Vous êtes sur la page 1sur 15

CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

II.1. Introduction :
L’étude climatique est un point essentiel dans l’étude d’une structure, elle a pour but la
détermination des différents sollicitations agissant sur la structure qui sont produites par la
charge de la neige d’un côté, et des efforts dynamiques qui sont produits par le vent de l’autre,
l’application du règlement Neige et Vent « RNV 2013 » nous permettra de déterminer ces
sollicitations pour le dimensionnement de notre structure.

II.2. Dimensions de l’ouvrage :


 Longueur : a = 66,62 m
 Largeur : b = 16 m
 Hauteur : H =13,70 (hauteur des poteaux 12m)
 Toiture double versant de pente : α = 120
II.3. Etude de la neige :
L’accumulation de la neige sur la toiture de notre ouvrage produit une surcharge qu’il faut
prendre en compte pour les vérifications des éléments de cette structure.
Le règlement « RNV 2013 » s’applique à l’ensemble des constructions en Algérie situées à une
altitude inférieure ou égale à 2000 mètres.
Notre ouvrage se trouve à une altitude de 50 m.
On a selon le DTR la charge de neige donnée par la formule suivante :

S=μ×S k [kN/
 Oued smar : Zone B :

0 , 04×H+ 10
S K=
100
Avec :
 Ѕ : charge caractéristique de la neige
 Ѕ κ  : charge de neige sur le sol
 µ : coefficient d’ajustement des charges en fonction de la forme de la toiture,
appelé coefficient de forme
 α : angle caractéristique le versant de la toiture
 H : L’altitude de terrain par rapport au niveau de la mer (H = 50m)

Cas de toiture à deux versants à angle égaux : 0≤α=12∘≤15∘ ⇒ μ=0 . 8

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
8
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

0 . 4×50+10
Sk = =0 , 12 kn/m2
AN : 100

S=0,8×0 , 12=0 , 096 kn /m2


2
S=0 ,096 kn/m

II.4.Etude du vent :
L'effet du vent sur une construction est assez prépondérant et a une grande influence sur la
stabilité de l’ouvrage. Pour cela, une étude approfondie doit être élaborée pour la détermination
des différentes actions dues au vent et ceci dans toutes les directions possibles.
 Perpendiculaire au long pan (sens V1 du vent).
 Perpendiculaire au pignon (sens V2 du vent).
Les actions du vent appliquées sur les parois dépendent de :
 La direction.
 L’intensité.
 La région.
 Le site d’implantation de l’ouvrage et son environnement.
 La forme géométrique et les ouvertures de l’ouvrage.

La figure II.1 : les dimensions de l’ouvrage

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
9
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

Figure II.2: Dimensions de l’ouvrage.

II.4.1.Les données relatives au site :

 site plat : pour ∅ <0.05 donc Ct ( z)=1

 Zone I : Qréf =375 N /m2

 Terrain de catégorie III : (tableau 2.4 p 53 RNV 2013)


K T =0 ,215 (Facteur de terrain) ,


Z 0 =0,3 m (Paramètre de rugosité),


Z min=5 m (Hauteur minimale),

 ε=0,61 (Coefficient utilisé pour le calcul de Cd),

II.4.2.Calcul de la pression due au vent :


La pression W(Zj) est calculée à l’aide de la formule suivante :

W(ZJ) = qP(Ze) X [ Cpe – Cpi ]

[N/m2]
 qp : coefficient dynamique due au vent à la hauteur considérer
 Cpe : coefficient de la pression extérieure
 Cpi : coefficient de pression intérieure

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
10
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

II.4.2.A. détermination du la pression dynamique Qdyn :

On utilise la formule suivante :

Qdyn ( zj )  Qréf  Ce ( zj )

a. coefficient de topographie :

Le coefficient de topographie Ct(z) prend en compte l’accroissement de la vitesse du vent


lorsque celui–ci souffle sur des obstacles tels que les collines, les dénivellations isolées,…..etc.
Dans notre cas le site est plat :

( φ<0 ,05 ) Ct ( z )=1

b. coefficient d’exposition :
- Le coefficient d'exposition Ce(Z) dépend de la rugosité du terrain et de la topographie au
voisinage de la construction (ef § 2.4.2 DTR 2013) .
- Le coefficient d'exposition dépend de la hauteur équivalente Ze (ef § 2.3.2 DTR 2013) a.
laquelle est calculé Ce(Z).
 Ce (z) est donné par :

