Vous êtes sur la page 1sur 28

Entretien avec Hugo De Clerck

Interview with Hugo De Clerck


Philippe AMAT

Hugo De Clerck est professeur d’ortho- Hugo De Clerck is Professor of


dontie à l’Université Catholique de Louvain. Orthodontics at the Catholic University of
Ses travaux actuels portent sur la recherche Louvain. He is currently studying implants
et le développement d’implants, tels les and doing research in the field on devices
ancrages squelettiques «Bollard». Utilisé like the “Bollard” skeletal anchor system.
pour renforcer l’ancrage orthodontique anté- Used to reinforce anterior or posterior
rieur ou postérieur, tant au maxillaire qu’à la orthodontic anchorage in the maxilla as
mandibule, le système Bollard est composé well as in the mandible, the Bollard system
de trois éléments. Perforée de deux ou trois is made up of three elements. Titanium
trous, une mini-plaque en titane est fixée à mini-plates with two or three holes in them
l’os par l’intermédiaire de vis mono-corti- are attached to bone by means of mono-
cales. Une barre de connexion, de section cortical screws. A round connecting bar
ronde, traverse les tissus mous à la hauteur passes through the soft tissues at the level
de la jonction muco-gingivale, et relie la of the muco-gingival junction and binds
plaque à une unité cylindrique de fixation. the plate to a cylindrical fixation unit.
Munie d’une vis de verrouillage, cette unité Equipped with a locking screw, this fixa-
de fixation permet l’insertion d’arcs auxi- tion unit accepts the insertion of auxiliary
liaires reliant l’ancrage squelettique au dis- arches connecting the skeletal anchorage
positif orthodontique. to an orthodontic appliance.

Philippe Amat. Professeur Hugo De Philippe Amat. Professor Hugo De


Clerck, le contrôle de l’ancrage, élément clé Clerck, anchorage control, a key element in
du plan de traitement en orthopédie dento- dento-facial orthopedic treatment planning,
faciale, en impose souvent les objectifs. La has important associations and complica-
réduction du nombre de dents, un support tions. Sometimes permanent teeth must be
parodontal amoindri, ou le refus de porter removed to achieve it, sometimes it is accom-
un ancrage extra-oral peuvent empêcher ce panied by lessened periodontal support, and
traitement par insuffisance d’ancrage. sometimes patients fail to supply a key ele-
Lorsqu’un implant est mis en charge ment by not wearing their extra-oral
orthodontiquement, plutôt que soumis aux appliances. When implants are used to
seules forces de mastication, l’étude par den- contribute to orthodontic anchorage not just
Adresse sitométrie de l’interface os implant a permis to submit to the forces of mastication, densi-
de correspondance : à Akin-Nergiz, et al. de mettre en évidence tometric studies by Akin-Nergiz et al. have
P. AMAT, une homogénéité accrue ainsi qu’une épais- shown that bone becomes more homogenous
19, place
des Comtes du Maine, seur d’os de haute densité augmentée de plus and therefore twice as thick at the inter-face
72000 Le Mans. du double. Pouvez-vous nous indiquer quelle of bone and implant. Can you tell us why this

Amat P. Entretien avec Hugo De Clerck. Rev Orthop Dento Faciale 2006;40:9-36. 9
P. AMAT

en est l’explication et quelles applications cli- happens and what are its clinical implica-
niques en découlent ? tions?
Hugo De Clerck. Au cours de la masti- Hugo De Clerck. During mastication,
cation, l’implant est soumis à des forces inter- implants are subjected to intermittent
mittentes, dont la direction change constam- forces of intensities ranging from a few
ment et dont l’intensité varie de quelques hundred grams to 80 kg that change direc-
centaines de grammes à 80 kg. tion constantly. But an implant serving as
Après une mise en charge orthodontique, les orthodontic anchorage receives forces that
forces s’exerçant sur l’implant sont continues, de are continuous, in the same direction, and
même direction et d’intensité égale à quelques of equal intensity, a few hundred grams at
centaines de grammes au maximum. Cette plus the most. This great uniformity of pres-
grande uniformité des forces initiant la réponse sure, so different from those of mastica-
biologique, quand l’implant est mis en charge par tion, that anchorage implants accept
une force orthodontique plutôt que soumis aux explains, according to Kokich, the biolo-
seules forces de mastication, serait selon Kokich gical response that increases the homoge-
l’explication d’une densité osseuse péri-implan- neity and density of the bone surrounding
taire plus homogène et profonde. orthodontic implants.

P. A. En 1985, Bränemark et al. ont défini P. A. In 1985, Bränemark et al. defined


l’ostéointégration comme «une connexion osseointegration as “a direct, structural,
directe, structurelle et fonctionnelle, entre l’os and functional connection between living
vivant et la surface de l’implant porteur d’une bone and an implant carrying a charge.”
charge». Quel est le statut des différents élé- What is the status of the different elements
ments de vos systèmes implantaires, mini-vis et of your implant systems, the mini-screws
mini-plaques de type Bollard ? and the mini-plates of the Bollard type?
H. De C. Nous menons actuellement une H. De C. At present we are doing
étude sur des chiens Beagle afin d’expliquer, research on Beagle dogs trying to unders-
d’un point de vue histologique, la rétention des tand the retention of the screwable mini-
mini-vis. Du fait de notre expérience clinique, plates at the histological level. Judging
nous ne pensons pas qu’il s’agisse d’une from our clinical experience, we don’t
ostéointégration. La rétention initiale des vis est think it results from osseointegration.
principalement une très importante rétention The initial retention of the 2.3 mm screw
mécanique, acquise par la différence entre les screwed into a 1.6 mm prepared hole is
2,3 mm du pas externe des vis et les 1,6 mm de primarily mechanical. When we remove
diamètre du trou, foré pour les y placer. these screws we find that on some an
Lors de la dépose des implants, certains de apposition of bone covers part of the
nos patients présentent cependant une apposition mini-plate.
osseuse qui recouvre tout ou partie de la mini-
We believe that this bone apposition
plaque. Nous croyons que cette apposition
osseuse est liée à une stimulation de l’ostéoge- is related to stimulation of periosteal
nèse périostée, sans que nous puissions toutefois osteogenesis, which is not quite the same
parler d’une véritable ostéointégration, similaire thing as what happens in the osseointe-
à celle d’un implant classique. gration of a true implant.

P. A. Les implants conventionnels, les P. A. Numerous publications have des-


implants rétro-molaires ou palatins, les mini- cribed the use of conventional implants,
vis et les plaques d’ostéosynthèse font partie retro-molar or palatal implants, mini-
des nombreux types d’ancrages squelettiques screws, and plates for osteo-synthesis as
ayant à ce jour suscité des publications. Pour sources of skeletal anchorage. Can you
nos lecteurs, pouvez-vous brièvement décrire briefly describe each of them for our rea-
chacun d’entre eux et en développer les avan- ders, enumerating their advantages and

10 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

tages et les limites ? Pour commencer, que their limitations? Could you begin by telling
pensez-vous des implants rétro-molaires pro- us what you think of the retro-molar
posés par Roberts ? implants that Roberts proposed?
H. De C. Les implants rétro-molaires sont H. De C. Retro-molar implants are an
un système d’ancrage indirect, essentiellement indirect anchorage system, essentially used
utilisé pour rétracter le segment antérieur. to retract the anterior segment. Their
Leurs indications sont limitées et l’apparition applications are limited and the develop-
d’autres types d’ancrage squelettique en a ment of other types of skeletal anchorage
encore restreint l’intérêt. Ces implants rétro- has made their indications still fewer.
molaires souffrent de deux limitations. Retro-molar implants have two defects.
La première tient à leur localisation au The first is related is to their being placed
niveau des seuls secteurs rétro-molaires only in posterior maxillary and, especially,
maxillaire et surtout mandibulaire, dont la mandibular regions where bone quality is
qualité d’os est meilleure comparativement à better suited to them than it is in the upper
celle du maxillaire. jaw. The unattached nature of the mucosa
La muqueuse mobile recouvrant les sec- covering retro-molar areas is another res-
teurs rétro-molaires est une deuxième restric- triction. Because of it, implants in this sec-
tion. Elle impose d’enfouir ces implants sous tor must be buried under mucosa and can
la muqueuse et de ne les utiliser qu’en tant be employed only as indirect anchorage
qu’ancrages indirects. Un segment d’arc les with a sectional arch wire binding them to
relie à une prémolaire ou une canine. Les a premolar or a canine. The reaction force
forces de réaction orthodontiques s’exercent of the teeth being moved is thereby direc-
en premier lieu sur cette dent et sont ensuite ted primarily at those teeth and transmitted
transmises, par le fil intermédiaire, à l’implant only indirectly through the intermediary of
rétro-molaire. the wire to the retro-molar implant.

P. A. Que pensez-vous de l’utilisation P. A. What do you think of the use of


d’implants palatins, proposée par P. A. palatal implants as suggested by P. A.
Wehrbein et al. ? Wehrbein et al.?
H. De C. Comme pour les implants rétro- H. De C. Like retro-molar implants,
molaires, il s’agit d’un système d’ancrage these constitute an indirect anchorage sys-
indirect. Une connection par arc transpalatin tem. They are connected to a transpalatal
est réalisée entre l’implant, placé au niveau de bar at the mid-line and through it to a pre-
la suture médiane, et une prémolaire ou une molar or molar on each side of the bar and
molaire de chaque hémi-arcade. La rétraction are used, primarily, for retraction of ante-
du segment antérieur, lors du traitement des rior teeth after extraction of upper first
malocclusions de classe II sévères par extrac- premolars in severe Class II malocclu-
tion des premières prémolaires maxillaires, sions. They provide optimal anchorage,
représente l’indication majeure de ces provided they are united by a rigid and
implants. Ils offrent alors un ancrage optimal, stable connector to two posterior teeth,
sous condition qu’on arrive à les relier par une preferably maxillary second premolars or
connection rigide et stable à deux dents posté- first molars.
rieures, de préférence les secondes prémo- When traditional palatal implants are
laires ou les premières molaires maxillaires. selected, a waiting period of at least four
L’emploi des implants palatins classiques months for osseointegration to take place
impose le respect d’une période d’ostéointé- must be observed before they can be put
gration d’au moins quatre mois, pendant to use. The principal inconvenience of
laquelle ils ne peuvent être mis en charge. palatal implants is that their location at
Le principal inconvénient des implants the mid-palatal suture, the site of trans-
palatins tient à leur localisation au niveau de la verse maxillary growth, makes it impera-
suture palatine médiane, site de croissance tive for operators to wait for complete

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 11


P. AMAT

transversale du maxillaire dont il est impératif synostosis before placing any implants.
d’attendre la synostose complète, avant d’y Many studies have clearly shown that this
placer un implant. Plusieurs études montrent suture doesn’t always fully close, as many
clairement que la fermeture de cette suture ne colleagues believe, before children reach
se réalise pas toujours, comme beaucoup de the age of fifteen. In many cases, its synos-
nos collègues le pensent, vers l’âge de quinze tosis isn’t effective until after patients
ans. Dans de nombreux cas, sa synostose n’est reach the age of thirty. So implants in this
effective qu’après trente ans. L’indication de region have to be restricted to adults older
ces implants se trouve ainsi restreinte aux than thirty.
adultes âgés d’au moins trente ans. Another limitation of palatal implants
Une autre limite des implants palatins est is that they are located lingually, within
qu’ils sont situés à l’intérieur de l’arcade den- the dental arch, while fixed orthodontic
taire, alors que les dispositifs fixes sont géné- appliances are generally bonded buccally.
ralement placés sur le versant vestibulaire. And because stable posterior anchorage is
Un ancrage stable dans le secteur posté- a basic requirement of most orthodontic
rieur étant recherché dans la plupart des appli- treatments, the placement of implants in
cations orthodontiques, le positionnement des the anterior sector of the palate constitutes
implants palatins dans le secteur antérieur du another inconvenience but it is one that
palais représente un troisième inconvénient. Il can be overcome by a trans-palatal bar that
peut être contourné par l’emploi d’un arc unites the implant with right and left
transpalatin reliant l’implant aux molaires molar teeth.
droite et gauche.

