Vous êtes sur la page 1sur 22

Université Mohammed Premier

Ecole Supérieur de Technologie d’Oujda


Département Management
Licence Professionnelle
Management de la Chaine et des Opérations Logistiques

ERP
(Entreprise Ressource Planning)

Encadré par :
Réalisé par : - Mme.DOUIRI Khadija
- ABBI Amina
- AMAROUCHE Leila
- AMARA Imane
- NASRI Sabrine
- OUAFKI Abdelkarim

Année universitaire : 2018/2019


Remerciement :

« La reconnaissance est la mémoire du cœur »

Avant d’entamer ce rapport, on profite de l’occasion pour remercier tout d’abord


Madame Douiri khadija de nous avoir donné cette chance de présenter l’exposé sous thème
‘ERP’« Enterprise Ressource Planning »

On remercie aussi toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à ce travail
et à l’élaboration de cette présentation

2
Sommaire
Introduction Général ............................................................................................................... 4

Chapitre 1 : présentation du ERP........................................................................................... 5

Section 1 : définition de l’ERP et son rôle ............................................................................. 5

Section 2 : les caractéristiques du ERP................................................................................... 7

Section 3 : les avantages et les inconvénients de l’ERP ......................................................... 7

Section 4 : les risques de l’ ERP ............................................................................................ 9

Chapitre 2 : l’environnement et les bénéfices de l’ERP...................................................... 10

Section 1 : le différent environnement du travail de l’ERP Et son périmètre de gestion .. 10

Section 2 : les bénéfices de l’ERP pour une entreprise ........................................................ 16

Section 3 : l’ERP peut-il s’adapter aux règles de gestion de Chaque entreprise ? .............. 18

Chapitre 3 : cas pratique ....................................................................................................... 19

Section 1 : exemple d’un ERP .............................................................................................. 19

Conclusion général ................................................................................................................. 20

Webographie ........................................................................................................................... 22

3
Introduction Général
L'information n'a jamais eu autant de poids dans notre société qu'aujourd'hui. Dans un
environnement de plus en plus complexe, dans un contexte économique particulièrement
tendu et en constant mouvement, la performance des entreprises dépend de plus en plus de
leur capacité à récupérer la bonne information au bon moment et à savoir la partager. Il y a
peu, l'information était synonyme de pouvoir et la détenir était souvent considéré comme une
valeur positive : aujourd'hui elle doit non seulement irriguer l'entreprise mais aussi se
propager au sein de celle-ci, à destination des clients, des fournisseurs, des partenaires ou
encore des actionnaires. Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de
ressources (matériels, logiciels, personnel, données et procédures) qui permet de collecter,
regrouper, classifier, traiter et diffuser de l'information dans un environnement donné.
Actuellement, toute entreprise est prête à investir des sommes colossales dans l’implantation
des technologies logicielles en vue d’améliorer ses services, d’accroitre son agilité et sa
flexibilité, de réduire les coûts, d’augmenter la production et de faire face aux défis du
marché. Vu la croissance des activités au sein des entreprises, la tâche de gérer efficacement
toutes les fonctions s’avère de plus en plus complexe et difficile. Pour surpasser ces
difficultés, une entreprise doit utiliser des outils optimisés et adaptés facilitant les tâches et
offrant des fonctionnalités riches et utiles. Parmi ces outils nous trouvons les systèmes
intégrés de gestion tel que les ERP (Entreprise Ressources Planning). Les ERP sont des outils
de gestion et d’analyse permettant d’optimiser la diffusion des informations en interne,
d’améliorer les processus de gestion et d’automatiser les tâches ce qui augmente énormément
la réactivité des entreprises et leurs agilités. Dans ce travail, nous traiterons ce sujet en deux
grands chapitres. Un premier chapitre sera dédié à l’ERP de façon générale et un deuxième
chapitre sera consacré à la relation entre l’ERP et le contrôle de gestion où nous verrons
l’impact et l’apport des entreprises ressource planning dans le contrôle de gestion.

Problématique : Est-ce que l’ERP peut s’adapter aux règles de


gestion de chaque entreprise ? Sinon quelles sont les solutions ?