2 2
Ce (z) = Ct ( z ) ×C r ( z ) x [1+ (7 x Iv(z)]

c. Coefficient de rugosité Cr :

Z ou (H) = Zmin ≤ Z ≤ 200 donc : 5 ≤ 13.70 ≤ 200

alors : Cr (z) = kt x Ln (z / z0 ) (2.3 page 53 RNV 2013 )

H(m) Cr (z)
paroi 12 0,79
Toiture 13,70 0,82

d. Intensité de turbulence :

On a : Z= 13,70 m > Zmin = 5 m

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
11
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

donc on applique la loi suivante :

1
Iv(z )=
Z Pour z > zmin
C t ( z ) x ln( )
Z0

Iv(z) H(m)
paroi 0,27 12
Toiture 0,26 13,70

Donc les coefficients Ce :

Ce (paroi) 1,80
Ce (toiture) 1,896

Donc la valeur de la pression dynamique (Qdy) :

Qdy(toiture) [kN/m²] 0,711


Qdy(paroi) [kN/m²] 0,675

II.4.2.B. Détermination des coefficients des pressions :


a. Coefficient de pression extérieur Cpe :
Cpe s’obtient à partir des formules suivantes :
Cpe = Cpe,1 S ¿ 1m2
Cpe = Cpe,1+( Cpe,10- Cpe,1)Log10(S) 1m2< S < 10m2
Cpe = Cpe,10 S ¿ 10 m2
 Vent perpendiculaire au long pan (sens V1 du vent) :
 Pour les parois :

b= 66,62 m, d = 16m, h=12 m,


e= min [b ; 2h] = min [66,62; 24] , e= 24 m
Les zones de pression et les valeurs respectives des coefficients correspondant à ces zones
sont portées sur la figure ci-dessous :

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
12
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

Vue en plan vue en élévation (cas ou d= 16m ≤ e=24m)

d=16 m

V1 V1 A’ B’
b=66,62m D E

e/5
A B’

Figure II.3: légende du Vent perpendiculaire au Long pan. (V1)

- Calcul des surfaces de la paroi verticale au vent (v1) :

Surface (m2)
zone A’ B’ D E
Tableau II.1: Surface les surfaces de
57,6 134,4 799,44 799,44
la paroi (m2) verticale au
vent (V1)

On a La surface : Smin= 57,6m2 ≥ 10 m2 donc Cpe = Cpe, 10


Les valeurs de Cpe sont données dans le tableau suivant :

Parois latérales Paroi au vent Paroi sous le vent

section A’ B’ D E

Cpe -1,0 -0,8 +0,8 -0,3

Tableau II.2 : les coefficients de pression extérieure pour les parois

-1 -0,8
Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
A’ B’ 13
V1
+0,8 -0,3
D E

CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

-1 -0,8

Figure II.4 : la représentation des coefficients de pression extérieure sur les parois.

 Pour la toiture :

On a une toiture à double versant dont la pente est de 21% (α=12°) Pour cette direction du vent
(V1) on a :
b=66,62m , h= 13,70 , e = min [b, 2h] = min [66,62 ; 27,40]
e= 27,40m , e/4 = 6,<85 , e/10 = 2,74 θ = 0°
la légende des surfaces de la toiture :

6,85m F

V1
52,92m G H J I

6,85m F

2,74m 5,26m 2,74m 5,26m

Figure II.5 : la légende pour une toiture à deux versants

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
14
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

surface par zone (m2)

Hauteur(m) F H J I
G

H=13.70 18,769 145,008 350,421 182,538 350,421

Tableau II.3 : les surfaces de toitures pour la direction V 1

On a : Smin = 18,769 m2 ≥ 10m2 donc Cpe = Cpe, 10

Zone Cpe
-1,14
F
0,14
-0,92
G
0,14
-0,39
H
0,14
0,06
J
-0,88
I -0,46

Tableau II.4 : les coefficients de pression extérieure (Cpe)

 Vent perpendiculaire au Pignon (sens V2 du vent) :

 Pour les parois :


Pour cette direction du vent on a :
b = 16 m , d = 66,62 m , h = 12 m , e = min[b ; 2h] = min[16;24] =16 m
alors : d = 66,62 ≥ e = 16 m , e / 5 = 3.2 m , h = 12 m , θ=90°

e
Etu
de et conception d’un
e/5 atelier de maintenance avec un
pont
V2 roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
15
A B C h
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

Figure II.6 : légende pour les parois verticales.

surface par zone (m2)


Hauteur(m)
A B C D E
H=12 38,4 153,6 607,44 192 192

Tableau II.5 : les surfaces des parois.

