. .............◗ 7,81 7,83 -0,26 21,57 8,08 5,16 0,06 A NL0000226223
citation fiscale d’un montant glo- en pétard mouillé avant même SUEZ ENV. ..........................◗ 15,60 15,61 -0,03 -3,26 17,86 12,46 0,65 S FR0010613471 ECUREUIL EURIBOR 1263,00 29/12 Fonds communs de placements
ECUREUIL EXPANSION C 18500,90 28/12 CM-CIC DYN.INTERN. 28,45 28/12
bal de 900 milliards de dollars qu’il n’ait expiré. p TECHNIP.............................◗ 70,39 70,62 -0,33 42,49 71,74 45,14 1,35 T FR0000131708
ECUREUIL INVESTISSEMENT D 45,02 28/12 CM-CIC OBLI C.T.D 135,16 29/12
TOTAL .................................◗ 40,69 40,54 0,37 -9,59 46,73 35,66 1,14 A FR0000120271
(680 milliards d’euros), va avoir Agnes T. Crane UNIBAIL-RODAMCO ........◗ 148,50 148,20 0,20 -3,38 167,00 119,85 20,00 D FR0000124711 ECUREUIL MONEPREMIERE C 2386,51 29/12 CM-CIC OBLIGATIOND 26,12 29/12
une répercussion immédiate sur ECUREUIL SECURIPREMIERE C 2615,50 28/12 CM-CIC MID FRANCE 33,66 28/12
(Traduction de Catherine Baron) VALLOUREC .......................◗ 80,40 80,61 -0,26 26,56 81,61 60,35 3,50 T FR0000120354
ECUREUIL TRESORERIE C 66,99 29/12 CM-CIC PLANBOURSEC 19,03 28/12
les salaires. Cela signifie que ceux VEOLIA ENVIRON. .............◗ 22,42 22,41 0,04 -3,05 26,49 17,96 1,21 T FR0000124141
ECUREUIL OBLI EURO D 262,40 28/12 CM-CIC TEMPERE C 171,78 28/12
VINCI...................................◗
qui travaillent auront moins de n Sur BreakingViews.com VIVENDI ..............................◗
41,13
20,71
41,27
20,77
-0,35 4,21
-0,29 -0,41
44,98
21,47
33,01
16,18
0,52
1,40
A
T
FR0000125486
FR0000127771 ECUREUIL MONEPREM.INSTC 117563,06 29/12 CM-CIC EURO ACTS C 19,89 28/12
CM-CIC FRANCE C 32,92 28/12
remords à dépenser leur « aug- Plus de commentaires sur l’actualité Cours en euros.
.......................................................................................
◗ : valeur pouvant bénéficier du service de règlement différé (SRD). # : valeur faisant l'objet d'un contrat d'animation.
mentation » dans les magasins économique et financière. Plus haut et plus bas : depuis le 1/1/2010. n/d : valeur non disponible. A : acompte, S : solde, T : totalité.
12 Economie 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Distribution de prospectus:
les contentieux se multiplient
Selon la convention collective, la rémunération est fixée en fonction
d’un temps de travail théorique, souvent inférieur au temps de travail réel

C
haquevendredi,aidébénévo- système particulier de calcul des de de SUD-PTT. En juillet, contre
lement par sa femme, il «for- heures de travail. Il a été mis en pla- l’avisde touslessyndicats,leminis-
me les poignées » : des ce par la convention collective tère du travail publie un nouveau
paquets ligaturés contenant dix à signée en 2004 par tous les syndi- décret. Estimant la procédure irré-
quinze prospectus différents, qu’il cats, sauf SUD-PTT, qui a mis fin au gulière, SUD-PTT dépose de nou-
prend sur le haut de piles posées travail à la tâche. Ce calcul s’appuie veau un recours devant le Conseil
sur la table de la salle à manger de sur une douzaine de critères, dont d’Etat. Le dossier est en cours.
son pavillon, en Picardie. Le lundi, la typologie du secteur de distribu- Le syndicat FO, pourtant signa-
Albert (le prénom a été modifié) tion (urbain, rural, etc.), le poids de taire de la convention, demande
commencesadistribution,unepoi- la poignée, etc. Cette combinaison aussi l’annulation du décret, mais
gnée dans chaque boîte aux lettres définit un temps de travail théori- pour d’autres motifs. Selon Jacque-
de son secteur. « A nous deux, cette que – la préquantification –, dont line Decker (FO de la presse, édition
préparation nous prend 24 ou découle la rémunération. et publicité), ce texte « va aggraver
25heures, mais seules 13 heures sont « Nous nous battons depuis des la situation, car il ne cite que quatre
rémunérées. Je sais qu’on me vole, années avec les salariés pour prou- critères pour définir la préquantifi-
mais j’ai signé le contrat. » ver que les heures théoriques ne cor- cation du temps de travail. Or, dans
Ces heures non payées alimen- respondent pas aux heures réelle- la convention, c’est l’application
tentungroscontentieux dans cette ment travaillées », indique Jean- intégrale des douze critères qui per-
activité de la distribution directe : Louis Frisulli, secrétaire fédéral de met de déroger au contrôle quoti-
procès-verbaux de l’inspection du SUD-PTT. Une affirmation que dien du temps de travail ». Le décret
travail, centaines de dossiers contestent les directions de Media- précise toutefois qu’une conven-
devant les conseils des prud’hom- post et d’Adrexo. tion collective « peut fixer des critè-
mes… Le 24 juin, celui de Nantes a res complémentaires ».
condamné Adrexo, filiale de Spir Décompte des heures Pourlesemployeurs,lapréquan-
Communication (groupe Ouest- Apporter la preuve des écarts de tification est le système idoine. « La
France), à verser 720 000 euros à temps est compliqué. Certes, le distributionest un travail qui se réa-
25 salariés, rapporte le syndicat code du travail impose que, pour lise en extérieur, avec une réelle
SUD. La société a fait appel. les salariés non soumis à un même autonomie », justifie Nathalie
Ces conflits à répétition font une horairecollectif– c’estlecasdesdis- Andrieux, présidente du Syndicat
bienmauvaisepublicitéàcette acti- tributeurs–,letemps detravaildoit (patronal) de la distribution directe
vité dominée par Adrexo et Media- faire l’objet d’un décompte quoti- (SDD) et de Mediapost. « De plus,
post (filiale de La Poste), qui réali- dien, avec les heures de début et de renchérit Frédéric Pons, président
sent un chiffre d’affaires annuel de fin de service. Mais la convention d’Adrexo, une fois que le salarié a
900 millions d’euros. Un monde collective a institué une dérogation pris ses documents au dépôt, je ne
de précarité, qui emploie près de selon laquelle la préquantification sais pas ce qu’il fait dehors.»
40 000salariés, dont 36000 distri- tient lieu de décompte… La situation semble bloquée.
buteurs à temps partiel rémunérés Ce système dérogatoire avait Selon Mme Decker, « soit on négocie
entre 400 et 700 euros par mois. toutefois une faille: il était dépour- pour parvenir à une application
Bon nombre d’entre eux sont des vu de base légale. Un premier loyale de la convention, soit les
retraités. décretle légalisant est annulépar le contentieux vont se multiplier ». p
A la base de ces contentieux, le Conseil d’Etat, en 2009, à la deman- Francine Aizicovici

A Sedan, chaque salarié de Mediapost traite


jusqu’à 700kg de publicités par semaine
www.ysl.com

Distribution de prospectus, à Sedan. JEAN-CHRISTOPHE HANCHÉ POUR « LE MONDE »

Reportage depuis qu’il a pris sa retraite, il y a s’il n’a pas jeté de pubs dans les
trois ans. Ancien logisticien dans la bennes à ordures, etc. «Je n’ai
Sedan (Champagne-Ardenne) distribution de colis, il ne se voyait jamais eu de problème», se félicite
Envoyée spéciale pas « rester à la maison toute la Pierre. D’autres contrôles ont lieu
journée». Pierre repart avec sa voi- quand «il y a un doute sur un distri-
Il grimpe d’un pas rapide les mar- ture bourrée de prospectus bien buteur», suivi alors à son insu par
ches verglacées du perron de l’im- rangés vers un autre bâtiment de une personne.
meuble, chaussures de montagne la cité, en suivant le zigzag des Le métier a des côtés ingrats : les
aux pieds et grosse sacoche rouge allées bordées de neige dure. Plus glissades sur la neige, les chiens
en bandoulière. A l’intérieur de de 600 boîtes aux lettres l’atten- qui le mordent parfois… Pierre se
celle-ci, 15 kg de prospectus. Vingt- dent aujourd’hui, 520 demain. Au souvient aussi qu’il a dû mener
quatre boîtes aux lettres l’atten- cours de la semaine, il aura distri- «une dure bataille » pour faire
dent dans le hall d’entrée. Ou plu- bué près de 700kg de documents. reconnaître qu’un secteur ne pou-
tôt seize, car huit affichent le logo C’est le jeudi que lui est trans- vait pas être distribué en quatre
« Stop pub ». mis le planning de la semaine sui- heures mais en six. «Mon patron a
«Il y en a de plus en plus », vante. Le vendredi matin, il va au fini par faire faire le parcours par
remarque Pierre (le prénom a été dépôt, situé à 20 km de chez lui, un autre. J’ai eu gain de cause.» Il a
modifié), 63 ans, distributeur de chercher les prospectus. Des aussi fini par accepter que Pierre
publicités à Sedan, en région Cham- indemnités kilométriques sont cesse de parcourir à pied un che-
pagne-Ardenne, chez Mediapost, prévues «à l’aller, pas au retour, ni min de deux kilomètres en pente
l’une des grandes sociétés de ce sec- pour se rendre sur les secteurs », raide juste pour une boîte aux let-
teur d’activité. « La pub, j’en veux déplore Pierre. Son contrat prévoit tres qui n’était jamais vidée.
pas», râle une dame âgée en 20 heures par semaine, prépara- Pourtant, Pierre apprécie ce tra-
vidant le contenu de sa boîte aux tion incluse, payées 760 euros net. vail. « J’aime les contacts humains.
lettres dans la poubelle. Tous les deux mois, son chef Marcher me fait du bien. Et puis, ça
Jovial, le regard vif, Pierre ne se vient le voir sur le terrain pour véri- rapporte un peu quand même. » p
formalise pas. Il fait ce travail fier si la distribution est bien faite, F. A.
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Economie 13

Le groupe espagnol ACS


est en passe de devenir
le leader européen du BTP
L’entreprise est en train de réussir sa prise de contrôle de l’allemand
Hochtief. Et s’apprête à dépasser les français Vinci et Bouygues

L
e flamboyant Florentino En utilisant astucieusement le liards d’euros, tandis qu’Hochtief
Perez est plus connu comme droit boursier allemand, ACS, qui affiche une réelle solidité financiè-
président du club de football possédait déjà 29 % de Hochtief, re,unendettementfaibleetunetré-
du Real de Madrid qu’en tant que acquiert à bon compte, et sans sorerie bien garnie. En détenant
PDGd’ACS, lepremier groupe espa- débourser un euro, les quelques plus de 50 % de Hochtief, ACS peut
gnolde travaux publics. Il est pour- titres qui lui manquaient pour consolider les comptes des deux
tant en passe de réussir la prise de atteindre ce seuil décisif de 30 % : il entreprises et alléger sa dette.
contrôle de son concurrent alle- a en effet proposé aux actionnaires Hochtief est, sans nul doute, une
mand Hochtief, premier groupe neuf titres ACS contre cinq actions très belle prise pour M.Perez. Ingé-
allemand de BTPet troisième mon- Hochtief, ce qui valorisait ce der- nieur de formation, diplômé de
dial du secteur. nier à 4,9 milliards d’euros. l’Ecole polytechnique de Madrid, à
Sur le papier, un tel rapproche- Les administrateurs de la tête de la septième fortune espa-
ment donnerait naissance au Hochtief ont toujours rejeté cette gnole estimée à 1,9 milliard de dol-
numérouneuropéen duBTP enter- OPE, mais n’ont pas pu empêcher lars par le magazine Forbes, il a fait
mes de chiffre d’affaires : à eux l’irrésistible assaut espagnol. Les d’ACS un fleuron du BTP européen,
deux, ACS (15,8 milliards d’euros) Allemands ont pourtant tout tenté à coup d’acquisitions successives
etHochtief(19,2milliards) dépasse- pourlui échapper.D’abord,enutili- et d’emprunts. Il a ainsi repris, en
raient ainsile français Vinci (32 mil- sant l’arme du patriotisme écono- mars 2003, le constructeur Draga-
liards). Seuls les deuxmastodontes mique. « Malheureusement pour
chinois (China Railway Construc-
tion et China Railway Group)
eux, l’argument a fait flop, car cela
fait longtemps que Hochtief n’est
ACS acquiert à bon
feraient mieux au niveau mondial. plus une entreprise allemande. Elle compte les quelques
Au terme d’une offre publique
d’échange (OPE) qui expirait mer-
réalise 85 % à 90 % de son chiffre
d’affaires à l’étranger », commente
titres d’Hochtief
credi 29 décembre et dont les résul- un analyste du secteur. qui lui manquaient
tats seront publiés début janvier,
ACS devait obtenir plus de 30 % du
Pour diminuer mécaniquement
la part d’ACS, Hochtief a aussi pro-
pour atteindre
capital de Hochtief. Ce qui, cédé à une augmentation de capi- le seuil décisif de 30%
selon la législation allemande, dis- tal réservée au fonds Qatar Hol-
pense le groupe espagnol de lan- ding. Mais cela n’a pas arrêté le dos, s’est diversifié dans les éner-
cer une nouvelle offre publique groupeespagnol. Bienau contraire, gies et les concessions, a pris des
pour monter jusqu’à 50 % : il lui car ce nouveau partenaire peut participationsdanslepétrolierIber-
suffira d’acheter des actions sur le ouvrir des marchés, notamment drola et dans Abertis (autoroutes,
marché. pour la Coupe du monde de foot- aéroports, satellites…).
ball, qui sera organisée en 2022 «L’homme connaît très bien son
Les deux français détrônés dans l’émirat. métier et ne s’est pas laissé griser
Enfin, pour rassurer les salariés par sessuccès. Il n’est pas muré dans
Le futur ACS Le groupe devien- de Hochtief, ACS a aussi conclu un ses certitudes, sait écouter et tient
dra le leader européen du BTP, accord avec le syndicat allemand parole», raconte M.Roverato, qui a
avec 35 milliards d’euros de chif- IG Bau garantissant l’emploi ainsi mené avec lui le difficile chantier
fre d’affaires (CA), dont 15,8 mil- que le maintien du siège social et de la construction de la ligne ferro-
liards venant d’ACS et 19,2 mil- des organes de direction en Alle- viaire à grande vitesse Perpignan-
liards de Hochtief. magne. Figueras (Catalogne).
Le projet déclaré de M.Perez est, Les mêmes méthodes lui ont
Vinci Premier groupe français du comme le rapporte le magazine servi à porter le Real Madrid au
secteur, il va être détrôné au espagnol Cinco Dias du 28 décem- plus haut niveau sportif et finan-
niveau européen. Il a réalisé un CA bre, de devenir le « leader mondial cier, en faisant le club le plus renta-
de 31,9 milliards d’euros en 2009 des infrastructures». « Ce n’est pas, ble d’Europe. « Son système, c’est
et compte 190 000 salariés. selon moi, une approche industriel- l’apothéose du capitalisme, avec
le, car la construction est un métier une touche de mégalomanie en
Bouygues Deuxième groupe de local ou en tout cas national, mais plus : dépenser beaucoup pour
BTP en France, il perd une place plutôt une approche financière », gagner beaucoup », juge Santiago
dans le classement européen (3e). juge Jean-François Roverato, le Segurola, directeur du quotidien
CA 2009 : 24,1 milliards d’euros PDG du groupe français de BTP Eif- sportif espagnol Marca.p
(hors télécom, TF1 et Alstom). Le fage. Il est vrai qu’ACS est lestée Isabelle Rey-Lefebvre
groupe emploie 120 400 salariés. d’une lourde dette de 9,08 mil- (avec Sandrine Morel, à Madrid)

En Allemagne, la perte de Hochtief


a réveillé le patriotisme économique
Berlin s’approprier à bon compte ce fleu- bler les «failles de la législation »
Correspondance ron de l’industrie allemande, qui a sur les offres publiques d’achat.
su sortir gagnant de la crise en limi- Pour Sigmar Gabriel, chef du SPD,
La capitulation forcée du géant tant son endettement, passe mal. la prise de contrôle de Hochtief ne
Hochtief, après près de trois mois Et que l’acheteur soit précisément doit être la première étape vers
de bataille rangée contre l’espa- ACS, qui doit notamment sa fortu- une série de rachats des entrepri-
gnol ACS, laisse en Allemagne un ne aux contrats de construction ses allemandes actuellement sous-
goût amer. Et a relancé le débat sur le marché espagnol largement évaluées en Bourse, alors qu’elles
sur la protection des entreprises subventionnés par l’Europe, ajou- profitent à plein de la demande
d’outre-Rhin, que le droit alle- te encore à l’amertume. sur les marchés émergents. « Il y va
mand rend particulièrement vul- de la conservation d’une base indus-
nérables aux prises de contrôles Pas d’intervention de l’Etat trielle forte dans notre pays », a-t-il
par un actionnaire étranger déte- Mais la coalition conservatrice déclaré à l’hebdomadaire Die Zeit.
nant au moins 30 % des parts. libérale au pouvoir à Berlin a ses En réalité, toute modification
Faut-il renforcer la législation et principes. Dans la bataille Hochtief- de la législation compliquerait le
l’aligner sur les standards euro- ACS, la chancelière, Angela Merkel, jeu des entreprises allemandes
péens, plus protectionnistes en et le ministre libéral de l’écono- elles-mêmes. Deutsche Bank a ain-
matière de rachat? La question mie, Rainer Brüderle, se sont abste- si profité du droit allemand pour
divise en Allemagne, entre les adep- nus de toute intervention directe, prendre à moindre coût le contrôle
tes du libéralisme et les tenants du au grand dam des dirigeants de de la Postbank.
patriotisme économique. l’entreprise. Après le choc, fin Par ailleurs, l’Allemagne répu-
Dans le cas de Hochtief, il y va novembre, de l’agrément de la gne à mettre des barrières au
d’une fierté nationale : l’ingénierie Bafin, l’autorité allemande des rachat de ses entreprises, quand
allemande en matière de construc- marchés financiers, au projet de ses grands groupes multiplient les
tion d’infrastructures grand for- rachat présenté par ACS, le minis- participations dans le capital d’en-
mat. L’entrée du Qatar, organisa- tre a rappelé qu’il n’était pas du res- treprises étrangères. L’année 2010
teur de la Coupe du monde de foot- sort de l’Etat fédéral de s’immiscer a vu de nombreuses entreprises
ball en 2022, dans le capital de l’alle- dans les prises de contrôle. cotées au DAX prendre le contrôle
mand début décembre a rappelé Un comportement très critiqué de concurrents en Europe et aux
tout l’intérêt des étrangers pour par le Parti social-démocrate (SPD), Etats-Unis. Exemples: l’anglais
cette compétence. Le savoir-faire qui s’est rangé, dès octobre, aux Arriva, racheté par la Deutsche
allemand a fait ses preuves dans côtés des syndicats et des représen- Bahn ; l’américain Sybase Inc.
l’organisation de grands événe- tants de la branche de la construc- (bases de données), avalé par SAP ;
ments sportifs, en Allemagne, tion pour la défense de l’indépen- et l’américain Millipore Corp., pas-
mais aussi en Afrique du Sud ou dance de Hochtief. Fin octobre, le sé sous le contrôle du géant phar-
actuellement au Brésil. Le fait SPD a déposé une proposition de maceutique Merck.p
qu’un concurrent étranger puisse loi au Bundestag en vue de com- Cécile Boutelet
14 Contre-enquête 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Médias

K Pourquoi les journaux veulent-ils


réinventer les salles de rédaction?
K Comment les médias essaient-ils d’adapter
leurs pratiques à la révolution numérique?
Décodage

