Vous êtes sur la page 1sur 4

Lycée pilote de Tunis

Un exercice sur les suites


Terminales maths

Mr Ben Regaya. A + Eléments de corrections www.ben-regaya.net


Exercice3 « devoir de contrôle 1-2015 »


Soit  ∊  0,1 . On considère la suite  un  définie par u0  0 et un1  1  1   2 un2 . 
Partie A- Dans cette partie   0 .
1. Montrer que la suite  un  est croissante.
2. Montrer que pour tout n ∊ℕ*, n  1  un  n . En déduire la limite de  un  .
1 1
3. Pour tout n ∊ℕ*, on pose vn  un1  un . Montrer que pour tout n ∊ℕ*,  vn  .En déduire la
2un1 2un
limite de  vn  .
n

u
1
4. Soit sn  où n ∊ℕ*.
k 1 k

a) Montrer que pour tout n ∊ℕ*, sn  n . En déduire la limite de  sn  .


1 1 1  un 
b) Montrer que pour tout n ∊ℕ*,  sn  un  1  sn . En déduire la limite de  .
2 2 2  sn 
Partie B- Dans cette partie   0,1 .
1
1. a) Montrer que pour tout n ∊ℕ, 0  un .

b) Etudier la monotonie de  un  . en déduire que  un  est convergente et calculer sa limite.
1
 
n
2. Montrer que pour tout n ∊ℕ, un  1 1 2 .

 u  . Calculer la limite de  w  et de  n  .


n
w
3. Pour n ∊ℕ,on pose wn  2
k n
n

k 0
Exercice3 devoir de contrôle 1-2015 le corrigé

Remarquons que la suite  un  est a termes positifs. en effet u0  0  u0  0 et si un  0 alors

 
un1  1  1   2 un2  0 .

Partie A- Dans cette partie   0 et dans ce cas un1  1  un2 .

1 1
1. un1  un  1  un2  un   0 donc la suite  un  est croissante.
1  un2  un un1  un
2. Montrons par récurrence que pour tout n ∊ℕ*, n  1  un  n .
Pour n = 1 ; u1  1  u02  1  0  u1  1 vrai pour n = 1.
Supposons pour n entier naturel non nul n  1  un  n et démontrons que n  un1  n  1 .
On a n  1  un  n  n  1  un2  n  n  1  un2  n  1  n  1  un2  n  1
 n  un1  n  1 .
Conclusion : Pour tout n ∊ℕ*, n  1  un  n .
Déduction :
On a lim n  1   et pour tout n ∊ℕ*, un  n  1 . Donc par comparaison lim un   .
n n
1 1
3. vn  un1  un . Montrons que pour tout n ∊ℕ*,  vn  .
2un1 2un
1
On a vn  un1  un 
un1  un
Or la suite  un  est croissante donc un  un  un1  un  un1  un1  2un  un1  un  2un1
1 1 1 1 1
     vn 
2un1 un1  un 2un 2un1 2un
1 1
lim  0 et lim  0 donc par comparaison lim vn  0 .
n 2u n 2u n
n n 1
n

u
1
4. sn  où n ∊ℕ*.
k 1 k

a) Montrons que pour tout n ∊ℕ*, sn  n .


1 1 1 1 1
On a pour tout k ∊ℕ*, k  1  uk  k    et comme 1  k  n alors  et donc
k uk k 1 k n
n n

 
1 1 1 1 1
 et donc par sommation , on obtient   n  n soit encore pour tout n ∊ℕ*,
uk n k 1 uk k 1 n n
sn  n .
Déduction : lim n   et pour tout n ∊ℕ*, sn  n donc par comparaison lim sn   .
n n
1 1
b) On a pour tout k ∊ℕ*,  vk  .
2uk 1 2uk
n 1 n 1 n 1 n 1