P. A. Décrits par Black et Hoffman, les P. A. The onplants that Black and
onplants sont également implantés au palais. Hoffman describe are also implanted in the
Apportent-ils une réponse efficace aux limites palate. Do they have capabilities that sur-
des implants palatins ? pass those of palatal implants?
H. De C. La localisation des onplants est H. De C. The localization of onplants is
similaire à celle des implants palatins de similar to those of Strauman-type palatal
Strauman. Leur principal avantage est que leur implants. Their principal advantage is that
mise en place ne nécessite pas de forer la they can be put into place without any
suture palatine, éliminant ainsi tout risque drilling of the palatal suture, thus elimina-
d’interférer avec cette zone de croissance. Un ting any risk of disturbing this growth
onplant est un disque en titane inséré sous le zone. An onplant is a titanium disc inser-
périoste. Sa surface inférieure est couverte ted under the periosteum. Its lower surface
d’hydroxyapatite, matériau possédant la carac- is covered with hydroxyapatite, a material
téristique d’adhérer à l’os palatin. Après une that possesses the capability of adhering to
période d’adaptation, cet implant peut être mis palatal bone. Following a period of adapta-
en charge en utilisant un arc transpalatin pour tion, this implant can be put to work after
le relier à deux des dents maxillaires posté- it has been joined by means of a trans-pala-
rieures. tal arch with two upper posterior teeth,
Son inconvénient est qu’il semble moins one on each side of the arch. One of its
bien résister à des forces importantes, et appa- defects is that appears to be less able to
raît donc moins fiable qu’un implant palatin resist strong forces, which makes it less
classique. dependable than a true palatal implant.

P. A. Les mini-vis sont le système d’an- P. A. Mini-screws are the orthodontic


crage orthodontique ayant suscité les publica- anchorage system that have stimulated the
tions les plus nombreuses. Quels en sont les greatest number of publications. What are
avantages et les limites ? their advantages and their limitations?

12 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

H. De C. Les mini-vis rencontrent effecti- H. De C. Mini-screws have certainly


vement un vif succès commercial. Leur prin- enjoyed a great commercial success. Their
cipal avantage est la simplicité apparente de principal advantage is the apparent simpli-
leur mise en œuvre. Le placement des mini- city with which they can be put to work. To
vis en titane requiert un acte chirurgical place a titanium mini-screw, the operator
limité à une petite incision, précédant un has only to make a small incision after pre-
forage discret. Cette procédure, décrite dans paring an opening in the bone. This proce-
les premières publications, a encore été allé- dure, described in the first publications on
gée depuis l’apparition de mini-vis auto- the subject, has become even simpler with
taraudantes. Celles-ci peuvent être placées the advent of self-tapping mini-screws that
directement, c’est-à-dire sans incision préa- can be placed directly, with neither a hole
lable, et sous une simple anesthésie locale. nor an incision made beforehand, under
Cette apparente simplicité ne doit pas local anesthesia. But this apparent simpli-
occulter le risque réel de lésion des structures city shouldn’t delude operators into igno-
anatomiques, racines, nerfs ou sinus. ring the very real risk of damage to
adjoining anatomic structures, roots,
Afin de limiter ce risque, des orthodontistes nerves, or sinuses. To minimize this risk,
ont préconisé de placer les mini-vis en dehors orthodontists have devised ways of placing
de l’arcade dentaire. Généralement, la tête de the mini-screws outside the dental arch,
la vis est alors située en regard d’une usually where the screw head will be in a
muqueuse mobile. Laisser passer la tête de la region of unattached gingiva. Exposing
vis à travers cette muqueuse mobile expose à the screw in this way through mobile
des risques d’infiltration bactérienne et d’in- mucosa incurs the risk of bacterial infec-
fection, avec pour conséquences une ostéolyse tion infiltration, which could be followed
et un risque de perte de la mini-vis. Aussi ces by osteolysis, and possible loss of the
orthodontistes recommandent-ils de laisser la screw. So orthodontists deal with the pro-
tête de la vis enfouie sous la muqueuse et de blem by leaving the screw head buried
simplement percer celle-ci d’une ligature under the mucosa, which will be pierced
métallique. Cette ligature est fixée dans un by a metallic ligature, attached to the mini-
petit pertuis ménagé dans la tête de la mini-vis. screw head. This technique definitely
Ceci, bien sûr, diminue les risques d’infection, reduces the risks of infection, but at the
mais restreint également fort les possibilités de same time diminishes the orthodontist’s
choix de la direction de traction. control of the direction of forces. For this
Pour cette raison et malgré le risque de reason, and in spite of the risk of causing
lésion des structures anatomiques, la grande lesions on anatomic structures, the great
majorité des confrères utilisant les mini-vis, majority of our colleagues have been using
les placent entre les racines des dents. Pour mini-screws by placing them between
réduire le risque d’infection au maximum, tooth roots. To reduce the risk of infection
ces vis devraient être idéalement position- as much as possible, these screws should,
nées à travers la gencive attachée, donc au ideally, be placed through attached gingiva,
voisinage des collets dentaires. La distance which means they will be near the necks of
inter-radiculaire y étant plus réduite qu’au teeth. But, because the inter-root distance
voisinage des apex dentaires, la plupart des is smaller there than it is near the apices,
publications montrent un placement des mini- most publications show screws placed
vis en situation plus apicale que cervicale. more apically than cervically. This distan-
Cet éloignement de l’implant le place alors cing of the implant puts it into relationship
en regard d’une muqueuse mobile avec with unattached gingiva with the accompa-
davantage de risques d’infection, d’inflam- nying greater risks of infection, inflamma-
mation et in fine de perte précoce de l’im- tion, and, of precocious loss of the implant
plant, comme évoqué précédemment. as already described.

P. A. Que pensez-vous de l’emploi des P. A. What do you think of the use of osteo-
plaques d’ostéosynthèse et du C-tube ? synthesis type C-tube implants?

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 13


P. AMAT

H. De C. Le risque de lésion des struc- H. De C. The risk of damage to anato-


tures anatomiques est un inconvénient majeur mic structures is a major disadvantage of
des mini-vis bien que des études récentes mini-screws even though recent studies
montrent que les conséquences d’une lésion have shown that the consequences of root
des racines seraient plutôt limitées. lesions are relatively limited. In 1985,
En 1985, Jenner et Fitzpatrick eurent Jenner and Fitzpatrick had the idea of
l’idée de prévenir ce risque en plaçant une inserting a classical osteo-synthesis type
plaque d’ostéosynthèse classique à distance plate at a distance from dental roots. An
des apex dentaires. Une extension de la occlusal extension of the plate was desi-
plaque en direction occlusale offre l’avantage gned to provide the considerable clinical
clinique considérable de placer le point d’ap- advantage of putting the point of force
plication au voisinage du dispositif fixe. application near the fixed appliance.
L’inconvénient des plaques d’ostéosyn- The disadvantage of osteosynthesis plates,
thèse et des différentes adaptations qui en ont and the different versions of them that have
été proposées, comme le C-tube, est le risque been proposed, like the C-tube, is the risk
d’infection au niveau du point de transfixion of infection at the point where the mucosa
de la muqueuse. À ce niveau, la plaque pré- is pierced. In place, the plate becomes a
sente une section large et plate qui complique large and flat foreign device that compli-
l’hygiène dentaire et accroît ce risque d’in- cates oral hygiene and increases the risk of
fection. infection.

P. A. Vous avez développé les systèmes P. A. You have developed the zygomatic
implantaires Bollard, zygomatique et mandi- and mandibular Bollard implant systems one
bulaire, dont l’un des points clés est la sec- of whose key elements is the round section and
tion ronde et la surface lisse qu’ils présentent the smooth surface that they present where
au niveau de leur émergence à travers les tis- they emerge through soft tissue. Before telling
sus mous. Avant d’en présenter les avantages us about their advantages and disadvantages,
et les limites, pouvez-vous indiquer à nos lec- could you indicate to our readers how you got
teurs comment vous est venue cette idée this important idea for the acceptance of your
déterminante pour la tolérance de vos implants?
implants ?
H. De C. The principal improvement our
H. De C. Le principal progrès apporté par implants have contributed to clinical practice
nos implants est la diminution des problèmes is the lessening of the problems caused by
d’infiltration bactérienne et de leurs consé- bacterial infiltration and the consequences
quences habituelles, ostéolyse et fréquente that habitually follow it, osteolysis and, fre-
perte de l’implant. quently, loss of the implant.
Nous avons eu l’idée de relier une plaque We had the idea of connecting an
d’ostéosynthèse à un élément de fixation, par osteosynthesis plate to an anchoring ele-
une barre de connexion qui ressemble à la ment, using a connector bar that resem-
barre ronde que l’on peut observer chez nos bled the round bars on tongue piercing
patients porteurs d’un perçage (piercing) à jewelry some of our young patients wear
travers la langue. À l’endroit où elle la trans- on their tongues. At the point it goes
perce, sa section ronde favorise une through the tongue, the round section
meilleure adaptation de la muqueuse. Elle adapts well to the mucosa, making over-
permet également le maintien d’une hygiène all oral hygiene more effective and impro-
dentaire efficace en facilitant l’accès au bros- ving access for brushing. The excellent
sage. adaptation of soft tissues around the
L’excellente adaptation des tissus mous implant has been the key to its success,
autour de l’implant est la clef du succès. Elle limiting the risk of mucosal hypertrophy
limite le risque d’hypertrophie des muqueuses and of infection in its maintenance of a
et d’infection en offrant une bonne étanchéité good seal between the implant and the
entre l’implant et les tissus mous. soft tissues.

