Vous êtes sur la page 1sur 51

Activité 1 : Visite dans les Alpes (de l’Ouest vers l’Est)

Compte tenu des notions vues dans les cours précédents, formulez une
hypothèse concernant la formation des Alpes

Puis, au cours d’une visite virtuelle dans les Alpes, repérez les objets
géologiques rencontrés dans chacun des sites.

Quels sont les indices qu’ils donnent sur la formation des Alpes ?
A partir de ces éléments, établissez un scénario de formation des Alpes.

Aide à la réalisation :
Dans un tableau, préciser pour chaque station visitée, l’objet géologique
rencontré, son origine supposée, l’évènement associé supposé et la condition de
formation primaire et secondaire (métamorphisme) de la roche, la période de
formation primaire.
Une promenade dans les Alpes

ARRÊT 1 : LE MASSIF DU
CHENAILLET
Vue en volume (google earth)
Une promenade dans les Alpes

ARRÊT 1 : LE CHENAILLET
Arrêt 1 : Le Chenaillet

On trouve, au niveau du Chenaillet, des affleurements d'un "complexe ophiolitique"


ou ophiolites. Le terrme d'ophiolites, du grec "ophis" qui veut dire "serpent", se
rapporte non pas à une roche, mais à une association de 3 roches présentes
notamment au Chenaillet.
Remarque : Avant la cabane des douaniers, on trouve les restes d'une couverture
sédimentaire. Les sédiments sont essentiellement composés de roches siliceuses
(radiolarites, 160Ma) et calcaires(150Ma). Ce sont des roches biogènes, provenant
de la sédimentation de tests d'animaux planctoniques.
Roche A : Basalte
Roche B : Gabbro (métagabbro)
Gabbro très peu métamorphisé : Plagioclases clairs Si2-3 O8
Al1-2 (Na-Ca) / Clinopyroxènes sombres à reflets brillants Si2
O6 (Fe-Mg) Ca / Minéral noir est une amphibole de type
hornblende Na Ca2 (Mg,Fe)4 Al3 Si6 O22 (OH)2.

Gabbro un peu plus métamorphisé. La limite entre les minéraux


n'est pas nette. De nouveaux minéraux sont apparus (noir, vert
pâle). L'examen en lame mince montre que : le minéral vert
colorant les plagioclases est de l'actinote Ca2 (Mg,Fe)5 Si8
O22 (OH)2 ou de la chlorite (Mg,Fe,Al)6 (Si, Al)4O10 (OH)8.
Le minéral noir est une amphibole de type hornblende Na Ca2
(Mg,Fe)4 Al3 Si6 O22 (OH)2.

Amphibole Hornblende (Ca Na) (Fe Mg) (Si Al Fe3+) OH : ce minéral est
hydroxylé
Clinopyroxène : Ca, Na (MgO)9 FeO,(Si Al)2 O6
Plagioclase : Si3 AlO8 (Ca, Na)

Les expériences en laboratoire nous informent :


plagioclase + pyroxène + eau + température entre 500° et 600° ==>
amphibole Hornblende verte
La formation des auréoles réactionnelles est due à un refroidissement et
à une hydratation du gabbro originel vers 500° à 600°. C'est une des
premières manifestations du vieillissement du plancher océanique.
Une animation présentant ce phénomène : (source : CDrom "La
formation des Alpes" Association Pyris)
Roche C : Péridotites, trouvés à la base du massif

Les péridotites du Chenaillet sont métamorphisées : ce sont péridotites serpentinisées,


ou serpentinites. La serpentine est un minéral dérivant par de l'olivine et des pyroxènes
par addition d'eau.
Déterminer les conditions de formation des roches
Une promenade dans les Alpes

ARRÊT 2 : LE MONT VISO


Arrêt 2 : Le mont Viso
Basalte métamorphique à Grenats
= Eclogite

Cristaux de grenat (rouge) de formule


chimique Mg3Al2Si3O12

Déterminer les conditions de formation


de cette roche
Une promenade dans les Alpes

ARRÊT 3 : LE QUEYRAS
On retrouve des roches provenant du Mont
Viso à Chateauqueyras et qui ont été
transportées par le torrent du guil.

Métagabbro à glaucophanes

Formule chimique du glaucophane (bleu):


Na2Mg3Al2[Si8O22](OH)2
On y trouve également du pyroxène (marron)
(Ca,Na)(Mg,Fe,Al)[(Si,Al)O3]2
et de la chlorite (vert)
(Mg,Fe,Mn,Al)12((Si,Al)8O20)(OH)16

Déterminer les conditions de formation


de ces roches
Une promenade dans les Alpes

ARRÊT 4 : BLOCS BASCULÉS


De quoi témoigne ces formations ?
Autre zone de blocs basculés dans les Alpes
Aide à l’interprétation : formation de blocs basculés lors de la formation d’un rift
Sédimentation associée
ARRÊT 5 : CALCAIRES PLISSÉS DE
SAINT CLÉMENT
ARRÊT 6 : DALLE À AMMONITES DE
DIGNES
ARRÊT 7 : ROUTE DU GRANON
Cette route recoupe un très épais sill de microdiorite (roche microgrenue
équivalente à une dacite/andésite) intrusif dans les sédiments
carbonifères.

On trouve dans cette zone du carbonifère de nombreux fossiles fougères


Du charbon

Qu’implique la présence de fossiles ?


ARRÊT 8 : TUNNEL DE PRELLES
Quartzite, roche sédimentaire constituée de
grains de quartz dont le ciment est siliceux.
Les roches sont disposées
en strates, il s'agit de
roches sédimentaires.
L'étude de ces roches
montre qu'il s'agit de
grès(grains de quartz
cimentés) et de
conglomérats (roche
constituée de débris de
plus de 2 mm). Ces roches
sont le témoin de la
présence passé de rivières
avec des reliefs
continentaux.
ARRÊT 9 : SITE DE BARRACHIN
Les roches sont des calcaires qui datent du Trias Moyen (245 Ma). La roche
blanche réagit fortement à l’HCl alors que la roche grise réagit plus
faiblement.
ARRÊT 10 : SITE DE SAINT CREPIN
ll n’y pas de sédiments entre les calcaires du Trias et les calcaires du Jurassique supérieur
(lacune sédimentaire). Proposez une hypothèse permettant d’expliquer cette lacune.
Aide à l’interprétation : formation de blocs basculés lors de la formation d’un rift
Sédimentation associée