4
Chapitre 1 : présentation du ERP

Section 1 : définition de l’ERP et son rôle

1- Définition de l’ERP :
Le terme ERP vient de l’anglais « Enterprise Ressource Planning ». ERP a été
traduit en français par l’acronyme PGI (Progiciel de Gestion Intégré) et se définit comme un
groupe de modules relié à une base de données unique.

L’ERP est un progiciel qui permet de gérer l’ensemble des processus


opérationnels d’une entreprise en intégrant plusieurs fonctions de gestion : solution de
gestion des commandes, solution de gestion des stocks, solution de gestion de la paie et de la
comptabilité, solution de gestion e-commerce, solution de gestion de commerce BtoB ouBtoC
... dans un système. Autrement dit, l’ERP représente la « colonne vertébrale » d’une
entreprise.Pour être qualifiée de « Progiciel de Gestion Intégré », une solution logicielle ERP
doit couvrir au moins deux principes fondamentaux qui sont les suivants :

• Construire des applications informatiques sous forme de modules indépendants


mais parfaitement compatibles sur une base de données unique et commune.

• L’usage d’un moteur de Workflow permet de définir l’ensemble des tâches d’un
processus et de gérer leur réalisation dans tous les modules du système qui en ont besoin.

L'ERP est un logiciel de gestion qui permet à l'entreprise d’intégrer différentes


fonctionnalités telles que :

• La gestion comptable et financière (ERP de gestion comptable, ERP de gestion de


facturation),

• La gestion des stocks (logiciel ERP gestion des stocks),

• La gestion des ressources humaines,

• La gestion des fournisseurs (ERP fournisseurs grande distribution) ainsi que,

• La gestion de la vente,

• La gestion de la distribution ou encore,

• La gestion de l'e-commerce (ERP commerce, ERP de commerce détails spécialisé).

5
En complément d'un ERP, et dans le cadre d'une démarche de satisfaction client, de
nombreuses entreprises se dotent aussi d'un logiciel de CRM. Cet outil leur permet de mettre
en commun et de maximiser la connaissance d'un client donné et, ainsi, de mieux comprendre,
anticiper et gérer ses besoins.

Un ERP est un ensemble d'applications reposant sur une même base de données. Ce
système va assurer l'unicité de l'information et en garantir la mise à jour en temps réel. C’est
le système application capable d’apporter à l'entreprise des solutions pertinentes pour sa
réussite et sa croissance. Un ERP, c’est aussi une suite de logiciels professionnels dont
l'objectif est de coordonner l'activité comptable, commerciale et logistique de l'entreprise.
Donc, ce que l'on appelle ERP englobe en fait un ensemble de solutions applications
professionnelles (nommées progiciels) aptes à gérer l'ensemble des fonctions de l'entreprise.
Depuis la relation client jusqu'à la fonction achat client en passant par la comptabilité, un ERP
a pour objectif principal d'optimiser le fonctionnement, et donc la productivité, de l'entreprise.
Le progiciel de gestion intégré PGI ou ERP pour « Enterprise Resource Planning »permet par
le moyen de l'informatique de rassembler toutes les fonctions de l’entreprise dans un système
cohérent et structurant, centralisé dans une seule et unique base de donnée.Le regroupement
de l'ensemble des données, améliore la sécurité des différents type ERP PGI, puisque la
surveillance sécuritaire se focalise désormais sur un seul lieu. C'est la raison pour laquelle, et
norme ISO oblige, la réglementation en France encourage les sociétés à s'équiper en PGI ERP
pour accroître leur performance, accessibilité et compétitivité.

2- Le rôle de l’ERP :
-Les progiciels de gestion intégrés (ou les ERP) sont aujourd’hui l’épine dorsale du
système d’information de toute grande entreprise et d’un nombre croissant de PME. C’est un
sujet "en vogue" dans ces entreprises. C’est un symbole de "modernisation" et de progrès.

Mais notre expérience nous montre qu’en effet, c’est un sujet mal maîtrisé en termes
de "business" et de "management". Peu de gens ont compris ce qu’est un progiciel de gestion
et à quoi il sert.