14 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

À l’extrémité de l’implant, l’élément de At the end of the implant, the fixating


fixation est un cylindre qui comporte deux element is a cylinder that carries two eye-
pertuis, permettant d’y glisser un fil de lets through which a wire connecting the
connexion entre l’implant et le dispositif fixe. implant and the orthodontic strap-up can
La stabilisation de ce fil est assurée par une vis be passed. A fixating screw lodged at the
de fixation logée à l’intérieur de l’élément interior of the cylindrical element assures
cylindrique. the stabilization of the wire.

P. A. Les ancrages Bollard en sont à leur P. A. The Bollard anchorage system is


quatrième génération. Quelles en ont été les now in its fourth generation. What have been
améliorations successives ? the successive improvements?
H. De C. La forme de l’élément de fixation H. De C. We have modified the form
a été modifiée plusieurs fois. of the fixating element many times.
L’évolution majeure de notre système Nevertheless, the major change in our
implantaire (fig. 1 et 2) reste cependant la implant system (fig. 1 and 2) remains the
modification de l’orientation de cet élément de change of the orientation of this cylindrical
fixation cylindrique. Initialement, il présentait fixation element. Initially, it stood almost
une orientation presque perpendiculaire à la perpendicular to the alveolar process. In
surface du procès alvéolaire. Malgré une sur- spite of its rounded surface, this cylinder
face arrondie, ce cylindre provoquait parfois sometimes caused irritations of the cheeks
des irritations des joues ou des lèvres. Par un and lips. By adding a double bend to the
double pli de la barre de connexion, son orien- connecting bar, we have now oriented it
tation est maintenant parallèle au procès parallel to the alveolar process and the
alvéolaire ou à l’arcade dentaire (fig. 3 a à d). dental arch (fig. 3 a to d). This adjustment
Cette amélioration réduit fortement les risques has greatly reduced the risk of irritating
d’irritation des tissus mous. soft tissue.

Figure 1 Figure 2
L’ancrage Bollard : la mini-plaque (M), la barre Vis mono-corticales utilisées pour la rétention des
de connection (N), l’unité cylindrique de fixation implants Bollard.
(F) munie d’une vis de verrouillage. Mono-cortical screws used to retain the Bollard
Bollard anchorage: the mini-plate (M), the connec- implants.
ting bar (N), the cylindrical fixation unit (F),
equipped with a bolt screw.

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 15


P. AMAT

a b

c d
Figures 3 a à / to d
Emploi d’un implant zygomatique pour le traitement d’une asymétrie avec forte
déviation du point interincisif maxillaire.
Use of a zygomatic implant for the treatment of asymmetric tooth positioning with a
severe deviation of the maxillary incisal mid-line.

P. A. Vous travaillez en étroite collabora- P. A. You work in close collaboration


tion avec le service de chirurgie maxillo- with the maxillo-facial surgical service of
faciale du professeur Reychler. Pouvez-vous Professor Reychler. Can you review for us the
nous exposer les points clés de la mise en key points in the surgical insertion of your
place chirurgicale de vos implants ? implants?
H. De C. C’est une grande chance d’avoir H. De C. I feel greatly privileged to
pu travailler avec le Dr Siciliano et le Dr Mahy, have been able to work with Dr Siciliano
membres du service de chirurgie maxillo- and Dr Mahy who are members of the
faciale de l’Université Catholique de Louvain. maxillo-facial surgical service of the
Nous avons ainsi acquis une grande expé- Catholic University of Louvain. In a short
rience dans un bref laps de temps. Nous avons time we have been able to acquire a great
progressivement adapté notre technique deal of experience. During this period, we
chirurgicale et modifié nombre de détails, have progressively adapted our surgical
dont le respect est indispensable au succès. technique and have modified a number of
Le revers de la médaille nous est apparu details, whose proper application has been
lorsque nous avons souhaité faire bénéficier indispensable to our success. The other
d’autres équipes de notre expérience. side of the coin became apparent to us
Transmettre notre technique, sans en omettre when we tried to offer the benefit of our
aucun des éléments clés, n’a été possible experience to other groups. Transmitting
que par une systématisation de l’ensemble our technique, without omitting any of its
des étapes de notre protocole implantaire. key elements, has only been possible by our

16 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

En lui-même, l’acte chirurgical n’est pas com- carefully classifying the ensemble of the
plexe. C’est le strict respect de certains cri- steps of our implant protocol. In itself, the
tères, à chacune de ses étapes, qui permet d’en surgical procedure is not complex. But it is
assurer le succès. only with the strictest of respect for cer-
Le plus important est sans doute la façon tain criteria, at each stage, that success can
dont on pratique l’incision du petit lambeau be assured. The most important feature is,
pour dégager l’os et faciliter le placement de la without doubt, the way the incision is
plaque d’ostéosynthèse sur le bord inférieur du made for the small flap for uncovering
processus zygomatique. Les mini-vis doivent bone and facilitating placement of the
être exactement placées au niveau de la partie osteosynthesis plate on the lower border
la plus saillante de la crête. Dans la dimension of the zygomatic process. The mini-screws
verticale, le positionnement de la plaque per- must be placed exactly at the highest point
met l’émergence de la barre ronde de of the zygomatic crest. Vertically, the pla-
connexion à la limite muco-gingivale ou cement of the plate must allow the round
mieux encore, un bon millimètre en dessous. connecting bar to emerge at the muco-gin-
Dans la dimension sagittale, le positionnement gival level, or, better still, a good millime-
de l’implant en face de la première molaire ter below it. Sagittally, most orthodontic
maxillaire est la localisation choisie dans la applications call for the implant to be
plupart des applications orthodontiques. located in line with the first molar. It is
also most important for the lower surface
Autre élément clé, la partie inférieure de la of the connecting bar to be stabilized in
barre de connexion doit être en contact avec contact with alveolar bone to prevent all
l’os alvéolaire afin de prévenir tout mouve- undesirable movements.
ment indésirable.

P. A. Quelles sont les complications post- P. A. What are the post-surgical compli-
chirurgicales pouvant survenir et comment les cations that can occur and how can they be
éviter ? prevented?
H. De C. Les complications post-chirurgi- H. De C. The post-surgical complica-
cales sont de deux types. La première est une tions can be of two types. The first is
mobilité d’origine infectieuse. En favorisant mobility caused by infection. A careful
une excellente adaptation des tissus mous au adaptation of the round section of the
niveau de son point d’émergence, la section connecting bar to soft tissues as it emerges
ronde de la barre de connexion réduit ce risque through them reduces the risk of infec-
d’infection. L’indispensable maintien d’une tion. Patients must do their share by dili-
parfaite hygiène orale y concourt également. gently maintaining impeccable oral
Le second type de complication est une hygiene. The second type of complication
mobilité d’origine mécanique. Après la pose is mobility that is mechanical in origin.
de l’implant, l’immense majorité des patients After the implant has been placed the vast
est sans cesse tentée d’explorer avec la langue majority of patients are unable to resist
le boîtier de fixation. S’exerçant par intermit- continually exploring the new installation
tence et d’intensité variable, les forces muscu- with their tongues. Through this intermit-
laires ainsi appliquées sur l’implant peuvent tent thrusting of variable intensity, muscu-
être responsables d’une augmentation de sa lar forces applied to the implant can
mobilité, même en l’absence d’infection. La increase its mobility even when no infec-
prévention de cet incident est double. Avant tion is present. This unwelcome outcome
chirurgie, nous recommandons à nos patients can be prevented in two ways. Before
de ne pas toucher, de façon répétée, l’implant surgery, we urge our patients to attempt
avec leur langue. Après chirurgie, nous met- not to touch the implant repeatedly with
tons rapidement en charge les implants par their tongues. After surgery we quickly
l’application d’une force orthodontique. Cette put the implants to work by applying
force, de direction postéro-antérieure et d’in- orthodontic force to them. This antero-
tensité par exemple égale à 100 grammes, va, posterior traction, of intensity equal to

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 17


P. AMAT

en quelque sorte, neutraliser l’essentiel des about 100 grams, will tend to neutralize
forces plus faibles et intermittentes qui sont the sum of the weaker and more intermit-
générées par les contacts répétés de la langue tent forces generated by the tongue and,
et, peut-être, stimuler l’ostéogenèse. perhaps, stimulate osteogenesis.

P. A. Pour prévenir la perte de ses P. A. To prevent loss of implants the


implants, le patient doit scrupuleusement res- patient should scrupulously follow the ins-
pecter les instructions de l’orthodontiste et le tructions of the orthodontist and the timetable
calendrier mis en place entre la chirurgie et established between surgery and orthodontic
l’orthodontie. Pouvez-vous développer ces treatment. Can you review for us the elements
éléments clés du succès thérapeutique ? that are essential for therapeutic success?
H. De C. Afin de faciliter une mise en H. De C. In order to facilitate an early
charge orthodontique précoce et le contrôle du commencement of orthodontic treatment
risque infectieux, éléments indispensables à la and to limit the risk of infection, we
pérennité de l’implant, nous recommandons aux recommend that orthodontists respect
orthodontistes de respecter quelques points clés. several key caveats. To limit the risk of
Pour limiter le risque infectieux, il est néces- infection, extractions, if they are needed,
saire de pratiquer les éventuelles extractions, as well as a careful prophylaxis must both
ainsi qu’un détartrage soigneux, avant la mise be accomplished before the skeletal
en place de l’ancrage squelettique. anchorage system is put in place. The
La mise en charge orthodontique de l’implant implant should be incorporated into the
est réalisée deux à trois semaines après la chirur- orthodontic strap-up within two or three
gie. Elle impose qu’un nivellement préalable des weeks after the surgery. This means that
arcades ait été réalisé en totalité, jusqu’à la mise the arches should already have been leve-
en place d’arcs suffisamment lourds. led and sufficiently heavy arch wires have
Une dizaine de jours après l’intervention, been ligated into place. No later than ten
le patient doit impérativement consulter son days after the surgical procedure patients
orthodontiste. Parce qu’ils compliquent fré- should consult their orthodontists
quemment le brossage et sont souvent une
without fail. Because they frequently
source d’irritation locale au niveau de l’inci-
sion des muqueuses, l’orthodontiste ôte les fils interfere with brushing and can be a
de sutures résorbables encore présents. Il com- source of local irritation, the orthodontist
plète les conseils d’hygiène orale déjà prodi- will remove any resorbable sutures still
gués au patient après la chirurgie. Le contrôle present and re-emphasize the instructions
de la plaque dentaire est assuré au moyen already given on controlling dental
d’une brosse à dents souple. Commencées dès plaque with a soft toothbrush. Beginning
après la chirurgie, les applications biquoti- immediately after surgery, patients should
diennes de spray de chlorhexidine sont pour- spray their mouths twice a day with chlo-
suivies pendant au moins les quinze premiers rhexidine and continue these applications
jours. Comparativement à un bain de bouche, for at least 15 days. Introduced with lips
l’application d’un spray, après avoir écarté and cheeks apart, these sprayings assure a
joues et lèvres, offre une meilleure diffu- better diffusion of the medicament than
sion de la chlorhexidine. La mise en charge would gargling with a mouthwash. We
doit être progressive : initialement des trac- recommend light orthodontic tension, of
tions faibles sont recommandées (maximum a maximum of 100 grams, to the implant
100 grammes) et si l’application clinique le initially. If clinical needs require it, this
nécessite, les forces peuvent être augmentées force can be progressively augmented at
progressivement à chaque contrôle mensuel. each monthly visit.