L
amythologiedujour- sous-sol, la publicité et les linoty- le Washington Post, où les deux ou le soir, en quittant le bureau, il peut-iltenir ? L’histoire est-elle ori- « Le téléphone du journaliste
nalisme emprunte à pistes au rez-de-chaussée. La rédactions, Web et papier, ont achète un journal papier. Rentré ginale, passionnante ? Ces ques- sera son bureau » Chaque journa-
tout un imaginaire, rédaction occupait un ou deux longtemps été situées dans deux chez lui, il consulte jusque tard le tions vont déterminer le canal par liste devient donc, à son échelle,
véhiculé par des étages, au-dessus. Enfin, la direc- bâtiments différents, séparés par soir son iPhone ou son iPad. lequel l’article va être diffusé et un « community manager », ani-
films américains tion se réservait les étages les plus le Potomac. En décembre 2009, le selonquelle temporalité. Lesexclu- mateur d’une communauté de lec-
comme Citizen Kane lumineux, au sommet du bâti- quotidien de Washington a finale- Des journalistes multimédias sivités sont réservées aux sup- teurs avec laquelle il interagit. Ber-
(Orson Welles, 1941) ment, loin du bruit des rotatives ment opté pour la fusion. En L’essor du numérique oblige les ports payants, sauf si elles ne peu- trand Pecquerie prédit l’appari-
ou La Dame du ven- et de l’agitation de la rédaction. Grande-Bretagne, le Daily Telegra- journalistes à devenir multi- vent tenir. tion d’une salle de rédaction « vir-
dredi (Howard Hawks, 1940). On y Dans ce modèle qui fonctionne ph a donné le signal en 2006, sui- médias. Même si la majeure partie tuelle » à partir de 2015 : « Les tech-
voit des salles de rédaction bruyan- de haut en bas, l’autorité est exer- vi par le Guardian en 2008. de leur travail consiste encore à « Faire rentrer les lecteurs » Les nologies mobiles permettront aux
tes et enfumées, des chefs qui hur- cée par un directeur du journal, La France a plus de retard : à rédiger des textes, on leur deman- journalistes sont présents par journalistes d’être presque à 100 %
lent au téléphone pour se faire qui décide de la ligne éditoriale et l’exception des Echos, aucun de de penser à illustrer leurs sujets vagues, de 6 heures du matin à sur le terrain et en même temps de
entendre d’un envoyé spécial à des grands choix pour la « une ». Il grand quotidien national n’a avec des images, des sons, des minuit. Le circuit de la copie est formater et distribuer les contenus
l’autre bout du monde, des journa- est assisté de plusieurs rédacteurs encore fusionné ses rédactions. vidéos. Un studio d’enregistre- réduit au minimum. Au Daily Tele- à partir de leur ordinateur ou de
listes rivés à leur machine à écrire… en chef, et la rédaction est divisée Le groupe Le Monde réfléchit à ment, situé à proximité de la salle graph, les secrétaires de rédaction, leur téléphone portable. Plus
Aujourd’hui, il suffit d’aller en services (international, politi- cette mutation mais doit prendre de rédaction, permet de réaliser qui étaient chargés de la mise en besoin de rassembler la rédaction
dans les salles de rédaction des que, société, économie…). en compte une situation particu- des entretiens, de courtes émis- page,ont disparuet ontété rempla- dans un “temple de l’informa-
grands journaux britanniques ou Les articles suivent un par- lière : 34 % des actions de sa filiale sions diffusées sur le site. En Fran- cés par des « journalistes de pro- tion”. Le temps de la “virtual
américains pour se rendre compte cours long et formel. Ils sont rédi- numérique sont détenues par le ce, le quotidien Libération dispose duction ». Ceux-ci assurent un tra- newsroom” adviendra le jour où le
que la réalité est bien différente. gés par les journalistes, mis en groupe Lagardère. d’un équipement de ce type, appe- vail posté « de desk », c’est-à-dire téléphone du journaliste sera son
Les journalistes sont alignés page par un secrétaire de rédac- Dans la salle de rédaction du lé « Libé Labo ». Progressivement, de surveillance de l’information et bureau. » p
devant des écrans d’ordinateur tion, relus par un chef de service, futur, les journalistes ne tra- on ne parle plus d’articles mais de de mise à jour en permanence de Xavier Ternisien
sur d’immenses plateaux en open puis par les correcteurs, validés vaillent plus pour un seul sup- « contenus ». l’actualité surles supports numéri-
space. Le silence règne, à peine par la rédaction en chef. La vie du port, mais pour des « tuyaux », La salle de rédaction du futur ques.
troublépar quelques coups de télé- journal est entièrement tendue qui fonctionnent selon des tem- est construite sur le modèle dit Ils travaillent avec des dépêches
phone discrets. vers l’heure du bouclage. poralités différentes : un magazi- « hub and spoke », c’est-à-dire en des agences de presse et avec l’in-
La révolution numérique est ne hebdomadaire, un journal quo- étoile, sur un grand plateau formation envoyée par les repor-
La fin du modèle pyramidal La en train de dynamiter cette belle tidien, un site Internet et une ouvert. A Londres, le Daily Telegra- ters. Ils utilisent des systèmes
salle de presse ancien modèle, architecture. Les journaux ont application sur téléphone mobile ph s’est installé dans un espace informatiques qui permettent, à
encore largement répandue en créé des sites d’information sur de type iPhone. Le quotidien lui- ouvert de 6 200 m2, qui était aupa- partir du même écran, d’envoyer
France, a pris sa forme actuelle au Internet, où la logique n’est plus même, appelé à être consulté de ravant une salle de marchés. L’idée des contenus vers le papier, le Web
milieu du XXe siècle, à l’époque où celle d’un « stock » d’informa- plus en plus sur une tablette est de rassembler dans un même ou les téléphones mobiles. On voit
des quotidiens français comme tions, délivré en une seule fois au numérique, n’est plus figé. Il peut espace tous les services de maniè- ainsi apparaître deux types nou-
France Soir atteignaient des tira- cours de la journée et sur un sup- être régulièrement mis à jour. Le re à faciliter la circulation de l’in- veaux de journalistes : les repor-
ges de l’ordre du million d’exem- port de taille limitée, mais d’un Wall Street Journal et Les Echos formation et à simplifier les cir- ters multimédias et les journalis-
plaires. « Elle a été conçue sur un flux envoyé et mis à jour de proposent déjà, sur iPad, un cuits de décision. « Il faut abolir les tes de production.
modèle pyramidal et a façonné manière continue. « journal permanent » actualisé frontières physiques et culturelles, Ces salles de rédaction laissent
l’architecture des sièges des quatre fois par jour. donner l’idée d’une organisation aussi davantage de place aux lec-
grands journaux », rappelle Ber- Des temporalités différentes La rédaction ne vit plus au ryth- ouverte », explique Raju Narisetti, teurs. Comme le dit Marc Walder,
trand Pecquerie, directeur du Au départ, les rédactions du jour- me du bouclage mais des modes rédacteur en chef au Washington directeur de Ringier Suisse, « il
Forum mondial des rédacteurs en nal papier et du site Internet ont de consommation de l’informa- Post. Au centre est installée une faut faire sortir les reporters et faire
chef de la WAN-IFRA (Association été séparées, mais, pour des rai- tion par le lecteur. L’objectif est table où se prennent les décisions : rentrer les lecteurs ». Selon cette
mondiale des journaux et édi- sons d’économies et d’efficacité, que la « marque de presse » quel contenu va aller dans quel logique, les sites des journaux
teurs de presse). Il suffit de se pro- beaucoup de grands quotidiens accompagne celui-ci tout au long « tuyau ». vont être amenés à publier les
mener dans le 2e arrondissement anglo-saxons ont fusionné les de sa journée : le matin, il consul- L’organisation est « story-cen- réponses des journalistes auxcom-
de Paris, autour de la rue Réau- deux entités. Le New York Times a te au petit déjeuner ou dans les tric », c’est-à-dire centrée sur l’im- mentaires des internautes. Il leur
mur, ou dans le quartier de Fleet été le premier à tenter l’aventure transports en commun son télé- portance des sujets. S’agit-il d’une sera aussi demandé de faire la pro-
Street à Londres, pour s’en faire en 2005. phone mobile ou sa tablette exclusivité ou d’une information motion de leurs articles sur les
une idée. La plupart des grands quoti- numérique. Arrivé au bureau, il dont tout le monde dispose ? Si réseaux sociaux comme Facebook
Les rotatives étaient situées au diens américains ont suivi, sauf se connecte sur Internet. Le midi c’est un scoop, combien de temps ou Twitter.

A Zurich, «Blick» a regroupé ses journalistes autour du «pont»


« On tient compte de ces indica- tour sa propre conférence de contraints, pour une durée de L’organisation en « open spa-
teurs pour choisir les sujets qu’on rédaction, toujours autour de la neuf heures avec une pause déjeu- ce » a tué aussi une forme de convi-
Reportage va mettre en avant ou ceux, au
contraire, qu’on va retirer, expli-
table ovale. Le chemin de fer,
c’est-à-dire la succession des
ner d’une heure. « La newsroom
[salle de rédaction] n’est pas seule-
vialité. « Avant, on organisait des
pots dans les services, raconte
que Christian Maurer, rédacteur pages dans leur état d’avance- ment une architecture, c’est un état Gabriela Battaglia. Aujourd’hui,

U
n grand silence et, sur en chef au Sonntags Blick. Le lec- ment, est alors projeté sur le mur d’esprit, insiste Christian Maurer. c’est impossible, ou bien il faudrait
des écrans géants, le teur nous tend directement le d’écrans. Cela permet aux respon- On doit pouvoir communiquer inviter les 250 personnes de la
bruit du monde qui défi- miroir. Les sujets qui marchent le sables de juger en grand de la quali- sans portes et sans barrières. » rédaction. On prend un verre entre
le en permanence. La sal- mieux sont ceux qui racontent des té des photos, y compris de celle Malgré ces intentions louables, nous à l’extérieur. » Les anciennes
le de rédaction du futur a vu le jour histoires émouvantes, ou qui por- de la playmate qui, chaque jour, la cohabitation entre des journalis- affinités se sont reconstituées de
à Zurich, en Suisse, au mois d’avril. tent sur la vie des people. » orne la « une » de Blick. tes issus de médias différents crée manière invisible dans l’open spa-
C’est celle de Blick, marque de pres- Ce jour-là arrivent en tête un parfois des frictions. Les repor- ce, par des rapprochements de
se du groupe Ringier. On vient de
toute l’Europe pour la visiter.
article sur la mort du rockeur suis-
se Steve Lee, qui s’est tué dans un
Une reporter ters, qui font souvent des jour-
nées de douze heures, ont l’im-
bureaux.
Marc Walder, directeur de Rin-
Deux cent cinquante journalistes accident de moto à Las Vegas, et un à «Blick» parle pression de travailler davantage gier Suisse, tire un bilan positif,
sont rassemblés sur deux vastes
plateaux. Le cœur du dispositif est
autre sur un présentateur météo
accusé d’agressions sexuelles.
d’une «société que les autres. En même temps,
leur travail est plus valorisant. Les
mais nuancé, de l’intégration des
rédactions. Economiquement, l’ef-
un espace appelé « le pont », en Blick est un quotidien populaire à deux vitesses», journalistes de production, sou- fet est bénéfique : « Les coûts ont
référence au pont d’un navire, qui
est le centre névralgique et le lieu
tabloïd, qui se revendique comme
tel. Son modèle est le Bild alle-
même si les équipes vent plus jeunes, pensent qu’ils
sont moins bien payés, même si
été réduits de 15 %, soit de 7 millions
à 8 millions d’économies. Par exem-
de décision. mand. La marque comprend qua- commencent l’opacité est totale en matière de ple, au lieu d’envoyer plusieurs
On y trouve une table ovale
autour de laquelle les chefs de ser-
tre supports : le quotidien Blick
payant, qui paraît le matin ; un
à se mélanger salaires. Mais peu d’entre eux
sont prêts à renoncer à des horai-
équipes en reportage, nous n’en
envoyons qu’une seule. »
vice se réunissent plusieurs fois quotidien gratuit du soir, Blick am res très encadrés pour des horai- La contrepartie est que la quan-
par jour, debout afin que les réu- Abend ; un hebdomadaire, Sonn- Les services sont répartis sur les res extensibles qui empiètent for- tité de travail des journalistes a
nions durent moins longtemps. tags Blick ; et enfin un site Internet, deux plateaux. Celui des informa- cément sur la vie privée. augmenté : « Les heures de travail
Un mur d’écrans vidéo de ainsi qu’une application pour télé- tions générales (faits divers, sujets Gabriela Battaglia, reporter au sont plus longues, reconnaît Marc La newsroom du journal
6 mètres de large et 2 mètres de phone mobile. de société, etc.) est placé à proximi- Blick, parle d’une « société à deux Walder. Surtout, la charge de tra- « Blick » à Zurich.
haut diffuse en permanence la Les responsables de ces quatre té du pont, à portée de voix, dit-on. vitesses», mêmesi leséquipes com- vail est répartie de manière inéqui- JEAN REVILLARD/REZO POUR « LE MONDE »
page d’accueil du site Internet de « canaux » de diffusion ont leur Il est divisé en deux secteurs : celui mencent doucement à se mélan- table entre ceux qui s’adaptent vite
Blick et celle de ses principaux bureau à côté du pont, de même des reporters et celui des journalis- ger. Elle avoue ressentir un certain aux outils multimédias et les
concurrents, 20 minutes et Bild. que les chefs de service. Car cha- tes de production. agacement lorsqu’elle arrive le autres. » Le directeur de Ringier
Apparaissent aussi les statistiques que service est censé travailler Les premiers sont souvent matin à 8 heures, et que sa collè- affirme que la qualité du journal
de fréquentation du site, mon- indifféremment pour les quatre absents, en reportage sur le ter- gue, travaillant principalement n’a pas baissé. p
trant en temps réel quels sont les supports de la marque Blick. rain, tandis que les seconds tra- pour l’hebdomadaire Sonntags X. T.
articles les plus regardés. Chaque support tient à son vaillent selon des horaires très Blick, arrive à 10 heures… (Zurich, envoyé spécial)
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Contre-enquête 15
Médias
Les rédactions intégrées, Radio France parie aussi sur
limites et nouveaux horizons la multiplication des formats
filmer. Tous les journalistes peu- «Il faut être bon sur notre cœur de pre menu, en variant les angles dossiers complets réalisés par
ou en créant ses propres reporta- des journalistes d’Inter, comme
Analyse vent illustrer leurs articles avec
de petits films mis en ligne.
métier pour attirer une grande
audience vers le journal et le site. Zoom ges. ceux consacrés au tremblement
Des syndicalistes mettent en Mais il faut aussi identifier au sein Le rapprochement entre les de terre en Haïti et à ses suites ou
Xavier Ternisien garde contre le risque de voir de la rédaction des “niches”, qui deux rédactions ne se fait pas à la situation politique en Côte

V
apparaître « un journaliste Shi- peuvent être des sources de renta- oilà quelques années sans difficulté, notamment en d’Ivoire.

L
es nouvelles salles de va», une expression inventée par bilité. Des journalistes ayant une que les radios du groupe raison de la surcharge de travail « A la différence de France Info,
rédaction intégrées susci- Isabelle Bordes, de Ouest-France mentalité d’entrepreneurs peu- Radio France, comme que cela peut représenter pour ce journaliste ne réalise pas de
tent l’inquiétude des syndi- et syndicaliste CFDT. Véritable vent travailler en équipe avec des France Info et France les journalistes, mais aussi pour reportages mais fait un travail
cats de journalistes. Ils crai- homme-orchestre, celui-ci parti- développeurs et des commerciaux Inter, ont commencé à intégrer, des questions de droits d’auteur, d’éditing consistant à habiller un
gnent que cette organisation rait en reportage avec stylo, ordi- pour monter des projets sur des non sans mal, le Web à leurs un problème qui se pose dans de reportage avec des titres, des pho-
orientée vers plusieurs supports nateur, micro, caméra. Le danger petites audiences identifiées. » rédactions. nombreux médias. « Il est vrai tos, une iconographie », souligne
ne se traduise par un surcroît de serait une baisse de la qualité du Edward Roussel cite en exem- Cette jonction s’est faite plus que les journalistes du Web tra- Hélène Jouan, directrice de la
travail. Une disposition de la loi travail journalistique. ple Andrew Ross Sorbin, journa- facilement sur France Info, qui rédaction de France Inter. « C’est
Hadopi anticipe cette évolution
et prévoit que « la collaboration
Le sociologue Jean-Marie Cha-
ron estime que le modèle très cen-
liste financier au New York Times.
Il a eu l’idée de rédiger tous les
produit de l’information en conti-
nu 24 heures sur 24 et tous les
«C’est lent, mais lent, mais les journalistes com-
mencent à travailler pour le Web,
entre une entreprise de presse et tralisé et productiviste de la matins une revue de presse des jours de l’année, que sur France les journalistes même si nous n’avons pas encore
un journaliste professionnel porte
sur tous les supports du titre ».
newsroom n’est pas forcément
adapté à tous les médias. « Cela
vingt meilleurs articles économi-
ques, qu’il a diffusée par courriels
Inter, radio généraliste.
« Depuis longtemps, il existait
commencent le réflexe, reconnaît-elle. C’est
une question de génération… »
Elle s’applique à tous les nou- peut convenir à des médias de auprès de professionnels de Wall un site Internet pour France Info à travailler pour Ainsi, dès le 3 janvier 2011, le
veaux contrats de travail signés
dans les groupes de presse. Un
flux, comme les sites des grands
journaux. Il n’est pas adapté à la
Street. Aujourd’hui, cette revue
de presse est envoyée à
qui était simplement une vitrine
de la radio, explique Anne Bru-
le Web même si nous journaliste du Web assistera aux
conférences de rédaction de Fran-
rédacteur peut être amené à tra- presse quotidienne régionale, 250000abonnés. Il gère une équi- nel, responsable des sites Web de n’avons pas encore ce Inter pour harmoniser et met-
vailler à la fois pour un quoti-
dien, un hebdomadaire et un site
pour qui l’information de valeur
se trouve dans le réseau des corres-
pe de seize personnes au sein du
New York Times. M. Roussel cite
Radio France, mais, depuis 2007,
le site a été transformé en un véri-
le réflexe» tre en valeur sur la Toile le travail
des journalistes. Comme sur
Internet réunis sous une même pondants locaux, ou à des sites aussi en exemple le journaliste table média avec aujourd’hui une Hélène Jouan France Info, ces derniers sont
marque de presse, sans que ses comme Mediapart, qui axent politique américain Mike Allen, rédaction autonome de dix jour- directrice de la rédaction confrontés à une surcharge de
revenus soient augmentés. Il leurs efforts sur l’investigation. » qui a créé le site très pointu consa- nalistes, dont trois rédacteurs en de France Inter travail et à un accord sur le paie-
peut lui être demandé de produi- Le sociologue rappelle que «c’est cré à la politique à Washington, chef qui se relaient tous les jours ment des droits qui n’a pas été
re non seulement du texte, mais la stratégie éditoriale qui doit Politico. de 6 heures à minuit pour réaliser vaillent plus volontiers pour la complètement finalisé.
aussi de rapporter des photos, déterminer la configuration de la Au Telegraph, une équipe de des éditions propres au site. » rédaction “traditionnelle” que le Au début de l’année 2011, Fran-
des sons ou des vidéos. Déjà, au rédaction, et non l’inverse». journalistes vient de lancer un Installée dans les mêmes contraire », reconnaît Anne Bru- ce Culture développera son site
Télégramme, le quotidien régio- Enfin, des professionnels souli- site consacré à la mode. Une autre locaux que ceux de France Info, nel. Web, créé en mai. Dès janvier, la
nal breton dont le siège est à Mor- gnent que la newsroom centrali- équipe doit lancer en janvier un la rédaction du Web, qui ne comp- Sur France Inter, le site Inter- radio devrait proposer de nom-
laix (Finistère), la rédaction a été sée ne doit pas stériliser l’innova- site sur les voyages. Le quotidien tait que sept personnes à ses net a été ranimé depuis 2009 breux reportages et des pages
équipée de 30 mini-caméras hau- tion. C’est le cas d’Edward Rous- espère ainsi générer d’autres débuts, est représentée à toutes avec l’embauche d’un journaliste quotidiennes consacrées aux
te définition et d’une centaine de sel, rédacteur en chef numérique sources de revenus, que celles de les conférences de rédaction et qui se consacre uniquement au sujets culturels. p
téléphones portables capables de au Daily Telegraph de Londres : quotidien et du site généraliste.p prépare en conséquence son pro- Web. Celui-ci met en ligne des Daniel Psenny
16 Décryptages Reportage 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Ci-contre : la ville de Kiruna et


la mine de fer vues de la montagne
Luossavaara. En bas : le quartier
d’Ullspiran, à Kiruna, face à la mine.
FRÉDÉRIC ALM/KONTINENT POUR « LE MONDE »

Kiruna bat au pouls du pays. Les rares lois


qui régissent le marché du travail – l’une
porte sur les relations entre partenaires
sociaux, l’autre sur la protection de l’em-
ploi – ont été mises en place après les gran-
des grèves de 1969, quand les mineurs pro-
testaientcontre les méthodes de travail à la
chaîne importées des Etats-Unis par LKAB.
LKAB ne compte plus aujourd’hui que
1 800 employés en ville, contre 5 000 à la
fin des années 1970, avant la grande crise
des années 1980 quand le minerai ne se
vendait plus. Mais à force d’investisse-
ments,lamineestdevenueunbijoudehau-
te technologie où les mineurs dirigent
leurs machines télécommandées depuis
de confortables salles de contrôle. Ici, on
s’oppose d’autant moins au progrès qu’on
saitque l’Etat-providenceest derrièrevous.
Le nouveau niveau d’exploitation en pré-

« La ville et la mine
vivent en symbiose
depuis cent vingt ans »
Kenneth Stalnacke
président du comité exécutif
de la municipalité

paration, à 1 365 mètres de profondeur,


coûtera 1,3 milliard d’euros, « le plus gros
investissement industriel jamais réalisé en
Suède sur un lieu unique, précise Anders
Lindberg, un porte-parole de LKAB. Quand

