Vous êtes sur la page 1sur 7

Page 1

Programmer avec Java para


aplicaciones Android
Universidad Nacional Autónoma
de Mexique

"Sur l'histoire."
Par Thomas Carlyle

... L'histoire, telle qu'elle se trouve à la base de toute science, est ... le premier produit distinct de l'homme
nature spirituelle; sa plus ancienne expression de ce que l’on peut appeler la Pensée. C'est une recherche à la fois
avant et après; car, en effet, le temps à venir attend déjà, invisible, mais définitivement défini,
prédéterminé et inévitable dans le temps venu; et seulement par la combinaison des deux est
le sens de soit terminé. Les livres sibyllins 1, bien que vieux, ne sont pas les plus anciens.
Certaines nations ont des prophéties, d'autres non. mais de toute l'humanité, il n'y a pas de tribu si grossière
qu'il n'a pas tenté l'histoire, bien que plusieurs n'aient pas assez d'arithmétique pour compter
Cinq. L’histoire a été écrite avec des filaments de quipo, des images de plumes, des
les ceintures; encore plus souvent avec des monts en terre et des tas de pierres monumentales, que ce soit en pyramide
ou cairn; pour le celte et le copte, l'homme rouge aussi bien que le blanc vit entre deux
éternités, et en guerre contre Oblivion, il voudrait s’unir en conscience claire
relation, comme dans la faible relation inconsciente, il est déjà uni, avec tout l'avenir et
tout le passé.

On peut dire qu'un talent pour l'histoire est né avec nous, en tant que notre principal héritage. Dans un certain
sens tous les hommes sont des historiens. Est-ce que chaque mémoire écrite avec les Annales n’est pas complètement remplie,
la joie et le deuil, la conquête et la perte alternent souvent; et avec ou sans
philosophie, la fortune entière d’un petit royaume intérieur et toute sa politique étrangère
et domestique, est-il ineffaçablement enregistré? Notre discours est curieusement historique. Plus
vous remarquerez que les hommes ne parlent que pour raconter; pas en donnant ce qu'ils ont pensé,
qui étaient en effet souvent une très petite affaire, mais en exposant ce qu'ils ont subi
ou vu, ce qui est tout à fait illimité, les locuteurs se dilatent. Coupez-nous du récit, comment
le courant de la conversation, même parmi les plus sages, deviendrait-il languissant
poignées, et parmi les insensés complètement évaporer! Ainsi, comme nous ne faisons que promulguer
Histoire, nous disons peu mais récitons: au contraire, au sens le plus large, toute notre vie spirituelle
est construit sur celui-ci. Pour, strictement considéré, tout ce qui est Connaissance aussi mais enregistré
Expérience et produit de l'histoire; dont, par conséquent, Reasoning and Belief, pas moins
qu'Action et Passion, sont des matériaux essentiels?

Sous une forme limitée, et la seule praticable, l’histoire proprement dite, cette partie de l’histoire
qui traite d’action remarquable, a, dans tous les temps modernes et antiques, classé
parmi les arts les plus élevés, et peut-être jamais plus haut que de nos jours. Pour
alors que jadis le charme de l’histoire tenait principalement à satisfaire notre appétit commun pour

Page 2
le merveilleux pour l'inconnu; et son bureau était mais comme celui d'un ménestrel et Story-
caissière, elle est maintenant devenue maîtresse d’école et prétend enseigner à
gratifiant. Que ce soit avec la majesté de ce vénérable personnage, elle peut ne pas avoir
pris quelque chose de son austérité et frigidité; que ce soit dans le caractère logique d'un
Hume ou Robertson, l'aisance gracieuse et la gaieté picturale gaie d'unHérodote ou
Froissart peut ne pas manquer, n’est pas la question pour nous ici. Assez que tous les apprenants, tous
curieux de tous les ordres, sont rassemblés autour de son marchepied et respectueusement
méditant sur ses leçons, en tant que véritable fondement de la Sagesse. Poésie, divinité, politique, physique, ont
chacun leurs adhérents et adversaires; chaque petite culpabilité soutenant une défense et
guerre offensive pour son propre domaine spécial; tandis que le domaine de l'histoire est en tant que libre
Emporium, où tous ces belligérants se rencontrent paisiblement et se fournissent; et
Sentimentaliste et utilitariste, sceptique et théologien, nous conseillent d'une seule voix: Examiner
L’histoire , c’est «l’enseignement de la philosophie par expérience».