On a : Smin = 18,769 m2 ≥ 10m2 donc Cpe = Cpe, 10

parois latérales paroi au vent parois sous le


zone vent
A B C D E

Cpe10 -1,0 -0,8 -0,5 +0,8 -0,3

Tableau II.6 : les coefficients de pression extérieur pour les parois

-1 -0,8
-0,5

V2
+0,8
A B C
-0,3

-0,5
-1 -0,8
Figure II.7 : la représentation des coefficients de pression extérieure sur les parois.

 La toiture :

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
16
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

On a une toiture a double versant dont la pente est de 21% (α=12°)  , pour cette direction du

vent : ( θ=90° )
b = 16 m ; d = 66,62 m ; h = 13,70 m ; e = min [ b , 2h ] = 16 m ; e / 4 = 4m ; e /10 = 1,6 m

4m
F
H I
4m G

4m G
H I
4m F
1,6m

8m

Figure II.8: légende pour les toitures a deux versants ( θ=90° )


On calcule les surfaces des différentes zones de la toiture :

surface par zone (m2)


Hauteur(m)
F G H I
H=13.70 6,4 6,4 51,2 468,96

Tableau II.7 : les surfaces des différentes zones de la toiture.

On a :
SF,G < 10 m2 Cpe = Cp1 + ( Cp10 – Cp1 ) x log10 (S)
SF,G ≥ 10 m2 Cpe = Cp10
Pour calculer les Cpe des surfaces F et G on doit faire une interpolation :

angle (°) Cp10 Cp1 Cp10 Cp1


5 -1,6 -2,2 -1,3 -2,0
12
F
-1,39 -2,06
G
-1,3 -2,0 Etu
de et conception
15 d’un atelier de maintenance
-1,3 avec un
-2,0 -1,3 -2,0
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
17
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

Tableau II.8 : les interpolations des Cpe


Donc les valeurs du Cpe seront comme suit :

Zone F G H I
Cpe -1,51 -1,43 -0,63 -0,5

Tableau II.9 : les coefficients de pression extérieure sur la toiture


b.Coefficient de pression intérieure Cpi :
On se réfère au paragraphe 2.2.2 du chapitre 5 ( page 96 ) du DTR RNV 2013, dans le cas des
bâtiments sans face dominante.
Pour calculer le coefficient de pression intérieure, on commence d’abord par le calcul de
l’indice de perméabilité µp comme suit :

Up=
∑ des surface des ouvertures sous≤vent et paralléles au vent
∑ des surfaces de toutes les ouvertures

 Calcul des surfaces des différentes façades de notre structure :


 façade nord : 7 portail 5 x 4 + 2 portes 3 x 2,20 = 153,2 m2
 façade sud : 7 portail 5 x 4 + 2 portes 2,20 x 3 + 1 porte 2,20 x 2 + 1 fenêtre 2 x 1,2
+ 1 fenêtre 1x 2 = 162 m2
 façade Est : 0 ouverture donc S = 0 m2
 façade ouest : 9 fenêtre 1,85 x 1,14 = 18,98 m2
 Toutes en sachant que h / d = 0,21 donc courbe 2

On se réfère alors a la figure 5.14 RNV 2013 page 97


 vent souffle sur la façade nord µp = 0,54 cpi = 0,1
 vent souffle sur la façade sud µp = 0,51 cpi = 0,1
 vent souffle sur la façade Est µp = 1 cpi = -0,3
 vent souffle sur la façade ouest µp = 0,2 cpi = -0,3

 Vent perpendiculaire au long pan (V1) :


 parois verticales :

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
18
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

Zone Qdy Cpe Cpi W(zj) [N/m2]


A’ 675 -1 0,1 -742,5
B’ 675 -0,8 0,1 -605,5
D 675 +0,8 0,1 472,5
E 675 - 0,3 0,1 -270
Tableau II.10 : Pressions sur les parois verticales - Direction V1 du vent