Laponie
cette décision a été prise, LKAB s’est deman-
Olivier Truc dé si elle aurait aussi les moyens de payer
Kiruna (Suède) pour les effets que cela aurait sur la ville. Les
Envoyé spécial calculs montrent que les dépenses seront

Lavilledufer
équivalentes à l’investissement industriel,

K
iruna déménage. Cela fait mais cela vaut encore le coup ».
des années que l’on parle du Que LKAB paye la facture du déménage-
déplacementdecette ville de ment au-delà de ce qui est prévu par la loi
18000 habitants, capitale de est vu comme une évidence ici. « La ville et
la Laponie suédoise, perdue la mine vivent en symbiose depuis

déménage
enpleine toundraau-delàdu cent vingt ans », souligne Kenneth Stalnac-
cerclepolaire. Cela prendra encore quelque ke,présidentducomitéexécutifdelamuni-
temps, mais le processus est en marche. Il cipalité. C’est pour cette raison que toute
en va de la survie de la petite ville. velléité de privatisation manifestée de
Car Kiruna fait face à un formidable façon récurrente par la droite au pouvoir
défi: dopée par la Chine, la demande mon- depuis 2006 est aussitôt combattue. Avant
diale de fer est telle que l’extraction miniè- les élections de septembre, de nouveau
relocale,enpleineexpansion,menaceàter- remportées par la droite, le premier minis-
me la cité voisine, à cause des fissures du tre conservateur Fredrik Reinfeldt avait de
sous-sol et des risques d’éboulement. La nouveau dû démentir des rumeurs allant
compagnie publique suédoise LKAB, qui dans ce sens. « L’idée même [de privatiser]
exploite la plus grande mine de fer souter- est absurde », tonne Kenneth Stalnacke.
raine au monde, dans les entrailles de la
montagne voisine, Kiirunaavara, a réussi à Dopée par la «Les gens sont ouverts au changement par-
ce qu’il y a un sentiment de sécurité dans le
imposer ses vues. En novembre, le conseil
municipal à majorité sociale-démocrate a demande chinoise, fait de savoir que LKAB est une entreprise
d’Etat, affirme de son côté Lars Törnman.
adopté le nouveau plan d’occupation des
sols. Pour faciliter l’exploitation minière, l’extraction minière Ça nous permet d’influencer l’opinion en
Suède en cas de problème. Ce serait impossi-
Kiruna va être déplacée de quelques kilo-
mètres vers l’est. Tout un symbole. est en pleine ble avec un propriétaire chinois ou indien. »
Personne n’a oublié que Kiruna sem-
Ancien mineur de fond et syndicaliste
social-démocrate de choc, Lars Törnman, expansion à Kiruna. blait condamnée au début des années
1980. Le minerai ne se vendait plus. Le per-
qui fut maire de Kiruna de 1994 à 2003, n’y
va pas par quatre chemins : « Tout l’avenir Et c’est ainsi que sonnel fut réduit de 50 %. «Le dernier éteint
la lumière », disait-on. Beaucoup voulaient
de Kiruna est suspendu au développement
de la Chine.» Pour qui en doute, il suffisait cette petite ville du fermer la mine. Le gouvernement d’Olof
Palmeréagit en apportantle« paquet Norr-
de faire un détour, mi-novembre, au sémi-
naire organisé par le Raw Materials Group Grand Nord suédois botten » assorti de 4 milliards de couron-
nes. La mine et la ville furent sauvées. Les
à Stockholm, où une vingtaine de compa-
gnies de prospection minière actives dans se retrouve sous personnes licenciées furent soutenues,
épaulées. Le modèle suédois marcha à
le Grand Nord européen venaient faire état
de leurs espoirs. De quoi parlait-on ? Exclu- la menace des plein. Mais personne n’a oublié que le des-
tin de Kiruna peut être fragile.
sivement de la croissance des crédits en
Chine, de l’inflation du prix des maisons à fissures du sous-sol Aujourd’hui, la nouvelle voie ferrée est
en construction. Bientôt, la route nationale
Shanghaï, ou de l’évolution des salaires de
la classe moyenne à Shenzhen, autant d’in- et des risques due qu’une seule fois dans le dédale des grâce aux énormes sommes d’argent que
sera déplacée. Puis, dans trois ans – un peu
plus espèrent les habitants –, ce sera au
dicateurs des futures demandes des
consommateurs chinois, et donc de la pro- d’éboulement. 300 kilomètres de pistes qui s’enfoncent,
aujourd’hui,jusqu’à1365mètresdeprofon-
les chemins de fer suédois ont gagné pour
transporter le minerai », souligne Lars
tour de la mairie, suivie par l’église en bois.
« Ce déménagement, c’est un signal que
duction d’acier à venir. Et qui dit acier dit
minerai de fer. Et qu’elle a deur. « C’était dans le bus de Sven », se sou-
vient-elle. Une fois lui a suffi.
Törnman, fatigué d’entendre les Stockhol-
mois se plaindre que les habitants du Nord
nous sommes dans la modernité », com-
mente Kjell Rautio, originaire de Kiruna et
Retour à Kiruna. LKAB, qui exploite la
mine, a produit en cent vingt ans environ programmé son Elle regrette de devoir déménager, car le
quartier est « bien pour les enfants », et la
vivent des subventions de l’Etat. chargé de recherche à TCO, la Confédéra-
tion syndicale des cadres. « Mais pour avoir

déménagement,
C
1,5milliard de tonnes de minerai de fer de vue sur la mine est majestueuse la nuit. ar les habitants de Kiruna sont sus- la flexibilité, il faut la sécurité. Toute l’histoi-
la meilleure qualité. Dans ce pays très Mais son opinion est faite depuis long- ceptibles et fiers. Conscients d’habi- re de Kiruna – et, à travers elle, de la Suède –
dépendant de ses exportations, où syndi-
cats et sociaux-démocrates défendent le quelques kilomètres temps. « S’ils n’arrivent pas à avoir le mine-
rai qui est sous nos pieds, c’est tout le monde
ter une ville à part, ils ont conservé
l’esprit pionnier des débuts. Le mérite en
montre la confiance quel’on a dans ce systè-
mequiaccompagnelesgensdanslechange-
libre-échange et la globalisation, LKAB,
alias « la mine de l’Europe», est une vache à plus loin qui devra déménager, car Kiruna mourra.»
Cesentimentestlargementpartagé.AKiru-
revient à Hjalmar Lundbohm, géologue
paternaliste et humaniste qui, à la fin du
ment. Or ce modèle risque d’être remis en
cause par le gouvernement, qui affaiblit les
lait qui verse actuellement près de 1 mil- na, on veut voir une chance dans ce défi. XIXe siècle, fit sortir Kiruna de la toundra, assurances sociales et les syndicats. »
liard d’euros de dividendes annuels à l’Etat Uneillustrationdel’étatd’espritmodernis- notamment grâce à sa ligne de chemin de Le gouvernement de droite introduit de
suédois. Un fer qui sent parfois le soufre et OCÉAN te et positif, typique des Suédois. Un sym- fer. Il avait voulu pour Kiruna le meilleur plus en plus des solutions privées dans le
qui, pendant la seconde guerre mondiale, AT L A N T I Q U E bole, aussi, du modèle scandinave qui sait de l’époque, mettant à contribution les secteur public. A l’image de LKAB, où les
alimenta aussi la machine de guerre nazie, Kiruna en permanence s’adapter pour renaître. architectes les plus réputés pour élever, sous-traitants privés se multiplient, sans
contre paiement en or volé aux juifs. Asa façon, Kirunaraconte l’histoire de la dans cet endroit où le thermomètre peut que les syndicats n’y trouvent trop à redire.
«LKAB, cent treize ans de bénéfices sur cent cercle polaire Suèdemoderne.L’industrialisationremon- chuter en deçà de 40 oC les mauvais hivers, « C’est une sorte de privatisation en dou-
vingt ans d’exploitation », dit-on en tout te à la colonisation, à la fin du XIXe siècle, de une cité modèle. Tout fut étudié pour que ceur.A monépoque,nousn’aurions paslais-
FINL ANDE

cas fièrement à Kiruna. cet immense Grand Nord dépeuplé, au lesruessuiventlatopographiedelamonta- sé ces entreprises entrer dans la mine», gro-
Sven Finnholm, 74 ans, habite le quar- Mer détriment des éleveurs de rennes saamis. gne, face à la mine, et s’adaptent au climat. gneLarsTörnman.Beaucoupveulentpour-
tier d’Ullspiran, face à la mine, dans les «C’est toujours nous qui plions face à toutes Les salaires furent soignés, ainsi que l’habi- tant croire à un engagement durable de ce
immeubles de briques bâtis en 1967 qui
d e N o r v è ge SU È D E sortes d’exploitations des terres», rappelle tat, avec des maisons ouvrières, comme les gouvernementqui dit êtreconverti àl’Etat-
seront les premiers rasés. Avec sa femme, Tor-Erik Huuva, un des représentants du Blackhörn qui sont aujourd’hui des monu- providence.«Cequenousvoulons, c’estécri-
Alli, ils sont installés au numéro 8. « Pen- N O RV È G E peuple Saami. La Suède bascule alors de ments classés. La mairie et l’église comp- re la deuxième partie [de l’histoire] de Kiru-
dantseize ans, j’ai conduit un bus sous terre, G o l fe l’ère des paysans-propriétaires à celle des tent parmi les plus beaux bâtiments du na, ville modèle», s’enthousiasme Kenneth
jusqu’à600mètres deprofondeur.»Enqua- de Botnie grandes entreprises, des syndicats, du pro- royaume. Stalnacke. En espérant que le modèle et le
rante ans sur place, Alli, elle, n’est descen- 300 km grès.«Lemétro de Stockholma étéconstruit Mais c’est aussi sur le plan social que cours du fer tiennent le coup. p
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Débats Décryptages 17

Conflit au Proche-Orient: surtout ne faites rien! En Chine, l’Etat de droit


La logique des extrémistes doit-elle prévaloir? reste un vain mot
Le parti contrôle les lois

D
epuis que l’admi- ment continueraient, de leur côté, dans cette région, ne se reconnaî-
nistrationaméricai- d’essaimer dans les territoires dis- traient ni dans le projet sectaire du
ne a reconnu son
Percy Kemp putés, lesquels deviendraient eth- Hamas ni dans la politique expan-

N
échec dans sa niquement et religieusement sionniste des dirigeants israéliens, ous ne pouvons
volontéde convain- mélangés. Comme la frontière finiront par se reconnaître, entraî- qu’applaudir l’atta-
cre le gouverne-
ment israélien de geler la colonisa-
Ecrivain, consultant pour
une société spécialisée
entre ces territoires-là et l’Etat d’Is-
raël demeurera, de par le souhait
nant, à terme, un vaste mouve-
ment de désaffection et de déso-
chement affirmé à
la liberté d’expres- Zhang Lun
tion dans les territoires disputés, dans le renseignement des dirigeants israéliens actuels, béissance civile en Israël même. sion d’un journa-
tout le monde s’accorde à dire que stratégique, Middle East diffuse, pour ne pas dire inexistan- A moins qu’une telle initiative liste chinois tra- Maître de conférences
le processus de paix au Proche- Tactical Studies te, à terme, toute la région qui novatrice n’émane de la dynastie vaillant pour un important jour- à l’université
Orient est à nouveau dans l’impas- s’étend entre la Méditerranée et la hachémite qui règne sur la Trans- nal officiel (voir l’article de de Cergy-Pontoise
se. Cet « à nouveau » prête néan- ser une solution au conflit. Leur vallée du Jourdain prendra l’aspect jordanie. Auquel cas ce royaume M. Zheng Ruolin dans Le Monde du
moins à confusion, et il serait plus quête d’une paix au Proche-Orient d’un patchwork communautaire. arabe, qui doit son nom au Jour- 10 décembre). Je partage sa posi- calendes grecques au nom d’un
vrai de dire que pas une seule fois s’apparente en réalité plus au luxe Après quoi, les courbes démo- dain, se verrait promu au rang tion sur la nécessité de construire processus progressif, sans pour
depuis la fin de la guerre froide le qu’à la nécessité. Velléitaire, elle graphiques étant, depuis l’assèche- d’un Etat pluricommunautaire, un Etat de droit en Chine. autant en nier la nécessité.
processus de paix au Proche- entraînelesimprovisations, lester- mentdu vivierjuif de Russie, nette- comme le furent, avant lui, les D’ailleurs,surle principe,le gouver- Sans un minimum de démocra-
Orient ne sera sorti de l’impasse. giversations, les atermoiements ment favorables aux musulmans, royaumes arabes de Grenade, de nement de Pékin approuve aussi. tisation au sens large, c’est-à-dire la
Contrairement à la péninsule et, plus généralement, l’amateuris- combien de temps faudra-t-il Cordoue ou de Séville. Mais quelle est la réalité en cette séparation des pouvoirs, un droit
Arabique qui le borde au sud et à me diplomatique que l’on sait. avant que les juifs ne cessent d’être En poursuivant une politique matière et comment, concrète- de regard sur les dirigeants, une
l’ensembleirako-iranien qui lepro- Au vu de quoi et en l’absence majoritaires dans cette région, de colonisation à outrance qui ne ment, construire un Etat de droit liberté d’opinion, la construction
longe à l’est, le Proche-Orient est d’enjeux et d’objectifs stratégi- qu’ils continueraient néanmoins fait que repousser indéfiniment respectueux des droits du citoyen d’un Etat de droit a peu de chance
en effet relativement pauvre en ques évidents, il serait bon qu’ils les frontières de leur Etat idéal tout en Chine ? de progresser. Cela s’explique par
ressources naturelles, peu de flux
énergétiquesou migratoiresytran-
s’abstiennent de prendre quelque
initiative que ce soit au Proche-
Cette région, qui en le vidant, faute de moyens
humains, de sa substance démo-
Voici quelques exemples.
Aujourd’hui, partout dans ce
la nature de ce régime totalitaire,
qui même en cette période de tran-
sitent et, si l’on excepte le canal de Orient : qu’ils cessent de supplier, fut jadis l’objet de graphique, les ultras israéliens pays et à tout moment, se produi- sition, reste avide d’exercer le
Suez, dont l’importance pour le
commerce international ne cesse
de promettre, de menacer, de sanc-
tionner, de tracer des « feuilles de
toutes les convoitises, contribuent à l’avènement d’un tel
scénario, néo-andalou.
sentdes confiscations et des démo-
litions de biens immobiliers de
contrôle sur l’ensemble des pou-
voirs publics.
de décroître, aucune artère vitale route » au crayon mine et de tirer est aujourd’hui Avant de persister dans cette citoyensordinaires,des actescrimi- Revenons à l’affaire Liu Xiaobo.
ne le traverse.
Cette région, qui fut jadis l’objet
desplans sur lacomète, etqu’ils éri-
gent plutôt le farniente (le « faire
unvrai trou perdu voie, ils seraient bien inspirés de se
pencher sur le sort qui aura finale-
nels souvent commandités par les
cadres du parti usant de méthodes
Nous savons que M. Liu est
condamné à onze ans d’emprison-
detouteslesconvoitises,estaujour- rien ») en véritable politique, per- géostratégique» ment échu aux chrétiens libanais. mafieuses. Des exactions que nement pour son rôle actif dans la
d’hui un grenier à blé vide, un sous- mettant ainsi aux belligérants de En 1920, alors qu’ils étaient domi- même les actes désespérés de cer- rédaction et la diffusion de la Char-
sol plus archéologique que minéra- donner libre cours à leur démesu- de dominer militairement ? Tren- nants, ces derniers avaient eu le tains propriétaires acculés à la rui- te 08. Mais que dit la Charte 08 en
logique et, depuis l’implosion de re. Car, comme le disait jadis Areus, te ? Cinquante ? Cent ans ? Cent choix entre un Petit Liban où ils ne, comme de s’immoler par le feu,
l’Unionsoviétique,unvraitrouper-
dugéostratégique.LaMéditerranée
le très sagace roi de Sparte, la tyran-
nie, il ne faut surtout pas chercher
ans, c’est certes trop dans la vie
d’un politicien israélien. Mais c’est
seraient majoritaires, et un Grand
Liban où ils le seraient à peine.
ne peuvent stopper.
Les parents des enfants victi-
Par définition,
orientale ne présente plus aucun à l’éteindre : bien au contraire, il trop peu dans la vie d’un peuple. A l’époque, leur démesure les mes du« lait contaminé» n’ont pas l’Etat de droit
intérêt aux yeux des grandes puis-
sances, et sa marginalisation sur
faut la laisser brûler tout entière.
Ainsi désentravés, les belligé-
Tandis que la natalité et le
temps feraient lentement mais
avait poussés à choisir le Grand
Liban, avec pour résultat qu’auj-
le droit de saisir la justice. Ceux qui
s’y sont risqués, comme Zhao Lian-
suppose que
l’échiquiermondialdevraitsepour- rants proche-orientaux pourront sûrement leur œuvre, un dirigeant ourd’hui, moins d’un siècle après, hai, sont passibles de peines de pri- la Constitution soit
suivre au fur et à mesure que le
poids de la planète se déplacera
vivre pleinement leurs idées fixes
et leurs obsessions et aller jus-
palestinien avisé aura peut-être eu
l’excellente idée de reconnaître
ils ne sont plus qu’une minorité au
Liban et ont d’ores et déjà perdu
son. Parmi les avocats, acteurs
incontournables d’un Etat de droit,
au-dessus de toutes
vers l’est du continent asiatique. qu’au bout de leurs logiques res- officiellement Israël comme Etat toute prépondérance dans le pays. certains sont menacés physique- les forces politiques»
C’est sans doute pourquoi nos pectives. Le Hamas s’arc-boutant juif. Mais, en même temps, il A croire qu’Eschyle avait eu raison ment, harcelés ou empêchés
gouvernants font preuve d’un tel sur Gaza et accentuant sa pression annoncera aussi la naissance, en de dire que, lorsqu’un mortel s’em- d’exercer leur métier, parce qu’ils matière d’Etat de droit ? Juste-
manque d’imagination, comme de sur une Autorité palestinienne pri- Cisjordanie,d’unEtatpluricommu- ploie à sa propre perte, les dieux se défendent des citoyens politique- ment, c’est un simple appel au res-
détermination, dès qu’il s’agit se entre l’enclume et le marteau, nautaire, musulman, juif et chré- font un plaisir de lui donner un ment « non défendables » comme pect des droits du citoyen inscrits
pour eux de trouver puis d’impo- les colonies israéliennes de peuple- tien, dans lequel tous ceux qui, coup de main. p les pratiquants du Falungong… dans la Constitution et à l’indépen-
Si ces faits ne dévoilent qu’une dance juridique, à la suppression
partie de la réalité de cette des organes comme le Comité poli-

Israël et l’Europe: les raisons d’un malentendu construction de l’Etat de droit en


Chine, une autre, largement igno-
rée, est encore plus significative : le
tico-juridique.
L’argument avancé
M. Zheng pour justifier la condam-
par

L’Etat juif arrive bien après l’ère du nationalisme rôle prédominant du « Comité des
affaires politico-juridiques » du
Parti communiste. Dirigé par un
nation de M. Liu : le fait que la Char-
te 08 prône un « Etat fédéral » qui,
selon lui, implique une disparition
secrétaire du parti et présent sur de l’Etat actuel, est non fondé. Car il
toute l’échelle étatique, ce comité s’agit seulement d’une proposi-
dirige et supervise les affaires juri- tion visant à résoudre les problè-

