Vous êtes sur la page 1sur 34

2,90 € mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO - N° 23 546 - www.lefigaro.

fr - France métropolitaine uniquement Première édition

lefigaro.fr
« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur » Beaumarchais

ROBERT HERBIN JEAN-PIERRE LE GOFF


DISPARITION DU « SPHINX », « SORTONS D’UN INTERMONDE
LÉGENDAIRE ENTRAÎNEUR DES ANGOISSANT ET BAVARD »
VERTS DE LA GRANDE ÉPOQUE PAGE 21 PAGE 23

LE FIGARO
CHEZ VOUS
PAGES 11 À 18
Le premier ministre
a choisi la prudence
sanitaire et douché
MODE les espoirs de ceux
qui attendaient
DE L’ART DE FAIRE
DU TRI DANS un retour rapide
SON DRESSING à la normale.
PAGE 13 Il a renvoyé
de nombreuses
TÉLÉVISION décisions au 2 juin.
L’INCROYABLE

Déconfinement a minima
PAGES 2 À 7
AVENTURE
DE LA CONSTRUCTION
DU CHÂTEAU
DE CHAMBORD
NIVIERE DAVID/ABACAPRESS.COM

PAGE 16

JUSTICE
Attaque
de Colombes :
la piste terroriste
PAGE 20

DISTRIBUTION
Bompard Des précautions pour Vie quotidienne : L’opposition refuse de
(Carrefour) : limiter une deuxième ce qui changera… et donner « un blanc-seing »
« Les contraintes
de pouvoir d’achat
vague de l’épidémie ce qui ne changera pas au gouvernement
vont s’imposer Le dispositif de sortie de ment s’est donné les Avec des départements confinement y sera plus L’opposition, mardi, soirée, le texte a été ap-
à tous les confinement est très moyens de réagir à un verts et d’autres rouges, ou moins rigoureux. était unanime pour ne prouvé par 368 voix.
prudent. En ouvrant très éventuel rebond du vi- une France à deux vites- Quant à l’interdiction pas donner « un blanc- Cent députés ont voté
distributeurs » PAGE 30 progressivement le pays, rus. Pour éviter le risque ses se profile pour les se- des cérémonies religieu- seing » au plan de dé- contre, tandis que 103
par paliers de trois se- d’avoir à reconfiner le maines à venir. En fonc- ses, elle provoque l’indi- confinement du gou- se sont abstenus.

CHAMPS maines, le gouverne- pays. PAGES 6 ET 7 tion de ce classement, le gnation. PAGES 4 ET 5 vernement. Dans la PAGE 2

LIBRES
n
La chronique ÉDITORIAL par Yves Thréard ythreard@lefigaro.fr
de Bertille Bayart
n
La tribune
du professeur La douche froide

E
Philippe Juvin
n fixant au 11 mai la fin de l’assigna- tamment celle de pouvoir circuler librement. VENTES EN PRÉPARATION
et du docteur tion à résidence, Emmanuel Ma- Bref, rien ne s’annonce simple. Décidément, Expertises gratuites & confidentielles
Jean Rottner cron avait eu une parole d’espoir. le coronavirus aura mis la France sens dessus
PAGE 24 En s’exprimant mardi, Édouard dessous, y compris son légendaire attache- MOBILIER, SCULPTURES
Philippe a voulu, de son côté, tenir ment au principe d’égalité. & OBJETS D’ART

@
un discours de vérité. À ses yeux, la crise sa- Nul ne conteste la difficulté de gouverner en 17 juin 2020
FIGARO OUI nitaire est si virulente et l’horizon, tellement cette maudite période. Les sociétés savantes,
Élodie Bériola
FIGARO NON semé d’inconnues que seule une sortie à pas pour reprendre une formule chère au minis-
+33 (0)1 47 45 08 18
comptés paraît concevable. Autrement dit, tre de la Santé, semblent elles-mêmes débor-
Réponses à la question pendant le déconfinement, le confinement dées : la vérité
beriola@aguttes.com
de mardi :
Seriez-vous prêt à aller
continue. Quelle douche froide ! Pendant le d’un jour n’est
au cinéma et au théâtre
Selon une stratégie digne d’un puzzle d’où
l’économie est étrangement absente, la vie
déconfinement, pas toujours
celle de la MAÎTRES ANCIENS
si ceux-ci rouvraient ? scolaire, commerciale et sociale devrait re- le confinement veille. Édouard TABLEAUX & DESSINS
OUI NON prendre par petites touches seulement, à des continue Philippe est 18 juin 2020

33 % 67 % conditions très strictes. D’abord, les petites donc obligé de Grégoire Lacroix
classes et, plus tard, peut-être, les collèges et jouer à l’équilibriste : « Un peu trop d’insou- +33 (0)1 47 45 08 19
TOTAL DE VOTANTS : 126 058 les lycées ; les boutiques, mais pas les cafés ni ciance et c’est l’épidémie qui repart. Un peu trop lacroix@aguttes.com
les restaurants. Quant au télétravail, il sera de prudence et c’est l’ensemble du pays qui s’en-
Votez aujourd’hui encore de rigueur. Enfin, en ce pays pétri de fonce. »
sur lefigaro.fr
3’:HIKKLA=]UW^U[:?k@e@c@j@k";

jacobinisme, ce sera pour une fois aux autori- Sans doute paye-t-on là nombre d’incohéren-
Êtes-vous convaincu par tés locales de décider, en dernier ressort, qui ces et d’imprévoyances initiales, quand le Co- Aguttes, l’alternative française
le plan de déconfinement peut faire quoi. En fonction de leur exposition vid-19 est apparu sous nos cieux. L’immobilis- aux internationaux
M 00108 - 429 - F: 2,90 E

présenté par Édouard au virus, les départements ne seront pas sou- me auquel nous sommes condamnés à présent
du marché de l’art
Philippe ? mis au même régime : ils seront classés rouge est la facture de nos retards à l’allumage. Il est à Ne vendez pas
sans nous consulter !
ou vert, couleur qui conditionnera les libertés craindre que les erreurs d’hier soient annon-
ILLUSTRATION: FABIEN CLAIREFOND - qui seront accordées à leurs habitants, no- ciatrices du désastre économique de demain. ■
PIERRE VERDY/AFP
Attribuée à Ercole Ferrata (1610 - 1686)
Statue assise du pape Clément X Altiéri aguttes.com
Adjugée 373 640 € TTC Suivez-nous
AND : 3,20 € - BEL : 2,90 € - CH : 4,20 FS - CAN : 5,70 $C - D : 3,60 € - A : 3,60 € - ESP : 3,20 € - Canaries : 3,20 € - GB : 2,90 £ - GR : 3,40 € - DOM : 3,20 € - ITA : 3,30 €
A

LUX : 2,90 € - NL : 3,40 € - PORT.CONT : 3,30 € - MAR : 23 DH - TUN : 4,40 DT - ZONE CFA : 2.400 CFA ISSN 0182.5852
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

2 L'ÉVÉNEMENT
Édouard Philippe détaille
LES
PRINCIPALES
MESURES
ANNONCÉES
● Réouverture
« très progressive »
des maternelles et
primaires à partir du 11 mai.
● Ouverture des collèges
un déconfinement sous condi
et des écoles « à compter
du 18 mai » dans Devant les députés, le premier ministre a présenté un calendrier de déconfinement
les départements
les moins touchés. bilité aux Français, Édouard Philip- football et les autres grands événe- Ils seront obligatoires dans les
● Décision fin mai pour MARCELO WESFREID £@mwesfreid pe a posé les différents jalons d’un ments sportifs ou culturels ne re- L’Assemblée transports et dans les collèges. Pa-
les lycées qui pourraient calendrier de retour à la normale, prendront pas avant, au moins, nationale a validé rallèlement, le gouvernement
ouvrir début juin. APRÈS les loupés du confinement, fort étalé dans le temps. septembre. Ce calendrier sera enfin par 368 voix promet 700 000 tests par semaine,
● Les déplacements avec son cortège de tâtonnements, Tout commence le 11 mai, bien modulé localement, en fonction du contre 100, avec des « brigades » pour re-
interrégionaux et d’imprévoyances et de contradic- sûr, à une condition, toutefois : degré de circulation du virus. Cer- et 103 abstentions, monter les chaînes de transmis-
interdépartementaux tions, Édouard Philippe se devait « Nous ne déconfinerons pas le tains départements seront catalo- le plan de sion, dès qu’un cas de Covid-19
d’engager le déconfinement sur de 11 mai, ou nous le ferons plus stricte- gués « verts », d’autres « rouges ». sera avéré. Les seniors n’auront
réduits au maximum. déconfinement
meilleurs rails. Le résultat ? Un dis- ment », si la situation marque un Pour éviter une rechute, pas à présenter d’attestations de
● Rassemblements cours charpenté et détaillé de plus recul, a averti le premier ministre, Édouard Philippe promet des mas- présenté sortie. Quant à la question des
sur la voie publique d’une heure, mardi, devant les dé- inquiet du possible relâchement ques en nombre suffisant « pour mardi par le premier outils de traçage, Édouard Philip-
ou dans des lieux privés putés, présentant le plan de sortie des Français. Si ce n’est pas le cas, faire face aux besoins à partir du ministre, pe a botté en touche, pour éviter la
limités à 10 personnes. du confinement. Cette allocution les écoles, les crèches, les commer- 11 mai ». Un sujet ô combien sensi- Édouard Philippe chausse-trape politique, promet-
● Fin de la saison 2019-2020 est le fruit d’une ultime réunion ces, les bibliothèques et les petits ble, devenu l’emblème de la dé- tant un débat et un vote spécifi-
de sports professionnels, d’arbitrage de six heures, qui s’est musées pourront réouvrir. Le fiance envers le gouvernement. Se ques (lire ci-dessous). « L’essentiel
notamment pour le football. tenue la veille à l’Élysée, puis d’une 18 mai, les collèges reprendront à réfugiant derrière les scientifiques est là, résume le président du Mo-
validation finale par le chef de leur tour du service. Fin mai, une pour cacher ses propres hésita- Dem, François Bayrou. La
● Tous les commerces l’État lors d’un Conseil de défense. décision sera prise pour les lycées, tions, le premier ministre reconnaît confiance au terrain, la souplesse
rouvriront le 11 mai, sauf L’objectif du gouvernement : les bars, les restaurants, dans la avoir changé d’avis. « Ils nous di- dans l’application, les masques
les cafés-restaurants. Les « Éviter l’écroulement » du pays et perspective d’une ouverture en sent aujourd’hui, parfois les mêmes, dans les transports et la différencia-
marchés rouvriront aussi. de son économie. juin. Les cérémonies religieuses qu’il est préférable, dans de nom- tion entre les départements. » Des
● Demande faite aux « Nous allons devoir vivre avec le pourront se tenir à partir du 2 juin, breuses circonstances de porter un ingrédients essentiels pour réussir
entreprises de maintenir virus », a averti le premier minis- nouvelle date charnière du décon- masque plutôt que de ne pas en por- la délicate étape du 11 mai, et pour
le télétravail. tre. Mais pour redonner de la visi- finement. Enfin, le championnat de ter. Et il me revient donc de le dire. » tenter de regagner la confiance des
● Capacité des transports
publics réduite pour Édouard Philippe,
respecter les distances. mardi, lors de son
● Pas de déconfinement discours à l’Assemblée
immédiat des cinémas, nationale, où il a
grands musées, présenté pendant
plus d’une heure
salles de concert. le plan de sortie
● Pas d’ouverture des de confinement.
plages avant le 1er juin. DAVID NIVIERE/AP
● Un débat et un vote
distincts prévus
sur l’application
de traçage StopCovid.

Nous
sentons que
l’arrêt prolongé
de la production
de pans entiers
de notre
économie, que
la perturbation
durable de la
scolarisation
d’un grand
nombre
d’enfants et
d’adolescents,
que
l’interruption
des
investissements
publics ou
privés, que
la fermeture
prolongée
des frontières,
que l’extrême
L’opposition refuse de donner « un blanc-seing » au gouvernement
limitation de TRISTAN QUINAULT-MAUPOIL
que les parlementaires n’ont pas eu le odieux », a-t-il lancé. Une tonalité te ». Avec des exceptions remar-
la liberté d’aller
et venir (…)
£@TristanQM ,
MARION MOURGUE£@MarionMourgue
ET CHARLES SAPIN £@CSapin
loisir de découvrir ou d’amender ».
« Ordres et contre-ordres se sont
succédé », a acquiescé Jean-Luc
partagée par le premier secrétaire
du PS. Olivier Faure a lui aussi criti-
qué le retour à l’école des plus jeu-
« Monsieur
le premier
quées : Guillaume Larrivé et Éric
Woerth ont voté en faveur du plan
du gouvernement. « L’orientation
Mélenchon, sans vouloir néan- nes tout en exigeant un tournant globale présentée par Édouard Phi-
présenteraient ABSTENTION et vote contre. L’op- moins tenir le premier ministre budgétaire : « Les amendes, ça ne
ministre, lippe va dans le bon sens », a indiqué
pour le pays position, mardi, était unanime pour « pour responsable » de la « gestion peut pas être réservé à ceux qui ne si vous étiez le député LR de l’Yonne. « Face au

non pas
ne pas donner « un blanc-seing » calamiteuse » de la crise. « Vous êtes respectent pas le confinement (…) un Français mur de la récession économique qui
au plan de déconfinement du gou- le bouc émissaire de confort de toutes Rétablissez l’ISF, abrogez la flat tax, se profile, sans donner un blanc-
comme
seulement vernement après des « injonctions
contradictoires » et de « nombreux
sortes de gens, à commencer par vo-
tre majorité », l’a dédouané avec in-
suspendez tous les cadeaux fiscaux
indécents aux plus riches. » d’autres,
seing au gouvernement, j’ai voté
pour ce plan de déconfinement »,
l’inconvénient errements » de l’exécutif sur les sistance le président du groupe La Craignant une « sortie hasardeu- auriez-vous a complété le député LR de l’Oise,
pénible du masques, les tests ou l’école, a listé
le président du groupe LR à l’As-
France insoumise. Pour autant, sans
grand suspens, les députés de La
se » du confinement, Jean-Luc Mé-
lenchon aurait souhaité des mas-
confiance souhaitant « donner à l’État les
moyens d’action nécessaires ».
confinement, semblée, Damien Abad. « Monsieur France insoumise ont rejeté le plan ques gratuits à disposition de tous en Emmanuel Après avoir voté favorablement
mais en vérité le premier ministre, si vous étiez un du gouvernement. « Nous ne parta- les Français. « Les manques criants Macron et en les deux projets de loi de finances
Français comme d’autres, auriez- geons ni vos diagnostics ni le système de masques, de tests, de lits de réani- rectificatifs ainsi que l’état d’urgen-
celui, bien plus vous confiance en Emmanuel Macron d’action que vous avez choisi », a ex- mation resteront comme des taches
votre propre ce sanitaire, les élus RN ont cette
et en votre propre gouvernement ? pliqué Jean-Luc Mélenchon à la tri- indélébiles et des tristes symboles gouver- fois-ci sanctionné le premier minis-
terrible, La réponse est non », a rebondi bune. Hostile au retour à l’école le d’une gestion souvent chaotique de nement ? tre. « Vous n’agissez pas, vous réa-
du risque de Aurélien Pradié, le député du Lot et 11 mai, le chef de file de La France cette épidémie », a aussi jugé Da-
La réponse gissez dans un désordre tout macro-
l’écroulement
ÉDOUARD PHILIPPE
» secrétaire général de LR. Un avis
largement partagé dans l’hémicy-
cle. Le député communiste Stépha-
insoumise a ainsi dénoncé « les in-
jonctions odieuses » de l’exécutif sur
le sujet. « Comment demander aux
mien Abad. Face aux « incertitu-
des », au « manque de courage et
d’audace », « face à ces nombreuses
est non »
DAMIEN ABAD,
nien », a moqué dans l’hémicycle le
député RN des Pyrénées-Orientales,
Louis Aliot. Au Figaro, le vice-prési-
A

À L’ASSEMBLÉE NATIONALE ne Peu a ainsi déploré un « débat parents d’évaluer le risque d’exposer volte-face », les députés LR ont PRÉSIDENT DU GROUPE dent du parti, Jordan Bardella,
bâclé » et un « plan de confinement leurs enfants au danger ? C’est donc choisi « l’abstention vigilan- LR À L’ASSEMBLÉE abonde : « Il est difficile de croire en
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

L'ÉVÉNEMENT 3

CONTRE-POINT
PAR GUILLAUME TABARD £@GTabard

tions
Des scénarios d’après-crise qui nuisent à la gestion de la crise

D
ans la grammaire du déconfinement. Il a fallu pays. Par nécessité de sauver du déconfinement. Or, la confiance
politique, les fautes que le chef de l’État, en Conseil des le crédit de la parole publique, dans les dirigeants est le corollaire
de temps sont plus ministres, prévienne qu’il n’aurait ensuite. On voit déjà l’immense nécessaire du « civisme »

étalé dans le temps.


graves que les fautes « aucune complaisance à l’égard difficulté du pouvoir à obtenir qu’Édouard Philippe a une nouvelle
d’accord. Les rumeurs de de ceux qui tentent de diviser » la confiance dans sa gestion de fois demandé à ses concitoyens.
divergence, voire de divorce, les deux têtes de l’exécutif. la crise. Alors que le plan Philippe Mais pourquoi ces rumeurs ?
entre Emmanuel Macron et La mise au point, effectivement, reste placé sous le sceau de la Volonté de la presse de chercher
Français, de plus en plus défiants à Edouard Philippe ne pouvaient s’imposait. Par décence, d’abord. contrainte, l’écho de désaccords à tout prix la petite bête, comme
l’égard du pouvoir. pas plus mal tomber que Il était inconcevable que des entre l’Élysée et Matignon on le prétend à l’Élysée ? Ou désir
Appelant chacun à faire preuve le jour où le premier ministre supputations politiciennes saperait l’autorité des consignes, exprimé au sein même de la
d’humilité face aux événements, le dévoilait aux Français le prennent le pas sur des annonces au moment où se joue la réussite, majorité d’un nouveau casting ?
premier ministre a fustigé « ces calendrier et les modalités essentielles à la remise en route du et même la possibilité Comme souvent, les emballements
temps de démocratie médiatique, de médiatiques ne sont que l’écho
réseaux pas très sociaux mais très des scénarios élaborés par
colériques, d’immédiateté nerveu- les politiques. Surtout quand
se ». « Ces propos ont marqué son des confidences présidentielles
agacement vis-à-vis de ceux qui, sont matière à exégèse…
confortablement depuis leur canapé, Du bout des lèvres,
glosent sur y’a qu’à, faut qu’on, et les deux rives de la Seine
qui peuvent dire tout et n’importe ne concèdent que d’éventuelles
quoi, car ils n’ont pas de responsabi- divergences de méthode
lité directe dans la gestion de la cri- ou de calendrier, et démentent
se », décrypte un membre du gou- tout désaccord de fond.
vernement. Difficile de ne pas voir Elles le font aujourd’hui sur
aussi, en arrière-plan de cette di- le coronavirus comme elles
gression, une réponse aux rumeurs le faisaient hier sur les retraites.
sur la dégradation de ses relations Dont acte. De fait, tout repose
avec le chef de l’État. Date des mu- bien sûr une question de calendrier.
nicipales, calendrier du déconfine- Que ce soit dans l’appréhension
ment, régionalisation ou pas du de la crise sanitaire ou dans
processus, report du vote sur le la préparation de « l’après »
plan de sortie : les divergences af- sur le plan politique.
fleurent. Au point que deux hebdo- C’est le cas depuis le début
madaires, L’Express et Le Point, as- de cette étrange période :
suraient, mardi, que le chef de Emmanuel Macron
et Édouard Philippe interprètent
deux pupitres d’une même

“ Nous allons devoir


vivre avec le virus
partition. Là où le chef de l’État
est dans la projection, le premier
ÉDOUARD PHILIPPE

l’État avait appelé des journalistes
ministre est dans la gestion.
Là où le premier se fait un devoir
de parler au futur, le second
pour égratigner la « rigidité » de se sent obligé de ne parler qu’au
son premier ministre. Une version présent. Là où Macron faisait
« catégoriquement démentie » par miroiter le déconfinement,
l’Élysée, qui dénonce l’œuvre d’ Philippe brandit la menace
«officines qui veulent créer une d’une prolongation
théorie du remaniement ». « Il n’y a du confinement. Ce partage
jamais rien d’agréable à se faire cri- des rôles est avant tout
bler le dos de flèches alors que tu es à institutionnel. C’est bien parce
la mine pour faire tous les efforts qu’il y a deux horizons distincts
pour résoudre une équation extrê- qu’il y a deux têtes au sein de
mement complexe », déplore un l’exécutif. Mais cette différence
proche du chef de l’État. d’approche renvoie aussi
Hasard ou coïncidence, le pre- au tempérament personnel
mier ministre a conclu son dis- des deux hommes. Macron s’essaie
cours en faisant référence à sa pre- à une forme de lyrisme quand
mière allocution solennelle en Philippe donne le sentiment
juillet 2017. Comme s’il voulait à de se complaire dans l’austérité.
son tour marquer la fin d’un cycle, C’est aussi le rôle du président
faire un premier bilan ou revendi- de la République de réfléchir
quer une méthode, plus constante au cadre politique de ce qui sera
que « rigide ». « J’avais alors évo- l’acte III de son quinquennat.
qué cette antique qualité dans la- Le problème, c’est qu’en attendant
quelle les Romains puisaient leur qu’il le précise à haute voix,
force : la vertu, qui mêle la rectitude, certains le dessinent pour lui en
l’honnêteté et le courage. J’étais loin plaidant qu’une nouvelle étape
d’imaginer alors combien cette qua- n’aurait pas de sens sans un
lité serait essentielle dans les semai- nouveau premier ministre. Voire.
nes à venir pour préparer notre ave- Le passé rappelle aussi qu’un
nir, l’avenir de nos enfants, l’avenir changement de locataire à
de la France. » Un passage sibyllin Matignon ne suffit pas à relancer
qui ne manquera pas d’alimenter celui de l’Élysée. En tout cas,
les spéculations sur le destin et les réfléchir à l’après se conçoit. Mais
ambitions du premier ministre. l’évoquer - ou laisser l’évoquer -
« Jusqu’ici, Édouard Philippe a in- dès maintenant, en pleine bataille
tériorisé la précarité de sa fonction, économique et sanitaire,
assure l’un de ses amis. Il sait que est une faute qui ne peut
ça peut s’arrêter du jour au lende- qu’affaiblir les deux hommes. ■
main. C’est ce qui fait sa force.» ■

la parole du premier ministre sur la


fourniture des tests et des masques,
vu le nombre de mensonges du gou-
vernement depuis le début de la crise.
Il faut que le gouvernement arrête
l’idéologie sur les frontières. On refu-
se des portes à l’entrée du pays, mais
on en met à nos départements. C’est
une incohérence majeure ! »
Le débat sur StopCovid finalement reporté
Le président de Debout la Fran-
ce, Nicolas Dupont-Aignan, a
quant à lui dénoncé « un grand dis-
MATHILDE SIRAUD
£@Mathilde_Sd
« prématuré ». « Pour l’heure,
compte tenu des incertitudes sur cette
application, je serais bien en peine de
tion en cours de développement fonc-
tionnera et avant sa mise en œuvre,
nous organiserons un débat spécifi-
« tenu
Compte
des
dizaines d’heures, ces deux derniè-
res semaines, à tenter de dépassion-
ner le débat et à lever les réticences.
cours au summum de l’incohéren- vous dire si elle marche, et comment que, suivi d’un vote spécifique. » En retirant le projet d’application
ce » : « On invente des usines bu- « C’EST un enterrement en bon- elle fonctionnera précisément », a ad- Depuis que le chef de l’État a an-
incertitudes StopCovid de son plan global, le
reaucratiques alors que des mesures ne et due forme », se réjouit un mis Édouard Philippe, qui semble noncé, le 13 avril, la tenue d’un dé- sur cette premier ministre s’est donc évité un
simples s’imposent : l’obligation député de La République en avoir entendu les « interrogations » bat sur le traçage numérique, le su- application, certain nombre d’abstentions ou de
pour tous du port du masque, et tes- marche, hostile au projet d’ap- d’une partie de l’opposition et de la jet n’en finit pas d’empoisonner le votes négatifs au sein de sa propre
ter tous les gens qui reprennent le plication mobile StopCovid. majorité sur ce sujet, « en termes de gouvernement comme la majorité.
je serais bien majorité. « Matignon nous a écou-
travail. On ne peut pas se rassembler Alors qu’une déclaration du libertés publiques ». « Ces questions, Le député socialiste Hervé Saulignac en peine tés », se félicite une députée macro-
à plus de dix dans le pays, ni s’arrê- gouvernement puis un vote sur j’ai déjà eu l’occasion de le dire, me a ironisé sur les changements de de vous dire niste. « Je parie que ce débat n’aura
ter sur une plage déserte, mais on va l’opportunité de recourir aux paraissent fondées. Elles doivent être pied successifs de l’exécutif : pas de pas lieu. » L’entourage de Cédric O,
envoyer des millions d’enfants dans outils numériques pour lutter posées. Elles doivent être débattues. vote sur le traçage, puis vote dédié,
si elle de son côté, promet de poursuivre le
les écoles dès le 11 mai. C’est ahuris-
sant ! », s’est vivement inquiété le
contre la propagation du virus
devaient avoir lieu ce mardi, à
Et j’ai même le sentiment qu’elles doi-
vent faire l’objet d’un vote », a-t-il
« brique » intégrée au plan global,
et enfin vote spécifique reporté… Le
marche »
ÉDOUARD PHILIPPE
travail. « Dans quinze jours - trois
semaines, il sera possible d’avoir ce
A

député de l’Essonne en choisissant, l’Assemblée, le premier minis- assuré, renvoyant donc à plus tard secrétaire d’État chargé du Numéri- débat avec tous les éclairages et les
lui aussi, de voter contre. ■ tre a jugé que le débat était les discussions. « Lorsque l’applica- que, Cédric O, a pourtant passé des éléments techniques nécessaires ». ■
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

4 L'ÉVÉNEMENT
Le déconfinement va dessiner une France
Les départements vont être classés en fonction de leur exposition au virus, avec des conséquences très concrètes pour
nérale de la santé et Santé publique tement a indiqué Édouard Philippe peu infectés, la réouverture des restent suspendus au moins jus-
ANGÉLIQUE NÉGRONI France, trois critères vont permet- devant les députés. Puis, le 7 mai collèges sera envisagée dès le qu’en septembre et les plages res-
anegroni@lefigaro.fr
ET JEAN-MARIE GUÉNOIS tre cette classification qui sera ar- prochain, le verdict tombera : ces 18 mai. Les préfets pourront déci- tent aujourd’hui interdites. Côté
jmguenois@lefigaro.fr rêtée le 7 mai prochain. Ainsi le territoires sauront quelle couleur der de maintenir fermés des cen- sport, bien des activités sont an-
bulletin de santé d’un départe- revêtir et définiront les mesures à tres commerciaux. En matière de nulées. « La saison 2019-2020 de
C’EST une France à deux vitesses ment sera mauvais donc rouge si, prendre en fonction de leur situa- transport également, chaque col- sport professionnel, notamment de
qui va se dessiner à compter du sur son territoire, « la circulation tion. Et « si les indicateurs ne sont lectivité responsable dans ce do- football, ne pourra pas reprendre »,
11 mai, date à laquelle les premiè- du virus reste active », si encore pas au rendez-vous, nous ne décon- maine, va devoir s’atteler à la tâ- a indiqué le premier ministre.
res mesures de déconfinement « les capacités hospitalières en réa- finerons pas le 11 mai » ou alors che pour redémarrer à un rythme Quant aux activités sportives de
vont s’appliquer. Empruntant à la nimation restent tendues » et si « plus strictement », a aussi préve- plus soutenu les métros, les bus et loisirs, elles resteront interdites
météo les couleurs vert et rouge également « le système local de nu le chef du gouvernement, qui les trains. Tout en tenant compte dès qu’elles se pratiquent dans des
qui évoquent le beau ou le mauvais tests et de détection des cas prévoit ensuite d’analyser la situa- de l’évolution de l’épidémie sur lieux couverts ou encore quand el-
temps, Édouard Philippe compte contacts » n’est pas suffisamment tion fin mai. Le 2 juin et en fonction leur territoire, ils devront aussi se les sont collectives. Également, la
répartir les départements en deux prêt. Les départements du Grand de l’évolution du virus, d’autres plier aux consignes générales culture va fonctionner au ralenti.
catégories. Ceux qui sont peu tou- Est et ceux de l’Île-de-France, mesures pourront être annoncées. délivrées par le gouvernement. Si les médiathèques et les biblio-
chés par l’épidémie vont être es- touchés de plein fouet par l’épidé- Parmi elles : limiter le flux des pas- thèques vont pouvoir rouvrir leurs
tampillés verts et pourront piocher mie, rejoignent aujourd’hui de Marge de manœuvre À gauche, des Français sagers ou encore imposer la dis- portes, ce ne sera pas le cas pour
dans les différentes mesures de toute évidence cette catégorie En présentant l’architecture glo- reprennent le chemin tanciation sociale. les cinémas, les théâtres et les
déconfinement annoncées. Les rouge, tandis que ceux du Sud- bale du plan national de déconfi- de l’école, à Nouméa, Mais si, dans le cadre de ce plan, grands musées.
autres, au contraire, car frappés Ouest, épargnés par la crise sani- nement, le gouvernement entend en Nouvelle-Calédonie, le sur-mesure local est autorisé, Dans le milieu épiscopal, le
le 22 avril. Au centre,
plus durement par le coronavirus, taire, sont rassemblés dans l’autre. donc accorder une marge de des limites strictes sont imposées. nouveau report de la date de la re-
mardi, dans le métro
seront rouges et devront s’astrein- C’est à compter de ce jeudi que manœuvre aux acteurs locaux de Milan. L’exemple Si ce 11 mai sonne la fin des attesta- prise des cultes, et la place donnée
dre à un régime plus strict. ces « bulletins de santé » vont être pour ajuster les mesures à leur si- italien montre ce que tions de sortie, la liberté de circu- à cette question, en fin de dis-
Même si des questions se posent rendus public. Le directeur géné- tuation. « Je veux laisser le maxi- pourraient être les lation restera restreinte… jusqu’à cours, juste après le sport, est
autour de cette méthode, Édouard ral de la santé va, en effet, présen- mum de souplesse », aux acteurs de distances de sécurité 100 km de son domicile. Et « la vie « inadmissible », témoigne un
Philippe a livré ce mardi des préci- ter tous les soirs la carte avec ces terrain a signalé le premier minis- dans les transports d’avant » est loin de reprendre. prélat français d’importance, qui
sions. Élaborés par la Direction gé- résultats, département par dépar- tre. Ainsi, dans les départements en France. Les grands événements populaires y voit une forme de « déclaration

Parents et enseignants demandent Pour les seniors,


encore à être convaincus une vie sociale limitée
à utiliser si un écolier présentait Le plan présenté diffère des pistes âgées (AD-PA). Selon lui, l’équilibre
MARIE-ESTELLE PECH soudain des symptômes faisant évoquées par Jean-Michel Blanquer AGNÈS LECLAIR £@AgnesLeclair « santé physique et psychique », en-
£@MariEstellPech

PRIORITÉ aux enfants les plus jeu-


craindre le Covid-19. Quant au
personnel scolaire, il recevra des
masques, tant dans les écoles que
la semaine dernière. Ce dernier en-
tendait donner la priorité à certai-
nes classes et rouvrir les lycées plus
« Il n’y aura
pas de UN CONFINEMENT volontaire pour
les seniors. Une vie sociale et des
tre « sécurité sanitaire et liberté » a
été respecté par le premier ministre.
Les Ehpad - où les visites familiales
nes, ceux qui ne sont pas autono- dans les collèges. C’était une des vite. Les dernières données épidé- contrôle, pas sorties limitées mais non interdites. ont repris depuis le 20 avril au
mes pour le travail scolaire, qui ne grandes demandes des ensei- miologiques, tendant à démontrer d’attestation Le premier ministre a insisté mardi compte-gouttes - ne doivent ce-
peuvent pas se garder seuls et em- gnants. Les collégiens de sixième que les enfants de moins de 10 ans de sortie pour sur la poursuite des mesures de pendant pas être « rebouclés » à la
pêchent leurs parents de travailler. et de cinquième reprendront à sont faiblement malades et peu prudence pour les plus de 65 ans. Il moindre suspicion, avertit Pascal
Édouard Philippe l’a bien dit, les partir du 18 mai, mais uniquement contagieux, ont joué pour une les plus âgés a appelé cette population plus à ris- Champvert. Enfin, l’AD-PA réclame
crèches rouvriront à partir du dans les régions « vertes ». En Île- réouverture totale et plus précoce et les plus que face au Covid-19 à respecter un « des tests en nombre suffisant pour
11 mai, dans la limite de 10 enfants de-France et dans le Grand Est, des écoles. « On peut aussi considé- fragiles confinement prolongé. Mais sans toutes les personnes âgées et toutes
maximum par espace. Le chef du par exemple, les collégiens de- rer que les apprentissages fonda- obligation formelle. « Il n’y aura pas les personnes qui les aident à domicile
gouvernement demande aux ges- vraient rester chez eux. Les autres mentaux se jouent dans les petites mais je leur de contrôle, pas d’attestation de sor- ou en établissement ».
tionnaires de privilégier les familles classes des collèges et des lycées classes », analyse Hubert Salaün, demande tie pour les plus âgés et les plus fragi-
monoparentales, les enfants de soi- pourraient rouvrir à partir de juin, de la Peep, fédération de parents de la patience. les mais je leur demande de la patien- Pas de discrimination
gnants et de professeurs ainsi que « Avec une priorité pour les lycées d’élèves du public. Le responsable ce. Ils devront prendre beaucoup de La perspective de la poursuite du
les couples qui doivent être physi- professionnels », a souligné du principal syndicat de chefs Ils devront précautions », a précisé Édouard confinement au-delà du 11 mai pour
quement présents au travail. « Le Édouard Philippe. Mais il n’est pas d’établissement, Philippe Vincent, prendre Philippe. « Les visites privées, quand les seniors avait soulevé une vague
port du masque sera obligatoire pour exclu qu’elles « restent fermées du SNPDEN-Unsa, estime avoir été beaucoup de elles reprennent, doivent être entou- de protestation mi-avril. Pour cou-
les professionnels de la petite enfan-
ce, puisque les règles de distancia-
tion physique ne peuvent pas y être
jusqu’au mois de septembre », a
expliqué le ministre de l’Éduca-
tion nationale mardi soir.
« plutôt entendu », puisque collèges
et lycées ne rouvriront pas ou peu…
Quant aux syndicats d’ensei-
précautions
ÉDOUARD PHILIPPE
» rées de précaution, comme les sor-
ties », a-t-il recommandé après
avoir exprimé « une pensée pour les
per court à la polémique, l’Élysée
avait assuré dès le 17 avril qu’il ne
souhaitait « pas de discrimination »
appliquées », a-t-il précisé. De leur Les familles pourront choisir de gnants du primaire, c’est une autre personnes âgées qui vivent la solitude des personnes âgées dans le déconfi-
côté, toutes les classes des écoles garder leurs enfants à la maison si tonalité. Le plus important, le à domicile et dans les Ehpad ». nement, invoquant « la responsabi-
maternelles et primaires rouvri- elles le souhaitent, le premier mi- SNUipp-FSU, déclare « ne pas être « Nous saluons cette prise de posi- lité individuelle ». Le Conseil scienti-
ront également, partout sur le ter- nistre a précisé que ce retour à prêt ». Stéphane Crochet, du SE- tion. Il ne devait pas y avoir de mesu- fique avait recommandé que les plus
ritoire, dans la limite de « 15 élèves l’école était « sur la base du volon- Unsa, considère que « la reprise res spécifiques pour les plus de 65 ans. de 65 ans, ou ceux présentant des
par classe », à partir du 11 mai. Les tariat ». Les professeurs, eux, de- présentée par le premier ministre est L’appel à la prudence est la bonne for- pathologies chroniques, respectent
écoliers n’auront pas à porter de vront revenir « sauf si ce sont des inacceptable et impossible ». Reste mule. Ces personnes sont responsa- « un confinement strict et volontaire,
masque, lequel est même « prohi- personnes à risques ou si quelqu’un une inconnue : dans quelle mesure bles de leur santé. Il faut leur tenir un qui les protège de risques de contami-
bé » chez les moins de 6 ans. Les l’est dans leur entourage, précise- les maires accepteront-ils de faire discours de citoyens et non les infanti- nation ». L’Académie de médecine
directeurs d’école auront néan- t-on au ministère de l’Éducation. travailler leur personnel périsco- liser », commente Pascal Cham- avait de son côté alerté sur le risque
A

moins accès à des stocks de mas- Tous les autres continueront à les laire et de nettoyage, indispensable pvert, président de l’Association des de voir les aînés « s’étioler dans une
ques chirurgicaux de taille enfant, accompagner à distance ». pour rouvrir les écoles ? ■ directeurs au service des personnes solitude sans espoir ». ■
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

L'ÉVÉNEMENT 5

en vert et rouge Le monde économique


pragmatique mais inquiet
le quotidien des habitants.
réalité que cela pourra se faire »,
ANNE DE GUIGNÉ £@adeguigne assurait le syndicaliste. « Quand
de guerre » : « On ouvre les média- pratique ordinaire de la messe favo- 2 juin » selon les termes du pre- un protocole d’organisation du
thèques mais on maintient fermées rise la propagation du virus et gène mier ministre, signifiera cette fois LES FRANÇAIS l’auront compris. travail a été négocié au niveau de
les églises, s’insurge-t-il. Et même le respect des gestes barrières plus douze dimanches sans messe pour Il n’y aura pas un avant et après le la branche ou de l’entreprise, les
pas un signal pour des messes qui que bien des activités qui repren- les croyants. Et sans « une petite 11 mai, mais une multitude de da- choses se passent bien », assure-
aurait pu être autorisées dans les dront bientôt. » Rappelant l’impor- concession », déplore encore un tes égrèneront dans les prochains t-on au Medef, qui a déjà appelé à
départements verts peu touchés tance de la « dimension spirituelle et prêtre, pour le dimanche 31 mai, mois le retour à une vie « norma- ce que les entreprises préparent
par le virus ! Aucun geste, non plus, religieuse » de l’homme dans « avant-veille du 2 juin », grande le ». En termes de télétravail, la reprise bien en amont, pour
pour faire passer par exemple, de l’épreuve, et de « la liberté de culte, fête de la Pentecôte… Édouard Philippe a ainsi fixé une tenter d’éviter les catastrophes
vingt à trente le nombre de person- un élément constitutif de la vie dé- D’où le questionnement de nouvelle échéance au 1er juin. « Le économiques et sociales.
nes pour les obsèques… » mocratique », les évêques deman- plusieurs membres du clergé, im- télétravail doit être maintenu par-
dent officiellement « une rencontre patients de pouvoir servir des fi- tout où c’est possible, a-t-il préve- Prolonger le télétravail
Ambiguïté du discours avec les pouvoirs publics ». dèles qu’ils décrivent comme nu. Au moins dans les trois pro- L’objectif du télétravail est de limi-
Plus feutré, mais très ferme, un Personne, à vrai dire, ne s’at- « exaspérés » à propos l’une des chaines semaines. Pour les ter la présence des salariés dans les
communiqué officiel de la Confé- tendait, dans le milieu religieux, à dernières phrases ambiguës du personnes qui ne pourront pas télé- transports et dans des espaces pro-
rence des évêques, publiée mardi une reprise franche du culte, dès premier ministre : « Les rassem- travailler, la pratique des horaires fessionnels confinés. Un enjeu bien
en fin d’après-midi, a qualifié de le 11 mai. La colère gronde toute- blements organisés sur la voie pu- décalés dans l’entreprise doit être compris par les entreprises. Né-
« sévère » le confinement imposé fois, surtout dans le milieu catho- blique ou dans des lieux privés se- encouragée. » Les employeurs, cessairement modèle sur le sujet,
aux religions. C’est « au nom de lique, face à ce refus massif et uni- ront donc limités à dix personnes. » inquiets du coût économique Jean-Pierre Farandou, le PDG de la
tous les évêques » que le Conseil latéral sur la question du culte et le Est-ce que cela signifie, se de- d’une reprise trop lente, espé- SNCF, avait ainsi anticipé l’annon-
permanent de la Conférence des cousu main adapté aux territoires mandent-ils, que des messes raient commencer à revoir leurs ce du premier ministre, en prolon-
évêques de France « prend acte pour les autres réalités sociétales. puissent être célébrées dans cette troupes dans leurs locaux le geant ce mardi matin de quatre se-
avec regret de cette date qui est im- D’autant que les diocèses et les limite, en dehors des églises ? 11 mai: ils devront donc patienter. maines le recours au télétravail
posée aux catholiques et à toutes les paroisses catholiques s’organi- Autre ambiguïté du discours, Les marchés Rien de bon à cela. Chaque semai- dans son groupe. « C’est la princi-
religions de notre pays ». saient déjà pour multiplier des questionnent-ils, les mariages, pourront rouvrir ne de confinement ou d’activité pale mesure qui permet de laisser
Cette instance de gouvernement messes dominicales, à places li- renvoyés d’un revers de main « à à partir du 11 mai, réduite fragilise dangereusement des places dans les trains aux per-
de l’Église catholique en France mitées, selon les lieux. La reprise jours meilleurs » alors que les sal- sauf interdiction les entreprises. sonnes devant absolument se rendre
explique : « Nous voyons mal que la du culte, après « la barrière du les des fêtes rouvriront le 2 juin. ■ locale. Reste à préciser la valeur juridi- sur leur lieu de travail », a-t-il jus-
que des propos du premier minis- tifié à ses salariés. « Cela fait un
tre. Protégeront-ils un salarié qui mois et demi que les salariés télétra-
souhaite poursuivre le télétravail vaillent, l’organisation est rodée »,
contre l’avis de sa direction ? Jus- approuve-t-on au Medef.
qu’à présent, en l’absence d’ac- Du côté des professions qui ne
cord d’entreprise, les employeurs peuvent pas télétravailler, l’incita-
étaient en droit d’exiger le retour tion du premier ministre suscite
de leurs troupes dans leurs locaux à peu d’émotion. Pour eux, les enjeux
partir du 11 mai. Le premier minis- sont ailleurs. « Depuis début avril,
tre recevra jeudi syndicats et pa- nous disposons d’un guide de préco-
tronat afin d’affiner ces mesures. nisations sanitaires, rédigé par une
L’hôte de Matignon a égale- structure paritaire, pour la réouver-
ment indiqué que les 60 guides ture des chantiers, avance-t-on
métiers élaborés par les fédéra- ainsi au sein de la Fédération du bâ-
tions professionnelles et le mi- timent. Depuis, tout doucement, au
nistère du Travail pour accompa- cas par cas, le travail reprend.
gner les réorganisations devront L’obstacle principal à la réouverture
être « prêts pour le 11 mai ». Lun- restant pour l’instant la difficulté à se
di soir, sur BFMTV, Laurent Ber- procurer des masques. »
ger, le numéro un de la CFDT, Le premier ministre a en outre
THEO ROUBY/AFP, MIGUEL MEDINA/AFP, FRANÇOIS BOUCHON/LE FIGARO

plaidait pour des solutions de annoncé que le dispositif de chô-


terrain. « Il faut qu’il y ait dans mage partiel serait prolongé jus-
chaque entreprise, la négociation qu’au 1er juin, puis adapté progres-
d’un protocole de reprise d’activité sivement. En revanche, il n’a pas
qui permette d’allier activité et précisé les modalités d’un plan de
conditions de sécurité des tra- relance, d’autant plus nécessaire
vailleurs. C’est au plus près de leur que le déconfinement sera lent. ■

Espoir pour le commerce,


les bars et la restauration
« Il faudra que toutes les mesu-
MARIE BARTNIK £@mariebartnik res des soutiens soient prolongées
ET MATHILDE VISSEYRIAS
£@MVisseyrias pour ces enseignes dont les bouti-
ques restent fermées, et les loyers
ne doivent pas être dûs, avertit Yo-
GRANDS et petits commerçants, hann Petiot, délégué général de
restaurateurs et cafetiers atten- l’Alliance du commerce.
daient avec impatience des Les marchés, eux, sont satis-
clarifications sur les conditions de faits. Ils pourront rouvrir, sauf in-

SNCF et RATP face au casse-tête du respect leur réouverture. Le premier mi-


nistre leur en a donné quelques-
unes, qui leur permettent d’anti-
terdiction locale. « L’autorisation
sera désormais la norme, cela
change tout », se félicitent les

de la distanciation dans les transports ciper plus précisément le


redémarrage de leur activité.
Les commerçants redoutaient,
Marchés de France.
Si les bars, cafés et restaurants
resteront fermés après le 11 mai,
surprise. « Il faudra condamner un dans les départements, la condam- au vu d’exemples étrangers, un ils accueillent avec une lueur
JEAN-YVES GUÉRIN £@jyguerin siège sur deux », a résumé le pre- nation d’un siège sur deux s’appli- déconfinement progressif des d’espoir la perspective de rouvrir
mier ministre. Bref, continuer à fai- quera-t-elle dans les trams de Bor- magasins en fonction de la taille le 2 juin, si une telle décision était
La RATP contrainte de changer de re, comme pendant le confinement deaux, une ville peu touchée par la des commerces ou de leur empla- prise fin mai par le gouvernement.
pied. « Nous allons travailler pour sur les TGV où seulement 50 % des pandémie ? La mise en place de cet- cement géographique. Il n’en est Lors d’une rencontre avec Emma-
réadapter l’offre et limiter les flux afin
de rendre possible la distanciation so-
ciale en particulier aux heures de
sièges sont réservables.

