Vous êtes sur la page 1sur 25

Notes

Fiscalité des personnes physiques


Comptabilité

Dr. Saad BOUROUIS

8 février 2019

1/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 1/21

Territorialité de l’IR Notes

Résidence
Habitation principale en Tunisie
Séjour ≥ 183 jours en Tunisie (Continu ou discontinu et
sans HP)
Fonctionnaires et agents d’État qui ont un exercice dans
un pays étranger

Les non-résidents imposables


Revenus de source tunisienne
Plus values

2/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 2/21


L’annualité de l’IR Notes

Base du calcul
L’année fiscale = l’année civile
assietteT = T−1
P
t=1 (RouBt )

Résidence
Résidence ou cours de l’année : Assiette fiscale est
formée par les revenus réalisés ou perçus à partir du jour
de résidence en Tunisie
Transfert du domicile : L’impôt est calculé sur les revenus
réalisés ou perçus jusqu’à la date de son départ, ainsi que
les revenus qui lui sont acquis sans avoir la disposition
avant la date de départ.
3/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 3/21

Notes

Cas de décès
L’impôt est établi en raison des revenus réalisé ou perçus
jusqu’au jour du décès.

4/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 4/21


Modalités d’imposition Notes

Foyer fiscal
Foyer fiscal : Les époux
Imposition séparée entre les époux
Enfants à charge (Age < 20ans)
Imposition fait partie du foyer fiscal
Option : Imposition séparée du foyer des enfants
fiscalement à charge
Revenu est le fruit d’un travail personnel
Aucune déduction pour charge de famille

5/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 5/21

Notes

Qualité d’un chef de famille


l’époux ;
le divorcé ou la divorcée qui a la garde des enfants ;
le veuf (ou la veuve) même sans enfants à charge ;
l’adoptant.

L’épouse chef de famille


Le mari ne dispose d’aucune source de revenu durant
l’année précédant celle de l’imposition ;
Remariée, elle a la garde des enfants issus d’un précédent
mariage.

6/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 6/21


Détermination du revenu imposable Notes

Algorithme
1. détermination du revenu ou bénéfice net par catégorie de
revenu
2. la compensation entre catégories bénéficiaires et autres
déficitaires
3. déductions des charges et déductions communes
Revenu net imposable = Revenu net global -
Déductions communes

7/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 7/21

Les déductions communes Notes

Abattements
1. Abattements pour situation familiale
2. Abattements pour encouragement d’investissement
3. Abattements communs (Déduction communes)

8/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 8/21


Abattements pour situation familiale Notes

Chef de famille : Déduction forfaitaire de 300 DT


Enfants à charge
Rang Age<20 ans Étudiant non Enfant infirme
boursier et âgé
de < 25 ans
1 100 1 000 2 000
2 100 1 000 2 000
3 100 1 000 2 000
4 100 1 000 2 000
. . . 2 000
. . . 2 000

9/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 9/21

Abattements pour situation familiale Notes

Parents à charge
Limite par parent ≤ 5% RNI
Déduction par parent 6 150 DT.
(Revenu (parent) + Déduction) 6 SMIG
Parents pris en charge par plusieurs enfants : Répartition
de la déduction entre les enfants

SMIG
Déduction supplémentaire : 1000 DT,
Base : RNI

10/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 10/21


Déductions pour encouragement d’investissement Notes

Intérêts perçus déductibles


comptes spéciaux d’épargne ouverts (Banques ou CENT) :
I≤ 3000
Emprunts obligataires : C≤ 5000

11/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 11/21

....... Notes

Revenus provenant des opérations d’exportation de


services et d’exportation de marchandises acquises
localement
1. Limite de déduction : les deux tiers des revenus provenant
de l’exportation
2. Les opérations d’exportation
les ventes à l’étranger de marchandises produites
localement,
les prestations de services à l’étranger,
les services réalisés en Tunisie et destinés à être utilisés à
l’étranger,
les ventes de marchandises produites localement et les
prestations de services aux entreprises
12/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 12/21


...... Notes

Suite : Les ventes de marchandises produites localement


et les prestations de services aux entreprises
1. Familles
Entreprises totalement exportatrices prévues par le code
d’incitation aux investissements,
Entreprises établies dans les parcs d’activités économiques
Sociétés de commerce international totalement
exportatrices
Organismes financiers et bancaires travaillant
essentiellement avec les non résidents
2. Condition : les marchandises et les services en question
soient nécessaires à l’activité desdites entreprises.

13/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 13/21

..... Notes

Suite : Revenus exclus


services financiers,
opérations de location,
ventes de carburant, d’eau, d’énergie et de produits
miniers et de carrières.

