Vous êtes sur la page 1sur 2

BILAN DISCOURS INDIRECT

1. Soulignez les formes correctes :

L’employée : - Office du tourisme de La Giettaz, bonjour.


Le client : - Bonjour Madame, je voudrais savoir que/ si/ ce que (1) vous avez
eu/ avez/ aviez (2) encore un chalet à louer pour la première semaine de février.
L’employée : - Malheureusement, non, mais des appartements, oui.
Le client : - Hum, on m’a raconté ce que/ ce qui/ que (3) les appartements sont/
seront/ étaient (4) souvent très petits dans les stations, et je me demande si /de/
ce qu’ (5) on ne est/ sera/ a été (6) pas les uns sur les autres : nous sommes dix.
En plus, nous sommes un groupe d’amis et on m’a demandé que/ si/ de (7)
avoir trouvé/ trouverai/ trouver (8) quelque chose de spacieux et de
confortable. Alors, un appartement, je ne sais pas pourquoi/ si/ que (9) ça
conviendra/ convenait/ avait convenu (10).
L’employée : - Écoutez, je peux regarder si/ pourquoi/ que (11) nous avons eu/
aurons eu/ avons (12) de grands appartements. Vous m’avez dit que/ si/
combien (13) vous seriez/ êtes/ avez été (14) dix, mais vous ne m’avez pas
indiqué ce qu’/ s’/ d’ (15) il y avait/ a/ a eu (16) des enfants, des couples, … et
vous ne m’avez pas précisé que/ si/ ce que (17) vous avez voulu/ vouliez/ aviez
voulu (18) mettre comme loyer.
Le client : - Il y a trois couples et quatre enfants entre six et huit ans. Pour le
loyer, autour de 2500 euros.
L’employée : - Bon, je vérifie…Désolée, je n’ai rien d’assez grand.
Le client : - Excusez-moi, mais j’ai entendu dire qu’/ ce qu’/ s’ (19) il y a eu/
avait eu/ avait (20) des gîtes à louer, est-ce que vous savez ce qui/ où/ qui (21)
peut/ aura pu/ pouvait (22) me renseigner ou qui/ ce qui/ si (23) je dois/
devais/ ai dû (24) faire pour avoir les adresses des gîtes ?
L’employée : - Un instant, je demande à ma collègue de/ si/ pourquoi (25) vous
répondiez/ répondez/ répondre (26), c’est elle qui est au courant.
Le client : - Merci beaucoup.

2. Complétez :

À la caisse d’un théâtre


Une spectatrice : - Excusez-moi, les personnes qui m’accompagnent risquent
d’arriver à la dernière minuite. Vous pourrez leur donner leurs billets ?
L’employé : - Oui, mais elles doivent se présenter à l’ouvreuse directement
parce que la caisse sera fermée. Et il ne faut pas qu’elles soient en retard parce
que les portes vont fermer dès le début du spectacle.
Une spectatrice : - Merci monsieur, je vais leur téléphoner tout de suite.

Au téléphone :
La spectatrice : - Allô Camille ? Tu es avec Benjamin ?
Camille : - Oui, où es-tu ?
La spectatrice : - Au théâtre. Alors, j’ai demandé à l’employé à la caisse……….
………………………………………………………………… …(1) billets. Il
m’a dit ……………………………………………………………… (2). Et
attention, ne soyez pas en retard, il m’a expliqué……………………………….
……………………………. ..(3) dès le début du spectacle.
Camille : - Promis, je me dépêche, et je dis à Benjamin ………………………..
……………………………….. (4) aussi ! À tout de suite !

3. Complétez :

Adrien : - Alors, cet entretien, ça s’est bien passé ?


Clara : -C’est difficile à dire parce que, parfois, ont te pose des questions
bizarres !
Adrien : - Ah bon ! Qu’est-ce qu’on t’a demandé ?
Clara : - D’abord des choses classiques du genre : « Quels sont vos points
forts ? » (1), « Comment est-ce que vous nous avez connus ? » (2), « Qu’est-ce
qui vous intéresse dans ce poste ? », (3), « Qu’est-ce que vous ferez dans dix
ans ? » (4), « Quelles sont vos prétentions salaires ? » (5). Et puis des choses du
style : « Qui est-ce qui vous a appris à faire du vélo ? » (6), « Que cherchez-vous
dans la vie ? » (7), « Quelle est la couleur de votre âme ? » (8), « Qu’est-ce qui
se passerait si le soleil ne brillait plus ? » (9), « Est-ce que vous vous
marierez ? » (10)
Adrien : - C’est normal, ce sont des questions de psychologues !

Chère maman,
Hier j’ai eu mon premier entretien et j’ai été assez surprise par les questions
que l’on m’a posées ! Tout d’abord, on m’a demandé
………………………………………………………………………………..(1)
………………………………………………………………………………..(2)
………………………………………………………………………………..(3)
………………………………………………………………………………..(4)
……………………………………………………………………………….(5),
et puis mon interlocuteur a voulu également savoir ……………………………...
…………………………………………. (6), ……………………...............................
…………………………………….. (7), ………………………………………............
…………………………………………(8), …………………………………………….
…………………………………………(9), …………………………………………….
………………………………………… (10). C’est curieux, non ?
J’attends avec impatience le résultat.
Bisous