L
’interrogation surl’iden- défaut d’assumer ses devoirs et de mais comme le « vrai » juif par la diques. C’est ainsi que les verdicts mes de Taïwan, du Tibet, etc.
tité nationale affleure prendre ses responsabilités, elle ne création de l’Europe, l’élévation au de tous les procès importants sont D’ailleurs, comme plusieurs
comme un malaise en
France et dans de nom- Gilles Bernheim peut proposer que des indigna-
tions compatissantes.
supranational, l’apologie de l’Autre
et de l’universel. A contrario, le juif
généralement issus de ce comité.
Nous sommes donc fondés de
vétérans du parti désapprouvant
cette condamnation de M. Liu l’in-
breux pays de l’Union S’est ainsi installée la compas- en Israël se comporterait comme nous interroger sur la possibilité diquent dans une lettre ouverte
européenne. D’autres Grand rabbin de France sion pour les victimes, toutes cau- l’Européen d’avant-guerre, ancré de la construction d’un véritable appelant à sa libération, le fédéra-
ont analysé ce malaise, ses sous- ses confondues. La victime, c’est dans son Etat-nation. Etat de droit. Personne n’a l’inten- lisme a été, pendant longtemps, le
entendus, ses multiples détermi- amalgamé aux auteurs des crimes l’Autre en état de faiblesse, dans L’idéologie de la substitution tion de nier le progrès que la Chine projet politique du parti avant sa
nants. Je souhaite examiner ici en contre l’humanité. Nous sommes une identité amoindrie, en fait repose sur une contrefaçon de a obtenu en matière de promulga- prise de pouvoir, en 1949, et M. Liu
quoi il brouille, aux yeux de cer- tous devenus des Autres, dans une dans la seule identité qui soit com- l’identité juive. Elle dévoie l’univer- tion des lois durant ces dernières n’applique que son droit d’expres-
tains Européens, la lecture de généralité indéfinie et anonyme patible avec la place peu claire, mal salisme en un relativisme indiffé- décennies par rapport à l’époque sion constitutionnel pour expri-
l’identité juive et de l’identité de la oùl’individualisme est la seulecho- définie qui lui est attribuée. En rent, dénué d’obligations récipro- de Mao, où n’en existaient que mer une vieille idée autrefois prô-
nation israélienne. Il me faut, pour se partagée et où tout se vaut parce oubliant que, comme le disait déjà ques, mais à qui la confrontation deux : la Constitution et celle régis- née par le Parti communiste lui-
cela, remonter à la seconde guerre que tout se vend. Hannah Arendt, « la compassion avec ce qui est différent est insup- sant le mariage. même.
mondiale et décrire trois profon- Dans le même temps, sous le sans justice est l’un des complices les portable. Ellereprend, de façon irré- Mais nous ne pouvons occulter Enfin, selon M. Zheng, l’attribu-
des évolutions. double effet de la construction plus puissants du diable ». fléchie et automatique, les clichés une question fondamentale : aux tion du prix Nobel de la paix à Liu
La première concerne l’Etat- européenne et de la mondialisa- Israël a pris un chemin inverse, et les mensonges de la propagande yeux des dirigeants du parti, les Xiaobo ne signifie « presque rien »
nation, disqualifié par les deux tion, le politique et le droit se sont après avoir été longtemps victime, anti-israélienne. Comme la réalité lois et même la Constitution sont- aux yeux des Chinois. Rien n’est
grands conflits du XXe siècle au affaiblis et se sont détournés de après avoir fécondé l’humanité à française, américaine, palestinien- elles des instruments politiques et moins sûr. Il existe une tendance à
profit du projet d’une paix euro- leurmission première : organiser le partir d’une identité si forte qu’elle ne ou chinoise, la réalité israélien- administratifs au service de l’inté- la dépolitisation en Chine. Mais,
péenne et de l’union dans un espa- vivre-ensemble, maîtriser les ten- a traversé l’histoire. Et après que les ne est loin d’être parfaite et ne doit rêt du parti, ou, au contraire, possè- comme dans tous les pays autori-
ce commun surpassant, tous sions et les violences, à l’intérieur et hommes partageant ses valeurs et être ni idéalisée, ni sanctuarisée. dent-elles une valeur indépendan- taires, il est difficile de mesurer la
deux, les nations et leurs rivalités hors des frontières. Nos sociétés ses idéaux ne sont pas intervenus Pour autant, comme toute réalité te, une légitimité au-dessus de tou- véritable ampleur de ce phénomè-
séculaires. européennes font désormais pri- pendant sa mise à mort. Il n’est pas étrangère, elle doit être pensée à tes les forces politiques ? Tant que ne. Néanmoins, si la population
Elle instaure un nouvel ordre inutile de rappeler que le nombre partir d’elle-même et non à travers leparti oul’Etat-parti instrumenta- chinoise s’en désintéresse autant,
supranational, principalement de juifs tués en Europe pendant la soi. lise les lois et la Constitution, nous pourquoi les autorités déploient-
juridique et économique en réac- Celui qui rejette Shoah reste supérieur à la popula- Comme l’écrivait Emmanuel pencherons pour une version pes- elles tant de moyens pour empê-
tion à l’horreur de l’Etat criminel
du nazisme et des régimes collabo-
l’Autre rejette tion juive d’Israël cette année.
Israël fonde son Etat-nation au
Levinas, « il ne s’agit pas de penser
ensemble moi et l’autre, mais d’être
simiste : un Etat de droit risque de
ne jamais voir le jour en Chine.
cher les informations autour de
Liu Xiaobo de circuler librement ?
rateurs. Ce beau projet était porté, le genre humain» moment où l’Etat-nation est dis- enface». Désormais, danslecaspar- Car, par définition, l’Etat de Il est courant que les dirigeants,
au départ, par des hommes issus qualifié en Europe. La guerre com- ticulier d’Israël, la pensée doit en droit suppose que la Constitution les cadres et les journalistes offi-
de la Résistance, d’obédience socia- mer les droits sur les devoirs ; elles mence en Israël au moment où elle premier lieu rejeter le prêt à inju- soit au-dessus de toutes les forces ciels jugent au nom du peuple.
liste et démocrate-chrétienne. sont devenues individualistes. finit en Europe. Et Israël devient rier sorti des égouts de la haine – politiques, mais c’est justement ce Mais tant que les Chinois ne pour-
Maisce projeta été conçu et demeu- Ces évolutions aboutissent à vainqueur, sans avoir d’autre issue. une haine que les juifs sont en droit que le parti n’a jamais accepté. Le ront s’exprimer librement, il est
re sans identité européenne. une Europe désireuse de dépasser Aujourd’hui, Israël est accusé de d’attendre que l’Europe en proscri- parti se place toujours, dans la pra- souhaitable d’être modeste lors-
La deuxième évolution est une les antagonismes culturels pour se conduire comme ses oppres- ve à jamais les manifestations. tique autant que dans la théorie, que l’on parle du peuple chinois ;
réaction à l’horreur de la Shoah et à s’ouvrir au multiculturalisme, qui seurs d’hier. Il est parfois qualifié Pour un Européen, appréhender au-dessus de la Constitution. Jus- tant que M. Liu n’aura pas le droit
la haine enracinée dans l’identité évacue la question de la relation à d’Etat raciste, d’Etat nazi. Peut-être Israël suppose de rencontrer une qu’à maintenant, au moins la moi- de les défendre librement, il sera
de l’Autre : l’extermination des autrui, à l’étranger, au différent, même, certains crieront un jour réalité qui va à l’encontre de son tiédes provinces acomme secrétai- malhonnête de lui reprocher ses
juifs parce que juifs. Elle consiste à mais qui est très souvent question- qu’Israël est un Etat antisémite. cadre de référence. Seule une pen- re général du Comité des affaires positions.
sublimer l’Autre et à en faire l’apo- née par des particularismes pro- Une idéologie de la substitution est sée libre peut à la fois délier et enri- politico-juridiques un chef de poli- Sans avancer d’autres critères
logie, au nom du « Plus jamais ça ». pres à des pays inquiets, chacun, ainsi à l’œuvre en Europe, après la chir le présent des informations du ce de la même province. Autre- de la liberté d’expression, on peut
Celui qui est étranger, différent, pour son avenir. théologie de la substitution avan- passé et faire advenir « Ce qu’aucun mentdit, unchef depoliceestsupé- simplement souhaiter une chose.
voire susceptible de devenir un Par son absence d’identité claire, cée par la chrétienté pour s’auto- œil n’a jamais vu » (Isaïe 64, 3). Pen- rieur à un président de tribunal. Quand un journaliste étranger en
ennemi, est désormais pensé com- l’Europes’avèreincapablederépon- reconnaître comme le « vrai » ser librement, cela commence par Où se trouve donc l’indépendance poste à Pékin pourra écrire aussi
me l’Autre, mais sans que sa place dre à ces questions posées par autre Israël. choisir ses mots, par résister aux juridique, pilier de l’Etat de droit? librement dans la presse chinoise
soit claire. choseque du consumérisme. Et elle Dans cette lecture du monde, les automatismes, aux amalgames, Quant à la démocratisation en que M. Zheng l’a fait pour Le Mon-
Celui qui rejette l’Autre rejette le n’a pu empêcher le retour du « net- non-juifs auraient tiré la leçon de aux syllogismes réducteurs et des- Chine, c’est une question que les de, la liberté d’expression en Chine
genre humain, il peut même être toyage ethnique» à sa périphérie. A l’histoire et se conduiraient désor- tructeurs. p dirigeants chinois renvoient aux aura franchi une étape décisive ! p
18 Décryptages Analyses 0123
Vendredi 31 décembre 2010

La Russie «wikifiée» ou l’envers de la «com»


L
a diplomatie n’est pas l’uni- ciens, la diplomatie s’est en effet me une période de « détente » à la lier son éventuelle participation telapreuve,mais lemodusoperan-
vers de la franchise publique. emparée des techniques de la manière de celle des années 1970. au bouclier antimissile de l’OTAN à di, parfois peu précautionneux, de
Peu étonnant donc que, plus
de dix ans après l’arrivée au pou-
Analyse publicité pour se « vendre » auprès
de l’opinion publique,quitte à biai-
La Russie de M. Poutine est à la fois
un sujet de préoccupations et un
l’obtention d’un « secteur » d’inté-
rêts privilégiés en Europe centrale.
son cofondateur, Julian Assange,
présente aussi un grand danger.
voir de Vladimir Poutine, l’analyse ser sur son contenu. « La Russie est partenairepour des espaces decoo- Si les 250 000 télégrammes
cinglante du régime russe révélée
par les télégrammes américains
Natalie Nougayrède
Service international
aujourd’hui une démocratie », pro-
clamait, fin 2009, François Fillon.
pération circonscrits. Celle-ci se
noue sur le désarmement nucléai-
A la manière devaient tomber à l’état brut entre
les mains des hackeurs du
obtenus par WikiLeaks ne se soit Les télégrammes ont révélé ce re et le traitement des dossiers ira- des entreprises Kremlin, le péril serait grand pour
guère décelée dans les déclarations
des dirigeants occidentaux. Ces
gée par les services secrets » (Robert
Gates, le secrétaire à la défense
qui se cachait derrière l’améliora-
tion du climat entre la Russie et les
nien et afghan (objectifs prioritai-
res de M. Obama), ou sur des
ou des politiciens, tous ceux, réfugiés, militants des
droits de l’homme, représentants
documents ont dévoilé l’envers du américain). Des services secrets Occidentaux cette année. Un tour- enjeux commerciaux, de compéti- la diplomatie delasociété civile,qui aurontnour-
décor du reset, la relance des rela-
tions bilatérales avec Moscou, à la
qui ont assassiné, à Londres en
2006, l’opposant russe Alexandre
nant marqué par la reprise du dia-
logue OTAN-Russie, le réchauffe-
tion avec l’Allemagne, et de quête
de soutiens pour le G20 (ambi-
s’est emparée ri au fil des ans les analyses du
département d’Etat.
fois celle de l’administration Oba- Litvinenko («peu probable que Vla- ment entre Moscou et Varsovie, et tions de M. Sarkozy). des techniques Aussi peut-on se demander si la
ma et celle de Nicolas Sarkozy.
Les télégrammes identifient
dimir Poutine, avec son attention
aux détails, ne savait pas », a com-
aussi la résolution d’un vieux
contentieux de délimitation mari-
Pour le reste, des lignes rouges
ont été tracées. Lors du sommet de
de la publicité pour diplomatie pourra continuer de
nous « vendre » l’idée d’une Russie
bien le régime russe comme « le menté Dan Fried, un responsable time entre la Norvège et la Russie. l’Organisation pour la sécurité et la se «vendre» auprès à ce point affaiblie par la crise éco-
problème» du pays, du fait du rôle
deshéritiers duKGB et de l’étouffe-
du département d’Etat).
On peut paradoxalement être
Derrière tout cela, il y a eu, en
coulisses, la mise en œuvre d’une
coopération en Europe (OSCE),
début décembre, au Kazakhstan,
de l’opinion publique, nomique et soucieuse d’apport de
technologies extérieures qu’elle
ment des pousses de démocratie rassuré. Ces dernièresannées, jour- stratégie non déclarée de refoule- les plans du Kremlin de refonte de quitte à biaiser ne représente plus le moindre sou-
introduites en leur temps par
Mikhaïl Gorbatchev et Boris Eltsi-
nalistes spécialisés et diplomates
voyaient donc la même Russie.
ment des appétits russes de zones
d’influence en Europe. Avec com-
l’architecture de sécurité sur le
continent ont connu un enterre-
sur son contenu ci pour l’Europe.
Les masques tombent. On a
ne. C’est un tableau d’une sévérité WikiLeaks a ce grand mérite me point d’orgue l’élaboration de ment de première classe. Les Occi- même pu entendre Alain Juppé, le
sans appel. Une corruption au plus d’avoir brisé la « com », tous les plans secrets de l’OTAN pour la dentauxsavent que laRussie conti- La coopération de Moscou sur ministredela défense français, par-
haut niveau de l’Etat qui fait que efforts de relations publiques qui défense des Etats baltes, décidée nuera de vouloir consolider ses l’Iran et l’Afghanistan a été valori- ler d’« invasion » de la Géorgie par
les dirigeants russes sont « focali- cherchent à faire prendre des ves- après l’intervention militaire rus- acquis militaires et son redécoupa- sée par les Occidentaux, bien qu’el- l’armée russe, un terme que Paris
sés sur un horizon à six mois, et sies pour des lanternes et consti- se en Géorgie, en 2008. ge unilatéral de frontières dans le le soit limitée, et qu’en privé les n’avait pas employé jusque-là.
leurs propres intérêts de business » tuent une partie intégrante de la Les différents reset peuvent ain- Caucase, au mépris des normes diplomates semblent fixés sur les Les différents reset cachent le
(un conseiller de l’Elysée). Une Rus- diplomatiemédiatisée. A la maniè- si se lire non comme l’avènement édictées depuis les accords d’Hel- motivationsréellesdu pouvoirrus- constat que la Russie est un grand
sie devenue une « oligarchie diri- re des entreprises ou des politi- d’une ère de confiance, mais com- sinki (1975). Et Moscou cherche à se. Les documents obtenus par corps malade à l’Est (les récents
WikiLeaks ont ainsi révélé que la pogromsracistesl’ont montré, ain-
décision russe de ne pas livrer de si que la nouvelle condamnation
missiles S-300 à l’Iran reposait sur de Mikhaïl Khodorkovski). Les
une négociation secrète menée Occidentaux espèrent qu’une
par Israël, qui offrait, en contrepar- patiente pédagogie ouvrira des
tie, des drones sophistiqués à l’ar- horizons nouveaux de partena-
mée russe. riat. WikiLeaks ramène à des réali-
L’épisode des onze espions rus- tés crues, qui laissent ouverte une
ses arrêtés, cet été, aux Etats-Unis, question lancinante depuis vingt
puis acclamés par le Kremlin com- ans: comment peser sur les évolu-
me des héros nationaux, s’inscri- tions de la Russie post-soviétique ?
vait bien dans cette lecture-là. Les Nommer la réalité semble un bon
services secrets russes n’ont début. p
présente jamais été aussi actifs depuis la
guerre froide. WikiLeaks en appor- Courriel : nougayrède@lemonde.fr

Le livre du jour
14 & 15 JANVIER 2011 7e ÉDITION L’adolescence à la loupe
Le salon des L
’adolescence a une histoire.
Elle a commencé lorsque sont
apparues les premières fissu-
res de la société patriarcale et que
Ainsi, Laurent, 15 ans, clouté des
pieds à la tête, qui sème la terreur
avec la bande de garçons à laquelle
il appartient. Sur injonction du

masters / MBA
AU PALAIS BRONGNIART - BOURSE DE PARIS
les adolescents ont pu se démar-
quer à la fois de l’enfance et du
monde des adultes, au lieu de per-
pétuer les schémas sociaux tradi-
tionnels. La première étude sur cet-
directeur du collège, ses parents
viennent consulter l’analyste, sans
y croire. Leur fils n’accepte aucune
contrainte ni reproche. Il insulte,
menace, frappe. Lors de sa premiè-
tetranched’âgeaétéfaiteaux Etats- re rencontre avec l’analyste, Lau-
Unis,au débutduXXe siècle.Onpar- rent est prostré, fermé, tête baissée.
lait à l’époque de « crise d’adoles- Il s’attend à être jugé, condamné. Il
ENTRÉE GRATUITE cence » pour stigmatiser la mise en découvre que l’ordre du jour, ce
cause par les jeunes des traditions, n’est pas sa violence, mais sa souf-
de l’autorité parentale, des institu- france. Derrière le défi, la révolte, la
tions sociales… Dans les années volonté de destruction, se dévoile
1960, ce phénomène s’est cristalli- peuà peu undésespoirintense dû à
sé sous un slogan: « Tuer le père ». son histoire. Un grand-père raciste,
Dans son ouvrage, Hélène Del- quin’ajamaisacceptéquesonpetit-
tombe nous montre qu’auj- filssoitné d’un père algérien etlui a
ourd’hui l’adolescence ne se carac- inculqué la haine de l’autre, à com-
térise plus par la révolte contre mencer par la haine de soi.
Tout savoir sur les masters, l’autorité paternelle, « car il s’agit
de plus en plus souvent d’une socié- Infléchir son destin
té sans pères ». Au lieu de se référer Roxane, elle, souffre d’inconti-
mastères spécialisés, MSc et MBA aux générations précédentes, les
adolescents préfèrent se confor-
nence. Ses parents attribuent ce
symptôme à une phobie des insec-
mer à leurs semblables par des tescontractéeà4anslorsd’unvoya-
Masters, mastères spécialisés, MSc et MBA : venez rencontrer les meilleures universités mécanismes d’identification réci- ge en Tunisie, son pays d’origine.
et grandes écoles pour faire votre choix parmi plus de 2 000 programmes! proque. Mutisme, isolement, suici- Pendant les séances d’analyse,
de, boulimie-anorexie, addiction, l’adolescentevadécouvrirlasignifi-
Nouveautés 2011: de nombreuses conférences animées par les journalistes du Monde. violence,mode vestimentaire,pier- cation de son incontinence, en
cing, tatouage… Tous ces symptô- tirant au clair le conflit qui la déchi-
mes sont des phénomènes de rup- re : son frère l’a prévenue qu’elle
tureavec lasociété, dansun proces- devrait mettre un voile pour sortir
sus de marginalisation. dès qu’elle serait pubère, même si
l’école le lui interdit. C’est la loi du
INFORMATION ET INVITATION SUR Les Enjeux de l’adolescence grand frère contre les lois de la
Hélène Deltombe République. Mais l’adolescente
www.salondesmasters.com Editions Michèle, coll. « Je est
un autre », 218 p., 19 €
veut faire des études. Elle se sent
entravée. Son analyse lui donnera
la force nécessaire pour infléchir
Vendredi : de 13 heures à 19 heures L’adolescent se range volontiers son destin selon son désir.
sous une étiquette à laquelle il se « Le rôle d’un symptôme est de
Samedi : de 10 heures à 18 heures réduit. Il se reconnaît comme faire entendre une souffrance inti-
appartenant à un groupe, ce qui le me. Et devenir adulte suppose de
dispense d’être un individu. Com- résoudre ses symptômes pour assu-
ment créer des liens avec un être mer pleinement le statut de sujet,
qui n’attend de solutions que de n’être plus l’objet des circonstances,
ses pairs ? Ce livre relate le cas des événements ou des décisions
d’adolescents qui, lors de leur ren- d’autrui », écrit Hélène Deltombe.
contre avec un psychanalyste, s’in- L’adolescence peut devenir « une
en partenariat avec terrogent sur leur existence en période pleine de promesses
acceptant de prendre leurs symp- cueillies au cœur même du déses-
tômes comme des questions à poir et de ce qui faisait énigme ». p
résoudre. Florence Beaugé
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Culture 19

La «magie nouvelle» sort du chapeau


Un manifeste, une trentaine de compagnies, des spectacles à succès, le mouvement impose ses principes

L
e caniche part à la chasse, le
loup prend sa place, auquel se Les rendez-vous 2011
substitue un énorme tigre. Le
numéro de prestidigitation d’Eva Raphaël Navarro et Clément
Julia, véritable ménagerie ambu- Debailleul « Vibrations ». Les 18
lante à lui tout seul, à l’affiche du et 19 janvier, à Amiens (Somme).
spectacle Prestige du Cirque d’hi- Le 21 janvier, à Orly (Val-de-Mar-
ver Bouglione, à Paris, remet la ne). « Notte », de Navarro et
magie à l’ancienne au centre de la Debailleul. Du 13 au 15 janvier, à
piste,celle pour qui, selon la défini- Douai (Nord). Les 3 et 4 février, à
tion historique de Robert Houdin Arles (Bouches-du-Rhône).
(1805-1871), « le magicien est un www.cie14:20.free.fr
acteur qui joue le rôle de magi-
cien ». C’est à l’enseigne de cet Etienne Saglio « Le soir des
ancien horloger et scientifique, monstres ». Du 20 au 22 janvier,
fameux prestidigitateur, qu’est à Poitiers (Vienne). Le 23 janvier,
née, au XIXe siècle, la magie moder- à Cusset (Allier). Le 25 janvier,
ne et spectaculaire. à Bar-le-duc (Meuse)…

Explosion de la Adrien Mondot « Cinématique ».