Contrôle des accès « favoriser


Il faudra
te politique risque d’être compli-
quée pour les opérateurs de trans-
port. « Il faudra favoriser par des
rien en France, ce qui représente
un soulagement. En revanche, les
centres commerciaux de plus de
nuel Macron vendredi, les profes-
sionnels avaient demandé à rou-
vrir fin mai-début juin.
pointe, a réagi mardi soir le groupe « La France est le seul pays européen à par des marquages au sol la bonne réparti- 40 000 m² pourraient eux rester
après le discours du premier minis- cumuler à la fois le port du masque et tion sur les quais et se préparer à li- fermés après le 11 mai, sur décision « Nous serons prêts »
tre. La mise en application concrète la distanciation sociale dans les trans- marquages miter les flux en cas d’affluence », a du préfet. « Nous prenons acte de la « Le premier ministre a ouvert une
d’une telle mesure, sur un réseau qui ports en sortie de confinement, souli- au sol précisé Édouard Philippe. Faudra- décision du gouvernement, a réagi porte sur la possibilité de rouvrir
en temps normal produit 12 millions de gne un expert. Seule la Chine avait la bonne t-il introduire des contrôles à l’en- Gontran Thuring, le délégué géné- dès le 2 juin, se félicite Roland Hé-
voyages par jour, est en effet condi- pris ce parti jusqu’ici. » Une mesure trée des gares, voire sur chaque ral du Centre national des centres guy, président de l’Umih, princi-
tionnée à la capacité de limiter drasti- très rigoureuse, même si le gouver- répartition quai ? Comment éviter les attrou- commerciaux (CNCC). Mais nous la pale organisation patronale du
quement les flux sur l’ensemble des li- nement a mis un peu d’eau dans son sur les quais pements ? Faut-il compter les pas- trouvons paradoxale parce que ce secteur. C’est positif, parce que
gnes. » Si la SNCF n’a pas souhaité vin : condamner une place sur deux et se sagers voyageant debout ? sont justement ces plus grands nous n’avions aucun horizon de re-
faire de commentaire, la RATP en revient à établir une distance de Une des pistes pourrait être d’in- centres qui sont les mieux équipés prise. Plus les Français respecte-
appelle à « la compréhension et au ci- 50 cm entre les passagers, pas d’un préparer diquer sur une appli quand une sta- pour mettre en place les mesures ront les gestes barrières, plus vite
visme de ses clients pour limiter leurs mètre. La même rigueur s’appliquera à limiter tion est bondée pour en détourner barrières. Ils ont les équipes pour nous pourrons recevoir les clients.
déplacements au strict nécessaire ». sur les déplacements longue distance les flux les voyageurs. « Filtrer l’accès à une nettoyer et désinfecter. » Nous serons prêts ». Il faut une
Il faut dire que le gouvernement a avec une réservation obligatoire en rame ou un tramway nécessitera des 110 des 834 centres commer- bonne semaine pour remettre en
pris une position beaucoup plus train et l’obligation, au-delà d’un en cas moyens humains qui coûteront cher ciaux français font plus de marche un restaurant.
stricte qu’attendu. L’exécutif avait
prévenu que le port du masque
trajet de plus de 100 km (en voiture
ou par un autre moyen) de fournir
d’affluence
ÉDOUARD PHILIPPE
» aux opérateurs, alors qu’ils ont des
recettes en chute », estime Gilles Sa-
40 000 mètres carrés ; ils réalisent
40 % du chiffre d’affaires du sec-
Avec 206 800 établissements
employant 830 000 personnes, le
s’imposerait. Ce sera le cas dans une attestation justifiant l’escapade vary, expert des transports. teur. Même si Kléplierre s’atten- secteur ne sortira pas indemne de
tous les transports (métro, train...). pour un motif professionnel ou fami- Pour faire respecter la distancia- dait à une interdiction pure et sa mise à l’arrêt. Malgré les aides
Selon nos informations une amende lial impérieux. tion sociale, l’exécutif va augmenter simple de réouverture de tous les du gouvernement (chômage par-
de 135 euros devrait être infligée Le maintien de la distanciation l’offre de transport avec, dès le centres commerciaux, c’est une tiel, prêts garantis par l’État, an-
aux contrevenants. Les contrôleurs sociale dans les transports en com- 11 mai, 70 % du trafic sur les réseaux mauvaise nouvelle pour les ex- nulations et reports de charges,
à bord des trains, métros et bus mun suscitait beaucoup de ques- de la RATP contre 30 % aujourd’hui. ploitants concernés et les com- fonds de solidarité…), 2020 est
pourraient avoir le droit de dresser tions sans réponse mardi soir. Alors Et faire baisser la demande en favo- merçants qu’ils accueillent. Le une année perdue. Un certain
ces contraventions. L’obligation de que le gouvernement prône un dé- risant le télétravail et en étalant les gestionnaire de centre Unibail a nombre d’établissements pour-
A

maintenir la distanciation sociale confinement différencié suivant le horaires. Cela dépendra du bon vou- prévenu qu’il préparait des dos- raient ne pas rouvrir avant 2021.
dans les transports constitue une niveau de propagation du virus loir des employeurs et des salariés. ■ siers pour convaincre les préfets. D’autres jamais. ■
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

6 L'ÉVÉNEMENT
Un déconfinement très prudent pour éviter
Le dispositif sera évalué
toutes les trois semaines
pour s’adapter à la progression
de l’épidémie sur le terrain.
te, etc.). Il peut être même dange-
VINCENT BORDENAVE, DELPHINE reux pour les plus petits », avec un
CHAYET, ANNE-LAURE FRÉMONT
risque d’étouffement.
Cette politique implique des
Un déconfinement dans la lenteur, moyens colossaux. La France a be-
par intervalle régulier de trois se- soin de 40 millions de masques sa-
maines. La stratégie présentée par nitaires par semaine rien que pour
Édouard Philippe est prudente, et les soignants et les Ehpad, auxquels
répond à une certaine logique. Car va s’ajouter le reste de la popula-
ce cycle d’observation de trois se- tion (dont potentiellement plus de
maines avant d’assouplir les mesu- 29 millions d’actifs, même si le
res de déconfinement se cale sur le télétravail reste préconisé) pour les
cycle de développement du Covid- masques « grand public ». Le gou-
19 chez les malades. Pour les cas les vernement assure qu’il y en aura
plus graves, il faut en effet compter en nombre suffisant le 11 mai. La
une vingtaine de jours entre la secrétaire d’État à l’Économie,
contamination par le virus et la Agnès Pannier-Runacher, a décla-
prise en charge en service de réa- ré cette semaine que « plus de
nimation. C’est donc la durée in- 26 millions de masques grand public,
compressible pour mesurer cor- pour la plupart réutilisables 20 fois,
rectement l’impact d’une décision seront rendus disponibles chaque
collective. Ces marches ainsi espa- semaine à partir de fin avril ».
cées permettront de juger le succès
(ou l’échec) du déconfinement et
d’ajuster au mieux la stratégie, ar- u Des tests par centaines
de milliers
ticulée autour de trois priorités La montée en puissance des tests
« protéger, tester, isoler ». virologiques réalisés en France va
devoir être très rapide pour tenir

u Changement de doctrine
sur les masques
l’objectif de 700 000 tests par se-
maine annoncés par le premier
Le premier ministre l’a dit, aux ministre. Et cet objectif n’est pas
gestes barrières « il faudra ajouter un chiffre lancé au hasard. Il tient
le port du masque dans certaines si- compte de la nécessité de pouvoir
tuations ». Le changement de doc- réaliser des tests PCR pour les
trine est donc entériné et justifié 3 000 nouveaux cas attendus
une énième fois : la position du chaque jour, mais aussi les santé présentera tous les soirs une nistre n’a détaillé aucun des cur- rosols, les minuscules particules
gouvernement a évolué car « les 25 personnes que chacun de ces carte du pays qui déterminera les seurs qui pourraient venir ajuster qui flottent dans l’air. La contami-
scientifiques ont eux-mêmes évo- derniers aura croisées les jours départements « où le déconfine- la réponse des pouvoirs publics. nation est donc, en théorie, possi-
lué » sur cette question. Comme précédents, et qu’il faudra isoler. ment doit prendre une forme plus Ensuite, il sera essentiel de maîtri- ble sans contact rapproché. Mais
l’a rappelé l’Académie de médeci- Or, la semaine dernière, les chif- stricte ». Attribuant une couleur ser les flux sur le territoire, ce qui l’immense majorité des transmis-
ne, il est désormais « établi que des fres rapportés par Santé publique verte aux départements les moins peut justifier l’interdiction des dé- sions se fait par gouttelettes, lors
personnes en période d’incubation France montrent que depuis touchés par la maladie et rouge à placements d’un département à de contacts rapprochés. En effet,
ou en état de portage asymptomati- quelques semaines, le nombre de ceux qui ne peuvent pas gérer l’af- un autre. Introduire des porteurs les études épidémiques montrent
que excrètent le virus et entretien- tests réalisés chaque semaine flux de nouveaux malades. Une du virus dans une région où il a que la plupart des contaminations
nent la transmission de l’infec- dans toute la France plafonne différenciation territoriale qui très peu circulé reviendrait à pla- ont lieu dans des cercles comme la
tion ». D’où la nécessité de porter autour de 150 000 ! La cadence s’explique par l’hétérogénéité de cer une allumette sur du bois famille ou le lieu de travail. Le port
un masque comme rempart anti- doit être au moins multipliée par la maladie dans le pays. On peut mort. du masque généralisé est donc une
postillons, afin de réduire au 4. Un objectif qui ne pourra être en effet supposer que dans des dé- solution qui limite le risque en
maximum les projections de gout-
telettes potentiellement contami-
atteint qu’avec une mobilisation
forte et sans frein des laboratoires
partements comme la Lozère, qui
ne déplore aucun mort du Covid- u Le casse-tête des transports
en commun
empêchant les projections de
gouttelettes. Une question se pose
nées. Il sera obligatoire dans les vétérinaires et des centres de re- 19, la circulation du virus soit suf- Le gouvernement veut revenir à tout de même pour le métro pari-
transports publics et les collèges, cherche publique (CNRS, Inserm, fisamment faible pour envisager une offre complète de transports sien, notamment aux heures de
recommandé dans les commer- et universités), ainsi que des une augmentation des contacts urbains , tout en précisant que « la pointe. Car malgré toutes les me-
ces… mais prohibé dans les écoles laboratoires d’analyses privés. quotidiens sans prendre trop de distanciation sociale est particuliè- sures de protection possible, plus
maternelles. Une décision logique, risque. Inversement, dans les dé- rement difficile » à respecter. Le la densité est forte, plus elle favo-
car comme le rappelle le Haut
Conseil de la santé publique, « le u Départements
ou rouges
verts partements les plus atteints, le
nombre de porteurs du virus res-
port du masque sera rendu obliga-
toire « dans tous les transports,
rise la circulation du virus. Une
protection optimum ne peut être
port du masque systématique est Le déconfinement sera national, tera très important. Mais à part la métros comme bus » ainsi que dans garantie qu’avec un strict respect
difficile chez les enfants avec un ris- mais il s’adaptera aussi à chaque décision de garder parcs et jardins les taxis et les VTC. Les données des gestes barrières, c’est-à-dire
que de mésusage (difficulté de port situation locale. À partir du jeudi publics fermés dans les départe- scientifiques indiquent que le vi- en se lavant les mains au gel hy-
adéquat, manipulation fréquen- 30 avril, le directeur général de la ments « rouges », le premier mi- rus peut être contenu dans les aé- droalcoolique en entrant et en

Pourquoi il est si urgent Dans les Ehpad, pas de sorties envisagées


de prendre son temps MARIE-CÉCILE RENAULT
£@Firenault
sus », rassure-t-elle. Prises de
court dimanche soir par l’annonce
du premier ministre sur l’assou-
cendre déjeuner en salle de restau-
rant, avec plusieurs services étalés
de 11 heures à 14 heures, sans at-
plissement des visites « dès le len- troupement devant l’ascenseur »,
services de réanimation, à peine sor- DUREMENT touchées par l’épidé- demain », les Ehpad appellent à ne détaille Florence Arnaiz-Maumé.
DÉCRYPTAGE tis de la crise précédente en Île-de- mie, les Ehpad veulent être extrê- pas créer d’attentes qu’elles ne Pour y être autorisées, les per-
Tristan Vey France et dans le Grand Est, auraient mement prudentes dans leur pro- pourraient satisfaire, et seraient sonnes âgées devront effectuer
£@veytristan commencé à voir affluer les nou- cédure de déconfinement, comme source de frustrations. régulièrement un test PCR, et
veaux malades ? Le risque de devoir le révèle le plan d’action que Le Le plan d’action du Synerpa se celles qui se révéleront Covid
reconfiner, fut-ce localement, aurait Figaro a pu consulter en exclusi- focalise sur trois priorités. Tout asymptomatiques resteront dans
LE « DÉCONFINEMENT du 11 mai » été immense. Ce virus, par sa lenteur vité. Si les visites des familles ont d’abord, permettre aux résidents leur chambre. Les personnels se-
ne sera donc pas la grande libération
espérée. Le discours du premier
ministre Édouard Philippe devant
à se développer chez son hôte et sa
rapidité à se répandre d’un individu à
l’autre, est un cauchemar pour les
« nouvelle
Cette pu reprendre depuis lundi de fa-
çon très encadrée, pas question de
déconfiner au même rythme que
de sortir de leur chambre. « De
mai à juillet, le but est de réussir le
déconfinement interne de l’établis-
ront eux aussi testés, et remplacés
s’ils sont positifs. Résidents lors
d’activité, visiteurs et salariés de-
les députés mardi a fait l’effet d’une autorités sanitaires : l’épidémie est trinité la population générale. sement, de remettre progressive- vront porter des masques, ce qui
douche froide. Non seulement la tout à la fois lente et exponentielle. sanitaire, Le premier ministre n’a pas dé- ment de l’activité et de la vie sociale implique d’augmenter les quanti-
levée des restrictions ne sera pas to- Une vraie bombe à retardement. veloppé le sujet des Ehpad dans dans les Ehpad. Il faut permettre tés livrées, qui sont actuellement
tale, mais elle ne se fera probable- Il faut donc prendre son temps. inspirée son discours, mais « sa volonté de aux résidents de reprendre des ac- de 5 masques chirurgicaux par
ment pas partout, ni pour tout le Nous devons espérer que la nouvelle de l’exemple privilégier prudence et progressivi- tivités en petits groupes, de des- semaine et par lit.
monde et peut-être pas tout de stratégie « protéger » (par les mas- sud-coréen, té est de nature à nous rassurer »,
suite… Le 11 mai ne marquera, au ques), « tester » (les malades et ceux réagit Florence Arnaiz-Maumé,
mieux, que le début d’un long qu’ils ont approché) et « isoler » (les n’a pas déléguée générale du Synerpa, la
processus de sortie de crise. personnes infectées) sera efficace et encore fait fédération des maisons de retraite

Bombe à retardement
permettra, in fine, de relâcher tota- ses preuves privées.

Disons-le tout net : cet appel à la


prudence, à une reprise progressive
lement la pression du confinement.
Mais il faut d’abord s’en assurer. Car
cette nouvelle trinité sanitaire, inspi-
en France » « Un déconfinement général des
Ehpad au 11 mai est inimaginable.
On ne pourra rouvrir les portes,
et sous conditions de l’activité, était rée de l’exemple sud-coréen, n’a pas avec des entrées et sorties libres,
probablement le choix le plus raison- encore fait ses preuves en France. Si avant le courant de l’été. Le pro-
nable à faire. Passé le soulagement du elle semble parfaitement raisonnable cessus sera progressif. En atten-
retour tant attendu à « la vie sur le papier, il est difficile d’en pré- dant, les visites encadrées des fa-
d’avant », qu’aurait-on fait lorsque dire l’efficacité : cela dépend trop milles vont se poursuivre »,
les chiffres des nouvelles contamina- étroitement de la capacité de l’État à explique-t-elle. Exit, donc, à
tions auraient commencé à s’envoler la mettre en œuvre, et des citoyens à court terme, la perspective de
après 5 jours (la durée d’incubation y adhérer. Cela reviendrait à jouer à sortir le temps d’un déjeuner en
du virus) ? Puis, le nombre d’hospi- la roulette russe avec deux balles famille, ou de passer quelques
talisations 7 jours plus tard (le temps dans le barillet. Le déconfinement jours de vacances chez ses en-
moyen entre l’apparition symptô- progressif n’est pas la solution la plus fants. « Si ça se passe bien, qu’il
A

mes et les premiers signes de détresse populaire. Mais c’est probablement n’y a pas de reprise épidémique, Une résidente de l’Ehpad Les Figuiers reçoit la visite de sa famille
respiratoire) ? Et fin mai, quand les la plus responsable. ■ bien sûr on accélérera le proces- à Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), le 23 avril. ÉRIC GAILLARD/REUTERS
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

L'ÉVÉNEMENT 7

une deuxième vague Des dizaines de milliers d’enquêteurs


pour retrouver les cas contacts
sionnel de santé de la région. Pour binôme », explique un porte-pa-
CLAUDIA COHEN £@ClaudiaECohen imaginer le dispositif de la région, role de l’ARS Île-de-France. Les
le Pr Renaud Piarroux, chef du professionnels de santé de ville,
« PROTÉGER, tester, isoler » : à service de parasitologie à l’hôpital les élus et la Sécurité sociale de-
plusieurs reprises, Édouard Phi- de la Pitié-Salpêtrière, a mis à vraient rejoindre l’effort national
lippe a insisté sur la stratégie du profit son expérience de la lutte d’ici le 11 mai.
gouvernement pour la sortie pro- contre le choléra en Haïti. Depuis Lors du stade 2 de l’épidémie
gressive du confinement. Pour une quinzaine de jours, des équi- dans l’Hexagone, un dispositif si-
mettre cette stratégie en applica- pes mènent l’enquête par télé- milaire avait été coordonné à
tion, des dizaines de milliers de phone auprès de l’entourage des l’échelle nationale par Santé pu-
petites mains assureront le « tra- personnes testées positives au blique France, avec l’appui des
çage », l’encadrement et l’isole- nouveau coronavirus. Outre agences de santé. « Des épidémio-
ment des Français ayant côtoyé l’exercice de traçage, les brigades logistes de terrain contactaient par
des personnes contaminées. Le assurent un travail de pédagogie téléphone les personnes contami-
premier ministre n’a pas précisé le et d’accompagnement des mala- nées pour remonter le fil de leurs
nombre exact de personnes qu’il des. Des binômes, composés d’un activités, heure par heure, jusqu’à
faudra mobiliser pour être prêt le travailleur social et d’un profes- 24 heures avant l’apparition de
11 mai, mais le Conseil scientifique sionnel de santé, peuvent interve- leurs symptômes », explique l’épi-
annonce qu’il pourrait atteindre nir à domicile pour favoriser l’iso- démiologiste Pascal Crépey, qui a
30 000 personnes. lement de la personne contaminée secondé les équipes de Santé pu-
« Dès lors qu’une personne aura dans le foyer et pour fournir du blique France. « Si le malade a
été testée positive, tous les cas matériel de protection sanitaire, passé plus d’un quart d’heure à
contacts, mêmes asymptomatiques tels que des masques, des flacons discuter à moins d’un mètre d’une
devront être testés. Cette règle de SHA, des kits de prélèvement. personne, il faut pouvoir l’iden-
d’identification exige des moyens tifier », poursuit l’enseignant-
considérables », a assuré le pre- Faire remonter les chercheur. Sur la base du volonta-
mier ministre. Le traçage de tous données des laboratoires riat, les malades communiquaient
ces contacts sera avant tout un Ces équipes mobiles peuvent aux enquêteurs les noms et numé-
travail humain, mené par des également faire appel à des so- ros de leur entourage. « Pour
« brigades » pour reprendre le ciétés de portage de repas ou l’avoir vécu sur le terrain, les gens
terme employé par le premier mi- autre service de livraison de parlent pour protéger leurs
nistre. Les outils numériques, courses à domicile. En dernier proches », explique-t-il.
comme l’application StopCovid, recours, des hôtels ou autres éta- Pour connaître l’identité des
leur serviront de soutien. À la sor- blissements hospitaliers se tien- « patients 0 », les enquêteurs tra-
tie du confinement, le travail nent à disposition pour héberger, vailleront à partir des données
d’enquête autour d’un cas identi- si nécessaire, les patients conta- épidémiologiques communiquées
fié sera réalisé dans tout le pays minés qui ne nécessitent pas par les laboratoires et hôpitaux du
afin de limiter l’apparition de mi- d’hospitalisation. Des volontai- pays. « Entre le laboratoire qui ef-
crofoyers et de rompre les chaînes res de la Croix-Rouge s’occupent fectue le prélèvement pour le test
de transmissions du virus. de l’accueil des patients. Dans les d’un patient, et celui en charge de
Ces dernières semaines, plu- prochains jours, des dizaines de l’analyse de ce même test, il y a un
sieurs expérimentations se sont volontaires viendront renforcer risque de doublon et de confusion
développées à l’échelle régionale. les équipes de la région. L’AP-HP des données », explique Lionel
sortant de la rame, ou encore en te chez les enfants de moins de Dans les rues L’Assistance publique-Hôpitaux prévoit, à terme, la formation Barrand, président du Syndicat
évitant de se toucher le visage. 10 ans que dans le reste de la popu- de Paris, le 24 avril. de Paris (AP-HP) a lancé le dispo- d’une centaine de fonctionnaires national des jeunes biologistes
lation. Enfin, aucune épidémie n’a, Plus de 28 millions sitif Covisan. « Le projet pilote dé- de la santé par jour. médicaux. Les syndicats de biolo-
de masques « grand
u Les lycées privés de rentrée
Dans une note du 24 avril, le
à ce jour, été documentée dans une
crèche ou une école. L’enjeu est public » devraient
ployé en Île-de-France, jugé com-
me très abouti, devrait être étendu
« Comme pour toute investiga-
tion épidémiologique, Santé publi-
gie et fonctionnaires de santé
veilleront en amont à assurer la
Conseil scientifique avait « pris différent après 10 ans. D’où le être disponibles à tout le pays », confie un profes- que France et l’ARS travailleront en bonne remontée des données. ■
acte » de la volonté du gouverne- choix, annoncé hier par le premier
d’ici à la fin du mois.
CHARLES PLATIAU/REUTERS
ment de rouvrir progressivement ministre, de reporter la rentrée des
les écoles élémentaires et les collè- lycéens au mois de juin au plus tôt.
ges à partir du 11 mai. Cette déci-
sion a été confirmée hier par
Édouard Philippe, malgré les in-
La sévérité des symptômes et la
susceptibilité à l’infection des ado-
lescents sont proches de celle des
« L’application StopCovid est
certitudes qui entourent encore le
rôle des enfants dans la propaga-
tion du Covid-19. Ils semblent peu
adultes. Et le précédent du lycée de
Crépy-en-Valois, dans l’Oise, a
sans doute servi d’alarme. Une
indispensable, mais pas suffisante »
contagieux dans le cas du Covid- étude épidémiologique menée par parce qu’il faudra aussi prendre en
PROPOS RECUEILLIS PAR
19. Ils font des formes bénignes de l’Institut Pasteur a montré que ELSA BEMBARON £@ElsaBembaron compte le temps de la fabrication.
la maladie, et sont souvent asymp- l’établissement a joué le rôle d’in- ET BENJAMIN FERRAN
tomatiques. Selon le Pr Pierre- cubateur du Covid-19 : 38 % des £@benjaminferran L’application en cours
Yves Boëlle, épidémiologiste, lycéens, 43 % des enseignants, et de développement doit être
« cela pourrait se traduire par une 59 % des autres personnels ont été ÉDOUARD Philippe n’a rien dit de facultative. Comment garantir que
moindre capacité à transmettre le infectés. Sans la campagne de tests précis sur l’application mobile de l’installation ne soit pas contrainte,
virus, en l’absence de toux ». Ré- sérologiques réalisée par les cher- suivi des malades, mais a juste pré- dans les entreprises notamment ?
cemment, une étude menée en Is- cheurs, l’épidémie aurait pu passer cisé qu’elle pouvait « s’envisager de Il existe un droit du travail et un code
lande a relevé que la proportion de inaperçue, souligne le Conseil façon complémentaire », pour pénal. Si des entreprises se compor-
tests positifs était moins importan- scientifique. ■ contenir la propagation du Covid- tent mal, elles devront être sanc-
19. StopCovid, le projet en dévelop- tionnées, comme dans la vraie vie.
pement en France, a pour objectif Pour le reste, il faut des garanties et

avant « le courant de l’été »


d’alerter les Français l’ayant télé- des engagements du gouvernement
chargée qu’ils ont été à proximité afin que l’installation de l’applica-
de personnes diagnostiquées posi- tion ne soit pas contrainte. En Eu-
tives et disposant de la même appli- rope, nous sommes dans une logique
L’autre priorité, pour repren- depuis 2003 l’outil clé de lutte cation. Le premier ministre a d’accompagnement et de police sa-
dre les activités, est de faire re- contre la canicule ? Les Ehpad promis un vote sur le sujet au parle- nitaire de proximité. Les autorités
venir au sein des établissements attendent une doctrine officielle ment. Le Conseil scientifique a de mettent des outils à disposition des
les professionnels libéraux : pé- des pouvoirs publics. « On a déjà son côté recommandé ce type citoyens et en appellent à leur res-
dicures, psychologues, psycho- des températures insolentes pour d’outil. Aymeril Hoang en est le ponsabilité individuelle. Ce sujet ne
motriciens, kiné, animateurs la saison. Comment allons nous représentant numérique. Aymeril Hoang, expert numérique vaut pas que pour l’application.
sportifs, etc. Enfin, les Ehpad, faire en cas de canicule ? Notre du Conseil scientifique.
qui sont passées de 50 000 ad- personnel est épuisé après 10 se- LE FIGARO. - En quoi l’application RAOUL AUDOUIN/LA PAILLASSE Édouard Philippe a reconnu
missions mensuelles à moins de maines de crise et aura besoin de de traçage, envisagée par le que des incertitudes demeuraient
5 000 en mars, veulent pouvoir congés. La puissance publique gouvernement, pourra être utile ? tionne que l’efficacité sanitaire autour de StopCovid.
accepter de nouveaux résidents nous a aidés avec la réserve sani- Aymeril HOANG. - Nous sommes d’une application de traçage est L’application est incompatible avec
et répondre ainsi aux demandes taire et des renforts Covid, il faut dans une course de vitesse face au maximale quand plus de 60 % de la la plateforme technique proposée
de nombreuses familles. que ce dispositif soit prolongé jus- virus. Aujourd’hui, le suivi des population l’utilise. Au-dessous, par Apple et par Google…
qu’à fin août et même fin septem- contacts d’un malade se fait à la cela ne sert pas partout, mais cela Des discussions sont toujours en
bre », exhorte Florence Arnaiz- main. Il faut trois jours de travail à sert déjà ! Quel que soit le niveau, cours avec Apple et Google, en France

“ Notre personnel
est épuisé après
Maumé.
Comme l’hôpital ou les entre-
prises, les Ehpad réclament un
trois enquêteurs sanitaires pour re-
trouver les contacts d’un malade du
coronavirus, que celui-ci se rap-
l’application n’est pas un outil ma-
gique. Elle s’inscrit dans le cadre du
retour à une certaine liberté de
comme en Allemagne d’ailleurs.
Nous ne sommes pas dans un bras de
fer. Ils ont proposé une solution très
dix semaines de crise plan d’urgence pour éponger les pelle tous les lieux où il est allé, mouvement et dans une logique complète et s’intéressent au secteur
et aura besoin surcoûts importants (liés aux identifie avec qui il a été en globale. Il faut continuer à prati- de la santé, commercialement. Mais
de congés achats de masques, protections, contact… Cela prend beaucoup trop quer les gestes barrières, à respec- d’où vient l’idée que, parce que nous

FLORENCE ARNAIZ-MAUMÉ (SYNERPA)

Mais la plus grande prudence


tests, etc.) alors que les recettes
ont baissé en raison du quasi-ar-
rêt des admissions. Sans compter
de temps face à un virus si conta-
gieux, voire c’est impossible, com-
me dans le métro, par exemple. Une
ter une distance de deux mètres
entre les personnes, isoler les per-
sonnes à risques. C’est une condi-
achetons leurs smartphones, ils de-
vraient aussi définir le risque d’ex-
position à la maladie, le calibrage et
reste de mise. Redoutant plus que que les Ehpad vont accorder à application permet d’automatiser tion nécessaire, mais pas suffisante la qualification des contacts ? Il y a
tout un rebond de l’épidémie, les leurs salariés la prime annoncée ces tâches, de gagner en efficacité. au déconfinement. un danger de perte de souveraineté
Ehpad veulent pouvoir, au cas par par le gouvernement… mais ne Elle permet d’alerter en temps réel sanitaire. Il est de la responsabilité
cas, revenir immédiatement au connaissent pas encore son les contacts, sans même avoir à sa- Que faire pour les personnes des États de dire que c’est un domai-
confinement strict si l’état sani- montant, et ne savent pas s’il voir qui ils sont, et d’orienter sur un qui n’ont pas de smartphones ? ne trop stratégique. Dans le même
taire d’un établissement l’exige : sera pris en charge par l’État. « Il numéro vert. Pour le Conseil scien- Pour que le plus grand nombre de temps, il est important de s’entendre
« Il faut qu’il puisse appuyer sur un faut dégager des moyens supplé- tifique, l’application n’est pas seu- personnes puissent bénéficier du avec eux car ils ont la puissance
‘‘bouton rouge’’ et demander mentaires, viser une hausse de lement utile : elle est indispensable dispositif, la création d’un objet d’imposer un protocole mondial qui
un reconfinement immédiat àl’ARS 20 % des dotations en soins des en complément des autres mesures. connecté à disposition des person- permettra peut-être de rouvrir les
et au département », indique Flo- établissements, préparer un pro- nes qui n’ont pas de smartphones frontières et de reconstituer les
rence Arnaiz-Maumé. jet de loi de financement de la Sé- Pour qu’elle soit efficace, est étudiée. Cela ne pourrait se faire chaînes de transmission sans mettre
Autre sujet d’inquiétude, la curité sociale rectificative », faut-il que plus de 60 % que dans un deuxième temps, parce les personnes en quarantaine. Si, à la
climatisation : faut-il la couper conclut la déléguée du Synerpa. de la population l’utilise ? qu’on ne pourra plus toucher à l’al- fin, le gouvernement ne peut pas
car ses circuits sont un facteur de Et cela, seulement pour passer la Ce chiffre de 60 % fait référence à gorithme du Bluetooth. Ce type faire autrement que de se passer
A

propagation du virus ? Ou la crise, hors loi grand âge, qui, une étude réalisée par des cher- d’objet ne devrait pas être disponi- d’Apple et de Google, ça sera une
maintenir, car elle est devenue une nouvelle fois, est reportée. ■ cheurs d’Oxford. Cette étude men- ble avant l’été, tout simplement défaite pour tout le monde. ■
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

8 L'ÉVÉNEMENT
Le Covid-19,
catalyseur
des fractures
de l’Europe
La crise était l’occasion pour l’Union de devenir
géopolitique et d’assumer ses responsabilités
sur le plan international. Saura-t-elle rebondir ?
premier rang desquels figure l’Al-
ISABELLE LASSERRE £@ilasserre lemagne, avec un confinement
moins dur et moins long ainsi
L’UNION EUROPÉENNE survi- qu’un bilan sanitaire beaucoup
vra-t-elle au Covid-19 et, sur- plus modeste en nombre de
tout, à l’immense crise économi- morts, remonteront la pente plus
que qui se profile à l’horizon ? Un vite. Les chiffres sont vertigineux.
récent sondage, dont personne Alors que l’Allemagne consacre
n’aurait pu anticiper les résultats 3 % du PIB pour sauver le pays, la
il y a cinq ans, révèle l’ampleur dette de l’Italie va atteindre 180 %
des dangers qui la menacent. Il a du PIB. Celle de la France, 120 %.
été réalisé en Italie, un pays fon- Dans cette Europe à deux vites-
dateur de l’UE, dans lequel les ses, l’Hexagone, puissance du
ennemis désignés sont désormais centre, a en effet glissé du côté du
J.-C. MARMARA/LE FIGARO

l’Allemagne (45 %) et la France soleil et des « pays du Club Med »,


(38 %) et les amis, les Chinois comme les qualifie Berlin. Une
(52 %) ou les Russes (32 %). Grande-Bretagne partie, une
En Europe, l’alerte est passée du France exsangue et une Allema-
rouge au orange et les gouverne- gne surpuissante, est-ce là le L’Europe pourrait-elle sortir de Certains pays européens ris- sud de l’Europe, de nouvelles
ments mettent en place un décon- nouveau visage de l’Europe après l’histoire, lessivée par le Covid- quent de connaître des soubre- poussées de violence.
finement progressif de leurs popu- le passage du virus ? « Pendant la 19 ? Dans le face-à-face de plus en sauts sociaux dès le déconfine- Si l’UE s’en donnait les moyens,
lations. L’Union avait répondu à la crise de l’euro, la France était en- plus tendu qui oppose la Chine et ment. À cet égard, la France est elle pourrait pourtant faire mentir
pandémie dans le désordre, inca- core sur l’arrête, capable de bas- les États-Unis, elle risque en tout sans doute l’un des plus sensibles ces prévisions. C’est la volonté, en
pable de s’unir et d’imposer un culer d’un côté ou de l’autre. Avec Nous cas de perdre sa voix, déjà fort peu aux mouvements contestataires. tout cas, d’Emmanuel Macron,
leadership. « Même pour compter le Covid-19, elle est devenue un audible. « L’Europe n’a jamais Alors que la CGT prévoit déjà de qui voudrait renforcer l’autono-
nos morts, même pour partager les pays du Sud. Les États germani- assistons réussi à penser la puissance. Si elle reprendre la grève, certains ci- mie stratégique de l’Europe, en
informations, nous avons été inca- ques redémarrent alors que nous à une continue à être aussi économe en toyens ont vécu le confinement l’étendant notamment aux ques-
pables d’harmonisation », résume sommes encore en pleine crise sa- amplification propositions, si le déconfinement la comme une privation de liberté tions sanitaires. C’est aussi le scé-
un responsable français. Saura-t- nitaire. Notre tissu industriel est si rend muette dans l’affrontement trop radicale et trop longue par nario positif de François Heis-
elle se coordonner pendant la dif- fragilisé que la crise économique des fractures sino-américain, elle sera laissée sur rapport à leurs voisins du Nord et
ficile et longue transition qui doit sera plus forte et plus longue chez qui minent le côté du chemin », prévient un de l’Est. D’autres vont vouloir ré-
mener au « retour à la normale »,
une expression dont les contours
restent encore flous ? Rien n’est
nous que chez les Allemands. Les
pays du Nord ne comprendront pas
pourquoi ils devraient payer pour
l’ordre
international
diplomate. Politiquement, le pay-
sage n’est guère plus gai. La crise
économique, surtout au Sud, ris-
gler leurs comptes avec le gou-
vernement, accusé d’avoir géré la
crise de manière chaotique.
“ Si l’Europe perd
certaines démocraties
moins sûr. « On ne passera pas su- les autres », analyse le député depuis que de nourrir les populismes. L’ambiance était déjà insurrec-
faute de les avoir
bitement de la nuit au jour, du noir européen (LR) Arnaud Danjean. des années. Certains pays, comme la Hongrie tionnelle avant la pandémie. La soutenues, notre
au blanc. Mais la manière dont Si la réponse budgétaire de l’UE de Viktor Orban, qui a adopté un crise économique qui lui succéde- modèle sera fragilisé
l’Europe gérera l’étape intermé-
diaire qui précédera la reconstruc-
tion économique déterminera sa
a été rapide et forte, les modalités
de résorption des dettes sont en
effet encore loin d’être acquises.
La pandémie
est la
état d’urgence illimité, ont ren-
forcé le caractère autoritaire de
ra risque de mettre le feu aux
poudres. « J’ai peur que les ana-
UN RESPONSABLE FRANÇAIS

continuation, leur régime depuis le début de la lystes et les hommes politiques
place dans le monde », prévient le « On a bien fait de lever les règles. crise sanitaire. Passé le temps de soient en train de rater la contre- bourg : une reprise du travail en
responsable. Mais sans partage des coûts et des par d’autres l’union nationale, nul ne sait de vague, c’est-à-dire la défiance in- bon ordre, un accord entre les
L’Europe court de graves dan- risques, on augmentera les inéga- moyens, de quel côté de l’échiquier politique croyable qui s’est enracinée vis-à- membres de la zone euro sur un
gers. Et le premier d’entre eux est lités au sein de l’Europe. Et si pour la lutte entre pencheront les Européens. « La vis de l’exécutif. Après les gilets plan de relance, des frontières ex-
sa possible implosion, tant la
pandémie a d’ores et déjà aggravé
les fractures internes de l’Union.
la troisième fois des pays ont l’im-
pression qu’on les laisse seuls, on
creusera les divisions », affirme un
puissances »
JEAN-YVES LE DRIAN,
MINISTRE DES
France veut prouver qu’on peut être
efficace sans être autoritaire et qu’il
existe une réponse démocratique
jaunes et les retraites, la crise sa-
nitaire risque d’amplifier le mou-
vement de fond. Et c’est pareil en
térieures consolidées et des politi-
ques industrielles et commerciales
plus dynamiques, « capables de
Affaiblie par les crises financières spécialiste proche du pouvoir. AFFAIRES ÉTRANGÈRES possible à la pandémie. Mais si Italie et en Espagne », prévient faire barrage à la Chine pour lui in-
puis migratoires, l’Italie, qui a L’Europe sera-t-elle capable de l’Europe perd certaines démocra- Arnaud Danjean. Dans les ban- terdire un accès illimité à l’UE ».
subi de plein fouet l’épidémie, solidarité financière ? Les réti- ties faute de les avoir soutenues, lieues et les cités, beaucoup re- « La transformation de l’UE,
risque un décrochage. Économi- cences de l’Allemagne et des notre modèle sera fragilisé », re- doutent que la fin du confinement poursuit le spécialiste de la FRS,
que, mais aussi politique et cultu- Pays-Bas à la proposition françai- connaît un responsable français. soit le déclencheur, dans tout le pourrait être la grande surprise de
rel, tant elle s’est sentie abandon- se des coronabonds suggèrent
née par les pays de l’Union pour l’instant que non. « L’Euro-
européenne. C’est le scénario né- pe, malheureusement, supporte
gatif décrit par François Heis-
bourg dans une note pour la Fon-
dation pour la recherche
bien le statu quo », poursuit la
même source.
Le déclassement de la France,
La Hongrie et la Pologne s’éloignent encore des
stratégique (FRS) après le décon- qui peut faire exploser un couple Entre Bruxelles et Varsovie, le dance. Une décision prise malgré les
franco-allemand déjà en crise et LÉONOR HUBAUT £@LeonorHubaut conflit est chronique depuis l’arrivée inconformités aux règles constitu-
l’éclatement de la zone euro ne du parti Droit et Justice (PiS) au pou- tionnelles, et qui favorisera le pré-

“ Même pour compter


nos morts, même
sont pas les seuls dangers qui me-
nacent l’Europe dans les mois qui
viennent. La pandémie a révélé
Le 6 avril, des militaires
patrouillent sur une
À LA FAVEUR de la pandémie,
certains gouvernements européens
se dotent de pouvoirs spéciaux.
voir, en 2015. Régulièrement, les
instances européennes se disent
« inquiètes » des dérives de l’État de
sident sortant, Andrzej Duda. Sans
campagne électorale à proprement
parler, ni garanties que tous les
pour partager l’extrême dépendance économi- place de Budapest. « Assez logique » mais cela doit droit et multiplient les mises en Polonais pourront voter, Malgorzata
les informations, que de l’Europe vis-à-vis de la La Hongrie est pointée rester « proportionnel », avertit le garde. Ce 6 avril, les voyants sont à Kidawa-Blonska, candidate du
du doigt pour sa
nous (Européens) avons Chine, notamment dans le secteur
déclaration d’un état
commissaire européen à la Justice, nouveau passés au rouge. Les ultra- principal parti centriste Plateforme
été incapables pharmaceutique. Mais l’influence Didier Reynders. Un message en conservateurs ont profité de leur civique (PO) dénonce un « coup
d’urgence, le 30 mars,
chinoise s’étend beaucoup plus donnant des pouvoirs direction de Varsovie et de Buda- majorité au Parlement pour passer d’État ». « Dans les circonstances
d’harmonisation
UN RESPONSABLE FRANÇAIS
” loin, le long des « nouvelles routes
de la soie », qui serpentent en Eu-
rope où certains pays, comme la
presque illimités
au premier ministre,
Viktor Orban.
pest, dont Bruxelles craint les ten-
tations autoritaires, les éloignant
encore davantage des valeurs
en force une modification du code
électoral. Résultat : les élections pré-
sidentielles du 10 mai sont mainte-
actuelles, les élections ne respecteront
pas les normes internationales. » Elles
ne seraient ni « libres » ni « légiti-
finement : une faillite de l’Italie, Serbie, affichent leur camp en BERNADETT SZABO/REUTERS européennes. nues, et auront lieu par correspon- mes », juge le commissaire européen
une fin désordonnée de l’euro, un plantant fièrement le drapeau à la Justice.
repli des États membres derrière rouge de la République populaire Ce différend entre Bruxelles et
des barrières nationales et des de Chine. « Nous assistons à une Varsovie s’ajoute à l’imbroglio
pressions accrues de la Chine et amplification des fractures qui mi- juridique autour de la dizaine de lois
de la Russie qui accélèrent la nent l’ordre international depuis mettant en place une réforme judi-
fragmentation de l’UE. « Dans ce des années. La pandémie est la ciaire polonaise désormais perçue
scénario, l’UE termine son exis- continuation, par d’autres moyens, comme un outil de répression des
tence comme un remake des der- de la lutte entre puissances », a ré- juges.
niers jours du Saint Empire romain cemment affirmé le ministre des
germanique. La France et le Affaires étrangères, Jean-Yves Le Procédures d’infractions
Royaume-Uni (ou ce qu’il en res- Drian, dans une interview au La Hongrie est également pointée du
te) ne peuvent plus tenir leur rang Monde. À bien des égards, l’Euro- doigt pour sa déclaration d’un état
diplomatique et stratégique, ce- pe a déjà les mains liées par la d’urgence donnant des pouvoirs
pendant que l’Allemagne perd tout Chine, comme le rappelle le New presque illimités à Viktor Orban, et
espoir d’y parvenir », écrit le York Times dans un article révé- l’adoption d’une loi permettant de le
conseiller spécial de la FRS. lant la manière dont l’UE a décalé, prolonger indéfiniment, sans de-
La pandémie a aggravé la divi- puis adouci en le réécrivant, un mander l’aval du Parlement. « Cer-
sion entre le Nord riche et le Sud rapport initialement très critique taines mesures vont trop loin. Et je
endetté de l’Europe. Les États les sur la désinformation chinoise de- suis particulièrement inquiète de la si-
plus fragiles économiquement ont puis le début de la crise du coro- tuation en Hongrie », disait la prési-
A

aussi été les plus touchés (Italie, navirus. Par peur des répercus- dente de l’institution européenne,
Espagne). Les pays du Nord, au sions économiques… Ursula von der Leyen, début avril.
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