-La mise en œuvre d’un ERP est un projet d’entreprise dont la finalité est l’atteinte des
objectifs stratégiques retenus et non la réussite du projet SI. Le but est de construire ou
renforcer son avantage concurrentiel grâce à la démarche de mise en œuvre du SI intégré. De
nombreuses directions d’entreprises et de nombreux informaticiens considèrent les PGI
comme un système d’information "préfabriqué" qui, en évitant les développements

6
spécifiques et en réduisant l’hétérogénéité des environnements, peut réduire les coûts
informatiques. Ils souhaitent donc les mettre en œuvre vite et pas cher. Quelle erreur ! La
mise en œuvre d’un PGI coûte généralement cher. Un prix élevé qui trouve toute sa
justification si la mise en œuvre d’un PGI est accompagnée d’une démarche stratégique et un
travail sur l’organisation visant à mieux satisfaire les clients.

Section 2 : les caractéristiques du ERP


Un ERP est un ensemble d'applications reposant sur une même base de données. Ce
système va assurer l'unicité de l'information et en garantir la mise à jour en temps réel. C’est
le système application capable d’apporter à l'entreprise des solutions pertinentes pour sa
réussite et sa croissance.

Un ERP, c’est aussi une suite de logiciels professionnels dont l'objectif est de
coordonner l'activité comptable, commerciale et logistique de l'entreprise. Donc, ce que l'on
appelle ERP englobe en fait un ensemble de solutions applications professionnelles (nommées
progiciels) aptes à gérer l'ensemble des fonctions de l'entreprise. Depuis la relation client
jusqu'à la fonction achat client en passant par la comptabilité, un ERP a pour objectif principal
d'optimiser le fonctionnement, et donc la productivité, de l'entreprise.

Les progiciels ERP réunissent toutes les données structurelles et techniques de


l'entreprise afin d'optimiser les opérations :

• d'achats

• de fabrication

• de maintenance

• de gestion des stocks

• de gestion des personnels

• de gestion commerciale.

Section 3 : les avantages et les inconvénients de l’ERP


1. Les avantages de l’ERP :

• Une meilleure organisation grâce à la centralisation des informations (base de


données unique avec mises à jour en temps réel)

7
• Une richesse fonctionnelle grâce aux modules de l’ERP couvrant la plupart des
fonctions clés de l’entreprise (VENTES/ACHATS/STOCKS/COMPTABILITE/CRM…)

• Une meilleure collaboration et coordination entre les différents services grâce à une
gestion des processus optimisée et au partage du même système d’information

• Une meilleure réactivité et une satisfaction client augmentée

• Une meilleure gestion des stocks et des approvisionnements

• Une meilleure traçabilité des informations

• Une prise de décision plus rapide

2. Les inconvénients de L’ERP :

Les ERP ont cependant de nombreux inconvénients, les plus importants sont :

✓ le coût élevé (même s’il existe des ERP qui sont à moindre coûts concernant
uniquement la formation des utilisateurs et le service)
✓ la lourdeur et la rigidité de mise en œuvre,
✓ les difficultés d’apprentissage par le personnel
✓ le progiciel est souvent sous-utilisé, son panel fonctionnel est le plus souvent plus
grand que les besoins de l’entreprise
✓ la nécessité d’une maintenance régulière.

Les inconvénients cités ci-dessus sont amoindris dès lors que les éditeurs proposent
une offre « packagée » intégrant des outils bureautiques (Access, oracle,…).

De plus, les ERP ne peuvent s’adapter à toutes les entreprises, car chacune d’entre
elles est unique et présentent des particularités de gestion. Par conséquent, des
développements spécifiques peuvent être envisageables mais ils coûtent cher et sont risqués
(peuvent impacter les autres modules).

8
Section 4 : les risques de l’ ERP
La mise en place d’un système ERP impose plusieurs risques , quels se soient des risques liées
à l’organisation où à ses personnels

✓ Risques organisationnels: le progiciel et l'organisation de l'entreprise doivent


cohabiter.
✓ Risques de mise en œuvre: les employés et utilisateurs doivent être formés à cet
outil.
✓ Risques fonctionnels: il est possible que les fonctions offertes par le progiciel par
rapport aux fonctions attendues par l’entreprise ne soient pas en accord.
✓ Risques techniques: la mise en place d’un ERP est un projet qui réorganise et
bouleverse le SI.
✓ Risques économiques: du fait de l'investissement financier. Un ERP nécessite des
coûts élevés de mise en place.