Loin de nous l'idée de dénigrer un tel enseignement, dont la tentative même doit être antérieure.
Ni l'un ni l'autre ne seront trop rigides en se demandant: combien il a profité jusqu'ici? Si la plupart des
quel peu de sagesse pratique les hommes ont, vient de l'étude de l'histoire professée, ou de
autres sources moins vantées, selon lesquelles, dans l’état actuel des choses, un Marlborough pourrait devenir
grand dans les affaires du monde sans histoire sauf ce qu'il dérive de Shakespeare
Pièces? Non, que ce soit dans le même enseignement par l'expérience, la philosophie historique a encore
correctement déchiffré le premier élément de toute science de ce type: quel est le but et
signification de cette merveilleuse vie changeante qu’elle étudie et peint peut-être? D'où
le cours des destinées de l'homme sur cette Terre a son origine et où vont-ils? Ou,
en effet, s’ils ont une orientation et une tendance, sont réellement guidés par un invisible
Sagesse mystérieuse, ou seulement cercle dans des labyrinthes aveugles sans guidage reconnaissable? Lequel
des questions, tout à fait fondamentales, pourrait-on penser, dans toute philosophie de l'histoire, ont,
depuis l'époque où les Annalistes Monkish avaient l'habitude d'y répondre par le passé
lumière éteinte de leur Missel et Bréviaire, été par la plupart des historiens philosophiques
seulement jeté un coup d'œil douteux et de loin; par beaucoup, pas tant que jeté un coup d'oeil.

La vérité est que deux difficultés, jamais totalement surmontables, se situent dans le chemin. Avant la philosophie
peut enseigner par expérience, la philosophie doit être prête, l'expérience doit être
rassemblés et intelligiblement enregistrés. Maintenant, en négligeant la considération précédente, et avec
ne nous occupons que de ces derniers, que quiconque a examiné l'actualité des affaires humaines et
combien complexes, perplexes, insondables, même vus de nos propres yeux, sont leur
mouvements de mélange mille fois, dire si la vraie représentation de celui-ci est facile ou
impossible. La vie sociale est l’ensemble des vies de chacun des hommes qui constituent
société; L'histoire est l'essence d'innombrables biographies. Mais si une biographie, non, notre
propre Biographie, étudiez-la et récapitulez-la comme nous pouvons, reste en tant de points
inintelligible pour nous, combien plus doit millions, dont les faits mêmes, pour dire
rien de leur portée, nous ne savons pas, et ne pouvons pas savoir!

Il ne nous servira pas non plus d’affirmer que la condition intérieure générale de la vie est la
même à tous les âges; et que seuls les écarts remarquables par rapport à la dotation commune
et commun, et les variations les plus importantes que la figure extérieure de la vie a
de temps en temps subis, méritent la mémoire et enregistrent. La condition intérieure de la vie,
on peut plutôt l'affirmer, le but conscient ou à demi conscient de l'humanité, pour autant que les hommes
ne sont pas de simples machines à digérer, il n’ya pas la même chose à deux âges; ni le plus