L'ÉVÉNEMENT 9

Mauvaise passe pour Matteo Salvini,


privé d’estrade et d’élection
che plus. « Il n’a pas su inventer un l’Europe, plus pragmatique et
VALÉRIE SEGOND £@ValSegond nouveau récit, et l’état d’urgence ouverte au dialogue avec la majo-
ROME
sanitaire n’a fait qu’aggraver la si- rité en place, pour se préparer à
tuation », dit Mario Lavia dans Lin- gouverner demain. Tout en étant
HIER, on connaissait ses angles kiesta. moins autonomiste que le gouver-
d’attaques : « Non à l’immigration », Même ses mouvements tacti- neur vénète, qui n’a jamais ap-
« oui à la légitime défense », et « oui ques semblent mal inspirés. Avec prouvé la stratégie nationale de
à la convocation immédiate d’élec- le drame sanitaire de Bergame et Salvini. Même si nul ne croit qu’un
tions nationales ». Avec le confine- de Brescia, l’image de leurs hôpi- axe Giorgetti-Zaia n’osera venir
ment, toutes les élections régiona- taux et de leurs cercueils alignés, la menacer le leadership de Matteo
les ayant été reportées à l’automne, Lombardie, cette vitrine éclatante Salvini, ce dernier commence à
Matteo Salvini a perdu ces estrades de la gestion de la Ligue, s’est bri- s’inquiéter. Il a jugé nécessaire de
où il excelle. Sans cible, sans objec- sée. Matteo Salvini a choisi de ve- rassurer ses élus après la parution
tif, sans combat, le leader de la Li- nir défendre son gouverneur, Atti- de son décrochage dans les sonda-
gue est devenu inaudible. Non pas lio Fontana, un allié historique au ges, martelant : « Une très grave
qu’il se soit tu. Mais en quelques se- sein de la Ligue, allant jusqu’à lui crise économique se profile à l’hori-
maines, il a dit tout et son contrai- envoyer son communicant, Mat- zon. Nous devons rester unis et être
re, passant en un clin d’œil du teo Pandini, pour redorer son ima- prêts à tout ». Dit autrement, résu-
« fermons tout » à « ouvrons tout » ge. Il a ainsi feint d’ignorer le gou- me Marc Lazar, « il reste le chef
quand, pour stopper le virus, il fal- verneur de la Vénétie, Luca Zaia, d’un parti en tête dans les intentions
lait tout fermer. Son contre-pied l’autre star de la Ligue, tout auréo- de vote. Et si la crise sociale s’ag-
systématique à la politique sanitaire lé, lui, du succès de sa stratégie sa- grave, il y a de fortes probabilités
a vite tourné au malheureux dis- nitaire, celle des tests à tout va, qu’il ramasse la mise. »
cours à contretemps. « En quelques que toute l’Italie et l’Europe vou- Sauf que les équilibres politiques
semaines, il a montré son incapacité draient suivre. « Il y a une tension se sont modifiés. Au sein de la
à assumer la responsabilité d’un très forte entre Salvini et Zaia », droite, Giorgia Meloni, leader de
homme d’État », dit Marc Lazar, décrypte Marc Lazar. Mais ce fai- Fratelli d’Italia, récupère depuis six
professeur à la Luiss. sant, Matteo Salvini parie-t-il sur mois tous les « déçus du salvinis-
Certes, comme presque partout le bon cheval ? me », et capte 14,1 % des intentions
ailleurs, la crise sanitaire a d’abord de vote. En cas de victoire de la
profité au président du conseil qui Décrochage droite, il pèsera lourd. Quant à la
tient le manche : selon Ipsos, Giu- dans les sondages gauche, elle est bien remontée, et
seppe Conte suscite 66 % d’opi- En tout cas, le doute s’est installé pèse aujourd’hui autant que la
nions favorables chez les Italiens. chez ses partisans. Suffisamment droite. À la faveur de la crise sani-
Du jamais vu. Mais il y a un problè- pour qu’émergent sinon des clans taire, le jeu politique s’est donc rou-
me propre à Salvini, qui a vu ses ou des courants, du moins des sen- vert. Aussi pour Salvini, ces trois
soutiens décrocher de 8 points en sibilités au sein de la Ligue. Sa tête ans de traversée du désert jus-
un mois, à 31 %. Quant aux inten- pensante, Giancarlo Giorgetti, se- qu’aux prochaines élections natio-
la crise du Covid-19. »Cette nou- cette crise a manqué de moyens Le 10 mars, tions de vote en faveur de la Ligue, rait, dit-on, très agacé des saillies nales risquent d’être bien longues.
velle Europe profiterait de la pan- et de volonté pour s’imposer. une habitante de Milan elles ne sont plus qu’à 25,4 %, soit déphasées de son leader. Et avec Avec une interrogation qui ne le lâ-
démie pour devenir géopolitique, La crise du Covid-19 pourrait passe devant dix points de moins qu’en Luca Zaia, il serait favorable à une chera pas : comment revenir au
être au rendez-vous de son his- donc être une opportunité à saisir une affiche vantant juillet 2019, à la veille de son coup ligne plus modérée vis-à-vis de centre de la vie politique ? ■
toire et assumer ses responsa- pour l’UE. « L’Europe est frigide l’aide chinoise à l’Italie de force raté contre son gouver-
dans la crise sanitaire.
bilités sur le plan international. quand elle est confinée aux diplo- nement. Un véritable décrochage
La pandémie a révélé
« Le monde occidental a totalement mates. Ursula von der Leyen, la l’extrême dépendance pour un parti qui s’est longtemps
manqué de coordination pendant la présidente de la Commission, est économique de l’Europe tenu au-dessus des 30 %.
crise. Il faut aussi reconstituer une glaciale. Angela Merkel ne mani- vis-à-vis de Pékin. En fait, ses thèmes de prédilec-
communauté transatlantique entre feste aucune empathie dans ses FLAVIO LO SCALZO/REUTERS tion ont vieilli. Les sans papiers ?
l’UE, les États-Unis et la Grande- discours. Si on veut relancer l’Eu- L’heure est plutôt à leur régulari-
Bretagne », affirme Enrico Letta, rope, il faut refaire de la politique. sation pour les insérer dans la sur-
le président de l’Institut Jacques De la vraie politique. Avec de l’hu- veillance sanitaire et trouver des
Delors, à l’occasion d’une ren- main et des idées. Les responsables bras pour la cueillette. Ses attaques
contre (virtuelle) de l’association européens doivent se retrouver contre « l’Europe des bureau-
de la presse diplomatique. Ce physiquement dans une même salle crates » ? Peu crédibles, quand
projet doit selon lui « être une et trouver des solutions politiques. Bruxelles n’a jamais fait autant et
priorité ». Ils doivent répondre d’urgence aux aussi vite pour sauver un État de la
Quant au retour des frontières questions suivantes : qui sommes- faillite, même si ces milliards res-
nationales, à la faveur de la crise, nous ? Qui sont nos amis ? Qui sont tent une abstraction pour les Ita-
beaucoup considèrent qu’il n’est nos ennemis ? », affirme Jean-Do- liens. En tout cas, les entrepre-
pas forcément une mauvaise cho- minique Giuliani, le président de neurs lombards, ses soutiens
se et pourra servir dans la crise la Fondation Robert-Schuman. À historiques, eux, s’en félicitent,
migratoire. « La pandémie a mon- cette condition, l’Union pourrait conscients que sans l’argent de
tré que l’Europe est une association aussi s’inventer un nouveau mo- l’Europe c’est toute l’industrie
VERNIER/JBV NEWS

d’États souverains et qu’on ne peut dèle politique et économique. Elle italienne qui devrait fermer.
pas aller au-delà », explique Ar- pourrait profiter du choc de la Quant aux questions de sécurité et
naud Danjean. La crise peut selon crise sanitaire pour accélérer la d’aides aux plus faibles, aujour-
lui favoriser un « retour au bon transition écologique, s’adapter d’hui dans les mains du gou-
sens ». C’est-à-dire un aggiorna- au changement climatique, se re- vernement, Salvini n’en a plus le
mento des institutions européen- nouveler. « La vieille Europe est monopole. En fait, à court d’indi-
nes. Le député européen appelle à inadaptée. Elle appartient au pas- gnations qui portent, à court aussi
un « toilettage institutionnel » au sé », prévient Nicole Gnesotto, de propositions et de programme, Le 1er avril, à Rome, Matteo Salvini enlève son masque de protection, après
profit de la Commission, qui dans professeur au Cnam. ■ Si on veut sa radicalité sans logiciel n’accro- une réunion avec le gouvernement consacrée à la crise sanitaire. ANSA/ABACA
relancer
l’Europe,
valeurs communes il faut refaire
de la La Grèce, de mouton noir
Alors que le torchon brûle depuis
une décennie déjà entre Bruxelles et
Budapest, un retour à la normale
chée en décembre 2017. Pour la pre-
mière fois, Bruxelles activait l’article
7 du Traité. Prévu en cas « de risque
politique.
De la vraie à bonne élève de l’Union
« ne suffira pas », insiste Vera clair de violation grave » des valeurs politique. que notoire de matériel et de per- ment contribué à la discipline des
Jourova, vice-présidente de la européennes, ce mécanisme peut Avec de ALEXIA KEFALAS £@alexiaKefalas
ATHÈNES
sonnel soignant, sans compter la Grecs.
Commission européenne, chargée mener à des sanctions sévères, l’humain suppression de 2 000 lits et la fer- Ces décisions sévères ont, dans
des Valeurs et de la Transparence. comme la suspension du droit de meture de onze établissements. un premier temps, été contestées,
« Beaucoup plus d’efforts doivent être vote au sein de l’Union. Pour la et des C’EST assez rare pour le sou- Mais la Grèce surprend et ne surtout par la puissante Église de
faits pour revenir sur certaines
décisions, concernant le système judi-
Hongrie, elle a été déclenchée par le
Parlement européen en 2019. Dans
idées »
JEAN-DOMINIQUE
GIULIANI, LE PRÉSIDENT
ligner. Lors d’une discussion avec
les membres du Parti populaire
compte aujourd’hui qu’un peu
moins de 140 victimes, pour une
Grèce, non séparée de l’État, qui
demande la réouverture immé-
ciaire ou les médias. » les deux cas, la procédure est enli- DE LA FONDATION européen (PPE), Kyriakos Mit- population de 10,5 millions (soit diate de ses paroisses. Mais, à part
Pour Thierry Chopin, professeur à sée, faute d’unanimité des autres ROBERT-SCHUMAN sotakis, le premier ministre grec, l’équivalent de la Belgique). quelques exceptions, le pays s’est
l’Université catholique de Lille (ES- États membres. Thierry Chopin re- a suggéré la tenue de leur pro- Comment le pays est-il passé de incroyablement mis en ordre de
POL), « le régime de Viktor Orban grette le silence de la classe politique chaine réunion en Grèce. L’idée a mouton noir à bon élève euro- marche, allant à l’encontre des
n’est plus démocratique, même libé- européenne. Sans un discours beau- immédiatement séduit ses inter- péen ? Les Grecs, conscients de la clichés répandus pendant la crise
ral. C’est un régime autoritaire ». Et coup plus offensif, « le champ sera locuteurs, qui l’ont actée. Cette situation dans les hôpitaux, se budgétaire, du « Grec incivique,
malgré cette dérive, les réactions de laissé au populisme », avertit-il. approbation ne se serait sans sont immédiatement pliés aux indiscipliné et insolent ».
la Commission sont « assez timides, La véritable bataille pour défendre doute jamais produite si la Grèce mesures sévères de confinement Dans les sondages réalisés ces
comme à l’accoutumée ». Au-delà l’État de droit se joue devant la jus- avait géré la crise du Covid-19 imposées très tôt par Kyriakos derniers jours, on découvre pour
des réactions, la marge de tice européenne, qui épingle régu- avec le même laxisme qu’elle l’a Mitsotakis. Frontières, écoles, la première fois que les personnes
manœuvre de l’exécutif bruxellois lièrement les deux pays. La Hongrie fait pour son budget, ces trente commerces… tout a été rapide- interrogées ne sont pas inquiètes
est limitée. Il « observe de près » et vient d’être condamnée pour ne pas dernières années. ment verrouillé. pour l’avenir et qu’elles appré-
« en cas de violation du droit commu- respecter une décision de 2015 pré- Le pays, également touché par cient l’image que le pays renvoie
nautaire, nous agirons » assure sa vi- voyant une répartition des deman- le coronavirus, réunissait pour- Discipline et civisme à l’étranger. Cette fierté les aurait
ce-présidente, Vera Jourova. De deurs d’asile sur tout le continent. tant tous les ingrédients pour que À ces directives s’est greffée une réconciliées avec l’Union euro-
nombreuses procédures d’infrac- Pour la Pologne, la Cour de justice de cette crise sanitaire se transforme communication très active : pro- péenne, pointée du doigt cette
tions ont déjà été lancées pour les l’Union européenne (CJUE) a de- en nouvelle tragédie : une popu- fusion des messages de préven- dernière décennie pour avoir
lois qui dépendent de réglementa- mandé, le 8 avril, au gouvernement lation vieillissante, comme en tion dans l’intégralité des médias, « érigé en dogme l’austérité ».
tions européennes. Pour le reste, de « suspendre immédiatement » le Italie, mais surtout dix années de et point presse quotidien à Néanmoins, le gouvernement
comme la loi « anti-fake news » fonctionnement de la chambre dis- crise économique (2008-2018) 18 heures, assuré par le très écou- grec reste sur ses gardes et estime
hongroise criminalisant les journa- ciplinaire, considérant son activité qui lui ont coûté la perte de 25 % té infectiologue Sotiris Tsiodras. que les difficultés ne font que
listes, la Commission ne peut qu’ap- « susceptible de causer un préjudice de son PIB, soit un quart de sa ri- Ce dernier, dont le CV compte commencer. Tous ces efforts ont
peler à une marche arrière. grave et irréparable au fonctionne- chesse. Les coupes imposées par 27 pages, a quitté les États-Unis et évidemment un prix. Le ministère
L’exécutif a pourtant tenté d’aller ment de l’ordre juridique de l’Union ». les créanciers publics d’Athènes Harvard pour revenir en Grèce il grec des Finances prévoit ainsi que
plus loin. Las de voir le gouverne- Une étape significative qui pourrait (FMI, UE, BCE) ont laissé des hô- y a quelques années. À la tête du cette situation coûtera entre 10 %
A

ment polonais ignorer ses mises en augurer d’un jugement définitif pitaux publics dans un état de comité du Covid-19, il a, sur un et 15 % du PIB. Le spectre de la cri-
garde, l’arme nucléaire a été déclen- favorable à l’exécutif européen. ■ grande précarité, avec un man- ton ferme et empathique, forte- se semble donc toujours planer. ■
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

10 L'ÉVÉNEMENT
La jeune garde sur le front de l’épidémie
Soignants et militaires, les élèves du Service de santé des armées ont aussi été mobilisés contre le virus.

NICOLAS BAROTTE £@NicolasBarotte

CHEZ LUI, dans sa chambre d’étudiant,


Hugo révise. « L’école est fermée, je me
concentre sur mon mémoire », dit-il
d’une voix disciplinée. Ce jeune homme
de 23 ans, en troisième année d’études
d’infirmier, a pris du retard. Or la fin de
l’année scolaire, même confinée, ap-
proche. Il doit rendre son travail pour
obtenir son diplôme, et doit donc don-
ner un coup de collier.
Le jeune homme est rentré il y a seu-
lement deux semaines. Auparavant,
alors que l’université avait fermé ses
portes pour cause de confinement, il
était mobilisé à l’hôpital militaire de
Mulhouse, sur le front de l’épidémie du
coronavirus. Hugo fait partie des élèves
du Service de santé des armées (SSA)
qui se sont portés volontaires pour prê-
ter main-forte face au virus. Au plus
fort de la crise, ils ont été 300 à renfor-
cer les effectifs du SSA dans ses diffé-
rents établissements, notamment les
huit hôpitaux militaires du territoire.
Ces petites mains à double casquette
civile et militaire, apprentis soldats,
médecins, infirmiers ou pharmaciens,
venus des écoles militaires de Lyon-
Bron, ont donné du temps et de l’éner-
gie. Comme les autres, Hugo s’est re-
trouvé propulsé plus tôt que prévu « en Cérémonie de baptême de la promotion 2017 de l’École du service de santé des armées (Essa), à Lyon-Bron (Rhône). ROBERT DEYRAIL/GAMMA RAPHO
mission ». « Être là-bas a donné du
sens, confie-t-il. Je me suis engagé pour qu’ils avaient été pris en charge avec le pas venus pour intuber des gens en dé- s’est figé à la fac », rapporte Marine, as- préparer ses examens de fin d’année, à
devenir infirmier et militaire, pour servir même matériel et la même qualité de tresse respiratoire, souligne-t-elle mo- pirant pharmacien de 23 ans. La phar- la mi-mai.
la France et soutenir ses armées. » Si le soins. » Pour les patients de Mulhouse, destement. Mais nous avons assez d’ex- macie centrale des armées a demandé Si l’engagement de ces élèves fait la
SSA ne représente que 1 % de l’offre de désorientés et angoissés, cette atten- périence pour aider et donner un coup de elle aussi des renforts, comme les hôpi- fierté des militaires, il relève aussi les ca-
soins nationale, il a été fortement solli- tion a été essentielle. Pendant ce main. On est utiles pour libérer d’autres taux. « Si des gens sont prêts à s’engager rences du Service de santé des armées.
cité dans la crise. temps, le reste de l’équipe a pu se soignants. » Au fil des semaines, la fati- pour la nation, il est important que Depuis la fin de la conscription, ses effec-
En Alsace, la situation était dramati- concentrer sur les autres malades. gue commence cependant à se faire d’autres s’engagent pour les soutenir », tifs n’ont cessé de diminuer, même si la
que et, fin mars, l’armée a déployé à Si Hugo a été mobilisé sur le front, sentir. « Mais en tant qu’étudiante en explique Marine, qui a quitté le départe- dernière loi de programmation militaire
Mulhouse un élément militaire de réa- d’autres ont servi en deuxième ligne, médecine, quand on est face à une crise ment du Rhône pour rejoindre la PCA à a amorcé un léger inversement. Les ca-
nimation (EMR), une véritable unité de mais tout aussi fièrement. Lorsque l’ap- de cette ampleur, on n’a pas envie de res- Orléans avec ses quatre camarades de pacités du SSA sont à flux tendu et la crise
réanimation capable de soulager les pel a été lancé, Clara, aspirant médecin ter confinée chez soi », dit-elle. promotion. Ils ont rejoint les chaînes de sanitaire du coronavirus a souligné la li-
services submergés de l’hôpital Émile- en quatrième année, a répondu présen- production. Elles permettent aux ar- mite de ses capacités. Pour les jeunes, la
Müller. « Je suis arrivé peu de temps te. Elle joue les « petites mains » dans Des effectifs en baisse mées d’être toujours approvisionnées en filière, méconnue, est parfois jugée trop
après l’installation de l’EMR, raconte une unité non-Covid19 de l’hôpital Aux écoles militaires de santé de Lyon- médicaments. Le virus les avait aussi peu attractive. Dans ce contexte, les ar-
Hugo. Je travaillais dans une travée où se d’instruction des armées de Percy, en Bron, personne n’a hésité à se mobiliser. dégarnies. Aujourd’hui, la mobilisation mées misent sur la valeur de l’engage-
trouvait une dizaine de patients souvent région parisienne. « Nous ne sommes À partir du début du confinement « tout de Marine touche à sa fin, elle aussi doit ment pour convaincre les étudiants. ■
inconscients. J’ai retrouvé tous les repè-
res de mon précédent stage en réanima-

Ministre et médecin, Darrieussecq renfile la blouse


tion, la même configuration et les mêmes
appareils. » Ce n’est pas la première fois
que l’étudiant infirmier est immergé
dans le milieu hospitalier. Sa formation
à Lyon-Bron alterne théorie et pratique. CONFINÉE à Paris, loin de sa ville qué, en renfilant la blouse, à ses vent être testés. « Cela m’a fait viève Darrieussecq est aussi
À l’EMR, ils étaient plusieurs étudiants de Mont-de-Marsan, Geneviève confrères et à son cabinet. Son très plaisir de reprendre un sté- responsable du service de Santé
du SSA à œuvrer dans l’ombre, enca- Darrieussecq a discrètement re- entourage, fier et inquiet, puis- thoscope », dit-elle. des Armées (SSA). « Je suis dans
drés par leurs aînés.
« En troisième année, j’ai une équiva-
lence d’aide soignant, précise Hugo. À
« çaMédecin,
ne
pris du service. Profitant d’un
agenda allégé et de ses week-
ends parisiens contraints, elle of-
qu’elle a 64 ans, n’a pas su la dé-
courager de s’engager sur ce
front, au plus près du virus. Les
Comme elle, l’ex-ministre de
la Santé et médecin Agnès Buzyn
a retrouvé les joies de sa premiè-
mon élément », commente-t-el-
le. Sous tension depuis plusieurs
années et en sous-effectif, le SSA
Mulhouse, j’assistais à l’installation des s’oublie ficie en tout anonymat trois ma- médecins de l’HIA n’ont rien re vocation. En Irlande, c’est le est en première ligne de la mobi-
patients, à leur toilette, leur alimenta-
tion. » Il se tenait à leur côté au mo-
ment de leur réveil. « J’essayais de leur
pas »
GENEVIÈVE
tinées par semaine à l’hôpital
militaire de Percy, dans la région
parisienne « avec masque, lunet-
trouvé à redire à ce renfort.

Des députés en renfort


premier ministre Leo Varadkar
qui assure des consultations. À
l’Assemblée nationale, les dépu-
lisation militaire contre le virus.
À Percy, la secrétaire d’État
peut se rendre compte elle-mê-
DARRIEUSSECQ,
parler pour les rassurer, de leur expli- SECRÉTAIRE D’ÉTAT tes et surblouse ». « Je voulais être utile », tés Thomas Mesnier, Delphine me de l’action de ses troupes.
quer la situation, raconte-t-il. J’es- AUX ANCIENS Car avant d’être une femme confie-t-elle. Sans traitement de Bagarry ou Caroline Fiat ont aussi « Les capacités de réanimation
sayais de donner des repères de temps et COMBATTANTS politique, la secrétaire d’État aux faveur, Geneviève Darrieussecq a repris leurs activités de soignant. ont été multipliées par trois », re-
ET ALLERGOLOGUE
de lieu. Je leur disais que les militaires anciens Combattants était méde- été affectée au triage des patients Utile, l’engagement de la se- lève-t-elle en se disant admirati-
avaient été mobilisés parce que les hôpi- cin allergologue. « Médecin, ça qui arrivent à l’hôpital. Elle les crétaire d’État lui sera aussi ins- ve du travail de ses confrères. ■
taux civils avaient été mis à l’épreuve et ne s’oublie pas », a-t-elle expli- interroge, indique ceux qui doi- tructif. Comme ministre, Gene- N. B.

L’État au chevet de ses anciens combattants menacés par le Covid-19


FRIDA WATTENBERG et Henri Ecochard « faciliter » le versement des aides socia- dre des nouvelles. On peut les écouter et les
ont été emportés le 6 avril par le corona- les en simplifiant les démarches adminis- orienter. » L’ONACVG travaille aussi
virus. Elle avait rejoint la résistance juive, tratives. avec des Ehpad « labélisés », où sont lo-
alors qu’elle était encore lycéenne en En Ille-et-Vilaine, la direction dépar- gés des anciens combattants. L’office a
1940, tandis qu’il avait rejoint les Forces tementale de l’ONACVG dispose ainsi, notamment financé l’achat de télévi-
françaises libres et le général de Gaulle. par exemple, d’un budget de seurs, de tablettes et de jeux de société
Ils étaient deux héros de la guerre et ils 350 000 euros par an pour financer des pour rendre le confinement de ces per-
ont sauvé de nombreuses vies. Ils avaient aides au logement, des aides alimentaires sonnes moins pesant. Pour tenter de
95 et 96 ans et auraient mérité un hom- et parfois, malheureusement, l’organisa- compenser le manque à gagner des col-
mage officiel. Tout comme Georges Cu- tion d’obsèques. L’office a notamment lectes des Bleuets de France, qui devaient
kierman, ancien résistant communiste et organisé les funérailles d’André Pointet, se tenir au moment du 8 mai et qui ont été
ROBERT DEYRAIL/GAMMA RAPHO

« passeur de mémoire infatigable », em- l’un des derniers du bataillon de Corée, annulées, l’ONACVG a organisé une
porté des suites d’une autre maladie à 94 une figure « exceptionnelle », comme le souscription en ligne. Le manque à ga-
ans le 18 avril. Mais ces cérémonies n’ont dit le directeur de l’office, Antoine Rodri- gner pourrait atteindre 400 000 euros,
pu avoir lieu, pour cause d’épidémie. guez. L’ancien soldat a été emporté par selon l’office, alors que le total des dé-
Comme le reste des personnes âgées ou à une leucémie foudroyante. Il a laissé der- penses sociales est de 26 millions d’euros.
risque, les anciens combattants sont plus rière lui une épouse atteinte de la maladie Isolés comme le reste de la population,
exposés que d’autres au coronavirus. d’Alzheimer. « Nous avons organisé ses les anciens combattants vivent doulou-
« L’hommage aux figures décédées de la obsèques dans un confinement total, ra- reusement la suspension de l’entretien
Résistance se fera dans un second temps, conte Antoine Rodriguez. Mais nous des sépultures ou l’annulation en série
confie la secrétaire d’État aux Anciens avons veillé à ce que son cercueil soit enve- des cérémonies mémorielles publiques.
combattants, Geneviève Darrieussecq. Il La cérémonie du 11 Novembre, au parc de la Tête-d’Or, en 2019 à Lyon. Personne ne loppé du drapeau tricolore. » Une messe et Les autorités ont dû s’y résoudre. Le
est de notre devoir de leur dire notre recon- sait aujourd’hui combien d’anciens combattants ont pu être victimes du coronavirus. un dépôt de gerbes auront lieu plus tard. 26 avril, Geneviève Darrieussecq a dépo-
naissance. Ils ont eu des actions décisives, Localement, Antoine Rodriguez tra- sé, sans public et avec la seule maire de
ils sont souvent très actifs dans le devoir de tions extérieures, peuvent souffrir d’un tion est suivie avec vigilance. Une atten- vaille avec le réseau d’associations, les Paris, Anne Hidalgo, une gerbe au Mé-
mémoire. C’est une façon de les remer- stress post-traumatique que le confine- tion particulière est accordée aux der- acteurs sociaux du département ou de la morial de la Shoah et au Mémorial des
cier. » Mais il faudra attendre après le dé- ment aggrave. niers compagnons de la Libération. ville de Rennes, « pour être très réactifs » Martyrs de la déportation. Les bâtiments
confinement. Pour l’heure, personne ne sait exacte- « Nous avons mis en place un service et apporter le soutien nécessaire à ceux publics ont été pavoisés. Pour le 8 mai, et
L’État, reconnaissant pour leur enga- ment combien d’anciens combattants d’appel téléphonique pour les personnes les qui le demandent ou qui en ont besoin. la commémoration de la victoire de 1945,
gement, veille sur ses anciens combat- ont pu être victimes de la maladie. Mais plus fragiles », explique Geneviève Dar- « Cette crise est anxiogène même si, en un hommage sera présidé par le chef de
tants et ses victimes de guerre. Ils ont au ministère comme à l’Office national rieussecq. Le service a reçu des milliers Bretagne, l’épidémie est maîtrisée, expli- l’État accompagné d’un nombre restreint
vécu la Deuxième Guerre mondiale, la des anciens combattants et victimes de d’appels. Il permet d’alerter les services que-t-il. Les personnes se retrouvent iso- d’autorités civiles et militaires. Des céré-
A

guerre d’Indochine ou celle d’Algérie. guerre (ONACVG), qui compte quelque sociaux locaux compétents. La secrétaire lées de leur espace habituel. Il y a aussi des monies locales seront organisées, mais
D’autres, plus jeunes et revenus d’opéra- 2,4 millions de ressortissants, leur situa- d’État a aussi demandé à l’ONACVG de difficultés sociales. On appelle pour pren- sans public. ■ N. B.
chez vous TÉLÉVISION : UN DOCUMENTAIRE
SUR LE FÉERIQUE
CHÂTEAU DE CHAMBORD PAGE 16

VESTIAIRE COLLECTIVE, LEONARD DE SERRES/ONLY FRANCE VIA AFP ; SÉBASTIEN SORIANO/LE FIGARO
Cuisiner, jardiner,
lire, relire, voir,
L’ART DE FAIRE
LE TRI DANS
revoir, écouter…
un temps
pour se distraire
et se cultiver.

SON DRESSING PAGE 13

ENTRAIDE IL MANQUE QUELQUE CHOSE DE SIMPLE, DE PRÉCIEUX À MES


OREILLES, LA CHALEUR DE LA VOIX, LE TON DE LA VOIX
Ces petits boulots astucieux
qui fleurissent
durant le confinement
PAGE 12
■ Je ne compte pas les jours, je les mé- Des chiffres et des compteurs qui gla- la voix. Je veux parler de la chaleur de la Beaucoup se sont inquiétés de la fa-
lange, comme toujours. cent, quand c’est pour annoncer le voix, du ton de la voix. Celle qui ne tra- çon de s’occuper durant cette période.

LE CINÉMA J’ai pourtant l’impression que chaque


jour est dimanche. C’est aussi ce que me
nombre de décès.
Des chiffres qui devraient directe-
hit pas, celle qui nous permet de savoir
comment va vraiment l’autre.
La Toile s’est d’abord déchaînée pour
distraire le tout-venant. On ne pouvait

DESCEND renvoie l’écho silencieux de ma rue :


une brise légère, un grand soleil. L’air
ment être transcrits sur les fiches de
paie de tous les mobilisés sur le terrain :
Je veux parler de l’émotion que pro-
cure la voix. Celle qui a tendance à se
pas ouvrir un réseau sans qu’un artiste
pousse son live. J’avais la tête qui tour-

DANS LA RUE
semble plus pur. ceux qui soignent et sauvent des vies, perdre au fond d’un écran que l’on par- nait, je n’arrivais plus à me concentrer.
La radio me rappelle que ça fait ceux qui nous « alimentent », ceux qui tage aussi à plusieurs en visio et où tout Je n’ai jamais trop aimé les lives en
maintenant des semaines que nous travaillent dans ces sec- le monde prend la parole vidéo : j’ai peur de ne plus les aimer du
Dans le 5e arrondissement
sommes en confinement. Ce mot qui
s’est malheureusement imposé dans
teurs « indispensables ».
Je ne suis pas à plaindre,
LA JOURNÉE en même temps.
Moi je vous parle d’une
tout après.
Je comprends pourtant ce besoin que
de Paris, une salle de quartier nos vies en quelques minutes et qui loin de là ; je vous écris DE relation à deux grâce à un l’on a eu d’occuper l’espace et cette
organise des projections semblait, lui, sortir d’un long confine- d’un appartement où j’ai La Grande simple appel téléphonique. sur-présence.

en plein air
ment.
Depuis, il est sur toutes les lèvres.
suffisamment d’espace
pour me dégourdir les
Sophie C’est ce dialogue que
j’aime, qui me fait du bien
Maintenant, je me pose toutes ces
questions :
PAGE 14 Pour notre sécurité. Plus nous restons jambes et je sais bien que ce et qui me réconforte. Est-ce qu’après « ça » le monde va
confinés, plus vite nous sortirons de n’est pas le cas de tout le Je peux tenir longtemps vraiment changer ? Est-ce que le rap-
cette affreuse situation. monde. « en confinement », je port de l’individu au collectif va chan-
LE PHÉNOMÈNE Quand j’ai réalisé que ça durerait
longtemps, je n’ai pas pu m’empêcher
Ma poche vibre puis son-
ne, c’est bien la réalité.
crois. Car sans avoir pro-
noncé une seule fois ce mot
ger ? Est-ce que les gens auront peur de
se rassembler de nouveau ? Allons-nous

DONNA TARTT de prendre ma guitare. C’était le


16 mars.
Les mots qui me sont venus immé-
Mon téléphone crame
sous les notifications, les
scrolls sur les réseaux so-
avant, ce rythme de vie
m’était familier : je m’en-
ferme souvent des jours
garder ces habitudes devant nos écrans ?
Va-t-on s’habituer à la distance ?
Quelle serait notre santé mentale si le
Avec « Le Maître des diatement étaient « nous le ferons en- ciaux et les conversations entiers pour travailler, confinement durait ? Que va-t-il réel-
semble ». La chanson invite à être soli- de groupe. composer, me concentrer. lement se passer ?
illusions », la jeune Sudiste daires, tous ensemble, et disciplinés Je suis la première à rire aux blagues Pour ne pas trop m’éparpiller aussi. Est-ce que je vais arriver à suivre ?
devenait en 1992 pour mieux se retrouver après. J’aime- qui se transfèrent, s’échangent depuis Je suis une casanière un peu sauvage J’ai du mal à faire la part des choses
une romancière en vue rais aussi qu’elle offre un peu d’énergie des semaines. Je suis la première à ré- et de nombreuses fois il m’est arrivé de entre science-fiction et réalité.
et de courage à ceux qui sont en pre- pondre aux textos, jusqu’à m’en faire rester chez moi sans ressentir le besoin Je vais poursuivre la composition de
dans les lettres américaines mière ligne, en deuxième ligne et à tous des crampes aux doigts. de mettre le nez dehors. ma musique pour un film télé et, sait-
PAGE 15 les confinés que nous sommes. J’ai pourtant remarqué qu’il me Mais il a suffi qu’on nous dise qu’il on jamais, qui vous dit que je ne vais pas
Qui sera la nouvelle star du confine- manquait quelque chose. Quelque cho- était nécessaire de rester chez soi pour me mettre à faire mon numéro à moi
ment ? Ils sont nombreux à se débattre. se de simple, quelque chose de précieux que naisse une furieuse (et étrange) en- sur la Toile ? ■
A

Les chiffres, les compteurs, nous le di- à mes oreilles tant pour mon équilibre vie d’aller dehors. Mais on se retient, ce La Grande Sophie est auteure-compositrice-
ront. que pour le maintien du lien : le son de n’est toujours pas le moment. interprète.
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

12 LE FIGARO CHEZ VOUS

CES PETITS MÉTIERS


AUXQUELS
LE CONFINEMENT
DONNE DES AILES
JEAN-MICHEL NOSSANT/SIPA

LE SUCCÈS DU PRIVÉS DE LEUR


Certains ont par exemple opté pour un sique. La plateforme Unizic propose à
EMMA FERRAND £@em_ferrand concept de plus en plus répandu : ré- des musiciens qualifiés de donner des

L
« BLABLACAR DE ACTIVITÉ HABITUELLE,
pondre à des sondages tout en étant ré- cours. « Selon le niveau des élèves et leur

«
e jour même où j’ai postu- munéré. « Les Français sont-ils adeptes instrument, une séance coûte entre 20 et
L’ABONNEMENT » lé, j’ai été appelée dans la de l’option vegan dans les fast-foods ? », 60 euros de l’heure », note Lucile Colas,

Depuis le début du confinement, ILS SE SONT FAITS foulée. » Pour pallier


l’ennui, sortir un peu de
« Qu’ont-ils pensé de l’allocution d’Em-
manuel Macron ? » « Les panélistes re-
cofondatrice d’Unizic. En indépendan-
te, Emma Rèche, 20 ans et étudiante en
les abonnements aux sites de
vidéo à la demande explosent. SONDEURS, chez elle et arrondir ses
fins de mois, Roxanne Laurens, 24 ans,
çoivent entre trois et cinq études par
mois. Ces dernières semaines, ils répon-
musicologie, apprend à chanter à sept
élèves âgés de 10 à 40 ans. « J’étais
Des abonnements qui coûtent
entre 7 et 12 euros en moyenne
PROFESSEURS DE étudiante en hôtellerie, a trouvé un
emploi à Carrefour, à Nice, où elle est
dent plus régulièrement », observe la so-
ciété d’étude de marché Yougov. Au
contre l’idée de chanter sur Skype ou
Zoom. Finalement, le son n’est pas si

MUSIQUE, OUVRIERS
confinée chez ses parents. Pour ses bout de six mois, les adhérents peuvent mauvais et je peux proposer des cours
et sont difficilement cumulables.
30 heures hebdomadaires de services récolter 25 euros, par virement ou en collectifs », témoigne l’étudiante. Cha-
C’est pourquoi trois jeunes de préparatrice de commandes pour le chèque-cadeau. Une maigre compen- que semaine, elle parvient à donner
entrepreneurs ont imaginé
une solution pour obtenir des
AGRICOLES OU drive, la jeune fille perçoit un salaire de
1 050 euros net. Un travail que l’étu-
sation qui peut tout de même apporter
un soulagement.
neuf heures de leçons, facturées entre
15 et 25 euros de l’heure.
abonnements de films, séries,
musique ou encore jeux vidéo
RÉDACTEURS DE COPIES diante a déniché sur le site Mobilisation
Emploi. Le marché des cours
Le confinement a également dévelop-
pé certaines pratiques plus contestables,
moins onéreux. « Nous sommes
le BlaBlaCar de l’abonnement »,
POUR ÉLÈVES EN MAL Depuis le début du confinement, le
gouvernement a mis en place cette pla-
particuliers dopé
La fermeture des écoles a également
comme la vente de devoirs en ligne. Le
site Pimido met ainsi en relation des ré-
tente Jonathan Lalinec,
cofondateur de Spliiit. Le concept :
D’INSPIRATION. teforme, proposant quotidiennement
de nouvelles offres d’emploi. En plus de
dopé le marché des cours particuliers.
Mathilde Motte, 20 ans, s’est inscrite sur
dacteurs et des élèves pour les aider à
rédiger leurs dissertations, voire leurs

TOUR D’HORIZON
la distribution, l’agriculture aussi cher- l’application Teach’r. L’étudiante en li- mémoires. « Même des parents nous con-
partager un abonnement entre che des bras. « Surtout dans le Sud- cence de mathématiques donne des tactent pour les devoirs de leurs enfants »,
utilisateurs, pour permettre Ouest, en Dordogne et dans le Lot-et- cours en visioconférence ou par télé- assure Jean-Xavier Bersot, cofondateur
à chacun de faire des économies.
Le souscripteur de l’abonnement
DE CES PETITS BOULOTS Garonne, où les activités de maraîchage
sont intenses », explique le syndicat
phone à des collégiens et des lycéens.
« L’élève m’explique la méthode qu’il
de la plateforme. Les rédacteurs sont ré-
munérés environ 20 euros par page écri-
transmet son identifiant et son
mot de passe à un utilisateur,
QUI PERMETTENT Jeunes Agriculteurs. C’est ainsi que Lo-
ris Sabatier, 23 ans, a trouvé rapide-
compte utiliser pour son exercice. Une
fois qu’il l’a terminé, il me l’envoie en
te. Pour Alexandre Capron, 26 ans, ce
job lui permet de gagner facilement
qui lui rembourse sa participation
au paiement. « En général,
D’AMÉLIORER ment un emploi. En raison de l’épidé-
mie de coronavirus, il a été licencié de
photo pour que je le corrige. » À raison de
trois heures de cours par semaine, Ma-
« 300 euros pour quatre devoirs ».
D’autres choisissent de mettre en lu-

les utilisateurs disposent


de plusieurs abonnements et
L’ORDINAIRE… son poste d’attaché commercial pour
une entreprise de musique près de Bor-
deaux. Ce jeune actif s’est alors tourné
thilde Motte gagne une centaine d’euros
par mois. Sur la plateforme, l’enseigne-
ment est exclusivement réservé aux
mière leurs talents de vendeur. Si les
magasins sont fermés, le commerce en
ligne continue à bien se porter. Laurine
arrivent à économiser entre vers la vigne pour continuer à recevoir étudiants. « Nous leur soumettons d’être Berjano, 21 ans et étudiante en DUT car-
20 et 30 euros par mois », note un salaire. « Je suis ouvrier agricole pour rémunérés entre 9 et 14 euros de l’heure, rières juridiques, jongle entre ses cours
Jonathan Lalinec. Spliiit récupère le château Margaux. Cela me permet de et entre 13 et 22 euros s’ils sont autoen- et son nouveau job de distributrice pour
gagner 1 275 euros par mois », indique- trepreneurs », précise Eytan Azria, fon- une marque de cosmétiques américaine.
une commission de 5 %. Depuis
t-il, soulagé. Son CDD pourrait même dateur de Teach’r et lui-même étudiant « Le premier mois, je pense récolter une
le début du confinement, être renouvelé pour les prochains mois. en école d’ingénieurs. petite centaine d’euros. Au fur et à mesu-
le nombre d’abonnés sur Spliiit D’autres préfèrent gagner de l’argent Beaucoup de Français profitent de re, je peux gagner jusqu’à 400 euros. »
a explosé. « Avant l’épidémie en restant confinés derrière leur écran. leur temps libre pour se mettre à la mu- De quoi donner des idées à certains. ■
de coronavirus, nous avions
50 à 100 nouveaux abonnés

QUAND TRAVAIL ET ENTRAIDE VONT DE PAIR


par jour. Aujourd’hui,
entre 500 et 1 000 s’inscrivent
quotidiennement », assure le
cofondateur du site. Au total,
100 000 utilisateurs sont inscrits « Je me sens utile en travaillant pour Gran- rappelé que l’aide aux personnes fragiles Osanne Darantière s’est aussi inscrite
sur cette plateforme. ny. » Pendant le confinement, Inès Ber- justifie une attestation dérogatoire du sur ce site. Parmi les 600 membres qu’il
trand, 20 ans et étudiante en troisième gouvernement. Simple visite ou coup de compte, elle est l’une des rares à ne plus
année de licence de management des or- fil, ménage, courses… Les jeunes peuvent être étudiante. Restauratrice de tableaux
ganisations, à Versailles, a trouvé de quoi être amenés à réaliser ces tâches pour une à Paris, elle s’est confinée en famille dans
occuper ses journées. Une fois par semai- ou plusieurs personnes âgées, régulière- le Lot-et-Garonne, à Saint-Caprais-de-
ne, elle rend visite à « Granny », 83 ans, ment ou ponctuellement. Le tout pour 10 Lerm. Sur les réseaux sociaux, la jeune
et l’aide à faire son ménage. Un service à 25 euros de l’heure. Une fois inscrite, femme lit une annonce du site adressée
qui lui permet de gagner 10 euros de Inès Bertrand est très vite contactée par aux habitants du Sud-Ouest et postule
l’heure. De quoi arrondir ses fins de mois, Amélie Frely. « Elle cherchait une person- immédiatement. Cela fait plus de dix
difficiles depuis qu’elle est au chômage ne qui puisse venir aider sa propre grand- jours qu’elle rend visite à Marie, 95 ans,
partiel. Embauchée en alternance dans mère, qui n’est autre que la fameuse Gran- qui habite à trente kilomètres de chez
une entreprise, celle-ci ne lui permet pas ny », indique l’étudiante. Inès Bertrand elle. « Je vais la voir pendant deux heures
de télétravailler. ne regarde pas l’heure tourner, et reste le mardi et le jeudi. Nous discutons, je lui
Si Inès Bertrand a réussi à dégoter ce tant que Granny a besoin d’elle. « En fais des bouquets de fleurs et des courses à
travail, c’est grâce à internet. En cher- fonction de ce qu’elle a à faire, je travaille la pharmacie », raconte la jeune femme
chant, elle a découvert le site Granny et entre deux et trois heures », précise-t-el- de 28 ans. Pour ces services, la famille de
Charly, créé en février dernier, qui met le. Cette rencontre rassure Amélie Frely, la dame souhaitait rémunérer Osanne
en relation étudiants et seniors. Les mis- qui permet enfin à sa grand-mère de tes- Darantière. « J’ai refusé. Cela me fait trop
sions peuvent être rémunérées. « Mais en ter son propre concept. « Elle m’appelle plaisir de l’aider. J’ai en revanche accepté
cette période difficile, des jeunes aident tous les jours pour me dire qu’Inès est for- d’être défrayée pour les déplacements »,
A

gratuitement », précise Amélie Frély, la midable et qu’elle refera appel à ses servi- confie la restauratrice de tableaux. Pour
présidente du site. Sur ce dernier, il est ces », partage-t-elle. certains, l’entraide n’a pas de prix. E. F.
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

LE FIGARO CHEZ VOUS 13

COMMENT BIEN TRIER


SON DRESSING
SI LE TEMPS LIBRE DURANT LE CONFINEMENT FAVORISE
LE TRI DES VÊTEMENTS, VOICI QUELQUES CONSEILS
POUR CONSERVER LE MEILLEUR ET SE SÉPARER
DU SUPERFLU ALORS QUE LES EXPÉDITIONS
SONT RALENTIES ET LES CONTENEURS DE RUE, FERMÉS.
plus, apportez-le chez le retou-
ÉMILIE FAURE efaure@lefigaro.fr cheur afin de pouvoir le porter à
ET MATTHIEU MORGE ZUCCONI
mmorge@lefigaro.fr nouveau ; vous vous êtes lassée de
cette jupe, en parfait état : vendez-

N
la (d’autant plus si elle n’a jamais
ul besoin d’avoir lu été portée), sur le site de seconde
Marie Kondo pour sa- main adapté : Vinted pour le tout-
voir par où commen- venant, Vestiaire Collective pour
cer le ménage de prin- le luxe, Resee pour le vintage de
temps de sa penderie. valeur… Attention cependant, en
Cet exercice laborieux mais inévi- période de confinement, les ventes
table consiste à sortir l’intégralité comme le recyclage sont possibles
de ses vêtements catégorie par ca-
tégorie (les hauts en détaillant
sous certaines conditions. OPTIMISER
chemises, blouses, polos, tee- VENDRE SA PENDERIE
shirts ; les bas, pantalons, jog- u Après une période de fermeture,
Une fois le dressing
gings, jupes ; les robes et les cos- le site d’occasion Vinted a annoncé
tumes ; les mailles, etc.) et l’étaler début avril la reprise des ventes débarrassé du superflu,
au sol afin d’avoir une vision glo- entre particuliers à l’intérieur du place au rangement.
bale et d’estimer la quantité sou- territoire français. Sur Vestiaire Dans un premier temps,
vent conséquente. Collective, les ventes sont égale- Sabrina Marshall, cofondatrice
En revanche, la suite, à savoir se ment permises, et la commission de Resee, suggère
séparer de certains articles, s’avè- prélevée, moindre. Le site a enre- au printemps d’archiver
re pour beaucoup compliquée. gistré un bond de fréquentation de les pièces hivernales
C’est là que Kondo, la star du tri 20 à 30 %, et le nombre d’annon-
nippone, explique dans son best- ces déposées a presque doublé de-
(et inversement à l’automne
seller La Magie du rangement puis le début de la pandémie (pas- pour les pièces d’été).
(First) qu’un vêtement à garder est sant de 8 000 à 14 000 par jour). Pantalons chauds et blousons
celui qui vous procure une émo- Les plateformes de vente en direct, propres sont à protéger
tion, et qu’importe si vous ne le comme eBay et Le Bon Coin, res- dans des boîtes ou housses
portez plus. Plus trivialement, le tent ouvertes. Une fois votre arti- en tissu, les pulls dans des
tableau pratique de l’e-shop de cle vendu, plutôt qu’une remise en sacs hermétiques type Ziploc.
vintage de luxe Resee (à consulter main propre, privilégier l’expédi-
Puis commencer par ranger
sur lefigaro.fr) vous permettra tion par Colissimo depuis sa boîte
d’orienter vos choix. Exemples : aux lettres (normalisée pour que le
les pièces sur cintre en les
cette robe vous va, elle est griffée facteur puisse accéder au contenu alignant par catégorie (blouse,
et collector, vous ne désespérez de la boîte). chemise, veste, robe,
pas de la porter un jour : conser- pantalon). Les plus pointilleux
vez-la ; cette veste qui ne vous
plaît plus, n’est pas dans un état u DONNER
Une fois le tri fait, mieux vaut
iront jusqu’au tri par couleur…
La lingerie, les pyjamas
impeccable : direction les conte- encore attendre avant de déposer et chemises de nuit ainsi que
neurs ou une association ; vous te- les vêtements que vous souhaitez
tous vêtements en stretch
Le choix de conserver
nez à ce pantalon mais il ne vous va donner. Les collectes des points
d’apport volontaire (tels les conte- seront pliés et disposés dans un vêtement u FAIRE DON DE TISSUS
pour des masques
y a une quinzaine de jours, à la col-
lecte de tissus, transformés en

58,6 %
neurs de rue), sont peu assurées en un tiroir. Les jeans, la maille ou un accessoire Certaines associations incitent ac- masques par des couturières à la
ce moment. Les associations, com- et les sacs à main, sur une doit être avant tout tuellement aux dons de textile afin retraite : « Pour l’instant, nous
me Emmaüs et la Croix-Rouge, ne étagère. Ne pas suspendre dicté par l’émotion de fabriquer des équipements des- avons déjà produit et distribué
qu’il vous procure,
sont pas non plus en mesure de re- sur des cintres en métal (qui tinés aux soignants, aux commer- 800 masques à la population. » Des
même si vous
cevoir les dons en période de confi- déforment) et sous des films ne l’utilisez plus. çants et aux personnels des Ehpad. initiatives similaires ont été lancées
nement, qu’ils soient en dépôts ou plastiques du nettoyage VESTIAIRE COLLECTIVE ; Dans le Nord, par exemple, Natha- dans de nombreuses communes et
par enlèvements à domicile (service OVRM/BRIDGEMAN IMAGES lie Yves a lancé l’opération « Un départements, de Créteil (Val-de-
à sec (qui désintègrent
des 187 000 tonnes de vêtements proposé par Emmaüs en temps nor- drap donné = une vie protégée », Marne) au Bas-Rhin, mais aussi sur
triés en France et en Europe, mal). La Croix-Rouge recommande les fibres). Vous pouvez pour inciter au recyclage de draps internet : le site masquesolidaire.fr
en 2018, ont été réutilisés de stocker les vêtements dans un les rapporter au pressing, usés en surblouses. Certains élus permet de déclarer vos tissus à
sac, dans un lieu propre et sec en at- pour recyclage. suivent l’exemple, comme à Trouy, donner (voir nos colonnes du
tendant la fin de la quarantaine. dans le Cher, où le maire a appelé il 17 avril).