    u
1 1 1 1 1
Par sommation, on obtient  vk   sn  u1  k 1  uk   sn1 .
k 1 2uk 1 k 1 k 1 2uk 2 2 k 1 2
n 1
Or  u
k 1
k 1  uk   un  u1  un  1
1 1 1 1
On aura donc sn   un  1  sn1  sn car  sn  est croissante.
2 2 2 2
1 1 1
Ainsi pour tout n ∊ℕ*,  sn  un  1  sn .
2 2 2
Déduction :
1 1 1
On a pour tout n ∊ℕ*,  sn  un  1  sn .
2 2 2
Pour tout n ∊ℕ*, sn  n donc si n  1alors sn 0
1 1 1 1 1 un 1 1
On a pour tout n ∊ℕ*,  sn  un  1  sn donc    
2 2 2 2sn 2 sn sn 2
1 1 u 1
et comme lim sn   donc lim  0 et lim  0 et par comparaison lim n  .
n n 2 s n s n s 2
n n n
Partie B- Dans cette partie   0,1 .
1
1. a) Montrer que pour tout n ∊ℕ, 0  un .

b) Etudier la monotonie de  un  . en déduire que  un  est convergente et calculer sa limite.
1
 
n
2. Montrer que pour tout n ∊ℕ, un  1 1 2 .

 u  . Calculer la limite de  w  et de  n  .


n
w
3. Pour n ∊ℕ,on pose wn  2
k n
n

k 0

Partie B- Dans cette partie   0,1 .

1
1. a) Montrons par récurrence que pour tout n ∊ℕ, 0  un .

1
on a : u0  0 donc 0  u0 .

1
Supposons pour n ∊ℕ, 0  un .

0  un

1
 0  un2
1
 2
 0  1   2 un2   
1
2 1    en effet 1   
2 2
0


 1  1  1   2 un2 1
 2 1     1  1  1  1    u
2 2 2
n

1
2
et donc 0  un1
1

.

1
Conclusion : Pour tout n ∊ℕ, 0  un .

 
1  1   2 un2  un2 1   2un2 1   un 1   un 
b) 
un1  un  1  1   2
 un2  un    0 en effet
1  1    u 2 2
n  un un1  un un1  un

1
0  un   un 1  1   un 0 donc la suite  un  est croissante.

1
La suite  un  est croissante et elle est majorée par donc elle converge.

On a un1  g  un  avec g ( x)  1  1   2 x 2 .  
1
g est continue sur ℝ et  un  converge vers un réel l solution de l’équation : g ( x)  x avec 0  x  .

 
Or g ( x)  x  1  1   2 x 2  x avec x ∊ 0, 
 
 1
 
 1  1   2 x2  x2  1   2 x2  0  x  
1


avec x ∊ 0,  . Donc lim un  .
  n 
1 1

1
 
n
2. Montrons par récurrence que pour tout n ∊ℕ, un  1 1 2 .

1
  1
 
0 0
Pour n  0 , u0  0 et 1 1 2  0 donc u0  1 1 2 vrai pour n  0 .
 
1
 
n
Supposons pour n ∊ℕ, un  1 1 2 .

1
  1 
  
n n
un  1 1 2  un2  2 
1 1 2 
   
1    2
  1  1   2 u 2  1  1   1  1   2 n 
2
 
 1   2
   1  1   
un2 2
2 n


n  2 
  

 
  1  2
   
n 
 1  1   2 un2    1  2 1  1   2 
2   
   

  un2  2   2  1   2    
  1  1   2 u 2  1 1  1   2
   
1 n 1 n 1 
 1 1 2  1  2   
   2  
n

 
1 n 1
 un1  1 1 2 .C.Q.F.D.

1
 
n
Conclusion : pour tout n ∊ℕ, un  1 1 2 .

     1   
n n n n
1  1   2  1
 
1 k 1 k
3. wn  uk2    1 2

k 0  2
k 0   2 k 0  2
k 0
n
n 1

1
Or  1 et
 2
k 0 2

 
n 1
1 1 2
 1     
n
1 2 k 1 1  n 1 
   1  1  
2
 il s’agit en faite de la somme des termes
 2
k 0  2
1 1  2
 2  

consécutifs d’une suite géométrique de raison 1    1 .


2
 
1 
n  1  2 1  1   2    .
1 n 1
Donc wn  2  
    

 
n 1
Remarquons que 0 1   2 1 donc lim 1   2  0 et par suite lim wn   .
n n
1  1
 2 1   2 1  1   2     et on voit rapidement que lim  wn   1 .
wn 1 n 1
  
n   n n   n  n  2