Page 3
variations extérieures importantes faciles à corriger, ou toujours bien capables de représentation.
Quel était le plus grand innovateur, quel était le personnage le plus important chez l'homme?
histoire - celui qui a d'abord dirigé les armées sur les Alpes et remporté les victoires de Cannes et
Thrasymène; ou le boor sans nom qui a le premier préparé pour lui-même une pelle de fer?
Lorsque le chêne est abattu, toute la forêt en fait écho; mais cent glands sont
plantés en silence par une brise inaperçue. Batailles et tumultes de guerre, qui pour le moment
chaque oreille et, avec joie ou terreur, enivrant chaque cœur, passe comme une bagarre de tavernes;
et, sauf quelques marathons et Morgartens, on se souvient de lui par accident, non par
désert. Les lois elles-mêmes, les constitutions politiques, ne sont pas notre vie, mais seulement la maison
où notre vie est menée: non, ils ne sont que les murs nus de la maison; tous dont l'essentiel
meubles, les inventions et les traditions, les habitudes quotidiennes qui régissent et soutiennent notre
existence, ne sont pas l'œuvre de Dracos et de Hampden, mais de marins phéniciens, de
Maçons italiens et métallurgistes saxons, de philosophes, alchimistes, prophètes et tous les
train oublié d’artistes et d’artisans, qui depuis le début enseignent conjointement
nous comment penser et comment agir, comment régner sur la Nature spirituelle et physique. bien
pouvons-nous dire que de notre histoire, la partie la plus importante est perdue sans récupération; et comme
Les actions de grâces étaient une habitude de se voir offrir "pour des miséricordes non reconnues" - regardez avec
respect des ténèbres du Passé, où, dans l’oubli sans forme, notre
les bienfaiteurs en chef, avec tous leurs efforts séduisants, mais pas avec le fruit de ceux-ci, mentent
enterré.

Cette expérience est si imparfaite que la philosophie doit enseigner. Non, même avec
en ce qui concerne les événements qui sont constatés et qui, à leur origine, semblaient
digne de mention, et dont le résumé constitue ce que nous appelons maintenant l’Histoire, n’est pas
notre compréhension d'eux totalement incomplète; est-il même possible de les représenter comme
ils étaient? La vieille histoire de Sir Walter Raleigh qui regarde depuis sa fenêtre de prison
tumulte de la rue, qui a ensuite rapporté trois témoins de trois manières différentes, lui-même
différant d’eux tous, reste une vraie leçon pour nous. Considérez comment c'est historique
les documents et les enregistrements sont originaires; même des disques honnêtes, où les journalistes étaient
non motivé par son estime personnelle; une affaire qui, notant plus recherchée, doit toujours être
parmi les plus rares. Les véritables caractéristiques d’une transaction historique, dont les mouvements
qui le caractérisent, et méritent à eux seuls d’être enregistrés, ne sont nullement le
avant tout à noter. Au début, parmi les différents témoins, qui sont aussi des partis
intéressé, il n'y a qu'un vague émerveillement, et la peur de l'espoir, et le bruit de la rumeur
mille langues; jusqu’à ce que, après une saison, le conflit des témoignages ait disparu dans certains
problème général; et puis il est établi, à la majorité des voix, que telle ou telle "Croix de
Rubicon "et" Impeachment of Strafford ", une" convocation des notables ", sont
époques de l’histoire du monde, points cardinaux sur lesquels accordent les révolutions du monde
articulé. Supposons cependant que la majorité des voix était totalement fausse; que le vrai cardinal
les points sont beaucoup plus profonds; et avait été passé inaperçu, car aucun voyant, mais seulement
simples spectateurs, par hasard être là! Notre horloge sonne quand il y a un changement d'heure
à l'heure; mais pas de marteau dans l'horloge du temps siffle à travers l'univers quand il y a
un changement d'ère en ère. Les hommes ne comprennent pas ce qui est entre leurs mains; comme le calme est
caractéristique de la force, de sorte que les causes les plus lourdes peuvent être les plus silencieuses. Ce n'est en aucun cas
la véritable transaction historique, mais seulement quelques schémas et théories plus ou moins plausibles
de la transaction, ou le résultat harmonisé de nombreux régimes de ce type, chacun variant
l’autre, toutes différentes de la vérité, que nous pouvons espérer voir.

