Vous êtes sur la page 1sur 10

Jésus

Le juste à des maux en grand nombre, mais Yahweh le


délivre de tous. Il garde tous ses os, aucun n’est brisé […]
Yahweh rachète l’âme de ses serviteurs, et aucun de ceux
Pour qui se confient en lui ne sera détruit. Ps 34 : 20

Interdit à la vente Document gratuit


Comme j’ai été moi- été malade, je me suis personnellement posé cette question
et elle m’a beaucoup perturbé pour être honnête.

En effet, certains disent qu’être souffrant est le fruit d’une possession, d’autres
affirment que c’est le résultat d’une domination maléfique, ou la conséquence
d’un péché que vous aurez commis… Bien sûr, si vous ne vivez pas dans la
sanctification, ou si vous n’avez pas sincèrement donné votre vie à Jésus, c’est
tout à fait possible ! Cependant, même les véritables enfants de Dieu, peuvent
être frappés de toutes sortes de maux et être complètement désabusés de la
1
situation.

Pour une ou plusieurs raisons spécifiques, Dieu peut permettre que vous soyez
touché par la maladie bien que vous ne péchiez pas. Il peut même faire en sorte
que vous alliez à l’hôpital pour vous parler, pour que vous vous retrouviez seul
avec lui. Jonas a bien passé trois jours dans le ventre d’un poisson géant. Vos
souffrances ne sont pas toujours l’objet d’une attaque démoniaque ou d’une
ingérence de votre part.

Beaucoup de chrétiens sont aussi pointés du doigt et accusés par certaines


personnes qui voient cela comme une condamnation ou une punition de DIEU.
Donc ce travail est pour ces nombreux véritables chrétiens qui ont déjà été

Ce document est gratuit et interdit à la vente Ne le jetez pas,


conservez-le ou donnez-
Il ne fait la promotion d’aucune église, le. Il peut encourager
d’aucune religion et n’est le reflet d’aucune
d’autres frères et sœurs
doctrine autre que la Bible.
qui souffrent et qui se
Ce document étant purement informatif, vous posent beaucoup de
êtes libre de l’utiliser, d’en reprendre les idées questions sur la
ou de le partager. maladie.

© Copyright 2017 Mon Frère en Christ

www.pour-jesus.com

Quoi qu’il en soit, il y a une récompense pour le juste ; quoi qu’il en soit, il y a un Dieu qui
juge sur la terre.
Psaume 58 : 12
Pourquoi tombons-nous malades ?
« Si je suis chrétienne, alors pourquoi suis-je livrée à la maladie ? »
« Je croyais que Dieu me protégeait, mais il a permis que ça arrive »

C’est une question difficile à répondre en toute honnêteté.


Chrétiens ou non, nous sommes tous des êtres humains, et
nous sommes tous soumis à la joie et à la souffrance, à la vie et
à la mort. Il n’y a pas plus de raison que le soleil tombe sur les
uns, et la pluie seulement sur les autres. Il ne faut pas non plus 2
oublier qu’il y a des gens qui ont un organisme plus faible, plus
résistants que d’autres, plus vulnérables que d’autres.

Jésus dit : « Il leur répondit : croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands
pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont souffert de la sorte ?
Luc 13 : 2-5

“Quoi ! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! En tout
cela Job ne pécha point par ses lèvres”. Job 2 : 10

Cependant, je ne pense pas qu’un chrétien puisse être atteint d’une maladie mystique ou
incurable aussi facilement. Mais toutes les épreuves auxquelles nous sommes soumises
doivent premièrement être l’occasion de reconsidérer nos voies.

Toutefois adopter un mauvais mode de vie peut nous faire


contracter certaines maladies. Ne manger que du gras en excès,
ou vivre dans le péché ne donne pas la santé, c’est une certitude.

Par ailleurs, quand nous sommes malades, ce


n’est pas un péché de prendre un médicament pour se soigner. De
plus, le manque de sanctification nous expose aussi aux maladies
comme le SIDA ou le cancer.

Jusque-là, je suis assez d’accord. Mais il faut aussi reconnaitre


que la Bible n’interdit pas clairement de fumer par exemple.
Pourquoi devrions-nous considérer certaines pratiques comme
un péché, si celles-ci ne sont pas mentionnées dans la Bible ?

