Vous êtes sur la page 1sur 2

BUREAU DU REPRESENTANT DE L’OMS POUR LA REPUBLIQUE

REPUBLIQU
QUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
42 A
42, Avenue d Cliniques,
des Cli i G b KINSHASA
Gombe, KIN
Tél.: +472 41 39000 & 03; Cell.: +243 (0) 81 700 64 16 /81 700 64 05; Fax: +472 41 39070
ACTION SANITAIRE EN SITUATION DE CRISE EN RD CONGO
Rapport Hebdomadaire des Activités
Période du 1er au 07 septembre 2009
POINTS SAILLANTS
▪ Sommet de la SADC à Kinshasa: les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté de développement
de l’Afrique australe se sont réunis les 7 et 8 septembre 2009 en RDC. Un sommet consacré aux problèmes
prioritaires de cet ensemble sous-régional.
▪ Lubero (Nord Kivu): de nouveaux déplacés dont le nombre est estimé à plus de 1.000 personnes sont arrivés à
Miriki, à 200 km au nord de Goma.
▪ Fizi-centre (Sud Kivu): près de 1.500 nouveaux déplacés fuyant les combats sont enregistrés dans cette localité.

VUE D’ENSEMBLE
▪ Flambée de choléra dans le Nord Kivu. Au cours de la 35ème semaine, 299 nouveaux cas ont été enregistrés dans
cette province, portant le total cumulé de la 1ère à la 35ème semaine à 4.223 cas avec 46 décès (létalité: 1%).
▪ Flambée de choléra en cours dans le Sud Kivu: les données cumulées de la 1ère à la 35ème semaine indiquent un
total de 4.805 cas avec 67 décès (taux de létalité: 1,3%). L’OMS participe à la riposte en fournissant des intrants
de prise en charge des malades de choléra dans les zones de santé les plus touchées. Elle renforce également la
surveillance des autres maladies à potentiel épidémique dans les zones affectées par le déplacement des populations
à la suite des opérations militaires contre les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), en cours dans
les deux provinces.

SITUATION SANITAIRE
Nord Kivu. (1) Choléra: Au cours de la 35ème semaine, la données cumulées de la 1ère à la 35ème semaine font un
province a enregistré 299 nouveaux cas. Les zones de santé total de 4.805 cas avec 67 décès (taux de létalité: 1,3%). Les
les plus touchées sont Karisimbi (124 cas), Goma (39 cas), zones de santé d’Uvira, Fizi, Kabare, Kadutu, Minova, Nundu,
Mweso (29 cas), Kirotshe (17 cas), Mutwanga (9 cas), Masisi Bunyakiri et Bagira sont les plus touchées par l’épidémie.
(2 cas), Rutshuru (1 cas) et Rwanguba (1 cas). De la 1ère à
la 35ème semaine, le Nord Kivu a enregistré un total de Katanga. Choléra: la province a enregistré 123 nouveaux
4.223 cas avec 46 décès de choléra (taux de létalité: 1%). (2) cas avec 1 décès (taux de létalité: 0,8%). Les zones de santé
Rougeole: les zones de santé de Masisi (11 cas) et de Karisimbi Kalemie et de Nyemba sont en pleine épidémie.
(1 cas) figurent parmi les zones affectées par la rougeole au
cours de la même période, portant le total de la 1ère à la L’OMS et ses partenaires apportent un appui aux actions de
35ème semaine épidémiologique à 640 cas avec 32 décès riposte dans les zones les plus touchées par le choléra et la
(taux de létalité: 5%). rougeole, en fournissant notamment des intrants de prise en
charge des malades sur la base des recommandations faites
Sud Kivu. Choléra: Pendant la 35ème semaine, 162 nouveaux par le Cluster Santé.
cas avec 1 décès ont été enregistrés dans la province. Les
SITUATION GENERALE
A) Politique, sociale, sécuritaire/ Revue de la semaine.
NORD KIVU. AUGMENTATION DES DEPLACEMENTS MASSIFS. conditions très précaires, selon les sources humanitaires. La
Plus de 1.000 nouveaux déplacés ont été enregistrés vendredi semaine dernière, un convoi des soldats gouvernementaux,
4 septembre 2009 dans la localité de Miriki, à plus ou moins en voie de déploiement dans le cadre de l’opération Kimia II,
200 km au nord de Goma. Ils sont venus du secteur d’Iboko, a été attaqué par les FDLR dans le village de Kasanga, créant
zone comprise entre Lubero et Walikale, deux territoires du la panique dans la population. Ces opérations militaires ont
Nord Kivu où les FDLR, appuyés par d’autres miliciens locaux, déjà provoqué plus de 540.000 déplacés internes au cours des
s’affrontent avec les soldats gouvernementaux. Selon les six premiers mois de 2009 dans le Sud Kivu, indique l’ONU.
autorités locales, les FDLR ont incendié plusieurs dizaines
de maisons dans les villages désertés par leurs habitants,
notamment à Bikenge, Bushalingwa, Kilamba, Mosuta et
Mukeberwa.