Page 4
Non, notre faculté de discernement en passant n’a-t-elle jamais été aussi complète?
différence entre notre manière de les observer et leur manière de se produire. le
l'homme le plus doué peut observer, plus encore peut enregistrer, seule la série de son propre
impressions: son observation, donc, pour ne rien dire de ses autres imperfections, doit être
successives, alors que les choses accomplies étaient souvent simultanées; les choses faites n'étaient pas un
série, mais un groupe. Ce n'est pas dans l'acte, comme dans l'histoire écrite; les événements réels sont maintenant
simplement liés les uns aux autres en tant que parent et progéniture sont; chaque événement est le
progéniture non pas de l'un, mais de tous les autres événements antérieurs ou contemporains, et sera à son tour
combiner avec tous les autres pour donner naissance à de nouvelles: c’est un chaos de
Être, dans lequel forme après forme se noue d'innombrables éléments. Et ça
Le chaos, illimité comme habitation et durée de l'homme, insondable comme âme et
le destin de l’homme, est ce que l’historien décrira et évaluera scientifiquement, dirons-nous, par
enfilez-le avec des lignes simples de quelques ells! Car comme toute action est, par nature, être
figures étendues en largeur et en profondeur, ainsi qu'en longueur; c'est-à-dire, est basé sur
Passion et Mystère, si nous recherchons son origine; et se répand à l'étranger entre toutes les mains,
modifier et modifié; ainsi que des progrès vers l'achèvement - donc tout récit est, par son
la nature, d'une seule dimension; n'avance que vers l'un ou vers l'autre.
points: Le récit est linéaire, l'action est solide. Hélas pour nos "chaînes", ou "chainlets", de "causes"
et effets ", que nous suivons si assidûment au fil des ans et des années.
miles carrés, lorsque le tout est une Immensité large et profonde, et chaque atome est "enchaîné" et
Complected avec tous! Vraiment, si l’histoire est philosophie enseignée par expérience, l’écrivain
apte à composer L'histoire est jusqu'à présent un inconnu. L'expérience elle-même serait
besoin de Tout-savoir pour l'enregistrer - si le Tout-sagesse était-il nécessaire à une philosophie telle que
serait interpréter, être eu pour demander. Mieux valait-il que de simples historiens terrestres
des prétentions plus basses, plus appropriées à l'omniscience qu'à la science humaine; et
ne visant qu'une image des choses agies, laquelle image elle-même sera au mieux une pauvre
rapprochement, laissez leur impénétrable un secret reconnu; ou à
la plupart, dans la Foi respectueuse, très différente pour cet enseignement de la philosophie, s'arrêtent sur la
mystérieux vestiges de lui, dont le chemin est dans la grande profondeur du temps, que l'histoire en effet
révèle, mais seulement toute l'histoire, et dans l'éternité, sera clairement révélée.

Au lieu de nous enseigner la vigilance


et humble respect dans nos enquêtes sur l’histoire, diminuons notre estime pour eux, ou
nous décourager de les poursuivre sans ménagement. Laissez-nous chercher de plus en plus dans le
Passé; laissez tous les hommes l'explorer, en tant que véritable source de la connaissance; à la seule lumière de laquelle
consciemment ou inconsciemment, le présent et l’avenir peuvent-ils être interprétés ou
deviné à. Car bien que toute la signification soit bien au-delà de nos connaissances; pourtant dans ce complexe
Manuscrit, couvert de inconnus inconnus inextricablement enchevêtrés - non,
qui est un Palimpseste, et avait une écriture jadis prophétique, encore faiblement lisible - certains
les lettres, certains mots, peuvent être déchiffrés; et si pas de philosophie complète, ici et là un
précepte intelligible, disponible dans la pratique, être rassemblé: bien comprendre, dans la moyenne
tandis que ce n’est qu’une petite partie que nous avons déchiffrée; cela reste encore à être
interprété; que l’Histoire est un véritable Manuscrit prophétique et peut être entièrement interprétée par
personne.

[Artistes v. Artisans]
Mais l'artiste en histoire se distingue de l'artisan en histoire; pour ici, comme dans