Du 24 au 26 janvier, à Draguignan
logique, surgissement (Var). Les 11 et 12 février, à Rou-
du fantastique, baix (Nord). Les 14 et 15 février, à
Châteauroux (Indre). Le
l’irrationnel 18février, à Lamballe (Côtes- d’Ar-
l’emporte mor)…
Exposition XYZT. Du 17 au 30 jan-
vier, à Draguignan (Var).
Plus d’un siècle plus tard, le ter- Du 10 au 22 mars, à Reims (Mar-
me de magie prend une significa- ne). Du 28 mars au 10 avril, à Laval
tion bien différente. Dans leur (Mayenne). Adrienm.net
manifeste « Pour une magie nou-
velle », qui doit paraître courant Journée d’étude sur la magie
2011, Raphaël Navarro et Clément nouvelle : « Magie nouvelle : créa-
Debailleul, scénographes, jon- tion artistique et incidence juridi-
gleurs et magiciens – codirecteurs ques ». Le 21 janvier, de 10 heures
de la compagnie 14:20 –, épaulés à 16 heures. Entrée gratuite. Mai-
par Valentine Losseau, s’affirment son des sciences de l’homme,
comme les leaders de ce mouve- 4, rue de la Croix-Faron, Saint-
ment artistique en pleine renais- Denis (Seine-Saint-Denis). Forma-
sance depuis six ans. « C’est un art tion Magie nouvelle. Centre natio-
dont le langage est le détourne- nal des arts du cirque (Cnac.fr)
ment du réel dans le réel, mais aussi Solo interprété par Etienne Saglio dans le spectacle « Vibrations », mis en scène par Navarro et Debailleul. CLÉMENT DEBAILLEUL
un principe créateur au sens large
que l’on peut retrouver dans des Comme ses confrères de la danse corps saisis en pleine déformation ques, mais aussi technologies Navarro pour son spectacle Som- 2009. Rien n’est caché dans mes
spectacles de cirque, de danse, de et du théâtre, l’artiste de magie anatomique… Explosion de la logi- numériques concourent à l’inven- brero (2007), échappent à l’étiquet- spectacles et je livre toutes mes
théâtre, expliquent-ils. Venant du nouvelle met en scène des pièces que, surgissement du fantastique, tiondeleurlangage magique.Ajou- te tout en s’inscrivant parfois dans découvertes informatiques sur
nouveau cirque et étant dans le fondées sur une expérience magi- l’irrationnell’emporte. Dans Vibra- tez-y, comme il se doit, des princi- une démarche magique. Internet. Elles appartiennent à qui
paysdela nouvellevague,la nouvel- que du monde. « Il s’agit de retrou- tions (2009), mis en scène par pes psychologiques, optiques, et Sur le même ton, et avec cer- veut.» Toutmystère dévoilé, sa piè-
le cuisine et le nouveau roman, ver ce sentiment fondateur de l’hu- Navarro et Debailleul, la danseuse l’illusion opère. « Mais rien ne doit tains des mêmes outils, le jongleur ceCinématique (2010),dans laquel-
nous avons choisi de baptiser ce manité en troublant la perception Fatou Traoré tourbillonne en lévi- se voir sur le plateau, précise Etien- et informaticien Adrien Mondot le une danseuse évolue sur un sol
mouvement la magie nouvelle.» de l’espace et du temps, poursui- tation. Pour sa pièce Le Soir des ne Saglio, qui travaille actuelle- conçoit des pièces faisant appel au mouvant, donne la clef d’un mon-
En quoi consiste donc le registre vent les deux complices. L’enjeu monstres (2009), Etienne Saglio ment sur une installation de bou- même enchantement. Souvenir de merveilleux. De même, son
du magicien nouveau ? Foin de est de faire exister ce qui n’est pas et fait voler ses balles de jonglage les de verre sous lesquelles lévitent toujours vif de Convergence 1.0 exposition interactive (XYZT), en
numéros de cartes, de découpage de transformer le monde autour comme des oiseaux au-dessus du des nuages. La distorsion du réel (2004) : une sphère transparente 2009, présentée sur la Scène natio-
de sa partenaire à la scie et de des grands fantasmes comme public. que provoque la magie ne doit pas flottant dans l’air était manipulée nale Lux, à Valence, en novembre,
lapins oubliés dans un chapeau ! Si voler, planer, disparaître, etc. » Si ces artistes refusent de révé- livrer ses trucages. Cet aspect d’invi- par deux mains caressantes. « Je invitait le public à tester une table
ces spécialités tiennent toujours Sur les plateaux, les spectacles ler leurs secrets de fabrication, sibilité est fondamental. » me sens proche des principes de cinétique pour mieux se confron-
l’affiche des cabarets et se retrou- de la trentaine de compagnies comme tout magicien qui se res- Si le mouvement de magie nou- Navarro et Debailleul mais un élé- ter en la triturant à la matière vir-
vent aussi au programme de la for- émargeant actuellement en Fran- pecte, ils possèdent une boîte à velle se veut résolument fédéra- ment important me différencie, tuelle, ou à contempler son corps
mation conduite par Navarro et ce à la catégorie « magie nouvelle » outils bien pourvue. Techniques teur, certains metteurs en scène et c’estmonparcoursscientifique, pré- se transformer en temps réel. Ana-
Debailleul, elles débordent du for- multiplient les esthétismes. On traditionnelles, machinerie théâ- chorégraphes comme Philippe cise Mondot qui a collaboré avec le morphoses à gogo pour un monde
mat court traditionnel pour servir retrouve des manipulations d’ob- trale, jeux de miroirs, caméras et Genty ou Philippe Decouflé, qui a metteur en scène Wajdi Mouawad mutant d’illusions. p
un propos spectaculaire global. jets, des accessoires volants, des vidéoprojecteurs, procédés opti- d’ailleurs collaboré avec Raphaël pour Ciels, au Festival d’Avignon Rosita Boisseau

Un texte limitant les mangas à contenu pornographique crée le trouble au Japon


Faut-il bannir les scènes de sexe incluant des enfants? Adoptée à Tokyo, cette réglementation inquiète une industrie déjà en déclin

Tokyo Virtuelle, elle reste liée à la percep- telle publication. Les éditeurs éga- japonaise (Tallandier, 396 p., 23 ¤). Le secteur souffre de ventes en concerne également les ouvrages
Correspondance tion qu’en a le lecteur et aux inten- lementpratiquent une autorégula- Il concerne les œuvres présentant déclin : 605 millions d’exemplai- reliés. La croissance rapide des
tions du scénario. Dans certains tion de cette activité, qui aborde, il des scènes de pédo-pornographie res des périodiques spécialisés exportations est encore loin de

C
onfrontéaudéclin desesven- cas, l’ambiguïté rendrait difficile est vrai, tous les sujets, sous toutes qui font partie du scénario. Il existe s’étaient vendus en 2009, contre pouvoir compenser cette chute. p
tes, l’univers de l’animation de juger s’il s’agit de jido-poruno ses formes et perversions : politi- une crainte de voir des mangas ou 1,3 milliard en 1995. La baisse Philippe Mesmer
et du manga japonais s’in- ou non. Les discussions, bien que que, guerre, grande cuisine, aven- des animes ayant une vraie valeur
quiète de la réglementation adop- vives, n’ont rien donné. En 1998, ture, sexe. artistiqueclassés auxcôtésdes créa-
tée le 15 décembre par le gouverne- une loi pour la protection des On peut ainsi trouver des man- tions les plus abjectes et, de ce fait,
ment métropolitain de Tokyo. Ce enfants a banni les photos et les gas tirés de Mein Kampf, d’Hitler, ne plus être lus. » Et Karyn Poupée
texte vise à interdire aux moins de
18 ans l’accès aux œuvres faisant
figurerdesscènesjugées«extrême-
vidéos à caractère pédophile, mais
pas les dessins ou les animes. Le
débat a ressurgi en 2008, quand
du Capital, de Marx, aussi bien que
du Roi Lear, de Shakespeare.
de citer certaines des créations
majeures d’Osamu Tezuka
(1928-1989), l’un des plus grands
Concert
ment » obscènes : viols, incestes ou
actes sexuels avec des enfants. Les
éditeurs sont invités à contrôler
l’Unicef a demandé au Japon d’in-
terdire la représentation d’enfants
mêlés à des actes sexuels dans les
On peut ainsi trouver
des mangas tirés
auteurs de mangas : « Un prêtre
pédophile apparaît dans MW, un
manga sur les traumatismes de la
du nouvel an
leur distribution et Tokyo prévoit
demenerdes enquêtespourestam-
piller les albums ou dessins ani-
mangas, les animations et les jeux
vidéo.
Après la conférence de Rio de
de «Mein Kampf»,
d’Hitler,
guerre, et Ayako tourne autour de
la question de l’inceste.» De même,
le très riche genre « Boys Love »,
en direct de Vienne
més (animes en japonais) dont la
vente ou la location seront limi-
Janeiro sur l’exploitation sexuelle
des enfants, la législation de la ville
ou du «Roi Lear», populaire auprès des filles et qui
met en scène des amours homo- le 1er janvier à 11h
tées.Touteinfractionà cettelégisla- de Tokyo, rejetée une première de Shakespeare sexuellesmasculines,pourrait pas-
tion en vigueur, dès juillet 2011,
sera sanctionnée d’une amende de
fois en juin, a finalement été adop-
tée. Mais elle souffre du flou de son Dans un tel contexte, et malgré
ser sous le coup de la réglementa-
tion.
Orchestre
300 000 yens (2 785 euros).
L’adoption du texte ravive les
contenu. Regrettant une « absence
de discussions », dix éditeurs, dont
la promesse des autorités de consi-
dérer la qualité des œuvres, le bar-
Réagissant sur son blog à la nou-
velle réglementation, le premier Philharmonique de Vienne
débats ouverts dans les années
1990. Des politiciens, appuyés par
les géants Shûeisha et Kôdansha,
menacent de boycotter la Tokyo
reau de Tokyo s’inquiète des possi-
bles dérives nées de l’interpréta-
ministre, Naoto Kan, a reconnu
que « l’éducation des enfants est Présenté par
des associations de parents et des
organismes internationaux,appel-
International Anime Fair de
mars 2011, qui attire 100 000 visi-
tion d’un texte émis par une admi-
nistration menée par l’ultra-
unedesquestionslesplusimportan-
tes». Maisla perspectivedu boycot-
Christophe Bourseiller
lent à l’interdiction des créations teurs et bénéficie du soutien du conservateur Shintaro Ishihara. tage de l’Anime Fair l’inquiète
présentant des actes de jido- gouvernement. « Le problème ne porte pas sur pour l’avenir d’une industrie pro-
poruno, la pédo-pornographie. Les Le nouveau texte s’ajoute à des les cas les plus extrêmes et on est muepar l’ancienchef dugouverne-
auteurs et éditeurs leur opposent mesures déjà en place. A Tokyo, d’accord sur l’idée qu’il ne faut pas ment – et fan de mangas – Taro
la liberté d’expression et insistent desinspecteursmènentdes contrô- tout montrer, explique Karyn Pou- Aso, au rang de vitrine du « Cool
sur la question de la représenta- leset unecommission se prononce pée, auteure d’une passionnante Japan », une arme diplomatique francemusique.com
tion d’un enfant dans un manga. sur l’aspect « malsain » de telle ou Histoire du manga. L’école de la vie douce.
20 Culture 0123
Vendredi 31 décembre 2010

Montrer le vrai visage de Paris occupé: Nick le juge, le rockeur


suisse du code pénal
pari réussi au Réfectoire des Cordeliers
I
l s’appelle Nick le juge (ça chan- tés, en octobre 2007, qui lui signa-
En 2008, l’exposition de photos de propagande d’André Zucca, à la Bibliothèque historique ge de la police), et dans son uni- lent qu’il ne sera pas réélu s’il
de la Ville de Paris, avait provoqué une polémique. Le tir est corrigé avec précision et équilibre que clip tourné à Paris dans continue à faire du bruit. « Je n’ai
un bar du Marais, deux jeunes pas pris ça très au sérieux, assu-
dames un peu moins habillées re-t-il. Et comme je ne faisais pas
Exposition toirs » ; ces affiches informant la que des greffières se frottent lasci- de faute professionnelle, ils ont dû
population que l’équipe de Je suis vement contre son corps judiciai- patienter six ans pour me virer. »

U
ne exposition consacrée partout, le grand journal collabora- re. Lui, raide comme la justice, se L’événement est rarissime. Les
aux « Parisiens sous l’Occu- tionniste, organise un meeting sur laisse déboutonner la chemise 31 autres magistrats ont été réélus
pation» ? Voilà qui rappelle le thème « Nous ne sommes pas sans un regard aux donzelles, et en mai 2008 dans un fauteuil,
quelque chose. C’était en 2008. A des dégonflés » ; ou cette circulaire avec une impartialité toute judi- Nicolas Marthe a eu 7 voix au pre-
l’époque, la Bibliothèque histori- du recteur de l’académie de Paris ciaire, reprend d’une voix sombre mier tour, 11 au second, il en fal-
que de la Ville de Paris présenta demandant aux professeurs d’ac- Non je ne regrette rien d’Edith lait 53. Le président de la commis-
souscetitreune sélectiondephoto- compagner leurs élèves à l’exposi- Piaf. « Les filles sont sexy pour sus- sion judiciaire a aimablement
graphies en couleurs d’André tion« Lebolchevismecontrel’Euro- citer l’érection populaire face à la indiqué que ses compétences juri-
Zucca (1897-1973). Une violente pe », afin de les immuniser contre castration de notre liberté indivi- diques n’étaient pas en cause,
polémique s’ensuivit. On reprocha le «péril » du « collectivisme». duelle », explique placidement le mais qu’il manquait de maturité,
aux organisateurs d’avoir insuffi- En face, il y a l’autre Paris. Celui chanteur. de sens des responsabilités, accu-
samment souligné qu’il s’agissait de la faim, illustré par ces photos Nicolas Marthe a été juge en mulait un « retard chronique et
d’images de propagande prises par étonnantes de plantation de hari- Suisse pendant sept ans, mais structurel dans le traitement des
un collaborateur du magazine pro- cots et de poireaux autour du Lou- sous sa robe de magistrat battait dossiers » et que son comporte-
nazi Signal, dont l’intention était vreainsi queparcestractsappelant un cœur de rockeur, et il a été ment était globalement « inadé-
de donner une image positive de la les Parisiens à venir aux Halles sommé de choisir. Il s’est trouvé quat ».
capitale :celled’unevillesaturée de pour protester contre les « traîtres un slogan un peu facile, « épris de
croix gammées et d’uniformes affameurs». Celui des réquisitions, justice et repris de justesse par le « Incarcéré »
verts, certes, mais où il faisait bon des pillages et des spoliations. rock », et prépare une tournée en Nick hausse les épaules. « La
vivre, où les terrasses de café Celui, enfin, de la répression, dont 2011 dès qu’il aura trouvé des sal- justice suisse est comme la françai-
étaient bondées et qui restait la témoignent par exemple l’unique les, des fonds et des musiciens. se : on est en sous-effectif, le retard
capitale du luxe et de l’élégance… photographie connue de la rafle du Nick, 43 ans, est un type sympa est structurel, pas seulement chez
comme au bon vieux temps. Vel’d’Hiv’oucelle dupeloton d’exé- et un rebelle de fraîche date. moi. C’est le rock qui pour eux
Une telle polémique ne risque cution de l’avenue de la Porte-de- Après de paisibles études de droit n’est pas adéquat. » Il est quand
pas de surgir avec l’exposition que Sèvres, où plus de 140 résistants à Neuchâtel en grattant sa guita- même choqué, et file aux Etats-
le Comité d’histoire de la Ville de furent fusillés. re, il a exercé cinq ans comme avo- Unis soutenir la campagne d’Oba-
Paris (CHVP) organise, jusqu’au De ce Paris-là, les traces sont cat avant de filer à la Los Angeles ma. C’est là qu’il rencontre Terry
9 janvier 2011, dans le cadre super- bien sûr moins nombreuses, plus Music Academy étudier la basse Ilous, chanteur du groupe de hard
be du Réfectoire des Cordeliers. chétives. Ces images volées et ces pendant deux ans. XYZ, et enregistre un disque à Los
Officiellement, « il ne s’agit pas documents clandestins n’en sont De retour au canton natal, « il Angeles, disponible sur le Net.
d’une contre-exposition Zucca », que plus précieux : à cause de leur fallait bien trouver une activité ». Depuis Nick fait sa promo avec
assure Claire Barillé, secrétaire valeur documentaire, bien sûr, Nanti de son brevet d’avocat, il a un sens aigu de la provocation,
générale du CHVP, qui organisera mais aussi en raison de leur rareté été élu en 2001 président d’un tri- cognant sur les juges « conformis-
dans quelques mois une autre même, qui à elle seule en dit beau- bunal de district de Neuchâtel. tes », multipliant les photos genti-
exposition, consacrée cette fois au coupsur uneépoqueoùlesplusélé- Dans le canton, les juges sont élus ment coquines avec de jolies
comité parisien de Libération. Il mentaires libertés – à commencer par les députés pour une législatu- filles, dans des parties qui ne sont
n’empêche. Quand l’historienne Photo extraite d’une série de clichés pris par le commandant par la liberté d’expression – re. « Je n’étais pas politisé à l’épo- même pas civiles.
Claire Andrieu, professeur à Scien- Daniel Leduc pendant l’Occupation. MUSÉE DE LA RÉSISTANCE NATIONALE n’avaient plus droit de cité.p que, raconte modestement l’an- « Lorsque j’étais juge, j’étais
ces Po et spécialiste de la seconde Thomas Wieder cien magistrat, les députés de droi- incarcéré dans des schémas réac-
guerre mondiale, explique qu’elle noir et blanc, cartes, tracts, affi- confronté à deux types de docu- te et de gauche n’arrivaient pas à tionnaires qui veulent qu’un juge
a particulièrement veillé, avec les ches – sont moins spectaculaires, ments : ceux dont la visée propa- « Paris 1940-1944. Le quotidien des s’entendre, c’est comme ça que j’ai soit lisse et policé, et surtout pas
deux autres commissaires de l’ex- pas toujours très lisibles et parfois gandiste est claire et ceux qui, à Parisiens sous l’Occupation ». Réfectoi- été choisi. » libertaire ou rockeur. » Du coup, il
position, à « mettre les documents trop densément agglomérés. Reste l’inverse, trahissent une vérité qui re des Cordeliers, 15, rue de l’Ecole-de- Le jeune juge, à ses heures per- donne des interviews dans un
dans leur contexte » et à « montrer que le sujet est traité de façon beau- n’était pas bonne à dire. Médecine, Paris 6e. Mo Odéon. Jusqu’au dues, jouait de la basse dans des cachot de la prison de Bellechas-
tous les aspects de la période », il est coup plus complète et nuancée. Cette juxtaposition fait apparaî- 9 janvier 2011. Du lundi au dimanche de groupes amateurs du coin. « Du se, en Suisse, « parce que je suis
évident que le précédent de 2008 a tre deux Paris antithétiques, qui 11 heures à 19 heures, nocturne le jeudi rock assez conventionnel, on ne fai- plus libre de m’exprimer au fond
été médité. Deux Paris antithétiques sont comme les deux faces d’une jusqu’à 20 h 30, et jusqu’à 16 heures le sait rien de provocateur. » Malgré de cette cellule que quand j’étais
Avec quel résultat à la clé ? Bien Bercé par le célèbre « Radio Paris même médaille. Le Paris de l’ordre 31 décembre. Fermeture le 1er janvier. Du tout, les juges tiquent. « J’aurais magistrat ».
sûr, le visiteur risque d’être moins ment, Radio Paris ment, Radio Paris nouveau, d’abord : ce sont ces 24 janvier au 24 février 2011, l’exposition fait du jazz classique ou du haut- Son clip a fait un peu sursauter
« séduit » qu’il ne pouvait l’être au est allemand », diffusé à l’époque « avis » intimant aux habitants de sera présentée dans le hall des exposi- bois, on m’aurait applaudi, assure à Neuchâtel, mais la ville lui a
premier abord face aux photos en sur la BBC, le visiteur est ainsi, tout « laisser le passage à MM. les offi- tions du bâtiment principal de l’universi- le magistrat. Malheureusement, je quand même accordé une subven-
couleurs d’André Zucca : les docu- au long d’un parcours organisé ciers des troupes d’occupation lors- té Paris-VIII, 2, rue de la Liberté, à Saint- ne suis pas très bon en hautbois. » tion. p
ments présentés ici – photos en autour de panneaux thématiques, qu’ils les rencontrent sur les trot- Denis. Mo Saint-Denis-Université. Il est convoqué par cinq dépu- Franck Johannès

Les monuments français au firmament du cinéma Cinéma


Appel à une grève des cinéastes
Une exposition célèbre la place des grands sites dans le 7e art, décors mais aussi personnages en faveur de Jafar Panahi
Le cinéaste iranien Rafi Pitts demande à l’industrie cinématographique
Exposition parcours où le monument est tour de cesser le travail symboliquement pendant deux heures le 11 février,
à tour monument historique, per- en solidarité avec ses compatriotes et confrères Jafar Panahi et Moham-