P. A. Quand vous parlez «d’arc suffisam- P. A. When you speak of a “sufficiently


ment lourd», pensez-vous à une taille d’arc heavy arch wire” do you have any particular
minimale en particulier ? minimal size in mind?

18 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

H. De C. Disons que cet arc doit simple- H. De C. Let us simply say that the arch
ment permettre la mise en place de tractions wire should be able to accept elastic force
élastiques entre l’arcade dentaire et l’im- transmitted from the implant to the orthodon-
plant. Au-delà de cet impératif, le choix de tic strap-up. Beyond that imperative, ortho-
l’arc appartient à l’orthodontiste en fonction dontists should choose the arch wire that best
de sa philosophie de traitement. conforms to their philosophies of treatment.

P. A. Abordons maintenant les nom- P. A. Let us move on now to the many cli-
breuses applications cliniques de vos sys- nical applications for which your implant
tèmes implantaires. Pouvez-vous décrire la systems can be utilized. Can you describe
distalisation du segment antérieur maxillaire how the maxillary anterior segment is dista-
dans les cas d’extractions et nous expliquer lized in extraction cases and explain to us
pourquoi, lors du recul canin, vous observez why, in the retraction of the canines, a conco-
généralement un recul concomitant du sec- mitant lesser distal movement of the incisors
teur incisif ? occurs?
H. De C. La rétraction en masse du sec- H. De C. The en masse retraction of the
teur antérieur, après extraction des deux anterior sector, after the extraction of the
premières prémolaires maxillaires, est l’ap- two first maxillary premolars, is the most
plication clinique de l’ancrage squelettique la often discussed clinical application of ske-
plus souvent publiée. letal anchorage in published articles.
Le recul du segment antérieur (fig. 4 a à c, The retraction of the anterior segment
fig. 5 a à i, fig. 6 a à c et fig. 7 a à c) est réa- (fig. 4 a to c, fig. 5 a to i, fig. 6 a to c and
lisé en deux temps, les canines d’abord, puis fig. 7 a to c) is accomplished in two stages,
les quatre incisives. Lors du recul canin au first the canines and then the four incisors.
moyen d’une traction élastique tendue vers As the canines are moved distally by means
un implant, des phénomènes de friction dans of elastic traction anchored on an implant,
la gorge de l’attache canine soumettent l’arc the phenomena of friction in the slots of the
à une traction en direction distale. Cette trac- canine brackets subjects the arch wire to a
tion est l’explication du recul partiel des distal force. This traction explains why the
quatre incisives observé pendant le recul de four incisors follow along part of the way on
la canine. Ceci, bien sûr, sous condition qu’il the distal path undertaken by the canines,
n’existe aucun obstacle à ce recul, comme unless, of course, some obstacle, like an inci-
par exemple une supraclusion incisive. sal overbite prevents that from happening.

a b c
Figures 4 a à / to c
Moulages d’une malocclusion de classe II, division 1, avant traitement avec extraction des deux premières prémolaires droites et
de la première molaire maxillaire gauche.
Models of a Class II division 1 malocclusion, before treatment with extraction of the upper and lower first premolars on the right and
the upper left first molar.

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 19


P. AMAT

a b c

d e f

g h i
Figures 5 a à / to i
Ancrages zygomatiques et mécaniques utilisés pour corriger la classe II et coordonner les points interincisifs.
Zygomatic anchorage and the mechanics used to correct a Class II malocclusion and to coordinate the upper and lower mid-lines.

a b c
Figures 6 a à c
Finitions occlusales.
Finishing occlusal corrections.

20 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

a b c
Figures 7 a à c
L’occlusion après traitement.
The occlusion after treatment.

Ce phénomène n’est pas observé lorsque le This phenomenon is not seen when
recul de la canine se fait classiquement par une canines are retracted by the traditional
traction élastique tendue vers le secteur posté- means of elastic traction pitted against the
rieur, plus spécifiquement les molaires maxil- posterior segment, particularly the maxil-
laires. Les phénomènes de friction dans la lary molars. In this technique friction in
gorge de l’attache canine sont alors compensés bracket slots is compensated for by the
par des forces de friction dans le tube molaire. frictional forces working in the molar
Ces forces, de sens opposé, sont engendrées au tubes, which, in reaction to distalization
niveau du tube molaire par les forces de réac- action on the canines reciprocally move
tion tendant à déplacer cette molaire en direc- the molars forward.
tion mésiale. Cette neutralisation mutuelle des This mutual neutralization of friction
forces de friction explique l’absence de recul explains why incisors don’t trail along after
concomitant des incisives lors de la distalisa- the cuspids in classical techniques. So the
tion des canines en technique classique. possibility, during canine retraction, of
La possibilité, pendant le recul canin, de reducing a considerable portion of the inci-
réduire une grande partie du surplomb incisif sal over-jet can be considered a specific bio-
est donc une spécificité biomécanique de l’an- mechanical element of treatment using
crage implantaire. Elle offre l’important avan- implant anchorage, an important advantage
tage de réduire la durée totale du traitement. that can reduce the over-all treatment time.

P. A. L’utilisation d’un ancrage implan- P. A. Is the use of implant anchorage


taire induit-elle des effets parasites et, dans accompanied by any undesirable reciprocal
l’affirmative, comment peut-on les prévenir ? side effects and, if so, how can they be avoided?
H. De C. Contrairement à ce que l’on H. De C. Contrary to what one observes
observe quand on recule classiquement une when canines are retracted in the classical
canine en prenant appui sur la molaire maxil- manner with anchorage based on maxil-
laire, le recours à un ancrage implantaire lary molars, the use of implant anchorage
entraîne fréquemment une réduction de la dis- frequently induces a decrease in inter-
tance intermolaire, avec comme conséquence molar distance, with a consequent uni or
un inversé d’occlusion uni- ou bilatéral. bi-lateral cross-bite. As they move distally,
Pendant son recul, la rotation initiale de la the initial rotations of the canines provoke
canine provoque un déplacement de la molaire a palatal displacement of the molars with
en direction palatine et l’apparition de l’in- the resultant tendency to cross-bite. To
versé d’occlusion. Pour contrer cet effet indé- prevent this undesirable side effect,
sirable, il est nécessaire de toujours baguer ou second molars should always be included
coller les deuxièmes molaires. in the strap-up.

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 21


P. AMAT

P. A. Comment réalisez-vous la distalisa- P. A. How do you distalize the posterior


tion des segments postérieur et antérieur en and the anterior segments in non-extraction
l’absence d’extractions ? treatment?
H. De C. L’ancrage implantaire (fig. 8 a à H. De C. Implant anchorage (fig. 8 a to
c, fig. 9 a à c, fig. 10 a à c, fig. 11 a à c et c, fig. 9 a to c, fig. 10 a to c, fig. 11 a to c and
fig. 12 a à c) permet, après un recul aisé du fig. 12 a to c) provides, after a relatively
secteur postérieur, de créer la place nécessaire simple retraction of the posterior segment,
au nivellement des incisives et des canines ou the room needed for leveling incisors and
à la réduction d’un surplomb excessif. Nous canines or correcting an excessive overjet.
conseillons de reculer simultanément les pre- We suggest that the first and second molars
mières et deuxièmes molaires et de ne pas be moved distally simultaneously but that
coller les prémolaires. Ainsi, par traction sur the premolars be left unbanded so that
les fibres supracrestales, les secondes prémo- through pressure transmitted through the
laires et, à un moindre degré, les premières supra-crestal fibers, the seconds premolars
prémolaires, suivront partiellement le recul and, to a lesser extent, the first premolars,
des molaires. Si des brackets sont collés sur will trail along after them. Had the premo-
les prémolaires, ce recul spontané se fera lars been banded, friction in the bracket
moins ou pas du tout à cause de la friction. slots would have greatly reduced this spon-

a b c
Figures 8 a à c
Moulages d’une malocclusion de classe II, division 2, avant traitement, sans extractions de prémolaires.
Models of a Class II division 2 malocclusion, before non-extraction treatment.

a b c
Figures 9 a à c
Aspect des implants avant la mise en charge.
Appearance of the implants before they were put to work.

22 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

Fig. 10 a Fig. 10 b Fig. 10 c

Fig. 11 a Fig. 11 b Fig. 11 c


Figures 10 a à/to c et / and fig. 11 a à/to c
Distalisation de l’arcade maxillaire. Seul l’ancrage implantaire est sollicité.
Distalization of the maxillary arch with the implants serving as the only anchorage.

a b c
Figures 12 a à / to c
L’occlusion après traitement.
The occlusion after treatment.

Autre fait notable, les phénomènes de fric- taneous movement. Another factor that
tion dans le tube de la première molaire sou- should be noted is that friction in the molar
mettent l’arc à une traction distale. La tube imparts a distal moment of force to the
conséquence en est que les canines, et partiel- arch wire so that the canines, and the inci-
lement les incisives, accompagnent cette dis- sors to a lesser extent, accompany the
talisation des molaires et permettent ainsi une molars in their distal movement thus signi-
réelle réduction de la durée du traitement. ficantly reducing the length of treatment.
Cette amélioration de la biomécanique globale This over-all improvement in biomecha-
ne peut être observée avec une mécanique de nics does not occur with traditional tech-
recul classique, par ancrage extra-oral ou autre niques utilizing extra-oral or other
auxiliaire. auxiliary anchorage systems.

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 23


P. AMAT

P. A. Pouvez-vous nous parler de la P. A. Can you tell us something about the


mésialisation des molaires ? mesialization of molars?
H. De C. Le besoin d’un recours à l’an- H. De C. There is less need for recourse
crage implantaire pour mésialer des molaires to implant anchorage for mesializing
est moins net que pour d’autres applications. molars than there is for other orthodontic
La situation clinique la plus fréquente est applications. The situation for which it is
sans doute celle de l’agénésie des deuxièmes most suitable is without doubt the congeni-
prémolaires mandibulaires (fig. 13), où l’on tal absence of the mandibular second pre-
souhaite mésialer les secteurs postérieurs molars (fig. 13) where the objective would

Figure 13 Figure 13
Deux semaines après The appearance of the
chirurgie, aspect de gingiva around the im-
l’adaptation gingivale plant two weeks after sur-
péri-implantaire lors gery, as the implant was
de la mise en charge. being incorporated into
Les deux implants, pla- the appliance. The two
cés dans la région implants placed near the
canine mandibulaire, mandibular canines serve
serviront à mésialer as anchorage for mesiali-
les premières molaires zing the first permanent
dans un cas d’agénésies molars for a patient whose
des deuxièmes prémo- second premolars were
laires. congenitally absent.

sans qu’apparaisse une linguoversion para- be to move the buccal segments forward
site des incisives. Les implants sont préféren- without inclining the incisors lingually.
tiellement placés dans la région canine Implants, placed preferably in the lower
mandibulaire, plus précisément entre la canine region, or, more precisely between
canine et l’incisive latérale, et une mécanique canines and lateral incisors, can effectively
classique, avec chaînette élastomérique ou support a traditional technique utilizing
ressort en nickel titane, est tendue entre la power generated by elastic ligatures or nic-
molaire et l’implant. kel titanium coil springs stretched between
Comme lors de la correction d’une mal- molars and implants. In a fashion similar to
occlusion de classe II, la mésialisation des what happens in correction of a Class II
molaires s’accompagne d’une friction entre malocclusion, mesialization of the molars is
l’arc et les tubes molaires. Celle-ci exerce accompanied by friction between the arch
une traction mésialante sur le secteur anté- wire and the molar tubes, which exerts a
rieur. Si celle-ci s’exprime trop et que les mesializing traction on the anterior sector.
incisives ont tendance à trop se labioverser, If this force is excessive and the incisors
nous stabilisons les incisives en tendant une tend to incline too far labially we counte-
chaînette élastomérique de molaire à ract it by making the elastic chain conti-
molaire. nuous from molar to molar.