Page 5
toutes les autres provinces, il y a des artistes et des artisans; les hommes qui travaillent mécaniquement dans un
département, sans oeil pour le tout, ne sentant pas qu’il ya un tout; et les hommes qui
informer et ennoblir le département le plus humble avec une idée du tout, et habituellement
sachez que ce n’est que dans l’ensemble que la Partielle est réellement discernable. La procédure et la
les devoirs de ces deux-là, vis-à-vis de l'histoire, doivent être tout à fait différents. Pas vraiment
chacun n'a pas de valeur réelle, à plusieurs degrés. Le simple cultivateur peut cultiver son champ,
et par la connaissance qu'il a acquise de son sol, semez-le avec le grain en forme, bien que les roches profondes
et les feux centraux lui sont inconnus: sa petite récolte est suspendue sous le firmament
des étoiles et navigue dans des espaces célestes non suivis, entre le Bélier et la Balance;
néanmoins, il mûrit pour lui en temps voulu et il la cueille en toute sécurité dans sa grange. Comme un
cultivateur, il est irréprochable en négligeant ces merveilles supérieures; mais en tant que penseur, et
Enquêteur fidèle de la nature, il avait tort. Il en va de même pour l'historien, qui
examine certains aspects particuliers de l'histoire; et de son ou cette combinaison de
Les circonstances politiques, morales, économiques et les problèmes auxquels elle a abouti donnent à penser que
et de telles propriétés appartiennent à la société humaine, et que les mêmes circonstances seront
produire le même problème; inférence, si d’autres essais le confirment, doit être considérée comme vraie et
pratiquement précieux. Il a tort seulement et est un artisan quand il croit que ces
les biens, découverts ou découvrables, épuisent la matière; et ne voit pas, à chaque pas,
que c'est inépuisable.

Cependant, cette classe de spéculateurs de cause à effet, avec qui rien de surprenant ne resterait
merveilleux, mais tout ce qui est au ciel et sur la terre doit être calculé et "expliqué";
et même l'inconnu, l'infini dans la vie de l'homme, avait, sous les mots enthousiasme,
la superstition, l’esprit de l’époque, etc., a pour ainsi dire obtenu un symbole algébrique
et donné de la valeur - ont maintenant presque joué leur rôle dans la culture européenne; et peut-être
comme dans la plupart des pays, même en Angleterre même, où ils s’attardent depuis peu,
à la limite de l'extinction. Celui qui lit l'insondable Livre de la Nature comme s'il s'agissait d'un
Merchant's Ledger est à juste titre suspecté de ne jamais avoir vu ce livre, mais seulement certains
école Synopsis de celle-ci; à partir duquel, si pris pour le livre réel, plus d'erreur que de perspicacité est
être dérivé.

[Historien c. Répertoire géographique]


Sans doute aussi, c’est avec un sentiment croissant de la nature infinie de l’Histoire que, dans ces
l’ancien principe, la division du travail, lui a été si largement appliqué. La politique
L’historien, qui était autrefois presque le seul cultivateur de l’histoire, a maintenant trouvé divers associés,
qui s'efforcent d'élucider d'autres phases de la vie humaine; comme indiqué ci-dessus, le
les conditions politiques dans lesquelles il est adopté ne sont qu’un, et bien que le principal, peut-être pas
le plus important, parmi les nombreux arrangements sortants. De cet historien lui-même,
de plus, dans son propre département, des choses nouvelles et supérieures commencent à être
attendu. De tout temps, il était trop souvent observé avec reproche qu'il habitait
avec un penchant disproportionné dans les maisons du Sénat, dans les champs de bataille, voire même dans le roi
Antichambres; oubliant que loin de telles scènes la puissante marée de la pensée et
L'action continuait de rouler sur son merveilleux parcours, sombre et lumineux; et dans ses
mille vallées lointaines, tout un monde d'existence, avec ou sans soleil terrestre
Le bonheur de le réchauffer, avec ou sans soleil céleste de sainteté pour le purifier et le sanctifier,
était florissante et disparaissait, que la "célèbre victoire" soit gagnée ou perdue. Le temps
semble venir quand une grande partie de cela doit être modifiée; et celui qui ne voit pas d'autre monde que celui de

Page 6
cours et camps; et écrit seulement comment les soldats ont été percés et abattus, et comment
conjuror ministériel a conjuré cet autre, puis guidé, ou du moins tenu, quelque chose
qu'il a appelé le gouvernail du gouvernement, mais qui était plutôt la pointe de la fiscalité,
avec lequel, au lieu de diriger, il pourrait puiser, et plus sournoisement plus les lies -
passera pour une nomenclature plus ou moins instructive, mais ne sera plus appelé un
Historien.