Ce genre de question est très courante. Elle n’est cependant pas inutile, car il faut
reconnaitre une chose, c’est que la cigarette (par exemple) n’est pas mentionnée
directement dans la Bible. Mais je voudrais quand même vous prouver que la Bible interdit
bien certaines pratiques que nous pensons permises parce qu'elles ne sont pas mentionnées
explicitement comme la masturbation, ou la consommation de drogue. Nous ne prendrons
que l'exemple de la cigarette, qui est très nocif.
Premièrement, il n’y a même pas besoin d’être chrétien pour savoir que « fumer tue ». C’est
par exemple écrit sur les paquets de cigarettes, et il existe plusieurs campagnes antitabac.
Le tabagisme est par ailleurs l’une des principales causes de mortalité.

Alors la question est la suivante : Dieu peut-il vous permettre l’usage d’une chose qui vous
provoquera un cancer ou qui détruira vos organes ? La réponse dans la Bible est non :

Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s'il lui demande du
pain? Ou, s'il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d'un
poisson? 12Ou, s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion? 13Si donc,
3
méchants comme vous l'êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à
combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui
demandent. Luc 11 :12

Ensuite, le corps que vous avez vous a été prêté par Dieu. Vous devez l’entretenir, car Dieu
en demandera des comptes. Votre vie est précieuse, vous avez la chance d’être vivant là où
d’autres sont morts.

Troisièmement, si vous dites que Dieu ne condamne pas ce qui est mal, vous affirmer donc
qu’il le permet, ce qui est terrible. Si la cigarette tue le corps, vous comprenez que Dieu ne
peut pas être pour son utilisation. Par ailleurs, fumer étant nocif pour la santé, vous
conviendrez que c’est outil utilisé par satan pour vous tuer. Pensez-vous que cela plaise à
Dieu ? La réponse à toutes ces réflexions est NON.

Alors est-ce que fumer est un péché ? Oui, car si nous réfléchissons bien, elle ne vous
apporte pas la santé, mais la mort. Fumer n'est pas un acte qui vient de Dieu, mais qui
détruit progressivement votre corps pour l'en rendre dépendant.

Il y a un autre cas qui concerne les maladies héréditaires. Ce sont des maladies
familiales qui se transmettent ou qui peuvent être génétiques. Ceux qui en souffrent
n’ont souvent rien demandé à la vie, mais sont pris dans ces liens malgré eux. Elles sont
souvent transmises par sorcellerie, par des malédictions. Certaines familles sont
assujetties aux mêmes maladies, génération après génération. Ce sont des esprits
familiaux.

Dernier point, les maladies incurables. Malheureusement, ce sont des maladies qui ne
peuvent pas être guéries par une médecine humaine. Sans une intervention divine de
Dieu, il est impossible d’en guérir.
LA MALADIE ET LA PAROLE DE DIEU
Le chapitre 53 du livre d’Esaïe dans la Bible nous dit que Dieu a pris tous nos problèmes,
toutes maladies. Nous comprenons donc que si nous naissons d’en haut par le Saint-
Esprit, la santé est une bénédiction qui fait partie des cadeaux que Jésus nous a donnés.
Donc cela signifie qu’il y a trois raisons pour qu’un véritable enfant de Dieu s’expose à la
maladie :

– le péché
– l’épreuve de la foi ; pour éprouver votre prétendue foi et amour pour Dieu
– pour être un témoignage de foi, de la gloire de Dieu 4

Nous ne pourrons pas déterminer après précision le plan de DIEU. Tout ce que nous
devons comprendre, c’est que les circonstances de DIEU ne sont pas les nôtres, que le
temps de DIEU n’est pas le nôtre. DIEU n’est pas toujours celui qui permet certaines
épreuves, mais il y a des circonstances qu’il peut permettre pour une ou plusieurs
raisons.

1) Vous pouvez être malade à cause du péché

Le péché a des conséquences dans notre vie. Donc si nous péchons, cela signifie que nous
risquons une domination démoniaque. Le chemin de la délivrance commence alors par
une profonde repentance.

2) Vous pouvez être malade parce que Dieu vous éprouve/veut vous
enseigner

Si vous êtes dans ce registre, alors votre épreuve s’appelle « le combat pour foi », le
combat pour garder la foi.

Puisque vous affirmez l’aimer, il est nécessaire que vous conceviez la possibilité que
Dieu vous demande de le prouver. Votre foi est-elle sincère ? Ou abandonnerez-vous
la route dans cette épreuve ? C’est ce qui est arrivé à Job. Lorsque nous allons bien, il
est facile de dire que nous avons foi. Mais c’est lorsque nous avons perdu notre santé qui
est le bien humain le plus important, que Dieu va maintenant observer comment nous
réagirons.