14/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 14/21


....... Notes

Les sommes déposées dans des comptes intitulés


"Comptes épargne en action"
Objet de la déduction : Les sommes déposées dans des
comptes intitulés " comptes épargne en action "
Limite : 50.000 dinars par an.
Établissements
un établissement de crédit ayant la qualité de banque
un intermédiaire en bourse

15/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 15/21

....... Notes

Objectifs : la souscription ou l’acquisition


actions admises à la cote de la bourse
bons du trésor assimilable ou d’actions ou de parts des
OPCVM
les actifs sont employés pour l’acquisition d’actions cotées
en bourse et de bons du trésor assimilable

16/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 16/21


...... Notes

comptes-épargne pour l’investissement


La limite de déductabilité : 50.000 dinars par an.
ouverts auprès de la Caisse d’Epargne Nationale de
Tunisie ou auprès d’un établissement de crédit ayant la
qualité de banque
Déduction des intérêts générés ces comptes Dans la limite
de 4.000 D par an
Les montants déposés dans les comptes prévus au
paragraphe ci-dessus ainsi que les intérêts y afférents
doivent être bloqués et ne peuvent être retirés que pour la
réalisation de nouveaux projets individuels, par le titulaire
du compte ou par ses enfants.
17/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 17/21

Déductions pour encouragement de l’investissement Notes

La franchise sur les intérêts payés au titre des prêts


relatifs à l’acquisition ou à la construction d’un logement
social
Les personnes physiques peuvent déduire les intérêts payés au
titre des crédits relatifs à l’acquisition ou à la construction d’un
local à usage d’habitation. La déduction couvre également la
marge de bénéfice payée dans le cadre des contrats de vente
Murabaha.
Elargissement du champ d’application de la mesure pour
englober les habitations dont le coût d’acquisition ou de
construction ne dépasse pas 200.000 DT (La déduction
n’est plus limitée aux achats de logements sociaux) ;
Possibilité de déduction des commissions ;
L’avantage est limité à une seule fois ; 18/21

Les opérations d’acquisition ou de construction dans le


Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 18/21

cadre des contrats Murabaha sont éligibles à l’avantage.


..... Notes

Les dons et subventions accordées au profit du Fonds


National de l’Emploi
les dons et subventions
Limite : 100%

19/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 19/21

Abattements communs Notes

Les arrérages des rentes payées à titre obligatoire et


gratuit.
Les primes afférentes aux contrats d’assurance vie
individuels ou collectifs : un plafond de 10 000 DT.
remboursement des prêts universitaires en principal et en
intérêts
les intérêts payés au titre des prêts relatifs à l’acquisition
ou à la construction d’un logement social (FOPROLOS)
Les cotisations payées par les travailleurs non salariés
affiliés à l’un des régimes légaux de la sécurité sociale.

20/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 20/21


Barème Notes

21/21

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Comptabilité 21/21

Notes
]
Notes

IS
Fiscalité approfondie

OU
Bénéfices industriels et commerciaux

UR
Mastère CCA
Saad BOUROUIS

BO
ad
Dr. Saad BOUROUIS

Sa
Dr
8 février 2019

1/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 1/15

Définition Notes
IS
OU
UR

Sont considérés comme bénéfices industriels et commerciaux, les


BO

bénéfices réalisés dans des entreprises exerçant une activité


commerciale au sens du code de commerce.
ad
Sa
Dr

2/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 2/15
Qualité Notes

Commerçant à qualité professionnel (Art.2 Code du commerce)

IS
L’extraction des matières premières ;

OU
La fabrication et à la transformation des produits manufacturés ;
L’achat et à la vente ou à la location des biens quels qu’ils soient ;

UR
Des opérations d’entrepôt ou de gestion de magasins généraux ;
Transport terrestre, maritime et aérien des biens et des

BO
personnes ;
Des opérations d’assurance terrestre, maritime et aérienne,

ad
quelles qu’en soient les modalités ;
Des opérations de change, de banque ou de bourse ;

Sa
Des opérations de commission, de courtage ;
L’exploitation d’agences d’affaires ;
Dr
L’exploitation d’entreprises de spectacles publics ;
L’exploitation des entreprises de publicité, d’édition, de
communication ou de transmission de nouvelles et
renseignements. 3/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 3/15

Conditions d’exercice Notes


IS
OU
UR

Conditions
BO

Exercice de l’activité à titre professionnel


Exercice de l’activité pour son propre compte
ad

Exercice de l’activité dans un but lucratif


Sa
Dr

4/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 4/15
Régime forfaitaire Notes

IS
OU
Conditions d’éligibilité
Le seuil maximum du chiffre d’affaires pour bénéficier du régime

UR
forfaitaire est de :
Pour bénéficier du régime forfaitaire d’imposition, le CA annuel

BO
des entreprises individuelles ne doit pas excéder 100 MDT.
Ce régime est accordé pendant une période de 3 années (à

ad
compter de la déclaration d’existence).

