Vous êtes sur la page 1sur 21

USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e

semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques

Objectifs du chapitre :

• Faire la différence entre pompes et moteurs hydrauliques


• Comprendre le principe de fonctionnement des principaux types de moteurs
hydrauliques
• Savoir évaluer les principales performances des moteurs hydrauliques
• Comprendre le processus de sélection et de dimensionnement des moteurs
hydrauliques pour une application donnée

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 1


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques

Principes de base :
Il existe deux principaux types de moteurs hydrauliques :

• Moteurs à rotation limitée, appelés aussi moteurs hydrauliques à oscillations (ou


oscillatoires) ou bien aussi actionneurs hydrauliques rotatifs (ou même vérins rotatifs).
Ces moteurs créent un mouvement angulaire limité (<360°) et répétitif ou périodique.

• Moteurs hydrauliques à rotation continue, appelés tout simplement moteurs


hydrauliques : Ils sont très semblables aux pompes, point de vue fabrication et
constituants, mais opèrent de manière opposée. Les moteurs hydrauliques extraient
l’énergie du fluide et la convertissent en travail mécanique ⇒ le fluide applique une
force sur les éléments du moteurs pour générer un couple et donc une puissance.

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 2


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques

Moteurs à rotation limitée


• génèrent Une rotation d’angle fini (<360°)
• Produisent un couple élevé et instantané
• Nécessitent un espace relativement réduit
• possèdent un montage relativement simple
• opèrent à des pressions de l’ordre de 350 bars
• possèdent un dispositif de sécurité

Diverses applications :
• Tri par convoyeur.
• Rotation de vanne
• Système de levage et rotation à 90 °
• Positionnement et indexation
• Pivotement entre 2 positions
•…etc.

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 3


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à rotation limitée
Exemple :
- moteur à rotation limitée à palettes
- moteur à rotation limitée à palettes équilibrée

• Le volume V1 reçoit le débit provenant de la pompe


• La palette mobile se déplace en rotation jusqu’à venir
en butée sur la palette fixe
• Le déplacement de la palette mobile est transformé en
mouvement de rotation par le rotor
• Le volume V2 se vide en bâche

Moteur équilibré :
• Deux orifices d’admission opposées diamétralement
• Deux orifices de refoulement opposées diamétralement
⇒ Equilibre des forces

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 4


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à rotation limitée
Détermination du couple généré :
La force appliquée par le fluide sur la palette:


Le couple généré est alors : Rr: le rayon externe du rotor
Rv: le rayon externe de la palette
L: la largeur de la palette
P: la pression hydraulique
F: la force hydraulique agissant sur la palette
A: la surface de la palette en contact avec le fluide
En introduisant le volume déplacé : T: le couple généré

Le couple généré est proportionnel à la pression


On obtient :
du fluide et au volume déplacé

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 5


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs hydrauliques à rotation continue

• Ils sont semblables aux pompes en termes de géométrie et de constituants, mais


fonctionnent de manière opposée
• Ils extraient l’énergie hydraulique du fluide et la transforment en énergie mécanique
• Ils développent des couples (un travail) et produisent un mouvement de rotation
continu (une vitesse) ⇒ ils génèrent une puissance

Il existe différents types :


• Moteurs à engrenages
• Moteurs à palettes
• Moteurs à pistons

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 6


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à engrenages
Caractéristiques :
• pressions de fonctionnement de l’ordre de 150 bars
• vitesses de fonctionnement ∼2400 tr/min
• débit maximum de fonctionnement ∼0.6 m3/min
• moteurs hydrauliques à engrenages internes ⇒ pressions, vitesses et capacité de
fonctionnement ↑
• Moteurs à vis ⇒ plus silencieux, pression ↑ (∼210 bars)
• simplicité du design, cout relativement réduit
• inconvénient principal : faible efficacité et fuites relativement importantes
Symbolisation :
moteurs à engrenages :
⇒ Généralement : cylindrée (volume déplacé) fixe (constante)
⇒ peuvent être : à un sens ou à deux sens de rotation (réversibles)

