Vous êtes sur la page 1sur 7

Chapitre 1 – Introduction à la pharmacologie

I- Définition :
Pharmacologie = C’est la science des médicaments (c’est la science qui étudie ce médicament),
interaction entre les médicaments, posologie (= dose + rythme d’administration).
II- Les médicaments :
1- Substances simple ou compose
Simple : Paracétamol
Composé : Solpadeine
2- Origine : Naturelle (végétale, animale, minérale, microbiologique) ou synthétique
Naturelle :
Végétale : Aloe Vera, Morphine
Animale : Capsule d’Omega
Remarque : Insuline
L’insuline (ou autre hormones) étaient extraite des animaux dans le temps
Problème : Cependant les scientifiques ont trouvé que ces extractions animales entrainer des
infections des maladies à prion,
Solution : Maintenant, l’insuline est produite par un procédé géni-génétique (le prix est beaucoup
plus couteux)
Minérale :
Calcium
Magnésium
Lithium : utilisé pour les patients bipolaire :
c’est un médicament thymo régulateur, il régule le thymus)
Microbiologique : Les vaccins
Remarque : Le brevet des médicaments
Typiquement un médicament doit obtenir un brevet, cependant les médicament naturelles (extrait
de la nature) ne peuvent pas obtenir un brevet
Problème : Si je suis industrielle, j’ai aucune raison de faire une exploitation naturelle (car pas
de brevet, donc pas d’argent).
Solution : - On peut faire le brevet de la technique d’extraction.
- Les industrielles peuvent aussi essayer de changer les structures de ces molecules
naturelles pour obtenir le brevet
Le brevet dure 20 ans (15 ans d’étude et 5 ans de vente)
Pour le budget :
Le cout de vente doit être supérieur au cout de production et de recherche, sinon, l’industrie n’a
pas d’intérêt à faire le médicament
Médicament synthétique :
Ici, si je veux un médicament qui agit sur un récepteur précis (à la morphine par exemple). On
cherche ce récepteur, puis on cherche la molecules qui se fixe sur ce récepteur
3- Introduite dans l’organisme ou appliquée sur une partie du corps :
Voie orale, voie rectale, voie intra-nasale, voie oculaire …
Crème, lotion…
4- Propriétés curatives, préventives ou physiologique
Préventif : vaccin
Physiologique : Insuline
5- Médecine de l’homme et de l’animal :
Problèmes des médicaments vétérinaires : Les antibiotique donner pour les animaux causent un
problème de contamination des aliments
Le circuits des médicaments vétérinaires chez le fermier doit donc être contrôlé (il doit y avoir
un pharmacien dans les fermes)
6- Diagnostic médicale
7- Restaurer, corriger ou modifier une fonction organique
8- Médicament :

Quand on parle de médicament, il est composé de 2 choses :