9
Chapitre 2 : l’environnement et les bénéfices de l’ERP

Section 1 : le différent environnement du travail de l’ERP Et


son périmètre de gestion
1. Quel périmètre de gestion couvre un ERP ?

La vocation d’un ERP est d'homogénéiser le Système d'Information de l'entreprise


avec un outil unique qui est capable de couvrir un large périmètre de gestion, c'est-à-dire :

• La gestion des achats


• La gestion des ventes
• La gestion comptable Le contrôle de gestion
• La gestion de production
• La gestion des stocks

10
11
Gestion des Achats : Avec ce module vous avez la possibilité

• d'automatisez les propositions d'approvisionnement,

• lancez des demandes de devis,

• de suivre les bons de commande,

• gérez les informations des fournisseurs,

• contrôlez les réceptions de produits et vérifiez les factures de fournisseurs

• créez des offres d'achat

• rassemblez et organisez les devis de fournisseurs et comparez les propositions,

• choisissez la meilleure offre et envoyez des bons de commande facilement

• utilisez les rapports pour analyser la qualité de vos fournisseurs après coup.

Le contrôle d'inventaire vous permet de gérer les retours de commandes, les


remboursements, la réception des produits et le contrôle qualité.

Gestion des ventes : le présent module assure une efficacité certaine dans la vente de
vos produits en partant de la prospection, à la vente, tout en gérant la satisfaction et la fidélité
de vos clients.

• le contrôle d'un flux de vente intelligent qui vous indique étape par étape,
qualification, négociation, validation de la vente

• attirez les clients potentiels

• assurez le suivi des appels téléphoniques et des réunions

• analysez la qualité des clients potentiels pour prendre des décisions éclairées

• affiner le profil de votre client

• fusionner les prospects et attribuez-les au bon vendeur

• suivre le volume de ventes par vendeur

• organisez vos opportunités afin de vous concentrer sur les meilleures affaires

• gérez et notifiez toutes les interactions avec vos clients via e-mails, appels
téléphoniques, notes internes, réunions et devis

• tableau de bord des ventes réussies, nouvelle exigence client, etc.

12
• planifiez vos réunions et appels téléphoniques grâce au calendrier intégré

• vous pouvez consulter votre agenda ainsi que celui de vos collègues dans une
fenêtre unique

• en tant que chef d'équipe, il est facile d'observer les travaux en cours et de définir
les échéances et contraintes pour certaines tâches.

CRM relation clients: Modules de suivi des activités en corrélation avec la


prospection client : (enregistrement des contacts, suivi des appels et des réclamations, suivi
des demandes de prix et des offres, envoi d’e-mailing);

Gestion des stocks et des entrepôts : Ce module permet d'assurer une traçabilité
complète des l'ensemble des produits du fournisseur au consommateur. Il permet également
de :

• diminuer les temps de traitement

• automatisez les transactions

• réduire vos niveaux de stock tout en restant toujours réapprovisionné

• vous pouvez configurer un minimum des règles de stock et avoir un


approvisionnement automatique que déclenchera l'ERP automatiquement.

• en interaction avec le module Achat, le système pourra passer commande


automatiquement après la sélection de la meilleure offre tarifaire auprès des différents
fournisseurs.

• tout est paramétrable selon les règles logistiques que vous souhaitez mettre en place
: règles d'ajout, règles de retrait, ordre de fabrication, règles de stock minimum, etc.

Gestion de comptabilité : Ce module permet s'adapte à vos besoins dans le sens ou


vous souhaitez internaliser ou externaliser la compta. Il permet en outre de paramétrer le
système pour une comptabilité simple et cohérentes ou une compta analytique poussée. Les
points forts de la compta sous ERP est :

• Toute action d'achat ou de vente génère une facture automatiquement sans


intervention humaine.

• le système, s'occupe des encaissements périodiques planifiés

• l'ERP propose à vos clients des paiements avec facturation électronique

13
• l'ERP s'occupe automatiquement des relances d'impayés, et de modulation des
pénalités de retard

• la comptabilité, facture automatiquement les heures travaillées des salariés après


validation de présence

• relier des comptes bancaires

• comptabilité multi devises, multi pays, multi société.