G
érard Depardieu déambu- sonnage de fiction, acteur de com- mad Rasoulof, condamnés à six ans de prison. « Nous invitons tous les
lant dans les cachots de la position, guest-star ou inspirateur cinéastes et membres de l’industrie cinématographique, quelles que
Conciergerie dans Danton, de châteaux imaginaires. soient leur nationalité, frontières, religions ou convictions politiques, à
d’AndrzejWajda,estunescènedou- Prenons le château de Versailles, soutenir nos compatriotes cinéastes iraniens, en arrêtant de travailler
blement historique. Très peu de partenaire privilégié des films pendant deux heures entre 15 heures et 17 heures le 11 février 2011, jour du
films furent tournés dans ce lieu consacrés à Marie-Antoinette. 32e anniversaire de la révolution iranienne », écrit Rafi Pitts dans un
qui servit de prison lors de la Révo- Dans la version de Van Dyke avec appel. Une lettre ouverte au président iranien, Mahmoud Ahmadine-
lution française. Revanche du Norma Shearer (1938), il est recons- jad, jointe à l’appel, dénonce les peines de prison infligées aux cinéastes
palais de la Cité : la salle des gens titué en studio. Pour Jean Delan- « punis de s’être intéressés à leurs compatriotes. Punis de s’être préoccu-
d’armes abrite une belle exposi- noy, il accueille Michèle Morgan pés des vies perdues dans les conflits issus des élections » de juin 2009.
tion sur l’utilisation du patrimoine (1955) dans ses murs. Dans le film Agé de 50 ans, Jafar Panahi, l’un des cinéastes iraniens les plus connus à
architectural français par le ciné- de Sofia Coppola (2006), les appar- l’étranger, a été condamné le 20 décembre à six ans de prison et vingt
ma. Son commissaire, N. T. Binh, en tements de la reine sont filmés au ans d’interdiction de réalisation pour « propagande contre le régime ».
a fait à la fois une promenade ludi- château de Millemont. Mohammad Rasoulof, qui travaillait sur un film avec M. Panahi, s’est
quedanslaquelle lesdécorshistori- Autre exemple : aucun film aussi vu infliger six ans de prison pour des faits similaires. – (AFP.) p
conçu autour de Notre-Dame de
Aucun film autour de Paris n’a jamais été tourné en
décors réels. Le film de Jean Delan-
« Harry Potter » coiffe « Les Petits Mouchoirs »
au poteau du box-office 2010
Notre-Dame-de-Paris noy adapté du roman de Victor Les décors en carton-pâte du film « Notre-Dame-de-Paris » Il a fallu attendre la dernière semaine d’exploitation cinématographi-
n’a jamais été tourné Hugo (1956) montre un Moyen Age
fantasmé, Quasimodo y joue
(1956), de Jean Delannoy. MINISTÈRE DE LA CULTURE/R.VOINQUEL/RMN que de l’année pour que Les Petits Mouchoirs, de Guillaume Canet, aban-
donne la première place du box-office 2010. Selon les chiffres de la let-
en décors réels devant des façades de carton-pâte. Notre-Dame et restaura la cité L’Anglaise et le Duc (2001) à partir tre quotidienne du Film français, la première moitié d’Harry Potter et
Dans La Reine Margot de Patrice médiévale de Carcassonne, où se detableaux et toiles peintes incrus- les reliques de la mort 1re partie, septième et dernière aventure du jeune
ques que sont châteaux, cathédra- Chéreau (1994), le mariage d’Henri tournèrent entre autres La Mer- tésen trucage numérique.Elle rend sorcier, a réuni 5 294 813 spectateurs au 28 décembre. Les vacances au
les,monumentsapparaissentcom- de Navarre et de Marguerite de veilleuse Vie de Jeanne d’Arc, de hommageà ces grands décorateurs Cap-Ferret des copains de Guillaume Canet en avaient réuni 5 249 345 à
me les acteurs des films, et une ini- Valois, qui eut lieu dans la cathé- MarcodeGastyne(1929),(pourfigu- que furent Trauner, Wakhévitch, la même date.
tiation aux métiers du cinéma drale, a été tourné dans la basilique rerOrléans),Le Miracledes loups, de Douy, Evein, Saulnier (le créateur
dévoilant l’envers des décors. de Saint-Quentin, dans l’Aisne. Raymond Bernard (1924), (pour du château de La vie est un roman Musique Janet Jackson commencera sa tournée
Affiches,photos,maquettes,cos- Vatel de Roland Joffé (2000) est figurer Beauvais), le Robin des bois, d’Alain Resnais, en 1983). Elle à Singapour, comme en ont décidé les internautes
tumes, extraits de films : la curiosi- censé se dérouler au château de prince des voleurs, de Kevin Rey- démontre, dit Binh, que « le monu- La star américaine de la pop Janet Jackson a décidé de commencer sa
té du visiteur est satisfaite, comme Chantilly, demeure du prince de nolds (1991), ou Les Visiteurs, de ment imaginaire s’inspire du réel, prochaine tournée par Singapour, après avoir sollicité l’avis de ses fans
lorsqu’il découvre différentes Condé. Restauré au XIXe siècle, ce Jean-Marie Poiré (1993). l’idéalise, le transfigure». p sur Internet. La sœur de Michael Jackson leur avait demandé, sur son
armures ayant servi aux films de site se révéla une mine d’anachro- Les studios Disney qui engagè- Jean-Luc Douin site, par quelle ville ils souhaitaient qu’elle commence sa tournée. Les
Victor Fleming, Jacques Rivette ou nismes. Les réjouissances chères rent des artistes formés en Europe fans de Singapour l’ont emporté, puisque c’est dans la cité-Etat que la
Luc Besson consacrés à Jeanne au grand organisateur des fêtes et s’inspirent du château de Pierre- « Monuments, stars du 7e art », à la sœur cadette du défunt « roi de la pop » donnera le premier concert, le
d’Arc.Au-delà de cette exhumation des festins furent recrées dans trei- fonds (Oise) pour La Belle au bois Conciergerie, 2, bd du Palais, Paris-1er. 7 février 2011. La chanteuse se rendra ensuite à Hongkong, où elle se pro-
d’objets et de documents, l’accent ze châteaux différents. dormant et de dessins de Gustave Tél. : 01-53-40-60-80. Jusqu'au duira le 14 février. Au total, Janet Jackson donnera des concerts dans
est mis sur le travail des techni- Eugène Viollet-le-Duc est l’un DorépourLeMondedeNarnia.L’ex- 13 février 2011, tous les jours de 9 h 30 à trente-cinq villes. « Vos votes m’aident à décider où emmener ce specta-
ciens, l’édification de ces sites au des héros de cette exposition, lui position est dédiée à Eric Rohmer, 18 heures sauf le 1er janvier. Catalogue cle très intime et très différent », écrit-elle dans un communiqué publié
statut de stars. Binh orchestre un qui réinventa les gargouilles de qui recréa le Paris de l’époque de (éd. du Patrimoine, 200 p., 45 ¤). lundi 27 décembre. – (AFP.)
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Sport 21

Tessa Worley,
la petite reine du géant
Leader de la Coupe du monde de la spécialité à 21 ans,
la native d’Annemasse lorgne aussi du côté du slalom

Portrait me objectif de gagner le Globe car neur, Anthony Séchaud. Elle a sou-
c’est peut-être un peu tôt. Plutôt de vent voulu trop en faire lors de la

U
ne étoile – des neiges – est me trouver parmi les cinq meilleu- deuxième. Depuis l’été, on a surtout
née. Après avoir fait chou res le plus longtemps possible. » travaillé la constance. » L’effort a
blanc aux Jeux de Vancou- Il était en effet difficile d’envisa- porté ses fruits puisqu’au classe-
ver,le ski françaisretrouve des cou- ger pareil scénario après sa déce- mentduslalomgéant, lephénomè-
leurs en Coupe du monde. Il a trou- vante 16e placeà Vancouverpour sa ne compte 97 points d’avance sur
vé sa petite (1,57 m) reine en la per- première participation olympi- sa grande (1,70m) rivale, l’Alleman-
sonne de Tessa Worley. La Savoyar- que. « On ne s’y attendait pas, mais deViktoriaRebensburg,champion-
de, âgée de 21 ans, fait parler la pou- on pouvait l’espérer car on savait ne olympique en titre.
dreuse sur les pistes du slalom qu’elle a ce potentiel, commente Entre elles, la compétition a
géant: elle a signé, le 28 décembre à Jean-Philippe Vuillet, le directeur démarré tôt puisqu’elles sont nées
Semmering, en Autriche, une troi- de l’équipe de France féminine de le même jour, le 4 octobre 1989, et
sième victoire d’affilée qui lui per- ont été programmées pour gagner
met de conforter sa première place
dans la spécialité.
Un bilan éloquent: les sommets. Pour l’heure, les jeu-
nettes s’entendent pour tenir à dis-
Alors que l’éventualité parais- cinq podiums, tance les favorites que sont les
sait impensable après la disette
canadienne, les plus optimistes
mais toujours sur deux Kathrin, Hölz l’Allemande et
Zettel l’Autrichienne.
rêvent d’un globe de cristal, le tro- la plus haute marche « En France on connaissait
phée par discipline. Chez les fem- depuis longtemps de bons coureurs
mes, ce bonheur ne s’est plus pro- ski alpin. Vancouver a été un faux qui arrivaientàmaturité surle tard,
duit depuis le sacre de Carole Mon- pas. Le ski est un sport de sensations note Jean-Philippe Vuillet. Là, c’est
tillet dans le super-G en 2003. Il avec des états de forme difficile- à 21 ans. C’est une génération spon-
faut remonter plus loin encore ment palpables.» tanée et décomplexée qui cherche le Le 12 décembre, à Saint-Moritz, Tessa Worley remporte le slalom géant. ARND WIEGMANN/REUTERS
pour le géant, au doublé réalisé par Avec Tessa Worley, jusqu’ici, chemin le plus court vers le succès. »
Carole Merle en 1992 et 1993. c’est tout ou rien. Son bilan est élo- Comme l’indique son patronyme, s’empare de l’argent. En novem- finale, le 19mars à Lenzerheide, en Schild, Tessa Worley se déclare
Tessa Worley tempère les quent : cinq podiums en Coupe du TessaWorleyest néedepèreaustra- bre 2008, surtout, Tessa Worley Suisse. Son entourage, qui sent « satisfaite » de son 18e rang, après
ardeurs que suscite sa performan- monde, mais toujours sur la plus lien, doublé d’un moniteur de ski, gagne le Géant d’Aspen, dans le venir une médiatisation toute sai- avoir pris la huitième place lors de
ce : « Ma manière marche bien, haute marche. « Lorsqu’on fait le comme sa mère. Elle n’est pas âgée Colorado. Cette victoire marque la sonnière, garde la tête froide. « Le la deuxième manche. Sa compa-
voyons ce que ça peut donner pour bilandela saison dernière,elle poin- de 2 ans qu’elle se tient déjà sur des fin de pratiquement une décennie Globe est particulier, rappelle Jean- triote Nastasia Noens, deuxième à
la suite. Je ne m’imaginais pas en tait généralement en sixième ou planches. Et son apprentissage a d’insuccèsfrançais dans cette disci- Philippe Vuillet. Les statistiques mi-course, a terminé sixième. « En
tête, tant mieux, il y a encore plus septièmepositionslorsdelapremiè- l’avantage de ne pas être interrom- pline. Tonique, la compétitrice sont remplies de victoires enchaî- géant, j’ai une base solide, estime
d’envie. Je ne m’étais pas fixée com- re manche, constate son entraî- puparlessaisons.Sontemps separ- concourt aussi avec l’équipe de nées et non confirmées à l’arrivée. » Tessa Worley. J’ai commencé le sla-
tage entre les deux hémisphères, France militaire de ski, sous l’iden- Auclassement généraldela Cou- lom plus tard, je procède étape par
Sandrine Aubert sur la mauvaise pente l’hiver au ski club du Grand-Bor- tité du caporal Worley, depuis pe du monde, Tessa Worley est sep- étape mais je veux faire le même
nand (Haute-Savoie), siège de son qu’elle s’est portée volontaire dans tième mais sa spécialité ne lui per- chemin. »En conséquence,la pério-
Considérée comme la meilleure qui a fait le choix de s’entraîner fan-club, l’été au mont Lyford, en une unité de chasseurs alpins. met pas de disputer le titre aux de de fêtes a été placée sous le signe
slalomeuse française, Sandrine dans une structure privée, a ter- Nouvelle-Zélande. Il lui reste quatre courses à dis- championnes polyvalentes, l’Alle- de la modération. Tessa Worley a
Aubert, 28 ans, quatre fois vain- miné l’épreuve de Semmering à A 16 ans, elle participe à sa pre- puter sur les huit que compte le mande Maria Riesch et la superstar tout de même reçu des cadeaux,
queur en Coupe du monde de sla- la 21e place, mercredi 29 décem- mière Coupe du monde. Deux ans Géant.Le prochain rendez-vous est américaine Lindsey Vonn. Elle des bonnets cousus main qu’elle
lom, connaît un début de saison bre, loin des meilleures et de l’ob- plus tard, elle décroche sa premiè- fixé sur les pentes douces slovènes, compte bien y remédier. A l’issue est fière d’étrenner dans sa campa-
à l’opposé de celui de Tessa Wor- jectif affiché cette saison : la re médaille (le bronze) aux Mon- le 15 janvier à Maribor. Avant de, du slalom remporté le 29 décem- gne de conquête. p
ley. La skieuse des Deux-Alpes, conquête du Globe de cristal. diaux juniors, quand Rebensburg peut-être, rêver à un sacre lors de la bre par l’Autrichienne Marlies Bruno Lesprit

Avec la «Barcelona World race», la course au large veut Un vent de prudence


devenir le vecteur d’un nouvel ordre sportif en Espagne souffle sur le mercato
Des avantages fiscaux motivent les sponsors de cette course en double autour du monde Faute de moyens, les clubs de Ligue1 devraient
être peu actifs sur le marché des transferts
Voile
Football paisible. La revendication principa-

M
ais qu’est-ce qui fait cou- le de Didier Deschamps pour la

E
rir les Espagnols ? Non n 2009, le mercato hivernal deuxième partie de saison – le rem-
contents d’être cham- avait généré quelque 17 mil- placement de Cesar Azpilicueta,
pions du monde de foot, d’avoir lions d’euros d’achats de blessé – a été satisfaite avant la trê-
placé Rafael Nadal en orbite de la joueurs et 5 millions de ventes au ve hivernale, avec l’arrivée du
planète tennis, ou de voir gagner sein du championnat de France. défenseur rennais Rod Fanni.
un des leurs sur les routes du Tour, Au vu des moyens dont disposent
voici que la course au large ambi- les clubs de l’élite, ces sommes ont Hors de portée
tionne de devenir le vecteur d’un peu de chances d’être dépassées Claude Puel est tout aussi peu
nouvel ordre sportif national. d’ici le 31 janvier. L’entraîneur du gourmand. « L’effectif me convient
Vendredi 31 décembre, à 13 h 02 PSG Antoine Kombouaré a donné bien », a déclaré l’entraîneur de
tapantes, devait être donné le le ton lors de la dernière journée l’OL, qui devra tout de même gérer
départ de la seconde édition de la des matches allers de Ligue 1, le le cas de Jean II Makoun. Le joueur
22 décembre : « Il n’y aura ni départ camerounais, arrivé à Lyon en
La FNOB a lancé ni arrivée. Même s’il y a des envies
de départ, ce sera "niet !" »
2008, a fait part de son désir de par-
tir à Aston Villa, le club anglais
son «Escuderia», Pour espérer ajuster leurs effec- entraîné par Gérard Houllier. Le
quatre voiliers tifs – comme l’ont laissé entendre
Rennes, Saint-Etienne ou le leader
Havre a déjà répondu favorable-
ment aux avances d’Aston Villa,
armés par ses soins Lille –, les clubs devront privilégier modeste quinzième de la Premier
l’option des prêts ou vendre avant League, annonçant mercredi
Barcelona World Race, course tri- d’acheter. Adil Rami, pilier de l’ef- 29décembre le transfert pour 1mil-
sannuelle à la voileautour du mon- fectif lillois et international pro- lion d’euros de son milieu de ter-
de, en double, sans escale et sans metteur, attendra sagement la sai- rain Gueida Fofana.
assistance. son prochaine avant de s’engager Le capitaine des Bleus de moins
La formule, inédite, réservée Sur le ponton de la Barcelona World Race, à quelques jours du départ. NICO MARTINEZ/DPPI avec les Espagnols de Valence. de 19 ans, champions d’Europe
aux voiliers de la classe Imoca Se renforcer sans dépenser. 2010, est le coéquipier en sélection
(monocoques de 18 m de long) est éditions, ni la présence d’Espa- Depuis les JO d’été de Barcelone armés par ses soins, et menés par L’équation est difficile à résoudre de Gaël Kakuta, parti plus jeune
portée par la Fundacio per la nave- gnols dans des courses en équipa- en 1992, une loi permet de déclarer des Espagnols. Ce parti pris, qui de pour Rennes, qui a déjà dû laisser encore, à 16 ans, chez les Londo-
gacio oceanica de Barcelona ge n’ont suffi à populariser ce « d’utilité publique » des projets l’autre côté des Pyrénées pourrait partir cet été trois attaquants… au niens de Chelsea. Mais ces mouve-
(FNOB). « Cette structure est issue sport. Pas davantage que la perfor- sportifs ou culturels. En échange, relever du mélange des genres, risque de n’avoir plus qu’un seul ments devraient rester limités en
d’un plan stratégique développé mance de nationaux sur déri- l’Etat consent des facilités fiscales n’émeut pas Andor Serra : « Il n’y a joueur clé à ce poste, pour équili- nombre d’ici le 31 janvier 2011,
par la mairie, explique Andor Ser- veurs, tels Iker Martinez et Xabier aux sponsors privés. Parmi les pas de nationalités sur la Barcelo- brer ses comptes et satisfaire son rigueur budgétaire oblige.
ra, son directeur général. Elle mobi- Fernandez multititrés dans la caté- entreprises engagées dans la Barce- na. Les marins ne sont pas d’ici ou actionnaire majoritaire, François Le championnat de France,
lise également le port, la Feria et la gorie des « forty-niner ». lona World Race, des marques fran- de là. J’ai été l’un des organisateurs Pinault. Le cas de Rennes est symp- moins rémunérateur pour les stars
chambre de commerce de la ville. » Leur participation à la Barcelo- çaises (Président, groupe Bel, Fon- des Jeux de Barcelone, et je m’occu- tomatique de la disparition des du ballon rond que ses concurrents
L’objectif : développer l’activité na pourrait changer la donne. « La cia…) ont cédé à ce chant de sirène. pais aussi des athlètes espagnols. Il « propriétaires mécènes » en étrangers, n’est pas non plus le
nautique et, surtout, faire de la voile olympique ou l’America ne Cela ne suffisant pas à faire un ne peut y avoir de préférences. » Ligue1. tremplin qu’il était il y a quelques
métropole catalane un des grands touchent ici que les amateurs, plateau – la Velux 5 Oceans Race, Une question subsiste. Les avan- Le temps semble loin où Ber- années pour les talents étrangers.
rendez-vous de la voile hauturière reconnaît AndorSerra. Lors duVen- ex-Around Alone, en sait quelque tages fiscaux accordés par l’Espa- nard Tapie utilisait le club phocéen Le prodige brésilien Neymar (18
en y créant, notamment, un site dée Globe 1993, les Espagnols chose qui n’a pas réussi, cette gne ne finiront-ils pas par détour- comme vitrine médiatique, dépen- ans) est hors de portée de Lyon ou
d’entraînement comparable à s’étaient pris de passion pour leur année,à attirer plus de cinq partici- ner les navigateurs français en mal sant des sommes records lors du Marseille, son club de Santos refu-
celui de Port-la-Forêt (Finistère). compatriote José Luis Ugarte. » Un pants… –, la FNOB a lancé dans de sponsors vers les eaux bleues marché des transferts. L’Olympi- sant même les 35 millions d’euros
Ni l’America’s Cup, basée à intérêt confirmé par les enquêtes l’aventure son Escuderia (« écu- de la Méditerranée catalane ? p que de Marseille version 2011 proposés par Chelsea. p
Valence pour ses deux dernières de notoriété effectuées. rie ») quatre voiliers, sur treize, Jean-Jacques Larrochelle devraitconnaîtreun début d’année Ryad Ouslimani
22 Météo & Jeux Ecrans 0123
Vendredi 31 décembre 2010

< -5° -5 à 0° 0 à 5° 5 à 10° 10 à 15° 15 à 20° 20 à 25° 25 à 30° 30 à 35° 35 à 40° > 40° Les soirées télé
Vendredi 31 décembre En Europe Jeudi 30 décembre Vendredi 31 décembre
Calme et brumeux H
31.12.2010 12h TU

Lille 1015 D TF 1 TF 1
Reykjavik 0
-2 1
A 1025
www.meteonews.fr
99 20.45 La Légende de Zorro p 20.45 En route pour 2011.
Cherbourg 25 km/h
Oslo Helsinki
Film Martin Campbell. Avec Antonio Banderas, Invités : Anne Roumanoff, Michel Boujenah,
1 3 Amiens
35 km/h -2 1 Stockholm
St-Pétersbourg Catherine Zeta-Jones, Adrian Alonso (EU, 2005). Liane Foly, Anthony Kavanagh, Nikos Aliagas...
100
Châlons- 1010
Rouen 5 23.10 Esprits criminels. 0.25 Toute la musique qu’on aime.
en-champagne
-1 2
T
Riga
-3 1
Moscou Série. Traque sans merci. Requiem (saison 1, Invités : François-Xavier Demaison, Dave, Pierre
PARIS9 Edimbourg Copenhague
Caen 9
Brest 0 2 0 Metz 12-14/22). Avec Mandy Patinkin (2006) U. Palmade, Isabelle Mergault, Sylvie Vartan...
0 3 -5 -2
3 7
A Dublin Minsk 0.50 Columbo. Série (1974, 105 min).
98