ZOOM
LA TARTE À LA FRAISE ET À LA RHUBARBE DE CLAIRE HEITZLER UN BLEU GÉNÉREUX
• LA RECETTE DU CHEF • CHAQUE JOUR, UN GRAND CUISINIER OU PÂTISSIER NOUS CONFIE LES SECRETS D’UN PLAT RÉCONFORTANT. De Celine à Balenciaga en passant
par A.P.C., Rabih Kayrouz,
Bonpoint, Pierre Hardy
200 g de rhubarbe en tronçons de ■ INGRÉDIENTS, POUR cette rhubarbe pochée en tronçons de et Kitsuné, plus de 80 grandes
ALICE BOSIO £@alicebosio 1 cm, mélangez-les avec 40 g de sucre 6 PERSONNES. Pâte : 250 g 3 cm biseautés. Pour la finition, déco- marques de luxe et créateurs ont

J’
de farine, 90 g de sucre glace,

«
pour les faire dégorger pendant envi- rez la tarte en alternant fraises entiè- répondu à l’appel de l’opération
adore les tartes ! Ce ron 1 heure puis égouttez-les. Réali- 30 g de poudre d’amande, res et coupées en deux, tronçons de « La mode s’engage », au profit
sont des valeurs sû- sez la crème d’amande : ramollissez le 1 pincée de sel, 150 g de beurre, rhubarbe et amandes mondées cou- de #ProtegeTonSoignant,
1 gros œuf (55 g).
res qui font petit à beurre afin d’avoir une texture pées en deux. la fameuse plate-forme de dons
Garniture : 350 g
petit leur retour dans « pommade », mélangez-le avec 50 g de rhubarbe, 270 g de sucre, Veillez à respecter les doses et le pour soutenir les hôpitaux
les pâtisseries. Mon de sucre jusqu’à ce qu’il devienne 50 g de beurre, 50 g poudre temps de repos de la pâte afin qu’elle de France.
enfance alsacienne est associée à la bien mousseux, ajoutez l’œuf et la d’amande, 1 œuf, 165 g d’eau, ne se rétracte pas à la cuisson. At- Tous ont
rhubarbe, notamment à la tarte me- poudre d’amande. Garnissez le fond 250 g fraises, 20 g d’amandes tention aussi à la cuisson de la rhu- sélectionné
ringuée confectionnée par Maman de tarte à 1/3 de sa hauteur de crème mondées. LAURENT FAU barbe : selon sa taille, la pocher un vêtement
chaque printemps. Quant à la fraise, d’amande et déposez par-dessus les prend plus ou moins de temps ; une ou un
un produit dont les clients sont très morceaux de rhubarbe dégorgés. seule solution : goûter ! Choisissez des accessoire
friands, je l’ai beaucoup travaillée Cuisez le tout à 160 °C pendant fraises bien mûres et bien rouges. Je de leurs
dans ma carrière, avec la verveine ou environ 20 min. Pochez n’ai pas de préférence sur les varié- collections,
justement la rhubarbe… Cette asso- enfin la rhubarbe tés : cela dépend du mois où vous la et l’ont
ciation est magique : les saveurs (su- restante : lavez- consommez ; l’important est qu’elles réinterprété
crée pour la première, acide pour la la et cou- soient cultivées en plein champ ! Si en bleu
seconde) et les textures s’équilibrent pez-la en vous le pouvez, utilisez de la farine de électrique,
parfaitement. J’ai mis au point cette longs blé ancien, moins riche en gluten, plus couleur
recette il y a cinq ans, quand j’étais tronçons goûteuse et plus friable. Pour le sucre, de l’opération. Les enchères
chef pâtissière pour le restaurant Las- (si elle est privilégiez le bio, pas trop raffiné, mais débuteront le 1er mai à 12 heures,
serre, et son succès ne s’est jamais large, attention à garder un goût neutre. Vous avec un prix de départ unique de
démenti. taillez-la pouvez remplacer les amandes par des 100 €, et dureront jusqu’au 4 mai
Préparez la pâte sucrée : sablez la en deux pistaches, ce sera délicieux. Le gras des à 23 h 59. Alors que les bénéfices
farine, le sucre glace, la poudre dans fruits secs colle très bien à la fraise. Dis- seront versés directement
d’amande, le sel et le beurre coupé en l’épaisseur). poser les fruits et les amandes comme à la cagnotte citoyenne pour
morceaux. Ajoutez l’œuf en pétris- Faites un jardin correspond bien à mon style, pallier immédiatement
sant au minimum. Laissez reposer au bouillir 180 g tout comme travailler la rhubarbe de les besoins urgents des
moins 6 heures au réfrigérateur. Éta- de sucre dans deux façons. La pâte sucrée peut, bien soignants, les créations seront
lez la pâte, puis foncez un cercle à 165 g d’eau et sûr, servir à d’autres gâteaux : elle est envoyées aux acquéreurs
tarte (20 cm). Cuisez à 160 °C pendant versez sur la rhubar- très facile à utiliser et se garde bien. Un à la sortie du confinement.
environ 15 min. Réservez le restant de be qui deviendra cra- jour de fête, j’accompagnerais ce dessert ÉLODIE BAËRD
A

pâte pour une utilisation ultérieure. quante en refroidissant à d’une coupe de champagne rosé, sinon Inscriptions sur
Pour la garniture, lavez et coupez température ambiante. Détaillez d’une infusion à la fleur de sureau. » ■ www.lamodesengage.fr
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

14 LE FIGARO CHEZ VOUS

À RÉÉCOUTER
« KEEP YOUR DISTANCE »
Il aura fallu près de vingt-cinq ans
de disques superbes, enregistrés
avec le groupe Fairport
LE CINÉMA FAIT LE MUR
Convention, puis avec son épouse
Linda, pour que le chanteur et
guitariste britannique Richard
Thompson sorte du relatif
anonymat dans lequel il était
confiné. Avec l’album Rumor
and Sigh (1991), le quadragénaire
accédait
enfin à un
public plus
large, qui
découvrit
pourquoi
il avait été
affublé
du titre
de « secret
le mieux
caché
CAPITOL

de la scène
rock ».
Nourri
au sein folk, électrocuté par
Projection de L’Homme qui n’a pas
l’irruption du rock’n’roll,
d’étoile, avec Kirk Douglas,
ce songwriter très fin, à la plume au-dessus du cinéma La Clef,
souvent acerbe, se double d’un le 24 avril à Paris.
guitariste très inventif. Outre CLAIRE-EMMANUELLE BLOT
I Feel So Good et I Misunderstood,
mini-tubes assez largement
diffusés à l’époque, l’album
contient la chanson préférée des septembre 2019 et lutte contre un pro- non plus ne resteront pas toute la séance
fans, 1952 Vincent Black Lightning, ÉTIENNE SORIN esorin@lefigaro.fr À PARIS, LA CLEF ORGANISE priétaire qui veut vendre les murs et les mais elles repartent avec du Technicolor

L
et le titre Keep Your Distance, de
circonstance. Bien entouré par le es acteurs ne meurent jamais.
UNE FOIS PAR SEMAINE chasser sans tenir compte de l’histoire et
de l’utilité de cette salle art et essai
plein les yeux. Plus tard, un joggeur ra-
lentit sa foulée. Sur le mur, Kirk Douglas
musicien et réalisateur américain Kirk Douglas encore moins DES PROJECTIONS DE FILM ouverte à la fin des années 1960. Ils dé- dégaine plus vite que son ombre. Un
Mitchell Froom (collaborateur que les autres. D’ailleurs, la fendent un cinéma alternatif, indépen- type en tong s’arrête le temps de siroter
de Costello, Rufus Wainwright star hollywoodienne, disparue SUR LE MUR PIGNON QUI dant. Soutenue par le quartier, les ciné- sa bière. On croise moins de monde
et Suzanne Vega), soutenu par une
major du disque qui croyait encore
le 5 février dernier, est à Paris
ce vendredi 24 avril. Musclé, or-
SURPLOMBE SON ÉTABLISSEMENT. philes et la mairie de Paris, l’association
a fait appel de la décision du tribunal
qu’au supermarché. Ce soir-là, pas un
policier à l’horizon. Au générique de fin,
à ce type de projets, Rumor and gueilleux, ironique, dans la peau du ET LES VOISINS APPLAUDISSENT d’instance qui les condamne à une les applaudissements fusent des fenêtres
Sigh a fait espérer des lendemains
qui chantent à notre antihéros.
cow-boy Dempsey Rae, le héros de
L’Homme qui n’a pas d’étoile, superbe DE LEURS FENÊTRES. amende de 4 000 euros et à 350 euros
par jour à partir du 8 mai. « Nous ne
et de la rue, comme un écho à ceux de
20 heures, en hommage aux soignants et
Près de trente ans après, et à 70 ans, western de King Vidor (1955). Après sommes pas des squatteurs, explique son aux travailleurs non confinés.
il n’est toujours pas une star, mais Robert Mitchum en pasteur psychopa- président, Derek Woolfenden. Ces pro- Au micro, Derek Woolfenden donne
est devenu une figure respectée the le vendredi précédent (La Nuit du jections sont une façon de continuer à fai- rendez-vous vendredi prochain, le
par tous ceux qui le connaissent. chasseur), l’autre acteur à fossette che- re ce qui nous réunit et ce pour quoi nous 1er mai. La Clef proposera un florilège de
Ceux qui ne l’aiment pas sont ceux vauche un pur-sang, emballe les fem- nous battons : montrer des films. » films courts et d’extraits sur le thème du
qui ne l’ont jamais écouté. mes, joue des colts et du banjo sur le travail (Godard, Cavalier, Vigo...). Le
OLIVIER NUC mur pignon qui surplombe le cinéma La Quelques badauds masqués choix des films n’est pas innocent. L’An
« Rumor and Sigh » (Capitol). Clef, à deux pas du carrefour Censier- Un vidéoprojecteur, deux enceintes, 01, de Jacques Doillon, a fait souffler un
Daubenton, dans le 5e arrondissement. quelques réglages pour avoir un son cor- vent d’utopie le premier soir. La Nuit du
Une projection en plein air, gratuite, rect et des sous-titres lisibles, et le tour chasseur, de Charles Laughton, bien que

À RELIRE
destinée à tous ceux qui peuvent et est joué. La nuit est douce, la ville est tourné en 1955, évoque la crise de 1929.
veulent y assister, riverains et habitants tranquille. Aux fenêtres ouvertes, on L’Homme qui n’a pas d’étoile est un wes-
des immeubles environnants. devine des silhouettes, des jambes qui tern sur la notion de frontière et de pro-
À l’heure du confinement, du binge- pendent des rebords. Sur le trottoir, priété. Home Cinema s’est fixé un ca-

« UN GARÇON watching de Netflix, d’overdose de Louis


de Funès à la télévision, et alors que la
quelques badauds masqués gardent leurs
distances. Chantal, attestation de sortie
hier des charges. Un classique, pas trop
long (1 h 30) ni trop bruyant pour ne pas
D’HONNEUR » réouverture des salles est espérée au
mieux en juillet, l’association Home
dans son sac, est venue en voisine. « La
Clef, c’est mon cinéma. Je trouve leur idée
trop déranger le quartier. On ne verra
donc pas Massacre à la tronçonneuse. Le
Les vrais amis, disait René Fallet, Cinema a pris au pied de la lettre une ex- géniale, ils sont combatifs. » Sylvie aussi Kinograph, à Bruxelles, a décidé de les
se comptent sur les doigts d’une pression qu’on croyait galvaudée : « Le est sortie se faire une toile sous les étoi- imiter en invitant les gens à regarder le
main. Le délicat Paul Guimard cinéma est une fenêtre ouverte sur le les. « Je n’irai pas jusqu’au bout mais je même film à la même heure. Une façon
fut l’un des amis les plus fidèles monde. » Constitué de bénévoles qui ont suis venue pour les soutenir. » Une jeune d’être ensemble chacun chez soi. En at-
d’Antoine Blondin, et ceci tous un métier en lien avec le septième femme accompagne sa mère. « Elle ado- tendant la vraie expérience collective
jusqu’au dernier jour. En 1960, art, Home Cinema occupe La Clef depuis re le cinéma, elle est en manque ! » Elles des salles obscures. ■
le prix Interallié les a déjà
consacrés tous les deux, mais le
théâtre manque à leur palmarès.
Ils s’attellent à une pièce, sous

FRANÇOIS TRUFFAUT, LE CINÉASTE QUI AIMAIT LES FEMMES


le patronage d’Oscar Wilde…
D’une nouvelle du plus grand
« boulevardier » anglais - Le Crime
de Lord Arthur Savile -, Guimard
et Blondin tirent ce Garçon
d’honneur, tout pétillant et GRÂCE À UN PARTENARIAT AVEC MK2, 12 FILMS SONT AU CATALOGUE DE NETFLIX. UNE ŒUVRE PIMPANTE QU’ON REVOIT AVEC DÉLECTATION.
grinçant d’humour. L’histoire
d’un jeune Léaud rêvait de devenir écrivain. Dans
Britannique ÉRIC NEUHOFF eneuhoff@lefigaro.fr L’Amour en fuite, Claude Jade et lui sont

C’
si plein le premier couple à divorcer par
d’avenir est un cadeau. C’est un consentement mutuel. Il ne se mouche
(études miracle. On revoit tou- jamais dans du papier et va enfin voir la
à Oxford, jours les films de tombe de sa mère, voisine de celle de
fauteuil Truffaut pour la pre- Marguerite Gautier. À l’école, il avait
à la Chambre, mière fois. Il y en a dou- fait croire à son instituteur qu’elle était
redingote ze d’un coup sur Netflix, grâce à un morte. La chose a fini par arriver, mais
à double partenariat avec MK2. Autant dire il était en cellule durant son service mi-
LA TABLE RONDE

rangée de qu’on n’y est plus pour personne. litaire. À Grenoble, le Depardieu marié
boutons…) Antoine Doinel n’a pas vieilli. Il aime de La Femme d’à côté habite par hasard
qu’il décide toujours Balzac et les demoiselles de à côté de son ancien amour, ce qui lui
de se laisser bonne famille. Il leur demande leur complique la vie.
lire les main en se servant d’un décapsuleur Les longs-métrages de Truffaut sont
lignes de la main au soir de ses comme alliance. Delphine Seyrig garde remplis de tours Eiffel, de pneumati-
fiançailles. Las, le chiromancien pour l’éternité son tailleur rayé gris. ques, d’airs de Trenet. Ils parlent d’une
est formel, notre ami se rendra Dans Domicile conjugal, le héros télé- époque où les hommes fumaient des
sous peu coupable de meurtre. phone à Jean Eustache pour lui annon- Celtique, où le Gaumont-Palace proje-
« C’est absolument extravagant, cer la naissance de son fils. Ces clins tait Les Cheyennes, où les avocates
se renfrogne-t-il. Et d’abord, d’œil fourmillent dans cette œuvre son cœur et son lit entre Jules et Jim. Elle Gérard Depardieu dînaient au wagon-restaurant et où les
quel meurtre ? Car enfin, mélancolique et pimpante où les fem- chante Le Tourbillon de la vie et tire sur et Catherine Deneuve immeubles du 16e n’avaient pas de
entre Lord Seymour qui abattit mes sont magiques et les actrices de sa cigarette en imitant une locomotive. dans Le Dernier Métro digicode. Dans son dernier film, Fanny
un cambrioleur, et Sir Pringle qui véritables sortilèges. Marie Dubois meurt dans la neige. Son de François Truffaut. Ardant mène l’enquête. Elle trottine sur
RUE DES ARCHIVES/FIZET/
étrangla sa femme de chambre, Dans La Peau douce, Françoise cadavre dévale une pente immaculée. les trottoirs de Hyères et s’habille
BRIDGEMAN IMAGES
il y a un monde. J’espère au moins Dorléac est une hôtesse de l’air qui dort comme Lauren Bacall, jupe noire et
que je commettrai un crime dans la chambre 813 (tiens, Maurice Premier couple à divorcer veste pied-de-poule. Caché dans la
convenable… » À la création, le Leblanc) d’un hôtel à Lisbonne. Elle Dans Tirez sur le pianiste, les gangsters cave de son agence immobilière, Jean-
public du Théâtre Marigny parut, veut une paire de bas, inscrit son nu- sortent d’une bande dessinée et Char- Louis Trintignant observe par le soupi-
dit-on, déconcerté. Les gens méro sur une pochette d’allumettes. les Aznavour n’a jamais eu l’air aussi rail les jambes des passantes. En noir et
sont décidément déconcertants. Elle rappelle Jean Desailly qui en rallu- triste. Dans Fahrenheit 451, on brûle les blanc, la Côte d’Azur ressemble à un
PHILIBERT HUMM me toutes les lampes de la pièce telle- livres. Cela devait chagriner François poème de Prévert. Cela s’intitule
« Un garçon d’honneur », ment il est excité. La Deneuve du Truffaut qui adaptait Henri-Pierre Ro- Vivement dimanche ! Tu parles : Truffaut
A

Éditions de la Table Ronde, 138 p. Dernier Métro dirige un théâtre pendant ché (Les Deux Anglaises et le Continent) est mort ce jour de la semaine, le 21 oc-
Disponible en livre numérique. l’Occupation. Jeanne Moreau partage et des romans policiers. Jean-Pierre tobre 1984. Coupez ! ■
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

LE FIGARO CHEZ VOUS 15

DONNA TARTT
Donna Tartt en 1993.
Celle qui signait alors un coup
de maître a, depuis, fait
attendre ses lecteurs dix ans

LE CERCLE DES ÉLÈVES


entre chaque nouvelle parution.
Son troisième roman,
Le Chardonneret, a reçu
le prix Pulitzer en 2014.

CORROMPUS
ADINE SAGALYN/AKG-IMAGES

CLAIRE CONRUYT cconruyt@lefigaro.fr EN PUBLIANT EN 1992, plus avoir conscience de sa mortalité


qu’un animal ». Henry est comme cette

C’
est avec cette histoire
À L’ÂGE DE 29 ANS, terre inquiétante qui les entoure. C’est
une beauté lisse, arctique, assez épaisse
étrange, malsaine et « LE MAÎTRE DES ILLUSIONS », pour couvrir l’horreur. Mais sous la
magistrale, que Donna
Tartt vit son premier
UN THRILLER LITTÉRAIRE surface, le chaos tremble.

roman hissé au statut ENVOÛTANT, LA SUDISTE Aveuglement volontaire


de « classique » incontournable de la Attiré, Richard s’engouffre dans
littérature américaine. Il y a bientôt DONNA TARTT, l’existence de ses camarades. Il y a
trente ans, cette mystérieuse auteur
originaire du Mississippi publiait Le
SOUTENUE PAR SON AMI Henry, bien sûr, mais aussi Francis, les
jumeaux Charles et Camilla et enfin
Maître des illusions. Un livre salué par BRET EASTON ELLIS, Bunny, sans doute le plus ordinaire de
la critique, et un phénomène d’édition tous. Le week-end, cette bizarre
(plus de 5 millions d’exemplaires DEVENAIT UN PHÉNOMÈNE troupe se rend à la campagne, s’eni-
écoulés, selon The Independant). Nous
sommes en 1992, elle a 29 ans. Sans
DES LETTRES AMÉRICAINES. vre, dérive en barque sur le lac, joue
aux cartes ou au croquet. Le lecteur
crier gare, une écrivain est née. n’a pas oublié l’odeur de sang des pre-
Le roman s’ouvre sur un crime mières pages. L’horreur rôde, nous
avoué. « La neige fondait dans la l’attendons. Seulement, la naïveté de
montagne et Bunny était mort depuis Richard nous endort et nous finissons
plusieurs semaines quand nous avons par baisser la garde. « Maintenant je
fini par comprendre la gravité de no- m’étonne d’avoir été si souvent avec eux
tre situation. » D’emblée, nous le et d’en avoir su si peu sur ce qui se pas-
saisissons : ce récit prendra la forme sait, admet-il. J’accueillais avec une
d’une longue confession, et elle sera sorte d’aveuglement volontaire les in-
écrite par un pénitent qui ne cherche fimes contradictions, les grincements
pas l’absolution. Là n’est pas son ténus qui leur échappaient. Autrement
dessein. Il importe à Richard de re- dit, je voulais maintenir l’illusion qu’ils
tracer chacun des événements, du étaient d’une parfaite franchise avec
détail le plus infime à la preuve la moi, que nous étions amis. »
plus accablante, et de dénouer les fils Le pire a été commis. Il a suffi d’une
qui ont imperceptiblement lié son nuit d’horreur, occulte et délirante,
sort à celui de meurtriers. que nous ne pouvons raconter ici. Les
Lorsque, à 20 ans, Richard quitte sa « créatures » ont tué. Les unes, par fai-
Californie natale pour rejoindre l’uni- blesse, et une seule, par conviction,
versité de Hampden nichée dans les Henry. Exalté par « l’appréhension
hauteurs boisées du Vermont, ce n’est soudaine de la richesse du monde. De
pas seulement la Silicon Valley tant ses possibilités infinies » que l’acte lui a
honnie qu’il quitte, mais « un passé je- offert, il n’éprouve pas le moindre
table comme une tasse en plastique ». remords et ne craint aucun châtiment.
L’étudiant boursier, émerveillé par Ce thriller littéraire est un superbe
l’ancienneté de l’institution, croit pé- tour de force. Le génie de Donna Tartt
nétrer un lieu sacré. Naturellement, ce repose dans son écriture dense, déli-
jeune vaniteux est attiré par ceux de cieusement fine, et la manière qu’elle a
son espèce : un groupe de cinq élèves d’explorer les tunnels étriqués des
hellénistes, aussi snobs qu’énigma- sombres consciences de ses person-
tiques, partageant « un sang-froid, nages. C’est là qu’est le suspense : le
un charme maniéré et cruel qui, pas du dénouement est certain mais les ac-
tout moderne, présentait l’étrange La verve du professeur est mer- par les valeurs d’un autre temps, « le teurs sont imprévisibles. Par quels
parfum glacé de l’ancien monde : veilleuse, irrésistible. Ce qui ne devait devoir, la piété, la loyauté, le sacrifice », chemins passent-ils ? Qui est cou-
c’étaient des créatures magnifiques… ». être qu’un cours de philologie se trans- voudrait goûter à la folie « dionysien- pable, qui est innocent ? Il n’est pas
Chacun est un disciple de Julian Mor- forme en une ode à la pensée grecque. ne » et retrouver, par le rite, une hu- d’autre réponse que celle-ci : la main
POCKET

row, envoûtant professeur de grec an- Plus encore, une invitation à la com- manité primitive. Ces passions origi- sanglante n’est pas seule fautive. ■
cien et dont l’enseignement n’est ré- prendre. Au risque de s’y perdre. Dans nelles, vante son professeur, « quelle Le Maître des illusions, de Donna Tartt,
servé qu’aux happy few. Richard, l’ombre, Henry, brillant et favori, en- gloire de les déchaîner d’un coup ! De traduit de l’anglais (États-Unis)
habile discoureur, parvient néanmoins gloutit les leçons de son maître adoré. chanter, de crier, de danser pieds nus par Pierre Alien,
à s’y faire une place. Cet intellectuel tempéré qui, obsédé dans les bois au cœur de la nuit, sans Pocket, 720 p., 8,70 €.

L’INCERTITUDE, PAR PRINCIPE UN ULYSSE ERRANT DE L’EST


• TROIS RAISONS DE RELIRE… • « ENFANCE » DE NATHALIE SARRAUTE. •UN POCHE À OUVRIR • UN RECUEIL DES REPORTAGES DE L’ÉTERNEL
ASTRID DE LARMINAT adelarminat@lefigaro.fr
intercepté sur ses traits une ressem- EXILÉ JOSEPH ROTH DANS L’EUROPE DES ANNÉES 1920.
blance avec ceux de sa mère ? Voilà dé-
voilé avec une subtilité exceptionnelle ce porteur de bagages, des marins, des
THIERRY CLERMONT tclermont@lefigaro.fr
u Mystère de la mémoire que vit intérieurement un enfant séparé Tziganes et des filles serrés dans un

I
Pourquoi certaines scènes de notre entre deux parents. tripot, des koulaks, des gamins des rues.
enfance se sont-elles gravées dans notre l y a un grand plaisir que le lecteur
Le goût amer de l’infini
mémoire et pas d’autres ? Dans Enfance,
Nathalie Sarraute examine au microsco- u Renouveau du roman
Nathalie Sarraute fait bouger les lignes
curieux, le flâneur de librairie,
connaît bien : celui de surprendre Roth, « un Ulysse errant de l’Est », selon
pe les fragments de souvenirs qu’elle a de la forme romanesque classique. Com- un auteur là où on l’attend le moins. Claudio Magris, est fasciné par cette Eu-
conservés de ses premières années. me elle l’a formulé dans son essai, L’Ère C’est Albert Camus à New York, rope recomposée et menacée, avec sa mo-
C’était entre 1906 et 1911, elle avait de 6 à du soupçon, elle estime que le lecteur ne Eugène Dabit à Minorque, Ernst Jünger saïque de minorités et de déplacés, son
11 ans et se partageait entre la France et doit pas être distrait par une intrigue et sur les terres brésiliennes, Heinrich Böll patchwork de peuples, la Babel des
la Russie, entre sa mère et son père di- que l’auteur doit avant tout révéler la arpentant l’Irlande. On complétera ce ta- idiomes, le déplacement des frontières, les
vorcés. Dans ce livre paru en 1983, elle « sous-conversation » implicite qui a lieu bleau avec Joseph Roth. L’auteur de La villes rebaptisées. Un monde marqué aussi
fouille à l’intérieur des images qu’elle a derrière les conversations à haute voix. Marche de Radetzky multiplia les repor- par les « signes avant-coureurs d’une
gardées de cette époque. D’une écriture Elle le fait merveilleusement bien, dévoi- tages en Europe au cours des grande catastrophe », depuis
fine comme le pinceau d’un archéo- lant ainsi le mystère insondable qu’est un années 1920, pour le presti- l’île de Rügen, en 1924, où
logue, elle suit l’onde de choc que les être humain. Sa mère qui a fini par gieux Frankfurter Zeitung. flotte déjà le drapeau nazi,
sensations ressenties sur le moment ont l’abandonner, son père qui ne sait pas Nous retrouvons cet éternel jusqu’à Varsovie. Fin 1930,
provoquée en elle. Elle dissèque la façon exprimer ses sentiments, sa belle-mère exilé, ce grand témoin, en depuis le massif montagneux
dont certaines phrases se sont infiltrées dont elle entend dire qu’elle est méchan- Pologne, en Italie, en Alle- du Harz, il évoque « Hitler,
dans sa conscience de petite fille et com- te ne sont pas enfermés dans la ligne clai- magne, à Leningrad, pleine dont les grimaces ont devancé
ment elle les a interprétées sans se le Dans son autobiographie, re et close d’un portrait type. Pas ques- de « mélancolie de pierre et celles de ses électeurs ».
formuler. Elle le fait sans pathos, en Nathalie Sarraute tion non plus de replâtrer artificiellement de glace », en Serbie, dans De tous ces textes d’une
poète passionné par l’exploration des examine en archéologue ses souvenirs entre eux pour donner une les « villes blanches » de belle tenue littéraire, c’est ce-
les fragments
profondeurs sismiques de la psyché. ligne directrice au récit. Elle aligne des France (Marseille, Avi- lui relatant son périple fluvial
de sa mémoire. FOLIO
saynètes, créant entre elles une aura de gnon…). Sans oublier sa entre Nijni-Novgorod et As-

u Enfant du divorce
Que se passe-t-il dans la tête d’une
silence et d’inconnu. Ces souvenirs sont
encadrés par le dialogue qui se déroule
Galicie natale, aux mar-
ches orientales de l’ex-
trakhan, en passant par Sa-
mara, qui force l’admiration. Il
POINTS

enfant qui prévient sa gouvernante dans la conscience de l’auteur à mesure Empire austro-hongrois, y écrit, à propos de la steppe,
qu’elle est sur le point de déchirer le dos qu’elle écrit. Deux voix s’expriment, où il arpente « les petites depuis les rives de la Volga :
d’un fauteuil avec des ciseaux ? Pourquoi l’une met en doute la façon dont elle in- filiales du vaste monde », avec une « Elle envoie son grand souffle
décide-t-elle finalement de vivre chez terprète ces faits anciens, l’autre défend curiosité, une vivacité rarement égalées. parmi les collines, par-dessus le fleuve.
son père lorsqu’il lui laisse la responsabi- son point de vue. Cette mise en scène de Dans sa préface aux Croquis de L’infini a un goût amer. » On comprend
lité effrayante de choisir ? Comment se- l’hésitation donne au texte un beau voyage, Valérie Zenatti note : « De tous mieux la fascination que ces reportages ont
ra-t-elle soulagée de la culpabilité tremblé qui souligne l’incertitude où ces visages, de toutes ces situations, de exercée sur un Zweig puis sur un Modiano,
qu’elle en a conçue envers sa mère ? Que nous sommes pour juger de ce qui a eu tous ces détails, il avait tiré des textes un de ses plus grands admirateurs. ■
ressent-elle lorsqu’elle perçoit un jour lieu. ■ d’une sensualité étourdissante, mais aussi Croquis de voyage, de Joseph Roth,
A

que les yeux de son père, soudain arrêtés Enfance, de Nathalie Sarraute, des conclusions qui l’horrifiaient. » On y traduit de l’allemand par Jean Ruffet,
sur elle, à la fois fascinés et lointains, ont Folio, 276 p. 6,90 €. croise un pitoyable clown allemand, un Points, « Aventure », 518 p., 8,30 €.
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

16 LE FIGARO CHEZ VOUS


BIEN VU
Anthony Palou LES SORTILÈGES
DU CHÂTEAU
apalou@lefigaro.fr

Lecture
virale
« Grand bien vous
DE CHAMBORD
fasse ! »
PATRIMOINE ALORS QUE LE MONUMENT FÊTAIT L’AN PASSÉ
France Inter | 9 h-11 h | Lundi SES 500 ANS, RETOUR SUR L’INCROYABLE AVENTURE QUE FUT LA

I l a bien raison, Alain


CONSTRUCTION DE CET INCOMPARABLE CHEF-D’ŒUVRE DE PIERRE.
Finkielkraut : on devrait lire
ou relire Némésis (Éditions acheminées avec peine depuis des car-
Gallimard, 2010), de l’écrivain CLAIRE BOMMELAER rières près de Tours. L’ardoise venant
cbaumelaer@lefigaro.f
américain virtuose Philip Roth. d’Angleterre et le bois d’Angers, on

C
Ce fut son dernier roman. imagine l’intense activité dans ce coin
Invité chez Ali Rebeihi, notre e fut une année faste pour le éloigné de tout. François Ier voulait
académicien dit qu’en cette château de Chambord. En marquer les esprits et ne recula devant
période de coronavirus il n’y a pas 2019, il a fêté ses 500 ans. rien, exigeant nouveautés et technicité.
que La Peste d’Albert Camus Une série de documentaires, Le chantier fut d’ailleurs « un gouffre
à repêcher dans nos bibliothèques. dont celui proposé par RMC financier », rappelle l’historienne
Il y a donc aussi et surtout, découvertes ce soir, se sont penchés sur Monique Chatenet, grande spécialiste
dans le cadre d’une remise en l’histoire de ce monument à part, un du lieu. À titre de comparaison, cette
forme littéraire, l’indispensable des plus beaux et des plus sophistiqués dernière indique qu’un chantier de ca-
Némésis. De quoi s’agit-il ? de France. Le film de François Tribolet thédrale représentait 6 000 livres de
D’une épidémie de polio tombée raconte l’aventure de sa construction, dépenses par an, et celui de Chambord,
en 1944 sur Newark, banlieue dont le chantier dura près de trente ans, dix fois plus par trimestre.
bouleversée de New York et se fit dans des conditions extrêmes.
où Roth naquit en 1933. Il n’y a pas, en dépit de l’intitulé de la « Message crypté »
Finkielkraut, de sa voix soirée (Les Secrets du château), de Il n’y a aucun plan de Chambord, nous
chevrotante, analyse l’ouvrage : grandes révélations – mais un récit dé- rappelle François Tribolet. Bien que l’es-
« Il faut savoir que l’Amérique taillé et solide de ce qu’est Chambord, prit de Léonard de Vinci, invité à la cour
est particulièrement marquée par de son intention à son pendant quatre ans, pla-
la poliomyélite. Franklin Roosevelt édification. Les images ne sur la conception du

21.05
a été atteint par cette maladie. collent au monument. château, l’absence de
Dans le roman de Philip Roth, le Elles nous feraient traces écrites demeure
héros, Bucky Cantor, est un homme presque toucher du ○○○¡ un mystère. D’autant
de devoir âgé de 24 ans qui n’a pas doigt la beauté des dé- que la structure du aux seuls « marteaux, compas et cor- Les toits-terrasses du château
pu être engagé en raison d’une très cors et du jardin. Chaque année, un château est « révolutionnaire » pour des » suscitent l’admiration. de Chambord. Le chantier de l’édifice
mauvaise vue. Il s’occupe de jeunes million de visiteurs vient à la rencontre l’époque, puisqu’elle a adopté un plan en Le plus incroyable : François Ier sé- dura près de trente ans, et se fit
qui sont plus frappés par l’épidémie des 440 pièces, de l’escalier à double croix grecque. « Ce château est un mes- journa très peu dans le château. Parce dans des conditions extrêmes.
JEAN-CHRISTOPHE MARMARA/LE FIGARO
que les adultes. Il essaye de les révolution ou des toits-terrasses. Der- sage crypté », indique Jean d’Hausson- que sa construction prit du retard. Mais
rassurer. Il va rejoindre la femme rière ces réalisations, un immense la- ville, président de Chambord. aussi parce que le chantier fut plusieurs
qu’il aime dans un camp beur. À partir de 1519, 1 800 ouvriers L’escalier à double révolution, qui années à l’arrêt. Ainsi estime-t-on que
de vacances dans lequel il apporte… ont œuvré sur le chantier, alors que le permet à deux personnes de le gravir le roi n’y passa que 73 jours. Il faudra
le virus. » Malade à son retour, terrain était marécageux et que tous at- simultanément sans jamais se croiser, attendre Louis XIV pour que l’endroit
il en ressortira handicapé, trapaient la « maladie des marécages ». est un des clous du monument. Il n’est fasse l’objet de nouveaux grands tra-
décidera de rompre avec Il a fallu quatre années pour creuser les pas le seul : les voûtes à caissons ornés vaux. Le roi Soleil ne brisera pas l’har-
l’amoureuse, « parce qu’il se sent fondations, et les 220 000 tonnes de de salamandres et de « F », la lourde monie de ce qu’il faut bien désigner
coupable ». On en a presque trop pierres de tuffeau furent extraites puis tourelle sur le toit, toutes conçues grâce comme une véritable œuvre d’art. ■
dit. Philip Roth a été le recalé
annuel du prix Nobel. Il a payé sa
mauvaise réputation de misogyne.

L’ART AMÉRICAIN,
N’avait-il pas déclaré : « Un
homme qui déteste sa femme
déteste-t-il toutes les femmes ?

SOFT POWER DE LA CIA


Bien sûr que non. » La journaliste
littéraire Josyane Savigneau
qui l’avait souvent interviewé
nous avait rappelé cette saillie
lorsque l’écrivain s’est arrêté de
GEORGES GALMICHE/INA VIA AFP

respirer à New York en mai 2018.


À part Philip Roth, dont un autre
DANS CE DOCUMENTAIRE PASSIONNANT, L’HISTOIRE DE L’ART DU
roman, Le Complot contre XXE SIÈCLE ET LES AGENTS SECRETS SE PARTAGENT LE TABLEAU.
l’Amérique, a donné une très
bonne série (actuellement diffusée pas ou à peine anglais, ils emportent
sur OCS), pas grand-chose. VALÉRIE DUPONCHELLE £@VDuponchelle l’art moderne dans leurs bagages à tra-

R
Votre serviteur dont les plombs vers l’Atlantique. C’est là qu’il va re-
commencent à sauter les uns ares sont les bons cours naître sous la forme d’un art postwar
après les autres tels les boulons d’histoire. Précis. Synthé- américain et échapper à la Vieille Eu-
du Titanic eut un mal de chien Marianne Girard et Pierre Vernier, dans un des épisodes de Rocambole. tiques. Brassant comme ici rope, soudain grise et pauvre comme
à dégoter un électricien. les détails avec l’art de l’en- ses villes sans buildings.

LES AVENTURES AU GALOP


Alors il a appelé son psychiatre. semble. Tenant leur récit
Lui a changé les ampoules. comme on tient les rênes d’un thriller. Nouveau Monde
Piochant avec à-propos dans les ima- En dix minutes seulement, François Lé-

DE « ROCAMBOLE »
ges d’archives : la danse de Jackson vy-Kuentz fait un résumé haletant de ce
Pollock, sec comme un fumeur, en Nouveau Monde qui met à profit ses es-
+ @ SUR LE WEB plein dripping à l’air libre devant sa
grange ; Robert Rauschenberg qui
paces vierges, jusque dans les grands
formats révolutionnaires des expres-
» Pourquoi Anne-Élisabeth Lemoine reçoit en dandy le grand prix de pein- sionnistes abstraits. Grâce à ses mécè-
a refusé un rôle dans la série
« Dix pour cent » • LA PÉPITE • EN 1964, LE HÉROS DE PONSON DU TERRAIL PREND VIE ture en 1964 à la Biennale de Venise et nes comme Nelson Rockefeller et Peggy
dame le pion à l’École de Paris, dé- Guggenheim, les héros honorables de
» Confiné, Olivier Assayas travaille
à l’adaptation en série de son film À L’ÉCRAN SOUS LES TRAITS DU CHEVALERESQUE PIERRE VERNIER. pitée. Donnant la parole aux disparus,
des peintres Robert Motherwell ou Lee
cette légende dorée. Puis, par les arca-
nes politiques de la guerre froide, via la
Irma Vep
Topart, dont le timbre et l’élocution sont Krasner, compagne de Pollock, ou au CIA fondée en 1947 par le National
» « Koh-Lanta » : la production JACQUES PESSIS £@PessisJacques
soutient l’action en justice reconnaissables entre mille. Il repère grand critique Clément Greenberg, qui Security Act, l’autre côté de la médaille.

E
des candidats victimes d’insultes aussi un jeune comédien, Pierre Vernier, inventa le terme d’Ac- Comment de farou-
et de menaces de mort n créant, en 1857, le person- qui devient Rocambole. tion Painting. ches Républicains, peu

23.25
» « Les 12 coups de midi » : Éric bat nage de Rocambole, Ponson du Dans La Face cachée portés sur le change-
le record de gains de Christian Quesada Terrail n’imaginait pas qu’il Le Paris de jadis reconstitué de l’art américain, de ment, hermétiques à
» De « Better Call Saul » à « Breaking donnerait naissance à l’adjectif Formé au Conservatoire, le comédien François Lévy- ○○○○ l’abstraction, ont
Bad » : l’énigme Kim Wexler « rocambolesque ». Plus d’un fait partie de la promotion « Belmondo- Kuentz, les héros sont changé leur fusil
tvmag.lefigaro.fr siècle après, le 18 avril 1964, les téléspec- Rochefort-Marielle-Girardot ». Vernier ces artistes désargentés, débatteurs, d’épaule et misé sur des intellectuels de
tateurs de la deuxième chaîne naissante peaufine ici son métier. Pour les besoins venus de rien, réinventant l’art dans gauche, malgré le maccarthysme si vi-
découvrent la première de ces aventures de son rôle, il apprend le karaté, le judo des lofts qui n’étaient pas encore desi- rulent jusqu’en 1956… pour contrecar-
fantastiques, L’Héritage mystérieux. et l’équitation. Passionné de cheval, il va gn. Le méchant de l’histoire ? La CIA, rer le bloc soviétique et sa peinture
Andrea de Felipone, qui se fait appeler régulièrement monter, à la ville, Jéricho, qui tire les ficelles de ce soft power. d’État, le réalisme socialiste ! Voilà un
Sir Williams, va-t-il s’emparer d’une sur lequel il a galopé à l’écran, tout au Tout commence sur un champ de rui- bon thriller digne de La Taupe, de John
fortune dont l’exécuteur testamentaire long des 78 épisodes de la série répartis nes, celui de l’Europe dévastée par la le Carré (1974), avec l’humour vache
est son demi-frère, Armand de en trois époques (on ne parlait Seconde Guerre mondiale. Paris était d’Un, deux, trois, la comédie berlinoise
Kergaz ? Qui est réellement pas encore de saisons). La pre- la capitale des arts et le berceau de l’art de Billy Wilder sur la conquête de
Rocambole dont l’élégance mière est disponible sur YouTube moderne. Les nazis tiennent ses Coca-Cola en Europe (1961). La presse
gouailleuse ressemble plus à celle et l’intégralité se trouve en DVD avant-gardes pour de l’« art dégéné- n’y a pas un beau rôle.
d’un justicier qu’à celle du voyou ○○○○ (Éd. Koba Film). Ces épisodes ont ré » et leur promettent bûchers et Ce pragmatisme si américain est ex-
qu’il prétend être ? Les téléspec- été principalement tournés dans autodafés. Ses artistes ont souvent pliqué avec clarté, et un rien de malice,
tateurs se passionnent pour une histoire des décors du Paris de jadis, reconstitué réussi à s’enfuir, parmi les deux mille par l’Américain Robert Storr, le Fran-
dont l’adaptation, signée Louis Fala- en studio. Les luttes de Rocambole intellectuels que le réseau Varian Fry a çais Éric de Chassey et la Britannique
vigna, a représenté un travail considé- contre les Thugs, les étrangleurs ou réussi à exfiltrer de la France vaincue Frances Stonor Saunders, trois pointu-
rable. Le feuilleton original, dans la Sir Williams, son ex-mentor, n’ont rien d’après 1940. Zadkine, Mondrian, Lip- res en histoire de l’art. La belle voix de
presse, était interminable, parce que leur perdu de leur charme. En les (re)décou- chitz, Chagall, Tanguy, Masson, Dali François Marthouret lit le texte qui
auteur était payé à la ligne. Cette version vrant, vous vous interrogerez peut-être. ont rejoint à New York Marcel Du- renvoie au défilé d’images. Celles
nouvelle est confiée à des acteurs formés Les dirigeants des chaînes en quête de champ et Calder. « Ils forment une d’Arshile Gorky, Willem de Kooning,
à l’école du théâtre. Pour incarner le peu séries de qualité ne devraient-ils pas colonie d’artistes underground franco- Rothko, Clyfford Still ou Jackson
A

scrupuleux Sir Williams, Jean-Pierre s’intéresser à ces récits du passé. Ne mé- phone », souligne Motherwell. Souvent Pollock, qui sont aujourd’hui les tré-
Decourt, le réalisateur, choisit Jean ritent-ils pas d’avoir un beau futur ? ■ jeunes, effrayés, peu établis, parlant sors des musées et les rois du marché. ■
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

Tous les programmes


dans TV Magazine et sur l’appli TV Mag LE FIGARO CHEZ VOUS 17
À LA DEMANDE ÉPHÉMÉRIDE Ste-Catherine
Soleil : Lever 06h31 - Coucher 21h04 - Premier quartier de Lune

21.05 21.00 21.05 MATIN


The Resident Réunions La carte aux trésors 10
Série Fiction. Série Jeu Freud 50
9
9 9 10
9 11
10 11
11
9 11 10
9
11
11 10 9
10
EU. 2018. Avec Matt Czuchry. Fra. 2020. Avec Matteo Perez. Prés. : Cyril Féraud. 2h15. Les Alpes Série. Au début du XXe siècle,
3 épisodes. Inédit. Suite à 2 épisodes. Inédit.Vanessa sus- de Haute Provence. Inédit. Sigmund Freud prête main-forte 50 9
un malentendu, Conrad annonce pecte Victoire de tromper Antoine, Sur une zone de jeu qui s’étend à un policier et une médium pour 10
8
un décès à la mauvaise famille. et confie ses doutes à Jérémy. Qui de Sisteron jusqu’aux Gorges du résoudre des crimes commis à 9
Nic est à la recherche du dossier en parle à Antoine, qui dit la vérité à Verdon en passant par la vallée Vienne. Si le décor est historique, 12 10
d’un patient confié à Lane. Victoire. Mais c’est un malentendu. de La Durance, Digne-Les-Bains le personnage, lui, ne l’est pas : 10 13
Mina est mise à l’écart. et le plateau de Valensole. cocaïnomane, un brin escroc, 11
22.45 Dans les yeux d’Olivier. Docu- 11 10
flirtant sans vergogne avec le
23.20 Night Shift. Série. 2 épisodes. mentaire. Cette naissance qui a tout 23.25 La face cachée de l’art améri- 13 14
paranormal, le Freud de cette
00.45 Dr House. Série. 2 épisodes. bouleversé - Enfants placés. Inédit. cain. Doc. Réal. : F. Levy Kuentz.
mini-série austro-allemande 11 50
n’a rien à voir avec le père de la
psychanalyse. Netflix diffuse les 14
huit épisodes de cette première APRÈS-MIDI
saison : cultivant l’ambiguïté,
21.01 20.55 21.05 chacun porte un titre fortement
40
16
Le coup du siècle L’appât Top Chef évocateur – Hystérie, Totem
15
Film. Comédie Film Jeu et Tabou, Catharsis… En réalité,
«Freud» n’est rien d’autre qu’un 14 15 16
13 16
thriller psychologique un brin
16 18
violent qui plaira aux amateurs 13
du genre. Un divertissement idéal 14 14 17
15
en période de confinement. 14
14 15 17
14

L’ACTUALITÉ EN DIRECT ET EN VIDÉO


EU. 2019. Réal. : Chris Addison. Fra. 1995. 1h52. Avec Marie. Gillain. Prés. : Stéphane Rotenberg. 2h10. Épi- 13 18
1h33. Avec Anne Hathaway. Sur la Deux garçons et une fille assassinent sode 11. Inédit. Pour la première fois, le 11 h Le point sur l’évolution 50 16 18
Côte d’Azur, deux arnaqueuses, des hommes riches pour réaliser leur sort des candidats va dépendre d’une du Covid-19
16 15
l’une britannique et sophistiquée et rêve de fortune. Un drame implacable seule et même personne : le critique 13 h Le Dr Damien Mascret
répond à vos questions 21 21
l’autre gouailleuse, s’unissent pour sur une jeunesse en mal de réussite culinaire François-Régis Gaudry. En 20
dépouiller des hommes très riches. sociale signé Bertrand Tavernier. 48 heures, trois binômes vont devoir 15 h Revue de presse 20 20
créer de toute pièce un restaurant . internationale 18
.22.36 Damien veut changer 22.50 Polémiques et scandales : 21
le monde. Film. Avec F. Gastambide. Et l’art dans tout ça? Doc. Inédit. 23.15 Top chef : les grands duels. Jeu. 19 h 30 Point santé officiel 20 60
20 h L’hommage 18
aux soignants

