Vous êtes sur la page 1sur 2

OFFRE-PRODUITS

FONDS DE GARANTIE PME

FICHE : DAMANE ESSOR

Objet : Garantie d’un crédit à moyen/long terme destiné au financement du fonds


de roulement des entreprises impactées par la crise du COVID-19 et ce pour
financer la relance de leur activité.

Entreprises éligibles : Le produit DAMANE ESSOR est destiné au tissu des


entreprises répondant aux critères suivants :
▪ Etre de droit privé marocain et avoir pour objet la production de biens ou de
services (sont exclus, les holdings, les services financiers, la promotion
immobilière et la pêche hauturière) ;
▪ Avoir un chiffre d’affaires supérieur à 10 MDH et ne dépassant pas 2 Milliards
DH (hors taxes, sur la base du dernier chiffre d’affaires au titre de l’exercice
2019) ;
▪ Avoir enregistré une baisse du chiffre d’affaires au titre des 4 premiers mois de
2020 d’au moins 20% par rapport à la même période de l’exercice précédent ;
▪ Avoir une notation bancaire correspondant aux classes de risque de très bon à
moyen, les dossiers de qualité de risque inférieure devant faire l’objet d’un
examen plus approfondi avant de statuer sur l’octroi du crédit et de la garantie ;
▪ Ne pas avoir versé de dividendes au cours de l’année 2020 ;
▪ Ne pas être en contentieux bancaire.

Caractéristiques :
▪ Concours garantis : Crédits à moyen/long terme amortissables destinés à
couvrir le BFR (besoin en fonds de roulement) de reprise de l’activité.
Le montant du crédit est fixé à 1,5 mois maximum de chiffre d’affaires pour
les entreprises opérants dans l’industrie et à 1 mois maximum de chiffre
d’affaires pour les entreprises relevant des autres secteurs.
Le crédit est plafonné à :
✓ 20 MDH pour les entreprises dont le chiffre d’affaires ne dépasse par
200 MDH ;
✓ 40 MDH pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à
200 MDH et inférieur ou égal à 500 MDH ;
✓ Pour les entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 500
MDH et 2 Milliards DH : 100 MDH pour les entreprises industrielles et
50 MDH pour les autres secteurs.
Les crédits doivent être utilisés jusqu’au 31 décembre 2020.
L’utilisation du crédit doit obéir aux conditions suivantes :
✓ Pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires entre 100 MDH et 500
MDH, dédier au moins 50% du crédit pour le règlement des fournisseurs
locaux ;
✓ Pour les entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 500 MDH,
dédier au moins 75% du crédit pour le règlement des fournisseurs
locaux.
▪ Conditions spéciales : Les entreprises bénéficiaires de cette garantie devront
s’engager à :
✓ Ne pas verser de dividendes pendant la période du différé. Après le
différé, les dividendes ne peuvent être versés que si l’entreprise est à
jour au niveau du remboursement du crédit garanti ;
✓ Ne pas utiliser les crédits couverts par cette garantie pour rembourser
des dettes auprès des établissements de crédit, des créances actionnaires
ou des comptes courants associés ;
✓ Ne pas utiliser les crédits couverts par cette garantie pour le paiement
des technical/management fees ou des achats intragroupe ;
✓ Ne pas utiliser les crédits couverts par cette garantie pour effectuer des
montages de haut de bilan (réduction du capital, rachat de parts ou
d’actions, fusions & acquisitions.
En cas de non respect de ces règles, le taux d’intérêt est porté à 8% HT pour le
restant de la période du crédit.
▪ Taux d’intérêt du découvert : A discuter.
▪ Remboursement du découvert : Le crédit est remboursable sur une période
n’excédant pas 7 ans dont jusqu’à 2 ans de différé du principal.
▪ Quotité de garantie : Fixée en fonction de la tranche de chiffre d’affaires de
l’entreprise :
✓ 90% du crédit en principal pour pour les entreprises dont le chiffre
d’affaires ne dépasse par 200 MDH ;
✓ 85% du crédit en principal pour les entreprises dont le chiffre d’affaires
est supérieur à 200 MDH et inférieur ou égal à 500 MDH ;
✓ 80% du crédit en principal pour les entreprises dont le chiffre d’affaires
est compris entre 500 MDH et 2 Milliards DH.
Chaque entreprise ne peut bénéficier de cette garantie qu’une seule fois.
▪ Instruction des demandes : A discuter.