Planification de Production : Ce module vous permet la planification automatique


des commandes de fabrication et de travail en fonction de vos règles de passation des
marchés, de prévision des quantités et du besoin dépendant.

Vous avez la possibilité d'organiser des ordres de fabrication et de travail de manière


très flexible. De traiter les commandes à venir depuis la vue de liste, contrôlez la vue
calendrier et modifiez l'horaire proposé dans la vue Gantt.

Le module Planification de Production vous offre une vision 360° sur vos ressources
de production et permets :

• gestion de l'ensemble des opérations d'assemblage et/ou de fabrication

• planifiez automatiquement les commandes de production et de travail

• revoyez la planification grâce à l'affichage interactif utilisant des diagrammes

• l'incorporation des fonctions analytiques avancées pour détecter les goulots


d'étranglement au niveau des capacités de ressources et des emplacements de stockage.

• la traçabilité absolue de tout le processus

• l'utilisation des lecteurs de code-barres sur vos différents articles pièces intervenant
dans la fabrication du produit final

• visibilité sur vos entrepôts

• visualisation du parcours logistiques

• gestion des nomenclatures à paliers multiples

• modifiez manuellement toutes les opérations à n'importe quelle étape du processus.

Gestion des ressources humaines : Le module RH vous permet de gérer le personnel


de manière efficace et optimale. Vous pouvez :

14
• gérer les contrats de recrutements

• gérer les évaluations périodiques du personnel : suivi de formation, acquisition de


certification etc.

• gérer les feuilles de présence avec pointage sur poste de travail

• gérer les demandes de congés

• gérer le planning des rotations des équipes

• gérez la paie

• gérer la participation en assignant des objectifs à atteindre au personnel avec la


prime sur rendement qui va avec

• système de suivi des frais personnels : pour commerciaux par exemple

Pour rappel, le module RH est en relation avec les autres modules notamment la
comptabilité. De sorte que chaque heure travaillée, chaque note de frais recensée, s'inscrit
dans les rubriques comptables automatiquement. Il revient au responsable du module de
valider ou d'invalider telle ou telle écriture.

Gestion de Projets : Module de gestion d’un projet avec suivi des tâches effectuées et
facturation. Le suivi du budget du projet est totalement transparent, d’autant plus que les
présentes fonctions sont intégrées aux achats et à la comptabilité, ce qui permet d’éditer un
compte d’exploitation par projet;

15
2. Les différents environnements de travail d’un ERP :

Un ERP contient généralement trois environnements de travail :

• Un « environnement de développement » qui permet d’adapter le progiciel standard


à des besoins spécifiques de l’entreprise.

• Un « environnement de test » dit encore environnement de recette qui permet de


réaliser des simulations. Ces simulations permettent de tester de nouveaux paramétrages et de
vérifier le fonctionnement correct du progiciel par rapport à un processus de gestion donné
(une vente, un achat, une sortie de stock, …)

• Un « environnement de production » qui correspond au progiciel utilisé par les


gestionnaires de l’entreprise au quotidien.

Section 2 : les bénéfices de l’ERP pour une entreprise


Avant de mettre en place un ERP, chaque service avait son propre système
d’information. Pour faire le lien entre ces différents systèmes, les situations suivantes se
produisaient

16
• Double voire triple saisie des mêmes informations dans des systèmes d’information
distincts

• Au mieux, l’entreprise faisait développer des interfaces informatiques entre ses


différents SI

Conséquences néfastes :

En cas de double saisie, on constatait un nombre élevé d’erreurs et d’incohérences


entre les différents systèmes d’Information. En cas d’interface entre différents SI, la mise à
jour ne se faisait pas en temps réel. Des déperditions de données survenaient parfois, du fait
d’un plantage informatique au moment du transfert de données. Des erreurs humaines
survenaient aussi régulièrement (transfert du mauvais fichier, doublons dus à deux transferts
successifs malencontreux …) Dans certaines grandes entreprises, des contrôleurs 8 de gestion
étaient spécifiquement embauchés pour l’analyse et la correction des incohérences entre ces
systèmes d’information.