Strasbourg
Rennes Amsterdam Berlin
0

D
-6 -2 Varsovie
2 4 Orléans 5
Londres
Bruxelles Prague 1015 FRANCE 2
Nantes -1 2 99 Kiev FRANCE 2
4 5
Besançon Paris
1025
Berne
Munich Vienne
Budapest
20.35 Le Plus Grand Cabaret
-3 3 20.35 La Femme du boulanger. du monde sur son 31.
A
Dijon Odessa
Poitiers Zagreb Pièce de Marcel Pagnol, en direct du Théâtre
05

2 6 -3 3 Milan Invités : Gérard Lanvin, Astrid Veillon, Olivier


10

Belgrade
Chamonix
Bucarest André-Malraux, de Reuil-Malmaison. Mise en Marchal, Philippe Guillard, Stéphane Bern...
D
Sofia
Clermont-Ferrand -6 3 Barcelone
Barcelone
Rome scène d’Alain Sachs. Avec Michel Galabru... 0.45 Carmen.
Limoges
1015
1 8 Istanbul
22.35 Les Rois du bêtisier.
4 9
Lyon Madrid Opéra de Bizet. Mise en scène d’Adrian Noble.
40 km/h 2 8 Lisbonne
Lisbonne Ankara 30 ans de bêtisier Divertissement (135 min). Par l’Orchestre révolutionnaire et romantique,
1020
T Grenoble
Séville
Tunis
Tunis
Athènes le Monteverdi Choir et la Maîtrise des Hauts-
Bordeaux -1 7 Alger de-Seine, dir. John Eliot Gardiner.
20 km/h FRANCE 3
6 11 1020 Rabat Beyrouth
Tripoli
D
A
Tripoli
A Anticyclone Dépression 20.35 Le Renard et l’Enfant p
Jérusalem FRANCE 3
Montpellier
Nice Front chaud Front froid
Le Caire Film Luc Jacquet. Avec Bertille Noël-Bruneau,
Toulouse Marseille 9 12 Occlusion Thalweg
Biarritz 9 12 8 11 8 12 Thomas Laliberté (France, 2007). 20.35 La Folie des années 2000.
8 13 Islande Toujours la douceur pour clore l’année la plus chaude depuis 1830 22.10 Sur les traces du renard. 22.35 et 2.15 Soir 3.
En Europe Riga faibleneige -4 -1 New Delhi averseséparses 12 18
23.05 et 3.10 Soir 3. 23.05 Le Crazy s’enflamme (2009) U.
Perpignan 23.35 Les Animaux amoureux p
Amsterdam cielcouvert 4 5 Rome éclaircies 10 11 New York bienensoleillé 2 5 0.50 Les Chevaliers du fiel.
9 11 Ajaccio Athènes bienensoleillé 10 12 Sofia beautemps -8 4 Pékin beautemps -13 -4
30 km/h Film Laurent Charbonnier (2007, 85 min). Repas de famille. Spectacle (2009, 90 min).
Températures à l’aube 1 22 l’après-midi 7 13 Barcelone éclaircies 10 14 Stockholm éclaircies -7 -1 Pretoria assezensoleillé 18 26
Belgrade brouillard -12 -1 Tallin faibleneige -6 -2 Rabat bienensoleillé 12 18
Berlin faibleneige 0 1 Tirana bienensoleillé 7 14 Rio de Janeiro faiblepluie 23 25 CANAL +
Saint Sylvestre Lever 08h44 Lever 04h53 Berne nuagesbas 0 1 Varsovie faibleneige -8 -2 Séoul assezensoleillé -11 -4 CANAL +
Coeff. de marée 57 Coucher 17h01 Coucher 13h37 Bruxelles assezensoleillé -3 1 Vienne bienensoleillé -9 0 Singapour risqueorageux 26 28
20.45 Les Piliers de la Terre.
Bucarest brouillard -9 -3 Vilnius faibleneige -5 -2 Sydney bienensoleillé 21 29 20.45 Cinéman
Samedi Budapest bienensoleillé -11 -4 Zagreb beautemps -10 0 Téhéran éclaircies 7 11 Série [7 et 8/8]. Avec Matthew McFadyen, Eddie Film Yann Moix. Avec Franck Dubosc (2009).
Aujourd’hui Copenhague éclaircies -1 2 Dans le monde Tokyo assezensoleillé 3 7
-2 3 2 3 Dublin brouillard 2 7 Alger assezensoleillé 9 17 Tunis assezensoleillé 11 16 Redmayne, Sarah Parish (2010, inédit) V. 22.15 Trésor
Les conditions météo resteront calmes et Edimbourg brouillard 2 4 Amman assezensoleillé 7 13 Washington assezensoleillé 3 9 22.40 Cold Case. Film Claude Berri et François Dupeyron. Avec
Helsinki faibleneige -10 -2 Bangkok assezensoleillé 20 30 Wellington bienensoleillé 15 20
anticycloniques sur la France. Brumes, Série. Wasp. On achève bien les jockeys (S7) U. Alain Chabat, Mathilde Seigner (Fr., 2009).
-1 2 Istanbul bienensoleillé 5 7 Beyrouth bienensoleillé 14 18 Outremer
brouillards et nuages bas seront assez Kiev faibleneige -6 -4 Brasilia fortepluie 20 21 Cayenne aversesmodérées 24 29 0.05 Philadelphia. 23.40 Lucky Luke
nombreux le matin. Ils se dissiperont en La Valette assezensoleillé 14 16 Buenos Aires bienensoleillé 20 31 Fort-de-Fr. beautemps 26 28 Série. La serveuse se marie. La bande plaide
1 4 -5 1 Lisbonne averseséparses 12 16 Dakar beautemps 23 28 Nouméa risqueorageux 26 28 Film James Huth. Avec Jean Dujardin (105 min).
cours de journée pour laisser place à de Ljubljana brouillard -10 3 Djakarta risqueorageux 25 31 Papeete risqueorageux 27 30 non-coupable (saison 5, 5 et 6/12).
belles éclaircies sur une large moitié nord. Le -2 5 Londres éclaircies 4 8 Dubai beautemps 18 24 Pte-à-Pitre bienensoleillé 23 26 0.45 Le Père de mes enfants ppp
Luxembourg bienensoleillé -8 -3 Hongkong bienensoleillé 12 18 St-Denis assezensoleillé 25 30 ARTE
tiers sud conservera un ciel plus nébuleux Madrid trèsnuageux 4 10 Jérusalem bienensoleillé 8 13 Film Mia Hansen-Love (Fr., 2009, 110 min).
1 8 -2 4 Moscou cielcouvert -11 -7 Kinshasa averseséparses 22 34 Météorologue en direct 20.45 Slava snowshow.
avec quelques gouttes sur le Roussillon. Les
Nicosie assezensoleillé 10 16 Le Caire bienensoleillé 14 18 au 0899 700 703
températures perdront quelques degrés avec Oslo brouillard -2 3 Mexico bienensoleillé 5 24 ARTE Spectacle. Enregistré à Paris, en 2010.
5 10 1,34 € l’appel + 0,34 € la minute
de fréquentes gelées matinales. Prague éclaircies -10 -1 Montréal pluieetneige -3 1 7 jours/7 de 6h30-18h 21.45 Cirque du Soleil. Delirium.
6 11 Reykjavik faiblepluie 6 7 Nairobi bienensoleillé 15 26 20.40 Elizabeth, l’âge d’or p Mise en scène de Victor Pilon et Michel Lemieux.
Jours suivants Film Shekhar Kapur. Avec Cate Blanchett, Clive 23.30 Sting.
Dimanche Lundi Mardi Owen, Jordi Mollà (GB - Fr. - All., 2007). Live in Berlin. Concert. Par le Royal Philharmonic
22.30 Thomas Mann et les siens. Concert Orchestra. Dir. Steven Mercurio.
Nord-Ouest 1
5
-1
2
-3
2
OVIEDO Téléfilm. Heinrich Breloer. Avec Armin Mueller- 1.00 Court-circuit. Magazine (35 min).
PLUS SOUVENT Stahl, Monica Bleibtreu. [3/3] (All., 2001).

3
Ile-de-France 2 -1 -2 VOLS 0.15 Tracks. Magazine (55 min).
3 2 1 by PAR JOUR
M6
Nord-Est -3 -3 -6 M6 20.45 NCIS/Enquêtes spéciales.
0 -1 -2
airfrance.fr Série. Enchaînés. En eaux troubles. Alter ego U.
Sud-Ouest 1 -3 -5 20.45 Les 4 Fantastiques p Vengeance d’outre-tombe U. Le Témoin
5 4 4 Film Tim Story. Avec Ioan Gruffudd, Jessica Alba, (saison 2, 10 à 14/23). Avec Mark Harmon.
Sud-Est 1 -1 -2 Au départ de Paris. Chris Evans, Michael Chiklis (EU - All., 2005). 0.30 Concert pour la tolérance.
7 5 4 22.30 Gad Elmaleh. Spectacle (125 min). Concert. Enregistré à Agadir (2010, 120 min).

Les jeux La sélection radio


Mots croisés n˚10-312 Sudoku n˚10-312 Solution du n˚10-311
Jeudi 30 décembre Vendredi 31 décembre
FRANCE CULTURE FRANCE CULTURE
Retrouvez nos grilles sur www.lemonde.fr 3 1 7 4 8 2 5 9 6
9 4 8 6 7 5 2 3 1 17.00 Sur les docks. 17.00 Sur les docks.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1 1 12 5 6 2 9 3 1 8 7 4 Marins d’eau douce sur la Marne. Pontigny-Cerisy, la légende d’un siècle.
4 1 2 4 7 5 9 3 6 8 18.00 et 22.00 Journal. 18.00 et 22.00 Journal.
I 7 9 5 8 6 3 4 1 2 18.20 Du grain à moudre. 18.20 Les Controverses du progrès.
5 4 2 6 8 3 1 2 4 9 5 7 19.00 Le Rendez-vous.
20.00 A voix nue.
Le peuple a-t-il toujours raison ?
19.00 Le Rendez-vous.
2 3 1 5 4 7 6 8 9
II
20.00 A voix nue.
9 8
4
5
7
9
6
2
3
1
9
6
8
7
1
4
2
3
5
Maurice de Gandillac (1906-2006) [4/5].
20.30 Le Feuilleton. Maurice de Gandillac (1906-2006) [5/5].
III « La musique est ma couleur, variations sur Jimi 20.30 Le Feuilleton. [10/15].
3 4 Difficile Hendrix », de Jeanne-Martine Vacher [9/15]. 21.00 Questions de sens.
IV 21.00 La Fabrique de l’humain. 22.15 Hors-champs.
4 3 2 Complétez toute la
grille avec des chiffres
1 L’Œil de l’histoire. Une semaine avec Pierre Guyotat [5/5].
V allant de 1 à 9. 22.15 Hors-champs. 23.00 Les Passagers de la nuit.
5 2 1 7 Chaque chiffre ne doit Une semaine avec Pierre Guyotat [4/5]. 23.30 Du jour au lendemain.
VI être utilisé qu’une 23.00 Les Passagers de la nuit. 0.05 L’Eloge du savoir.
2 1 7 6 3 seule fois par ligne,
23.30 Du jour au lendemain.
VII par colonne et par FRANCE MUSIQUE
6 7 8 9 carré de neuf cases. FRANCE MUSIQUE
VIII 17.45 Histoire de...
Réalisé par Yan Georget (http://yangeorget.blogspot.com) 16.00 Grandes Figures. Le Singspiel : L’Enlèvement au Sérail, 1782.
Seiji Ozawa, mille ans de bonheur ! 18.00 Le Magazine. Semaine spéciale
IX 17.45 Histoire de... Le Singspiel : André Tubeuf pour fêter ses 80 ans.
X Loto L’ouverture du National Singspiel à Vienne, Zaïde.
18.00 Le Magazine. Spécial André Tubeuf.
19.00 Journal.
19.10 Open jazz. [5/5].
19.10 Open jazz. [4/5]. 20.00 Le Concert du soir.
Résultats du tirage du mercredi 29 décembre. 20.00 Le Concert du soir. « My Fair Lady », de Loewe. Par Le National
Horizontalement Verticalement 11, 15, 29, 46, 47 ; numéro chance : 3. Donné le 27 juin, au Waldbühne, à Berlin. Symphony Orchestra, dir. Johns Owen
I. Un homme tourné sur le passé. 1. Qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, Rapports : Par l’Orchestre philharmonique de Berlin, Edouards. Avec Alec McGowen (Henry Higgins),
II. Belle activité totalement elle grimace. 2. Mis n’importe 5 bons numéros et numéro chance : 3 000 000,00 ¤ ; dir. Ion Marin. « Une nuit sur le mont Chauve », Tinuke Olafimahan (Eliza Doolitlle)...
désintéressée. Aux extrémités du comment. Finit dans le Rhône. 5 bons numéros : 318 783,10 ¤ ; de Moussorgski et Rimski-Korsakov ; « Ô lune 22.30 Jazz-club.
héron. III. Bien plein. Prennent les 3. Que l’on retrouve à l'hôpital. 4 bons numéros : 1 227,80 ¤ ; d’argent », air tiré de l’opéra (« Rusalka ») Abraham Inc Feat. David Krakauer, Fred Wesley
mesures en tex. IV. On y range ses 4. D’un auxiliaire. Donne le ton. 3 bons numéros : 11,50 ¤ ; op. 114, de Dvorák ; œuvres de Smetana, & SoCalled. Enregistré à la Cité de la musique,
pinceaux. Mis en couche. Grande partie du monde. 2 bons numéros : 5,30 ¤. Khatchatourian, R. Strauss, Wagner... à Paris. David Krakauer (clarinette), Fred
22.30 20e Parallèle. West Side Story. Wesley (trombone) SoCalled (voix et platines)...
V. Récompense hollywoodienne. 5. Prends contact avec le sol. 6. Les Numéro chance : grilles à 2 ¤ remboursées. 0.00 Boudoir et autre.
Rejoindrai les deux bouts. mêmes s’appliquent à tous. Quart Joker : 6 188 383.
VI. Toujours à la même place. de tour. 7. Se jette dans le Danube. FRANCE INTER
FRANCE INTER
VII. Commence par de grands Garnit les vieilles branches. Les résultats du Loto sont publiés dans nos éditions datées diman- 17.50 Le Journal de la culture.
défilés populaires. Bien arrivé. Du 8. Assume les dettes. Dans la che-lundi, mardi, mercredi et vendredi. 18.15 Le Magazine. 17.10 Le Grand Entretien.
bleu dans nos campagnes. barbe. 9. Belle européenne. Bel Tous les jours Mots croisés et sudoku. 19.00 Le 19 heures. Invité : Michel Galabru.
VIII. Abandonnée. Entre dans les chez Guy. 10. Frétillent en 19.20 Le téléphone sonne. 17.50 Le Journal de la culture.
cordes. IX. Me rapprochai. Fixé Méditerranée. 11. Chez les Grecs. 20.00 L’Humeur vagabonde. 18.15 Le Magazine.
dans le temps. X. Exécuté avec Attend les retours en cave. Rédaction : 80, boulevard Auguste-Blanqui,75707 Paris Cedex 13 21.00 Partir avec... 19.20 Partout ailleurs.
Tél. : 01-57-28-20-00 ; télex : 202806F ; Comment se dessine l’espace du futur ? 20.00 Vœux du président
brio. Fait beaucoup de saletés en 12. Transmet son savoir et ses télécopieur : 01-57-28-21-21 21.50 Un temps de Pauchon. de la République, M. Nicolas Sarkozy.
ville. connaissances. Courrier des lecteurs : par télécopie : 01-57-28-21-74 ;
22.00 C’est Lenoir. Spécial CosmoPop. Depuis l’Elysée.
Par courrier électronique : courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
Philippe Dupuis Médiatrice : mediateur@lemonde.fr 23.00 Voulez-vous sortir avec moi ? 20.20 Le pire est derrière nous
Abonnements : par téléphone : de France 0-825-000-778 ou pas ?
Solution du n° 10 - 311 (0,15 TTC/min) ; de l’étranger : (33) 3-44-31-80-48.
Sur Internet : www.lemonde.fr/abojournal/ RADIO CLASSIQUE 22.00 Gotan Project.
Horizontalement Verticalement Changement d’adresse et suspension :
I. Froufroutant. II. Lauriers. Cor. 1. Flottement. 2. Rafistoler. 0-825-022-021 (0,15 TTC/min)
Tarif 1 an : France métropolitaine : 394 ¤
18.00 Passion classique. RADIO CLASSIQUE
III. Officie. Titi. IV. Ti. Unifiées. 3. Ouf. Au. Ecu. 4. Uri. Rikiki. Internet : site d’information: www.lemonde.fr
Invitée : Jessye Norman.
V. Tsars. Livret. VI. Etui. Altos. 5. Ficus. Osés. 6. Rein. Ar. Rm. finances : http://finance.lemonde.fr 19.30 La Collection Radio 18.00 Passion classique.
Emploi : www.talents.fr/ Immobilier: http ://immo.lemonde.fr Classique. Brahms. Invitée : Annie Cordy.
VII. Mo. Koré. Bu. VIII. Eléis. 7. Oreiller. 8. US. Fit. As. 9. Tivoli. Documentation : http ://archives.lemonde.fr
20.05 Vos soirées Classiques. 19.30 La Collection Radio Classique.
Raisin. IX. Necker. Olé. 10. Aciers. Sol. 11. Notée. Bile. Collection : Le Monde sur CD-ROM : CEDROM-SNI 01-44-82-66-40
Le Monde sur microfilms : 03-88-04-28-60 23.00 Les Discoportraits. 20.05 Vos soirées classiques.
X. Truisme. Blet. 12. Tristounet. Invité : Jascha Heifetz. 23.00 Les Discoportraits.
0123
Vendredi 31 décembre 2010 Carnet 23
La Fédération des personnels Jacques Fourment, Pierre Longeot, Jacques Longeot, Remerciements


des services publics et des services son époux, Marie Reynaud, Jean Longeot,
de santé FO Olivier et Laurence, Françoise Laurant, Monette,
ses enfants, ses cinq enfants, leurs conjoints et amis, sa femme,
a l’immense douleur de faire part du décès Jean-Claude,
Le Carnet
Charles,
de Philippe, Anne, Hélène, Stéphane L., son fils
 
son petit-fils,
Ses sœurs, frères, belles-sœurs, beaux- Mathieu, Stéphane R., Dominique, et sa belle-fille, Sylvie,
Faites part Jean-Marie BELLOT,
frères
Et toute la famille,
Florence, Blanche, Léa, Fabien,
Frédéric,
Elisa et Nora,
ses petites-filles,
ancien secrétaire général de la Fédération ses petits-enfants, Gabrielle et Aurore,
de vos événements de 2001 à 2008, ont la tristesse de faire part du décès de ses arrière-petites-filles,

  par téléphone : 01 57 28 28 28
chevalier dans l’ordre du Mérite national, Ses douze arrière-petits-enfants, Andrée,
officier de la Légion d’honneur. Annette FOURMENT, sa belle-sœur,
par e-mail : carnet@mondepub.fr née JOUVEN, François Longeot, Dany, Madé, Pascale,
par fax : 01 57 28 21 36 docteur en médecine, son frère ses nièces,
Jean-Marie Bellot a été secrétaire Et toute la famille, Jean-Louis, Jean-Pierre,
au journal ou par courrier : général de 2001 à 2008, membre du Jean-François, Bruno,
survenu le 22 décembre 2010. ses neveux,
Le Monde - Le Carnet Conseil supérieur de la Fonction publique ont la tristesse de faire part du décès de
80 boulevard Auguste Blanqui hospitalière, vice président national Ses obsèques ont eu lieu dans l’intimité,
du CGOS, membre du Conseil économique Henri LONGEOT, remercient toutes celles et ceux qui, chaque
75707 Paris cedex 13 le mercredi 29 décembre 2010. fois de façon singulière, ont salué la
et social. ingénieur des Arts et Métiers,
Tarifs 2010 (prix à la ligne) Cet avis tient de faire-part.
inspecteur général honoraire disparition de
Les obsèques civiles se dérouleront de l’Education nationale,
le vendredi 31 décembre 2010, à 10 h 15, président d’honneur de l’Afdet, Gabriel MONNET.
Naissances, Anniversaires 12, rue Max Blondat, membre fondateur du PSU,
au crématorium « La Pyramide » de Niort 92100 Boulogne.
de naissance, Mariages, dans les Deux-Sèvres. chevalier de la Légion d’honneur, « Car j’enlève à la mort
46, rue Cortambert, cette vue sur la vie
Fiançailles… : 18  TTC 75116 Paris.
officier de l’ordre national du Mérite,
Qui lui donnait sa place
Que l’ensemble de ses camarades, des commandeur des Palmes académiques,
   