 Toiture : (dépression)

Zone Qdy Cpe Cpi W(zj) [N/m2]


F 711 -1,14 0,1 -881,64
G 711 -0,92 0,1 -725,22
H 711 -0,39 0,1 -348,39
J 711 -0,64 0,1 -526,14
I 711 -0,46 0,1 -398,16
Tableau II.11 : Pressions sur la toiture - Direction V1 du vent (dépression)
 Toiture : (surpression)

Zone Qdy Cpe Cpi W(zj) [N/m2]


F 711 0,14 0,1 28,44
G 711 0,14 0,1 28,44
H 711 0,14 0,1 28,44
J 711 -0,18 0,1 -199,08
I 711 -0,46 0,1 -398,16
Tableau II.12 : Pressions sur la toiture - Direction V1 du vent (suppression)

 Vent perpendiculaire au pignon (V2) : 


 parois verticales :

Zone Qdy Cpe Cpi W(zj) [N/m2]


A 675 -1 -0,3 -472,5
B 675 -0,8 -0,3 -337,5
C 675 -0,5 -0,3 -135
D 675 0,8 -0,3 742,5 Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
E 675 -0,3 -0,3 0
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
19
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

Tableau II.13 : Pressions sur les parois verticales - Direction V2 du vent


 toiture :

Zone Qdy Cpe Cpi W(zj) [N/m2]


F 711 -1,519 -0,3 -866,709
G 711 -1,43 -0,3 -803,43
H 711 -0,63 -0,3 -234,63
I 711 -0,5 -0,3 -142,2
Tableau II.14 : Pressions sur la toiture - Direction V2 du vent (suppression)

II.5. Force de frottement du vent :


Les effets de frottements du vent sur la surface peuvent être négligés lorsque l’aire totale de
toutes les surfaces parallèles au vent est inférieure ou égale à 4 fois l’aire totale de toutes les
surfaces perpendiculaires au vent.
II.5.1.Vent perpendiculaire au long pan (V1) :
h=13,70m , b=66,62m , d=16 m .
Soient les rapports :

d 16
{ = =0,24≤4 ¿ ¿¿¿
b 66,62 Conditions vérifiés force de frottement négligée

II.5.2.Vent perpendiculaire au pignon (V2) :


h=13,70m , b=16 m , d=66 ,62m.
Soient les rapports :

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
20
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

d 66,62
{ = =4,16≥4 ¿ ¿¿¿
b 16 Conditions non vérifiés on a une force de frottement

 b en (m): est la dimension de la construction perpendiculaire au vent.


 d en (m) : est la dimension de la construction parallèle au vent.
 h en (m) : est la hauteur de la construction.

II.5.3.Calcul de F fr  :

Laforce de frottement est donnée


F fr par :

F fr =∑ [ q dyn ( Z J )×C fr. J ×S fr . ]


J


C fr .J  : le cœfficient de frottement

On prendra le cas d’un bardage en toit et au niveau des parois verticales dont les ondulations

perpendiculaire au vent
C fr =0 .04


S fr  : en (m2) est l’aire de l’élément de surface
 Toiture à deux versants :

S fr , toiture =2×Lt ×d=2×8 ,17×66,62=1088 ,57m 2

{Ffr,toiture=qdyn×Cfr×Sfr,toiture ¿ ¿¿¿
 Parois verticales :

S fr , p . vertical=2×h p ×d=2×12×66, 62=1598 ,88 m2

S fr , p .vertical =1598 , 88 m2
{ F fr , p. vertical=q dyn×C fr ×S fr , p. vertical
F fr , p,vertical =43 , 1697 kn
F fr =F fr ,toiture + F fr , p . vertical=30, 9589+43,1697=74,1287 kn F fr =74 , 1287 kN

II.6. Conclusion :

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
21
CHAPITRE II ETUDE CLIMATIQUE

Ce chapitre nous a permis d’obtenir des efforts climatiques dus au vent et à la neige, qui nous
sèvriront par la suite dans le dimensionnement des éléments composants l’ouvrage.

Etu
de et conception d’un atelier de maintenance avec un
pont roulant de 10 tonnes et d’un bloc administratif R+2
22

Vous aimerez peut-être aussi