T (en °c)
<-10 à 0 0 à 10 10 à 20 20 à 30 30 à >40
20.40 Touche pas à mon poste ! 19.50 Les Marseillais aux Caraïbes. 20.10 Quotidien. Magazine. Inédit. APPLICATION
21.15 Enquête sous 21.05 Enquêtes criminelles 21.15 Burger Quiz
haute tension Magazine. Prés. : N. Renoux. 2h05. Jeu. Dans une déco de fast-food, ALGER 15/20 AMSTERDAM 9/13 ATHÈNES 13/23
Magazine. 1h45. 100 jours avec Affaire Hélène Pastor : trahison fami- deux équipes, Mayo et Ketchup, Verticale 8 : 14/21 15/23 10/17
BARCELONE BELGRADE BERLIN
les gendarmes de choc de liale à Monaco / Affaire Stau : marché doivent répondre à diverses ques-
réunion de quartier BERNE 8/15 BRUXELLES 10/16 BUDAPEST 13/20
l’Hérault (n°3). À Lunel, près de conclu. Le 6 mai 2014, Hélène Pastor, tions plus ou moins loufoques et
Montpellier, 200 gendarmes sont milliardaire monégasque de 67 ans, parfois même déstabilisantes pour COPENHAGUE 7/9 DUBLIN 7/11 LISBONNE 13/18
chargés de surveiller locaux et est abattue sur le parking d’un hôtel. engranger le plus possible de points. LONDRES 7/15 MADRID 8/18 PRAGUE 12/18
vacanciers pendant l’été. Son chauffeur est lui aussi tué. ERTE RABAT 14/22 ROME 14/20 TUNIS 16/21
22.50 Burger Quiz. Jeu.
APPLIC ATIONNOFIFF
NEMENT
23.00 Enquête sous haute tension. 23.10 Enquêtes criminelles. 23.45 90’ Enquêtes. Magazine. NT LE CO
PENDA JEUDI VENDREDI SAMEDI
Téléchargez
l'application 9/15 8/13 10/15
20.00 Vu sur Terre. Documentaire. 20.15 Mécanos express. 18.50 Mères, maîtresses, meur- 9/13 10/14 9/13 8/13 11/14 10/14
trières. Doc. Réal. : Elliott Gerner.
20.55 La grande librairie 21.05 Les secrets Michel Laclos, mots croisés du Figaro, 9/14 9/13
Magazine. Littérature. Prés. : du Château de Chambord 20.40 Histoire secrète mots fléchés, mots mêlés, sept lettres… 11/15
François Busnel. 1h30. Destins de Doc. Fra. 2018. Réal. : Francois Tribo- de l’antiterrorisme Découvrez ou retrouvez les jeux
11/15
de lettres exclusifs du Figaro. 15/19 13/17 13/20 15/20 17/23
femmes. François Busnel réunit let. 0h55. Chambord est le château Doc. Fra. 2018. 1h05. Les principaux
cinq écrivaines pour évoquer avec de toutes les démesures. Ce joyau responsables de la lutte antiterroriste L’intégralité de Figaro jeux
d’architecture qui a abrité la Joconde en France exposent les secrets de est incluse dans les abonnements
lachainemeteo.com
elles leurs derniers ouvrages qui
Premium et Premium+.
ont en commun de narrer possède son lot de mystères. leur combat, leurs échecs et leurs
des destins de femmes. réussites depuis plus de trente ans. Par téléphone : LIVE 24/24 Sur L’APPLI
22.00 Versailles : une mégastructure
GRATUITE
22.15 La p’tite librairie. Magazine. souterraine. Documentaire. 23.15 Dans l’intention de détruire. 2,99 €/appel La Chaîne Météo

STEVEN SODERBERGH, SEXE, MENSONGES ET SÉRIES RÉUSSIES


• SÉLECTION • LE CINÉASTE A TROUVÉ UN NOUVEAU TERRAIN DE JEU QUI LUI PERMET DE LAISSER LIBRE COURS À SA CRÉATIVITÉ COMME RÉALISATEUR ET PRODUCTEUR.
CÉLINE FONTANA £@CelineFontana
u«deux
The Knick » (2014),
saisons de dix épisodes u«sixMosaic » (2018),
épisodes à voir sur OCS
pables potentiels, dans un thriller au
suspense haletant.
La carrière cinématographique de Ste- à voir sur OCS Ce projet, novateur par son interactivi-
ven Soderbergh, deuxième plus jeune
réalisateur, après Louis Malle, à rece-
Le Dr Thackery, chirurgien brillant, ac-
cro à l’opium et à la cocaïne, multiplie
té – le spectateur pouvait adopter diffé-
rents points de vue grâce à une applica- u«sixGodless » (2017),
épisodes à voir sur Netflix
voir la palme d’or, pour Sexe, Menson- les expériences révolutionnaires au tion uniquement disponible aux États- Cette série revisite le western en mode
ges et Vidéo, ronronnait il y a une dizai- Knickerbocker Hospital de New York au Unis –, a convaincu Sharon Stone. La féministe. À la fin du XIXe siècle, dans la
ne d’années. Elle a retrouvé un début du XXe siècle. Comme dans toute star de Basic Instinct, qui ne manque petite ville de LaBelle, tous les hommes,
nouveau souffle sur le petit écran. Le série historique qui veut faire sens, le jamais de prouver qu’elle peut être une à l’exception du shérif et de son assis-
réalisateur débute avec les honneurs passé y reflète le présent. La modernité excellente actrice, incarne Olivia Lake, tant, ont péri suite à un coup de grisou.
chez HBO : le téléfilm Ma vie avec Libe- passe par les thèmes abordés - émeutes un célèbre auteur de livres pour la Un hors la loi y trouve refuge, à l’abri,
race, le célèbre pianiste homosexuel, raciales, lutte des classes, condition de la jeunesse, qui a été assassinée. Ses der- du moins le croit-il, de la vengeance
porté par un Michael Douglas mécon- femme… - mais aussi par le jeu des ac- nières heures sont retracées en détail d’un psychopathe terrifiant - Jeff Da-
naissable et Matt Damon, est présenté teurs, la mise en scène de Steven Soder- par l’enquête de police. Vivant dans niels (vu dans Newsroom), méconnais-
en compétition à Cannes en 2013. Ce bergh et ses choix musicaux. La recons- une station de ski de l’Utah, elle venait sable ; le mal incarné, avec des éclairs
monteur de formation réalise ensuite, titution n’est pas forcément propre ni de rencontrer deux hommes : un jeune d’humanité rédempteurs. Godless des-
chose rare, l’intégralité des deux sai- léchée : ça suinte, ça saigne, ça gicle ! dessinateur sur lequel elle avait jeté sine ainsi des portraits de pionnières
sons de The Knick, dont il est aussi pro- Mais quel plaisir de retrouver Clive son dévolu et un mystérieux individu émancipées, fortes et attachantes, in-
ducteur (2014). Il coproduit la comédie Owen (Closer) dans un rôle à la mesure plein de charme, pour qui elle avait eu carnées notamment par Michelle Doc-
Red Oaks pour Amazon (2014), produit de son talent ! Le chirurgien génial et un coup de foudre… Elle ne sait pas que kery (Lady Mary Crawley de Downton
l’adaptation de The Girlfriend Experien- cynique pourrait n’être vu que comme ce dernier aura pour ambition de lui Abbey) et Merritt Wever (Run, Unbelie-
ce, son propre film, en série pour Starz Dans The Knick, Clive Owen incarne une pâle resucée du Dr House. C’est bien faire vendre sa luxueuse propriété. vable), des hommes lâches, paumés ou
(2016) et Godless pour Netflix (2017). un chirurgien brillant, accro à l’opium plus que cela. Puissant ou affaibli par sa Quelques semaines après ces deux ren- sanguinaires. Avec des scènes intimes
Enfin, il dirige et produit, à nouveau et à la cocaïne. OCS dépendance, empli de compassion ou dez-vous, le soir du jour de l’An, Olivia et d’autres d’une sauvagerie inouïe, et
pour HBO, Mosaic (2018), l’une de nos odieux, romantique et tendre ou parfait est frappée à la mâchoire. Un coup des paysages sublimes magnifiés par la
A

trois séries préférées d’un metteur en salaud : Soderbergh impose un person- fatal. Le puzzle se reconstitue lente- qualité de l’image et, une fois encore,
scène de génie. nage ambigu, inédit et inoubliable. ment, multipliant fausses pistes et cou- l’ampleur de la mise en scène. ■
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO
RTE
FFE NT Retrouvez les solutions de vos grilles de mots
N O INEME
18 LE FIGARO CHEZ VOUS ATIO NF
LIC LE CO
APPNDANT
PE
Téléchargez l'application croisés et fléchés de ce jour.
Découvrez de nombreux autres jeux : sept lettres,
mots mêlés, Sudoku, le compte est bon.

JEUX DE LOGIQUE
FUBUKI KEMARU TAKUZU BUZZ MOYEN
Placez dans les grilles les pions colorés Une grille est composée de zones de 1 à 5 cases entourées de gras. Remplissez les grilles avec les chiffres 0 et 1. En partant des chiffres déjà inscrits, remplissez
disposés sur la gauche, de façon à obtenir - Complétez la grille avec les chiffres manquants sachant qu’une zone d’une Chaque ligne et chaque colonne doivent contenir la grille afin que chaque ligne et chaque colonne
la somme indiquée à l’extrémité de chaque ligne case contient forcément le chiffre 1, une zone de deux cases contient les autant de 0 que de 1. Il ne doit pas y avoir plus de contienne une seule fois tous les chiffres de 1 à 6
et de chaque colonne. chiffres 1 et 2, une zone de trois cases contient les chiffres 1, 2 et 3, etc. deux 0 ou 1 placés l’un à côté ou en dessous de A vous de trouver les chiffres manquants, en vous
- Deux chiffres identiques ne peuvent se toucher (par un côté ou un angle). l’autre. Les lignes ou colonnes identiques sont aidant des signes placés dans la grille
GRILLE 1 FACILE interdites.
1 2
GRILLE FACILE GRILLE MOYEN
Exemple :
1
0
0 0
1
1
0
1
0
0
1
3 >
2 7 1 4 = 8 4 5 2 4 0
1 1 0
0
1
0
1
1
0
1
0 v
1 FACILE 2 3
1 5 GRILLE
3 = 13
0 0
v
5 4 > 2
9 8 = 24 1 0 v v
6 3 2 2 5 1 1 0 1
= = = 5
12 15 18 4 4 1 0 ^ v
2 1
1 1 1 > 6
GRILLE MOYEN
0 1 0 ^ v v
3
1 8 3 = 9
GRILLE MOYEN
1 0 < 4 >
3 0 0 0 1 0 0 1 0 0 1 0 1 1 0 0 1 1 0 0 1 1 0 1

2 9 = 15 0
0 0 1 1 0 1 1 0 1 0 1 1 0 0 1 1 0 0 1 0

SOLUTIONS
5 5 4
1 1 0 0 1 1 0 1 0 0 0 1 1 0 1 0 0 1 0 1
0 1 1 0 1 0 1 0 0 1 1 0 0 1 0 0 1 0 1 1

0 0 1 0
1 0 0 1 0 1 0 1 1 0 1 0 1 0 1 1 0 1 0 0

4
1 0 1 0 0 1 1 0 0 1 0 1 1 0 1 0 1 1 0 0
0 1 0 1 1 0 0 1 1 0 1 0 0 1 0 1 0 0 1 1

7 = 21 4 1 0 1 0 1 0 1 0 0 1 0 1 1 0 0 1 1 0 0 1

2
0 1 1 0 0 1 0 1 1 0 0 1 0 1 1 0 0 1 1 0
GRILLE MOYEN
6
0 1 0 1 1 0 0 1 0 1 2 1 0 0 1 0 1 1 0 1 0 1
= = = 1 2 5 5 5
TAKUZU
1
2 4 1 3 6 5

18 17 10
5 6 2 4 1 3 2 5 1 5 1 5 4 3 2 1
6 3 4 5 2 1
0 1
4 3 2 3 2 3 2 1 4 3
1 5 6 2 3 4

3
3 1 5 6 4 2 2 1 4 1 4 1 5 3 2 1
GRILLE DIFFICILE MATOKU MOYEN 15x 8x 5+ 5+
0 0
4 2 3 1
BUZZ
5 6 4 3 2 3 5 2 4 1 4 3 3
Placez dans chaque case
1 0
2 3 2 3 1 2 3 1 3 1

2 7 6 = 17 un chiffre de 1 à 5. Il ne peut 5
5 4 1 3 2 1 4 1 4 5 1 4 2 4 2
y avoir deux fois le même
0 1 0
2 5 3 4 1 5 3 2 3 2 2 5 1 3 1
chiffre sur une ligne ou une
3 1 2 5 4
1 4 1 4 1 1 3 2 4 2

3 8 = 20 colonne. Le chiffre inscrit en 5+ 10x 3


4 2 5 1 3
2 3 5 3 2 2 4 5 1 3
haut à gauche de chaque bloc
1 3 4 2 5
4 1 2 4 5 2 3 1 3 4 2 1
est le résultat de l’opéra- 0 0 0 0
MATOKU
4 9 tion (addition, soustraction, 24x 2- 3-
KEMARU

1 = 8 multiplication ou division) 0
14 12 19 10 17 18 18 15 12

5
1 8 2 5 7 21 8 6 8 24 7 9
effectuée avec les chiffres du
= = = 0 0 0 0
Mercredi 29 avril 5+
9 20 3 8 1 15 5 9 6 13 5 2
même bloc.
19 12 14
4 17 7 3 6 2 9 4 2 3 4 8 3 1 1
1 0 0 1 FUBUKI

MOTS CROISÉS Par Vincent Labbé MOTS À CASER SUDOKU


1 2 3 4 5 6 7 8 Placez les mots de chaque liste dans chacune des grilles correspondantes. En partant des chiffres déjà placés, remplissez les
PROBLÈME N° 5339 grilles de manière à ce que chaque ligne, chaque
HORIZONTALEMENT 1 2 LETTRES ÉON MESS 6 LETTRES 7 LETTRES colonne et chaque carré de 3 x 3 contienne une
1. Fait bloc contre l’agresseur. - 2. Provoquer un em- CC EST PAPA APÔTRE ABAISSÉ seule et unique fois tous les chiffres de 1 à 9.
poissonnement. - 3. Guide jaune en grand format. 2 CE MIE RAID APPELÉ CRÉNELÉ
ER MOT RETS ATROCE REPOSER
- 4. Habitués des thermes. - 5. Morceau d’épinards.
3 984 7
FACILE
3 IR PAL SAPÉ AVÉRER
Emprisonnée dans un château. - 6. Se prononce en NS PAN TAPI AVOINE 8 LETTRES
appel. On s’y rend sans raison. - 7. Agit séparément. RU SEC ZINC CABANE PARLANTE 8 5
4
Passage en trombe. - 8. Trou pour la fumée. - 9. Suivant
dans le milieu. L’adieu aux âmes. - 10. Poussait divi-
SE
TV
TTC
5 LETTRES
ZOO
COMÈTE
CONTUS 9 LETTRES
4 7 1 8
nement les bateaux. Vieille piquée. - 11. Fait de la 5 NÉANT IONIEN ABREUVOIR 2 4 7 1 6 3
résistance. Point imaginaire. - 12. Il en fallait quatre
comme lui pour faire un denier. 6
3 LETTRES 4 LETTRES
ASE AÈDE
PRIME
TEMPE
LIMEUR
RIMEUR
PAPARAZZI
USTENSILE 9 1 5 3 84
7
BOA ASPE 3 7 6 1 2
GRILLE 3249

ENA CRÊT
VERTICALEMENT
1. Des babouins parfois, des sagouins jamais. - 2. Elle 8
2 4 9
épousa un gros Louis (prénom et nom). - 3. Déposes un 6 9 1 2 7
peu partout. Passent par la bouche. - 4. Soûle musique. 9
Baba devant tant de richesses. - 5. Genre poétique
5 7 3
allemand inspiré des troubadours. Plus tout à fait une île. 10
- 6. Parfumai avec des étoiles. Obtenir une clarification. 1 7
DIFFICILE

- 7. Clou dans le gazon. Collection d’excellents polards. 11


Amande qui entre dans la confection du bétel. - 8. Train 2 5
d’autrefois. Taillé à l’oblique. 12 8 1 9
5 3 6
SOLUTION DU PROBLÈME N° 5338 8 1 9 6 2 3
HORIZONTALEMENT 1. Déterrer. - 2. Écumeuse. - 3. Solution. - 4. ÉNA. Aspi. - 5. ND. Bisée. - 6. Cu- 3 9 4
GRILLE 3250

pule. - 7. Hie. Laos. - 8. Atriaux. - 9. Isis. XYZ. - 10. Mai. Dé. - 11. Éberluée. - 12. Sardines.
3 7 4
VERTICALEMENT 1. Désenchaînés. - 2. Éconduits. BA. - 3. Tula. Périmer. - 4. Ému. Bu. Isard. - 5. Re-
tailla. Ili. - 6. Ruisseaux. Un. - 7. Ésope. Oxydée. - 8. Reniées. Zées.
43
9 1

MOTS FLÉCHÉS DU FIGARO N°2577


PETITE FER DE DEUX UN ANTIQUE L’OR AU COURS AROMATE BISMUTH RAMÈNE À
PIOCHE CHARRUE CENTS DÉGOÛTÉE NOURRICE LABO DÉSIGNE ABRÉGÉ LA VIE
CRÉATRICE TRAÎTRE D’ÉCOLE L’ENDROIT
FAMEUX DE PEUR ROMAINS S’IL EST ÉLÈVE À
BLEU FOND DE PILÉES LÉGUME ... ET PRÉCIS BOUCHE FIXE SOLI-
DE GEX VINAIGRE BON À RIEN DOUBLE BIBLIQUE TOUJOURS SOUILLÉE L’OPÉRA CORNÉE DEMENT
CASSE- DONNE UN
PIED AIR
D’ORIENT
FEMME QUI CORRES-
MÉDITE PONDANCE
FÊTE QUI BON DE FROMAGE APPEL- ÉLÉMENT CELA EST
PROLONGE CAISSE À L’AIL LATION DE MIEUX
LE SPEC- COPIER À GRAND LAC VITICOLE FERMENT ADRESSE
TACLE L’EXAMEN D’ASIE CHOISIRA AVANCE DU PC
EFFETS BRÈCHE EN IL NOUS
SONORES MONTAGNE FAIT LIRE
ÎLE À PARIS SES
(DE LA) PARENT LETTRES
PLAN DE LÈVENT MACHINE DÉPOUR- FRONCE
LA PRÉ- LES FERS DE BUREAU VUS DE D’UN HABIT
FECTURE OFFICE DU RENDU TOUT FORME DE
ARBUSTE DIMANCHE IDIOT CONTENU SAVOIR
CLICHÉS ARTÈRE RESPIRE
UNE ENFIN SYMBOLE
VILLE DES GOUTTE BONNE DU LUMEN
BELONS D’EAU COPINE
TIRAILLÉ DEVENUE BIEN PRO-
ENSEM- OPAQUE NONCÉE
BLES D’IN- HOMME L’ÉCOLE DU
DIVIDUS POPULAIRE POUVOIR
DISCIPLES JEUNE HÉ- SOLUTION DU NUMÉRO PRÉCÉDENT
AMBITIEUX ROS SANS RHÉNIUM S V H G G O M C A A E E S
ARBRE À FAMILLE SYMBOLISÉ
D E S I D E R A T A M O U C H E R O N T U T U S
TAILLER PRONOM
M I N E R A L O G I S T E U N I L A T E R A L E
CERVEAU PLACÉES TASSE Z E N C A T A L A N T T C T A I R A A L U

DE CHEZ LE POUR LE S U C E A N E T A O A C E V S P E L A
NOUVEAU NOTAIRE SOIR S T E L E N T P E R M A N E N C E C O T I E R
R S E P T S A N D A L E T T E D E T E R R E
CÉLÈBRE QUI NE
A

PRÉNOM SENTENT V I S E R A F O R T U N E A E R O D
DE LA PLUS LE E O N R A I L L E E S A C A U D E
CHANSON RENFERMÉ A L I E N S L I E R M E S E S T I M E
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

L'ÉVÉNEMENT 19

Prisons : vers un déconfinement à risque


Dans un climat tendu, les professionnels redoutent, pour les semaines à venir, menaces sanitaires et sécuritaires.
De même, les violences contre les
PAULE GONZALÈS pgonzales@lefigaro.fr personnels n’ont pas cessé. Souvent
extrêmes, toujours humiliantes, com-
« NOUS SOMMES assis sur des poudriè- me à la maison d’arrêt de Saint-Maur,
res prêtes à exploser. » Les directeurs où trois surveillants ont été aspergés
de prison voient arriver la perspective d’urine il y a une semaine, ainsi qu’à
du déconfinement avec inquiétude. Saint-Quentin-Fallavier, Béthune ou
« Nous ne pourrons plus dire aux déte- Lavaur où se sont multipliés coups et
nus que la suppression des parloirs est la crachats. Il y a dix jours, des mutineries
conséquence de directives nationales ont également éclaté à Uzerche et
auxquelles est soumise toute la popula- Écrouves, où les détenus demandaient
tion, celle du dehors comme celle du de- le maintien des régimes portes ouver-
dans. Si cette suppression se poursuit, tes. De quoi faire dire aux organisations
comment allons-nous la justifier ? », syndicales que vider les prisons ne suf-
s’inquiète Sébastien Nicolas, secrétaire
national de FO-direction, qui rappelle
« qu’à ce jour, nous n’avons reçu aucune
directive de la direction centrale ». La
Chancellerie, de son côté, redoute de
“ Nous regrettons que
le confinement n’ait pas été
perdre les bénéfices d’un confinement
l’occasion d’en finir avec
qui a largement contenu l’épidémie en certaines pratiques trop
détention. Refusant de donner de date favorables aux détenus
de reprise des parloirs, elle pose tout à
la fois la question des personnes autori-
sées demain à pénétrer dans les pri-
UN SYNDICALISTE

fit pas pour calmer le jeu en détention.
sons, du niveau de leurs équipements et Et faire regretter à beaucoup que « le
de la prise en charge de ces derniers au confinement n’ait pas été l’occasion
plan financier par l’administration pé- d’en finir avec certaines pratiques trop
nitentiaire elle-même. Le centre pénitentiaire de Fresnes, dans le Val-de-Marne, le 3 avril, pendant le confinement. ABACA favorables aux détenus ». Dans la pers-
« Nous échangeons donc uniquement pective du déconfinement, les profes-
au niveau local pour trouver d’éventuel- carcérale de plus de 10 000 détenus, étant toujours repoussée aux calendes sement », rappelle Wilfried Fonck, se- sionnels ont également les yeux rivés
les solutions. Certains ont évoqué la pos- portant aujourd’hui la population pé- grecques, le personnel doit faire face à crétaire national de ce syndicat. « Cou- sur l’après et le comportement des dé-
sibilité de tester les familles, mais il fau- nale à 61 633 détenus contre un peu des pluies de projections qui créent des rant avril, au centre pénitentiaire de linquants libérés pendant le confine-
drait le faire à chaque visite, ce qui paraît plus de 70 000 avant le confinement, troubles en promenade, en bâtiments, et Fresnes, la découverte d’un stock d’ar- ment. Sur les 4 690 personnes libérées
difficile. D’autres proposent la posent de n’a pas, pour autant, entraîné la fin des des luttes entre bandes rivales », dénon- mes artisanales a permis d’éviter une de prison au titre des mesures excep-
parois de plexiglas. Mais ces “parloirs incidents. ce, dans un tract au vitriol, l’Unsa-pé- bataille rangée entre détenus à la suite tionnelles d’élargissement, - 1 700 as-
Hygiaphone” sont toujours très mal per- Pire encore, la fin des trafics en pri- nitentiaire. « Le week-end du 19 avril, d’une livraison récupérée par un détenu signations à domicile et 2 990 réduc-
çus par les détenus, qui souvent préfèrent son, dont le vecteur principal a toujours ce sont 30 kg de stupéfiants qui ont été qui n’en était pas le destinataire », rap- tions de peine exceptionnelles - quatre
renoncer aux parloirs plutôt que de ne été les parloirs, a engendré une multi- saisis en cours de promenade à la maison pelle encore le syndicat. « Lundi matin, seulement ont été réincarcérées. Nul
pas être en contact avec leurs proches », plication des projections de l’extérieur d’arrêt de Valence. Et sur le dernier à la maison d’arrêt de Nanterre, des di- ne sait encore si le déconfinement fera
détaille le syndicaliste. de « produits interdits comme les porta- week-end, nous avons compté que zaines de motos et quads se sont réunis de ces ex-détenus des récidivistes et
Le personnel marche cependant sur bles, la viande, et les stupéfiants. La sé- c’étaient 1 à 2 kg de projections qui devant l’établissement pour un parloir des réitérants dans les semaines qui
des œufs, car la baisse de la pression curisation des domaines pénitentiaires étaient saisis chaque jour dans l’établis- sauvage », a relayé Actu Pénitentiaire. viennent. ■

À Cannes, les masques comptabilisés par des caméras


La ville a installé un système « purement statistique » permettant d’établir le pourcentage de ceux qui en portent sur ses marchés.
re, le pourcentage de personnes mas- avec plus d’assurance », abonde Ariane, avance Sophie Mouysset, chef de cabi- bus, mais avec de la distanciation socia-
VINCENT-XAVIER MORVAN quées présentes dans les lieux. 49 ans, qui attend néanmoins le décon- net adjoint à la mairie de Cannes. le, vous faites comment ? Vous laissez la
£@vincentxaviermo
À NICE La dernière trouvaille de David Lis- finement pour mettre le sien. « Pour Jeudi, une autre expérimentation responsabilité au chauffeur de faire la
nard, un maire en pointe sur le sujet (la l’instant ce n’est pas obligatoire, je n’en doit avoir lieu, cette fois dans un bus du police ? Vous mettez un agent dans cha-
ville « fête », ce mercredi, le 100 000e porte pas », tranche Julien, 81 ans, pas réseau cannois. Datakalab, la start-up que bus ? Non. L’idée, c’est d’anticiper
ALIGNÉS sur les étals des pêcheurs, masque sorti de sa manufacture locale), plus troublé que ça par ce nouveau dis- qui a vendu 9 000 euros cette installa- grâce à l’intelligence artificielle pour sa-
rougets, saint-pierre et daurades roya- reçoit un accueil plutôt bienveillant positif. tion à la municipalité, va y déployer un voir combien de personnes montent dans
les avaient du mal à trouver preneur dans les allées du marché. « C’est une second algorithme. Sa petite webcam un bus, avec le masque ou sans, avec
mardi matin au marché Forville de très bonne chose, on a la chance d’avoir Mesurer la distanciation sociale reliée à un ordinateur ne comptera plus quelle distanciation sociale. Cela permet-
Cannes. Découragés par les trombes un élu qui a fait de gros efforts pour nous La municipalité, qui a équipé les deux seulement le pourcentage de gens mas- tra d’établir ensuite un système d’alerte
d’eau qui se sont abattues sur la Croi- distribuer des masques et le minimum, autres marchés de la ville des mêmes qués, elle sera capable aussi d’évaluer, tout simple pour nous dire combien de
sette, les amateurs de poisson avaient c’est de lui faire honneur en les portant, caméras, se veut rassurante sur l’éthi- sur une tranche horaire, si la distancia- personnes portent le masque dans cet es-
préféré rester confinés. Ceux qui c’est une sécurité supplémentaire pour que de l’opération. « Ce ne sont pas des tion sociale a été respectée, en livrant pace clos. Et par exemple ne plus en faire
avaient bravé les éléments ont pu dé- tout le monde », estime Chantal, 65 ans, données nominatives, elles sont pure- des données telles que la distance monter », indique la chef de cabinet.
couvrir le dispositif dernier cri installé qui arbore elle-même son exemplaire ment statistiques. Notre intérêt, c’est moyenne et les écarts minimaux et Mardi matin, au marché Forville, le
depuis peu par la municipalité : une ca- en tissu « Made in Cannes ». « C’est une d’anticiper. On va voir sur quelles zones maximaux observés entre les usagers. pourcentage de clients masqués, selon
méra placée à l’entrée du marché qui bonne chose dans un marché, il est semi- il y a des besoins en masques pour pou- « Quand vous êtes maire et qu’on vous le tableau de bord du jour, atteignait
calcule, quart d’heure par quart d’heu- couvert, d’accord, mais au moins on y va voir en distribuer, c’est un outil de plus », dit, le 11 mai, il va falloir reprendre les 84 %. ■

Ces supermarchés qui recueillent les femmes violentées


Dans les Landes, une association reçoit les victimes de violences conjugales dans les seuls lieux où elles peuvent encore se rendre.
Anne Decung. Pourtant, la préfecture contente de pouvoir me parler par un autre
THOMAS LESTAVEL £@lestavelt constate bien, depuis le week-end de Pâ- biais que le téléphone. Elle va consulter la
À SEIGNOSSE (LANDES)
ques, une hausse des interventions de gen- psychologue de l’association. Ce lieu de for-
darmes et de policiers pour violences tune est un sas de décompression pour les
LE VASTE centre commercial Grand Mail, conjugales. femmes battues », reconnaît Jade Daniele.
à Saint-Paul-lès-Dax, dans les Landes, L’équipe de l’Adavem peut agir vite pour
paraît bien désert. Mais si la plupart des les cas les plus critiques. Elle dispose des
120 enseignes sont fermées, confinement
oblige, l’hypermarché Leclerc continue
bien d’accueillir les clients. On peut lire à
“ Certaines victimes
bloquées à domicile
numéros directs de la gendarmerie, de la
police nationale et du parquet. Elle est éga-
lement en lien avec le Centre d’information
l’entrée, à côté des messages de précau-
n’osent pas nous contacter sur les droits des femmes (CIDF), qui pro-
tion relatifs au coronavirus, une affiche de peur que leur conjoint pose des hébergements d’urgence.
indiquant que l’Adavem, l’Association les entende L’association communique de manière
départementale d’aide aux victimes et de
médiation des Landes, tient désormais ”
ANNE DECUNG, DIRECTRICE DE L’ADAVEM
DES LANDES
assez discrète dans le centre commercial.
Quelques affiches aux caisses, des flyers à
GOOGLESTREETVIEW

une permanence dans les locaux de la l’accueil, pas plus. « On souhaite bien sûr se
grande surface. Mise en place il y a quel- Installée dans le Leclerc de Saint-Paul- faire connaître mais, en même temps, on ne
ques jours, elle accueille le public sans lès-Dax, dans une salle d’habitude réservée veut pas que les auteurs de violences se mé-
rendez-vous, du lundi au vendredi, dans à la médecine du travail, Jade Daniele est de fient et interdisent à leur conjointe de venir
une salle située à une centaine de mètres permanence ce jour-là. Salariée de l’Ada- faire leurs courses », explique Jade Daniele.
des caisses. La permanence s’adresse aux vem, la juriste reçoit une femme d’environ La mobilisation se poursuit dans les Lan-
femmes victimes de violences conjugales. Une permanence de l’Association départementale d’aide aux victimes et de médiation 35 ans dont le confinement a tourné au des : une autre permanence de l’Adavem a
L’Adavem leur propose un soutien psy- des Landes (Adavem) a ouvert au centre commercial Grand Mail, à Saint-Paul-lès-Dax. cauchemar. « Son conjoint consommait en- ouvert la semaine dernière au centre com-
chologique et, pour celles qui décident de core plus d’alcool que d’habitude, ce qui a mercial Grand Moun, près de Mont-de-
porter plainte, une assistance juridique. taire d’État chargée de l’Égalité entre les té verbale ou physique de leur conjoint. Or décuplé son agressivité. Comme aucun des Marsan. La population rurale inquiète les
« Les femmes peuvent profiter de faire leurs femmes et les hommes, a demandé de les associations comme l’Adavem n’ont deux ne peut travailler, la jeune femme se re- associations. « Les femmes qui vivent dans
courses pour aller nous voir sans éveiller les mettre en place de nouveaux lieux d’ac- plus accès aux lieux d’accueil habituelle- trouve en huis clos avec lui, sans échappatoi- des villages mal desservis sont encore plus
soupçons de leur agresseur », explique cueil pour les femmes. La faute au confine- ment prêtés par les mairies. Elles s’inquiè- re », explique Jade Daniele. La victime isolées, presque murées dans leur confine-
Anne Decung, directrice de l’Adavem des ment, qui a provoqué une hausse de 30 % tent aussi d’une baisse du nombre d’appels ayant accepté de se constituer partie civile, ment », alerte Rose Lucy, la déléguée aux
Landes. des violences conjugales en France. Blo- au 3919. « Certaines victimes bloquées à do- son interlocutrice passe plus d’une heure droits des femmes à la préfecture des Lan-
A

La genèse de l’initiative remonte à fin quées à domicile, les victimes sont encore micile n’osent pas nous contacter de peur avec elle, lui expliquant comment préparer des. Pour elles, l’isolement est plus difficile
mars, quand Marlène Schiappa, la secré- plus exposées que d’habitude à l’agressivi- que leur conjoint les entende », déplore les poursuites juridiques. « Elle était à casser. ■
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

20 SOCIÉTÉ
Attaque de Colombes : la piste terroriste
Youssef T., qui a tenté d’assassiner lundi deux policiers à Colombes, avait fait allégeance à l’État islamique.
Il a expliqué s’être lancé « à corps perdu dans la bataille pour imposer la charia sur l’ensemble de la Terre ».
démineurs et de chiens, ont mené une
CHRISTOPHE CORNEVIN £@ccornevin perquisition à son domicile du quatrième
étage d’un immeuble de la petite cité
TERRORISME Au terme de plusieurs Audra, située au nord de la ville, non loin
heures d’« évaluation », le parquet na- de l’endroit où Youssef T. a délibérément
tional antiterroriste a décidé de se saisir tenté d’assassiner les policiers. Après
dans le cadre de l’attaque qui a visé deux avoir fouillé l’appartement pendant au
policiers, lundi après-midi, à Colombes moins deux heures, ils sont repartis avec
(Hauts-de-Seine) au nom de l’État isla- du matériel numérique en cours d’exa-
mique. Mardi après-midi, les magistrats men. Comme souvent dans ce type de
spécialisés ont ouvert une enquête des dossier, le présumé soldat d’Allah était
chefs de « tentative d’assassinats sur per- considéré par son voisinage comme
sonnes dépositaires de l’autorité publique « gentil », « discret » et « sans histoire ».
en relation avec une entreprise terroriste et Selon plusieurs témoignages, il n’aurait
association de malfaiteur terroriste crimi- jamais manifesté son adhésion à l’islam
nelle ». Une fois encore, ce dossier met en radical, ni fréquenté la salle de prières si-
scène un islamiste passé sous les radars tuée juste en bas de chez lui.
avant de passer à l’action. Âgé de 29 ans
et de nationalité française, Youssef T. a
passé une première nuit en garde à vue au Comme souvent
36, rue du Bastion, siège de la PJ parisien- dans ce type de dossier,
ne, pour être entendu par la brigade cri- Youssef T. était considéré
minelle chargée, avec la Direction géné-
rale de la sécurité intérieure (DGSI), de
par son voisinage comme
faire le jour sur l’attaque et les motiva- « gentil », « discret »
tions de son auteur. Le déroulé des faits et « sans histoire »
apparaît à la fois limpide et glaçant.
Peu avant 17 h 30, Youssef T. circule à
bord d’une BMW noire dans les rues de Archétype de l’« hybride », la trajec-
Colombes. Manifestement agité après toire mortifère de Youssef T. n’est pas
avoir visionné des vidéos sur la situation sans rappeler celle d’Abdallah Ahmed
dans la bande de Gaza, celui qui est décrit Lundi, alors qu’il circulait à bord d’une voiture, Youssef T. a délibérement percuté de plein fouet deux motards de la direction de l’ordre Osman, ressortissant soudanais lui aussi
par des proches comme un « propalesti- public et de la circulation qui procédaient à un contrôle, blessant au moins trois policiers, dont un grièvement. FRANCK FIFE/AFP inconnu des services spécialisés qui
nien » a placé un couteau dans l’habita- s’était plaint par écrit de vivre dans un
cle de sa voiture. Glissée dans le pare-so- percute de plein fouet deux motards de la est de son côté sorti de l’hôpital. Yous- sier médical sur lequel s’est longuement « pays de mécréants » avant de semer la
leil, une lettre qualifiée de « très claire » direction de l’ordre public et de la circu- sef T., protégé par l’airbag, a quant à lui penché le parquet national antiterroriste. mort au début du mois à Romans-sur-
par une source informée fait allégeance à lation (DOPC) qui étaient en train de pro- été interpellé sans opposer de résistance. Mardi matin, un examen psychiatrique a Isère. Ni, dans une moindre mesure, celle
l’État islamique. L’auteur y explique no- céder à un contrôle. Pris en étau avec une En dépit de son couteau, de son acca- été effectué et conclut à l’absence d’abo- du converti Mickaël Harpon qui, après un
tamment se lancer « à corps perdu dans la voiture de la police municipale venue en blante allégeance écrite et des références lition ou d’altération du discernement du ratage de détection en 2015, a endeuillé le
bataille pour imposer la charia sur l’en- appui pour veiller au respect des règles de faites à Daech, policiers et magistrats mis en cause. Inconnu des services anti- 3 octobre dernier la préfecture de police
semble de la Terre ». confinement, l’un des policiers, touché à sont d’abord restés pendant des heures terroristes, Youssef T. ne figure pas au fi- de Paris. Unis dans une même lecture ra-
Devant les policiers, ce natif de Luné- un poignet et aux membres inférieurs, est perplexes tant le parcours de ce « tueur chier des signalements pour la préven- dicale de la religion, où se mêlent la haine
ville (Moselle) aurait en outre affiché la hospitalisé en urgence absolue. Sorti de flics » en puissance est déroutant. tion de la radicalisation à caractère et un profond sentiment de frustration,
volonté de mourir en « martyr » en d’affaire, il est désormais dans un « état terroriste (FSPRT) et n’a jamais été fi- ces « néoterroristes » défient tous les
tuant des policiers, comme le préconise stable » après avoir subi une opération Faits de violence ché S. Son casier mentionne juste des criblages et se multiplient en dépit des
depuis des années la propagande de l’or- dans la nuit. Son collègue, plus légère- Manutentionnaire oscillant entre des pe- faits de violence pour lesquels il a écopé tours de vis donnés par les autorités.
ganisation terroriste. À hauteur du stade ment blessé, présente une fracture des tits boulots et des périodes de chômage, d’une peine de travaux d’intérêt général Confinée ou non, la France va devoir
Yves-du-Manoir, il met son projet à exé- deux péronés. Un troisième policier, af- Youssef T. affichait certes des troubles du en 2010. Soucieux de cerner les contours s’habituer à combattre cette gangrène. Et
cution : lancée à vive allure, sa voiture fecté à la police municipale de Colombes, comportement nourrissant tout un dos- du suspect, les policiers, accompagnés de fourbir une posture de riposte adaptée. ■

L’Intérieur surveille
le chaudron des banlieues
U
EA
V

contre les forces de l’ordre également »,


U

JEAN-MARC LECLERC £@leclercjm reconnaît un cadre de la préfecture de po-


O

lice de Paris, qui salue le « sang-froid »


N

QUID des émeutes annoncées dans les des agents pris pour cibles.
banlieues sensibles ? « Le chaudron frémit À Tremblay (Seine-Saint-Denis), l’agres-
toujours et appelle à une vigilance de tous sion, dimanche, d’un motard de la com-
les instants », assure un haut responsable pagnie d’intervention du 93 par l’un des
au ministère de l’Intérieur. Mais, pour la membres d’une bande de jeunes qui bra-
Place Beauvau, le discours apaisant de vaient le confinement, a fait le tour d’in-
Christophe Castaner, doublé d’un appel ternet. Elle a été relayée sur Twitter par la
aux troupes de son bras droit, Laurent syndicaliste de police Linda Kebbab,
Nuñez, à faire preuve du plus grand dis- scandalisée par « la presse française » qui
cernement sur le terrain, commencerait « ne reprend jamais » l’information, se-
à porter ses fruits. lon elle, quand un policier est agressé.
« À quel prix ! », proteste cependant
un contrôleur général de la police natio- Le relais des réseaux sociaux
nale. « L’action délibérée contre nos collè- Les réseaux sociaux servent de chambre
gues motards, fauchés par un conducteur d’écho à maints actes de bravades. Ainsi,
au volant d’une BMW, à Colombes (lire ci- cette horde de provocateurs qui, juchés
dessus), le 27 avril, a été saluée comme le sur des motos et des quads, sont venus
match retour des bandes contre la police, narguer les autorités en organisant un
après l’affaire de Villeneuve-la-Garenne « parloir sauvage » devant la prison de
(Hauts-de-Seine) », déplore l’un des res- Nanterre, samedi (lire aussi page 19).
ponsables du syndicat Unsa-police pour L’instigateur de ce rassemblement a
la région parisienne, Nicolas Pucheu. même lancé un défi à ceux qui voudraient
On se souvient qu’en plein confine- l’imiter : « On lance le rodéo challenge
ment, le 18 avril dernier, à Villeneuve-la- l’équipe chaque ville doit aller dans les
Garenne, un motard, délinquant multiré- maisons d’arrêt avec le plus de bécane pos-
cidiviste, s’est blessé après avoir percuté sible envoyer vos vidéo sa commence de-
une voiture de la brigade anticriminalité main (sic) », a-t-il écrit sur Instagram.
(BAC). Cet accident avait mis le feu aux Malgré de multiples incidents et incivi-
poudres dans les quartiers. Une bouffée de lités, le spectre d’émeutes généralisées
violences s’était emparée des cités en Île- semble pourtant s’écarter. Les forces de
de-France, à Nanterre, Asnières-sur-Sei- l’ordre restent écartelées entre le devoir
ne, Gennevilliers, Suresnes, Clichy, Meu- de ne jamais abandonner une partie de la
don, Clamart, mais aussi à Aulnay-sous- population à la loi des bandes et le souci
Bois, Saint-Denis, Villepinte ou Neuilly- impérieux de prévenir tout dérapage en
sur-Marne. La province était également cas d’intervention.
entrée dans la danse, avec des heurts spo- Un commissaire de l’Essonne l’avoue :
radiques et des dégradations à Rillieux- « Les feux d’artifice tirés contre les pa-
la-Pape, Strasbourg ou Toulouse. trouilles et les rodéos sont une plaie. » Mal-
Un incendie criminel a aussi frappé, le gré les arrêtés des préfets, les quartiers
mardi suivant, une école élémentaire à parviennent à s’alimenter en fusées et
Gennevilliers (Hauts-de-Seine), où le bu- mortiers. Quant aux deux-roues trafi-
reau de la directrice, deux salles de profs qués qui servent aux rodéos, « il est qua-
et deux salles de classe ont été atteints par siment impossible de les stopper, sauf à

6,90
les flammes, mais il a été aussitôt affirmé prendre le risque d’un nouvel accident et de
EN VENTE ACTUELLEMENT que tout cela n’avait aucun rapport avec nouvelles échauffourées », se désole un
chez tous les marchands de journaux les quartiers en ébullition alentour.
« Toute la semaine dernière a été le théâtre
maire du 93. Régulièrement, la police
mène des fouilles dans les parties com-
et sur www.figarostore.fr de multiples scènes de harcèlement, avec munes des immeubles des cités pour sai-
A

des voitures, des poubelles incendiées, des sir le matériel illégal, avec le concours de
jets de projectiles, de cocktails Molotov bailleurs. Un travail de longue haleine. ■
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

SPORT 21

Robert
Herbin,
l’âme de l’AS

PHOTOS : KEYSTONE-FRANCE/GAMMA-KEYSTONE VIA GETTY IMAGES ; DPPI/DPPI ; MANDEL NGAN/AFP ; ROMAIN LAFABREGUE/AFP ; MARMARA/LE FIGARO
Saint-Étienne
DISPARITION Arrivé comme joueur
dans le Forez à l’âge de 18 ans, ce Parisien
de naissance passé par Nice a écrit,
en tant qu’entraîneur dans les années 1970,
les plus grandes heures du club stéphanois.