Sa
Cette période est renouvelable en cas d’apport de justificatifs
prouvant l’éligibilité pour le bénéfice de ce régime.
Dr
Pour les entreprises en activité avant le 1 er janvier 2016, le
décompte de la période de 3 années commence à cette date.

5/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 5/15

Entreprises concernées Notes


IS

Ce régime s’applique aux entreprises :


OU

Non importatrices,
Non rémunérées par des commissions,
UR

Ne fabricant pas de produits à base d’alcool,


N’exerçant pas l’activité de commerce de gros,
BO

Ne possédant pas plus d’un véhicule de transport en commun de


personnes ou de transport de marchandises dont la charge utile
ad

ne dépasse pas 3 tonnes et demi,


Sa

Dont les exploitants ne réalisent pas des revenus de la catégorie


des bénéfices des professions non commerciales,
Dr

Non soumises à la taxe sur la valeur ajoutée selon le régime réel,


N’ayant pas été soumises à l’impôt sur le revenu des personnes
physiques selon le régime réel suite à une vérification fiscale.
6/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 6/15
Tarifs Notes

Tarif de l’impôt forfaitaire

IS
L’impôt forfaitaires est déterminé sur la base du CA annuel

OU
comme suit :
100DT pour les entreprises implantées en dehors des zones

UR
communales et à 200DT pour les autres entreprises, et ce , pour
le CA inferieur ou égal à 10 MDT.

BO
3% pour le CA entre 10 MDT et 100 MDT.

ad
Limites fiscaux "Minimum d’impôt"

Sa
L’impôt forfaitaire annuel ne peut être inférieur à :
100 dinars pour les entreprises implantées en dehors des zones
Dr
communales,
200 dinars pour les autres entreprises
Sont exclues du bénéfice de ce régime les entreprises qui
exercent dans les zones communales des activités qui sont 7/15

fixées par décret.


Dr. Saad BOUROUIS,
(Ajouté Art.45-1 LF 2013-54 du 30/12/2013)
Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 7/15

IR TVA TCL Notes


IS
OU

IR, TVA et TCL


UR

L’impôt forfaitaire :
BO

Libératoire de l’impôt sur le revenu au titre des bénéfices


industriels et commerciaux,
ad

Libératoire de la taxe sur la valeur ajoutée au régime réel,


Comprend la taxe sur les établissements à caractère industriel,
Sa

commercial ou professionnel (25%). [IC = IF + TCL]


Dr

8/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 8/15
Notes

IS
Obligations comptables

OU
Tenue d’un registre côté et paraphé par les services du contrôle
fiscal ;

UR
Factures avec les mentions obligatoires suivantes :
Date de l’opération

BO
Identité du client, son adresse et le numéro de sa carte d’identité
La nature des services ou des marchandises avec leurs quantités

ad
et leurs prix.

Sa
Dr

9/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 9/15

————- Notes
IS
OU
UR

Obligations déclaratives
BO

1. Option pour le paiement d’une avance


la retenue à la source au taux de 1,5% sur les montants des ventes
de marchandises, matériel, équipements et de services [CA≥ 2000
ad

(Personnes physiques avec RR) ou CA≥ 1000 (État)]


Sa
Dr

10/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 10/15
Déclassement vers le régime réel Notes

IS
OU
Déclassement au régime réel suite à un contrôle fiscal

UR
Déclassement au régime réel suite à une décision du Ministre
des Finances ou par une personne déléguée par lui à cet effet

BO
Option pour le régime réel

ad
Bénéfice fiscal imposable = Bénéfice comptable +
Réintégrations - Déductions

Sa
Dr

11/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 11/15

Cession du fonds de commerce Notes


IS
OU

FDC
En cas de cession du fonds de commerce, l’imposition n’a pas lieu
UR

selon le tarif susmentionné mais plutôt selon le barème de l’impôt sur


le revenu sur la base du résultat net de l’exercice de la cession.
BO

Cas
ad

1. fonds de commerce acquis : +V = PC - PA


Sa

2. fonds de commerce crée : la plus-value de cession est égale à la


totalité du prix de cession, aucune déduction n’est admise à
Dr

quelque titre que ce soit.

12/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 12/15
Modalités d’imposition de la plus-value de cession du FDC Notes

cession du fonds de commerce avant le dépôt de la

IS
déclaration de cessation de l’activité

OU
Dans ce cas, le résultat net imposable est constitué par la différence
entre les recettes brutes réalisées au cours de l’année de la cession

UR
et les dépenses effectivement supportées au cours de la même
année, majorée de la plus-value de cession du fonds de commerce.