Cependant, l’historien politique a-t-il effectué son travail avec toutes les possibilités imaginables?
perfection, ne peut accomplir qu’une partie et laisse encore de la place pour de nombreux compagnons de travail.
Le plus important d'entre eux est l'historien ecclésiastique; essayant, avec catholique ou
vue sectaire, pour retracer les progrès de l'Église; de cette partie du social
établissements, qui respecte notre condition religieuse; comme l'autre partie fait notre
civile, ou plutôt, à long terme, notre condition économique. Correctement menée, cette
département étaient sans doute le plus important des deux, dans la mesure où il nous concerne
plus pour comprendre comment le bien-être moral de l'homme avait été et pourrait être promu, que
comprendre de la même manière son bien-être physique; qui est finalement le but de
tous les arrangements politiques. Pour le plus heureux physiquement, c'est simplement le plus sûr, le plus fort;
et, dans toutes les conditions du gouvernement, le pouvoir (de richesse comme de nos jours, ou de
bras et adhérents comme au temps jadis) est le seul emblème extérieur et argent d’achat
du bien. Le vrai bien, cependant, à moins de compter sur le plaisir comme tel, est réputé être
rarement, ou plutôt jamais, mis en vente sur le marché où cette pièce est courante. Alors
que, pour le véritable avantage de l'homme, non pas la condition extérieure de sa vie, mais la
spirituel, a une influence primordiale; pas la forme de gouvernement sous laquelle il vit, et le pouvoir
il peut y accumuler, mais l'Église dont il est membre et le degré de morale
élévation qu'il peut acquérir au moyen de son instruction. L'histoire de l'Église a-t-elle donc parlé
sagement, aurait des secrets importants à nous apprendre: non, au plus haut degré, c’était une sorte de
de continué saint écrit; nos livres sacrés étant, en effet, seulement une histoire du primitif
L’Église, telle qu’elle est née dans l’âme de l’homme et s’est symboliquement incarnée dans son
la vie. Jusqu'où nos historiens de l'Église actuels se situent au-dessous de ces normes inaccessibles, non,
ci-dessous des approximations tout à fait réalisables, nous n'avons pas besoin de le souligner. Du
Historien ecclésiastique nous devons nous plaindre, comme nous l'avons fait de son compagnon politique,
que ses enquêtes portent plutôt sur le mécanisme extérieur, les simples coques et superficielles
accidents de l’objet, que sur l’objet lui-même: comme si l’Église gisait des parents
les maisons du Conseil œcuménique et les Conclaves des cardinaux, et pas beaucoup plus dans le
coeurs d'hommes croyants; dans la marche et la conversation, ainsi influencé, son chef
les manifestations devaient être recherchées et son progrès ou son déclin vérifié. L'histoire
de l'Eglise est une histoire de l'invisible ainsi que de l'Eglise visible; lequel dernier, si
séparé du premier n'est qu'un édifice vacant; doré, il peut être, et surplombé avec
vieux cadeaux votifs, pourtant inutiles, voire pestilentiellement malpropres; écrire dont l'histoire est moins
important que de transmettre sa chute.

Les Histoires qui se rapportent à des provinces spéciales séparées de caractère moins ambitieux sont les Histoires.
action humaine; aux sciences, aux arts pratiques, aux institutions, etc. questions qui ne
implique un résumé de tout l'intérêt et de la forme de vie de l'homme; mais dans lequel, bien que chacun soit jusqu'à
liés à tous, l’esprit de chacun, au moins ses résultats matériels, peut être dans une certaine mesure
évolué sans une référence aussi stricte à celle des autres. Le plus haut en dignité et
difficulté, sous cette tête, seraient nos histoires de philosophie, des opinions de l'homme et

Page 7
théories relatives à la nature de son être et aux relations avec l'univers visibles et
Invisible: quelle histoire, en effet, si elle était traitée convenablement ou si elle convenait à un traitement approprié, serait une
province d'histoire de l'Église; sa province logique ou dogmatique; pour la philosophie, dans
son vrai sens est ou devrait être l'âme, dont la religion, le culte, est le corps; dans le
état sain des choses le philosophe et le prêtre étaient un et le même. Mais la philosophie
lui-même est assez loin de porter ce personnage; ses historiens n'ont pas été des hommes,
d'une manière générale, cela pourrait dans le moindre degré se rapprocher de celui-ci. À peine
depuis l'ère impolie des mages et druides a cette même identification en bonne santé de prêtre
et le philosophe avait sa place dans n’importe quel pays; mais plutôt le culte des choses divines, et
la recherche scientifique des choses divines, ont été dans des mains très différentes, leur
relations pas amicales mais hostiles. Les Bruckers et Buhles non plus, sans parler de
les nombreux malheureux Enfields qui ont traité de ce dernier département, été plus que
reporters stériles, souvent inintelligents et inintelligibles, de la doctrine énoncée;
sans force pour découvrir l’origine de la doctrine ou la référence qu’elle faisait à sa
temps et pays, à la position spirituelle de l'humanité là et alors. Non, une telle tâche a
peut-être ne leur mentez pas, comme une chose à tenter.