Par exemple, chez un grand constructeur de matériel informatique, un


analyste des stocks devait réconcilier les écarts entre le système enregistrant les entrées
et les sorties physiques de stock d’un côté et les écritures comptables correspondantes de
l’autre. Des écarts de plusieurs dizaines de milliers d’euros étaient régulièrement
constatés et devaient être expliqués puis corrigés. Ce mode de fonctionnement coûtait
très cher à l’entreprise et est devenu inacceptable. Pour mettre fin à cette situation, les
entreprises ont décidé d’implémenter un ERP.

Globalement, les bénéfices d’un ERP pour l’entreprise sont les suivants :

• Eviter la redondance d’informations entre différents SI de l’entreprise.

• Disposer d’un outil multilingue et multidevises (très adapté aux multinationales)

• Eviter des restitutions d’informations divergentes entre différents services et donc


apaiser les conflits qui en résultaient

• Une meilleure coordination des services et du coup un meilleur suivi du processus de


commande qui inclut la prise de commande, l’enregistrement d’une sortie de stock,
l’expédition de la commande et l’émission d’une facture

• Une meilleure maîtrise des stocks

17
• Une normalisation de la gestion des Ressources Humaines, en particulier pour les
entreprises qui gèrent de nombreuses entités, parfois géographiquement dispersées

Section 3 : l’ERP peut-il s’adapter aux règles de gestion de


Chaqueentreprise ?
Les ERP ont des fonctions standards qui s’adaptent aux principales règles de gestion
des entreprises (achats, ventes, logistique, …). Cependant, chaque entreprise est unique et les
ERP ne peuvent pas s’adapter en standard à tous les cas particuliers d’entreprises.

Deux solutions sont alors envisageables :

• Réaliser des développements spécifiques, souvent coûteux et techniquement


risqués car pouvant impacter tous les modules. Pour cette raison les PGI sont plus ou moins
paramétrables, c'est-à-dire qu'il est possible d'adapter le comportement du PGI via des valeurs
de données gérables soit directement par des utilisateurs métiers qualifiés soit par la direction
des systèmes d'information. Les fonctionnalités non couvertes par le standard produit peuvent
être intégrées dans une version logicielle existante ou faire partie de la feuille de route de
l'éditeur. En dernier recours les sociétés peuvent faire appel à des développements spécifiques
pour couvrir les écarts résiduels entre les besoins métier et le standard

• Revoir les règles de gestion spécifiques pour les adapter au progiciel. Cette
démarche implique une analyse préalable des processus et une réflexion à mener par la
maîtrise d’ouvrage puis une bonne conduite du changement, lors de la mise en place du
progiciel. En effet, les employés doivent être préparés à voir la nature de leur travail évoluer,
à adopter de nouvelles règles de gestion et à abandonner les anciens logiciels qu’ils utilisaient

18
Chapitre 3 : cas pratique

Section 1 : exemple d’un ERP


Odoo (anciennement OpenERP)

Création : 2005

Nombre d'utilisateurs : 2 millions

Communauté : 1.500 contributeurs et 300 employés

Licence : AGPL 3.0

Technologie : Python, PostgreSQL

Odoo est un ERP rafraîchissant, c’est le N°1 dans le monde. Conçu autour
d’Applications que vous assemblez à votre convenance, Odoo est ergonomique, rapide et
orienté vers les canaux de vente modernes. Dans son dernier lot de nouveautés Odoo permet
par exemple de créer un site e-Commerce et de gérer un point de vente. Il permet de piloter
également les actions de recrutement de talents. Odoo est un ERP pour les TPE et PME
voulant innover et se réinventer.

19
Conclusion général
Le monde de l'information et de la communication est largement favorisé par la
multiplication des technologies de l'information, l'accroissement spectaculaire des
applications sur Internet et l'augmentation exponentielle des connexions en réseaux. Ce
monde s'apparente ainsi à un environnement immatériel, instable et plus fluide qui ne répond
plus à l'approche mécanique qui a largement inspiré l'organisation.

Dès lors, il devient indispensable que les entreprises sachent se doter de moyens
technologiques et puissent construire et exploiter des systèmes d'information (SI) pour
favoriser leurs bons fonctionnements internes et renforcer leurs positions concurrentielles
améliorant ainsi leurs performances.