a- Principe actif :
C’est la molécule qui est pharmacologiquement actif,
Exemple : Quand je dis Panadol, le paracétamol est le principe actif
b- Excipient = adjuvants = véhicules :
* C’est une substance ou un mélange de substances inactives sur la maladie
Exemple : Panadol : 1.5 g dont : 500 mg sont paracétamol et le reste sont des adjuvants
* Les adjuvants facilitent la préparation et l’administration du médicament
Exemple : absorption et la dissolution
a + b
Principe actif + Excipient ➔ Emballage primaire = Conditionnement (Pilule, sachets…)
Emballage primaire : Blister ou conteneur (Surtout aux E.U et Blister et
au Canada, tous les médicaments sont mis dans un conteneur) conteneur
Remarque : Le blister est meilleur que le conteneur car :
1- La conservation est meilleur
2- Il y a des personnes qui oublient si ils ont pris le médicaments ou non
3- Pour une question de sécurité : une personne qui veut se suicider avale facilement le conteneur
Cependant, aux EU et au Canada, le conteneur des médicaments vient exclusivement pour
chaque patient (avec la date d’utilisation, Nom du prénom, Posologie)
Emballage secondaire : (3elbe)
L’emballage secondaire contient quelques informations a propos des médicaments
Sur l’emballage secondaire, il est écrit :
- ® a cote du nom du médicament : cela signifie « Registered »
- Les principes actifs
Exemple : Panadol Cold & Flu
Principe actif : - Paracétamol
- Phenylephrine : c’est un décongestant nasale (spray nasale)
- Guaifenesin : réduit le toux et douleur
Attention : Il est contre indique chez l’hypertendue car il font un vaso-constriction nasale
III- Voie d’administration des médicaments :
1- Voie buccale digestive ou orale :
Comprimé, gélule, pilule, capsule, gel (pour les mycoses), poudre, les sirops
Sirops :
- Il faut noter la date d’ouverture
- On ne doit pas l’utiliser après 1 mois, 1 mois et demi de la date d’ouverture
Si on a oublié d’inscrire la date d’ouverture :
On doit contrôler deux choses pour être sûr qu’il n y a pas de problèmes :
1- Si on utilise beaucoup de forces en ouvrant, il n’est pas valable → des cristaux sont formé
2- Il ne doit pas y avoir une couche blanche → sinon c’est à dire il y a une humidité qui a
causé une infection probablement mycosique
Poudre :
a- Poudre lyophilise :
La plupart des antibiotiques pour les enfants sont formé de poudre : « poudre lyophilisée »
On utilise cette poudre lyophilise car :
- dure plus longtemps - mieux conservé - mieux pour le transport (poids diminué)
Pour reconstituer la poudre, comment je dois reconstituer ?
1- On met premièrement la quantité de poudre qu’on veut dans le flacon
2- Ensuite, sur le flacon, il y a un tiret : On doit remplir du liquide jusqu’à ce tiret
3- Puis, on agite le flacon → le volume va diminuer :
Explication : Avant d’agiter, on avait deux phases : la phase liquide et la phase solide
Apres agitage, le volume diminue : les particules vont passer dans la solution
→ On parle des particules en suspension (les particules ne se dissout pas dans l’eau)
4- Enfin, on rajoute encore d’eau pour jusqu’à ce qu’on arrive au trait, le trait de jauge
b- Différences entre suspension et solution :
La solution est une préparation liquide ou les particules sont dissoute dans l’eau
La suspension est lorsqu’on peut voir les particules dans l’eau.
Conséquence : Si on laisse le flacon pendant une durée de temps, les particules vont se déposer
de nouveau au fond du flacon. On doit ainsi bien agiter le mélange avant
l’emploi, sinon il ne va pas prendre toute la solution
Comment agité ?
On doit faire une agitation par retournement (on ne doit pas être violent, on ne doit pas former
une mousse)
Comprimé :
Peut-on écraser les comprimes antibiotiques ?
Si un comprimé n’a pas de contre-indication pour l’écrasement, c’est valable
Si le comprimé est enrobé par quelque chose, on ne pourra pas
Sur l’emballage, si c’est écrit :
LP : libération prolongé
SS : sustained release (une formulation qui change le rythme des médicaments)
XS : extented release
LA : libération long active
Remarque :
1- Ecrasement
- Libération prolongé
Tout ce qui est à libération prolonge, on ne doit pas l’écraser car si on écrase, les particules qui
sont responsables de prolonger l’effet des médicaments seront éliminer
- Si le comprimé contient un tiret, on peut le couper on deux (et non pas l’écraser)
- Si quelqu’un ne peut pas avaler un médicament car il peut vomir, on doit changer de voie
complètement (voie rectale…)
2- Gélules
Est-ce qu’on peut ouvrir les gélules et avaler ce qui est dedans ?
Ça dépend, il n y a pas de règle générale pour les gélules,
2- Voie cutanée
Crème, gel, pommade