Dieu éprouva aussi Abraham en lui demandant son fils


en sacrifice, ce qui est une épreuve difficile. Dieu
voulait voir jusqu’où irait la fidélité d’Abraham.
Dieu voulait voir jusqu’à qu’elle point il aurait
confiance en lui, jusqu’à qu’elle mesure il
s’attendrait à Dieu.
3) Les maladies pour manifester la gloire de Dieu

Dieu peut aussi décider de faire de vous un témoignage vivant, comme l’a été Saraï,
femme d’Abraham. Elle fut frappée par la stérilité toute sa vie, et accoucha à 90 ans, au
temps marqué par Dieu pour se glorifier. Nous avons tendance, parce que nous sommes
sous la grâce, à oublier que des hommes et des femmes de Dieu ont pu être malades. Il y
a des cas où Dieu peut vous laisser malades au point où la situation devient sans espoir.
Lazare était par exemple mort, et tout le monde avait perdu espoir et s’était résolu. Mais
c’est là que Jésus a décidé d’agir. Et voici l’un des versets qui appuient ceci :

Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché ; mais c’est afin que les œuvres de 5
Dieu soient manifestées en lui. Jean 9 : 3

Après avoir entendu cela, Jésus dit : cette maladie n’est point à la mort ; mais elle est
pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. Jean 11 : 4

Dans l’épître de Jacques, nous apprenons qu’un chrétien peut tomber malade. Jacques
n’impute pas forcément la maladie à un péché, mais il dit tout de même que le péché
peut en être la cause.

Quelqu’un parmi vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Église, et que les
anciens prient pour lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur ; et la prière de la
foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, il lui
seront pardonnés. Jacques 5 : 14

Epaphrodite, le compagnon d’œuvre de Paul était d’ailleurs lui-même malade, bien que
chrétien.

Mais j’ai cru nécessaire de vous envoyer Epaphrodite, mon frère, mon compagnon
d’œuvre et mon compagnon d’armes, par qui vous m’aviez envoyé de quoi pourvoir
à mes besoins. Car il désirait ardemment vous voir tous, et il était fort affligé de ce
que vous aviez appris qu’il avait été malade. En effet, il a été malade, et tout près de
la mort ; mais Dieu a eu pitié de lui, et non seulement de lui, mais aussi de moi, afin
que je n’aie pas tristesse sur tristesse. Philippiens 2 : 25

Mais ce n’était pas le seul compagnon de Paul qui était malade.

Éraste est resté à Corinthe, et j’ai laissé Trophime malade à Milet.


2 Timothée 4 : 20

Nous pouvons par exemple nous dire que Paul qui était avec Éraste a dû prier pour lui
afin qu’il soit guéri ; mais selon le récit, Paul affirme qu’il a laissé son compagnon
malade.
Enfin Paul souffrait lui aussi d’une ou plusieurs infirmités !

Et vous savez que ce fut à cause d’une infirmité de la chair que je vous ai pour la
première fois évangélisés [...]. Galates 4 : 13

Mais de peur que je ne m’élève à cause de l’excellence de ces révélations, il m’a été
mis une écharde1 dans la chair, un ange de Satan pour me souffleter, afin que je ne
m’élève pas. 2 Corinthien 12 : 7

Et pourtant, Dieu ne l’a pas guéri malgré d’innombrables prières et malgré l’onction qu’il
avait. Et que diriez-vous ? Que Paul avait un esprit mauvais en lui ?
6
Nous comprenons donc que Dieu peut guérir miraculeusement, comme il peut aussi ne
pas le faire. Il peut par exemple permettre que vous guérissiez par la voie médicale. Il
faut aussi comprendre que certaines maladies, si vous êtes enfants de Dieu, et que vous
craignez le Seigneur, peuvent être permises par l’ordre de Dieu pour un but de précis.
Donc essayer de chasser cette maladie, si c’est pour la volonté de Dieu, ne sert
strictement à rien !

Finalement, si vous êtes vraiment un enfant de Dieu, vous sanctifiant et ne péchant pas,
votre maladie n’est pas l’objet d’une condamnation, mais d’une épreuve. Ce cas ne
concerne que les véritables enfants de Dieu.

Dieu peut permettre une maladie pour


endurer votre foi. Nous pouvons affirmer
cela parce que si nous disons que Dieu est
juste, il serait difficile de croire qu’il nous
condamne à la mort si nous ne vivons pas
consciemment dans le péché. Dieu est
notre Père, donc il est puissant pour nous
protéger ! Il faut lui faire confiance.

Une chose est certaine : il n’y a pas un être


humain que Dieu ne voit pas, et il n’y a pas
un être humain que Dieu n’entende pas.
Donc ton problème est bien connu de Dieu, et s’il n’agit pas maintenant, il sait pourquoi.

