Vous êtes sur la page 1sur 4

COURS DE NEGOCIATIONS INFORMATIQUE

Nom du professeur : Mlle NTOH MOUALAM ANNICK


Volume horaire : 30 heures

Programme de Cours

INTRODUCTION GENERALE
 Définitions
 Enjeu de gestion
 Enjeu financier
 Activités informatiques

CHAPITRE 1 : Les intervenants


I. Règlementation générale
II. Différents intervenants
III. Intervenants Camerounais

CHAPITRE 2 : Étude de marché


I. Point de vue de la recherche et de la demande
II. L’offre
III. L’acquisition de l’outil informatique
IV. Le marché Camerounais

CHAPITRE 3 : La conclusion du contrat


CHAPITRE 4 : L’exécution du contrat
I. La réception du matériel informatique
II. Les assurances en informatique
III. Les conflits en informatique
CHAPITRE 5 : La sécurité informatique

Définitions
La négociation c’est une communication bilatérale polarisée autour du dialogue.
C’est encore une communication bidirectionnelle alternée au cours de laquelle
chacune des parties expose son point de vue, en vue d’y faire adhérer l’autre.
Informatique : science du traitement automatique et rationnel des informations par
ordinateurs.
Informatiser : c’est traiter, organiser, gérer, automatiser, par les méthodes et
moyens de l’informatique.
La négociation informatique, vise la satisfaction d’un besoin exprimé dans un
environnement précis et à un coût adapté, et ce selon les mécanismes de
l’entreprise dans la gestion des délais, de priorités et de budget.

Introduction
Le micro-ordinateur est un outil de gestion, qui permet de gagner du temps dans les
traitements administratifs, opérationnels, et grâce à la capacité de traitement et le
stockage de l’information qu’il offre, de structurer automatiquement les données
opérationnelles de l’entreprise pour obtenir des états de gestion, qui permettent aux
chefs d’entreprise de décider et d’agir. Le micro-ordinateur doit être un
investissement rentable. Il faudra évaluer cette rentabilité potentielle avant de faire
un choix. La micro-informatique de gestion est un outil qui permet à l’entreprise
d’accompagner sa croissance tout en gardant ses structures administratives stable.
L’introduction de l’outil informatique en entreprise se fait dans un environnement
humain et parce que cet outil va profondément modifier les processus de travail
administratif et les rapports de force dans l’entreprise, il faut pour réussir prendre
en compte ce potentiel, en particulier éviter les phénomènes de rejet dû à une
mauvaise implication des personnes en place.
L’enjeu de gestion
Le micro-ordinateur est un merveilleux outil qui présente un réel enjeu de gestion
pour l’entreprise. En effet, l’informatique de gestion transforme le travail
administratif d’un travail manuel routinier de réalisation de documents obligatoires
(factures, rapports, reçus, bilans) de nature opérationnelles en un travail
automatique plus riche d’analyse de documents de gestion permettant de prendre
des décisions plus juste et objectives, en vue de l’amélioration des performances de
l’entreprise (par la minimisation d’erreurs et de confusion)

L’enjeu financier
L’outil de gestion informatique est un investissement qui reste compatible avec les
capacités financières de l’entreprise. Le coût informatique ne se limite pas
uniquement au coût de matériel et de logiciel. Il faut y ajouter des coûts
supplémentaires de services (formations, installation, maintenance et fournitures)
et des salaires. Avant de prendre une décision d’informatisation, il faut évaluer
réellement le coût global de cette décision. Cet investissement apporte des gains de
productivité administrative, utilisée pour absorber une augmentation de l’activité et
améliorer la gestion. L’entreprise performante, voit dans le micro-ordinateur
l’élément de sa croissance, qui permet à ses structures administratives identiques
d’absorber une augmentation du volume d’activité. Il permet aussi de faire face à
l’évolution sans augmentations proportionnelles des coûts administratifs.
Les activités informatiques

Exercices

Déterminer les organismes de contrôle et d’arbitrage en informatique ?


Quels sont les différents niveaux de protection du matériel informatique ?
Identifier les différentes fonctions principales du brevet.
Quelles sont les critères d’une invention brevetable ?
Identifier les différentes formes de piratage.
Quels sont les risques encourus par l’usage des logiciels illégaux ?
II. Le différent intervenant
Il existe deux types d’intervenant : les fournisseurs et les clients.
A. Définition
Un fournisseur est une personne physique ou morale. Qui fournit habituellement
certaines marchandises (matériels, logiciels, services) à une autre personne
physique ou morale moyennant un paiement.

Un client est une personne physique ou morale, qui reçoit du fournisseur contre
paiement, les fournitures commerciales ou des services.

B. Les intervenants
Un intervenant est une personne physique ou morale qui exerce (ou est lié à) une
activité informatique.
1. Les constructeurs d’ordinateurs
IBM, Samsung, Hp, Lenovo, Dell, Apple etc.
2. Les distributeurs
Ils vendent et/ou installent les matériels et logiciels des constructeurs ; ils
conseillent et forment aussi les clients. Ex : Creativ, Wise computer…
3. Les éditeurs de logiciel
Ils produisent des logiciels comme des biens d’équipements en les faisant
fabriquer par des sous-traitants (des développeurs), et les font vendre par des
revendeurs indépendants (éventuellement) agréés. Ex : Microsoft, linux, Sybell,
etc.
4. Les SSII
Les Sociétés de Services et d’Ingénierie Informatique conçoivent et installent
les logiciels d’applications. Elles offrent toutes la panoplie de solutions logicielles ;
des logiciels verticaux spécialisés par métiers (Architecture, comptabilité,
médecine, dessinateur etc.). Devoir : chercher des exemples de logiciels par
métiers.
5. Les formateurs
Il s’agit des écoles et des cabinets de formation modulaire ou initiale à l’utilisation
de logiciels et à l’installation et à l’exploitation des ordinateurs. Ex : Simtech-3D
etc.
6. Les assureurs
L’assureur est une personne physique ou morale qui prend les risques à charge
dans un contrat d’assurance. Il assure les systèmes informatiques pour toutes
polices dont les dégâts sont causés par des accidents matériels (incendie) ; les
fraudes (détournement et sabotage des logiciels) et les inondations.
7. Les maintenanciers
Ils s’occupent de la maintenance soft et hard des machines endommagées. Ils
signent soit des contrats de maintenance avec les utilisateurs, soit offres leurs
services par des interventions ponctuelles.
8. Les juristes
Ils interviennent lors de l’établissement des contrats et la gestion des litiges en
informatiques.
9. L’installateur des locaux
Spécialistes en la matière, c’est le technicien qui assure l’installation des appareils
informatiques.
10.Les sociétés de financement
Les institutions financières, les ONG, les GIC etc.
11.Les organisations de normalisation
ANSI (American National Standard Institute)
ISO (Institute of Standard Organization), IEEE (Institute of Electrical and
Electronic Engineer),

 Que l des clients de leur côté, adopte une stratégie


01 informatique et zero informat

Devoir : -Presse Spécialisée en informatique au cameroun


- Organismes organisants des conférences et Salons en matière
informatique au Cameroun.

Vous aimerez peut-être aussi