P. A. En technique conventionnelle, la P. A. With conventional techniques the


gestion biomécanique de la fermeture d’es- biomechanical management of space closure
paces d’agénésies de secondes prémolaires in cases of agenesis of mandibular second pre-
mandibulaires est assez aisée. Claude Michel molars is relatively easy. Claude Michel
Valentin recommandait d’évaluer les options Valentin has suggested that we evaluate
thérapeutiques à l’aune du rapport bénéfice- therapeutic options in the framework of a

24 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

coût-sécurité. À quelles situations cliniques cost-benefit-safety analysis. What clinical


pensez-vous qu’il soit préférable de limiter situations do you think orthodontists should
l’emploi de l’ancrage implantaire pour mésia- scrutinize carefully before deciding to use
ler des molaires ? implants for their correction?
H. De C. Comme je l’ai déjà exprimé, les H. De C. As I have already said, I think
indications d’un ancrage implantaire pour the indications for using implant ancho-
mésialer des molaires sont plutôt limitées. rage to mesialize molars are rather limited.
J’exclus le recours à l’ancrage implantaire I exclude resource to them in the
dans les nombreuses situations cliniques où la numerous clinical situations where trac-
traction sur le secteur antérieur peut permettre tion on the anterior segment can help in
d’aider à traiter un encombrement incisif ou treating incisal crowding or overjet.
une vestibuloversion initiale des incisives. Their use should be reserved for only the
Il faut en réserver l’emploi aux seuls cas de cases in which molar mesialization might
mésialisation molaire où une linguoversion provoke excessive lingual tilting of the
excessive est redoutée. Il s’agit de patients dont anteriors, that is, with patients whose
les arcades dentaires sont presque parfaitement dental arches are almost perfectly aligned
alignées et dont l’occlusion sagittale est quasi- and where sagittal occlusion is nearly
ment idéale. Fermer l’espace d’extraction d’une ideal. For them closing the space left by
première molaire ou d’une seconde molaire tem- extraction of a first or second temporary
poraire risque alors de provoquer une linguover- molar risks provoking excessive lingual
sion excessive des incisives mandibulaires. tilting of the mandibular incisors.
Essayer de limiter celle-ci au moyen d’élas- Attempts to limit this phenomenon with
tiques de classe II entraîne généralement un Class II elastics risks moving the maxil-
recul des incisives maxillaires, avec le risque de lary incisors too far palatally and dishing
mener à un profil rétrusif. in the profile.

P. A. Du fait de la difficulté de réalisation P. A. In view of the difficulty orthodon-


clinique du mouvement d’ingression, la cor- tists experience in intruding over-erupted
rection des molaires excessivement égressées molar teeth with conventional full-banded
est décevante en technique fixe convention- mechano-therapy, can you describe for us
nelle. Pourriez-vous décrire votre approche de your technique for intruding one or more
l’ingression d’une ou plusieurs dents ? teeth?
H. De C. La distance entre le point d’appli- H. De C. The distance between the
cation d’une force d’ingression, situé au niveau point of application of an intrusive force
d’un tube ou d’une attache collée sur la face ves- to a tube or a bracket bonded to the buc-
tibulaire d’une dent, et le centre de résistance de cal surface of a tooth constitutes the prin-
cette dent, constitue la principale difficulté tech- cipal difficulty in accomplishing this
nique du mouvement d’ingression. De ce fait, movement. Because of this distance, intru-
l’ingression molaire s’accompagne d’une vesti- sive force applied to molars tends to tilt
buloversion molaire, que les publications cli- them buccally as well, which is why
niques consacrées à ce sujet proposent de articles discussing this procedure recom-
prévenir par le recours à un arc transpalatin. mend the use of a transpalatal bar.
La nécessité de contrôler cette vestibulover- Orthodontists also need to control unwan-
sion non désirée se pose également pendant ted labial movement when they intrude
l’ingression des incisives maxillaires, tout par- maxillary incisors, especially in cases
ticulièrement en cas de support parodontal where periodontal support is imperfect.
réduit. In order to prevent it from affecting
Afin de prévenir cette vestibuloversion des either incisors or molars, we have tried to
incisives ou des molaires, nous avons essayé design a rigorous three-dimensional
d’obtenir un contrôle tridimensionnel rigou- control over the ingressive movements

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 25


P. AMAT

reux de leur direction d’ingression. Nous imparted to them. We use an extra-oral


fixons un tube d’ancrage extra-oral (1,1 mm de force 1.1 mm molar tube fixed vertically,
diamètre) sur la face vestibulaire de la dent à therefore perpendicular to the occlusal
ingresser, parallèlement à l’axe de sa racine et plane, to the labial surface of the tooth
donc perpendiculairement au plan d’occlusion. being intruded. Then we insert a heavy,
Un arc lourd (section 1,1 mm) est inséré dans 1.1 mm sectional arch wire into the fixa-
l’élément de fixation de l’implant et glisse dans tion element of the implant and slip it
le tube de large section. En appliquant 2 res- into the large diameter tube. By applying
sorts de traction entre l’implant et la dent, une two traction springs between the implant
ingression exempte de vestibuloversion est réa- and the tooth we are able to intrude it
lisée. without any buccal movement taking
L’utilisation d’un implant par plaque d’os- place. To place the skeletal anchorage
téosynthèse permet de placer l’ancrage sque- implant at a distance from tooth roots, we
lettique à distance des racines. Le recours à use an osteo-synthesis plate. There is an
des implants mini-vis, placés entre les racines, increased risk of interference during
augmenterait le risque d’interférence entre ces intrusion when mini-screw implants are
implants et les racines des dents pendant leur placed between the roots of teeth.
ingression.

P. A. Have you observed any increase


P. A. Avez-vous observé, lors de ces mou- in the prevalence or the severity of root
vements d’ingression, un accroissement de la resorption during these ingressive move-
prévalence ou de l’importance des résorptions ments?
radiculaires ?
H. De C. In our check-up X-rays, we
H. De C. Dans le nombre limité de cas have noticed no such increase in the limi-
d’ingression réalisés jusqu’à présent, les ted number of patients for whom we have
contrôles radiologiques n’ont pas fait appa- used this procedure.
raître un tel accroissement.

P. A. How do you deal with molars that


P. A. Quelle est votre approche du redresse- are tipped mesially or semi-impacted?
ment des molaires mésioversées ou semi-
incluses ? H. De C. The uprighting of molars in
mesio-version or semi-impacted is a
H. De C. Le redressement des molaires very important indication for using ske-
mésioversées ou semi-incluses est une indi- letal anchorage. Orthodontists frequently
cation très importante de l’ancrage squelet- under-estimate the intensity of the forces
tique. L’importance des forces de réaction generated in uprighting teeth as well as
engendrées pendant le redressement ortho- the reciprocal effects on the ensemble of
dontique d’une dent mésioversée est fré- the occlusion. Conventional techniques,
quemment sous-estimée, ainsi d’ailleurs que no matter how many teeth are incorpora-
leurs effets parasites sur l’ensemble de l’oc- ted into their anchorage bloc, are inca-
clusion. Les techniques conventionnelles, en pable of preventing the extrusion of a
dépit de l’intégration du plus grand nombre molar during its uprighting. In general
possible de dents dans le segment d’ancrage, this extrusive force creates a premature
ne permettent pas d’éviter l’égression de la contact with antagonist teeth and
molaire pendant son redressement. En géné- increase the mobility of the molar during
ral, cette force d’égression crée un point de mastication. Thanks to its fixation ele-
contact prématuré et augmente la mobilité de ment, Bollard type anchorage offers
la molaire ainsi soumise aux forces de masti- orthodontists the advantage of being
cation. able to use a depression as well as retrac-
Grâce à son élément de fixation, l’ancrage tion spring. This depression spring is
du type Bollard offre l’avantage de pouvoir applied to the most distal portion of the

26 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

utiliser un ressort d’ingression en plus du res- molar tube bonded to the molar being
sort de redressement. Ce ressort d’ingression up-righted in order to prevent a recipro-
s’applique à la partie la plus distale possible du cal extrusion effect and concomitant
tube de la molaire à redresser, afin de prévenir hyper-mobility. With skeletal anchorage,
son égression parasite et son hypermobilité. orthodontists can also upright semi-
Le recours à un ancrage squelettique permet impacted teeth that are lying almost
également de redresser des dents semi-incluses horizontally. They need only to expose
presque en position horizontale. Il suffit de the distal cusp of the impacted molar in
dégager la partie supérieure de la cuspide dis- order to bond a small attachment to it.
tale de la molaire incluse pour y coller une Then a rigid connector consisting of a .9
petite attache. Un système de connexion rigide mm arch wire is attached to the fixation
en fil d’acier de 0,9 mm de diamètre est fixé element of the implant and the molar
entre l’élément de fixation et cette attache. bracket. On this arch wire an open nic-
Inséré sur l’arc, un ressort ouvert en nickel kel-titanium coil spring is placed to pro-
titane permet de progressivement distaler et gressively distalize and upright the
redresser la molaire semi-incluse. semi-impacted molar.