SUD KIVU: POURSUITE DES OPERATIONS MILITAIRES CONTRE


LES FDLR. Les combats qui continuent à opposer les troupes
gouvernementales (FADRC) aux FDLR ont forcé plus de 1.500
personnes à fuir leurs villages de Lulimba, Misisi et Kasanga
(extrême-sud de Fizi) et à se refugier à Fizi-centre dans des Une vue du camp de déplacés internes à Fizi (photo: MONUC).
1
B) Principaux événements d’intérêt / Préoccupations sanitaires en RDC.
Aperçu humanitaire hebdomadaire de la République Démocratique du Congo
(Semaine 35 - 2009).

POINT CLE:

Déterioration de la situation humanitaire dans l’Est de la RDC à la suite des


déplacements massifs des populations.

La situation humanitaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo est à nouveau un sujet de préoccupation
majeure, à la suite des violents affrontements qui continuent entre les troupes gouvernementales (FARDC) et les Forces
démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) qui bénéficient des appuis des groupes armés locaux dans le Nord Kivu
et le Sud Kivu. Selon Norwegian Refugee Council (NRC), les attaques contre les civils et leurs villages ont déjà forcé plus
de 800.000 personnes à se déplacer au cours du premier semestre de 2009 dans l’Est de la RDC. Les trois provinces les plus
touchées par ces déplacements massifs des populations, à savoir: le Nord Kivu, le Sud Kivu - où se déroule l’Opération Kimia
II visant à neutraliser les FDLR - et la Province Orientale - où l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) n’a cessé de multiplier
les attaques contres les civils dans le Haut Uélé et le Bas Uélé - ont déjà franchi le seuil de 2000.000 de déplacés à la fin du
mois de juillet 2009. Plusieurs centaines des milliers de ces déplacés sont encore privés d’une assistance humanitaire à cause
de l’insécurité généralisée qui limite l’accès des acteurs humanitaires sur le terrain.

L’Organisation mondiale de la Santé et les autres partenaires s’inquiètent de la dégradation des conditions sanitaires de ces
déplacés et la flambée des épidémies telles que le choléra et la rougeole dans l’Est du pays. Pour ne prendre que l’exemple
du choléra qui connaît une augmentation significative dans les deux provinces du Nord Kivu et Sud Kivu, un total de 9.028 cas
avec 113 décès (taux de létalité:1,2%) a été enregistré dans ces deux provinces depuis le début de l’année 2009.

Des efforts accrus des partenaires de la RDC devraient être menés dans la mobilisation des ressources additionnelles pour
améliorer les conditions d’accès à l’eau potable et aux soins médicaux de ces populations. Le retour à la paix et à la
stabilisation dans les troix provinces actuellement très touchées par les déplacements massifs des populations reste un défi
majeur à relever par le Gouvernement de la RDC, avec l’appui de la communauté internationale.

Ce Rapport est publié à partir des informations et des données de surveillance rapportées chaque semaine.

Vous pouvez également trouver nos rapports hebdomadaires dans la rubrique Cluster Santé,
en visitant le site: www.rdc-humanitaire.net

Pour plus d’informations sur la pandémie de la grippe A (H1N1) 2009 dans la Région africaine de l’OMS,
veuillez vous référer au site suivant: www.afro.who.int

COORDINATION GENERALE
Dr
D Matthieu Kamwa, Représentant de l’OMS en RDC.
E-mail: kamwam@cd.afro.who.int
COMPOSITION & MISE EN PAGE
Eugène Kabambi, Chargé de Communication EHA.
E-mail: kabambie@cd.afro.who.int
**** OMS/RDC--Septembre-- 2009 ****

Vous aimerez peut-être aussi