Dans ce contexte, ce travail a été élaboré pour illustrer l'impact de l'ERP sur la
performance de l'entreprise.

En effet, après avoir présenté l'apport de l'ERP au sein d'une gestion intégrée, il
convenait d'établir le lien entre l'implantation d'un ERP et l'amélioration de la performance de
l'entreprise. Ce lien a été par la suite illustré à travers un modèle conceptuel.

Dans la partie empirique, une étude de cas a été menée et a servi de base pour le
recueil des données nécessaires à une analyse postérieure. Cette analyse vise à vérifier les
hypothèses établies dans le modèle conceptuel.

Certes, les résultats obtenus ont affirmé que l'ERP améliore la performance de
l'entreprise. Cependant, cette recherche présente certaines limites théoriques et
méthodologiques.

Parmi les limites théoriques est le fait de choisir seulement trois aspects de la
performance à savoir la performance économique, la performance organisationnelle et la
performance humaine. En effet, la performance étant une notion vague et ambiguë, ne peut
être limitée à ces trois aspects. Cependant, la richesse des ouvrages traitant la relation entre les
ERP et ces aspects de performance a imposé le choix de ces aspects.

Quant aux limites méthodologiques, elles concernent tout d'abord la durée de


l'observation menée dans l'entreprise qui a servi d'étude de cas. En effet, la durée de 3 mois
ne peut être une durée idéale pour rassembler toutes les informations recherchées.

20
Une autre limite méthodologique est liée au questionnaire de la recherche. En effet,
bien que les questions ouvertes soient censées fournir des réponses plus riches et exploitables
pour ce travail, elles étaient absentes dans ce questionnaire. Par ailleurs, l'analyse du
questionnaire s'est basée uniquement sur les réponses du PDG de la société parce qu'il est le
mieux placé pour évaluer les critères de la performance. Cependant, cela représente une limite
méthodologique vu le nombre très réduit des personnes interrogées.

Après avoir présenté les limites de ce travail, il convient de mentionner que certes
l'ERP peut constituer un facteur clé de succès permettant aux entreprises d'améliorer leurs
performances et devancer leurs concurrents mais à condition que la décision de son
implantation soit bien réfléchie. Sinon, l'ERP ne serait plus un éventuel avantage
concurrentiel mais plutôt un énorme investissement dont le rendement espéré n'arriverait pas à
couvrir son coût important.

L'exécution du projet d'implémentation d'un nouveau ERP est, d'après plusieurs


expériences, est la phase la plus longue ou plus précisément la phase qui consomme environ
un peu plus de 50% du total homme/jour de tout le projet. L'exécution doit être alors bien
maitrisée que ce soit par le client ou par l'intégrateur.

Une bonne étude du projet et une bonne préparation de l'implémentation et surtout une
bonne conduite de changement sont certainement des facteurs clés de réussite de
l'implémentation auxquelles doit se rajouter une grande confiance et une très bonne entente
entre tous les membres de l'équipe projet (intégrateur-client). Mais il ne faut surtout pas se
contenter de tous ses facteurs pour espérer la réussite.

Il ne faut jamais oublier de définir des indicateurs de contrôle de toutes les phases et
activités du projet et de les surveiller régulièrement selon des fréquences définies au

Préalable. Ces indicateurs sont le seul moyen qui permet de savoir où se positionne le
projet par rapport au budget, délais et qualité et quelles rectifications doivent être faites.

Tout projet abouti à une date de fin mais n'est pas évident qu'il soit clôturé. C'est
pourquoi le chef du projet de mise en place d'un ERP doit être vigilent en définissant, en
commun accord avec l'intégrateur, les conditions selon lesquelles le projet sera considéré
couturé et les documents qui concrétisent sa clôture. D'habitude les indicateurs de contrôle du
projet jouent un rôle essentiel dans la décision de clôture.

21
Webographie

01/12/2018 à 21 :00

http://pgi-erp.over-blog.com/article-le-role-d-un-erp-97136016.html

28/11/2018 à 20 :00

http://erpettic.canalblog.com/archives/2007/03/04/4232964.html

http://pgi-erp.over-blog.com/article-les-risques-lies-a-la-mise-en-oeuvre-d-
un-e-r-p-97138618.html

22