P. A. Vous avez présenté à la Société P. A. You presented a superbly treated


Britannique d’Orthopédie Dento-Faciale un Class III skeletal malocclusion case to
superbe cas de traitement d’une malocclusion the British Society of Dento-Facial
squelettique de classe III. Pouvez-vous nous Orthopedics. Can you tell us how you inte-
décrire comment vous associez votre système grated your implant system into the trans-
implantaire à des tractions orthopédiques inter- mission of inter-maxillary orthopedic
maxillaires ? force?
H. De C. Nous espérons pouvoir utiliser H. De C. We hope to be able to use
l’ancrage squelettique pour appliquer des forces skeletal anchorage to apply orthopedic
orthopédiques directement entre les bases sque- force directly between the maxillary and
lettiques maxillaire et mandibulaire. mandibular skeletal bases. The majority
La majorité des patients en classe III sque- of patients with skeletal Class III maloc-
lettique présentent une insuffisance de déve- clusions have insufficiently developed
loppement maxillaire plutôt qu’une prognathie maxillas not mandibular prognathism.
mandibulaire. L’application de tractions ortho- Using antero-posterior orthopedic force
pédiques postéro-antérieures sur masque de transmitted through the Mask of Delaire
Delaire permet de stimuler la croissance maxil- is one way to stimulate maxillary growth.
laire. Ces tractions sont appliquées sur la den- This traction, applied to the maxillary
ture maxillaire par l’intermédiaire d’un double dentition by means of a double arch or a
arc ou d’une gouttière, ce qui entraîne toujours, splint, always causes a compensatory
pour partie, un effet de compensation dentaire. dental effect. Only highly cooperative
Le port du masque orthopédique de Delaire, le patients are able, or willing, to wear this
soir et la nuit, requiert une excellente collabo- appliance throughout the night, as pres-
ration des patients. Aisée à obtenir vers l’âge cribed. Orthodontists can expect to get
de six à sept ans, cette collaboration devient this collaboration from six and seven
plus délicate à gérer quand les sujets sont plus year-old patients, but older patients are
âgés, a fortiori, lorsqu’ils approchent de la less compliant especially as they
puberté. approach puberty. To overcome these
Pour répondre à ces difficultés, nous avons compliance problems, we have designed
pensé à appliquer des élastiques d’intensité a system that extends elastic pressure of
réduite, de 100 à 150 grammes par côté, entre relatively light intensity, from 100 to 150
deux appuis squelettiques, l’un dans la région grams, from skeletal implants in the
canine mandibulaire et l’autre au niveau de la region of the lower canines to implants
crête infrazygomatique, en face de la première in the zygomatic crests at the level of the
molaire maxillaire. Contrairement aux tractions upper first molars. This elastic force,

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 27


P. AMAT

appliquées sur un masque de Delaire, ces élas- unlike that exerted by the Mask of
tiques n’ont aucun appui sur les étages dento- Delaire, has absolutely no effect on the
alvéolaires et peuvent être portés 24 heures sur dento-alveolar processes and can be
24. Nous espérons ainsi pouvoir stimuler, par worn 24 hours a day. We hope that in this
traction sur les sutures, la croissance sagittale way, by exerting force on the sutures, to
du maxillaire. stimulate maxillary growth.

P. A. À quels niveaux s’expriment les chan- P. A. In what area will this therapy sti-
gements et à partir de quel âge cette thérapeu- mulate changes and how old do patients
tique peut-elle être techniquement mise en have to be for you to begin it?
œuvre ?
H. De C. To date we have documen-
H. De C. Nous ne disposons jusqu’à présent ted only a few cases. The first results
que de quelques cas documentés. Les premiers show that not only was the anterior
résultats montrent non seulement une correction cross-bite corrected but that there were
de l’occlusion antérieure inversée mais égale- also effects on skeletal structures with a
ment une modification squelettique avec un repositioning of the maxilla, which was
repositionnement du maxillaire. Ces change- accompanied by considerable improve-
ments s’accompagnent, bien sûr, d’une impor- ment of the concavity of the soft tissue
tante amélioration de la concavité du profil facial profiles of the young patients. The
cutané des jeunes patients. Les résultats obser- results we observed derived exclusively
vés sont entièrement dus à un effet squelettique from the skeletal changes. There were no
et aucune compensation dento-alvéolaire para- compensatory dento-alveolar adjust-
site n’est observée du fait de l’absence d’appui ments because we did not base our
dentaire. anchorage on teeth. Because the elastics
Les élastiques tendus entre les implants étant stretched from upper to lower implants
à peine visibles, les patients acceptent aisément were scarcely visible, patients readily
de les porter en permanence. complied with instructions to wear them
Par contre, le placement chirurgical des full time. On the other hand, the place-
implants est très difficile pour deux raisons : ment of these surgical implants proved to
d’abord le développement vertical du maxillaire be difficult for two reasons: first the ver-
des jeunes patients n’étant pas achevé, le tical maxillary development of young
manque de profondeur du vestibule au niveau patients not being complete, the lack of
de la région molaire maxillaire, comparative- depth in the cheek near the molars com-
ment à celle de l’adulte, rend la mise en place pared to what is available in adults,
des implants difficile. D’autre part, au niveau makes setting implants in place difficult.
de la région canine mandibulaire, il est indis- In addition, surgeons must wait for the
pensable d’attendre l’éruption de la canine et de eruption of the lower canines and first
la première prémolaire afin de libérer la place premolars before there will be enough
nécessaire au placement des mini-vis dans la room for them to place mini-screws in
région de la base mandibulaire. Nous sommes the mandibular base region. We are, the-
donc contraints, contrairement à ce qu’on réa- refore, constrained to withhold orthope-
lise habituellement avec une thérapeutique par dic traction for these patients until they
masque de Delaire, de différer notre traction are eleven years-old, or even later, depen-
orthopédique jusqu’à l’âge de onze ans ou par- ding on eruption schedules, as we are not
fois même plus, en fonction de l’évolution den- when treating them with the Mask of
taire. Cette prise en charge thérapeutique plus Delaire. Still, by waiting for enough
tardive permet cependant d’observer des chan- maturation to begin therapy we have
gements favorables, aussi bien au niveau de noted favorable changes not only in the
l’occlusion qu’au niveau squelettique, par un occlusion but also skeletally as the
repositionnement du maxillaire par rapport à la maxilla becomes repositioned with
base du crâne. regard to the cranial base.

28 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

P. A. M. Delaire m’a appris à traiter P. A. Dr Delaire has taught me how to


les patients en classe III dès le plus jeune âge, begin treating Class III patients at an early
souvent avant six ans, pour obtenir une réelle age, sometimes before they are six years-old
correction orthopédique. Une approche glo- in order to obtain a true orthopedic correc-
bale, étiologique, structurelle et fonctionnelle, tion. A global approach, encompassing etio-
permet généralement de pérenniser les correc- logical, structural, and functional factors
tions orthopédiques ainsi obtenues. Pensez- usually makes it possible to make orthope-
vous que vos remarquables résultats doivent dic improvements permanent. Do you think
remettre en cause la pertinence de cette that your remarkable results should make
approche orthopédique précoce ? us rethink the pertinence of beginning
orthopedic treatment at a very early age?
H. De C. Entre autres, les études de
B. Melsen montrent clairement que l’interdigita- H. De C. The studies of B. Melsen,
tion des sutures devient de plus en plus complexe among others, have clearly shown that
avec l’âge. Ainsi, le potentiel d’adaptabilité des the interdigitation of sutures becomes
sutures et par conséquence les effets orthopé- more and more complex with age. So it is
diques d’une traction antérieure sur le maxillaire certainly clear that an early initiation of
supérieur diminuent avec l’âge. Il est donc tout à orthopedic therapy is preferable. We
fait clair qu’une approche orthopédique précoce should wait for the results, especially the
reste préférable. On devra attendre les résultats long-term results, of a clinical study of a
de l’étude clinique en cours sur un plus grand great number of patients that is now in
nombre de patients, et surtout les résultats à long progress before attempting to evaluate the
terme, avant de pouvoir évaluer les effets de cette effects of these forces commenced at a
traction plus tardive. later date.

P. A. La dépose des systèmes d’ancrage P. A. Is the removal of the implanted


zygomatique et mandibulaire par mini-plaque mini-plate anchorage units in the zygoma-
est-elle aisée ? Pendant quelle durée maximale tic bone and in the mandible easy? What is
conseillez-vous de laisser ces dispositifs en the maximum length of time that you
bouche avant que leur dépose ne devienne déli- believe they can be left in place before their
cate ? removal becomes difficult?
H. De C. Les données scientifiques dispo- H. De C. The available scientific data
nibles sont encore insuffisantes pour que la is insufficient for us to be able to speak
nature exacte des interfaces entre os et mini-vis with any precision about the interface
ou mini-plaque puisse être précisée.
between bone and mini-screw or bone
Nous menons actuellement une étude expé- and mini-plate. We are currently run-
rimentale sur des chiens Beagle pour mieux ning an experimental study on Beagle
comprendre la nature des réactions histolo- dogs to try to better understand the
giques induites par l’application d’une charge exact nature of the histological reactions
orthodontique sur des mini-plaques. provoked by the application of ortho-
Notre pratique clinique ne nous a pas permis dontic tension to mini-plates. In our cli-
d’observer, même après une longue période de nical practice we have not observed any
traction, une ostéointégration des mini-vis. osseointegration of mini-screws. As we
Comme nous l’avons déjà mentionné, il s’agit have already mentioned, what we are
principalement d’une fixation mécanique et la dealing with is primarily mechanical
dépose des implants est aisée et rapide. La mini- fixation so that the removal of our
plaque est très simplement enlevée après avoir implants is easy and rapid. The mini-
réalisé une petite incision en face des deux ou plate is easily removed after a small inci-
trois mini-vis. sion over the mini-screws has been
Par contre, lorsque les mini-plaques sont made. But when they have been left in
laissées très longtemps en bouche, on observe the mouth too long sometimes bone
parfois une apposition osseuse à leur surface. that has been deposited on their surface

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 29


P. AMAT

L’enlèvement de cet os peut prolonger l’acte makes their surgical removal more time
de dépose chirurgicale de l’implant. consuming. For this reason we suggest
Pour cette raison, nous conseillons de that implants be removed as soon as they
déposer les implants dès que le recours à l’an- are no longer needed for anchorage,
crage n’est plus nécessaire, et ceci avant which can be before the end of the ortho-
même la fin du traitement orthodontique. dontic treatment.

P. A. Minoru Ueda a étudié sur le chien P. A. Minoru Ueda has studied the use of
l’emploi de dispositifs de distraction intra- intra-oral distraction osteo-genesis in dogs
oraux, avec ancrage par implants ostéointé- with osseointegrated implants for ancho-
grés. Vous avez vous-même consacré une thèse rage. You have prepared a study on this same
au même sujet. Avez-vous déjà fait bénéficier subject. Have you used these techniques with
certains patients de ces techniques ? any of your patients?
H. De C. Ces applications sont encore H. De C. Indications for these proce-
rares. Nous avons utilisé des mini-plaques dures remain rare. We have used mini-
comme point d’appui pour une distraction plates for anchorage for sagittal bone
osseuse sagittale chez trois patients édentés à distraction for patients who lost their
la suite, par exemple, d’un accident. L’objectif teeth in accidents with the objective of
était la création d’os dans la région antérieure. creating bone in the anterior region.
Placés dans le fragment antérieur, les implants Placed in the anterior fragment, screwed-
ont servi d’ancrage au système vissé. En pre- in implants served as anchorage for pres-
nant appui sur les dents postérieures, le frag- sure against the posterior so that the
ment antérieur a pu être avancé millimètre par post-accident fragment could be advanced
millimètre. millimeter by millimeter.

