Vous êtes sur la page 1sur 2

Pourquoi les animaux commettent du suicide ?

C’est connu de tous que le suicide est un événement tragique et qui prend la vie des beaucoup de
personnes toutes les années. Des raisons sont nombreuses : des dettes, des problèmes familiers,
une vie sociale peu effective, des maladies. Mais le suicide n’est pas un aspect exclusif pour
l’espèce humaine, les animaux ont présenté aussi des cas du suicide. En conséquence, on pose une
question importante : pourquoi les animaux commettent du suicide ? Afin de bien comprendre ce
phénomène, il importe de bien comprendre des antécédents historiques, des explications
fantastiques et des conclusions par des études psychologiques.

Premièrement, il est possible de faire référence aux événements enregistrés en relation avec le
suicide des animaux. Aristote a mentionné le cas d’un cheval jeté dans un abîme quand il a su qu’il
a copulé avec sa mère, comme Œdipe. En outre, pendant le deuxième siècle en Grèce, Claudius
Aelin a registré 21 suicides des animaux, principalement des chiens qui n’ont pas mangé pour la
mort de leurs propriétaires. Plus proche de notre époque, en 1875, le magazine Animal World de
la RSPCA (Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) a publié une couverture avec la
photo d’un cerf quand elle saute dans un abîme. Selon les directeurs du magazine, le cerf a préféré
le suicide en lieu d’être attrapé par les chasseurs. Donc, ces idées voulant du suicide et sa relation
avec des animaux ne sont pas d’hier.

Deuxièmement, on connaît que l’être humain cherche des explications variées pour des
événements qui n’entend pas et le suicide des animaux en fait partie. Une explication
traditionnelle est liée aux croyances ésotériques. Un exemple est le cas des veaux qui jeté dans un
abîme pour asphyxier dans la mer d’Elden dans la série Marianne chapitre deux. L’explication
donne dans la série est la sorcellerie que Marianne pratique inspirée par des écrits d’Emma où
cette dernière exprime le suicide des veaux. Celle-ci est un exemple d’une situation que l’esprit
humain peut donner pour exprimer un thème bizarre comme le suicide des animaux.

Troisièmement, les études psychologiques ont montré des explications plus logiques pour ces
événements. Ils ont expliqué que la conception qu’on a du suicide peut-être différente à laquelle
on donne pour un comportement similaire des animaux. Ils donnent des exemples comme des
chiens qui sont morts par la famine à cause du mort de leurs propriétaires, des pingouins ou des
canards qui ont perdu leur copain ou des dauphins qui arrêtent leur respiration (la respiration
dans ces animaux est totalement volontaire, en différence des humains avec une respiration semi-
consciente). En cas très récent est la vidéo de Netflix qui apparaît dans le documentaire Our
Planet, où les scientifiques enregistrent des morses qui jeté dans un abîme en cause du
réchauffement climatique. Dans ce sens, des considérations que l’humain a du suicide ligué au
concept de la conscience d’être vivant, peut changer dans des cases différentes du suicide des
animaux à cause de la tristes, la désolation et même le désespoir causé par la destruction
humaine.

En conclusion, des idées de l’existence du suicide des animaux ne pas une considération ressente,
par contre elle a été mentionnée par des intéressés au comportement il y a 2000 années, avec le
début d’Aristote, et la discussion continue jusqu’à aujourd’hui. Il y a différent perspectif pour
expliquer le thème comme des considérations liées aux croyances religieuses ou ésotériques ; et
des explications qui sont partis des études du comportement par des disciplines comme la
psychologie qui prend des options différentes pour un événement limité par la perception
humaine et difficile d’entendre. Notamment, il y a encore le doute de la possibilité du suicide
comme un comportement présente aussi dans autres espèces pour la difficulté d’entendre l’esprit
et le cerveau humain et animal.