Les chrétiens sont les enfants de Dieu, vous êtes des perles pour qui Jésus Christ a donné
son sang. Dieu laissera-t-il votre vie entre les mains d’un autre, alors qu’il vous a racheté
à un grand prix ?

Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie
éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Jean 10 :27
Un enfant de Dieu malade est à l’image
de Jésus Christ crucifié !
C’est la révélation que Dieu m’a donnée lorsque j’étais moi-même malade. La vie d’un
enfant de Dieu est entre les mains du Seigneur et personne ne peut les lui ravir :

Et moi, je leur donne la vie éternelle, et elles ne périront jamais ; et personne ne les
ravira de ma main. Jean 10 : 28

Beaucoup de gens jugent à l’apparence. La condamnation de Jésus, le châtiment et les


7
outrages qu’il a reçus ont été considérés par les pharisiens comme une punition de Dieu,
parce qu’il était vu comme un imposteur, certainement comme un pécheur.

Un enfant de Dieu qui est malade est une personne qui est livrée à la maladie ; de la
même manière Jésus Christ a été livré à la croix non pas parce qu’il était pécheur, mais
parce que c’était le plan et la volonté de DIEU.

Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre. Personne ne me


l’ôte, mais je la donne de moi-même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de
la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. Jean 10 : 18

Ce n’est donc pas l’opprobre qui a trouvé une occasion de chute en Jésus, mais c’est Dieu
qui a décidé de le livrer à la croix. De même, ce n’est pas forcément un péché qui t’a
ouvert les portes d’une maladie, mais c’est peut-être un plan de Dieu ! L’un des exemples
les plus intelligibles est celui de Job. Même si cet homme ne comprenait pas pourquoi
tant de malheur dans sa vie, nous savons par les écrits que c’est parce que Dieu voulait
l’éprouver, l’élever qu’il a permis la maladie de le toucher.

La maladie est-elle le signe d’une domination démoniaque ? Alors suivant notre


cheminement :

La réponse est l’esprit du diable, car Jésus leur dira : « vous avez pour père le diable » et
les qualifiera même de « race de vipère ».

Satan aurait-il dominé Jésus Christ ? Nullement ! Mais c’est DIEU qui a livré Jésus Christ
à la crucifixion. Jésus Christ a tout même subi des plaies et des blessures terribles, et
pourtant :

– Était-ce le signe que Jésus avait péché ?


– Était-ce le signe d’une possession ?
– Était-ce le signe que Dieu l’avait abandonné ?
À ces questions que je viens d’énumérer, les pharisiens et les religieux ont tous dit OUI !
Alors, ne vous étonnez pas si êtes compressé par toutes sortes de maux et d’accusation.

Jésus n’avait aucun péché et aucune faute en lui. Pourtant, il a été frappé de coup de
verge, forcé à porter une couronne d’épines, battu, insulté et méprisé. Il a pris les
condamnations de l’humanité. Alors toi qui es son disciple, pourquoi t’étonnes-tu que tu
puisses tomber malade alors que tu n’as rien fait ?

Jésus savait que la crucifixion arrivait. Il était inutile de chasser ou de fuir ce moment
propice, parce que c’était DIEU qui l’avait autorisé, et non satan ! Les pièges de satan,
nous pouvons les dévier, les rendre sans effet, les briser au nom de Jésus ! Croyez un peu
8
en Dieu et en sa Parole, c’est ce que nous dit dans la Bible. Les maladies et les attaques
causées par satan et les démons, nous pouvons les chasser au Nom de JÉSUS. C’est
pourquoi Jésus savait que c’était inutile de fuir ce jour, parce que c’est DIEU qui l’a
ordonné. Il n’était pas sous la domination de l’ennemi malgré les apparences, mais il
était sous la main de Dieu.

Donc ce n’est pas parce qu’un enfant de Dieu est malade qu’il y a un mal à chasser en lui.
Même si vous perdez votre temps à prier contre cette maladie, si c’est la volonté de Dieu,
elle ne partira pas. Mais Dieu a un plan et il sait pourquoi. Jésus fut livré entre les mains
des hommes par la volonté de DIEU, pas par celle de satan ; car il dit ceci à Pilate :

« Tu n’aurais aucun pouvoir sur moi, s’il ne t’avait donné d’en haut » (Jean 19 : 11).

Être frappé pour la volonté de DIEU et être frappé par celle de satan n’est pas du tout
pareil.

Ce que le Christ a subi est pire qu’une maladie. C’est pourquoi ceux qui sont frappés
d’une maladie alors qu’ils n’ont pas péché doivent se fortifier dans cette épreuve. Si vous
craignez vraiment DIEU, votre rédemption viendra du Seigneur.
9