BO
cession du fonds de commerce après le dépôt de la

ad
déclaration de cessation de l’activité

Sa
1. cession du fonds de commerce intervenant au cours de l’année
du dépôt de la déclaration de cessation : Base = (R-D) + (+V)
Dr
2. cession du fonds de commerce ultérieurement à l’année du
dépôt de la déclaration de cessation : l’impôt est dû sur la base
de la plus-value de cession du fonds de commerce selon le
barème 13/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 13/15

Exemples Notes
IS
OU
UR

Exemple 1
BO

Soit une personne physique, soumise à l’impôt sur le revenu selon le


régime forfaitaire exerçant l’ activité de vente de chaussures dans
une zone communale qui a réalisé au cours de l’exercice 2015 un
ad

chiffre d’affaires de 95.500 dinars.


Sa
Dr

14/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 14/15
Exemples Notes

IS
Exemple 2

OU
Soit une personne physique, soumise à l’impôt sur le revenu selon le
régime forfaitaire, exerçant en dehors des zones communales

UR
l’activité de vente et de réparation des équipements de chauffage et
de climatisation qui a réalisé au cours de l’exercice 2015 un chiffre

BO
d’affaires provenant de la vente desdits équipements de 50 000
dinars et un chiffre d’affaires provenant de la réparation de 20.000
dinars. Si on suppose que ladite personne ait subi au cours de

ad
l’année 2015 des retenues à la source et ait payé l’avance de 1%

Sa
comme suit :
l’avance au taux de 1% pour un montant de 500 dinars au titre
Dr
de l’acquisition des équipements auprès d’un grossiste ;
des retenues à la source au taux de 1.5% d’un montant de 600
dinars.
15/15

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité approfondie Bénéfices industriels et commerciaux Mastère CCA Saad BOUROUIS 15/15

Notes
Notes

Fiscalité des personnes physiques


Bénéfices Non Commerciaux

Dr. Saad BOUROUIS

8 février 2019

1/6

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Bénéfices Non Commerciaux 1/6
Notes
Définition

Revenu catégoriel
Sont considérés comme provenant de l’exercice d’une profession non
commerciale, les bénéfices réalisés par les professions libérales, par
les charges et offices dont les titulaires n’ont pas la qualité de
commerçant, et par toutes les occupations ou exploitations non
commerciales à but lucratif (L’art.21 du code).

2/6

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Bénéfices Non Commerciaux 2/6
Notes
Revenus

les revenu des professions libérales


des revenus réalisés par les médecins, les avocats, les experts quelle
que soit leur spécialisation, les conseils, les architectes.

les produits réalisés par les titulaires de charges et offices


les huissiers, les notaires. En revanche, les courtiers et les agents de
changes sont imposables dans la catégorie des B.I.C ils exercent une
activité commerciale.

Autres
Les revenus réalisés dans le cadre de toute autre activité non
commerciale et qui ne trouvent pas place dans une autre catégorie
de revenu définie par le code. Il s’agit notamment des revenus
réalisés par les établissements d’enseignement ou de formation.
3/6

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Bénéfices Non Commerciaux 3/6
Notes
Autres

Autres
Les revenus réalisés dans le cadre de toute autre activité non
commerciale et qui ne trouvent pas place dans une autre catégorie
de revenu définie par le code. Il s’agit notamment des revenus
réalisés par les établissements d’enseignement ou de formation.

4/6

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Bénéfices Non Commerciaux 4/6
Notes
Régimes d’imposition

Régime réel
RCNI = Produits bruts réalisés au cours de l’année civile -
charges nécessitées par l’exploitation de la même année.

Régime forfaitaire
RCNI = 80% Produits bruts réalisés TTC au cours de l’année
civile
La recette brute couvre tous les encaissements réalisés durant
l’année considérée indépendamment de l’année à laquelle ils se
rapportent ;
Les encaissements
la remise d’un chèque
le crédit d’un compte bancaire ou postal
la remise d’un effet de commerce
l’inscription en compte courant.
5/6

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Bénéfices Non Commerciaux 5/6
Notes
Les sociétés civiles professionnelles

Les sociétés civiles professionnelles


Les sociétés civiles professionnelles, dotées de la personnalité
morale ont pour objectif l’exercice en commun d’une activité
professionnelle (médecins, avocats,..), et sont soumises au régime
fiscal des sociétés de personnes

6/6

Dr. Saad BOUROUIS, Fiscalité des personnes physiques Bénéfices Non Commerciaux 6/6