L'art aussi et la littérature sont intimement mêlés à la religion; en quelque sorte, outworks et
des butées, par lesquelles ce sommet le plus élevé de notre monde intérieur se connecte progressivement
au niveau général, et en devient accessible. Celui qui devrait écrire un bon
Histoire de la poésie, dépeindrait pour nous les révélations successives que l'homme avait obtenues
de l'esprit de la nature; sous quels aspects il avait attrapé et essayé de corps
un aperçu de cette beauté innommable, qui dans sa plus grande clarté est Religion, est la
l'inspiration d'un prophète, mais à un degré ou l'autre doit inspirer chaque vrai chanteur,
Son thème n’était-il jamais aussi humble? Nous devrions voir par quelles étapes les hommes étaient montés au
Temple; à quelle distance ils s'étaient approchés! par quel mal ils avaient, pendant de longues périodes, tourné
loin de lui, et rampé dans la plaine sans musique en l'air, ou lutté aveuglément
vers d'autres hauteurs. Que parmi tous nos Eichhorns et Wartons il n’existe pas
Historien, doit être trop clair pour tout le monde. Néanmoins, ne désespérons pas de beaucoup plus près
approches de cette excellence. Avant tout, gardons l’Idéal toujours dans nos yeux; pour
ainsi seuls avons-nous même une chance de l'atteindre.

Nos histoires de lois et de constitutions, dans lesquelles de nombreux Montesquieu et Hallam ont
travaillés avec l'acceptation, sont d'une nature beaucoup plus simple; pourtant assez profond si bien
fait l'objet d'une enquête; et utile, quand authentique, même avec peu de profondeur. Ensuite, nous avons des histoires de
Médecine, des mathématiques, de l'astronomie, du commerce, de la chevalerie, de la monkerie; et Goguets et
Beckmann ont présenté ce qui pourrait être la contribution la plus généreuse de toutes,
une histoire des inventions. De toutes les sortes, et de nombreuses autres non énumérées ici, pas encore
conçu et mis en pratique, le mérite et le bon projet peuvent, dans nos limites actuelles,
n'exige aucune exposition.

Comme indiqué ci-dessus, toute action est étendue de trois manières, et le


La somme générale de l'action humaine est un univers entier, avec toutes ses limites inconnues, ne
L’histoire s’efforce en parcourant chemin par chemin, à travers l’Impassable, dans de nombreuses directions
et intersections, pour nous assurer une surveillance de l’ensemble; dans quel effort, si
chaque historien regarde bien autour de lui depuis son passage, en le traçant avec l’œil, et non comme
plus commun, avec le nez, elle peut enfin ne pas se révéler tout à fait infructueuse. En prière
seule cette division accrue du travail n’aggrave pas ici, comme ailleurs, notre

Page 8
fortes tendances mécaniques, de sorte que dans la dextérité manuelle des pièces nous perdons tout
commande sur l'ensemble, et l'espoir de toute philosophie de l'histoire être plus loin que
souhaitons-lui tous un grand et plus grand succès.

- Thomas Carlyle.

_______________________________

REMARQUES:

1 Relatif à, prononcé ou écrit par une ou plusieurs des sibylles. Les sibylles étant certains
des femmes de l'Antiquité réputées posséder des pouvoirs de prophétie et de divination.

_______________________________

J'ai trouvé ce matériel utile?

Chercher
Recherche personnalisée

_______________________________

[Tableau des essais choisis]


[Accueil]
[Haut]

2011

Peter Landry

Page 19
10
11
12
13
14
15
16
17
18
9