I
PAR LIONEL VELLA lvella@lefigaro.fr

l restera à jamais le « Sphinx ». un homme de qualité et il restera au mini-


L’homme qui emmena un jour de mum quatre ou cinq ans. Pour toi, ce sera
mai 1976 une bande de copains jus- trop tard. Prends ta chance ! »
qu’en finale de la Coupe des clubs Après mûres réflexions, il accepte le job
champions. L’ancêtre de l’actuelle mais pose ses conditions. Il veut un contrat
et très lucrative Ligue des cham- de quatre ans, et non pas de trois comme
pions. Robert Herbin est mort ce on le lui propose. Il veut aussi articuler sa
lundi. À 81 ans. Hospitalisé au CHU future équipe autour des jeunes de la for-
de l’hôpital nord de Saint-Étienne depuis mation, qui ont remporté la Coupe Gam-
le 21 avril, il s’est éteint de complications à bardella 1970. Ils s’appellent Patrick Re-
la fois cardiaques et pulmonaires. Il était en velli, Jacques Santini, Alain Merchadier,
réanimation dans le service de cardiologie Christian Lopez, Christian Sarramagna,
de Cécile Romeyer-Bouchard, la fille de Christian Synaeghel. Garonnaire, incon-
l’actuel président de l’AS Saint-Étienne, tournable au sein du staff technique du
Roland Romeyer. multiple champion de France, va dénicher
L’ombre de l’institution stéphanoise d’autres pépites comme Gérard Janvion et
l’aura donc accompagné jusqu’à son lit de un certain Dominique Rocheteau… Herbin
mort, jusqu’à son dernier souffle. Car ce encadre ses « Marie-Louise » avec des
club, emblématique des années 1960 et joueurs expérimentés tels Gérard Farison
1970, a bâti l’incroyable carrière de ce rou- et Jean-Michel Larqué, le capitaine, sans
quin volontiers taiseux, que l’on présen- oublier les deux « étrangers », le Yougos-
tait, souvent à tort, comme hautain ou lave Ivan Curkovic, gardien de but du Par- En 1968, l’AS Saint-Étienne rien ne sera comme avant. Malgré deux
prétentieux. Les deux, même, parfois… tizan Belgrade, et Oswaldo Piazza, robuste remporte la Coupe de France nouveaux titres de champion de France LES RÉACTIONS
C’est le 30 mars 1939, dans le 19e arron- défenseur central argentin. de football, brandie par son capitaine, (1976 et 1981) et une Coupe de France
dissement de Paris, qu’il pousse ses pre- Robert Herbin (en haut). (1977). Quelques mois après l’affaire dite BERNARD CAÏAZZO,
miers cris. Signe du destin, la famille Her- Début de l’épopée stéphanoise Ci-dessous, le « Sphinx » en 2006. de la « caisse noire » - des retenues effec- président du conseil
bin est domiciliée au 99, quai de la Loire. Très influencé par le football prôné par tuées sur les recettes de la boutique du club de surveillance de
La Loire, plus long fleuve de France, cer- l’Ajax Amsterdam, alors maître du conti- et des matchs de Coupes d’Europe afin de l’AS Saint-Étienne :
tes, mais aussi département dont… Saint- nent, mais aussi par ce qui se fait de mieux conserver les meilleurs joueurs - le coach, « Le peuple vert est
Étienne n’est autre que la préfecture. Déjà. en Europe en termes de préparation phy- qui avait été en conflit ouvert avec Roger en deuil. Nous garderons
Son père, joueur professionnel de trom- sique, Herbin « professionnalise » l’AS Rocher durant cette période, est licencié le à jamais le souvenir
10 janvier 1983 par le conseil d’adminis-
d’un grand joueur
bone à coulisses, décroche un emploi à Saint-Étienne. Une équipe médicale et
international mais
l’Opéra de Nice. Nous sommes au lende- une salle de musculation par exemple tration. Comme un pied de nez à l’histoire encore plus d’un coach d’exception
main de la guerre, en avril 1947. Robert, voient le jour. Très vite, les résultats sui- tumultueuse entre les deux clubs voisins, qui a su redonner sa fierté à notre
dans le sillage de son frère aîné, Paul, affi- vent. Doublé Coupe-Championnat 1974 Herbin part alors entraîner l’Olympique football à un moment où nous étions
che de sérieuses aptitudes balle au pied. puis 1975. C’est à cette époque que Saint- Lyonnais mais ne peut empêcher la des- au creux de la vague. »
Tous les deux rejoignent le Cavigal, l’un Étienne écrit en lettres majuscules son his- cente en D2. « Mon meilleur moment en tant
des meilleurs clubs niçois de l’époque. toire sur la scène européenne. L’ASSE est qu’entraîneur de l’OL fut un concert à
Doué techniquement, le cadet finit troisiè- battue en 1975 en demi-finales de la C1 par l’auditorium Maurice-Ravel », lâchera-t-il ROLAND ROMEYER,
me du concours du jeune footballeur et at- le Bayern Munich après avoir réussi un ex- plus tard, malicieusement. président du directoire

CHRONO
tire forcément la curiosité des plus grandes ploit face à Hajduk Split, l’emportant 5-1 à de l’ASSE :
équipes françaises du moment. On vient Geoffroy-Guichard au retour malgré une La couleur de l’espoir « Il nous a persuadés
de loin voir ce milieu de terrain défensif défaite 4-1 à l’aller. Il s’offre ensuite un « transfert » exotique que l’impossible en
doté d’une sérieuse frappe de balle. Mar- L’épopée stéphanoise l’année suivante, en Arabie saoudite (Al-Nsar Riyad), où il football n’existait pas.
C’est comme cela
seille, le Racing Club de Paris, Lyon et… toujours en C1, électrise la France entière, 1939 Naissance à Paris. ne reste qu’une saison (1985-86), avant que l’ASSE a renversé
Saint-Étienne. Curieusement, l’OGC Nice jusque-là plongée depuis plus de dix ans d’effectuer un come-back entre 1987 et les plus grands clubs
demeure d’abord à l’écart des tractations. dans une nuit noire footballistique. Herbin 1957 Débuts comme joueur 1990 dans le Forez (après une saison à d’Europe dans les années 1970.
Le jeune Herbin, « Niçois » d’adoption de- galvanise sa troupe, qui enchaîne les ex- à Saint-Étienne (6 fois champion Strasbourg). En 1988, il finit quatrième de Son plus bel exploit a été de fédérer
puis plus de dix ans, choisira à l’arrivée le ploits, comme face au terrible Dynamo de France ; 3 fois vainqueur D1 et va jusqu’en demi-finale de la Coupe toute une ville et tout un pays
club local afin de rester près de ses parents. Kiev le 17 mars 1976 dans ce qu’on appelle de la Coupe de France). de France 1990. Indéniablement attiré par derrière une équipe. En 1976, l’année
C’est mal connaître la pugnacité de Pierre désormais le Chaudron, le stade Geoffroy- la couleur verte, celle de l’espoir, il tente de la fabuleuse épopée, la France
Garonnaire, le recruteur stéphanois, qui Guichard, l’antre des Verts capable de tous 1972 Nommé entraîneur des Verts par la suite l’aventure en D2 avec le Red était verte. Il dégageait un charisme
parviendra à faire signer le prodige, élé- les retournements de situation. Battu 2-0 à (4 fois champion de France ; 3 fois Star, en tant que manager général, avant et une force incroyables. »
ment indispensable de l’équipe de France l’aller, Saint-Étienne l’emporte 3-0 au re- lauréat de la Coupe de France). une dernière pige éphémère en 1997, une
juniors. Il rejoint finalement le Forez en tour, après prolongation. Le pays tombe 514 matchs (256 victoires, fois encore à Saint-Étienne, et toujours
juillet 1957. À tout juste 18 ans. Il étrenne sa amoureux de ces garçons aux rouflaquet- 127 matchs nuls, 131 défaites). comme manager général. À l’heure de la NOËL LE GRAËT,
première tunique verte en Championnat le tes et cheveux longs dirigés par un type qui retraite, il peut, s’il le veut, repartir vers le président de la
29 septembre suivant, face à… Nice ! Véri- semble rester pourtant totalement impas- 1976 Finaliste malheureux soleil de la Côte d’Azur, celle de son enfan- Fédération française :
table force de la nature, Robert Herbin sible face à cet incroyable engouement. de la finale de la Coupe d’Europe ce, mais il préfère demeurer là où sa vie
« Robert Herbin était
des clubs champions. une légende à Saint-
peut évoluer quasiment à tous les postes. D’où ce surnom de « Sphinx ». Et qui peut d’homme, et bien plus encore, s’est écrite. Étienne et un symbole
Même avant-centre. Malgré une descente parfois dérouter dans certaines de ses dé- Il vit sur les hauteurs de L’Étrat, non loin
1983 Entraîneur de Lyon (2 ans), de notre sport. Son
en deuxième division en 1962, il se taille un clarations. de l’actuel centre d’entraînement de palmarès de joueur et
impressionnant palmarès en tant que « Mes joueurs ne sont pas des robots, avant Al-Nasr (1985-86), l’ASSE, et assiste régulièrement aux mat- d’entraîneur avec les
joueur avec six titres de champion de souligne-t-il un jour. Je fais appel à toute Strasbourg (1986-87) ches à Geoffroy-Guichard même s’il Verts a marqué les esprits d’une
France (1964, 1967, 1968, 1969, 1970 et leur intelligence. L’inspiration intervient et le Red Star (1991-95). prend, au fil des années, de plus en plus de génération de joueurs et d’entraîneurs
1975, avec un match joué) et trois Coupes lorsqu’ils ont le ballon. Je suis un adepte des distance avec ses anciens joueurs. Ceux de dont il fut l’un des magnifiques
de France (1962, 1968 et 1970). Entre 1957 passes courtes redoublées, pour un jeu ins- l’épopée. On ne refait pas le bonhomme. représentants. C’était un philosophe
et 1972, il joue 492 fois avec Saint-Étienne tinctif mais je peux affirmer qu’aucun joueur « J’ai toujours été quelqu’un d’assez indé- du jeu, sa personnalité rare, son style
et inscrit 98 buts. Il porte également à de Saint-Étienne n’est capable de me satis- pendant et solitaire, résumait-il dans Le Fi- à part ne laissait pas indifférent sur le
23 reprises le maillot des Bleus. Il est ainsi faire d’une action d’éclat. » garo en 2006. Les liens existent entre eux. terrain et en dehors. Notre football
du premier Championnat d’Europe de Il est comme ça, Robby, cassant, intimi- Ils se sont dispersés mais ceux qui sont enco- éprouve aujourd’hui une profonde
tristesse. »
l’histoire organisé en France (1960) et par- dant notamment avec les journalistes ve- re dans le coin se retrouvent pour des petits
ticipe aussi à la Coupe du monde 1966 en nus recueillir ses impressions dans le cou- matchs. Toutefois, il reste un écart entre eux
Angleterre. loir des vestiaires. Malheur à celui qui ne et moi. Même si je les revois avec plaisir. » JEAN-MICHEL LARQUÉ,
À 33 ans, il ne s’est jamais senti aussi pose pas la bonne question ! En tout cas, ses Les dernières retrouvailles ? C’était en ancien capitaine de
jeune et espère encore pousser jusqu’à 35, joueurs iraient presque en enfer pour lui. 2016 pour fêter les 40 ans de la finale per- Saint-Étienne, sur RMC :
36 ans. Mais Albert Batteux, en conflit Comme ce 12 mai 1976 à Glasgow (Écosse) due de Glasgow. Il n’y aura, hélas, pas « Il a amené des
avec le président Roger Rocher, quitte son en finale de la Coupe des clubs champions d’autre fois… ■ méthodes nouvelles. J’ai
poste d’entraîneur à l’issue de la saison où le Bayern Munich (encore lui !) terrasse L’AS Saint-Étienne a annoncé mardi passé des années avec
1971-72. Il faut trouver rapidement son les Stéphanois (1-0), malgré deux tirs sur avoir décidé de renommer son siège social Roby et je ne l’ai jamais
remplaçant. Rocher, qui voue une grande ces fameux poteaux carrés d’Hampden et son centre d’entraînement à L’Étrat (Loire) entendu élever la voix.
affection pour Herbin, lui propose le poste. Park entrés depuis dans la légende. Re- « centre sportif Robert-Herbin » C’était un homme
A

« Je ne peux pas attendre, lui souffle le boss. grets éternels ! en hommage au joueur et entraîneur au caractère compliqué, mais il avait
Si j’embauche un autre entraîneur, ce sera Herbin ne le sait pas encore, mais plus mythique du club. tellement de qualités à côté. »
mercredi 29 avril 2020

22 LE CARNET DU JOUR
M. et Mme Mme Grazia Anne de Rivière,

Les éditions du Figaro


Les annonces sont reçues Costin van Berchem-Barbey, Gazzoni Frascara, Daniel Rendu,
deuils M. et Mme son épouse, Geneviève Rendu,
Alexis Barbey-Chappuis, Idarica, Tommaso, Orsola, ses sœurs et son frère,
avec justification d’identité
En vente actuellement
ses enfants, ses enfants, Bernard de Rivière,
Dominique, Michel, France, Martina Gazzoni Frascara, son beau-frère,
du lundi au vendredi Nathalie, Marie, Juliette, Amélie, sa nièce,
ses enfants, Marion, Tristan, Guilhem, Marie de Limur, Gabriel et Jacqueline Rendu,
Philippe Nouail, Lucie et Émilie, sa filleule, Michel et Claire Rendu,
de 9h à 13h et de 14h à 18h Bertrand Souchard, ses petits-enfants, Ivan, Paul Marie-Paule Rendu,
Christian Paret, et ses amis ses cousins,
(excepté les jours fériés) ses gendres, le marquis et la marquise
Pauline, Marie, Camille, de Castelbajac, ont la très grande tristesse Guillaume et Grégoire
Hélène, Matthieu, Alice, son frère et sa belle-sœur, de vous faire part du décès du de Rivière,
et tous les dimanches ses petits-enfants, Guilhem, Louis-Marie Sophie Sultana,
Jean, René, Daniel et Nicole, et Eugénie, Cécile Peaucelle,
de 9h à 13h. ses frères et belle-sœur, ses neveux et sa nièce, dottore Giuseppe Rémi de Lammerville,
GAZZONI FRASCARA Florence de Juvigny,
ont la grande tristesse Daniel Barbey Cavalieri del Lavoro (Italie), Françoise Sliwka,
de vous faire part du décès, président d'honneur Dominique et Paul Rendu,
Elles doivent nous parvenir survenu le 23 mars 2020, et toute sa famille du FC Bologne, ses neveux et nièces,
à l'âge de 93 ans, de ainsi que leurs enfants
ont le chagrin
avant 16 h 30 de faire part du décès de survenu à Bologne, ont la tristesse
André BACCARD le 24 avril 2020. de faire part du décès de
ancien élève Anne de CASTELBAJAC
pour toutes nos éditions de l'École nationale Cet avis tient lieu de faire-part. Denise RENDU
de la France d'outre-mer, survenu à Genève (Suisse),
ancien avocat général le 25 avril 2020. survenu le 25 avril 2020,
du lendemain, à la cour d'appel de Paris, à Paris, à l'âge de 91 ans.
membre titulaire Elle est partie rejoindre
de l'Académie des sciences ses filles, Une bénédiction aura lieu
avant 13 h les dimanches. d'outre-mer, M. Alain Le Kim et Isabelle, le jeudi 30 avril, à 10 h 30,
chevalier Valérie et Sophie Toboré Le-Tan, en l'église Saint-Sulpice,
de la Légion d'honneur. Alexis et Sandra, à Paris (6e).
En souvenir d'Anne, Olympia, Cléo et Detrick,
par courriel nous vous proposons Juliette, Louis, Edward, Zoé, L'inhumation se fera
Il a effectué l'essentiel de porter une couleur vive Dizzie, Victor, Otto et Alpha le samedi 2 mai, à 10 h 30,
carnetdujour@media.figaro.fr de sa carrière en Afrique : le mercredi 6 mai prochain,
jour de son 85e anniversaire. ont la tristesse
au cimetière de Marsac
(Creuse).
au Mali, en Guinée, au Congo,
en Côte d'Ivoire, au Tchad, de vous faire part du décès de
par téléphone en République centrafricaine, M. Alexis Barbey, Cet avis tient lieu de faire-part.
à Djibouti, 26, chemin du Champ-Baron, Paulette LE PHO
01 56 52 27 27 pays qu'il a tant aimés. CH-1209 Genève.
survenu le 24 avril 2020,
à l'âge de 101 ans, à Paris.
Il a rejoint le 30 mars 2020, On nous prie
sur notre site à Pontcharra-sur-Bréda (Isère),
alain.lekim@gmail.com de vous annoncer le décès de
son épouse,
Liliane Sa famille
www.carnetdujour.lefigaro.fr décédée en 2010.
Sylvain RICHTER
chevalier
Qu'ils reposent en paix. a la tristesse
de vous annoncer le décès de de la Légion d'honneur,
médaille militaire,
Famille Baccard, médaille de la déportation
Tarif de la ligne € TTC : 1176, route de Malbourget, Mme Jacqueline DARGENCE André Méary,
et de l'internement
38530 Pontcharra. son mari,
survenu le 23 avril 2020. pour faits de Résistance,
Du lundi au jeudi Sophie, Martine et Claire,
diplôme d'honneur
ses filles,
Ses obsèques seront célébrées aux combattants de
Rémi et Thierry,
25 € jusqu'à 25 lignes le lundi 4 mai 2020, ses gendres,
l'armée française 1939-1940,
dans l'intimité familiale. Clémence et Thibault, Samuel,
Paris. survenu le 27 avril 2020,
23 € à partir de 26 lignes Alice, Maxime, Benjamin
dans sa 99e année.
Mme Françoise Besson, et Jérémie,
Vendredi ou samedi son épouse, ses petits-enfants,
L'inhumation aura lieu
et toute sa famille
Nantes. Paris. Levallois-Perret. le jeudi 30 avril, à 14 heures,
28 € jusqu'à 25 lignes Véronique, Hubert, Christophe La Baule. au cimetière parisien de Pantin.
et Anne-Isabelle, ont la tristesse
ses enfants, de faire part du décès de
26 € à partir de 26 lignes M. et Mme monique@teyssere.com
ses onze petits-enfants René-Victor Eschapasse, stephaneteicher@yahoo.fr
M. et Mme Eric Decré,
Réduction à nos abonnés : ont la douleur M. Jérôme Decré
Marie-Claire MÉARY
de faire part du décès de née Desnoyers,
et son fils Adriano,
nous consulter Mme Caroline
Pousset-Caharel Sa famille
M. André BESSON survenu le 26 avril 2020, a la douleur de vous faire part
et M. Jean-Marc Fauroux,
à l'âge de 89 ans. du décès de
Naissances, Commémoration, ses enfants,
Baudouin et Ariane,
survenu le 25 avril 2020, Cet avis tient lieu de faire-part. M. Jean-Claude ROUX
Guillaume et Saghie,
Adoptions, Signatures, à l'âge de 89 ans, à Paris. Sibylle et son fils Ted,
14, rue de la Belle-Feuille, le 22 avril 2020,
Thomas et Minkyoung,
Baptêmes, Départsen 92100 Boulogne. dans sa 78e année.
Nicolas et Cécile,
Olivier et Mélanie,
retraite, Stéphanie et Pierre-Etienne, Les obsèques ont eu lieu
Fiançailles, dans la plus stricte intimité, à
M. et Mme Pierre Saghbini, Virginie et Matthieu,
M. et Mme Sophie et Nicolas, Courbevoie (Hauts-de-Seine).
Mariages, Vœux, Jean Philippe de Calbiac, Florence et Rémi,
M. Hervé de Calbiac, ses petits-enfants, Michel et Bertrand, Une messe sera célébrée
Anniversaires, Deuils, ses enfants, ses seize arrière-petits-enfants, ses fils, et leurs épouses, ultérieurement.
Nathalie et Sophie,
Condoléances, Mlle Yumna Marie Saghbini, son frère, sa sœur Sylvie Monod
Centenaires, et Jean-Mathieu Prévot,
Guillaume Saghbini (†), et ses belles-sœurs,
M. et Mme Jean de Calbiac, les familles Nogues, Dupont, ses belle-fille et gendre,
FêtedesMères, Remerciements, ses 34 petits-enfants Thérèse Veber, née Devaux,
M. et Mme Hugues de Calbiac, Rousselot, Decré, Lauprêtre son épouse depuis 72 ans,
M. et Mme Pierre de Calbiac, et leurs conjoints,
FêtedesPères, Souvenirs, Mlle Aélys de Calbiac, ses 27 arrière-petits-enfants,
ont la tristesse Marick et Emmanuel (†)
MM. Romain, Matthieu, Paul de vous faire part du décès de Vasseur,
Saint-Valentin, Messeset et Benoît de Calbiac, toute la famille et ses amis
François et Brigitte Veber,
ses petits-enfants, M. Claude DECRÉ Marie Pascale Veber-Suhard,
anniversaires, HEC 44, ont la tristesse de vous
Noces, annoncer le rappel à Dieu du Arnaud (†) et Anne Veber,
Géraud, Isaure, Blanche, Claire (†) et Thierry Rascol,
Joseph, Hermine, Brune, survenu à l'âge de 96 ans, ses filles, fils,
Communications Officesreligieux, Aliénor, Wandrille, Gaspard, le 27 avril 2020.
docteur Nicole MONOD belles-filles et gendres,
Roch et Dauphine de Calbiac,
diverses, Prised’habit, ses arrière-petits-enfants, née Steinheil,
La cérémonie religieuse Franz et Sigrid Vasseur,
sera célébrée directeur de recherche
à l'INSERM, Alexandre et Sandra Vasseur,
Conférences, Jubilé, font part du rappel à Dieu de le samedi 2 mai, à 10 h 30, Paola et David Marmonier,
en l'église attaché des Hôpitaux,
Edouard et Laetitia Veber,
Thèses, Jubilésacerdotal, Notre-Dame-de-Toutes-Joies Romain et Aude Veber,
Mme Jean de CALBIAC de Nantes, Thibault et Marion Veber,
née Odette Maureau, dans la stricte intimité qui nous a quittés paisiblement
Portesouvertes, Ordination, le mardi 21 avril 2020, Charlotte et Sébastien Wey,
familiale, Clémence et Nicolas
suivie de l'inhumation dans sa 95e année.
de Veyrac,
Distinctions, Vœux le 13 avril 2020, au cimetière d'Orvault bourg Hadrien Suhard,
à l'âge de 94 ans. dans le caveau familial. L'inhumation aura lieu
le jeudi 30 avril, à 15 heures, Dimitri Suhard,
Nominations, monastiques. Victor Rascol,
La cérémonie religieuse, La famille remercie au cimetière ancien
de Neuilly-sur-Seine, Hippolyte Rascol,
suivie de l'inhumation, a eu lieu le personnel et la direction Pénélope Rascol,
dans l'intimité familiale, dans l'intimité.
Reprise des annonces sur : de l'Ehpad Les Océanes, ses petits-enfants
le 23 avril 2020, au cimetière à Nantes. et leurs conjoints,
de Saint-Paul-Trois-Châteaux Un culte d'action de grâce
www.carnetdujour.lefigaro.fr (Drôme), où elle repose Cet avis tient lieu de faire-part. sera célébré à l'automne.
ses 19 arrière-petits-enfants
au côté de son époux.
www.dansnoscoeurs.fr Cet avis tient lieu de faire-part.
et toute la famille Veber
Cet avis tient lieu de faire-part.
ont la tristesse
On nous prie d'annoncer de vous faire part
le décès de du rappel à Dieu de
Mme Magdeleine DELOFFRE Ambert, Clermont-Ferrand
(Puy-de-Dôme). Jean-Claude VEBER
Naissance
née de Mazenod, chevalier
Le Groupe OMERIN de la Légion d'honneur,
survenu le 19 avril 2020, chevalier
reconnaissant,
Annoncez-la dans le carnet du jour à l'âge de 97 ans,
et de Xavier Omerin, de l'ordre national du Mérite,
président-directeur général,
les membres à l'âge de 96 ans,
Mlle Jeanne de MAZENOD le 28 avril 2020.
du comité de direction,
survenu le 23 avril 2020, les élus des CSE
et tous les salariés du Groupe La cérémonie religieuse
à l'âge de 101 ans. aura lieu dans l'intimité,
ont l'immense tristesse ce mercredi 29 avril 2020,
Les cérémonies religieuses en l'église Saint-Pierre
ont été célébrées dans l'intimité, de vous faire part
du décès de son fondateur, de Neuilly-sur-Seine,
à Landevieille (Vendée). chapelle haute.

M. Michel OMERIN Une messe à sa mémoire


chevalier sera dite ultérieurement
Mme Laurent Drevillon, de l'ordre national du Mérite,
née Michèle Cavallero, ingénieur École catholique 1, rue de l'École-de-Mars,
son épouse, d'Arts et Métiers, 92200 Neuilly-sur-Seine.
ses enfants, président honoraire,
Thomas et Pierre,
© Thinkstock

ses petits-enfants,
Charlotte, Basile, Andrea survenu le 24 avril 2020, souvenirs
et Louis, à l'âge de 88 ans,
et toute sa famille des suites d'un accident
vasculaire cérébral. Le 8 août 2018, à Paris,
ont la douleur
de vous faire part du décès de Les obsèques religieuses François Robert SIMON
... et recevez Le Figaro gracieusement pendant 3 mois ont eu lieu le mardi 28 avril,
M. Laurent DREVILLON au cimetière d'Ambert, dans nous quittait,
Tél. 01 56 52 27 27 la plus stricte intimité familiale. dans sa 85e année.
Les obsèques auront lieu dans
carnetdujour@media.figaro.fr l'intimité, le jeudi 30 avril 2020, Nous remercions toutes celles Les Petits Frères des Pauvres
www.carnetdujour.lefigaro.fr à 15 heures, au cimetière et ceux qui auront une pensée ont une pensée reconnaissante
de Crozon-Morgat (Finistère). pour lui. pour leur bienfaiteur.
mercredi 29 avril 2020

CHAMPS LIBRES
LE FIGARO

DÉBATS 23

Sortir d’un intermonde angoissant


et bavard

A
vec la pandémie et le Les polémiques où se mêlent des d’admirer de beaux paysages, dans des interprétations confuses qui
confinement généralisé, propos scientifiques et d’autres qui d’observer la nature et les bêtes font du néolibéralisme mondialisé
nous sommes entrés le sont beaucoup moins s’étalent sauvages, peut-on s’émerveiller devant et de la dégradation du rapport de
dans un univers dans les médias et les réseaux sociaux. ses plantes d’appartement, ses animaux l’homme à la nature et aux animaux
anxiogène et étrange Certains n’hésitent pas à considérer de compagnie ou les pigeons qui non pas ce qui a pu faciliter la vitesse
qui nous confronte le professeur Éric Raoult, personnalité viennent salir son balcon ou le rebord de propagation du virus et son passage
au tragique de l’histoire et de notre hors du commun, comme une sorte de de sa fenêtre ? Comme le dit d’une de l’animal à l’homme, mais les causes
condition dans des conditions « gilet jaune » représentant le bon sens autre manière un communiqué de son apparition. Les virus présents
nouvelles où l’événement est devenu du « peuple » contre les « élites », la humoristique attribué à des dans la nature n’ont pourtant pas
inséparable des grands moyens province et la « France périphérique » psychiatres : « Il est tout à fait normal attendu l’ère industrielle, les Trente
d’information audiovisuels et des contre Paris. D’autres le considèrent de parler aux murs, aux plantes et Glorieuses, le néolibéralisme,
réseaux sociaux. Nous vivons en direct comme quelqu’un qui chercherait autres pots. Veuillez nous contacter la dégradation de la biodiversité
une tragédie qui produit des effets avant tout à se mettre en avant en uniquement s’ils vous répondent. » et le réchauffement climatique
de sidération et de saturation. Cette faisant fi des critères scientifiques et de Cette évasion hors de la vie sociale pour affecter l’humanité. Par-delà
JEAN-PIERRE situation rend problématique une juste toute prudence. Pourquoi devrais-je ne saurait tenir très longtemps. les appels à la « démondialisation »,
LE GOFF mesure des choses en dehors
de la confusion et du chaos.
L’être humain
ne peut pas vivre
au « changement de paradigme »
ou de « modèle », il conviendrait
Figure importante
de la vie intellectuelle ■ Impression d’irréalité « L’être humain ne peut pas vivre
dans la « distanciation sociale »
dans la
« distanciation
de faire la part des choses entre remises
en question salutaires et rejet
Les rues désertes où résonnent sociale » et le de la modernité et de l’idée même
française, le sociologue de temps à autre les sirènes des et le « confinement » comme un « confinement » de progrès.
et philosophe* décrit ambulances, les mesures de mollusque dans sa carapace. L’homme comme un
avec une rare finesse « distanciation sociale », les contrôles mollusque replié ■ De l’autorité
est un être de relation qui a besoin et de la communication
la perception de la crise des déplacements par la police créent dans sa carapace.
sanitaire par le confiné un univers qu’on n’aurait jamais cru de la présence et de l’échange direct L’homme est un Cette crise a posé la question de
et dépeint la perplexité
de celui-ci. « Dans
possible auparavant. Les reportages
dans les unités de soins intensifs
et dans les Ehpad où l’on meurt dans
avec ses semblables » être de relation
dans la vie privée
comme dans la vie
l’autorité de l’État, de ses représentants
qui ont dû affronter une situation
inédite des plus instables. À cette
cette sorte d’intermonde, la solitude, les cercueils et les morgues choisir un camp alors que je ne connais publique qui a besoin de la présence occasion, les conseillers de la dernière
univers flottant entre improvisées accentuent la sensation pas grand-chose dans ce domaine ? et de l’échange direct avec ses heure, les donneurs de leçons
le réel et l’imaginaire, de vivre un mauvais rêve. Par L’« essoreuse à idées » a redémarré semblables. Le rapport contemplatif déconnectés de toute situation
peut-on encore faire l’information en continu, que l’on soit de plus belle avec ses oppositions et esthétisant à la nature ne saurait de responsabilité et d’action n’ont pas
ou non atteint par le virus, la souffrance sommaires qui ne changent rien à la l’oublier. Se réjouir du fait que la terre, manqué de donner de la voix :
la part des choses entre et la mort entrent dans les foyers réalité mais peuvent en donner la nature et les animaux respirent à « On vous l’avait bien dit », « Il suffisait
la réalité et ce flot confinés et renforcent l’anxiété. l’illusion. L’événement est d’emblée nouveau et que ces derniers font leur de ». Dans le cours même de cette
d’images, de mots, Les informations officielles avec leur intégré dans une bulle médiatique et retour dans les villes alors qu’au même crise, une différenciation s’est opérée
de commentaires nombre quotidien de morts, d’entrées langagière qui produit des effets de moment une population entière est entre les beaux parleurs, les
qui s’étalent à l’infini ? », aux urgences et en réanimation, débités demi-sommeil en période de confinée, que des êtres humains sont communicants à langue de bois et ceux
s’interroge sur un ton neutre et froid, ont des confinement. Dans cette sorte placés sous respirateurs artificiels et qui peuvent constituer des repères
allures de faire-part des pompes d’intermonde, univers flottant entre meurent dans l’isolement, m’apparaît au milieu de la tourmente. Des femmes
Jean-Pierre Le Goff. funèbres. De tous côtés, le monde le réel et l’imaginaire, peut-on encore comme une sorte de lapsus et des hommes politiques ont su faire
Le déconfinement semble courir à la catastrophe ; vous faire la part des choses entre la réalité antihumaniste et indécent. face dignement, d’autres sont apparus
est un impératif. Mais n’y pouvez rien mais vous êtes et ce flot d’images, de mots, de bavards et insignifiants, justifiant
la sortie de crise sanitaire quotidiennement informé de son état commentaires qui s’étalent à l’infini ? ■ De la catastrophe annoncée bêtement les incohérences et les
pose la question critique. Que puis-je faire de toute La réalité est tragique, mais et des utopies de remplacement manques les plus criants. D’autres
cette « transparence » ? l’analogie guerrière ne convainc pas Avec le confinement généralisé et encore se sont permis des déclarations
de l’exercice de l’autorité Les grands médias audiovisuels vraiment. Avec ses « chefs de guerre », scandaleuses sur la responsabilité
l’arrêt de pans entiers de l’économie,
et de la confiance et les réseaux sociaux donnent la parole sa « première » et sa « seconde ligne le temps semble arrêté ; il prend les des malades entrés aux urgences
à l’ère des démocraties à des acteurs de terrain, font connaître de front », elle entretient un climat traits d’un éternel présent et l’avenir parce qu’ils n’auraient pas respecté
individualistes. les initiatives de solidarité qui se sont de « mobilisation générale » qui ne l’est nous apparaît indiscernable. C’est dans le confinement, ou sur les personnes
développées au sein même de la pas vraiment contre un « ennemi cette brèche que s’engouffrent âgées qu’ils entendaient isoler du reste
société. On découvre des figures invisible » sous les traits d’un virus les utopies et les idéologies les plus de la population.
scientifiques et médicales qui vous qui n’a rien d’humain et contre lequel diverses qui prétendent détenir les clés Ces phénomènes ne peuvent être
informent sur un virus encore mal on manque singulièrement de de l’histoire et ont réponse à tout. imputés à des « ratés dans la
connu dont les caractéristiques « munitions ». Même si certains traits Cette pandémie et la crise économique communication » ; ils renvoient plus
et les effets paraissent imprévisibles. de la situation se prêtent à la qui l’accompagne viendraient ainsi fondamentalement à ce qui structure
Ces scientifiques et ces médecins qui comparaison, nous savons pourtant concrétiser une catastrophe que des de l’intérieur un responsable,
prennent beaucoup la parole ne sont que nous ne sommes pas en guerre et prophètes du malheur et des idéologues lui confère à la fois compétence
pas d’accord entre eux sur les mesures tout le pays ne subit pas le confinement avaient annoncée depuis longtemps ; et autorité, tout en comprenant
à prendre et leurs propos peuvent et la pandémie de la même façon. Cette la situation des
affoler à l’occasion. pandémie est grave mais la proportion citoyens
de décès liés à ce virus par rapport au
nombre total de cas atteints est faible.
Dans la seconde moitié du XXe siècle,
« Une différenciation s’est opérée entre ordinaires,
les beaux parleurs et ceux qui peuvent d’autant plus
quand ceux-ci
la France a connu d’autres épidémies constituer des repères au milieu de la vivent dans
plus meurtrières. tourmente. Les principes et les « valeurs » l’anxiété.
Dans la façon
■ De l’évasion en période qui se proclament aisément ne prennent d’assumer des
de confinement
À l’inverse de cette vision de fin
leur sens qu’incarnés et en situation » responsabilités
et de faire face,
de monde, les conseils les plus divers le tissu éducatif
pour vivre confiné ont des aspects l’heure de la vérité et de l’éveil des premier, le parcours de vie et de
angéliques et bon enfant. Au sein du consciences a enfin sonné – et la formation, l’acquisition d’une solide
milieu journalistique et intellectuel, validation de leurs idées par la même culture générale, la confrontation à
certains ont tendance à ériger leurs occasion. l’échec et aux épreuves… sont décisifs.
goûts et leur mode de vie en valeur Dans le cours même de la pandémie, Il est trop tôt pour en tirer le bilan,
universelle. Les conseils de lecture l’écologie punitive et rédemptrice mais la crise a montré l’importance
des grandes œuvres de la littérature, a continué de nous assener ses leçons. de l’autorité, d’un type de langage
pour légitimes et bénéfiques qu’elles La pandémie serait un « signe » et de comportement pouvant inspirer
soient, apparaissent pour ou un « ultimatum » que nous enverrait la confiance et l’unité. Les principes
le moins en décalage avec la « Nature » ou encore la conséquence et les « valeurs » qui se proclament
les préoccupations plus de nos « péchés écologiques ». aisément ne prennent leur sens
« matérialistes » de la Ces propos ne sont pas sans rappeler qu’incarnés et en situation.
majorité de la population. ceux du maréchal Pétain après la Malgré un manque de moyens
Il en va de même pour la défaite de juin 1940 : « Nous payons flagrant, les personnels soignants se
contemplation de la nature et le prix de nos fautes », ou encore sont mobilisés sans compter ; ceux qui
des animaux que l’on met en « La terre, elle, ne ment pas ». assurent les fonctions vitales du pays
avant pour retrouver une La situation et le contexte historique ont continué de travailler ; bon gré mal
sérénité en dehors des affres ne sont plus les mêmes, les dégâts gré, le confinement a été globalement
la vie moderne. Dans une du progrès et les défis écologiques respecté. Confronté à une situation
société où le culte de la sont bien réels, mais une écologie historique sans précédent, notre pays
performance et le stress ont fondamentaliste et pénitentielle prêche a su globalement y faire face « avec les
envahi l’ensemble des depuis longtemps l’Apocalypse et moyens du bord », en faisant preuve de
activités sociales, « être bien profite de la pandémie pour se mettre courage, d’ingéniosité et de solidarité.
dans sa tête et dans son corps en avant. L’humanisme et le patriotisme sont
dans un rapport réconcilié La crise sanitaire se double d’une toujours présents par-delà les fractures
avec la nature » est un crise économique et les nostalgiques et les divisions. Ce sursaut est
objectif qui n’a rien de la guerre des classes appellent de réconfortant et salutaire, mais
d’évident (surtout dans nouveau le monde à « changer de combien de temps peut-il durer ?
la période). Cet idéal base » et à transformer le « genre * Jean-Pierre Le Goff est l’auteur
CLAIREFOND

fantasmatique humain ». Les « Y a qu’à… faut qu’on » de nombreux ouvrages salués par
de réconciliation et les solutions miracles reviennent la critique, tels « Mai 68, l’héritage
et d’harmonie est en force. L’État doit aider mais il ne impossible » (La Découverte, 1998),
réactivé comme peut pas tout. Et la démagogie populiste « La Fin du village. Une histoire
thérapie selon laquelle il suffit de « faire payer française » (Gallimard, 2012), distingué
d’évasion et de les riches et les patrons » ne peut que par le prix Biguet de l’Académie française
décompression renforcer la haine et le ressentiment et par le prix Montaigne, « Malaise
pour alléger déjà présents dans les rapports sociaux. dans la démocratie » (Stock, 2016) et
les contraintes Un courant gauchiste et revanchard se « La France d’hier. Récit d’un monde
insupportables du croise avec un courant écologiste adolescent, des années 1950 à Mai 68 »
confinement. réactionnaire pour nous annoncer un (Stock, 2018), qui a obtenu en particulier
A

Mais quand on « nouveau nouveau monde » qui n’a le prix du livre de l’histoire contemporaine
n’a pas la chance rien de réjouissant. Ils se rejoignent et le prix Pétrarque de l’essai.
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

24 CHAMPS LIBRES
OPINIONS
CHRONIQUE
Bertille Bayart La santé insolente des Gafam

I
£@BertilleBayart

l pleut des mauvaises nouvelles et métier, ont un coup d’avance. Les prix entre novembre 1929 et mars 1930, peut sembler insolente, presque
il grêle des chiffres affolants. Mais qu’ils donnent aux actions aujourd’hui puis une deuxième glissade encore insupportable, à certains.
du côté des Bourses, on parle en ce laisse supposer qu’ils anticipent plus violente… Autant dire que le rallye Les dix plus grandes fortunes
moment d’un « rallye ». Oui, un finalement un rebond assez rapide actuel ne peut être pris pour argent américaines, dont neuf sont détenues
rallye, de marché baissier - « Bear des profits, et qu’ils parient donc sur comptant. par des patrons de la tech comme Jeff
Market » - certes mais un rallye un scénario de croissance en forme de V. Deux phénomènes sont cependant Bezos, Bill Gates, Mark Zuckerberg
tout de même. Depuis le point bas L’autre explication est moins frappants dans l’évolution des marchés. ou Steve Ballmer, ont encore augmenté
atteint, au terme d’un plongeon glorieuse : les marchés déboussolés Le premier, c’est le fossé qui se creuse depuis le 1er janvier de 4 milliards de
spectaculaire, le 23 mars, l’indice Dow s’en remettent aux banques centrales entre l’Europe et les États-Unis. dollars. Le jeune économiste français
Jones a, par exemple, rebondi de plus et croient au pouvoir de leurs mesures Les actions européennes perdent Gabriel Zucman, connu pour ses travaux
de 30 %. Depuis le début de l’année, expansionnistes comme d’autres dix points de plus que les actions sur les inégalités et son ambition
le marché américain (S&P 500) ne perd à la chloroquine. américaines depuis le début de l’année. de convertir les démocrates américains
plus « que » 15 %. Difficile de trancher. Les doutes Dans le secteur bancaire par exemple, à sa rage fiscale, a relevé ce chiffre
Quand les actions montent alors que sur l’évolution de la situation sanitaire l’écart de valorisation de part et d’autre sur Twitter. « Voilà une base fiscale
tout le reste, tous les indicateurs, rendent les perspectives financières très de l’Atlantique, déjà important résiliente » a-t-il écrit. On lit : « Oh !
de moral, d’activité ou de prévisions incertaines. Les oiseaux de mauvais avant la crise, est aujourd’hui La belle matière taxable ! » et l’on devine
de bénéfices, baissent, il y a deux augure rappellent que le krach de 1929 à un niveau record. Pour un même la gourmandise dans le propos.
explications possibles. L’une est avait eu lieu en deux temps : un premier niveau de capital, une banque Il y a pourtant mieux à faire, mieux
optimiste : les investisseurs, dont c’est le effondrement, suivi d’un fort rebond américaine vaut 50 % de plus que à imaginer, dans le fameux « monde
sa concurrente du Vieux Continent. d’après », qu’une simple taxation
Deuxième constat, qui explique en exceptionnelle des grandes fortunes,

@
partie le premier, les valeurs du secteur celles de la tech comme les autres.
technologique américain caracolent. La crise de 2008 a permis
100 000 citations
et proverbes sur evene.fr ENTRE GUILLEMETS Cinq entreprises seulement, les fameux
Gafam (Google, Apple, Facebook,
une victoire : la fin du secret bancaire
et la domestication d’une part très
Amazon et Microsoft), pèsent 20 % significative de la fraude fiscale.
29 avril 1945 : les femmes françaises votent pour la première fois, aux municipales. de la capitalisation de toute la bourse Cet acquis, qui paraissait hors de portée
américaine. Du jamais vu depuis… avant la crise, a été rendu possible
la bulle de l’internet. Amazon, dont par une coordination internationale
Ordonnance du général la valeur a encore crû de 28 % depuis effective. Et aussi parce que le besoin
de Gaulle du 21 avril 1944 le 1er janvier, vaut à lui seul près de
1 200 milliards de dollars, c’est-à-dire
d’apporter des réponses politiques au
désarroi créé par le désastre économique

Les femmes sont grosso modo 80 % de notre CAC 40…


Que les géants du numérique
rejoignait l’impératif budgétaire
de renflouer, partout, les caisses.

électrices et éligibles soient les gagnants de la crise actuelle


n’est pas illogique. Leurs services,
dans un monde contraint de se défier
La crise actuelle, unique en son genre,
appellera de la même manière bientôt
des réponses politiques et des solutions
dans les mêmes du contact humain, sont plus recherchés
et plus utiles que jamais.
budgétaires qui ne seront puissantes que
dans le cadre d’une coopération globale.
conditions Mais le succès, pour ne pas dire
le triomphe dans le cas d’Amazon,
Elle pourrait donc provoquer
une conséquence inattendue mais

que les hommes» n’attire pas que les éloges. En temps


de crise, et surtout celle-ci qui n’a pas
souhaitable : l’accélération des travaux
menés au niveau de l’OCDE sur
AFP

de coupables, les têtes qui dépassent la fiscalité du numérique. Les Gafam


prennent des risques. La réussite n’ont pas fini de faire parler d’eux.

Déconfinement : les conditions du succès


ne sont pas encore réunies à ce jour

Q
uand on étudie les scénarios Des conditions doivent être posées pour Pour cela, il faut d’urgence organiser s’assurer que nos réanimations auront
de déconfinement, il faut déconfiner, en espérant qu’elles évitent une large palette d’hébergements suffisamment de places pour accueillir
avoir en tête que personne la vague ou en limitent les effets. (chambres d’hôtel, centres de vacances) les patients graves. Nos capacités de
ne connaît la recette idéale. La première condition est que le pays avec toute la logistique qui va avec. réanimation devront peut-être même être
Pour affronter cette dispose enfin d’un pilote unique dans La cinquième condition aurait dû être supérieures à celles, déjà considérables,
épreuve collective, l’avion, investi de grands pouvoirs sur tous réglée depuis longtemps. Il faut tester que les hôpitaux avaient mises en œuvre
on devra compter les moyens publics. L’ennemi reste la non- par PCR toutes les personnes « confinées en mars. Car fin mars, nous n’avons eu
avec les Français. Afin de regagner décision, les dissonances, la multiplication obligatoires » (Ehpad, établissements affaire qu’aux malades du Covid. Après
leur confiance, il ne faudra plus rien des circuits de validation, les sous-chefs, psychiatriques ou pour personnes le déconfinement, à la vague de patients
leur cacher des difficultés. les ordres et les contre-ordres. handicapées, prisons). Covid peut s’ajouter une vague de patients
Que peut-il se passer ? Rien ou tout. La deuxième condition est de tout faire Le gouvernement continue à prétendre non-Covid, qui sont ceux dont l’état
Des individus non immunisés vont sortir pour ralentir l’inéluctable transmission qui qu’il ne faut tester qu’en cas d’apparition de santé s’est dégradé pendant le
et pourront s’infecter. Certains apparaîtra après le déconfinement. Il faut d’un cas symptomatique sans d’ailleurs confinement. Autrement dit, la situation
seront à l’origine de porter un masque, à chaque sortie. Dans même le faire. Cette attitude est illogique pourrait être encore plus difficile en juin
« clusters », et il faudra les les transports bien sûr, qui comptent pour quand on sait que 50 % des cas qu’en mars. Armons dès maintenant une
dépister vite. D’autres feront 34 % des origines des clusters en Chine sont asymptomatiques, et que ces réserve stratégique de lits de réanimation,
des formes graves, et il (medRxiv, Hua Qian, 7 avril 2020), mais asymptomatiques sont responsables en utilisant les 10 000 respirateurs dont
faudra pouvoir les traiter. partout aussi, y compris à domicile au de 44 % des contagions. Autrement dit, a parlé Emmanuel Macron. En Chine,
Considérant une incubation moindre signe. À défaut de leur fournir des attendre l’apparition d’un premier cas des équipes médicales fraîches ont été
de 2 à 14 jours plus une masques, les pouvoirs publics devraient au symptomatique pour tester toute la massivement amenées vers les régions
dizaine de jours pour que moins clairement apprendre aux Français communauté, c’est prendre le risque de épidémiques pour armer de telles unités.
naissent les formes graves, à confectionner le leur. Il est urgent rater près des trois quarts des « clusters » Préparons-nous à faire de même
on peut théoriquement de mettre à disposition du grand public naissants, et d’avoir toujours un coup de à l’échelle européenne.
craindre une vague fin un tutoriel officiel efficace, simple et retard sur l’épidémie. La même stratégie Nous entrons dans une période de très
mai- début juin. standardisé, comme l’a fait depuis le début devrait s’appliquer dans touts les lieux grand péril. Avec moins de 10 % de la
Les autorités de l’épidémie le Center of Disease Control indispensables au bon fonctionnement population ayant rencontré le virus, nous
DESSINS CLAIREFOND

pourront aussi devoir d’Atlanta. Une partie du drame français du pays (police, hôpitaux, pompiers, avons déjà 30 000 morts. Où en serons-
reconfiner si s’illustre dans cette difficulté à donner des centrales nucléaires). Que se passera-t-il nous quand 50 % d’entre nous aurons été
notre système est informations claires et stables au public. si la moitié de la caserne de pompiers infectés ? Non maîtrisée, une seconde
submergé. Et si La troisième condition est d’être en tombe malade ? Une PCR négative vague peut submerger le système de santé
les déconfinements mesure de dépister très rapidement les un jour ne garantit certes pas l’absence et causer de très nombreux décès.
sauvages se « clusters » naissants pour éviter qu’ils ne d’infection le lendemain. Mais elle permet, Les conditions médicales du
multiplient, la vague prospèrent jusqu’à devenir incontrôlables. en séparant les positifs des négatifs déconfinement sont-elles aujourd’hui
peut même survenir Il faudra à la fois des tests, des équipes à un moment donné, de freiner remplies pour éviter ce scénario
P PHILIPPE JUVIN
R plus tôt. épidémiologiques d’enquête et tous les circuits de transmission. catastrophe ? Clairement non. Le seront-
ET D JEAN ROTTNER
R Peut-on prévenir
un tel scénario ?
les outils que l’intelligence artificielle
peut nous offrir. Les a-t-on ?
La sixième condition est qu’il faut
reconstituer d’urgence tous les stocks
elles le 11 mai ? Au gouvernement de nous
l’assurer. Si elles ne le sont pas, on devra
Une deuxième vague de l’épidémie est possible Comme on n’a pas Qui organise quoi ? actuellement vides (médicaments, avoir le courage de l’expliquer
en juin. Préparons-nous à ce scénario le droit de parier (sur La quatrième condition est de ne pas surblouses) et s’assurer que les soignants, aux Français et de repousser la date,
un médicament, une renvoyer les positifs dans leur famille qui viennent d’essuyer plusieurs ou de déconfiner moins que prévu.
ou bien le déconfinement pourrait être un échec, saisonnalité du virus) et sans masque. C’est ce que nous avons semaines éprouvantes, ont pu se reposer. La bataille est loin d’être gagnée.
argumentent le chef du service des urgences quand il s’agit de malheureusement fait jusque-là, au risque Nous en sommes loin. * Maire de La Garenne-Colombes
de l’Hôpital européen Georges-Pompidou* santé, nous devons qu’ils infectent leur entourage (80 % des La septième condition est encore plus (Hauts-de-Seine).
et le président de la région Grand Est**. nous préparer. « clusters » en Chine sont nés à la maison). fondamentale. Pour déconfiner, il faudra ** Médecin urgentiste de profession.

