Vous êtes sur la page 1sur 2

Cadre et objectifs de la collaboration ENIT-Mines Douai: thèse Mondher Zouabi

Les colonnes ballastées représentent une technique intéressante pour l’amélioration des sols
médiocres, en particulier ceux fortement compressibles. La mise en place consiste en
l’incorporation d’un matériau granulaire dans le sol initial, puis son compactage par vibrations
horizontales à l'aide d'un vibreur. La colonne ballastée est constituée par passes verticales, du
bas vers le haut.

Ce traitement permet d’améliorer globalement les propriétés mécaniques du sol initial,


d’augmenter sa capacité portante, de réduire les tassements, d'accélérer la consolidation
primaire grâce au pouvoir drainant du ballast incorporé. et de réduire le risque de liquéfaction
pour les sols lâches (Bouassida, 2016).

La littérature sur l’effet de la mise en place des colonnes ballastées sur le sol en place et leur
comportement mécanique a montré généralement le recours à des méthodes analytiques au
niveau de l’état des contraintes et l’utilisation d’une modélisation numérique et des essais
expérimentaux sur modèles réduits ou en vraie grandeur.

Depuis 2001 et jusqu’à 2005 la modélisation de la mise en place des colonnes ballastées et
essentiellement l’enfoncement de l’aiguille vibrante à été étudiée à l’aide de la méthode du
matériau fictif (Dummy material) basée sur le modèle de l’expansion latérale d’une cavité
cylindrique. Ce principe simple de modélisation a été étudié par l’équipe de l’ENIT en
collaboration avec la société Vibroflottation (Guetif, 2004) considère un matériau fictif de
faible module d’Young et impose un déplacement horizontal du sol en une seule phase.

La modélisation numérique appliquée est celle des éléments finis (Plaxis, Flac, ) considère
que le sol encaissant a le même comportement et fait appel aux paramètres de rigidité et
géotechniques (Guetif et al, 2007)

La modélisation de la mise en place qui se fait par lançage, fonçage et vibration a été négligée
et simplifiée.

Six (2006) avec le code Abaqus a proposé une mise en place dynamique en modélisant
l’enfoncement du vibreur par un corps rigide oscillant.

Corneille (2007) a repris le modèle de Guetif en imposant un déplacement uniforme imposé


par paliers de 50 cm.

Nguyen (2008) a subdivisé la colonne en passes de 1m remplies par du caoutchouc.

Pour ces travaux antérieurs, avant toute modélisation numérique par EF, l’utilisation d’une
méthode analytique pour le dimensionnement des colonnes s'avère essentielle.

Bien que la modélisation numérique par EF a permis d’améliorer les connaissances du


comportement des colonnes, pour le cas du ballast elle ne tient pas compte de:

 la nature granulaire (matériau roulé, concassé, …),

 caractéristiques propres des particules (D50),

 l’interaction inter-granulaires lors du chargement,

 contact entre les grains,


 fréquence de l’expansion du ballast.

Ainsi, en vue de mieux estimer l’influence de la mise en place des colonnes ballastées sur le
sol initial et ses caractéristiques, le travail de collaboration programmé consiste à développer
une modélisation réaliste de l’incorporation du ballast en tenant compte du mouvement des
grains de ballast lors de l'expansion latérale par vibrations et compactage vers le sol mou. A
cet effet, une modélisation EF pour le sol mou (assimilé à un milieu continu) est proposée,
alors que pour le ballast une modélisation avec les éléments discrets (ED) sera utilisée
associée à un couplage EF/ED pour l’interface sol mou/ballast.

L’application de la MED pour le ballast fait appel à une approche cinématique en proposant
un champ de déplacement des grains du ballast assimilés à des disques liés par des ressorts
dont il proposer les raideurs.

Des calculs analytiques en axisymétrie avec le modèle de la cellule composite (élémentaire)


sont également proposés.

L’utilisation de deux types de ballast (vierge et recyclé) et deux familles granulométriques


pour chaque type de ballast constitue les éléments d’une étude paramétrique à réaliser.

Références

M. Bouassida (2016). Design of Column-Reinforced Foundations. J. Ross Publishing (FL, USA), August.
224 pages. ISBN: 978-1-60427-072-3.

N.T. Nguyen (2008) : Modélisation du comportement des fondations profondes dans les argiles
molles. Thèse de Doctorat de l’IP, Grenoble, France, 319 pp.

S. Corneille (2007): Etude du comportement mécanique des colonnes ballastées chargées par des
semelles rigides. Thèse de doctorat, soutenue le 25 juin 2007. Institut National Polytechnique de
Lorraine, 290 pp.

V. Six (2006) : Analyse du comportement des colonnes ballastées : Influence des conditions initiales.
Thèse de doctorat, soutenue le 20 décembre 2006. Laboratoire de Mécanique de Lille, Université des
Sciences et Techniques de Lilles, 162 pp.

Z. Fessi Guetif (2004). Sur l’estimation du tassement des fondations sur sol renforcé par colonnes.
Thèse de doctorat, soutenue le 05 mars. Département de génie civil, ENIT.

Z. Guetif; M. Bouassida; J. M. Debats (2007). Improved Soft Clay Characteristics Due to Stone Column
Installation. Computers and Geotechnics. Vol 34 n°2; 104-111.

Mounir Bouassida
Directeur de thèse

Vous aimerez peut-être aussi