P. A. Vous présentez plusieurs superbes P. A. You have presented many cases of


traitements d’importantes malocclusions de severe Class II malocclusions superbly trea-
classe II par distalisation de l’arcade maxil- ted by distalization of the maxillary arch.
laire. La rapidité avec laquelle l’emploi de vos Does the rapidity with which these results
systèmes implantaires permet cette correction can be obtained with the aid of implant sys-
vous impose-t-elle des modalités de contention tems require that any special kind of reten-
particulières ? tion be used after treatment?
H. De C. Bénéficier d’un ancrage perma- H. De C. By taking advantage of so-cal-
nent autorise effectivement une distalisation led “permanent” anchorage we can dista-
de l’arcade maxillaire plus rapide que lors du lize the maxillary arch more rapidly than
recours aux ancrages conventionnels. Il est we can with conventional anchorage
possible d’employer des forces légères et arrangements. With them we can employ
continues qui induisent des déplacements uni- light continuous forces that induce uni-
formes et permettent une réduction de la durée form displacements and reduce over-all
globale du traitement. treatment time. I don’t think that this les-
Je ne pense pas que cette diminution de la sening of the duration of therapy should
durée de traitement doive faire craindre des make us afraid that relapses will be more
récidives plus fréquentes ou sévères. Je ne frequent or more severe. Neither do I
crois pas davantage qu’il faille, de ce fait, aug- believe that we must, because of this
menter la durée de la contention ou utiliser des adjusted time schedule, lengthen the
dispositifs spécifiques. D’une façon standard, retention period or use any specific reten-
tous nos patients, qu’ils aient ou non bénéficié tion appliances. As a regular procedure, all
d’un ancrage squelettique, reçoivent une our patients are fitted with bonded mandi-
contention linguale collée de canine à canine bular canine to canine retainers, whether
mandibulaires. Au maxillaire, nous employons they have had skeletal anchorage or not.

30 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

une contention linguale collée de canine à In the maxilla, we use a bonded lingual
canine quand l’occlusion le permet, et une canine to canine retainer when the occlu-
plaque amovible portée le soir et la nuit dans sion will permit it, and a removable plate
les autres cas. worn at night in the other cases.

P. A. Cet accroissement de la vitesse des P. A. Does this speed-up in the movement


déplacements dentaires a-t-elle une incidence of teeth increase the incidence, the frequency,
sur la fréquence ou l’importance des résorp- or the severity of root resorption?
tions radiculaires ?
H. De C. As it was the case with
H. De C. Comme pour les mouvements depression of teeth, our check-up X-rays
d’ingression, les contrôles radiologiques n’ont have not as yet shown any indication that
jusqu’à présent fait apparaître aucune diffé- there is any difference in this regard bet-
rence entre nos patients traités avec ou sans ween our patients treated with implant
ancrage implantaire. anchorage and those treated without it.

P. A. Lorsque vous traitez des malocclu- P. A. When you treat severe Class II mal-
sions de classe II sévères chez des sujets en fin occlusions in patients whose growth period
de croissance, je n’ai pas observé l’apparition has ended, I haven’t seen the development of
d’infraclusion incisive malgré l’importance any open bites despite the great extent of the
du recul en masse des dents maxillaires. mass retraction of maxillary teeth. How do
Comment expliquez-vous cette apparente sta- you explain this apparent stability of vertical
bilité de la dimension verticale ? dimension?
H. De C. Le recul molaire par ancrage H. De C. The distalization of molars
extra-oral entraîne généralement une égres- with anchorage based on extra-oral force
sion des molaires supérieures à cause de la usually extrudes the upper molars because
composante verticale de la traction cervicale. of the vertical component of force in cervi-
Celle-ci, combinée avec l’égression des cal traction. This, combined with the
molaires inférieures par le port d’élastiques de extrusion of lower molars caused by wea-
classe II, résulte généralement dans une aug- ring Class II elastics, usually results in an
mentation de la dimension verticale. La trac- increase in vertical dimension. But the
tion horizontale avec une faible composante horizontal traction from an implant with
d’ingression vers l’implant et la diminution its weak intrusion component and the
des tractions intermaxillaires expliquent la sta- decrease in use of inter-maxillary elastics
bilité de la dimension verticale. explains the stability of vertical dimension.

P. A. L’emploi d’ancrages implantaires P. A. By using implant anchorage you are


vous permet souvent de réduire notablement, often able to reduce over-all treatment time
de l’ordre de 3 à 8 mois, la durée totale du by 3 to 8 months. Do you find your patients
traitement. La satisfaction qu’en retirent vos believe that this benefit is sufficient compen-
patients semble largement compenser les sation for the inconveniences and possible
contraintes liées à l’emploi des implants. discomfort the placement of implants has
Pouvez-vous nous entretenir de l’étude multi- caused them? Can you tell us something
centrique que vous menez sur ce sujet ? about the multi-center study you are conduc-
ting on this topic?
H. De C. Cette étude prospective multicen-
trique a pour but d’analyser le vécu des H. De C. This multi-center prospective
patients, des chirurgiens et des orthodontistes. study’s objective is to analyze what
Pour la cinquantaine de patients déjà inclus patients, surgeons, and orthodontists go
dans ce protocole, la douleur est rarement un through when they participate in ortho-
motif d’insatisfaction. C’est l’œdème post- dontic treatment aided by implant ancho-

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 31


P. AMAT

opératoire qui semble représenter l’inconvé- rage. The fifty patients already enrolled in
nient principal de cette modalité thérapeu- the project rarely list pain as a cause of dis-
tique. satisfaction. It is post-operative edema that
Les patients doivent être informés de la seems to cause the most distress in this new
forte probabilité de survenue de cet œdème. treatment modality. So patients should be
Son volume varie beaucoup, tout en restant informed beforehand of the strong probabi-
généralement moindre que celui observé en lity that they will suffer from some edema.
cas d’avulsion d’une dent de sagesse. Il peut The extent that this will occur varies greatly,
persister de un à quatre jours. Cet œdème est but is usually less than what follows extrac-
plus important que celui observé avec tion of wisdom teeth. Edema can last from
d’autres ancrages squelettiques, notamment one to four days and is worse than what we
les mini-vis, dont la mise en place ne requiert see with other types of implant anchorage,
pas de lambeau. like mini-screws, that require the laying
back of a flap. The inconvenience of this
L’inconvénient de cet œdème doit être edema should be balanced against the
mis en balance avec les possibilités théra- improved therapeutic possibilities offered
peutiques offertes par l’ancrage implan- by implant anchorage. Initially designed to
taire. Initialement conçu pour suppléer à supplement extra-oral force anchorage,
l’emploi de l’ancrage extra-oral, il est bien mini-plates have become much more than
davantage qu’un des éléments de l’alterna- one of the elements of the alternative to two
tive entre deux modes d’ancrage, conven- modes of anchorage, conventional or
tionnel ou implantaire. Outre une réelle implant. In addition to a real reduction in
réduction de la durée globale du traite- over-all treatment time, implant anchorage
ment, l’ancrage implantaire autorise la réa- of all kinds now makes it possible for ortho-
lisation de traitements tout simplement dontists to correct severe problems that
impossibles à réaliser avec un ancrage would have been impossible to treat with
conventionnel. conventional anchorage.

P. A. À quoi attribuez-vous votre très P. A. How do you account for the very low
faible taux d’échec ? rate of failure with this technique?
H. De C. Ce taux est effectivement très H. De C. The failure rate is, in fact,
faible : nous déplorons la perte de seulement quite low: to date only fifteen out of a total
quinze implants sur un total de 265 implants, of 265 implants, placed over a period of
posés au long d’une période de quatre four years, have been lost, a success rate
années. Il peut être attribué à l’excellente that we attribute to the excellent adapta-
adaptation des tissus mous autour de l’im- tion of soft tissues around the implant,
plant. Les risques d’infiltration bactérienne et which greatly reduces the risk of the bacte-
d’infection, cause de la perte des implants, rial infiltration and infection that cause
sont alors réduits. implants to be lost.

P. A. Bien que souhaitant améliorer leur P. A. Even though they want to improve
apparence, les adultes rechignent à porter their appearance, adults balk at wearing
des dispositifs vestibulaires. Que pensez- appliances attached to the labial surfaces of
vous de l’orthodontie linguale et l’ancrage their teeth. Do you think that lingual ortho-
par mini-plaque du type Bollard est-il com- dontics with Bollard type mini-plate ancho-
patible avec cette technique ? rage is compatible with this technique?
H. De C. Je suis sans expérience dans ce H. De C. I have no experience in this
domaine et nous n’avons jusqu’à présent area and we have not yet placed any mini-
placé aucune mini-plaque au niveau du plates on the palate. But, on the other hand,
palais. Leur mise en place au niveau de la posed on the zygomatic crest, implants can
crête infra-zygomatique pourrait par contre serve as suitable anchorage for a lingual

32 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

offrir un ancrage implantaire compatible avec technique. If I wanted to augment the


la technique linguale. Si je souhaitais augmen- posterior anchorage of a Class II case, I
ter l’ancrage postérieur dans un cas de classe would insert a .032 x .032 sectional arch
II, j’insérerais un fil de section .032 x .032’’ wire in the cylindrical fixation element
dans l’élément cylindrique de fixation et en and I would bond the other end of it to
collerais, avec du composite, l’autre extrémité the buccal surface of the molar with com-
sur la face vestibulaire de la molaire. posite. In this way, I would be able to
J’obtiendrais ainsi un ancrage optimal de la obtain optimal first molar anchorage
première molaire dans la dimension antéropos- antero-posteriorally without diminishing
térieure, tout en gardant l’intégralité de l’accès access to the palatally bonded brackets.
palatin pour les brackets. If I wanted to distalize molars, I
Si je souhaitais distaler les molaires, je would bond a rigid connector between
collerais une connexion rigide entre l’implant the implant and a premolar. The molars
et une prémolaire. Les molaires seraient dis- would be distalized by open springs com-
talées par des ressorts ouverts, comprimés pressed between the premolars and
entre prémolaires et molaires. Une fois le molars. Once the distal movement has
recul acquis, je fixerais la molaire à l’implant been completed, I would affix the molar
et l’utiliserais pour reculer le secteur anté- to the implant and utilize the unit to dis-
rieur. talize the anterior sector.