“Sans la liberté de blâmer il n’est point d’éloge flatteur” Beaumarchais

Dassault Médias SOCIÉTÉ DU FIGARO SAS Directeur des rédactions Philippe Gélie (International), Directeur artistique FIGAROMEDIAS Impression L’Imprimerie, 79, rue de Roissy Ce journal
(actionnaire à plus de 95 %) (société éditrice) Alexis Brézet Pierre Bayle 9, rue Pillet-Will, 75430 Paris Cedex 09 93290 Tremblay-en-France se compose de :
14, boulevard Haussmann Étienne de Montety Édition nationale
14, boulevard Haussmann Rédacteur en chef Tél. : 01 56 52 20 00 Midi Print, 30600 Gallargues-le-Montueux 1er cahier 26 pages
75009 Paris 75009 Paris (Figaro Littéraire), Frédéric Picard (Web) Ecoprint Casablanca Maroc. ISSN 0182-5852 Cahier 2 Économie
Directeurs adjoints de la rédaction Bertrand de Saint-Vincent Fax : 01 56 52 23 07 Commission paritaire n° 0421 C 83022 8 pages
Président-directeur général Directeur délégué
Charles Edelstenne Président Gaëtan de Capèle (Économie), (Culture, Figaroscope, Télévision), du pôle news Pour vous abonner Lundi au vendredi de 7 h à 18h ;
Laurence de Charette (directeur Président-directeur général sam. de 8 h à 13 h au 01 70 37 31 70. Fax : 01 55 56 70 11 .
Administrateurs Charles Edelstenne Yves Thréard (Enquêtes, Bertrand Gié Gérez votre abonnement, espace Client : www.lefigaro.fr/client
de la rédaction du Figaro.fr), Aurore Domont
Olivier Dassault, Thierry Opérations spéciales, Sports, Éditeurs Formules d’abonnement pour 1 an - France métropolitaine
Direction, administration, rédaction
Dassault, Olivier Costa Anne-Sophie von Claer Sciences), Robert Mergui Club : 459 €. Semaine : 319 €. Week-end premium : 260 €.
de Beauregard, Benoît Directeur général, Anne Pican 14, boulevard Haussmann
directeur de la publication (Style, Art de vivre, So Figaro), Vincent Trémolet de Villers 75438 Paris Cedex 09 Imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement.
A

Habert, Bernard Monassier, Directeur de la Origine du papier : France. Taux de fibres recyclées : 100%. Ce journal
Marc Feuillée Anne Huet-Wuillème (Édition, (Politique, Société, Débats Opinions) diversification éditoriale Tél. : 01 57 08 50 00
Rudi Roussillon est imprimé sur un papier UPM porteur de l’Ecolabel européen
Photo, Révision), Pierre Doncieux direction.redaction@lefigaro.fr sous le numéro FI/37/01. Eutrophisation : Ptot 0.009 kg/tonne de papier.
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

25

À Alger, un ramadan au goût particulier


Les habitants, qui avaient pris possession de la rue depuis un an, se retrouvent confinés chez eux à cause du virus,
pour un curieux mois de jeûne. Les mosquées sont fermées et les soirées, en plus petit comité, moins festives.

ADAM ARROUDJ
ALGER

POUR QUI CONNAÎT Alger la lève-tôt,


éreintée par d’interminables embouteilla-
ges avant même que le soleil émerge de la
baie, couvée d’une brume chargée
d’humidité et de monoxyde de
carbone, la ville est aujour-
d’hui méconnaissable. Les
mesures prises pour lutter
contre le coronavirus – fer-
meture des écoles, suspen-
sion des transports en com- UN MONDE
mun, couvre-feu – ont
changé son visage. Ramadan CONFINÉ
oblige, elle se réveille aussi un
peu plus tard, se laissant chahuter
9/11
par les cris des goélands qui traversent le
ciel forcément plus bleu.
Depuis vendredi, premier jour de rama-
dan, le couvre-feu a été repoussé de 15 à
17 heures, jusqu’à 7 heures. « Je ne sais pas
trop ce que ça change », relève Amira,
38 ans. Cette fonctionnaire, confinée avec
son mari et ses deux enfants dans un petit
trois-pièces, remarque de son balcon que,
dans son quartier, à Hussein Dey, assez
populaire, « les gens ne rentrent pas chez
eux. Au contraire, c’est à l’heure du couvre-
feu qu’ils sortent. Ils vivent parfois à plu-
sieurs familles dans un petit appartement et
ce n’est clairement pas possible de rester à la
maison. »
Alors tous les soirs, l’hélicoptère de la
police stationne longuement au-dessus
des maisons. Mais le vrombissement as-
sourdissant des hélices le trahit bien L’autre soir, les policiers sont venus les dé- Avec quelque 3 517 cas et 432 décès, confinement décidé de manière très précoce, Désinfection de la mosquée
avant qu’il puisse surprendre les contre- loger et leur dire que s’ils les reprenaient l’Algérie a, de l’avis des professionnels de le profil très jeune de la population, la capa- Djamaâ el-Kebir, fin mars, à Alger.
venants. Commence alors un véritable dehors, ils les mettraient en prison. Bon, ça santé, « pour l’instant plutôt bien géré la cité du secteur de la santé, malgré le manque Si le gouvernement a décidé de
jeu du chat et de la souris. « Dans ma cité, n’a servi à rien. Ils ressortent toujours pour crise ». « Les hôpitaux n’ont pas été débor- de moyens, à mobiliser rapidement des res- rouvrir les commerces, les mosquées
les jeunes courent se cacher dans les cages jouer au ballon, aux dominos ou regarder dés par l’afflux de malades, constate Tarek, sources, le fait que notre médecine soit une resteront fermées durant tout le mois
de ramadan. A.BELGHOUL/PPAGENCY/SIPA
d’escalier, raconte Oussama, 20 ans. des vidéos sur Tik Tok. » pneumologue. Cela peut s’expliquer par le vraie médecine de proximité, et vraisembla-
blement, le recours à la chloroquine. »
Face à ces chiffres et à la nécessité de sa priorité n’est pas de tuer le temps, mais
soulager l’économie, que l’effondrement d’occuper ses trois garçons qui ne vont
du prix de baril de pétrole met en grande plus à l’école, et de remplir le réfrigéra-
difficulté, le gouvernement a décidé de teur. Son mari, ouvrier journalier à Blida,
rouvrir la plupart des commerces. Houda, l’épicentre de la maladie où il ne peut plus
35 ans, chef de projet dans une entreprise se rendre depuis le confinement total de la
de services, au chômage technique depuis ville faute de transports en communs, ne
plus d’un mois, reste dubitative. « Avec ma perçoit plus son salaire depuis plusieurs
famille, on va continuer à rester confinés, car semaines. « Le soir, on se contente d’une
depuis quelques jours, la courbe des cas re- chorba (soupe traditionnelle du ramadan)
part à la hausse », relève-t-elle, en recon- avec des boureks. Mais je ne fais pas de
naissant qu’elle-même n’aime pas « sortir deuxième plat, on ne peut pas acheter de
avec un masque ». « Je crois que c’est cultu- viande. Je sais que pour l’Aïd (fête qui mar-
rel. Parler à quelqu’un avec un masque, c’est que la fin du ramadan), je ne pourrai pas
presque impoli. Et puis garder de la distance non plus acheter les amandes pour faire les
avec les autres et ne pas se toucher, c’est im- gâteaux. Tant pis, je sais que dans ma fa-
possible ! Dans mon quartier, les hommes se mille, on nous en donnera. » La solidarité,
font des accolades, se tapent dans le dos, se
font la bise. Tout le monde trouve très com-
pliqué de changer ses habitudes. Ne plus aller
à la mosquée, c’est déjà beaucoup. »
À l’heure de la rupture du jeûne, quand
“ Avec ma famille, on va
continuer à rester confinés,
tous les bruits de la ville se taisent et que
car depuis quelques jours,
seules les odeurs de cuisine saturent l’air, la courbe des cas repart
les muezzins de toutes les mosquées du à la hausse
pays rappellent que c’est à la maison qu’il
faut prier. « Prier chez soi, ce n’est pas un
problème, assure Abderrezak, 46 ans, ca-

HOUDA, 35 ANS, CHEF DE PROJET DANS
UNE ENTREPRISE DE SERVICES, AU CHÔMAGE
TECHNIQUE DEPUIS PLUS D’UN MOIS
dre dans le BTP. Mais la mosquée est bien
plus qu’un lieu de culte, elle est un espace pour Mustapha Zebdi, président de l’Or-
public à part entière, où les gens se rencon- ganisation algérienne pour la protection et
trent entre voisins et parents. On y parle re- l’orientation du consommateur, est sans
ligion, bien sûr, mais aussi politique et vie de doute ce qui a permis d’amortir la perte de
quartier. » Propriétaire d’un appartement revenus des ménages. « Les familles
dans une des nouvelles cités très prisées avaient peut-être un peu d’argent de côté,
par les classes moyennes de la banlieue- mais il y a eu de nombreux gestes de solida-
ouest, Abderrezak passait généralement rité de la part des opérateurs privés et des
ses soirées de ramadan dehors, avec ses pouvoirs publics », relève-t-il, en référen-
voisins, attablés à un café. « Aujourd’hui, je ce à l’allocation de solidarité d’environ
reste chez moi, devant la télé. » 60 euros instaurée par le gouvernement à
À la télé, où rivalisent séries, jeux et l’attention des familles nécessiteuses. Et le
émissions culinaires spécialement réalisés confinement n’arrange rien : selon un
pour le mois sacré, la grille est un peu sondage réalisé par son association, 52 %
moins riche que lors des ramadans précé- des 15 000 personnes interrogées ont dé-
dents. « Les activités culturelles ont été in- claré avoir dépensé plus d’argent depuis le
terdites au moment où les tournages étaient début de la crise sanitaire, en partie pour
en cours. Et puis, il y a eu le couvre-feu. Les constituer des réserves.
producteurs ont dû demander des autorisa- Vers 4 heures du matin, quand les échos
tions spéciales. Cette année, ça n’a pas été des appels à la prière s’entrechoquent dans
simple. D’autant que dans ce contexte, les la nuit, appelant à une nouvelle journée de
annonceurs étaient rares », souligne El Hadi jeûne, Oussama ferme la bouteille de limo-
Bouabdallah. Le patron de Mediacorp pro- nade qui l’aide à rester éveillé pour avaler
duit cette année deux émissions : « Rajli des séries en streaming. « Il y a un an, on se
chef » (mon mari le chef, où des hommes se débarrassait de Bouteflika », se souvient-il
retrouvent en cuisine et reçoivent dans un en évoquant les manifestations populaires
casque les instructions de leurs épouses), et qui, du 22 février 2019 jusqu’au début de
« El quizz », version algérienne d’un diver- l’épidémie de coronavirus, ne s’étaient pas
tissement américain où chacun peut jouer arrêtées. « On pensait que rien ni personne
en direct de son domicile, en répondant à ne nous empêcherait de rester dans la rue.
des questions via une application. Après Surtout pas un virus, lâche-t-il avant d’aller
deux jours de ramadan, le jeu, « parfait se coucher. C’est fou, quand on y pense. » ■
pour le confinement » assure son créateur,
comptait déjà 100 000 téléchargements.
A

Samia, jeune mère au foyer, avoue ne RETROUVEZ DEMAIN :


rater aucune émission de cuisine, même si Rio
E AU20
U MAI 2V 0
O
N IL /R
AV

1940 : la plus grande défaite de l’histoire de France


En 1940, l’historien Marc Bloch analysait à chaud la bataille Au cœur de l’actualité, Le Figaro Histoire éclaire la crise du
de France comme une « étrange défaite ». Comment notre coronavirus par le récit des grandes pandémies qui ont
pays avait-il subi une si rapide, si totale débâcle en un mois traversé les siècles, de la peste au choléra et à la grippe
seulement face aux armées de Hitler ? Traités de paix bâclés, espagnole, et vous dévoile les spectaculaires Diamants de la
politique erratique, armée mal préparée : aidé des meilleurs Couronne qui ont repris leur place au Louvre dans une galerie
spécialistes d’histoire militaire, Le Figaro Histoire retrace la d’Apollon restaurée. Côté reportage, il vous emmène sur les
course à l’abîme et décrypte les causes d’un désastre annoncé. traces de Beethoven à Vienne, à l’occasion des 250 ans de sa
Un grand dossier pour tout comprendre d’un événement naissance, et vous fait découvrir les spectaculaires trompe-
central du XXe siècle. l’œil urbains inspirés de l’art classique qui ornent les rues de
Versailles.

Le Figaro Histoire, 132 pages.

8
En vente actuellement chez tous les marchands de
€ journaux et sur www.figarostore.fr/histoire
,90 Retrouvez Le Figaro Histoire sur Twitter et Facebook

Version digitale également disponible sur figarostore.fr à 6,99€ Le Figaro Histoire,


tout reste à découvrir
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO - N° 23 546 - Cahier N° 2 - Ne peut être vendu séparément - www.lefigaro.fr

> FOCUS
lefigaro.fr/economie L’AMF PROPOSE
D’ENCADRER
LES ACTIVISTES
ÉTATS-UNIS ASSURANCE Malgré la crise sanitaire, l’activisme
ABATTOIRS FERMÉS, LA PRIME DU CRÉDIT actionnarial reste au centre des pré-
occupations des pouvoirs publics.
LA PÉNURIE DE MUTUEL SÈME Comme elle l’avait annoncé en jan-
VIANDE MENACE PAGE 28 LA ZIZANIE PAGE 32 vier, l’Autorité des marchés financiers
(AMF) a publié mardi ses propositions
de « mesures ciblées » pour renfor-

économie
cer la transparence des marchés
financiers. Et étoffer son arsenal afin
de fixer des limites aux fonds acti-
CHRISTOPHE MORIN/IP3 PRESS/MAXPPP ; SMITH COLLECTION/GADO/SIPA USA ; KEITH BEDFORD/BLOOMBERG ; CRÉDIT MUTUEL

vistes et de lutter contre les excès.


Majoritairement américains, ces
investisseurs n’ont jamais autant dé-
fié les entreprises françaises. Cer-

Comment
tains prennent une part minoritaire du
capital de groupes qu’ils estiment
sous-valorisés et tentent d’influer sur
la stratégie pour en doper le cours de

Carrefour traverse
Bourse, ou, à l’inverse, ils spéculent
sur la chute du cours d’une société.
Pour lutter contre les excès, le gen-
darme de la Bourse préconise notam-

la crise sanitaire
ment de renforcer la « transparence
sur la montée au capital des action-
naires activistes ». Pour cela, l’AMF
se dit prête à faire évoluer la régle-
Les ventes du distributeur mentation en matière de franchis-
sement de seuils, « au minimum en
ont bondi avec le confinement. les réduisant pour les grandes entre-
Son PDG, Alexandre Bompard, prises », précise-t-elle.
L’institution souhaite également
explique au « Figaro » « accroître (ses) capacités d’analyse
comment le groupe s’est et de réaction dans le cadre de cam-
pagnes activistes », y compris sur le
adapté dans un contexte volet répressif « lorsque les circons-
particulièrement difficile. tances l’exigent ». Pour aider les
entreprises prises pour cible à se dé-
PAGES 30 ET 31
fendre, l’AMF recommande qu’elles
puissent communiquer, même dans la
période dite de silence, qui précède la
publication de leurs résultats.
Les évolutions préconisées par le
gendarme boursier sont d’ampleur
relativement limitée. Le sujet est

Un candidat saoudien pour Orchestra-Prémaman complexe et sensible. Outre son ca-


ractère « polymorphe, l’activisme est
également un phénomène intrinsè-
La crise consécutive à la pandémie septembre. Elle souhaite désor- tion gère neuf centres commer- nagement de l’entrepôt principal à quement ambivalent quant à ses ef-
de Covid-19 accélère les restruc- mais convertir cette procédure ciaux dans son pays et réalise Arras ainsi que par plusieurs cen- fets potentiels sur les marchés finan-
turations dans l’habillement, sec- en redressement judiciaire. Le tri- 2 milliards d’euros de chiffre taines de suppressions d’emplois. ciers », rappelle l’AMF. D’un côté
teur en crise depuis dix ans. bunal de commerce de Montpel- d’affaires. Il connaît Orchestra- « L’offre d’Al-Othaim est la l’activiste est susceptible de contri-
Orchestra-Prémaman pourrait lier examine cette demande ce Prémaman pour y avoir investi meilleure possible dans le contexte buer à la bonne formation des prix sur
ainsi passer sous pavillon saou- mercredi, avant de se décider lun- 26 millions en 2016 et en détenir actuel », assure un proche du dis- les marchés. « Mais les excès (…)
dien. Créée en 1995, l’enseigne de di. Le président fondateur de l’en- 4 % du capital. Il propose d’injec- tributeur saoudien. Mais Pierre peuvent être anormalement déstabi-
puériculture et de vêtements pour treprise, Pierre Mestre, proposera ter 35 millions d’euros d’argent Mestre estime, lui, que son plan de lisateurs », ajoute l’AMF. Surtout,
enfants est en difficulté. Son chif- un plan de continuation pour gar- frais et de conserver l’entrepôt et continuation tient la route tout en
Paris ne veut pas se singulariser au
fre d’affaires a baissé l’an passé de der le contrôle de l’entreprise. les emplois du siège situés près de préservant l’indépendance du
niveau européen en étant le seul à
1,3 %, à 563,5 millions d’euros, et Mais une autre option pourrait Montpellier. groupe. Le tribunal de commerce
sa dette financière dépasse les retenir l’attention du tribunal Le plan de continuation préparé devrait laisser jusqu’à mi-mai aux
mettre en place un cadre régle-
220 millions d’euros. de commerce : un plan de reprise par Pierre Mestre passerait, lui, candidats pour déposer des offres mentaire trop contraignant pour les
L’entreprise a obtenu l’ouverture préparé par le saoudien Al- par la renégociation de la dette, la de reprise. fonds activistes. D. G.
d’une procédure de sauvegarde en Othaim. Ce groupe de distribu- fermeture de magasins, le démé- C. C. ET G. M.

le PLUS du L'HISTOIRE Malgré l’épidémie,


FIGARO ÉCO
ENTREPRISES Les Japonais priés de remiser leur sceau, Bruxelles boucle
Les faillites obstacle au télétravail confiné un accord avec Mexico

L
attendues plutôt
pour l’été a sentence est tombée d’en haut diverses », explique une avocate. En affaires, Si ses efforts sont concentrés Il aura fallu deux ans pour
PAGE 31 - précisément de Hiroaki Nakanishi. l’usage de ce qui n’est, au fond, qu’un élégant sur la lutte contre le corona- débloquer ce dernier élément
« Le sceau est un non-sens. Il n’a tampon oblige à la circulation physique virus et ses conséquences encore en suspens de ces
pas sa place à l’ère numérique », des documents entre signataires et participe économiques, le commerce négociations lancées en 2016.
reste une priorité pour la Grâce à cet accord, la quasi-
LA SÉANCE a tonné le président de la toute-
puissante fédération patronale nipponne,
à l’inflation de papier qui s’amoncelle
sur tous les bureaux du pays. Une perte Commission européenne. Ce totalité des échanges de mar-
DU MARDI 28 AVRIL 2020 Keidanren, signant (c’est le mot) peut-être d’énergie et de temps intolérable à l’heure où mardi, elle a bouclé les der- chandises entre l’UE et le
CAC 40 la mort très lente du hanko, attribut essentiel niers détails d’un nouvel Mexique sera exonérée de
le Japon s’efforce de promouvoir le télétravail
4569,79 +1,43% accord commercial avec droits de douane. Entre les
dans la vie privée et professionnelle pour enrayer le coronavirus. Car les cadres
le Mexique. Le commissaire deux, le commerce de biens a
de tout Japonais continuent de se rendre au
DOW JONES européen chargé du Com- triplé depuis 2001, atteignant
qui se respecte. Point de bureau pour pouvoir apposer merce, Phil Hogan, s’est féli- 66 milliards d’euros en 2019.
24153,42 +0,08% signature dans l’Archipel : leur sceau sur les documents cité d’une décision en faveur Pour les services, ces échanges
le sceau, cylindre d’ivoire les plus importants. d’« un commerce ouvert et représentaient 19 milliards en
ONCE D’OR orné des élégants Le premier ministre, Shinzo équitable » avec ce pays de 2018. Les exportateurs euro-
1714,95 (1715,90) caractères chinois gravés Abe, a promis de travailler 126 millions d’habitants. péens devraient économiser,
du nom de famille, de celui à réduire son usage « Nous aurons encore plus be- annuellement, 100 millions en
PÉTROLE (lond) de l’entreprise et à populariser les modes
20,180 (20,000) soin de cette ouverture, de ces droits de douane.
ou de l’administration, de signature électronique. partenariats et de cette coo- Par rapport à l’accord actuel-
EUROSTOXX 50 est l’outil avec lequel Comment le croire ? pération pour reconstruire nos lement en vigueur, datant de
2928,89 +1,62% les Japonais s’obstinent Son propre ministre économies après la pandé- 2000, de nombreuses nou-
à approuver tout de la Technologie, l’ultra- mie. » veautés sont introduites,
FOOTSIE document important. conservateur Naokazu Concrètement, Commission comme la protection des in-
5958,50 +1,91% « Nous avons souvent Takemoto, à 79 ans, européenne et Mexique se vestissements, des règles sur
trois sceaux : un premier, est président du groupe sont accordés sur l’ouverture le développement durable
NASDAQ officiel, enregistré parlementaire réciproque des marchés pu- (engagement à mettre en
8729,90 -1,22% à la mairie ; un second pour pour la préservation blics et sur un niveau « éle- œuvre l’accord de Paris) ou
le compte bancaire ; et un de la culture du… sceau. ■ vé » de transparence attendu encore la lutte contre la
NIKKEI dans les procédures d’appels corruption.
troisième pour des tâches RÉGIS ARNAUD (À TOKYO)
A

19771,19 -0,06% d’offres. L. H. (À BRUXELLES)


mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

28 ÉCONOMIE
La viande La Fed sur tous les
fronts pour fournir

manque
des liquidités
La Réserve fédérale a tout intérêt
à se donner le plus de marge

aux États-Unis
possible dans le communiqué
qu’elle publiera mercredi soir.
Face à une explosion sans
précédent du chômage et
à une paralysie simultanée de la
production et de la consommation,
L’épidémie a contraint à la fermeture Jay Powell, le patron de la banque
centrale américaine, sait que
d’abattoirs. La filière porcine est en alerte. la sortie de la dépression dépendra
in fine du succès des expériences
de déconfinement lancées par
La crise est particulièrement quelques États.
PIERRE-YVES DUGUA £@PDugua dramatique pour les producteurs En attendant, la Fed ne peut faire
CORRESPONDANT À WASHINGTON
de porcs. Aux États-Unis, pays de qu’une chose : rassurer dans sa
331 millions d’habitants, on abat capacité à fournir des liquidités à
AMÉRIQUES Des millions de en temps normal 510 000 porcs l’économie. Elle a déjà ouvert sans
porcs, bœufs et poulets vont être tous les jours pour produire de la limite dans le temps de multiples
tués et détruits par leurs produc- viande, du bacon et des saucisses. guichets de rachats de créances
teurs, faute de capacité de traite- Or, à la différence des fermes publiques et privées. Dernière
ment dans les 2 700 abattoirs amé- avicoles ou des élevages de bovins, illustration de cette stratégie :
ricains. En raison de la conta- la filière porcine travaille en flux l’élargissement de ses rachats
mination de leurs employés par le très tendus. Les éleveurs de pou- d’obligations à des titres émis par
Covid-19, nombre d’entre eux ont lets peuvent par exemple anticiper des comtés de 500 000 habitants
dû fermer, ce qui réduit de 27 % la les goulets d’étranglement et au moins et des municipalités
production de viande de bœuf et réduire leurs productions en cas- d’au moins 250 000 habitants.
de 20 % celle de viande de porc. sant les œufs. Les bovins de leur La Fed va y consacrer 500 milliards
La situation provoque une véri- côté, peuvent aussi être mainte- de dollars. Du jamais vu, censé
table dislocation de la chaîne nus dans des prés pour une pério- limiter le risque de faillites de
d’approvisionnement alimentaire de plus longue. En revanche, les collectivités locales brusquement
qui peut déboucher d’ici à une di- fermes porcines n’ont pas cette à court de ressources. P.-Y. D.
zaine de jours sur des pénuries de flexibilité. D’autant qu’elles doi-
viande dans les supermarchés des vent faire de la place pour les nais-
États-Unis. sances déjà programmées depuis Les linéaires quasi vides ces à une rapide contagion. La une fois désinfectées. « Durant breux agriculteurs. D’autre part,
Le département de l’Agriculture trois mois. du rayon boucherie peur d’attraper le coronavirus a en cette pandémie, notre industrie tout on constate, en aval, une envolée
travaille avec les autorités d’États d’un supermarché outre dissuadé une partie de la entière est confrontée à un choix des prix de la viande en magasin,
comme l’Iowa et les organisations « Un choix impossible » Walmart, à Jacksonville main-d’œuvre des abattoirs de impossible : continuer de travailler voire des interruptions d’approvi-
professionnelles à définir par quels La contamination des abattoirs (Floride), le 22 mars. venir travailler. pour nourrir le pays, ou cesser la sionnement. Depuis des semaines,
Corollaire de la pénurie,
moyens les producteurs de porcs par le Covid-19 ne risque pas d’in- Lorsque des cas de Covid-19 production pour tenter d’isoler nos les géants de la distribution com-
les prix de la viande
peuvent euthanasier des animaux fecter la viande. Mais le danger s’envolent. sont identifiés dans un abattoir, employés des risques », explique me Walmart et Costco ont pris des
en âge d’être envoyés à l’abattoir. pour la main-d’œuvre est réel. BOB SELF/AP l’établissement est généralement Smithfield Foods, numéro un mesures pour accroître leurs
« La chaîne d’approvisionnement Dans ces usines employant une fermé pour deux semaines. La mondial de la viande de porc. stocks. Mais la capacité frigori-
en nourriture est en train de cra- forte proportion d’immigrants, les contamination de dizaines d’ins- La crise entraîne d’une part un fique de stockage aux États-Unis
quer », résume John Tyson, le pa- ouvriers travaillent souvent cou- pecteurs des services vétérinaires effondrement des prix des ani- permettrait de faire face à deux
tron de Tyson Foods, le numéro de-à-coude et vivent nombreux fédéraux ralentit par ailleurs la maux vivants en amont de la chaî- semaines de consommation seule-
un américain de la viande. dans des logements exigus, propi- réouverture de ces entreprises, ne, au risque de ruiner de nom- ment. ■

Pour BP, l’ère des super profits est reléguée aux oubliettes
Le choc de la pandémie de Covid-19 est dévastateur pour les comptes du pétrolier britannique.
ports. L’impact sur les cours du brut che des 30, voire 50 dollars, il restera re au maximum le point d’équilibre dans la continuité des précédentes
FRÉDÉRIC DE MONICAULT est dévastateur : à la mi-avril, le ba- loin des standards qui prévalaient ces d’exploitation, seuil à partir duquel équipes de direction de BP en ac-
fdemonicault@lefigaro.fr
ril américain s’est échangé à prix dernières années - 64 dollars en l’extraction d’un baril devient ren- centuant les plans de performance.
négatif. Du jamais-vu ! 2019. Une mince consolation : comme table. Le point mort du groupe bri- « Pour autant, l’objectif qu’il a fixé de
ÉNERGIE C’est le premier mais ce sa consommation est moins impactée tannique est traditionnellement passage à un point mort en 2021 à
n’est pas certainement pas le der- Abaisser le point mort par la pandémie, le gaz reste un le- l’un des plus hauts des principales 35 dollars le baril paraît très difficile à
nier à encaisser le choc aussi rude- Les prochains mois ne seront pas vier de développement. » majors du pétrole, souligne Clément atteindre. Sauf à conduire une politi-
ment : dans un secteur souvent ha- réparateurs. BP a indiqué mardi que Pour BP comme pour ses grands Le Roy chez Wavestone. Et de rap- que de réduction des coûts et de cou-
bitué à des super profits, le géant sa production continuerait de bais- concurrents, la priorité vise à rédui- peler que Bernard Looney s’inscrit pes dans les investissements encore
pétrolier BP a publié mardi une per- ser et ses raffineries de tourner au plus drastiques. » Or BP, dès le début
te nette de 4,4 milliards de dollars ralenti. Sa communication ne té- de la crise sanitaire, a annoncé une
pour le premier trimestre. En com- moigne d’aucune autre visibilité : chute de 25 % de ses investisse-
paraison, ses bénéfices avaient les grandes compagnies sont Le pétrole en baisse sur fond de spéculation ments, qui tombent à 12 milliards de
grimpé à 2,9 milliards de dollars en aujourd’hui incapables de tracer dollars pour 2020.
2019. « Notre industrie est touchée des perspectives précises, selon Demande en berne, capacités 20 dollars. Un acteur financier de ses contrats de juin, Une cure d’austérité encore plus
par des chocs sur l’offre et sur la de- Olivier Appert, conseiller du Centre de stockage saturées, important, le fonds américain qui représentent environ 20 % poussée nécessiterait des renonce-
mande d’une ampleur jamais vue Énergie de l’Institut français des re- spéculation… tout est là United States Oil Fund (USO), de ses avoirs, soit assez ments sur des projets emblémati-
auparavant », a commenté Bernard lations internationales (Ifri). « Elles pour continuer à déstabiliser a « radicalement changé pour peser sur le cours du WTI. ques, selon Clément Le Roy. De
Looney, le directeur général de BP. savent en revanche que la sortie de le marché du pétrole. Les cours, de stratégie », résume L’Opep et ses alliés réduiront même qu’une incapacité à mener
Selon les relevés de l’Agence in- crise sera difficile, car peu d’indica- très bas, sont particulièrement Al Stanton, de la Royal Bank of à partir du 1er mai leur de front le développement de nou-
ternationale de l’énergie (AIE), la teurs plaident pour une remontée ra- volatiles. Le baril de Canada. Échaudé par la brutale production à hauteur de 10 % veaux projets dans l’exploration-
consommation mondiale de pétrole pide des prix du pétrole. » L’Opep a la référence américaine, le WTI, chute des cours de la semaine de la production mondiale. production et le renforcement de
a fondu de plus de 30 % sur le mois largement perdu le contrôle du a oscillé mardi entre 13 dernière, USO veut étaler Mais cela ne devrait l’ancrage de BP dans les énergies
d’avril, soit un recul de 29,3 mil- marché et l’accord entre l’Arabie et 10 dollars, suivant une chute dans le temps son exposition représenter qu’un tiers de nouvelles. BP prévoit toujours de
lions de barils par jour, en raison de saoudite et la Russie pour diminuer de 25 % lundi. Le baril de brent au brut américain. Il a donc la baisse de la consommation. dévoiler au cours des prochains
la pandémie de Covid-19 qui en- conjointement leurs livraisons est est, lui, repassé au-dessus des décidé de se débarrasser A. BOH mois sa stratégie pour atteindre la
traîne un arrêt complet des trans- fragile. « Même si le baril se rappro- neutralité carbone en 2050. ■

Donald Trump accentue la pression sur Cuba en crise


Privée de touristes et de transferts envoyés par les exilés, l’île castriste est aussi l’objet de plaintes américaines.
dollars en 2018. Si ce chiffre est très médicales cubaines pour lutter Révolution, confisqués par le régi- bancaire pour « offrir leurs services
HECTOR LEMIEUX variable selon les sources, ces contre le coronavirus dans plu- me communiste. Pernod Ricard aux commerçants à Cuba, y compris
LA HAVANE
transferts ont longtemps constitué sieurs dizaines de pays cette année fait l’objet de poursuites depuis la ceux de quatre stations balnéaires

47 %
la deuxième entrée de devises de devrait éviter un effondrement de mi-avril par la fille du fondateur de qui sont situées sur des propriétés
CARAÏBES « Mon mari vit en Es- l’île. Cette somme pourrait dimi- l’économie. Conac Cueto, une marque de bois- confisquées à la famille Glen ». Une
pagne. Tous les mois, il m’envoyait nuer d’un tiers cette année avec la son cubaine nationalisée en 1963, vingtaine de groupes étrangers,
par la Western Union les 60 dollars crise du coronavirus. Visa et Mastercard visés qui serait intégrée aux produits dont Accor et Iberostar, sont aussi
de mon loyer, mais depuis deux Le tourisme, troisième source de Aux effets de la pandémie s’ajoute Havana Club que le géant français poursuivis en vertu de la loi Helms
mois, ce n’est plus possible », dé- revenus de La Havane, est, lui, au Part Donald Trump, qui accentue la des spiritueux distribue dans l’île. Burton. Objectif de cette loi extra-
plore Yanet, une mère de famille point mort depuis la quasi-ferme- des services médicaux pression sur l’île communiste, à Pernod Ricard a déclaré à l’AFP territoriale contestée par l’Union
havanaise. La Western Union in- ture des frontières fin mars. Le dans les exportations quelques mois de l’élection prési- prendre « les mesures appropriées européenne ? Décourager l’inves-
terdit depuis la fin février les en- pays ne compte plus que quelques cubaines en 2018 dentielle. En vertu du chapitre III pour traiter et faire échouer cette tissement étranger dans l’île cas-
vois d’argent (les remesas) aux fa- centaines de vacanciers, confinés de la loi américaine Helms-Bur- demande sans fondement ». triste. En pleine crise du coronavi-
milles de l’île communiste, depuis dans des hôtels de la capitale. La ton, activé en mai 2019, les ci- Visa et Mastercard font, eux, rus, les États-Unis ont même
tous les pays à l’exception des Havane ne peut plus réellement toyens des États-Unis peuvent dé- l’objet d’une plainte devant les tri- bloqué l’envoi à Cuba d’équipe-
États-Unis où les transferts moné- compter que sur les exportations sormais poursuivre devant leurs bunaux américains pour autoriser ments médicaux offerts par la
taires vers Cuba sont désormais li- de ses services médicaux. Ces der- tribunaux des entreprises étran- des transactions avec leurs cartes Chine, mais aussi des respirateurs
mités à 1 000 dollars par trimestre nières ont rapporté 6,4 milliards gères en affaires avec La Havane si de crédit dans certains hôtels de artificiels de Suisse. Cette stratégie,
A

et par personne. Les remesas de dollars en 2018, soit 47 % des ces dernières bénéficient de biens Cuba. Un Américain, Robert Glen, hasardeuse, unit plus que jamais
auraient atteint 3,5 milliards de exportations. L’envoi de brigades leur ayant appartenu avant la poursuit les deux géants de la carte les Cubains derrière le régime. ■
5 Mai
Le 5 Mai, nous pourrons donner une impulsion
décisive au Groupe Lagardère à travers une
nouvelle gouvernance.

Le conseil de surveillance élu le 5 mai, aura


le pouvoir un an plus tard de reconduire
le mandat du gérant. 4,4 Md € de destruction
de valeur depuis 17 ans, doit- on parier sur
le chiffre de 2027 ?
Si nous voulons un avenir pour le Groupe
Lagardère, c’est maintenant ou jamais
et c’est ensemble.
Le 5 Mai, nous pouvons changer les choses.

strongerlagardere.com

a stronger
lagardère
Amber Capital
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

30 L'ÉVÉNEMENT
La stratégie de
Carrefour validée
par le confinement
Sa priorité accordée aux magasins de proximité,
à l’e-commerce, aux prix bas et aux produits bio
répond aux attentes des consommateurs.
DISTRIBUTION Présent à la fois en Si Alexandre Bompard a déve-
France, en Espagne, en Italie et en loppé le réseau de proximité du
Amérique latine, Carrefour est aux groupe, la moitié du chiffre d’af-
premières loges pour mesurer les faires en France est encore réalisée
effets de la pandémie sur les dans les hypermarchés, qui pâtis-
Une interminable
clients confinés. Dans ce contexte sent du confinement. Ils sont sou- file d’attente devant
perturbé, les choix stratégiques vent loin du domicile des particu- l’hypermarché
faits début 2018 par Alexandre liers. Mais ils pourraient bénéficier Carrefour Évry 2,
Bompard, son PDG, se sont avérés de l’effet du déconfinenement, près de Paris, en mars
pertinents. Depuis deux ans, Car- lorsque la liberté de circulation dernier.
refour déroule un plan de relance sera rétablie, selon le patron de BOUCHON/LE FIGARO
axé sur la réduction des surfaces Carrefour (lire ci-dessous).
des hypermarchés, la priorité ac- « Toute la période a été dynami- gnaient que 2,7 % dans le monde renforcée. L’e-commerce, plébis- marché, progresse de 45 % au
cordée à l’offre alimentaire, aux que, souligne Alexandre Bompard. et 1 % en France. cité par les clients jusqu’à attein- cours du premier trimestre chez
produits bio, aux marques de dis- Mais le trimestre se divise en deux Juste avant le confinement, cet- dre 10 % des ventes contre 6 % Carrefour. Les ventes de produits
tributeur, au prix bas, aux formats parties. Les deux premiers mois ont te tendance s’est très nettement avant la crise sur l’ensemble du bio, qui surperforment la moyen-
de proximité et à l’e-commerce confirmé le succès de nos initiatives ne chez tous les distributeurs,
(drive, livraisons à domicile…). stratégiques sur tous nos segments progressent de 30 %.
C’est tout ce que semblent pré- de croissance, et notamment le bio
Avenir
férer les clients confinés. Au pre-
mier trimestre, Carrefour a vu ses
et l’e-commerce. Le mois de mars
traduit la dynamique des achats
Des masques en vente dans les rayons lundi imprévisible
ventes augmenter dans tous les alimentaires liés à l’imminence du Porter un masque est désormais vivement Carrefour : des masques chirurgicaux, vendus Celles de produits alimentaires ont
pays où il est implanté. Le chiffre confinement, puis celle pendant le conseillé, mais ils restent difficiles à trouver. à moins de 50 centimes pièces, et des progressé de 9,9 % à l’échelle du
d’affaires mondial du groupe a confinement. » Carrefour est parvenu à constituer un stock masques en tissus (environ 1,50 euro pièce). groupe, quand celles des produits
bondi de 7,8 %, à 19,4 milliards En janvier et en février, avant de 10 millions de masques destinés à ses Différentes gammes seront proposées. non alimentaires, que les clients
d’euros. En France, les ventes ont que la crise sanitaire ne prenne de clients. Il en proposera à la vente dans Dès avant cela, samedi 2 mai, Carrefour ne jugent, en ce moment, pas es-
progressé de 4,3 %, à 9,3 mil- l’ampleur hors de Chine, le chiffre ses rayons dès lundi 4 mai, à prix coûtant, procédera à une distribution gratuite de sentiels, reculent de 3,5 %.
liards. La hausse est de 5,9 % en d’affaires de Carrefour a gagné l’objectif étant de contribuer à protéger masques chirurgicaux dans ses magasins, Cette tendance de forte crois-
alimentaire, contre une chute de 4,3 % en comparable, sur la lan- les clients. Deux types de masques seront afin de rassurer les clients et de faire preuve sance des ventes perdurera-t-elle
6,1 % dans les rayons non alimen- cée de 2019. Au premier trimestre disponibles dans les rayons des magasins de pédagogie. M. B. au-delà du confinement ? Chez
taires, précise le groupe. de l’an passé, les ventes ne ga- Carrefour, on estime que l’avenir

Alexandre Bompard : « Les contraintes et des parcours clients spécifiques


dans certains hypermarchés. Pour
veiller à l’application parfaite des
de pouvoir d’achat vont s’imposer règles sanitaires que nous avons
adoptées, j’ai lancé des audits sys-

à tous les distributeurs »


tématiques : 90 % de nos magasins
ont été audités, avec 95 % de taux
de conformité. Les 5 % des sujets à
corriger le sont dans la journée.
Les hypermarchés profitent
PROPOS RECUEILLIS PAR
MARIE BARTNIK ET IVAN LETESSIER moins de la hausse du marché. Craignez-vous que la lenteur du
£@IvanLetessier Comment l’expliquez-vous ? redémarrage de l’activité en France
Après avoir été portés par les achats handicape durablement le pays ?
de précaution, les hypermarchés La crise sanitaire reste la priorité.
Le PDG de Carrefour analyse les ont été affectés par la limitation Mais nous avons devant nous une
changements provoqués par le co- stricte des déplacements. Mais récession dont l’ampleur est inédi-
ronavirus sur la distribution ali- aucune semaine ne ressemble à la te. L’État et les banques centrales
mentaire en France. précédente. ont réagi avec rapidité, en tirant les
Dans ce contexte volatile, la force Dans la période qui leçons de la crise de 2008. Les prêts
LE FIGARO. - Après les achats du modèle Carrefour, c’est son ré- s’ouvre, contrairement garantis et les reports de charges
paniques avant le confinement, seau de magasins très complémen- ont créé un bouclier de trésorerie
comment évoluent les achats taires, présents sur tout le territoire à ce que laissent pour les entreprises, et notre pro-
des Français chez Carrefour ? et capables de s’adapter à tous les entendre certaines tection sociale solide a joué son rôle
Alexandre BOMPARD. - Au cœur temps de la crise. Dans la période analyses trop hâtives, d’amortisseur. Mais le choc est très
d’une crise sans précédent, Carre- qui s’ouvre, contrairement à ce que rude, et il reste des défis majeurs.
four a tenu le choc et a assuré sa laissent entendre certaines analyses l’hypermarché a tous Celui des prochaines semaines est
mission d’intérêt général, restant trop hâtives, l’hypermarché a tous les atouts pour jouer d’ajouter un bouclier de solvabilité
ouvert sans interruption, assurant
l’approvisionnement des Français
sans pénurie. Nous avons été réac-
les atouts pour jouer un rôle cen-
tral : il apporte une réponse aux
contraintes de pouvoir d’achat, qui
un rôle central.
ALEXANDRE BOMPARD,
» pour aider les entreprises à bâtir un
nouveau modèle économique. Celui
des prochains mois est de relancer
PDG DE CARREFOUR
tifs et solides. Nous le devons à l’en- seront une des conséquences ma- la confiance des ménages, et pour
gagement exceptionnel de nos jeures de cette crise ; par sa taille, il notre secteur de leur redonner le
équipes, qui, sur le terrain, assurent est le format le plus à même de per- goût de la vie commerçante. Celui
BERTRAND GUAY/AFP

l’accès de tous à l’alimentation. As- mettre le respect des règles de sé- des prochaines années, c’est la ges-
surer leur protection et celle de nos curité et de distanciation sociale ; tion de la dette publique. L’endette-
clients est notre obsession. Dans ce enfin, le « tout sous le même toit » ment est légitime en temps de crise,
trimestre atypique, nos ventes ont permet de faire des courses en mê- mais il devra ensuite être mis sous
connu une progression dans tous lant efficacité et plaisir. contrôle pour ne pas peser trop for-
nos pays : après une belle croissan- tement sur les générations futures.
ce en janvier et février, nous avons Les coûts d’exploitation
enregistré un afflux d’achats de des distributeurs ont augmenté et à nous mobiliser pour tous ceux système agroalimentaire ont fonc- Comment Carrefour va-t-il
précaution avant le confinement, avec le confinement. La croissance dont la crise aggrave la précarité. tionné, avec solidarité et responsa- s’adapter aux évolutions des façons
notamment dans nos hypermar- des ventes est-elle rentable ? bilité. Il faudra pérenniser cet état de consommer ?
chés. Les ventes se sont ensuite re- L’activité soutenue des dernières Les industriels de l’alimentaire, d’esprit collectif. En intensifiant encore la transfor-
portées vers nos magasins de proxi- semaines a des effets positifs sur dont les coûts augmentent, disent mation que nous conduisons depuis
mité, tandis que notre activité e- notre résultat. Mais elle s’accompa- qu’il faudra augmenter les prix… Le déconfinement risque deux ans. Les contraintes de pou-
commerce n’a cessé d’augmenter. gne de coûts exceptionnels qui tra- Les prix sont un sujet de préoccu- de compliquer le respect des gestes voir d’achat vont s’imposer à tous
duisent nos choix de responsabi- pation majeure. Tous les indicateurs barrières. Comment Carrefour les distributeurs, et nous devons
Quels sont les grands changements lité : ceux qui découlent de la montrent que l’inflation est nulle en va-t-il s’adapter ? encore améliorer notre compétiti-
de comportement des clients ? priorité absolue accordée à la santé mars. Nous y avons contribué par Depuis le premier jour, nous avons vité-prix, en nous appuyant no-
Rien n’est encore stabilisé, mais de nos salariés et de nos clients un effort important, en bloquant les agi pour protéger nos salariés et nos tamment sur notre marque propre.
quelques tendances s’esquissent. (équipements de protection, réor- prix de 500 produits de marque na- clients. L’enjeu de cette nouvelle Les consommateurs font plus que
Tout d’abord, la concentration des ganisation du travail), mais aussi la tionale et de 5 000 produits de mar- étape est de renforcer encore nos jamais le lien entre alimentation et
achats alimentaires sur les produits prime exceptionnelle de 1 000 euros que Carrefour. La seule augmenta- mesures sanitaires. C’est pour cela santé, ils seront attentifs à l’origine
de première nécessité, les premiers que j’ai décidé d’attribuer à nos tion, ce sont les fruits et légumes de qu’en plus des 70 millions de mas- des produits et rechercheront des
prix et les marques propres, achetés 85 000 salariés français mobilisés saison, pour une raison claire : le ques que nous avons sécurisés pour produits sains et bio. Nous répon-
en grands formats. Un report des sur le terrain. Elle sera versée en choix résolu de solidarité fait par nos collaborateurs, nous mettrons drons donc par le prix et par la
achats non alimentaires, à l’excep- mai, et ne sera ni conditionnée ni notre secteur vis-à-vis des agricul- en vente un premier approvision- qualité. Mais dans cette crise, c’est
tion des quelques familles liées au proratisée. teurs français, en leur accordant nement de 10 millions de masques toute la grande distribution qui a
confinement. Un retrait du poids Cet esprit de responsabilité nous a une exclusivité d’approvisionne- dès le 4 mai, à prix coûtant. Nous prouvé son utilité et retrouvé une
commercial des samedis, devenus conduits à créer constamment de ment au moment où leurs débou- allons aussi apporter des précau- place de choix dans le cœur des
un jour comme un autre. Et surtout nouveaux services, à démultiplier chés étaient menacés par la ferme- tions supplémentaires, et, pour clients. Et à l’issue de la crise, elle
une accélération de l’e-commerce, nos activités e-commerce pour fa- ture des restaurants et des marchés. mieux répartir le flux des clients, devra continuer à se réinventer,
A

qui atteint des niveaux records et ciliter la vie de tous, à assurer l’ac- Il faut saluer la façon exemplaire nous réfléchissons à des horaires pour être plus agile, plus souverai-
sans doute durables. cès à l’alimentation des plus fragiles dont la grande distribution et l’éco- d’ouverture à nouveau plus larges ne, plus locale et plus humaine. ■
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