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 7


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à engrenages

Fonctionnement
La résistance générée par l'effort
sur le moteur crée la pression. La
pression s'exerce :
• Dans le volume correspondant à
l'arrivée du débit de pompe
• Sur des surfaces S et S1
• S > S 1 donc F > F 1 (La
pression est identique dans tout
le circuit)

Le moteur tourne dans le sens du


total des plus grandes surfaces

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 8


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques

Moteurs à palettes
• Principale différence avec les pompes à palette: les palettes ne
peuvent glisser librement dans leurs rainures et se plaquer
contre la surface interne du stator sous l’effet unique de la force
centrifuge due à la rotation
⇒ nécessiter d’avoir un système de ressort qui maintienne
les palettes plaquer sur le stator.

Symbolisation :
moteurs à palettes:
⇒ peuvent être : cylindrée fixe (moteurs équilibrés) ou variable
(non équilibrés)
⇒ peuvent être : à un sens ou à deux sens de rotation
(réversibles)

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 9


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à palettes
Même principe de fonctionnement que pour les moteurs précédents :
• S > S1 donc F > F1
Le moteur tourne dans le sens des plus grandes surfaces

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 10


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à palettes
Moteurs à palettes non-équilibrés :
⇒ Excentricité rotor-stator
⇒ asymétrie des efforts
⇒ dommage structuraux (roulements)

Moteurs à palette équilibrée :


⇒ Stator elliptique
⇒ Deux orifices d’admission opposés diamétralement (à 180°)
⇒ Deux orifices de refoulement opposés diamétralement (à 180°)
⇒ Forces équilibrées
⇒ La plupart des moteurs à palettes utilisés dans l’industrie sont du type équilibrés.
⇒ moteurs équilibrés ont une cylindrée fixe.
⇒ Plus longue durée de vie des éléments mécaniques (10 à 20 fois plus)
⇒ Meilleurs performances : pressions ↑ (∼175 bars), vitesses ↑ (∼4000 tr/min) et débits
↑ (∼0.95 m3/min)
⇒ plus de fuites que les moteurs à pistons
Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 11
USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à hydrauliques à pistons
⇒ similaires aux pompes à pistons
⇒ moins de fuites que les autres moteurs
⇒ meilleure efficacité
⇒ vitesse de fonctionnement ↑ (∼12 000 tr/min)
⇒ pressions de fonctionnement ↑ (∼350 bars)
⇒ débits de fonctionnement ↑ (∼1.5 m3/min)

Symbolisation :
Moteurs à pistons :
⇒ peuvent être : cylindrée fixe (moteurs équilibrés) ou variable (non équilibrés)
⇒ peuvent être : à un sens ou à deux sens de rotation (réversibles)

Deux types de moteurs à pistons :


⇒ moteurs à pistons radiaux
⇒ moteurs à pistons axiaux

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 12


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à pistons radiaux

• La résistance générée par l'effort sur le moteur crée la pression. Celle-ci s'exerce sur
les surfaces des pistons qui sont face aux orifices de débit de pompe
• Cette pression génère une force hydraulique au point de contact
• La réaction à cette force est perpendiculaire à la tangente du point de contact
• L'addition de ces deux forces donne la force de rotation
• Dans le cas présent quatre pistons sont alimentés, il y a donc quatre forces qui
donnent un couple de rotation important au démarrage.

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 13


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à pistons radiaux
Variante avec excentricité :
• Même principe de fonctionnement
• Excentricité ⇒ possibilité de variation du sens de rotation
(réversibilité)

• Le déplacement latéral à gauche du stator crée une diminution


de cylindrée du moteur, la vitesse de rotation diminue.
• Lorsque le stator est dans le même alignement que le rotor, il
n'y a plus de rotation.
• Les forces hydrauliques et leurs réactions sont de même
direction, de mêmes valeurs et de sens opposés, donc elles
s'annulent.
• La commande de rotation inverse se fait par le distributeur ou
par la réversibilité de la pompe.