Différences entre gel, crème et pommade : Consistance :
Gel :
Formulation riche en eau ce qui facilite son utilisation → elle est très fluide
Exemple : Voltarène
Indication : - Les surfaces applicable sont grandes, importante
- Les surfaces poileuse
Pommade :
Formulation riche en lipides (glycérine…)
Exemple : Vaseline
Indications :
- Brulure :
Pour éviter le suintement, il vaut mieux utiliser une pommade (la pommade va ainsi absorber
tous substances excréter)
- Eczema, (infection importante) :
Elle permet de créer une couche isolante par rapport au milieu extérieur
C’est un pensement occlusif
Crème :
Formation moitie lipidique, moitie liquide
Dans la plupart des cas, on utilise la crème, s’il n’y a pas d’indication particulière (gel ou
pommade)
Remarque :
Quand on applique les crèmes, on ne doit pas mettre en excès car se qui importe est la 1ère couche
qui est absorbe
3- Voie transcutanée ou parentérale :
- Voie SC (sous cutané)
- Voie IM (intra musculaire)
- Voie IV (intra veineuse)
- Voie IR, IA, IC, etc…
4- Voie muqueuse :
- Voie rectale
- Voie rhinopharyngée
- Voie perlinguale
- Voie oculaire
- Voie auriculaire
- Voie vaginale
IV- Domaine de la pharmacologie
1- Pharmacologie expérimentale
C’est quand on étudie sur culture, sur un tissu…
2- Pharmacologie clinique :
L’O.M.S. définit la pharmacologie clinique comme l’ensemble des activités se rattachant au
devenir et aux effets des médicaments chez l’homme ainsi qu’à leur usage
Pharmacologie préclinique : sur les animaux
Pharmacologie clonique : sur les hommes
3- Pharmacogénétique :
Variation ou de la cinétique des médicaments en fonction des caractères génétique de l’individu
4- Pharmacocinétique :
Etude du sort des molecules dans l’organisme
5- Pharmacodynamique
* Etude des réponses à l’administration des substances
* Effets des médicaments
6- Pharmacodépendance :
Détection, évaluation, surveillance du potentiel addictif des médicaments et substances licites
7- Pharmacovigilance :
Détection, évaluation, compréhension et prévention des risques d’effets indésirables des
médicaments : C’est la surveillance des effets secondaires
Exemples :
- Vioxx : anti inflammatoire spécifique, 2 patients ont eu un infarctus du myocarde avec décès
(car on l’a utilisé a aléatoirement) → il a été directement retire du marché
- Motilium et Primpéran :
Motilium et le Primpéran ont la même efficacite
Primpéran :
Il existe sous forme de sirop et comprime, le sirop a été retiré car :
- ils sont contre indique son utilisation en pédiatrie,
- ils ont été contre indique chez les personnes qui ont un cancer
Motilium :
Indication : Nausée
Problème : Il peut faire des allongement de QT (dans l’ECG, il y a QRST), ce qui peut entrainer
une arythmie et un arrêt cardiaque
Mais tous les patients sous motilium qui ont présenté des effets secondaire, ont :
- Pas respecter la dose totale recommandé (> 3fois / j)
- Possède des problèmes rénaux
- Possède des problèmes cardiaques
Conclusion : Il n y a pas d’alternatif pour le motilium, on doit donc respecter la dose et les
recommandations (faire des surveillance cardiaque…)
Ainsi, en absence d’alternatif thérapeutique pour un médicament, il faut forcer les
mesure de contrôle actuelle, en attendant qu’il y ait de nouveau traitement plus
efficace et moins graves
Remarque : Reflexe nauséeux et nausée
Reflexe nauséeux : Déclenché par un stimulus (odeur, tactile…), mais on ne passe pas
nécessairement à l’acte de nausée (=reflexe de nausée), si se stimulus reste appliqué, je passe à la
nausée
Nausée : Apres un aliment, inter-toxication…
8- Pharmaco épidémiologie :
Caractérisation de l’utilisation des médicaments dans les différentes populations ou groupes
sociaux
9- Pharmaco économie
Evaluation des conséquences medico - économiques imputables a l’usage d’un médicament par
l’analyse de rapports cout/efficacité, cout/utilité du médicament avant et après A.M.M
V- Etape de vie d’un médicament

Durée moyenne = 14 ans


Phase 1 = Vérifier qu’il n’y a pas de grands problèmes sur les humains, quand on passe des
animaux sur les humains. Sur quelque volontaire, ces volontaires sont payes, et la
compagnie leur a assurer une assurance a vie
Phase 2 = Evaluer l’efficacité sur un nombre plus grand de personnes
Phase 3 = La plus longue, on compare ce médicament a un autre médicament
→ Après la 3eme phase, on fait un « registration » (inscrire officiellement dans le pays de
fabrication)
Phase 4 = La pharmaco vigilance
Après 14 ans, le marketing prend 6 ans, on doit être très agressif dans le « marketing » car on
doit gagner tout le cout de production qui a été versé
Video importante: https://www.youtube.com/watch?v=ty-Y5rro1lg