ÉCONOMIE L'ÉVÉNEMENT 31
ÉVOLUTION CONTRASTÉE

Les faillites d’entreprises


DES VENTES AU PREMIER
TRIMESTRE 2020
PROGRESSION SUR UN AN

+ 9,9 %
pour le chiffre d’affaires
devraient être contenues jusqu’à l’été
de l’alimentaire
au niveau mondial
Sur la première quinzaine d’avril, 12 % des entreprises en défaillance
- 3,5 %
pour le chiffre d’affaires
sont des PME, contre 5 % à la même période en 2019, selon Altares.
te classiquement toujours plus éle- plan de convalescence », prévient
du non-alimentaire
au niveau mondial CORINNE CAILLAUD £@corinnecaillaud vée, bien que leur taux soit en baisse Thierry Millon. Pour ce dernier, les
sensible (88 %) par rapport aux effets de la crise devraient apparaî-

+ 5,9 %
ENTREPRISE À ce stade, pas de 95 % mesurés un an plus tôt. tre dès l’été. « Le mois d’octobre ris-
vent de panique sur les défaillances que d’être très lourd. Il faut s’atten-
d’entreprises en France. Avec la Effets de la crise dès juillet dre à une fin d’année très
pour le chiffre d’affaires
de l’alimentaire en France crise du Covid-19, le premier tri- Actuellement, aucun secteur d’acti- compliquée », prévient-il.
mestre avait bien débuté : les failli- vité ne présente de « surmortalité » Signe des difficultés actuelles, la
tes étaient tombées à un peu moins par rapport à ce qui est observé en médiation du crédit a annoncé, ce

- 6,1 %
pour le chiffre d’affaires
de 11 000, contre 14 146 sur la même
période 2019, soit une diminution
de plus de 20 %, selon les données
temps normal. La moitié des dé-
faillances concernent la construc-
tion (22 %) et le commerce (22 %),
mardi, une nette accélération des
saisines, processus par lequel la
Banque de France intervient auprès
du non-alimentaire du cabinet Altares. Le confinement quand 14 % sont à déplorer tant des banques ou des assureurs crédit.
en France ayant entraîné la fermeture des tri- dans les services aux entreprises, Depuis le 6 avril, 2 520 dossiers ont
bunaux de commerce à partir du que les cafés-hôtels-restaurants. été éligibles à ce dispositif : 649 en-
17 mars, le nombre de procédures Dans l’industrie, cette part s’élève à tre le 6 et le 10 avril, puis 791 entre le
s’est logiquement effondré sur la se- 9 %. « Il ne faut pas s’attendre à un 14 et le 17 avril et enfin 1 080 entre le
conde moitié du mois. tsunami de faillites dans les prochai- 20 et le 24 avril. Ils concernent ma-
Pour mieux Parallèlement, depuis la mise au nes semaines, car les mesures de ré- joritairement des très petites entre- Avec l’entrée
ralenti, ou à l’arrêt de l’activité selon sistance mises en place produisent prises de moins de 10 salariés, con-
répartir les secteurs, les mesures de soutien à leurs effets. Mais elles ne vont pas frontées à des refus de prêts garantis
en vigueur du
confinement, le nombre
le flux des l’économie mises en place par Bercy suffire. Il faut maintenant penser à par l’État. Les montants cumulés de de procédures s’est
est imprévisible. Mais avec son ré- jouent bien leur rôle de filet de sécu- l’étape d’après, et comment accom- crédits demandés atteignent
seau composé de magasins de tous
clients, nous rité. Alors que, depuis début avril, pagner les entreprises dans la durée 436,9 millions d’euros sur la pério-
effondré. Ici, le tribunal
de commerce
formats et son activité e-com- réfléchissons les audiences ont repris par visio- avec une activité qui ne sera pas plei- de, avec un encours moyen de de Paris. NIVIERE DAVID/
merce renforcée, le groupe s’esti-
me bien placé pour répondre aux
à des horaires conférence dans les tribaux, il n’y a
pas eu d’accroissement massif des
nement au rendez-vous. Il faut un 173 400 euros par dossier. ■ ABACAPRESS.COM

demandes fluctuantes des clients. d’ouverture plus défaillances. Sur la première quin-
« Ce qui compte, c’est la rapidité larges zaine du mois, 649 ouvertures de
avec laquelle nous pouvons nous redressements et liquidations judi-
adapter et jouer sur nos différents et à des ciaires ont été enregistrées, contre
formats grâce à une logistique effi- parcours clients 2 738 sur la même période en 2019.
cace », résume le PDG. Quant aux procédures de sauvegar-
Dans ce contexte aussi tendu
spécifiques de, 30 ont eu lieu du 1er au 15 avril.
qu’incertain, « nous faisons preuve dans certains « Les textes encadrant les procédures
de responsabilité, souligne Alexan-
dre Bompard. Nous avons réduit de
moitié le dividende au titre de l’exer-
hypermarchés
ALEXANDRE BOMPARD,
» collectives ont été adaptés. L’ordon-
nance 2020-306 du 25 mars, notam-
ment, permet qu’une entreprise en
cice 2019, et j’ai pris la décision de PDG DE CARREFOUR difficulté puisse reporter sa demande
diminuer ma rémunération et celle d’ouverture de procédure collective
des dirigeants du groupe. » ■ M. B. après le 24 juin », souligne Thierry
Millon, directeur des études d’Alta-
res.
Dans le détail cependant, une fra-

Les enseignes au défi gilisation inquiétante des PME se fait


jour depuis le début de l’année. Les
PME de plus de dix salariés sont

de gérer un rebond aussi dans le rouge, et une augmentation


de 26 % des faillites est même à sou-
ligner parmi celles qui compren-
fragile qu’inattendu nent 50 à 100 salariés. Sur la pre-
mière quinzaine d’avril, plus d’une La confiance des ménages plonge
défaillance sur dix concerne une
PME (12 %), contre un taux de 5 % Ce n’est évidemment pas une montrent particulièrement du pic du taux de chômage
plique d’une part par les achats observé un an plus tôt. Les deux surprise… L’indice de confiance pessimistes sur l’évolution du en France.
DÉCRYPTAGE de précaution, d’autre part par tiers de ces structures se trouvaient des ménages en France a subi niveau de vie général en France Dans ce contexte, ils estiment
Ivan Letessier l’obligation faite aux Français de en cessation de paiements avant le en avril une chute historique et sur leur situation financière peu opportun d’effectuer des
£@Ivanletessier prendre tous leurs repas à la 12 mars. « On ne peut pas tout mettre (- 8 points en un mois) après la personnelle à venir. achats importants, alors qu’ils
maison : cantines scolaires et sur le dos du Covid-19. Celles-ci se mise en place des mesures de Leurs craintes concernant se disent un peu plus confiants
restaurants d’entreprises sont portaient déjà mal avant le début de confinement pour lutter contre l’évolution du chômage dans leur capacité à mettre
Ne dites surtout pas qu’ils « pro- fermés, tout comme les fast- la crise », pointe Thierry Millon. le coronavirus, selon l’Insee. bondissent également très de l’argent de côté. Cet
fitent » du confinement ! La foods et brasseries, qui ont, par Quant aux TPE, une catégorie Le moral des Français tombe fortement, pour atteindre équilibre entre consommation
France est « en guerre » contre le ailleurs, stoppé leur service de li- d’entreprises plus vulnérables, qui ainsi sous sa moyenne de long un niveau inégalé depuis juillet et épargne sera crucial dans l
Covid-19 depuis le lundi 16 mars vraisons de repas à domicile. concentrent traditionnellement terme. Les Français se 2015 - c’est-à-dire au moment e contexte de la reprise. M. VT.
(le président de la République l’a Bref : la grande distribution n’a 90 % des défaillances, leur part res-
répété six fois ce soir-là), et les plus de concurrent.
distributeurs alimentaires ne
veulent surtout pas passer pour Consolidation
nécessaire
Les indépendants, une communauté où
des profiteurs de guerre.
Alors qu’une partie de la Fran- Cette situation de quasi-mono-
ce est à l’arrêt, avec plus de pole est fragile. Même si les res-
10 millions de salariés au chôma- taurants vont tarder à rouvrir,
ge partiel et une industrie tour-
nant à la moitié de ses capacités,
les magasins alimentaires figu-
rien n’indique que l’environne-
ment « favorable » à l’activité
des enseignes alimentaires va
les disparités de revenus sont marquées
rent bien parmi les très rares ac- durer.
teurs économiques du pays à voir Pour commencer, une sévère Quelque 3,5 millions de personnes, parmi lesquelles peu de femmes,
leur activité augmenter. crise sociale s’annonce. Certains
Mais ni Casino, qui a publié la
semaine passée une hausse de
distributeurs en sentent déjà
l’effet sur les achats de certains
composent les rangs des indépendants, selon une enquête de l’Insee.
5,8 % de son chiffre d’affaires en clients, à commencer par les
France au premier trimestre, ni employés à bas salaires en chô- TRAVAIL Touchés de plein fouet plus âgés que les salariés. Ils le revenu des autoentrepreneurs
Carrefour, qui a annoncé mardi mage partiel. La hausse du chô- par la crise sanitaire, les indé- exercent souvent dans la qui sont passés au non-salariat
une progression de ses ventes de mage redoutée par nombre d’ex- pendants composaient fin 2017 construction, le commerce ou la classique a plus que doublé. Les
4,3 % dans l’Hexagone, n’en ti- perts ces prochains mois risque une galaxie de 3,5 millions de santé. microentrepreneurs gagnaient en
rent, dans leurs commentaires de peser à la fois sur le pouvoir personnes, selon un panorama Les femmes sont quant à elles moyenne 470 euros par mois en
publics, la moindre satisfaction.
Cette modération est, bien sûr,
une question de décence élé-
d’achat et sur le moral des clients
des grandes surfaces.
Dans ces conditions, la hausse
que l’Insee détaille dans un
ouvrage publié ce mardi. L’écra-
sante majorité d’entre eux
peu nombreuses dans l’univers
du non-salariat (24 % dans
l’agriculture, 37 % dans les
2017.
Quant aux non-salariés clas-
siques (hors microentrepre-
« ilPour certains,
s’agit
mentaire. Elle s’explique aussi durable des ventes est très loin (3,2 millions) exerce une activité autres secteurs). Elles gagnent neurs), leur revenu moyen a aug-
par l’avenir incertain qui attend, d’être acquise. Pour ne rien ar- non salariée à titre principal, ou moins bien leur vie que les hom- menté de 10 % entre 2013 et 2017.
d’une activité
dans les prochains mois, les dis- ranger, une autre épée de Damo- en complément d’une activité sa- mes, avec des rémunérations in- Ils gagnent en moyenne d’appoint,
tributeurs alimentaires comme clès pend au-dessus de la tête des lariée. Ils sont soit entrepreneurs férieures de 27 %. En revanche, 3 580 euros par mois. Les sec- notamment
l’ensemble des acteurs économi- distributeurs : les coûts augmen- individuels classiques ou gérants elles sont surreprésentées dans le teurs les moins rémunérateurs
ques. tent, des frais de transport aux majoritaires de sociétés à respon- microentrepreneuriat. sont le commerce de détail hors
pour une partie
Certes, les ventes dans les rémunérations. Cela pèse sur sabilité limitée (1,9 million), soit magasin, les activités de taxis et des micro-
grandes, moyennes et petites leur profitabilité, d’autant qu’ils microentrepreneurs (0,9 million) Succès du statut de VTC, les services personnels, entrepreneurs ;
surfaces progressent comme ja- ne sont pas prêts à relâcher la ou encore agriculteurs (0,4 mil- de microentrepreneur les arts, spectacles et activités
mais en France depuis mi-mars. pression sur les prix. Ceux-ci lion). Depuis le début de la décennie, récréatives ainsi que l’enseigne-
d’autres dirigent
Il s’agit d’une rupture de ten- sont plus que jamais la clé pour Parmi les non-salariés de 20 à les effectifs de non salariés ont ment. Les disparités de revenus de grandes
dance aussi radicale que surpre- attirer et fidéliser les clients. 50 ans ayant démarré une activi- fortement progressé hors agri- sont bien plus marquées que pour entreprises
nante. Depuis deux ans, en effet, Les difficultés auxquelles est té en 2006, seuls 46 % étaient culture, avant de quasiment sta- les salariés À l’autre extrémité
les ventes de produits de grande confronté le secteur très atomisé toujours en activité fin 2015. Cet- gner entre 2013 et 2017. Ils ont de l’échelle, les revenus moyens
présentes à
consommation stagnent, faisant
peser une menace sur l’équilibre
(avec sept distributeurs) ne se-
ront pas estompées par sa résis-
te part varie de 38 % pour les en-
trepreneurs individuels à 57 %
augmenté au total de 33 % en-
tre 2008 et 2017. Ce dynamisme
sont les plus élevés dans la mé-
decine (8 800 euros par mois),
l’international.
INSEE
»
du secteur de la grande distribu- tance à la crise. Le spectre des pour les professions libérales. s’explique par le succès du statut les professions juridiques et
tion en France. fermetures de magasins et de la Les exploitants agricoles, com- de microentrepreneur, dont comptables, et le commerce
Las. Cette rupture de tendance consolidation du secteur risque merçants, artisans ou profession- 928 000 étaient économiquement pharmaceutique. ■
n’est pas structurelle. Elle s’ex- de vite réapparaître. ■ nels libéraux sont en moyenne actifs fin 2017. Entre 2010 et 2015, C. C.
mercredi 29 avril 2020 LE FIGARO

32 ENTREPRISES
Empoignade sur la prime du Crédit mutuel
Une partie des assureurs s’insurge contre le dédommagement versé par la banque aux petites entreprises.
de résolution (ACPR), le gendarme
DANIÈLE GUINOT £@danieleguinot français de la finance. Ils évo-
quent« une possible situation mora-
ASSURANCE Le torchon brûle en- lement choquante et juridiquement
tre les assureurs. L’annonce la se- extrêmement grave ».
maine dernière du versement d’une
prime exceptionnelle par le ban- « Aucune ambiguïté »
cassureur Crédit mutuel et sa filiale Le Crédit mutuel a immédiatement
CIC à leurs assurés professionnels a dénoncé une campagne injuste. « Je
suscité un vif émoi dans ce secteur ne souhaite pas entrer dans la polé-
très concurrentiel. Cette prime (de mique. Le contrat est clair, il n’y a
1 500 à 20 000 euros), dont le coût aucune ambiguïté à l’égard de nos
total s’élève à 200 millions d’euros, assurés, explique Nicolas Théry, le
est destinée à rembourser une par- président du Crédit mutuel Alliance
tie des pertes d’exploitation liées à fédérale (ex-CM-CIC). Il exclut les
la pandémie de Covid-19, qui, selon dommages créés par des micro-or-
le Crédit mutuel, n’est pas couverte ganismes, dont le Covid-19 fait par-
par ses contrats. De fait, la très tie. Notre responsabilité morale est
grande majorité des contrats pertes de venir tout de suite en aide à nos
d’exploitation ne couvrent que les assurés en versant tout de suite notre
pertes liées à un dommage matériel prime de relance mutualiste : ils en
et excluent les épidémies. Ce qui a ont grandement besoin. »
d’ailleurs provoqué la colère de La prime du Crédit mutuel a de-
nombreuses petites entreprises, qui puis fait école. Le Crédit agricole, la
ont reproché aux assureurs de ne Société générale, le groupe bancaire
pas les soutenir. Mais, pour ces der- mutualiste BPCE (Banques populai-
niers, les pertes d’exploitation liées l’assurance (FFA), Jean-Laurent Les deux vice-présidents de la tout en tirant un bénéfice d’image La prime exceptionnelle re, Caisse d’épargne, Natixis) et l’as-
au Covid-19 sont trop lourdes pour Granier, PDG de Generali France, FFA accusent le Crédit mutuel de parfaitement indu », lit-on dans le (de 1 500 à 20 000 euros) sureur MMA (groupe Covéa) ont eux
être prises en charge par l’assuran- et Thierry Martel, à la tête de Grou- donner une image trompeuse de la courrier. est destinée à aussi annoncé le versement d’une
ce : elles sont estimées à 60 mil- pama, ont adressé un courrier (que situation. Selon eux, les assurés de Les deux dirigeants pointent une rembourser une partie prime pour leurs assurés, dont les
liards d’euros, et les rembourser re- Le Figaro a pu consulter) à Florence la banque couverts contre les pertes possible « entorse extrêmement des pertes d’exploitation contrats pertes d’exploitation ne
liées à la pandémie
viendrait à mettre le secteur à terre. Lustman, la présidente de la Fé- d’exploitation, devraient bien être grave à la déontologie de la profes- couvrent pas la pandémie. En cette
Covid-19, qui, selon
L’initiative du Crédit mutuel, qui dération française de l’assurance remboursés, leur contrat jouant en sion, un préjudice majeur pour tous le Crédit mutuel, période inédite, où le monde de l’as-
compte assez peu d’assurés pro- (FFA), demandant la convocation en cas de pandémie. « La prime pour- ses acteurs et une inacceptable n’est pas couverte surance a été accusé de ne pas suffi-
fessionnels (moins de 40 000) au re- urgence de la commission de la rait potentiellement être considérée concurrence déloyale ». En parallè- par ses contrats. ANDREY samment soutenir l’économie fran-
gard d’autres grands groupes d’assu- déontologie, présidée par un comme une campagne de communi- le, l’Agéa, la fédération qui repré- POPOV/STOCK.ADOBE.COM çaise, la question est très sensible. Le
rance, a donc provoqué l’ire du professeur de droit. Le troisième vi- cation trompeuse et mensongère sente les agents généraux d’assu- secteur a déjà déboursé 3,2 milliards
secteur. Et la riposte n’a pas tardé. ce-président, Jean-François Lequoy, ayant pour unique objectif de mino- reurs comme Axa, Generali ou d’euros, notamment pour le fonds
Samedi soir, deux des vice-prési- directeur général de Natixis Assu- rer les indemnités réellement et Allianz, a annoncé avoir saisi de solidarité pour les TPE. Mais la
dents de la Fédération française de rances, ne l’a en revanche pas signé. contractuellement dues aux assurés l’Autorité de contrôle prudentiel et pression ne baisse pas. ■

Thales montre de la résistance à la crise du Covid-19


Le groupe s’attend à un « impact fort et durable », mais compte sur ses qualités intrinsèques pour être résilient.
pacité de rebond de son entreprise. liés aux activités d’aéronautique civile jets). Elle affectera aussi la et les embauches non prioritaires ont
VÉRONIQUE GUILLERMARD Pour autant, Thales s’attend à subir (…). L’impact sur les prises de com- production et l’ingénierie, dont l’ef- été suspendus. Le groupe a pris des
£@vguillermard
l’impact de la pandémie, surtout à mandes est, quant à lui, estimé à ficacité sera dégradée. mesures d’activité partielle, pour

20 000
partir du second trimestre 2020. Le 190 millions, dont 80 millions au titre 50 % de ses effectifs en France, soit
DÉFENSE « En cette période de tem- début d’année s’est plutôt bien pas- de l’aéronautique civile », précise le « Critiques et vitales » 20 000 personnes, et 1 300 au Royau-
pête, le bateau Thales est très solide. Il sé, grâce à l’apport de Gemalto, directeur financier, Pascal Bouchiat. Dans ce contexte inédit, Thales a pris me-Uni.
a des qualités intrinsèques qui n’ont consolidé depuis avril 2019. Les pri- Partenaire d’Airbus, premier client des mesures d’adaptation et de pro- Thales a consolidé sa trésorerie en
salariés pas changé. Il évolue sur des marchés ses de commandes ont augmenté de de sa division aéronautique, Thales tection de son cash. Le groupe a sécurisant notamment une nouvelle
soit 50 % des effectifs diversifiés et jouit d’une présence géo- 17 %, à 2,7 milliards d’euros, au pre- est assez peu exposé puisque cette maintenu ses capacités de produc- ligne de crédit de 2 milliards d’euros.
en France sont graphique mondiale qui lui donne de la mier trimestre 2020, mais elles industrie représente entre 11 % et tion, dans le cadre de règles sanitai- « À ce jour, le niveau de nos liquidités,
en activité partielle résilience. Ses marchés et ses techno- seraient en recul (- 15 %) sans la 12 % de son chiffre d’affaires. res « très exigeantes », afin d’assurer qui était de 6 milliards fin 2019, reste
logies de première classe mondiale ré- contribution du spécialiste des cartes « L’impact de la crise est modéré à la continuité des opérations « criti- élevé», affirme Pascal Bouchiat. Au-
pondent à des demandes sociétales bancaires et de la sécurité. ce stade. Il sera plus sensible au ques et vitales » de ses clients, dans la delà des mesures d’adaptation, Tha-
profondes, en termes d’urbanisation, Même constat pour le chiffre deuxième trimestre et risque d’être défense, la gestion du trafic aérien et les « prépare le rebond » et « imagine
de transports collectifs, de protection, d’affaires, en hausse de 16 %, à fort et durable », avertit Patrice Cai- des systèmes d’information du mi- l’après-crise ». Elle « fera apparaître
en particulier de cybersécurité. » Mal- 3,9 milliards (- 4,7 % sans Gemalto). ne. La crise aura des conséquences nistère de la Santé, ainsi que dans la des gagnants et des perdants. Le ba-
gré la tourmente, Patrice Caine, PDG « L’impact de la crise du Covid-19 sur sur la demande, en particulier aéro- production d’appareils de radiogra- teau Thales traversera la tempête et
du groupe de défense et de hautes le chiffre d’affaires trimestriel est es- nautique et automobile (Thales four- phie utilisés par les hôpitaux. Afin de sera prêt à saisir les opportunités »,
technologies, veut rassurer sur la ca- timé à 200 millions, dont 60 millions nit des solutions d’internet des ob- réduire ses coûts, les investissements assure Patrice Caine. ■

EN BREF
Remis en selle, Avril souffre dans le biodiesel PESPSICO : NET REBOND
DES VENTES
Le groupe a dû arrêter une partie de sa production de biocarburants. £ Le géant des boissons
et des en-cas (Pepsi, Lay’s,
cée du plan de relance. Lancé il y a un parer de deux de ses sites de biodie- la filiale d’investissement d’Avril, Quaker Oats, Tropicana…)
OLIVIA DÉTROYAT £@Oliviader an, il vise à doubler sa rentabilité sel, Montoir-de-Bretagne et Sète, est aux premières loges car elle est a vu son chiffre d’affaires
d’ici à 2023, à 300 millions d’euros. « pour ne garder que ceux traitant un financeur stratégique de la filière trimestriel augmenter de 8 %,
AGROALIMENTAIRE Les Français Las. Si le début d’année « a été en des graines françaises, donc à plus colza. En 2019, elle a déjà été très à 13, 8 milliards de dollars
ont eu beau se précipiter sur les ligne avec ces tendances », la crise forte valeur ajoutée » et en finir avec active : elle a accompagné la coopé- (12,7 milliards d’euros),
œufs ou les huiles au début du confi- met un premier coup d’arrêt à cette les déficits de Saipol à l’échéance du rative française Axéréal dans le ra- grâce aux stockages fin mars
nement, le groupe Avril, connu trajectoire. Avec l’effondrement des plan stratégique 2023. chat des activités malt de Cargill aux États-Unis. Le bénéfice
pour ses marques Matines, Lesieur cours du pétrole, ses biodiesels pour créer le premier malteur mon- net a cédé 5,6 %. Le groupe
ou Puget, n’est pas épargné par la notamment le « Diester » qui pèse Impact sur l’alimentation dial. « D’ici 12 à 18 mois, il pourrait y a renoncé à ses prévisions
animale
« On vend
aujourd’hui
violente crise sanitaire qui secoue
l’économie mondiale. L’an dernier,
le groupe agroalimentaire a pour-
pour deux tiers de la consommation
annuelle de biodiesel en France
(2,5 millions de tonnes), ont perdu
Bien que cette filiale souffre depuis
des années de la concurrence
avoir de nouvelles opportunités d’in-
vestissements sur des valorisations
plus raisonnables, confirme Jean-
pour 2020.

le biodiesel tant confirmé son redressement tout avantage compétitif à la pompe. étrangère de biocarburants à base Philippe Puig. Notamment dans la fi- HSBC PÉNALISÉ
moins cher
entamé en 2018. Avec la limitation drastique des d’huile de palme et de soja, « cela ne lière lait ou ingrédients, deux univers PAR LE CORONAVIRUS
Malgré un chiffre d’affaires en transports, la consommation a chuté remet pas en cause l’avenir des bio- importants d’investissements pour
£ Le bénéfice net de HSBC a
que l’huile baisse de 4 %, à 5,8 milliards de 50 %. « Cela devrait repartir avec carburants en France à moyen ter- Sofiprotéol, à côté des oléoprotéagi-
chuté de 57 % (1,785 milliard de
de colza avec d’euros, pénalisé par une grève de la reprise du commerce et des usines, me », appuie le dirigeant, qui neux (colza, pois, tournesol notam-
dollars) au premier trimestre.
près d’un mois dans son usine estime le dirigeant. Mais les prix sont compte notamment pour se faire ment). D’autant qu’il n’y a pas
laquelle nous d’agrocarburant de Rouen, l’excé- à un niveau dérisoire, avec des mar- sur son innovation Oleo 100 lancé d’alerte sur la centaine de sociétés de
Cela est dû à la hausse attendue
le fabriquons
JEAN-PHILIPPE PUIG,
» dent brut d’exploitation a grimpé de
10 % en 2019, à 170 millions d’euros,
ges négatives. On vend aujourd’hui le
biodiesel moins cher que l’huile de col-
en 2018.
Cette crise du biodiesel pourrait
notre portefeuille ».
D’ici là, le groupe espère avoir
des pertes sur les crédits,
conséquence du choc
économique de la pandémie de
LE DIRECTEUR GÉNÉRAL et le résultat net plus que doublé à za avec laquelle nous le fabri- avoir aussi des conséquences sur la conclu son projet avec le néerlandais
coronavirus. Pour l’ensemble
DU GROUPE AVRIL 35 millions d’euros. « C’est le résultat quons ! ». Pour passer la tempête, le filière de l’alimentation animale. DSM. Annoncé mi-2019, celui-ci
de l’année, le géant bancaire
de l’amélioration de notre filiale de groupe a fermé temporairement « S’il n’y a pas de reprise des volumes, vise à produire à Dieppe 70 000 ton-
anticipe des pertes de crédits
biocarburants Saipol qui pèse pour trois de ses six ateliers de production la France risque de manquer de tour- nes de protéine de colza, un ingré-
comprises entre 7 et
25 % de nos ventes, de la reprise de de biocarburants en France -un teaux de colza (liés à la production de dient entrant dans la recette de pro-
11 milliards de dollars.
part de marché sur les huiles et condi- nombre de fermetures qui pourrait biodiesel NDLR). Et il faudra en im- duits alimentaires à haute valeur
ments (20 %) avec la relance d’Isio 4 augmenter si les prix ne remontaient porter » avertit Jean-Philippe Puig. ajoutée (alimentation infantile, pro-
et Puget, et enfin d’une année record
sur nos activités de nutrition animale
(20 % des ventes) », décrypte Jean-
pas. Les volumes d’huile non trans-
formés en biocarburant sont pour
l’heure vendues à l’export en Chine.
Un phénomène avant-coureur des
perturbations que la crise provoque
sur les filières agricoles.
duits pour sportifs…). Un projet de
plusieurs dizaines de millions
d’euros sur lesquels Avril et DSM es-
+@ » La Cour des comptes
pointe la forte hausse
du déficit de l’État… avant la crise
A

Philippe Puig, le directeur général du En novembre dernier, Avril avait Avec 68 millions d’euros d’inves- pèrent poser la première pierre, du Covid-19
groupe qui dévoile au Figaro l’avan- aussi annoncé son projet de se sé- tissements l’an dernier, Sofiprotéol, « d’ici l’été ». ■ www.lefigaro.fr/economie
LE FIGARO mercredi 29 avril 2020

TECH 33

Capgemini
contient les
effets négatifs
de la crise
Pour ses derniers mois à la tête
du groupe, Paul Hermelin traverse
une ultime crise. Mais le groupe
est désormais mieux armé
pour le gros temps.
Capgemini n’est pas pour autant Paul Hermelin, le PDG ont dû massivement investir dans le naturels et que de nombreuses mis- d’Altran et « déjà 70 propositions
ENGUERAND RENAULT £@erenault immunisé. Prudents, les deux di- numérique pour faire face à la si- sions ont été stoppées chez nos commerciales communes ont été
de Capgemini. SÉBASTIEN
rigeants ont préféré renoncer à SORIANO/LE FIGARO tuation », explique Paul Hermelin. clients, nous n’allons pas ajouter faites aux clients », détaille le PDG
NUMÉRIQUE Une sortie sur une toute prévision sur l’ensemble de Au premier trimestre, le chiffre d’autres recrues », avance Paul du groupe.
note positive. Pour sa 104e et der- l’année. Seule indication, le d’affaires réalisé aux États-Unis Hermelin. Comme Capgemini a eu Celui qui va laisser son rôle opé-
nière conférence avec les analys- deuxième trimestre s’annonce (un tiers de l’activité totale) a re- recours au chômage partiel en rationnel à Aiman Ezzat imagine
tes financiers, Paul Hermelin, le difficile et la reprise progressive culé de 0,6 %, celui en Grande- France et en Allemagne, il s’est déjà que la crise aura un impact
PDG de Capgemini - qui va passer est attendue au cours du troisième Bretagne (12 % du chiffre d’affai- conformé aux recommandations sur la future façon de travailler.
la main à Aiman Ezzat, lors de trimestre. De plus, Aiman Ezzat a res) a été plus affecté avec une de l’AMF en réduisant son divi- « Le télétravail fonctionne bien,
l’assemblée générale du 20 mai - a indiqué qu’il se battrait pour que baisse de 2,6 %. En revanche, la dende de 29 %, à 1,35 euro et les aussi en Inde où nous avons
rassuré les marchés. Les résultats la crise du coronavirus n’affecte France a bien tenu avec une crois- salaires de Paul Hermelin et 120 000 collaborateurs. Nous pou-
du premier trimestre 2020 ont dé- pas trop la rentabilité du groupe et sance de 3,3 %, et même l’Italie, d’Aiman Ezzat ont été réduits de vons déjà penser à réorganiser le
montré la capacité de résistance espère contenir la réduction de la fortement touchée par le virus, a 25 % pour le reste de l’année. mode de fonctionnement et écono-
du groupe spécialisé dans la tran- marge à seulement un point. vu son chiffre d’affaires bondir de La prise de contrôle complet miser de nombreux mètres carrés
sition numérique des entreprises. « Jusqu’à présent, la crise a eu 9 %. Enfin, Capgemini a vu repar- d’Altran ayant pris effet le de bureaux. »
Malgré une pandémie mondiale, le davantage un impact sectoriel que tir son activité en Asie. 1er avril, le groupe d’ingénierie Le 20 mai, après dix-neuf ans à
groupe a affiché une hausse de géographique. Un quart de notre n’a pas contribué aux comptes la tête du groupe, Paul Hermelin
son chiffre d’affaires de 2,3 %, à chiffre d’affaires est réalisé dans Stopper les recrutements du premier trimestre. Capgemini laissera sa place à Aiman Ezzat
3,54 milliards d’euros, conforme des secteurs qui ont beaucoup souf- Fort de 220 000 salariés, le groupe n’a pas publié les comptes d’Al- avec qui il travaille depuis sei-
aux prévisions faites en début fert comme l’automobile ou le recrute chaque année près de tran et se borne à indiquer que ze ans. L’Assemblée générale se
d’année. Du coup, l’action a re- transport. En revanche, un quart de 60 000 nouveaux collaborateurs l’activité de ce dernier est plus fera à huis clos, et il n’aura pas
bondi de 7,3 %, à 84,50 euros, re- l’activité repose sur des clients en brut. « Nous avons honoré tous cyclique que celle de sa maison droit à un pot de départ. « Mais en
trouvant son niveau d’avant la comme les télécoms, la santé, la les processus d’embauche en cours. mère. Mais la crise n’a pas du tout tant que chairman, je présiderai les
crise du confinement. pharmacie ou le secteur public qui Mais, comme il y a moins de départs affecté le processus d’intégration AG futures », conclut-il. ■

Nissan, l’ancienne pépite de l’Alliance, en pleine tourmente


Le partenaire de Renault, affaibli avant l’épidémie, a vu ses ventes plonger en mars en Chine et aux États-Unis.
57 % sur un an, à 2,5 milliards teur japonais enregistrait pour la discussions avec des banques japo- Volkswagen - dont l’arrivée est
VALÉRIE COLLET £@V_Collet d’euros ! première fois en dix ans une perte naises pour obtenir des lignes de prévue cet été. Les plans de Nissan
Nissan est aussi touché indirecte- nette pour son troisième trimestre crédit pour plus de 4 milliards et de Mitsubishi passeront aussi par
AUTOMOBILE Le plan stratégique ment par les difficultés de Mitsu- (d’octobre à décembre 2019) de d’euros. Le constructeur a décidé des économies.

45 %
de Nissan qui doit être dévoilé le bishi, le troisième membre de l’Al- 220 millions d’euros. L’allié de de retarder à la fin mai la publica- Mais les groupes japonais dévoi-
mois prochain s’accompagnera liance dont il possède 34 % du Renault avait alors prévu de rétrécir tion de ses résultats annuels. leront certainement les nouvelles
certainement de nouvelles restruc- capital. Ce dernier prévoit une per- sa capacité de production : elle est synergies industrielles au sein de
turations. Le constructeur japonais, te nette de 224 millions d’euros actuellement de 7 millions de véhi- Synergies industrielles l’Alliance. Il y a quelques jours, le
dont Renault détient 43 % du capi- pour son exercice 2019-2020 ache- cules par an, alors que ses ventes Les trois membres de l’Alliance quotidien japonais Yomiuri évoquait
tal, anticipe une perte nette située vé fin mars. Baisse annuelles seront maintenues à avaient prévu de présenter ensem- des développements communs pour
entre 733 et 819 millions d’euros Le Covid-19 a laminé les princi- des ventes de Nissan 5 millions d’unités par an jusqu’en ble leur plan stratégique à trois ans des véhicules électriques et la tech-
pour l’exercice 2019-2020, achevé paux marchés de Nissan, la Chine et en Chine 2022. Le plan prévoyait la suppres- mi-mai. Chez Renault, ce sera nologie de conduite sans chauffeur.
fin mars. Il s’attend aussi à une les États-Unis. En Chine d’abord, le sion de 12 500 emplois (10 % de ses d’abord un plan d’économies. La Nissan souhaite également porter à
perte opérationnelle sur la même constructeur a enregistré une chute effectifs) dans le monde et la ferme- directrice générale du Losange a 70 % la part des pièces partagées
période. Un retournement de situa- de 45 % de ses ventes en mars par ture d’usines d’ici à 2023. Makoto annoncé en février que le groupe avec Renault, contre 40 % seule-
tion fâcheux pour celui qui contri- rapport à l’an passé. Aux États- Uchida, le directeur général de réduirait ses dépenses de 2 mil- ment aujourd’hui. L’Alliance entre
buait largement aux bénéfices de Unis, celles-ci ont plongé le même Nissan, a récemment déclaré que le liards d’euros d’ici à 2021. Le plan les trois constructeurs, destinée à
son principal actionnaire. L’année mois de 48 %, et de 51 % en Europe. plan de restructuration pourrait stratégique sera ensuite dévoilé à créer un géant mondial capable de
dernière, le constructeur japonais Mais les difficultés de Nissan être élargi. la rentrée par Luca de Meo, le rivaliser avec ses grands concur-
jugeait médiocre sa performance avaient commencé avant l’épidé- Par ailleurs, selon le Financial nouveau directeur général de rents, a perdu du terrain depuis les
avec un bénéfice net en baisse de mie. Mi-février déjà, le construc- Times, Nissan aurait entamé des Renault - transfuge du groupe débuts de l’affaire Ghosn fin 2018. ■

LA SÉANCE DU MARDI 28 AVRIL


LE CAC JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 JOUR %VAR. +HAUTJOUR +BAS JOUR %CAP.ECH 31/12 LES DEVISES MONNAIE 1 EURO=
L’OR JOUR VEILLE 31/12
AUSTRALIE ................................................................................
DOLLAR AUSTRALIEN 1,6734 AUD
ACCOR .............................................. 25,87 +1,69 25,93 24,85 0,336 -38,04 ♣
MICHELIN .............................................. 87,52 -0,41 90 86,46 0,24 -19,78 CANADA ................................................................................
DOLLAR CANADIEN 1,5179 CAD
COTATION QUOTIDIENNE ASSURÉE PAR LOOMIS-CPOR

AIR LIQUIDE .................................. 119,6 +1,61 120 117,3 0,226 -5,23 ORANGE ..............................................11,25 -0,62 11,345 11,1 0,278 -14,25
www.cpordevises.com
GDE BRETAGNE ................................................................................
LIVRE STERLING 0,8708 GBP
AIRBUS .............................................. 52,88 +3,54 54,1 51,07 0,48 -59,47 PERNOD RICARD .................................. 135,65 -0,99 137,5 134,6 0,184 -14,9 HONG KONG ................................................................................
DOLLAR DE HONG KONG 8,4301 HKD
LINGOT DE 1KG ENV .....................................................
52000 53750 +18,8
JAPON ................................................................................
YEN 116,06 JPY
NAPOLEON ..................................................... 328,2 328 +26,77
ARCELORMITTAL SA .................................. 9,539 +3,27 9,754 9,214 0,217 -39,02 PEUGEOT .............................................. 13 +3,26 13,175 12,42 0,361 -38,97 PIECE 10 DOL USA .....................................................
926 926 +18,72
ATOS .............................................. 63,98 +0,82 64,36 62,86 0,369 -13,91 ♣ 27,35 +0,74
PUBLICIS GROUPE SA ............................. 27,94 27,09 0,308 -32,23 SUISSE ................................................................................
FRANC SUISSE 1,0586 CHF PIECE 10 FLORINS .....................................................
324 324 +20,94
ETATS-UNIS ................................................................................
DOLLAR 1,0877 USD PIECE 20 DOLLARS .....................................................
1840 1840 +22,75
AXA .............................................. 15,98 +5,33 16,14 15,176 0,349 -36,36 RENAULT .............................................. 18,166 +3,33 18,292 17,456 0,684 -56,93
TUNISIE ................................................................................
DINAR TUNISIEN 3,136 TND PIECE 20F TUNISIE .....................................................
322 313 +23,89
BNP PARIBAS ACT.A .................................. 29,6 +6,51 30,38 27,855 0,678 -43,97 SAFRAN ..............................................82,3 +6,44 82,4 77,2 0,246 -40,21 MAROC ................................................................................
DIHRAM 11,103 MAD PIECE 5 DOL US (H) .....................................................
458 458 +15,95
BOUYGUES ..............................................
28,43 +1,43 29,24 28,09 0,33 -24,95 SAINT-GOBAIN .................................. 23,79 +1,67 23,98 23,31 0,326 -34,82 TURQUIE ................................................................................
NOUVELLE LIVRE TURQUE 7,6115 TRY PIECE 50 PESOS MEX .....................................................
2089,75 2089,75 +26,04
CAPGEMINI ..............................................
85 +7,87 85,8 79,46 0,468 -21,95 SANOFI ..............................................92,19 -1,3 94,48 91,42 0,223 +2,87 EGYPTE ................................................................................
LIVRE EGYPTIENNE 17,09 EGP PIECE FR 10 FR (H) .....................................................
175 175 +18,48
CARREFOUR ..............................................
13,395 +0,98 13,535 13,18 0,336 -10,4 SCHNEIDER ELECTRIC ............................. 85,22 +2,67 87,34 82,5 0,225 -6,86 CHINE ................................................................................
YUAN 7,6977 CNY PIECE SUISSE 20F .....................................................
330 328 +28,91
PIECE LATINE 20F .....................................................
319 315 +25,69
CREDIT AGRICOLE .................................. 7,258 +6,14 7,386 6,78 0,549 -43,85 SOCIETE GENERALE ♣ ..................................
14,796 +4,2 15,01 14,202 0,94 -52,29 INDE ................................................................................
ROUPIE 82,522 INR SOUVERAIN ..................................................... 379,9 387 +15,47
DANONE ..............................................62,36 -2,68 64,3 62,36 0,295 -15,62 SODEXO ..............................................70,36 +1,24 70,9 69,2 0,215 -33,4 ALGERIE ................................................................................
DINAR ALGERIEN 139,55 DZD KRUGERRAND .....................................................1799,75 1799,75 +23,27
DASSAULT SYSTEMES .................................. 137,3
ENGIE .............................................. 9,37
-2,62
+0,6
140,95
9,454
136,65
9,178
0,113
0,233
-6,31
-34,93
STMICROELECTRONICS ............................. 24,3
THALES ..............................................70,54 +0,77
+1,59 25,04
71,3
23,89
68,5
0,333
0,131
+1,38
-23,76
SICAV ET FCP
VALEURS LIQUIDATIVES EN EUROS (OU EN DEVISES), HORS FRAIS
ESSILORLUXOTTICA .................................. 108,5 +0,28 109,2 107,25 0,27 -20,1 TOTAL .............................................. 32,795 +1,69 33,005 31,745 0,228 -33,34 VALEUR DATE DE
Cybèle Asset Management
HERMES INTL ..................................676,8 -0,85 688,4 674,8 0,045 +1,59 UNIBAIL-RODAMCO-WE ............................. 53,46 +2,81 55,98 51,6 1,066 -61,99
RETROUVEZ
LIQUID. VALORISAT.
37 av. des Champs-Elysées
42 rue d’Anjou, 75008 Paris
KERING ..............................................466,95 +0,45 478,45 462,8 0,105 -20,21 VEOLIA ENVIRON. .................................. 19,335 -1,23 19,695 19,07 0,263 -18,45 75008 Paris
Tél. : 01 55 27 94 94
Tel. : 01 56 43 62 50

VINCI♣.............................................. 75,08 +1,82


www.palatine.fr
L'OREAL ..............................................
254,4 +3,33 254,7 243,3 0,098 -3,64 76,7 73,2 0,226 -24,16 BETELGEUSE ................................................
38,45 24/04/20
LEGRAND ..............................................61,76 +3,76 62 59,62 0,162 -14,98 VIVENDI ..............................................19,615 -1,61 20,13 19,43 0,19 -24,03 SICAV BELLATRIX C ................................................
286,93 24/04/20 SITE D’INFORMATIONS EXCLUSIVES
LVMH .............................................. 357 +1,72 360,55 348,35 0,106 -13,81 WORLDLINE .............................................. 62,78 -1,88 63,84 62,12 0,682 -0,59 UNI HOCHE C ................................................
227,99 24/04/20 SIRIUS ................................................46,22 24/04/20 WWW.WANSQUARE.COM

SCHNEIDER ELECTRIC PREND LE CONTRÔLE DE L’ALLEMAND RIB SOFTWARE @eegloff

Pendant la crise, sanitaire et économi- tions du bâtiment (BIM) coté à la Bour- d’euros pour une entreprise qui réalise contrôle montre que le groupe français trompés, le titre progressant de 4,8 %
que, les affaires continuent. Schneider se de Francfort. Il a obtenu l’accord de 214 millions d’euros de chiffre d’af- poursuit sa mutation depuis les équi- en séance mardi 28 avril. Depuis le dé-
Electric vient d’annoncer avoir réussi 76,63 % des actionnaires de sa cible. faires. Mais RIB Software opère dans le pements électriques vers les logiciels but de l’année, il ne recule que de 7,2 %,
sa prise de contrôle de l’allemand RIB L’offre va se rouvrir pour une période domaine de la BIM, la digitalisation de et les services. ce qui montre bien que Schneider est
Software. Le 12 février dernier, le de quinze jours. Et, à son issue, le la construction, qui se développe à Dans une période très chahutée, le perçu comme une société apte à résis-
géant français de la gestion de l’éner- groupe français envisage de retirer grands pas, et devient de plus en plus fait de parvenir à mener à bien cette ter à la crise actuelle. Pour preuve, à
gie avait lancé une offre d’achat sur l’entreprise de la cote. stratégique pour tous les acteurs qui opération est une bonne nouvelle pour 5,8 milliards d’euros, son chiffre d’af-
A

ce spécialiste des logiciels dans le do- L’opération est importante pour