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 14


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à pistons axiaux
• Même principe de fonctionnement que les pompes à pistons
• La résistance générée par l'effort sur le moteur crée la pression. Celle-ci s'exerce
sur les surfaces des pistons qui sont face aux orifices de débit de pompe
• Cette pression génère une force hydraulique au point de contact
• La réaction à cette force est perpendiculaire à la tangente du point de
contact
• L'addition de ces deux forces donne la force de rotation
• Tous les pistons alimentés génèrent une force de rotation

02 principaux types :
• Moteurs à pistons axiaux en
ligne (ou à plaque inclinée)
• Moteurs à pistons axiaux à
axe brisé

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 15


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à pistons axiaux
Moteurs à pistons axiaux en ligne (ou à
plaque inclinée) :
• les axes des pistons et l’axe de l’arbre de
rotation sont parallèles.
• les pistons sont reliés à plaque inclinée
d’un angle bien défini θ
• le couple généré est fonction de l’angle θ
• le débit de fonctionnement est fonction de
l’angle θ
• ces moteurs peuvent être conçus de sorte
à être à cylindrée fixe ou variable
• pour les moteurs à cylindrée variable,
l’angle θ peut être modifie à l’aide de levier
manuel ou d’un système de servo-control
• si θ↑⇒ le couple ↑ mais la vitesse ↓

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 16


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Moteurs à pistons axiaux
Moteurs à pistons axiaux à axe brisé:
• les axes des pistons et l’axe de l’arbre de
rotation froment un angle bien défini θ (7°
< θ < 30°).
• le couple généré est fonction de l’angle θ
• le débit de fonctionnement est fonction de
l’angle θ
• ces moteurs peuvent être conçus de sorte
à être à cylindrée fixe ou variable
• pour les moteurs à cylindrée variable, l’angle θ peut être modifie à l’aide de levier
manuel ou d’un système de servo-control
• si θ↑⇒ le couple ↑ mais la vitesse ↓
• Le couple, la puissance et le débit de fonctionnement théoriques sont :

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 17


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Performances
• Dépendent de :
o Tolérances, ajustements et jeux de fonctionnements
o Intégrité mécanique et équilibre des forces dues aux différences de pressions
o Fuites ⇒ réduction de l’efficacité volumétrique
o Turbulences internes du fluide ⇒ réduction de l’efficacité mécanique
o Frottements des éléments mécaniques ⇒ réduction de l’efficacité mécanique
• Evaluées expérimentalement par le manufacturier et fournies sous forme de courbes.
• efficacité (ou rendement) :
✓volumétrique (ηv )
✓mécanique (ηm )
✓Totale (η) = efficacité volumétrique (ηm ) × efficacité mécanique (ηv)

ηv , ηm et η des moteurs hydrauliques


sont évaluées de la même manière que
pour les pompes

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 18


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques
Efficacité volumétrique

Qt peut être déterminé connaissant la vitesse de rotation N et en se basant sur des


considérations géométriques (connaissant le type de moteur, il est possible de
déterminer le volume déplacé)
Qa est déterminé expérimentalement, il dépend de la variation de la quantité de fuites
en fonction de la pression et/ou de la vitesse mais aussi du type de moteur
(géométrie…etc.)

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 19


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Moteurs hydrauliques

Efficacité mécanique

1/

Pour les moteurs, ηv, ηm et η ont


des expressions inverses
comparativement à celles des
pompes.

2/

D’où l’efficacité totale η :

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017 20


USTHB – FGMGP – Département CM Systèmes Hydrauliques et Pneumatiques 2e semestre – 2016/2017

Exemple 1
Un moteur hydraulique possédant un déplacement volumétrique de 82 cm3, s’il reçoit
un débit de 0,006 m3/s et si sa valve de pression est réglée sur 70 bars, trouver :
a/ sa vitesse de rotation
b/ son couple
c/ et sa puissance.

Exemple 2
Un moteur hydraulique possédant un déplacement volumétrique de 150 cm3 et
opérant à une pression de 85 bars et une vitesse de 1800 tr/min. Si le débit dans le
moteur est de 5 l/s et le couple délivré est de 185 Nm, trouver :
a/ son rendement volumétrique.
b/ son rendement mécanique.
c/ son rendement total
d/ la puissance délivrée par ce moteur

Notes de cours préparées par : Mahdi YETTOU – 2016/2017