 Décès, remerciements, militants et responsables de Force Ouvrière
devant moi. »
survenu le 27 décembre 2010, Paul Eluard.
Avis de messe, Anniversaires et de celles et ceux qui ont eu la chance de Claudine Ach-Winerbet,
de décès, Souvenirs : 24  TTC côtoyer ce militant républicain, humaniste Laurent Ach et Judith Bourquelot, à l’âge de quatre-vingt-treize ans.

  et aimant par dessus tout la vie et les Sandra Ach et Alain Mathieu, Souvenir
Thèses : 15  TTC hommes, se retrouvent autour de lui pour ses cousins, La cérémonie religieuse aura lieu en
Réduction abonnés cet ultime voyage vers l’orient éternel. Ses amis, l’église des Guibertes, Le Monetier-les-
Bains (Hautes-Alpes), le vendredi Yves-Rachid LEFORT,
Un justificatif d’identité sera demandé. 31 décembre, à 14 heures, suivie de l’homme des voyages,
Il a vécu et combattu debout comme un ont la tristesse d’annoncer le décès de
chêne indéracinable, aujourd’hui ce chêne l’inhumation au cimetière des Guibertes
Vous pouvez nous transmettre est tombé. à 15 heures, où il reposera auprès de sa nous quittait le 31 décembre 2007.
vos annonces la veille pour femme
Liliane, Jeanne GUICHON, Il pétille dans nos cœurs.
le lendemain : A nous tous, ses amis et frères de née KAHN,
continuer son œuvre et de l’amplifier. Jane LONGEOT,
 du lundi au jeudi jusqu’à 18 h ; Sa maman,
  

    décédée le 25 août 2010. Ses amis.
le 19 décembre 2010, à Paris
    
  Catherine Bétourné,
et rappellent la mémoire de ses parents,
jusqu’à 16 h. Dominique et Marc Walter,
Olivier Bétourné
Famille Longeot,
69, rue Saint-Fargeau,
Conférences

01 57 28 28 28 et Elisabeth Roudinesco Camille KAHN-ACH 75020 Paris.


ses enfants, et
Valérie et Rémi, Thomas et Cynthia Sylvain KAHN
Yann et Leticia , Julie et Gaspard, « Il n’y a qu’un seul amour... »
AU CARNET DU «MONDE» Hélène et Vincent, de sa sœur
ses petits-enfants, Nadine Richardin,

  Oscar, Lolita, Maélia, Julia, Micheline sa mère Le Paris(s) du Vivre-Ensemble
Naissance ses arrière-petits-enfants, Et jacques Bos, Centre Alberto-Benveniste
et de son frère son beau-père,
Joël et Chantal GERMAIN Yasmine et Swann De Wilde, Cycle sur « Les mémoires génocidaires »,
ont la douleur de faire part de la mort de
laissent à Albert, ses enfants,
Alma, Laurent, Sylvie, Florence, Pascale, L’art et la littérature
la joie d’annoncer la naissance de sa petite
Mme Marise BÉTOURNÉ, dans la construction des mémoires
née LARVOR, déportés à Auschwitz. Thomas et Pascal,
sœur, son frère, ses sœurs génocidaires
et leurs conjoints, avec Zofia Lipecka
survenue le 28 décembre 2010, Les obsèques auront lieu le vendredi et Agnieszka Grudzinska,
Cléo, à l’âge de quatre-vingt-cinq ans. 31 décembre, à 15 heures, au cimetière de Maud, Sullivan, Jonathan, Lola, Alice,
Pantin, rendez-vous à l’entrée principale. Vincent, Lucie, Martin et Nine,
le mardi 21 décembre 2010, ses neveux, le 5 janvier 2011, à 17 heures
La cérémonie religieuse se tiendra en 41, rue Gay-Lussac, Paris 5e,
Agnès, Arlette, Babette, Claude,
au foyer de l’église Saint-Germain-des-Prés, place Laurent Ach, 5e étage, salle 98.
Eve, Florence, Françoise, Gilles,
Saint-Germain-des-Prés, Paris 6 e , 91, boulevard de Sébastopol, www.parisduvivreensemble.org
Joëlle, Judith, Karine, Louise,
Analie GERMAIN le 3 janvier 2011, à 10 h 30. 75002 Paris. Marie-Eudes, Nina et Pascale,
et ses amis,
François FLORENTIN. Cet avis tient lieu de faire-part. Marie-Claire Poulenc et sœur Marie,
Catherine Bétouné, Ghassan KHODJA,
Mariage 7, rue Georges Bizet, enseignant de Lettres ont la profonde tristesse de faire part
du décès de
Résidence Saint-Martin, au lycée Teilhard de Chardin
34070 Montpellier. à Saint-Maur-des-Fossés
Doreen GUEST (Val-de-Marne),
et Sophie RICHARDIN,
Sébastien MOSS Dominique et Marc Walter, journaliste et écrivain, Grande Loge de France.
44, avenue du Président Kennedy, s’est éteint à Paris,
75016 Paris. le vendredi 24 décembre 2010. Cycle de conférences
sont heureux de faire-part de leur mariage,
célébré le 31 décembre 2010, à 17 heures, survenu à Paris, le 25 décembre 2010, « Enjeux et perspectives »
Olivier Bétourné, Ses obsèques auront lieu le vendredi
          à Adélaïde (Australie). à l’âge de quarante-sept ans.
89, avenue Denfert-Rochereau, 31 décembre au cimetière du Montparnasse, Le Libéralisme peut-il être éthique ?
        
  75014 Paris. à 10 h 30. avec Jean Peyrelevade, économiste,
La cérémonie aura lieu le lundi
Décès 3 janvier 2011, à 11 heures,
Ni fleurs ni couronnes. à La Bellevilloise, 19, rue Boyer, le jeudi 6 janvier 2011,
M. et Mme Abderrahim, On nous prie d’annoncer le décès de à 20 heures.
ses parents, Paris 20e.
Seimia et Lila Khodja. Grand Temple
Karine et Marion, Mme Jean DEBEYRE, de la Grande Loge de France,
ses sœurs, née Jeanne SALOFF, Suivie de l’incinération, dans l’intimité,
seimia.khodja@orange.fr au cimetière du Père-Lachaise. 8, rue Puteaux, Paris 17e.
Mlle Isabelle Mondragon,
sa compagne, survenu le 26 décembre 2010,
Les familles Abderrahim et Batan, à l’âge de quatre-vingt-quatorze ans. Mme Michelle Roux, Sa famille et ses amis remercient
son épouse, vivement les équipes, admirables,
ont la douleur de faire part du décès de La levée de corps aura lieu le lundi des hôpitaux François Quesnay
3 janvier 2011, vers 14 h 30, au funérarium de Mantes-la-Jolie et Saint-Joseph
Mme Catherine Dubanchet,
des Batignolles, 1, boulevard du Général de Paris, pour l’humanité dont ils ont fait
M. Luc Roux et Mme Caroline Faguer, preuve à son égard.
Nicolas ABDERRAHIM, Leclerc, à Clichy (Hauts-de-Seine), où l’on M. Marc Roux
se réunira. et Mme Delphine Claudel,
survenu le 26 décembre 2010, ses enfants, Julien et Marion, La Commission obédientielle d’éthique
L’inhumation aura lieu dans le caveau Thomas, Carole, Vincent, Léo, ses enfants, de la Grande Loge de France
à l’âge de trente-quatre ans. de famille le même jour vers 15 h 30, Emmanuelle, Eloïse,
  Nous nous souviendrons de son
au cimetière de Montmartre, 20, avenue
ses petits-enfants, ont la tristesse de faire part du décès de vous invite à la conférence :
Rachel, à Paris 18e. La loi de bioéthique 2010,
  engagement contre le racisme et de sa
détermination pour un monde plus juste. ont le chagrin de faire part du décès de Françoise RISSO. quoi de neuf ?
De la part de
Nina Soumare-Debeyre, Une bénédiction sera donnée en la avec Sadek Beloucif, président
Les obsèques auront lieu le vendredi sa fille. M. Marcel ROUX,
31 décembre, à 11 h 30, au cimetière chambre mortuaire de l’hôpital Bichat, du Conseil d’orientation
du Montparnasse, 3, boulevard Edgar à Paris 18e, le vendredi 31 décembre 2010, de l’Agence de biomédecine,
survenu le 27 décembre 2010, à 10 heures.
Quinet, Paris 14e. Chantal Delattre, dans sa soixante-dix-septième année.
sa sœur, le samedi 8 janvier 2011,
Cet avis tient lieu de faire-part. La crémation aura lieu au crématorium à 15 heures,
La cérémonie religieuse sera célébrée le du cimetière du Père-Lachaise, à 11 h 20. Grand Temple
a le chagrin de faire part du décès, survenu vendredi 31 décembre, à 14 h 30, en
le 25 décembre 2010, de de la Grande Loge de France,

 
Hélène d’Allens, née Varda, l’église Saint-Symphorien de Versailles. Cet avis tient lieu de faire-part. 8, rue Puteaux, Paris 17e.
son épouse,
Sabine DELATTRE.
Christine et Pierre Bardon d’Allens,
Sylvestre et Corinne d’Allens,
La crémation aura lieu le lundi 3 janvier
 Nicolas et Claude d’Allens,
ses enfants, 2011, à 14 h 30, au crématorium du Père-
Lachaise, 71, rue des Rondeaux, Paris 20e.
avec ses petits-enfants,
  Hélène Pierre d’Allens,
 
Rosine d’Allens, Nicole Varda, c.delattre@noos.fr
    Jean et Viviane Varda,
!"  #$ % Agnès Varda, Charles-Henry, Emilie et Mathilde,
Sylvie et Pierre-Marie Hermant,
&&&' ( $''  ses petits-enfants,
ses belles-sœurs et beaux-frères, Maxence et Victor,   
 
   ses arrière-petits-fils,
  
annoncent le rappel à Dieu de
Mlle Yvette Fages,
sa sœur,
    
&&&' ( $) '* Guy d’ALLENS, Mme Philippe Jauzac,
sa belle-fille,
 !"  # Sa famille
     
survenu le 26 décembre 2010, Et ses amis,
" '
  +,- * "
 . 
dans la paix, à son domicile,
dans sa quatre-vingt-douzième année. ont la tristesse de faire part du décès de     
/0 1   ' #'
  Un culte d’action de grâces sera célébré Mme Jacqueline
   2 au Temple réformé de l’Annonciation, FAGES-LACHMAN,
&&&' ( $' * 19, rue Cortambert, Paris 16e, le mercredi
5 janvier, à 11 h 30. survenu le lundi 27 décembre 2010,
à Paris.
  $  # Pas de fleurs mais des dons à la
    Fondation Diaconesses de Reuilly, 14, rue La cérémonie religieuse s’est tenue ce
Porte de Buc, à Versailles (Yvelines). jeudi 30 décembre, à 11 heures, en l’église    

  

 
Saint-Séverin, à Paris.       
%& « J’ai mis ma confiance
L’inhumation aura lieu le vendredi       
dans le Seigneur. »
    Psaume 31 - 7. 31 décembre, à 11 heures, au cimetière   
  
de Terre Cabade, à Toulouse.
   5, rue Alfred Dehodencq, 
0
     
     
75116 Paris. Cet avis tient lieu de faire-part.
24 0123 Vendredi 31 décembre 2010

Le Japon moderne
ques et les sanctuaires shintoïstes (animis- toyage. Tout doit être impeccable pour libérées de la préparation des repas de
me et religion première du Japon, le culte accueillir la nouvelle année et, dans la pen- Nouvel An dont les mets sont choisis pour
shinto est pratiqué parallèlement et sou- sée traditionnelle, le dieu de l’an du culte leur caractère faste, car ils sont supposés
vent conjointement au bouddhisme, arri- shinto qui rend visite à la maisonnée. Il être des offrandes au dieu de l’an avant

et immémorial
vé dans l’Archipel au VIe siècle), illuminés arrivait avec le premier soleil : c’est pour- d’être consommées par les humains.
d’une myriade de lanternes, regorgent de quoi, le 31janvier, des Japonais font l’ascen- Le repas traditionnel du Nouvel An japo-
monde dans la nuit du 31 décembre. On sion de montagnes, à commencer par le nais est varié et présenté avec raffinement
vient y écouter à minuit les 108 coups frap- mont Fuji, pour assister à la sortie des ténè- dans des boîtes en laque superposées. Cer-
pés sur la cloche du lieu (pour dissiper les bres et à l’apparition de la lumière. Le dieu tains mets sont indispensables pour leur
108 passions mauvaises), y faire sa premiè- de l’an repartait une semaine plus tard symbolisme: une quenelle de poisson rou-
re prière de l’année et… sa première offran- dans les volutes d’un feu en plein air. ge et blanc (le rouge est une couleur sym-

Lettre d’Asie de.


En ces temps de morosité économique,
Autrefois, le grand ménage de la fin de
l’année donnait lieu à la mise à la poubelle
boliquement positive), de la dorade rose
(le rouge encore…), des œufs de hareng
Philippe Pons on ne voit plus guère voler des billets de d’objets divers (appareils ménagers en état qui, par leur multiplicité, symbolisent la
10000 yens (80 euros) au-dessus du tronc de marche, petits meubles…) que le pro- fécondité…
du temple ou du sanctuaire comme c’était priétaire, dans sa frénésie de renouvelle- Tous ces mets étaient fortement salés
le cas lors de l’expansion. Mais le rituel afin d’être conservés plusieurs jours :
demeure. En attendant minuit, on aura C’est l’époque du grand autrefois, la plupart des commerces

L
e Japon est le pays des fêtes. Elles s’y shogatsu (le « mois juste »), à une connota- mangé des nouilles de sarrasin – soba –, étaient fermés pendant trois jours – pour
succèdent au long de l’année. Pour tion de « remise à zéro ». qui par leur longueur symbolisent la lon- nettoyage. Tout doit être que la « divinité de la cuisine » puisse se
tout: fête d’un temple ou d’un sanc-
tuaire, fête de quartier, d’un village, célé-
A la fin du XIXe siècle, dans l’effervescen-
ce de la modernisation, le Japon adopta le
gévité. Le Nouvel An est important aussi
pour chacun, car autrefois – et encore pour
impeccable pour accueillir reposer (le culte shinto compte une
kyrielle de petites divinités…). Celle-ci le
bration d’un événement historique ou calendrier grégorien, et les rituels du Nou- les vieilles générations – l’âge des indivi- la nouvelle année et, peut d’autant plus qu’aujourd’hui ces
mythique… De toutes ces festivités, la célé-
bration de l’année nouvelle est la plus
vel An qui, autrefois, suivaient le calen-
drier lunaire – et se situaient aux alen-
dus était compté non pas en prenant com-
me référence la date de naissance, mais le
dansla pensée mets sont préparés et vendus dans les
rayons alimentation des grands magasins.
importante et la plus ancienne. Par sa tours du 15 janvier avec la première lune – passage de la nouvelle année: le nouveau- traditionnelle, le dieu de Et ils sont aussi moins salés – diététique
durée: à partir du 29 décembre, la vie
ralentit puis s’arrête jusqu’au 3 janvier.
furent reportés à la fin de décembre et au
début de janvier. Ils se sont maintenus
né avait ainsi un an dès sa naissance. Tout
ce qui se passera dans les premières heu-
l’an du culte shinto qui oblige.
En dépit de ces accommodements à
Cette période a été précédée par une suite mais, au fil de l’évolution des goûts, des res ou les premiers jours de l’année prend rend visite à la maisonnée l’époque, le Nouvel An, avec ses foules –
de cocktails, parties et dîners pour dire au progrès technologiques et de la diététique un sens particulier: comme le premier parmi lesquelles nombre de femmes,
revoir à l’année qui s’achève, et elle sera moderne, les traditions du Nouvel An ont rêve. ment, mettait sur le trottoir. On faisait par- même les plus jeunes, portent le kimono –
suivie par d’autres pour saluer l’année qui évolué sinon dans leur esprit du moins Ce sont surtout les rites domestiques fois des trouvailles. Les réglementations dans les temples et les sanctuaires, ses por-
a commencé. dans leurs pratiques. qui ont évolué. Shogatsu est d’abord une de ramassage des ordures ménagères ont te-bonheur et ses prières aux divinités, res-
Bref, du milieu de décembre à celui de Le Nouvel An est resté une fête au cours fête de famille que l’on célèbre encore lar- mis fin à cette pratique. Quant aux maî- te un moment paisible et magique de la
janvier, les Japonais célèbrent le grand de laquelle, esprits forts ou non, les Japo- gement chez soi. Les derniers jours de l’an- tresses de maison, elles font souvent appel vie japonaise.p
rituel du renouvellement cyclique du nais se laissent emporter par l’enchante- née étaient astreignants pour la maîtresse désormais à des entreprises de nettoyage
temps. Le terme qui désigne cette période, ment du monde. Les temples bouddhi- de maison: c’est l’époque du grand net- spécialisées. Elles se sont aussi largement Courriel : pons@lemonde.fr

Billet Robert Solé a nv i e r 2011


j er

c Le M onde 0 daté samedi 1


Insondable bêtise Ave
1 décem b re 2 0
di 3
1
RÉFLÉCHISSEZ BIEN. Ne vous précipitez pas. Essayez de répondre cal-
du vendre
mement à la question qui a été posée par l’IFOP, pour France-Soir, à
un échantillon représentatif de 966 personnes âgées de 18 ans et
plus : « Parmi les couples suivants (Arnaud Montebourg et Audrey Pul-
var, le prince Albert et Charlene, Nicolas Sarkozy et Carla Bruni, Fran-
çois Baroin et Michèle Laroque, Johnny Hallyday et Laeticia, Bernard
Kouchner et Christine Ockrent, Dominique Strauss-Kahn et Anne Sin-
e.fr
clair, Raymond Domenech et Estelle Denis), quel est celui qui vous a le
plus marqué en 2010 ? » www.lemond
Vous, je ne sais pas. Mais, moi, j’ai été très marqué par chacun de
E E K-EN D
L E W
TOUT
ces couples. Au point de ne pouvoir choisir. J’hésite, j’hésite terrible-
ment. Il paraît que l’échantillon représentatif a cité en tête Nicolas et
Carla. Les lauréats se retrouvent également en première position
EN V E N T E
dans un autre sondage, réalisé par l’Institut Harris pour VSD. Là, il
s’agissait de désigner le couple qui agace le plus les Français.
Quand se décidera-t-on à sonder l’échantillon représentatif sur les

Adieu 2010, bonjour 2011 !


sondages les plus débiles, les plus agaçants, ceux qui l’auront le plus
marqué en 2010 ? p

Le courrier du jour
Economie la Grande-Bretagne, la Suède ou
Apocalypse ? la Norvège ne sont pas encore
Ceux qui nous prédisent aujour- tombées au rang du Zimbabwe
d’hui l’apocalypse si nous aban- en conservant leur monnaie
donnons l’euro sont les mêmes nationale.
qui nous promettaient hier la Mais le plus désarmant est d’en-
prospérité avec la naissance de la tendre nos experts en cataclys-
monnaie unique : forte croissan- mes en tout genre nous dire que
ce, baisse du chômage, compétiti- sans l’euro la crise serait pire !
vité accrue et amélioration du Argument aussi imparable qu’in-
niveau de vie. Bref, l’arme absolue vérifiable, à défaut d’être convain-
pour affronter la mondialisation. cant, mais qui clôt tout débat.
Mais en dix ans, la zone euro a eu Cela dit, la méthode Coué n’a
la plus faible croissance au mon- jamais fait une politique et les
de, nous avons perdu notre com- marchés n’en feront qu’à leur
pétitivité et il a fallu emprunter tête, quelles que soient les incanta-
massivement pour préserver tions des europhiles.
notre niveau de vie ! Avec pour Le jour où un maillon faible de la
conséquence une charge de la det- zone euro annoncera qu’il est inca-
te qui absorbe maintenant le dou- pable de rembourser ses dettes et
ble de la croissance du produit que nos banques y laisseront la
intérieur brut (PIB). La dette, c’est moitié de leurs créances, avec un
trente-cinq années d’impôt sur le effet domino inéluctable, il y a
revenu, c’est 100 000 euros par fort à parier que la sortie de l’euro
famille. Autant dire qu’on s’en- se fera sans qu’on nous demande
fonce de jour en jour. Beau bilan ! notre avis.
A entendre ces prophètes de mal- En attendant l’aventure continue,
heur, qui nous égrènent un chape- prochain épisode en 2011.
let de catastrophes épouvanta- Jacques Guillemain
bles si nous revenons au franc, on Versailles
se demande vraiment comment
la France a pu survivre avant Courrier et contributions des lecteurs :
l’euro ! On aimerait d’ailleurs courrier-des-lecteurs@lemonde.fr
qu’ils nous expliquent pourquoi Fax : 01-57-28-21-74

Demain dans 0123 + EXCEPTIONNELLEMENT


« Le Monde Magazine » Voyage dans

 
 

l’anthropocène: détruire ou sauver la 


SUPPLÉMENT
planète, l’humanité est à l’âge du choix    
    
   

pTirage du Monde daté jeudi 30 décembre 2010 : 349 983 exemplaires. 123