P. A. Vous soignez vos patients adultes en P. A. You treat your adult patients with
technique vestibulaire. Vous employez des brac- attachments bonded buccally, ceramic on
kets en céramique à l’arcade maxillaire et en the maxilla and metallic on the mandible.
métal à l’arcade mandibulaire. L’emploi d’at- Using ceramic brackets on the mandible
taches en céramique sur les dents mandibulaires might cause loss of enamel tooth structure
risque d’entraîner des pertes d’émail des dents of antagonist teeth. In what cases do you
antagonistes. Dans quels cas pensez-vous que think the use of ceramic brackets on the
l’emploi d’attaches en céramique à l’arcade lower wouldn’t be medically contra-indi-
mandibulaire puisse ne pas être médicalement cated?
contre-indiqué ?
H. De C. By using ceramic brackets
H. De C. L’utilisation des bracketts en céra- we have lessened the reluctance of
mique a réduit la réticence de nombreux adultes many adults to wear a labial orthodon-
à accepter le port d’un dispositif vestibulaire. tic appliance. Still, these brackets are so
Cependant, la dureté de ces brackets en céra- hard that the least occlusal interference
mique est manifestement telle que la moindre leading to contact between an attach-
interférence occlusale, entre une attache collée ment bonded to the mandibular arch
à l’arcade dentaire mandibulaire et une dent and a maxillary tooth could cause
maxillaire, entraîne une usure importante d’une considerable injury to tooth cusps or to
des cuspides ou du bord incisif de cette dent. Je the incisal edges of anterior teeth. I
considère que le placement des attaches en believe that ceramic brackets should be
céramique au niveau de l’arcade mandibulaire used on the mandibular arch only in
doit donc être réservé aux cas de béance anté- anterior open bite cases and in some
rieure et aux cas où absolument aucun risque other cases where there is absolutely no
n’existe qu’une telle interférence occlusale risk that interfering occlusal contacts
puisse survenir au cours du traitement ortho- could occur during the course of treat-
dontique. Pour cette raison, dans la grande ment. So, for these reasons, for the
majorité des cas de traitement adulte, je colle great majority of adult patients, I bond
des attaches en céramique de canine à canine ceramic brackets from canine to canine
maxillaires et je place des brackets en métal à in the maxilla and I use metallic brac-
l’arcade mandibulaire. kets on the mandibular arch.

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 33


P. AMAT

P. A. Pensez-vous que ce risque puisse P. A. Do you think that interference risks


être écarté par l’utilisation de cales en com- can be eliminated, or diminished, by using
posite ou en ciment au verre ionomère ? composite or glass ionomer cement bite blocks?
H. De C. Tout a fait. Il est évident que H. De C. Certainly. It is clear that any
tout auxiliaire permettant d’éviter ces inter- auxiliary that helps avoid occlusal interfe-
férences occlusales, élimine du même coup rence at the same time eliminates the risk of
le risque de léser les dents. À mon sens injuring teeth. Still, in my view, composite
cependant, l’utilisation de cales en compo- bite blocks should be used only for a short
site pour libérer l’occlusion devrait être period. They interfere with inter-cuspation,
limitée à une durée brève. Elles désengrè- if only slightly, between the two dental
nent, même de façon réduite, toute l’arcade arches and, if maintained for a long time, this
dentaire et leur maintien durant une longue could lead to functional problems. Patients
période peut induire un problème fonction- tend to get into the habit of thrusting their
nel. Le patient risque de prendre l’habitude tongues into any spaces they can find, inclu-
d’interposer sa langue dans les béances ding the minor open bites created by bite
ainsi ménagées et de conserver cette habi- blocks, and they are likely to continue doing
tude après que l’on ait enlevé les cales. so after the blocks have been removed.

P. A. Les orthodontistes sont souvent P. A. Orthodontists are often encouraged to


encouragés à poser eux-mêmes des mini-vis place anchorage mini-screws themselves. What
d’ancrage. Qu’en pensez-vous ? do you think about that?
H. De C. Même si l’acte chirurgical est H. De C. Even if the surgical procedure
présenté comme étant d’une grande simpli- itself is described as being extremely
cité, je crois qu’il requiert une expérience simple, its use demands special experience
particulière et qu’il devrait être exclusive- and ought to be reserved exclusively
ment pratiqué par un chirurgien. Les risques for surgeons. The real risks of the faulty
réels de lésions radiculaires par un place- placement of mini-screws causing root
ment inadéquat de ces mini-vis ont été suf- lesions have been sufficiently documented
fisamment rapportés dans la littérature et la in the literature and the orthodontist’s pro-
responsabilité professionnelle de l’ortho- fessional responsibility would certainly be
dontiste pourrait être engagée en cas de called into question should complications
complications. occur.

P. A. En conclusion à cet entretien, P. A. As we conclude this interview, could


pouvez-vous nous faire partager votre you share your vision of the future of adult
vision du futur de l’orthodontie adulte, et orthodontics with us and indicate what, in your
nous indiquer quels sont, à vos yeux, les opinion, we can expect to be the principal
principaux progrès attendus au cours des improvements in the clinical practice of ortho-
prochaines années ? dontics in the next few years?
H. De C. Je pense que les implants sque- H. De C. I think that skeletal implants are
lettiques vont ouvrir le champ des perspec- going to greatly broaden the field of treat-
tives dans le domaine des traitements ment possibilities in adult orthodontics.
orthodontiques de l’adulte. Ils vont rendre They are going to make treatment perspec-
possible ce qui ne l’était pas, notamment tives that were never possible before feasible,
pour les traitements pré-prothétiques. Je especially in pre-prosthetic preparation. But
tiens néanmoins à mettre en garde nos I think it is important to urge our colleagues
confrères et les encourage à ne pas céder not to rush blindly into a new fad of skeletal
inconsidérément à la mode actuelle des anchorage. As is often the case when a new
ancrages squelettiques. Comme c’est sou- development arrives, and as we saw happen
vent le cas avec une nouveauté, et comme with osseous distraction therapy some ten

34 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006


Entretien avec Hugo De Clerck / Interview with Hugo De Clerck

nous avions pu l’observer il y une dizaine years ago, the orthodontic world can become
d’années pour les distractions osseuses, inordinately infatuated with a novel moda-
l’engouement du monde orthodontique est lity. Tantalized by some of our colleagues or
démesuré. Écoutant des confrères ou les by commercial firms peddling mini-screws,
firmes diffusant des mini-vis, de nombreux many orthodontists are going to be convin-
orthodontistes se laissent convaincre de leur ced that they are simple to put in place and
simplicité de placement et d’utilisation. Ils to use. They may begin to employ them
commencent à les employer sans avoir without first benefiting from a good course
préalablement bénéficié d’une bonne for- of instruction on indications, surgical consi-
mation sur les indications, la mise en œuvre derations in their placement, and how to
chirurgicale de ces implants ainsi que la manage their connections with the dental
gestion de leurs connexions avec l’arcade arches or the fixed appliance. I’m afraid that
dentaire ou le dispositif fixe. Je crains que the failures that are likely to occur because of
les probables échecs sanctionnant cette misunderstanding basic rules of prudence
méconnaissance des règles de base ne will discourage a great number of practitio-
découragent un grand nombre de ces prati- ners. If the current wave of enthusiasm isn’t
ciens. Si la vague d’enthousiasme actuel tempered with reason, it may trigger a brutal
n’est pas tempérée, elle risque de laisser and harmful reaction against the develop-
place à un reflux brutal et préjudiciable au ment of this new technique that offers such
développement de cette technique si pro- brilliant promise. Let me say once again, that
metteuse. I am deeply concerned by the way implant
Encore une fois, je suis vraiment préoc- techniques are sometimes presented to
cupé par la façon dont les choses sont pré- orthodontists. I fear that the early failures
sentées aux orthodontistes. Je redoute que that insufficiently prepared orthodontists
les échecs initiaux de praticiens insuffisam- will confront will seriously hamper the pro-
ment formés, ne nuisent très fortement à gress of implant anchorage. I encourage
l’évolution future de l’ancrage implantaire. interested practitioners, whatever their pre-
J’encourage les praticiens intéressés, ference in skeletal anchorage may be, to
quel que soit l’ancrage squelettique ayant begin with a simple case: the treatment of a
leur préférence, de débuter par un cas Class II malocclusion accompanied by the
simple : le traitement d’une malocclusion extraction of upper first premolars. Only
de classe II avec extraction des premières after having completed this treatment, do I
prémolaires supérieures. Ensuite seulement, advise them to proceed by treating a Class II
je leur conseille de poursuivre avec un cas non-extraction case in which the entire
de recul de l’arcade maxillaire lors de la maxillary arch needs to be retracted. Then,
correction sans extractions d’une classe II.
one step at a time, they can go on to treat
Progressivement, ils pourront alors aborder
les redressements ou ingressions molaires et cases that need molar retraction or depres-
les tractions orthopédiques. sion and use orthopedic traction more
widely. This new technique, like any other,
Comme pour toute technique nouvelle, requires an apprenticeship learning curve
je crois qu’il existe une très importante before it can be mastered, for the surgeon as
courbe d’apprentissage, pour le chirurgien
well as for the orthodontist. If the interme-
et pour l’orthodontiste. Si les phases inter-
médiaires d’apprentissage sont éludées, je diary stages are skipped, I fear that in ten
crains que dans dix ans on ne parle des years orthodontists will talk very little about
ancrages squelettiques comme on parle skeletal anchorage just as interest in distrac-
aujourd’hui des distractions. Dans le cadre tion osteogenesis has suffered a decline.
d’indications très précises, les distractions Within the framework of very precise indica-
demeurent un superbe outil qui a été, un tions, distraction remains a superb tool that
temps, desservi par la surestimation de ses was badly served by a widespread over-esti-
indications. J’observe aujourd’hui un phé- mation of its indications. I believe I see today
nomène similaire avec l’ancrage squelet- a similar phenomenon taking place with ske-
tique et je le déplore. letal anchorage and I deeply deplore it.

Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006 35


P. AMAT

Lors de mes conférences, j’entends par- When I give lectures, I sometimes hear col-
fois des confrères déclarer que l’époque de leagues saying that the epoch of extra-oral
l’ancrage extra-oral est maintenant révolue à anchorage will last, at most, another five
une échéance d’au maximum cinq années. years. I want to firmly state that I am still
J’affirme avec force utiliser personnellement treating hundreds of patients with extra-oral
encore des centaines d’ancrages extra-oraux, à anchorage in my private practice and in the
mon cabinet privé et à la clinique, et je pense clinic, and I believe I will continue to do so.
continuer à les employer. Skeletal anchorage is not a tool that
L’ancrage squelettique n’a pas vocation should be employed in every case where
à être utilisé dans la totalité des cas où anchorage is required. But when indica-
un ancrage est requis. Son indication judi- tions for it are judiciously selected, not
cieuse permet, non seulement de remplacer only can it replace conventional ancho-
l’ancrage conventionnel, mais également rage but it can also open up new thera-
d’ouvrir de nouvelles voies thérapeu- peutic possibilities, some of which, not yet
tiques, dont certaines vont probablement developed, will become available in the
encore être développées dans les prochaines years to come.
années.

P. A. Thank you very much, Professor De


P. A. Merci beaucoup, Professeur De Clerck, for generously donating your time
Clerck, pour l’attention que vous avez accor- and the fruits of your knowledge to the rea-
dée aux lecteurs de notre Revue et pour vos ders of our journal and for your helpful
conseils. advice.

Volume 40/ Mars 2006


Revue trimestrielle
Numéro 1

La Revue d’O.D.F. à votre service


sur Internet
www.revue-odf.org

36 Rev Orthop Dento Faciale 40 : 9-36, 2006